VOS PREmIERS mOIS DE LOCATAIRE

VOS PREmIERS mOIS DE LOCATAIRE
www.orpi.com
socorpi - 2, Villa de lourcine, 75993 paris cedex 14 - tél. : 01 53 80 99 99 - Fax : 01 53 80 25 95. société civile coopérative à capital variable des organisations régionales des professions immobilières - rcs paris d 311 701 080 - carte professionnelle n° t12693 délivrée à paris - garantie Financière allianz - 87, rue de richelieu, 75113 paris cedex 02 - montant garantie 110 000 €. crédit photos : getty images - graphicobsession - cei 05 59 424 424
L OU É
Bien
cheZ
Soi
MODE D’EMPLOI
VOS PREmIERS
mOIS DE
LOCATAIRE
réussir VOTRE DÉMÉNAGEMENT
trAvAux, déco :
VRAI OU FAUX ?
Bien vivre votre LocAtion :
CONSEILS ET ASTUCES
Les Bons réfLexes
L OUÉ
AU QUOTIDIEN
www.orpi.com
Bien vivre en location
avec ORPI
Sommaire
p4
vous allez bientôt
emménager
p4
p6
votre installation
p6
cléS en main
p7
Réussir votre
déménagement
Votre nouvel habitat :
petit manuel
p8
de savoir-vivre
p9
Bien vivre votre location :
conseils utiles
Travaux, déco :
p10
vrai ou faux ?
p11
Vous venez de
trouver votre
maison ou votre
appartement
grâce à votre
Conseiller
immobilier ORPI
et nous tenons
à vous souhaiter…
Bienvenue !
Pour vous accompagner au quotidien, ORPI
a conçu ce livret spécialement pour vous.
État des lieux, loyers, occupation du logement,
travaux, colocation… soucieux de vous
simplifier au maximum votre nouvelle vie,
ORPI vous propose ce guide 100 % pratique,
100 % utile. Bons réflexes, astuces, conseils…
apprenez à économiser sur votre budget énergie
et entretenir votre logement au quotidien.
Durant toute la durée de votre location,
votre Conseiller ORPI reste votre interlocuteur
privilégié. Il est là pour vous assister au
quotidien. Il peut aussi vous aider à concrétiser
vos futurs projets immobiliers : achat, vente,
location saisonnière, investissement locatif.
Faire confiance à ORPI, c’est bénéficier du
savoir-faire et de la puissance du 1er réseau
immobilier en France.
Budget logement
astuces anti-gaspillage
Loyers et charges :
p12
mode d’emploi
p14
p8
p10
p9
Guide d’entretien :
votre logement & vous
Bien chez vous :
les bons réflexes
p16
au quotidien
p18
Donner vie à tous
vos projets immobiliers
avec ORPI
p11
p12
Les informations communiquées dans ce guide concernent les locations
soumises à la loi du 6 juillet 1989, c’est-à-dire les locations vides hors
secteur HLM. Autant que possible, lorsque la règle diffère pour les locations meublées qui ne sont pas soumises à ce texte, nous l’avons signalé.
3
Votre dépôt de garantie :
Assurer votre logement :
une sécurité
c’est essentieL !
lors de la signature du bail, vous avez versé un dépôt
de garantie. en logement loué vide, son montant
représente un mois de loyer hors charges.
cette somme a pour vocation de couvrir votre
propriétaire contre les risques liés à la location
(dégradations…). il vous sera restitué en fin de
location, diminué des éventuelles sommes dues,
au plus tard, dans les deux mois suivant votre départ.
il est obligatoire d’assurer votre location contre les
risques locatifs durant toute la durée du bail. Vous
devez d’ailleurs fournir une attestation d’assurance
lors de votre entrée dans les lieux et ensuite chaque
année, à la date anniversaire de votre bail, ou sur
simple demande.
en meublé, si votre contrat de location ne vous
l’impose pas, cela reste également vivement
recommandé. car non seulement l’assurance
multirisque habitation vous couvre en cas de dégât
des eaux, d’incendie ou d’explosion, mais elle inclut
également une garantie responsabilité civile qui
prend en charge financièrement tous les dommages
matériels et corporels que vous pourriez causer chez
vous et dans la plupart de vos activités quotidiennes.
l’AstuCe en
VOTRE COnSEILLER ImmOBILIER
ORPI, VOTRE InTERLOCUTEUR
PRIVILÉGIÉ
Vous allez
bientôt
emmÉnager
Vous Venez de signer
Votre bail et Vous allez
emmÉnager dans Votre
Futur logement.
rappel des grands
principes à connaÎtre
aVec Votre conseiller
immobilier orpi.
4
Votre bail,
un contrAt qui vous engAge
il fixe vos droits et obligations ainsi que ceux
de votre propriétaire. il prévoit notamment le
montant du dépôt de garantie, la liste des charges
récupérables et des réparations locatives,
les conditions de révision annuelle du loyer ainsi
que les modalités de congé.
conservez-le précieusement.
Vous louez un meublé :
un régime spécifique
Votre Conseiller ORPI vous
accompagne sur toute la durée
de la location, de la signature
du bail en passant par la gestion
au jour le jour (loyers, voisinage,
travaux…) jusqu’à votre départ.
Pour toute question ou tout incident, ayez
le bon réflexe : votre Conseiller immobilier
ORPI est à votre écoute et à votre service.
Sa vocation, simplifier les rapports locatifs
et vous faciliter la vie au quotidien.
la grande majorité des logements en France sont
loués “nus”. mais une petite fraction, notamment
dans les grandes agglomérations, est proposée en
meublé. outre les meubles indispensables (chaises,
tables, lit et penderie), le logement doit être
correctement équipé en appareils électroménagers
(réfrigérateur, plaque de cuisson, appareil de
chauffage si nécessaire), et en éléments de confort
comme des luminaires par exemple. la durée du bail
est d’un an renouvelable tacitement - contre trois
ans pour une location classique dite “nue”. mais
vous pouvez résilier votre contrat à tout moment,
à condition de respecter un préavis d’un mois.
colocation : déFinir des règles de vie
commune
les principaux éléments À prévoir
dans un pacte de colocation :
Factures, abonnements, entretien des locaux, taxe
d’habitation… : pas toujours facile de s’entendre
quand on vit à plusieurs dans le même logement
sans entretenir de lien de parenté. pour limiter au
maximum les risques de conflits entre colocataires,
il est vivement
recommandé d’écrire
dès le départ, noir
sur blanc, les règles
de vie à respecter, le
mode de répartition
des loyers et charges,
mais aussi de tous
les frais annexes.
ce document devra
être daté et signé en
autant d’exemplaires
numérotés que de
colocataires.
la fixation des parties privatives et communes.
l’inventaire du mobilier collectif ou personnel.
la répartition du loyer, des charges et de la taxe
d’habitation entre les locataires.
le partage et le mode de règlement des dépenses
communes (assurances, abonnements, factures…).
les règles d’hébergement des personnes extérieures à
la colocation (parent, ami, petit(e) ami(e)…).
les dispositions à prévoir en cas d’absence
prolongée d’un colocataire (stage, mission à l’étranger…).
les règles à respecter en présence d’un animal.
les modalités d’entretien des parties communes.
les modalités de remplacement d’un colocataire.
les modalités et les majorités nécessaires aux prises
de décisions collectives au sein de la colocation.
les horaires : par exemple à quelle heure faire tourner
la machine à laver, à quel moment ne plus faire de bruit,
combien de soirées acceptées par mois…
5
Votre
installation
clÉs en main
un pAssAge oBLigé
Aides au logement :
Établir un état des lieux dans les règles de l’art
garantit de bonnes relations entre propriétaire
et locataire. afin d’éviter des litiges, la loi oblige
d’ailleurs son établissement à l’entrée et à la
sortie de la location. conservez-le donc
soigneusement pendant toute la durée du bail.
en effet, il permet de comparer l’état du logement
à votre arrivée et lors de votre départ afin de
déterminer, en cas de réparations nécessaires, celles
qui incombent au propriétaire ou au locataire.
oÙ s’informer ?
pLAnifieZ vos rendeZ-vous
pour votre confort, avant votre arrivée dans les
lieux, contactez le service des eaux et les opérateurs
d’énergies (gaz, électricité) pour que le jour j, tous
vos équipements soient opérationnels. en pratique,
renseignez-vous auprès de votre conseiller
immobilier orpi, notamment pour savoir si les
compteurs ont été fermés par le locataire précédent
ou s’ils sont toujours fonctionnels. dans ce dernier
cas, pensez à effectuer un relevé des index.
si vous vous installez dans un immeuble avec chauffage
collectif, vous n’aurez alors aucune formalité à
accomplir. si votre logement est raccordé au gaz de
ville, vous devrez solliciter un abonnement auprès
d’un opérateur national ou local. de même pour
l’électricité.
?
le SavieZ-vouS
6
pour Vous simpliFier la Vie, orpi Vous propose
un calendrier rÉcapitulatiF des principales
dÉmarches à accomplir pour emmÉnager en
toute sÉrÉnitÉ.
inscrivez vos
L’état des lieux :
Eau, énergie :
rÉussir Votre
dÉmÉnagement
si vous remplissez les conditions d’octroi,
vous pouvez demander à bénéficier des aides au
logement : aide personnalisée au logement (apl),
allocation de logement à caractère social (als).
renseignez-vous auprès de votre caisse
d’allocations Familiales ou sur le site internet
www.caf.fr. les agences départementales
d’information sur le logement (coordonnées sur
www.anil.org) peuvent aussi vous signaler d’autres
aides versées au cas par cas par action logement
et les collectivités territoriales.
Impôts :
signALeZ votre cHAngement
d’Adresse
pensez à signaler votre changement d’adresse à
votre nouveau centre des finances publiques.
en effet, en tant que locataire, si vous occupez les
lieux au 1er janvier, vous êtes redevable de la taxe
d’habitation, à laquelle désormais est couplée la
contribution à l’audiovisuel public, plus connue
sous le nom de redevance télé, si vous détenez un
téléviseur ou un dispositif de réception assimilé
(lecteur de dVd par exemple). elle est généralement
payable mi-novembre et dans un petit nombre de
cas mi-décembre.
La taxe foncière est acquittée par votre propriétaire.
La taxe d’enlèvement des ordures ménagères,
qui généralement figure sur le même avis est
une charge récupérable qui incombe au locataire
(Art. 23 L. 89).
enfants à l’école,
au collège, au
lycée, en crèche,
recrutez une
nounou…
contactez des
déménageurs,
le plus tôt
possible, pour établir des devis
si vous pensez faire appel à
un professionnel, notamment
en haute saison (généralement
entre mai et septembre).
le Plus tÔt
Possible :
Jour J :
Faites réaliser un état des lieux
de sortie de votre ancienne
location. lors de l’arrivée des
déménageurs dans votre nouveau
logement, vérifiez bien les
meubles et cartons et émettez
des réserves si nécessaire.
résiliez vos
anciens contrats
et souscrivez-en
de nouveaux.
Voici les principaux
organismes à contacter :
fournisseurs d’énergie, opérateurs
de téléphonie et d’internet, service
des eaux, contrats d’entretiens
(chaudière, chauffe-eau…),
câblo-opérateur, satellite…
J -1 mois :
J +1 mois :
mettez à jour vos papiers et
documents. Vous devez notamment effectuer le changement
de domicile sur votre certificat
d’immatriculation (ex-carte grise)
dans un délai d’un mois après le
déménagement, auprès de votre
préfecture ou sous-préfecture et,
à paris, de la préfecture de police
ou de l’antenne
d’arrondissement.
pensez aussi à
vous inscrire sur
les listes électorales
de votre nouvelle
commune d’accueil.
programmez votre état des lieux
de sortie avec votre propriétaire
ou votre agence. signalez votre
changement d’adresse aux impôts,
assurances, banques et établissements financiers, organismes
de prestations sociales (caisse
primaire d’assurance maladie,
caisse d’allocations Familiales
(caF), pôle emploi, caisses de
retraite…), sans oublier votre (vos)
employeur(s), vos fournisseurs
(mobile, internet, magazines…)
et vos amis.
J - une
semAine :
J +6 mois :
si vous pouvez en bénéficier,
n’oubliez pas de demander la prime
de déménagement à votre caisse
d’allocations Familiales (caF).
l’AstuCe en
Pour votre changement de
coordonnées dans plusieurs
organismes en même temps,
allez sur le site mon service
public - Déclaration de
changement de coordonnées.
C’est tout simple.
7
votre nouvel habitat :
bien vivre votre location :
Un nouveau logement en location, notamment dans un immeuble collectif, ce sont
aussi des règles de vie. L’essentiel à retenir.
Vos questions, nos réponses.
petit manuel de savoir-vivre
conseils utiles
USER PAISIBLEMENT
DU LOGEMENT
respecter la destination
des lieux
1
Le logement mis à votre disposition doit être
occupé à titre de résidence principale et, comme le
prévoient le plus souvent les contrats, l’être à titre
personnel.
Il vous est donc totalement interdit de sous-louer
sans autorisation de votre bailleur.
suivre le règlement
de copropriété
Si vous vous installez dans
un immeuble, vous devez
connaître le règlement de
copropriété en vigueur.
Des extraits sont annexés à
votre contrat de location.
Lisez-le !
C’est lui qui régit la vie des
occupants des lieux. Il dit si
vous pouvez ou non étendre
du linge aux fenêtres, laisser
votre vélo garé dans le hall… Et de nombreux autres
points tout aussi essentiels.
3
8
Les règles de base du savoirvivre en collectivité tiennent
essentiellement du bon sens.
Elles consistent à éviter tout
comportement qui pourrait
gêner vos voisins, comme
fumer dans les parties
communes, faire tourner des machines à laver après
22 heures, marcher avec des talons aiguilles sur du
carrelage ou du parquet…
Nuisances sonores, olfactives, chien méchant,
comportement violent, menace… Pensez-y, tous ces
agissements peuvent engager votre responsabilité,
qu’ils aient lieu dans votre logement comme dans
les parties communes (couloir, parking…).
2
entretenir régulièrement
votre logement
4
Vous devez y effectuer les
“menues réparations”
nécessaires : changer les
joints des robinets qui fuient,
refaire le mastic des fenêtres,
réparer les poignées de
porte… (voir pages 14-15).
Vous avez la possibilité
d’aménager le logement à
votre guise, sans autorisation
du propriétaire. Mais pour
des travaux de transformation, l’accord écrit de
celui-ci est nécessaire (voir page 10).
Votre propriétaire peut-il
vous interdire
de posséder
un animal
familier ?
Vous &
votre
Conseiller
immobilier
ORPI
Professionnel de proximité,
parfaitement formé, votre
Conseiller ORPI est votre
interlocuteur privilégié.
Il maîtrise la réglementation
et saura vous conseiller.
Pensez à le consulter.
Est-il possible d’héberger
un proche parent ?
Tout à fait. Vous pouvez
héberger toute personne avec
qui vous entretenez des liens
familiaux ou amoureux
(un concubin par exemple).
En revanche, impossible
de sous-louer votre logement
sans l’autorisation expresse
de votre propriétaire.
Non, rien n’interdit la détention
d’un animal familier dans un local
d’habitation pourvu qu’il ne
cause aucun dégât à l’immeuble
ni aucun trouble de jouissance
à ses occupants. On entend par
animaux familiers les animaux
domestiques : chiens, chats,
oiseaux… à l’exclusion des chiens
dits “d’attaque” qui font exception
à la règle. Le propriétaire est
en effet en droit d’insérer une
clause dans le bail interdisant leur
détention.
De même la présence d’animaux
tels que serpents, mygales… peut
justifier, y compris en l’absence
de nuisances, la résiliation du bail.
Pouvez-vous domicilier votre
société chez vous ?
Tout créateur d’entreprise peut domicilier sa
société à son adresse personnelle. Le formalisme est
réduit : il vous suffit, préalablement au dépôt de
votre demande d’immatriculation, de notifier votre
intention au bailleur. En revanche, si vous devez
recevoir de la clientèle ou des marchandises, le bail
de votre logement doit expressément prévoir une
location à “usage mixte professionnel et habitation”.
Il faudra également vous renseigner sur les
dispositions du règlement de copropriété.
9
travauX, dÉco :
BudGet loGement :
Peinture, moquette, cloisons… : êtes-vous totalement libre d’aménager
votre chez-vous à votre guise ? Testez vos connaissances avec ORPI.
Eau, chauffage, électricité… : apprenez à économiser sur tous les postes-clés.
Quelques gestes simples et des équipements à prix modiques peuvent vous permettre
d’alléger vos factures jusqu’à 20 % et plus.
astuces anti-gaspillage
vrai ou faux ?
VOUS RÊVEZ D’UNE
CUISINE AMÉRICAINE.
VOUS POUVEZ
ABATTRE LE MUR
DE SÉPARATION AVEC
LA SALLE À MANGER.
FAuX
BRICOLEUR, VOUS POUVEZ REFAIRE
L’APPARTEMENT AVANT DE RENTRER.
VrAi
ce type d’entente se pratique
à l’occasion entre locataire et
propriétaire. tout le monde y gagne. le locataire
restaure son futur logement à son goût…
et contribue à valoriser l’appartement.
VOUS N’AIMEZ PAS LA DÉCO. VOUS DEVEZ
LA CONSERVER.
FAuX
Vous avez
le droit de
réaliser tous les aménagements de décoration souhaités, sans autorisation
du bailleur. Vous pouvez
peindre, tapisser, poser des
placards, de la moquette,
des étagères… (attention, vous
devez cependant reboucher tous
les trous de cheville avant votre départ).
a la différence des “aménagements”,
les travaux de “transformation” touchant au gros
œuvre sont soumis à l’autorisation du bailleur. c’est
le cas de tout changement de destination d’une
pièce (transformation d’un garage en chambre, d’une
chambre en cuisine…), de l’installation d’une véranda,
d’une cheminée, de l’élargissement d’une porte, de
la suppression d’une cloison… le locataire qui entreprendrait de tels travaux sans avoir obtenu l’aval
de son propriétaire s’expose à remettre les lieux en
l’état en fin de location. dans les cas les plus graves
(mise en péril de la construction), il encourt même la
résiliation de son bail.
VOTRE PROPRIÉTAIRE PEUT
FAIRE DES RÉPARATIONS
DANS VOTRE LOGEMENT
SANS QUE VOUS PUISSIEZ
VOUS Y OPPOSER.
VrAi
changement de
fenêtre, isolation
des combles... le locataire ne peut
s’opposer à la réalisation de travaux par le propriétaire. mais si, de ce fait, votre logement est rendu
inhabitable pendant plus de 40 jours, le prix du bail
devra être diminué en proportion du temps et de la
partie du bien loué dont vous aurez été privé (article
1724 du code civil).
CHAuFFAGe
Régulez la
température de
votre logement.
pensez-y ! un degré en trop,
c’est près de 7 % de consommation supplémentaire.
Vous avez donc tout intérêt à
acquérir un régulateur de
température. un achat qui vous
permettra de réduire votre
facture de 10 à 15 % par an.
Faites entretenir votre
chaudière.
pour améliorer son rendement
et sa longévité, une chaudière
doit être entretenue. elle
doit être contrôlée par un
professionnel au moins une
fois par an. un entretien
régulier peut faire économiser jusqu’à 10 % par an
de consommation.
ÉleCtriCitÉ
Renoncez aux
lampes halogènes.
une seule lampe de 300 W
consomme autant que
15 lampes fluo compactes
de 20 W.
Éteignez vos
appareils équipés
d’une veilleuse.
sur l’année, le gain peut dépasser les 40 euros !
10
eAu
Éteignez le
robinet.
gain : 10 litres d’eau pendant le brossage des dents,
30 litres pendant le rasage
et 120 litres pendant
la vaisselle à la main !
Faites vérifier
vos installations
d’eau chaude.
la température de l’eau au robinet doit être limitée
à 50-60 °c pour éviter que les canalisations
s’entartrent. sachez que 1,5 mm de tartre se traduit
par une perte d’énergie de 15 %. celle-ci peut
atteindre 40 % avec une épaisseur de 6,3 mm !
Traquez les
fuites.
payez uniquement l’eau
que vous consommez !
exemples : un robinet de
salle de bains qui goutte
correspond à une fuite de
5 litres par heure, soit 35 m3
par an (au prix moyen de
3 euros le m3).
coût : 105 euros par an. les fuites dans les canalisations, plus difficiles à détecter, peuvent quant
à elles représenter une perte de 150 m3 par an.
coût : 450 euros par an.
Équipez-vous d’un régulateur
d’eau.
de quoi s’agit-il ? d’une petite pièce à poser sur
les robinets qui permet de réduire le débit normal
de 25 l/min. à 8 l/min. par exemple pour
une douche. résultat : à la fin du mois, la consommation est ramenée de 13-20 litres à 6,5 litres.
gain : pour une famille de quatre personnes, près
de 20 euros d’économies par mois.
11
loyers et
charges :
mode
d’emploi
comment Lire votre Avis d’écHéAnce ?
exempLe :
Le loyer
payable d’avance le 1 de chaque
mois, son montant initial figure
au bail. il peut être réévalué une
fois par an, à la date fixée dans
le bail ou à la date anniversaire
du contrat. l’indice légal pour
calculer cette hausse est l’indice
de référence des loyers (irl).
er
Les provisions
pour charges
en même temps que votre loyer,
vous versez tous les mois une
somme fixe appelée provision.
le paiement du loyer
et des charges est une
obligation de Votre
contrat de location.
ce qu’il Faut saVoir.
son montant est calculé à
partir des sommes réellement
dépensées l’année précédente.
au moins une fois par an, votre
propriétaire est tenu de régulariser les comptes en fournissant
un état exact et détaillé de ce
qu’il a dépensé. si les dépenses
dépassent le montant des
provisions, il vous demandera de
payer le complément : c’est le
rappel de charges. a l’inverse, si
elles sont inférieures, il doit vous
rembourser le trop-perçu sur la
quittance suivante.
document non contractuel.
quAnd régLer Le LoYer ?
le loyer est payable spontanément dans les
délais prévus, sans rappel. c’est le bail qui fixe la
périodicité (mensuelle ou trimestrielle), la date du
paiement (le 1er, le 15, le 30 du mois, par exemple)
et ses modalités (remise en main propre, envoi
postal…). pour éviter les oublis et économiser des
frais de timbres, un conseil : optez pour le virement
ou le prélèvement automatique. pour ce faire rien
de plus simple. il suffit de remplir une autorisation
de prélèvement et de la remettre à votre banque.
12
?
le SavieZ-vouS
En cas de retard de paiement, une majoration
de loyer peut être exigée, si une clause pénale
est prévue dans votre bail.
Quelles sont les
cHarges paYées
par le locataire ?
certaines des dépenses de fonctionnement de l’immeuble, dans lequel
est situé le logement, acquittées par
le propriétaire (gardien, ascenseur,
parties communes, espaces verts…),
peuvent être mises à la charge du
locataire.
c’est le cas, par exemple, des :
services collectifs dont il bénéficie :
chauffage, électricité, eau, entretien
des espaces verts…
dépenses d’entretien courant et
les menues réparations des parties
le SavieZ-vouS
À réception du décompte
annuel, vous disposez
d’un mois pour demander
à consulter les pièces
justificatives (factures, bons
d’intervention ou encore
contrats d’entretien) disponibles
auprès de votre Conseiller
immobilier ORPI.
l’AstuCe en
Pour vous faciliter la vie, tous
les mois, sur simple demande,
votre Conseiller immobilier
ORPI vous adresse gratuitement une quittance. Elle
mentionne notamment
le détail des prestations payées
le mois précédent avec leur
montant (loyer, provisions sur
charges…). Ce document vous
est très utile : il atteste de
vos paiements et vous permet
de bénéficier de l’allocation
logement. Il peut aussi vous
servir de justificatif de domicile.
que fAire en cAs d’impAYés ?
si vous rencontrez des difficultés financières,
réagissez au plus vite. idéalement, avant même
le premier impayé, lorsque vous constatez une
dégradation de votre situation financière, prenez
immédiatement contact avec votre conseiller
immobilier orpi.
?
communes de l’immeuble : électricité
du couloir, des escaliers, sous-sols,
garages et ampoules…
des taxes liées à des services dont
il profite directement : taxe d’enlèvement des ordures ménagères et taxe
de balayage.
a noter : le décret du 26 août 1987
en dresse une liste très précise.
Quelles sont les
cHarges paYaBles
par le propriétaire ?
sont à la charge exclusive du
propriétaire les :
frais de gestion et de syndic,
dépenses d’équipement :
chaudière, poubelles…
dépenses de transformation ou de
nouvelles installations : digicode,
aménagement des combles, porte
blindée, installation du câble…
grosses réparations et le gros
entretien comme le ravalement,
réparations dues à des actes
de vandalisme, à un défaut de la
construction ou à la vétusté,
frais de surveillance et de
sécurité de l’immeuble,
impôts fonciers,
et l’assurance de l’immeuble.
13
Guide d’entretien :
votre logement & vous
A l’intérieur
de la maison ou de l’appartement
Plafonds, murs intérieurs :
Certains travaux d’entretien courant et menues réparations sont du ressort du locataire.
Le décret n° 87-712 du 26 août 1987 en énumère la liste, souvent méconnue des locataires :
pour vous éclairer, voici les principaux éléments à connaître. En cas de doute, vous pouvez
bien sûr contacter votre Conseiller ORPI !
L’électricité
Les ouvertures
intérieures et extérieures
Portes, fenêtres, volets, stores :
Graissage des gonds
Menues réparations des boutons et poignées
de portes
Remplacement des vitres détériorées
Remplacement des interrupteurs, prises de courant,
coupe-circuits et fusibles,
des ampoules, néons,
réparation ou remplacement
des gaines de protection.
Maintien en état de propreté
Petits raccords de peinture et tapisseries
Remplacement des éléments revêtement tels
que faïence, mosaïque, matière plastique
Rebouchage des trous
Parquets, moquettes et autres
revêtements de sol :
Entretien courant de la vitrification
Remplacement de quelques lames de parquets,
pose de raccords de moquettes et autres
revêtements de sol, notamment en cas de taches
et de trous
Menues réparations des placards et
menuiseries (plinthes, moulures…)
la plomberie
Entretien courant des canalisations
d’eau et de gaz :
A l’extérieur
(parties dont le locataire
a l’usage exclusif)
Remplacement des tuyaux souples
de raccordement
entretien courant des robinets et des aérations
en ce qui concerne le gaz
Dégorgement, remplacement des joints et des
colliers pour les canalisations d’eau
Jardins privatifs :
entretien courant de
la pelouse, des allées,
de la terrasse, de la piscine
taille des arbres et
arbustes
réparations des installations d’arrosage
lorsqu’elles sont mobiles
Chauffage, production d’eau chaude
et robinetterie :
Remplacement des joints des appareils à gaz
remplacement des flotteurs, des joints
et des cloches des chasses d’eau
Auvents, terrasses et marquises :
Éviers et appareils sanitaires :
Enlèvement de la mousse et des autres
végétaux
Dégorgement des
descentes d’eaux
pluviales et
des gouttières
Nettoyage des dépôts de calcaire, remplacement
des flexibles de douche
Les équipements électroménager
Entretien courant des
équipements tels que les
réfrigérateurs, machines
à laver le linge et la vaisselle,
hottes aspirantes…
Entretien et
remplacement
des serrures de
boîtes aux lettres
AUTRES
Listes des réparations non-exhaustive.
Ramonage des conduits d’évacuation des
fumées et des gaz et conduits de ventilation.
14
15
bien chez Vous :
les bons
rÉFlexes
au quotidien
mOn COnSEILLER
ImmOBILIER ORPI EST
À mES CÔTÉS En TOUTES
CIRCOnSTAnCES
Sécurisez votre logement lors de vos
départs en congés.
4 astuces…
pour protéger
votre logement
1. le répondeur. si vous vous absentez
pour quelque temps, évitez de laisser un
message trop précis sur votre répondeur.
Surchauffe,
orage… :
Que Faire
Quand
un FusiBle
saute ?
3. une fois le fusible identifié,
retirez-le et débranchez tous les
appareils connectés au circuit
défectueux. ouvrez tous les
interrupteurs (position “éteint”)
s’il s’agit d’un circuit d’éclairage. si vous ne le faisiez pas,
le nouveau fusible risquerait,
lui aussi, de sauter dès que vous
remettriez le courant.
1. coupez le courant au
4. remplacez le fusible hors
2. inspectez chaque fusible.
5. remettez le disjoncteur
disjoncteur général avant de
commencer les contrôles.
souvent des traces d’échauffement sont visibles. a défaut,
pour localiser le fusible défectueux, vous devrez tester tous
les coupe-circuits du tableau.
commencez par remettre le
courant et allumez lumières et
appareils dans toutes les pièces
si le disjoncteur général peut
supporter cette charge. Fermez
à nouveau le disjoncteur et
retirez tous les fusibles du
tableau. remettez-les en place
un par un, et repérez à chaque
fois quel circuit se remet à
fonctionner.
d’usage par un neuf de même
ampérage et mettez-le en place
sur le tableau.
en marche. avant de les rebrancher, inspectez soigneusement
tous les appareils qui étaient
en fonctionnement au moment
de la panne. réparez-les si nécessaire, puis rebranchez-les les
uns après les autres, en prenant
garde de ne pas surcharger le
circuit. le plus souvent, c’est en
effet par suite d’une surcharge
que les plombs sautent.
6. si, malgré ces précautions,
le fusible saute à nouveau,
mieux vaut consulter un électricien.
La fin de bail :
des
Formalités
très
codiFiées
Vous pouvez mettre fin à votre
bail à tout moment, sans fournir
d’explications. Vous êtes
cependant tenu d’observer, dans
la plupart des cas, un préavis de
trois mois, et de prévenir votre
propriétaire par courrier recommandé avec accusé de réception,
trois mois au moins avant la
date envisagée pour votre départ
(article 15-i loi du 6 juillet 1989).
le préavis peut être écourté
à un mois dans les cas suivants :
obtention d’un premier emploi,
perte d’emploi, mutation
professionnelle, nouvel emploi
consécutif à une perte d’emploi,
ou bien encore lorsque le locataire
ou son conjoint de plus de 60 ans
présente un état de santé
justifiant un changement de
domicile ou lorsque le locataire
bénéficie du revenu de solidarité
active (rsa).
2. vos clés. ne mentionnez jamais votre
adresse sur votre porte-clés. en cas de perte
ou de vol d’un sac à main ou de papiers
portant votre adresse, faites immédiatement
changer toutes vos serrures et n’acceptez pas
de rendez-vous à l’extérieur si on vous téléphone au prétexte qu’on les a retrouvées…
cela peut être une ruse pour vous faire sortir
de chez vous et en profiter pour s’y introduire.
3. la porte d’entrée. c’est le plus souvent
par là qu’on pénètre dans un logement. un
blindage est la meilleure sécurité mais une
serrure, des renforts de paumelles et des
cornières anti-effraction sont déjà une bonne
protection.
4. la boîte aux lettres débordant de
courrier et de prospectus, elle signale votre
absence. demandez au gardien de conserver
votre courrier ou à un voisin de vider votre
boîte aux lettres régulièrement.
16
! !!
PenSeZ-Y
Lors de chaque départ
en vacances, notamment
pour les congés annuels,
vérifiez toutes vos installations.
Assurez-vous que tous les
robinets sont bien fermés,
le chauffage éteint ou au minimum. Si nécessaire, coupez
l’eau au compteur, débranchez
vos équipements électriques.
L’hiver, calfeutrez les canalisations susceptibles de geler.
Déclaration de sinistre :
respecter les délais
pour être indemnisé après un
dégât des eaux
ou un cambriolage, vous devez
prévenir votre
assureur, en vous
déplaçant, par
téléphone ou par
courrier, de préférence par lettre
recommandée avec accusé de
réception.
or, sachez-le, vous avez peu de
temps pour le faire. ce délai est
fixé au minimum à 2 jours pour
le vol et à 5 jours dans tous les
autres cas. attention, ce délai court
non pas à partir de la survenance
des faits (fuite, incendie…), mais à
partir du jour où vous en avez pris
connaissance, sauf cas de force
majeure (hospitalisation…).
a titre d’exemple, si un cambriolage survient durant vos vacances,
le délai ne commencera à courir
qu’à votre retour ou à compter
du jour où vous en serez informé
par un voisin, une concierge...
un conseil : pensez aussi à informer votre conseiller immobilier
orpi ainsi qu’éventuellement
le voisin responsable et le syndic,
si le sinistre impacte des parties
communes.
17
Donner vie à
tous vos projets
immobiliers
avec ORPI
Acheter un logement
Vendre un bien
L’achat d’un bien immobilier représente souvent
l’investissement de toute une vie. A chacune des
étapes du projet immobilier, ORPI accompagne les
acquéreurs et leur offre le plus grand choix de biens
proposé par un réseau immobilier en France.
Arrivée d’un enfant, mutation à des kilomètres du
lieu d’habitation ou tout simplement envie de
changer d’air : prendre la décision de vendre son
logement correspond généralement à une nouvelle
étape de vie avec un achat à la clé.
Pour gérer au mieux cette transition, les Conseillers
ORPI apportent le recul et l’expertise nécessaires à
la réussite du projet.
Sur orpi.com, 1er site Internet des réseaux
immobiliers en France, près de 90 000 biens sont
disponibles en permanence, avec descriptif
complet, photos, informations pratiques…
De la sélection du bien à la
signature de l’acte authentique,
ORPI conseille les acquéreurs en
permanence et leur propose
des garanties et services adaptés.
Un proche a un projet, n’hésitez
pas à lui indiquer les coordonnées
de votre Conseiller ORPI. Il saura
l’orienter.
Statistiques ORPI 2012. Audiences orpi.com issues de Google
Analytics 2012.
le
Votre Conseiller immobilier ORPI vous a aidé
à trouver votre location. Il peut également vous
aider à devenir propriétaire et dénicher votre futur
“home, sweet home”*.
Chez ORPI, nous vous accompagnons tout au long
de vos projets de vie !
L’un de vos proches cherche éventuellement à
vendre ou à mettre en location son logement en ce
moment. Dans tous ces cas, ayez le réflexe ORPI.
Quel que soit votre projet ou celui de votre tribu,
louer, acheter, vendre, ou faire gérer un bien,
faites confiance à ORPI. Et optez pour la sérénité
grâce au savoir-faire et à la puissance du 1er réseau
immobilier en France :
1 250 agences réparties sur l’ensemble
du territoire,
le plus grand choix de biens proposés par
un réseau immobilier,
le site Internet leader des réseaux d’agences
immobilières en France avec près de 2 millions
de visites chaque mois
et 45 ans d’expérience immobilière.
Une force et une expertise métier uniques qui nous
permettent de vous garantir la meilleure qualité de
service à chaque étape de votre projet.
* “Chez vous”.
Statistiques ORPI 2012. Audiences orpi.com issues de Google
Analytics 2012.
18
orpi
LE Fichier Commun ORPI
ORPI est un réseau d’agences immobilières
organisé en coopérative, partageant un Fichier
Commun. Grâce à cette organisation, toutes
les agences, réunies en groupements régionaux,
travaillent ensemble à la réussite des projets de
ses clients. Résultat : en agence ORPI, l’acquéreur accède à toute l’offre de biens à acheter de
la région. C’est à la fois plus de confort, plus de
choix et plus d’efficacité dans les recherches !
Plus de 1,2 millions de vendeurs nous ont fait
confiance pour la vente de leur bien et nous
sommes heureux d’avoir pris part à leur projet
de vie.
le
orpi
La puissance d’un réseau
Estimation du bien avec l’Étude Comparative
de Marché ORPI, mobilisation de l’ensemble
des agences ORPI de la région pour la vente du
bien, diffusion de l’annonce sur plus de 40 sites
Internet leaders en immobilier grâce au Pack Web
Réussite, création d’un site Web Réussite dédié
à la promotion exclusive du bien, accès aux
assurances et garanties ORPI… Tous les moyens
du 1er réseau immobilier en France sont déployés
pour vendre le bien dans les meilleurs délais et
au bon prix !
Liste des partenaires Pack Web Réussite ORPI au 01/01/2012,
peut être revue à tout moment sans préavis.
Investir en locatif ou
mettre un logement
en location
Investir dans l’immobilier permet de bâtir un
patrimoine à crédit et de percevoir, au moment
de la retraite, des revenus réguliers indexés sur
le coût de la vie. À condition bien sûr de sécuriser
au maximum son opération et d’optimiser la
gestion de son patrimoine, au besoin en faisant
appel à un professionnel de l’immobilier.
En fonction des besoins des bailleurs, les Conseillers
ORPI proposent un large choix de services à la carte
et modulables, définis par le Mandat de gestion
locative. Ils peuvent assurer tout ou partie de
la gestion quotidienne du bien.
19
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising