Prévadiès - Essentiel Santé Magazine

Prévadiès - Essentiel Santé Magazine
ine.
l-sante -magaz
www .essentie
fr
magazine
Essentiel
MA MUTUELLE
L’art s’invite
en agence
NOTRE VIE
Aidants familiaux :
Se permettre
un répit
Le magazine bimestriel de votre mutuelle - n° 20 - Juin 2011
MA SANTÉ
Bien choisir
ses prothèses
dentaires
Visitez notre
Édito
BLOG !
.
.
POUR QUE VIVE « LA SANTÉ
DANS LE DÉBAT 2012 » !
Dans moins d’un an se déroulera l’élection
présidentielle. D’ici là, nous devrons être
absolument au clair sur le programme
des candidats en matière de protection
sociale. Pour que cessent les déficits et
les transferts vers les assurés sociaux,
quelle réforme prévoient-ils ? Avec quel
niveau de solidarité, quel financement
équitable, quelle politique pour préserver
l’égalité d’accès aux soins ? Mais pour
nourrir un vrai débat démocratique avec
les candidats, il faut aussi leur préciser
nos attentes. La Mutualité Française
a donc décidé de s’engager pour que vive
« la santé dans le débat 2012 ». Elle a tenu
deux réunions, à Nantes et à Lyon, sur le
médicament et la dépendance. À l’automne,
elle présentera des propositions à la suite
de ses journées de rentrée. Votre revue
et le site internet de votre mutuelle
vous tiendront régulièrement au courant.
C’est aussi à chacun de vous de se mobiliser
pour faire part de ses attentes.
Mais sans attendre 2012, chacun de nous
peut agir concrètement. Déjà grâce à l’action
des mutuelles d’Harmonie Mutuelles,
les adhérents qui ont fait confiance
aux opticiens du réseau Kalivia ont,
en moyenne, diminué de 15 % leur facture.
Une démarche à suivre.
Guy Herry, Président d’Harmonie Mutuelles
Magazine bimestriel paraissant cinq fois par an, édité par
Harmonie Mutuelles (union soumise aux dispositions du
livre III du code de la mutualité). Siret : 479834012000 11.
8, bd de Beaumont – CS 11241 – 35012 Rennes Cedex. Tél. :
02 23 25 24 00. Directeur de publication : Guy Herry. Pages
spéciales : Prévadiès, Bourgogne, Champagne-Ardenne,
Côtes-dʼArmor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Lorraine, Morbihan,
Normandie, Pays de la Loire, Harmonie Anjou, Atlantique,
Auvergne, Berry, Ile-de-France Régions, Indre, Limousin,
Méditerranée, Touraine, Vendée, Mutuelle Existence, MNAM
et SMAR.
« Essentiel Santé Magazine » est sous copyright. Tirage :
2275350 exemplaires. Le numéro : 0,53 € TTC. Lʼabonnement :
2,65 €. Publication membre de lʼANPM, du SPS et de la FNPS.
Conception-réalisation : Direction presse/
Paris.
Photo de la couverture : Frank Siteman/Getty images –
Erratum : la photo de la couverture du numéro 19 était de
Laurent Vautrin. Impression : Presses de Bretagne, ZI Sud-Est,
rue des Charmilles, 35577 Cesson-Sévigné Cedex.
N° Commission paritaire : 0912 M 018162.
ISSN : 1771-2718. Dépôt légal : à parution.
2
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
,
os rubriques
Retrouvez v
des infos…
us pour
Inscrivez-vo e newsletter.
tr
o
recevoir n
www.essentiel-sante-magazine.fr
MA MUTUELLE
PAGES SPÉCIALES
De la page 3 à la page 9, actualités, conseils pratiques sur
les services mis à votre disposition par votre mutuelle.
MA SANTÉ
10 BIEN CHOISIR SES PROTHÈSES DENTAIRES
Couronne, bridge, prothèse amovible, implant…
Tour d’horizon des différents types de prothèse.
14 SOURDS ET MALENTENDANTS :
FACILITER LA COMMUNICATION
16 PERDRE DU POIDS, LES BONS CHOIX
18 ACTUALITÉS
19 FICHES SANTÉ
Les mots clés de l’assurance santé, lettre C.
Les dépassements d’honoraires.
21 ACTUALITÉS
NOTRE VIE
22 AIDANTS FAMILIAUX : SE PERMETTRE UN RÉPIT
Vous aidez un proche dépendant et cherchez de l’aide, une solution
pour vous ressourcer ? Voici quelques pistes.
26 PASSEPORT BÉNÉVOLE, UN ATOUT POUR L’EMPLOI
27 ACTUALITÉS
28 TRADUIRE LES VALEURS DANS LES ACTES
29 PRIORITÉ SANTÉ MUTUALISTE
Les maladies cardiovasculaires.
31 COURRIER DES LECTEURS
DR
THIERRY TAVARÈS
L’ART S’INVITE
EN AGENCE
En Ile-de-France et en Auvergne,
votre mutuelle propose aux artistes
amateurs qui souhaitent faire
connaître leurs œuvres de venir
exposer gratuitement dans certaines
de ses agences. C’est le cas à Paris,
et à Clermont-Ferrand où un espace
est spécialement dédié à l’art
depuis plus de vingt ans.
En échange de la prise en charge
des frais de vernissage par
la mutuelle, chaque artiste qui
expose est invité à offrir
l’une de ses toiles. Les œuvres
ainsi recueillies sont ensuite
vendues aux enchères au profit
d’associations caritatives ou
médicales. Les bénéfices de la
dernière vente, plus de 8 000 euros,
ont été remis à l’association
Partage Auvergne qui vient
en aide aux enfants démunis
dans le monde.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
3
Ma mutuelle
PRÉVADIÈS
Une complémentaire
santé sur mesure
HARMONIE SANTÉ PLUS, la complémentaire santé de votre mutuelle
destinée aux adhérents individuels, vient de recevoir le label excellence* pour
la troisième année consécutive. Présentation de ses principaux atouts.
V
ous êtes adhérent à titre individuel ? Votre mutuelle a conçu la
complémentaire santé Harmonie
Santé Plus pour vous permettre
de composer vous-même votre garantie.
Vous choisissez d’abord le niveau de remboursement que vous souhaitez pour les
frais de soins : hospitalisation, soins médicaux, examens…, puis celui de l’optique et
du dentaire. Vous pouvez aussi décider de
doubler votre forfait médecines douces. La
garantie, très modulable, offre ainsi près de
60 possibilités. Et vous pouvez la faire évoluer à tout moment (voir encadré).
POINT DE VUE
« Aider nos adhérents
en difficulté »
Nous mettons tout en œuvre
pour que nos adhérents
puissent conserver une
couverture complémentaire
santé en cas de difficultés
financières. Les conseillers de
la mutuelle sont à leur écoute
pour les aider à faire face aux
problèmes qu’ils rencontrent
et leur proposer des solutions :
échelonnement du paiement
de leur cotisation, ou choix
d’une garantie plus adaptée
à leur budget. Les conseillers
accompagnent également
dans leurs démarches
les adhérents qui peuvent
bénéficier de l’aide
à l’acquisition d’une
complémentaire santé,
voire d’un soutien de notre
fonds social.
DR
Jean-Pierre Prioul, président
de la commission des garanties
Harmonie Mutuelles
Mieux remboursés
en optique et dentaire
L’optique et le dentaire représentent toujours des postes de dépenses importants.
Avec Harmonie Santé
Plus, les remboursements optiques varient
selon votre défaut
visuel et votre degré
de correction. Les
verres progressifs,
plus chers que des
verres simples, sont
donc mieux remboursés. Et, grâce à Kalivia,
le réseau d’opti-
ciens agréés par votre mutuelle, vous pouvez faire des économies, de 10 % minimum
sur les montures et jusqu’à 40 % sur les
verres. Vous avez aussi l’assurance de disposer d’un large choix de produits et de services de qualité (voir ESM nov. 2010, p. 6).
En dentaire, vos soins courants sont intégralement pris en charge. Pour les prothèses, les remboursements varient selon
l’emplacement de la dent traitée et le matériau utilisé. Une prothèse est, par exemple,
mieux prise en charge si elle est posée sur
une dent visible. Ces soins sont pris en
charge selon le niveau de garantie choisi, de
même que l’orthodontie, la parodontologie
et l’implantologie.
Les médecines douces
et la prévention incluses
En plus du remboursement, en totalité ou
en partie, de votre reste à charge et des
éventuels dépassements d’honoraires, vous
bénéficiez d’une participation financière
annuelle pour les médecines douces, la
contraception et la plupart des vaccins non
remboursés par les régimes obligatoires.
Harmonie Santé Plus intègre également
des forfaits « Équilibre alimentaire » et
« Vie sans tabac » pour vous permettre de
consulter un diététicien et/ou vous faire
aider pour arrêter de fumer.
Une assistance « santé »
Au-delà des remboursements, Harmonie
Santé Plus inclut un service d’assistance et
4
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
GETTY IMAGES
de conseil. Ainsi, sur simple appel téléphonique à un numéro dédié, vous pouvez accéder au service d’information médicale, au
conseil social, ou obtenir des aides adaptées
à votre situation : garde de vos enfants à
domicile, soutien scolaire, portage de vos
médicaments…
CÔTÉ ENTREPRISES
Des tarifs avantageux
La cotisation est gratuite pour les enfants la
première année à compter de leur date de
naissance ou d’adoption (s’ils sont inscrits
dans les trois mois qui suivent). De même,
pour le troisième enfant et les suivants, s’ils
ont tous moins de 27 ans. Des tarifs spécifiques sont également accordés aux jeunes
de 20 à 27 ans (étudiants, apprentis à la
recherche d’un emploi…), aux couples qui
souscrivent la même garantie, aux moins de
65 ans artisans, commerçants, professions
libérales, ou exploitants agricoles, et aux personnes en affection de longue durée (ALD).
Des « plus » mutualistes
Avec votre complémentaire santé, vous
bénéficiez également d’avantages réservés
aux mutualistes : accès au réseau de services de soins et d’accompagnement
mutualistes, à Priorité Santé Mutualiste, au
programme Avantages Harmonie, et participation à des programmes de prévention.
Marie-France Lacour
* Distinction décernée par le magazine Les Dossiers de
l’épargne qui récompense chaque année les meilleurs
contrats du marché.
FAITES É VOLUER
VOTRE GARANTIE
Votre situatio a
changé depuis
que vous aveznso
us
garantie complém crit votre
entaire santé ?
Votre famille s’
n’avez plus d’enest agrandie, vous
fants à charge, vo
revenus ont augm
enté ou diminués
vous changez de
,
Quels que soient profession…
le
vous pouvez, ap s événements
rès un an
d’adhésion à un
modifier à tout me garantie, la
l’adapter à votre oment pour
nouvelle
situation.
En savoir plus
Pour souscrire à Harmonie Santé Plus
ou faire évoluer votre niveau de garantie, contactez
un conseiller (coordonnées en page 9), ou rendezvous en agence ou sur www.prevadies.fr.
Vous êtes une entreprise de moins
de 50 salariés et vous souhaitez
que vos salariés bénéficient
d’une garantie santé complète ?
Votre mutuelle a créé
« Harmonie Santé Entreprise ».
Cette offre modulable couvre
l’hospitalisation, les frais médicaux
et l’optique/dentaire. Elle permet
un large choix entre 72 modules.
Harmonie Santé Entreprise inclut
par ailleurs des prestations pour
les médecines douces (ostéopathie,
acupuncture…) et la prévention
(équilibre alimentaire, sevrage
tabagique, contraception nouvelle
génération…).
De même que l’assistance
Harmonie Santé Services et
la protection juridique médicale.
Si vous êtes une entreprise de plus
de 50 salariés, ou si vous avez
des collaborateurs détachés,
expatriés ou qui effectuent
régulièrement des missions
à l’étranger, votre mutuelle peut
également vous proposer
des garanties spécifiques.
N’hésitez pas à la contacter.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
5
PRÉVADIÈS
BURGER/PHANIE
Ma mutuelle
CHACUNE DES GARANTIES
prévoyance Mutalis de votre
mutuelle inclut désormais
une assistance complète
pour faciliter votre quotidien
et celui de vos proches.
L’assistance
s’étend aux garanties prévoyance
F
ace aux aléas de la vie, les conséquences ne sont pas seulement
financières. Démarches administratives à effectuer, formalités à
remplir, besoin d’aides, d’information, de
soutien… vers qui se tourner ? C’est pour
vous accompagner dans ces moments difficiles et vous apporter des réponses rapides
et concrètes que votre mutuelle intègre
désormais dans chacune de ses garanties
prévoyance Mutalis (arrêt de travail, décès,
obsèques, dépendance…) un service d’assistance : Mutalis Prévoyance Services. Sur
simple appel téléphonique, les chargés
d’assistance sont à votre disposition pour
vous conseiller, vous épauler dans vos
démarches ou mettre en place l’aide dont
vous avez besoin.
Si vous êtes par exemple adhérent au contrat
Équation Plus, en cas d’arrêt de travail et
dans l’incapacité de vous déplacer, Mutalis
Prévoyance Services peut prendre en charge
le portage des repas à domicile, des médicaments ou la livraison des courses. En cas de
perte d’autonomie, en tant qu’adhérent au
contrat Vivalis, vous pouvez être conseillé
pour constituer un dossier de demande d’Allocation personnalisée à l’autonomie, être
mis en relation avec des services d’aide à la
personne, ou bénéficier d’un système de
téléassistance… En cas de décès, vos
proches seront accompagnés pour préparer et organiser vos obsèques : formalités,
transports, garde d’enfants ou d’ascendants dépendants…
Marie-France Lacour
Une assistance adaptée
Conseils, informations juridiques, soutien
psychologique, aide à domicile, garde d’enfants, transports…, vous pouvez bénéficier
de nombreuses prestations d’assistance,
toutes adaptées à la garantie prévoyance
que vous avez souscrite.
6
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
Pour en savoir plus
Prévadiès.
Contactez un conseiller dans l’agence la plus
proche de chez vous, ou rendez-vous sur
www.prevadies.fr, rubrique « Contactez-nous ».
TÉMOIGNAGE
« J’ai l’esprit plus libre »
J’ai franchi le pas, j’ai décidé de
m’occuper de mes obsèques.
Avec la garantie Obseya de ma
mutuelle, mes proches n’auront
pas à se soucier des questions
financières grâce au capital qui
leur sera versé, je suis rassurée.
J’ai pu également prendre le temps
de réfléchir à mes dernières volontés
avant de les consigner par écrit
avec l’aide d’une conseillère,
et j’ai bénéficié d’informations
juridiques pour mettre mes affaires
en ordre. Le moment venu, ma famille
n’aura pas à improviser.
En appelant Mutalis Prévoyance
Services, elle connaîtra précisément
mes souhaits et sera guidée dans
la prise en charge de mes obsèques.
Catherine, 62 ans.
ACTION DE
MÉCÉNAT AUPRÈS
DE LA FONDATION
D’AUTEUIL
ASSEMBLÉE DE SECTION
Mieux connaître
votre mutuelle
GARO/PHANIE
DR
Votre mutuelle a attribué
une aide financière à
la Fondation des apprentis
d’Auteuil dans le cadre
du programme « Soutien
à la parentalité - Petite
enfance ». L’objectif
de ce mécénat est de créer
des espaces de vie au sein
de plusieurs établissements
de la Fondation. Le premier
projet qui devrait voir le jour,
cette année, est la création
d’une salle d’activité
collective au sein de
la Maison des familles
de Grenoble, une structure
qui propose un
accompagnement à
la parentalité aux familles
en situation de précarité.
Vous bénéficiez
du remboursement direct
de vos prestations par
votre mutuelle,
(télétransmission).
Vérifiez bien, sur vos
décomptes de régime
obligatoire, la présence
d’un message indiquant
que les informations ont
été directement transmises
à votre organisme
complémentaire.
Si ce n’est pas le cas,
faites parvenir les originaux
de ces décomptes à
la mutuelle pour obtenir
le remboursement de la part
complémentaire
(voir page 8).
DR
Une cinquantaine d’adhérents ont assisté, le 9 mai,
à Paris, à l’assemblée de section Ile-de-France
présidée par John Valentin, président de la section
territoriale Ile-de-France, et par Bernard Burg, directeur
des relations avec les instances. La conférence-débat
sur le sommeil a suscité un vif intérêt chez les
personnes présentes. Le docteur Agnès Brion,
spécialiste des troubles du sommeil à l’hôpital de la PitiéSalpêtrière à Paris, a répondu à de nombreuses
questions. En fin d’après-midi, les adhérents ont été
informés sur les chiffres clés de leur mutuelle et les faits
marquants. Une occasion d’apporter des éclairages sur
le projet de fusion d’Harmonie Mutuelles. Enfin,
Driss Medjebeur, président de la Fondation d’Entreprise
Prévadiès, a remis des chèques de soutien à quatre
associations franciliennes.
VÉRIFIEZ BIEN
VOS DÉCOMPTES
FUTURS ÉTUDIANTS : VOTRE COUVERTURE SANTÉ ÉVOLUE
Lorsque vous êtes étudiant, vos
dépenses de santé ne sont plus gérées
par l’assurance maladie de vos parents
mais par le régime obligatoire étudiant*.
Lors de votre inscription dans un
établissement d’enseignement supérieur,
vous devez donc choisir un organisme
agréé. Cela vous permettra de bénéficier
du remboursement de vos soins pendant
l’année universitaire. En ce qui concerne
votre complémentaire santé :aucun
changement. Pendant toute la durée
de vos études, et jusqu’à 27 ans**,
vous resterez couvert par la mutuelle
de vos parents, sur simple justificatif.
Votre mutuelle vous propose par ailleurs
un diagnostic en ligne de votre régime
obligatoire, sur www.prevadies.fr. Selon
votre âge et la profession de vos parents,
vous saurez immédiatement si votre
affiliation au régime étudiant sera
gratuite ou payante. Pour en savoir plus,
vous pouvez aussi contacter votre
mutuelle par téléphone (numéro en
page 9) ou vous rendre à l’agence
la plus proche.
* Les modalités d’affiliation concernent les étudiants dont
les parents relèvent du régime salarié. Elles peuvent être
différentes pour les autres régimes. Renseignez-vous auprès
de votre caisse d’assurance maladie.
** La limite d’âge peut varier pour certains contrats entreprise.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
7
Ma mutuelle
PRÉVADIÈS
HOSPITALISATION
Vos frais de confort
remboursés
Lorsque vous êtes hospitalisé,
votre régime obligatoire prend en
charge une partie de vos dépenses
et votre mutuelle le reste à charge,
en totalité ou en partie, selon votre
garantie. Mais une hospitalisation
prolongée engendre également
d’importants frais non médicaux.
La garantie protection hospitalière
de votre mutuelle vous permet de
bénéficier, selon votre choix, d’une
indemnisation de 15, 30 ou 45 euros
par jour. De quoi régler la facture de
téléphone, la location de la télévision,
mais aussi les frais de déplacement et
de repas de vos proches. Les services
d’assistance, compris dans la garantie,
vous permettent, en plus, de faire face
aux conséquences pratiques : aide
à domicile, garde des enfants [ou des
proches dépendants], conseil juridique
ou soutien psychologique… Vous
n’avez aucun justificatif de dépenses
à fournir, et vous pouvez adhérer à tout
âge. De plus, cette solution est gratuite
pour le troisième enfant couvert et
les suivants. La protection hospitalière
est une garantie d’Harmonie Protection
Plus, un ensemble de solutions
de prévoyance qui s’adaptent
à vos besoins.
Pour en savoir plus,
contactez un conseiller
de votre mutuelle (coordonnées sur
votre carte mutualiste).
(Coordonnées en page 9.)
Vous changez de domicile, de situation
familiale ou de situation au regard
des régimes d’assurance maladie
obligatoire français ? Vous devez
le déclarer à votre mutuelle, dans
un délai d’un mois à compter de
sa survenance. Si vous changez
d’adresse, un simple courrier suffit.
En revanche, si cela implique
un changement de caisse primaire,
il faudra joindre une photocopie de
l’attestation de votre carte Vitale.
En cas de changement de banque,
accompagnez votre courrier d’un
relevé d’identité bancaire (RIB).
Pour l’adhésion d’un nouvel ayant
droit, adressez la copie de l’attestation
de la carte Vitale sur laquelle figure
le nouvel ayant droit, et selon le cas,
un certificat de naissance ou une
copie du jugement d’adoption.
Justificatifs : envoyez les originaux
Vous devez faire parvenir des justificatifs à votre mutuelle (facture, décomptes, extrait d’acte
de naissance, certificat d’hérédité…) pour obtenir un remboursement ou bénéficier
d’un forfait ou d’une prime. Adressez toujours les documents originaux en rappelant
systématiquement votre numéro d’adhérent, et prenez soin d’en conserver des copies.
8
Essentiel Santé Magazine -juin 2011
FOTOLIA
BURGER/PHANIE
DÉCLARER
UN CHANGEMENT
DE SITUATION
LA PROTECTION JURIDIQUE MÉDICALE
Vous êtes victime d’un aléa
thérapeutique :un accident
lié à un acte médical,
une affection suite à
un traitement, une infection
contractée dans
un établissement de santé ?
D’une erreur ou d’une faute
médicale engageant
la responsabilité d’un
professionnel de santé ou
d’un laboratoire
pharmaceutique (exemple :
affaire du Médiator) ? Votre
mutuelle vous permet de
bénéficier d’une protection
PIERRE GLEIZES/REA
AVANTAGES
HARMONIE
LE CAMPING
À TARIF
PRÉFÉRENTIEL
Le programme Avantages
Harmonie vous permet de
bénéficier de réductions
(à partir de 5 % en haute
saison, et jusqu’à 30 % en
basse saison) dans plus de
1 300 campings [adhérant
à la Fédération française de
camping et de caravaning],
en France et à l’étranger.
Retrouvez leurs coordonnées
sur www.avantagesharmonie.fr,
ou renseignez-vous dans
l’agence la plus proche de
chez vous. Sur internet, tentez
également votre chance au
jeu-concours organisé en
juillet. Vous pouvez gagner
un séjour pour 6 personnes
dans un centre de vacances .
juridique médicale*.
Un moyen de faire valoir
vos droits et d’obtenir la
réparation du préjudice subi.
Pour en savoir plus, appelez
le 02 35 03 41 80 (numéro
non surtaxé) du lundi au
vendredi de 8 h à 18 h.
* contrat d’assurance collectif souscrit auprès
de Matmut Protection Juridique par Prévadiès
au profit de ses adhérents et de leurs ayants
droit bénéficiant d’une garantie santé.
Société Anonyme à directoire et conseil de
surveillance au capital de 7 500 000 euros
entièrement libéré, entreprise régie par le
Code des assurances. R.C.S. ROUEN
423 499 391 – Siège social :
66, rue de Sotteville – 76100 ROUEN.
POUR CONTACTER
VOTRE MUTUELLE
PAR COURRIER
À l’adresse indiquée sur votre carte d’adhérent.
VOS CONSEILLERS EN AGENCE
Vos conseillers sont à votre disposition pour
répondre à vos questions et vous accompagner.
VOS CONSEILLERS AU TÉLÉPHONE
0 980 98 98 98* pour la Bretagne et la Mayenne
0 980 98 8000* pour la Normandie
0 980 980 860* pour les autres régions
Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h 30
et le samedi de 8 h 30 à 12 h.
*Appel non surtaxé.
SUR INTERNET
FONDATION
APPEL À
PROJETS 2011
La Fondation d’Entreprise
Prévadiès contribue
au financement de projets
présentés par
des associations.
Pour 2011, les thématiques
retenues sont :
• le soutien à
l’accompagnement
des parents en situation
de handicap ;
• l’accès au sport et
aux activités physiques
au profit des personnes
handicapées ou
dépendantes.
La date limite de dépôt
des dossiers est fixée
au 31 juillet.
Pour en savoir plus (cahiers
des charges, candidatures),
consultez le site
www.fondation.prevadies.fr.
www.prevadies.fr
Les informations de la mutuelle, les coordonnées
des agences, l’actualité, les services… et votre
espace personnalisé.
POUR CONTACTER
VOTRE MAGAZINE
8, boulevard de Beaumont
CS 11241 – 35012 Rennes cedex.
essentielsantemagazine@harmoniemutuelles.fr
Ou sur le blog :
www.essentiel-sante-magazine.fr
Pour tout changement d’adresse concernant
l’envoi du journal, contactez votre mutuelle.
Directrice presse-rédactrice en chef : Anne-Marie
Guimbretière. Assistante de direction : Armelle Collouard.
Rédactrices en chef adjointes : Nadia Graradji et MarieFrance Lacour. Membres des comités de rédaction :
M. Arrivé, Th. Blanchette, R. Boucher, Ch. Brillet, P. Brun,
M. Cartiaux, S. Carvounas-Augier, C. Celette, F. Condamin,
F. Cotta, A. Dessus, C. Ducruix, B. Fallaix, É. Garlaschelli,
B. Garros, Ch. Goupil, D. Guerling, J.-F. Guillou, P. Hervé,
N. Huvet, B. Jourdan, J.-Y. Larour, J.-C. Lhomme, L. Magnant,
A. Magnin, M. Martin, J.-J. Mérour, Ph. Morel, F. Morgen,
A. Murat, A. Noirault, D. Penet, J. Piot, N. Pitron, C. Prévot,
P. Renault, J. Rochoux, B. Rousseau-Sadon et P. Tirel.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
9
Ma santé
Bien choisir
ses prothèses dentaires
PLAINPICTURE/KNUT SCHULZ
VOTRE CHIRURGIEN-DENTISTE
10
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
vous conseille la pose d’une prothèse dentaire ?
Couronne, bridge, prothèse amovible, utilisation
ou non d’un implant… Tour d’horizon des
différents types de prothèse.
547 €
C
PHOTONONSTOP
mateurs,
Source :60 Millions de consom
.
10
octobre 20
aries non soignées, maladie
parodontale (touchant les tissus de soutien des dents), accident… vos dents sont abîmées, cassées ou même tombées, et votre
chirurgien-dentiste vous recommande de
porter une prothèse. Une fois son diagnostic et son plan de traitement établis, il vous
proposera un ou, si possible, plusieurs
types de prothèse selon votre pathologie.
le soumettre à votre mutuelle, pour connaître le remboursement complémentaire.
Vous pouvez bien sûr interroger d’autres
praticiens. Consultez aussi les tarifs des
centres de santé dentaires mutualistes,
souvent moins élevés qu’en cabinet libéral.
Mais ne négligez pas l’aspect relationnel,
indispensable pour que la confiance
s’installe.
Consentement et devis
Une fois le devis accepté, vous devrez revenir plusieurs fois pour réaliser empreintes
et essayages. Une prothèse provisoire
pourra vous être posée en attendant l’appareillage définitif. S’ensuivront diverses
visites de contrôles et de réglages. Et si
vous n’arrivez pas à supporter votre prothèse, votre chirurgien-dentiste doit tout
mettre en œuvre, gratuitement, pour que
vous vous y adaptiez : une sorte de service
après-vente qui vous permettra, à nouveau,
de croquer la vie à pleines dents !
Votre chirurgien-dentiste a l’obligation de
vous expliquer les avantages et les inconvénients de chaque solution proposée
(esthétique, confort, difficulté de réalisation, coût…). Le « consentement éclairé
du patient » est obligatoire et doit être écrit
en cas de pose chirurgicale d’implants.
Le chirurgien-dentiste doit aussi vous fournir un ou plusieurs devis détaillant les
tarifs, les taux de remboursement par
l’assurance maladie ainsi que les matériaux qui seront utilisés pour la fabrication
de votre prothèse. Vous pourrez ensuite
Pose de la prothèse
Marianne Leclère
Quel
remboursement ?
Pour une couronne céramo-métallique
sur dent visible facturée
750 € :
• Le remboursement par l’assurance
maladie est de
75,25 €
(70 % de 107,50 €,
base de remboursement).
• Le remboursement médian par les
organismes complémentaires pour
l’ensemble des assurés est de
240 € (le remboursement
par votre mutuelle peut être
supérieur ou inférieur, selon votre
niveau de garantie).
• Le « reste à charge »
pour le patient se monte donc,
dans ce cas,
à
435 €.
(DREES, enquête statistique auprès des
organismes complémentaires santé - année 2008)
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
11
Ma santé
18 %
seulement des soins prothétiques
sont pris en charge par l’assurance
maladie et 40 % par les organismes
complémentaires.
40 %
des assurés déclarent porter
au moins une prothèse dentaire.
Ce taux progresse avec l’âge,
surtout pour les prothèses
amovibles.
Source : Haut Conseil pour l’avenir
de l’assurance maladie 2008.
PRIX ET
PROVENANCE
DES PROTHÈSES
Selon les chiffres du Commerce
extérieur, 10 % des prothèses
posées en France seraient
fabriquées à l’étranger, et
certains patients s’inquiètent
de leur qualité. Or, il faut savoir
que le prothésiste a une
obligation légale de traçabilité
pour tous les matériaux utilisés,
et le chirurgien-dentiste doit
pouvoir fournir le nom du
fabricant de ses prothèses et
garantir leur conformité avec
les normes CE, quelle que soit
leur provenance.
Par ailleurs, si le tarif des
prothèses varie parfois
du simple au double c’est,
selon les chirurgiens-dentistes,
parce que ce prix tient compte
de la difficulté de l’acte et des
charges qui pèsent sur le cabinet
– personnel, plateau technique
et prix du m2…
12
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
• Reconstitue artificiellement une dent
délabrée. Après préparation, le moignon
restant est recouvert par une couronne
qui reprend la forme et la fonction
de la dent initiale.
• Elle peut être associée à un faux-moignon
(ou inlay-core) ancré dans la racine
de la dent.
Permet de remplacer une ou plusieurs
dents absentes en s’appuyant de part
et d’autre sur les dents adjacentes.
Dents abîmées par des lésions carieuses,
ou cassées (avec préservation de la racine).
• Dents très délabrées par des lésions
carieuses ayant atteint la racine en
profondeur.
• Dents cassées avec fracture de la racine.
• Maladie parodontale avec perte du tissu
de soutien ayant fait chuter les dents.
• Protège la dent.
• Discrète si en céramique.
• Fixe, donc confortable.
• Permet de remplacer une dent
manquante, voire plusieurs selon
le nombre de dents piliers.
• Fixe, donc confortable.
• Oblige à tailler les dents.
• Inesthétique si métallique
et dent visible.
• Taille et recouvrement des dents piliers
parfois saines.
• Prix élevé.
Métallique :en métal précieux (or, titane)
ou non précieux (chrome-cobalt ;le nickel,
allergène, est peu utilisé). Peu onéreuse
mais disgracieuse (à éviter sur les dents
de devant).
Céramo-métallique (céramique sur chape
en métal) :majoritairement utilisée, elle a
une bonne biocompatibilité, est esthétique,
mais plus chère.
Métal :alliage de métaux non précieux
(chrome-cobalt), ou métal précieux
(or, titane), peu cher mais disgracieux.
Céramo-métallique :esthétique, bonne
biocompatibilité mais onéreux.
Contrôles réguliers pour vérifier l’absence
de caries au niveau du joint d’ancrage.
Contrôles réguliers pour vérifier l’état
des ancrages et des dents piliers.
Métal :230 à 450 €.
Céramo-métallique :450 à 800 € .
Métal :800 à 1 300 €.
Céramo-métallique :1 500 à 2 300 €.
Couronne céramo-métallique :75,25 €.
Bridge 3 éléments :195,65 €.
dépend de la
• Remplace une ou plusieurs dents en
s’appuyant sur la gencive et sur les dents
restantes à l’aide de crochets.
• La prothèse amovible totale remplace
toutes les dents, et s’appuie sur
les muqueuses.
• Remplace une ou plusieurs dents sans mutiler
ou couvrir les dents adjacentes saines.
• Une vis fixée dans l’os remplace une racine
dentaire disparue ou ôtée. Une couronne
(ou un bridge) est ensuite scellée sur
cet implant.
• Perte des dents par lésions carieuses,
fractures ou maladies parodontales
avec impossibilité de réaliser un bridge
(dents d’appui trop fragiles ou absentes).
• Perte de la totalité des dents.
• Dents manquantes et absence de racines.
• Maintien de prothèse amovible grâce à
des agrafes ou des boutons pression.
• Moins coûteuse que les bridges.
• Alternative à la prothèse amovible en cas
d’absence de dents piliers.
• Esthétique.
• Grand confort.
• Amovible donc moins confortable.
• Crochets de rétention peu esthétiques
(dents de devant).
• Acte chirurgical avec risque opératoire.
• Contre-indication en cas de risque
d’endocardite infectieuse (maladie cardiaque),
de tabagisme et de diabète non équilibré.
• Prix élevé.
Châssis métallique :l’armature métallique,
rigide, sert de support à la résine rose
et aux dents en résine ou en céramique
(plus chères).
Prothèse totale :en résine avec des dents
en résine ou en céramique (conception
longue et délicate).
En titane pur, biocompatible, l’implant
permet à l’os de se régénérer durablement.
Au fil du temps, la prothèse peut se modifier,
tout comme la mâchoire :un entretien régulier
chez le chirurgien-dentiste est obligatoire.
La prothèse doit être nettoyée après chaque
repas avec une brosse adaptée et doit de
préférence être portée 24 h sur 24.
La pose d’un implant est une opération assez
lourde (parfois avec greffe osseuse) et
nécessite un suivi rigoureux les premières
semaines (cicatrisation, solidification de l’os…).
Un contrôle annuel et une hygiène dentaire
stricte sont ensuite impératifs.
Châssis métallique (stellite) :800 à 1 500 €.
Prothèse totale :700 à 1 600 €.
1 500 à 2 500 €.
Prothèse amovible 1 à 3 dents :45,15 €.
Prothèse amovible complète (14 dents) : 127,75 €.
Pas de prise en charge par l’assurance
maladie.
POINT DE VUE
« Un manque
de transparence
regrettable »
Le Sénat vient de réviser
la loi « Hôpital, patients,
santé, territoire » (HPST)
en supprimant l’obligation
qui était faite aux
chirurgiens-dentistes
d’indiquer sur leurs devis
le prix auquel ils achètent
leurs prothèses. Pourtant,
les prix des prothèses sont
élevés et très difficilement
comparables.
Cette transparence aurait
permis aux patients de
comprendre ce qui leur est
réclamé. Et ils n’auraient pas
été surpris qu’un praticien
facture d’un côté le montant
de la pièce, et de l’autre
un travail souvent long
et délicat. Cette décision
anti-transparence ne va
vraiment pas dans le bon
sens.
Jean-Luc Guillotin, directeur
Santé Harmonie Mutuelles.
Supplément base métal pour les appareils
à ossature métallique.
En savoir plus
www.ameli.fr
Le site de l’assurance maladie a mis
en ligne le tarif pratiqué par chaque
chirurgien-dentiste pour une
couronne classique : suivre « Choisir
un professionnel de santé ».
www.essentiel-sante-magazine.fr
Retrouvez sur le blog du magazine
tous nos conseils de prévention pour
maintenir vos dents en bonne santé,
suivre «Ma santé», puis «Prévention».
garantie que vous avez souscrite auprès de votre complémentaire santé.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
13
Ma santé
Sourds et
s
t
n
a
d
n
e
t
n
e
l
a
m
munication
Faciliter la com
LORSQUE L’ON
EST SOURD OU
MALENTENDANT,
il est parfois difficile
de communiquer
avec son entourage.
Des expériences
et innovations visent
à faciliter leurs relations
avec les « entendants ».
Témoignages.
Par Véronique Vidalou
14
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
U
ne majorité de personnes
sourdes et malentendantes a
le sentiment d’appartenir à
une communauté unie par
une même culture qui a du mal à communiquer avec les entendants : à l’école, à
l’hôpital, au travail… Les interprètes et les
professionnels formés à la langue des
signes ou à la lecture labiale sont rares.
De plus, la capacité des déficients auditifs
à lire sur les lèvres ou a communiquer par
écrit est souvent surestimée. Beaucoup
de gens ne s’assurent pas de la compréhension du message, s’impatientent,
décident à la place des sourds et des
malentendants qui n’accèdent pas à
l’information à laquelle ils ont droit... Pour
briser ces barrages, des initiatives existent. Exemples.
Les Itinéraires déficients sensoriels
(visuels ou auditifs), mis en place par la mutualité en Pays de la Loire et en Centre, sont
des lieux d’information permanente sur la
formation, l’emploi, les aides techniques et
l’accessibilité. Le numéro vert 0 800 812 353
(appel gratuit depuis un poste fixe) est
accessible à tous pour l’information. Mais
les consultations pour l’évaluation ou l’aménagement de l’organisation d’un travail sont
limitées à la région. Site : http://mfam.
deficience-sensorielle.org (onglet «Déficience auditive» puis « Itinéraires déficients
sensoriels »).
GETTY IMAGES
La Fisaf a pour mission de faciliter l’insertion des personnes sourdes ou aveugles,
et de les accompagner dans leur parcours
professionnel. Site : www.fisaf.asso.fr,
Tél : 05 57 77 48 30.
L’association Ramses(Réseau d’actions médico-psychologiques et sociales pour enfants
sourds) fait le lien entre les professionnels
concernés par la santé mentale des enfants
et adolescents sourds en Ile-de-France. Sur
le site http://ramses.asso.fr, vous pouvez
commander un annuaire des thérapeutes
pour les enfants sourds, ainsi que des DVD
sous-titrés et traduits en langue des signes
sur les thèmes de la grossesse, de l’accouchement et des nouveau-nés. Adresse :
20, rue Littré, 75006 Paris.
Des unités d’accueil et de soins pour les
patients sourds, en langue des signes
(uass-Ls) sont ouvertes dans de nombreux
hôpitaux en France. Une liste est disponible
sur www.sante-sourd-lsf.org
L’université de médecine Claude Bernard
Lyon I propose depuis 2009 une option « langue des signes » axée sur le vocabulaire médical.
Site : http://actu.univlyon1.fr (« archives »
puis « avril 2011 »).Tél : 04 78 77 70 00.
Karine Doyen est président
de l’Association de parents e
d’enfants déficients auditifs
(Apeda) de Meurthe-et-Moselle.
Ateliers et fêtes sont l’occasion
pour une quarantaine
de familles de se retrouver
pour partager leurs solutions,
leurs expériences…
et de bons moments !
« Cela fait du bien aux enfants,
ainsi qu’à leurs frères et soeurs
entendants, de se retrouver
ensemble de temps en temps.
Pour les parents, l’association
est un lieu d’entraide,
d’information non partisane
et de défense de leurs choix
d’éducation, comme le prévoit
la loi… qui n’est pas appliquée,
faute de moyens. »
Le centre charlotte-Blouin d’Angers (Maineet-Loire) dispose de 160 places dédiées à
l’enseignement spécialisé et l’intégration
scolaire des enfants et jeunes déficients
auditifs. Plusieurs services se consacrent
aussi à améliorer la qualité de vie et la
communication des adultes. http://mfam.
deficience-sensorielle.org (onglet « Déficience auditive » puis «Le Centre Charlotte
Blouin»). Tél : 02 41 36 85 85.
“
J’ai appris
la langue de
s
signes
“
“
auditive
Atteinte d’une pertermet est
Te
h
ra
bo
Dé
,
re
sévè
cidée
une jeune femme dé
cles
sta
ob
les
r
te
on
rm
à su
ale
cip
in
pr
La
«
rencontrés.
t
en
uv
so
nt
tie
lté
cu
diffi
icap
à ce que notre hande,
surtout
ibl
pt
rce
pe
s
pa
n’est
e
nn
bo
e
un
quand on a
ns
élocution. Alors les ge
ne
’on
qu
al
m
t
interprèten
parlent
us
no
ls
s’i
s
pa
e
nd
répo
ur
te
len
tre
de loin. Et no
ns passe
dans certaines actioou pire…
e,
ss
re
pa
pour de la
férence,
L’intégration de la difup,
co
au
be
on en parle
à faire ! »
mais l’essentiel reste
“
“
“
Nous
bataillons
pour le respect
des droits
Comment
répondre si
on me parle
de loin ?
Opticienne mutua
Angers, Corinne Frliste à
conseiller ses clie aisse peut
des signes franç nts en langue
« Je travaillais daaise (LSF).
magasin où nous ns un
beaucoup de clientrecevions
et malentendan s sourds
, et trouvais
frustrant d’échantsge
par écrit, des mes r avec eux,
souvent plein de msages
le français et la langalentendus :
ue des
signes française se
pe
nsent
et se construisen
t de façon
très différente. » Co
s’inscrit donc en rinne
Aujourd’hui, sanscours.
au statut d’interp prétendre
elle avoue son plairète,
de pouvoir comm sir
avec ces personneuniquer
qui se montrent s,
à sa démarche. sensibles
114 : AUTONOME
EN CAS D’URGENCE
En savoir plus
http://surdite.lsf.free.fr/
Ce site propose un annuaire des Centres
d’Information sur la Surdité (CIS). Ces organismes
s’adressent aux parents d’enfant sourd, aux
personnes sourdes et aux professionnels
concernés par la surdité.
http://www.onisep.fr
Un dossier sur les différentes techniques de
communication et la scolarisation des jeunes
sourds ou malentendants (suivre « scolarité et
handicap » puis « handicap auditif »).
www.essentiel-sante-magazine.fr
Depuis juin 2011, les personnes
sourdes ou malentendantes
peuvent composer le 114,
un numéro unique pour contacter,
par SMS ou par fax, le Samu,
la police, les pompiers et le
numéro d’urgence européen.
En 2012 et 2013, le 114 s’ouvrira
progressivement aux urgences
sociales. La communication
à distance sera améliorée
(email, visiophone…) et la plage
horaire de disponibilité étendue,
idéalement à 24 h/24.
Un dossier sur l’implant cochléaire « en débat ».
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
15
Ma santé
Perdre du poids,
les bons choix
Perdre du poids en gardant la santé, c’est possible.
À condition de démêler le vrai du faux entre publicités
et conseils minceur qui envahissent les médias.
Le point en sept questions.
Catherine Janvier, texte écrit en collaboration avec le docteur Jean-Michel Lecerf,
chef du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille.
Illustrations : Clément Perrotte/Comillus
TOUT LE
MONDE PEUT1l
IL ÊTRE MINCE ?
NON. Le poids de chacun
dépend principalement
de facteurs génétiques :
même avec une
alimentation correcte,
certaines personnes sont
plus enrobées que d’autres.
Mais d’autres facteurs,
comme le mode de vie
interviennent, et certains
médicaments
(antidépresseurs,
cortisone…) ou certaines
maladies (dérèglement
de la thyroïde…) peuvent
jouer un rôle.
16
POUR MAIGRIR,
4l
SUFFIT-IL
DE RÉDUIRE
FAIRE UN
EST-IL
2l
RÉGIME,
IMPORTANT
3l
EST-CE LA SEULE
DE PRENDRE
SOLUTION POUR
SON TEMPS
PERDRE DU POIDS ? POUR MANGER ?
NON. Il faut déjà déterminer
l’origine du surpoids (stress,
manque de sommeil…).
Il suffit souvent de changer
de mode de vie : prendre
le temps de préparer ses
repas ou, en cas de recours
à des plats cuisinés, bannir
les produits trop riches
en sucres ou en graisses.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
OUI. Les personnes qui
mangent vite mangent plus,
car elles n’ont pas le temps
de ressentir l’impression
de satiété. Mâcher
lentement permet
de faire durer le plaisir…
tout en mangeant moins.
LES APPORTS
CALORIQUES ?
NON. Il est plus important
d’équilibrer globalement
son alimentation en
ne mangeant pas au-delà
de sa faim (par simple
gourmandise) et de
diminuer les produits
sucrés, en privilégiant
les viandes maigres
et les poissons, et en
éliminant les grignotages.
PEUT-ON
7l
PERDRE
DU POIDS
SANS EXERCICE
PHYSIQUE ?
OUI. D’ailleurs,
les personnes souffrant
d’obésité et de certaines
pathologies doivent
commencer par perdre
du poids avant d’exercer
une activité sportive.
Cependant, une activité
physique régulière favorise
la stabilité du poids et joue
un rôle bénéfique sur
la santé, dès lors qu’elle
est adaptée aux possibilités
de chacun.
En savoir plus
www.mangerbouger.fr PEUT-ON
CERTAINS
6l
PRENDRE DU
RÉGIMES
5l
PEUVENT-ILS ÊTRE PLAISIR À MANGER
DANGEREUX POUR
LA SANTÉ ?
TOUT EN RESTANT
MINCE ?
OUI. Et notamment tous
les régimes déséquilibrés
qui suppriment certaines
catégories d’aliments
comme les régimes Dukan,
Atkins ou Mayo. Ils peuvent
provoquer des carences
en nutriments,
de l’ostéoporose (fragilité
des os), etc. Et favorisent
la reprise de poids.
De manière générale,
il faut se méfier des régimes
qui promettent une perte
de poids rapide.
OUI. L’excès occasionnel
– même hebdomadaire –
fait partie de l’alimentation
normale. Il est même
recommandé, y compris
pour une personne au
régime. Le simple fait de
continuer à faire attention
les jours suivants, en
respectant ses sensations
de faim et de satiété, suffit
à rééquilibrer des apports,
qui ne se calculent pas
sur une journée mais
sur plusieurs jours.
Le site du Programme national
nutrition santé (PNNS) publie
des fiches conseils et des guides
spécialisés (enfants, adolescents,
femmes enceintes…). Ils sont
disponibles en téléchargement
et sur demande à INPES 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis Cedex
ou par mail : edif@inpes.sante.fr
www.gros.org
Le site du Groupe de réflexion
sur l’obésité et le surpoids propose
un annuaire de praticiens
sélectionnés par l’association.
www.essentiel-santemagazine.fr
Comment équilibrer son alimentation
et l’adapter à chaque âge de la vie ?
Rendez-vous dans la rubrique
« Ma santé ». Retrouvez également
l’avis définitif rendu par L’Agence
nationale de sécurité sanitaire de
l’alimentation, de l’environnement
et du travail (Anses) sur l’évaluation
des risques liés aux pratiques
alimentaires d’amaigrissement.
POINT DE VUE
« Se faire
accompagner »
Perdre du poids ne se fait
pas du jour au lendemain.
Une personne qui souhaite
maigrir doit se faire
accompagner par
un diététicien : ce dernier
lui fixera des objectifs
raisonnables et définira
un régime alimentaire
équilibré, adapté à
sa physiologie, son mode
de vie, ses habitudes
alimentaires. Il l’aidera
aussi à améliorer son
hygiène de vie sur le long
terme. Quand l’excès
de poids relève d’une
pathologie chronique
(diagnostic posé par
le médecin), il nécessite
un accompagnement
pluridisciplinaire,
avec l’appui d’une équipe
hospitalière spécialisée
en nutrition, d’un médecin
de ville, d’un psychologue,
d’un diététicien
nutritionniste et/ou
d’un kinésithérapeute.
Marie-Dominique Daniel
Lamazière,
cadre supérieur de santé,
diététicienne au CHU
de Bordeaux
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
17
Ma santé
Quels engagements
les médecins radiologues
prennent-ils vis-à-vis
de leurs patients ?
Comment s’intègrent-ils
au parcours de soin ?
Quelles sont les femmes
concernées par le dépistage
du cancer du sein ?
Autant de questions
auxquelles la Fédération
nationale des médecins
ZEPHYR/SPL/PHANIE
Mon-radiologue.fr
radiologues répond sur son
site www.mon-radiologue.fr,
le portail d’information sur
la radiologie et l’imagerie
médicale.
GETTY IMAGES
LES AVENTURIERS DES GLOBULES
BAIGNADE :
En mer, en rivière ou en piscine, il est essentiel de rester
vigilant. Chaque année, à cause d’un malaise, d’une chute ou
d’une mauvaise pratique de la nage, des jeunes, mais aussi
beaucoup d’adultes de plus de 20 ans se noient. Autant de
drames qu’un effort de prudence permettrait d’éviter.
Le guide Mode d’emploi de la baignade pour un été en toute
sécurité publié par l’Institut national de prévention et
d’éducation pour la santé (Inpes) rappelle quelques
consignes de sécurité simples à appliquer.
Par exemple : ne pas se baigner si l’on ressent le moindre
frisson ou trouble physique, ne pas surestimer son niveau
de natation, ne pas chercher à lutter contre le courant et
les vagues pour ne pas s’épuiser, ne jamais partir seul,
se mettre sur le dos pour se reposer…
Pour consulter ce guide sur internet, tapez « Mode d’emploi
de la baignade » sur votre moteur de recherche. Vous pouvez
aussi contacter directement l’Inpes : 42, boulevard de la
Libération, 93203 Saint-Denis Cedex. Tél. : 01 49 33 22 22.
Erratum
Dans la page 18 du numéro
d’avril, dans l’article intitulé
«Assurance maladie :
baisse des remboursements»
la rédaction a publié l’information
suivante : «Pour les actes
d’un montant inférieur ou égal
à 120 euros, le coût pour l’assuré
s’élèvera à 24 euros.»
L’information exacte est :
« s’élèvera au maximum
à 24 euros ».
18
61%
C’est le pourcentage
de Français qui ont l’habitude
de grignoter entre les repas.
Ce chiffre est issu de l’étude
Nutrinet santé. Site : https://
www.etude-nutrinet-sante.fr/
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
DR
mode d’emploi
« Tu veux tout savoir sur
le sang ? Alors suis-moi ! »
Les aventuriers des globules
sensibilisent les internautes
sur les bienfaits du don du
sang. Ces personnages créés
par l’Établissement français
du sang (EFS) proposent
aussi des jeux et des
animations pédagogiques
pour les plus jeunes. Pour les
retrouver, consultez le site
http://www.lesaventuriersdes
globules.fr.
LA TÉLÉPHONIE MOBILE
« PEUT-ÊTRE » CANCÉROGÈNE
Les 4,6 milliards d’utilisateurs de téléphones portables
risquent-ils de contracter un cancer dû aux champs
électromagnétiques de radiofréquences ? Le 31 mai
2011, le Centre international de recherche sur le cancer
(CIRC) de l’Organisation mondiale de la santé a indiqué
que l’usage de la téléphonie mobile est « peut-être
cancérogène pour l’homme ». L’OMS conseille de
privilégier les communications par SMS ou l’utilisation
d’un kit « mains libres ».
GARANTIES SANTÉ
ASSURANCE MALADIE
Les mots clés
de l’assurance
santé, C
Les dépassements
d’honoraires
LEXIQUE
PRISE EN CHARGE
Selon l’assurance maladie, quatre médecins
spécialistes sur dix qui sont installés en libéral
pratiquent des dépassements d’honoraires.
Cela signifie qu’ils vous font payer plus cher
que les tarifs fixés par l’assurance maladie.
Bien comprendre le vocabulaire des garanties santé
aide à mieux appréhender le système de protection
sociale. Voici la 2e partie de notre sélection du
glossaire publié par l’Union nationale des organismes
complémentaires d’assurance maladie.
CONTRAT RESPONSABLE
ET SOLIDAIRE
Juin 2011
Une complémentaire santé
solidaire ne recueille aucune
information médicale à la
souscription et ne fixe pas
le montant des cotisations
selon l’état de santé des
adhérents.
Une complémentaire santé
responsable encourage
le respect du parcours
de soins coordonnés
(désignation d’un médecin
VOISIN/PHANIE
Prestation proposée
par les établissements
de santé, permettant à
un patient d’être hébergé
dans une chambre
individuelle. Considérée
comme « de confort »,
elle n’est presque jamais
remboursée par
l’assurance maladie
obligatoire, sauf lorsque
la prescription médicale
impose l’isolement
dans un établissement
psychiatrique ou de soins
de suite. Variable selon
les établissements, le coût
de la chambre particulière
peut être remboursé
par l’assurance maladie
complémentaire.
traitant auprès de la caisse
d’assurance maladie).
La majorité des
complémentaires santé
(98 %) sont responsables
et solidaires.
DROITS ET DEVOIRS
DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ
CONVENTIONNÉ
Le remboursement par
l’assurance maladie
obligatoire varie selon que
le prestataire des soins
(établissement ou
professionnel de santé)
a passé ou non une
convention avec elle.
Les complémentaires santé
peuvent aussi passer des
accords en vue de faire
bénéficier leurs assurés de
certains avantages : tierspayant, prix négociés…
• Les professionnels
de santé
Les professionnels de
santé sont conventionnés
lorsqu’ils ont adhéré à la
convention nationale
conclue entre l’assurance
maladie obligatoire et
les représentants de leur
profession, qui fixe les
tarifs applicables.
Toutefois, les médecins
conventionnés de
« secteur 2 », ainsi
que les chirurgiensdentistes pour les
Certains professionnels de santé sont libres de pratiquer
des dépassements d’honoraires. D’autres non. Un praticien
affilié au secteur 1 applique le tarif fixé par la convention
qui le lie à l’assurance maladie. En secteur 2, il fixe
librement ses dépassements, mais avec « tact et
mesure ». Seule autre obligation :celle d’afficher ses
honoraires dans son cabinet, et de vous présenter une
note d’information préalable dès que leur montant,
dépassements inclus, est supérieur à 70 € ou quel que
soit le montant pour un acte à réaliser lors d’une
consultation ultérieure. En cas de doute, n’hésitez pas
à avoir une discussion franche et honnête avec votre
praticien, votre relation n’en sera que plus saine.
QUE REMBOURSE L’ASSURANCE MALADIE ?
Dans le cadre du parcours de soins coordonnés,
l’assurance maladie rembourse 70 % du tarif
conventionnel pour vos consultations. Le dépassement
n’est jamais pris en charge par l’assurance maladie.
QUE REMBOURSE LA MUTUELLE ?
La prise en charge des dépassements varie selon
la garantie que vous avez souscrite. Pour connaître
le montant remboursé par votre mutuelle, appelez
le numéro indiqué sur votre carte d’adhérent.
POUR EN SAVOIR PLUS :
http://ameli-direct.ameli.fr : praticiens, tarifs appliqués,
bases de remboursement... A consulter avant la prise
de rendez-vous.
»
Juin 2011
CHAMBRE
PARTICULIÈRE
Essentiel Santé Magazine - Juin 2011
19
ASSURANCE MALADIE
GARANTIES SANTÉ
3 questions au
Les mots clés
de l’assurance
santé, C
dentaires,
COTISATION
»sontprothèses
autorisés à facturer
Montant dû par l’assuré en
PRISE EN CHARGE
LEXIQUE
DR JEAN-MARTIN COHEN SOLAL,
DIRECTEUR GÉNÉRAL
DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE
DR
« Des
dépassements ?
Oui, mais avec
tact et mesure. »
des dépassements
d’honoraires raisonnables.
De manière générale,
les professionnels de
santé ne doivent pas
facturer de dépassements
d’honoraires aux
bénéficiaires de
la couverture maladie
universelle
complémentaire (CMU-C).
Les professionnels de
santé non-conventionnés
(qui n’ont pas adhéré à la
convention ou qui en ont
été exclus) fixent euxmêmes leurs tarifs. Leurs
actes sont remboursés
sur la base d’un « tarif
d’autorité », très inférieur
au tarif de convention.
• Établissements de santé
Les frais pris en charge
par l’assurance maladie
obligatoire dans le cadre
d’une hospitalisation
varient selon que
l’établissement a passé
ou non un contrat avec
l’Agence régionale de
santé compétente.
Dans un établissement
de santé privé qui n’a pas
passé de contrat, les
frais à la charge du
patient sont plus
importants.
QUELS SONT LES ENJEUX DU DÉBAT ACTUEL
SUR LES DÉPASSEMENTS D’HONORAIRES?
Depuis 2010, la nette augmentation des dépassements
d’honoraires remet en cause l’accès aux soins de
certains patients. Tous les tarifs des actes n’évoluant
pas, les médecins augmentent les dépassements, dont
la charge est transférée vers les mutuelles pour les
garanties qui le prévoient. Et ce sont les adhérents qui
en supportent le coût.
QU’EST-CE QUE LE SECTEUR OPTIONNEL ?
Un protocole d’accord, signé en 2009, avait créé un
secteur « optionnel », mais il n’a jamais été appliqué
faute de négociation conventionnelle. Il devait limiter
les dépassements des chirurgiens, anesthésistes et
obstétriciens. Ces derniers s’étaient engagés à réaliser
au moins 30 % de leurs actes au tarif fixé par
l’assurance maladie. En échange, ils pouvaient
pratiquer des dépassements jusqu’à hauteur de 50 %
du tarif pour le reste de leur activité. L’objectif étant
à terme de vider le secteur 2.
PEUT-ON ENCORE MAÎTRISER LES DÉPASSEMENTS ?
Absolument. La Mutualité souhaite la signature
de conventions avec tous les professionnels de santé
et les hôpitaux. L’objectif est de garantir aux adhérents
des tarifs maîtrisés et des soins de qualité.
Nous préconisons aussi la mise en place de forfaits
à la place des paiements à l’acte en cas de maladie
chronique. Les dépassements d’honoraires doivent
rester modérés. Le patient, de son côté, doit savoir
que la qualité de soins ne dépend pas du montant
de ce qu’il paie et qu’il peut être très bien soigné sans
avoir de restes à charge à payer.
contrepartie des garanties
proposées par l’organisme
d’assurance maladie
complémentaire.
COUVERTURE MALADIE
UNIVERSELLE
COMPLÉMENTAIRE
(CMU-C)
La couverture maladie
universelle complémentaire
donne droit à une
assurance maladie
complémentaire gratuite.
Elle permet au bénéficiaire
d’accéder aux soins,
sans dépense à sa charge
et sans avance de frais
s’il respecte le parcours
de soins. Elle est accordée
pour un an sous conditions
de ressources. Elle peut
être gérée, au libre choix du
bénéficiaire, par l’assurance
maladie obligatoire ou par
un organisme d’assurance
maladie complémentaire.
Les personnes dont les
ressources excèdent
légèrement le plafond
ouvrant droit à la
couverture maladie
universelle complémentaire
peuvent obtenir l’Aide
à l’acquisition d’une
complémentaire santé
(ACS).
POUR EN SAVOIR PLUS :
Juin 2011
Juin 2011
Le glossaire complet est disponible sur
http://www.unocam.fr.
20
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
ADDICTION AU JEU
Gérer la maladie
MARCEL JOLIBOIS
Le jeu : un plaisir pour les uns, une addiction – et beaucoup
de souffrance – pour les autres. Les équipes universitaires
des hôpitaux Paul-Brousse (Paris) et de Nantes se sont
penchées sur la question et publient l’ouvrage Du plaisir
du jeu au jeu pathologique : 100 questions pour mieux gérer
la maladie. Les auteurs y analysent trois types de jeux :
le jeu vécu comme un loisir, le jeu d’argent pathologique
et le jeu vidéo sur internet, addictif pour certains adolescents.
Ils présentent des outils concrets pour repérer la maladie et
y faire face. À consulter aussi : www.centredesaddictions.org,
riche en informations pratiques – comment entamer
le dialogue, à qui demander de l’aide...
S’informer sur les médicaments
10
ASTHME ET ALLERGIES
UN NOUVEL OUTIL COMMUNAUTAIRE
MILLIARDS
D’EUROS
LIGNE ÉCOUTE
ALCOOL
C’est le coût annuel estimé
de la dépendance
des personnes âgées
à partir de 2025
(pour 1,9 million de
bénéficiaires potentiels).
Selon l’Organisation
de coopération et
de développement
économiques (OCDE),
les dépenses de prise en
charge de la dépendance
pourraient tripler d’ici
à 2050 dans les 34 pays
qui en sont membres.
7 jours sur 7, de 8 h à 2 h,
les conseillers de la Ligne
écoute alcool
(0811 91 30 30 –
coût d’un appel local
depuis un poste fixe)
répondent aux questions,
soutiennent et orientent
les personnes en difficulté
avec l’alcool, ainsi
que leurs proches.
Objectif n° 1 :accompagner
les buveurs excessifs vers
une plus grande autonomie.
L’asthme, maladie chronique respiratoire, touche plus
de 4 millions de personnes en France. Alors qu’un
nombre croissant de Français en souffre, la prévention
et le partage des bonnes pratiques sont plus que jamais
nécessaires. C’est pourquoi l’association Asthme et
allergies vient de lancer le site communautaire
www.asthmatiic.org. Chacun peut y partager son
expérience au quotidien, gérer l’urgence… et bénéficier
de témoignages variés sur de nombreuses situations
de la vie courante. Le site permet aussi de s’informer
sur la maladie grâce aux ressources pédagogiques
et aux vidéos d’experts et de malades.
DR
GARO/PHANIE
Le site de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits
de santé publie sur son site (www.afssaps.fr) la notice, l’autorisation
de mise sur le marché et la composition des médicaments
disponibles en pharmacie (cliquez sur « Services »).
D’autre part, le site www.cyclamed.org dispense des conseils sur
l’utilisation des médicaments (cliquez « Le médicament :conseils
au quotidien »).
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
21
Notre vie
S POUR SE RESSOURCER,
DÉ
AI
ET
S
NT
DA
AI
E
TR
EN
S
DES LOISIR tes du quotidien.
BERNARD VAN BERG
loin des contrain
UX
AIDANTS FAMILIA
n
u
e
r
t
t
e
m
r
Se pe
22
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
OÙ TROUVER DE
L’AIDE ?
VOUS AIDEZ UN PROCHE DÉPENDANT et vous
n’arrivez plus à faire face à la charge quotidienne que cela
représente ? Vous cherchez de l’aide, une solution de répit
pour vous ressourcer ? Quelques pistes pour s’autoriser
une pause.
«M
on fils a 24 ans, il est
myopathe et ne pèse
que 22 kilos. Je le
retourne trois ou
quatre fois par nuit, l’hiver il ne peut pas
sortir car il est trop fragile. Je lui consacre
tant d’attention qu’il m’arrive d’oublier de
me nourrir », explique Florence Talbault.
Pendant plusieurs années, Florence a
laissé la fatigue s’accumuler, faute de solution. Jusqu’à la découverte d’un village
de vacances répondant à toutes ses attentes :« Nous y avons séjourné en famille
pendant une semaine. Le personnel nous
comprenait à merveille et savait exactement quels gestes adopter. Pour la première
fois depuis la déclaration de la maladie, j’ai
pu dormir la nuit sans interruption. »
répit
Florence assume, comme 3,5 millions de
personnes en France, la fonction d’aidant
familial. Tous soutiennent un proche en perte
d’autonomie physique ou psychique, et pas
nécessairement une personne âgée. Chacune de ces situations nécessite une prise
en charge spécifique à laquelle un proche
(le conjoint, les enfants, les amis…) est
confronté, la plupart du temps sans y avoir
été préparé.
Un nombre croissant d’initiatives publiques
et privées visent à venir en aide aux aidants. « Avant de demander de l’aide, ils
doivent combattre une certaine honte,
accepter de dire qu’ils n’y arrivent pas
seuls », témoigne Marie-Françoise Debourdeau, psychologue-clinicienne à l’Union
nationale de familles et amis de personnes
malades et/ou handicapées psychiques.
Or, il est tout à fait normal d’avoir besoin
de souffler de temps en temps, c’est pourquoi des associations et organismes proposent des solutions de répit.
Francis Louvin
Vous êtes aidant
familial, vous souhaitez
vous accorder un répit
et ne savez pas
vers qui vous tourner ?
De nombreux organismes
et institutions sauront
vous aider à trouver
un service adapté à vos
besoins. N’hésitez pas
à contacter le centre
communal d’action
sociale de votre mairie
(CCAS), le centre local
d’information et de
coordination (CLIC),
la Maison départementale
des personnes
handicapées la plus
proche de votre domicile,
ou votre conseil général.
89 %
des aidants vivent avec
la personne aidée.
74 %
des Français font confiance
aux mutuelles pour répondre
aux problèmes liés à la perte
d’autonomie.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
23
Notre vie
Recourir à une
solution d’accueil
temporaire
Généralement assuré par des établissements médico-sociaux, ce service de proximité facilite la relation entre l’aidant et
l’aidé. En moyenne, on estime que les
adultes dépendants qui ont recours à un
centre d’accueil temporaire y passent quarante-cinq jours par an.
Le Groupe de réflexion et réseau pour l’accueil temporaire des personnes en situation de handicap (Grath) propose sur son
site internet un service de recherche d’un
établissement d’accueil temporaire en
fonction du lieu d’habitation (près de
15 000 centres référencés).
Contact : Site :www.accueil-temporaire.com.
Tél. : 02 97 65 12 34
Changer d’air
dans un village
de vacances
Les villages de vacances permettent aux
aidants et à la personne en perte d’autonomie de se ressourcer ensemble, tout en
maintenant la qualité des soins apportés
à la personne dépendante. Ces établissements sont généralement spécialisés dans
un type de dépendance : handicap moteur,
handicap psychique, maladie d’Alzheimer…
Focus sur :
Le village Répit Vacances de l’Association
française contre les myopathies (AFM)
accueille le temps d’un week-end ou d’une
semaine de vacances des familles dont
l’un des membres souffre d’un handicap
moteur. « Les séjours sont vécus comme
une pause et permettent de sortir des
24
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
contraintes de la maladie », explique
Mireille Boisseau, responsable du village
La Salamandre.
Contact :Village Répit Famille « La Salamandre », Bois de Rochefoucq, 49170 SaintGeorges-sur-Loire, Tél. : 02 41 22 60 10
D’autres exemples
de villages de vacances :
• Vous êtes aidant d’une personne atteinte
de la maladie d’Alzheimer, vous pouvez
contacter l’Ehpad Les Tamaris, 22, Rue
de la Noé, 22750 Saint-Jacut-de-la-Mer,
Tél. : 02 96 27 77 97. Une solution proposée
par la Mutualité Retraite.
• Vous êtes aidant d’une personne handicapée psychique et souhaitez vous renseigner sur le projet REPIT (Respirer, Écouter,
Partager, Informer, se Transformer), contactez Monique Tissier :16, rue du Bois Guéret,
18110 Fussy, Tél. : 06 78 73 86 19.
Selon places disponibles. D’autres solutions existent, vous pouvez vous tourner
vers les associations de patients proches
de chez vous.
Bénéficier d’une aide
psychologique
L’aide psychologique permet aux aidants
familiaux de partager leur expérience avec
des personnes confrontées à la même
situation, ou avec des professionnels capables de les guider.
L’Union nationale des amis et familles de
malades psychiques (Unafam) propose
ainsi des services spécifiques :
• Écoute famille – Tél :01 42 63 03 03 :sept
psychologues-cliniciens accueillent la parole
et les questions des proches de malades psychiques. « Souvent, les personnes qui nous
appellent sentent l’imminence – ou constatent l’arrivée – d’une crise. Notre travail est de
les aider à comprendre leur angoisse et à
retrouver des ressources pour faire face »,
explique l’un d’eux.
• Les groupes de parole des délégations
départementales de l’Unafam permettent
à des aidants de se rencontrer, d’échanger,
et souvent de reprendre le cours normal de
leur vie.
Contact : Unafam, 12, Villa Compoint, 75017
Paris, Tél. :01 53 06 30 43
PLAINPICTURE
Les solutions d’accueil
temporaire permettent
des retrouvailles plus sereines.
VOS DROITS
Le congé de soutien familial
Pour aider une personne
dépendante, âgée ou handicapée,
vous pouvez, sous certaines
conditions, suspendre votre
activité professionnelle pendant
trois mois, sans solde, et
renouveler ce congé trois fois
au maximum tout au long
de votre carrière.
aides peuvent être incluses dans l’allocation
personnalisée autonomie (APA), ou dans la
Prestation compensation du handicap (PCH)
par les conseils généraux.
Se former pour vivre
une vie plus équilibrée
La téléassistance
pour s’absenter l’esprit
tranquille
La forme la plus courante de téléassistance permet à une personne en perte
d’autonomie de déclencher l’intervention
d’un service d’assistance par la simple
pression d’un bouton d’appel sur un boîtier
qu’elle porte sur elle. Ce système de téléalarme favorise le
maintien au domicile de la personne dépendante et soulage
l’aidant qui peut s’absenter
quelques heures.
De nombreuses municipalités et conseils générauxproposent des aides financières
pour l’abonnement à un service de téléassistance. Ces
Le congé de présence parentale
Si votre enfant de moins de vingt
ans est gravement malade,
handicapé ou accidenté, vous
pouvez prendre un congé non
rémunéré de trois cent dix jours
à étaler sur trois ans maximum.
En savoir plus
Le guide de l’aidant familial contacts utiles, fiches pratiques, ce document est
une source d’informations utiles au quotidien pour
les aidants.
Pour le consulter sur internet
http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/
aidant_familial.pdf
La version papier est épuisée.
www.essentiel-sante-magazine.fr
rubrique « Notre vie », « Société » : de nombreux
liens vers des adresses et informations utiles.
BURGER/PHANIE
En appuyant sur un
médaillon qu’elle porte autour
du cou, la personne en perte
d’autonomie déclenche
l’intervention d’un service
d’assistance.
En complément de l’acquisition des gestes
à adopter au quotidien, les formations
dédiées aux aidants leur permettent de
mieux vivre leur rôle d’aidant en s’appuyant sur les organismes existants.
Des organismes départementaux et
associations locales organisent des formations pour les aidants familiaux (voir
l’encadré En savoir plus).
Le congé de solidarité familiale
Tout salarié peut bénéficier d’un
congé de trois mois, renouvelable
et sans solde, pour assister un
proche dont l’état de santé est
grave, sur présentation d’un
certificat médical et sous
certaines conditions.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
25
Notre vie
F. BENAGLIA
Vous êtes engagé
dans une association ?
En cette année européenne
du bénévolat, valorisez
votre expérience grâce
au Passeport bénévole.
Passeport bénévole
Un atout pour l’emploi
L
e Passeport bénévole vous permet de faire reconnaître vos
qualifications. Il liste les compétences acquises durant votre
parcours, et constitue un atout dans votre
démarche professionnelle. Que vous soyez
en recherche d’emploi ou en réorientation,
ce document est utile pour justifier d’un
savoir-faire auprès d’un employeur.
Conçu par France Bénévolat, il répond à
l’une des convictions de l’association selon
laquelle l’engagement bénévole n’est pas
seulement un loisir mais aussi une activité
formatrice. Disponible pour 1,50 €, ce passeport se présente sous la forme d’un
livret. Le bénévole y note ses différentes
missions (validées par l’association), et
les formations suivies dans ce cadre.
Élaboré avec l’aide de l’AFPA (Association
nationale pour la formation professionnelle
des adultes) et adopté par de nombreuses
associations dont le Secours catholique,
26
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
l’Association des paralysés de France et la
Croix rouge française, le passeport bénévole a obtenu la reconnaissance de Pôle
emploi et du ministère de l’Éducation nationale. À ce titre, il peut être valorisé dans le
cadre de la Validation des acquis de l’expérience (VAE), et démontre que donner aux
autres peut être utile pour soi.
POINT DE VUE
« J’ai pu mettre en valeur
mon expérience de bénévole »
www.essentiel-sante-magazine.fr
Je suis bénévole dans plusieurs
associations depuis une vingtaine
d’années. J’ai arrêté mes études
en classe de 1re et je ne possédais
aucun diplôme. J’ai appris l’existence
du Passeport bénévole au cours
d’un entretien dans un Centre
interinstitutionnel de bilans de
compétences (CIBC). J’ai pu mettre
en valeur mon expérience dans le
cadre de la VAE et décrocher un BTS
d’assistante de direction en 2008.
Aujourd’hui, je suis salariée associée
dans une entreprise de bâtiment.
Retrouvez plus d’informations et de témoignages,
rubrique « Notre Vie », « Droits, démarches ».
Hélène Brault, 38 ans, Lussant (17)
Claudine Colozzi
En savoir plus
France Bénévolat
France Bénévolat / Passeport bénévole,
127, rue Falguière, Hall B1, 75015 Paris.
Tél : 01 40 61 01 61.
www.passeport-benevole.org
OBJECTIF
ENTREPRISE
Artisans, commerçants et industriels,
professionnels libéraux
2011
PRÉPARER SON PROJET
SE LANCER DANS LA CRÉATION
CONNAÎTRE SA PROTECTION SOCIALE
Le Régime social des
indépendants (RSI) publie
la nouvelle version de son
guide Objectif entreprise.
Il invite les entrepreneurs
et les repreneurs
d’entreprise à se poser les
bonnes questions :quelle
est la viabilité de mon
projet ? Quel statut pour
mon entreprise et pour
moi-même ? Qu’en est-il
du statut fiscal ? Comment
protéger ma famille ?
Le guide est téléchargeable
sur le site www.rsi.fr,
rubrique « Publications »,
« Brochures » puis
« Création d’entreprise »,
et existe en deux versions
(simplifiée et complète).
Pour obtenir une version
papier, contacter le RSI
par courriel
(communication@le-rsi.fr)
en précisant le nombre
d’exemplaires, la version
souhaitée et l’adresse
de livraison.
Le handicap
en entreprise
L’association IMS-Entreprendre pour la Cité
publie une étude sur la perception qu’ont les managers
en entreprise des personnes handicapées. Les conclusions
montrent que les stéréotypes perdurent :les salariés
handicapés seraient « courageux, volontaires,
sympathiques »… mais aussi « lents et inadaptés ».
Publié sur la base de cette étude, le guide Les stéréotypes
sur les personnes handicapées. Comprendre et agir dans
l’entreprise est disponible sur le site de l’Association
nationale de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle
des personnes handicapées, www.agefiph.fr (utilisez l’outil
de recherche et tapez « stéréotypes handicap »).
Vous pouvez aussi appeler le 0811 37 38 39 (coût d’un appel
local depuis en poste fixe) et demander le guide qui vous sera
envoyé par courrier.
DONNER SON SANG TOUTE L’ANNÉE
Le 14 juin s’est tenue la Journée mondiale du don de sang
qui nous rappelle l’utilité de cet acte citoyen tout au long de
l’année. On dénombre aujourd’hui quatre-vingts maladies
qui ne peuvent être traitées que par les produits sanguins,
grâce aux dons de sang. L’Établissement français du sang
(EFS) effectue le prélèvement selon l’identité sanguine de
chaque donneur : don de plasma, don de plaquettes ou don
de sang total (où plaquettes, plasma et globules rouges
sont séparés après le prélèvement), qui reste le plus
courant. Pour connaître le centre de don le plus proche
de votre domicile, consultez le site www.dondusang.net
ou téléphonez à l’EFS au 01 55 93 95 00.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
PHOTONONSTOP
CRÉATION
D’ENTREPRISE
DEMANDEZ
LE GUIDE 2011
Le portail
gouvernemental
www.internetsignalement.gouv.fr
permet à chaque
internaute d’indiquer
aux pouvoirs publics
des contenus
et comportements
jugés illicites
sur internet.
Le site dispense
également des
conseils pour
naviguer sur la toile
en toute sécurité,
pour les plus
jeunes comme
pour leurs parents.
PHOTONONSTOP
SIGNALER
LES ABUS
SUR INTERNET
27
Harmonie et vous
Une double
ambition
Le groupe Harmonie
Mutuelles porte
une double ambition
partagée par les mutuelles
Smar et Mnam :
• accompagner
les adhérents tout au long
de leur vie et les aider à
faire face aux aléas de
l’existence. Notamment
par une offre complète de
garanties et de services ;
• être un acteur majeur
de la santé, par
une implication forte
dans les organismes et
instances de décision
en lien avec
la protection sociale.
Traduire
les valeurs
dans les actes
170 ADMINISTRATEURS et dirigeants d’Harmonie Mutuelles,
réunis en séminaire au Mans, les 18 et 19 mai, ont « planché » sur
l’organisation du groupe et son plan d’action stratégique.
AMG
28
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
SYLVAIN BEUCHERIE
S
ociétés de personnes et non de
capitaux, les mutuelles du groupe
Harmonie Mutuelles entendent
être des acteurs différents de
leurs concurrents. Comme l’a exprimé Guy
Herry, président d’Harmonie Mutuelles,
il s’agit avant tout de « placer l’humain, la
solidarité et le mutualisme au cœur de nos
préoccupations. Et non pas la maximisation
des profits financiers dans des logiques
spéculatives à court terme, l’individualisme
des solutions au bénéfice des plus riches et
des moins malades, ou encore la gestion
lucrative ».
Les mutuelles veulent plus que jamais
« traduire leurs valeurs dans leurs actes ».
Pour preuve, les principes d’organisation
politique et managériale et le plan d’action
stratégique présentés à l’occasion de ces
deux journées de réflexion. L’un et l’autre
traduisent la volonté forte des élus « d’asseoir l’organisation politique et le fonctionnement démocratique au service de la
proximité avec les adhérents ».
Cent soixante-dix délégués, représentants actifs des adhérents des mutuelles du groupe,
participaient à ce séminaire.
NAISSANCE D’UNE NOUVELLE MUTUELLE
Le projet de fusion vise à bâtir, à l’horizon 2012, un groupe mutualiste d’envergure,
centré sur une mutuelle nationale qui développera de nouvelles activités,
notamment à travers des partenariats avec des entreprises partageant les mêmes
valeurs. La nouvelle mutuelle regroupera Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence,
Prévadiès, Santévie et Sphéria Val de France, soit près de 2,6 millions d’adhérents,
4,4 millions de personnes protégées au titre de la complémentaire santé,
504 000 personnes au titre du régime obligatoire des professions indépendantes.
PRIORITÉ SANTÉ
PHOTONONSTOP
MUTUALISTE
MÉTIER
Trésorier administratif
d’une mutuelle
Les maladies
cardiovasculaires
Dans une démarche préventive, Priorité Santé
Mutualiste (PSM) vous informe, vous oriente et
vous accompagne de façon personnalisée dans
la prévention des maladies cardiovasculaires.
Le trésorier administratif s’assure de l’équilibre de la trésorerie à partir
de l’ensemble des comptes de la mutuelle. L’une de ses missions
au quotidien :réduire les délais de remboursement des frais de santé.
Danielle Beaudic, responsable du service Finance-Trésorerie de
Prévadiès, présente ce métier peu connu des adhérents.
LA PRÉVENTION
• Vous êtes en bonne
santé et vous ne vous
sentez pas particulièrement
concerné par les maladies
cardiovasculaires.
Il peut néanmoins être
utile d’adopter des pratiques,
notamment en termes
d’alimentation ou d’activité
physique, qui favorisent
un bon état de santé.
Priorité Santé Mutualiste
vous conseille dans cette
démarche par téléphone,
par internet ou lors de
rencontres santé en vous
informant sur ces sujets.
• Votre médecin vous alerte
sur les risques d’accident
cardiovasculaire ?
Vous souhaitez suivre
un programme
Un service au cœur de la mutuelle
Chaque matin, le trésorier administratif s’assure que tous
les comptes en banque de la mutuelle sont exactement à l’équilibre :
pas de découvert possible, ni d’argent qui ne fructifie pas. Ce travail
permet le virement quotidien d’une moyenne de 3 millions d’euros
de versements de prestations aux adhérents.
« Nous collectons chaque jour les prévisions d’entrées et de sorties
d’argent de tous les services. Cette procédure interne permet
de connaître en temps réel l’ensemble des mouvements financiers.
Nous travaillons tôt le matin, car nous devons transmettre pour 11 h
les ordres d’achat ou de vente de placements monétaires »,
explique Danielle Beaudic.
La qualité du service rendu
Le trésorier administratif de la mutuelle s’assure du bon
déroulement des remboursements et de leur rapidité :
« Nous attachons beaucoup d’importance à la réactivité.
Dès que nous constatons un retard dans le virement d’un
remboursement à un adhérent, nous en recherchons la raison
dans une démarche d’amélioration continue », note-t-elle.
Le travail d’analyse
Le trésorier administratif est aussi amené à analyser
les mouvements effectués sur les comptes bancaires de la mutuelle.
« Nous décomposons tous les mouvements bancaires par nature
d’opérations pour le suivi mensuel des encaissements et des
décaissements. », précise Danielle Beaudic.
APRÈS UN ACCIDENT
Si vous avez été victime d’un
accident cardiovasculaire,
PSM vous oriente selon
vos besoins spécifiques
et votre lieu d’habitation
vers des établissements
pour une prise en charge
en cardiologie.
Francis Louvin
EN PRATIQUE
Mise à jour juin 2011
Francis Louvin
d’accompagnement
personnalisé ? Avec PSM,
vous pouvez bénéficier par
téléphone de plusieurs
entretiens réguliers auprès
d’un spécialiste (diététicien,
tabacologue…).
Cette démarche à long
terme vous aidera à mieux
gérer les facteurs de risque,
à mieux vous soigner.
Appelez le 39 35 (prix d’un appel local), du lundi
au vendredi de 9 h à 19 h, et communiquez le code
à 4 chiffres* de votre mutuelle. Site internet :
www.prioritesantemutualiste.fr
* Pour les adhérents Prévadiès : 4291 ; Harmonie Mutualité : 6295 ;
MNAM : 6209 ; Mutuelle Existence : 3248 ; SMAR : 8837.
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
29
PRIORITÉ SANTÉ
MUTUALISTE
COMMENTAIRES
Les maladies
cardiovasculaires
« L’efficacité de la prévention »
s
Les réponse
DU BLOG
DOCTEUR ANDRÉ CHASSORT,
MÉDECIN GÉNÉRALISTE, CONSEILLER DE PSM
COMMENT DÉFINIR LES MALADIES
CARDIOVASCULAIRES ?
Elles sont nombreuses et touchent les reins, le cœur,
le cerveau… Toutes sont le résultat d’un encrassement
de la paroi des artères et des vaisseaux. Nous connaissons
bien le mécanisme de la pathologie et pouvons souvent
l’éviter par la prévention. Mais il reste encore beaucoup
à faire dans ce domaine.
QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE LES PLUS
IMPORTANTS ?
Les facteurs principaux sont l’hypertension, le tabagisme
(même quelques cigarettes par jour sont dangereuses pour
les artères), les maladies métaboliques (diabète, surpoids,
cholestérol…), le stress et le manque d’exercice physique.
PSM propose une démarche de prévention sur tous ces
facteurs. L’âge est un autre facteur à prendre en compte,
mais on ne peut pas lutter contre.
ON PARLE PARFOIS DE MALADIES SOURNOISES…
Oui. Prenons l’exemple du diabète ou de la tension :souvent
la personne se sent bien et ne perçoit pas de signe
avant-coureur alors que la maladie est là. Quand on ressent
la maladie, c’est déjà un peu trop tard, et le risque d’accident
peut-être important. À partir de 50 ans pour les hommes,
après la ménopause chez les femmes, il vaut mieux suivre
de près sa tension et sa glycémie.
Sur www.essentiel-sante-magazine.fr, retrouvez
votre magazine, et même plus, avec, chaque
semaine, de nouveaux articles dans les rubriques
« Ma santé » et « Notre vie ». En quelques clics,
vous pourrez réagir aux articles, partager vos
expériences, ou encore témoigner pour les
prochains numéros d’Essentiel Santé Magazine.
À très bientôt !
DES RENCONTRES SANTÉ
En complément, des rencontres santé sont organisées
tout au long de l’année, dans toutes les régions de France,
afin de permettre les échanges d’expérience et un dialogue
avec des experts. Groupes de parole, conférences, ateliers
nutrition… retrouvez le programme de ces rencontres
sur www.prioritesantemutualiste.fr.
Encore plus d’ de témoignages
de contacts etdu magazine…
sur les sujets
VOS TÉMOIGNAGES
Mise à jour juin 2011
30
ZOOM SUadRre…
sses,
À l’occasion de nos prochaines
enquêtes,
nous souhaitons recueillir des
témoignages pour des articles sur :
• Le bruit au travail
• La médiation
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
QUESTIONS / RÉPONSES, COURRIER DES LECTEURS
RÉACTIONS
À CHAUD…
Dans votre magazine d’avril, je lis un entrefilet
sur l’incontinence. Je suis moi-même gênée par
ce problème et je ne sais comment le résoudre.
Vous parlez de l’alerte Périnice, pouvez-vous me
donner de plus amples renseignements ?
Logement foyer
S. E., Chalon
Précisions de la rédaction
Pour connaître les adresses et les tarifs
des logements foyers, informez-vous
auprès de la mairie, du centre
communal d’action sociale (CCAS),
du centre local d’information et de
condamnation (CLIC) ou du conseil
général.
Selon l’Association française
d’urologie, les fuites d’urine
ou l’incontinence concernent
directement plus de 2,6 millions
de personnes de plus de 65 ans.
Et, en particulier 60 % des personnes
âgées en institution. Si vous souffrez de
ce problème, consultez votre médecin
traitant, qui vous orientera vers un spécialiste. Périnice est un réseau de prise
en charge de l’incontinence urinaire
et/ou anale de l’adulte du Nord-Pas-de-
Calais. Il compte 500 professionnels de
santé, travaillant dans les huit spécialités
impliquées dans la périnéologie : urologie, gynécologie, gastro-entérologie, chirurgie digestive, radiologie, neurologie,
rééducation fonctionnelle et gériatrie.
Il existe aussi une association nationale,
l’AAPI, qui informe et conseille les personnes incontinentes. AAPI : 5 avenue du
Maréchal Juin, 92100 Boulogne. Tél. :
09 75 63 50 60 (coût d’un appel local).
Site : www.aapi.asso.fr
Dans votre article Langue des signes : une initiation dès la crèche, publié dans le numéro d’avril,
il est très osé d’affirmer « quant aux autres
enfants [entendants, ndlr], ils enregistrent plus
facilement la parole grâce à ce langage gestuel ».
Cela n’a jamais été prouvé scientifiquement.
Vincent Jaunay, ancien président de l’association SURDI 49
Anaïs Gilles, présidente de
l’association Signe avec moi,
revient sur les avantages de
l’apprentissage de signes de
la langue des signes française
(LSF) aux enfants entendants
ou sourds, dès la crèche.
« L’utilisation de la langue des signes
française augmente la compréhension
des tout-petits. Ce concept est importé
des États-Unis. Le but est de renforcer la
communication entre les parents et les
enfants, et notamment de répondre le
mieux possible aux besoins de l’enfant.
Des études ont démontré que l’utilisation
de cette communication gestuelle réduit
la frustration des enfants. Le signe est
un outil qui va permettre à l’enfant de
mémoriser. C’est un appui visuel qui va
renforcer sa compréhension. Les enfants
qui signent ont tendance à avoir, lors du
développement de la parole, un vocabulaire plus élaboré que les autres. L’association Signe avec moi travaille étroitement avec la communauté sourde, avec
la culture sourde. »
Votre magazine n° 19 traite de la vie
en logement foyer. Il serait utile
de publier :liste, adresses et tarifs
de ces établissements.
M-H. et D. Ollivier, Chartres (28)
Résidant ou résident ?
J’ai eu un sursaut en lisant dans votre
article La vie en logement foyer,
le mot « résidant » (participe présent
du verbe résider) alors qu’il aurait fallu
employer « résident ».
Pierrette Louiset, Montfrin (30)
Précisions de la rédaction
Selon l’Académie française, les deux
termes sont admis. Selon le Larousse,
« résident » ou « résidant » peut être
utilisé comme un nom pour désigner
une personne qui habite dans un lieu
déterminé. En revanche, le mot
« résident » est utilisé pour désigner
une personne qui réside dans un autre
endroit que son pays d’origine.
Votre magazine sur le blog
Je reçois Essentiel Santé Magazine et
je pensais pouvoir retrouver chaque
page dans « Découvrez le magazine »,
sur le blog, mais je n’y parviens pas.
Ayant été escroqué pour l’archivage
en radiologie, je souhaiterais retrouver
la page 31 du magazine d’avril 2011.
R. Patrick, Fresnes-en-Woëvre (55)
Précisions de la rédaction
Vous pouvez consulter gratuitement
les numéros d’Essentiel Santé
Magazine, mais uniquement ceux
qui sont parus depuis plus de deux
mois, sur le blog www.essentiel-santemagazine.fr dans la rubrique
« Les anciens numéros ».
Essentiel Santé Magazine - juin 2011
31
*Offre valable pour l’achat d’une monture issue d’une sélection de produits de la gamme Ray-Ban®, équipée de 2 verres unifocaux organiques durcis (-5/+5 cyl de 0,25 à 2,00 sphère +
cylindre = 5) indice 1.5, blancs ou teintés catégorie 3 (brun, gris ou gris US) anti-UV. Offre valable jusqu’au 31 mars 2012, dans les magasins participant à l’opération et dans la limite des
stocks disponibles. Non cumulable avec d’autres offres, promotions et avantages. Photos non contractuelles. VISAUDIO SAS-RCS Paris B 492 361 597 au capital social de 140 000 euros.
Pour elle ou pour lui
Ma vue corrigée. Mes yeux protégés. Ma marque préférée.
Pack Solaire
1 monture ett
recteurs
2 verres correcteurs
2
Découvrez l’univers légendaire de Ray-Ban ® avec notre sélection de montures qui allient style,
qualité et technicité.
Selon vos besoins et vos envies, vous pouvez aussi bénéficier de cette offre pour vos lunettes
de vue (voir conditions auprès de votre opticien).
Vous assurer des solutions performantes et avantageuses, tout en répondant à vos attentes
esthétiques est pour nous plus qu’un engagement : c’est un véritable état d’esprit !
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising