la représentation des connaissances et conception d`un

la représentation des connaissances et conception d`un
E.N.S.S.I.B
ECOLE NATIONALE SUPERIEUR
DES SCIENCES DE L'INFORMATION
ET DES BIBLIOTHEQUES
DPSSIB
Diplome Professionnel Superieur en Sciences de l'Information et
des Bibliotheques
Rapport de recherche bibliographique
LA REPRESENTATION DES CONNAISSANCES ET CONCEPTION D'UN SYSTEME
D'INFORMATION
Presente par:
NGABONZIMA Alphonse
Sous la direction de:
Mohamed HASSOUN
E.N.S.S.I.B
E.N.S.S.I.B
ECOLE NATIONALE SUPERIEUR
DES SCIENCES DE LrINF0RMAT10N
ET DES BIBLIOTHEQUES
DPSSIB
Diplome Professionnel Superieur en Sciences de 1'Information et
des Bibliotheques
Rapport de recherche bibliographique
LA REPRESENTATION DES CONNAISSANCES ET CONCEPTION D'UN SYSTEME
DINFORMATION
Presente par:
NGABONZIMA Alphonse
Sous la direction de:
Mohamed HASSOUN
E.N.S.S.I.B
- c:
1995-1996
"La
representation
d'information"
des
connaissances
et
conception
d'un
systeme
Alphonse NGABONZIMA
RESUME:
L'acces a 1'information actualisee,pertinente et complete est devenu,de nos jours, un
enjeu important pour les acteurs economiques, scientifiques et techniques.
Le meilleur moyen de repondre a ce besoin consiste a concevoir un systeme
d'information performant,capable de repondre aux attentes des demandeurs de
cette matiere premiere.
La presente recherche bibliographique procede ainsi a repertorier la documentation
sur la structurationjes methodes et moyens de representer les connaissances dans la
conception d'un systeme d'information.
PESCRIPTEURS:
Representation des connaissances, structures de donnees (informatique), base
donnee, structuration, systeme information, conception systeme, modelisation, base
connaissance, banque donnee.
ABSTRACT:
The accessibility of the informations update,important and complet is considered
nowadays of grand importance for the economic,scientific and technicai actors.A
better way to answer the necessity consist of concept of a perfect information
system which capable to answer the expectations of that primary material.
The aim of this bibliographical is to collect all documentation about
structuration,methods and ways for to represent fcnowledge
in concept of
information system.
KEYWORDS
Knowledge representation, datastructure.database, structuration,
system, system design, modeling, knowledge base, databank.
information
3
TABLE DE MATIERE
I. PRESENNTATION DU SUJET
4
II. SYNTHESE
5
III. METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE
14
III. 1 Recherche preliminaire
14
2 Determination des mots-cles
14
3 Recherche manuelle
15
4 Recherche automatisee
16
4. 1 Consultation des CD-ROM
16
* Le CD-ROM Pascal
* Doc-Theses
* Le CD-ROM Lisa plus
* Le CD-ROM Electre-Biblio
* Le CD-ROM BNF
4.2 L'interrogation en ligne des bases de donnees
* Le choix des bases
* La base pascal
* La base Loris
* La base Sibii
* Synnthese des resultats
* Anaiyse du bruit
* Analyse du silence
* Localisation et obtention des documents primaires
16
17
18
19
20
20
20
21
21
21
22
22
23
23
BIBLIOGRAPHIE
24
GLOSSAIRE
30
I - PRESENTATION DU SUJET
La representation des connaissanees et conception d'un systeme
d'information est un sujet qui nous a ete propose par M. Mohamed
HASSOUN, Maitre de conference a l'Ecole Nationale des Sciences de
rinformation et des Bibliotheques (ENSSIB).
De nos jours, d'aucuns si pas tous s'accordent que la capacite des societes a
utiliser Vinformation est devenu le facteur le plus determinant dans leur
difference au niveau du dynamisme economique et intellectuel. La recherche
etant le moteur du developpement, et 1'infirmation disponible 1'outil essentiel a
la recherche, c'est pourquoi bien des pays, diverses organisations et
entreprises s'investissent dans Vorganisation et la structuration de
Finformation en vue de la rendre plus accessible et rapidement exploitable.
Dans une brochure sur les banques de donnees produite par le Ministere de
1'Enseignement Superieur et de la Recherche, nous lisons :
Dans la conjoncture mondiale actuelle, fortement competitive,
1'acces a une information actualisee, pertinente et complete, est
devenu un enjeu important pour les acteurs economiques,
scientifiques et techniques. On assiste simultanement a une
expansion considerable du marche de l'information et k une
multiplication des supports et techniques de transmission de celleci. (1)
Les systemes d'information servant a collecter, traiter et distribuer les
informations que les entreprises utilisent pour planifier, surveiller et contrdler
leurs activites, a 1'instar de 1'evolution de ces organisations (entreprises ou
organismes publics) le domaine de la representation des connaissances et de la
conception des systemes d'information connait lui aussi des innovations.
Face a cette realite, notre sujet, la representation des connaissances et
conception d'un systeme d'information nous conduit a inventorier les
documents pertinents qui traitent de ce theme surtout en ce qui est de la
conception, la structuration, Vorganisation et le traitement de 1'information. Le
but etant d'en proposer, le cas echeant, aux chercheurs qui sauraient utilement
s'en servir.
( I ) Ministere de 1'Education Nationale, de l'Enseignement Superieur et de la recherche. Des
banques de donnees pour les itudiants, les enseignants. les chercheurs,- Paris 1991
5
II - SYNTHESE •
Seion 1'encyclopaedia universalis, la notion de representation est invoquee
pour rendre compte du phenomene de la connaissance.
Connaitre une chose, c'est se 1'assimiler, se la rendre interieure, tout en lui
laissant son statut de realite exterieure, indifferente, en tant que telle, au
processus par lequel elle devient objet de connaissance (2).
Representer les connaissances, c'est ainsi pouvoir traduire les donnees
numeriques ou symboliques sous une forme utilisable par un systeme a base de
connaissances ou mieux par un systeme d'information.
Les systemes d'information, avions-nous deja dit dans la presentation du sujet,
servent a collecter, traiter et distribuer les informations que les entreprises
utilisent pour planifier, surveiller et contrdler leurs activites.
Ceci etant, dans un systeme d'information, une bonne representation du
contenu d'un document doit tenir absolument compte des caracteristiques de
son fiitur utilisateur.
D'ou necessite d'une conception consequente d'un systeme d'information
maitrisable par les individus du systeme organisationnel. Le systeme
d'information intervient d'une maniere fondamentale dans le fonctionnement
d'une organisation.
Forts de cette idee, beaucoup de chercheurs, notamment en France, se sont
lances dans la constraction de theories avec l'objectif d'ameliorer les methodes
de conception des systemes d'information.
En 1384, dans la preface du livre de TAEDIEU Hubert et ses collaborateurs La conception d'un systeme d'information : construction de la base de
donnees- Jean-Louis LEMOIGNE ecrit : « Sur le theme de 1'analyse et de la
conception des systemes d'information des organisations (entreprises ou
administration), la litterature foisonne ». Mais il se plaint en disant que meme
les innovations les plus spectaculaires semblent n'affecter que tres lentement
les esprits et les pratiques en matiere d'analyse et de conception de systeme
(3).
(2) Encyctopaedia Universalis, vol. 19 - Paris, 1990, pp 822-823
(3) flubert TARDfEUet ali, Conception d'un systime d'informations, les condiiions
d 'organisaiion. - Paris, 1984, p 15
6
L'ambition traditionnelle etait d'etablir un schema de reference sufisamment
precis et suffisamment transparent pour que les specialistes divers qui auraient
a intervenir dans la conception et Fanimation du systeme d'information
disposent loyalement d'un meme langage et d'un meme mode d'emploi des
memes outils, garant de la qualite et de 1'efficacite des communications entre
eux, et entre eux et le reste du monde. Ce schema ne pouvait etre legitime que
dans le cas de processus industriels et robotisables. II ne 1'est pas, et ne peut
pas 1'etre, dans les situations que creent les etres humains en relation au sein
de leurs organisations sociales.
Le systeme d'information n'est il pas aussi 1'ensemble des moyens, humains et
materiels, et des methodes se rapportant au traitement des differentes formes
d'informations rencontrees dans l'organisation.
Meme si la tendance est d'eviter 1'asservissement a un schema rigoureux
preetabli, en matiere de systeme d'information il y a actuellement, pour les
professionnels qui ont a les gerer, trois taches essentielles : la conception, la
realisation et Fevolution.
Etant donne que nous avons des connaissances tres limitees dans le domaine
de la conception des systemes d'information, nous essaierons de presenter
synthetiquement ces taches comme nous 1'avons modestement compris apres
lecture des documents produits par des specialistes en la matiere (4) tels que :
- Hubert TARDDEU
- Jean-Louis CAVALERO
- Jean-Claude COUEBON
- GALACSI
etc...
_ (4) - GALACSI, les systemes d'irtformation : analyse et conception. - Paris: Dunod. 1986,
280 p.
- Jean-Claude COURBOM. systemes d'information : structuration, modelisation et
communication. - Paris : intereditions, 1993, 288 p.
- Jean-Louis CAVARERO, La conception des systemes d 'information : un modele, un
dossier
standard. des methodes. - Paris : Masson, 1982, 188 p.
7
LA DEMARCHE DE CONCEPTiON D'UN SYSTEME PINFORMATION
Le travail du concepteur consiste a definir des objets et des regles de
fonctionnement. Certains de ces objets et de ces regles se deduisent
directement de 1'analyse du monde reel : c'est la premiere etape de la
conception, 1'etape conceptuelle, qui correspond a la defmition des invariants.
La seconde etape, 1'etape logique consiste a definir les objets et les regles
restants, c'est-a-dire les objets et les regles refletant certaines vues, options ou
contraintes de 1'utilisateur.
Schema sur : la conception, la realisation et 1'evolution d'un systeme
d'information.
Monde reel
Conception
i
Systeme d'information J 4
Realisation
Besoins
nouveaux
Systeme
implemente
Evolution
Que faut-il donner au concepteur pour lui permettre d'effectuer une
bonne conception ?
La premiere chose a faire est de lui donner une liste des types d'objets et de
regles qu'il aura a definir quel que soit le systeme d'information etudie.
Ces types d'objets et regles constituent les concepts des modeles de
representation du systeme d'information.
A - Le modele de representation des svstemes d'information
1. Le modele de donnees
Grace au modele de donnees, le concepteur doit pouvoir definir a partir du
monde reel la structure logique des informations manipulees dans le
systeme d'information, c'est-a-dire la structure d'acces des fichiers ou des
bases de donnees.
Trois concepts permettent de representer le contenu du monde reel (niveau
conceptuel): Ventite, la rubrique, la relation.
Un concept permet de representer la structure logique des informations : la stracture
d'acces (niveau logique).
• Le concept de rubrique
A chaque information du monde reel est associee une rabrique. 11 existe
deux categories de rubriques : les rubriques elementaires et les rubriques
non elementaires.
Une rubrique elementaire represente le plus petit lot d'information
manipulable dans le systeme d'information et ayant une signification
intrinseque.
Une rubrique non elementaire (ou composee) est une rabrique obtenue par
concatenation de rabriques elementaires ou non.
Ex. : - la rabrique NOM - ABONNE est une rabrique elementaire.
- la rabrique
ADRESSE est une rabrique
composee par la
concatenation des deux rabriques :
. rue
. code postal
• Le concept d'entite
En premiere analyse, le monde reel n'est jamais examine en terme de
rabriques, mais en terme d'objets constitues par des ensembles de
rabriques.
Une unite du monde reel est un objet, concret ou abstrait de la realite
caracterise par des rabriques.
Ex: - L'entite ABONNE est caracterisee par les rubriques
REFERENCE-ABONNE, NOM-ABONNE, CODE POSTAL, etc...
- L'entite COMPTEUR est caracterisee par les rubriques NUMEROCOMPTEUR, DIAMETRE-COMPTEUR, EMPLACEMENT, etc...
:
4
Dans la majorite des cas, chaque entite possede au moins une rubrique
discriminante, c'est-a-dire une rubrique permettant de 1'identifier sans
ambiguite.
Ex. : - La rabrique NUMERO-COMPTEUR est discriminante pour Ventite
COMPTEUR
- La rabrique REFERENCE-ABONNE est discriminante pour 1'entite
ABONNE
L'entite est une sorte de « moule » general decrivant les caracteristiques
que possede chaque occurrence particuliere.
• Le concept de reiation
Les informations du monde reel ne sont pas independantes. Leur
dependance se traduit par des relations.
Une relation represente une dependance entre deux ou plusieurs rubriques.
Pour definir une relation, le concepteur doit preciser la liste des rubriques
concernees et le type de la relation. 11 s'agit de determiner les rubriques de
depart et celle d'arrivee.
Ex. : les rubriques REFERENCE-ABONNE et DATE-RELEVE (domaine
de depart) sont en relation avec la rubrique INDEX (domaine d'arrivee).
Le type de reiation caracterise la nature de la dependance. Une relation est
de type fonctionnel si a chaque valeur du domaine de depart correspond au
plus une valeur du domaine d'arrivee.
Ex. : La relation entre REFERENCE-ABONNE, DATE-RELEVE et
INDEX est une relation fonctionnelle : pour un abonne donne et une date
de releve donnee, il n'y a qu'un seul index de releve possible.
La relation entre NUMERO-COMPTEUR et INDEX n'est pas
fonctionnelle : pour un numero de compteur donne, il y a dans le temps,
plusieurs valeurs d'index de releve. Une rabrique discriminante d'une entite
est alors une relation fonctionnelle avec chacune des autres rabriques de
cette entite.
Pour s'assurer de la fonctionnalite d'une relation, il convient de verifier
1'unicite de la valeur du domaine d'arrivee. D'ou la notion d'identifiant.
L'identifiant d'une entite est un attribut, ou un ensemble d'attributs qui
permet de reperer une occurrence d'une maniere unique.
Autrement dit, parmi toutes les occurrences d'une entite, on ne peut pas en
trouver deux qui aient la meme valeur de 1'identifiant : il ne peut y avoir
deux M. Alphonse NGABONZIMA, ceiui qui habite a tel endroit et
qui est ne tel jour .
9
• Notion de cardinalites
Un aspect particulierement important de la modelisation, expression d'une
realite, consiste a valoriser les liaisons entre entites et associations en
termes de nombre d'occurrences minimum et maximum qui peuvent exister.
Cest ce que Fon entend par cardinalites.
* La cardinalite minimum est le nombre minimum de fois ou chaque
occurrence d'une entite participe au type d'association.
* La cardinalite maximum est le nombre maximum de fois ou chaque
occurrence d'une entite peut participer au type d'association.
Ex. Enfant
(1 J)<festfils5e^
(On)
femme
. un enfant est fils d'une femme et d'une seule (1,1)
. une femme peut n'avoir d'enfant (0 enfant) ou en avoir plusieurs
(n enfants)
• Le concept de structure d'acces
Le concepteur doit pouvoir definir la fa<?on dont sont organisees les
rubriques du monde reel a 1'interieur du systeme d'information. II lui faut
un concept permettant de representer la structure de l'ensemble de ces
rubriques, c'est-a-dire des chemins autorisant 1'acces a une rubrique a partir
d'une autre.
Pour un systeme d'information donne, plusieurs structures d'acces
possibles se differencient par les chemins d'acces.
Ex.: Prenons les mbriques : Reference-abonne, nom-abonne, rae-code
postal, numero-compteur, date-releve, index.
En tenant compte des relations fonctionnelles existant entre eux, Fiine des
structures d'acces possible est la suivante :
Date-releve
Reference-abonne
O
Index
Nom abonne
Rue
Code postal
Numero-compteur
Diametre-compteur
11
4
Cette structure montre qu'il est possible par exemple : d'acceder a la
rubrique index a partir des rubriques Reference-abonne et Date-reieve.
Le concepteur doit preciser les rubriques qui sont point de depart des
chemins d'acces.
2. Le modele de traitements
Alors que le modele de donnees permet de decrire les donnees et leurs
liaisons, le modele de traitement doit permettre au concepteur de decrire le
fonctionnement de 1'organisation, a savoir les traitements effectues sur les
informations gerees dans un systeme d'information. Mais ce modele
n'indique pas qui doit faire ni quand il faut faire.
Deux concepts : 1'activite et le fonctionnement permettent de representer ce
qu'il faut faire fonctionner et sous quelies contraintes.
• Le concept d'activite
Une activite est un ensemble de traitements automatises ou non, concourant
a la realisation d'une meme finalite.
Ex. : L'abonnement est une activite d'un systeme d'information d'un
service des telecom par exemple. Mais cette activite peut se decomposer en
d'autres activites comme : abonnement-nouveau, reprise abonnement,
mutation.
Le catalogue des activites du systeme d'information se presentera donc
sous une forme arborescente dont le niveau de decomposition sera laisse au
libre arbitre du concepteur.
• Le concept de norme de fonctionnement
Le concept de norme de fonctionnement permet de decrire des contraintes
telles que :
- la duree d'execution des fonctions et leurs conditions (factivafioix
- les regles d'enchainement des fonctions, c'est-a-dire la precedence, la
simultaneite, 1'implication ou 1'interdiction entre fonctions,
- 1'utilisation des ressources en qualite et en cout,
- la responsabilite des processeurs, c'est-a-dire des personnes ou les
services. vis-a-vis des fonctions.
Cinq concepts permettent de decrire le fonctionnement du systeme sous
forme de graphe de circulation :
- L'operation : c'est un traitement elementaire, c'est-a-dire non
decomposable qui a souvent une repercussion sur le contenu de la
12
structure elle-meme. Elle correspond au plus petit niveau de
decomposition de la fonction.
- Le lot : c'est un ensemble de rubriques apparaissant sur un meme
support en entree ou en sortie d'une operation.
Dans une operation, un lot d'entree contient les informations necessaires
a son execution, un lot de sortie constitue un resultat de 1'operation.
Ex.: L'operation contrdle d'une commande utilise trois lots d'entree :
bon de commande, produit, client et possede quatre lots de sortie :
produit, bon de commande accepte, bon de commande en attente de
stock et bon de livraison.
Le nombre d'occurrences d'un lot indique le mode de traitement de
1'operation.
- Le lieu : c'est un ensemble de lieux physiques dans lesquels des
operations identiques sont executees. 11 faut pouvoir preciser 1'endroit
ou s'effectue chaque operation.
Ex. : le magasin, le service facturation, le service informatique, la
reception sont des lieux.
- Le processeur : c'est la personne, 1'equipe ou le service qui assume la
responsabilite de 1'execution d'une ou plusieurs operations.
Ex. : le magasinier est responsable de 1'operation mise a jour des
quantites de produits disponibles en stock. Le service facturation est
responsable des operations concernant la fonction de facturation.
- La ressource : est un constituant du systeme d'information dont une
operation a besoin pour etre effectuee.
Ex. : Un micro-ordinateur, une imprimante, le papier preimprime des factures
sont des ressources.
B - Le dossier standard
Le dossier standard est constitue de l'ensemble de parametres caracteristiques
de tous les concepts du module. On se souviendra que le rdle du concepteur
est d'assurer pour chaque realisation de concept une valeur a chacun des
parametres caracteristiques du concept.
Ex. : le concept de lieu est caracterise par trois parametres : le code, la
designation et le nombre d'occurrences.
Le concepteur devra, chaque fois qu'il definit un lieu, preciser la valeur du
code, de la designation et du nombre d'occurrences.
Le dossier standard est donc un guide permanent pour le concepteur,
puisqu'il contient tout ce que doit definir le concepteur pour caracteriser avec
precision une realisation du concept.
C - Les methodes
En plus du modele de donnees, de celui de traitements et d'un dossier
standard, il faut que le concepteur ait des regles lui permettant de choisir, pour
chaque systeme d'information, la chronologie d'etude des differents concepts.
D - Les fonctions automatisees
Lorsque le systeme d'information a concevoir est de taille importante, il
devient tres fastidieux de gerer manuellement 1'ensemble des catalogues et de
s'assurer de leur coherence (elimination des redondances, des synonymes, des
polysemies, etc...)
D'ou necessite d'un logiciel de conception assistee notamment pour :
- guider le concepteur lors de la saisir des valeurs des parametres
- contrdler la coherence des catalogues
- contrdler le bon deroulement de la methode retenue.
Un tel logiciel permet d'obtenir un dossier de meilleures qualite et un gain de
temps considerable.
NOTE :
L'objet de cette synthese n'etait pas de faire -loin s'en fallait - une etude
exhaustive sur la conception d'un systeme d'information. Le domaine est
suffisamment eloigne de notre competence.
II etait tout simplement question de presenter tres globalement le contenu de
quelques documents qui ont traite de cette matiere.
Une fagon d'inviter notre eventuel lecteur a excuser les lacunes, les
imperfections et les omissions dans cette synthese.
14
III - METHOPOLOGIE DE LA RECHERCHE
III.1 - Recherche preliminaire
Afin de pouvoir cemer notre sujet dont la comprehension ne nous etait pas
tres evidente, nous avons demarre notre recherche par la consuitation des
documents ci-apres de la bibliotheque de 1'ENSSIB :
- Encyclopeadia Universalis Corpus 19 : production - Rhumnales,- Paris :
Encyclopeadia Universalis Editeur, 1990 - ISBN 2 - 85229 - 287 - 4.
- Grand dictionnaire encyclopedique Larousse - Vol. 9 : Relais a synchronie,Paris : Librairie Larousse, 1985 - ISBN 2 - 03 - 102309 - 8
Les definitions et explications offertes par ces documents, si interessantes
qu'elles etaient, nous deroutaient un peu. Le concept de representation des
connaissances notamment, embrassait des domaines de la philosophie, de la
linguistique, tellement que le lien avec la conception d'un systeme
d'information n'etait pas net.
II nous a fallu le support de cours sur la conception d'un systeme
d'information, document fourni par M. Mohamed HASSOUN, pour mieux
circonscrire le champ de notre recherche et cibler les mots-cles.
111.2 - Determination des mots-des
Sur proposition de mon directeur de recherche. il a ete decide que les motscles qui guideraient notre recherche seraient principalement:
- Representation des connaissances
- Structures de donnees (informatique)
- Data structure
- Base donnee
- Structuration
- Systeme innformation
Evidemment, cette liste de mots-cles a ete augmentee par ajout des
descripteurs ci-apres trouves sur les notices jugees pertinentes pendant
Vinterrogation des CD-ROM Pascal 1994,- Vol 1-2 et Pascal 1995 - Vol. 1-2
d'abord, et d'autres bases de donnees par la suite :
- Conception systeme
- Modelisation
- Base connaissance
- Banque donnee, etc...
111.3 - Recherche manuelle
Conscient que la bibliotheque de 1'ENSSIB contient un fonds documentaire
non negligeable en matiere de sciences de 1'information - pdle d'excellence de
la BNF dans ce domaine - c'est principalement dans cet etablissement que
nous avons effectue la recherche.
En vue de recevoir, ne fut ce que quelques titres d'ouvrages qui nous
mettraient sur les rails, la recherche manuelle s'est entamee par le feuilletage
des documents ci-apres :
- Les livres disponibles 1995 : french books in prints, sujets - Paris :
Editions du Cercle de la Librairie, 1994,- Vol. 1-2.
ISBN 2 - 7654 - 0574 - 3
- Livres de France,- Paris : Editions du Cercle de la Librairie, 1995,Mensuel
ISSN 0294 -0019
- Livres de France - Paris : Editions du Cercle de la Librairie, 1996,Mensuel
ISSN 0294 - 0027
- Bibliographie National Frangaise : livres - Paris : Bibliographie Nationale
de France, 1995,- Mensuel
ISSN 1142 - 3250
Les livres disponibles livrent des notices par themes ou sujets suivant Fordre
de la classification decimale de Deuvey, avec un classement alphabetique par
nom d'auteurs.
II etait alors question de faire un parcours sequentiel des auteurs dans le theme
« sciences de 1'information » pour reperer des titres proches de notre sujet.
Nous avons pu y decouvrir quelques ouvrages dont certains sont disponibles a
la bibliotheque de 1'ENSSIB. Disons toutefois que le fait que le theme soit
trop global entralne une lenteur dans la recherche. L'ordre alphabetique des
auteurs peche justement contre la proximite des titres a sujets proches.
Dans les livres de France, sous la rubrique «livres du mois », sont repertories
les nouveautes et les nouvelles editions. De meme que dans la bibliographie
nationale fran^aise : livres, nous avons pu y decouvrir quelques titres.
L'etape suivante a consiste a depouiller les bibliographies de ces ouvrages
disponibles a VENSSIB. Soulignons evidemment que nous avons
continuellement fait recourt a la recherche manuelle pour verifier les
documents obtenus par d'autres moyens de recherche et dont nous doutions
de la pertinence.
111.4 - Recherche automatisee
III.4.i - Consuitation des CP-ROM
Afin de selectionner les CD-ROM a consulter, nous nous sommes referes a:
- la liste des CD-ROM consultables a la bibliotheque de 1'ENSSIB. Sur
cette liste, on retrouve en gros les domaines contenus sur chaque type de
CD-ROM.
- Annuaire du CD-ROM : les titres frangais/Jeannick Scolary -5e ed.
- Paris : Ajour, 1994,- Realisation [du] Centre documentaire d'A JOUR
ISBN 2 - 903685 - 5 6 - 8
Cet annuaire recense les CD-ROM par theme. Nous 1'avons a la
bibliotheque de 1'ENSSIB.
Tous les CD-ROM qui nous interessaient sont disponibles a FENSSIB.
Pour nous assurer que nous n'aurions pas laisser tomber des bibliotheques
qui pouvaient nous etre d'un complement utile, un passage a ete fait a la
bibliotheque universitaire de Lyon I et a la bibliotheque municipale de la
Part Dieu. Elles n'ont pu offiir aucun apport nouveau.
• Le CD-ROM Pascal:
Cest une serie de CD-ROM, 2 volumes mis a jour par an. Elle contient la
base de donnees PASCAL du CNRS.
Base de donnees multidisciplinaires, elle couvre la litterature scientifique et
technique dont les sciences de 1'information.
Le nombre de notices depasse 3 000 000 dont les titres de periodiques,
theses et congres.
La collection de la bibliotheque de FENSSIB couvre la periode de 1987 a
1995.
La recherche s'est faite principalement a partir des mots-cles tires du libelle
de notre sujet. Nous etions obliges de les utiliser parfois en unitermes,
d'autres fois sous forme d'expressions utilisees pendant l'indexation
PASCAL du document.
Le systeme est concpu tel qu'on ne doit pas employer des conjonctions, mais
nous procedions aussi par la combinaison de type booleenne pour etre sur
d'avoir epuise toutes les possibilites.
Criteres d'acces aux notices catalographiques :
- Titres + Resume + mots-cles
- Types de documents
- Auteurs
- Adresses
- Mots-cles
- Sources
- Langues
- Code de classement
17
4
Le tableau ci-apres montre quelques unes des operations construites :
Resultat
Equations
Criteres
DXF = Structuration
Titre
DEF = Reprcsentation ET DEF =
connaissances
+
mots-cles
DEF = Structure ET DEF = Donnees
DEF =Data ET DEF = base
DEF = Modularite ET DEF =
connaissances
DEF = Stockage ET DEF =
information
(DEF = Systeine ET DEF =
information)
ET L1 = conception
(DEF = Stockage ET DEF =
structuration)
ET DEF = Information
(DEF = Organisation ET DEF =
traitement) ET DEF =
information
Ref.
choisies
Ref.
pertin.
23
5
0
106
8
2
3
3
3
10
1
1
0
0
0
56
3
0
109
18
4
0
0
0
12
3
1
Total apres tri
11
• Doc-Theses
Realise par 1'AJBES, Agence Bibliographique de VEnseignement Superieur,
« Doc-Theses » permet d'effectuer des recherches sur plus de 270 000
references de theses frangaises et de les localiser dans les bibiiotheques. Sa
mise a jour est semestrielle.
Criteres d'acces
- Auteur
- Mot du titre
- Mot-cle
- Discipline
etc...
- Etablissement
- Annee de soutenance
- aire geographique
- Directeur de these
Au debut, nous avons choisi d'interroger en passaitt par ia discipline. Mais
comme le cheminement etait long et sans resultats apparents, nous avons
carrement opte de passer par les mots-cles et de derouler les longu.es listes
de titres pour les visualiser.
18
*
Cette deuxieme option nous a permis de recolter quelques references
pertinentes.
Cnteres
Mot-cle
Resultat
s
- Svsteme mformation
- Representation des connaissances
- Conception systeme information
Mot-clc
Ref.
pcrtin.
284
40
1
Ref.
choisies
16
1
1
9
1
2
Total apres tri
12
CD-RQM Lisa plus
Ce CD-ROM donne acces aux deux plus importantes bases de donnees
concernant les bibliotheques et la science de rinformation depuis 1969 :
plus de 141 400 notices pour « Lisa » (Library and Information Sciences
Abstracts) et plus de 5 900 pour « current Research in Library and
Information Science ».
Le langage d'interrogation est 1'anglais.
Fielded search
* ft = free text
ed = editor/publisher
* su = subject description
an = abstract number
av = Author/Research worker
kw = keyword
kt = Title keyword
sf = subfile indicator
ti = Title keyword
af = author affiliation
cn = comparate name
cy = contry Research
ab = abstract
th = Thesaurus term
la = langage
* cs = combine set
da = publication date
Ces criteres precedes d'astirisque sont ceux utilises dans la recherche.
Equation
Resultat
Ref.
pertinents
1. (ft = design and ft = system) and ft = infonnation
1721
2. (ft = Representation and ft = Knowledge) and ft =
information
291
3. cs = 1 and 2
4. (su = design and su = system) and su =
information
41
5
2
_
Ref.
choisies
—
—
5
0
2
1
1
1
-
-
0
0
5. (su = representation and su = Knowledge) and su
= information
5
6. su = data stracture
675
7. su = data base
cs = 6 and 7
0
19
4
Total apres tri
2
-
-
Nous avons visionne les 52 references et 8 seulement nous ont para
vraiment pertinentes. II est possible que la non-maitrise de la langue
anglaise peut nous avoir entraine a en eliminer d'autres importantes. Les
textes sont mal evalues quand on ne maitrise pas la iangue ; de surcroit
quand le sujet n'et pas de la specialite du « documentaliste ».
• Le CD-ROM Eiectre-Biblio
Edite par le Cercle de la Librairie, Electre est une bibliographie de plus de
330 000 titres disponibles publies en langue fran^aise, avec 12 000
references d'editeurs et difiuseurs de la langue frangaise. La mise a jour est
mensueile.
Criteres d"acces aux notices
- Mots du titre et du sous-titre
- Descripteurs de vedettes-matieres
- Mots du resume
- Index general
- Mots-cles de Deuvey
- Table Deuvey
- Auteur
- Collection
- Editeur
- Date
- Prix
Nous avons choisi une interrogation pour descripteurs de vedettesmatieres.
Criteres
Descripteur
de
vedettesmatidres
Equation
Ref.
pertinen
tes
Resultat
s
Ref.
choisies
1. Representation ET connaissances
0
-
-
2. Representation
9
-
-
3. Connaissances
195
2
1
4. (Svsteme ET information) ET
conception
13
,
5. (Stracture ET base) ET donnees
0
-
-
6. Modelisation ET donnee
0
-
-
-
-
1
Total apres tri
• Le CD-ROM BNF (Bibliographie Nationale Francaise)
. Realise a partir de la base bibliographique BN-Opale de la Bibliotheque
Nationale, ii offre un catalogue de plus de 450 000 ouvrages entres par le
depot legal dans la partie officielle de la bibliographie de la France depuis
1975.
Les criteres d'acces aux notices
ti = titres
ap = auteur personne physique
at = auteur-titre
li = lieu de publication
co = collection
*mt = mot titre
*ms = mot sujet
mo = mot collection
la = langue
*au = auteur
ac = auteur collectivite
ed = editeur/imprimeur
in = ISBN
mc = mot notice
ma = mot auteur
me = mot editeur/imprimeur
an = date de publication
cs = combiner les recherches
Les criteres precedes d'asterisque sont ceux utilises dans la recherche.
le CD-ROM BNF a ete consulte apres les autres. II n'a pu nous fournir que des titres
d'ouvrages que nous avions obtenus ailleurs. Aucun apport nouveau.
III 4.2 LMnterrogation en ligne des bases de donnees
* Le choix des bases
La selection des bases a interroger s'est
repertoires ci-apres :
faite a partir de la consultation des
-Repertoire des banques de donnees professionnelles : banques et services
d'information en ligne 1963 -1993. - Paris : ADBS Editions, 1993 . - 440 p
ISBN 2-901046-56-8
- O n l i n e b i b l i o g r a p h i c d a t a b a s e s : a d i r e c t o r y a n d s o u r c e b o o k / James L.Hall
4e.~ ed,- London : ASLIB, 1986,- 600p
ISBN 0- 85142-202-2
En plus de fimportance de Pinformation que la base etait sensee contenir, le choix
etait aussi fonction de 1'accessibilite.
21
«La base pascal
Cette base couvre la litterature internationale dans tous les secteurs de la
science,dont les sciences de l'information, de la technologie et de la medecine.
Elle est une production de 1'Institut National de Vlnformation Scientifique et
technique (INIST).
Le volume de la base est de plus de 8.000.000 de references avec une augmentation
de 4.5000 references par an.
En interrogeant cette base, nous envisagions completer 1 'information obtenue avec
le CD-ROM
Helas nous n 'avons pu obtenir que des references que nous avions deja eues par le
biais du CD-ROM.
Accessibilite : Serveur Dialog, Questel
•La base Loris
La base Loris est chargee sur un gros ordinateur IBM de 1'ENSSIB. Elle contient
plus
de
8000
references
bibliographiques
de
monographies,theses,
memoires, rapports et numero d'articles. Son logiciel (Doris) permet le
dechargement des notices.
La bibliotheque de f ENSSIB ayant un fonds specialement tourne vers les Sciences
de 1'information ,cette base nous a fourni 15 notices pertinentes sur 62 captures.
II est precise que les termes de recherche sont les termes de la liste RAMEAU.
Les mots-cles utilises pour la recherche sont ceux qui nous avaient donnes de bons
resultats lors de la consultation des CD-ROM..Voici certaines des reponses
obtenues:
9 Representation des eonnaissances
38 Systeme information
2 Base connaissance
35 Base donnees
12 Structures de donnees (informatique)
19 Modelisation
1 Structure information
- • La base Sibil
Cette base a ete developpee en 1971 par la bibliotheque cantonale et universitaire de
la bibliotheque cantonale et universitaire de Lausanne. Le reseau SIBIL(Systeme
Integre pour les bibliotheques universitaires de Lausanne) regroupe aujourd'hui 32
bibliotheques interuniversitaires et universitaires et des bibliotheques d'organismes
de recherche frangais.
Elle contient plus de 800.000 notices. Plusieurs types de docutiients y sont
representes a savoir: les monographies, les theses, les memoires, le congres, la
litterature grise etc .
Cest aussi le cas de « Structuration »dans la base pascal. On pouvait avoir des titres
tels que:
ex : Stracturation cognitive et logique.
Pour recevoir des resultats probants, il etait preferable de passer par l'interrogation
de type booleen.
Mentionnons egalement que rinterrogation sur le champ resume est lui aussi source
d'un fort taux de bruits.
Analvse du Silence
Meme si 1'ideal serait d'etre le plus possible exhaustif, il n'est pas facile de le
realiser. II existe toujours des parametres limitatifs. Pour 1'interrogation en ligne
notamment, on doit tenir compte du cout d'utilisation. En raison de quoi nous etions
obliges , pour l'interrogation de la base pascal par exemple, de n'utiliser que des
descripteurs qui avaient de bons resultats quand nous consultions les CD-ROM Ceci
nous amene a supposer qu'il y'a des descripteurs qui auraient pu offrir d'autres bons
resultats mais que nous n'avons pas ose exploiter. Etant donne que nous n'etions
pas parvenus a avoir les thesaurus de ces bases,il n'etait pas non plus evident de
pouvoir formuler correctement toutes les equations de recherche.
Localisation et obtention des documents primaires
Comme deja dit ci-haut, la bibliotheque de 1'ENSSIB dispose d'un fonds important
en science de 1'information. Beaucoup d'ouvrages notamment y sont disponibles.
Quant aux articles recenses dans pascal,ils sont localises a 1'INIST. Le service de
pret interuniversitaire de 1'ENSSIB nous a aide pour faire une commande d'articles
(photocopies) juges interessants. Ici aussi, la commande etant payante, on ne pouvait
se permettre que 1'acquisition du strict necessaire.
Le fichier catalographique est alimente quotidiennement apres validation des notices
creees ou localisees par chaque bibliotheque du reseau.
Interrogation de Sibil
Une fois le critere de recherche formule en vue de la consultation du catalogue
(catalogue principal) par matiere, le systeme propose de choisir entre :
-Notice guide
-Ouvrages generaux
-Theses
La recherche se fait par annee de publication .Nous avons exploite les descripteurs
qui suivent:
-Representation des connaissances
-Structure de donnees( Informatique)
-Conception Systeme
-Systeme information
Sur 54 references captures, 5 seulement ont ete jugees pertinentes.
Svnthese des resultats
Banque de donnees
Pascal
Loris
Sibil
Resultats
271
62
56
References pertinentes
41
15
5
% de bruits
84%
75%
91%
Analvse du bruit
Les mots-cles "representation", "structure" ,"structuration",utilises en uniterme,
donnent lieu a un taux eleve de bruits. Ils changent de sens en fonction du contexte.
Cest pour ceia qu' on pouvait avoir des resultats comme « structure sociale » qui
n'ont rien a voir avec la conception d'un systeme d'information.
Dans les bases Sibil et Loris, « representation des connaissances » donne lui aussi
des resultats qui se rapportent plus a 1'intelligence artificielle et a la linguistique qu'a
notre sujet.
Voici quelques exemples pour illustrer notre propos.Le premier exemple est pris
dans les notices capturees sur Loris , le 2e dans celles recuperees sur Sibil.
Ex.l : LTntelligence artificielle et le langage. Vol 1. Representer des
connaissances/Gerard Sabah. - Paris : Hermes, 1988 - 352p. : ill. ; 24cm.
Ex. 2 : Le contrdle dans les systemes a base de connaissances. Contribution a
1'epistemologie de l'intelligence artificielle / Bruno Bachimont. - Paris : Hermes,
1994.
BIBLIOGRAPHIE
Comme la plupart des documents que nous avons pu recenser traitent simuitanement
de plusieurs themes de notre sujet, nous avons juge qull serait inexact d'essayer de
faire un groupement thematique de nos references. Nous optons plutdt pour les
regrouper par type de documents.
1 * Ouvrages generaux
- BEYNO-DAVIES, Paul
Systemes d'information :conception et mise en oeuvre
XII - 232p ISBN 2-12-480811-7
Paris : afnor, 1992 .-
- BOUSSARD, Jean Claude, MAHL , Robert
Programmation avancee : algorithmique et structures de donnees. - 4e ed. Paris :
Eyrolles, 1987 . - 248 p. ISBN 2-212-08544-3
- BRAND, Fortner
The data handbook
XXII - 350p
Second ed,- New-York : Springen Verlag, 1995,-
- COLLONGUES, A., HUGUES, J., LA ROCHE, B.
Merise : Methode de conception Paris : Dunod Informatique, 1990.
- CAVALERO, J.L., HERIN-AIME, D
La conception des systemes d'information : un modele, un dossier standard, des
methodes,- Paris:Masson, 1982,- ISBN 2-225-78689-9
- COURBON, Jean-Claude
Systemes d'information : Stracturation, modelisation et communication .- Paris :
Inter-Editions, 1993.-286p
- COURTIN, Jacques
Initiation a 1'algorithmique et aux structures de donnees
Paris : Dunod, 1987.
-DELOBEL, Claude
Bases de donnees : des Systemes relationnels aux Systemes a objets ,-lere ed,- Paris
: Inter Editions, 1991,- XVII -460p.
- DUNAUD, N„ et. al.
Reussir un projet de conception oriente objet.-Paris : Masson, 1995.-261 p
- FLORY, Andre
Bases de donnees : conception et realisation,- 2° ed. Paris : economica, 1987,164p.
Bibliogr. pp 155-157
- FOUCAUT, O., THIERRY,0., SMAILI,K .
Conception des Systemes d'information et programmation evenementielle: de 1'etape
organisationnelle a 1'etape physique Paris: InterEditions, 1996.-240p,ISBN 2-7296-0559-2
- GALACSI
Comprendre les Systemes d'information: exercices corriges d'analyse et de
conception .- Paris: Dunod, 1985.-145p
ISBN 2-04-016480-8
- GALACSI
Conception de bases de donnees: du schema conceptuel aux schemas physiques,Paris : Dunod, 1989 - 378p
ISBN 2-04-018720-0
- GALACSI
Les Systemes d'information: Analyse et conception
304p,- ISBN 2-04-019607-2
Paris: Dunod, 1990,- XIV-
- GUYOTJ. ,V1AL, C.
Arbres,tables et algorithmes.-Paris:Eyrolles, 1992.
- LAMPRON, R., et al.
Introduction aux Structures de donnees et aux fichiers,- Montreal, 1987.
- LE MEN, Yvan
une energie nouvelle pour mieux communiquer Fichiers et bases de donnees.-Paris:
Dunod, 1991.
- LEMOIGNE, Jean-Louis
La modelisation des systemes complexes.-Paris: Dunod, 1990.-192p
ISBN 2-04-019704-4
- MIRANDA, Serge
Introduction aux bases de donnees - Paris: Eyrolles, 1984,- XX-227p.
- MIRANDA, Serge
Les bases de donnees relationnelles. - Paris : Eyrolles, 1986 - XXIII - 354p.
- NIDAL, A„ LALANNE, JC.
Architecture technologique des Systemes dlnformation
d'organisation, 1989.
Paris: Les editions
- PEAUCELLE, Jean-Louis
Les Systemes d'information: la representation en memoire,- 2° ed,- Paris: INRIA,
1979. - 275 p. - ISBN 2-72610-229-8
26
- PLANCHE, Remi
Maitriser la modelisation conceptuelle,- Paris : Masson, 1988. - 256p. ISBN 2-225-81203-9 •
- REYNIER, M.
Assurance qualite en conception: simplicite, bon sens et rigueur pour ameliorer
Vefficacite,- Paris: Masson, 1992.- 168p ISBN 2-225-83965-4
- RUMBAUGH, J. et al.
Object Oriented modeling and Design,- Prentice . Hall, 1991.
- ROWLEY, J.E
The basics of Systems anaiysis and design for information managers,- C.Binglay,
1990.-158p
- SENN, James
Analyse et conception de Systemes d'information / trad. de 1'americain Raymond
Borraz,- Mc Graw-Hill Editeurs, 1986,- 648p,ISBN 0-07-548774-8.
- TARDIEU, H„ ROCHFELD, A., COLLETTI, R., PANET, G.
La methode Merise, tome 2, Demarches et pratiques,- Paris: Les Editions
d'organisation, 1985.
- TARDIEU, H„ ROCHFELD, A., COLLETTI, R.
La methode Merise, Tomes: Principes et outils,- Paris: les Editions d'organisation,
1989.
- TARDIEU, H„ NANCI, D„ PASCOT, D. ,
Conception d'un systeme d'inforaiation : construction de la base de donnees. - ed.
revue et corrigee. - Paris : les Editions d'organisation, 1984
ISBN 2-7081-05-96-5
ILTHESESET MEMOiRES
- ALIMAZIGHI, B.
Conception et specification de Systemes d'information : analyse comparative de
methodes et utilisation du langage ADA. Th. Doct: Paris 6, 1986
- ALVARES, O
Contribution a 1'etude du pilotage de la modelisation des systemes d'information.
Doctorat d'Etat: Grenoble 1, 1988.
- AYACHE, M
Cassiopee : Vers une methodologie de conception par reutilisation. Th. doct : INSA
Lyon, 1984. - 238 p
27
- BARI, M.
Une methode d'analyse et de conception orientee objet de systemes d'information
actifs. Th. doct: Paris 6, 1992
- BOUZEGHOUB, M
SECSI : un systeme expert en conception de svstemes d'informations, modelisation
conceptuelle de schemas de bases de donnees. TH. doct. : Paris 6, 1986.
- BRUNE, J.
Analyse conceptuelle orientee objet. Th. doct. : Paris 6, 1993.
- CHRISMENT, C.
Conception d'un systeme d'informations automatise : defmition interactive d'un
schema de base de donnees. Th. doct. : Toulouse 3, 1980.
- CAUVET, C.
Un modele et un outil d'aide a la conception des systemes d'information. Doctorat
d'Etat : Paris 6, 1988.
- DELOBEL, C.
Contribution theorique a la conception et a 1'evaluation d'un systeme d'information
applique a la gestion,- Grenoble : Universite Scientifique et medicale de Grenoble,
1973.
-DURAFFOUR, F.
Analyse critique des systemes d'information de gestion et de leurs principales
approches methodologiques. Th. doct. : Paris 9, 1993.
- GREVOBAL, M.-C.
La production d'explications, vue comme une tache de conception : contribution au
projet d'aide. Th. doct. : Universite de Conpiegne, 1994. - 196 p.
- HUEY, B.
Le sujet, 1'objet, le projet dans la modelisation des svstemes d'information. Th. doct.
: Paris 6, 1992.
- MORAND, B.
Processus de conception des systemes d'information avec un modele d'acteurs :
Essai sur le systeme de representation. Th. doct. : Caen, 1994.
- PETER, P.
Methodes de classification hierarchique et problemes de structuration et de
recherche d'information assistees par ordinateur. Th. doct. : Rennes 1, 1987.
28
IDL ARTICLES ET COLLOOUES
- BONJOUR, H., et al.
Bases cie concepts et integration de bases de donnees. Ingenierie des systemes
d'information, 1995, vol 3, 10 2-3, pp 421 - 440. - ISSN 1247-0317
- COLLOQUE DE NAMUR
Data stractures models for information systems ; procedings, may 27-30, 1974,presses universitaires Namur, 1974. - 200 p. - ESPINASSE, B.
Merise + ; une extension de Merise a 1'approche objet par un apport de Hood.
Ingenierie des systemes d'information, 1995, vol.3, n° 2 - 3, pp 301 - 325 . ISSN 1247-0317
- GEFFROY, J.-C.
Identification des systemes sequentiels : une approche unifiee. TSI. Technique et
Science informatiques, 1995, vol. 14, n° 7, pp. 809-837,ISSN 0752-4072
- HABRIAS, H.
Les specifications formelles pour les systemes d'information quoi ? pourquoi ?
comment ? Ingetuerie et systemes d 'information, 1995, vol. 3, n° 2 - 3, pp 205-253.
ISSN 1247-0317
- HANNABUSS, C. S.
Knowledge representation and information exchange. Robert Gordon University
School ofLibrarianship and information studies, October 1990.
- HYENNE, J.
Points cles pour 1'integration de donnees dans 1'entreprise. IDT. Informatkm,
dcKumentation transfert des connaissances, Congres 12, Paris 13-15 Juin 1995,
pp 184-188. - ISSNl 140-6992
- KLEIN, G.H
Multifactorial descriptive modelling on irregular data designs. Maihematical and
computer modelling, 1995, vol. 22, n° 1, pp. 1-9
Bibliogr. 35 ref.
Resume en anglais
- KOUM, G.
Vers des Schemas conceptuels de base de donnees issus d'un meta-modele.
Rapport,CNR$.Centre de Recherche informatique de Nancy, 1993. 2pp.
- LOMPRE, N
Analyse des requetes dans le cadre de la conception d'un systeme a base de
connaissances. Travail, 1994, vol 57, n° 1, pp71 - 88. -
29
4
- RAUH. O.
Relationship modes to cover modelling of deductive information system. Informatik,
J995, vol 10, n° 3, pp. 128 - 138.
- VATONNE, D , CHRISTINE, M.
Les termes : un modele aigebrique de representation et de structuration de donnees
symboliques. Mathematique et sciences humaines, 1993, n° 122, pp. 41 - 63. -
GLOSSAIRE
CD-ROM
Compact Disc Read Only Memory
BNF
Bibliotheque Nationale de France
LISA
Laibrary and Information Sciences Abstracts
SIBIL
Systeme Integre pour les Bibbliotheques universitaires de
Lausane
INIST
Institut national de Flnformation Scientifique et Technique
ENSSm
Ecole Nationale Superieure des Sciences de 1'Information et des
Bibliotheques.
ABES
Agence Bibliographique de 1'Enseignement Superieur
CNRS
Centre National de Recherche Scientifique
OPAC
Online Public Access Catalog (Catalogue Informatisee des
Bibliotheques).
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising