Accès au texte intégral du document

Accès au texte intégral du document
juin 2015
Ed 67
FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ
Dans les entreprises,
les générateurs d’aérosols,
plus communément appelés
aérosols, sont devenus
des outils incontournables. Ils
constituent le conditionnement
de nombreux produits tels que
des lubrifiants, des peintures,
des décapants ou encore
des colles.
L’utilisation de ces derniers
expose les opérateurs à des
risques liés aux produits
chimiques mais aussi à leur
mise en œuvre sous forme
d’aérosol.
Les générateurs d’aérosols : mieux
les connaître, mieux les utiliser
Principe de
fonctionnement,
description
Le générateur d’aérosol est un récipient en
métal, en plastique ou en verre, à usage
unique, contenant un produit (substances
solides ou liquides) spécifique à l’usage de
l’aérosol. Ce produit est mis sous pression à
l’intérieur du boîtier par un gaz, appelé gaz
propulseur.
En pressant le diffuseur du générateur, une
valve s’ouvre et disperse le produit sous forme
d’un brouillard, d’une mousse, d’une poudre
ou d’une pâte.
Deux technologies sont couramment utilisées en fonction du gaz propulseur (voir figure page suivante) :
– lorsque c’est un gaz liquéfié (butane, propane, ether diméthylique, HFC(1)…), le boîtier
contient une phase liquide, mélange de gaz
­liquéfié et de produit et, au-dessus, une phase
gazeuse. La pression sur le diffuseur entraîne
l’expulsion du gaz propulseur avec le produit,
– lorsque c’est un gaz comprimé (azote,
protoxyde d’azote, dioxyde de carbone…),
il se situe au-dessus du produit à pulvériser. La pression sur le diffuseur entraîne
1. Suite au Protocole de Montréal, et du fait de leur impact environnemental, les hydrocarbures chlorofluorés
(HFC) sont progressivement remplacés.
CAS D’UN
GAZ COMPRIMÉ
CAS D’UN
GAZ LIQUÉFIÉ


Phase gazeuse
du gaz
propulseur
Phase gazeuse
du gaz
propulseur
Produit à
pulvériser
Mélange du
produit à
pulvériser et
gaz propulseur
sous forme
liquide
Diffuseur
Tube plongeur
Boîtier
Description d’un générateur d’aérosol (principe de fonctionnement le plus couramment rencontré)
essentiellement l’expulsion du produit, une
petite partie du gaz propulseur pouvant être
dissoute dans le produit.
D’autres technologies existent, notamment
un boîtier ne mettant pas en contact le gaz
propulseur et le produit à pulvériser car ce
dernier est isolé dans une poche. Le gaz propulseur comprimant cette poche n’est pas
expulsé lors de la pulvérisation.
PrincipauX risques
L’utilisation des générateurs d’aérosols expose
l’opérateur à différents risques, notamment :
– un risque d’explosion car le récipient est
sous pression,
– un risque d’incendie et d’explosion (atmosphère explosive) car les gaz propulseurs et les produits dispensés peuvent être
inflammables,
– un risque toxicologique car les produits dispensés peuvent être dangereux pour la santé
(par exemple, responsables d’intoxications
plus ou moins sévères, d’irritations, et de
brûlures chimiques).
La suite du document s’attache donc à détailler un ensemble de mesures minimales permettant la prévention de ces risques.
Mesures de préVention
■■Rester vigilant car, en plus des informations
spécifiques aux générateurs d’aérosols listées
dans le tableau 1, les pictogrammes figurant
dans le tableau 2 (accompagnés de diverses
mentions détaillant ces dangers) signalent
les produits dangereux pour la santé et l’environnement.
■■Former aux règles d’utilisation de ces produits, aux risques auxquels sont exposés
ceux qui les utilisent et aux mesures de prévention/protection associées.
2. stocker
■■Prendre connaissance des préconisations
de stockage indiquées sur le corps du générateur et/ou dans la notice d’instructions.
■■Entreposer les générateurs d’aérosols dans
un endroit dédié, sec, frais et exempt de toute
source de chaleur.
■■Interdire de fumer dans les zones et locaux
de stockage.
■■Installer une ventilation mécanique permanente (comme pour tout stockage de produits chimiques).
■■Stocker les générateurs au plus près du sol
afin de limiter les risques de chute.
■■Prévoir une rétention (au sol ou sur les étagères) pour les générateurs contenant une
forte proportion de liquide.
■■Ne jamais exposer l’emballage à plus de
50 °C, par exemple en plein soleil ou à proximité d’une source de chaleur (radiateur…).
1. informer et former
ε

Fiche pratique de sécurité
ED 67
3. manipuler et utiliser
■■Prendre connaissance des précautions
d’utilisation et du mode d’emploi indiqués sur
le corps du générateur et/ou dans la notice
d’instructions (notamment de la position
d’utilisation « tête en haut » ou « tête en bas »).
■■Entreposer au poste de travail des quantités ne dépassant pas celles nécessaires au
travail d’une journée.
■■Utiliser le produit uniquement pour l’usage
prévu.
■■Éviter les chocs et les chutes afin de préserver les caractéristiques de sécurité des générateurs. Ne pas utiliser un générateur déformé ou rouillé.
■■Interdire de fumer pendant et juste après
l’utilisation.
■■Proscrire pour les aérosols inflammables,
pendant la pulvérisation et immédiatement
après, l’approche d’une des sources d’inflammation suivantes :
– flamme, source de chaleur, corps incandescent,
– appareil électrique en fonctionnement,
– appareil à démarrage automatique,
– travaux par points chauds (soudage, oxycoupage…),
– étincelles d’origine électrique, électrostatique ou mécanique.
■■Lire attentivement la FDS (fiche de données
de sécurité) de chaque générateur d’aérosol.
Doit figurer sur l’étiquette ou la sérigraphie le
symbole « » attestant de la conformité au
décret 2010-323 modifié(2). De plus, si le produit contient des composants inflammables
sans être classé comme aérosol inflammable,
la mention « contient x % en masse de composants inflammables » est obligatoire.
■■Comprendre les éléments d’étiquetage :
trois catégories concernent les aérosols inflammables et non inflammables (tableau 1).
■■Prévenir la perforation accidentelle de générateurs par les fourches d’un chariot pendant la manipulation de palettes (fourches
non pointues…).
■■Identifier le stockage par la signalisation de
sécurité appropriée.
■■Délimiter les lieux de stockage :
– pour les quantités importantes de générateurs d’aérosols, un grillage métallique (la
maille est à adapter à la taille des générateurs, recommandation du CFA(3) à 50 mm)
ou des murs permettront, en cas d’incendie,
d’éviter les projections de boîtiers enflammés
propageant le sinistre,
– pour les petites quantités et, notamment,
les produits inflammables, les générateurs
seront préférentiellement entreposés dans
des armoires protégeant des flammes et du
rayonnement thermique (type armoire de sécurité incendie).
■■Conserver les générateurs d’aérosols en
bon état, ne pas garder de générateur déformé ou rouillé.
2. Le décret 2010-323 modifié du 23 mars 2010 est relatif
à la prévention des risques résultant de l’usage des générateurs d’aérosols.
3. Comité français des aérosols, voir la rubrique « Adresse
utile ».
Aérosols
inflammables
Catégorie
de danger
Pictogramme
Aérosols
non inflammables
Catégorie 1
Catégorie 2
Catégorie 3
Pas de pictogramme
Mention
d’avertissement
Mention(s)
de danger
Conseils de
prudence
Danger
Attention
Attention
H222
Aérosol extrêmement
inflammable
H223
Aérosol inflammable
H229
Récipient sous
pression : peut éclater
sous l’effet de la chaleur
H229
Récipient sous pression : peut
éclater sous l’effet de la chaleur
P210
Tenir à l’écart de la chaleur,
des surfaces chaudes, des
étincelles, des flammes nues
et de toute autre source
d’inflammation. Ne pas fumer
H229
Récipient sous pression : peut
éclater sous l’effet de la chaleur
P210
Tenir à l’écart de la
chaleur, des surfaces
chaudes, des étincelles,
des flammes nues et
de toute autre source
d’inflammation. Ne pas
fumer
P210
Tenir à l’écart de la chaleur,
des surfaces chaudes, des
étincelles, des flammes nues
et de toute autre source
d’inflammation. Ne pas fumer
P211
Ne pas vaporiser sur une flamme
nue ou sur toute autre source
d’ignition
P211
Ne pas vaporiser sur une flamme
nue ou sur toute autre source
d’ignition
P251
Ne pas perforer, ni brûler, même
après usage
P251
Ne pas perforer, ni brûler, même
après usage
P410+P412
Protéger du rayonnement solaire.
Ne pas exposer à une température
supérieure à 50 °C/122 °F
P410+P412
Protéger du rayonnement solaire.
Ne pas exposer à une température
supérieure à 50 °C/122 °F
P251
Ne pas perforer, ni
brûler, même après
usage
P410+P412
Protéger du
rayonnement solaire.
Ne pas exposer à une
température supérieure
à 50 °C/122 °F
Tableau 1.
Produit pouvant :
– irriter la peau, les yeux et/ou les voies respiratoires,
– agir comme un poison à forte dose,
– provoquer des allergies cutanées,
– provoquer somnolence ou vertiges,
– présenter un danger pour la couche d’ozone.
Produit pouvant :
– altérer le fonctionnement de certains organes,
– être cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction,
– être mortel en cas d’ingestion puis de pénétration
dans les voies respiratoires,
– provoquer des allergies respiratoires.
Produit pouvant :
– provoquer des effets néfastes sur les organismes du milieu
aquatique.
à noter
Jusqu’au 1er juin 2017, du fait de dérogations, certains aérosols peuvent encore répondre à une réglementation
préexistante qui prescrit uniquement
l’étiquetage des aérosols inflammables et l’apposition, notamment, de
l’un des symboles de danger suivants:
(accompagnés d’éléments d’étiquetage différents de ceux présentés
dans le tableau 1).
Tableau 2.
ED 67
Fiche pratique de sécurité
3
■■Procéder toujours par de brèves pressions
sans pulvérisation prolongée (deux ou trois
secondes suffisent généralement pour obtenir l’effet recherché, sauf exception, dans le
cas d’une peinture, par exemple).
■■Éviter de pulvériser l’aérosol sur la peau en
utilisant des supports adaptés plutôt qu’en
tenant les objets à la main.
■■Éviter d’inhaler l’aérosol en procédant à un
captage au plus près des gaz émis. À défaut,
assurer une bonne ventilation générale.
■■Suivant l’évaluation des risques, le port
d’équipements de protection individuelle
(masque, gants…) peut s’avérer nécessaire, en
complément des mesures de prévention en
place.
Attention ! L’accumulation de gaz émis,
par exemple, par un générateur de
800 mL contenant 130 g de butane,
dans un local de 30 m3, suffit pour obtenir une concentration moyenne supérieure à 0,18 %, soit 10 % de la limite
inférieure d’explosivité. Cette situation
amène cependant à des concentrations locales atteignant cette limite
(présence d’une atmosphère explosive,
zone ATEX, pour plus d’informations
voir ED 5001, rubrique « Pour aller plus
loin »), notamment dans la zone de
pulvérisation ou dans les zones mal
­
ventilées.
4. Gérer les déchets
■■Jeter les emballages lorsqu’ils sont vides,
dans un récipient prévu à cet effet.
■■Stocker les récipients vides dans des conditions similaires aux produits pleins.
■■Ne pas percer, ni brûler les générateurs.
5. Lutter contre un incendie
■■Prévoir des extincteurs pour lutter a minima contre les feux de classe B (eau additivée,
mousse, poudre…) et/ou des robinets d’incendie armés (RIA) répartis en fonction de
la configuration des locaux et des quantités
stockées et utilisées.
■■Se protéger des effets toxiques et mécaniques d’un incendie impliquant des générateurs d’aérosols en s’équipant notamment
d’appareils de protection respiratoire ainsi
que de casques avec visière (afin de prévenir
les projections de produits et de boîtiers).
■■Mettre en place, pour les stockages importants, des moyens fixes de lutte contre l’incendie (sprinklers dopés avec un agent émulseur, systèmes d’extinction à mousse…). Il est
recommandé, pour les stockages importants,
de remplacer les robinets d’incendie armés
par des postes d’incendie additivés (eau avec
émulseur ou additif).
■■Rester vigilant car un générateur d’aérosol
n’est jamais totalement vide (présence d’une
quantité résiduelle de gaz propulseur et/ou
de produit).
Pour aller plus loin
■■ Incendie et lieu de travail. Le point des connaissances sur…
ED 5005, INRS.
■■Explosion et lieu de travail. Le point des connaissances sur…
ED 5001, INRS.
■■Travailler avec des produits chimiques. Pensez prévention
des risques ! ED 6150, INRS.
Adresse utile
■■Dans mon entreprise, j’étiquette les produits chimiques.
ED 6197, INRS.
Comité français des aérosols
(CFA)
■■Stockage et transfert des produits chimiques dangereux.
ED 753, INRS.
2 rue de Sèze - 75009 Paris
■■La signalisation de santé et de sécurité au travail. ED 885,
INRS.
Tél. : 01 40 07 00 90
www.cfa-aerosol.org
Auteurs : A. Guilleux – F. Marc – B. Sallé
Les auteurs remercient le Comité français des aérosols
(CFA) pour sa collaboration.
Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles
65, boulevard Richard-Lenoir 75011 Paris Tél. 01 40 44 30 00 www.inrs.fr info@inrs.fr
•
Fiche pratique de sécurité ED 67
•
•
2e édition • juin 2015 • 5 000 ex. • Réalisation : VirguleRouge
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising