Filtre à perfusion - Fiche bon usage - Euro

Filtre à perfusion - Fiche bon usage - Euro
Commission technique Europharmat
Fiche Bon Usage
Date de rédaction :
Abord Parentéral
Juin 2015
FILTRE A PERFUSION
C’est la description méthodique et chronologique des opérations successives à effectuer pour le bon usage du produit.
Domaine d’application
Abord parentéral
Perfusion
Définition-abréviations
* Définition
Le filtre à perfusion est un dispositif médical stérile utilisé comme barrière contre les contaminations bactériennes et/ou
particulaires. Son principe de fonctionnement est mécanique par criblage, dit filtre écran ou membrane.
Il est aussi appelé filtre terminal à perfusion ou encore filtre en ligne.
* Classification
Classe IIa
Code Cladimed (V9) C54GA01 :
- C - système cardio-vasculaire
- 54 – perfusion
- G – filtre perfusion-transfusion
- A 01- filtre perfusion
GMDN : 32200 – 35072 -11716 - 34593
* Abréviations
- ABS : Acrylonitrile butadiène styrène
- PC : Polycarbonate
- PVC : Polychlorure de vinyle
- DEHP: di-2-éthylhexyl-phtalate
- PE hd : polyéthylène haute densité
- PP : Polypropylène
- PES : Polyéthersulfone
- PA : Polyamide (Nylon®)
- RCP : Résumé caractéristiques du produit
Référentiels
Les référentiels
réglementaires
et normatifs existants
Les recommandations de la
notice d’utilisation du
fabricant
Les bonnes pratiques de
sociétés savantes
Description
Matériaux
- Norme ISO EN NF 8536-11: filtres de perfusion – appareils de perfusion sous pression – 2014
- Fiches techniques des fabricants ou distributeurs.
-
GERPAC- EUROPHARMAT Guide de recommandations de dispositifs médicaux
Préparation & Administration des Médicaments à Risques pour le Personnel et
l'Environnement – juillet 2007
Composition et description du produit dans son ensemble
Filtre plat présentant une extrémité proximale avec une connexion luer verrouillable femelle et
une extrémité distale avec une connexion luer verrouillable mâle. La chambre (ou carter)
comprend une membrane hydrophile filtrante et un ou plusieurs évents munis d’une
membrane hydrophobe (0,2μm).
La porosité est fonction de l’objectif recherché (cf. propriétés).
Certains peuvent être équipés de tubulures pré montées avec les connexions à distance.
Certains peuvent être équipés d’une valve unidirectionnelle à l’extrémité distale.
Il existe aussi des perfuseurs pré-équipés de filtres plats.
•
Média filtrant :
o Esters de cellulose
1
Toutes les informations contenues dans ce document sont communiquées à titre purement informatif
et ne peuvent en rien engager la responsabilité d’EURO PHARMAT.
•
•
Données géométriques
Propriétés
o Nitrocellulose
o Polyamide (Nylon®)
o PES (Polyéthylène sulfone)
Filtre évent :
o Polytetrafluoroéthylène (Teflon®)
Carter-chambre :
o PC
o Polystyrène
o PA
o ABS
Filtre plat rectangulaire ou circulaire
La surface du filtre aura une incidence sur la surface de filtration disponible.
• Filtration et surface : la surface filtrante du filtre a une incidence directe sur le débit
de perfusion, plus elle est réduite, plus le débit sera faible : ainsi en pédiatrie
néonatologie , tenir compte de cette surface : avec une porosité de 0,2µm,
certaines surfaces ne permettront pas de débit élevé.
• Filtration et Porosité : en fonction de l’objectif de la filtration, la porosité de la
membrane hydrophile sera de :
0,2µm pour éliminer les risques microbiologiques (hors virus)
de 0,45 à 0,8 µm pour les particules exogènes,
de 1,2µm pour les émulsions lipidiques
Au niveau de(s) l’évent(s), destinés à éliminer d’éventuelles bulles d’air, la porosité à une
visée de protection vis-à-vis du risque microbiologique : 0,2µm.
• Pression maximale de résistance du filtre : elle est variable, et il est nécessaire d’en
tenir compte en fonction du mode de perfusion utilisée : si gravité, une résistance à 1
bar est suffisante, pour toute perfusion régulée par pompe ou PSE, il convient de
privilégier les filtres dont la résistance est ≥ 3 bars.
• Volume mort : bien que généralement faible, il convient d’en tenir compte, en
particulier lors d’administration de petits volumes.
• Sorption : la nature du média filtrant (membrane) peut interagir avec les produits à
administrer en entraînant des phénomènes de rétention indésirable.
Indications
Filtration particulaire de la solution :
o En fonction de la recommandation du fabricant de la spécialité pharmaceutique à administrer
o Il n’existe pas de publications montrant un intérêt à filtrer systématiquement toutes les solutions préparées à
l’aide d’un filtre de porosité 0,45μ-0,8μ.
(injections intraveineuses directes et.
Filtration stérilisante de la solution (0,2μm)
o Anesthésie loco-régionale (péridurale, intrathécale, blocs périphérqiues), recommandations SFAR
o Pour les autres voies, il n’existe pas de publications montrant un intérêt à réaliser une filtration stérilisante
systématique de toutes les solutions préparées, ils ne sont pas aujourd’hui recommandés pour la prévention du
risque infectieux (R 104 Dispositifs intravasculaires - Surveillance et prévention des infections associées aux
soins – 2010) et CDC d’Atlanta (recommandation élevée de niveau IA).
Filtration 1.2μm pour lipides : rétention des particules pouvant apparaître du fait de précipitation en limitant le taux de
rétention des globules lipidiques et aussi filtration des levures.
Filtration piégeage à bulle : le filtre joue un rôle de « piège à bulle », du fait de ses évents, destiné à réduire le risque
d’embolie gazeuse (pédiatrie).
Le recours à un filtre aurait un intérêt dans la réduction de phlébites, mais le filtre antiparticule de la chambre comptegoutte a déjà cet objectif
-
Contre-indications
Administration de médicaments dérivés du sang et de certains médicaments (cf. RCP des médicaments).
Effets indésirables
Incompatibilités :
- altération du DM avec relargage de particules ou de fibres constitutives,
- Obstruction – colmatage : phénomènes de sorption
Mode d’emploi et /ou précautions d’emploi
Au préalable, il convient de vérifier systématiquement la compatibilité des filtres utilisés avec les solutions filtrées.
2
Toutes les informations contenues dans ce document sont communiquées à titre purement informatif
et ne peuvent en rien engager la responsabilité d’EURO PHARMAT.
-
-
Le filtre sera placé en aval du système de réglage du débit (gravité et/ou pompe/pousse seringue/ diffuseur ).
Nécessité de purger le filtre, à assurer « en ligne » selon la méthode la purge inversée de façon à chasser tout air
résiduel
Durée d’utilisation : selon les recommandations du fabricant ; en leur absence, le filtre sera changé lors du
changement de la ligne de perfusion.
Données bibliographiques
HCSP – CTIN Surveillance et prévention des infections associées aux soins – 2010
SF2H : Surveiller et prévenir les infections associées aux soins – 2010
CDC Atlanta : Guidelines for the Prevention of Intravascular Catheter-Related Infections 2002
HUG : Utilisation des filtres pour médicaments injectables aux HUG – 2014 : http:// Pharmacie des HUG /
HUG_CompatAdm_DCI.xlsx
SFAR : www.sfar.org
3
Toutes les informations contenues dans ce document sont communiquées à titre purement informatif
et ne peuvent en rien engager la responsabilité d’EURO PHARMAT.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising