LOTERIE H9TI0HÏ1LE

LOTERIE H9TI0HÏ1LE
LE MONITEUR VIENNOIS
1/Artisanat
Régional
ses de jardin. Tandis que la Sarde Yougoslavie en remplacement de M. Spalaïkoviteh, a présenté
à M. Laval copie figurée de ses lettres de créance. — Mme Rathe est connue pour ses marmichel Boyer, de la Comédie Française est décédée, après une courtes en faïence, dans le Maine,
te maladie. — L'aviateur Delmotte, à Istres, va tenter le record
les jattes, pots, tasses, mortiers,
de vitesse sur mille kilomètres. — Le général Denain a remis la
sont creusés dans la chair vide
Depuis que je vis j'attends sur la terre
rosette d'officier de la Légion d'Honneur à Mlle Deutsch de la
des jeunes hêtres. En Provence,j
Meurthe. — Un ingénieur anglais a inventé un dispositif permetUn bonheur captif qui ne viendra pas,
Une exposition régionale se I des artisans adroits, dont l'art!
tant la sauvegarde aérienne dans le brouillard. — Aux Etats- tiendra en 1937 qui doit être
Un
nouvel eden, un nouveau Cythère,
.
se
transmet
de
père
en
fils,
péUnis on a construit un appareil photographique, le plus grand
consacrée à la gloire des métiers I trissent ces naïves et délicates fiVers d'étranges lieux, vers là-bas..- là-bas...
du monde, qui vaut 375.000 francs el permet de prendre des
vues embrassant trois cent cinquante-deux -kilomètres à six mil- en France. Initiative fort oppor- ] gurines d'argile, dont la matière
Depuis que je vis j'attends sur la terre
le mètres de distance. — Une vague de chaleur s'est abattue sur tune à l'heure où une standardi- est puisée dans la marne, et qui,
l'Anglelerre, où l'on a noté quarante-cinq degrés à l'ombre. — sation à outrance tend à nous après être passées au four figuSur mes doigts d'enfant comptant les secondes
Un violent tremblement de terre a dévasté la Colombie. On com- faire perdre de vue toutes les res reront dans les crèches de la NaEn disant : « demain »
j'ai plus d'une nuit
pte trente-cinq morts et de nombreux blessés.
sources artisanales de notre tivité. Pans les Pyrénées enfin,
Attendu
longtemps,
sans
faire
de bruit,
pays et ses vieilles et célèbres on fithriruie --'!<- s clochettes pour
Le
jour
qui
devait
m'ouvrir
d'autres
mondes...
réputations. Faut-il les rappe- troupeaux Dans le Roussillon
les valeurs et les dèVails. Les i
ler
?
Sur
mes
doigts
d'enfant
comptant
les
secondes
les bagues et pendentifs en gre- une nouvelle huile de marmages sont noires. On peut re
La
catholique,
mystique
et
nat.
(suite)
commander tout spécialement
que, pour autos, de qualité
Et plus tard, les soirs de désespérance,
Bien que celte énumëration
les papiers de ce genre, auquel traditionnaliste Bretagne s'est
garantie, vendue ■ j®Dans
mon noir tourment toujours en éveil,
soit
forcément
limitée,
on
peut
spécialisée
depuis
des
siècles
Le Tirage des épreuves appartient le Lugda Lumière
le bidon
mfm"'
J'attendis en vain l'oubli du sommeil
pour le tirage des petits négatifs dans la décoration des vêtements se rendre compte quelle magnifi(Papiers par développement)
de 2 litres
M
sacrés et les broderies. La région que, utile et vivante tradition resur pellicule.
Qui seul aurait pu calmer ma souffrance...
(emballage perdu)
Sans doute, direz-vous, les pa de Quimper fabrique des bou- présente l'artisanat en France.
Et plus tard, les soirs de désespérance,
cles de chapeau et des faïences
Malgré l'extrême facilité de piers par développement sont
P. O.
El nous allons tous ainsi par le monde.
qualités. rustiques. Dans le Morbihan, les
leur emploi, les papiers à noir- pleins d'excellentes
travaux de fer forgé et de vanLes deux bras tendus désespérément
cissement direct arrivent assez Mais alors que nous pourrions
DESMARAIS FRÈRES
nerie font vivre, depuis des géné
vite à ne pas satisfaire complè- manipuler notre Vira n'importe
Vers une espérance, hélas ! vagabonde,
Les
collectivités
publiques
rations, des familles entières. La
tement les amateurs. L'obliga- où, au cours de la journée, l'em
Qui passe et s'enfuit éternellement...
Normandie,
est
restée,
malgré
la
peuvent-elles mieux
tion du tirage au jour et le temps ploi des papiers à image latente
Et nous allons tous ainsi par le monde.
concurrence
étrangère,
malgré
exigé par ce tirage (alors qu'on va nous imposer un laboratoire.
que l'initiative privée
logés — et le taudis est générales empiétements du travail à la
Il
ne
faut
pas
avoir
peur
du
mot
ne dispose souvent que de ses
Jusqu'à ce qu'un jour, mon chagrin tu meures.
machine, malgré aussi l'éparpil
résoudre la crise par une teur de toutes les maladies, de
soirées), les beaux tons noirs ob- Un laboratoire bien installé est
toutes les tares physiques, molement
de
la
clientèle,
le
pays
Dans un- froid silence ou bien dans un cri,
commode
;
mais
il
n'est
indis
tenus avec les papiers par dévepolitique de grands travaux rales, sociales.
des dentelles. Htmfleur et ses enJ'attendrai toujours en comptant les heures
loppement, et aussi leur réputa- pensable qu'au photographe pro
virons confectionnent des modè« Que l'Etat abandonne une
Aux seuls battements de mon cœur meurtri...
tion méritée de donner des é- fessionnel. Une pièce quelconpartie, la plus grande partie, de
les de bateaux et des objets en
que,
un
réduit,
la
cuisine,
peupreuves parfaitement stables, oJusqu'à ce qu'un jour mon chagrin, tu meures.
Sous ce titre « Le Réveil E- ses prélèvements, qu'il fasse bécuivre martelé. En Vendée et en
rientent normalement ceux qui vent faire, la nuit, office de laPoilou, nous trouvons des bi- conomique » publie un article néficier le propriétaire de l'inAlphonse Bonhomme
ne sont plus des novices en pho- boratoire. Pour peu qu'on dis
joutiers à l'art naïf et sobre et de M. Joseph Denais, député de demnité de réembauchage accorpose
d'une
ampoule
rouge
ou
tographie vers les papiers au
des fabricants de tapis en chif- Paris, dont voici les principaux dée à qui emploie des chômeurs,
bromure, au chloro-bromure et jaune, d'une ampoule claire et
et le coût de la construction
fons. Le Centre, Orléanais, passages :
au chlorure d'argent. Avec eux d'une table pour les cuvettes, on
« Il faut stimuler la reprise s'abaissant de 20 %, l'initiative
Touraine, res,te le fournisseaur
peut
très
aisément
faire
soi-mê
en effet, le tirage est rapide, les
des gens de bon goût et amou- du travail, maisi pour ce faire privée serait stimulée.
tons obtenus très francs ; ils of- me ses tirages sur les papiers
reux
de l'art français pour les point n'est besoin que l'Etat ou
« Ce ne serait pas 1, 2 milfrent une grande variété de sur- par développement, dont nous
Premier Avis
faïences rustiques. Le Gâtinais les collectivités publiques soient liards par an, comme dans le
face et de supports, et surtout, verrons dans nojre prochaine
seuls les initiateurs des travaux. plan Marquet, se serait quatre
possède
des
techniciens
de
'a
chronique
le
mode
d'emploi
plus
ils sont toujours préparés en
« L'Etat, les départements et et cinq fois plus que l'épargne
sculpture de sabots et du tressa
plusieurs gradations, du doux à détaillé.
communes ne doivent pas se pourrait mettre en action, sous
ge
des
paniers
de
jonc.
(fi suivre)
l'extra-dur, permettant ainsi de
Par nos soins et acte S. S. P.
A l'Est, voici l'Alsace avec ses substituer à l'initiative privée, la seule condition qu'on ne con
tirer de bonnes épreuves des clien date du 1" août 1935, enrea
c'est
celle-ci
qu'il
faut
stimuler
fisque pas s liberté et qu'on ne
poteries décorées à la main, ses
chés les plus divers.
gistré à St-Symphorien-d'Ozon
le plus possible.
l'accable pas d'impôts »
grès, ses faïences. Voici la Cham
Les papiers par développement
(Isère) le 13 août 1935 F" 47 C.
«
U
est
hors
de
doute
que,
pagne, avec ses vanniers de la
se traitent, en principe, comme
du 9 au 16 août 1935
681, Monsieur Gabriel-Joseph
si les industries du bâtiment aHaute-Marne qui font même des
les pellicules ou les plaques avec
MONTAGNY a vendu à Monvaient une activité accrue de 10
cages et des hottes, et dont les
lesquelles nous avons obtenu nos
sieur Félicien GARON son fonds
milliards et payaient donc 4
enfants fréquentent l'école nanégatifs. L'impression à une luNAISSANCES
de commerce de CAFE-RESmilliards de plus de salaires, il
tionale de vannerie de Fay-Bilmière artificielle quelconque ne
TAURANT dénommé « HOTEL
y aurait en France 400.000 chôCoda Jeannine, rue Pipet, 14.
lot.
fait apparaître aucune image à
des VOYAGEURS » sis à Ternay
meurs en moins, sans compter
— Robin Mireille, à Epinouze
Un mineur placé chez un pa- 13, Place de Miremont, VIENNE
la surface du papier. Il faut ré(Isère)
lieu dit de la gare de SéQuoi
encore
?
Le
Dauphiné
le regain d'affaires que ces chô- tron cause un dommage à au(Drôme). — Pigeon Francine, à
véler celte image dans un bain
Ses culottes sport rézin-du-Rhône Canton de SaintSalaise sur Sanne. — Chambard possède, lui aussi.des potiers, et meurs, redevenus travailleurs, trui ; le patron en est responde développement. C'esit pourSes pantalons mode Symphorien-d'Ozon (Isère).
Julia, à Primarette. — Cordier la Lorraine des fabricants de va- donneraient à nombre d'entre- sable mais, bien entendu, penquoi ces papiers sont appelés sou
Renée, mas des Tupinières. — ses de faïence rusitique. En Pi- prises commerciales.
dant
temps
le
strict
où
le
jeune
Adressez les oppositions dans
vent « à image latente », par opcardie, ce sont les verriers qui
« Par le seul fait que 10 mil- homme est réellement sous son
'es dix jours du deuxième avis
position avec les papiers à noir- Verrier Simone, à Villette Ser- constituent la majorité des artiliards de travaux supplémentai- autorité.
au bureau LYON-COMMERCE,
cissement direct, ou « à image paize. — Baby Janine, rue Vi- sans. Verriers aussi en Gascores seraient exécutés, ,l'Etat enmaine,
116
ter,
5, rue de l'Hôtel de Ville à Lyon,
Si, par contre, Te fait condamapparente ». L'épreuve dévelopgne. En Languedoc, on fabrique caisserait 16 à 1 7 millions d'imet en l'étude de M' GUILLAUD,
nable
s'est
passé
un
jour
de
pée est ensuite fixée et lavée.
PUBLICATIONS
des tuiles creuses vernissées pôts et il économiserait les presavoué, 9, cours Président-Wilpour la
Les papiers par développepour le faitage des maisons. tations servies" à. 400.000 chô- congé, quand le mineur se trouSadin Claude, peintre décorason à Vienne (Isère).
ve dans sa famille, c'est alors les
ment se classent en trois grouDans le Vivarais, on tisse à la meurs, soit 800 millions pour le
pes, qui diffèrent non seulement teur, Montée des Epies, 13 et main des étoffes de laine et de Trésor, sans compter les supplé- parents qui supportent toute la
par la sensibilité du papier, Gérard Violette, mécanicienne, soie. Les dentellières du Puy ne ments départementaux et com- responsabilité légale.
mais encore par le ton des é- rue Table Ronde, 19. — Blanc sont pas toutes disparues. Le munaux.
Ainsi en a décidé la Cour de
Joseph, agent d'assurances, à
preuves obtenues.
Gard a la corbeille tressée, cuite
Personne ne peut nier que les Cassation dans un arrêt en daLes papiers au bromure d'ar- Ste Colombe, et Bidaud Paûlet- en céramique. A Andure, on besoins de la France en matiè- te du neuf janvier 1934.
gent, tels que le LYPA Lumiè- te, sp. place St. Louis, 2. — Ber- tourne des jarres à huile, dans re d'habitations sont immenses
re, sont les plus rapides. Prépa- ger Jean, employé, mas de St. l'Aude, des cruchons et des va- nous avons des millions de mal
rés sur des supports très variés, Benoit, et Gianaro Eugénie, sp.
brillant, demi-brillant maf lisse mas de St. Alban des Vignes. —
ou à grain plus ou moins accen- Besson Julien, O. en chaussupar jour 20 FRANCS minimum
(Télép. 865)
tué, blanc ou crème, ils donnent res, quai Anatole France, 20, t
par travaux faciles, copies d'aPaquet
Laurentine,
O.en
chausdes images à tons noirs francs.
Ceux gui essayent
Les papiers au chloro-bromu- sures, rue Lafayette, 109. —
dresses et divers en toutes réreviennent toujours
re d'argent, dont le type est l'Al- Nadal Biaise, restaurateur, rue
gions. Ecrire I. G. T. R., 65 rue
PORTRAITS de tous Genres
tra Lumière, sont moins rapides, Voltaire, 40. et Lamouille Adelpour i r8 communions
d'Amsterdam, Paris.
bien qu'ils puissent encore être phine, sp. à Annemasse.
mariages, etc..
Vous qui ne faites pas
utilisés pour l'agrandissement.
MARIAGES
de
photo
allez chez
Leur particularité essentielle est
de fournir des images d'un ton
Mollard Victor,à Septème et
noir chaud, particulièrement a- Fuzier Marie, rue Druge, 53. gréable quand le papier choisi Roussin Ernest, route de Chas8, cours Wilson
est à support teinté en crème. se et Laurent Marie, rue de la
VIENNE
Quant aux papiers au chloru- Convention. — Chareyre Elie, à
Vous y verrez la dernière noure d'argent, ce sont des papiers Annonay et Bressieux Alice,
veauté que Kodak vous présente
par développement de sensibilité ma? de Massier. — Gallifet Mapour garder les portraits des êtres
chers et tous vos beaux souvenirs.
réduite, qui permet leur manipu- rius, à Assieu et Mantin Aimée
lation à la lumière jaune claire, route d'Avignon, 87. — Lassout
et même à une lumière blanche Albert, cours Brillier, 15 et Vilz
atténuée. Presque toujours pré- Marie, à Pompey (M. et M.).
Instantanément, le nouveau "Kodak"
parés sur support blanc très bril
Six -20 ou son îrère le "Kodak" Six- 16
DECES
CHEMISERIE
D'ÉTÉ
lant, ils sont destinés surtout au
est ouvert.réglé et clic : Vous avez pris
un cliché sur pellicule "Verichrome".
tirage direct des petits clichés 9
MAILLOTS
DE
BAIN
Traynard Fleury, 27 ans, à
"Kodak" Six-20 ( formai 6x9).... 295 fr.
X12 et au-dessous, dont ils font Loire (Rhône). — Magnan JoBONNETERIE DE SPORT
"Kodak" Six-16 (formai b'Aull). 550 fr.
admirablement ressortir toutes seph, 59 ans, rue Boson, 78.
PHOTOGRAPHIE
L'ATTESTE
1935
%M
OLAZUR
3
Le
VENTE
R
O
Etat-Civil de Vienne
I
JLe Droit Pratique
du
PAlTTAt-Olï
Toute la Photo
Tout
Photo
A
Voulez-vous gagner
DU
8, rue Ponsard - VIENNE
1&;
LOTERIE
H9TI0HÏ1LE
ACTUELLEMENT
Le
~ n°
37
~
_
Candélabre
j
du Temple
par DELLY
TROISIEME PARTIE
La tactique de la vieille femme devait réussir. Myriam se
trouvait profondément froissée
par la manière d'agir de Siegbert, et tourmentée à la pensée
de ce qu'on pouvait imaginer à
son sujet. Elle aurait voulu le
faire entendre au prince, mais
de quelle manière ?
« Pourtant, il faut qu'il cesse de venir !..., ou du moins
qu'il espace ses visites !» songeait-elle fiévreusement.
Mais cette pensée lui donnait
une singulière impression d'an-
goisse, d'émoi douloureux.
La caisse de musique annoncée arriva le lendemain matin,
et Myriam se mit aussitôt à
ranger les partitions et morceaux dans un des placards du
parloir. Elle accomplissait machinalement cette besogne. Son
esprit était loin de là... il s'en allait vers ce château de Hoendeck
où demeurait celui qui, après
tout, était le maître de son destin... car Mme Sulzer avait raison quand elle lui disait :
« Vous ne serez libre que tant
qu'il le voudra bien. »
La jeune femme, tout à coup,
eut un léger sursaut. La porte
du parloir s'ouvrait sous une
main ferme, le prince entrait, le
visage encore animé par la
course qu'il venait de faire à
cheyaJl, ainsi qu'en témoignait
sa tenue.
- . Sulzer a décidément la spécialité des portes ouvertes ! ditil en se découvrant. Il faudra lui
en faire l'observation ; ce n'est
aucunement prudent.
Il s'avança vers Myriam, dont
le teint s'était vivement coloré
et prit la jolie main délicate qui
se tendait vers lui d'un geste
machinal. En même temps, son
regard, animé d'un intérêt passionné, enveloppait la physionomie quelque peu bouleversée de
la jeune femme, qui luttait contre son émoi pour prendre l'air
de froideur qu'elle voulait opposer au prince, aujourd'hui
plus que jamais, après ce que
lui avait appris Mme Sulzer.
— Etes-vous fatiguée, demanda Siegbert. Vous n'avez pas
fort bonne mine, ce matin.
— Fatiguée, non... Je souffre
seulement de quelques névralgies, répondit-elle brièvement.
Elle relirait en même temps
sa main, que Siegbert retenait
dans la sienne.
— Est-ce habituel chez vous ?
— Non, je n'en ai que depuis
BLANCHARD FRERES
Kodak Six-20
10 e Tranche 1935
peu de temps.
— Il faudrait consulter Blùck
Peut-être vous
fatiguez-vous
trop ? Je vois là des broderies
qui doivent exiger une somme
d'attention excessive pour une
personne un peu délicate.
En parlant ainsi, il jetâit sa
cravache sur un fauteuil et s'approchait de la table sur laquelle
étaient étalés des parures de
corsage, une happe d'autel, des
objets de layette, ornés des plus
exquises broderies.
Myriam avait tout préparé
pour l'emballage de ces objets,
destinés à la maison qui lui
donnait du travail. Le couvercle
du carton était là, bien en vue.
portant celle indication : Muller-Brenden — Broderies et dentelles — Vienne... Et au-dessus
se trouvait cette mention : Envoi de Mme de Hakenau.
Le coeur de Myriam se mit à
battre plus vite, la rougeur se
fil plus brûlante sur son visage.
« Il » allait voir cela, et demanderait une explication. Tant
mieux, ce serait le prétexte cherché pour lui faire entendre ce
qu'elle voulait.
Mais en même temps, une
sensation d'angoisse, de profonde 'souffrance envahissait la
jeune femme.
Siegbert se pencha vers la
nappe d'autel et la considéra avec attention.
— C'est un travail ravissant !
Je ne doute pas qu'il soit dû à
Votre habileté, servie par un
sens artistique vraiment raffiné.
Elle répondit, en essayant de
contenir le frémissement de sa
voix :
— En effet, Altesse.
— C'est réellement admirable ! Vous avez, décidément, les
plus rares talents...
Il s'interrompit. Son regard
venait de tomber sur l'adresse.
Se tournant vers Myriam, il ren-
contra le regard fier et résolu de
la jeune femme, qui se raidissait pour faire face à forage
prévu.
— Qu'est-ce que cela ?.. Imagineriez-vous, par hasard, de
faire du commerce ? demanda-til impérativement.
— En effet, je vends ces broderies.
— Dans quel but ?
— J'ai l'intention de subvenir,
par mon travail, à mes besoins
et à ceux de nia soeur. Dans
quelques années, j'espère arriver à donner des leçons de
chant et de piano ; je pourrai
dès lors prier Votre Altesse de
cesser le versement de ces revenus qu'elle a cru devoir me servir, mais qui me sont pénibles à
recevoir.
Pendant un moment, Siegbert
demeura sans parole, ses yeux
chargés de sourde irritation attachés sur la jeune femme .si
belle dans sa courageuse fierté.
— Pourquoi cela vous est-il
pénible !
Le ton, bref, dur, fit tressaillir Myriam.
— Parce que vous me les accordez comme une compensation pour la fortune de ma mère, à laquelle vous m'avez interdit de toucher. Mais cette fortune, je n'aurais quand même
jamais voulu en user. Quand
nous en aurons la libre disposition, Rachel et moi la distribuerons à des œuvres charitables. .
Ainsi donc, je n'ai pas à recevoir de compensation pour un
sacrifice que je suis résolue à
accomplir de mon plein gré.
Vous m'avez fait dire autrefois par Mme S.ulzer que j'étais
libre. Eh bien, j'use de cette liberté pour arriver à conquérir
mon indépendance pécuniaire,
que je trouve indispensable à
ma dignité, dans la situation qui
est la mienne.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising