TANTAQUA N F 30 - Notices d`emploi pour chaudières, chauffe

TANTAQUA N F 30 - Notices d`emploi pour chaudières, chauffe
TANTAQUA N F 30
cod. 3544085/2 - 11/2004
chaudière au sol à gaz,
chambre etanche,
pour le chauffage et l’eau sanitaire
MODE D‘EMPLOI, INSTALLATION ET ENTRETIEN
Tantaqua N F 30
• Lire attentivement les recommandations
contenues dans ce manuel, car elles
fournissent des indications importantes
sur la sécurité d’installation, l’utilisation
et l’entretien.
• En cas de panne et/ou de mauvais
fonctionnement, désactiver l’appareil
et ne jamais essayer de le réparer
directement. S’adresser exclusivement
à un spécialiste.
• Le mode d’emploi fait partie intégrante
et essentielle du produit et l’utilisateur
doit le conserver pour pouvoir le
consulter à tout moment.
• L’éventuelle réparation/ remplacement
des produits devra être effectué/e
exclusivement par un spécialiste, qui
devra utiliser des pièces d’origine.
L’inobservation de cette consigne
risque de compromettre la sécurité
de l’appareil.
• Si l’appareil est vendu, s’il change de
propriétaire et en cas de déménagement, toujours s’assurer que la notice
accompagne la chaudière pour que le
nouveau propriétaire et/ou l’installateur
puisse la consulter.
• L’installation et l’entretien doivent être
effectués conformément aux normes
en vigueur, en suivant les instructions
du constructeur et par des personnes
professionnellement compétentes.
• Une mauvaise installation ou un mauvais
entretien peut provoquer des blessures
corporelles ou des dégâts matériels.
Le fabricant n’est pas responsable
des dégâts provoqués par des erreurs
de montage et d’utilisation ni pour
cause d’inobservation des instructions
fournies dans la notice.
• Pour garantir un bon fonctionnement de
l’appareil, il est indispensable de confier
l’entretien annuel à un spécialiste.
• Cet appareil doit être destiné exclusivement à l’emploi pour lequel il a été
conçu. Toute autre utilisation est jugée
impropre donc dangereuse.
• Après avoir enlevé l’emballage, s’assurer
de l’intégrité du contenu.
• Les emballages sont des sources
potentielles de danger. Ne pas les
laisser à la portée des enfants.
• En cas de doute, ne pas utiliser l’appareil
et s’adresser au fournisseur.
• Avant d’effectuer toute opération de
nettoyage ou d’entretien, déconnecter
l’appareil de l’alimentation en agissant
sur l’interrupteur de la machine et/ou en
utilisant les organes d’arrêt prévus.
Ce symbole veut dire ‘’Attention’’
et il est présent à chaque recommandation concernant la sécurité.
Un respect scrupuleux de ces prescriptions permettra d’éviter les
risques, les blessures corporelles
et les dégâts matériels.
Ce symbole attire l’attention sur
une remarque ou une recommandation importante.
2
Certification
Le marquage CE prouve que les appareils à gaz Ferroli sont conformes aux
prescriptions des directives européennes
en la matière.
En particulier cet appareil est conforme
aux directives CEE suivantes :
• Directive Appareils à gaz 90/396
appliquée par DPR 15.11.96 n° 661
• Directive Rendements 92/42 appliquée
par DPR 15.11.96 n° 660
• Directive Basse Tension 73/23 (modifiée
par la 93/68)
• Directive Compatibilité Électromagnétique 89/336 (modifiée par la 93/68)
appliquée par DPR 15.11.96 n° 615.
Tantaqua N F 30
1. Mode d’emploi .......................................................................................4
1.1 Présentation ...........................................................................................................4
1.2 Tableau de commande ..........................................................................................5
1.3 Marche et arrêt ......................................................................................................5
1.4 Réglages .................................................................................................................6
1.5 Entretien ................................................................................................................7
1.6 Anomalies ...............................................................................................................7
2. Installation .............................................................................................8
2.1 Dispositions générales ...........................................................................................8
2.2 Lieu d’installation ...................................................................................................8
2.3 Raccordements hydrauliques .................................................................................9
2.4 Raccordement au gaz ..........................................................................................10
2.5 Raccordements électriques ................................................................................10
2.6 Conduits fumées ..................................................................................................12
3. Service et entretien .............................................................................20
3.1 Réglages ...............................................................................................................20
3.2 Mise en service ....................................................................................................22
3.3 Entretien ..............................................................................................................23
3.4 Solution des problèmes .......................................................................................26
4 Caractéristiques techniques .................................................................30
4.1 Dimensions et raccordements .............................................................................30
4.2 Vue générale et principaux composants .............................................................31
4.3 Schéma hydraulique .............................................................................................32
4.4 Tableau des caractéristiques techniques ............................................................33
4.5 Diagrammes .........................................................................................................34
4.6 Schéma électrique.................................................................................................35
3
Tantaqua N F 30
1. MODE D’EMPLOI
1.1 Présentation
Cher Client,
nous vous remercions d’avoir choisi Tantaqua N F 30, une chaudière au sol FERROLI de conception
avancée et technologie d’avant-garde, haute fiabilité et qualité de construction. Nous vous prions de lire
attentivement ce manuel et de le conserver soigneusement pour le futur.
Tantaqua N F 30 est un générateur thermique pour le chauffage et la production d’eau sanitaire, à
haut rendement, fonctionnant au gaz naturel ou au GPL (réglage au moment de l’installation) et géré
par un système avancé de contrôle à microprocesseur.
Le corps de la chaudière est composé d’un échangeur lamellaire en cuivre dont la conformation
particulière garantit une grande efficacité d’échange en toutes conditions de fonctionnement, et d’un
brûleur atmosphérique doté d’allumage électronique avec électrode à ionisation.
La chaudière est entièrement étanche par rapport au local où elle est installée : l’air nécessaire à la
combustion est aspiré dehors et l’éjection des fumées est effectuée au moyen d’un ventilateur. La
chaudière est dotée aussi de deux circulateurs à vitesse variable, un vase d’expansion, une soupape de
sûreté, un robinet de purge, un pressostat d’air, un pressostat d’eau, un capteur de température, des
thermostats de limite et de sécurité et un ballon de 100 l.
Grâce au système de contrôle et réglage à microprocesseur avec auto-diagnostic avancé, la plupart du
fonctionnement de la chaudière est automatique. La puissance pour le chauffage est automatiquement
réglée par le système de contrôle selon les nécessités de l’ambiance à l’intérieur.
La puissance pour l’eau sanitaire est régulée automatiquement et en continu pour assurer rapidité
de débit et confort en toutes conditions.
L’utilisateur n’a plus qu’à définir la température souhaitée à l’intérieur de l’habitation (avec le thermostat
d’ambiance, option que nous conseillons d’installer) régler la température du circuit et définir la
température de sortie souhaitée pour l’eau chaude sanitaire. Le système de réglage et contrôle
assurera un fonctionnement parfait toute l’année.
4
Tantaqua N F 30
1.2 Tableau de commande
Pour accéder au tableau de commande, ouvrir la porte frontale.
°C
°C
bar
D
C
B
A
fig. 1
LED
REF. DESCRIPTION
5
4
3
1
Signalisation brûleur allumé
2
Signalisation blocage
3
Demande eau sanitaire
2
1
A
Commutateur OFF/ON/RESET
B
Régulation température
chauffage
C
Régulation température
eau sanitaire
D
Hydromètre
Attente pour fonctionnement chauffage (lumière clignotante)
4
Demande chauffage (lumière fixe)
5
Pression circuit insuffisante (lumière clignotante)
bar
Alimentation électrique (lumière fixe)
1.3 Marche et arrêt
Marche
•
•
•
•
Ouvrir le robinet de gaz en amont de la chaudière
Fermer ou ouvrir l’éventuel interrupteur ou insérer la fiche en amont de la chaudière
Mettre l’interrupteur général “A” sur ON
Mettre le bouton “B” sur la position Hiver et celui de l’éventuel thermostat ambiance sur la
température souhaitée. Le brûleur s’allume et la chaudière commence à fonctionner automatiquement,
contrôlée par ses dispositifs de régulation et sécurité
Si, après avoir exécuté les manœuvres correctement, les brûleurs ne s’allument pas et le voyant
de blocage s’allume, attendre environ 15 secondes et mettre le bouton A sur RESET puis le
relâcher. La centrale rétablie répétera le cycle de mise en marche. Si, au bout de plusieurs
tentatives, les brûleurs ne s’allument toujours pas, consulter le paragraphe anomalies.
Arrêt
Fermer le robinet de gaz en amont de la chaudière, mettre le bouton ’’A’’ sur OFF et couper
l’alimentation électrique sur l’appareil.
En cas d’arrêts prolongés pendant l’hiver, il est recommandé pour éviter les dégâts provoqués
par le gel, de vider toute l’eau de la chaudière, sanitaire et chauffage, ou de simplement purger
le circuit sanitaire et d’introduire de l’antigel dans le circuit chauffage.
5
Tantaqua N F 30
1.4 Réglages
Définition Été/ Hiver et régulation de la température du circuit
Le bouton “B” fig. 1 étant sur le symbole
(Été), la fonction chauffage est désactivée.
Seule la production d’eau chaude sanitaire est activée.
Le bouton “B” fig. 1 étant sur le symbole
(Hiver), les fonctions chauffage et e.c.s. sont
activées toutes les deux.
Tourner le bouton dans le sens des aiguilles d’une montre pour augmenter la température de
l’eau de chauffage et en sens inverse pour la baisser. La température peut varier d’un minimum
de 35° à un maximum de 85°.
Nous conseillons cependant de ne pas faire marcher la chaudière au-dessous de 45°.
Régulation de la température ambiante (avec thermostat ambiance en option).
Définir à l’aide du thermostat d’ambiance la température souhaitée dans les locaux. Sur commande du
thermostat d’ambiance la chaudière s’allume et chauffe l’eau à la température du point de consigne sortie
circuit définie. Dès que les locaux sont à la température souhaitée, le générateur s’éteint.
Faute de thermostat d’ambiance, la chaudière maintient le circuit à la température du point de
consigne sortie circuit définie.
Régulation température sanitaire
Agir sur le bouton “C” pour définir la température de l’e.c.s. désirée.
6
Tantaqua N F 30
Réglage pression hydraulique du circuit
La chaudière est dotée d’un disconnecteur de Disconnecteur
remplissage manuel du circuit de chauffage. La pression
de remplissage à circuit froid, lue sur l’hydromètre de la
chaudière, doit être de 1,0 bar environ.
Si la pression baisse pendant le fonctionnement (pour
cause d’évaporation des gaz dissous dans l’eau)
au-dessous du minimum susmentionné, l’utilisateur
devra agir sur le robinet de remplissage pour revenir
à la valeur initiale.
L’opération terminée, toujours fermer le robinet de
remplissage.
fig. 2
1.5 Entretien
Les prescriptions du D.P.R. 412 de 1993 exigent de l’utilisateur qu’il fasse effectuer au moins une fois par
an l’entretien de sa chaudière, par un spécialiste, et un contrôle de la combustion tous les deux ans. Pour
de plus amples informations, consulter le chapitre 3.3 du présent manuel
Nettoyer l’enveloppe, le tableau de bord et l’esthétique de la chaudière avec un linge doux et humide,
éventuellement imbibé d’eau et de savon. Éviter les détergents abrasifs et les solvants.
1.6 Anomalies
Les anomalies et les problèmes de fonctionnement sont signalés par les voyants (leds) sur le tableau
de commande. Les anomalies provoquées par de simples inconvénients et que l’utilisateur de la
chaudière peut éliminer sont les suivantes.
LED
Anomalies
Chaudière bloquée
bar
Pression circuit insuffisante
(lumière clignotante)
Solution
Vérifier si les robinets de gaz en amont de la chaudière et sur le compteur
sont ouverts
Mettre le bouton ‘’A’’ fig. 1 sur “Reset” et le lâcher.
Si la chaudière continue de se bloquer, s’adresser au SAV le plus proche.
Remplir le circuit à 1-1,5 bar à froid par le robinet sur la chaudière.
Refermer le robinet
Avant d’appeler le SAV, vérifier si le problème ne vient pas d’un manque de gaz ou d’alimentation
électrique.
7
Tantaqua N F 30
2. INSTALLATION
2.1 Dispositions générales
Cet appareil doit être destiné exclusivement à l’emploi pour lequel il a été expressément conçu.
L’appareil sert à chauffer de l’eau à une température inférieure à celle d’ébullition à la pression
atmosphérique. Il doit être raccordé à une installation de chauffage et/ou à un système de
distribution d’eau chaude pour usage sanitaire, ses caractéristiques, ses performances et sa
potentialité thermique le permettant. Toute autre utilisation sera jugée impropre.
L’INSTALLATION DE LA CHAUDIÈRE DOIT ÊTRE EFFECTUÉE EXCLUSIVEMENT PAR UN SPÉCIALISTE
PROFESSIONNEL ET QUALIFIE, CONFORMÉMENT AUX INSTRUCTIONS DE CE MANUEL TECHNIQUE,
AUX DISPOSITIONS DE LOI EN VIGUEUR, AUX PRESCRIPTIONS DES NORMES UNI ET CEI ET DES
ÉVENTUELLES RÉGLEMENTATIONS LOCALES, ET DANS LES RÈGLES DE L’ART.
Une mauvaise installation peut provoquer des blessures corporelles ou des dégâts matériels dont le
constructeur ne pourra être tenu pour responsable
2.2 Lieu d’installation
Le circuit de combustion de l’appareil est étanche par rapport à l’endroit où il est installé, l’appareil
peut donc s’installer partout.
Le local doit cependant être suffisamment ventilé pour éviter le moindre risque en cas de fuites
de gaz, même infimes.
Cette norme de sécurité est édictée par la Directive CEE n°09/396 pour tous les appareils utilisant
du gaz, y compris ceux à chambre étanche.
Le lieu d’installation doit être parfaitement propre, sans poussière, objets ni matériaux inflammables,
ni gaz corrosifs. Le local doit être sec et ne pas risquer de geler.
Au moment de positionner l’appareil, laisser suffisamment d’espace tout autour pour les opérations
ordinaires d’entretien.
8
Tantaqua N F 30
2.3 Raccordements hydrauliques
La potentialité thermique de l’appareil doit s’établir à l’avance par un calcul du besoin de chaleur
du bâtiment selon les normes en vigueur. Pour un bon fonctionnement et une longue durée de la
chaudière, le système hydraulique doit être bien proportionné et toujours être doté des accessoires
qui garantissent un fonctionnement régulier du circuit.
Si la canalisation d’alimentation et de retour suit un parcours présentant certains points où
il risque de se former des poches d’air, installer un purgeur d’air sur les points en question.
Monter également un dispositif de purge au point le plus bas de l’installation, pour permettre
une vidange complète.
Si la chaudière est montée à un niveau plus bas que le circuit, prévoir une soupape d’arrêt pour
empêcher la circulation naturelle de l’eau dans le circuit
L’écart thermique entre le collecteur de sortie et celui de retour dans la chaudière ne doit pas
dépasser 20° C.
Ne pas utiliser les tubes du système hydraulique
comme mise à la terre d’appareils électriques.
165
55 50
3
2
230
1
1344
42
Avant l’installation, laver soigneusement tous les tubes
du circuit pour éliminer les résidus et les impuretés
qui pourraient compromettre le bon fonctionnement
de l’appareil.
Effectuer les branchements et les raccordements en
suivant les indications de la fig. 3.
Légende
1
2
3
Entrée gaz 1/2”
Sortie chauffage 3/4”
Retour chauffage 3/4”
5
6
4
5
6
Entrée eau froide sanitaire 1/2”
Sortie eau chaude sanitaire 1/2”
Recirculation 1/2”
4
250
250
500
Vue arrière
Nous conseillons d’interposer, entre la chaudière et le
fig. 3
système de chauffage, des vannes d’arrêt qui permettront,
en cas de besoin, de les isoler l’un de l’autre.
Il est également conseillé de monter, sur la conduite d’arrivée d’eau froide sanitaire, une soupape de
retenue qui empêche le retour d’eau chaude et une soupape de sûreté pour le ballon.
L’écoulement de la soupape de sûreté doit être relié à un entonnoir ou tuyau de récupération
pour empêcher l’eau de jaillir au sol en cas de surpression dans le circuit de chauffage.
Autrement, si la soupape d’évacuation inonde le local, le fabricant de la chaudière ne pourra
pas être tenu pour responsable.
Raccorder la chaudière de façon que ses tuyaux internes ne subissent aucune tension.
9
Tantaqua N F 30
Caractéristiques de l’eau de chaudière
En présence d’eau ayant une dureté supérieure à 25° FR, il est impératif d’utiliser de l’eau traitée afin
d’éviter l’entartrage de la chaudière dû à l’eau calcaire et les corrosions provoquées par des eaux
agressives. Il est bon de rappeler que même des petits dépôts de quelques millimètres d’épaisseur
provoquent, à cause de leur faible conductivité thermique, une surchauffe considérable des parois de
la chaudière et créent de graves inconvénients.
Il est absolument indispensable de traiter l’eau utilisée dans le cas d’installations très étendues
(utilisant de grands volumes d’eau) ou de remplissages fréquents d’eau d’appoint dans le circuit.
S’il faut vider partiellement ou totalement le circuit, il est conseillé d’effectuer le remplissage
suivant avec de l’eau traitée.
Remplissage chaudière et circuit
La chaudière est dotée d’un disconnecteur pour le remplissage manuel du circuit de chauffage.
La pression de remplissage, circuit froid, doit être de 1 bar environ. Si la pression baisse pendant
le fonctionnement (pour cause d’évaporation des gaz dissous dans l’eau) au-dessous du minimum
susmentionné, l’utilisateur devra agir sur le disconnecter pour revenir à la valeur initiale.
Pour un bon fonctionnement de la chaudière, la pression de celle-ci, à chaud, doit être de 1,5-2 bars
environ. L’opération terminée, toujours fermer le disconnecteur.
2.4 Raccordement au gaz
Avant d’effectuer le raccordement, vérifier si l’appareil est prévu pour fonctionner avec le
type de combustible disponible et nettoyer soigneusement toute la canalisation à gaz du
circuit pour éliminer les résidus qui risqueraient de compromettre le bon fonctionnement
de la chaudière.
Le raccordement au gaz doit être effectué au point prévu (fg. 3) conformément à la norme en vigueur,
avec un tuyau métallique dur ou un flexible lisse en acier inox, en interposant un robinet à gaz entre
l’installation et la chaudière. S’assurer que tous les raccordements à gaz sont étanches.
Le débit du compteur à gaz doit suffire pour un usage simultané de tous les appareils qui lui sont
raccordés. Le diamètre du tuyau de gaz qui sort de la chaudière n’est pas déterminant dans le choix
du diamètre du tuyau entre l’appareil et le compteur. Il faut le choisir en fonction de sa longueur et des
pertes de charge, conformément à la norme en vigueur.
Ne pas utiliser les tuyaux de gaz comme mise à la terre d’appareils électriques
2.5 Raccordements électriques
Raccordement au secteur
Brancher la chaudière sur une ligne électrique monophasée, 230 Volts - 50 Hz.
La sécurité électrique de l’appareil s’obtient quand celui-ci est correctement relié à un système
efficace de mise à la terre, exécuté conformément aux normes de sécurité en vigueur.
Faire vérifier par un spécialiste l’efficacité et l’adéquation de la mise à la terre. Le fabricant
n’est pas responsable d’éventuels dégâts provoqués par le manque de mise à la terre de
la machine.
Faire vérifier également si l’installation électrique est adaptée à la puissance maximale de
consommation de l’appareil, indiquée sur la plaque signalétique de la chaudière, en vérifiant
surtout si la section des câbles est adéquate à la puissance consommée par l’appareil.
La chaudière est pré-câblée et dotée de câble de raccordement à la ligne électrique. Les raccordements
au secteur se font par connexion fixe et ils doivent être dotés d’un interrupteur bipolaire avec
une ouverture entre les contacts d’au moins 3 mm, en interposant des fusibles de max. 3 A
entre la chaudière et la ligne.
Au moment des raccordements à la ligne électrique, il est important de respecter les pôles (LIGNE :
câble marron/ NEUTRE : câble bleu/ TERRE : câble vert-jaune).
10
Tantaqua N F 30
L’utilisateur ne doit pas remplacer lui-même le câble d’alimentation de l’appareil. Si le câble est
abîmé, éteindre l‘appareil et s’adresser exclusivement à un spécialiste professionnel.
Pour remplacer le câble électrique d’alimentation, utiliser exclusivement un câble “HAR H05
VV-F” 3x0,75 mm_ avec diamètre extérieur de 8 mm au maximum.
Accès au bornier électrique
Suivre les indications des fig. 4a et 4b pour accéder au bornier des connexions électriques.
La disposition des bornes pour les diverses connexions est indiquée dans le schéma électrique, au
chapitre des caractéristiques techniques.
B
A
1
1
Retirer le couvercle de la chaudière (A) et dévisser
les 2 vis “1” (B)
fig. 4a
D
C
Tourner le tableau de bord (C) pour
accéder au bornier (D).
fig. 4b
Thermostat d’ambiance
ATTENTION : LES CONTACTS DU THERMOSTAT D’AMBIANCE DOIVENT ÊTRE PROPRES. EN
CONNECTANT DU 230 V SUR LES BORNES DE CELUI-CI, ON DÉTÉRIORE IRRÉMÉDIABLEMENT
LA CARTE ÉLECTRONIQUE.
Pour connecter un éventuel thermostat d’ambiance avec programme quotidien ou hebdomadaire,
ou un interrupteur horaire (minuterie), éviter de prendre l’alimentation de ces dispositifs sur
leurs contacts d’interruption. Leur alimentation doit être effectuée par une connexion directe
au secteur ou par piles, selon le type de dispositif.
11
Tantaqua N F 30
2.6 Conduits fumées
L’appareil est du type ‘‘C’’, à chambre étanche et tirage forcé, l’entrée d’air et la sortie des fumées doivent
être raccordées à l’un des systèmes d’évacuation/aspiration indiqués ci-après.
Utiliser les tableaux et les méthodes de calcul indiquées pour s’assurer, avant l’installation, que les
conduits fumées ne dépassent pas les longueurs maximales admises. Toujours respecter les normes
en vigueur et les réglementations locales.
Cet appareil du type C doit être installé avec les conduits d’aspiration et évacuation fumées
fournis par FERROLI S.p.A. conformément à la norme UNI-CIG 7129/92, faute de quoi toute
garantie et responsabilité FERROLI S.p.A. cessera automatiquement.
Diaphragmes
Pour le bon fonctionnement de la chaudière, monter les diaphragmes fournis avec l’appareil en
suivant les indications des tableaux suivants.
Choix du diaphragme avec des
conduits coaxiaux
Longueur du tube
calculée en métres air
Type
Longueur jusq’à:
Diaphragme à utiliser
Coaxial
60/100
1 coude + 1 mètre
50 mm
Min
Max
1 coude + 3 mètres
Aucun diaphragme
0m
15 m
47 mm
1 coude + 3 mètres
47 mm
15 m
30 m
50 mm
1 coude + 4 mètres
50 mm
30 m
40 m
52 mm
1 coude + 5 mètres
Aucun diaphragme
40 m
45 m
Aucun diaphragme
Coaxial
80/125
12
Choix du diaphragme avec des tubes
séparés
Diaphragme à utiliser
Tantaqua N F 30
Remplacement du diaphragme
Pour insérer ou remplacer le diaphragme, suivre la séquence figure 5 :
A
B
1
A Retirer le panneau avant
B Dévisser les 4 vis “3” du couvercle
de la chambre étanche.
3
3
3
3
2
C
C Retirer le ventilateur en desserrant
les 3 vis “4” qui le fixent.
D Dévisser la vis “5” qui fixe le
raccord fumées.
D
4
4
5
4
E
F
7
6
E Tourner et tirer vers le bas le
raccord fumées “6”.
F Remplacer le diaphragme “7”.
fig. 5
Le diaphragme Ø 47 est monté de série sur
les chaudières
Avant d’insérer le tuyau évacuation des fumées,
il est impératif de s’assurer que le diaphragme
(si on doit l’utiliser) est le bon et qu’il est
correctement positionné.
N.B. :
Le diamètre Ø du
trou est gravé sur
le diaphragme
Ø
fig. 6
13
Tantaqua N F 30
Raccordement avec des conduits coaxiaux
L’appareil peut être raccordé à un conduit coaxial air/fumées avec sortie mur ou toit, tel que le montrent
les dessins suivants. Sur demande, nous fournissons de nombreux accessoires pour les diverses exigences
d’installation. Consulter le catalogue des accessoires fumées ou le catalogue de prix.
Sortie arrière
Sortie latérale
Vue latérale
Vue de face
P
105
D
L
S
280
50* 125
D
S
Coude 60/100
1KWMA31Y
50* 125
30
* = entre 10 et 60 mm
* = entre 10 et 60 mm
70
80
-3 mm/m
70
30
95
95
170
345
70 min.
S
70 min.
Couper le conduit interne
70 mm plus long que “P”
Couper le conduit interne
70 mm plus long que “L”
P = D + S + 155 mm
L = D + S + 330 mm
Vue d’en haut
Vue d’en haut
P
105
D
S
50* 125
Percer le mur en ajoutant
10÷20 mm au diamètre
du conduit
Percer le mur en ajoutant
10÷20 mm au diamètre
du conduit
280
70
170
70
30
95
Incliner de 3 mm/m
vers le bas
170
Incliner de 3 mm/m
vers le bas
30
95
345
D
L
fig. 7a
14
fig. 7b
S
50*
125
Tantaqua N F 30
125
10
Sortie verticale
Embout toit
1KWMA83U
1000
La longueur totale en mètres linéaires du
conduit coaxial ne doit pas dépasser les
longueurs maximales indiquées dans le tableau
suivant, si l’on considère que chaque coude
donne lieu à la réduction indiquée. Par exemple,
un conduit D= 60/100, composé d’un coude
90° + 1 mètre horizontal + 2 coudes 45° +
1 mètre horizontal, aura une longueur totale
équivalente de 4 mètres.
4m
5m
Longueur maximale
admise des conduits
max. 4 mt
Ø mm
80/125
950
Ø mm
60/100
50
Tuile inclinée
1KWMA82U
1m
Coude coaxial à 45° - Ø 60/100 mm
0,5 m
0,5 m
Coude coaxial à 45° - Ø 80/125 mm
0,25 m
1. Définir la position dans laquelle installer
l’appareil.
2. Percer le mur pour faire sortir le conduit
air/fumées conformément aux références
des figures, en considérant que les segments
horizontaux de conduit doivent être inclinés
vers le bas de 3 mm environ par mètre de
longueur, pour empêcher l’eau de pluie de
pénétrer dans la chaudière.
3. Percer un trou d’un diamètre de 10 - 20 mm
supérieur au diamètre nominal du conduit
coaxial utilisé, pour faciliter l’insertion.
4. Si nécessaire, couper la partie terminale à
la mesure exacte, en considérant que le
conduit extérieur devra dépasser du mur
de 10 à 60 mm (fig. 7a et 7b). Éliminer les
bavures de coupe.
5. Raccorder les conduits à la chaudière, placer
les joints correctement et sceller, avec les
manchons étanches prévus, les points de
raccordement au mur.
Adaptateur
concentrique 60/100
1KWMA33K
68
Pour l’installation :
50
950
50
Coude coaxial à 90° - Ø 80/125 mm
Rallonge 60/100
1KWMA56U
950
Coude coaxial à 90° - Ø 60/100 mm
50
Facteurs de réductions pour les coudes
fig. 7c
15
Tantaqua N F 30
Raccordement avec conduits séparés
L’appareil peut être raccordé à un système de
conduits séparés air/ fumées avec sortie mur ou
toit (voir dessins ci-contre).
Sur demande, nous fournissons de nombreux
accessoires pour les diverses exigences d’installation. Les composants le plus fréquemment utilisés
sont indiqués dans les tableaux 7 - 8 - 9 –10.
Pour d’autres composants, consulter le catalogue
des accessoires fumées ou le catalogue de prix.
Pour s’assurer de ne pas dépasser la longueur
maximale admise des conduits, un simple calcul
suffit avant le montage.
Ø80
Ø80
Fumées
Aire
2
Inserer
la bride 1
KWMA38U
Retirer le
bouchon de
fermeture
Ø8
0
85
85
70 85
Ø8
0
1. Pour chaque composant, les tableaux 7 - 8 - 9 –10
fournissent une perte de charge ‘’équivalente
en mètres-air’’, qui dépend de la position
de montage du composant (aspiration air ou
évacuation fumées, verticale ou horizontale).
La perte est dite ‘’équivalente en mètres-air’’
car elle est rapportée à la perte d’un mètre de
conduit sur l’aspiration air (définie égale à 1).
Par exemple, un coude de 90° et de Ø 80, placé
sur l’évacuation fumées, a une perte équivalente
de 2,5 mètres-air, soit une perte égale à celle
de 2,5 mètres linéaires de conduit placé sur
l’aspiration air.
220
fig. 8
6
2. Après avoir entièrement défini le schéma du
système de cheminées dédoublées, additionner
les pertes en mètres-équivalents, selon la
position de montage, de tous les composants et
accessoires dans le système.
3. S’assurer que la perte totale calculée est
inférieure ou égale à 45 mètres équivalents,
soit le maximum admis pour ce modèle de
chaudière.
5
Si le système de cheminées choisi dépasse
la limite maximale admise, nous conseillons
d’adopter, pour certains tronçons, des
conduits de diamètre supérieur.
Réf.
N° de pièces
1
2
3
4
5
6
1
1
1
1
33
1
1
2
3
4
Perte
équivalente
Description
Coude air Ø 80
Conduit horizontal air Ø 80
Embout antivent
Emboîtement récupération condensat
Conduit vertical fumées Ø 80
Cheminée évacuation + raccord
Total
1,5 m
1,0 m
2,0 m
3,0 m
33,0 m
4,0 m
44,5 m
fig. 9
16
8
0
Raccord à T /M/F
80 mm avec bouchon
inspection+siphon pour
evacuation condense
Ø
Raccord
ramasse condense
Coude 90° Ø 80 mm
Mâle-femelle
Coude 90° Ø 80 mm
femelle-femelle
A
c
c
e
s
s
o
i
r
e
s
Reduction
Ø 80/100 mm
Coude 45° Ø 80 mm
Mâle-femelle
KWMA38A
KWMA83A
KWMA06K
KWMA07K
•
•
•
•
KWMA82A
KWMA03U
0,5
1
2
4
0,5
1
2
4
1
2
4
8
KWMA01K
1,2
2,2
KWMA02K
1,5
2,5
1,5
KWMA05K
7
KWMA55U
3
A
c
c
e
s
s
o
i
r
e
s
2,5
Ø
8
0
Embouchure antivent
des fumées Ø 80 mm
Horizontal
0,5
1
2
4
KWMA86A
Embouchure antivent
d’air Ø 80 mm
Vertical
0,50 m
1,00 m
1,95 m
4,00 m
Horizontal
Description
Vertical
Description
KWMA85A
KWMA86U
KWMA84U
Horizontal
Aspirat.
Vertical
Evacuat.
Horizontal
Pertes equivalentes
en mètres (air)
Vertical
Aspirat.
Cheminée evacuation tumées
Cheminée pour
Raccord pour cheminée
et aspiration air pour
l’evacuation fumées et
evacuation fumées
connection a deux tuyaux séparés Ø 80 mm.
aspiration d’air avec
Ø 80 mm
connection coaxiale
Tuyau Ø 80
Mâle-femelle
Tantaqua N F 30
Tableau pertes conduits et accessoires
Pertes equivalentes
en mètres (air)
Evacuat.
5
2
KWMA83U
4
12
0
Les pertes indiquées se réfèrent à des conduits et accessoires Ferroli d’origine
17
Reduction
Ø 100/80 mm
f
l
e
x
i
b
l
e
18
Ø72
Ø80
Ø80
Ø72
Raccord terminal
tuyaux flexible
Ø 72/79 mm a 80 mm
AISI 316L
KWMA21K
KWMA21K
Tuyau Ø 100
mâle-femelle
Coudé 90°
3,5
2
4,5
7
0
0
2
4
A
c
c
e
s
s
o
i
r
e
s
Ø
1
0
0
Coude 45° Ø 100 mm
mâle-femelle
Horizontal
2,5
KWMA03K
Coude 90° Ø 100 mm
mâle-femelle
Vertical
2,5
KWMA04K
Embouchure antivent
des fumées Ø 100
Coudé 90°
KWMA18K
Horizontal
Description
Vertical
KWMA08K • 1,00 m
KWMA09K • 1,95 m
KWMA29K
KWMA14K
Horizontal
Description
Vertical
Evacuation
Horizontal
Pertes equivalentes
en mètre (air)
Vertical
Aspiration
Embouchure antivent
de l’air
Ø 100 mm
Tuyaux flexible
long. 30m
int. lisse,
Ø int. 72 mm,
Ø ext. 79 mm.
AISI 316L
T
u
y
a
u
Raccord terminal
tuyau flexible
Ø 79/72 mm a 80 mm
AISI 316L
Tantaqua N F 30
Pertes equivalentes
en mètres (air)
Aspirat.
KWMA03U
Les pertes indiquées se réfèrent à des conduits et accessoires Ferroli d’origine
1,5
Evacuat.
0,4
0,8
0,4
0,8
0,4
0,8
0,8
1,6
0,6
1
0,8
1,3
3
1,5
3
Tantaqua N F 30
Raccordement à des carneaux collectifs
naturel
ou cheminées individuelles à tirage
La norme UNI 10641 prescrit les critères de conception et vérification des dimensions internes des
carneaux collectifs et des cheminées individuelles à tirage naturel pour appareils à chambre étanche
dotés de ventilateur dans le circuit de combustion
Par conséquent, pour raccorder une chaudière Tantaqua N F 30 à un carneau collectif ou à une cheminée
individuelle à tirage naturel, ce carneau/cette cheminée individuelle devra être expressément conçu/e
par un professionnel qualifié, conformément à la norme UNI 10641.
En particulier, les caractéristiques prescrites pour les carneaux et les cheminées sont les suivantes.
• Respecter les dimensions selon la méthode de calcul prescrite dans la norme.
• Être étanches aux produits de la combustion, résister aux fumées et à la chaleur et être
imperméables au condensat.
• Avoir une section ronde ou carrée (certaines sections hydrauliquement équivalentes sont admises)
avec marche verticale et ne pas avoir d’étranglements.
• Avoir les conduits canalisant les fumées chaudes correctement distancés ou isolés des matériaux
combustibles.
• Être branchés sur un seul appareil par étage, avec un maximum de 6 appareils en tout ( (8 s’il y a une
ouverture ou un conduit de compensation).
• Ne pas avoir de moyens mécaniques d’aspiration dans les conduits principaux.
• Maintenir la détente, sur tout le développement, en fonctionnement stationnaire.
• Avoir à la base une chambre de récupération de matériaux solides ou éventuel condensat de 0,5 m
au moins, fermant avec une porte métallique étanche à l’air.
19
Tantaqua N F 30
3. SERVICE ET ENTRETIEN
3.1 Réglages
Toutes les opérations de réglage et transformation sont strictement réservées aux personnes qualifiées,
tel le personnel du Service Technique d’Assistance de Zone.
FERROLI S.p.A. décline toute responsabilité en cas de dégâts matériels et/ou blessures corporelles
découlant de la manipulation de l’appareil par des personnes non autorisées.
Transformation gaz d’alimentation
L’appareil peut fonctionner avec une alimentation au méthane ou au GPL. Il sort de l’usine prédisposé
pour l’un de ces deux gaz - qui est clairement indiqué sur l’emballage et sur la plaque signalétique
de l’appareil. Si l’appareil doit fonctionner avec un gaz différent du gaz prédéfini, s’équiper du kit de
transformation et opérer de la façon suivante :
1 Remplacer les buses dans le brûleur principal par celles indiquées dans le tableau des caractéristiques
techniques, chapitre 4, selon le type de gaz utilisé.
2 Régler les pressions minimale et maximale dans le brûleur (réf. paragraphe correspondant)
et définir les valeurs indiquées dans le tableau des caractéristiques techniques pour le type
de gaz utilisé.
3 Modifier la position du cavalier 02 sur la carte électronique (réf. paragraphe correspondant).
4 Appliquer la plaque adhésive contenue dans le kit de transformation à côté de la plaque signalétique,
pour prouver que la transformation a eu lieu.
Puor passer du gaz naturel au gaz propane il faut retirer le diaphragme gaz (205 fig. 16).
Puor passer du gaz propane au gaz naturel il faut inserer le diaphragme gaz (205 fig. 16 et
4.4 Tableau des données techniques).
Réglage de la pression dans le brûleur
Étant du type à modulation de flamme, cet appareil a deux valeurs fixes de pression :
une minimale et une maximale qui doivent correspondre à celles indiquées dans le tableau des
caractéristiques techniques selon le type de gaz.
• Brancher un manomètre adéquat sur la prise de pression “B” située en aval de la vanne gaz.
• Débrancher le tuyau de compensation de pression “F”.
• Enlever le capuchon de protection “C”.
• Régler le potentiomètre P3 (sur la carte de contrôle) au minimum
C
(dans le sens des aiguilles d’une montre).
• Faire fonctionner la chaudière pour le chauffage.
• Régler la pression minimale avec la vis “D”, dans le sens des
aiguilles d’une montre pour la diminuer et en sens inverse pour
l’augmenter.
• Régler le potentiomètre P3 au maximum (sens inverse des
aiguilles d’une montre).
• Régler la pression maximale avec la vis “E”, dans le sens des
aiguilles d’une montre pour l’augmenter et en sens inverse pour
la diminuer.
• Rebrancher le tuyau de compensation de pression “F”.
• Revisser le capuchon de protection “C”.
20
Prise de pression en amont
Prise de pression en aval
Vis de protection
Vis de réglage pression minimale
Vis de réglage pression maximale
Tuyau de compensation pression
F
OUT
A
B
C
D
E
F
Le contrôle ou le
réglage de la pression étant effectué, sceller la vis de réglage avec
son sceau ou avec de la
peinture
E B
IN
Légende
A
D
fig. 10
Tantaqua N F 30
Réglage sur carte électronique
Suivre les indications de la figure pour accéder à la carte électronique.
2
1
A
fig. 11b
Après avoir retiré le couvercle de la chaudière,
1 Dévisser les 2 vis “A” fig. 11a
2 Tourner le tableau de bord (fig. 11b)
fig. 11a
Régulation potentiomètres
P1
P2
P3
P4
P5
= Régulation température chauffage
= Régulation température sanitaire
= Régulation puissance chauffage
= Régulation pression gaz en phase d’allumage
= Réglé à l’usine. Ne pas toucher
FAN
PC
PNO
L
N
HL
HL
10
9
8
7
6
5
X1
MV1 MV2 MV3 MV4
N
L
2
1
X2
X3
X4
13 12 11
5
4
X6
4
3
2
1
-
+
-
+
X8
2
1
3
1
10
9
8
7
6
3
2
1
JP03
P5
P4
P1
+ CH
-
P2
+ DHW
-
RY101
X11
2
1
-
RY1
98 7654321
L1
L2
L3
+
P3
RY100
L4
1
2
X10
X5
X12
L5
RY2
Nat/LPG
Transformateur
X7
JP02
JP01
PMF03F
Réglage du cavalier
JP01 inséré
JP01 non inséré
= Temps d’attente non actif
= Temps d’attente actif
JP02:
Cavalier inséré pour fonctionnement
au méthane
Cavalier inséré pour fonctionnement
au LPG.
21
Tantaqua N F 30
Réglage de la puissance maximale de chauffage
Ce réglage est exclusivement électronique et s’effectue avec le potentiomètre “P3”, en partant
avec une température du circuit inférieure à la maximale du thermostat de réglage (température
circuit 50 – 60°C).
Brancher un manomètre sur la prise de pression située en aval de la vanne gaz ; tourner le bouton de
réglage température sur la valeur maximale, puis régler la pression sur la valeur souhaitée, en consultant
le diagramme pression-puissance au chapitre des caractéristiques techniques.
Ensuite, allumer et éteindre 2 ou 3 fois le brûleur au moyen du thermostat et vérifier si la pression
reste stable à la valeur définie. Si ce n’est pas le cas, retoucher jusqu’à ce que la pression soit
stable à cette valeur.
Pour éviter les erreurs, au moment d’allumer le brûleur pour un contrôle de la pression, mettre le
bouton du thermostat de réglage sur le maximum.
Réglage du ∆t chauffage en variant le débit-pression statique du circulateur
L’écart thermique ∆t (différence de température de l’eau de chauffage entre sortie et retour circuit)
doit être inférieur à 20° C. Pour l’obtenir, varier le débit-pression statique du circulateur en agissant sur
son variateur de vitesse (ou sur l’interrupteur).
On remarquera que lorsqu’on augmente la vitesse du circulateur le ∆t diminue et vice versa.
3.2 Mise en service
La mise en service doit être effectuée par un professionnel qualifié de notre Organisation de
vente ou du Service Technique d’Assistance de zone.
La première mise en service est gratuite et doit être demandée selon les modalités indiquées
sur l’adhésif collé sur la chaudière.
Vérifications à effectuer lors de la première mise en service et après toutes les opérations
d’entretien qui exigent de débrancher les circuits ou d’intervenir sur les organes de sécurité
ou sur des pièces de la chaudière :
Avant d’allumer la chaudière:
• Ouvrir les éventuelles vannes d’arrêt entre la chaudière et les circuits.
• Vérifier l’étanchéité du circuit gaz en agissant avec prudence et en utilisant une solution d’eau
savonneuse pour trouver les éventuelles fuites sur les raccordements.
• Remplir le circuit hydraulique et chasser tout l’air contenu dans la chaudière et dans le circuit,
en ouvrant le purgeur d’air au sommet de la chaudière et ceux qui se trouvent éventuellement
sur le circuit.
• S’assurer qu’il n’y a pas de pertes d’eau dans le circuit, dans les circuits d’eau sanitaire, dans
les raccordements ni dans la chaudière.
• Vérifier si le raccordement électrique est correct.
• Vérifier si l’appareil est connecté à une bonne mise à la terre.
• Vérifier si la pression et le débit gaz pour le chauffage correspondent aux valeurs requises.
• S’assurer qu’il n’y a ni liquides ni matériaux inflammables à proximité de la chaudière.
Mise en marche de la chaudière :
•
•
•
•
•
22
Ouvrir le robinet de gaz en amont de la chaudière.
Purger l’air dans le tuyau en amont de la vanne gaz.
Fermer ou ouvrir l’éventuel interrupteur ou insérer la fiche en amont de la chaudière.
Mettre l’interrupteur général sur ON.
Mettre le bouton B (Fig. 1) sur la position Hiver, à plus de 50° C, et celui du thermostat d’ambiance
sur la température souhaitée. Le brûleur s’allume et la chaudière commence à fonctionner
automatiquement, contrôlée par ses dispositifs de réglage et de sécurité.
Tantaqua N F 30
Si, après avoir correctement exécuté les opérations d’allumage, les brûleurs ne s’allument pas et
le voyant de blocage s’éclaire, attendre environ 15 minutes puis mettre le bouton “A” (Fig. 1) sur
RESET et le relâcher. La centrale remise à zéro répétera le cycle d’allumage.
Si au bout de la seconde tentative, les brûleurs ne s’allument toujours pas, consulter le
paragraphe “Solution des problèmes”.
En cas de coupure de courant survenant durant le fonctionnement de la chaudière, les brûleurs
s’éteindront et de rallumeront dès que le courant reviendra.
Contrôles pendant le fonctionnement
• Vérifier l’étanchéité du circuit combustible et du circuit eau.
• Contrôler l’efficacité de la cheminée et des conduits air-fumées pendant le fonctionnement
de la chaudière.
• Contrôler que la circulation de l’eau entre la chaudière et les circuits s’effectue correctement.
• S’assurer que l’action modulante de la vanne gaz est correcte, aussi bien pour le chauffage que
pour la production d’eau sanitaire.
• Vérifier si la mise en marche de la chaudière est correcte, en effectuant des essais de mise en marche
et d’arrêt au moyen du thermostat d’ambiance.
• S’assurer que la consommation de combustible indiquée au compteur correspond à celle du tableau
des caractéristiques techniques, chapitre 4.
• Vérifier si le débit d’eau sanitaire correspond au ∆t déclaré dans le tableau. Se méfier des
mesures effectuées avec des systèmes empiriques. La mesure doit se faire avec des instruments
spéciaux en un point qui soit le plus proche possible de la chaudière et en tenant compte des
dispersions de chaleur des tuyaux.
• S’assurer que, sans demande de chauffage, le brûleur s’allume correctement quand on ouvre un
robinet d’eau chaude sanitaire. Vérifier si, quand on ouvre un robinet d’eau chaude pendant le
fonctionnement chauffage, le circulateur chauffage s’arrête et la machine produit régulièrement
de l’eau sanitaire.
Arrêt
Fermer le robinet de gaz en amont de la chaudière et couper l’alimentation électrique sur
l’appareil.
En cas d’arrêts prolongés pendant l’hiver, il est recommandé, pour éviter les dégâts provoqués
par le gel, de vider toute l’eau de la chaudière, sanitaire et chauffage, ou de simplement purger
le circuit sanitaire et d’introduire de l’antigel dans le circuit chauffage.
3.3 Entretien
Les opérations suivantes sont strictement réservées aux professionnels qualifiés de notre
Organisation de vente ou du Service Technique d’Assistance de zone.
Entretien saisonnier de la chaudière et de la cheminée
Nous conseillons d’effectuer au moins une fois par an les contrôles suivants :
• Les dispositifs de commande et de sécurité (vanne gaz, thermostats, etc.) doivent fonctionner
correctement.
• Les conduits et l’embout air-fumées ne doivent pas être bouchés ni présenter de fuites.
• Les circuits gaz et eau doivent être étanches.
• Le brûleur et l’échangeur doivent être propres. Suivre les instructions fournies au paragraphe
suivant.
• Les électrodes doivent être correctement positionnées et sans incrustations.
• La pression de l’eau dans le circuit à froid doit être de 1 bar environ. Si ce n’est pas le cas,
la ramener à cette valeur.
• Le vase d’expansion doit être chargé.
• Le débit gaz et la pression doivent correspondre aux valeurs indiquées dans les tableaux respectifs.
• Les pompes de circulation ne doivent pas être bloquées.
23
Tantaqua N F 30
Ouverture du panneau avant
Pour ouvrir le panneau avant, suivre la séquence
indiquée ci-contre.
Avant toute opération à l’intérieur de la chaudière,
couper l‘alimentation électrique et fermer le
robinet de gaz en amont.
1
2
fig. 12
Nettoyage de la chaudière et du brûleur
Pour nettoyer le corps et le brûleur, éviter les produits chimiques et les brosses en acier.
Soigner particulièrement tous les systèmes d’étanchéité concernant la chambre étanche (joints,
serre-câbles, etc.)
pour éviter les fuites d’air qui pourraient provoquer une chute de pression dans la chambre et
déclencher le pressostat différentiel, qui bloquerait la chaudière.
Après toutes les opérations, contrôler aussi et exécuter soigneusement toutes les phases de mise en
marche et de fonctionnement des thermostats, de la vanne gaz et de la pompe de circulation.
Ces contrôles étant faits, s’assurer qu’il n’y a pas de fuites de gaz.
Analyse de la combustion
A l’intérieur de la chaudière sont insérés deux points de prélèvement, l’un pour les fumées,
l’autre pour l’air.
Pour effectuer les prélèvements:
Fumées
1) Retirer le panneau avant de la chaudière
2) Ouvrir les points de prélèvement des fumées et de l’air sur
la chambre étanche ;
3) Introduire les sondes jusqu’à l’arrêt ;
4) Ouvrir un robinet d’eau chaude ;
5) Régler la température du circuit sanitaire au maximum.
6) Attendre 10-15 minutes pour que la chaudière se stabilise*
7) Mesurer.
Air
fig. 13a
Si la chaudière n’est pas stabilisée, les analyses effectuées peuvent créer des erreurs de
mesure.
Ballon
Contrôler périodiquement (une fois pas an ou tous les deux ans, selon le type d’eau à disposition)
le degré d’usure de l’anode de magnésium. Si elle est très usée, la remplacer, en la dévissant
de l’extérieur.
24
Tantaqua N F 30
Vidange du ballon et du circuit de chauffage
• Pour vider le ballon, utiliser le robinet de vidange 151, fig. 16, après
avoir fermé les vannes de remplissage d’eau ; comme purgeur, utiliser
un point de prélèvement d’eau chaude (évier, douche, etc.)
• Pour vidanger complètement le circuit de chauffage, utiliser le robinet
193, fig. 16, après avoir débloqué les obturateurs des deux clapets antiretour 194, fig. 16. (Voir aussi la fig. 13b.) Comme purgeur, utiliser ceux
des radiateurs.
Si la chaudière est branchée sur le système par des vannes de service,
vérifier si celles-si sont grandes ouvertes. Si la chaudière est plus haute
que les radiateurs, la partie du circuit qui comprend ceux-ci devra être
vidée à part.
Obturateur bloqué
Obturateur debloqué
Avant de remplir de nouveau le circuit, ne pas oublier de refermer
le robinet de vidange et les purgeurs des radiateurs et de bloquer
les obturateurs des clapets anti-retour 194, fig. 16.
fig. 13b
25
Tantaqua N F 30
3.4 Solution des problèmes
Recherche des pannes
Diagramme de Flux 1
Contrôle Alimentation électrique – Pression circuit et Protection antigel
Contrôler avant tout si
• Le robinet de gaz est ouvert
• L’alimentation électrique est présente
• Les pôles sont corrects
• La pression du circuit est comprise entre 1 et 1,5 bar
• La pompe tourne correctement
Régler la température
chauffage sanitaire au minimum
Sélecteur chauffage
en position été “ ”
Positionner le sélecteur sur ON
Le LED5 est allumé ?
Il y a du 230 V entre
entre les cosses X1-1 X1-2?
NO
OUI
OUI
La pression d’eau OUI
n’est pas
comprise entre
1 et 1,5 bar?
NO
OUI
Contrôler et si nécessaire
remplacer le fusible 2A
Le LED5 clignote?
Le LED5 est allumé maintenant?
OUI
Le ventilateur tourne
au maximum de sa vitesse?
Il circulateur de
chauffage tourne?
NO
OUI
Si la température chaudière
est inférieure à 5°C, la
protection antigel est activée
Le relais RY 101
est fermé
NO
Le ventilateur s’est arrêté?
Remplacer la carte principale
fig. 14a
26
OUI
Contrôler
la connexion
du circulateur
NO
Procéder avec
le diagramme 2
Remplacer la
carte principale
Procéder avec
le diagramme 2
Déconnecter le capteur
de température chauffage
OUI
NO
NO
OUI
Contrôler
et éventuellement
remplacer le
pressostat eau
Réparer la panne
de la ligne extérieure
NO
Amener la pression
à 1 - 1,5 bar
Contrôler
la connexion
électrique
du pressostat
eau
NO
Contrôler et
éventuellement
remplacer le
circulateur
Tantaqua N F 30
Diagramme de Flux 2
Contrôle Fonctionnement Sanitaire
Régler la température
sanitaire au maximum
OUI
Contrôler et si nécessaire
remplacer le capteur sanitaire
Le circulateur sanitaire tourne? NO
OUI
NO
Le relais RY102
est fermé?
YES
Contrôler et si nécessaire
remplacer le capteur de flux
Il circolatore sanitario
gira?
OUI
Led4 clignote?
NO
OUI
NO
Contrôler les
connexions
électriques
du circulateur
Contrôler et
si
nécessaire
remplacer
le circulateur
Contrôler et si nécessaire
remplacer la carte principale
Le relais RY100 est fermé?
Contrôler
et si
nécessaire
remplacer
la carte
principale
Procéder avec
le diagramme 4
OUI
NO
Contrôler et si nécessaire
remplacer le
thermostat de limite
fig. 14b
Diagramme de Flux 3
Contrôle Fonctionnement Chauffage
Régler la température
de l’eau sanitaire au minimum
Le circulateur tourne? NO
OUI
Régler la température
chauffage au maximum
NO
OUI
Attendre 2 minutes
Procéder avec
le diagramme 4
Le led4 a fini
de clignoter?
Contrôler et si
nécessaire
remplacer
la carte principale
Le relais RY100 est fermé?
OUI
OUI
NO
Procéder avec
le diagramme 4
S’assurer que le thermostat
d’ambiance est activé
Le led4 clignote?
Le relais RY101
est fermé?
NO
Contrôler la
connexion
électrique
Contrôler et si
nécessaire remplacer
le circulateur
Contrôler le
thermostat de limite
OUI
NO
Contrôler et si nécessaire
remplacer le capteur chauffage
fig. 14c
27
Tantaqua N F 30
Diagramme de Flux 4
Contrôle ventilateur / Circuit fumées
NO
OUI
Le ventilateur tourne?
Le relais RY02 est fermé?
OUI
Le pressostat d’air
est activé?
NO
OUI
Procéder avec
le diagramme 5
NO
La différence de
pression dans le
pressostat d’air est
supérieure à 180 Pa?
Procéder avec les diagrammes 2-3
NO
Le 230 V est présent dans
les cosses du ventilateur? OUI
Contrôler et nettoyer
le ventilateur
NO
Contrôler la connexion
électrique
du pressostat d’air
OUI
Contrôler et si nécessaire
remplacer le ventilateur
Contrôler si l’entrée
d’air et la sortie de fumées
sont correctes et propres.
NO
Contrôler si le venturi et
les tuyaux du pressostat
d’air sont propres
Contrôler et si nécessaire
remplacer le pressostat d’air
Contrôler si le
diaphragme est correct
fig. 14d
28
Contrôler et si
nécessaire
remplacer
le pressostat d’air
Tantaqua N F 30
Diagramme de Flux 5
Contrôle allumage
Le led1 est allumé?
Il y a l’étincelle
d’allumage?
Le led2 (blocage) s’éclaire
sans que la chaudière
soit en marche
NO
OUI
Le brûleur s’allume?
OUI
OUI
Procéder avec
le diagramme 6
NO
NO
Contrôler de nouveau
le pressostat de aire
Contrôler et si nécessaire
remplacer le thermostat de sécurité
Le led1 s’est allumé au
bout de 10 secondes?
Contrôler si les électrodes
sont indemnes et dans
la bonne position
OUI
Contrôler et si nécessaire
remplacer la
carte d’allumage
NO
Réarmer
Le brûleur s’allume, maintenant? OUI
Contrôler et si nécessaire
remplacer l’appareil
NO
La flamme est allumée
avant le blocage?
NO
OUI
Contrôler et purger
l’alimentation gaz
Régler au moyen du P4 la
pression d’allumage
du brûleur
Contrôler et si nécessaire
remplacer la vanne gaz
Contrôler et si nécessaire
nettoyer le brûleur
Contrôler et si nécessaire
nettoyer les buses
Contrôler et si nécessaire
nettoyer l’électrode de détection
Contrôler si l’électrode d’allumage
est dans la bonne position
Contrôler les connexions
fig. 14e
Diagramme de Flux 6
Contrôler la modulation de l’eau sanitaire et du chauffage
OUI
La chaudière
fonctionne
normalement
La chaudière fonctionne
en mode chauffage
La chaudière fonctionne
en mode sanitaire
Il y a modulation de
flamme dans le brûleur?
Il y a modulation de
flamme dans le brûleur?
NO
NO
Contrôler et éventuellement
remplacer le capteur chauffage
Contrôler et éventuellement
remplacer le capteur
chauffage
OUI
La chaudière
fonctionne
normalement
fig. 14f
29
Tantaqua N F 30
4 CARACTÉRISTIQUES ET DONNÉES
TECHNIQUES
4. 1 Dimensions et raccordements
Vue latérale
Vue arrière
113
55 50
3
2
230
1
1344
42
Ø100
Ø60
165
5
252
422
6
82
4
750
500
30
0
Raccordements
3 2 1
85
Ø8
85
Entrée gaz
Sortie circuit
Retour circuit
Entrée eau froide sanitaire
Sortie eau froide sanitaire
Recirculation
220
1
2
3
4
5
6
Ø8
Légende
0
Vue d’en haut
fig. 15
85 70
Tantaqua N F 30
4.2 Vue générale et principaux composants
145
157 63 98
°C
Légende
°C
36
14
bar
29
187
32
43
194
16
34
44
28
49
132
27
50
19
81
82
22-20
114
84
85
56
194
5
21
130
205
74
40
97
155
5
14
16
19
20
21
22
27
28
29
32
34
36
40
43
44
49
50
56
63
74
81
82
84
85
97
98
114
130
132
145
151
155
157
180
187
193
194
180
205
Chambre étanche
Soupape de sûreté 3 bars (chauffage)
Ventilateur
Chambre de combustion
Groupe brûleurs
Buse principale
Brûleur
Échangeur en cuivre pour chauffage
sanitaire
Collecteur fumées
Collecteur sortie fumées
Circulateur chauffage
Capteur température chauffage
Purge air automatique
Vase d’expansion eau sanitarire
Pressostat air
Vanne gaz
Thermostat de sécurité
Thermostat de limite chauffage
Vase d’expansion chauffage
Réglage température chauffage
Disconnecteur
Électrode d’allumage
Électrode de détection
1er opérateur vanne gaz
2e opérateur vanne gaz
Anode de magnésium
Interrupteur Éteint – Allumé - Reset
Pressostat eau
Circulateur ballon
Déflecteur fumées
Hydromètre
Robinet de purge ballon
Sonde température ballon
Réglage température eau sanitaire
Ballon
Diaphragme fumées
Robinet d’evacuation installation de
chauffage
Clapet anti-retour avec obturateur à
déblocage
Diaphragme gaz
151
193
fig. 16
31
Tantaqua N F 30
4.3 Schéma hydraulique
36 10
14
43
-
7
11
+
32
179
44
50
49
56
179
130
74
8
97
155
192
40
9
193
181
Légende
7
8
9
10
11
14
32
36
40
43
44
49
Entrée gaz
Sortie eau sanitaire
Retour eau sanitaire
Sortie circuit
Retour circuit
Soupape de sûreté
Circulateur chauffage
Purge air automatique
Vase d’expansion eau sanitarire
Pressostat air
Vanne gaz
Thermostat de sécurité
180
151
50
56
74
97
130
151
155
179
180
181
192
193
fig. 17
32
Thermostat de limite chauffage
Vase d’expansion
Disconnecteur
Anode de magnésium
Circulateur ballon
Robinet de purge
Sonde ballon
Clapet anti-retour avec obturateur à déblocage
Ballon
Clapet de sûreté et non-retour
Recirculation
Robinet d’evacuation installation de chauffage
Tantaqua N F 30
4.4 Tableau des données techniques
Puissances
Débit Thermique (Pouvoir calorifique inférieur - Hi)
Puissance Thermique utile 80°C - 60°C
Puissance Thermique Sanitaire
Alimentation gaz
kW
kW
kW
Pmax
Pmin
33,1
30,0
30,0
Pmax
14,5
12,7
12,7
Pmin
Buses principales gaz méthane (G20)
Pression alimentation gaz méthane (G20)
Pression brûleur gaz méthane (G20)
Débit gaz méthane (G20)
Diaphragme gaz (G20)
mm
mbar
mbar
nm3/h
Ømm
16 x 1,25
20,0
18,0
3,0
3,50
5,6
Buses principales gaz méthane (G25)
Pression alimentation gaz méthane (G25)
Pression brûleur gaz méthane (G25)
Débit gaz méthane (G25)
Diaphragme gaz (G25)
Buses principales GPL (G31)
Pression alimentation GPL (G31)
Pression brûleur GPL (G31)
Débit GPL (G31)
Diaphragme gaz (G31)
Chauffage
mm
mbar
mbar
nm3/h
Ømm
mm
mbar
mbar
nm3/h
Ømm
16 x 1,25
25,0
19,4
3,7
4,0
5,6
16 x 0,75
37,0
35,5
7,0
2,6
/
°C
bar
bar
bar
litri
bar
litri
90
3
3
0,8
10
1
1,7
l/10 min
220
l/h
bar
bar
litri
litri
930
9
0,25
3
100
Hauteur
Largeur
Profondeur
Poids emballage compris
Raccordement circuit gaz
Raccordements circuit chauffage
Raccordements circuit sanitaire
Alimentation électrique
mm
mm
mm
kg
poll.
poll.
poll.
1344
500
750
//
1/2”
3/4”
1/2”
Puissance électrique consommée Max
Tension d’alimentation/ fréquence
Indice de protection électrique
W
V/Hz
IP
125
230/50
X 4D
Température maximale d’exercice chauffage
Pression maximale d’exercice chauffage
Soupape de sûreté
Pression minimale d’exercice chauffage
Capacité vase d’expansion chauffage
Pression de pré-charge vase d’expansion
Contenu d’eau de la chaudière
Sanitaire
Débit spécifique sanitaire ∆t 30°C
Production sanitaire maximale ∆t 30°C
Pression d’exercice sanitaire maximale
Pression d’exercice sanitaire minimale
Capacité vase d’expansion sanitaire
Contenu d’eau sanitaire
Dimensions, poids raccordements
33
Tantaqua N F 30
4.5 Diagrammes
Diagrammes pression – puissance
35
G31
30
mbar
25
20
G25
15
G20
10
5
kW
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
19
18
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
fig. 18
Courbes caractéristiques
m
C.A.
6
5,5
5
A
3
4,5
4
3,5
3
2
2,5
2
1
1,5
1
0,5
0
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
1,6
1,8
2
2,2
fig. 19
Légende
1 - 2 - 3 = Positions du sélecteur circulateur
A = Perte de charge chaudière
34
2,4
2,6
2,8
3
3,2
3,4
3,6
3,8
4
3
m /h
81
82
X7
X8
X6
10
9
43
8
7
16
6
5
49
4
MV1
2
1
PMF03F
3
44
X1
2
1
230V
50Hz
Électrode d’allumage
Électrode de détection
Interrupteur Arrêt-Marche-Reset
Pressostat eau
Pompe ballon
Sonde ballon
MV2
81
82
98
114
130
155
MV3
Ventilateur
Circulateur chauffage
Capteur température chauffage
Pressostat air
Vanne gaz
Thermostat de sécurité
Thermostat de limite chauffage
Thermostat d’ambiance
MV4
16
32
34
43
44
49
50
72
1
3
X3
230V
98
2
X2
32
X12
3
1
1
X10
X4
13 12 11 10
8
7
6
JP02
JP01
Nat/LPG
X11
9
34 155 114 50
24V
Trasformatore
98 7654321
2
2
24V
1
X9
130
230V
5
4
3
1
JP03
2
72
Attention
Les contacts du thermostat d’ambiance doivent être propres. En connectant du 230 V sur
les bornes de celui-ci, on détériore irrémédiablement la carte électronique.
2
fig. 20
1
Légende
X5
TEST
Tantaqua N F 30
4.6 Schéma électrique
35
Certificat de garantie
DUREE DE LA GARANTIE
Le fabricant garantit les appareils vendus contre tout défaut de fabrication et de fonctionnement pour une
durée de 2 ans à compter de la date de mise en service par un SAV agréé ou à compter de la facture à
l’utilisateur à défaut de mise en service dans les trois mois suivant la facturation.
La garantie fabricant porte uniquement sur le remplacement de la pièce reconnue défectueuse par le
fabricant ou un de ses services agréés.
EXCLUSIONS
Sont exclus de la garantie:
• les frais de main d’œuvre et déplacement, d’emballage ou de port,
• tous dommages et intérêts notamment pour privation de jouissance,
• les pièces d’usure.
Toutes les conséquences dues:
•
•
•
•
•
•
à une installation non conforme aux règles de l’art et à la notice d’installation du fabricant,
à l’absence ou défaut d’entretien régulier par une entreprise agréée par le fabricant,
à la non observation des instructions du fabricant décrites dans la notice d’utilisation,
à un défaut en alimentation en gaz, eau ou électricité,
aux corrosions causées par la condensation ou l’agressivité de l’eau,
au gel, courants parasites et/ou effets nuisibles des conditions atmosphériques, à l’entartrage de
l’appareil,
• aux interventions opérées sur l’appareil par une personne incompétente ou non autorisée par le fabricant,
• aux cas de force majeure indépendants de volonté et du contrôle du fabricant.
CONDITIONS DE GARANTIE
La fiche de mise en service et le certificat de garantie doivent être dûment complétés par l'utilisateur,
l’installateur, le SAV ayant effectué la mise en route.
Les étiquettes autocollantes d’identification code barre doivent être apposées aux emplacements prévus.
Le SAV agréé doit envoyer au fabricant la fiche de mise en service ainsi complétée.
La présente garantie s’ajoute et ne préjuge pas des droits de l’acheteur prévus dans la directive 99/44/CE
et l’article 1641 du code civil.
COMPLETER PAR L’UTILIZATEUR
COMPLETER PAR LE S.A.V.
DATE DE LIVRAISON
DATE DE LA PREMIERE
MISE EN SERVICE
UTILIZATEUR
Prénom
/
/
/
/
Nom
Adresse
N°
S.A.V. (cachet de la société)
C.P.
Signature:
Ville
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising