Les reines en ville

Les reines en ville
CYCLISME SPORTS 29
jeudi 30 avril et vendredi 1er mai 2015
Les reines en ville
«Ce serait dommage
de rater ça»
FESTIVAL ELSY-JACOBS (1-3 MAI) Le gratin du cyclisme féminin
mondial se retrouve au Luxembourg, comme chaque année.
CHRISTINE MAJERUS espère qu'il y aura du monde
pour venir applaudir les filles.
C
Vos, Van der Breggen, Bronzini, Ferrand-Prevot, sans oublier Majerus ou
Hoffmann, côté luxembourgeois : elles seront toutes au départ du festival
Elsy-Jacobs, vendredi.
De notre journaliste
Romain Haas
Christine Majerus est en forme.
Oui. Mais par défaut. C'est la fin
du printemps et des filles comme
Lizzie (Armitstead) fait déjà une
pause. Et il y a une course aux PaysBas en même temps, du coup quand
il faut diviser en deux une équipe où
il y a dix filles, ça devient compliqué. Mais je suis là avec trois jeunes
à mes côtés, et on va se battre pour
aller chercher un bon résultat.
C'est un plaisir de courir au
Luxembourg? C'est l'occasion de
mettre en avant le cyclisme féminin?
Tout à fait. J'espère vraiment qu'il
y aura du monde au bord de la route
pour nous encourager. Il faut bien se
rendre compte que les meilleures
mondiales seront là, et je ne crois
pas qu'il y ait beaucoup de manifestations qui proposent cela au
Grand-Duché. Ce serait vraiment
dommage de rater ça. Je lance un
appel pour que tout le monde
vienne nous voir!
E
n consultant la liste des engagées à l'occasion de cette nouvelle édition du festival Elsy-Jacobs,
on se rend compte qu'elles sont
presque toutes là : C'est simple, sur
le top 7 mondial, elles sont 5 à avoir
coché le rendez-vous luxembourgeois à leur calendrier. À commencer, bien sûr, par l'impressionnante
Marianne Vos, dont le palmarès est
bien trop long pour le décrire en
quelques lignes. Sa dauphine au
classement mondial, sa compatriote
Anna Van der Breggen, récente
vainqueure de la Flèche Wallonne
ou encore la troisième du podium,
la Suédoise Emma Johansson, troisième aux derniers championnats
du monde, seront également présentes.
>
Les Néerlandaises
favorites
On n'oubliera pas non plus la
petite merveille venue de France,
Pauline Ferrand-Prevot, championne du monde sur route et également de cyclo-cross. N'en jetez plus,
elles sont bien presque toutes là. Venues pour s'expliquer sur les routes
grand-ducales à l'occasion d'un triptyque désormais bien connu.
Chasse gardée des Néerlandaises
depuis plusieurs années, les Bataves
Photo : julien garroy
Photo : julien garroy
'est avec un embryon d'équipe
que la multiple championne
nationale se présentera au départ,
avec Boels Dolmans. Mais ça ne
l'empêche pas de nourrir des ambitions.
Dans quel état d'esprit abordezvous ce rendez-vous?
Christine Majerus : Un bien meilleur que l'an passé, où c'était une
vraie catastrophe. Mais je sais pourquoi ça n'a pas marché. Je n'ai pas
commis les mêmes erreurs et je suis
en forme.
Sur le papier, les Rabo font figure d'équipe à battre. C'est votre
avis?
Absolument. On parle de FerrandPrevot, Vos ou Van der Breggen
mais il ne faut pas oublier non plus
Niewiadoma, la jeune Polonaise,
qui grimpe très bien. C'est sûr que
les Rabo vont certainement nous
faire la misère vendredi, mais ce
n'est pas une raison pour ne pas y
croire. Si j'ai une chance, je vais la
saisir.
Vous restez sur un podium au
classement final de l'Energiewacht Tour. Ça vous a rassurée
quant à votre capacité à vous imposer à ce niveau?
Je savais que j'avais les moyens de
faire un bon résultat. J'ai montré
que je pouvais être un leader même
si ce n'est pas facile puisque je suis
dans une équipe où quatre filles
font partie des meilleures mondiales. C'est pour cela que je n'ai pas de
résultats probants en Coupe du
monde, parce que je me donne à
fond pour mes leaders. Mais je
connais mon rôle, et je sais ce que
j'ai fait. Je sais que j'ai contribué aux
bons résultats de l'équipe.
Sur cette course, vous serez bien
leader?
Anna van der Breggen remettra son titre en jeu. Cette année,
elle s'est notamment imposée sur la Flèche Wallonne.
devraient une nouvelle fois dominer les débats. Il faut dire que Rabo a
dépêché sa meilleure équipe, avec
pratiquement que des stars. Ou des
stars en devenir.
Les amateurs de cyclisme féminin
ne doivent en aucun cas rater ce
rendez-vous : c'est un peu comme si
Froome, Contador et Nibali étaient
réunies dans la même course.
Mode d'emploi
LES ÉTAPES
Vendredi : CLM à Garnich (5,6 km)
Samedi : Circuit Garnich - Äischdall
- Mammerdall (102,6 km)
Dimanche : Circuit Mamer - Äischdall - Mamerdall (99,1 km)
22 ÉQUIPES
Rabo Liv (Van der Breggen, Vos,
Ferrand-Prévot), Orica-AIS (Johannsson), Boels Dolmans (Majerus, Guarnier, Stevens), Wiggle
Honda (Bronzini), Ale Cipolini, Bepink Laclassica, Lotto Soudal (Hoffmann), LUV Plantur, Pays-Bas, Belgique, Canada, Matrix Fitness, Poitou Charentes, Servetto Footon,
Lointek, Parhotel Valkenburg, Feminine cycling team, Aromitalia Vaiano, De Sprinters Malderen, Autoglass Wetteren, Luxembourg
(Maes, Coljon, Dellizotti, Licker),
Bigla.
PALMARÈS
2014 : 1. Anna van der Breggen
(Rabo); 2. Marianne Vos (Rabo) à
1'05"; 3. Jeanne Shelly Olds (Ale Cipolini) 1'14"... 52. Christine Majerus (Lux) 4'57"...
2013 : Marianne Vos
2012 : Marianne Vos
EN ROUE LIBRE
Albasini leader
A
près la déception de la veille où il était passé à 63 secondes du maillot
jaune, le Suisse Michael Albasini (Orica GreenEdge) l'a endossé mercredi en remportant à Saint-Imier la 2e étape du Tour de Romandie. Albasini
a devancé au sprint le Colombien Jarlinson Pantano (IAM) et le Français Julian Alaphilippe (Etixx), très en jambes après ses belles 2e places dans la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège. Le Gallois Geraint Thomas, leader
mardi, a concédé plus de 4 minutes après une crevaison dans les 20 derniers
kilomètres. Jeudi, la 3e étape conduira le peloton sur 172,5 km de Moutier à
Porrentruy, sur un parcours comptant quatre côtes.
2e étape : 1. Michael Albasini (SUI/Orica), les 168,1 km en 4 h 21'43" (moyenne :
38,538 km/h); 2. Jarlinson Pantano (COL/IAM); 3. Julian Alaphilippe (FRA/Etixx); 4.
Nathan Haas (AUS/Cannondale); 5. Alberto Rui Costa (POR/Lampre) tmt… 77. Ben
Gastauer (LUX/ALM) 4'12"…
Classement général : 1. Michael Albasini (SUI/Orica) les 187,3 km en 4 h 42'52"
(moyenne : 39,729 km/h); 2. Ivan Santaromita (ITA/Orica) à 10"; 3. Christopher
Froome (GBR/Sky); 4. Simon Yates (GBR/Orica) tmt; 5. Ilnur Zakarin (RUS/Katusha)
15"… 77. Ben Gastauer (LUX/ALM) 5'44"…
GREIPEL, LE PLUS RAPIDE L'Allemand André Greipel (LTS) s'est adjugé
mercredi la 4e étape du Tour de Turquie, disputée entre Fethiye et Marmaris,
au terme de laquelle l'Italien Davide Rebellin a conservé la tête du classement général provisoire. Greipel a devancé au sprint les Italiens Daniele
Colli (NIP) et Daniele Ratto (UHC), devant un peloton d'une cinquantaine
de coureurs.
4e étape : 1. André Greipel (All/LTS), les 132 km en 3 h 22'08" (moyenne :
39,182 km/h); 2. Daniele Colli (Ita/NIP); 3. Daniele Ratto (Ita/UHC); 4. Magnus Cort
Nielsen (Dan/OGE); 5. Manuel Belletti (Ita/STH) tmt…
Classement général : 1. Davide Rebellin (Ita/CCC), les 624 km en 15 h 35'49"
(moyenne : 40,008 km/h); 2. Kristijan Durasek (Cro/LAM) à 7"; 3. Eduardo Sepulveda (Arg/BSE) 50"; 4. Jay McCarthy (Aus/TCS) 1'20"; 5. Serge Pauwels (Bel/MTN)
1'23"…
DEGENKOLB, REVANCHARD Au repos depuis son triomphe sur ParisRoubaix, l'Allemand John Degenkolb (Giant) veut s'imposer pour sa reprise
vendredi, devant son public de Francfort, avec de la revanche dans l'air face
au Norvégien Alexander Kristoff, à l'occasion du traditionnel GP du 1er mai.
Le nouveau roi des pavés, vainqueur aussi de Milan-San Remo, a une revanche à prendre sur le sprinter de Katusha, l'autre homme en forme du moment, qui l'avait privé l'an dernier d'un second triomphe francfortois après
celui de 2011. Le Néerlandais Tom Dumoulin, médaillé de bronze mondial
du contre-la-montre, et l'Allemand Fabian Wegmann, double vainqueur
(2009 et 2010), seront eux aussi à l'affût.
HOELGAARD VAINQUEUR Le Norvégien Daniel Hoelgaard (Joker) a
remporté la 5e étape du Tour de Bretagne entre Pontivy et Perros-Guirec
(169,3 km). Il a devancé le Belge Sébastien Delfosse, qui reprend le maillot
de leader à Anthony Delaplace, et le Slovène Matej Mugerli.
5e étape : Daniel Hoelgaard (Nor/Joker) 4 h 13'04"; 2. Sébastien Delfosse (Bel); 3. Matej Mugerli (Slo) tmt… 76. Massimo Morabito (Lux/Leopard) à 11'26"… 114. Kevin
Feiereisen (Lux/Leopard) 23'42"…
Classement général : 1. Sébastien Delfosse (Bel/Wallonie-Bruxelles) 20 h 30'40"; 2.
Anthony Delaplace (Fra) à 8"; 3. Lilian Calmejane (Fra) 12"… 107. Kevin Feiereisen
(Lux/Leopard) 39"30… 111. Massimo Morabito (Lux/Leopard) 47'11"…
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising