PAQEJ - Guide d`autodiagnostic

PAQEJ - Guide d`autodiagnostic
Plan départemental
Autour des Questions portant
sur l’Enfance et la Jeunesse
LE GUIDE
D’AUTODIAGNOSTIC
Accueil collectif de mineurs
Cet outil est le fruit d’un travail de réflexion et de
concertation. Il s’agit d’un guide d’autodiagnostic réalisé par les professionnels de l’animation ayant participé au groupe de travail portant sur le « monde de
l’animation » en 2011 et 2012 dans le cadre du Plan
Départemental Autour des Questions portant sur l’Enfance et la Jeunesse d’Eure-et-Loir.
Réalisation : Ali’sCom 2012 - www.alis-com.fr
gie
olo
La méthod
Définition de l’auto-diagnostic
L’auto-diagnostic est un examen interne, collectif et complet de l’ensemble des activités liées au fonctionnement
d’un accueil collectif de mineurs en référence aux critères de bonnes pratiques définies par le groupe de travail.
La grille d’auto-diagnostic permet de faire un état des lieux partagé, de se situer par rapport au contenu du référentiel et d’évaluer le chemin parcouru et à parcourir en identifiant le niveau de qualité atteint et à atteindre.
Cet auto-diagnostic doit permettre d’observer la réalité des pratiques et d’identifier, en fonction des écarts constatés avec les critères de bonnes pratiques, un plan d’actions pour améliorer le fonctionnement de l’accueil collectif
de mineurs.
La finalité d’un auto-diagnostic n’est pas d’obtenir une quelconque reconnaissance institutionnelle (label, certification…) mais bien de s’inscrire dans une démarche volontaire d’amélioration continue du service d’accueil et
d’animation rendu aux familles, aux enfants et aux jeunes.
Méthodologie de l’auto-diagnostic
Préparation
L’auto-diagnostic se réalise au sein d’un groupe de travail associant différentes compétences (élu local ou
associatif, coordinateur, directeur, animateur, parent) avec un référent désigné. Par ailleurs, l’ensemble
des personnes associé à la démarche doit être sensibilisé à l’outil : finalités, plus value…
Réalisation
Lors de la conduite du diagnostic, les membres du groupe doivent veiller à ne pas porter de jugement.
Ils s’attachent à apprécier les critères en toute impartialité et objectivité. Une vision collective et consensuelle des améliorations à apporter doit être dégagée.
La perception du niveau de prestation de service de l’accueil collectif de mineurs est analysée en croisant les
différentes visions des membres du groupe. C’est un travail participatif.
Présentation du support
La grille d’auto-diagnostic aborde six points clés du fonctionnement d’un accueil collectif de mineurs :
- projet éducatif,
- projet pédagogique,
- différents publics,
- encadrement éducatif,
- relations avec les familles et partenaires,
- locaux et restauration.
Pour chacun de ces points, tous les critères devront être évalués.
Sur chaque grille, l’échelle de réalisation définie par les intitulés « oui » ou « non » ou « en cours » a pour but
d’identifier une position initiale et de permettre une progression au fur et à mesure des auto-diagnostics.
La dernière colonne « commentaires et actions à mener » permet d’envisager les éventuelles réserves émises
par le groupe lors de l’évaluation du critère et de noter les actions à entreprendre en vue d’améliorer la prise
en compte du critère.
page précédente
2
page suivante
SUITE
Mise en œuvre des actions d’amélioration
Cette étape consiste à dresser, à partir du diagnostic, un bilan sur les points forts et les points à améliorer de
l’accueil collectif de mineurs.
Au vu des points faibles, le groupe de travail peut établir une liste d’actions à entreprendre, d’efforts à
accomplir pour progresser vers l’atteinte des exigences contenues dans le référentiel.
Il est recommandé, lors d’une réunion de clôture, de présenter les résultats de l’auto-diagnostic et du bilan
au personnel de l’accueil collectif de mineurs qui a participé aux échanges. Cette étape est importante pour
l’adoption collective du plan d’actions et son suivi dans le temps.
Ce programme d’actions prioritaires pourra être analysé dans le cadre de futurs auto-diagnostics destinés à
mesurer l’impact des actions d’amélioration entreprises. Les résultats permettront d’identifier de nouvelles
priorités d’actions. La dynamique d’amélioration continue sera ainsi créée.
l
Référentie
Proposer un
fonctionnement approprié
par rapport à la spécificité
des temps de vacances et
de loisirs
Constituer une équipe
d’animation qualifiée et
inscrite dans une démarche
de formation continue
Apporter les besoins
matériels et humains
en cohérence avec
le projet éducatif
Proposer des temps
d’ouverture et des
tarifs adaptés aux
besoins des publics
page précédente
Favoriser la mise en place de
partenariats locaux (institutions,
collectivités locales, associations,
écoles, accueils de loisirs
voisins,…) et valoriser son activité.
Partager le projet
avec les familles
et les partenaires
Pour un accueil
de qualité,
l’organisateur
s’engage à
Partager le projet
pédagogique avec
l’ensemble de l’équipe, de
l’élaboration à l’évaluation
Proposer des conditions
d’accueil adaptées
(locaux...) aux enfants,
aux jeunes et aux familles
Impliquer les
enfants et les jeunes
dans leurs loisirs
Prendre en compte les
besoins des publics
(tranches d’âge,
masculin/féminin,
handicap, social)
3
page suivante
ifférents
d
s
le
e
r
t
n
e
rticulation
projets
L’a
Les niveaux d’intervention, politique, éducatif et pédagogique doivent être lisibles et s’articuler de
manière cohérente :
Le projet éducatif local
Le projet pédagogique
niveau d’acteur :
niveau d’acteur :
E
Élus
Directeur et Équipe éducative
D+
EE
Le projet éducatif
Le projet d’animation
niveau d’acteur :
niveau d’acteur :
Organisateur
Équipe éducative et Enfants +
EJ
ou Jeunes
(Collectivité
territoriale, mouvement d’éducation
populaire, structure associative)
ploi du
m
e
’
d
e
d
o
M
O
EE
ormlaires
f
s
e
d
e
g
a
rempliss
Légende
1
ÉDUCATIF
LE PROJET
1.Titre de la fiche
2.Rappel des différents niveaux d’acteurs concernés par la thématique
proposée
3.Texte de présentation de la fiche d’autodiagnostic
4.Intitulés des points de contrôle
5.Cases à cocher en fonction de votre avancement
6.Zone de saisie de vos commentaires et listes d’actions à mener
7.Zone de notes générales sur la fiche ou le projet
PEL
2 PE
Le projet éducatif est de la responsabilité des organisateurs.
Socle de fonctionnement de l’accueil collectif de mineurs, le projet éducatif :
- est articulé avec le projet éducatif local lorsqu’il existe ;
- pose les principes éducatifs et le cadre général de fonctionnement de
l’accueil collectif de mineurs ;
- s’appuie sur une analyse des besoins des familles et un recensement de
l’existant ;
- précise les moyens matériels mobilisés (locaux, matériel pédagogique…) ;
- doit faire l’objet d’une démarche participative et est réactualisé
régulièrement.
3
RÉALISATION
RÉFÉRENTIEL
4
en
cours
oui non
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
L’élaboration du projet éducatif
Le projet éducatif est élaboré par l’organisateur
(conseil municipal, conseil d’administration…).
5
6
Instructions
Les parents sont consultés lors de l’élaboration du
projet éducatif.
Les équipes pédagogiques sont associées à la
construction du projet éducatif et à son évaluation.
1
Le projet éducatif s’appuie sur l’évaluation du précédent projet.
EDUCATIF
LE PROJET
PEL
2 PE
Le contenu du projet éducatif
RÉALISATION
RÉFÉRENTIEL
Le projet éducatif définit les finalités éducatives
poursuivies par l’organisateur.
4
oui non
Le projet éducatif est élaboré au regard de son environnement : contexte social, ressources locales…
Le projet éducatif définit les modalités de participation des enfants et des jeunes.
en
cours
SUITE
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
5
Le projet éducatif prévoit, le cas échéant,
l’organisation ponctuelle de séjours courts.
Le projet éducatif définit les principes et les règles
de vie en collectivité.
6
Le projet éducatif définit les moyens structurels
et financiers mobilisés pour la réalisation de ses
objectifs.
Le projet éducatif définit les conditions d’accueil
des enfants.
Le projet éducatif définit les modalités de participation financière des familles.
Les cases à cocher : à l’aide de votre souris, vous pouvez
cliquer pour cocher ou décocher chaque cellule en fonction
de l’avancement de votre projet.
Vous pouvez cocher plusieurs cases par ligne si besoin.
Les zones de commentaires et de notes : à l’aide de
votre souris, positionnez votre curseur dans la cellule de
commentaire ou de note. Vous pouvez ensuite taper votre
texte. La zone de saisie est limitée au cadre de la cellule
pour éviter les zones illisibles à l’impression.
5
La mise en œuvre du projet éducatif
Le projet éducatif est communiqué à l’équipe éducative.
L’organisateur s’assure de la mise en œuvre du
projet éducatif par l’équipe d’encadrement.
L’évaluation du projet éducatif
Le projet éducatif est réactualisé régulièrement.
Le projet éducatif précise ses modalités d’évaluation.
Le projet éducatif définit les modalités de participation des familles et des équipes pédagogiques à
son évaluation.
Enregistrement, modification et impression : lorsque
vous avez modifié un ou plusieurs champs des formulaires,
vous devez Enregistrer celui-ci pour conserver ces modifications.
Pour garder le formulaire original vierge, préférez le menu
Enregistrer sous, également pour garder une trace des formulaires à une date donnée.
Vous pouvez imprimer votre fichier avec les modifications.
NOTES
7
6
page précédente
Transmission par messagerie : vous pouvez transmettre
le fichier pdf par courriel, votre destinataire pourra à son
tour le modifier et l’enregistrer.
4
page suivante
E
DUCATIF
É
T
E
J
O
R
P
LE
O
Le projet éducatif est de la responsabilité des organisateurs des accueils de loisirs.
Socle de fonctionnement de l’accueil collectif de mineurs, le projet éducatif :
- est articulé avec le projet éducatif local lorsqu’il existe ;
- pose les principes éducatifs et le cadre général de fonctionnement de l’accueil
collectif de mineurs ;
- s’appuie sur une analyse des besoins des familles et un recensement de l’existant ;
- précise les moyens matériels mobilisés (locaux, matériel pédagogique…) ;
- doit faire l’objet d’une démarche participative et est réactualisé régulièrement.
RÉALISATION
RÉFÉRENTIEL
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
L’élaboration du projet éducatif
Le projet éducatif est élaboré par l’organisateur
(conseil municipal, conseil d’administration…).
Les parents sont consultés lors de l’élaboration du
projet éducatif.
Les équipes pédagogiques sont associées à la
construction du projet éducatif et à son évaluation.
Le projet éducatif s’appuie sur l’évaluation du précédent projet.
Le contenu du projet éducatif
Le projet éducatif définit les finalités éducatives
poursuivies par l’organisateur.
Le projet éducatif définit les modalités de participation des enfants et des jeunes.
Le projet éducatif définit les principes et les règles
de vie en collectivité.
Le projet éducatif définit les conditions d’accueil
des enfants.
page précédente
5
page suivante
SUITE
RÉALISATION
RÉFÉRENTIEL
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Le projet éducatif est élaboré au regard de son environnement : contexte social, ressources locales…
Le projet éducatif prévoit, le cas échéant,
l’organisation ponctuelle de séjours courts.
Le projet éducatif définit les moyens structurels
et financiers mobilisés pour la réalisation de ses
objectifs.
Le projet éducatif définit les modalités de participation financière des familles.
La mise en œuvre du projet éducatif
Le projet éducatif est communiqué à l’équipe éducative.
L’organisateur s’assure de la mise en œuvre du
projet éducatif par l’équipe d’encadrement.
L’évaluation du projet éducatif
Le projet éducatif est réactualisé régulièrement.
Le projet éducatif précise ses modalités d’évaluation.
Le projet éducatif définit les modalités de participation des familles et des équipes pédagogiques à
son évaluation.
NOTES
page précédente
6
page suivante
D+
EE
GOGIQUE
A
D
É
P
T
E
J
LE PRO
Le projet pédagogique de l’accueil collectif de mineurs est de la responsabilité du directeur et de l’équipe éducative.
C’est un document qui présente les objectifs généraux (« ce que l’on
veut faire ») et les objectifs opérationnels (« comment on va le faire »)
de l’équipe éducative. Il restitue l’accueil collectif de mineurs dans son
contexte et dans un cadre budgétaire défini.
RÉALISATION
RÉFÉRENTIEL
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
L’élaboration du projet pédagogique
Le projet pédagogique est élaboré par le directeur en concertation avec l’équipe d’animation en
amont de l’accueil des enfants et des jeunes.
Le projet pédagogique est validé par l’organisateur
de l’accueil collectif de mineurs (après négociation
le cas échéant).
Le contenu du projet pédagogique
Le projet pédagogique est en cohérence avec les
exigences de la DDCSPP.
Les objectifs du projet pédagogique sont en cohérence avec le projet éducatif.
Des indicateurs d’évaluation des objectifs sont
identifiés.
Le projet pédagogique propose des activités
variées et de qualité (activité en plein air, sportive,
d’expression,…).
L’implication des enfants dans le choix des activités et des organisations pédagogiques est prévue.
Les règles de vie et de comportement sont arrêtées
en concertation avec les enfants
page précédente
7
page suivante
SUITE
RÉALISATION
RÉFÉRENTIEL
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Le rôle et les missions dévolues à chaque membre
de l’équipe sont prévus
Des temps de concertation entre les membres de
l’équipe éducative sont prévus
Des temps de concertation avec les parents sont
proposés
Des temps d’échanges, de rencontres avec les
autres accueils de loisirs sont prévus
La mise en œuvre du projet pédagogique
Le projet pédagogique s’adapte et se réadapte à
la réalité de l’accueil collectif de mineurs (public,
locaux…).
Le directeur s’assure de la mise en œuvre du projet
pédagogique avec l’équipe d’encadrement.
L’évaluation du projet pédagogique
Les temps d’évaluation des actions menées sont
intégrés aux missions de l’équipe d’encadrement.
Le projet pédagogique est évalué
régulièrement, puis réorienté si nécessaire.
NOTES
page précédente
8
page suivante
S
TION
LES CONDI
UBLICS
P
S
T
N
E
R
É
DES DIFF
D’ACCUEIL
D+
EE
EE
+
EJ
L’enfant et le jeune sont au centre des projets éducatif et pédagogique.
Cela suppose une prise en compte des rythmes de vie, un fonctionnement adapté, des moyens humains et financiers par rapport à une
spécificité des temps de vacances et de loisirs…
Les tranches d’âges sont mentionnées à titre indicatif, sauf réglementation explicite.
RÉALISATION
RÉFÉRENTIEL
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Le cadre général
Les rythmes et les besoins de l’enfant sont respectés.
Les échanges entre les différentes tranches d’âge
sont favorisés.
L’enfant nouvellement inscrit à l’accueil collectif
de mineurs fait l’objet d’une attention particulière
(exemple : un enfant scolarisé de moins de 3 ans,
un nouvel arrivant…)
L’équipe éducative est formée en fonction des spécificités du public accueilli (tranche d’âge, féminin/
masculin, difficulté sociale, handicap…)
Les locaux utilisés sont adaptés à l’accueil du
public en fonction de la tranche d’âge.
L’accueil des moins de 6 ans
Le projet pédagogique spécifique à cette tranche
d’âge intègre des temps d’activité, des temps
calme et de repos.
Les activités proposées sollicitent l’enfant de
manière variée : jeu, exploration, découverte,
motricité, création, concentration…
page précédente
9
page suivante
SUITE
RÉALISATION
RÉFÉRENTIEL
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
L’accueil des 6 /12 ans
Le projet pédagogique spécifique à cette tranche
d’âge favorise une ouverture sur l’extérieur de la
structure.
Le projet pédagogique spécifique à cette tranche
d’âge prévoit des espaces d’expression et d’information, ainsi que des temps d’expression partagée
avec les enfants.
L’accueil des 12/13 ans (préados) et 14/17 ans (adolescents)
L’équipe d’encadrement est formée aux problématiques des préadolescents et des adolescents.
Le projet favorise la mixité fille/garçon tout en préservant leurs différences.
Le projet pédagogique spécifique à cette tranche
d’âge favorise une ouverture sur l’extérieur ainsi
que l’expression et l’initiative des jeunes.
Les activités proposées sont négociées et partagées par l’ensemble des jeunes
Les actions menées font l’objet d’une
évaluation partagée avec les jeunes.
NOTES
page précédente
10
page suivante
EDUCATIF
T
N
E
M
E
R
D
NCA
D+
EE
O
L’E
La réussite d’un accueil collectif de mineurs repose sur la cohésion d’une équipe autour d’un projet pédagogique ambitieux et
respectueux des rythmes de vie de l’enfant.
L’ensemble du personnel d’animation et du personnel technique forme, autour du directeur, l’équipe éducative. Celle-ci
est impliquée à toutes les étapes de l’organisation et du fonctionnement d’un accueil collectif de mineurs.
RÉALISATION
CRITÈRES
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Les qualifications et compétences de l’équipe
Outre la vérification des qualifications réglementairement requises, les compétences des animateurs
sont recherchées et valorisées pour l’encadrement
des pratiques sportives, culturelles, scientifiques
et technologiques, pour l’encadrement des publics
maternels (moins de 6 ans,), des publics adolescents, des publics particuliers et pour la mixité de
l’encadrement.
L’accueil collectif de mineurs fait appel à des intervenants extérieurs qualifiés pour enrichir son projet
d’activités.
L’assistant sanitaire est titulaire d’une qualification
de base en secourisme (PSC1…)
L’organisation de l’équipe
Les procédures de recrutement et les fiches de
poste sont réalisées par le binôme organisateur/
directeur
Une stabilité de l’équipe d’animation est recherchée
Des temps de travail en dehors de la présence des
enfants sont programmés (préparation et bilan des
animations)
La formation de l’équipe
Une documentation pédagogique abondante et
diversifiée est mise à disposition de l’équipe d’animation
page précédente
11
page suivante
SUITE
RÉALISATION
CRITÈRES
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Le départ des animateurs permanents en formation
continue est favorisé
Des formations thématiques ponctuelles sont proposées
L’évaluation de l’équipe
Des procédures et des temps d’évaluation de
l’équipe d’animation sont mises en œuvre (entretiens individuels, réunion de synthèse…)
Des procédures et des temps d’évaluation de
l’équipe de direction sont mises en œuvre (entretiens individuels, réunion de synthèse…)
NOTES
page précédente
12
page suivante
FAMILLES
S
E
L
C
E
V
A
RELATIONS
T
E
N
O
I
T
A
EE
OMMUNIC
C
D+
EE
+
EJ
Les parents sont incontournables pour l’accueil collectif de mineurs. Chacun doit veiller à
établir et entretenir des liens réguliers avec les familles. L’accueil collectif de mineurs est une
structure éducative qui doit chercher à s’ouvrir sur son environnement, tant pour établir des
liens de partenariat que pour voir son activité connue et reconnue. Des partenaires pourront
utilement être sollicités : institutions dans leur mission de conseil et de contrôle, collectivités
locales, écoles, accueils collectifs de mineurs voisins, lieux d’animation jeunesse, associations locales, métiers ou savoir-faire locaux…
RÉALISATION
CRITÈRES
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Communication et relations avec les familles
Les éléments suivants sont communiqués et diffusés avant l’inscription : le règlement intérieur ; les
grands axes des projets éducatifs et pédagogiques
; les barèmes de participation des familles ; le
financement apporté par les partenaires
Un membre de l’équipe éducative est associé aux
temps consacrés à l’inscription (contacts avec les
familles)
Une visite des locaux par les parents et les enfants
est proposée
L’expression des parents est prise en compte
par différents moyens : rencontres individuelles,
réunions d’information et de bilan, questionnaires,
portes ouvertes, etc.
Les parents sont invités à prendre part aux instances de décision (conseil d’administration, comité
de gestion, comité de suivi…)
Communication et relations avec les partenaires
L’accueil collectif de mineurs développe des partenariats avec son environnement local : associations, collectivités locales, Caf, État, intervenants,
artisans, financeurs, etc.
L’accueil collectif de mineurs assure la promotion
de son activité par différents moyens : plaquettes,
affiches, presse, Internet…
Des temps de travail en dehors de la présence des
enfants sont programmés (préparation et bilan des
animations)
NOTES
page précédente
13
page suivante
SPACES
LOCAUX, E
ATION
R
U
A
T
S
E
R
S ET
D’ACTIVITÉ
O
E
D+
EE
L’ensemble des locaux doit être conforme aux différentes normes
réglementaires ; hygiène, sécurité incendie, accessibilité, accueil
des enfants de moins de 6 ans, alimentation…
Les enfants et les adultes (parents, équipe éducative) sont sensibles
à l’aménagement et au confort des locaux.
RÉALISATION
CRITÈRES
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Locaux d’activité
Le centre dispose d’une signalétique intérieure et
extérieure spécifique.
Les locaux sont accessibles, clairs, spacieux,
décorés….Le cas échéant, les locaux scolaires sont
réaménagés pour l’organisation de l’accueil collectif de mineurs
Les locaux permettent, si besoin, une activité séparée et différenciée des différentes tranches d’âges
(maternelle, primaire, préados…)
Les locaux permettent, si besoin, la prise en
compte des rythmes de vie de l’enfant (salle de
jeux, salle spécialisée, temps calme, repos…)
Les espaces de rangement sont en nombre suffisant
Les locaux sont correctement entretenus (réparation, nettoyage, peintures…)
L’accueil collectif de mineurs dispose librement des
locaux pendant ses périodes de fonctionnement
page précédente
14
page suivante
SUITE
RÉALISATION
CRITÈRES
oui non
en
cours
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Locaux spécifiques
L’accueil collectif de mineurs dispose d’un lieu de
soins aménagé et réservé à cet effet
L’équipe d’encadrement dispose d’un espace de
travail spécifique (bureau et/ou salle de réunion)
L’accueil collectif de mineurs dispose d’un lieu
d’accueil permettant la rencontre des parents
Le mobilier
Le mobilier est en nombre suffisant, en bon état et
adapté à l’âge des enfants
Espaces extérieurs
L’accueil collectif de mineurs dispose d’un plan
sécurisé de stationnement (véhicules du centre,
des personnels, des familles)
Les espaces d’activités et de jeux extérieurs sont
sécurisés
Les espaces extérieurs permettent une diversification des activités et une séparation des groupes
d’enfants
La restauration
Le restaurant est exclusivement dédié au service
des repas
Les conditions de restauration favorisent le calme
et la convivialité (acoustique régulée)
L’équipe d’encadrement veille au respect des
normes sanitaires de restauration collective
page précédente
15
page suivante
SUITE
RÉALISATION
CRITÈRES
oui non
en
cours
Au-delà de la diététique et de l’équilibre alimentaire, l’accueil collectif de mineurs favorise l’éducation au goût
Les véhicules
Les véhicules affectés à l’accueil collectif de
mineurs sont équipés pour le transport de jeunes
enfants et bien entretenus.
Les séjours
Les séjours sont systématiquement organisés dans
des lieux accessibles, reconnus, sûrs et adaptés
NOTES
page précédente
16
COMMENTAIRES
ACTIONS À MENER
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising