Syndrome myélodysplasique et EPO - Geronto

Syndrome myélodysplasique et EPO - Geronto
Syndromes myélodysplasiques
(SMD)
et
EPO : perspectives
Frédéric ROCA
SMD
„
Myélogramme (diagnostic)
ET
„
Caryotype médullaire (pronostic)
Score IPSS (pronostic)
Nombre de points
0
0.5
1
1.5
2
0 ou 1
2 ou 3
-
-
-
% blastes
<5
5 – 10
-
11 – 20
21 – 30
Caryotype
Favorable
Intermédiaire
Défavorable
-
-
Cytopénies
(n)
IPSS : Faible = 0
Intermédiaire 1 = 0,5 ou 1
Intermédiaire 2 = 1,5 ou 2
Fort > 2,5
IPSS
Faible ou Intermédiaire 1
100
Intermédiaire 2 ou Élevé
acutisation
(médiane en mois)
6,5
Contrôle de l’anémie
Objectifs
Qualité de vie
des traitements
Survie
IPSS
Faible ou Intermédiaire 1
Qualité de vie
Contrôle de l’anémie
EPO
SMD et EPO
En pratique
EPO :
„
Diminution des besoins transfusionnels
„
Amélioration de la qualité de vie
„
Contrôle de l’anémie
„
Rapport bénéfice / risque vs
transfusions itératives
„
Objectif Hb > 11 g/dL
SMD : EPO mode d’emploi
Dose /
semaine
Rythme
d’administration
Erythropoiétine α
( EPREX® )
Erythropoiétine β
( ARANESP ® )
Si réponse
hématologique
=> poursuite du
traitement
„
60000 ui 2 - 3 injections
( NEORECORMON® )
Darbépoiétine
Évaluation à
12 semaines
Si pas de
réponse =>
arrêt du
traitement
„
300 µg
1 injection
Surveillance
„
NFS toutes les semaines
„
Si Hb ≥ 12 g/dl : retarder l’injection d’une
semaine
„
Reprendre même rythme à demi dose pour les
EPO
„
Reprendre même dose et injections tous les
15 jours pour Darbépoïétine
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising