Consulter le sommaire

Consulter le sommaire
e
05 La parole de Dieu
06 Au rythme des saints
08 Forum des lecteurs
EE À LA UNE
10 Le Père Jérôme (1907-1985) :
un veilleur
EE ACTUALITÉ
18 Entretien
Le Père Pierre Humblot :
« En Iran, c’est l’Esprit Saint
qui fait du prosélytisme ! »
22 Loi Taubira. Pourquoi
ils investissent les partis
25 Parlons clair
Loi Taubira : affaire non classée
26 Vie de l’Église
27 Décryptage
« La joie de l’Évangile »
selon le pape François
28 Initiatives
Le « Chemin de foi »
de Notre-Dame de Laghet
HE AGENDA
30 Communiqués par régions
Hl CROIRE
34 Aumôneries : l’Évangile
annoncé aux étudiants
37 Une foi, mille questions
Est-il possible
de tout pardonner ?
38 Regard sur l’art
Série Ancien Testament :
Éliézer et Rébecca
40 Approfondir
Le désir, un moteur essentiel
EN FAMILLE
42 « Mère au foyer, j'assume »
45 En couple « Notre enfant adopté
devient désagréable »
46 Vie de famille
La tyrannie des apparences
47 Société Sages-femmes
au cœur de la maternité
48 Les petits FC l'Avent
49 Éduquer en vérité
L'expression masculine
HE CULTURE
50 Lynchage médiatique,
mode d'emploi
53 Libres propos
Le crépuscule des petits dieux
54 Livres, idées
Avent au jour le jour
56 Patrimoine Gustave Thibon
ou la terre étoilée
57 Cinéma «La Reine des neiges »
EN GUIDE
58 Notre semaine TV
60 Programmes TV
67 Médias/Jeux
68 Art de vivre Calendriers
de l'Avent et crèches à monter
soi-même
69 Bons plans/Sur le vif
Dom Juan théologien
70 Petites annonces
74 Rencontre Pauline de Vaux
75 BD Les Familius
Ce numéro a été bouclé le lundi 25 novembre 2013.
3_604351_FC-1872.indd 3
e SAS MOULIN DE LA TRAPPE + LES AMIS DE L’ARCHE + ENCART BASCULE FC BROCHÉ AU CENTRE + FONDATION LEJEUNE
COUVERTURE : ABBAYE DE SEPT-FONS
LES MANUSCRITS NON INSÉRÉS NE SONT PAS RENDUS
eo ON
solutions
agen seil et production de catalogue
e
Vocations sacerdotales
EDITORIAL
Les vieilles sentinelles
ont de lavenir
Par Aymeric Pourbaix
directeur de la Rédaction
aymeric.pourbaix@edifa.com
ur une grande radio nationale,
l’'éditorialiste vedette affirmait
récemment que sil’Église man-
quait de prêtres, c'est parce
qu'elle refusait de s'adapter à
la modernité: homosexualité, «mariage
des prêtres». Dèslors, son «recrutement»,
disait-il, ne pouvait s'effectuer que sur
des bases tres « conservatrices ».
C’est n’avoir rien compris a la situation
des vocations sacerdotales. Outre son
caractère exclusivement sociologique et
politique, cette analyse cède à ce que le
pape François vient de dénoncer comme
un «progressisme adolescent ». Progres-
sisme qui fait le tri dans ce que prône
l’Église - le social, mais pas la morale -
et se termine souvent en apostasie.
Il suffit de voir tous ceux qui, au gouver-
nement et ailleurs, pourtant issus de la
mouvance d'Action catholique, sou-
tiennent des législations contraires à la
loi naturelle... Alors que les milieux qui
fournissent le plus de vocations sont
globalement ceux où la grande tradition
de l’Église est vécue et transmise, dans
la fidélité à ce que l’Église a toujours cru.
Et où la charité s'exerce autant vis-à-vis
des plus pauvres que de l'embryon ou
des personnes en fin de vie. Car la foi et
les œuvres sont un tout.
Mais cette cohérence s’éprouve aussi avec
le temps. Et les temps sont durs... S'il est
légitime de se réjouir des jeunes prétres
fraichement ordonnés, il est bien moins
fréquent de mettre en avant, dans nos
médias, les jubilés de vieux prêtres, ceux
quionttenubon sousle poids des années.
Ilyalauneinjustice, etméme une erreur
de perspective. Car ce faisant, on perd
une occasion de souligner la valeur de
la fidélité. Il n'est pas anodin que le pape
Francois insiste autant sur la place de la
vieillesse dans notre société. Récemment
encore, ilencourageaitles « pèlerinages »
dans les maisons de retraite des prêtres
et des religieuses, y voyant des « sanc-
tuaires de sainteté et d'apostolicité ». On
pourrait ajouter: de fidélité.
[ Ceux qui ont tenu
bon dans la fidélité
ont été artisans
du renouveau.
Car sans mémoire et sans fidélité, pas
d’avenir. Un des principaux mérites
du Père Jérôme (voir p. 18-21) est ainsi
d’'avoirtenu bon, comme d'autres prêtres,
contre vents etmarées danslatourmente
ecclésiale des années 1960-1970. Ils sont
peu nombreux, mais ils ont été les senti-
nelles du renouveau. Et cela grâce à une
vertu peu fréquente: l'obéissance à de
bons maîtres spirituels, quileur a permis
d'éviter erreurs et illusions, et de gagner
du temps par la transmission du savoir
d'une vie. Ces maîtres-là sontrares. Mais
leur enseignement perdure, grâce à des
livres inusables que l’on ne trouve plus
que chez les bouquinistes et sur Internet.
Encore faut-il accepter ce qu'il appelait
le difficile «art d'étre disciple»... ®
RETROUVEZ LA REDACTION DE FC SUR
RADIO Le mercredi
Le jeudi
Ве a7hos
ÿ à7h10
Famille Chrétienne n° 1872 du 30 novembre au 6 décembre 2013 - www.famillechretienne.fr 3
3_604351 “Fo 1872_2794035_1-3.pgs 25.11.2013 18:15 EASYCOM-ESL HR 200x265mm
25/11/13 18:15
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising