annales_master2_staps_2011_2012_

annales_master2_staps_2011_2012_
 Université de Nantes
UFR STAPS
Année universitaire 2011/2012
1 session, ler semestre
Année d’études : M2 MEF EPS Durée de l’épreuve : 5h
Enseignant responsable : P. Macquet, J. Salliot Documents autorisés : aucun
UE 10 Questions professionnelles et éclairages scientifiques
EC 10.1 Approche socio-historique de l'Education Physique et Sportive
Sujet :
En quoi, au cours du XXe siècle, la mise en conformité scolaire de l'éducation
physique et sportive a eu des effets sur sa spécificité et son originalité en tant que
discipline d'enseignement ?
Université de Nantes
UFR STAPS
Année universitaire 2011/2012
1% session, 17 semestre
| Année d’études : M2 MEF DA Durée de l’épreuve : SH
Enseignant responsable : Florence Baldet, Jean-Luc | Documents autorisés : programmes disciplinaires.
Bodin., Guy Dersoir.
UEF 10 : Questions professionnelles et éclairages scientifiques
EG 10.2- Fondements de l'enseignement de l'EPS. Connaissances spécifiques et mise
en œuvre des programmes disciplinaires
Sujet :
En quoi et comment une équipe d'enseignants d’EPS peut-elle proposer aux élèves
auxquels elle s'adresse une EPS équilibrée alliant transformations motrices et
\connaissance de soi ?
Université de Nantes
UFR STAPS
Année universitaire 2011/2012
1°° session, ler semestre
Année d’études : M2MEF Durée de l’épreuve : 1h30
Enseignant responsable : Mathieu Failler et Martine | Documents autorisés : aucun
Meillerais
UEF 10 Questions professionnelles et éclairages scientifiques
EC 10.3 Pratique et didactique des APSA d’entretien de soi (C.P.5)
Les deux sujets doivent être traités sur des copies différentes.
Sujet 1 : STEP (10 points) M.Meillerais
Après avoir pris connaissance de la leçon proposée en annexe :
a- Précisez :
b-
Le niveau des élèves auxquels elle peut s'adresser. Justifiez votre réponse à l'aide
d'indicateurs issus de la leçon.
Le mobile support de cette leçon. Justifiez votre réponse à l'aide d'indicateurs issus de la
leçon.
La transformation visée possible. (passer de... a)
Après avoir défini ce qu'est le « savoir s'entrainer » précisez en quoi cette situation répond
à cette exigence ?
C-
bei
d-
Mettez en évidence deux problèmes que peuvent rencontrer les élèves dans la réalisation
d'une situation choisie parmi celles de la leçon. (2a, 2b, 2c ou 2d)
Quels peuvent être deux critères de réalisation à proposer aux élèves pour les aider à
résoudre un des problèmes ?
En vous appuyant sur les programmes du niveau de classe possible précisez deux éléments qui
montrent que cette leçon s'y inscrit.
e-
Dans ce type de leçon et en vous appuyant sur la formule de Karvonen précisez dans quelle
fourchette de fréquence cardiaque peuvent se situer les élèves.
Lecon N, n°3 du cycle
Objectifs
-mémoriser 2 nouveaux blocs et les réaliser malgré les perturbations/ aux reperes :
-dans l’espace
-dans le temps
-Créer avec des contraintes/ à l’espace et au temps
Situations
L'apprentissage du nouveau bloc (boucle « scoop ») se fait « par addition », chaque bloc démarre à
droite et n’est pas réalisé en démarrant à gauche
Le BPM est de 130 au début de chaque tâche puis évolue toujours jusqu’à 140
1) Echauffement : variations autour de « 3 genoux répétition » (cf. fiches) + étirements comme en
leçon N-1 2) Apprentissage frontal de 2 nouveaux blocs : la boucle « scoop »(cf. fiches) 3) variantes
de temps et d’espace sur la boucle SCOOP
Le
parallèle avec changement de STEP sur 16 temps (un genou D+ turn pour se déplacer + 3 genoux G
répétition), celle qui est au bout doit se déplacer pour revenir au début de la ligne
À. (az STEP IN LINE » : Réaliser la boucle « scoop » en frontal mais par groupe de 7-8 STEP en
(B-« WHEELING » : Idem mais par groupe de 4 ou 5 STEP disposés en étoile, changer de STEP
en 16 temps (1 genou D+ turn+ 3 genoux G) |
(Par groupe de 4 ou 5, réaliser la boucle SCOOP avec STEP disposés en 2 lignes face à face
puis dos à dos
(d-Par groupe de 4 ou 5, réaliser la boucle SCOOP STEP en ligne en cascade : la 1“° effectue
seule les 8 premiers temps du bloc (les 4 scoop) puis la 2è « rentre » dans le bloc sur les 8 temps
suivants (les side touch) puis la 3è « rentre » dans le bloc sur les 8 temps suivants (lunge) et ainsi de
suite
{езРаг groupe de 4 ou 5 STEP en ligne, réaliser la boucle SCOOP en canon avec un décalage
initial de 8 temps
2) par groupe de 4 ou 5 inventer une boucle de 2 blocs et y insérer une variante d'espace et une
variante de temps (environ 10à 15’ de temps de recherche) - presentation d'un groupe devant le
reste de la classe-BPM 140
Bilan
Quelques élèves absents (voyage en Allemagne)
Intéressant de se limiter à 2 blocs pour pouvoir jouer sur l’espace, les relations aux autres, le temps
mos
quesne, Lycée Rabelais - C.Guéret UFRAPS Rennes 2 2010-2011 Page 3
E e AA
I. Du
Sujet 2 : (10 points) M. Failler
En vous appuyant sur le contexte décrit dans le document joint (Lycée SMT) proposez
la 3ème leçon du cycle.
2
|
b-
C-
d-
Précisez l’objectif de leçon et les transformations visées.
Déterminez les ateliers que vous retenez pour cette leçon.
Décrivez la leçon.
Précisez vos interventions particulières ou adaptations.
Tous vos choix devront être argumentés.
Vous pourrez déterminer les conditions matérielles de votre choix.
adno19 ua shods sap ronbyeid e alpusiddy €
PESIIIE,S U9 SHOdS SIp ILLANONIG 7
"SofosnE Sof rddojssap “Iapnojap as “aIpusyp og ‘I
"Sda.1 2P suonemtosa1da y
"S3AIXIGZ1 SOUDE} SI] Nod usune 39
Sa migesuodsar sap juaurarroe) juauuId “SAnnaduroo “asuajuT anbrjerd ej auroras suodIed $27]
‘Say!{Igesuodsa1 sap arpaasd nod juoure “UOIjEAIISGO,p
19 TOTS Sp SIE) SI] INS SIIxe SA]d ‘suodreZ sa| onb sosnamodL sad juos sali say
JUDWOIJSHUISSI I[ENUI9 VOISIA ‘SIOISSQIF
591899 “UONELIPIOOS ap 19 LONETOSSIP ap “algijInbo,p saurajgo1d : assejo er 2p Hednid 27
"AUMeu op anbuer ossejo el ap этош et 'suodreg 59] 2315 jUStuUMIPjOU IOS ap ojonuos
op onbueur un red juasmper as Jo alla 20558 Jue? saindstp sagg -sadno1? sinad op uoneunto y
JASIJEUES SO] SITENUOS Ne NO qUanbr durs spi, nb 1nod manour soj jo 1ossnod Saf Ine] []
(uoneondun,p 3a anuouojne,p nad) JosmMedIo,s
USUNIOS )9 JANE NO 211p Ina] INEy y “sasrogid sa 32 5991рво 591) ano JUSAIOP SOUDE] SIT
SEUISYSS SIP NO SUOHRIISUOWZP Sap e Sins Sarpoy] SOI wams]rez said jusouarduron
"sadepirearq ap dnooneog ‘эле в e Æ Jr, nb 90 Juaanos sed JUSAES IN ‘]INpa1 Sal]
uonusne,p seyloede” - yHOya,p uonou ap nad Guourosnure,| 19 onbrjeid ej ms saxe son SIA
“a9UUE J op Ing3p 3] sindsp smoo
9p spsindxa + 19 1105 1parpusA 9[ SILOS 919 JUO £ - SSA2J9 59] DOAR jUaUII[391 UN, p UONEIOQR[
“HA пр ноценохэ ‘эшешос PJ ap VonemuImnoe
119198 ® ЭПоЦутр элеюН ‘JA np anios el JUEAE asnf ULT ® Чб1 ap Iporpuoa 9] sino
SA по sonbrismapaeren
Quatuapoduos ap juowassrusae) aydjopoy ‘10101 ‘srxapy ‘uanseqag
“QUIOIUY ! odnO1Z np eaen ne ya ounyiAr ne axnu yusanad syuedone 32 smajeqinpad $2499 €
‘sagnojdxaut stew ssymasaid sayroedeo
— O[13ely S11 9SSE[D Op 2p |, "ISIQUIOS 12 Isuuoptreqe ynad 955819 Bf ‘[991 [TRARY Op aouasqy
SUIT 77 — IUPAL, P Ue T JUO Y — sIUejqnopo: [| — suOSIEI be “SINN 9 : S9A912 NE
"SofRIJU23 sanbrsIIyIV.AVJ
SUISHAIPV “L op L Teqpuey o yseg '“qany 29100} : 5эШпобеш 10200221 19552 'S3majjo9 suods aoueujuropa1d: ESTTATOS
“9L19IX9,] INS JANO, S -
(цэша в по 19 J00dsar) anerosse ora el ap adessntuaiddy -
9aseropds un ‘Jruods un 1911044 -
59190291] ЭР 9%} - OIPJLIO[OA JUOMOSSIISIAUT UN INS 99SEE
“yofoad wos 33 SV,"
7 U a au US UOHEINDSNIA
mL a pal “sus € U2 MOdSOIOY — sani? au Sand U2 anbrsemwAn Tyg qv sop uonewurerdol,
TEDHINEFEIDLQ NE 99U919J21 US TONENTEAS
PIUNDPS ta [Nas Inbnesd
‘onbnuo 1dsa | 13ddofasgp *saniods amino Pl Y 33P999€ PIE) sad 19nbryesd - camiods amnypno ey Ins 1LANO,S -
“BOLTJOUT PJIOEDI JS, P SINIJOEÏ Sa] Joddoj3a0p
— SHON9E $95 эр 120591 Of INTELMOS —10S ap sanisod ademi oun JOSLIOAR] : S4g ua 2IISSNII EJ R an9ly JUN --
"SABEN, posnid — sa[391 sap ¡00dsar : ajranoopfos ap ya знэшопиопоно} эр 59891 52| озрнэзйшо:)
‘5009190
“Sa9UEPA J9 SII soANIOds suonenejsu]
ofosd wos yo SA]
PpuOUI 3] INS JLIANO Ss op ¿UejUO | e apor g -
“)ISSN9I Ej JOSLIOAR.J -
PHAND[[00 U3 LA PJ Ja NONESITEIDOS El 19ddo[ss2g -
ayjeuvosiad es 13ddojsagp € juejua,z Jopry -
“Xn2A24o 9p adnos ‘anejuswnssA onus) “S3JISIA : JOLIS sp SULISIPNOND эта эр jusura]Say
‘oureuras red Iprur-sorde un « nosteux ap yods » np anbyed “Sag,[ ap sad ug
MARX NO эт 105 ПБ ef np 12 “axas IN9[ ap “a9g Ino op uonouoy us « uosiewr » US SMIEdas SHASIY]
“(Bale [reaen ap near) ourewas эпБецо
9 ULT E UY op sInoa IpaIpusa пе тропу па
“716 - £007 92q ne ajISSNAI ap XT
PHXTU ef 32 Jems) | ‘odnosd op DIA I ed sayouanpyur JUQUIQUOZ S2AI]9 SI] INUI
SUONE[S1 — Jusanad o sr,nb sap juo1sa) 9 SNULOSI ANI,p UTOSaq ¡UC — Hoya, p tonou ef jusmiera sed uo,U 19 JSIOr ap a1mpno
Sun E OMA juayuaredde s - « SISIOARJ US SURU » - (awassIQej9,| ap onbiurosn) suadies ap a uofeu — SIA? 7601
(Sres say Ins sjueyua sinal
—3enuo> snos yALId a39A7-232105)
(£007) 19 f01d nos ya JuSuass TE), T
1Sa Y sa9stTenpIA pur sapie — (sanduo[ 5ээшто) по тпоб цбу ® Ч] эр 5эрг 3
ameurar mod suared sor red Istoro quaanos) jeurojuy - nesq pued “Xnareds *sareyooy ce
CG apul ЭР Э$58 [2 В] эр S9A9[9 SIT
(S6) asroyuoq — TINS 99047]
Université de Nantes
UFR STAPS
Année universitaire 2011/2012
Premiere session,
Année d’études : Master MEF-EPS 2°™ année Durée de l’épreuve : 2 heures
Enseignant responsable : Lebouvier Bruno Documents autorisés : Aucun
|
UEF n° 11 : Enjeux professionnels et développement de compétences
EC n ° 11-1 : Concevoir des situations d'enseignement / apprentissage en
Education Physique
Vous devez produire un « modèle » de conception des situations d’enseignement-apprentissage.
Ce modèle doit pouvoir être envisagé comme un outil qui aide les enseignants à concevoir des
situations d’enseignement-apprentissage.
I] devra se présenter sous forme schématique et articuler des composantes incontournables d’un
projet d’enseignement : Thème d’étude, objet d’étude, compétence, objectif de prestation et de
transformation, contenus, problèmes, dispositif …
Le schéma qui articule ces différentes composantes sera présenté sur un format A4.
Vous définirez les termes et les articulations, donnerez le mode d’emploi de ce modèle et vous
l’illustrerez par un exemple pour une APSA et des élèves votre choix.
10 points sur la définition des concepts et l’articulation qui structure le modèle.
10 points sur le mode d'emploi et l’illustration de ce modèle dans une APSA.
Université de Nantes
UFR STAPS
Année universitaire 2011/2012
1% session, 1% semestre
Année d’études : Master 2 MEF EPS Durée de l’épreuve : 2h.
Enseignants responsables : Guylaine Cado, Eric Documents autorisés : aucun
Brotons, Julien Salliot et Stéphane Bellard
UE 11 Enjeux professionnels et développement de compétences
EC 11. 2 Connaissance du système éducatif et des institutions
Vous traiterez au choix l’un des 3 sujets suivants :
Sujet | : |
En tant que responsable de l’activité football au sein de 1 Association Sportive de votre
établissement, vous encadrez un déplacement de l’équipe minime. Après 5mn de match, l’un de
vos joueurs est rudement taclé et tombe au sol. Il se tient le genou en hurlant. L’un de vos 3
remplaçants pénètre alors instantanément sur le terrain en insultant l’élève qui arbitre et en
menaçant le joueur ayant blessé son camarade.
1. Comment réagissez-vous ?
2. Comment pensez-vous qu’il soit possible d'anticiper et de prévenir ce genre d’incident ?
Sujet 2 :
Avec une classe de 4°", lors d’une séance de gymnastique, alors que vous êtes occupé à aider
un élève au sol, un élève inapte ponctuel se blesse en effectuant un salto sur le mini-
trampoline.
1. Comment réagissez-vous ?
2. Comment est-il possible d’anticiper et de prévoir ce genre d’évènements ?
Sujet 3 :
Vous venez d’arriver en tant que professeur titulaire au sein d'un lycée professionnel qui
compte 75% de filles. Alors que vous souhaitez mettre en œuvre une AS « football », vos
collègues vous le déconseillent en précisant qu’ici, alors que la moitié des élèves a cours le
mercredi après-midi, seules les activités de détente et d’entretien de soi fonctionnent à l’AS sur
le créneau du midi.
1. Comment réagissez-vous ?
2. Sur quels arguments va reposer votre démarche ?
Université de Nantes
UFR STAPS
Année universitaire 2011/2012
lére session, 1% semestre
Année d’études : Master MEF-EPS 2" année Durée de l’épreuve : 2 heures
Enseignant responsable : Lebouvier Bruno Documents autorisés : tous
UEF n° 11 : Enjeux professionnels et développement de compétences
EC n ° 11-3 : "ACCOMPAGNEMENT ET ANALYSE DES PRATIQUES.
APPROCHES PLURIELLES."
I- A partir de Pextrait suivant, vous proposerez des éléments d’analyse de la séance
décrite par le formateur suite à sa visite auprès d’un enseignant stagiaire: Vous ferez des
hypothèses sur les causes et les raisons des « pannes » d’implication. Vous mobiliserez
pour cela des cadres pédagogique et didactique et vous argumenterez vos analyses par des
références théoriques (10 pts)
II- Faites des propositions alternatives pour faire évoluer l’implication des élèves lors de la
séance à venir en course de relais. (10pts)
Extrait du compte rendu d’une visite de formateur auprès d’un enseignant stagiaire :
« Classe de seconde
Les informations recueillies pour analyser la pratique de l'enseignant ont porté essentiellement
sur son activité et celle des élèves. L'observation a été effectuée lors d’une troisième séance de
deux heures d'un cycle d'Athlétisme. C'est a partir d'incidents critiques que volontairement les
dysfonctionnements sont mis en avant pour aider l'enseignant stagiaire à analyser son
Jonctionnement. Ce compte rendu minore ainsi sans doute, certains aspects positifs du travail
présenté.
1 / Déroulement de la séance :
Après un rapide échauffement constitué de quelques minutes de course et d’étirements, la
séance débute par un travail de relais. La seconde partie de la séance visait à un travail sur
deux ateliers différents dans une activité de pentabond ou de javelot selon le choix des élèves.
La première situation proposée en relais vise à déterminer le moment de départ du relayeur en
Jonction de la vitesse du relayé. Une zone balisée dans l’espace arrière proche du relayeur lui
permet de prendre des repères de départ. Les courses s'enchaînent sans témoin ni opposition.
Le premier coureur doit rattraper le second qui doit partir le plus vite possible à partir de
différentes marques de départ. Les tests effectués doivent permettre aux élèves de régler
progressivement la marque de départ du relayeur. Dans cette situation les élèves décrochent
rapidement ou détournent la tâche en transformant l'exercice en une course entre les deux
coureurs. Le départ à la marque n’est jamais respecté
La seconde situation de relais suivante est une confrontation entre trois relais de deux coureurs.
Elle est envisagée pour permettre le réinvestissement du savoir établi précédemment. Les
comportements des élèves sont hétérogènes. Des relayeurs attendent d’avoir le témoin dans la
main pour partir. D'autres partent avant l'arrivée du relayé, tournés vers l’arrière. D'autres
enfin se mettent en action au passage du relayé sur la marque, le bras tendu en arrière.
La situation de pentabond concerne un groupe d'une douzaine d'élèves. A partir d’un élan
réduit ils doivent enchaîner et coordonner les cinq impulsions du pentabond. Ils sont invités à
déterminer leur planche d'appel. Les comportements sont hétérogènes. Un groupe de fille
décroche rapidement, elles cherchent au cours de quelques essais à assurer la coordination
demandée. Un autre groupe semble plus engagé dans une logique de performance. Ils cherchent
à se confronter et à reculer leur zone d'impulsion.
Des événements qui peuvent apparaître critique :
- Les décrochages et les détournements de tâche dans les situations de relais
- Les décrochages et l'absence de référence à la performance en penta bond »
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising