installations sauvages

installations sauvages
Pourquoi un Désinstalleur d'applications Windows ?
==================================================
Pour utiliser une application, sous Windows, (à l'exception des applications
dites "Portables", qui sont entièrement autonomes et indépendantes de quoi
que ce soit), il faut l'Installer.
L'installation d'une application, dans Windows, ne consiste pas uniquement à
copier les fichiers de l'application à un endroit donné...
De vastes manœuvres sont lancées, visant à s'assurer que l'application est
légale (anti-piratage), avec des inscriptions dans des zones cachées et calcul
d'un GUID, en fonction de la MAC Address et autres caractéristiques uniques,
telles que numéro de série du processeur etc...
Toute application est normalement liée aux types de fichiers qu'elle manipule :
ce sont les "associations".
L'application est ainsi liée, par des pointeurs et des registres de décalages
d'adressage, à une foule de modules standards offrant des fonctionnalités dont
l'application a besoin : ce sont d'abord et surtout les DLL, parmi bien d'autres
ressources partagées.
Ceci se traduit par des inscriptions innombrables dans une base de données de
Windows connue sous le nom de "Base de registre" (BdR).
Concernant les DLL que l'application n'est pas certaine de trouver dans toutes
les versions de Windows, c'est l'appli qui se charge de les apporter durant sa
phase d'installation, et de les inscrire ...un peu partout.
Pendant l'installation initiale d'une application, voire simplement d'une nouvelle
version, divers raccourcis, sur le bureau, dans la barre de lancement rapide, et
dans le menu "Démarrer", ou dans le SysTray (zone en bas à droite, près de
l'horloge) sont ainsi créés.
Ce n'est pas tout : lors de la première utilisation de chacune des fonctions
de l'application, de nouvelles associations, inscriptions et traces dans la base
de registre peuvent fréquemment être ajoutées.
Ensuite, à chaque usage de l'application, des traces supplémentaires peuvent
encore venir s'ajouter, comme ces traces dites de confort, qui mémorisent les
derniers documents (fichiers) manipulés par l'application...
Ce sont les fameuses MRUs censées vous aider à retrouver facilement vos
fichiers récemment ouverts lors de votre prochain usage de l'application.
Conséquence du pullulement des Librairies Dynamiques : pour échapper au
bien-nommé "DLL Hell" (l'enfer des DLL), Windows s'empresse de faire une
copie de sauvegarde de toute DLL modifiée par l'application, qu'il stocke dans
un réservoir "Côte-à-côte" (Side by Side), le répertoire WinSxS, afin d'être à
même de la récupérer dans son état initial du jour de l'installation, même si
des mises à jour sont intervenues ultérieurement.
Bref, l'installation d'une appli entraîne une nébuleuse d'actions dans Windows.
Si une application installée vous est devenue inutile, il ne faut pas l'effacer
(surtout pas...), il faut la Désinstaller.
Généralement, les applications installables sont assorties d'une procédure de
désinstallation. Mais si la procédure de désinstallation connaît avec certitude
un bon nombre d'éléments, elle ne peut cependant préjuger de l'environnement
de l'installation spécifique à la version du système, ni de l'utilisation qui en a
été faite par l'utilisateur. Les procédures de désinstallations livrées avec
les installateurs sont donc des routines standards minimalistes.
A cela, il faudrait ajouter l'orgueil et l'hypocrisie des éditeurs de logiciels qui
rechignent à laisser désinstaller une application (perdant ainsi un utilisateur).
Ils laisseront donc traîner, volontairement, des traces assez nombreuses de
l'application désinstallée, afin de faciliter une réinstallation ultérieure, voire
gêner l'installation d'une appli concurrente...
Ces lacunes et défauts ont fait que pour s'attaquer efficacement aux irritantes
nébuleuses de traces parasites soit apparue au fil du temps toute une famille
d'outils spécialisés, d'utilisation abordable aux non-spécialistes, pratiquant des
désinstallations beaucoup plus rigoureuses et efficaces que celles des outils de
base fournis avec les applications (quand ils existent...).
Pour retrouver les traces, deux outils légers, GeekUninstall ou MyUninstaller
Pour nettoyer, on peut citer, parmi les grands éditeurs, REVO et WISE
Attention, lire le mode d'emploi est recommandé, ici encore plus qu'ailleurs...
(by Rebootix, avec quelques extraits repris d'un blog perdu...)
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising