Jack is back !

Jack is back !
Jack is back !
Alors qu'ils traquaient paisiblement du Grand Ancien dans le fog londonien, les
investigateurs sont confrontés à un meurtrier bien humain qui semble avoir une dent
contre les rouquines. Pour cette fois, laissez tomber les caisses de sortilèges et
les bâtons de dynamite, mais munissez-vous de serpillières parce qu'il va y avoir du
sang à éponger : l'Éventreur est de retour.
Londres en novembre, Noël en
décembre...
Les investigateurs se trouvent à Londres
pour assister à un congrès d'archéologie ou
pour une toute autre raison, cela n'a aucune
importance. Ils logent actuellement à
Brixton, le quartier des théâtres et des music
halls où ils louent plusieurs chambres à Miss
Hook, une vieille dame pittoresque à
souhait. Cette maison se trouve au 45 Acre
Lane et il n'y a qu'une seule autre locataire :
Miss Amber, une délicieuse rousse aux yeux
verts que les investigateurs croisent parfois
dans les escaliers.
Vous pouvez développer un peu l'alibi du
congrès d'archéologie (par exemple, en
citant des pièces étranges en provenance de
hauts plateaux du Tibet ou d'îles du
Pacifique) : vos joueurs seront ainsi
persuadés qu'ils vont avoir affaire à des
objets du Mythe alors qu'il n'en est rien et
vous pourrez sourire cruellement de leur
naïveté.
Thé sanglant
Le scénario commence vraiment le soir du
mardi 15 novembre, alors que les
investigateurs rentrent tranquillement chez
eux. C'est l'heure du thé et le quartier est
calme en ce début de semaine. Devant le 45
Acre Lane, plusieurs véhicules de police sont
stationnés et des hobbies gardent l'entrée de
la maison. On ne laisse d'ailleurs pas entrer
les PJ avant d'avoir vérifié auprès de leur
propriétaire qu'ils demeurent bien là Miss
Hook arrive quelques instants plus tard
accompagnée d'un jeune homme élégant,
l'inspecteur Potter. La propriétaire a l'air
effondrée pour une raison que les
investigateurs ne vont pas tarder à
apprendre de la bouche de l'inspecteur.
Une locataire si tranquille
Que s'est-il passé ?
Dans l'après-midi, Miss Hook a aperçu
une tache au plafond de sa salle de séjour.
Elle est montée dans la chambre du dessus,
louée par une certaine Miss Elisabeth
Amber, afin de voir ce qui se passait. Miss
Amber ne répondit pas quand la propriétaire
frappa à la porte, aussi cette dernière finit
par ouvrir avec un double des clés pour
découvrir un affreux spectacle : le cadavre de
Miss Amber gisant dans une marre de sang.
Des questions et des indices
Il est évident que l'inspecteur Potter a
l'intention d'interroger sérieusement les PJ.
Qui sont-ils ? Pour quelles raisons sont-ils à
Londres ? Connaissaient-ils la victime ? Où
étaient-ils la nuit précédente entre 20 heures
et minuit, etc. ?
En posant d'habiles questions (Baratin ou
Persuasion), les PJ peuvent obtenir quelques
Jack is back ! . Page 1 [ 3 ]
Un scénario Backstab 
informations à propos du meurtre de Miss
Amber :
✔ Le meurtrier a attaché sa victime à son lit
et l'a bâillonnée, puis l'a éventrée vivante
et l'a éviscérée « proprement » avec une
lame fine et très coupante.
✔ Miss Amber est morte exsangue.
✔ Le
meurtrier
semble
avoir
des
compétences chirurgicales. Le ventre a en
effet été découpé régulièrement et sans
hésitation, la peau et les chairs ayant été
soigneusement repliées de part et d'autre
de la plaie.
✔ Il n'y a pas de traces de lutte dans la
chambre et le corps de la victime ne porte
pas de contusions.
Suspects ?
Pour l'inspecteur Potter, les PJ ne sont
pas suspects mais il tient à vérifier tous leurs
dires.
Un aspect particulièrement louche des
investigateurs est leur intérêt pour
l'occultisme que l'inspecteur découvrira en
se renseignant sur eux s'ils sont connus, en
les interrogeant ou simplement en fouillant
leurs chambres s'ils possèdent des éléments
compromettants.
En
effet,
l'inspecteur
Potter
est
relativement intelligent et il ne vas pas
tarder à comprendre au bout de quelques
meurtres qu'il est confronté à quelque chose
d'anormal et peut-être de surnaturel Cette
juste intuition permettra aux PJ d'offrir
leurs services à l'enquêteur mais les rendra
parallèlement d'autant plus suspects.
La chambre de Miss Amber
Pour l'instant, la chambre est occupée par
les policiers et le légiste (le Dr Bradley), les
PJ ne peuvent donc la fouiller. Par contre, ils
peuvent s'entretenir avec le Dr Bradley qui
ne leur apprendra pas grand-chose de plus
que l'inspecteur. Il peut simplement
confirmer que la mort est survenue entre 22
heures et minuit. Pour fouiller la pièce, il
faudra convaincre Potter d'accepter leur
assistance ou attendre la nuit et fracturer les
scellés posés par la police. Les résultats de la
fouille (TOC) sont les suivants
✔ L'adresse des parents de Miss Amber
(Redhurst, à environ une heure de train
au sud de Londres), ainsi que l'adresse de
son travail (un salon de modiste, Leclerc's
23 dans le West End).
✔ Une lettre est cachée derrière une photo :
il s'agit d'un mot doux signé par un certain
Jack Goldsworthy (cet indice est une
fausse piste que vous pouvez alimenter à
loisir, retrouver Goldsworthy pouvant
faire perdre aux PJ un temps précieux).
✔ Une pilule est tombée sur le sol de la salle
de bain. Les PJ peuvent tenter de
Scénario & Aides de jeu
Thibaud Béghin
l'analyser (à condition d'avoir le matériel
approprié à leur disposition) ou demander
ce service à un professionnel qui leur
apprendra que cette pilule est à base de
laudanum (un soporifique).
L'adresse des parents de Miss Amber,
ainsi que celle du salon Leclerc's peuvent
aussi être obtenues auprès de Miss Hook.
Massacre mode d'emploi
Attention, si vous lisez ce paragraphe vous
connaîtrez l'intrigue principale du scénario. Si
vous désirez conserver un peu de suspens lisez
d'abord le corps du texte. Le gardien doit bien
saisir la démarche suivie par Coppersmith afin
de guider au mieux les investigateurs au cours
de leur enquête :
- Ses victimes sont des jeunes femmes qui
ressemblent à Mary Oldstone et que le docteur
connaît de vue.
- Il les hante avec des cauchemars pendant
quelques nuits avant de les attaquer proprement
dit. Ses différents sortilèges lui permettent de
prévenir toute résistance de la part de ses
victimes. Ensuite, il les mutile et les tue avec un
des scalpels du Docteur Masson.
- Le Docteur Stutter, un occultiste qui avait
étudié l'histoire de Mary Oldstone, découvrit par
des moyens magiques que l'esprit de
Coppersmith était revenu en ce monde. Dès le
premier meurtre, il sut que c'était l'œuvre du
sorcier et commit l'erreur d'aller s'adresser à
Masson. Coppersmith, qui ne tient pas à être
démasqué, a tout simplement éliminé ce
gêneur.
-Si
les
investigateurs
harcèlent
Masson/Coppersmith et menacent le sorcier
comme le faisait Stutter, Coppersmith pourra les
attaquer en utilisant ses sortilèges.
Mercredi 16, dans la journée
La presse a déjà fait ses gros titres du
meurtre de Miss Amber. Tout le monde ne
parle que du « Nouvel Éventreur » et de
nombreux curieux montent déjà la garde
devant le 45 Acre Lane dont quelques
journalistes qui ne vont pas laisser sortir les
investigateurs sans les harceler de questions
(vous pouvez si vous le désirez coller un
journaliste aux basques des PJ pour le reste
de leur enquête).
La piste Amber
La seule piste dont disposent les PJ pour
l'instant est celle de la pilule trouvée dans la
chambre de la victime. Ils peuvent interroger
à ce propos les parents et les collègues de
Miss Amber. Seule une de ses collègues (une
certaine July Martins) sait que la victime
souffrait depuis quelques jours de
cauchemars récurrents particulièrement
affreux : elle rêvait qu'on la brûlait pour
sorcellerie. C'est July qui avait conseillé à sa
© Toc 20-08-08
[www.tentacules.net]
collègue de consulter un médecin, mais elle
ne sait pas à qui Miss Amber s'est adressée.
Attention : les parents de Miss Amber
peuvent se réjouir de l'initiative des PJ (ils
pensent que la police ne fera pas d'efforts
pour retrouver le meurtrier d'une « pauvre
fille sans le sou »), par contre le patron de la
boutique de modiste préviendra la police de
la curiosité des personnages.
S'ils sont très malins, les PJ peuvent
retrouver le médecin consulté par Miss
Amber à propos de ses cauchemars. En effet,
la plupart des gens s'adressent à un médecin
près de leur domicile ou de leur lieu de
travail et Miss Amber n'a pas fait exception :
le cabinet du docteur Masson se trouve à
quelques dizaines de mètres du salon
Leclerc's.
Les PJ se montrent souvent plus curieux que
le commun des mortels. Il se peut cependant
que vous ayez des joueurs particulièrement
prudents qui refusent de s'intéresser à l'affaire
du Nouvel Éventreur. Vous pouvez en ce cas
imaginer que c'est l'inspecteur Potter lui-même
qui leur demande de lui filer un coup de main.
Mercredi 16, dans la soirée
Les personnages l'apprennent par les
journaux du soir : un nouveau crime a été
commis. Il s'agit du meurtre de Miss Jane
Preston, retrouvée éventrée dans son
appartement de Grosvenor street (à
quelques pas de la boutique Leclerc's). Les
PJ ne manqueront sûrement pas de se
rendre sur les lieux.
Pas de médicaments pour Miss
Preston
En arrivant sur les lieux du crime, les
investigateurs
rencontrent
l'inspecteur
Potter qui acceptera volontiers l'aide de ces
derniers s'ils savent en faire habilement
l'offre (à vous de voir). D'après ce qu'a déjà
appris Potter, Miss Preston a reçu le soir du
15 la visite d'un homme qui s'est présenté à
la concierge de l'immeuble comme le
coursier du pharmacien. Quelques instants
plus tard, Miss Preston a donné congé à sa
bonne (Sinead Yougs). C'est Sinead qui a
retrouvé ce matin le cadavre de sa maîtresse.
Le corps de la victime présente les mêmes
particularités que celui de Miss Amber :
mutilations chirurgicales faites à l'aide d'une
lame fine et coupante, absence de traces de
lutte ou de violence.
Sinead Yougs
En interrogeant la bonne, les PJ peuvent
apprendre :
✔ Sa maîtresse (Miss Preston) souffrait
depuis quelques jours de cauchemars et
d'insomnies. C'est pour cela qu'elle avait
rendu visite au Drugstore Harper's afin de
se faire préparer un somnifère.
✔ Miss Preston avait l'habitude de recevoir
des hommes (vous voyez ce que je veux
dire), cela dit le coursier n'était pas
vraiment le genre de personnes avec
lesquelles elle s'isolait habituellement.
✔ Le
coursier
était
un
homme
particulièrement effrayant quoique fort
bien vêtu, plutôt comme un milord que
comme un coursier. Sinead Yougs le décrit
comme un homme brun portant un bouc,
Jack is back ! . Page 2 [ 3 ]
Un scénario Backstab 
avec un air cruel et méphistophélique.
Dans les dentelles
En fouillant la chambre de la victime :
✔ Il y a un portrait peint de la victime : une
ravissante jeune femme rousse aux yeux
verts (vous n'êtes pas obligé de rappeler à
vos joueurs que c'était également le cas de
Miss Amber).
✔ Un carnet d'adresse sur lequel ne sont
consignés que quelques noms :
Le cadavre
Clarence Stutter n'a pas été tué de la
même façon que Miss Amber et Miss
Preston : il a visiblement tenté de résister à
son adversaire qui l'a finalement tué en
utilisant une arme fine et très coupante.
C'est une voisine qui a aperçu la veille au
soir un homme sortir de la maison de
Stutter. La description de cet homme
correspond à celle qu'a faite Miss Sinead
Yougs.
Les livres, l'appartement
- Les « clients » de Miss Preston qui
n'accueilleront pas les investigateurs
curieux avec bienveillance (fausses pistes).
Des jets de Bibliothèque et de TOC
peuvent permettre de découvrir les indices
suivants
- Quelques cabarets dans lesquels Miss
Preston chantait parfois (fausse piste).
✔ Plusieurs pentacles et signes magiques
- Quelques noms de jeunes femmes amies
de Jane Preston, dont Miss Laura
Underwood qui n'habite pas très loin de
chez Miss Preston.
D'autres indices
✔ Chez Harper's
Le pharmacien se souvient très bien de la
visite de Miss Preston, par contre il n'a
jamais envoyé de coursier chez cette
dernière (le coursier de la boutique est de
toute façon un jeune blondinet plutôt bien
de sa personne).
✔ Chez Miss Undenvood
Miss Underwood qui est bien sûr très
émue du tragique destin de son amie (et
par ailleurs « collègue » ) est au courant
des cauchemars de cette dernière : Miss
Preston rêvait depuis plusieurs nuits
qu'elle volait au-dessus de la campagne
jusqu'à une sombre forêt où elle
s'accouplait avec le « diable ». La pauvre
était persuadée qu'elle était damnée à
cause de ses peu vertueuses activités.
Jeudi 17, le matin
La presse se déchaîne à propos de ce
qu'elle appelle le « Retour de Jack » (Jack is
back dans la langue de Lovecraft). Si les PJ
ont la bonne idée d'éplucher (jet d'idée) les
nombreux papiers consacrés aux meurtres
de Miss Amber et Miss Preston, ils pourront
découvrir dans le « Brixtonian » un article
assez insolite (Cf. aide de jeu N°1).
Ce n'est pas une rousse
jeudi 17, le soir
Les investigateurs sont contactés par
l'inspecteur Potter qui leur donne rendezvous dans un petit appartement du quartier
d'Holborn (dans le centre de Londres). Cet
appartement est celui de la dernière victime
supposée du nouvel éventreur. Il ne s'agit
pas d'une jeune femme rousse aux yeux
verts, mais d'un vieil homme, le Dr Clarence
Stutter.
Il suffit de jeter un coup d'œil à
l'appartement pour comprendre que le Dr
Stutter était un spécialiste d'occultisme les
nombreuses bibliothèques croulent sous les
livres et les ouvrages consacrés à la
sorcellerie en Angleterre et en Europe. C'est
d'ailleurs pour cette raison que l'inspecteur
Potter a fait appel aux investigateurs.
ont été tracés à la craie au-dessus des
différentes issues de l'appartement. Un
test d'occultisme permet de comprendre
que ce sont des glyphes de protection.
✔ Quelques ouvrages font une discrète
allusion au Mythe. Sur le bureau, un inoctavo relativement ancien portant le nom
de « How to fight the evil servants of the
black man » fait plusieurs fois référence
au nom secret du démon : « Narlatotef
» (la retranscription est hasardeuse). Ce
nom secret serait utilisé par les sorciers
pour appeler leur maître.
Ce livre évoque également les cas de
plusieurs sorciers brûlés au XVIIème
siècle qui auraient juré de revenir se
venger ainsi que le leur aurait promis «
Narlatotef ».
Lire cet ouvrage octroie +3 % en Mythe de
Cthulhu et coûte 1D2/1D4 points de SAN.
✔ D'après certains documents, le Dr Stutter
travaillait parfois pour la bibliothèque du
Victoria & Albert Museum (V&A).
✔ Une aquarelle gît lacérée sur le sol. Un jet
de beaux-arts permet de l'identifier
comme une œuvre assez médiocre de
l'école préraphaélite (seconde moitié du
XIXe). Elle représente une jeune femme
rousse nimbée de lumière. L'œuvre n'a ni
signature, ni titre.
Au V&A
Dans la magnifique salle de lecture de la
bibliothèque du musée, les PJ peuvent
rencontrer un collègue du Dr Stutter : Mr
Stephen North. Ce dernier décrit le docteur
comme un homme sans histoire. Il était
passionné par la sorcellerie et dépensait
toute sa maigre fortune en livres rares. Il
s'intéressait vivement à l'affaire du « Nouvel
Éventreur », ce qui ne lui ressemblait pas.
C'est également au musée que les PJ
peuvent
obtenir
des
renseignements
concernant l'aquarelle trouvée chez Stutter il
s'agit d'une œuvre d'un certain Alfred Angel,
un peintre mineur qui s'intéressait à
l'occultisme. L'aquarelle est l'esquisse d'un
tableau qui a disparu. Ce tableau était un
portrait de Mary Oldstone, une sorcière qui
fut brûlée au XVIIème siècle (aide de jeu
n°2).
À Croydon
Si les PJ souhaitent aller jusqu'à cette
petite ville (environ une heure de tortillard
depuis Victoria Station), ils peuvent
découvrir une information intéressante aux
archives de la commune (pour y accéder, il
© Toc 20-08-08
[www.tentacules.net]
faut persuader les employés et réussir un jet
de Bibliothèque) :
✔ La veuve de Coppersmith épousa le
pasteur Masson qui avait instruit le procès
en sorcellerie de son défunt époux ;
Masson reconnut les deux fils de
Coppersmith qui, dès lors, portèrent son
nom. On perd la trace de la famille
Masson à Croydon aux alentours de 1845.
✔ Ils peuvent également apprendre qu'un
certain Docteur Stutter avait déjà étudié
l'histoire de Mary Oldstone et consulté les
archives à ce propos.
Doctor Ripper présumé ?
Même si les PJ soupçonnent le docteur
Masson d'être l'Éventreur, il ne sera pas
facile de le coincer. Ainsi que peut
l'expliquer
l'inspecteur
Potter
aux
personnages,
Masson
ne
correspond
nullement à la description du tueur donné
par trois témoins successifs. C'est en outre
un médecin réputé qui compte plusieurs
personnes influentes parmi sa clientèle. Si
les PJ le rencontrent, ils pourront constater
que le docteur est actuellement souffrant
(test de Psychologie ou de Médecine : il a les
yeux cernés, le teint pâle, il semble agité et
ne cesse de se palper le visage). Le meilleur
moyen de coincer Coppersmith est de faire le
guet devant chez Masson ou de le
surprendre à demeure. Si Coppersmith est
attaqué de front, il utilisera ses sortilèges
pour s'enfuir, s'isoler et reprendre
l'apparence innocente de Masson.
La triste vérité sur cette triste histoire
Ainsi qu'il est narré dans le livre « Tales of
Witchcraft », au XVIIème siècle, une certaine
Mary Oldstone se livrait aux arts maudits de la
sorcellerie. Elle terrifiait la campagne au sud de
Londres en compagnie de son amant, un
pasteur dévoyé du nom de Samuel
Coppersmith. Les autorités mirent fin aux
criminelles activités du couple de sorciers en
envoyant un inquisiteur réputé le pasteur
Masson. Ce dernier parvint à mettre la main sur
Coppersmith mais Oldstone lui échappa. Au
cours de son procès, le sorcier conçut une vive
haine à l'encontre de sa maîtresse Mary
Oldstone qui l'avait initié aux cultes
démoniaques, et en l'occurrence à l'adoration de
Nyarlathotep. Avant de passer sur le bûcher, il
jura qu'il se vengerait de celle qui l'avait damné.
Grâce à ses pouvoirs, Coppersmith revint de
la mort pour accomplir sa vengeance en
s'emparant partiellement de l'esprit de son
lointain descendant, le docteur Masson (après
l'exécution du sorcier, l'inquisiteur Masson avait
épousé la veuve du condamné et donné son
nom aux enfants de Coppersmith). La nuit,
Masson se transforme (au sens propre) et
devient Coppersmith et n'a plus qu'une idée en
tête, tuer Mary Oldstone. Comme celle-ci est
hors d'atteinte l'esprit malade et pervers du
sorcier attaque toutes les jeunes femmes qui
présentent une certaine ressemblance avec son
ancienne maîtresse : de belles jeunes femmes
rousses aux yeux verts et au teint pâle. Il
commence par s'en prendre à toutes les
femmes de l'entourage du docteur Masson. Ses
patientes, ses voisines, etc. et ne s'arrêtera que
si les investigateurs interviennent.
Jack is back ! . Page 3 [ 3 ]
Un scénario Backstab 
sortilège est celui qu'utilise Coppersmith
pour dominer Masson).
Si les symptômes persistent...
consultez un exorciste !
Que faire de Coppersmith/Masson ? Un
homme ne peut être jugé alors qu'il est sous
l'emprise d'un aïeul sorcier. Si Masson est
simplement arrêté, il sera jugé comme aliéné
en dépit des efforts de l'inspecteur Potter et
probablement des PJ (un procès en
sorcellerie n'est pas envisageable au XXe
siècle). Il sera interné et s'évadera sans trop
de difficultés pour poursuivre ailleurs son
œuvre sanglante.
Les PJ peuvent se contenter d'abattre
Masson. Ce n'est pas une très bonne idée :
Masson est innocent et rien ne prouve que
Coppersmith ne parvienne à revenir
ultérieurement.
La seule solution est sans doute
d'organiser un exorcisme de Masson. C'est à
vous de décider si les investigateurs trouvent
un exorciste talentueux et surtout si son
action est efficace.
James Masson
FOR 15
INT 17
CON 15 POU 13
TAI 12
DEX 15
APP 14 EDU 16
PV 14 SAN 65
(Ce score est celui de Masson avant que
Coppersmith ne l'entraîne à commettre des
meurtres. Pour chaque transformation ainsi
que pour chaque meurtre. Masson perd
ld3/1D4 points de SAN).
Armes : Coup de poing 65 %, Poignard 75 %,
Revolver (cal.45) 60 %
Compétences : Baratin 65 %, Discrétion 65
%, Se Cacher 55 %, Biologie 65 %, Médecine
85 %, Premiers soins 85%, Psychologie 55%
Plus de filles, plus de sang
Pour le plus grand plaisir de tout le monde,
tant que les PJ ne mettent pas la main sur
Coppersmith/Masson, celui-ci continue à
s'attaquer aux jeunes femmes dont l'aspect lui
rappelle le douloureux souvenir de Mary
Oldstone. La liste de ses méfaits est la suivante
:
- 14/10 (découvert le 15) : Miss Amber.
- 15/10 (découvert le 16) : Miss Preston.
- 17/10 (découvert le 18) : Mary Chambers.
- 19/10 (découvert le 20) : Suzan Hoodge,
c'est une cliente du docteur Masson (ceci peut
être découvert en interrogeant le mari de Miss
Hoodge), Une voisine a nettement aperçu
Coppersmitth (même description que celle de
Sinead Yougs).
- 22/10(découvert le jour même) : Ann
Richter, une employée d'une pâtisserie située
New Bond street, etc.
Pour BaSIC
Samuel Coppersmith
FOR 15
INT 21
CON 15 POU 23
TAI 12
DEX 15
APP 7 EDU 25
PV 14 SAN 0
Bonus aux dommages : +1D4
Armes : Coup de poing 65 %, Poignard 75 %,
Revolver (cal.45) 60 %
Compétences : Baratin 65 %, Discrétion
65%, Persuasion 70 %, Se Cacher 55 %. (Cf
aussi les compétences du docteur Masson).
Sortilèges
:
Contacter
Nyarlathotep,
Cauchemar, Domination, Étreinte de
Cthulhu,
Fascination, Possession (ce
© Toc 20-08-08
[www.tentacules.net]
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising