transTMV7.pd

transTMV7.pd
PILOTAGE A DISTANCE
DU TM-V7
Pour une utilisation en point haut comme transpondeur,
et comme station d'écoute de la fréquence des balises aviation.
FONCTIONNEMENT DU TM-V7 EN TRANSPONDEUR
COMMANDABLE A DISTANCE.
Par F1LVT
Version 2.6
ADRASEC 38
Janvier 2002
1. AVERTISSEMENT.......................................................................................................... 3
2. EVOLUTION DES REALISATIONS................................................................................ 4
3. PILOTAGE A DISTANCE ............................................................................................... 6
4. MODIFICATION DE LA PUISSANCE DE SORTIE......................................................... 8
5. CHOIX DE LA FREQUENCE DE COMMANDE / CTCSS............................................... 9
6. PREPARATION DU TM-V7 (phase 1-1) ...................................................................... 10
7. ANNULATION DE LA PROGRAMMATION (phase 1-2).............................................. 12
8. MODE COMMANDE ET MODE TRANSPONDEUR..................................................... 13
9. COMMENT PILOTER LE TM-V7 A DISTANCE (phase 2-1) ....................................... 14
10. COMMENT RETRANSMETTRE LA FREQUENCE 121,5 (phase 2-2) .................... 15
11. CAS DU TRANSPONDEUR BLOQUE PAR UNE FREQUENCE VHF (phase 2-3)... 16
12. CAS DU TRANSPONDEUR BLOQUE / UTILISATION DU CTCSS ………………….17
13. QUELQUES REMARQUES ........................................................................................ 18
14. FICHE RESUME : EXEMPLE D'UTILISATION........................................................... 19
15. PILOTAGE PAR UN KENWOOD TH79...................................................................... 21
16. PILOTAGE PAR UN YAESU FT470 ........................................................................... 23
17. REFERENCES............................................................................................................ 24
18. ANNEXES ................................................................................................................... 25
AAN 0020
TOT
DTSS
TH79
FT470
2
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
1. AVERTISSEMENT
Ce fonctionnement n'est pas décrit dans le mode d'emploi du TM-V7. Mais il apparaît
dans une note d’application Kenwood (AAN 0020), et partiellement dans le mode
d’emploi d’appareils de la même famille comme le TM732.
Cette étude a été réalisée dans le cadre de l'ADRASEC, pour pouvoir piloter à
distance un transpondeur pendant les opérations et les exercices, et pour pouvoir
écouter et retransmettre les signaux des balises de détresse.
L'émetteur-récepteur utilisé, un TM-V7E de KENWOOD, a été modifié pour pouvoir
écouter la bande aviation. Attention, selon la modification, le TM-V7 peut émettre hors
bande radioamateur et peut perturber d'autres services. Le matériel ainsi modifié doit
être utilisé avec la plus grande prudence, sous la responsabilité de son opérateur, et en
accord avec la réglementation en vigueur. Il existe une modification qui évite tous les
problèmes, c'est celle qui permet la réception large bande et l'émission sur 144-146
seulement (voir rapport sur la version du TM-V7). C'est cette version qu'il est préférable
d'utiliser.
Il est très vivement recommandé de surveiller le TM-V7 en fonctionnement
télécommandé pour éviter toute perte de contrôle, et de pouvoir commander à distance
la fonction "marche-arrêt" par un système complètement indépendant.
Merci à F1IRW pour sa contribution, en particulier pour le TM733.
Une étude de ce pilotage à distance avait été réalisée auparavant pour le TM732
(voir le document "Pilotage à distance du TM-732" par F1LVT). Il est intéressant de noter
que cet ancien TX contenait déjà tout le logiciel nécessaire. En fait c'est tout un travail
effectuée vers 1994-95 pour chercher les fonctions cachées et non documentées du
TM732 qui a conduit à la présente étude.
Le TM-V7 est un des appareils les mieux adaptés pour le fonctionnement en
transpondeur piloté à distance pour une ADRASEC, avec écoute des fréquences des
balises aviation. Ce choix a été effectué après étude des différents TX disponibles sur le
marché. La sensibilité du TM-V7 est excellente : par exemple en VHF, elle est de 125dBm à 145MHz, et elle reste très bonne à 121,5MHz (-117dBm à 10dB S/B).
Ce rapport ne porte que sur les aspects programmation et télécommande. Pour les
modifications à effectuer sur le matériel, se référer aux rapports spécifiques.
3
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
2. EVOLUTION DES REALISATIONS
Le premier rapport (version 1) était daté de février 99 ; il rassemblait les
connaissances et les essais réalisés pendant l'hiver 98-99. Depuis cette date, de
nombreux tests ont été effectués, et un premier TM-V7 a été monté au sommet du
Moucherotte (1900m) en novembre 99 (relais F1ZFX). Depuis il a parfaitement
fonctionné en tant que transpondeur, sans aucune défaillance.
Le seul problème noté concerne l'écoute de la bande aviation. Le réglage du squelch
est effectué pour avoir un fonctionnement correct en transpondeur, en FM. Sur la bande
aviation, en AM, ce réglage coupe les signaux faibles, ce qui n'est pas compatible avec
la détection de la présence d'une émission de balise de petite puissance sur 121,5 Mhz.
Pour remédier à ce problème, une modification a été effectuée dans le TM-V7 qui rend
inopérant le squelch en AM. L'écoute de la bande aviation est effectuée squelch ouvert,
ce qui permet de détecter tout ce qui peut être entendu. Cette modification du TM-V7 est
réalisée en jouant sur les commutations données par le microprocesseur. La
modification à effectuer à l'intérieur du TM-V7 n'est pas décrite dans la présente étude,
qui ne porte que sur la logique de commande. L'écoute d'une balise s'effectue en
basculant le TM-V7 sur la fréquence à écouter ; il passe alors en émission pendant 3
minutes en retransmettant ce qu'il entend en AM ; au bout des 3 minutes on peut
reprendre la main pour le remettre en transpondeur classique.
Le second TM-V7 de l'ADRASEC 38 a remplacé le premier en décembre 2000. Il est
équipé de la modification ouvrant le squelch en AM, ainsi que de deux améliorations :
l'accusé de réception des commandes, et la non-retransmission des commandes par le
transpondeur. La description de ces deux améliorations des commandes est incorporée
dans ce rapport.
Toutefois, nous avons rencontré une difficulté inattendue. L'accusé de réception des
commandes s'est révélé incompatible avec l'écoute de la bande AM. Il semblerait qu'il
s'agisse d'un bug interne du TM-V7, dont la présence a été vérifiée sur les 2 appareils de
l'ADRASEC 38. Avec AR il n'est plus possible d'écouter la bande AM. Nous avons
préféré fonctionner sans l'AR mais avec l'écoute de la bande aviation.
Pour s'assurer que le TM-V7 fonctionne bien en réception de la bande aviation, la
fréquence d'un ATIS a été entrée dans les mémoires. Il suffit de basculer le
transpondeur sur cette fréquence pour entendre l'émission permanente de l'ATIS et avoir
la météo en AM pendant 3 minutes.
Des fréquences de relais ont aussi été entrées ; mais pour retransmettre via un
relais classique, il faut attendre que le relais retombe pour pouvoir émettre, ce qui n'est
pas très facile d'emploi.
4
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
Enfin, nous utilisons maintenant le CTCSS en UHF (88,5 Hz, la première fréquence
qu'on obtient quand on met en route le CTCSS) pour éviter les brouillages par les
systèmes en 433 MHz sur la fréquence de télécommande (fonctionnement en Tone
Squelch). En plus ce système permet de ne pas retransmettre en VHF les codes de
commande.
Sur la fréquence principale VHF 145,475 MHz, la tonalité CTCSS 88,5 Hz est aussi
activée, mais seulement en émission, ce qui permet aux RASEC qui le souhaitent de
n'écouter que le transpondeur sans être gênés par les autres émissions en 475. Il suffit
qu'ils enclenchent le Tone Squelch sur leur appareil.
La seule difficulté qui n'a pas été résolue provient des OM suisses qui ne respectent
pas la fréquence 145,475 et la considèrent comme un canal banalisé. Mais à force de
leur expliquer, les QSO suisses sont moins nombreux qu'à l'installation du relais.
En décembre 2001, une perturbation régulière sur 145,475 nous a conduit à mettre
en service la fonction "Tone Squelch" sur la fréquence VHF, avec le CTCSS sur 88,5 Hz.
L'activation du Tone Squelch a été effectuée à distance car le relais était inaccessible à
cause de la neige. Par télécommande, il est facile de mettre en service le Tone Squelch
et de le supprimer. En particulier en cas d'opération, comme certains portables VHF ne
sont pas équipés du CTCSS il vaut mieux fonctionner sans Tone Squelch.
5
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
3. PILOTAGE A DISTANCE
Le pilotage à distance peut être réalisé par n'importe quel émetteur-récepteur,
pourvu qu'il soit équipé pour émettre les 16 tonalités DTMF. Par exemple, le TX portable
TH-79 de KENWOOD ou le FT470 de YAESU sont parfaitement adaptés.
Pour les tonalités DTMF, il faut pouvoir émettre la quatrième colonne, notée
généralement A / B / C / D. Le pilotage utilise en particulier le A, le C et le D. L'utilisation
d'un "piaf" téléphonique (appareil séparé qui compose les fréquences vocales) n'est pas
possible car ces appareils ne sont généralement pas équipés de cette quatrième
colonne.
En pratique, on pilote une bande à partir d'une fréquence de commande. Par
exemple, si on choisit 432,400 MHz comme fréquence de commande UHF, on va
pouvoir piloter la bande VHF à partir des signaux émis sur 432,400 MHz. Si on veut
pouvoir écouter les fréquences 121,500 MHz et 145,475 MHz, il faut choisir la bande
VHF comme bande pilotée, et une fréquence de la bande UHF comme fréquence de
commande. On ne peut plus changer cette fréquence UHF, ni écouter sur une autre
fréquence UHF.
On peut bien évidement faire l'inverse et piloter la bande UHF à partir d'une
fréquence de commande en bande VHF, mais l’intérêt est plus limité. Nous ne décrirons
que le pilotage de la bande VHF à partir d'une fréquence de commande UHF.
En transpondeur, la fréquence VHF écoutée va être transmise sur la fréquence de
commande UHF. Si l'émission VHF écoutée est permanente, le TM-V7 va la
retransmettre en permanence sur la fréquence de commande. Aussi longtemps qu'il est
en émission sur la fréquence de commande, le pilotage à distance est impossible... Par
exemple, si vous écoutez la fréquence 121,500 MHz par le transpondeur piloté sur
432,400 MHz, quand une balise est en émission, le TM-V7 vous la fera écouter en
permanence en UHF (démodulée en AM, et remodulée en FM) sur 432,400 MHz, mais
vous ne pourrez plus reprendre en main le transpondeur car il doit être en réception UHF
pour prendre en compte les signaux de commande. Seule solution : programmer le TOT,
à 3 minutes par exemple (Time Out Timer). Au bout de 3 minutes, le transpondeur
repassera en mode réception et sera désactivé automatiquement. Vous pourrez alors
changer la fréquence VHF.
Autre point important, pour pouvoir fonctionner en transpondeur, il faut commencer
par une préparation correcte du TM-V7 (phase 1). Quand cette préparation est
effectuée, le transpondeur peut être piloté à distance (phase 2). Il faut alors séparer
deux états : le mode commande te le mode fonctionnement en transpondeur.
Le mode commande est un mode d'attente pendant lequel le TM-V7 est réceptif aux
signaux de pilotage. Pour entrer dans le mode commande, il faut envoyer le code DTSS.
Par exemple, si le code DTSS de pilotage choisi est 357, il faut mettre "A357#" sur la
fréquence de pilotage avec le TX extérieur. Pour sortir de ce mode de commande, il faut
envoyer "A#".
6
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
En mode commande, les principales tonalités ont pour action :
7
8
9
*
0
#
A
C
D
:
:
:
:
:
:
:
:
:
canal prioritaire
passage en mode VFO
passage en mode mémoire
"down"
commutation de puissance de sortie
"up"
Entrée
mise en route du transpondeur
arrêt du transpondeur
Quand le pilotage est effectué à distance , en aveugle , on perd très vite la mémoire
de l’état antérieur . Quand le transpondeur est installé en point haut , ce n’est pas très
facile d’aller voir sur quelle fréquence il est calé . La meilleure solution , c’est de ne
travailler qu’avec les mémoires , et de ne programmer qu’un nombre limité de mémoires
.
Exemple en VHF :
1
2
3
4
5
:
:
:
:
:
145,475 MHz
145,450 MHz
145,425 MHz
121,500 MHz
121,375 MHz
Et en UHF, on peut utiliser le mode VFO ou Mémoire. Sur ce point le TM-V7
fonctionne différemment du TM-732 qui n'admettait que le mode VFO, sinon le code
DTSS était réinitialisé lors de la mise en route.
En ne fonctionnant qu’avec les mémoires en VHF, il n'est pas trop difficile de faire
fonctionner correctement le TX . Il n’en est pas de même avec le VFO , où le risque de
perte de contrôle est beaucoup plus grand.
Autre problème : on ne peut pas régler le niveau du squelch à distance. Il faut donc
le prérégler correctement. En point haut, le transpondeur peut recevoir des signaux
perturbants. Si cela se produit sur la voie UHF, la voie VHF peut rester en émission et le
transpondeur ne sera pilotable que par des signaux plus forts que les signaux
perturbateurs. Si les perturbations sont sur la fréquence VHF, le transpondeur va devenir
impossible à piloter jusqu'à ce que le TOT ait coupé l'émission UHF.
7
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
4. MODIFICATION DE LA PUISSANCE DE SORTIE
La puissance de sortie est pilotable par la touche (0 ) , mais à distance il n’est pas
possible de savoir quelle est la puissance émise ( Low, Middle, ou High ) autrement que
par le niveau du signal reçu. Un verrouillage à un niveau de puissance donnée est
nécessaire.
En pratique, en mode de commande à distance, il est plus simple de n'utiliser qu'une
seule puissance. Comme cela, si par inadvertance la touche "0" est actionnée, le TM-V7
restera sur la même puissance quelle que soit la position (L, M, ou H). La puissance est
ajustable par le logiciel interne, en mode "réglage". La dynamique de réglage sur chaque
niveau de puissance est très grande et permet d'obtenir sans problème la même
puissance sur les 3 positions.
Notre expérience nous a montré qu'en point haut une puissance de 5W est
suffisante pour couvrir une très grande zone. Par exemple depuis le Moucherotte
(1900m, au dessus de Grenoble), 5W suffisent pour contacter occasionnellement
l'ADRASEC 19 (Corrèze) ou l'ADRASEC 11 (Aude). Avec 5W en VHF et UHF sur les 3
positions, la consommation du TM-V7 en transpondeur est d'environ 0,5A en réception
et 3A en émission.
8
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
5. CHOIX DE LA FREQUENCE DE COMMANDE / CTCSS
Le choix de la fréquence de commande est très important. Pour pouvoir piloter le
fonctionnement en VHF, nous utiliserons une fréquence de commande en UHF. Or la
bande UHF est très perturbée, surtout en point haut.
Quand le TM-V7 fonctionne en transpondeur, une perturbation en UHF va provoquer
son émission continue en VHF, sur 145,475 MHz par exemple, sur une très large zone
de couverture. En sens inverse c'est beaucoup moins gênant, car une émission sur les
VHF ne perturbe que la fréquence de commande, qui devient non-opérationnelle
pendant 3 minutes.
Il faut donc protéger la fréquence de commande. L'utilisation d'une tonalité subaudible en UHF (CTCSS) permet de ne retransmettre en VHF que les émissions
destinées au transpondeur. C'est pourquoi nous avons utilisé la tonalité 88,5 Hertz sur
nos TM-V7.
L'utilisation du CTCSS a aussi un autre avantage, qui est de bloquer la
retransmission des signaux de commandes. Si on veut changer de fréquence ou arrêter
par exemple à partir de l'état où le transpondeur est en fonctionnement, quand on va
envoyer les signaux sur la fréquence de commande UHF ils vont être retransmis en VHF
sur toute la zone de couverture de transpondeur. Il suffit d'un décodeur DTMF pour
déchiffrer la chaîne de caractères. Avec le CTCSS, nous nous sommes aperçus que les
signaux de commandes envoyés sans le CTCSS ne sont pas retransmis, mais ils sont
reçus et décodés par le TM-V7. Ne peuvent alors entendre les signaux de commande
que ceux qui entendent en direct la station qui pilote le TM-V7 à distance, et qui peut le
faire avec une puissance réduite si elle est assez proche.
En conséquence, il faut utiliser :
- la fréquence UHF avec CTCSS pour utiliser normalement le transpondeur,
- la fréquence UHF sans CTCSS pour envoyer les codes de commande.
9
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
6. PREPARATION DU TM-V7 (phase 1-1)
Les fréquences VHF
Il est préférable de ne travailler qu’avec un nombre réduit de
fréquences VHF en mémoire . Cinq à dix fréquences devraient être
suffisantes. Exemple de programmation :
VHF CALL
: 145,475 Mhz
VHF 1
: 145,425 Mhz
VHF 2
: 145,450 Mhz
VHF 3
: 121,375 Mhz
VHF 4
: 121,500 Mhz
Point 1 :
Fréquence UHF : commencer la programmation à partir de la bande
UHF , appuyer sur –Band Select UHF- ( le potentiomètre de volume
UHF ).
Point 2 :
Régler le TOT à 3 minutes
Point 3 :
Mettre en marche la fonction DTSS , en mode VFO UHF. Entrer un
code DTSS, par exemple 357.
Point 4 :
Eteindre la fonction DTSS . Le code reste en mémoire même si on
éteint le TM-V7
Point 5 :
Appuyer sur la touche –Cont Sel- , le petit poussoir entre les deux
commandes de bandes ; et non sur –Band Sel- comme cela est écrit
dans la note d’application Kenwood . Il ne pourrait alors pas fonctionner
en mode transpondeur bidirectionnel, mais seulement dans une seule
direction .
Sur l’affichage , les chiffres qui indiquent les fréquences VHF et UHF
ont la même hauteur . –Ctrl- apparaît au dessus de la bande VHF et –
PTT- au dessus de la bande UHF.
10
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
Point 6 :
Eteindre le TM-V7 , puis appuyer sur –Cont Sel- tout en remettant en
marche, relâcher alors –Cont Sel-.
Sur l’affichage , on voit alors apparaître la mention –Ext Remote- au
dessus de la fréquence UHF , ainsi que –Lock,- et –DT- qui clignote à
coté de –PTT-. Aucun changement sur la bande VHF.
C’est le clignotement de l’indicateur "DT" de la bande UHF qui illustre la
différence entre le mode de commande (seul DT clignote) et le mode
de fonctionnement (DT et PTT clignotent au synchronisme, DT sur la
bande UHF et PTT sur la bande qui émet ou qui vient d'émettre).
Point 7 :
Entrer dans le menu 18, "DTMFAnswer Back", et le mettre sur ON pour
utiliser de système de confirmation de prise en compte des
commandes. Maintenant, après l'envoi de chaque séquence, le TM-V7
renvoie sur la fréquence de commande trois notes DTMF pour signaler
qu'il a bien reçu les tonalités envoyées.
Attention, voir la remarque page 4 de ce rapport, nous n’avons pas
utilisé cette fonction car elle s'est avérée être incompatible avec
l'écoute de la bande aviation.
Le TM-V7 est maintenant prêt pour être piloté à distance. Même si il est éteint, il ne
perd pas la programmation. Les touches sont bloquées par la fonction "LOCK". Il est
préférable d'enlever le micro pour éviter de retransmettre des sons ambiants et de capter
des tonalités par celui-ci.
Quand le TM-V7 a été préparé, il conserve toute sa programmation quand on coupe
son alimentation. Il revient à son état antérieur dès que le 12V revient.
11
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
7. ANNULATION DE LA PROGRAMMATION (phase 1-2)
Pour annuler la programmation du pilotage à distance, il faut :
1) S'assurer qu'on est bien en mode commande (seul DT clignote) et que le
transpondeur est arrêté (PTT ne clignote pas). Sinon, il faut l'arrêter par la
séquence suivante :
"A357#"
"D"
"A#"
2) Eteindre puis allumer l'appareil avec la touche "Cont. Sel" enfoncée.
3) Si une fois ne suffit pas, répéter cette opération.
Les manœuvres de préparation et d’annulation de la programmation ne se font
qu’une fois, à l’installation et au démontage. L’utilisation ne fait appel qu’aux
commandes qui suivent.
12
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
8. MODE COMMANDE ET MODE TRANSPONDEUR
Le mode commande permet d’effectuer toutes les opérations de choix de fréquence,
et du type de fonctionnement comme celui de transpondeur. On entre dans ce mode par
"A code #" et on en sort par "A # ".
1_ Avec le TX de pilotage, il faut envoyer les tonalités DTMF "A357#", où 357 est le
code DTSS qui a été rentré dans le TM-V7. On se place alors en mode commande.
On peut alors envoyer les signaux de commande (voir tableau ci-joint à la Note
d’Application). DT est affiché en permanence .
2_ En tapant "C", on active le fonctionnement en transpondeur. PTT se met à
clignoter sur la fréquence UHF.
3_ Pour la mise en fonctionnement, il faut arrêter le mode commande en tapant
"A#". Le transpondeur est alors en fonctionnement. PTT et DT clignotent
simultanément , DT toujours au dessus de la bande UHF , et PTT sur la bande qui a
émis en dernier .
Le TM-V7 émet aussi des bips pour accuser réception des ordres de commande.
Mais toutes ces confirmations visuelles ou sonores ne sont pas accessibles si le TX est
loin ou placé en point haut. D'où l'intérêt de la fonction "DTMF Answer Back" qui
retransmet un accusé de réception sur la fréquence de commande quand les ordres sont
correctement reçus. Mais malheureusement cette fonction s'est avérée être incompatible
avec l'écoute de la bande aviation.
Pour éteindre le transpondeur , il faut repasser en mode commande ( A 357 # ) et
taper D pour désactiver cette fonction .
13
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
9. COMMENT PILOTER LE TM-V7 A DISTANCE (phase 2-1)
Les ordres supplémentaires qui lui sont envoyés, comme D et 9 , ont pour rôle de
s’assurer de l’état initial, ou de remettre le TX dans cet état si il n’y était pas. Lors de
la première utilisation, ou lors d’une nouvelle utilisation, il faut aussi envoyer les
commandes 4 5 6 pour désactiver les sonneries et les tonalités qui auraient pu
être commandées par inadvertance .
1_ Avec le TX de pilotage, il faut envoyer "A357#" pour passer en mode commande.
2_ Taper "D" pour éteindre le transpondeur, même s'il était déjà éteint.
3_ Taper "9" pour s'assurer que le TX est bien en mode mémoire VHF. S'il est passé
en mode VFO par inadvertance (DTMF 8), il est très difficile de connaître à distance
la fréquence VHF utilisée. Il est préférable de ne fonctionner qu'avec les mémoires.
4_ Taper "7" pour revenir au canal d'appel VHF (ex : 145,475 MHz). Le TM-V7 est
maintenant prêt.
5_ Taper "C" puis "A#" pour fonctionner en mode transpondeur 145,475 - 432,000
MHz.
Puis pour arrêter le transpondeur :
1)
"A357#"
2)
"D"
3)
"A#
14
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
10. COMMENT RETRANSMETTRE LA FREQUENCE 121,5 (phase 2-2)
Comme les possibilités de l'appareil sont très grandes, il serait dommage de s'en
priver. Pouvoir écouter la fréquence d'exercice (121,375 MHz) permet d'évaluer la zone
de couverture. Pouvoir utiliser les fréquences de dégagement VHF permet d'éviter un
couplage avec un autre transpondeur sur les mêmes fréquences. Ce couplage aurait un
effet catastrophique, avec l'impossibilité de reprise en main du TM-V7 avant que le TOT
ne fonctionne, puis des difficultés pour le pilotage. En conséquence, il faut choisir
judicieusement la fréquence UHF, et pouvoir modifier la fréquence VHF.
La procédure pour choisir la fréquence VHF passe par l'utilisation de la tonalité "A",
identique à la fonction "entrée". Après avoir envoyé "A", on dispose de 10 secondes pour
taper le numéro du canal choisi.
Si les fréquences en mémoire sont :
01
02
03
04
Call
145,425
145,450
121,375
121,500
145,475
FM
FM
AM
AM
FM
Pour retransmettre la fréquence 121,500 MHz, il faut taper :
1)
2)
3)
4)
5)
6)
"A357#"
"D"
"9"
"A04"
"C"
"A#"
Pour passer en transpondeur sur 145,450, il faut taper :
1)
2)
3)
4)
5)
6)
"A357#"
"D"
"9"
"A02"
"C"
"A#"
Il est aussi possible de modifier la fréquence VHF en utilisant les touches :
# pour UP
* pour DOWN
mais la fiabilité de ce contrôle séquentiel est beaucoup plus réduite car il faut
parfaitement connaître l’état antérieur.
15
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
11. CAS DU TRANSPONDEUR BLOQUE PAR UNE FREQUENCE VHF
(phase 2-3)
Ceci peut se passer par exemple si le TM-V7 a été piloté pour pouvoir écouter et
retransmettre la fréquence 121,500 MHz et si le transpondeur entend une balise sur
cette fréquence. On ne peut plus piloter le transpondeur. Il faut attendre que le TOT ait
coupé l'émission UHF, le TM-V7 revient alors en mode commande. On peut reprendre le
contrôle par :
1)
2)
3)
4)
5)
6)
"A357#"
"D"
"9"
"A02" (si on veut utiliser la mémoire n°02)
"C"
"A#"
16
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
12. CAS DU TRANSPONDEUR BLOQUE PAR UNE EMISSION
CONTINUE OU REPETEE SUR UNE FREQUENCE VHF / UTILISATION
DU CTCSS
Si par exemple la fréquence 145,475 est perturbée par une émission continue ou
une émission répétée, il est possible d'activer à distance la fonction CTCSS. Plusieurs
solutions sont possibles :
-
soit enregistrer dans une mémoire la fréquence VHF avec l'indicateur "CT",
-
soit faire suivre le numéro de la mémoire de "3". Par exemple si c'est sur la
mémoire 01, au lieu d'envoyer la chaîne "D9A01C" il faut faire "D9A013C".
Cependant, il faut savoir qu'à chaque cycle d'"arrêt-marche" la programmation du
Tone Squelch sera perdue
-
soit utiliser le mode VFO. Première remarque, la programmation de la fréquence
avec 4 chiffres doit commencer à la dizaine de MHz et non au MHz comme on le
trouve dans les notices. Pour 145,475 MHz, il faut entrer"4547" et non "5475".
Deuxième remarque, les mémoires DTMF des TX ne permettent en général de
stocker que 15 chiffres, or il en faudrait 16 pour la commande :
"A357#D8A45473CA#". Une des solutions consiste à faire une remise à zéro
("A357#D9456A# ), puis à envoyer la commande de mise en route du VFO avec
CTCSS : "A357#8A45473CA#".
Il est aussi possible de modifier la valeur du CTCSS à distance.
17
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
13. QUELQUES REMARQUES
1. La fonction DTMF "0" permet de modifier la puissance de sortie. C’est la fonction
"LOW" de l'émetteur. En pilotage à distance, il n'y a pas d'autre moyen de vérifier la
puissance de sortie que de voir la force du signal. Si on veut limiter la consommation
et éviter de passer malencontreusement en puissance élevée, il faut modifier le TMV7 (voir page 8 de ce rapport).
2. Les fonctions DTMF "1" à "6" permettent de piloter la sonnerie d'appel, la tonalité
CTCSS et le squelch par tonalité. Certaines de ces fonctions ont de l'intérêt pour
notre utilisation; comme la mise en route à distance du CTCSS.
3. L'usage systématique des fonctions DTMF "D" puis "9" permet de s'assurer que
le fonctionnement en transpondeur est déprogrammé, mode ou il est impossible de
modifier les fréquences. Le "9" permet de s'assurer que le mode mémoire est bien
en service. Le mode VFO est pratiquement inutilisable lorsqu'on n'a pas le TM-V7
devant soi. L'usage de ces tonalités même si le fonctionnement en transpondeur est
déjà arrêté ou si on est déjà en mode mémoire ne perturbe pas le pilotage. C'est
avant tout un moyen de s'assurer de l'état du TM-V7.
4. Les possibilités du pilotage à distance sont énormes, mais l'absence de retour
d'information de la part du TM-V7 fait que beaucoup d'entre elles sont inexploitables
sans avoir le TX devant les yeux. Les procédures décrites dans ce document
n'exploitent qu'une petite partie de ces possibilités, mais de façon telle qu'un
fonctionnement à distance reste le plus fiable possible.
5. La fonction DTMF "A" est utilisée à la fois comme début du code de pilotage et
comme fonction "Entrée". Si le TM-V7 est en mode commande et non en
fonctionnement en transpondeur, il va interpréter le code DTSS comme des
numéros en mémoire. Lors de la première prise en main, il faut taper : "A#, A357#,
D, 9, 456, A#" pour initialiser correctement le TM-V7.
6. Le choix de la fréquence UHF est important et difficile. Il faut trouver une
fréquence non perturbée, très peu utilisée, et non couplée avec les fréquences VHF
utilisées. Quand le TX est en point haut, il n’est plus possible de la modifier.
18
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
14. FICHE RESUME : EXEMPLE D’UTILISATION
1_ Code DTSS utilisé : 357 (ce n'est qu'un exemple).
2_ Fréquences en mémoire (exemple) :
VHF CALL : 145,475 MHz
VHF 01
: 145,425 MHz
VHF 02
: 145,450 MHz
VHF 03
: 145,… MHz
VHF 04
: 145,… MHz
VHF 05
: 145,… MHz
VHF 20
: 121,500 MHz AM
VHF 21
: 121,375 MHz.AM
UHF
: 432,400 MHz (canal de commande, avec CTCSS)
3_ Pilotage à distance, quand le TM-V7 a été correctement programmé et préparé.
3a) Initialisation : "A#, A357#, D, 9, 456, A# "
pour réinitialiser tout ce qui aurait pu être programmé par erreur
3b) Transpondeur 145,475 <--> 432,400 MHz. Envoyer : "A357#, D, 97, C, A#"
pour utiliser la mémoire Call
3c)
Ecoute du 121,375 (mémoire 04). Envoyer : "A357#, D, 9A04, C, A#"
3d) Transpondeur sur la mémoire 02 :
145,450 <--> 432,400 MHz. Envoyer : "A357#, D, 9A02, C, A#"
4_ Arrêt du transpondeur. Envoyer : "A357#, D, A#"
Ces séries de commandes comportent des ordres redondants. Ce ne sont pas les
plus simples, mais elles ont été définies pour pouvoir piloter le TM-V7 dans n'importe
quelles conditions...
19
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
5_ Exemple d'utilisation des mémoires
Première ligne du clavier
[ 1 ] Transpondeur / Mémoire n°1 : "A357#D9A01CA#"
[ 2 ] Transpondeur / Mémoire n°2 : "A357#D9A02CA#"
[ 3 ] Transpondeur / Mémoire n°3 : "A357#D9A03CA#"
Deuxième ligne du clavier
[ 4 ] Ecoute 121,500 MHz :
"A357#D9A20CA#"
[ 5 ] Ecoute 121,375 MHz :
"A357#D9A21CA#"
[ 6 ] Transpondeur / Mémoire n°4 : "A357#D9A04CA#"
Troisième ligne du clavier
[ 7 ] Télécommande ON :
ABCD
[ 8 ] Télécommande OFF :
DCBA
[ 9 ] Transpondeur / Mémoire n°5 : "A357#D9A05CA#"
Quatrième ligne du clavier
[ 0 ] Transpondeur / RAZ :
"A357#D9456A#"
20
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
15. PILOTAGE PAR UN KENWOOD TH79
Comme les ordres de commande DTMF doivent être envoyés avec un intervalle
relativement faible entre chaque tonalité, il est préférable d'utiliser les mémoires DTMF
de l'appareil de commande. La frappe directe au clavier est possible, mais reste très
difficile. Beaucoup de TX sont équipés de mémoires DTMF car elles sont utilisées aux
USA pour appeler par le réseau téléphonique (système Phonepatch).
14-1. Emission DTMF manuelle (Manuel d'utilisation du TH79 page 35)
-
Appuyer sur PTT pour émettre
-
Composer le chaînes à transmettre sur le clavier
14-2. Stockage des chaînes DTMF en mémoire (Manuel d'utilisation du TH79 page
35 et 36). Le TH79 possède 10 mémoires DTMF notées de 0 à 9.
-
Aller dans Menu 9 "DTMF Memory"
-
[SET], sélectionner une mémoire DTMF, [SET]
Entrer le code DTMF par le clavier, en avançant et en reculant par 4 ou 3 (15
codes maximum)
-
[SET], puis Menu
Il est possible de lire les codes enregistrés (Manuel d'utilisation du TH79 page 36).
On peut même identifier chaque mémoire par un nom (Manuel d'utilisation du TH79
page 37).
14-3. Transmission du contenu des mémoires DTMF (Manuel d'utilisation du TH79
page 38)
-
[PTT], [MHz], puis appuyer sur la touche de la mémoire à envoyer
21
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
14-4. Fréquences en mémoires sur le TH-79
UHF 1 : 432,400 avec CTCSS pour entrer dans le transpondeur en UHF
UHF 2 : 432,400 sans CTCSS pour la télécommande du transpondeur
VHF 1 : 144,600 pour la télécommande ON-OFF
VHF 2, 3, etc… pour entrer dans le transpondeur en VHF
22
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
16. PILOTAGE PAR UN YAESU FT470
Tout comme le TH79, le bibande FT-470 de YAESU possède 10 mémoires DTMF
qui peuvent contenir 15 caractères chacunes. Se reporter page 29 du Manuel
d'utilisation du FT-470 pour l'entrée des données.
Pour transmettre les chaînes de caractères enregistrées, il faut d'abord passer en
mode "Mémoires DTMF", en appuyant sur [F/M], puis [DTMF(CALL)] ; l'indication
"DTMF" apparaît alors dans l'angle de l'afficheur. Il suffit ensuite d'appuyer sur [PTT]
puis sur le numéro de la mémoire.
23
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
17. REFERENCES
-
Mode d’emploi du TM-732
versions anglaise et française,
-
Mode d'emploi du TM-V7
versions anglaise et française,
-
Notes d'applications de KENWOOD
AAN 0006 : external remote control du TM-733
AAN 0020 : external remote control du TM-V7
La compilation de tous les documents a permis d’essayer de comprendre la logique
de la programmation du pilotage à distance, de détecter quelques erreurs dans les
modes d'emploi et de proposer un mode opératoire adapté à une utilisation déportée la
plus fiable possible.
24
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
18. ANNEXES
Annexe 1 :
Note d’Application Kenwood AAN-0020 (2 pages)
Annexe 2 :
Réglage du TOT, page 61 du Manuel d'Utilisation du TM-V7 (1 page)
Annexe 3 :
Entrée du code DTSS, page 50 du Manuel d'Utilisation du TM-V7 (1 page)
Annexe 4 :
Fonctions DTMF, pages 35-38 du Manuel d'Utilisation du TH-79 (4 pages)
Annexe 5 :
Fonctions DTMF, pages 28-30 du Manuel d'Utilisation du FT-470 (2 pages)
25
Pilotage à distance du TM-V7 (Version 2.6)
Jean-Paul YONNET / F1LVT
ADRASEC 38
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising