CD63 (NKI/C3)

CD63 (NKI/C3)
CD63 (NKI/C3)
Mouse Monoclonal Antibody
Identification du Produit
Réf. cat.
45136
Description
IMPATH CD63 RTU M (NKI/C3)
Définitions Des Symboles
P
prêt à l’emploi
A
ascite
E
sérum
S
surnageant
DOC#
DIS
numéro du document
distribué par
Application
Cet anticorps est conçu pour être utilisé en
diagnostic in vitro (DIV).
L’anticorps CD63 est conçu à l’attention des
laboratoires qualifiés afin de détecter de
manière qualitative, par microscopie optique,
la présence d’antigènes associés dans des
coupes de tissus fixés au formol et inclus en
paraffine en utilisant des techniques d’analyses
immunohistochimiques (IHC) sur l’instrument
de coloration automatique ImPath. L’emploi de
cet anticorps est indiqué, après les diagnostics
différentiels des maladies, pour faciliter
l’identification des lésions mélanocytaires, y
compris le mélanome, dans le contexte de
gammes d’anticorps, des antécédents cliniques
du patient et d’autres tests de diagnostic
évalués par un pathologiste qualifié.
Résumé Et Explication
Cet anticorps réagit avec une protéine 53 kDa
qui forme une partie de la famille des fragments
de tétraspanine. L’antigène a été initialement
désigné comme une protéine de membrane
lysosomale caractérisée comme un antigène
de surface activation plaquettaire dépendante.
En fait, l’antigène CD63 a une distribution
diversifiée de la surface et dans le cytoplasme
de nombreux types de cellules, notamment les
cellules lymphoïdes, myéloïdes, endothéliales
et les mélanomes. Il a été très utile pour
identifier le Mélanome Malin. Mete et al. l’on
jugé utile pour différencier les Oncocytomes
rénaux (OR) des carcinomes à cellule rénale
éosinophile (CCRe). Dans sa série de 35 RO,
94% ont démontré une positivité apicale et
/ ou polaire CD63. De ses 77 CCRe, 96% ont
démontré un marquage cytoplasmique diffus.
Principes Et Procédures
L’anticorps primaire en question peut être utilisé
comme anticorps primaire pour la coloration
immunohistochimique des coupes de tissus
fixés dans du formol et inclus en paraffine. En
général, la coloration immunohistochimique,
utilisée conjointement avec un système de
détection
streptavidine-biotine,
permet
de visualiser les antigènes par le biais de
l’application séquentielle d’un anticorps
spécifique (anticorps primaire) dirigé contre
l’antigène, d’un anticorps secondaire (anticorps
de liaison) dirigé contre l’anticorps primaire,
d’un complexe d’enzymes et d’un substrat
chromogène avec des étapes de lavage
intermédiaires. Un système de détection à
base de polymères et sans biotine peut être
utilisé le cas échéant. L’activation enzymatique
du chromogène génère un produit de
réaction visible au niveau du site antigénique.
L’échantillon peut ensuite être contre-coloré
et recouvert d’une lamelle. Les résultats
sont interprétés au moyen d’un microscope
optique et contribuent à poser un diagnostic
différentiel des processus physiopathologiques
qui peuvent être associés ou non à un antigène
spécifique.
Les produits prédilués sont dilués de façon
optimale pour pouvoir être utilisés avec un
large éventail de kits de détection proposés par
d’autres fabricants.
Matériel Et Méthodes
Consulter l’étiquette du produit pour les
informations suivantes particulières au lot :
1.
Concentration d’immunoglobulines
anticorps
2. Informations détaillées concernant
l’origine
DIS A.Menarini Diagnostics S.r.l.
Via Sette Santi, 3
50131 Firenze
Italy
DOC# MEN45136000
FR Rev. 0,0
Cell Marque Corporation
6600 Sierra College Blvd
Rocklin
California 95677
USA
EMERGO EUROPE
Molenstraat 15, 2513 BH
The Hague
NL
CD63 (NKI/C3)
Mouse Monoclonal Antibody
Réactifs Fournis
Conservation Et Manipulation
Prédilué Le produit d’anticorps primaire mentionné contient un réactif
prêt à l’emploi, dans un flacon conçu pour être utilisé avec l’instrument
de coloration automatique Menarini ImPath. Le flacon porte une
étiquette d’identification (RFID) qui est lue par l’instrument de coloration
automatique afin de fournir les informations spécifiques du produit et du
lot.
Conserver entre 2 et 8° C. Ne pas congeler.
Pour assurer une distribution correcte du réactif et la stabilité de
l’anticorps, remettre le capuchon sur le flacon après chaque cycle et ranger
immédiatement celui-ci en position verticale dans le réfrigérateur.
Chaque réactif à base d’anticorps comporte une date de péremption.
Lorsqu’il est correctement conservé, le réactif reste stable jusqu’à la date
indiquée sur l’étiquette. Ne pas utiliser le réactif au-delà de la date de
péremption pour la méthode de conservation prescrite.
La plage de concentration en immunoglobulines prédiluées pour ce
produit est comprise entre 0,34-0,63 µg/ml.
L’anticorps est dilué dans Tampon Tris, pH 7,3 - 7,7 avec 1 % de BSA et <0,1
% d’azoture de sodium.
Aucun signe évident n’indique l’instabilité de ce produit. Par conséquent,
des contrôles positifs et négatifs doivent être testés en même temps
que les échantillons de patients. Contacter le service après-vente de
A.Menarini Diagnostics en cas de signe d’instabilité du réactif.
Isotype: IgG1/K
Reconstitution, Mélange, Dilution, Titrage
Recueil Et Préparation Des Échantillons Pour L’analyse
L’anticorps prédilué est prêt à l’emploi et optimisé pour la coloration.
Aucun mélange, reconstitution, dilution ou titrage ne sont nécessaires.
Les tissus fixés au formol neutre tamponné, inclus en paraffine et
traités en routine peuvent être utilisés avec cet anticorps primaire. Il est
recommandé de fixer les tissus au formol neutre tamponné à 10 %. Il se
peut que des résultats variables soient obtenus en raison d’une fixation
prolongée ou de processus spéciaux, comme la décalcification des
préparations de moelle osseuse.
Des différences dans les procédures techniques et de traitement du tissu
au sein du laboratoire peuvent se traduire par une variabilité importante
des résultats et nécessiter de ce fait l’utilisation régulière de contrôles.
(Consulter le paragraphe Procédures de contrôle qualité.)
Matériel Et Réactifs Nécessaires Mais Non Fournis
Chaque coupe doit avoir une épaisseur appropriée (environ 3 μm) et être
placée sur une lame de verre chargée positivement. Les lames contenant
une coupe de tissu peuvent être cuites pendant au moins 2 heures (mais
pas plus de 24 heures) dans une étuve à une température de 58 à 60° C
± 5° C.
Les réactifs et le matériel suivants peuvent être requis pour la coloration
mais ne sont pas fournis avec l’anticorps primaire:
1.
Tissu de contrôle positif et négatif
2.
Lames de microscope, chargées positivement
3.
Étuve capable de maintenir une température de 58 à 60° C ± 5° C
4.
Cuves ou bains de coloration
Avertissements Et Précautions
1.
5.Minuteur
6.
Xylène ou substitut du xylène
7.
Éthanol ou alcool
8.
Eau déionisée ou distillée
9.
Autocuiseur électrique pour l’étape de prétraitement des tissus
Prendre des précautions raisonnables lors de la manipulation des
réactifs. Porter des gants jetables et des blouses de laboratoire lors
de la manipulation de substances soupçonnées d’être cancérigènes
ou toxiques (exemple : xylène).
10. ImPath DAB Detection Kit (cat. no.: 44995)
2. Éviter tout contact des yeux et des muqueuses avec les réactifs.
Si des réactifs entrent en contact avec des zones sensibles, laver
abondamment à l’eau.
11. ImPath DAB Super Sensitive Detection Kit (cat. no.: 44994)
3.
Les échantillons de patients et tout le matériel entrant en contact
avec ceux-ci doivent être manipulés comme des substances
biologiques dangereuses et être éliminés en prenant les précautions
qui s’imposent. Ne jamais pipeter à la bouche.
4.
Éviter toute contamination microbienne des réactifs, car cela pourrait
entraîner des résultats erronés.
5.
L’utilisateur doit valider les durées et températures d’incubation.
6.
Les réactifs prédilués prêts à l’emploi sont dilués de façon optimale et
toute dilution supplémentaire peut entraîner une perte de coloration
de l’antigène.
7.
Lorsqu’il est utilisé selon les instructions, ce produit n’est pas classé
comme substance dangereuse. L’agent de conservation du réactif
présente une concentration inférieure à 0,1 % d’azoture de sodium
12. ImPath AP-Red Detection Kit (cat. no.: 44993)
13. ImPath AP-Red Super Sensitive Detection Kit (cat. no.: 44992)
14. Solutions de lavage
15. Hématoxyline ou un autre contre-colorant
16. Diluants pour anticorps
17. Réactif de contrôle négatif
18. Milieu de montage
19. Lamelles de montage
20. Microscope optique (40 à 400x)
2
MEN Template #0.0
CD63 (NKI/C3)
Mouse Monoclonal Antibody
Procédures De Contrôle Qualité
et ne répond pas aux critères du règlement européen REACH
(Enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques) en
matière de substances dangereuses pour la concentration indiquée.
Tissu De Contrôle Positif
8. L’utilisateur doit valider toute condition de conservation autre que
celle spécifiée dans la notice.
9.
Un tissu de contrôle positif doit être testé avec chaque procédure de
coloration réalisée. Ce tissu peut contenir des composants cellulaires ou
tissulaires à la fois positifs et négatifs et peut servir à la fois de tissu de
contrôle positif et négatif. Les tissus de contrôle doivent être de récents
prélèvements d’autopsie, de biopsie ou de chirurgie préparés ou fixés dès
que possible d’une manière identique aux tissus de patients. L’utilisation
d’une coupe de tissu fixé ou traité différemment de l’échantillon du patient
servira à fournir un contrôle pour tous les réactifs et toutes les étapes de la
méthode, à l’exception de la fixation et du traitement des tissus.
Le diluant peut contenir de la sérum albumine bovine et le surnageant
du sérum bovin. Les produits contenant du sérum de veau fœtal et
ceux contenant de la sérum albumine bovine sont achetés à des
fournisseurs commerciaux. Les certificats d’origine pour les produits
d’origine animale utilisés dans ces produits sont conservés par
Cell Marque. Les certificats attestent que les produits d’origine bovine
proviennent de pays où le risque lié à l’encéphalopathie spongiforme
bovine (BSE) est minime et indiquent que les États-Unis et le Canada
sont les pays de provenance de ces produits.
Un tissu présentant une faible coloration positive conviendra mieux pour
assurer un contrôle qualité optimal et pour détecter de faibles niveaux de
détérioration des réactifs. Les tissus suivants peuvent constituer un tissu
de contrôle positif pour la série d’anticorps primaire en question:
10. Comme pour tout produit d’origine biologique, des procédures de
manipulation appropriées doivent être mises en place.
Mode D’Emploi
Tissu De Contrôle Positif
Protocoles de coloration recommandés pour l’anticorps primaire en
question:
Tissu
Visualisation
Mélanome
Cytoplasmique,
membraneux
ImPath HRP Detection Protocoles:
Impath DAB Detection Kit (cat. no.: 44995)
Des tissus de contrôle positifs connus doivent être utilisés uniquement
pour vérifier que les performances des tissus traités et des réactifs
de test sont correctes et non comme une aide à la formulation d’un
diagnostic spécifique sur des échantillons de patients. Si les tissus de
contrôle positifs ne présentent pas de coloration positive appropriée, les
résultats des prélèvements des patients doivent alors être considérés
comme non valides.
Protocole Étapes:
1
Retrait du réactif: TR1
2
Vérification de la température: 103°C
3
Durée d’incubation de l’anticorps (minutes): 30
4
Température d’incubation de l’anticorps: 37°C
ImPath Alkaline Phosphatase Detection Protocoles:
ImPath AP-Red Detection Kit (cat. no.: 44993)
Tissu De Contrôle Négatif
Protocole Étapes:
1
Retrait du réactif: TR1
2
Vérification de la température: 103°C
3
Durée d’incubation de l’anticorps (minutes): 30
4
Température d’incubation de l’anticorps: 37°C
Il est possible d’utiliser le même tissu pour le tissu de contrôle positif que
pour le tissu de contrôle négatif. Les différents types de cellules présents
dans la plupart des coupes de tissus offrent des sites de contrôle négatif
internes, mais ceci doit être vérifié par l’utilisateur. Les composants ne
présentant pas de coloration doivent démontrer l’absence de coloration
spécifique et fournir une indication sur la coloration de fond non
spécifique. En cas de coloration spécifique dans les sites du tissu de
contrôle négatif, les résultats obtenus avec les échantillons de patients
doivent être considérés comme non valides.
Procédure Étape Par Étape
1.
Suivre le mode d’emploi de l’instrument ImPath pour la mise en
place du réactif à utiliser sur l’instrument de coloration automatique.
2.
Charger les lames, l’anticorps et le kit de détection dans l’instrument
ImPath selon le mode d’emploi.
3.
Différences Inexpliquées
Les différences inexpliquées dans les contrôles doivent être
immédiatement transmises au service après-vente de A.Menarini
Diagnostics. Si les résultats du contrôle qualité ne correspondent pas
aux attentes, les résultats des patients ne sont pas valides. Consulter
le paragraphe Résolution des problèmes de cette notice. Identifier
et remédier au problème, puis refaire la procédure complète sur les
échantillons des patients.
Démarrer le cycle.
4. Une fois le cycle de coloration terminé, retirer les lames de
l’instrument et bien les rincer à l’aide du tampon de lavage.
5.
Tissus
Recouvrir d’une lamelle.
Réactif De Contrôle Négatif
Un réactif de contrôle négatif doit être testé pour chaque échantillon afin
de faciliter l’interprétation des résultats. Un réactif de contrôle négatif
est utilisé à la place de l’anticorps primaire pour évaluer la coloration
3
MEN Template #0.0
CD63 (NKI/C3)
Mouse Monoclonal Antibody
Limitations
non spécifique. La lame doit être traitée avec un réactif de contrôle
négatif correspondant à l’espèce hôte de l’anticorps primaire et ayant de
préférence une concentration en IgG identique. La durée d’incubation
pour le réactif de contrôle négatif doit correspondre à celle de l’anticorps
primaire.
1.
Ce réactif est “réservé à un usage professionnel,” dans la mesure
où l’immunohistochimie est une procédure en plusieurs étapes
nécessitant une formation spécialisée pour le choix des réactifs
appropriés, la sélection des tissus, la fixation, le traitement, la
préparation des lames d’immunohistochimie et l’interprétation des
résultats de la coloration.
2.
Réservé à un usage en laboratoire.
3.
Pour utilisation en diagnostic in vitro.
Interprétation Des Résultats
La procédure d’immunocoloration provoque la précipitation d’un produit
de réaction coloré au niveau des sites antigéniques localisés par l’anticorps
primaire. Consulter la notice du système de détection approprié pour
connaître les réactions colorées attendues. Un pathologiste qualifié,
expert en procédures immunohistochimiques, doit évaluer les tissus de
contrôle positifs et négatifs avant d’interpréter les résultats.
4. La coloration du tissu dépend de la manipulation et du
traitement de ce tissu avant coloration. Les fixation, congélation,
décongélation, lavage, séchage, chauffage ou coupe incorrects, ou
une contamination par d’autres tissus ou liquides peuvent entraîner
des artéfacts, un piégeage de l’anticorps ou des faux négatifs. Des
résultats incohérents peuvent être la conséquence de variations
dans les méthodes de fixation et d’inclusion, ainsi que d’irrégularités
inhérentes au tissu.
Tissu De Contrôle Positif
Le contrôle positif coloré doit être examiné en premier pour vérifier que
tous les réactifs fonctionnent correctement. La présence d’un produit de
réaction coloré de manière appropriée dans les cellules cibles indique une
réactivité positive. Consulter la notice du système de détection utilisé pour
connaître les réactions colorées attendues. Selon la durée d’incubation et
la puissance de l’hématoxyline utilisée, une contre-coloration donnera
une coloration bleu pâle à bleu foncé des noyaux cellulaires. Une contrecoloration incomplète ou excessive peut compromettre l’interprétation
correcte des résultats. Si le tissu de contrôle positif ne présente pas de
coloration positive appropriée, les résultats des prélèvements des patients
sont alors considérés comme non valides.
5.
6. L’interprétation clinique de toute coloration positive, ou de son
absence, doit être évaluée dans le contexte de l’historique clinique,
de la morphologie, d’autres critères histopathologiques ainsi que
d’autres tests diagnostiques. Cet anticorps est conçu pour être
utilisé, le cas échéant, dans une gamme d’anticorps. La réalisation
de la coloration relève de la responsabilité d’un pathologiste qualifié
devant être familiarisé avec les anticorps, les réactifs, les gammes
diagnostiques et les méthodes de coloration utilisés. La coloration
doit être réalisée dans un laboratoire autorisé et accrédité, sous le
contrôle d’un pathologiste, responsable de l’examen des lames
colorées et de la pertinence des contrôles positif et négatif.
Tissu De Contrôle Négatif
Le tissu de contrôle négatif doit être examiné après le tissu de contrôle
positif afin de vérifier le marquage spécifique de l’antigène cible par
l’anticorps primaire. L’absence de coloration spécifique dans le tissu de
contrôle négatif confirme l’absence de réactivité croisée de l’anticorps avec
les cellules ou les composants cellulaires. En cas de coloration spécifique
dans le tissu de contrôle négatif, les résultats obtenus avec les échantillons
de patients sont considérés comme non valides. Toute coloration non
spécifique, si présente, aura un aspect diffus. Une coloration claire
sporadique du tissu conjonctif peut également être observée dans les
coupes provenant de tissus qui ne sont pas fixés de façon optimale.
Des cellules intactes doivent être utilisées pour interpréter les résultats
de la coloration. Les cellules nécrotiques ou dégénérées présentent une
coloration non spécifique.
7.
Des anticorps et réactifs prêts à l’emploi sont fournis à la dilution
optimale pour une utilisation conforme aux instructions. Tout écart
par rapport aux procédures de test recommandées peut invalider
les résultats attendus. Des contrôles appropriés doivent être utilisés
et documentés. Les utilisateurs doivent, quelles que soient les
conditions, accepter la responsabilité de l’interprétation des résultats
des patients.
8.
Des produits sont fournis sous forme concentrée afin que l’utilisateur
puisse ensuite les diluer et les utiliser de façon optimale, à condition
que ce dernier établisse des techniques de validation appropriées et
s’y conforme. L’utilisateur doit valider l’emploi d’éventuels diluants
autres que ceux recommandés dans la présente. Une fois que
l’aptitude à l’emploi de l’anticorps primaire a été validée, tout écart
par rapport aux procédures de test recommandées peut invalider
les résultats attendus. Des contrôles appropriés doivent être utilisés
et documentés. Les utilisateurs doivent, quelles que soient les
conditions, accepter la responsabilité de l’interprétation des résultats
des patients.
9.
Ce produit n’est pas conçu pour être utilisé en cytométrie en flux.
Tissus De Patients
Les échantillons de patients doivent être examinés en dernier. L’intensité
de la coloration positive doit être évaluée en tenant compte de la
coloration de fond du réactif de contrôle négatif. Comme avec tout
test immunohistochimique, un résultat négatif signifie que l’antigène
en question n’a pas été détecté et non pas que l’antigène est absent
des cellules ou du tissu testés. Une gamme d’anticorps peut faciliter
l’identification de faux négatifs (voir le paragraphe Résumé des résultats
attendus). La morphologie de chaque échantillon de tissu doit également
être examinée à l’aide d’une coupe colorée à l’hématoxyline et à l’éosine
lors de l’interprétation des résultats immunohistochimiques. Les résultats
morphologiques et les données cliniques pertinentes du patient doivent
être interprétés par un pathologiste qualifié.
10. Les réactifs peuvent présenter des réactions inattendues sur des tissus
qui n’ont pas été testés auparavant. En raison de la variabilité biologique
de l’expression antigénique dans les néoplasmes ou d’autres tissus
pathologiques, la possibilité d’obtenir des réactions inattendues sur des
groupes de tissus déjà testés ne peut cependant pas être totalement
éliminée. Contacter le service après-vente de A.Menarini Diagnostics
en documentant les réactions inattendues soupçonnées.
4
MEN Template #0.0
Une contre-coloration incomplète ou excessive peut compromettre
l’interprétation correcte des résultats.
CD63 (NKI/C3)
Mouse Monoclonal Antibody
11. Les tissus provenant de personnes infectées par le virus de
l’hépatite B et contenant l’antigène de surface du virus de l’hépatite
B (HBsAg) peuvent présenter une coloration non spécifique avec la
peroxydase de raifort.
Étude De Tissus Sains (continué)
Tissu
12. Lorsqu’ils sont utilisés au cours des étapes de blocage, les sérums
normaux ayant la même origine animale que les antisérums
secondaires peuvent donner des faux négatifs ou des faux positifs à
cause de l’effet des auto-anticorps ou des anticorps naturels.
Total
Cas
des Cas
Positifs Testés Notes
Poumon
0
2
Coeur
1
1
Œsophage
0
1
13. Des faux positifs peuvent apparaître en raison de liaisons non
immunologiques des protéines ou des produits de réaction du
substrat. Ils peuvent également être provoqués par une activité
pseudoperoxydasique (érythrocytes), une activité de la peroxydase
endogène (cytochrome C) ou de la biotine endogène (par exemple:
foie, cerveau, sein, rein) en fonction du type de technique
d’immunocoloration utilisée.
Estomac
1
1
Intestin grêle
1
1
Côlon
1
1
Foie
1
1
Glande salivaire
1
1
Vésicule biliaire
1
1
Rein
1
1
14. Comme avec tout test immunohistochimique, un résultat négatif
signifie que l’antigène n’a pas été détecté et non pas que l’antigène
était absent des cellules ou du tissu testés.
Vessie
1
1
Prostate
2
2
Utérus
2
2
Trompe de Fallope
1
1
Urètre
1
1
Col de l’utérus
0
1
Muscle squelettique
0
1
Muscle lisse
0
4
Peau
0
1
Nerf périphérique
0
1
Mésothelium
1
1
Graisse
0
1
Placenta
1
1
Limitations Spécifiques
1.
Les produits à base d’anticorps prédilués sont optimisés pour être
prêts à l’emploi. En raison de la possibilité de variation au niveau
de la fixation et du traitement des tissus, il peut être nécessaire
d’augmenter ou de diminuer la durée d’incubation de l’anticorps
primaire en fonction des échantillons individuels.
2. En association avec les systèmes de détection et les accessoires,
l’anticorps détecte le ou les antigènes qui résistent aux procédures
de routine comme la fixation au formol, le traitement et la coupe
des tissus. Les utilisateurs qui s’écartent des procédures de test
recommandées demeurent, comme ils le seraient dans n’importe
quelle situation, responsables de l’interprétation et de la validation
des résultats des patients.
Cet anticorps colore des tissus sains, comme indiqué dans la
documentation publiée.
Étude De Tissus Pathologiques
Résumé Des Résultats Attendus
Se reporter aux tableaux de réactivité suivants:
Tissu
Étude De Tissus Sains
Tissu
Total
Cas
des Cas
Positifs Testés Notes
Cerveau
0
1
Cortex adrénal
1
1
Ovaire
0
1
Pancréas
1
1
Parathyroïde
1
1
Pituitaire
1
1
Testicule
1
1
Thyroïde
1
1
Sein
2
2
Rate
1
1
Amygdale
1
1
Thymus
1
1
Moelle osseuse
1
1
Carcinome canalaire invasif
du sein
21
24
Adénocarcinome du côlon
19
19
Cet anticorps colore les tumeurs, comme indiqué dans la documentation
publiée.
Dépannage
1.
Si le contrôle positif présente une coloration plus faible que celle
attendue, vérifier les autres contrôles positifs testés pendant le
même cycle de coloration pour déterminer si cela est dû à l’anticorps
primaire ou à l’un des réactifs secondaires communs.
2. Si le contrôle positif s’avère négatif, vérifier les autres contrôles
positifs testés pendant le même cycle pour déterminer si la cause
sous-jacente se rattache à l’anticorps primaire ou à l’un des réactifs
secondaires communs. Il se peut que les tissus aient été mal prélevés,
5
MEN Template #0.0
Total
Cas
des Cas
Positifs Testés Notes
CD63 (NKI/C3)
Mouse Monoclonal Antibody
fixés ou déparaffinés. Suivre la procédure adéquate de prélèvement,
de conservation et de fixation.
3.
En cas de coloration de fond excessive, des taux élevés de biotine
endogène peuvent être présents. Une étape de blocage de la biotine
doit être incluse, à moins qu’un système de détection sans biotine
soit utilisé, auquel cas la biotine présente n’est pas un facteur décisif
pour la coloration de fond.
4. Si toute la paraffine n’a pas été éliminée, la procédure de
déparaffinage doit être répétée.
5.
Si les coupes de tissus se détachent des lames, vérifier que les lames
sont chargées positivement. Parmi les autres causes susceptibles
d’avoir un impact négatif sur l’adhérence du tissu, notons un séchage
insuffisant de la coupe tissulaire sur la lame avant la coloration ou
une fixation dans du formol dont le pH n’est pas neutre (formol
neutre tamponné). L’épaisseur du tissu peut également y contribuer.
Pour connaître les mesures correctives à prendre, consulter le paragraphe
Procédure étape par étape ou contacter le service après-vente de
A.Menarini Diagnostics.
Bibliographie
1
2
3
4
5
Azorsa DO, Hyman JA, Hildreth JE. CD63/Pltgp40: a platelet
activation antigen identical to the stage-specific, melanomaassociated antigen ME491. Blood. 1991 Jul 15;78(2):280-4.
Barrio MM, Bravo AI, Portela P, Hersey P, Mordoh J. A new epitope
on human melanoma-associated antigen CD63/ME491 expressed
by both primary and metastatic melanoma. Hybridoma. 1998
Aug;17(4):355-64.
Demetrick DJ, Herlyn D, Tretiak M, Creasey D, Clevers H, Donoso
LA, Vennegoor CJ, Dixon WT, Jerry LM. ME491 melanomaassociated glycoprotein family: antigenic identity of ME491,
NKI/C-3, neuroglandular antigen (NGA), and CD63 proteins. J Natl
Cancer Inst. 1992 Mar 18;84(6):422-9. Erratum in: J Natl Cancer Inst
1992 May 6;84(9):727.
Mete O, Kilicaslan I, Gulluoglu MG, Uysal V. Can renal oncocytoma
be differentiated from its renal mimics? The utility of antimitochondrial, caveolin 1, CD63 and cytokeratin 14 antibodies in
the differential diagnosis. Virchows Arch. 2005 Dec;447(6):938-46.
Epub 2005 Aug 17.
Kwon MS, Shin SH, Yim SH, Lee KY, Kang HM, Kim TM, Chung
YJ. CD63 as a biomarker for predicting the clinical outcomes in
adenocarcinoma of lung. Lung Cancer. 2007 Jul;57(1):46-53. Epub
2007 Mar 12.
6
MEN Template #0.0
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising