Contenu net : 1 kilogramme AVERTISSEMENT : Le bore et chlore

Contenu net : 1 kilogramme AVERTISSEMENT : Le bore et chlore
PMRA APPROVED F – MFW
2011-2007
JUNE 2012
Sachet hydrosoluble - French
IMIDAN® 50-WP INSTAPAK®
Insecticide agricole
POUDRE MOUILLABLE EN SACHETS HYDROSOLUBLES
TENIR HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS
GARANTIE : Phosmet 50 %
Contenu net : 1 kilogramme
AVERTISSEMENT : Le bore et chlore libre dans le pulvérisateur causeront la
dissolution incomplète de la pellicule hydrosoluble
Bag Label - French
GROUPE
1B
INSECTICIDE
IMIDAN® 50-WP INSTAPAK®
INSECTICIDE AGRICOLE
POUDRE MOUILLABLE EN SACHETS HYDROSOLUBLES
COMMERCIAL
IRRITANT POUR LA PEAU ET LES YEUX
LIRE L'ETIQUETTE ET LA BROCHURE CI-JOINTE AVANT UTILISATION
TENIR HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS
SORTIR LES SACHETS DE L’EMBALLAGE QU’AU MOMENT DE L’APPLICATION
GARDER LES SACHETS AU SEC ET EMPÊCHER TOUT CONTACT AVEC UNE SURFACE
HUMIDE AVANT DE LES AJOUTER AU RÉSERVOIR DE PULVÉRISATION
IL EST INTERDIT DE VENDRE LES SACHETS HYDROSOLUBLES SÉPARÉMENT.
CONSERVER LES SACHETS HYDROSOLUBLES DANS LE CONTENANT PROTECTEUR;
ENTREPOSER DANS UN ENDROIT FRAIS ET SEC
GARANTIE : Phosmet 50 %
No D’HOMOLOGATION 23006
LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
Contenu net 2 kg
(2 sachets hydrosolubles de 1 kg)
Gowan Company, LLC.
B.P. 5569
Yuma, Arizona 85366-5569
Pour information sur le produit : 1-800-883-1844
MISES EN GARDE
VÊTEMENTS ET ÉQUIPEMENT DE PROTECTION :
Les préposés au mélange et au chargement doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 des chaussures et des chaussettes
 des gants résistant aux produits chimiques
Les spécialistes préposés au mélange et au chargement doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 une combinaison résistant aux produits chimiques
 des chaussures résistant aux produits chimiques
 des gants résistant aux produits chimiques
Les préposés au mélange ou au chargement qui manipulent des sacs hydrosolubles doivent avoir
immédiatement à portée de la main, en cas d’urgence (par exemple, sac déchiré, déversement ou
défaillance mécanique) de l’équipement de protection individuelle additionnel. Cet équipement doit
comprendre une combinaison, des chaussures résistant aux produits chimiques et un respirateur à
adduction d’air filtré non actionné par un moteur et équipé d’un filtre de série -R ou -P.
Les préposés à l’application employant un appareil pneumatique et qui sont installés dans une cabine
fermée doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 des chaussures et des chaussettes
Les préposés à l’application employant un appareil pneumatique et qui sont installés dans une cabine
ouverte doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 une combinaison résistant aux produits chimiques et un casque protecteur
 des chaussures résistant aux produits chimiques
 des gants résistant aux produits chimiques
 un respirateur à adduction d’air filtré et équipé d’un filtre de série -R ou -P
Les préposés à l’application employant de l’équipement de traitement au sol et qui sont installés dans
une cabine ouverte doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 des chaussures et des chaussettes
Les préposés à l’application employant un équipement manuel doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 des chaussures et des chaussettes
 des gants résistant aux produits chimiques
TENIR HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS. Les sachets hydrosolubles se trouvent dans un
contenant protecteur. Ne pas ouvrir les sachets et ne pas les mouiller avant de les ajouter au réservoir de
pulvérisation.. Nocif en cas d’ingestion, d’inhalation ou d »absorption par la peu. Éviter tout contact avec
les yeux, la peau et lesvêtements..Ne pas respirer le brouillard de pulvérisation. Laver tous les vêtements
contaminés avec de l’eau chaude et du savon avant de les réutiliser.. Pour éviter toute contamination ne
pas entreposer ce produit avec des aliments destinésà la consommation humaine ou animale. Porter
des vêtements propres. Empêcher la dérive de pulvérisation d’atteindre les cultures vivrières et
fourragères voisines.
Si vous prévoyez utiliser le produit antiparasitaire sur une denrée pouvant être exportée aux États-Unis et
si vous avez besoin de renseignements sur les concentrations de résidus acceptables aux États-Unis,
consultez le site Internet de CropLife Canada : www.croplife.ca.
NE PAS APPLIQUER PAR ÉPANDAGE AÉRIEN.
MISES EN GARDE :
Appliquer seulement si le risque de dérive vers des zones d’habitation ou d’activités humaines comme
les maisons, les chalets, les écoles ou les aires récréatives est minime. Tenir compte de la vitesse et de
la direction du vent, de la température, du matériel d’épandage et des paramètres de fonctionnement du
pulvérisateur.
Exposition après l’application (travailleurs retournant dans un champ traité)

On exige le respect des délais de sécurité (DS), des délais d’attente avant récolte (DAAR) et des
DS pour les entreprises d’autocueillette (AC) suivants :
Culture
DS
DAAR
DS AC
Luzerne
5
7
-
Pomme
7
14
14
Bleuet (bleuet en corymbe et bleuet nain)
3
15
15
Carotte
5
40
-
Céleri
5
40
-
Cerise (acide)
3
7
-
Canneberge
3
30
-
Raisin
14
14
-
Pêche
7
14
14
Poire
7
14
14
Prune
7
14
14
Pomme de terre
5
7
-
3
-
-
-
-
Cultures de type floriculture
1
Floriculture pour utilisation résidentielle
1
Produits appliqués par des opérateurs antiparasitaires professionnels

Le port d’équipement de protection individuelle (EPI) (chemise à manches longues, pantalon long
et gants résistant aux produits chimiques) est obligatoire pour les activités essentielles lors du
retour dans les secteurs traités pendant les 14 jours suivant une application de phosmet. De
plus, le port du même EPI est obligatoire pour toutes les activités d’éclaircissage réalisées dans
les 30 jours suivant une application.

Les travailleurs qui retournent dans les secteurs traités doivent disposer de postes de lavage.

Les travailleurs au champ doivent être informés doublement (c’est-à-dire par un avis écrit affiché
et par un avis donné de vive voix aux personnes qui retournent au champ) du fait qu’un
traitement au phosmet a été appliqué dans le secteur et que ce produit est un inhibiteur de la
cholinestérase. Il faudrait aussi faire une courte description des signes et des symptômes
associés à l’inhibition de la cholinestérase et des moyens de s’exposer le moins possible à cette
substance.
PREMIERS SOINS
INGESTION :
Appeler un centre anti-poison ou un médecin immédiatement pour obtenir des conseils sur le traitement.
Faire boire un verre d’eau à petites gorgées si la personne empoisonnée est capable d’avaler. Ne pas
faire vomir à moins d’avoir reçu le conseil de procéder ainsi par le centre anti-poison ou le médecin. Ne
rien administrer par la bouche à une personne inconsciente.
CONTACT AVEC LA PEAU ET LES VÊTEMENTS :
Enlever tous les vêtements contaminés. Rincer immédiatement la peau à grande eau pendant 15 à 20
minutes. Appeler un centre anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
CONTACT AVEC LES YEUX :
Garder les paupières écartées et rincer doucement et lentement avec de l’eau pendant 15 à 20 minutes.
Le cas échéant, retirer les lentilles cornéennes au bout de 5 minutes et continuer de rincer l’œil. Appeler
un centre anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
INHALATION :
Déplacer la personne vers une source d’air frais. Si la personne ne respire pas, appeler le 911 ou une
ambulance, puis pratiquer la respiration artificielle, de préférence le bouche-à-bouche, si possible.
Appeler un centre anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
Apporter l’étiquette du contenant ou prendre note du nom du produit et de son numéro d’homologation
lorsque vous consultez un médecin.
RENSEIGNEMENTS TOXICOLOGIQUES :
Le phosmet est un organophosphate qui agit comme inhibiteur de la cholinestérase. Les symptômes
habituels d’une surexposition aux inhibiteurs de la cholinestérase sont les maux de tête, les nausées, le
vertige, les sueurs, la salivation, l’écoulement nasal et le larmoiement. Dans les cas d’intoxication plus
grave, les symptômes peuvent aller jusqu’à des contractions musculaires, de la faiblesse et des
tremblements, des pertes de coordination, des vomissements, des crampes abdominales et de la
diarrhée. L’intoxication peut être mortelle en cas de perte de conscience, d’incontinence, de convulsions
et de dépression respiratoire avec composante secondaire cardiovasculaire. Traiter selon les
symptômes. Après une exposition, des tests de cholinestérase plasmatique et érythrocytaire peuvent
refléter le degré d’exposition (des données de référence sont utiles). L’atropine, administrée uniquement
par injection, est le meilleur antidote. Les oximes comme le chlorure de pralidoxime peuvent avoir un
effet thérapeutique si on les administre à un stade précoce. Cependant, ces produits ne doivent être
employés qu’en conjonction avec l’atropine. En cas d’intoxication aiguë grave, administrer les antidotes
immédiatement après avoir ouvert les voies respiratoires et rétabli la respiration. En cas d’exposition par
voie orale, la décision de provoquer ou non le vomissement doit être prise par le médecin traitant.
Consulter le CENTRE ANTIPOISON de la région pour en savoir plus.
NUMÉRO D’URGENCE MÉDICALE
Pour les urgences médicales mettant en cause ce produit, appeler 1-888-478-0798.
DANGERS ENVIRONNEMENTAUX
TOXIQUE pour les oiseaux et les petits mammifères sauvages.
TOXIQUE pour les organismes aquatiques. Observer les zones tampons prescrites dans la section
MODE D’EMPLOI.
TOXIQUE pour les abeilles domestiques exposées au traitement directe, à la dérive de pulvérisation, ou
aux résidus sur les cultures ou les mauvaises herbes en fleur.
NE PAS appliquer ce produit sur les cultures ou les mauvaises herbes en fleur si des abeilles
domestiques s’y rendent pour butiner. Limiter le plus possible la dérive de pulvérisation afin de réduire les
effets nocifs sur les abeilles domestiques dans les habitats situés à proximité du secteur traité.
TOXIQUE pour certains insectes utiles. Limiter le plus possible la dérive de pulvérisation afin de réduire
les effets nocifs sur les insectes utiles dans les habitats situés à proximité du secteur traité, comme les
haies ou les terrains boisés.
Ruissellement
Afin de réduire le ruissellement à partir des secteurs traités vers les habitats
aquatiques, éviter d’appliquer ce produit sur des terrains à pente modérée ou
forte, sur un sol compacté ou sur de l’argile.
Éviter d’appliquer ce produit lorsque des pluies intenses sont prévues.
La contamination des secteurs aquatiques par le ruissellement peut être réduite par l’aménagement
d’une bande de végétation (zone tampon) entre le secteur traité et le bord du plan d’eau.
ENTREPOSAGE
Pour éviter toute contamination, ne pas entreposer ce produit avec des aliments destinés à la
consommation humaine ou animale.
Les utilisateurs finaux peuvent entreposer ce produit à des températures inférieures à 0 °C pourvu que le
produit soit peu manipulé. Les températures à l’intérieur de l’entrepôt doivent dépasser 0 °C lors de
l’entreposage, de la manipulation et de l’expédition. À des températures inférieures à 0 °C, l’emballage
sous film soluble devient susceptible au craquelage et au bris lors du port et de la manutention.
Garder les sachets hydrosolubles dans leur contenant protecteur et les entreposer dans un endroit frais
et sec. Ne pas entreposer à des températures supérieures à 40 °C.
ÉLIMINATION
1. Rendre le contenant inutilisable.
2. Éliminer le contenant vide conformément à la réglementation provinciale.
3. Pour tout renseignement concernant l’élimination des produits non utilisés ou dont on veut se
départir, s’adresser au fabricant ou à l’organisme de réglementation provincial. S’adresser également
à eux en cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des déversements.
AVIS À L’UTILISATEUR : Ce produit antiparasitaire doit être employé strictement selon le mode d’emploi
qui figure sur la présente étiquette. L’emploi non conforme à ce mode d’emploi constitue une infraction à
la Loi sur les produits antiparasitaires. L’utilisateur assume les risques de blessures aux personnes ou de
dommages aux biens que l’utilisation du produit peut entraîner.
®
IMIDAN est une marque déposée de Gowan Company LLC.
®
INSTAPAK est une marque déposée de Gowan Company LLC.
Booklet Label - French
GROUPE
1B
INSECTICIDE
COMMERCIAL
IMIDAN® 50-WP INSTAPAK®
INSECTICIDE AGRICOLE
POUDRE MOUILLABLE EN SACHETS HYDROSOLUBLES
LIRE L’ÉTIQUETTE AVANT L’UTILISATION
TENIR HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS
NE SORTIR LES SACHETS DE L’EMBALLAGE QU’AU MOMENT DE L’APPLICATION
GARDER LES SACHETS AU SEC ET EMPÊCHER TOUT CONTACT AVEC UNE SURFACE
HUMIDE AVANT DE LES AJOUTER AU RÉSERVOIR DE PULVÉRISATION
IL EST INTERDIT DE VENDRE LES SACHETS HYDROSOLUBLES SÉPARÉMENT.
CONSERVER LES SACHETS HYDROSOLUBLES DANS LE CONTENANT PROTECTEUR;
ENTREPOSER DANS UN ENDROIT FRAIS ET SEC
GARANTIE : Phosmet 50 %
No D’HOMOLOGATION 23006
LOI SUR LES PRODUITS ANTIPARASITAIRES
Contenu net 2 kg
(2 sachets hydrosolubles de 1 kg)
Gowan Company, L.L.C.
P.O. Box 5569
Yuma, AZ
85366-5569
Renseignements sur le Produit : 1-800-883-1844
MISES EN GARDE
TENIR HORS DE LA PORTÉE DES ENFANTS. Les sachets hydrosolubles se trouvent dans un
contenant protecteur. Ne pas ouvrir les sachets et ne pas les mouiller avant de les ajouter au
réservoir de pulvérisation. Nocif en cas d’ingestion, d’inhalation ou d’absorption par la peau.
Éviter tout contact avec les yeux, la peau et les vêtements. Ne pas respirer le brouillard de
pulvérisation. Laver tous les vêtements contaminés avec de l’eau chaude et du savon avant de
les réutiliser. Pour éviter toute contamination ne pas entreposer ce produit avec des aliments
destinés à la consommation humaine ou animale. Porter des vêtements propres. Empêcher la
dérive de pulvérisation d’atteindre les cultures vivrières et fourragères voisines.
VÊTEMENTS ET ÉQUIPEMENT DE PROTECTION :
Les préposés au mélange et au chargement doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 des chaussures et des chaussettes
 des gants résistant aux produits chimiques
Les spécialistes préposés au mélange et au chargement doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 une combinaison résistant aux produits chimiques
 des chaussures résistant aux produits chimiques
 des gants résistant aux produits chimiques
Les préposés au mélange ou au chargement qui manipulent des sacs hydrosolubles doivent
avoir immédiatement à portée de la main, en cas d’urgence (par exemple, déversement ou
défaillance mécanique) de l’équipement de protection individuelle additionnel. Cet équipement
doit comprendre une combinaison, des chaussures résistant aux produits chimiques et un
respirateur à adduction d’air filtré non actionné par un moteur et équipé d’un filtre de série -R ou
-P.
Les préposés à l’application employant un appareil pneumatique et qui sont installés dans une
cabine fermée doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 des chaussures et des chaussettes
Les préposés à l’application employant un appareil pneumatique et qui sont installés dans une
cabine ouverte doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 une combinaison résistant aux produits chimiques et une protection de la tête
 des chaussures résistant aux produits chimiques
 des gants résistant aux produits chimiques
 un respirateur à adduction d’air filtré et équipé d’un filtre de série -R ou -P
Les préposés à l’application employant de l’équipement de traitement au sol et qui sont installés
dans une cabine ouverte doivent porter :
 une chemise à manches longues et un pantalon long
 des chaussures et des chaussettes
Les préposés à l’application employant un équipement manuel doivent porter :



une chemise à manches longues et un pantalon long
des chaussures et des chaussettes
des gants résistant aux produits chimiques
Si vous prévoyez utiliser le produit antiparasitaire sur une denrée pouvant être exportée aux
États-Unis et si vous avez besoin de renseignements sur les concentrations de résidus
acceptables aux États-Unis, consultez le site Internet de CropLife à Canada : www.croplife.ca.
PREMIERS SOINS
INGESTION :
Appeler un centre anti-poison ou un médecin immédiatement pour obtenir des conseils sur le traitement.
Faire boire un verre d’eau à petites gorgées si la personne empoisonnée est capable d’avaler. Ne pas
faire vomir à moins d’avoir reçu le conseil de procéder ainsi par le centre anti-poison ou le médecin. Ne
rien administrer par la bouche à une personne inconsciente.
CONTACT AVEC LA PEAU ET LES VÊTEMENTS :
Enlever tous les vêtements contaminés. Rincer immédiatement la peau à grande eau pendant 15 à 20
minutes. Appeler un centre anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
CONTACT AVEC LES YEUX :
Garder les paupières écartées et rincer doucement et lentement avec de l’eau pendant 15 à 20 minutes.
Le cas échéant, retirer les lentilles cornéennes au bout de 5 minutes et continuer de rincer l’œil. Appeler
un centre anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
INHALATION :
Déplacer la personne vers une source d’air frais. Si la personne ne respire pas, appeler le 911 ou une
ambulance, puis pratiquer la respiration artificielle, de préférence le bouche-à-bouche, si possible.
Appeler un centre anti-poison ou un médecin pour obtenir des conseils sur le traitement.
Apporter l’étiquette du contenant ou prendre note du nom du produit et de son numéro
d’homologation lorsque vous consultez un médecin.
LIMITES GẾNẾRALES :
RENSEIGNEMENTS TOXICOLOGIQUES :
Le phosmet est un organophosphate qui agit comme inhibiteur de la cholinestérase. Les
symptômes habituels d’une surexposition aux inhibiteurs de la cholinestérase sont les maux de
tête, les nausées, les vertiges, les sueurs, la salivation, l’écoulement nasal et le larmoiement.
Dans les cas d’intoxication plus grave, les symptômes peuvent aller jusqu’à des contractions
musculaires, de la faiblesse et des tremblements, des pertes de coordination, des
vomissements, des crampes abdominales et de la diarrhée. L’intoxication peut être mortelle en
cas de perte de conscience, d’incontinence, de convulsions et de dépression respiratoire avec
composante secondaire cardiovasculaire. Traiter selon les symptômes. Après une exposition,
des tests de cholinestérase plasmatique et érythrocytaire peuvent refléter le degré d’exposition
(des données de référence sont utiles). L’atropine, administrée uniquement par injection, est le
meilleur antidote. Les oximes comme le chlorure de pralidoxime peuvent avoir un effet
thérapeutique si on les administre à un stade précoce. Cependant, ces produits ne doivent être
employés qu’en conjonction avec l’atropine. En cas d’intoxication aiguë grave, administrer les
antidotes immédiatement après avoir ouvert les voies respiratoires et rétabli la respiration. En
cas d’exposition par voie orale, la décision de provoquer ou non le vomissement doit être prise
par le médecin traitant.
Pour les urgences médicales mettant en cause ce produit, appeler PROSAR au 1-888-4780798.
MISES EN GARDE :
Appliquer seulement si le risque de dérive vers des zones d’habitation ou d’activités humaines
comme les maisons, les chalets, les écoles ou les aires récréatives est minime. Tenir compte
de la vitesse et de la direction du vent, de la température, du matériel d’épandage et des
paramètres de fonctionnement du pulvérisateur.
Exposition après l’application (travailleurs retournant dans un champ traité)

On exige le respect des délais de sécurité (DS), des délais d’attente avant récolte
(DAAR) et des DS pour les entreprises d’autocueillette (AC) suivants :
Culture
DS
DAAR
DS AC
Luzerne
5
7
-
Pomme
7
14
14
Bleuet (bleuet en corymbe et bleuet nain)
3
15
15
Carotte
5
40
-
Céleri
5
40
-
Cerise (acide)
3
7
-
Canneberge
3
30
-
Raisin
14
14
-
Pêche
7
14
14
Poire
7
14
14
Prune
7
14
14
Pomme de terre
5
7
-
3
-
-
Floriculture pour utilisation résidentielle
1
Produits appliqués par des opérateurs antiparasitaires professionnels
-
Cultures de type floriculture
1

Le port d’équipement de protection individuelle (EPI) (chemise à manches longues,
pantalon long et gants résistant aux produits chimiques) est obligatoire pour les activités
essentielles lors du retour dans les secteurs traités pendant les 14 jours suivant une
application de phosmet. De plus, le port du même EPI est obligatoire pour toutes les
activités d’éclaircissage réalisées dans les 30 jours suivant une application.

Les travailleurs qui retournent dans les secteurs traités doivent disposer de postes de
lavage.

Les travailleurs au champ doivent être informés doublement (c’est-à-dire par un avis
écrit affiché et par un avis donné de vive voix aux personnes qui retournent au champ)
du fait qu’un traitement au phosmet a été appliqué dans le secteur et que ce produit est
un inhibiteur de la cholinestérase. Il faudrait aussi faire une courte description des
signes et des symptômes associés à l’inhibition de la cholinestérase et des moyens de
s’exposer le moins possible à cette substance.
DANGERS ENVIRONNEMENTAUX
TOXIQUE pour les oiseaux, les petits mammifères sauvages et les organismes aquatiques.
Observer les zones tampons prescrites dans la section MODE D’EMPLOI.
TOXIQUE pour les organismes aquatiques. Observer les zones tampons prescrites dans la
section MODE D’EMPLOI.
TOXIQUE pour les abeilles domestiques directement exposées au moment du traitement, par la
dérive de pulvérisation, ou aux résidus sur les cultures ou les mauvaises herbes en fleur.
NE PAS appliquer ce produit sur les cultures ou les mauvaises herbes en fleur lorsque des
abeilles domestiques s’y rendent pour butiner. Limiter le plus possible la dérive de pulvérisation
afin de réduire les effets nocifs sur les abeilles domestiques dans les habitats situés à proximité
du secteur traité.
TOXIQUE pour certains insectes utiles. Limiter le plus possible la dérive de pulvérisation afin de
réduire les effets nocifs sur les insectes utiles dans les habitats situés à proximité du secteur
traité, comme les haies ou les terrains boisés.
Ruissellement
Afin de réduire le ruissellement à partir des secteurs traités vers les habitats aquatiques, ne pas
appliquer ce produit sur des terrains à pente modérée ou forte, sur un sol compact ou sur de
l’argile.
Ne pas appliquer ce produit lorsque des pluies intenses sont prévues.
La contamination des secteurs aquatiques par le ruissellement peut être réduite par
l’aménagement d’une bande de végétation (zone tampon) entre le secteur traité et le bord du
plan d’eau.
ENTREPOSAGE
Les utilisateurs finaux peuvent entreposer ce produit à des températures inférieures à 0 °C
pourvu que le produit soit peu manipulé. Les températures à l’intérieur de l’entrepôt doivent
dépasser 0 °C lors de l’entreposage, de la manipulation et de l’expédition. À des températures
inférieures à 0 °C, l’emballage sous film soluble devient susceptible au craquelage et au bris
lors de la manutention et de l’éxpédition.
Garder les sachets hydrosolubles dans leur contenant protecteur et les entreposer dans un
endroit frais et sec. Ne pas entreposer à des températures supérieures à 40 °C. Pour éviter
toute contamination, ne pas entreposer ce produit avec des aliments destinés à la
consommation humaine ou animale.
NETTOYAGE DES DÉVERSEMENTS
1. Éviter de respirer le produit; éviter tout contact avec la peau et les yeux. Porter des gants de
caoutchouc, des bottes, des lunettes à coques et un respirateur approuvé par le NIOSH
pouvant éliminer efficacement le phosmet.
2. Ramasser le déversement à l’aide d’un balai, en prenant bien soin de ne pas faire voler les
poussières.
3. Déposer les balayures dans un contenant pour les déchets convenable et indiquer son
contenu.
4. Couvrir abondamment la zone contaminée avec un détergent ménager en poudre commun
(p.ex., Tide, marque déposée de Proctor and Gamble). Au moyen d’une brosse dure, faire
pénétrer le détergent dans le produit renversé en utilisant suffisamment d’eau pour former
une bouillie. Faire pénétrer la bouillie dans les fentes et les crevasses, puis laisser reposer
pendant 2 à 3 minutes. Éviter tout contact avec la peau et les yeux; ne pas s’éclabousser ou
éclabousser les personnes qui se trouvent tout près.
5. Répandre un absorbant convenable (p. ex., de l’argile) sur la bouillie; ramasser à la pelle la
matière absorbée, puis la déposer dans un contenant pour déchets. Répéter l’opération au
besoin.
6. Rincer la zone à grande eau en respectant les exigences relatives à la protection
environnementale.
7. Sceller le baril et s’assurer qu’une étiquette indique bien son contenu. Se départir des
déchets conformément à la réglementation locale. Voir l’énoncé ÉLIMINATION.
ÉLIMINATION
4. Rendre le contenant inutilisable.
5. Éliminer le contenant vide conformément à la réglementation provinciale.
6. Pour tout renseignement concernant l’élimination des produits non utilisés ou dont on veut
se départir, s’adresser au fabricant ou à l’organisme de réglementation provincial.
S’adresser également à eux en cas de déversement ainsi que pour le nettoyage des
déversements.
MODE D’EMPLOI
MISES EN GARDE GÉNÉRALES CONCERNANT L’UTILISATION
L’INSECTICIDE AGRICOLE EN POUDRE MOUILLABLE IMIDAN 50-WP INSTAPAK est
emballé sous forme de sachets hydrosolubles qui doivent être déposés dans le réservoir de
pulvérisation, sans être ouverts.
Respecter les limites d’emploi relatives à chaque culture indiquée sur la présente étiquette.
Dans sa réglementation, Santé Canada a établit les quantités de résidus de produits
agrochimiques pouvant se trouver sur les cultures vivrières au moment de la récolte. Afin de ne
pas dépasser ces niveaux acceptables, n’utiliser que les quantités recommandées et ne pas
traiter la culture dans un délai avant la récolte plus court que le nombre de jours indiqués, ou ne
pas dépasser le stade indiqué. Consulter les autorités agricoles locales pour en savoir plus
étant donné que le moment propice au traitement et le nombre de traitements requis varient
selon les conditions locales.
Ne pas utiliser d’équipement de pulvérisation mécanique à faible volume.
NE PAS APPLIQUER PAR ÉPANDAGE AÉRIEN.
Application au moyen d’un pulvérisateur agricole : NE PAS appliquer par calme plat. Éviter
d’appliquer ce produit quand le vent souffle en rafales. NE PAS pulvériser de gouttelettes de
taille inférieure au calibre fin de la classification de l’American Society of Agricultural and
Engineers (ASAE). La rampe de pulvérisation ne doit pas être à plus de 60 cm au-dessus des
cultures ou du sol.
Application au moyen d’un pulvérisateur pneumatique : NE PAS appliquer par calme plat. Éviter
d’appliquer ce produit quand le vent souffle en rafales. NE PAS orienter le jet directement audessus des plantes à traiter. À l’extrémité des rangs et le long des rangs extérieurs, couper
l’alimentation des buses pointant vers l’extérieur. NE PAS appliquer lorsque la vitesse du vent
est supérieure à 16 km/h dans la zone de traitement (d’après les lectures prises à l’extérieur de
cette zone, du côté sous le vent).
Chimigation :
Pour assurer un traitement sécuritaire et efficace, il faut suivre les étapes suivantes.
1. La présente recommandation a été élaborée pour usage avec un système d’aspersion sur
frondaison muni d’injecteurs Venturi à arroseur réglable au sol. Ce produit ne doit être
appliqué avec aucun autre type de système d’irrigation.
2. Pour empêcher la contamination de la source d’eau par refoulement, la pompe d’irrigation et
la pompe d’injection doivent être munies d’un système sécuritaire assurant l’interruption
simultanée des deux pompes.
3. Pour un traitement sécuritaire et efficace, les têtes d’arroseur doivent être décalées et
disposées pour fournir une application uniforme et constante à un débit connu.
4. Ne pas appliquer lorsque le vent risque de provoquer une distribution non uniforme du
produit et/ou d’entraîner le produit au-delà de la zone cible du traitement.
5. Ne pas utiliser en chimigation si la zone à traiter se trouve à moins de 100 mètres de
secteurs résidentiels et de parcs.
Il faut afficher un panneau dans la zone de traitement sur lequel est écrit : AVERTISSEMENT –
Endroit traité au phosmet à l’aide du système d’irrigation (IMIDAN 50-WP INSTAPAK
INSECTICIDE AGRICOLE EN POUDRE MOUILLABLE) le (indiquer la date du traitement). Les
travailleurs qui doivent pénétrer dans les champs traités dans les 2 jours suivant le traitement
doivent porter des vêtements de protection.
Zones tampons :
L’utilisation des méthodes ou du matériel de pulvérisation suivants ne requiert PAS de zone
tampon : pulvérisateur manuel ou pulvérisateur à dos et traitement localisé.
Il faut établir les zones tampons indiquées dans le tableau suivant entre la limite d’application
directe sous le vent et la bordure la plus rapprochée des habitats d’eau douce sensibles (lacs,
rivières, bourbiers, étangs, fondrières des Prairies, ruisseaux, marécages, réservoirs et milieux
humides) et des habitats estuariens ou marins.
Zones tampons (en mètres) nécessaires à la protection :
Méthode
d’application
Culture
Pulvérisateur
agricole*
Luzerne,
bleuet,
carotte,
céleri,
canneberge,
pomme de
terre
Pulvérisateur
pneumatique*
(début de la
croissance)
Pomme,
raisin, pêche,
poire, prune,
cerise acide
Feuillus
d’ombrage
ornementaux
et arbres et
arbrisseaux
ligneux à
feuillage
persistant
Pulvérisateur
pneumatique
(fin de la
croissance)
Pomme,
raisin, pêche,
poire, prune,
cerise acide
Plantes
ornementales
(arbres à
feuillage
caduc, arbres
et arbustes
ligneux à
feuillage
persistant)
des habitats d’eau douce
d’une profondeur de :
des habitats estuariens ou
marins d’une profondeur de :
moins de 1 m
plus de 1 m
moins de 1 m
plus de 1 m
15
4
10
5
45
35
45
35
35
20
35
25
35
25
35
25
25
15
25
15
*Dans le cas de la pulvérisation agricole, il est possible de réduire les zones tampons au moyen d’écrans et de cônes de réduction
de la dérive. Les pulvérisateurs dont la rampe d’aspersion est équipée d’un écran sur toute sa longueur (vo ile, rideau) et qui s’étend
jusqu’au couvert végétal ou au sol permettent de réduire la zone tampon de 70 %. L’utilisation d’une rampe d’aspersion dont chaque
buse est munie d’un écran conique fixé à une hauteur inférieure à 30 cm du couvert végétal ou du sol permet de réduire la zone
tampon de 30 %.
RECOMMANDATIONS SUR LA GESTION DE LA RÉSISTANCE
Gestion de la résistance, IMIDAN 50-WP INSTAPAK INSECTICIDE AGRICOLE EN POUDRE
MOUILLABLE, insecticide du groupe 1B. Toute population d’insectes peut renfermer des
individus naturellement résistants à ce produit et à d’autres insecticides du groupe 1B. Ces
individus résistants peuvent finir par prédominer au sein de leur population si ces insecticides
sont utilisés de façon répétée dans un même champ. Il peut exister d’autres mécanismes de
résistance sans lien avec le site ou le mode d’action, mais qui sont spécifiques à des composés
chimiques, comme un métabolisme accru. Il est recommandé de suivre des stratégies
appropriées de gestion de la résistance.
Pour retarder l’acquisition de la résistance aux insecticides :






Dans la mesure du possible, alterner ce produit ou les insecticides du même groupe 1B
avec des insecticides appartenant à d’autres groupes et qui éliminent les mêmes
organismes nuisibles.
Utiliser des mélanges en cuve contenant des insecticides provenant d’un groupe
différent, si cet emploi est permis.
Utiliser les insecticides dans le cadre d’un programme de lutte intégrée comprenant des
inspections sur le terrain, la tenue de dossiers, et qui envisage la possibilité d’intégrer
des pratiques de lutte culturale, biologique, ou d’autres formes de lutte chimique.
Inspecter les populations d’insectes traitées pour y découvrir les signes de l’acquisition
d’une résistance.
Pour des cultures précises ou des organismes nuisibles précis, s’adresser au spécialiste
local des interventions sur le terrain ou à un conseiller agréé pour toute autre
recommandation relative à la gestion de la résistance aux pesticides ou encore à la
Lutte intégrée.
Pour plus d’information ou pour signaler des cas possibles de résistance, s’adresser à
Gowan Company au 1-800-883-1844 ou à www.gowanco.com.
COMPATIBILITÉ
Ne pas combiner la poudre mouillable à l’huile ou à d’autres liquides émulsifiables dans une
même cuve à moins qu’une utilisation antérieure de ces combinaisons ait montré que les
produits sont physiquement compatibles. Ce produit est compatible avec la plupart des
insecticides, acaricides et fongicides couramment recommandés, sauf les matières alcalines
comme la bouillie bordelaise et la chaux.
INSTRUCTIONS POUR LE MÉLANGE
AVERTISSEMENT : S’assurer que le réservoir de pulvérisation, la pompe et les tuyaux sont
propres et qu’ils ne contiennent pas de bore ni d’autre substance qui libère du chlore libre. Le
bore et le chlore libre entraîneront la dissolution incomplète de la pellicule hydrosoluble, ce qui
bouchera la pompe, les tuyaux et les tamis du pulvérisateur.
INSTRUCTIONS POUR LE MÉLANGE D’IMIDAN 50-WP INSTAPAK INSECTICIDE
AGRICOLE EN POUDRE MOUILLABLE
Remplir le réservoir de pulvérisation à moitié avec de d’eau (voir AVERTISSEMENT ci-dessus).
Pendant que l’agitateur est en marche, ajouter le nombre de sachets hydrosolubles de 1 kg
requis. Lorsqu’on détermine le nombre de sachets de 1 kg requis pour traiter un endroit donné,
ne pas dépasser la dose maximale indiquée sur l’étiquette. Le cas échéant, placer les sachets
hydrosolubles sur le tamis et diriger le débit d’eau sur ceux-ci. Ne pas ouvrir les sachets
hydrosolubles. Ajouter de l’eau pour remplir le réservoir. Laisser l’agitateur en marche lors du
remplissage, du mélange et de la pulvérisation. Ne pas laisser reposer le mélange. Ne pas
ajouter de liquides émulsifiables au mélange à moins qu’un usage préalable des matières
combinées ensembles n’ait indiqué qu’elles sont compatibles. Bien fermer et sceller le
contenant extérieur afin de conserver les sachets hydrosolubles qui restent.
INSTRUCTIONS POUR LES MÉLANGES EN CUVE D’IMIDAN 50-WP INSTAPAK
INSECTICIDE AGRICOLE EN POUDRE MOUILLABLE ET D’AUTRES PESTICIDES
Les sachets hydrosolubles IMIDAN 50-WP INSTAPAK INSECTICIDE AGRICOLE EN POUDRE
MOUILLABLE doivent être ajoutés à l’eau de pulvérisation; la pellicule soluble du sachet doit
être complètement dissoute avant d’ajouter tout autre produit.
MÉLANGE EN CUVE
Au moment d’appliquer des mélanges en cuve, consulter l’étiquette des autres produits
incorporés au mélange et établir la zone tampon la plus étendue (la plus restrictive) de celles
recommandées pour ces produits.
DOSES D’APPLICATION
REMARQUE : À moins que le volume d’eau soit indiqué, utiliser suffisamment d’eau pour
assurer une couverture complète.
Lorsque la période d’application n’est pas indiquée, consulter les autorités
agricoles locales pour connaître la période appropriée de traitement.
Culture
LUZERNE
Organisme nuisible
Charançon postiche de la
luzerne, mineuse virgule
de la luzerne
Dose d’utilisation
kg/ha
2,25 kg dans
200 à 500 litres
Remarques
Charançon postiche de la
luzerne : consulter les
autorités agricoles locales
pour connaître la bonne
période de traitement.
Mineuse virgule de la
luzerne : Appliquer
lorsque les premiers
signes d’infestation
deviennent apparents.




Ne pas appliquer pendant la floraison.
Respecter un délai d’au moins 7 jours entre le traitement et la récolte.
Ne pas appliquer plus de 3 fois par saison.
Délai de sécurité : 5 jours
Culture
POMMES
Organisme nuisible
Carpocapse de la
pomme, tordeuse à
bandes rouges,
charançon de la prune,
ver-chemin-de-fer,
pucerons sur les
pommiers, mineuse
marbrée, tordeuse à
bandes obliques*,
noctuelle des fruits verts,
punaise terne, tordeuse
rouge des bourgeons,
pou de San José, livrée
d’Amérique, arpenteuse
de l’orme, spongieuse,
scarabée japonais,
arpenteuse du printemps.
Répression : tétranyque
rouge du pommier,
tétranyque à deux points




Dose d’utilisation
kg/ha
3,75 kg/ha
Remarques
Utiliser assez d’eau pour
obtenir une couverture
complète.
Pour la tordeuse à
bandes obliques,
entreprendre les
traitements 7 à 10 jours
après la capture des
premières noctuelles.
Autres organismes
nuisibles : consulter les
autorités agricoles locales
pour connaître la période
appropriée de traitement.
Respecter un délai d’au moins 14 jours avant la récolte.
Ne pas appliquer plus de 5 fois par saison.
Délai de sécurité : 7 jours
Autocueillette : Délai de sécurité : 14 jours
Culture
BLEUETS
Organisme nuisible
Mouche de l’airelle




CAROTTES
2,25 kg dans
1 000 litres d’eau
par hectare
Remarques
Procéder à une deuxième
application au besoin
selon la gravité de
l’infestation d’insectes ou
conformément aux
programmes provinciaux
de traitement, entre le 15
et le 30 juillet.
Ne pas appliquer plus de 2 fois par saison.
Respecter un délai d’au moins 15 jours avant la récolte.
Délai de sécurité : 3 jours (bleuets en corymbe et bleuets nains)
Autocueillette : Délai de sécurité : 15 jours (bleuets en corymbe et
bleuets nains)
Arpenteuse de l’airelle




Dose d’utilisation
kg/ha
2,24 kg dans
1 000 litres d’eau
par hectare
Procéder à l’application
entre la mi-avril et la mijuin, tant dans les
sections de plantes en
germination que celles de
plantes en fructification.
Première application à
réaliser lorsque les
insectes atteignent un
seuil de dommages
importants. Répéter le
traitement au besoin.
Consulter les spécialistes
locaux des cultures pour
des recommandations
détaillées.
Ne pas appliquer plus de 2 fois par saison.
Respecter un délai d’au moins 15 jours avant la récolte.
Délai de sécurité : 3 jours (bleuets en corymbe et bleuets nains)
Autocueillette : Délai de sécurité : 15 jours (bleuets en corymbe et
bleuets nains)
Charançon de la carotte
2,25 kg par
hectare
Appliquer dans
suffisamment d’eau pour
obtenir une bonne
couverture. Consulter les
autorités agricoles locales
pour connaître la période
appropriée de traitement.
 Ne pas appliquer plus de 2 fois par saison.
 Respecter un délai d’au moins 40 jours avant la récolte.
 Délai de sécurité : 5 jours
Culture
Organisme nuisible
CÉLERI
Charançon de la carotte
Dose d’utilisation
kg/ha
2,25 kg dans un
maximum de
1 000 litres d’eau
par hectare
Remarques
Consulter les autorités
agricoles locales pour
connaître la période
appropriée de traitement.
 Ne pas appliquer plus de 2 fois par saison.
 Respecter un délai d’au moins 40 jours avant la récolte.
 Délai de sécurité : 5 jours
CERISES,
ACIDES (aigres)
Petite mineuse du
pêcher, charançon de la
prune, tordeuse à bandes
rouges, trypète des
cerises, livrée
d’Amérique, arpenteuse
de l’orme, spongieuse,
scarabée japonais,
arpenteuse du printemps.
Répression : tétranyque
rouge du pommier,
tétranyque à deux points
3,75 kg par
hectare
Appliquer dans
suffisamment d’eau pour
obtenir une couverture
complète. Consulter les
autorités agricoles locales
pour connaître la période
appropriée de traitement.
 Respecter un délai d’au moins 7 jours avant la récolte.
 Ne pas appliquer plus de 4 fois par saison.
 Délai de sécurité : 3 jours
Culture
CANNEBERGES
Organisme nuisible
Tordeuse des canneberges
Dose d’utilisation
kg/ha
2,2 kg par hectare
Remarques
Appliquer le premier
traitement après l’éclosion
des œufs, la seconde
application 5 ou 7 jours plus
tard au besoin. Les
producteurs de canneberge
de la Colombie-Britannique
sont avisés de se procurer
auprès du ministère
provincial de l’Agriculture,
des Pêches et de
l’Alimentation (Abbotsford) le
guide intitulé Chemigation
Guidelines for British
Columbia et de s’y
conformer). Afin de réduire
le plus possible la
contamination de l’eau de
surface par le phosmet
appliqué aux cultures de
canneberge, toute l’eau
effluente doit être retenue et
ne peut être libérée que
lorsque la concentration de
phosmet devient ≤ 0,2µg
m.a./L.
 Ne pas appliquer plus de 4 fois par année.
 Respecter un délai d’au moins 30 jours avant la récolte.
 Délai de sécurité : 3 jours.
RAISIN
Tordeuse de la vigne, livrée
d’Amérique, tordeuse de la
vigne, arpenteuse de l’orme,
spongieuse, scarabée
japonais, arpenteuse du
printemps
1,9 kg par hectare
(avant la floraison)
2,5 kg par hectare
(après la floraison)
Appliquer dans
suffisamment d’eau pour
obtenir une bonne
couverture.
3,1 kg par hectare
(première
couverture)
 Ne pas appliquer plus de 3 fois par année.
 Respecter un délai d’au moins 14 jours avant la récolte.
 Délai de sécurité : 14 jours
Culture
Organisme nuisible
Dose d’utilisation
kg/ha
Remarques
POIRES
Psylle du poirier,
carpocapse de la pomme,
tordeuse à bandes
rouges, charançon de la
prune, tordeuse à bandes
obliques, noctuelle des
fruits verts, phytopte du
prunier de pépinière,
livrée d’Amérique,
arpenteuse de l’orme,
spongieuse, scarabée
japonais, arpenteuse du
printemps
3,75 kg par
hectare
Appliquer dans
suffisamment d’eau pour
obtenir une bonne
couverture. Consulter les
autorités agricoles locales
pour connaître la période
appropriée de traitement.




PÊCHES
Respecter un délai d’au moins 14 jours avant la récolte.
Ne pas appliquer plus de 5 fois par saison.
Délai de sécurité : 7 jours
Autocueillette : Délai de sécurité : 14 jours
Charançon de la prune,
petite mineuse du pêcher,
tordeuse orientale du
pêcher, tordeuse à
bandes obliques*,
punaise terne, livrée
d’Amérique, arpenteuse
de l’orme, spongieuse,
scarabée japonais,
arpenteuse du printemps.
Répression : tétranyque
rouge du pommier,
tétranyque à deux points




*Pour la tordeuse à
bandes obliques,
entreprendre les
traitements 7 à 10 jours
après la capture des
premières noctuelles.
3,75 kg par
hectare
Appliquer dans
suffisamment d’eau pour
obtenir une bonne
couverture. Consulter les
autorités agricoles locales
pour connaître la période
appropriée de traitement.
*Pour la tordeuse à
bandes obliques,
entreprendre les
traitements 7 à 10 jours
après la capture des
premières noctuelles.
Respecter un délai d’au moins 14 jours avant la récolte.
Ne pas appliquer plus de 4 fois par saison.
Délai de sécurité : 7 jours
Autocueillette : Délai de sécurité : 14 jours
Culture
PRUNES
Organisme nuisible
Charançon de la prune,
ver-chemin-de-fer,
tordeuse à bandes
rouges, livrée
d’Amérique, arpenteuse
de l’orme, spongieuse,
scarabée japonais et
arpenteuse du printemps.
Répression : tétranyque
rouge du pommier,
tétranyque à deux points




POMMES DE
TERRE
Dose d’utilisation
kg/ha
3,75 kg par
hectare
Remarques
Appliquer dans
suffisamment d’eau pour
obtenir une bonne
couverture. Consulter les
autorités agricoles locales
pour connaître la période
appropriée de traitement.
Respecter un délai d’au moins 14 jours avant la récolte.
Ne pas appliquer plus de 3 fois par saison.
Délai de sécurité : 7 jours
Autocueillette : Délai de sécurité : 14 jours
Doryphore de la pomme
de terre, altise de la
pomme de terre,
pucerons sur la pomme
de terre, cicadelle de la
pomme de terre
2,25 kg par
hectare
Appliquer dans
suffisamment d’eau pour
obtenir une bonne
couverture.
 Respecter un délai d’au moins 7 jours avant la récolte.
 Ne pas appliquer plus de 5 fois par saison.
 Délai de sécurité : 5 jours
AVIS À L’UTILISATEUR : LIRE CE QUI SUIT AVANT D’APPLIQUER CE PRODUIT POUR
L’USAGE SPÉCIAL INDIQUÉ :
Le MODE D’EMPLOI de ce produit, pour le ou les usages spéciaux décrits sur cette étiquette
supplémentaire, a été rédigé par des personnes autres que Gowan Company, L.L.C. et est
homologué par Santé Canada dans le cadre du Programme d’extension du profil d’emploi pour
les usages limités demandés par les utilisateurs. Gowan Company, L.L.C. ne formule aucune
allégation ni n’offre aucune garantie concernant l’efficacité du produit ou à la tolérance des
cultures (phytotoxicité ) lorsque ce produit est employé sur les cultures figurant ci-dessous. En
foi de quoi l’acheteur et l’utilisateur assument tous les risques relatifs à l’efficacité du produit et
à la tolérance des cultures, et ils acceptent de dégager, Gowan Company, L.L.C. de toute
responsabilité liée à des réclamations relative à l’efficacité ou à la phytotoxicité du produit
lorsque celui-ci est appliqué aux fins des usages indiquée ci-dessous.
BLEUETS
scarabée japonais
(adultes)
2,25 kg dans 1 000
litres d’eau par
hectare
Débuter les
applications dès que
l’on aperçoit les
scarabées japonais
adultes. Procéder à
une deuxiéme
application au besoin
si le prgramme de
surveillance indique
la nécessité




Maximum de 2 applications par saison.
Ne pas appliquer dans les 15 jours précédant la récolte.
Délai de sécurité : 3 jours (bleuets en corymbe et bleuets nains)
Autocueillette : Délai de sécurité : 15 jours (bleuets en corymbe et
bleuets nains)
FEUILLUS D’OMBRAGE ORNEMENTAUX
L’INSECTICIDE AGRICOLE EN POUDRE MOUILLABLE IMIDAN 50-WP INSTAPAK est
recommandé pour usage par des opérateurs antiparasitaires commerciaux sur les feuillus
d’ombrage ornementaux, les arbres et arbrisseaux ligneux à feuillage persistant, les arbustes et
les plantes herbacées, indiqués ci-dessous, dans les parcs, les espaces récréatifs, le long des
voies de passage et autres endroits localisés pour supprimer la spongieuse, le scarabée
japonais, l’arpenteuse du printemps, la livrée d’Amérique, l’arpenteuse de l’orme et la petite
mineuse du bouleau.
Culture
Organisme nuisible
Feuillus d’ombrage
ornementaux (frêne,
hêtre, chêne,
cornouiller saule,
caryer, aubépine,
bouleau, orme, érable)
Mineuse du bouleau
(bouleaux
seulement),
spongieuse,
arpenteuse de l’orme,
scarabée japonais,
arpenteuse du
printemps, livrée
d’Amérique
Dose d’utilisation
kg/ha
1,25 kg par
1 000 litres d’eau
Remarques
Lorsque ces insectes
ou les dommages
qu’ils causent sont
observés, appliquer
dans suffisamment
d’eau pour bien
mouiller toutes les
parties de la plante
jusqu’à l’égouttement.
Les applications
initiales doivent cibler
les lépidoptères
(spongieuse,
arpenteuse de l’orme,
arpenteuse du
printemps, livrée
d’Amérique) après
que la plupart des
œufs aient éclos,
mais avant que ces
insectes aient produit
des dommages
Culture
Organisme nuisible
Dose d’utilisation
kg/ha
Remarques
importants en
s’alimentant. Pour de
meilleurs résultats,
retarder le traitement
jusqu’à ce que les
plus grosses larves
atteignent 13
millimètres. Après 14
à 21 jours, un
deuxième traitement
peut être nécessaire
pour contrer certaines
espèces.
Le traitement contre
les mineuses du
bouleau de la
première génération
devrait se faire en
mai, au moment où
les feuilles se sont
allongées de moitié et
que de petites
galeries ou taches
deviennent
apparentes. Procéder
à un second
traitement vers la
première semaine de
juillet pour lutter
contre les mineuses
de la deuxième
génération.
Ne pas appliquer plus
de 3 fois par saison.
Consulter les autorités
agricoles locales pour
connaître la période
appropriée de
traitement.
Délais de sécurité :
Cultures de type floriculture : 3 jours
Floriculture pour utilisation résidentielle : Aucun
Culture
Organisme nuisible
Dose d’utilisation
Remarques
Arbres et
arbrisseaux ligneux
à feuillage persistant
(thuya, azalée, buis,
théier, sapin, pruche,
hydrangée, cèdre,
genévrier, lilas, pin,
troène, rosier,
épinette, if)
Arpenteuse de
l’orme, spongieuse,
scarabée japonais
1,25 kg par
1 000 litres d’eau
Lorsque ces insectes
ou les dommages
qu’ils causent sont
observés, appliquer
dans suffisamment
d’eau pour bien
mouiller toutes les
parties de la plante
jusqu’à l’égouttement.
L’application initiale
devrait cibler les
lépidoptères
(arpenteuse de
l’orme, spongieuse)
après que la plupart
des œufs aient éclos,
mais avant que ces
insectes produisent
des dommages
importants en
s’alimentant. Pour de
meilleurs résultats,
retarder le traitement
jusqu’à ce que les
plus grosses larves
atteignent 13
millimètres. Après 14
à 21 jours, un
deuxième traitement
peut être nécessaire
pour contrer certaines
espèces.
Ne pas appliquer plus
de 3 fois par saison.
Consulter les autorités
agricoles locales pour
connaître la période
appropriée de
traitement.
Délais de sécurité :
Cultures de type floriculture : 3 jours
Floriculture pour utilisation résidentielle : Aucun
Culture
Organisme nuisible
Dose d’utilisation
Remarques
Plantes herbacées
(chrysanthème,
géranium, zinnia,
pétunia, pourpier,
belle-de-nuit, tagète,
cosmos)
Arpenteuse de
l’orme, spongieuse,
scarabée japonais
1,25 kg par 1 000
litres d’eau
Lorsque ces insectes
ou les dommages
qu’ils causent sont
observés, appliquer
dans suffisamment
d’eau pour bien
mouiller toutes les
parties de la plante
jusqu’à l’égouttement.
L’application initiale
devrait cibler les
lépidoptères
(arpenteuse de
l’orme, spongieuse)
après que la plupart
des œufs aient éclos,
mais avant que ces
insectes produisent
des dommages
importants en
s’alimentant. Pour de
meilleurs résultats,
retarder le traitement
jusqu’à ce que les
plus grosses larves
atteignent 13
millimètres. Après 14
à 21 jours, un
deuxième traitement
peut être nécessaire
pour contrer certaines
espèces.
Ne pas appliquer plus
de 3 fois par saison.
Consulter les autorités
agricoles locales pour
connaître la période
appropriée de
traitement.
Délais de sécurité :
Cultures de type floriculture : 3 jours
Floriculture pour utilisation résidentielle : Aucun
AVIS À L’UTILISATEUR : Ce produit antiparasitaire doit être employé strictement selon le
mode d’emploi qui figure sur la présente étiquette. L’emploi non conforme à ce mode d’emploi
constitue une infraction à la Loi sur les produits antiparasitaires. L’utilisateur assume les risques
de blessures aux personnes ou de dommages aux biens que l’utilisation du produit peut
entraîner.
IMIDAN® est une marque déposée de Gowan Company LLC.
INSTAPAK est une marque déposée de Zeneca Corp.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising