INSTRUCTIONS D`UTILISATION ET DE MAINTENANCE

INSTRUCTIONS D`UTILISATION ET DE MAINTENANCE
M DFCV v10 FR
INSTRUCTIONS D’UTILISATION ET
DE MAINTENANCE
DFCV
DFCV-AD
L'équipement de la société Baltimore Aircoil doit être
correctement installé, utilisé et entretenu. La
documentation de l'équipement utilisé, y compris les
schémas, les fiches techniques et ce manuel, doivent être
conservés. Pour garantir un fonctionnement de longue
durée, sans problèmes et en toute sécurité, il est
nécessaire d'établir un plan de fonctionnement incluant
un programme d'inspection, de surveillance et de
maintenance régulières. Toutes les inspections et
interventions de maintenance et de surveillance doivent
être inscrites sur un registre dédié au système de
refroidissement. Les présentes instructions d'utilisation et
de maintenance peuvent servir de guide pour réaliser ces
objectifs.
Aéroréfrigérant
Refroidisseur TrilliumSeries
.
Outre établir un plan de fonctionnement et tenir un
registre pour le système de refroidissement, il est
recommandé qu'une analyse des risques du système de
refroidissement soit réalisée, de préférence par un tiers
indépendant.
Pour des recommandations plus spécifiques sur la
manière de conserver toute l'efficacité et la sécurité du
système de refroidissement, contacter le représentant
BAC Balticare local. Ses coordonnées sont disponibles sur
notre site www.BACService.eu.
Table des matières
Page
Détails de construction
2
Généralités
3
Traitement d´eau
4
Fonctionnement par temps froid
6
Mode d’emploi
7
Procédures de maintenance
8
Assistance spécifique et informations
complémentaires
14
Programme de maintenance
recommandé
16
1
DÉTAILS DE CONSTRUCTION
Aéroréfrigérant du type DFCV-V
DFCV-AD - Refroidisseur TrilliumSeries
1. Batterie d’échange de chaleur
2. Collecteurs de la batterie
3. Caisson
4. Ventilateurs
5. Média du pré-refroidisseur
6. Électrovanne et filtre à eau du pré-refroidisseur
7. Vidanges du pré-refroidisseur
8. Vanne de régulation du débit d’eau/débitmètre du pré-refroidisseur
9. Collecteur de distribution d’eau du pré-refroidisseur
10. Média de distribution d’eau du pré-refroidisseur
11. Sonde de température ambiante
Figure 1: Détails
2
GÉNÉRALITÉS
Conditions de fonctionnement
L’équipement de refroidissement BAC est conçu pour les conditions
de fonctionnement ci-dessous, qui ne doivent pas être dépassées
durant le fonctionnement.
Charge due au vent : pour la sécurité de fonctionnement d’un
équipement non protégé, exposé à un vent dépassant les 120 km/
h, installé à plus de 30 m du sol, contacter le représentant BAC
Balticare local.
Risque sismique : pour le fonctionnement en toute sécurité d’un
équipement installé dans une zone à risque moyen et élevé,
contacter le représentant BAC Balticare local.
La température ambiante en fonctionnement à pleine vitesse
continue et à pleine charge doit être comprise entre -10°C et
+45°C. Sous les climats froids, si des résistances de chauffe
contrôlées via un thermostat sont utilisées, la plage de
températures peut être étendue de -40°C à +45°C.
BATTERIE D’ÉCHANGE DE CHALEUR
Pression de conception : 10 bars
Température maximale à l‘entrée du fluide : 60oC
Les fluides qui circulent à l’intérieur des batteries doivent être
compatibles avec le matériau de construction des batteries.
PRÉ-REFROIDISSEUR ADIABATIQUE DU
REFROIDISSEUR TRILLIUMSERIES
Pression de conception : 3-7 bars
Température maximale à l‘entrée du fluide : +/- 20°C
L'eau distribuée aux pré-refroidisseurs adiabatiques doit être
potable. La température de l'eau ne doit pas dépasser 20°C pour
éviter toute prolifération microbiologique.
et commandes qui lui sont associés et les procédures décrites dans
ce document et autres manuels. Utiliser correctement les
procédures et outils appropriés pour la manutention, le levage,
l’installation, l’utilisation et la réparation de cet équipement afin
d’éviter des blessures corporelles et/ou des dommages matériels.
SÉCURITÉ MÉCANIQUE
La sécurité mécanique de cet équipement est conforme aux
conditions requises par la directive pour machines de l’Union
européenne. Selon les conditions du site, il pourrait également être
nécessaire d’installer des composants tels que des échelles, des
crinolines, des escaliers, des plates-formes d’accès, des mains
courantes et des garde-pieds pour la sécurité et le confort du
personnel de service et de maintenance autorisé. Ne jamais utiliser
cet équipement si les grilles de protection des ventilateurs ne sont
pas en place.
En cas d’utilisation de l’équipement avec un dispositif de contrôle
de la vitesse variable de rotation du ventilateur, prendre des
mesures pour éviter de l’utiliser à ou à proximité de la « vitesse
critique » de rotation du ventilateur. Pour plus d’informations,
consulter le représentant BAC Balticare local.
SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE
Chaque moteur de ventilateur associé à cet équipement doit être
installé avec un sectionneur verrouillable visible de l’équipement.
Ne jamais effectuer de travaux d’entretien sur ou près des
ventilateurs, sans avoir électriquement isolé les moteurs.
RÉGLEMENTATIONS LOCALES
L’installation et l’utilisation de l’équipement de refroidissement
pourraient être soumises à la réglementation locale, par exemple à
l’établissement d’une analyse des risques. S’assurer que les
conditions réglementaires sont respectées.
Connexion de la tuyauterie
Toute la tuyauterie extérieure de l’équipement de refroidissement
BAC doit être supportée séparément. Si l’équipement est installé
sur des rails ou des ressorts antivibratoires, la tuyauterie doit
contenir des compensateurs pour éliminer les vibrations transmises
par la tuyauterie extérieure.
Mesures de sécurité
Tous les composants électriques, mécaniques et mobiles
constituent un danger potentiel, notamment pour les personnes qui
ne connaissent pas leur fonction, construction et fonctionnement.
Par conséquent, des mesures de sécurité adéquates (dont, au
besoin, l’utilisation de barrières de protection) doivent être prises
avec cet équipement, tant pour sauvegarder la sécurité du public
(mineurs compris) que pour éviter d’endommager l’équipement, les
systèmes qui lui sont associés et les locaux.
En cas de doute sur la sécurité et les procédures correctes de
manutention, d’installation, d’utilisation ou de maintenance,
demander conseil au fabricant de l’équipement ou à son
représentant.
Lorsque vous travaillez sur l'équipement en fonctionnement,
n'oubliez pas que certaines pièces peuvent être extrêmement
chaudes. Toute opération effectuée à hauteur élevée doit faire
l'objet d'une attention particulière pour éviter les accidents.
PERSONNEL AUTORISÉ
L’utilisation, la maintenance et la réparation de cet équipement ne
peuvent être réalisés que par un personnel autorisé et qualifié. Ce
personnel doit parfaitement connaître l’équipement, les systèmes
3
TRAITEMENT D´EAU
- qualité minimale de l’eau fournie (voir tableau 1) ;
- indice de stabilité de l’eau de 5.5 – 8.0.
À propos du traitement de l’eau
Paramètres de qualité de l’eau alimentant le pré-refroidisseur
adiabatique
EXCLUSIVEMENT POUR LES REFROIDISSEURS
TRILLIUMSERIES
Température
Le pré-refroidisseur adiabatique de l’unité a été conçu en tant que
système direct sans recirculation d’eau et sans pompe. Par
conséquent, il est essentiel que l’eau de ville froide qui alimente le
pré-refroidisseur adiabatique ait une pression et un débit appropriés
au pré-refroidisseur installé.
La principale méthode de contrôle du traitement de l’eau du prérefroidisseur adiabatique consiste à fournir suffisamment d’eau au
média du pré-refroidisseur pour le maintenir propre. Si le débit
d’eau ne suffit pas à mouiller et rincer complètement toute la
surface du média du pré-refroidisseur, un dépôt se formera.
On peut éviter de nombreux problèmes liés à l’eau si la conception
du système est adéquate et si l’on suit de bonnes pratiques de
base. Cependant, les produits chimiques de traitement de l’eau NE
doivent PAS remplacer les pratiques suivantes :
- fournir une distribution d’eau régulière (voir le tableau Débits
d’eau minimum) ;
- nettoyer régulièrement le collecteur de distribution ;
- nettoyer régulièrement le filtre de l’eau de ville,
- remplacer le média endommagé ou usé du pré-refroidisseur.
Voir Détails de construction de l’appareil à la page 2 . L’eau de ville
froide alimente (6) et arrive au collecteur de distribution d’eau (9)
via une vanne de régulation de débit/débitmètre (8). La pression
recommandée de l’eau de ville est de 3 bars et la vanne de
régulation de débit/débitmètre (8) doit être réglé lors de
l’installation pour fournir un débit d’eau minimum au prérefroidisseur adiabatique (voir tableau Débits d’eau minimum).
Le débit d’eau minimum à distribuer au pré-refroidisseur
adiabatique dépend :
- des conditions climatiques, à savoir le taux d’évaporation aux
conditions de conception ;
- de la qualité générale de l’eau ;
- de la tendance de l’eau à l’entartrage (indice pratique
d’entartrage).
Les débits d’eau minimum indiqués dans le tableau 2 sont valables
dans les conditions de fonctionnement suivantes :
- température ambiante maximale de 35°C et humidité
relative minimale de 30 % ;
< 20 ºC
pH
6.5 – 9
Dureté en (CaCO3)
30 – 500 mg/l
Alcalinité en (CaCO3)
< 500 mg/l
Total solides dissous
< 1 500 mg/l
Chlorures
< 200 mg/l
Sulfates
< 300 mg/l
1800 S/cm
Conductivité
Bactéries (CFU/ml, KBE/ml)
< 1000
Tableau 1: Qualité minimale de l’eau fournie
Nombre de
ventilateurs
Modèle
Débit d'eau
minimum au
pré-refroidissement
par appareil
DFCV-S9122-
4 ventilateurs
14 l/min
DFCV-S9123-
6 ventilateurs
22 l/min
DFCV-S9124-
8 ventilateurs
28 l/min
DFCV-S9125-
10 ventilateurs
36 l/min
DFCV-S9126-D
12 ventilateurs
44 l/min
Tableau 2: Débits d’eau minimum recommandés pour le prérefroidisseur adiabatique
Aux conditions ambiantes dépassant
ambiantes maximales données
les
conditions
ou
avec des paramètres de qualité de l’eau fournie dépassant
une ou plusieurs limites de concentration du tableau cidessus : Qualité minimale de l’eau fournie
ou
si l’indice pratique d’entartrage de l’eau fournie est inférieur à
5.5, le débit d’eau doit augmenter pour éviter l’encrassement
et l’entartrage rapides du média du pré-refroidisseur.
Contacter le représentant BAC Balticare local pour assistance.
Données de calcul rapide de l’indice pratique d’entartrage du pré-refroidisseur adiabatique
Conductivité
(S/cm)
A
50-300
301-1000
1001-3000
3001-5000
Température
ºC
B
0.1
0.2
0.25
0.27
10-13
14-17
18-21
22-27
2.3
2.2
2.1
2.0
Dureté en calcaire
(PPM de CaCO3)
C
10-15
16-25
26-40
41-70
71-100
101-140
141-200
201-250
251-300
301-350
351-400
401-450
451-500
0.70
0.90
1.10
1.35
1.55
1.70
1.85
1.95
2.05
2.12
2.18
2.24
2.28
Alcalinité totale
(PPM de CaCO3)
D
10-15
16-25
26-40
41-70
71-100
101-140
141-200
201-250
251-300
301-350
351-400
401-450
451-500
Tableau 3: Calcul de l’indice pratique d’entartrage
4
1.10
1.30
1.50
1.75
1.90
2.10
2.25
2.35
2.45
2.52
2.58
2.63
2.68
Alcalinité
(PPM de CaCO3)
pHeq
50
100
200
300
400
500
7.0
7.5
7.9
8.2
8.4
8.5
TRAITEMENT D´EAU
Instructions
1. Prendre les valeurs de A, B, C et D dans le tableau ci-dessus.
2. pHs = ( 9.3 + A + B ) – ( C + D )
3. Indice pratique d’entartrage = 2 pHs – pHeq
Si l’indice est de 6.0, l’eau est stable.
Si l’indice est supérieur à 6.0, le tartre se dissout.
Si l’indice est inférieur à 6.0, le tartre se dépose.
Avec un indice pratique d’entartrage inférieur à 5.5, le débit d’eau
minimum recommandé du tableau 2 doit être augmenté. Contacter
le représentant BAC Balticare local pour assistance.
Contrôle biologique
Le pré-refroidisseur adiabatique et ses commandes ont été conçus
pour réduire au minimum le risque de développement incontrôlé
d’algues, de limons et autres microorganismes comme les
bactéries du type Legionella.
1. Système direct sans recirculation d’eau
2. Séchage complet du système de pré-refroidissement après
chaque cycle adiabatique
3. Vidange complète de toute la tuyauterie de distribution d’eau
installée sur l’appareil après chaque cycle adiabatique
!
Le propriétaire de l’équipement est responsable de la vidange de
toute la tuyauterie de l’eau alimentant le pré-refroidisseur
adiabatique afin d’éviter de créer des zones de stagnation de
l’eau.
4. Alimentation en eau potable à des températures de 20°C ou
moins, auxquelles les bactéries du type Legionella sont
dormantes
5. Fonctionnement sans aérosol
Si on suit les bonnes pratiques de base et les instructions
d’utilisation et de maintenance décrites dans ce bulletin, on évitera
les problèmes liés au développement incontrôlé de
microorganismes.
Traitement chimique
Il est possible d’associer un programme biocide de contrôle
biologique au programme de maintenance afin de renforcer la
sécurité du fonctionnement. Cependant, le contrôle biologique ne
doit pas remplacer la bonne pratique.
Les deux biocides les plus courants sont le chlore et le bromure. Ces
produits chimiques sont largement répandus dans les applications
générales ; il faut néanmoins faire attention lorsqu’on les utilise
dans le système de pré-refroidissement adiabatique. Les dosages
de chlore ou de bromure en traitement continu pourraient
délignifier les fibres cellulosiques du média du pré-refroidisseur et
détériorer les agents durcissants.
Dosages de chlore/bromure recommandés
Traitement continu : non requis si on suit les bonnes pratiques
de base et les instructions d’utilisation et de maintenance décrites
dans ce bulletin.
Traitement de choc : 3.0 – 5.0 PPM d’halogènes libres. Non
recommandé plus d’une fois par trimestre.
5
FONCTIONNEMENT PAR TEMPS FROID
À propos du fonctionnement par temps
froid
Les aéroréfrigérants BAC peuvent être utilisés à une température
ambiante en dessous de zéro degré centigrade à condition de
prendre des mesures appropriées contre le gel des batteries. Voici
des instructions générales qui devraient être suivies pour réduire au
minimum les possibilités de gel des batteries. Ces instructions
pouvant ne pas comprendre tous les aspects du modèle de
fonctionnement prévu, le concepteur et l’opérateur du système
doivent soigneusement évaluer le système, l’emplacement de
l’équipement, des commandes et des accessoires afin d’assurer
constamment un fonctionnement fiable.
Protection antigel de la batterie
La meilleure protection est l’utilisation de glycol ou d’autres
solutions antigel dans des concentrations appropriées. L’utilisation
de ces solutions influençant la performance thermique de
l’aéroréfrigérant, il faut en tenir compte lors du choix du ou des
modèles. Le tableau ci-dessous indique la plage de protection
antigel pour différentes concentrations d’éthylène-glycol (% par
volume).
% d’éthylène
Protection antigel
20%
30%
40%
50%
-10°C
-16°C
-25°C
-39°C
Tableau 4: Protection antigel des solutions d’éthylène-glycol
Si l'on doit utiliser le système avec de l’eau, les deux conditions
suivantes doivent être remplies simultanément :
1. maintien d’un débit minimal constant dans l’appareil
2. maintien d’une charge thermique minimale de sorte que la
température de l’eau sortant de la ou des batteries ne descende
pas en dessous de 10°C sur la base d'une température
ambiante de -14°C et d'un vent soufflant à 20 m/s
Si la charge du processus est extrêmement faible ou inexistante, il
pourrait être nécessaire d’appliquer une charge thermique
auxiliaire durant les conditions de gel. Consulter le représentant
BAC Balticare local pour conseil.
La vidange complète des batteries d'échange n'étant pas possible,
le fluide des refroidisseurs fonctionnant à des températures
ambiantes susceptibles de descendre à moins de 0°C doit contenir
de l'antigel.
6
MODE D’EMPLOI
Refroidisseurs TrilliumSeries équipés
d’un coffret de commande installé en
usine avec variateur de fréquence
Pour les appareils équipés avec coffret électrique à variateur de
fréquence, le pré-refroidissement adiabatique est activé par une
commande numérique intégrée dans le coffret électrique.
Figure 2: Coffret de commande avec variateur de fréquence
LOGIQUE DE COMMANDE
La vitesse de ventilation est contrôlée sur la base de la température
réelle du fluide de process à la sortie de l'appareil et de la
température de conception, assurant une consommation d'énergie
et des niveaux sonores réduits au minimum.
Le pré-refroidissement adiabatique sera activé et stoppé sur la base
d'une combinaison logique préprogrammée de la vitesse de
ventilation et de la température ambiante (point de consigne
donné). Les paramètres par défaut n'activeront pas le prérefroidissement adiabatique à moins que tous les ventilateurs ne
tournent à pleine vitesse et que le point de consigne humide/
adiabatique ne soit atteint.
La logique de commande adiabatique est préprogrammée dans le
régulateur numérique et dans le variateur de fréquence. Celle-ci est
prête à fonctionner.
Il pourrait être nécessaire de régler les paramètres en fonction de la
taille réelle de l'installation.
PANNEAU ÉLECTRIQUE
Les composants suivants sont installés à l'extérieur du coffret
électrique.
- Arrêt d'urgence :
- Appuyer pour activer. Tourner pour désactiver.
- Interrupteur de sécurité de média
- AUTO : Les médias seront (dés)activés sur la base de la
programmation des unités.
- HAND : Suite à un fonctionnement adiabatique, les médias
passeront nécessairement en mode humide.
- Réinitialisation après panne de courant
Après une coupure de l'alimentation principale, il se peut que
l'unité ne démarre pas automatiquement. Appuyer sur ce
bouton après qu'un technicien s'est assuré que l'unité peut
redémarrer en toute sécurité.
MODE D’EMPLOI DU RÉGULATEUR
Quatre différents menus sont proposés:
- le menu par défaut (consultation)
- alarmes (état des diverses alarmes)
- menu de l'opérateur (paramètres d'opération)
- menu d'usine (non accessible)
Alarmes
Ce menu peut être consulté en appuyant sur le "bouton alarme",
représenté par une cloche d'alarme.
Pour consulter une alarme, appuyez sur le bouton d'alarme. Si la
source de l'alarme a disparu, le message d'alarme disparaîtra
également. Dans le cas contraire, l'alarme restera active.
Menu de l'opérateur
Pour accéder à ce menu, appuyez sur le bouton "Prg".
Après avoir sélectionné le menu souhaité, appuyez sur "Enter".
Vous pouvez revenir au menu par défaut en appuyant sur "Esc".
L'accès au menu nécessite la saisie d'un mot de passe. Le mot de
passe standard est "1234".
Les éléments suivants sont proposés:
- Local on/off
- Point de consigne (en été et en hiver)
- Paramètres PI
- Activation/désactivation du cycle de nettoyage + durée
- Activation/désactivation du fonctionnement Jour/Nuit +
démarrage/arrêt
- Fréquence maximale de fonctionnement jour/nuit
- Limitation de la période de consommation d'eau
- Statut d'autorisation du pré-refroidissement
- Délai de temporisation des messages d'alarme
- Fonction de réinitialisation des minuteries internes (VFD, prérefroidisseurs)
- Adresse communication + débit en bauds
- Heure/date
- Changement du code d'accès
!
La modification des paramètres du régulateur peut provoquer un
fonctionnement indésirable de l'appareil tel qu'un phénomène
de pompage, une activation trop tôt du pré-refroidissement (et
ainsi une augmentation de la consommation d’eau) ou la
retarder et, dans ce cas, amener les températures de sortie du
fluide à dépasser la température de conception.
MODE D’EMPLOI DU VARIATEUR DE FRÉQUENCE
Commande intégrée du variateur de fréquence :
1. Le variateur de fréquence installé sur l'appareil est fourni avec
un module de commande intégré. La commande locale peut
être utilisée pour moduler le variateur de fréquence et modifier
localement les paramètres programmés.
2. Pour les instructions relatives à la manière d'utiliser le variateur
de fréquence et modifier ses paramètres, voir le mode d’emploi
du variateur de fréquence fourni séparément avec l'équipement.
!
Modifier les paramètres du variateur de fréquence peut se
traduire par une perte de communication et/ou par un
phénomène d' ‘oscillation ’. Ne pas régler la fréquence minimale
sur moins de 10 Hz.
Note: Lorsque vous fonctionnez avec un variateur de fréquences au-dessus de
la fréquence nominale, soyez conscient du risque potentiel de surcharge du
moteur ou de dommages mécaniques.
SURVEILLANCE DES INFORMATIONS À TRAITER
Une connexion bus de la commande numérique et de la
surveillance est câblée à partir du bornier. Pour un protocole de
communication spécifique, une carte de communication facultative
peut être installée dans le régulateur.
Menu par défaut
Contacts secs
L'aperçu des divers paramètres d'opération et leur configuration
(ex: températures, point de consigne, fréquence théorique,
fréquence réelle et quelques indicateurs généraux)
Entrée:
- Libération On/off (NO)
- Free cooling (NO)
Sortie:
- Alarme générale (NO+CB)
7
PROCÉDURES DE MAINTENANCE
Contrôles et réglages
DÉBIT D’EAU DU PRÉ-REFROIDISSEUR ADIABATIQUE
TRILLIUMSERIES
Un débit d’eau minimum doit être distribué au pré-refroidisseur
adiabatique (Voir le tableau « Débits d’eau minimum recommandés
pour le pré-refroidisseur adiabatique » sur page 5).
Le débit d’eau dépendra de la pression de l’eau fournie, et il peut
être réglé avec la vis de réglage de la vanne de régulation du débit
d’eau située sur le débitmètre (voir la figure ci-dessous). Relever le
débit d’eau sous le flotteur.
!
Ne pas laisser fonctionner / démarrer le moteur ventilateur sans
charge thermique
BRUITS ET VIBRATIONS INHABITUELS
Des bruits et/ou vibrations inhabituels sont le résultat d’un
dysfonctionnement de composants mécaniques ou de problèmes
de fonctionnement. Dans ce cas, il est nécessaire d’effectuer une
inspection minutieuse de toute l’unité, suivie d’une action corrective
immédiate. Au besoin, consulter le représentant BAC Balticare local
pour assistance.
Inspections et actions correctives
ÉTAT GÉNÉRAL DE L’ÉQUIPEMENT
L’état général de l’équipement doit être inspecté une fois par an.
L’inspection doit porter sur :
- les signes de corrosion du caisson ;
- l’accumulation de saleté et de débris sur le caisson.
Au moindre signe d'imperfection ou de corrosion, seule la zone
concernée devra être soigneusement passée à la brosse métallique
et retouchée. La procédure recommandée est d’utiliser un
revêtement de base ZRC (Zinch Rich Compound ou composé à forte
teneur en zinc). Au besoin, on peut retoucher l’extérieur de l’unité
avec une peinture au zinc aluminium (Baltiplus). Tant le composé
ZRC que la peinture Baltiplus sont disponibles auprès du
représentant BAC Balticare local.
Figure 3: Vis de réglage du debit d’eau
POINT DE CONSIGNE DE LA COMMANDE ADIABATIQUE
Le fonctionnement des sections de pré-refroidissement adiabatique
peut être commandé par un température ambiante et une
commande à étages des ventilateurs éventuels.
Quel que soit le signal de commande utilisé, la méthode de
commande devrait limiter le démarrage et l’arrêt à 1 par jour
maximum par côté de pré-refroidissement adiabatique, et ce pour
augmenter la durée de vie du média du pré-refroidisseur.
Si le nombre de démarrages et d’arrêts quotidiens dépasse 1 par
jour, il est recommandé de régler les points de consigne de la
commande. Le pré-refroidisseur peut fonctionner de manière à
autoriser un plus grand nombre de démarrages et d’arrêts qui
réduiraient la consommation d’eau annuelle totale, mais cette
pratique limiterait drastiquement la durée de vie du média du prérefroidisseur adiabatique.
CONNEXIONS ÉLECTRIQUES
Si certains contacts électriques se sont desserrés durant le
transport, les resserrer pour éviter la surchauffe ou des chutes de
tension. Des contrôles sont recommandés tous les six mois durant
le fonctionnement.
ROTATION DES VENTILATEURS
Les ventilateurs doivent tourner sans entrave et dans la bonne
direction, indiquée sur l’équipement par des flèches.
TENSION ET COURANT DES MOTEURS
Vérifier la tension et le courant des trois pattes des moteurs des
ventilateurs. Le courant ne doit pas dépasser la puissance nominale
plaquée. Après un arrêt prolongé, vérifier l’isolation du moteur avec
un testeur d’isolement « megger » avant le redémarrage.
La tension ne doit pas fluctuer plus que +/- 10% et la variation entre
les phases ne dépassera pas +/- 2%.
8
MÉDIA DE PRÉ-REFROIDISSEMENT ADIABATIQUE DU
TRILLIUMSERIES
À propos du pré-refroidissement adiabatique
Les débris en suspension dans l’air se déposent dans le média de
pré-refroidissement adiabatique, qui fait office de filtre à air et
protège la batterie de l’échangeur de chaleur de l’encrassement
rapide et excessif. Durant le fonctionnement adiabatique, le média
est « rincé » par suralimentation d'eau. Les débris, éliminés du
média par rinçage, seront vidangés avec l’eau en excès.
Le média de pré-refroidissement peut être démonté durant la
saison froide, et ce dès qu’on est sûr que la température ambiante
ne dépassera plus le point de passage du mode sec au mode
adiabatique. Cela prolongera la durée de vie du média, mais
augmentera la vitesse d’encrassement de la batterie sèche de
l’échangeur de chaleur.
Il est recommandé d’effectuer une inspection du média du prérefroidisseur adiabatique au moins tous les trimestres, même en
mi-saison et en hiver, lorsque les cycles adiabatiques ne sont
généralement pas requis.
L’inspection doit porter sur :
- les signes d’encrassement et d’entartrage rapides du média ;
- le mouillage complet et uniforme de la zone frontale.
Encrassement
Si la saleté et les débris se sont excessivement accumulés sur le
média de pré-refroidissement, il est recommandé de rincer le
média. Voir Procédures de nettoyage pour la procédure de
nettoyage et de rinçage du média.
Entartrage
Le média de pré-refroidissement s’entartrera chaque fois qu'il
sèchera à la fin de chaque cycle adiabatique. Le degré d’entartrage
dépendra :
- du nombre de démarrages et d’arrêts adiabatiques par jour ;
- de la qualité de l’eau ;
- du débit d’eau distribué au pré-refroidisseur adiabatique.
PROCÉDURES DE MAINTENANCE
La durée de vie du média de pré-refroidissement est de 2-3 ans si
les bonnes pratiques de base et ces instructions d'utilisation et de
maintenance sont suivies.
Si le média de pré-refroidissement s’entartre trop et trop vite,
effectuer les contrôles et réglages suivants.
- Contrôle et réglage du nombre de démarrages et d’arrêts
adiabatiques :
Voir “Contrôles et réglages”, section “Point de consigne de la
commande adiabatique” à la page 8
- Contrôle et réglage de la qualité de l’eau :
Voir la section “À propos du traitement de eau” à la page 4
- Contrôle et réglage du débit d’eau distribué au prérefroidisseur adiabatique :
Voir la section “À propos du traitement d?eau” à la page 4
Procédures de nettoyage
TUYAUTERIE DE DISTRIBUTION D’EAU ET FILTRES
La tuyauterie de distribution d’eau de la section de prérefroidissement est équipée de filtres à eau, qui filtrent les
particules présentes dans l’eau d’alimentation.
Il est néanmoins possible que quelques solides s’accumulent dans
le collecteur de distribution d’eau, qui devra donc être rincé au
moins deux fois par an. Les filtres (ou tamis) d'eau de ville doivent
eux aussi être nettoyés, au moins une fois par mois et de la manière
suivante : démonter le bouchon d'accès au filtre à eau et la grille du
tamis, puis rincer la grille à l'eau claire.
BATTERIE D’ÉCHANGE DE CHALEUR
La batterie ailetée de l’échangeur de chaleur de l’aéroréfrigérant est
susceptible de se corroder et de « filtrer » les particules en
suspension dans l’air (encrassement de la batterie). La vitesse
d’encrassement de la batterie peut être réduite et la durée de vie de
la batterie ailetée prolongée si le média de pré-refroidissement
reste également en place durant la saison froide pour faire office de
filtre à air.
La batterie de l’échangeur de chaleur requiert un nettoyage
périodique afin de maintenir la plus haute efficacité de
fonctionnement possible sous les conditions environnementales
dans lesquelles l’aéroréfrigérant fonctionne. Un nettoyage
périodique programmé de la batterie contribue considérablement à
prolonger la durée de vie de l’équipement et représente une
excellente source de conservation d’énergie.
Le nettoyage périodique de la batterie de l’échangeur de chaleur
peut être effectué avec un aspirateur et/ou à l'air comprimé. Dans
les environnements pollués, le nettoyage requerra des agents
nettoyants pour batteries disponibles dans le commerce. Nettoyer
les batteries en les pulvérisant d’eau peut éliminer les gros dépôts,
mais pas les polluants. L’élimination de la saleté et du sel requiert
un détergent capable de rompre l’adhérence entre la saleté et la
surface de l’échangeur de chaleur. Cependant, en cas de
pulvérisation d'eau, la pression de l'eau ne devra jamais dépasser 2
bars et le jet d'eau devra uniquement être orienté parallèlement à
la surface des ailettes, jamais angulairement.
Le choix d’un agent nettoyant pour batteries est important car il doit
neutraliser et éliminer les dépôts de la surface de la batterie. BAC
déconseille l’utilisation d’agents nettoyants pour batteries alcalins
et acides. Ces agents nettoyants pour batteries peuvent causer une
action moussante (oxydes ou hydroxydes d’aluminium) se
traduisant par le décapage de la saleté, mais aussi de la couche
superficielle de l'alliage de base. La plupart de ces agents
nettoyants moussants sont agressifs et connus comme produits de
nettoyage réactifs. Ce type d’agent nettoyant est reconnaissable à
son étiquette, qui porte généralement la mention « corrosif ».
L’ingrédient de base d’un agent nettoyant pour batteries ne doit pas
être agressif au point d’attaquer le métal, le revêtement de la
batterie ou le personnel qui applique l'agent nettoyant.
Un problème important de l’application des agents nettoyants pour
batteries est le rinçage. La plupart des hydroxydes tendent à
adhérer à la surface à moins d’avoir ajouter suffisamment d’agents
mouillants à la formule afin de réduire la tension de surface de la
solution. Si la solution ne contient pas assez d’agents mouillants et
n’est pas soigneusement rincée de la surface, la matière résiduelle
peut s’implanter entre l’ailette et le tube et continuer d’attaquer
l’ailette.
BAC recommande d’utiliser des agents nettoyants plus sophistiqués
dits « systèmes tensioactifs ». Ils réduisent la tension de surface,
pénètrent, émulsifient et dissolvent la saleté, mais pas l’alliage de
base. Les systèmes tensioactifs sont sûrs pour l’alliage de la
batterie, faciles à appliquer et à rincer, ils décollent et éliminent
mieux les dépôts que les agents nettoyants alcalins et ils sont sûrs
pour l’environnement. Les systèmes tensioactifs sont presque
toujours non corrosifs.
Figure 4: Filtre à eau
La procédure recommandée pour nettoyer le collecteur de
distribution d’eau est la suivante :
1. Démonter tous les médias de pré-refroidissement de la section
du pré-refroidisseur pour accéder aux extrémités du collecteur
de distribution d'eau. Voir " Procédures de nettoyage ", section "
Média de pré-refroidissement adiabatique ", sous-section "
Démontage et remplacement " en page 12.
Figure 5: Appareil sans média de pré-refroidissement
2. Dévisser le manchon flexible de raccordement en desserrant les
colliers du manchon. Utiliser une clé de 7 mm ou un autre outil
approprié.
9
PROCÉDURES DE MAINTENANCE
Figure 6: Manchon flexible de raccordement
3. Extraire délicatement l'ensemble d'alimentation en eau.
Figure 9: Démontage du tube en cuivre d'alimentation en eau
6. Utiliser un foret de 3,5 mm pour éliminer à la main toute saleté
des trous d'écoulement.
Figure 7: Raccordement de l'alimentation en eau
Figure 10: Nettoyage des trous de pulvérisation
4. Tirer le collecteur en cuivre vers le bas pour le libérer des
supports en plastique.
7. Un trou d'alignement se trouve sur le collecteur. Marquer sa
position de l'autre côté du collecteur pour faciliter le remontage
du collecteur dans la section du pré-refroidisseur.
Figure 8: Libération du collecteur en cuivre des supports en plastique
5. Retirer délicatement le collecteur du pré-refroidisseur.
Figure 11: Trou d'alignement
8. L'un des supports en plastique est doté d'une plus longue vis
pour faciliter l'alignement du collecteur. S'assurer que c'est le
bon côté du collecteur qui est face au support en plastique.
10
PROCÉDURES DE MAINTENANCE
Figure 12: Support en plastique doté d'une plus longue vis
9. Commencer par faire passer le collecteur dans le trou de la
paroi latérale. Il s'agit du côté opposé au trou d'alignement.
Figure 15: Ensemble d'alimentation en eau
12.Serrer les colliers du
d'alimentation en eau.
manchon
pour
fixer
l'ensemble
Figure 13: Installation du tube en cuivre d'alimentation en eau
Figure 16: Manchon élastique de raccordement avec colliers de serrage
10.Utiliser la marque faite sur le collecteur pour retrouver la
position du trou d'alignement. Pousser le collecteur vers le haut
pour le fixer dans les supports en plastique.
13.Raccorder le tube flexible à l'arrivée d'eau de ville. Utiliser
l'interrupteur de "maintenance du média " pour ouvrir
l'électrovanne d'arrivée d'eau de ville. S'assurer qu'aucun trou
du collecteur n'est resté bouché. Répéter la procédure si des
trous sont encore bouchés.
Figure 14: Alignement du tube d'alimentation en eau
11.Repositionner l'ensemble d'alimentation en eau. Il doit entrer
sur +/- 30 mm dans le tube en caoutchouc
Figure 17: Ensemble d'alimentation en eau raccordé avec un tube
flexible à l'arrivée d'eau de ville
11
PROCÉDURES DE MAINTENANCE
14.Remonter le média de pré-refroidissement dans la section du
pré-refroidisseur. Voir " Procédures de nettoyage ", section "
Média de pré-refroidissement adiabatique ", sous-section "
Démontage et remplacement " en page 12.
Figure 20: Démontage du média de distribution d’eau
Figure 18: Appareil avec le média de pré-refroidissement adiabatique
installé
MÉDIA DE PRÉ-REFROIDISSEMENT ADIABATIQUE
Nettoyage
La régulateur est programmé pour un nettoyage automatique
périodique du média de pré-refroidissement. Si le rinçage manuel
est exceptionnellement requis, la procédure recommandée pour
nettoyer le média de pré-refroidissement est de positionner
l'interrupteur de " maintenance du média ", situé sur la porte
intérieure du coffret électrique, sur " Manuel " pendant 1 à 2 heures.
Ne jamais utiliser de brosse ou de tuyau haute pression pour
nettoyer le média de pré-refroidissement adiabatique.
Démontage et remplacement
La durée de vie du média de pré-refroidissement est de 2-3 ans si
les bonnes pratiques de base et ces instructions d'utilisation et de
maintenance sont suivies. Si les conditions de fonctionnement
réduisent l’efficacité du fonctionnement à sec et le débit d’air, il est
recommandé de remplacer le média de pré-refroidissement. Les
médias de pré-refroidissement neufs sont disponibles auprès du
représentant BAC Balticare local.
Procédure de démontage/remplacement du média
1. Démonter la plaque supérieure.
2. Démonter le média de distribution d'eau.
3. Démonter le média de pré-refroidissement.
Pour remonter le média, suivre les étapes de 3 à 1 dans l’ordre
inverse.
Figure 19: Démontage de la plaque supérieure
12
Figure 21: Démontage du média de pré-refroidissement
Note importante:
Le média de pré-refroidissement est doté d’un côté avant et d’un
côté arrière et doit être (re)monté dans le bon sens pour assurer
qu’il soit complètement mouillé sur toute sa profondeur et garantir
une efficacité maximale. Le côté bleu doit se situer à l'extérieur.
Système de canalisation
Le surplus d’eau distribué au média de pré-refroidissement
adiabatique durant le mode adiabatique est recueilli dans une
gouttière et évacué vers les égouts via un ou deux vidanges par côté
de pré-refroidisseur.
Les refroidisseurs à 8, 10 ou 12 ventilateurs sont équipés de 4
sections de pré-refroidissement adiabatique, 2 par côté, expédiées
séparément.
Chaque section du pré-refroidisseur adiabatique est équipée d’une
vidange de fond qui garantit le vidage et le séchage complets du
système de tuyauterie après chaque cycle adiabatique.
Voir le tableau ci-dessous pour le nombre de sections du prérefroidisseur adiabatique et le nombre de vidanges par modèle de
refroidisseur TrilliumSeries.
PROCÉDURES DE MAINTENANCE
Nombre
de
ventilateu
rs
Modèle
Nombre de sections
de prérefroidissement
adiabatique/
refroidisseur
Nombre de
vidanges de
fond/
refroidisseur
DFCV-S9122-
4
2
2
DFCV-S9123-
6
2
2
DFCV-S9124-
8
4
4
DFCV-S9125-
10
4
4
DFCV-S9126-
12
4
4
Tableau 5: Nombre de sections et de vidanges du pré-refroidisseur
adiabatique
1. Les ventilateurs sont toujours expédiés avec leur volute et leur
moteur.
2. La volute est boulonnée au carter de protection du ventilateur à
l'aide d'un boulon spécial qu'il convient de réutiliser pour
installer le nouveau ventilateur.
3. Une fois le ventilateur en position, utiliser les mêmes vis et les
serrer à l'aide d'une clé dynamométrique en appliquant un
couple de 11 Nm.
!
IMPORTANT: si les boulons sont trop serrés, le filetage à
l'intérieur du carter de protection du ventilateur sera
endommagé et le ventilateur ne sera pas correctement installé.
Chaque section de pré-refroidissement est dotée d'un bac de
rétention d'eau inclinée qui assure une vidange complète et
l'évacuation de tout solide en suspension vers les égouts. Les gros
débris s’accumuleront et se déposeront néanmoins dans le système
de tuyauterie et pourraient être trop gros pour la vidange de fond,
qu’ils pourraient obstruer.
Figure 22: Système de vidange - intérieur
Figure 23: Système de vidange - extérieur
Il est donc nécessaire de nettoyer régulièrement le système de
tuyauterie adiabatique pour éliminer tous les solides. L'accès pour
le nettoyage du bac de rétention d'eau est possible
aprèsdémontage du média de pré-refroidissement.
REMPLACEMENT DU VENTILATEUR
Si un ventitaleur doit être démonté ou remplacé, prêter une grande
attention aux remarques qui suivent.
13
ASSISTANCE SPÉCIFIQUE ET INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES
À propos de la maintenance globale
Afin d’assurer le maximum d’efficacité et le minimum d’arrêts du
système de pré-refroidissement adiabatique, il est recommandé
d’établir et d’exécuter un programme de maintenance préventive.
Le représentant BAC Balticare local vous aidera à établir et réaliser
ce programme. Le programme de maintenance préventive ne doit
pas seulement éviter qu’un trop grand nombre d’arrêts ne se
produise sous des conditions imprévues et indésirables, mais il doit
aussi assurer qu’on utilise les pièces de rechange d’origine, conçues
pour s’adapter parfaitement à l’équipement et entièrement
couvertes par la garantie d’usine.
Pour commander des pièces de rechange d’origine, contacter le
représentant BAC Balticare local. Lors de la commande de pièces,
ne pas oublier d’indiquer le numéro de série de l’unité.
Balticare
BAC a fondé sous le nom de Balticare une société indépendante
spécialisée dans le traitement global de l’eau. L’offre de BAC
Balticare comprend tous les éléments requis pour assurer un
fonctionnement sûr et efficace des produits de refroidissement
évaporatif. Une gamme complète qui couvre l’évaluation des
risques, le traitement sélectif de l’eau, la formation, l’essai, la tenue
de registres et la vue d’ensemble du système sur l’année. Pour plus
de détails, consulter notre site www.balticare.com ou contacter le
représentant BAC ou le site www.BaltimoreAircoil.eu pour toute
information complémentaire et assistance spécifique.
Plus d’informations
LITTÉRATURE DE RÉFÉRENCE
- Les règlements et usages comme Eurovent 9-5 (6) sont
recommandés pour maintenir le système de refroidissement
efficace et sûr. Eurovent/Cecomaf, 2002, 30 p.
- Guide des Bonnes Pratiques, Legionella et Tours
Aéroréfrigérantes. Ministères de l’Emploi et de la Solidarité,
Ministère de l’Economie des Finances et de l’Industrie,
Ministère de l’Environnement, Juin 2001, 54 p.
- Voorkom Legionellose. Minsterie van de Vlaamse
Gemeenschap. December 2002, 77 p.
- Legionnaires’ Disease. The Control of Legionella Bacteria in
Water Systems. Health & Safety Commission. 2000, 62 p.
- Hygienische Anforderungen an raumlufttechnische Anlagen.
VDI 6022.
SITES WEB INTÉRESSANTS
www.BaltimoreAircoil.eu;
www.balticare.com
www.eurovent-certification.com;
www.ewgli.org;
www.ashrae.org;
www.uniclima.org;
www.aicvf.org;
www.hse.gov.uk
14
NOTES
15
PROGRAMME DE MAINTENANCE RECOMMANDÉ
Programme
Type d’action
Contrôles et réglages
Action
Tous les
mois
Tous les
trois mois
Tous les
six mois
Chaque début de
saison adiabatique,
printemps
Débit d’eau du pré-refroidisseur adiabatique
X
X
X
Point de consigne de la commande adiabatique
X
X
X
Serrer les connexions électriques
X
Rotation du ou des ventilateurs
X
Tension et courant des moteurs
X
Bruits et/ou vibrations inhabituels
X
X
X
X
X
X
Média de pré-refroidissement adiabatique
X
X
X
Batterie d’échange de chaleur
X
X
Tuyauterie de distribution d'eau
X
X
Filtre d'eau de ville
X
Média de pré-refroidissement adiabatique
X
Inspection et surveillance Etat général de l’équipement
Procédures de nettoyage
Mise en
service
X
X
X
X
X
X
X
X
Système de tuyauterie adiabatique
X
X
X
Tableau 6: Programme de maintenance et de surveillance recommandé
Note: L’équipement auxiliaire intégré dans le système de refroidissement peut nécessiter des ajouts au tableau ci-dessus. Contacter les fournisseurs pour les
actions recommandées et leur fréquence.
Modèle: ...........................................................................................
www.BaltimoreAircoil.eu
info@BaltimoreAircoil.eu
www.balticare.com
info@balticare.com
©Baltimore Aircoil International nv
Baltimore Aircoil Int. nv
Industriepark - Zone A,
B-2220 Heist-op-den-Berg,
Belgium
Numéro de Série: .................................................................................
Veuillez constulter notre site web
www.BaltimoreAircoil.eu
pour les cordonnées de votre contact local.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising