catalogue-ecoidees-i..

catalogue-ecoidees-i..
Ecoidées, découverte de nouveaux produits du monde, pour la santé et le bien-être. Baies Goji, Reishi, Curcuma, ashwagandha, stévia...
Accueil
Qui sommes- nous
Ethnoscience
Extrait de stevia
Catalogue
Points de vente
Liens
Mentions légales
Contact
ECOIDEES - quelques actions concrètes
Mulberries
2007 : Création de l’unité de production de noix de lavage selon la charte du commerce équitable
(certification en cours) dans l’Himachal Pradesh/Inde.
Ashwagandha
2008 : Prêt bancaire accordé à un jeune agriculteur Croate, plantation de tomates biologiques.
Reishi
2009 : Soutien à un plan de reboisement au Burkina Faso (plus de 3000 arbres plantés en 2009, 6000
attendues en 2010, sous la responsabilité de l’association Orange Bleue – Afrique).
Baies Goji
Curcuma
Stevia
Poivre noir
Cannelle sauvage
Biosagesse
Farines sans gluten :
Pépins de raisin
Souchet
Millet
Noix de coco
Velouté d’ansérines
Ansérines entières
Soutien à un plan de reboisement au Burkina Faso
Projet Noix de Lavage - Himachal Pradesh
Noix de lavage &
percarbonate de sodium
Douceur de Coco
Eau de Coco "Cocowell"
Panaceo Med
Panaceo Sport
Tulsi
Sel de l'Himalaya
"Lumière de Sel"
Alimentaire
Pour le bain et le bien-être
Lampes en sel de l'Himalaya
Sélénite de l'Atlas
Huiles de Massage & Lavinchi
Yunohana
Le monde entier pour inspiration
Des produits nouveaux et innovants
Des découvertes et des voyages
L'éthique et la qualité
Un engagement et des convictions
Ecoidées Sarl Lieu-dit Hinterwald • 67250 HUNSPACH
http://www.ecoidees.com/[25/08/2011 15:36:41]
Ec o i dées
Les idées écologiques
Notre petite histoire
Au commencement fut… Lumière de Sel !
Une idée un peu folle que j’ai eu alors que
j’étais professeur de saxophone au Conservatoire de Strasbourg, directeur d’école de
musique et concertiste. Inspiré par des amis
faisant la promotion du sel de l’Himalaya en
Allemagne, ce projet était de faire connaître
en France ce nouveau produit, un fameux sel
très haut de gamme provenant des contreforts de l’Himalaya…
Nous étions en septembre 2002 et l’aventure
qui suivit fut faite de grands voyages, d’immenses joies et de chaleureuses rencontres,
d’inquiétudes quotidiennes, car partant de
zéro, sans moyens et sans expérience, la réalité du développement de l’entreprise a été
souvent plus proche d’un parcours du combattant que d’un parcours de santé !
Mon épouse rejoignit Lumière de Sel en juin
2003, abandonnant son poste d’éducatrice
spécialisée. Puis, Ecoidées Sarl fut créée dans
la continuité en janvier 2005, étant encore
aujourd’hui une entreprise familiale indépendante.
Nous avions comme avantages la qualité irréprochable de nos produits, une vision « artistique » des choses, la véracité de nos propos qui dénotaient par rapport à d’autres
entreprises qui allaient jusqu’à dire que le sel
de l’Himalaya descendait des montagnes
enneigées à dos de yacks ou provenait des
mines de sel d’Alexandre le Grand (!), carnets de voyages irréels induisant largement
en erreur consommateurs et professionnels
mais énorme succès marketing. La sincérité
2
de notre démarche a fidélisé un nombre de
plus en plus important de magasins, qui ont su
nous excuser parfois de notre manque d’organisation. Car nous débutions tout juste… et
il nous aura fallu en justifier parfois, faire face
à des exigences de perfection alors que nous
ne faisions que commencer ! Nous voulions
nous améliorer, rattraper coûte que coûte
nos erreurs, mais… parfois on nous aura jeté
la pierre et la porte par endroit se referma. Par
bonheur, elle se rouvrit plus tard, ou ailleurs… Il
fallait pourtant bien avancer !
Mes idéaux ont été malmenés, car je croyais
dur comme fer que dans notre milieu « bio »,
l’humanisme, la compassion, la loyauté, la
tolérance et la bonne volonté étaient des
évidences. Que les valeurs du cœur seraient
toujours supérieures aux tensions étranges que
l’argent peut provoquer dans l’âme. Il n’en fut
pas toujours ainsi. Qu’aurions-nous fait sans la
foi et la persévérance ?
Dans ce cadre, nos clients fidèles ne furent pas
seulement des partenaires dans une relation
uniquement commerciale. Ils furent sans le savoir nos bienfaiteurs, car ce sont eux qui ont
rendu possible un projet de vie autant qu’un
projet professionnel. Ils ont permis de maintenir l'unité d’une famille à laquelle j’avais fait
prendre de très gros risques, puis de développer une entreprise qui donne aujourd’hui du
travail, sert des valeurs et un engagement.
Qu’ils en soient infiniment remerciés.
Nous sommes devenus progressivement une
entreprise de distribution, et les références de
notre catalogue commençèrent à s’étoffer.
2005-2006 fut le moment de l’aventure des
noix de lavage, de nouveaux voyages en
Inde, de l’établissement de notre action durable dans l’Himachal Pradesh. Là encore,
peu furent informés de notre action, et devant
l’immense vague opportuniste que ce produit
souleva il ne nous fut pas facile de nous distinguer… mais là encore la réceptivité et la
confiance de certains de nos clients nous a
aidé, alors qu’en parallèle j’avais envoyé en
Inde tout l’argent que nous avions, pour aider
mon fournisseur à établir son unité de production, lui permettre de fortifier sa jeune entreprise et de stocker les noix.
Pour le reste, je vous laisse explorer notre catalogue. Il y a fort à parier que vous y ferez des
découvertes !
Nous ne courrons pas après l’appât névrotique du gain. Nous croyons fermement que
nos produits sont bons et ont la capacité de
faire du bien ! Je n’ai, pour finir, le sentiment
d’aucun mérite personnel.
Un dernier grand remerciement se doit d’aller à toute mon équipe et particulièrement à
ceux dont la loyauté, la confiance et l’amitié
se sont maintenues jusque dans les moments
d’incertitudes et de difficultés.
La suite fut une série de rencontres avec des
développeurs de nouveaux concepts, la recherche de produits venant du monde entier,
visant à l’amélioration du bien-être, de la qualité de vie et de la santé.
« Ethnoscience» fut imaginé en référence aux
savoirs anciens, « Ecoidées Innovation » aux
découvertes les plus récentes (technologie
de micronisation par collisions à haute vitesse
pour PANACEO), « Biosagesse » pour notre
gamme alimentaire et notamment les farines
sans gluten… Tout cela nous aura conduit aux
quatre coins du monde : Chine, Taiwan, Japon, Inde, Etats-Unis et Canada, et bien sûr
d’incessantes allées et venues en Europe.
Sans eux, rien n’aurait été possible.
Pierre-Alexandre HUBER
Cela est déjà bien long… mais cette histoire
nous tient à cœur. Notre vœu le plus cher est
que le travail accompli nous fasse compter
désormais parmi les distributeurs français de
produits biologiques et naturels, même si les
pages de notre catalogue semblent faire pâle
figure, en terme de quantité, à côté de celles
de nos collègues. En terme de qualité, nous
sommes heureux de vous présenter les fruits
de notre engagement et de nos recherches.
3
Ec o i dées
Les idées écologiques
Sommaire
Ethnoscience
®
gp.6Ethnoscience
- Baies Goji
p.9 - Mullberries
p.10 - ashwagandha
p.12 - Reishi
p.13 - curcuma
p.15- stevia
p.15 - cannelle sauvage
p.15 - poivre noir
S a n t é
Biosagesse
gp.17
- farines sans gluten (Pépins de raisin, Souchet, Millet, Noix de coco)
p.20- souchet entier
p.22- millet brun à germer
p.26 - Velouté d’ansérines / ansérines entières
Tulsi
gUne
plante sacrée indienne pour des infusions délicieuses
&
S a g e s s e
Ethnoscience est un terme inspiré de l’ethnomédecine
et des savoirs traditionnels et contemporains
en complémentation nutritionnelle.
Baies Goji, Reishi, Curcuma, ashwagandha, stévia,
Ethnoscience est votre marque référence : sélection rigoureuse
et découverte des produits du monde
pour votre santé et bien-être.
Inde, Chine, Taiwan, Japon : nous avons rencontré
nos fournisseurs sur les lieux de culture ou de production
et nous vous garantissons la meilleure qualité existante !
Sel de l’Himalaya « Lumière de Sel »
gp.28Alimentaire
p.29- pour le bain et le bien-être
p.31 - lampes en sel de l’Himalaya
g Noix de lavage & percarbonate de sodium
Eau de Noix de Coco « Cocowell »
gPure
(Fontana pure), avec pulpe (Fontana Plus), Fruit de la passion (Fontana Maracuja)
Nos produits sont pour la plupart certifiés Bio,
conditionnés en France et analysés en laboratoire
dans le cadre de nos contrôles qualité.
Panaceo
gZéolithe
activée
Yunohana
gBain
japonais aux fleurs de sources
Sélénite de l’Atlas
gLampes
et photophores
Huiles de Massage & Lavinchi
gBasic,
nuque et épaules, dos et bras, échauffer, rafraichir, agrumes, fleurs, rose
4
5
E t h n o s cien ce
U n e
m a r q u e
®
d ’ E c o i d é e s
Les baies
Goji
biologiques
La baie Goji est le fruit du
Lycium Barbarum, buisson
appartenant à la famille
des Solanacées (tomates,
aubergines) dont le
biotope naturel est le
Nord de la Chine (régions
bordant la Mongolie Intérieure) et le Sud (Tibet/
Himalaya). Elle contient
des vitamines A, B1, B2, B6,
C et E, 19 des 21 acides
aminés (fait unique dans
le domaine végétal), des
sesqui et tétraterpènes, de
l’acide linoléique.
Elle est considérée comme
un des aliments les plus
riches au monde
en nutriments essentiels.
La Baie Goji contient entre autres des substances naturelles importantes pour le bon
fonctionnement de notre organisme : des
anti-oxydants puissants empêchant le
vieillissement prématuré, ayant donné au
Goji le nom de « fruit de la longévité », de
la bétaïne, qui peut prévenir la stéatose
hépatique et les problèmes vasculaires
que l’on rencontre fréquemment chez les
diabétiques. La bétaïne est aussi convertie
en choline dans l’organisme, une substance
qui améliore la mémoire. Elle contient aussi
du bêta-sitostérol, reconnu pour diminuer
le taux de cholestérol sanguin, des flavonoïdes favorisant notamment l’ouverture
des artères et leur bon fonctionnement tout
en protégeant les cellules de l’attaque des
radicaux libres, du cypérone, un sesquiterpène bénéfique pour le cœur et la tension
artérielle, des anthocyanines, qui aident à
maintenir la force et l’intégrité des artères
coronaires. De plus, elle est un reconstituant
du sang et un aliment régénérateur reconnu. Une étude a démontré que, chez les
personnes âgées, les baies Goji ont eu notamment la faculté de régénérer considérablement le sang.
Les découvertes récentes et les analyses
mettent en évidence une richesse exceptionnelle en anti-oxydants, vitamines, caroténoïdes, oligo-éléments, éléments polysaccharidiques immuno-stimulants.
La baie Goji est utilisée en médecine traditionnelle chinoise et tibétaine pour améliorer la santé dans son ensemble, protéger la
vision, renforcer le système immunitaire, protéger le fonctionnement du foie, améliorer
la circulation et la production de spermatozoïdes.
Plus de 65 études parues dans la presse scientifique prouvent l’efficacité de la baie Goji.
Elles révèlent notamment que les quatre polysaccharides qu’elle contient agissent en
synergie dans de nombreux échanges biochimiques entre les cellules.
pour aider à éliminer la fatigue, notamment
chez les convalescents, soulager les maux
de têtes et les étourdissements, rétablir
l’équilibre Yin-Yang en tonifiant notamment
le Yin, diminuer les symptômes de la ménopause, améliorer l’acuité visuelle, protéger
contre la dégénérescence maculaire et la
cataracte, lutter contre les douleurs, éviter
les nausées matinales durant les premiers
mois de la grossesse (en tisane le matin, faire
infuser une poignée de baies Goji dans de
l’eau), fortifier les muscles et les os.
En ethnomédecine, la baie Goji est essentiellement utilisée pour augmenter la tolérance à l’effort, la résistance et l’endurance,
6
7
Qu’en dit la rumeur ?
«
L
es baies Goji provenant de Chine sont systématiquement irradiées, biologiques ou pas... » Intox !
L’ionisation est non seulement interdite en qualité
Bio, mais elle est aussi facilement détectable en
laboratoire indépendant. Nous avons fait analyser plusieurs lots
d’origines diverses et aucune ionisation n’a jamais été détectée.
Ceci dit, une vigilance est nécessaire et des contrôles qualité sont
indispensables.
« Les Baies Goji certifiées biologiques n’existeraient pas en Chine » Intox !
On ne peut pas faire plus mensonger. Ecocert et d’autres organismes certificateurs
internationaux sont bien présents en Chine et des producteurs certifiés existent tout autant.
Plus encore, la charte d’importation des produits bio exige désormais un copie du rapport de dernière inspection pour obtenir le permis d’importation délivré par le Ministère de
l’Agriculture.
E thnosci e nce
U n e
m a r q u e
d ’ E c o i d é e s
Nouveauté
Mulberries
M û r e s
b l a n c h e s ,
f r u i t
d u
m û r i e r
à
s o i e
Le fruit du mûrier à soie, dont nous garderons le nom de Mulberry pour le différencier de la mûre
de nos jardins, est un délicieux fruit sec au goût naturellement sucré ! Cultivé partout dans le
monde pour alimenter les vers à soie, la consommation des mulberries n’en est pas moins très
populaire en Asie et au Moyen Orient.
« Les baies Goji sauvages seraient de meilleure qualité »
La dénomination « baies Goji sauvages » est une jolie expression pour commercialiser la plupart du temps des baies Goji issues de l’agriculture conventionnelle, sans aucun contrôle
sérieux. Ceci dit, nul doute que les véritables baies Goji sauvages doivent être excellentes !
Mais la provenance exacte est invérifiable sans une certification biologique qui identifie le
producteur.
Existant en variété noire et blanche, nous
avons référencé la variété blanche Morus
Alba cultivée en Turquie, véritable grenier de l’Europe en production de fruits
séchés. Ce n’est pas que pour son goût
et sa texture que la Mulberry est si séduisante ! En effet, elle est traditionnellement
conseillée pour lutter contre l’anémie et
la fatigue. Source de resvératrol, fer et
vitamine C, elle deviendra vite, seule ou
associée à d’autres fruits secs, une habituée de nos cuisines , à faire découvrir en
apéro, incorporer dans les mueslis ou grignoter comme des raisins secs .
« Les baies Goji conventionnelles peuvent contenir des pesticides »
Définitivement oui. Des analyses en laboratoire indépendant sont nécessaires au moment
de l’importation.
Mode d’emploi
Consommer une petite poignée chaque jour, natures ou réhydratées dans une infusion.
Intégrer les baies Goji à notre alimentation quotidienne (salades, mueslis...) permet de bénéficier de leur haute valeur nutritive pour vitaliser, stimuler et régénérer notre organisme,
pour autant qu’elles soient de qualité certifiée Bio... pour ne pas se faire de mal en pensant
se faire du bien.
La Qualité Ethnoscience®
Nos baies Goji sont testées en laboratoire indépendant, et nous pouvons attester de
l’absence de pesticides et d’ionisation, les tests de germination n’étant pas fiables pour
détecter des résidus de molécules chimiques.
Nous importons en direct du producteur (certifié Bio - régions montagneuses du Nord
de la Chine) , sans intermédiaire.
Nous importons les baies Goji en France depuis 2007, et avons acquis l’expérience nécessaire à la détermination d’une source fiable et de qualité optimale.
Nous ne participons pas aux mythes et légendes propres aux outils de communication
100% marketing, les baies Goji étant un produit tellement exceptionnel qu’il n'en a pas
besoin !
Nous tenons nos certificats à votre disposition.
Le saviez-vous ?
Les graines irradiées germent bel et bien, malheureusement pour leur patrimoine
génétique qui peut s’en trouver modifié.
D’un point de vue botanique le légendaire Lycium Tibeticum n’existe pas.
8
®
9
Ashwagandha
Ginseng Indien
L’ashwagandha dans la tradition ayurvédique
Le Ginseng Indien (Withania somnifera) est un arbuste à
feuilles persistantes originaire de l’Inde. Il tient une place
prépondérante dans l’Ayurvéda, semblable au Ginseng de
la médecine chinoise, son nom sanscrit d’Ashwagandha
faisant allusion à son pouvoir de donner « la force d’un cheval ». Il est considéré principalement comme un tonique et
un adaptogène (régule les fonctions organiques et permet
une meilleure défense face à la maladie et au stress). Son
usage en médecine ayurvédique est daté de 3000 à 4000
ans, s’intégrant dans les enseignements du célèbre maître
Punarvasu Atreya. On trouve ultérieurement des références
à l’Ashwagandha dans les écrits de Charaka, Sushruta ainsi
que bien d’autres instructeurs ayurvédiques à travers les
siècles. C’est la racine qui est utilisée, séchée et réduite en
poudre.
Ashwagandha et recherche moderne
1. Fonctions cognitives, mémoire, psychomotricité.
Dans une étude en double aveugle sur un groupe de 30 personnes en bonne santé (15 hommes et 15
femmes), les effets de l’ashwagandha sur les performances psychomotrices ont été comparées avec
un placebo et le Ginseng asiatique Panax Ginseng. Les paramètres testés furent des réflexes, des tests
d’annulations, des calculs mentaux, des déductions logiques, des temps de réaction face à des choix
et des réactions auditives. Les performances des groupes ayant consommés les extraits de plantes se
sont révélées supérieures au placebo, et l’Ashwagandha s’est révélé supérieur au Ginseng Panax.
Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, il a été observé une perte sévère
des neurones cholinergiques dans le cerveau des malades. Forte de cette
constatation, cette même équipe de chercheurs a émis l’hypothèse que les
substances de l’ashwagandha pourraient avoir un effet sur la transmission cholinergique. Les recherches ont effectivement prouvé que
les sitoindosides de l’ashwagandha inversent la déficience cholinergique et les déficits cognitifs provoqués par l’acide iboténique.
L’amélioration de la mémoire et des facultés d’acquisitions due à
la consommation d’ashwagandha a été démontré grâce aux
travaux du Dr Bhattacharya en 1987, reliant cet effet aux sitoindosides contenus dans cette racine ; les travaux du Dr Schliebs
en 1997 sur l’amélioration des fonctions cognitives grâce à
l’ashwagandha confirmèrent ces résultats.
C’est en tant qu’adaptogène que l’ashwagandha s’illustre
(une fonction adaptogène a, par définition, une action non
spécifique, comme celle par exemple d’accroître la résistance ; de plus, elle a un effet bénéfique quel que soit l’état
de santé d’un malade ; enfin, la plante se doit d’avoir une innocuité totale et de ne pas modifier le métabolisme plus que
nécessaire). D’innombrables études prouvent que les adaptogènes favorisent le maintien de l’homéostasie (équilibre interne de l’organisme) pendant le stress, ainsi que le retour à
l’homéostasie après le stress.
La racine d’Ashwagandha est répertoriée parmi les « rasayanas », c’est-à-dire les « toniques régénérants », la plus haute
classe des plantes de l’ayurvéda. Charaka (100 av. J-C) décrit
les « rasayanas » comme « offrant longévité, insufflant une nouvelle jeunesse, donnant une mémoire et un intellect vifs, protégeant des maladies, faisant rayonner le teint et donnant la
force d’un cheval ! » Dans la tradition Unani, l’Ashwagandha
favorise la fertilité et améliore les problèmes des voies respiratoires. Au Punjab, il est considéré comme un aphrodisiaque et
un anti-douleur. Il est cité dans la Pharmacopée Ayurvédique
de l’Inde en tant que « tonique revitalisant » efficace contre
les douleurs de l’arthrite.
Il est conseillé contre le surmenage, l’anxiété, l’épuisement
nerveux et la fatigue sexuelle. Bien que donnant beaucoup
d’énergie, il n’énerve pas et améliore les troubles du sommeil.
Il favorise la clarté d’esprit, stimule les fonctions mentales, la
force et la résistance. Riche en fer, ses composés essentiels
sont des lactones stéroïdiens (withaférine A), des stéroïdes (famille des withanolides) et des alcaloïdes (withasomnine, cuscohygrine).
Bien que dans l’Ayurvéda il soit traditionnellement réservé
aux hommes, l’Ashwagandha est aussi bénéfique aux adolescents (faiblesse, maigreur, anémie) et aux personnes agées
(perte musculaire, troubles de la mémoire, fatigue et convalescence). Il n’est pas conseillé aux femmes de l’utiliser plus
d’un an.
10
2. Résistance au stress
En 1989, le Dr Saksena démontra l’effet inhibant de l’ashwagandha sur le développement rapide de récepteurs de dopamine provoqué par certaines situations de stress, prouvant
l’effet adaptogène des sitoindosides de l’ashwagandha.
De nombreuses études prouvent l’efficacité de l’Ashwagandha
ainsi que son action souvent supérieure au ginseng asiatique. Par
exemple, la résistance au stress induit est améliorée, ainsi que les facultés mémorielles. L’ashwagandha régule la réponse de l’organisme
face à l’anxiété, la dépression, les changements environnementaux
(par exemple exposition soudaine à des changements de températures) et diminue les risques d’ulcères et de convulsions.
Le produit
Goût : légèrement âpre, très spécifique
Texture : poudre fine
Couleur : beige
Contrôles Qualité
Les analyses bactériologiques et de métaux lourds sont effectuées en
France.
Utilisation
Une cuillère à café une à deux fois par jour, dans de l’eau chaude non
bouillante, sucrée avec du miel ou du sirop d’agave. Traditionnellement,
l’Ashwagandha se consomme en Inde dans du lait chaud sucré.
Conclusion
L’ashwagandha est une des plantes les plus renommées de la médecine ayurvédique. En Inde elle est principalement utilisée comme un
tonique, mais on la retrouve aussi dans de nombreuses associations
végétales aux vertus anti-inflammatoires ou destinées au développement des facultés physiques, mémorielles et intellectuelles.
11
reishi
De nombreuses légendes entourent le Reishi depuis plus de 2000 ans. A l’origine, c’est
un champignon sauvage extrêmement rare, a tel point qu'il était interdit de parler publiquement de ses vertus, car il était réservé aux seuls empereurs. Traditionnellement,
il était utilisé en Chine par les moines Taoistes pour améliorer le calme intérieur et les
pratiques méditatives, ainsi que pour atteindre une longue vie en bonne santé. Le
Reishi est aussi révéré au Japon où il est considéré comme le plus important de tous
les polypores japonais [sarunokoshikake] (Matsumoto 1979).
L
e Reishi est inscrit sur la liste des Toniques Supérieurs
dans le plus célèbre des ouvrages anciens de médecine chinoise, le Shen Nung Ben Cao Jing. Parmi
différents remèdes, le Reishi fait partie des herbes
supérieures qui sont les plus considérées, car elles
sont supposées prolonger l’existence, prévenir du vieillissement, augmenter le QI et renforcer l’organisme. Le Reishi
est le plus respecté des 120 toniques répertoriés dans les
manuels chinois. D’une manière spécifique, le Reishi rouge
était utilisé pour renforcer le cœur, augmenter la mémoire,
améliorer le sommeil et les fonctions organiques (notamment le foie dont il serait un détoxicant).
Les médecins chinois d’aujourd’hui continuent de
conseiller le Reishi pour renforcer la résistance immunitaire
de leurs patients sous chimiothérapie. Il est aussi utilisé pour
son action hypoglycémiante, son usage semblant être également favorable sur le
cholestérol.
C’est avant toute chose l’extrait de Reishi (extraction et concentration par l’eau
chaude selon des techniques parfois très élaborées) qui est en fait un complément
alimentaire exceptionnel.
En effet, différentes qualités de Reishi sont disponibles, et sa popularité grandissante
tend à accentuer la mise sur le marché de produits de basse qualité venant de productions intensives chinoises. C’est pourquoi Ethnoscience a sélectionné sans compromis la variété la plus recherchée et la plus rare : le Reishi Rouge variété « Bois de
Cerf », dont la production fut mise au point par un botaniste et biologiste renommé,
le Dr. Lin Tien Tsai.
Le Reishi contient des vitamines B incluant l’acide pantothénique essentielle pour les
nerfs et les glandes surrénales ainsi que les vitamines C, D, du calcium, du fer et du
phosphore. Il est démontré que les principaux agents du Reishi responsable de la réduction de la pression sanguine et des lipides sanguins, sont des triterpènes sous forme
d’acides gras, les acides « lucidenique » et « ganodérique ». Le Reishi contient aussi
112 triterpènes identifiés, dont la présence accentue probablement l’effet hypotenseur connu.
La présence dans ce champignon de longues chaînes de polysaccharides a attiré l’attention de nombreux chercheurs en Chine, au Japon et aux Etats-Unis. Ces
immuno-modulateurs augmentent notamment la production d’interférons (petites
protéines sécrétées par différents types de cellules qui ont une action sur le système
immunitaire). Le Reishi est à ce sujet considéré comme étant un des champignons le
plus intéressant quand à son action sur le système immunitaire.
curcuma
Il n’existe pas de cuisine indienne sans
Curcuma, racine d’une plante abondamment cultivée en Inde. Dans la
nourriture, il est utilisé pour la curcumine
qu’il contient, un pigment jaune vif qui
colore les plats. Pourtant, les recherches
scientifiques contemporaines s’y intéressent pour bien d’autres raisons, car
le curcuma semble posséder des vertus
qui, si elles sont connues dans la tradition
ayurvédique depuis toujours, intéressent
particulièrement les populations occidentales à la recherche de solutions naturelles aux problèmes de santé.
Dans l’Ayurvéda, le curcuma est utilisé pour traiter les maladies inflammatoires, tels que
l’arthrite ou les problèmes musculaires. Il est aussi utilisé contre les désordres du système
digestif ou l’asthme. Cependant, les connaissances actuelles sur la racine de curcuma
lui confèrent un intérêt dans bien d’autres cas, notamment dans le cas de diverses
scléroses ou cancers.
Le potentiel neuro-protecteur du curcuma a soulevé un intérêt international après avoir
observé son efficacité dans des traitements effectués en Inde. Aujourd’hui, plus de 90
institutions aux Etats-Unis étudient les propriétés médicinales de cette herbe ancienne.
L’association de la Recherche contre le cancer de San Francisco a récemment publié
une étude démontrant comment le curcuma peut aider à diminuer les risques de cancer. Les recherches médicales ont montrées que le curcuma peut notamment arrêter
la progression des cancers du poumon tout en améliorant l’efficacité des traitements.
Il est prouvé que le curcuma contient une forte dose de curcumine, qui est considérée comme une antidote au cancer du sein. Dans une interview donnée à un journal anglais, The Independant, le docteur Mark Matfield, consultant scientifique à la
Recherche Internationale contre le Cancer, a déclaré que l’action de la curcumine
contre la prolifération des cellules cancéreuses est prometteuse et porteuse d’un fort
potentiel. C’est dans le cancer du sein que l’effet de la curcumine se distingue, grâce
à l’inhibition d’une protéine impliquée dans son développement.
Plus encore, l’on admet que la curcumine peut faire régresser les
effets secondaires de la chimiothérapie en permettant de réduire
les doses et de ce fait en en limitant les effets toxiques. Au Japon
(Hamamatsu University School of Médecine), les chercheurs affirment que la curcumine soigne les colites, à l’origine de l’inflammation des intestins.
En Inde, des chercheurs de l’Institut de Cytologie et de Cancérologie
Préventive basé à Noida dans l’Uttar Pradesh, ont découvert que la
curcumine protégeait l’organisme contre le virus mortel HPV (Human
Papilloma Virus), à l’origine des cancers cervicaux. Certains HPV ont
besoin d’une protéine spécifique provenant des cellules du corps
pour se répliquer rapidement. La curcumine empêche cette protéine des cellules épithéliales de se lier avec le virus.
Comme d’autres champignons, le Reishi contient de l’adénosine (nucléoside endogène présent dans toutes les cellules de l’organisme). Il a été prouvé que ces nucléosides contenant de l’adénosine et de la guanosine, possèdent une action inhibitrice
de l’agrégation plaquettaire.
Le Reishi est aussi considéré comme un adaptogène ayant une action protectrice
contre le stress émotionnel, environnemental et biologique.
12
13
D’autres chercheurs américains de l’Université d’Arizona
ont démontré l’action positive de la curcumine dans
l’amélioration de l’état de santé de patients souffrant de
polyarthrites rhumatoïdes. Une étude préliminaire à l’Uni
l’Université Vanderbilt, à Nashville confirme le potentiel de la
curcumine dans la progression de la sclérose multiple, ma
maladie incurable affectant le cerveau.
Aujourd’hui, les scientifiques prouvent en laboratoires ce
que les connaissances traditionnelles Indiennes savent
depuis des siècles. Ces recherches sont indispensables
pour briser les murs intellectuels de certaines écoles de
pensée médicale et pharmaceutique qui considèrent
de très loin ce que les remèdes traditionnels peuvent réellement apporter dans les traitements de différentes pathologies,
ou, lorsque les résultats sont indéniables, qui tentent à tout prix de les
étouffer par des pressions sur les organismes gouvernementaux soit-disant indépendants qu’ils financent par ailleurs.
Traditionnellement, le Curcuma fut aussi conseillé en tant qu’anti-inflammatoire, anti-oxydant, expecto
expectorant et utilisé pour la beauté de la peau qu’il tonifierait. Ces propriétés ont tellement enflammé les esprits
qu’une Université du Mississipi a scandaleusement essayé de déposer un brevet sur le curcuma ! Après
une plainte du gouvernement Indien ce dépôt de brevet fut annulé, car les Indiens connaissaient déjà
depuis fort longtemps le pouvoir curatif de cette poudre jaune…
Notre Curcuma est importé d’Inde.
Contrôles Qualité
Les analyses bactériologiques et de métaux lourds sont effectuées en France.
Le produit
Goût : Très aromatique, brûlant sans être irritant
Texture : poudre fine
Couleur : jaune orangé foncé
Utilisation
En cuisine, comme une épice.
En santé naturelle pour bénéficier des vertus de la curcumine, le curcuma doit être IMPERATIVEMENT mélangé à de l’huile (1 cuillère à café rase de curcuma pour 1 cuillère à soupe d’huile d’olive de préférence),
car la curcumine est liposoluble. Ce mélange peut aussi être incorporé à de la compote de pomme, pour
compenser la saveur brûlante de l’épice.
Remarque : Consommer le curcuma en gélules ou comprimé n’a aucun sens, car la curcumine non solubilisée ne peut pas être absorbée.
Résumé
En médecine Ayurvédique, le curcuma est utilisé depuis des millénaires pour traiter les affections à caractère inflammatoire. L’action anti-inflammatoire du curcuma est comparable à celle de la cortisone,
de la phénylbutazone (utilisée dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde) et des anti-inflammatoires
non-stéroïdiens. Il semble que le curcuma agisse en inhibant des enzymes qui participent à la synthèse
des substances inflammatoires - elles-mêmes dérivées de l’acide arachidonique - comme les prostaglandines E2 et les leucotriènes. On pense qu’il diminue le relâchement des médiateurs chimiques des
cellules et des neutrophiles. Il semble également augmenter l’effet du cortisol sur les cellules ou peut
être même prolonger la demie-vie de ce dernier et/ou en diminuer sa dégradation hépatique.
Lorsque le curcuma est associé à des acides gras essentiels, ils se potentialisent mutuellement dans
leurs actions anti-inflammatoires. Contrairement à certains anti-inflammatoires de synthèse, le curcuma n’inhibe pas la prostacycline, qui est un important facteur de prévention des thromboses vasculaires. Aussi, sa grande action antioxydante joue un rôle important dans son effet anti-inflammatoire.
Références littéraires : Anticancer, de David Servan-Schreiber
Etudes et recherches innombrables.
14
Stevia
La Stevia (Stevia Rebaudiana Bertoni) est une plante originaire du Paraguay de 60 à 80 cm de haut, ressemblant à la
menthe. Plus de 200 espèces de Stevia sont connues, mais
seules quelques-unes possèdent un pouvoir édulcorant. Celui-ci provient d’une molécule complexe appelée « stévioside
» qui possède un pouvoir sucrant exceptionnel (300x plus que
le sucre). Cette molécule semble avoir des effets particulièrement bénéfique sur la santé de la peau : la stevia peut donc
être incorporée à des masques, lotions, baumes...
Poivre noir bio moulu
Le poivre noir est une épice qui n’est plus à présenter mais…
il est moins bien connu que la pipérine qu’il contient et qui
est une substance permettant une meilleure assimilation de la
curcumine, pigment jaune du curcuma aux nombreuses propriétés. Nous avons par conséquent inclus dans notre gamme
Ethnoscience le poivre noir, à utiliser tel quel ou associé au
curcuma (10% de poivre par volume de curcuma).
Notre référence : poivre noir moulu 90g
Importé d’Inde par Ecoidées.
Cannelle sauvage du karnataka
La cannelle est une épice réputée de nos cuisines,
aussi bien en Occident que dans toute l’Asie, provenant du cannellier, un arbre de 10 à 15 mètres de
hauteur aux feuilles d’un vert brillant. C’est son écorce
qui est utilisée, récoltée à la saison des pluies pour être
soit finement moulue, soit présentée en bâtonnets
pour épicer pâtisseries, compotes, tisanes et plats
exotiques.
Sa forte saveur tient à l’huile aromatique qu’elle
contient, très riche en polyphénols, ce qui pourrait
expliquer ses effets prouvés cliniquement particulièrement utiles aux personnes
souffrant de diabète et de problème métabolique (cumulation de différents
symptômes comme de hauts taux d’insuline et de cholestérol, de l’hypertension et un excès de poids qui peuvent prédisposer au diabète de type 2 et aux
troubles cardiovasculaires).
Dans l’Ayurvéda, trois épices sont particulièrement connues pour cette action : la cannelle, le curcuma et le clou de girofle. Concernant la cannelle, ce
n’est que très récemment que des équipes de chercheurs ont prouvé sa par
particulière efficacité, confirmant les connaissances transmises par les médecines
traditionnelles.
Importé d’Inde par Ecoidées.
15
Biosagesse
®
Comme Ethnoscience et Lumière de Sel,
Biosagesse est une nouvelle marque d’Ecoidées,
identifiant notre gamme originale de produits alimentaires :
farines sans gluten de souchet, pépins de raisin, noix de coco
et millet brun, mulberries (fruit du mûrier à soie),
ansérines (herbe sauvage),
comme souvent nos références sortent de l’ordinaire !
Biologiques
Améliore la qualité nutritionnelle
de votre alimentation
Biosagesse
16
U n e
m a r q u e
d ’ E c o i d é e s
17
Bi os a ges s e
Une marque d’Ecoidées
Farine de pépins de raisin
Les pépins de raisin sont une source connue d’OPC (procyanidine), un antioxydant puissant
de la famille des polyphénols ; c’est en 1996 que la farine de pépins de raisin fut pour la première fois analysée par le centre de recherche de Weihenstephan (Allemagne) et que sa
valeur nutritionnelle fut démontrée, sous l’impulsion d’un œnologue réputé, M. Winfrid Heinen.
C
ette farine, produite à partir des tourteaux de pépins dont on a extrait l’huile (première pression à froid), bénéficie d’une valeur nutritionnelle remarquable particulièrement adaptée
à subvenir à nos besoins journaliers recommandés en antioxydants. Outre la procyanidine,
elle contient aussi des flavonols, tels la catéchine et l’épicatéchine, dont les effets sont particulièrement favorables à la santé cardiovasculaire, notamment par la baisse des taux de cholestérol
et de triglycérides et la prévention de certains cancers.
Son action antioxydante équivaut à 50 fois celle de la vitamine E et 18,4 fois celle de la vitamine C. Sa
valeur ORAC* est de 1748 unités, celle de l’orange étant par comparaison de 7,45.
4 grammes de farine de pépins de raisin, en ingrédient de pâte à pain ou pizza (ou tout simplement
mélangé à un muesli, yaourt, compote, etc.,) permet déjà de couvrir les besoins journaliers en valeur
ORAC (5000 - 7000).
Nous sommes heureux de vous faire découvrir cette nouvelle farine certifiée biologique (ECOCERT), en
complément de gamme de nos autres farines sans gluten.
• Une nouvelle source d’antioxydants majeurs
• Sans gluten
• Riche en fibres
• Haute teneur en OPC et divers polyphénols
A mélanger
dans d’autres farines ou dans vos
Produit issu de
l’agriculture biologique
*une marque d’Ecoidées 67250 Hunspach
18
L’étude démontre une détection
d’Epicatechine de 65mg/kg contre
une moyenne de 0.06mg de catéchine et d’épicatéchine dans le pain
de blé. 97mg de procyanidine B2,
195 mg d’autres Procyanidines, et
432 mg/kg de polyphénols cycliques
antioxydants. A signaler : aucune
trace de Procyanidine dans le pain
de farine de blé.
Cette étude démontre que non seulement les antioxydants de la farine
de pépins de raisins sont bien préservés dans les préparations alimentaires cuites, mais aussi que l’apport
de farine de pépins de raisin augmente de manière significative la
valeur nutritionnelle de toute préparation alimentaire.
65
75
mesure en mg / kg
19
97
195
teneur en Catéchine et Epicatéchine
dans le pain à la farine de blé
Améliore la qualité nutritionnelle
de votre alimentation
Etude comparative de la teneur en antioxydants
- Université de Weihenstephan/Allemagne.
Polyphénols cycliques (antioxydants)
dans le pain à la farine de pépins de raisin)
desserts, crêpes, salades, pâte à pain...
Une étude a été réalisée par le
Dr Dieter Treutter à l’Université de
Weihenstephan. Elle porte sur l’analyse comparative de la teneur en
antioxydants du pain fabriqué avec
7.5% de farine de pépins de raisin,
comparé à un pain traditionnel de
farine de blé.
Farine de pépins de raisin en ingrédient du pain :
autres Procyanidines / idem
cuites ou crues : mueslis, yaourts et
à savoir
cycl. Polyphenole
Procyanidine
B2 (Antioxidanzien)
im Traubenkernbrot
(fortement
antioxydant) / idem
préparations alimentaires
*Oxygen Radical Absorption Capacity
Catéchine / idem
gluten
Epicatéchine / Pain à la farine de pépins de raisin
Sans
Ses autres avantages, et non des moindres, sont de ne pas contenir de gluten et son exceptionnelle
richesse en fibres (58%). Un produit parfait, en quelque sorte ! Consommer une petite quantité tous les
jours est une bonne habitude pour apporter à notre organisme des éléments essentiels, sous une forme
naturelle (pas d’extraction, de transformation…).
432
0,06
Bi os a ges s e
Une marque d’Ecoidées
Farine de souchet biologique
Le Souchet est le fruit de l’herbe « chufa » (cyperus esculentes), connue depuis l’Antiquité
égyptienne et relevant d’une longue tradition
médicinale. La partie souterraine de la plante
est la plus intéressante : elle développe de
larges racines en forme de tubercules dotées
de caractéristiques particulières, car leur teneur
en fibres alimentaires est élevée, tout en ayant
un goût très agréable… une combinaison que
l’on trouve rarement dans d’autres aliments.
L
e Souchet se distingue particulièrement par
sa teneur en fibres insolubles. De plus, il offre
une protéine végétale de grande qualité et
facile à digérer, de nombreux minéraux et
oligo-éléments ainsi qu’une matière grasse
au taux élevé en acides gras non saturés.
S a n s
g l u t e n
A mélanger à d’autres farines
ou dans vos préparations
alimentaires cuites ou crues :
mueslis, yaourts et desserts,
crêpes, salades…
Améliore la qualité nutritionnelle
de votre alimentation
Existe aussi entier à grignoter comme un fruit sec
Produit issu de
l’agriculture biologique
20
Le Souchet se présente en tubercules entiers séchés
à consommer tel quel, leur goût délicieux ne se révélant en farine à mélanger au muesli, aux céréales, au
yaourt, au fromage blanc, au lait, aux crudités, ainsi
qu’en farine à pâtisserie. De plus, il est sans gluten.
Le souchet est une source de protéines végétales
de grande qualité et faciles à digérer, de nombreux
minéraux et oligo-éléments (notamment potassium,
phosphore, calcium et magnésium), de la vitamine E
et un taux d’acide oléique supérieur à celui de l’huile
d’olive !
Il contient toutes les substances dont le corps a
besoin. Pour cette raison, le biologiste et chimiste
allemand Dr. Walter Scharz de Bad Wörishofen l’a
qualifié de «nourriture de survie». 30 g quotidiens de
Souchet suffiraient en effet à couvrir les besoins fondamentaux en substances nutritives.
Le Souchet, naturellement sucré, constitue également une source d’énergie à assimilation rapide, est
favorable au système nerveux et à la pression sanguine. Pour cette raison, cet aliment est particulièrement intéressant non seulement comme un ingrédient quotidien de notre cuisine, mais son usage est
favorable au travail, à l´école et au sport. Comme la
sensation de faim est nettement réduite, le souchet
peut également être intégré dans les régimes amincissants.
Grâce aux fibres alimentaires, le Souchet apporte
du volume dans l´appareil digestif, ce qui accélère considérablement le passage de la nourriture
dans l’intestin qui gonfle de volume. Les problèmes
de constipation sont généralement améliorés en
quelques jours et sans effets secondaires. Les fibres de
souchet, insolubles dans l´intestin grêle, provoquent
dans le gros intestin une action très bénéfique sur la
flore intestinale. Les ferments lactiques - auparavant
réprimés par des agents de putréfaction - retrouvent
rapidement leur rôle premier. Elles nourrissent la flore
et le tapis bactérien de la muqueuse intestinale, et
renforcent les germes symbiotiques tout en repoussant les micro-organismes nocifs. Par la suite, le milieu
intestinal évolue de l´état à risque de dysbiose à l´état
très souhaité d’eubiose. De tels changements de la
flore intestinale ont effectivement pu être constatés
chez de nombreux malades consommant du souchet, souffrant de fortes perturbations intestinales.
Il n´est donc pas étonnant que des résultats remarquablement positifs aient été obtenus avec un régime à base de souchet, présenté par le Dr. Walther
Zimmermann au milieu des années 80 lors du premier
projet scientifique traitant des malades souffrant de
maladies intestinales graves.
Le souchet contient de nombreuses substances, dont
certaines combinaisons sont devenues rares dans
l’alimentation « civilisée ». On peut mentionner des
enzymes, la biotine (vitamine H), la rutine, un flavonoïde qui stabilise les vaisseaux sanguins et protège
efficacement les organes et les cellules des radicaux
libres.
Recette de la Horchata Valencienne
Ingrédients : 500 g de souchet, 500 g de sucre biologique, 2.5 litres d’eau, bâtonnets de cannelle.
Laver les tubercules de Souchet et les
laisser tremper dans de l’eau froide
pendant 24 heures. Rincer et égoutter.
Les réduire en purée en les passant à
la centrifugeuse. Dans le liquide
pâteux obtenu, rajouter deux ou
trois bâtonnets de
cannelle, et lais-ser reposer une
ou deux heures
au frais. Incorporer le sucre et
bien mélanger.
Filtrer à travers un
linge humide.
Le liquide laiteux
obtenu doit être
servi bien frais ! On
peut également
servir la Horchata
glacée et frappée
de la même ma-nière qu' un milkshake.
21
Bi os a ges s e
Une marque d’Ecoidées
Farine de millet brun
A l’instar de l’avoine, le millet appartient à la
famille des mils à grappes ; il est originaire de
l’Est de l’Inde et fait partie des plus anciennes
plantes cultivées : il était déjà récolté en Allemagne avant l’ère chrétienne. Il jouait, jusqu’au
siècle dernier, un rôle important dans l’alimentation mais fut peu à peu délaissé. Parmi les céréales, il est celui qui contient le plus de minéraux tout en étant exempt de gluten.
L
Un millet brun unique de variété
sauvage à consommer cru,
mélangé dans le muesli,
les compotes et les yaourts,
pour son exceptionnelle
richesse en silicium.
Améliore la qualité nutritionnelle
de votre alimentation
e millet brun de variété sauvage est presque
inconnu du grand public, et n’est que très
peu cultivé en Europe. Pourtant, ses valeurs
nutritives et vertus en santé naturelles lui ont
assuré un succès considérable en Allemagne
et en Autriche, où il est devenu une valeur sûre des
rayons de produits biologiques, souvent associé au
souchet dont la saveur douce compense le goût
fade et légèrement âpre du millet brun. Consommé
complet, il est moulu avec la cosse de sa graine.
Contrairement au millet commun, l’écorce du millet
brun est digeste, et contient beaucoup d’éléments
nutritifs qui seraient perdus si le millet brun devait être
épluché.
Il contient beaucoup d’acide silicique mais aussi
du fluor, du soufre, du phosphore, du fer, du magnésium, du calcium, du potassium, du zinc etc. Il
est riche en vitamines du groupe B, c’est-à-dire B1,
B2, B8, B17, en acide pantothénique et en vitamines
antipellagreuses.. Les minéraux, les oligo-éléments et
les biocatalyseurs qu’il contient (qui peuvent jouer
un rôle positif sur le rétablissement des os et des cartilages) existent sous une forme particulièrement assimilable par l’organisme et par les cellules.
nombreux minéraux et oligo-éléments mais surtout
du calcium, de l’acide silicique, du phosphore, du
potassium, du fluor ainsi que du magnésium (puissant catalyseur), des lipides et des glucides qui participent également à la constitution du squelette
(os et cartilages). Ces minéraux, oligo-éléments
et autres agents sont présents sous une forme fine
permettant un rétablissement optimal des os et des
cartilages. C’est justement cette forme fine qui est
absorbée par l’organisme d’une manière unique.
Celui-ci s’en sert non seulement pour dissoudre les
accumulations scoriacées de substances minérales
présentes mais aussi pour équilibrer les pertes en minéraux. C’est pourquoi il est impossible à la plupart
des gens de soigner des maladies telles que l’arthrose en apportant des quantités non dissoutes et fortement concentrées en calcium, magnésium, fluor,
silicium etc. Dans la plupart des cas, l’effet inverse se
produit : les maladies du squelette deviennent encore plus graves. L’organisme utilise ces substances
minérales, oligo-éléments et autres agents présents
dans le millet sous une forme fine et naturelle, également pour enclencher la régénération nécessaire
des scléroprotéines à l’aide du chimisme corporel.
Les scléroprotéines (collagènes) des os, des vertèbres, des disques intervertébraux et des articulations peuvent alors se régénérer et augmenter leur
surface. Parallèlement à ce processus, une lubrification continue des articulations a lieu, apaisant les
douleurs. L’alimentation des patients souffrant de
ces affections est manifestement trop faible en minéraux. »
Utilisation
La farine de millet s’utilise principalement mélangée
à du muesli au petit déjeuner. Mélangé à de l’huile
d’olive et du miel, on en fait une pâte à tartiner,
meilleure quand elle est additionnée de farine de
souchet.
Le millet a aussi un effet réparateur dans le cas de
carences et de faiblesse générale. Il est également
excellent pour les mères en périodes d’allaitement.
Sa consommation régulière est aussi recommandée
pendant la période de guérison des fractures, et sa
consommation améliorerait l’état des articulations
et les douleurs liées aux maladies arthritiques.
En Allemagne, une publication met en évidence
l’action favorable que le millet peut jouer sur l’état
des articulations :
Le millet, nourriture de base dans le cas d’arthrose
Extrait du fascicule mensuel de Waerland, avril 2003.
Informations complémentaires : G. A. Ulmer, Les effets curatifs
spéciaux de l’avoine et du millet.
Produit issu de
l’agriculture biologique
22
« Pour soigner l’arthrose, citons, avant toute autre
céréale, le millet qui constitue une alimentation
brute naturelle. Moulu en farine, il peut alors être mélangé à divers plats et boissons. Le millet contient de
23
B i o s a ges s e
Une marque d’Ecoidées
La farine de Noix de Coco
La farine de Noix de Coco est produite à partir de chair de noix de coco dégraissée (après en avoir extrait
naturellement l’huile) puis broyée finement. Il est prouvé que la farine de coco permet de faire baisser significativement l’index glycémique des ingrédients avec lesquels elle est mélangée.
La farine de Noix de Coco est un ingrédient de choix sain et savoureux pour vos desserts gourmands !
A mélanger dans d’autres farines
ou dans vos préparations alimentaires
cuites ou crues : mueslis, gâteaux et cookies,
crêpes et desserts variés.
Améliore la qualité nutritionnelle
de votre alimentation
Nos
farines
sont une source importante
de
fibres !
Une alimentation qui en contient suffisamment :
apporte un sentiment de satiété
régule l’absorption intestinale et la digestion
stimule la mastication et la sécrétion gastrique
augmente le volume fécal par l’absorption d’eau
effet favorable dans diverses pathologies intestinales
effet favorable sur le cholestérol et le taux de sucre sanguin
retarde l’absorption des acides gras.
g
g
g
g
g
g
g
L’effet coupe-faim de ce genre de fibres végétales est aussi très appréciable. Une
perte de poids sans trop de contraintes est donc favorisée.
Produit issu de
l’agriculture biologique
24
Certains changements dans le gros intestin, comme par exemple l’apparition des
diverticules ou des polypes, sont mis en relation avec une alimentation « civilisée »,
pauvre en fibres alimentaires. Comme on le sait déjà depuis un certain temps, des
tumeurs malignes se développent dans un cas sur dix à partir de polypes dans
l’intestin. Une alimentation riche en fibres qui d’une part lient les toxines du métabolisme et d’autre part aident le gros intestin à garder un milieu acide (car désintoxiqué), est donc indispensable.
25
Bi os a ges s e
Une marque d’Ecoidées
Velouté d’Ansérines
Ansérines entières
&
Nous ne consommons plus aujourd’hui qu’une vingtaine
d’espèces végétales comestibles sur les mille deux
cents plantes sauvages comestibles recensées sur le
seul continent européen!
Or, nos jardins restent sources de merveilles, et les plantes sauvages brillent
souvent par leurs qualités nutritionnelles. Parmi elles l’ortie est la plus célèbre,
mais l’ansérine, connue aussi sous le nom de chénopode blanc ou épinard
sauvage, ne démérite pas, avec un taux de 27% de protéines/poids sec.
En plus, elle est délicieuse !
Notre velouté est fabriqué artisanalement dans le Sud de la France, et nos
ingrédients principaux proviennent d’un secteur limitant les dépenses énergétiques : riz et sel de Camargue, huile d’olive de Nyons, ansérines provenant des
terrains environnant le lieu de fabrication.
Ingrédients :
pommes de terre*, riz*, ansérines* (15%),
huile d’olive*, eau, sel de mer, poivre*.
*produits issus de l’agriculture biologique
Conseil d’utilisation :
réchauffer à feu doux
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
et les herbes ayurvédiques se partagent le même
biotope, ce qu’ignorent royalement les auteurs
de votre article. Les biotopes sont protégés et les
récoltes sauvages sont réglementées (ouverture des
zones en alternance tous les cinq ans pour assurer
le renouvellement et la préservation des espèces)
et sont une source de richesse pour l’état et les collecteurs autorisés, bien plus encore que les noix de
lavage. Concernant les soi-disant « conséquences à
court terme », les auteurs semblent découvrir l’existence des noix de lavage… Or l’importation en Europe
est en vigueur depuis près de quinze ans, notamment
en Allemagne et à grande échelle. Les conséquences
néfastes que craignent les auteurs sont déjà expirées ! Les quantités importées sur les marchés s’élèvent à plusieurs centaines de tonnes par an, et les
marchés européens en sont réellement demandeurs,
contrairement à l’opinion très personnelle qu’ils nous
confient (les marchés « n’en demandent pas tant »).
Mieux encore, les prévisions de « mise en culture, tendance à la monoculture » des savonniers - et arguments
apparentés - sont géographiquement, écologiquement, économiquement et politiquement inconcevables pour
les mêmes raisons que celles énoncées plus haut ! La réponse durable et raisonnable au « développement
pour l’exportation de ressources vivrières sauvages » (rappelons que les noix de lavages ne se mangent pas)
est apportée par l’antenne locale du Ministère de l’Agriculture indien par une distribution gratuite, effectuée en
ce moment même et en partenariat avec notre entreprise locale, de pieds de sapindus mukorossi aux familles
possédant un petit lopin de terre non cultivable (cour de ferme, bord de route, petit jardin, terrain vague), pour
permettre de dynamiser l’économie locale en optimisant l’usage de terrains inutilisés ! Cette merveilleuse initiative est écologiquement, socialement et humainement indéniablement positive !
Suite à un article dans la presse prenant en référence une analyse de Marie Fougère et Jean-Marie
Carité sur les noix de lavage, je tiens à exprimer
mon droit de réponse, étant donné la gravité des
propos tenus, qui sous la forme de « prévisions » ,
assène des contre-vérités qui ne brillent que par
l’ignorance absolue des auteurs sur le sujet.
En premier lieu, sachez que leur analyse, qui vous
a interpellée, n’a pas son origine dans les questions
que pose l’importation des noix elles-mêmes, mais
représente un copié-collé strictement théorique des
interrogations naturelles et légitimes que soulève
l’étude des possibles conséquences des monocultures. En ce sens, les propos de Marie Fougère et
Jean-Marie Carité sont un strict écho des préoccupations fréquentes qui animent très justement toute personne écologiquement responsable. Les auteurs ne
s’en cachent pas, étant donné qu’ils font dans cet article un parallèle, malheureusement incohérent, entre
la « culture » de noix de lavage et le quinoa ou le café.
Ce qui est frappant dans leurs propos est l’ignorance
de la réalité de ce que représente la collecte, le conditionnement et l’exportation des noix de lavage. Il est
évident que les auteurs, très fortement auto-convain-
36
cus de la véracité de leurs dires au point d’interdire la
vente des noix de lavage sur le salon Asphodèle, n’ont
fait aucune étude des spécificités géographiques de
l’Etat de l’Himachal Pradesh cité en référence, n’ont
pas étudié les spécificités du type de biotope nécessaire à la croissance des « arbres à savon », et , ce
qui est plus grave encore, n’ont interrogé aucun acteur de la filière pour confirmer, modérer, infirmer ou
simplement enrichir leur analyse, ce qui est très « léger » d’un point de vue éthique.
Permettez-moi de répondre point par point aux arguments avancés par les auteurs, qui je vous le rappelle ne sont que des « prévisions », mais qui sont
affirmées sans antithèse ni synthèse. Concernant les
imaginaires « monocultures et déséquilibres régionaux », il est utile de savoir qu’aucun arbre, aucun
brin d’herbe n’aura jamais été arraché pour planter
un Sapindus Mukorossi. Aucune modification des pratiques agricoles ni du biotope naturel de l’Himachal
Pradesh n’a jamais été réalisée ni ne le sera au profit des « arbres à savon ». L'une des raisons en est
que l’Himachal Pradesh est l’un des états indiens
les plus protectionnistes en matière environnementale, car il est l’un des greniers de l’Inde en
herbes médicinales de montagne. Les savonniers
Nous souhaiterions interroger les auteurs sur la « déperdition de l’usage de la saponaire » qui nous laisse profondément perplexe, ne connaissant pas grand-monde qui utilise cette plante pour laver son linge… Quand à
« l’aberration écologique de leur transport », dont l’étude comparative avec l’impact positif de l’usage des noix
sur l’environnement est purement ignorée, le procès
d’intention devient évident. Oui, les noix de lavage
sont importées par bateaux, sur des porte-containers
qui transportent des centaines de milliers de tonnes
de marchandises diverses. Le résultat du calcul de
l’énergie dépensée/kilo importé est dérisoire. Mais ce
que les auteurs, organisateurs de salon bio ne réalisent pas, c’est que leur raisonnement simpliste pourrait être extrapolé à leur propre action : faut-il interdire
les salons car les gens s’y rendent en voiture, toute
organisation engendrant des déplacements collectifs
devenant de fait une aberration écologique ? Voilà où
mène l’absence de recul : à la désinformation, voire
au ridicule.
Remplissage des sacs en coton
Pour conclure, je souhaite sensibiliser les auteurs au
fait que nous faisons vivre des dizaines de familles
dans le village où notre unité de production est installée. Ce sera sans doute à Marie Fougère et JeanMarie Carité d’aller leur expliquer qu’ils perdront
peut-être leur travail grâce à leur volonté de sauver
l’Himachal Pradesh des monocultures impossibles
de savonniers. Car c’est malheureusement leurs
propres prises de position gratuites et infondées qui
peuvent provoquer des conséquences humanitaires
et sociales, et ruiner des années d’un travail humainement, économiquement et écologiquement sain.
Comment ne pas y penser, comment ne pas s’informer avant de lancer de telles polémiques ? Cet article
Tri des noix
37
relève très exactement de la
fausse « bonne » idée, qui au
nom d’un militantisme souvent
justifié et que je respecte profondément, provoque encore
des dérapages au parfum de
fanatisme. D’autant plus qu’un
des aspects du « néocolonialisme » dont je suis accusé en
tant que responsable d’une
« entreprise bien connue du
commerce équitable » (et à
ce titre je suis solidaire d’entreprises concurrentes qui me
permettront aussi de réagir en
leur nom) s’exprime à travers
le sentiment exprimé par les
auteurs d’une prépondérance
de l’intelligence occidentale
sur le pauvre indien analphabète qui, pour vendre des noix de lavages , va détruire son pays, affamer sa
famille, et anéantir le patrimoine végétal des connaissances ayurvédiques
multi-séculaires.
Non, chers auteurs, les choses ne sont pas comme vous le dites. Oui,
l’engagement et les convictions des gens de bonne volonté sont plus que
jamais nécessaires. Mais jamais sans discernement ni humilité.
Pierre-Alexandre HUBER
Nos références :
Sachet Noix Rhita pour le lavage en sac de coton bio 1 Kg
Percarbonate de sodium boîte carton 500g
"Le percarbonate de sodium est un agent lavant non polluant qui ne contient
ni chlore ni phosphate. Il détache, blanchit, désinfecte et désodorise en se
dissociant dans l'eau en carbonate de sodium, eau et oxygène. Pour la lessive, l'association noix
de lavage-percarbonate de sodium
est une alternative écologique
particulièrement
pertinente.
A utiliser
comme une
lessive classique à raison
d'une à deux
cuillères à
soupe selon
la dureté de
l'eau".
38
coco
Douceur
de
Existe en poudre et cassonnade
• Faible Index Glycémique !
• Savoureux et sain, s’utilise
comme le sucre brun
Les Philippines ont trouvé leur trésor ! C’est dans
la saveur sucrée d’une poudre brune, riche en
nutriments, pure et naturelle, d’une réelle valeur diététique, produite par l’efflorescence
de cocotiers cultivés sans produits chimiques,
que nos cuisines et nos fins palais vont s’enorgueillir d’avoir découvert un nouveau cadeau
de la nature!
Douceur de coco est élaboré à partir de sève
de fleurs de cocotiers, selon un procédé artisanal.
Outre sa riche saveur de caramel, qui excelle
dans les mueslis, les yaourts, fromages blancs
ou boissons chaudes, son intérêt diététique réside en son faible index glycémique (24.5), ce
qui en fait un équivalent solide au désormais
célèbre sirop d’agave.
Ecoidées a sélectionné une qualité exceptionnelle venant des Philippines, que vous ne trouverez nulle par ailleurs !
Nos références :
Sachet sucre moulu 200g
Sachet sucre moulu 500g
Sachet cassonnade moulue 500g
coco
Douceur
de
Etude concernant la consomation humaine de Sucre de sève de fleur de cocotier, par Marie
Gertrude C. I Santos, Professeur en endocrinologie, membre de l’Association Américaine des
Médecins Endocrinologue
Introduction :
Une nouvelle sorte de sucre est développé à
partir de sève d’efflorescences de cocotier,
appelé Sucre de Coco. Il est produit aux Philippines. Il a été testé à l’université de l’Institut
Philippin de Chimie, et il a été démontré que
le sucre de coco ne cause pas d’hyperglycémie, sur des souris présentant une glycémie
normale. La question fut alors de démontrer si
cet effet est identique chez l’homme.
Objectifs :
Tester le sucre de coco chez un sujet humain
présentant une glycémie normale et ses effets
sur le taux de glucose dans le sang
De le comparer les éventuelles variations de
niveaux de glucose sanguins, face à un autre
édulcorant (Brand X), chez un sujet présentant
une glycémie normale.
Etablissement :
Cette étude a été conduite à l’hôpital Docteur Binan de Laguna.
Méthodologie :
Un sujet humain de 24 ans, présentant une glycémie normale, a été choisi.
Des test de tolérance au glucose ont été realisé deux fois à une semaine d’intervalle, une
fois ingérant du sucre de coco et une autre fois
du Brand X (test fondé sur des lignes directrices
définies selon un protocole « ADA/AACE », utilisé par les médecins aux Philippines).
Il fut demandé au sujet de jeûner 10 avant le
test. Un échantillon de sang fut prélevé, puis il
lui fut demandé de consommer 75g de sucre
de coco dissout dans 160ml d’eau. Puis, deux
nouvelles prises de sang furent réalisées, respectivement à 1 et 2 heures d’intervalles. La
même chose fut réalisée avec du Brand X, la
semaine suivante.
Resultats:
Tableau 1: Résultats du test oral de glucose,
par une ingestion de 75g de sucre de coco et
de Brand X dans une preparation identifque
(valeurs en mmol/L) ( N.V. 3.9 à 5.8 mmol/L).
40
Sucre de coco
( 1/17/07)
Brand X
( 1/24/07)
Ingestion
4.0
3.3
Après 1 heure
2.9
3.7
Après 2 heures
3.4
2.8
Figure 1: Comparaison des résultats de l’ingestion de 75g de sucre de coco chez un sujet adulte normal, dissout dans 160ml d’eau,
et de Brand X en une préparation identique.
4
3.5
3
L’eau de noix de coco biologique… fait des merveilles !
100% d’origine naturelle, sans conservateurs, une qualité
incomparable à déguster
Pour la santé, le sport, la détoxification, les problèmes de
cellulite, la réhydratation, le bien-être
Découvrez le goût de l’eau de coco fraîche, comme au Brésil !
Notre procédé de conditionnement en préserve toutes les qualités
naturelles, par une extraction sur le site même du conditionnement
en Tetra Pack, au moment où les noix de coco atteignent le sommet de leur valeur nutritive, avant mûrissement.
2.5
2
1.5
1
0.5
0
FBS
1 hour
2 hour
Brand X
Sucre de coco
Interpretation des résultats :
Fondé sur des lignes directrices standards de
l’interprétation des résultats, le sujet en situation de jêun est non diabètique. Les valeurs de glucose dans le sang sont normales,
autant pour le sucre de coco que pour le
Brand X. Le sucre de coco est comparable
au Brand X, pour autant que les valeurs de
glucose soient concernées.
Conclusion :
Le sucre de coco ne provoque pas d’hyperglycémie chez un sujet présentant une glycémie normale.
Le sucre de coco est comparable au Brand
X, pour autant que les valeurs de glucose
soient concernées
41
42
43
Désintoxication
Grâce à sa capacité de désintoxiquer et d’éliminer
les toxines, l’eau de noix de coco est utilisée avec
succès dans la désintoxication d’amalgames. Elle
s’avère être un additif alimentaire de valeur réelle,
sans effets secondaires. L’eau de noix de coco
contient des acides gras capables de détacher le
mercure déposé dans les tissus adipeux. Contrairement à l’alcool, les acides aminés sulfureux de
l’eau de noix de coco fixent le mercure et empêchent ainsi sa redistribution dans le corps.
Grâce à son influence sur l’échange cellulaire
- sodium/potassium - l’eau de noix de coco stimule
le processus d’épuration des cellules qu’elle peut
désintoxiquer du mercure, et prévenir de cette manière la dégénérescence des cellules nerveuses
ainsi que la perte de neuro-transmetteurs.
La demie vie du mercure dans le cerveau peut durer
jusqu’à 20 ans, il s’ensuit donc une longue période
de désintoxication. Personne n’aimerait prendre
des médicaments aussi longtemps. Pour ceux qui
recherchent des remèdes naturels, de préférence
sous forme alimentaire, l’eau de noix de coco offre
la possibilité de se soigner naturellement
(source : publication du congrès de toxicologie humaine d’amalgames,
Académie de l’Environnement, Fribourg, le 22/11/97, Dr. Friedrich).
La boisson idéale du sauna
Grâce à sa grande teneur en vitamines, en sels minéraux et en oligo-éléments, elle est vivement recommandée pour la santé et le bien-être du corps
dans son ensemble. Elle est la boisson idéale pour
redonner à notre organisme les sels minéraux perdus lors des séances de sauna.
Notre référence :
Eau de coco pure Tetrapack 330 ml
44
Panacéo
Zéolithe activée
PANACEO et Stress oxydatif
Le stress oxydatif est un phénomène caractérisé par une
prépondérance de radicaux libres par rapport aux mécanismes naturels antioxydants de protection. Les radicaux
libres sont devenus en quelques années un centre d’intérêt des recherches médicales. On sait que ces molécules
à un électron manquant sont impliquées dans le développement de toutes sortes de pathologies (cancers,
diabète, maladies dégénératives et cardio-vasculaires,
etc...), ainsi que dans le processus de vieillissement organique des cellules. L’évolution des rythmes et des habitudes de vie, la présence dans l’environnement, l’alimentation ou les produits d’usage quotidien de composés
toxiques et métaux lourds sont autant de facteurs de surproduction des radicaux libres et les « maladies de civilisation » sont aujourd’hui devenues de véritables épidémies.
L’action antioxydante et le mécanisme d’action de PANACEO ont fait l’objet de l’étude du Professeur d’université Dr. Peter M. Abuja, de l’Institut de biophysique et de
recherche de structure par rayons X de Graz, en Autriche.
On a choisi pour cela différentes préparations d’oxydation d’émulsions, imitant les processus de la lipopéroxydation. Les résultats indiquent une réduction de la formation
des radicaux fibres produits par la lipopéroxydation, révélant en pratique que la formation de radicaux libres dans
l’estomac peut être ralentie de moitié si une seule gélule
est prise en même tant qu’un repas. Il faut noter que la
comparaison de l’efficacité de PANACEO par rapport à
des antioxydants « traditionnels » n’est pas pertinente, en
raison de l’indissolubilité de la zéolithe. En effet, PANACEO,
qui agit grâce à ses capacités d’échangeurs d’ions, ne
bloquerait pas véritablement les radicaux mais il en empêcherait la formation catalytique, aussi bien dans des
érnulsions lipidiques pures que dans des systèmes plus
complexes. D’autres études, supervisées à la clinique
privée de Villach en Autriche par les docteurs Thorna
(spécialiste en médecine interne et rhumatologie) et
Gunzer (expert assermenté en génie génétique) démontrent, grâce à une mesure photométrique des hydropéroxides dans le sang capillaire, une réduction de ces radicaux libres chez tous les sujets ayant pris régulièrement
de la zéolithe activée.
PANACEO - Un adjuvant thérapeutique de
premier ordre
Des observations cliniques démontrent l’action particulièrement efficace de PANACEO sur la réduction des effets secondaires de la chimiothérapie. Les publications
scientifiques soulignent son potentiel en tant qu’adjuvant thérapeutique (en complément des traitements
prescrits) notamment dans les cas de cancers, car des
traitements à base de zéolithe activée démontrent sa
capacité d’améliorer nettement l’état de santé général,
et d’augmenter la durée et la qualité de vie.
46
C’est à la clinique privée de Villach en Autriche que des
observations cliniques ont été effectuées sur plusieurs
années par l’équipe du Dr. Wolfgang Thoma. Le spectre
des maladies pour lesquelles la zéolithe a été employée
s’étendait des tumeurs malignes de nature des plus différentes (carcinome du colon, carcinome du pancréas,
carcinome hépatocellulaire), en passant par des patients
souffrant de polyarthrite chronique, colite ulcéreuse, sclérose en plaques, infections à répétition (par ex. sinusite),
dermatite, hépatite, cirrhose du foie jusqu’à l’utilisation topique en cas d ulcères variqueux, d’acné ou encore de
phlyctènes.
On a pu constater chez la majorité des patients (env.
70%) qui prenaient la zéolithe activée en complément
des traitements médicaux, une amélioration rapide (perceptible en moins d’une semaine) de la vitalité, de l’état
général et de l’appétit. Les résultats obtenus chez les patients traités par chimiothérapie ou radiothérapie montrent que la thérapie est mieux supportée avec la prise
de PANACEO, ce qui en fait un adjuvant et un fortifiant
exceptionnel en cas de maladies graves. Cet effet favorable au processus de guérison fut tout aussi significatif
pour les autres maladies citées.
PANACEO - Une amélioration significative de
la condition physique et des performances des
sportifs
Les micro-particules de zéolithe sont une avancée majeure dans les domaines de la prévention, du sport, ainsi
que pour leur effet positif sur les états de fatigue générale et de convalescence.
De nombreux sportifs qui utilisent le produit nommé
« PANACEO SPORT » témoignent d’une augmentation de leurs performances et d’un temps de récupération plus rapide. Une étude a donc été menée
par le Dr. Knapitsch (spécialiste en médecine physique
et en médecine des sports) et le spécialiste des sciences
sportives Mag. S. Schmôtzer en vue de confirmer ces observations.
Cette étude a été menée en double aveugle contre
placebo, les volontaires ayant été sélectionnés sur un
critère de longue pratique de sport de compétition.
Les résultats indiquent la réduction de l’acidose lactique
provoquée par un effort musculaire intense et soutenu : réduction significative des taux de lactates dans le groupe
ayant utilisé la matière active, mais aussi augmentation
significative des performances par rapport au groupe témoin au cours des différentes phases des tests de vitesse.
Des tests analogues furent pratiqués avec des chevaux
de course, qui ont permis de constater, après 24 jours,
une diminution significative des valeurs de lactatérnie et
une réduction du rythme cardiaque au cours de l’effort.
Différents produits intégrant la zéolithe micronisée ont
été mis au point en associant la clinoptilolithe à d’autres
substances présentant un intérêt nutritionnel, dont par
exemple la dolomite, l’ortie, la racine de maca ou l’OPC
de raisin, permettant de réaliser des produits innovants
et spécifiques. Leur utilisation n’entraîne aucun effet secondaire, et s’inscrit dans la recherche actuelle de substances permettant de retarder le vieillissement organique
et le développement de pathologies résultant de l’action
constante des radicaux libres, de détoxiner l’organisme et
de renforcer l’état de santé général et la vitalité.
La Zéolithe Activiée - Une efficacité à large spectre
La zéolithe est un minéral naturel microporeux d’origine volcanique faisant partie de la famille des aluminosilicates
hydratés. Son réseau cristallin est caractérisé par une structure spatiale complexe de cavités régulières dans laquelle
se retrouvent des cations (calcium, magnésium, potassium, etc...) liés à de l’eau de cristallisation. Parmi plus de 100
types de zéolithes, c’est la clinoptilolithe qui s’est avérée être la plus adaptée à des applications dans le domaine
de la santé.
Les deux fonctions principales de la clinoptilolithe, à savoir tamis moléculaire et échangeur cationique, révèlent une
action au spectre particulièrement large. Plusieurs études et observations en conditions cliniques concernent notamment son activité antioxydante très spécifique, son action favorable dans le soutien apporté à l’organisme affecté
par diverses pathologies (en usage interne comme en application externe), sa capacité à réduire les effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie, son effet fortifiant général lors de maladies graves, ou encore son
fort potentiel chélateur de métaux lourds. Ces résultats confirment sont intérêt dans de nombreux domaines dans
lesquels la recherche est prometteuse.
Un procédé biotechnologique unique
C’est la Clinoptilolithe micronisée par une technologie élaborée de broyage, nommée «activation tribomécanique»,
qui s’est avérée être la plus efficace. En effet, ce procédé de fabrication emploie une énergie cinétique très élevée et génère dans des centrifugeuses spécifiques des frictions et des collisions à haute vitesse. La surface active
( = activation) des particules est démultipliée et ses propriétés naturelles en sont ainsi fortement optimisées. Cette
technologie de microbroyage, qui permet également d’obtenir des particules du micron et moins, sans recourir
aux méthodes électrochimiques, peut être considérée comme un élément essentiel de l’efficacité de PANACEO,
en élevant son activité à un niveau qui ouvre de nouvelles perspectives et applications dans le domaine du vivant.
Une étude au CNRS (LMPC, Mulhouse, 2005) a mis en évidence les modifications de caractéristiques texturales des
particules issues de l’activation tribomécanique, qui pourrait expliquer son activité biologique supérieure à celle de
la Zéolithe non activée.
L’histoire d’une découverte
C’est au Japon en 1992 qu’une première demande de brevet relative à l’utilisation de zéolithe dans les domaines
pharmaceutiques et cosmétiques fut déposée. Suivirent à Cuba l’élaboration d’un médicament anti-diarrhéique et
en Italie celui du premier complément alimentaire à base de zéolithe. Plus récemment, c’est l’expérience effectuée
dans un élevage animalier qui a attiré l’attention des scientifiques sur les propriétés de la zéolithe
activée où l’on a rapidement observé des améliorations sanitaires importantes dans les élevages
où se déroulaient les expérimentations. Commencèrent alors en 1997 les premières recherches
à la Faculté de Médecine de l’Université de Zagreb, puis au Ruder Boscovic Institute (Institut de
recherche en médecine moléculaire). Le projet regroupa progressivement d’autres instituts
de recherches, facultés, cliniques et hôpitaux, en Autriche puis en Allemagne. En parallèle
des essais en conditions cliniques, les analyses toxicologiques in vitro et in vivo ont établi l’in
l’innocuité totale de la zéolithe activée par micronisation tribomécanique.
L’intérêt du public comme celui de nombreux scientifiques s’est alors développé au vu
des effets de la zéolithe sur l’état de santé de volontaires qui commençaient à l’utiliser,
agrémentés de nouveaux témoignages de médecins ayant proposé à leurs patients de
l’associer aux traitements médicaux pour renforcer l’organisme. Les résultats obtenus ont
montré le soutien que peut apporter la zéolithe activée au cours des traitements et de la
convalescence, en accompagnement des traitements médicaux. Son
utilisation fut souvent suivie d’améliorations de l’état général, dûes au
renforcement des défenses anti-radicalaires et immunitaires, certains
s’at
symptômes tels que fatigue et douleur commençant parfois à s’atderma
ténuer en quelques jours. Des tests furent aussi effectués en dermatologie, puis sur des lésions cutanées post-opératoires ou ulcéreuses.
Des résultats rapides furent obtenus, montrant que la cicatrisation des
zones atteintes était nettement accélérée. Selon les études in vitro
en laboratoire, la zéolithe activée se comporterait comme un superantigène, capable de stimuler et de renforcer de façon significative la
réaction en chaîne de la régulation immunitaire.
Panacéo
Zéolithe activée
47
med
Panaceo
sport
Diminue la concentration
musculaire des lactates
• Réduit les temps de récupération
• Améliore la condition physique
• Application brevetée
• ingrédients naturels
Références
Eva Maria Gradwhol Course de fond
Peter "Paco" Wrolich Cyclisme
« Panaceo a accéléré d’une manière significative ma récupération. Deux semaines seulement
après avoir participé au Marathon de Berlin, je gagnais
le championnat national autrichien à Graz. »
« J’ai commencé à prendre Panaceo durant l’été 2004 parce que l’étude sur la réduction du taux de lactates m’a fascinée.
Peu après, j’ai pu remarquer une nette amélioration du
temps de récupération lors de mes entraînements. »
Werner Schlager Tennis de table
Stefan Koubek Tennis
Vainqueur des marathons de Graz (2004, 2005,
2006) et du semi-marathon de Holzstrassenlauf, championne d’Autriche sur 5000m (2004),
seconde aux championnats d’Europe de Bahn
Reykjavik (2004).
Champion du monde de tennis de table.
Panaceo sport... en route pour la victoire !
Panaceo Sport - une préparation à base de zéolithe, minéraux et végétaux activés par un procédé original de micronisation - est à la une de l’actualité !
De plus en plus de sportifs de très haut niveau recommandent l’usage de Panaceo Sport, lui font
confiance dans leurs entraînements quotidiens et lors des compétitions, et sont enthousiasmés par ses
qualités remarquables concernant de meilleures performances, un temps de récupération diminué et
une meilleure condition physique générale.
Des années de recherches scientifiques dans des instituts de renommée internationale garantissent la
qualité et l’efficacité de nos produits.
Panaceo Sport… contre le dopage.
Panaceo Sport est constitué d’ingrédients 100% naturels. Aucune molécule de synthèse, aucun additif
chimique d’aucune sorte ne sont impliqués dans nos résultats.
Panaceo Sport… dispositif médical enregistré au niveau européen.
Un dispositif médical est une matière destinée par le fabricant à être utilisée chez l’homme à des fins
médicales et dont l’action principale voulue n’est pas obtenue par des moyens pharmacologiques. La
particularité de Panaceo, à savoir l’action physique de la Zéolithe comme tamis moléculaire agissant en
tant que filtre au niveau du tractus digestif, est désormais reconnue par les experts, permettant la classification dans cette catégorie de ce minéral. Des contrôles permanents garantissent une haute qualité et
efficacité, conformément à la directive européenne 93/42/EWG.
Panaceo Sport… un brevet déposé concernant l’utilisation de la zéolithe dans le domaine du sport et de
la réduction de la concentration musculaire des lactates.
48
« Un mois avant les championnats d’Europe 2005, j’ai commencé à prendre Panaceo. J’ai constaté une nette amélioration de la concentration, du temps de
réaction et de récupération. »
Robert Gehbauer VTT
Champion du monde de mountainbike, vainqueur depuis 2006 de nombreux championnats de crosscountry, vainqueur de plusieurs
Triathlons d’Hiver...
Cycliste professionnel membre de l’équipe Gerolsteiner, vainqueur du Tour de Cologne et du
Tour de Hainlette, vainqueur d’étape au Tour de
France (2004) et au Georgia Tour (2005).
Plusieurs titres en championnats internationaux
de tennis (Atlanta 1999 contre Sébastien Grosjean, Delray Beach 2000, Doha 2003), finaliste
à Chennai (Inde) et demi-finaliste à Durban
(Afrique du Sud).
« L’effet de Panaceo est de détoxiquer
mon organisme. En prenant Panaceo, j’ai
constaté une nette amélioration de mes performances
autant lors des entraînements que des tournois. »
Markus Beinter
« Après avoir pris Panaceo, mes phases
de récupération se sont véritablement
écourtées. Dans les jours suivants j’ai pu
augmenter d’une manière significative l’intensité de mes
entraînements. »
Mario Stecher Ski nordique
Médaille d’or du Combiné Nordique par équipe
des Jeux Olympiques d’Hiver de Turin 2006,
Médaille d’argent du sprint aux championnats
du monde de ski nordique 99, médaillé lors de
plusieurs championnats du monde de ski nordique par équipe depuis 1997.
« Depuis que je prends régulièrement Panaceo, ma condition physique s’est vraiment améliorée.
Après les séances d’entraînement intensives je me plaignais souvent d’une grande fatigue et de jambes lourdes
les jours suivants. Grâce à Panaceo je constate une augmentation incontestable de ma performance.»
Hockey sur glace
Membre de l’équipe nationale autrichienne de
hockey sur glace.
« Panaceo m’a permis de réduire considérablement le temps de récupération.
Grâce à Panaceo nous sommes toujours au sommet de notre forme lors des
championnats. »
Tim Lobinger
Perche
Champion du monde de saut à la perche
(Mondiaux indoor Birmingham 2003), médaillé
dans divers championnats d’Europe, finaliste au
jeux olympique d’Atlanta, Sydney et Athènes.
« Au cours de plusieurs années de pratique de sport de compétition, j’ai cherché des solutions dans la diététique et
l’homéopathie. Je suis heureux d’avoir enfin trouvé en
Panaceo le produit qui me permet de raccourcir mon
temps de récupération et de minimiser la fatigue due
aux entraînements intensifs. »
49
&
Références
Comité scientifique
Zéolithe clinoptilolite
• Structure : tétraèdres de SIO4 et ALO4 liés par des ponts oxygène
• Spécificité : structure spatiale complexe de cavités régulières, surface très importante, roche cristalline poreuse
• Propriétés : antioxydante, adsorbe les toxines et métaux lourds, diminue la production d’ammonium dans l’intestin,
favorise l’absorption intestinale, antidiarrhéique, cicatrisant (voie externe)
• Observations cliniques : Dr Wolgang Thoma, Clinique privée de Villach, Autriche
• Nombreuses publications
• Cancérologie : Hôpital San Raffaele de Milan – évaluation de l’effet de Panaceo Med sur plusieurs centaines de
patients par le Docteur VILLA, en cours.
Actualités diverses : Université de Brescia, développement d’études importantes sur les cellules nerveuses, fondées
sur l’hypothèse d’une possible action de la zéolithe activée sur les maladies dégénératives, par le Professeur SPANO.
Un nombre croissant de médecins prescrivent Panaceo Med, dont le Professeur Micucci ERMANNO, homéopathe
de renommée internationale et responsable des Médecines Non Conventionnelles au sein du parlement italien.
Comité Scientifique :
Pr.Fedele MANNA, professeur de Chimie Pharmaceutique, Université La Sapienza, Rome 1
Pr Kezemir PAVELIC, spécialiste en biologie moléculaire, Secrétaire Général de l’European
Molecular Biology Conference –EMBC (www.embo.org et www.embc.embo.org).
Pr. Karl HECHT, neuro-physiologiste, Université de Humbolt
Pr. Mauro MEMO, médecin, expert en neurosciences, professeur de pharmacologie à
l’Université de Brescia
Pr. Daniela CAPOROSSI, professeur de Sciences du Mouvement à l’Université de Rome
capa
(Pour Panaceo Sport – réduction du temps de récupération et augmentation de la capacité à l’effort grâce à la Zéolithe).
Pr. Mauro RICCO, physicien expert en physique de l’état solide, professeur à l’Université
de Parme
ORGANIC
INDIA
R
Tulsi
l’Incomparable Reine des Herbes
L
e Tulsi est une des plantes principales de l’Ayurvéda, célèbre système
de soins holistiques de tradition indienne, dans lequel elle est nommée
« l’Herbe Incomparable », la « Mère-Médecine de la Nature » et la « Reine des
Herbes ». Les recherches sur le Tulsi mettent en évidence son impressionnante
action contre les effets du stress et du vieillissement.
En achetant notre produit, vous
soutenez notre engagement dans
des projets agricoles durables et
écologiques, ainsi que le travail
de milliers de petits producteurs
et de récoltants de l’Inde rurale.
Découvrez notre sélection du meilleur Tulsi agrémenté d’herbes et d’épices
Panacéo
Zéolithe activée
50
Tulsi Nature • Tulsi Gingembre • Tulsi Chai Masala
• Tulsi Brahmi • Tulsi Thé Vert
ethnoscience
Ayurveda
Tulsi
ORGANIC
INDIA
R
l’Incomparable Reine des Herbes
La
Sélénite
Reine de l’Atlas
En Inde, l’usage du Tulsi, également appelé Basilic Sacré, est largement répandu
pour ses vertus médicinales connues depuis des millénaires. Le Tulsi est une des
plantes principales de l’Ayurvéda, célèbre
système de soins holistiques de tradition
indienne, dans lequel elle est nommée
« l’Herbe Incomparable », la « Mère-Médecine de la Nature » et la « Reine des
Herbes ». Sa culture est communément
annuelle (graines), mais peut aussi être
réalisée par greffe ou bouturage.
Le Tulsi est originellement identifié par les
botanistes en tant « qu’ Ocimum Sanctum »
pour les variétés Rama et Krishna, et plus
récemment en tant « qu’ Ocimum Gratissimum » pour la variété Vana. Il appartient à la famille des Lamiacées (dont font partie les menthes), et est
une espèce cousine du basilic commun. En Inde, toutes ces espèces sont vénérées sous le nom de Tulsi.
La composition biochimique du Tulsi est hautement complexe et contient beaucoup de nutriments et de
substances biologiquement actives. Ses propriétés ne sont pas dûes à une substance isolée, mais bien à
une interaction synergétique de différents composés phytochimiques. Cette complexité a pour l’instant
déjoué une standardisation scientifique de ces composés, bien que parmi les nombreuses substances
extraites et identifiées, l’acide ursolique et l’eugénol, soient les plus connus.
Les recherches sur le Tulsi mettent en évidence son impressionnante action contre les effets du stress
et du vieillissement, sur l’augmentation de la résistance, de l’endurance, de l’oxygénation du sang et la
stimulation du système immunitaire. Le Tulsi augmente la vitalité et développe la capacité naturelle de
l’organisme à maintenir un état de bien-être, ce qui explique les usages innombrables du Tulsi dans les
soins traditionnels.
Le Tulsi est généralement considéré comme un vitalisant,
qui peut augmenter la résistance physique en ne contenant ni caféine ni autres substances stimulantes.
lampes & photophores
F
ascinante cristallisation du gypse,
née au pays de la rose des sables,
la sélénite amoureuse de la lumière
diffuse, à l’heure où le jour décline, une
douce clarté minérale.
Roche naturelle à la beauté sophistiquée,
elle apporte à notre intérieur le paradoxe
des éléments : matériau brut et objet design, sa structure cristalline allie la rugosité de sa fibre optique à la grâce de la
transparence…
De couleur blanche, chaque objet est
un modèle unique.
Faite d’un matériau entièrement naturel
et travaillée artisanalement, la Sélénite
peut parfois contenir des inserts d’argile
ou d’autres minéraux.
Dès 500 ans av. J.-C., les Grecs et les Romains travaillaient la Sélénite. Sainte Hildegarde aussi l’utilisa dans ses soins
pour ses propriétés apaisantes.
La Sélénite est réputée renforcer la confiance en soi, favoriser la créativité et augmenter la concentration.
Tous les spécialistes en parlent avec emphase : au pays des minéraux, la Sélénite est reine.
Nous avons sélectionné avec exigence les gisements d’où proviennent nos lampes. Pure, blanche et cristalline, c’est une
qualité rare de Sélénite que vous allez acquérir.
Elle fera merveille environnée de tissus orientaux ou de meubles aux couleurs chaleureuses. Votre intérieur s’embellira
d’un élément beau et rude, à l’image du désert...
Yunohana
Le Bain Japonais aux fleurs de sources
Huttes destinées à la concentration
des vapeurs
56
Récolte manuelle des cristaux
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising