Maria-Elena Galoppo

Maria-Elena Galoppo
FRG226 - 1
2/02/09
10:10
Page 2
4 ECONOMIE
L’Hôtel
d’entreprises
Artis inauguré
7 DÉVELOPPEMENT
DURABLE
Fontaine
persiste
et signe
16 CULTURE
Quinze toiles
pour les
sans-papiers
www.fontaine38.fr
FRG226 - 2-3
2
2/02/09
10:10
Page 2
“Un bon journal municipal c’est une ville qui se parle à elle-même”
En vue…
Bonne
année !
1
2
3
4
5
6
Près de 900 Fontainois de plus de 65 ans ont
participé sur les deux jours au repas offert
par la ville (1) à l’occasion de la nouvelle
année. Les deux journées se sont égrenées
dans une ambiance chaleureuse et festive
(2) et le traditionnel gâteau a été pour le
Maire, l’occasion d’honorer les doyens
présents à chacune des réceptions (3).
Quant à la soirée des vœux de la municipalité au monde économique et associatif,
aux enseignants et aux personnalités, elle
a rassemblé plus de 500 personnes
qualifiées par le maire de “forces vives de
la commune” (4). Dans son discours prononcé avant que les échanges informels
se nouent entre les nombreux invités,
Yannick Boulard a présenté ses vœux (5 et
6), soulignant notamment que l’année 2009
s’amorçait, hélas, sans surprise, sous le
signe de l’inquiétude tant pour les collectivités territoriales que pour les familles, les
commerçants et les PME. Bien que n’étant
pas épargnée par la crise, Fontaine entend
bien pour cette nouvelle année se donner
les moyens de maintenir un service public
de qualité pour tous et de mener à
bien les projets portés par la nouvelle
équipe municipale.
Coupes de printemps
Quand les agents du service espaces verts sortent nacelles, tronçonneuses et autres outils propres à
leur corps de métier, cela signifie que le printemps n’est pas loin et qu’il est temps d’opérer des coupes
sur les arbres. La première intervention est en cours sur les platanes qui longent l’allée des Balmes,
entre les rues d’Alpignano et Lénine. Automobilistes, piétons et riverains sont donc invités à respecter
la signalétique provisoire ainsi que les règles élémentaires de sécurité des biens et des personnes. Si
l’élagage d’entretien (coupes «douces» dans le jargon) destiné à redonner une forme aux arbres est
réalisé tous les deux ou trois ans, une taille plus importante des branches, – comme c’est le cas allée
des Balmes –, peut s’avérer nécessaire (revitalisation et sécurisation). D’autres opérations conduites
par les services techniques sont prévues notamment le long de la contre-allée du boulevard Paul
Langevin, tandis qu’en raison de sa spécificité et de sa potentielle dangerosité, l’intervention
programmée à proximité des terrains de tennis du parc Karl Marx sera confiée à une entreprise.
Fontaine Rive Gauche n° 226. Février 2009. ISSN 0998 7894. Directeur de la publication : Yannick Boulard.
Service Communication de la ville de Fontaine. Directeur : Chris Guillaudin. Rédactrice en chef : Nathalie Piccarreta. Rédaction : Nathalie Piccarreta, Christine Durand,
Jean-Pierre Chambon. 15 rue Jean Bocq, 38600 Fontaine. Tél : 04 76 95 63 21/04 76 95 63 24. E-mail : fontainerivegauche@fontaine38.fr - Fax : 04 76 95 63 22.
Photographies : Philippe Tripier, Pascal Sarrazin. Visuel Une : Stéphanie Ogier. Conception et réalisation : Éditions Victoria (04 38 02 09 30). Impression (Label “Imprim’vert”,
papier PEFC et encres végétales) : Imprimerie Notre Dame, 80 rue Vaucanson, 38330 Montbonnot. Tél : 04 76 49 38 07. Publicités : régie exclusive RPA, 10 rue Fernand Pelloutier, 38130 Echirolles. Tél : 04 76 23 57 80. E-mail : regiepa@wanadoo.fr Dépôt légal : 3e trimestre 2008. Prix : 1€. Abonnements France : 11 €. Etranger : 13 €.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 2-3
2/02/09
10:10
Page 3
SOMMAIRE
04 ÉCONOMIE
04 Artis, 4 000 m2, près de 20 entreprises
et 130 emplois
05 DU CÔTÉ DE CHEZ…
04 Maria-Elena Galoppo,
une italo-argentine à Fontaine
16 CITESCOPIE
21 Budget 2009 serré
04 Zoom sur le développement durable
et l’environnement
04
04
04
04
Conseil municipal
Cela se passe à Fontaine
Rendez-vous
Carnaval : c’est géant !
15 LOISIRS,VIE ASSOCIATIVE
21 Les mamans et les nounous de la cité
fondent leur association
21 Rendez-vous
16 CULTURE
04 Des artistes créent pour les sans-papiers
04 Festival international de hip-hop
04 Rendez-vous
18
LIBRE EXPRESSION
21 La parole aux groupes politiques
21 Jardins collectifs, rendez-vous le 25 février
20
TOUTE LA VILLE
21 Petites annonces, carnet d’adresses,
21 Pharmacies, Près de chez vous
ÉDITO
Fontaine : le développement
durable, concrètement
e l’élaboration du budget au fonctionnement
quotidien en passant
par les études et les projets,
les services municipaux portent les principes du développement durable et en font
une déclinaison pragmatique. Chaque opération est
vue sous l’angle du développement durable. La Ville de
Fontaine s’inscrit dans un
processus d’amélioration
continue, au quotidien et
Yannick Boulard
pour l’avenir.
Maire de Fontaine
Ainsi aujourd’hui, 29 % du
budget des services techniques municipaux par exemple
relèvent directement de l’Agenda 21 local.
En 2008-2009, la mise en place de capteurs photovoltaïques sur les toitures du gymnase Maurice Thorez et
du Centre technique municipal, l’installation d’une moquette solaire sur le toit du centre nautique pour préchauffer l’eau, la pose d’un chauffe-eau solaire à l’hôtel
de ville, d’une ventilation double flux à la crèche Léa
Blain, la construction de La Source selon des normes de
Haute Qualité Environnementale, la certification pour le
bois de notre mobilier urbain, l’étude d’installation d’une
chaufferie à bois, ainsi que l’achat de véhicules électriques ne sont que quelques exemples de travaux et
projets d’économie d’énergie ou d’énergie renouvelable.
Le 25 février prochain, la Ville de Fontaine organise une
rencontre publique sur le projet de création de jardins familiaux. Avec le concours d’une association de Fontainois constituée spécifiquement pour la gestion de ces
jardins, la Municipalité veut promouvoir auprès de la population un meilleur respect de l’environnement, alliant
pédagogie et plaisir.
D
Projet ancré dans notre quotidien, je vous invite à venir le
découvrir nombreux.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 4-5
2/02/09
10:12
Page 4
4 ECONOMIE
ARTIS
Premier hôtel d’activités artisanales
et solidaires de l’agglomération
Sur la zone des Vouillands,
un hôtel d’activités d’un
type particulier vient d’être
inauguré. Artis regroupe
en effet des activités artisanales et d’économie sociale
et solidaire. Réalisé par la
Métro, ce bâtiment est le
premier du genre dans
l’agglomération grenobloise.
ur près de 4 000 m2, Artis accueille des structures d’insertion par l’activité économique,
des entreprises d’économie solidaire, coopératives ou associatives, et des entreprises artisanales. Le
lieu, qui offre de très bonnes conditions
de travail, permet aussi aux structures
dont les activités sont complémentaires
de coopérer et de développer des projets
communs.
Plus de vingt entreprises (représentant
quelque 130 emplois parmi lesquels une
trentaine d’emplois d’insertion) sont accueillies dans cet hôtel d’activités dont la
gestion est assurée collectivement.
La gestion associative encourage en
même temps la mutualisation de moyens
et le développement de projets inédits.
Une tarification adaptée des loyers équilibre l’économie locative globale de l’im-
S
Élus, personnalités et « locataires » d’Artis, rassemblés pour le lancement officiel de l’Hôtel d’entreprises.
meuble en tenant compte des contraintes
économiques des locataires selon leur typologie. Les activités sont d’ailleurs très
diverses, qui vont du travail sur bois ou du
déménagement au secteur de la communication (web, édition, enseignes) et aux
éco-activités (isolation thermique…). L’enveloppe d’investissement de 4 millions
d’euros consentie par la Métro traduit
l’importance que revêt le soutien à
l’économie sociale et solidaire, laquelle
représente 11% des emplois de l’agglomération.
Lors de l’inauguration du projet, le 19 décembre dernier, le Maire, Yannick Boulard,
a rappelé combien cette réalisation partici-
pait à la requalification de la vieille zone
des Vouillands (elle fut la seconde à voir le
jour en France, il y a 50 ans). Depuis 2004,
30 entreprises nouvelles s’y sont installées. L’opération Artis participe pleinement de cette redynamisation et contribue à renforcer l’attractivité de cet espace
d’activités.
JPC
L’Arche aux jouets
ProbeSys
Régie par l’AMAFI (Association multiservice
pour l’aide aux familles et à l’insertion), l’Arche
aux jouets est un chantier d’insertion spécialisé dans la fabrication de jouets en bois et
l’agencement. Y sont accueillis (encadrés par
5 permanents) 18 salariés en contrat d’insertion, qui bénéficient ainsi d’un accompagnement socioprofessionnel. L’objectif principal
est de donner ou redonner une utilité et une
place aux personnes en réveillant leurs potentialités et leurs désirs dans un cadre structuré
et chaleureux. Les jouets fabriqués sont vendus aux collectivités, associations et particuliers. Sur place, la structure dispose d’un lieu
d’exposition et d’un vrai espace de production :
une menuiserie industrielle de 280 m2 équipés d’une douzaine de machines.
“Notre installation à Artis nous a permis d’offrir de meilleures conditions de
travail à nos salariés, et ainsi de développer la production, souligne Françoise Dembelle, la directrice. L’environnement, avec d’autres artisans,
d’autres activités, fait que nos salariés ne se sentent pas stigmatisés.”
Société de service
en logiciels libres
(Linux), ProbeSys
fonctionne en Scop
(le gérant est élu,
tous les associés ont
une voix) et emploie
5 personnes. Pour
Cyril Zorman, l’un
des associés salariés
de l’entreprise,
l’installation à Artis
(depuis un an) occasionne des échanges avec les autres (débouchant
parfois sur des complémentarités d’activités). Ces rencontres sont favorisées notamment par une cuisine commune (Internet et la téléphonie sont
aussi partagés) qui entretient les liens. “Nous appliquons nos valeurs au
fonctionnement de l’ensemble, ce qui donne un esprit un peu plus démocratique. Ainsi, ce qu’on peut faire ensemble, mettre en valeur l’économie
sociale et solidaire ou gérer les relations avec le bailleur (Grenoble Habitat), passe par une association.”
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 4-5
2/02/09
10:12
Page 5
DU CÔTÉ DE CHEZ… 5
Maria-Elena Galoppo
“
our trouver ma maison,
c’est très facile, tu verras, elle ressemble à
celle de la famille
Adams”. Elle est ainsi
Maria-Elena Galoppo. Pleine d’humour,
avec une tendance naturelle à user du tutoiement qui lui vient à la fois de ses origines italo-argentine et de son tempérament spontané et chaleureux qui la porte
naturellement à aborder les autres avec
une bienveillance touchante.
Le grincement qui accompagne l’ouverture poussive du portail de la propriété,
l’allée au bout de laquelle se dresse la
haute maison, assortis d’un soupçon
d’imagination, rappellent dans un sourire
les propos de la Fontainoise. Sauf que
l’hôtesse, elle, affiche un regard pétillant
doublé d’un large et avenant sourire
qu’encadrent des cheveux bruns portés
courts. Préparé dans une cafetière italienne, un bon café chaud termine de
mettre en confiance le visiteur.
“Comme beaucoup d’italiens, mes arrières grands-parents ont tenté leur
chance en Argentine. Arrivés à Buenos
Aires, ils ont pris le train, se sont enfoncés à l’intérieur du pays, pour finir par
s’établir au milieu des terres et les cultiver”. Née de l’autre côté de l’atlantique
un jour de 1953, Maria-Elena grandit bercée par les cultures italienne et argentine,
“dans le petit village de Pozo del Molle
composé à 98 % d’italiens d’origine”. En
1988, celle qui manie aussi bien la langue
espagnole qu’italienne quitte l’Argentine
et part s’installer à Turin. “Avec mon mari,
(elle a divorcé depuis) nous avions envie
de connaître un pays différent. Mais aussi
de donner à nos deux garçons l’opportunité d’apprendre une autre langue, sur
place”. Trois ans plus tard, la petite famille
vient s’installer en France. Séduite par
P
Une italienne
aux accents
argentins,
ou le contraire
Maria-Elena Galoppo naît et grandit en Argentine.
Devenue adulte, mariée et mère de deux enfants,
cette italienne d’origine et de nationalité ne dérogera pas à la réputation de ce peuple parmi les plus
migrants de la planète : après avoir vécu plusieurs
années à Turin, elle passe la frontière. Installée à
Fontaine depuis une dizaine d’années, cette ambassadrice locale de la culture argentine enseigne
l’Espagnol à sa manière si personnelle, s’investit
dans des associations et se plaît à découvrir les
êtres qui croisent son quotidien.
Fontaine, qu’elle “aime” parce qu’elle a
su “rester facile à vivre”, riche des amitiés qu’elle a noué au fil des ans, MariaElena ne parvient pourtant pas a chasser
le vide laissé par ceux qu’elle a quitté.
“Toute ma famille est à Cordoba. Elle me
manque souvent, mais le pire reste le dimanche, en fin de journée. Ce moment
qui brise la magie du week-end et fait remonter en surface les responsabilités de
la semaine”. La semaine, Maria-Elena enseigne l’espagnol à des étudiants en chi-
mie ingénierie thermique, “chez les sportifs” (l’Ufraps) ou encore à l’université inter-âges. “A mes élèves j’enseigne la
langue mais aussi la culture et l’histoire
de la langue. J’aime ce métier même s’il
est épuisant à force d’aller toujours vers
les autres”. Cet élan naturel pour le partage, l’échange, le « contact humain »,
se révèle aussi bien dans les cours qu’elle
dispense que dans les allées du marché
Cachin, “je commence à y connaître du
monde”, qu’à travers les expériences à la
télévision, à la radio et dans les agences
de publicité qui ont jalonné la carrière de
cette diplômée d’information et communication.
Maria-Elena est encore étudiante à l’université de Cordoba quand les militaires
prennent le pouvoir, en 1976. “A la Fac de
« com » nous étions réputés pour être de
gauche. On lisait, on s’informait, on réfléchissait… Alors la junte débarquait, raflait.
Moi j’ai été arrêtée une fois mais on m’a
relâchée, sans m’avoir torturée, des amis
ont eu moins de chance et ont disparu”.
Les souvenirs affluent et le besoin de se
rattacher à ses racines aussi. Alors MariaElena s’investit auprès de l’ACIP-Asado,
une association pour la coopération interpeuples, de solidarité avec les peuples
d’Amérique latine et pour la diffusion des
cultures d’origine. Avec plusieurs associations de solidarité et de tango elle a
participé à l’organisation du festival Argentina, dont une soirée s’est déroulée à
Fontaine. Autant d’engagements qui la
rapprochent de son pays, de ceux qu’elle
voit si peu mais dont elle fait “une overdose” à chacun de ses voyages. Celle qui
se souvient de ses parents dansant le
tango pendant que de son côté cette
“danse de vieux” la révoltait, a attendu
d’être en France pour décider à la fin des
années 90 d’en apprendre les pas et la
subtilité du langage. “Aujourd’hui,
j’écoute cette musique avec mon vécu,
mes souvenirs et cela me parle. Il ne
s’agit pas d’une découverte. Simplement, je reprends et m’approprie mon
histoire”.
NP
De 1857 à 1958, 46 % des immigrants en
Argentine proviennent d’Italie. On estime que
plus de 3 millions de descendants d’italiens vivent à Buenos Aires, mégapole de 11 millions
d’habitants.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 6-7
2/02/09
15:12
Page 18
6 CITESCOPIE
BUDGET 2009
Accompagner l’activité
économique et l’emploi
Garantir un service public de qualité, diversifié et accessible à tous. Maintenir un effort d’investissement pour assurer l’entretien du patrimoine de la ville et son développement, accompagner l’activité économique et soutenir l’emploi sont les
priorités qui ont prévalu à l’élaboration du budget 2009. Discuté ce mois-ci au Conseil municipal, il sera soumis au vote de
l’assemblée délibérante lors de la séance de mars.
a crise financière annoncée, devenue depuis crise
économique avérée, la
baisse significative des recettes hors fiscalité ou encore l’augmentation du prix des matières premières a contraint la
municipalité à opérer des choix budgétaires drastiques. Cependant, le budget
2009 a été conçu en ayant à cœur de
maintenir le niveau des services rendus
à la population élevé à un moment où la
précarité vient s’ajouter à la baisse du
pouvoir d’achat que subissent les ménages”, explique Richard Varonakis,
adjoint aux finances. Comme c’est le cas
en cette année noire pour de nombreuses collectivités territoriales de
France, l’équilibre budgétaire nécessaire
à une gestion saine des finances locales
ne pourra être assuré à Fontaine autrement que par une sensible augmentation de la pression fiscale, comparable à
certaines communes de l’Isère.
L
“
L’espace 3 Pom’, un nouveau lieu d’accueil et de vie au service
des enfants, de leurs parents et des professionnels de la petite-enfance.
Le compte n’y est pas !
À la baisse de 3 % des concours de l’Etat,
qui représentent 25 % de l’ensemble des
recettes de la commune, s’ajoute une
hausse de l’inflation de 3 %. Cette baisse
conjuguée des recettes équivaut à une
perte de 360 000 euros pour la ville et correspond à 3 % d’impôts locaux en plus, directement imputables au désengagement de l’État ! Par ailleurs, malgré un
examen rigoureux et un effort considérable de maîtrise des dépenses demandé
aux services municipaux, les dépenses de
fonctionnement devraient malgré tout
augmenter d’environ 2 à 3%. C’est la
condition minimale pour ne pas porter atteinte aux services rendus à la population.
Confrontées à la hausse des prix (énergie,
denrées alimentaires…), acculées par les
transferts de compétences de l’Etat vers
les collectivités territoriales et les réformes gouvernementales qui fragilisent
de nombreux secteurs comme la santé,
l’éducation, le logement…, les collectiviFONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
tés, communes en tête, sont mises devant le fait accompli. Pour répondre aux
besoins élémentaires de la population,
elles se démènent pour continuer à accomplir leur mission de service public de
proximité et pallier les manquements de
l’Etat. Malgré tout, cette situation n’est
pas viable. Il est impératif que le gouvernement revoit à la hausse, et de manière
équitable, sa contribution financière aux
collectivités locales. C’est à cette condition qu’elles pourront à nouveau bénéficier d’une marge de manœuvre suffisante
pour investir et répondre aux attentes diversifiées des habitants. Mais pour
l’heure, le compte n’y est pas !
Soutenir l’économie et l’emploi
Projet « Portes du Vercors » (Secteur Vivier - Poya) destiné à accueillir des activités tertiaires et de loisirs ; projet
« Néron » dédié aux activités artisanales ; poursuite de la rénovation de la
zone industrielle des Vouillands (attractivité, accès optimisé, constructions…) :
le développement économique et
le soutien à l’emploi sont au centre
des préoccupations de la municipalité
et impactent considérablement le
budget 2009.
Deux nouveaux équipements publics
d’envergure ont également une conséquence non négligeable sur le budget.
L’espace 3 Pom’, entièrement dédié à
la petite enfance, et l’équipement culturel La Source. Livré cet été, ce dernier accueillera le conservatoire de musique à rayonnement communal après
les vacances d’automne. Et, bien que
son ouverture au public ne soit prévue
qu’en 2010, 50 % des dépenses nécessaires à son fonctionnement (pro-
grammation, gestion…), doivent être
prévues au budget 2009.
Particulièrement rigoureux et demandant, à Fontaine comme ailleurs, un effort sensible tant au niveau de l’administration que des contribuables, le budget
2009 devrait donc permettre à la ville de
« passer » cette année en répondant au
mieux aux besoins des habitants.
Comme il permettra de maintenir l’investissement, d’entretenir correctement la ville et de préparer son avenir et
son développement, grâce notamment
aux nouveaux projets urbains et économiques.
FRG226 - 6-7
2/02/09
15:12
Page 19
7
DÉVELOPPEMENT DURABLE
Fontaine sur tous les fronts !
Bâtiments publics, aménagements urbains, espaces
verts, énergie, déplacements, projets d’écoles…
Rien n’échappe à la ville,
mission développement
durable et services techniques municipaux en tête,
quand il s’agit d’œuvrer
pour la qualité environnementale et le développement durable. Elaboré par
la ville avec la collaboration
d’habitants passionnés,
l’Agenda 21 local, se décline
au quotidien, apportant pas
à pas sa contribution à la
préservation de l’environnement et à l’élaboration d’un
cadre de vie optimal pour
aujourd’hui et pour demain.
La Source,
Haute qualité environnementale
A quelques mois d’être livrée, La Source
est un remarquable exemple de réalisation
respectueuse de l’environnement symbolisée par la charpente de bois et les larges
troncs élancés qui en constitueront l’entrée. A l’utilisation de ce matériau noble
s’ajoute une kyrielle de caractéristiques environnementales qui inscrivent résolument
l’équipement dans une démarche de Haute
qualité environnementale. Implantation à
proximité d’une station de tram, adoption
d’une charte pour un chantier vert, isolation
phonique renforcée ou toiture de terrasse
recouverte d’un complexe végétal aux multiples vertus : rien n’a été laissé au hasard.
Même les formes pourtant généreuses de
l’équipement ne relèvent pas seulement
d’une simple visée esthétique. La limitation
de son impact volumétrique pour préserver
les vues et l’ensoleillement les ont fortement influencées.
Quant à l’intérieur de la bâtisse, sans revenir sur les matériaux (bois, bardage zinc,
pierre et béton) retenus pour leur caractère
environnemental et leur durabilité, il sera
économe en matière de consommation
énergétique (utilisation d’une ressource renouvelable ; puits de lumière…). Et, dès
son ouverture, en novembre pour les
élèves de l’école de musique, en janvier
2010 pour tout le monde, les utilisateurs
pourront apprécier l’attention portée à
l’acoustique du bâtiment, au confort hygrothermique et olfactif…
Cap sur les énergies économiques
et renouvelables
Fontaine a adopté une démarche environnementale systématique dans tous les domaines qui la concerne. Chaque opération
des services techniques, dont 29 % du
budget relève de l’Agenda 21, est vue sous
l’angle du développement durable. Ainsi on
ne démolit plus, on déconstruit : on grignote les bâtiments, on trie les matériaux
en vue de leur recyclage, on stocke les gravats pour les réutiliser (projet Bastille) et
pour tout nouvel aménagement, priorité est
donnée à l’utilisation de matériaux durables. En décembre, 29 établissements
communaux recevant du public ont fait
l’objet d’un diagnostic de performance
énergétique (DPE). Une étiquette semblable à celle figurant sur les appareils ménagers (classe A à G) précise la consommation d’énergie des bâtiments et les gaz à
effet de serre émis. L’objectif étant d’en
améliorer les performances par l’utilisation
des énergies renouvelables. Plusieurs
structures ont à ce titre fait l’objet de travaux au cours des derniers mois. L’installation d’une production d’eau chaude sanitaire (ECS) solaire au Centre technique
municipal et à l’Hôtel de ville diminue la facture et la quantité de CO2 rejetée dans l’atmosphère. La pose d’une moquette solaire
sur le toit du centre nautique pour préchauffer l’eau des bassins intérieurs garantit une
économie annuelle de 17 000 euros et réduit de 230 tonnes par an l’émission de
CO2 ! La réfection de l’étanchéité et les travaux d’isolation des toitures du gymnase
M. Thorez et de l’école maternelle M. Cachin améliorent le confort autant que la per-
La charpente de La Source est une des
nombreuses caractéristiques environnementales de l’équipenent culturel.
formance énergétique… D’autres projets
sont en cours comme le réseau de chaleur
bois pour alimenter les logements et les bâtiments communaux du secteur Bastille,
l’alimentation, partielle, par eau de source
des bassins du centre nautique…
Le développement durable pour tous,
au quotidien
Réception de la moquette solaire
du centre nautique en
présence de Sébastien Teyssier,
Conseiller municipal délégué à
l’environnement.
Avec la mission développement durable de
la ville, l’action en faveur de la préservation
de l’environnement et d’une qualité de vie
améliorée pour aujourd’hui et pour demain
se décline au quotidien, en lien direct avec
les acteurs, quels qu’il soient, du développement durable. Il s’agit d’œuvrer à la mise
en place de projets comme les jardins collectifs (page 18), le soutien et l’accompagnement aux projets éducatifs et environnementaux dans les écoles (jardins
pédagogiques…) et aux permis piétons,
l’organisation d’un temps fort autour de
l’environnement au mois de mai… La mise
en œuvre du développement durable, et de
l’Agenda 21, se décline aussi auprès des
employés municipaux : le Plan de déplacement d’administration invite à préférer les
modes de déplacements doux (vélo, tram,
bus et train) à la voiture, tandis que les
consignes éco-citoyennes incitent à économiser l’énergie (économie d’électricité, dématérialisation, tri sélectif, récupération des
cartouches d’encre…). En matière de développement durable aucun effort, si minime
soit-il, n’est vain. Et, convaincue par cet enjeu majeur du 21e siècle, Fontaine est résolument sur tous les fronts !
NP
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 8-13
2/02/09
10:12
Page 8
8 CITESCOPIE
CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DÉCEMBRE
Tranquillité publique,
projet Néron…
forcement des moyens nécessaires pour que la sécurité et la tranquillité publique soient garanties.
Adoption à l’unanimité, 35 voix pour.
••• Projet urbain Néron
Elus, habitants, commerçants et usagers du secteur Centre ancien (ici, la place L. Maisonnat)
aspirent à retrouver un climat serein et convivial.
••• Sécurité,
le Maire interpelle le Préfet
Faisant suite à un courrier du maire, adressé le 4 décembre dernier, au Préfet de l’Isère relatif à la présence de groupes de jeunes dans le secteur Centre
ancien et au climat d’insécurité qu’elle génère sur les
riverains et les commerçants, un vœu a été proposé
au Conseil municipal. Non sans rappeler les effets néfastes et facteurs d’angoisse, d’insécurité et de recrudescence de la violence qu’ont eu sur la commune la
suppression par N. Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, de la police de proximité et, dans la foulée, la
baisse significative des effectifs de police à Fontaine,
le Conseil municipal “demande à Monsieur le Préfet
d’intervenir de toute urgence pour prendre toutes les
dispositions afin de mettre fin aux comportements intolérables et éviter ainsi des actes irréparables”. Les
dispositifs préconisés par la commune concernent la
mise en place d’une présence permanente des
forces de police dans le Centre ancien ainsi que le ren-
Deux objectifs ont prévalu à l’élaboration du projet urbain Néron dont l’étude a été confiée aux cabinets Aktis et Sémaphores : favoriser l’emploi sur le territoire
en maintenant et confortant l’activité économique sur
le secteur et garantir une complémentarité des fonctions urbaines avec le programme de rénovation du
quartier Bastille voisin. Pour y parvenir le programme
soumis à l’approbation du Conseil municipal prévoit de
développer des fonctions économiques mixtes, à savoir : 6 000 m2 de locaux tertiaires sur deux immeubles
et un site d’activités artisanales de 3 200 m2. Le projet,
enfin, prendra en compte de manière significative la
qualité environnementale : mutualisation des stationnements, gestion des eaux de pluie sur les parcelles
privées et l’espace public, qualité environnementale
des bâtiments, notamment. Le secteur concerné hébergeant déjà des entreprises depuis de nombreuses
années, le projet devrait donc se réaliser “au fil de
l’eau” : “les acquisitions foncières se feront au gré des
opportunités, dans l’objectif de permettre la réalisation
à terme de l’opération dans un cadre juridique et financier adapté”. Enfin pour que le projet puisse voir le
jour, il est prévu une révision du plan local d’urbanisme
(PLU) autorisant la réalisation d’activités économiques
sur l’ensemble du périmètre concerné.
Délibération adoptée à l’unanimité, 35 voix pour.
térieur en bardage bois ; la création d’ouvertures et la
mise aux normes des portes et châssis vitrés.
L’opération, dont le coût est estimé à 140 000 euros
TTC, devrait débuter au début du printemps pour une
livraison à la fin de la période estivale.
Adoption à la majorité, 28 voix pour, 7 contre
(groupe socialiste - Fontaine innovante, solidaire
et citoyenne).
••• Traitement des déchets,
eau, assainissement
••• Marché mail Marcel Cachin
Après les importants travaux réalisés sur la place du
marché Marcel Cachin, c’est au tour du bâtiment communal existant sur le «site» de faire peau neuve. Les
aménagements prévus concernent : la réalisation d’un
local à containers ; la création de sanitaires publics automatiques et anti-vandalisme ; la réfection de la couverture ; l’isolation du bâtiment et son revêtement ex
Le Conseil municipal a pris acte des rapports annuels
(année 2007) :
• de la Métro sur le prix et la qualité du service public
de collecte, de traitement et de valorisation des déchets urbains dont elle exerce en totalité la compétence. Le rapport est consultable auprès du service Développement durable (Hôtel de ville) ;
• du SIERG (syndicat intercommunal des Eaux de la région grenobloise) sur le prix et la qualité du service public de l’adduction. Le rapport est consultable auprès
du service de l’eau (Hôtel de ville) ;
• de la commune sur le prix et la qualité du service public de l’eau. Le rapport est consultable auprès du service de l’eau (Hôtel de ville).
La réfection complète
des locaux de la place
du “marché Cachin”
offrira plus de confort
aux commerçants
et aux usagers.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 8-13
2/02/09
10:12
Page 9
9
CONSEIL MUNICIPAL DU 19 JANVIER
Bastille en construction,
conflit israélo-palestinien…
En juillet 2008, Fontaine accueillait des enfants
et d’adolescents palestiniens en tournée en
France pour présenter leur spectacle “C’est la
faute du loup”.
••• Vœu pour la paix
Début Janvier, le Maire, Yannick Boulard, adressait
un courrier à Hind Khoury, déléguée générale de la
Palestine en France, dans lequel il affirmait son soutien au peuple palestinien et condamnait fermement
“l’offensive particulièrement meurtrière et sanglante
dans la bande de Gaza”.
La missive faisait également part de la volonté du
maire de proposer un vœu au prochain Conseil municipal, tout en souhaitant “que la contribution de Fontaine, si mince soit-elle, à cette cause, participe de la
prise de conscience de nos concitoyens aux souffrances du peuple palestinien”.
“Convaincu qu’aucune solution durable ne pourra être
trouvée dans cette partie du monde par le recours aux
armes”, le Conseil municipal unanime a adopté un
vœu demandant l’arrêt immédiat de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza et des tirs de roquette
du Hamas sur Israël ; l’instauration d’un cessez le feu
; l’ouverture des territoires de Gaza pour laisser passer
librement l’aide humanitaire et la presse ; l’intervention de l’ONU par l’application de ses résolutions et
l’envoi d’une force d’interposition et de maintien de la
paix ; le retour à la table des négociations des acteurs
du conflit sous l’égide de l’ONU.
Le texte a par ailleurs été communiqué à la presse et
à un certain nombre d’associations religieuses et politiques locales.
Vœu adopté à l’unanimité, 34 voix pour.
••• Soutien au projet culturel
du lycée Aristide Bergès
Une subvention de 1 000 euros est accordée au lycée Aristide Bergès pour aider l’établissement dans
la réalisation de son projet “Livres en balades internationales”. L’objectif étant “de créer un événement
phare autour de la lecture, en combinant un échange
européen à visée culturelle et linguistique avec une
réciprocité d’accueil, la découverte d’un lieu d’histoire et la pratique des technologies de l’information
et de la communication”. Il s’agira notamment de
comprendre la culture sicilienne et les raisons de
l’émigration afin que les élèves s’approprient l’histoire de leur famille et donnent un sens concret à l’expression “être d’origine sicilienne” ; de développer
un partenariat local avec les associations siciliennes
de la commune ; de permettre un échange avec des
élèves siciliens et un voyage à Sommatino…
Adoption à l’unanimité, 34 voix pour.
••• Bastille, c’est parti !
Adoption des conventions de participation, entre la
ville et les bailleurs sociaux SCIC Habitat RhôneAlpes et OPAC 38, par lesquelles les constructeurs
deviennent acquéreurs de terrains à bâtir et s’engagent à participer au financement d’une partie du
coût des aménagements publics de la Zone d’aménagement concerté Bastille. La signature de ces documents (nécessaires à la délivrance des permis de
construire), est l’un des signaux forts du démarrage
des premières constructions qui devraient intervenir
à la fin du 1er semestre sur le site d’Air liquide.
Pour en savoir plus sur l’avancée des travaux, les
rendez-vous, les temps forts… "L’Etabli", journal
d’information du programme Bastille est disponible
dans les lieux publics.
Adoption à l’unanimité, 34 voix pour.
Les élus Fontainois, Marilyn Mastromauro, adjointe à l’éducation et Cédric Amore, Conseiller municipal délégué aux relations internationales
en compagnie de M. Sierra, Proviseur du lycée, de Mme Ducret, professeur d’histoire géographie et d’élèves.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 8-13
2/02/09
10:12
Page 10
10 CITESCOPIE
• Dessins et slogans
pour une ville propre !
On a tous à gagner à ce que chacun adopte un comportement civil
dans les rues et espaces publics
de la commune. Partant de cette
évidence, et du constat, malheureux, que la propreté publique
peine à être l’affaire de tous et à
s’installer durablement malgré les
efforts permanents des agents de
nettoiement municipaux, la ville a
lancé un concours : “Fontaine,
mon amour propre”. Les enfants
(à la maison ou dans le cadre scolaire) sont invités à s’exprimer sur
ce sujet par le biais du dessin. Les
12/16 ans et les adultes sont eux
conviés à élaborer d’imparables et
percutants slogans. Sous forme
papier, œuvres et slogans sont à
envoyer au service communication, Hôtel de ville, BP 147, 38603
Fontaine Cedex. Par courriel, les
textes doivent être adressés à :
communication@fontaine38.fr
avec comme sujet: concours slogan. La date limite pour participer
à ce concours est fixée au samedi
28 février 2009.
Contes à croquer, ou la bibliothèque hors les murs
Désireuse d’ouvrir son champ de jeunes lecteurs et de les
amener à fréquenter la bibliothèque, cette dernière a décidé d’aller à la rencontre du jeune public en lui racontant
des histoires. Depuis le mois de janvier un rendez-vous
mensuel dans les locaux de l’espace petite enfance
3 Pom’ est proposé aux enfants jusqu’à six ans accompagnés de leur maman, papa ou assistante maternelle.
Visiblement, l’initiative a séduit dès la première séance.
• Médiation de nuit
La médiation de nuit a changé
ses horaires et jours d’ouverture.
Les médiateurs sont désormais
disponibles du mercredi au samedi
de 17 heures à minuit. Pour les
contacter : 04 76 26 22 00.
Les habitants confrontés à des
problèmes de voisinage peuvent
en faire part aux médiateurs
sociaux les lundis à partir de
17h45 et le samedi à partir de 10h.
12 avenue Aristide Briand - 04 76
27 58 71.
• Recensement
L’INSEE vient de publier le résultat
des enquêtes de recensement
pour les années 2004 à 2008.
Nous sommes 23 096 Fontainois.
Le nombre de logements (au 1er
juillet 2006) s’élevait à 10 408 pour
une moyenne de 2,18 personnes
par logement.
• Circulation
des poids lourds
Pour des raisons de sécurité et de
tranquillité publiques, la circulation des poids lourds de 3,5 tonnes
et plus est strictement interdite
rue des Charmettes, à l’exception
des véhicules de ramassage des
ordures ménagères, de déneigement, de secours, d’entretien de
l’éclairage public et des réseaux.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
Schmalkalden
et Fontaine fêtent
la sainte Barbe
Visite du musée de la noix et du musée Dauphinois, shopping dans un grand magasin, soirée en l’honneur de
sainte Barbe… Tel était le programme proposé par l’amicale des sapeurs-pompiers de Fontaine et Sassenage à
la délégation de Schmalkalden venue célébrer la patronne des pompiers de France avec leurs collègues et
amis. Cédric Amore, conseiller municipal délégué aux relations internationales et aux jumelages et Nourdine
Sakirda, pompier et conseiller municipal délégué aux déplacements, à la sécurité et aux risques majeurs étaient
au côté de M. Lo Cicero, président de l’amicale locale
pour les accueillir à leur arrivée le 23 janvier dernier.
La belle complainte
La ville et le réseau d’égalité femmes / hommes ne se sont
pas trompés en programmant «La complainte de la ménagère». Non seulement la salle était comble, mais Malika
Bazega, alias Mme Messalha, a conduit les spectateurs
aux confins du rire… Avant de les laisser, à l’issue du
spectacle, emplis d’émotion. Car si la forme était à l’humour, le fond lui avait la gravité de celles dont la vie s’articule jour après jour autour d’une obsession : boucler les
fins de mois, quels qu’en soient les sacrifices, les renoncements et les humiliations, pour nourrir son monde, enfants et parfois mari compris !
Chantiers publics
Malgré le froid piquant, le public était au rendez-vous proposé sur
la friche d’Air liquide par l’Anpe, La Métro, la Mission locale et la
MIPE dans le cadre de la charte nationale pour l’emploi et l’insertion professionnelle applicable aux sites en renouvellement urbain de l’agglomération grenobloise. Intitulée «Aller vers Bastille»,
l’opération s’adressait prioritairement aux demandeurs d’emploi
suivis par les structures relais d’insertion professionnelle.
Il s’agissait de leur faire découvrir les différents métiers du bâtiment, de leur présenter les offres d’emploi à pourvoir, de permettre des rencontres personnalisées et de décrocher des entretiens de pré-recrutement. Pour allier le propos au terrain, des
visites du chantier de démolition du bâtiment « Commune de Paris »
étaient également proposées par les professionnels présents.
FRG226 - 8-13
2/02/09
10:12
Page 11
11
RENDEZ-VOUS
CITOYENS
Vacances d’hiver
Du samedi 7 au lundi 23 février
au matin
Conseil municipal
Neige et gel : les “ST” à pied d’œuvre !
Durant la période hivernale, les Services Techniques guettent les alertes météorologiques. Ainsi, dès les premières
chutes, le dispositif adapté à la situation est aussitôt mis en
branle. Lors des dernières chutes de neige, 8 agents
étaient à pied d’œuvre dès 3 heures du matin : deux déneigeuses avec lames et saleuses sillonnaient les grands
axes et les voiries principales, un véhicule léger arpentait
le secteur centre ancien et les voiries secondaires, tandis
qu’un tracteur, particulièrement adapté aux rues escarpées s’attaquait notamment au hameau des Vouillands et
aux parkings. Quant au personnel au sol (de 8 à 15 agents
selon la couverture neigeuse), il s’est chargé, plusieurs
jours durant de dégager et de parer au gel (plusieurs
tonnes de sel ont été nécessaires) devant les arrêts de
tram, aux abords des bâtiments publics et des écoles,
sur les passages piétons…
Education : ça discute !
Bien que la foule n’ait pas été au rendez-vous proposé
par le centre social George Sand pour aborder les questions de l’éducation et de la parentalité, ce temps
d’échanges, pour le coup exclusivement féminin, a permis
aux unes et aux autres de partager leur vécu et leur expérience, de s’en enrichir et de peut-être regagner leur
foyer avec de nouvelles clés en main.
Lundi 16 février à 18h30
Hotel de ville
Collecte de sang
Mardi 24 février de 17h à 20h
Ecole Ancienne Mairie
Groupe de soutien
aux “aidants familiaux”
Animé par une psychologue et
une assistante sociale du CCAS
Mardi 24 février de 16h30 à 18h
Résidence La Cerisaie
(Une rencontre préalable est
possible, s’adresser au CCAS:
04 76 28 75 03)
Jardins collectifs :
Réunion publique
d’information
Mercredi 25 février à 18h
Hôtel de ville, salle du Conseil
municipal
Collecte de sang
Rocade Nord
et presqu’île scientifique
Mardi 3 mars de 17h à 20h
Espace Nelson Mandela (MJC)
Début janvier une réunion sur les projets rocade Nord et
presqu’île scientifique (GIANT) a réuni le Conseil général,
l’Etat, la Métro ainsi que les communes de Grenoble, Sassenage et Fontaine. Jean-Paul Trovéro (adjoint au développement économique et à l’aménagement), Nourdine Sakirda
(conseiller délégué aux déplacements) et Sébastien Teyssier
(conseiller délégué à l’environnement) ont à cette occasion
rappelé le souhait de la ville que soient “pris en compte et minimisés les impacts (circulation, environnement….) que ne
manqueront pas d’avoir ces aménagements sur la commune”
et que les rencontres à venir aboutissent “à des solutions qui
satisfassent la commune et les habitants concernés”.
Animation proposée par la bibliothèque Paul Eluard
Mercredi 4 mars à 10h30
Contes à croquer
La nature selon
Sébastien Reynaud
Les acryliques et installations du jeune plasticien Sébastien Reynaud étaient à découvrir à la
MJC lors du vernissage de l’exposition “Le soleil
a besoin de nous”. L’artiste offre au visiteur des
œuvres épurées. Dans un jeu subtil, les lignes et
les courbes occupent l’espace jusqu’à atteindre
un équilibre à la fois serein et fragile. D’autres
œuvres, comme l’installation ci-contre suggèrent l’enfermement (voire l’étouffement) autant
que le trop-plein des méfaits qu’inflige l’homme
à la nature et que cette dernière semble déverser. Mais il ne s’agit que d’une interprétation et
l’art a ceci de magique qu’il ouvre les portes de
l’imaginaire en chaque être.
concours
d’accordéon
36 candidats ont participé fin janvier à la
37e édition du concours international d’accordéon proposé par l’ensemble d’accordéons de Fontaine. Si le samedi l’ambiance était à la compétition et au
recueillement, le dimanche a laissé place
au spectacle avec les concerts donnés
par l’association organisatrice et la troupe
Gospel «Clap Yo’ hands».
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 8-13
2/02/09
10:12
Page 12
12 CITESCOPIE
• Autour d’un café,
d’un dîner, d’un p’tit déj’…
Les bénévoles de l’association
locale Autour d’une table proposent aux habitants des temps de
rendez-vous pour échanger, se
détendre et prendre un peu de
bon temps : les lundis (jusqu’à fin
mars) de 14h à 17h, à l’APASE (11
rue Paul Eluard) ; “Pause café
récréative” autour de jeux et activités manuelles ; les vendredis de
9h à 10h30, au local de l’association (47 bis avenue Aristide
Briand), petit-déjeuner partagé et
échanges informels ; les mardis
de 10h à 12h, salle Jean Jaurès,
cours de Qi Gong (gymnastique
douce) ; jusqu’à fin mars : dîner
convivial "autour d’un bol de
soupe" un vendredi sur deux ;
repas concocté par l’association
un vendredi par mois.
Renseignements, adhésions :
04 76 26 06 34 ou 06 72 78 08 44.
Courriel :
autour.dune.table@free.fr
Dans l’ambiance des « restos » scolaires
Comme il est de tradition à Fontaine, une délégation composée d’élus et de techniciens municipaux se rend régulièrement dans les restaurants scolaires (Fontaine en
100 ans et en pleine forme !
• Bouges ton PIJ !
Le Point Information Jeunesse
s’est doté d’une instance : le BTP
(Bouges Ton PIJ). Les jeunes et les
adultes qui le composent se
retrouvent régulièrement pour
débattre, échanger, cerner les
besoins récurrents et impulser ou
monter des projets. Alors si vous
aussi vous avez envie de devenir
porte-parole des jeunes
Fontainois, rejoignez le BTP !
Renseignements : PIJ, 48 av.
Aristide Briand,
04 76 56 21 91.
• Se prévenir
contre les escroqueries
Sur Internet ou à domicile les
escrocs en tout genre rivalisent
d’imagination pour amener leur
victime à leur remettre des
sommes d’argent parfois faramineuses. Même si la tentation est
grande ou si l’interlocuteur vous
inspire confiance, ne cédez jamais
sans vous être assuré au préalable
de sa bonne foi et de l’authenticité
de l’offre.
Pour vous aider à démêler le vrai
du faux, le gouvernement à mis
en place un numéro “Info escroqueries” : 0811 02 02 17 (coût
d’un appel local). Pour signaler un
courriel ou un site Internet d’escroqueries :
www.internet-signalement.gouv.fr
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
compte 12) pour déjeuner dans l’ambiance joyeusement
bruyante propre aux “cantines”, ici, au restaurant scolaire
Marcel Cachin.
Projet ASP
Comme elle l’avait annoncé l’été dernier, la ville a fait
procéder à la démolition de l’ancienne serrurerie
Reymond dont elle était propriétaire depuis 2008, livrant
pour un temps un paysage nouveau aux riverains.
La crise, qui n’épargne pas le secteur immobilier, a
quelque peu bousculé le calendrier de réalisation du
projet ASP – Jaurès – Péri. Cependant, bien que les discussions avec les promoteurs (OPAC 38 et résidences
Bernard Teillaud) s’avèrent « serrées » selon Jean-Paul
Trovero, adjoint à l’aménagement et à l’habitat, la ville
demeure néanmoins « confiante ». Avec quelques mois
de décalage, le projet qui prévoit notamment la création
de près de 100 logements (locatif et accession), de locaux associatifs et d’une salle d’évolution sportive,
devrait entrer en phase active au cours du 2e semestre
2009, avec le dépôt des premiers permis de construire.
Le Maire, Yannick Boulard et Muriel Chaffard, adjointe aux
personnes âgées et à la solidarité ont visiblement été séduits par l’humour et la jovialité de Delphine Pons qui a
fêté ses cent ans le 21 janvier dernier. Fille d’agriculteurs,
née il y a un siècle dans un petit village de la Maurienne,
la centenaire découvre le monde du travail à l’âge de 9 ans.
Dans une usine de pâtes d’abord, puis dans une mine de
charbon. A 18 ans, elle quitte le pays savoyard et se retrouve cuisinière chez un médecin grenoblois. A 29 ans
elle rencontre son époux, Léon Sauve avec qui elle aura
quatre enfants. Installée à Fontaine depuis 1961, Delphine
Pons coule aujourd’hui encore des jours paisibles dans
son appartement. Si elle a renoncé au jardinage l’an dernier, elle continue de préparer ses repas et d’entretenir
son logement… Cette femme, dont ceux qui la connaissent louent la profonde générosité, tricote également de
superbes layettes qu’elle offre au gré des naissances qui
surviennent dans son entourage.
Doum tak…
La salle Edmond Vigne a vibré au rythme des percussions lors de la soirée programmée par l’école de musique. Sur scène, se
sont produits les élèves de la classe de percussions de Marc Quercia, ceux de l’atelier “Doum tak” (percussions urbaines) qu’il
anime ainsi qu’une quinzaine d’enfants de l’atelier batucada (percussions brésiliennes) de Brigite Calvi. Au total, près de
soixante-dix adultes, adolescents et enfants ont pu partager leur passion et montrer leur talent de musicien au public conquis.
FRG226 - 8-13
2/02/09
10:12
Page 13
13
• Enquête cadre de vie
et sécurité
Jusqu’au 31 mars, l’INSEE réalise
une enquête sur le thème du cadre
de vie et de la sécurité auprès d’un
échantillon de 25 500 logements.
Les quelques ménages Fontainois
sollicités seront contactés par un
enquêteur de l’INSEE muni d’une
carte officielle d’accréditation.
• Pour les habitants
de Gaza
Au côté des salariés de Caterpillar
Vendredi 23 janvier, une délégation composée de représentants de l’intersyndicale de Caterpillar et d’élus communistes (sénatrice, conseillers régionaux, généraux et
municipaux) ont, à la demande de ces derniers, rencontré
le Préfet de l’Isère et le directeur de la DDTE. “Par delà le
soutien ferme que nous apportons aux salariés de Caterpillar, nous entendons obtenir de l’Etat qu’il s’empare de la
situation et qu’il illustre concrètement son plan de relance
économique en refusant la casse de l’emploi et en restant
vigilant sur l’utilisation des fonds publics qu’il débloque”,
résumait Jean-Paul Trovero, adjoint à l’économie, à l’issue
de l’entretien. Aujourd’hui la menace de 600 licenciements
pèse sur les 2 580 salariés qui composent les usines de
Grenoble et d’Echirolles, sans compter les emplois induits.
A Fontaine, près de 120 familles et plusieurs entreprises
“sous-traitantes” sont directement concernées. “Quand
on sait que Caterpillar France a prêté 500 millions d’euros
au centre de décision de Genève ; que les dividendes des
actionnaires ont augmenté de 17 % en décembre 2008
par rapport au même mois de l’année précédente, on ne
peut que se conforter dans l’idée que des solutions satisfaisantes pour le maintien de l’emploi et ne remettant pas
en cause les acquis des salariés peuvent et doivent être
trouvées”.
Le Secours Populaire Français
lance un appel à la générosité
pour venir en aide aux Palestiniens
durement frappés par les bombardements et les attaques israéliennes. Les dons (espèces,
chèques) sont destinés à financer
les interventions chirurgicales,
les soins apportés aux blessés,
des citernes et bonbonnes
d’eau… Les dons sont à envoyer
par chèque au comité Fontainois
de l’association (à l’ordre du comité de Fontaine du Secours
Populaire Français, préciser “pour
Gaza”) ou remis sur place (8 bis
rue de la Bastille, les lundis et jeudis de 14h à 17h30). Ils peuvent
également être effectués en ligne :
www.secourspopulaire.fr. Un reçu
fiscal ouvrant droit à déduction
sur les impôts est systématiquement remis à chaque donateur.
• Fontaine solidaire !
La condition humaine
au Vog
Bastille : premières
démolitions !
Ça y est ! Une solution de relogement (définitif ou provisoire) ayant été trouvée pour chaque habitant de La Commune de Paris, les travaux de démolition des trois bâtiments (42 logements) ont pu démarrer. Après l’opération
de désamiantage, un tri sélectif des matériaux contenus
dans les appartements a été effectué. Alors seulement le
grignotage a pu commencer : début janvier, l’entreprise
chargée de la démolition a entrepris la découpe morceau
par morceau du béton pour ensuite procéder à son
concassage. Place nette devrait être faite en mars.
Et avant que les travaux de construction des premiers bâtiments (friche Air liquide) qui préfigureront l’allure du futur quartier ne démarrent, rendez-vous est donné aux habitants samedi 14 mars autour de la pose symbolique de
la première pierre.
Le public a pu être quelque peu surpris et dérouté en
découvrant, à peine franchie l’entrée du Vog, les photographies de Virginie Marnat-Leempoels. Deux belles
prostituées presque aussi grandes que nature, crûment
réelles et provocantes ne font rien pour passer inaperçues et semblent pourtant absentes. “Les pleureuses",
portraits placés sur fond rose de vraies fausses blondes
soigneusement apprêtés évoquent ces poupées mannequins à qui la vie ne peut que sourire. Sauf que
celles-ci exhibent une expression triste, loin des apparences trompeuses. De beaux séducteurs dignes des
magazines de mode sont mis en scène, sans hasard,
dans des petits formats noirs et blancs : pour mieux les
admirer, – et constater leur totale désuétude ? – il faudra s’approcher. A travers les images de la photographe, le visiteur pourra s’interroger sur l’être et le paraître, sur les faux-semblants et sur le poids que peut
avoir notre société moderne sur notre rapport à l’autre,
mais aussi sur le rapport à nous même. L’exposition est
à découvrir jusqu’au 14 mars.
Afin de venir en aide aux victimes
palestiniennes, femmes et enfants
en tête, la ville a décidé de faire
un don de 2 000 euros au Secours
Populaire Français. 2 000 euros
ont également été versés au bénéfice des sinistrés de la tempête qui
a frappé le Sud-ouest de la France.
• Atelier retouche photo
Le prochain atelier de l’espace multimédia Fontaine / Seyssinet-Pariset
sera consacré à la retouche photo.
Trois sessions sont programmées
les jeudis 26 février, 5 et 12 mars.
Il est fortement recommandé de
participer aux trois séances dont le
tarif à l’unité est fixé à 10 euros.
Un minimum de pratique et de
connaissance informatique est également préférable. Les participants
peuvent apporter leur propres photos, de préférence imparfaites.
Renseignements et inscriptions :
espace Multimédia, 31 avenue du
Vercors, 04 76 26 97 30.
http://espace.multimedia.over-blog.com
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 14-15
2/02/09
10:13
Page 14
14 CITESCOPIE
CARNAVAL
C’est géant !
La ville et ses partenaires* invitent tous les Fontainois, adultes et enfants, seuls ou à plusieurs, à vivre la folie des
grandeurs et à donner au cortège de l’édition 2009 de Carnaval des allures de gigantisme !
outes les idées, toutes les folies sont les bienvenues ! Un
seul mot d’ordre : ne prenez
pas le risque de passer inaperçus. Le temps d’un défilé qui conduira les participants sur la
place du marché mail Cachin pour un final pyrotechnique, osez vivre la vie en
grand et rivalisez d’imagination. Objets,
personnages, accessoires en tous
genres, costumes flamboyants…, la démesure est de mise.
T
1
2
3
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
En attendant le jour « J », la compagnie du
Caramantran a donné le ton à plusieurs reprises. Avec ses marionnettes géantes,
elle s’est rendue aux abords de plusieurs
écoles comme à Marguerite Tavel (photos 1 et 2). Plusieurs ateliers ont également démarré : les structures petite enfance et les « petits » des centres de loisirs
s’attèlent à la réalisation d’objets géants. A
l’école Marcel Cachin, la classe de CP
de Mme Rigaud confectionne un énorme
gâteau. Pour accompagner ce mets gargantuesque, les « grands » des centres de
loisirs se font marmitons et percussionnistes. Du côté des ados, un groupe de
Participez aux ateliers
de réalisation du char
de Monsieur Carnaval
Les Samedis de 14h à 18h
MJC Nelson Mandela
39 avenue du Vercors
4
l’accueil jeunesse du secteur des Alpes
s’entraîne aux échasses, tandis que celui
des Balmes peaufine ses morceaux de
percussions…
Mais carnaval ne serait pas sans Monsieur carnaval (et son char) destiné aux
flammes à l’issue du défilé : sa réalisation a démarré début janvier à la MJC
dans le cadre des ateliers arts plastiques (photos 3 et 4) et promet,
comme d’habitude d’être à la hauteur !
En attendant de se découvrir mutuellement mardi 24 février et de déambuler
sur les rythmes endiablés de la fanfare
“Furio Mambo”, le groupe de percussions urbaines “Doum tak” de l’école
de musique, les “Diables rouges”… :
laissez parler votre imaginaire !
NP
* Carnaval est organisé par la ville de
Fontaine avec la compagnie Le Caramantran,
la MJC Nelson Mandela, les écoles,
les centres sociaux, les accueils jeunes
du service jeunesse, l’école de musique,
les centres de loisirs, les structures petite
enfance, l’Apase, les habitants…
Rejoignez le défilé
18h : rendez-vous en musique
avec la fanfare Furio Mambo
Devant la MJC
FRG226 - 14-15
2/02/09
10:13
Page 15
LOISIRS ET VIE ASSOCIATIVE 15
RENDEZ-VOUS
ASSOCIATIFS
• Thé dansant (orchestre)
Jeudi 12 février à 14h
Salle Edmond Vigne
• Loto de l’ASF Handball
Samedi 21 février en soirée
Salle Edmond Vigne
• Repas dansant
Organisé par l’association Familles
espagnoles
Dimanche 22 février
Salle Edmond Vigne
• Thé dansant (sono)
Jeudi 26 février à 14h
Salle Romain Rolland
• Après-midi récréative
Proposée par l'association
Font'Anim
Samedi 28 février de 14h à 17h30
Centre social George Sand
SOLIDARITÉ DE FEMMES
Partager tout simplement
• Loto de l’ASF Rugby
La toute jeune association Mamans et Nounous de Fontaine se veut un réseau
d’échange privilégié. Un seul mot d’ordre : le plaisir d’être et de faire ensemble,
sans obligation.
• Loto de l’association
Béryl et les autres
’est plus fort qu’elle : Carole
Cappadoro a besoin d’être au
service des autres. Cette maman d’une petite Carla de
4 ans et demi, mère célibataire assumée, n’est pas la présidente
de cette association de mamans et
nounous par hasard ! Elle a toujours accordé une place primordiale au lien social et au partage avec autrui. Celle qui
dans une autre vie a été responsable
des ressources humaines avec ce
crève-cœur d’être obligée de licencier
alors qu’elle avait vocation à aider les
employés à trouver leur place dans l’entreprise, est devenue professeur de
droit social à l’Institut des métiers techniques, au plus près du terrain, au plus
près de ceux qui ont besoin d’être formés et orientés dans leur parcours professionnel. Déjà investie dans une autre
association, Casa del Libertà, qui soutient des jeunes en difficulté d’insertion,
on la sent désireuse de faire du bien aux
gens, de leur redonner un peu de douceur dans ce monde de brutes qui
n’épargne personne, surtout pas les
mamans seules. L’image de la « Wonder woman » capable de tout mener de
C
front, gagner sa vie et s’occuper de son
foyer, être une mère et (éventuellement) une épouse modèles… cache
aussi souvent les difficultés du quotidien et l’isolement.
C’est justement pour combattre ces
deux maux auxquels la plupart des mamans (réelles ou de substitution) sont
confrontées, que Carole s’est lancée
dans la création de cette nouvelle association : “Il s’agit avant tout de tisser du
lien, de permettre des rencontres et
des échanges dans un cadre convivial,
sans jugement ni exclusion, dans le respect de chacune. Il s’agit de partager
des moments de parole, des moments
créatifs ou récréatifs, entre femmes,
pour se sentir moins seules, se soutenir
les unes et les autres, s’aider dans nos
démarches à travers nos expériences
mutuelles et nos savoir-faire spécifiques. Il s’agit de mettre en place des
projets communs comme le troc aux
jouets que nous avons organisé avant
Noël : l’occasion de faire le tri dans les
jouets de nos enfants et de les brader
au profit d’autres enfants, en toute
convivialité, en créant là encore du
Samedi 28 février en soirée
Salle Edmond Vigne
Dimanche 1er mars à 14h
Salle Edmond Vigne
lien”. D’autres temps forts annuels
sont prévus comme un troc aux vêtements au printemps, un goûter-concert
pour les enfants lors de la fête de la musique ou une manifestation particulière
pour la journée internationale des droits
de l’enfant en novembre, “une date clé
pour nous, mamans”. Mais l’association c’est surtout des rencontres très
informelles, au gré des envies et des
disponibilités de chacune, sans rendezvous obligatoire, sans réunion officielle
régulière. “C’est l’envie qui doit nous
réunir, que l’on soit deux ou dix, qu’importe. L’important est de pouvoir compter les unes sur les autres, de prendre
plaisir à être ensemble, un coup chez
l’une, un coup chez l’autre, avec bien
sûr toujours les enfants qui suivent ! Ce
qui favorise aussi leur rencontre !”
A l’évidence, un remède contre la morosité ambiante…
• Repas dansant
de l’Union Sommatinese
Samedi 7 mars
Salle Edmond Vigne
• L’ASF Escrime a 40 ans
Au programme : démonstrations,
magie et vélo acrobatique
Dimanche 8 mars à 16h
Salle Edmond Vigne
Adresses p 22.
CD
Toutes les mamans et nounous
sont les bienvenues !
Pour en savoir plus : 06 10 90 47 02 ;
admen38600@orange.fr
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 16-17
2/02/09
10:13
Page 16
16 CULTURE
L’ART AU SERVICE DE LA TOLÉRANCE
15 toiles pour ne pas oub
Le 17 janvier, dans les murs de la MJC, se dessinait sur la
toile de 15 artistes bénévoles l’histoire d’une famille
fontainoise ayant accepté de témoigner des affres du
parcours « ordinaire » des sans-papiers qui ont fui leur pays
pour une terre d’asile, la nôtre. Derrière la performance
artistique d’un jour, se cachait un acte militant contre
l’oubli. “Regards Croisés” ne saurait laisser personne
indifférent. On pourrait même être tenté de s’interroger…
Liberté d’exister
On oublie parfois que ceux qui portent
l’étiquette de sans-papiers sont des
hommes comme vous et moi. On oublie
trop souvent qu’ils ont fui leur pays pour
simplement continuer à vivre et à espérer
quand il n’y a plus que la famine, la guerre,
la prison ou même la mort comme horizon ! On finit par oublier qu’ils survivent à
nos côtés, dans l’ombre, la peur, les privations, en attente du sésame d’une liberté
d’exister retrouvée. C’est justement
parce que les sans-papiers sont
souvent les oubliés de
notre société que Fontaine a voulu, au
nom du thème
qui lui est
cher de la
lutte
contre le racisme et les discriminations,
leur rendre hommage. Après le concours
de nouvelles qui les met en écriture,
l’idée a germé d’une manifestation artistique, car tous “les modes d’expression
sont les bienvenus pour sensibiliser et
faire réflechir”, rappelle Nadine Nivon du
service DSU. Ainsi est né “Regards Croisés”. Quinze artistes issus des ateliers
plastiques de la MJC ou impliqués dans
la vie culturelle de Fontaine qui relèvent
le défi aussi humain qu’artistique d’une
tranche de vie sur la toile, d’un morceau
d’existence de sans-papiers, comme
“Regards Croisés”, mode d’emploi
lent le fil douloureux du désespoir de la
vie de clandestin mêlé de l’espoir de lendemains meilleurs… Les artistes écoutent, échangent, s’imprègnent de ce
vécu qui fait vibrer autrement qu’un
simple fait divers étalé dans la presse. Il
n’y a plus qu’à laisser mûrir…
Acte I
Acte II
La rencontre, en décembre, des quinze
artistes avec la famille Ibriamova qui se
raconte, en vrai, en direct, sans le filtre de
la peur intestine. Une mère et son fils qui
lèvent le voile, sans tabou, avec pudeur,
sur leur parcours. Bulgarie, 1999. Un
pays d’obédience catholique. Le père,
d’origine turque, de confession musulmane, souhaite avec d’autres construire
une mosquée dans sa ville. La police locale met fin au projet, l’édifice est détruit,
les musulmans menacés de mort. Pour
ceux qui ne fuient pas, direction la prison. Le père parvient à se réfugier en
France. La mère le rejoint rapidement.
Le fils, bébé au moment des faits,
confié à sa grand-mère, retrouve
ses parents deux ans plus tard. Le
combat pour survivre. Mère et fils
(aujourd’hui âgé de 11 ans) dérou-
Le 17 janvier, réunis pour une journée,
dans une pièce commune, les quinze artistes se doivent de restituer sur la toile,
avec leurs tripes et leur talent, avec leur
sensibilité et leur savoir-faire, avec leur
propre regard de citoyen et de plasticien,
l’histoire de cette famille, ce qu’ils en ont
retenu à leur façon, tandis que la bande
sonore de l’enregistrement du témoignage tourne en boucle pour donner encore à ressentir. Christian Blanchard, le
monsieur arts plastiques de la MJC, est
le maître de cérémonie. Il rappelle les
consignes (priorité au figuratif, techniques et expressions libres), distille
quelques conseils, fédère l’énergie créatrice… “Se frotter à ce sujet délicat dans
le cadre d’une performance collective limitée dans le temps est un challenge.
C’est aussi un engagement !” confie-t-il.
Fête déguisée
et crêpes party
“Petits chaperons
dans le rouge”
Autour de la projection de dessins animés réalisés par des enfants
Samedi 28 février à 14h30
MJC Nelson Mandela
Présenté par la compagnie Cyrano
Jeudi 5, vendredi 6
et samedi 7 mars
La Guinguette
une empreinte indélébile, exposée au regard. A partir de l’histoire de chair et de
sang de la famille Ibriamova (désormais
en situation régulière). Aussi singulière
qu’universelle.
Rendez-vous
“Blues-s-cat”
“Contes coquins”
Présenté par la compagnie
La Troup’ment
Jeudi 26, vendredi 27
et samedi 28 février à 20h30
La Guinguette
Par la compagnie du Grain de riz
Vendredi 27 février à 20h30
MJC Nelson Mandela
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 16-17
2/02/09
10:13
Page 17
17
ublier…
FESTIVAL
Place au hip-hop
Acte III
Après une présentation début février
devant la famille, les quinze toiles vont
être exposées lors des Rencontres interculturelles en mars où est prévu tout
un volet sur les sans-papiers (débat,
pièce de théâtre…) toujours dans la logique d’une réflexion et d’une sensibilisation du public sur le thème de ces
clandestins de l’identité. Les toiles
pourraient ensuite poursuivre leur rencontre avec le public dans différents
lieux de la ville…
Liberté d’expression
Une fois terminé le concert des
pinceaux, des crayons, des collages,
des couleurs, des formes, des paroles
partagées, des voix intérieures… qui ont
composé la symphonie des émotions
couchées sur la toile au fil de la journée,
il est frappant de constater la diversité visuelle du résultat qui pourtant délivre un
message unique : de tolérance, de refus
de l’exclusion, d’humanité en somme.
Quand Eric Margery s’attache “aux
mots et aux dates, à la forêt de sigles administratifs tous aussi barbares et obs-
L’Opéra studio chante
au profit du Secours
Populaire
Carmen, Nabucco, La Traviata…
et La fille de Madame Angot
Vendredi 6 mars à 20h30
Salle Edmond Vigne
curs les uns que les autres qui dépassent l’entendement pour la majorité
d’entre nous, alors imaginez pour celui
qui débarque d’ailleurs !”, quand il s’attache “à la reconstruction qui doit suivre
le déracinement, à l’importance des racines pour ne pas perdre le nord…”, il
est question plus largement du parcours
du combattant et de la crise identitaire
dans l’être divisé entre ses deux cultures qui se lisent entre les lignes des
quinze toiles. Quand Florence Josse
s’attarde sur la violence de l’exil (“Partir
ou mourir” du propre aveu de la mère)
et l’espoir qui demeure (“J’ai tout laissé
mais je suis libre” raconte encore la
mère), il est question plus largement de
la souffrance, du non-droit, de la force de
la vie et de la liberté qui semblent s’inscrire dans la matière des quinze toiles.
Au-delà de la forme, les tableaux sont un
concentré d’émotions qui disent l’indicible et portent implicitement la marque
de la lutte contre l’indifférence et l’oubli.
Comme le souligne Armand Soler, militant du collectif fontainois du Réseau
éducations sans frontières, restent
“quinze œuvres qui sont autant de poings
levés pour dire non à l’injustice”.
CD
L’esclavage vu par l’artiste
Milo Vouimba
Exposition de sculptures
Du samedi 7 mars
au vendredi 3 avril
MJC Nelson Mandela
ept communes de l’agglomération et de la rive gauche
du Drac, dont Fontaine, présentent du 17 au 20 février le
festival international de hiphop. Spectacles, stage et concours sont
au programme de cet événement organisé pour la sixième année consécutive
S
par l’association Rencontres de la danse
en Isère.
Un rendez-vous placé cette année encore
sous le signe de l’excellence avec la participation, notamment, de la compagnie
américaine "Electric Boogaloos", fondatrice du hip-hop debout en boogaloo, en
exclusivité dans leur dernière création.
Au programme
••• Soirée spectacle
• Démonstrations de 10 groupes amateurs de l’agglomération
• “Regarde-moi” par la compagnie Malka
L’heure Bleue - St-Martin-d’Hères
(Réservation : 04 76 14 08 08)
••• La nuit du hip-hop
Avec les compagnies :
• Electric Boogaloos dans leur dernière création ;
• Wanted Posse présente “Racines” ;
• Hammalian’s présente “Aquarius”.
Mercredi 18 février au Prisme - Seyssins
(réservations Fnac et Maison de la petite annonce)
Le festival c’est également un stage international organisé du 17
au 20 février (inscriptions jusqu’au 10 février. Tél : 06 61 71 19 10).
Et un concours ouvert aux groupes (inscriptions closes depuis
le 30 janvier).
Cabaret au féminin
Présenté par la MJC Nelson Mandela à
l’occasion de la Journée internationale
des femmes. Avec “Les folles du bassan”, la chorale de la MJC, la chorale
ados du plateau du Vercors et “Les
scandaleuses”
Samedi 7 mars à 20h30
MJC Nelson Mandela
Adresses p 22.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 18-19
2/02/09
10:14
Page 18
18 LIBRE EXPRESSION
Le contenu des textes publiés relève de l’entière re
GROUPES DE LA MAJORITÉ
GROUPE DES ÉLUS SOCIALISTES « FONTAINE UNIE »
Adjoints : Marilyn Mastromauro (PS), enseignement, présidente de groupe ; Alain Grasset (PS), sport et développement de la vie associative ; Richard Varonakis (PS), finances, personnel ;
Marie Amore (PS), artisanat, commerce de proximité, animations commerciales. Conseillers délégués : Cédric Amore (PS), relations internationales, coopération ; Stéphanie Tavares-Cardoso (PS),
prévention santé ; Stéphane Palumbo (PS), voirie, réseau, patrimoine communal, nettoiement. Contact : ElusSocialistesFontaineUnie@fontaine38.fr, tél : 04 76 28 75 66.
Les Rencontres Interculturelles : un geste militant
Du 17 au 29 mars, la ville de Fontaine organise les
rencontres interculturelles. Mêlant débats, théâtre,
musique, expositions et humour, cet événement
s’organise autour de la lutte contre le racisme. Cette
année, le fil rouge sera le thème des sans-papiers.
En amont du festival 2009, des initiatives ont permis
de présenter des témoignages de migrants, dans
les lycées Bergès et Prévert, auxquels ont répondu
des projets artistiques autour de la peinture et de la
BD. Durant neuf mois, la commune a entrepris de
sensibiliser les Fontainois pour donner un éclairage
sur la politique d’immigration pratiquée par le gouvernement et son traitement médiatique. Celle-ci,
amorcée par la création d’un Ministère de l’immigration et de l’identité nationale, s’est illustrée par
29 799 reconduites à la frontière pour la seule année
2008. Menée sans état d’âme, sans discernement,
aux mépris des droits de l’homme, cette politique
est à l’origine de nombreux drames humains
(familles brisées, enfants en garde à vue, défenes-
trations, immolations...). Elle désigne les immigrés
comme une menace pour la Nation et pour l’identité nationale et va, provocation faite à l’Histoire du
Pays, jusqu’à organiser la conférence européenne
sur l’immigration à Vichy. En tant qu’élus de
Fontaine, pour certains enfants d’immigrés, il est de
notre devoir d’imposer partout les règles de la
République, de soutenir les rencontres inter-culturelles et de dénoncer les discours fantasmatiques à
l’égard des étrangers.
GROUPE “COMMUNISTES, RÉPUBLICAINS ET PARTENAIRES”
Yannick Boulard (PCF), maire ; Yves Contreras (PCF), politique de la ville ; Sylvie Baldacchino(PCF), action sociale ; Jean-Paul Trovero, (PCF), aménagement, habitat, économie, président
de groupe ; Edouard Schoene (PCF), culture; Muriel Chaffard, personnes âgées, solidarité ; Françoise Pico (PCF), modernisation services publics locaux, démocratie participative ; Michel
Antonakios, permis de construire, autorisation préalable de travaux ; Christian Debacq (PRG), nouvelles technologies de l’information ; Claudine Didier (PCF) emploi, insertion, discriminations ; Julien Martin (PCF), jeunesse ; Nourdine Sakirda, déplacements, sécurité ERP ; Sébastien Teyssier, (Alternatifs) développement durable, Agenda 21; Mireille Mauny ; Nadine
Belmudes ; Emma Lahmadi ; Aurore Touitou ; Lobna Rannou. Contact : Eluscommunistesetpartenaires@fontaine38.fr ; tél : 04 76 28 75 97.
NON à la casse de l’emploi !
Devenue de proximité, la crise frappe aujourd’hui durement
les familles de notre agglomération, de notre ville. Sur la rive
gauche du Drac les chiffres du chômage s’envolent (12,30 %
en général et 27,30 % pour les 16-25ans), les offres d’emploi
chutent de 15% à l’ANPE.
L’Etat promeut un plan de relance. Les collectivités territoriales, dont Fontaine, préparent des budgets pour soutenir
l’emploi, l’activité économique et le logement, alors que leurs
recettes sont en baisse. Au même moment, les grandes
entreprises comme Caterpillar, ST Microélectronics, HP et
Raymond utilisent la crise pour mettre des centaines de salariés au chômage partiel ou les envoyer pointer au pôle emploi.
Les répercussions économiques et sociales sont graves sur
notre commune. Plongées dans le désarroi et la précarité, des
centaines de familles Fontainoises sont concernées (116 pour
Caterpillar, 97 pour ST). Des entreprises sous-traitantes, dont
certaines oeuvrent pour l’insertion, sont mises en difficulté
par la baisse des commandes. Des artisans, des commerçants sont victimes de la situation.
Le 23 janvier dernier, les élus communistes et républicains,
dont ceux de Fontaine, étaient présents à la préfecture aux
côtés des syndicalistes de Caterpillar, comme ils seront toujours présents pour soutenir toutes les initiatives des salariés
pour défendre leur emploi face à un discours dominant usant
du chantage avec la remise en cause des acquis sociaux.
Le succès de la manifestation interprofessionnelle et intergénérationnelle du 29 janvier a montré la voie pour explorer
d’autres possibles.
ÉCOLOGIQUES ET COLLECTIFS
Les jardins « à la Fontainoise » sort e
Reunion publique
mercredi 25 février
à 18 heures,
Salle du Conseil Municipal
de l’Hôtel de ville.
Un rendez-vous
à ne pas manquer
pour s’informer
et déposer sa candidature
d’éco-jardinier.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
a mission développement durable de la ville et l’association
des « Eco-jardiniers Fontainois »
invitent les habitants à une réunion
d’information
et
d’échanges sur le projet de création
d’éco-jardins collectifs dans la commune. Un projet bien avancé puisqu’à
l’issue de près d’un an de travail mené
par la ville en co-élaboration avec des
habitants, une association, en l’occurrence celle des éco-jardiniers fontainois, composée de femmes et
d’hommes autant motivés que passionnés est née. Et un règlement intérieur précisant les modalités de fonctionnement des terrains à cultiver a
été élaboré. Reste pour la ville à acquérir le terrain (les démarches sont
en cours) qui accueillera dans un premier temps trente parcelles de 50 m2
chacune. Un différé que l’association,
gestionnaire des jardins, entend bien
mettre à profit pour former les jardiniers sélectionnés aux pratiques écologiques.
L
Comment déposer sa candidature ?
Les bulletins de candidatures seront remis aux habitants qui le souhaitent à l’issue
de la réunion publique à laquelle il est donc
impératif de participer.
Conditions : être Fontainois, majeur, et
ne pas disposer par ailleurs d’un jardin potager.
Priorité est donnée aux personnes vivant
en immeuble.
Un impératif incontournable : adhérer à la
philosophie des jardins à savoir l’écologie et
l’esprit collectif (mutualisation des outils,
partage des savoirs…).
Avec leur spécificité propre
(écologie, mutualisation du
matériel et des savoirs-faire…),
les jardins collectifs
de Fontaine seront dans
le même esprit que ceux
aménagés à Grenoble, dans
le parc Bachelard.
FRG226 - 18-19
2/02/09
10:14
Page 19
19
re responsabilité de leurs rédacteurs.
GROUPES DE L’OPPOSITION
GROUPE SOCIALISTE- FONTAINE INNOVANTE, SOLIDAIRE ET CITOYENNE
Laurent Thoviste (PS), Maryannick Lenarduzzi (PS), Laurent Duclot(PS), Francine Claude (PS), Vito Di Martino (PS), Salima Bouchalta (PS), Jean Noël Giroud (PS).
Contact : elussocialistesfontaineinnovante@fontaine38.fr ou Hôtel de ville, BP 147 à l’attention de Laurent Thoviste, président de groupe.
A la traîne
6 ans c’est à la fois long et court. Long pour les qui avaient été engagés dans l’ancien mandat entre
Fontainois qui attendent un changement de politique, 2001 et 2008.
court pour une équipe municipale qui doit montrer
Car pour l’instant aucune nouveauté pour préparer
qu’elle a entendu le message des électeurs.
l’avenir si ce n’est des déclarations d’intention. Et
Or si pour l’heure la mairie peut communiquer sur pour cause : en huit mois seuls deux secteurs (santé
quelques réalisations (réfection du marché, ouvertu- et insertion) auront présenté leurs orientations polire de l’espace petite enfance- rénovation de l’école tiques. Un délai beaucoup trop long, incompréhenPont du Drac, espace culturel la source, château de sible pour un maire déjà en place et une équipe
la Rochette, agenda 21) ce sont tous des dossiers au final peu renouvelée. A moins que derrière
l’union de façade il y ait des désaccords cachés ?
Nul doute que ce retard va pénaliser Fontaine dans
une agglomération ou d’autres communes n’hésitent
pas à investir. Encore une fois nous serons à la traîne
et notre image, déjà pas très positive, va se dégrader.
Ce n’est bon ni pour l’emploi ni pour la vie quotidienne des Fontainois. Pourtant nous sommes convaincus
que Fontaine à des atouts et une qualité de vie unique
dans cette agglomération. Encore faudrait t’il savoir
les mettre en valeur.
GROUPE “LES NOUVELLES ÉNERGIES POUR MIEUX VIVRE À FONTAINE”
Evelyne De Caro, présidente de groupe (UMP) ; Christian Faure (S.E) ; Diéga Geraci-Curto CURTO (Gauche Moderne). Contact : lesnouvellesenergies@fontaine38.fr
Je pense que chaque citoyens a eu le loisir de lire sur
le panneau 4x3 à l’entrée de Fontaine le Maire et les
élus de la majorité souhaitant les meilleurs vœux
2009, avec un slogan “Fontaine, ville énergisante” à
moins qu’ils se prennent tous pour du gingembre ou
du ginseng ,je ne vois pas ou Fontaine est une ville qui
soit stimulante, dynamique. Encore mieux, les élus
PC, qui dans leur dernier article citent les paroles du
slameur Abd El Malik qu’elle est belle la France, sûre
qu’elle est belle la France, avec ses couleurs BLEU
BLANC ROUGE et non pas avec la fossile et le marteau !!! Ou alors les élus socialistes avec a à sa tête
une de l éducation nationale qui se gargarise que les
ateliers de cours de Français soient une réussite,
chère Madame, revoyez donc vos méthodes scolaires
et arrêter de faire grève sur grève pour pouvoir finir
dans les temps vos cours en classe afin que nos
enfants ne soient pas en retard sur les programmes,
laissez faire à notre ministre son travail de réforme, et
ne jouez pas dans la cour des grands, vous en êtes
incapable. Alors moi aussi je vais me mettre à la chansonnette et je finirais en citant les paroles de P.BRUEL
“qui a le droit, qui a le droit, qui a le droit de faire ça à
des enfants à qui l’ont ment”, depuis Mesdames et
Messieurs les élus, trop longtemps, à mon avis
depuis que vous êtes là, voire 25 ans.
t ent de terre
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 20-24.qxp
2/02/09
10:14
Page 20
20 TOUTE LA VILLE
Retrouvez toutes ces infos sur le site
La Poste
83 mail M. Cachin, 04 76 85 91 34.
• Lundi, mardi, mercredi et vendredi :
8h30-12h15 / 13h30-18h
• Jeudi : 8h30-12h15 / 14h-18h
• Samedi : 8h30-12h
58 av. Aristide Briand, 04 76 26 92 10.
• Du lundi au vendredi : 9h-12h / 14h-17h
Fermée le mercredi après-midi
• Samedi : 9h-12h
À VOTRE
SERVICE
Mairie
Hôtel de Ville, 89 mail Marcel Cachin,
BP 147 38603 Fontaine cedex,
04 76 28 75 75.
Site internet : www.fontaine38.fr
• Tous les jours : 9h-12h /
13h30-17h le lundi jusqu’à 18h.
Permanences du maire
et des adjoints sur rendez-vous,
04 76 28 76 29.
État civil
• Samedi : 10h-12h déclaration décès.
Services Techniques :
2 allée de Gève, 04 76 26 93 30.
Centre communal
Trésor Public
2 Bd Paul Langevin, 04 76 27 41 62.
• Ouvert du lundi au jeudi :
8h30-12h15 / 13h15-16h
• Vendredi : 8h30-15h.
EN CAS
D’URGENCE
SMUR - SAMU : 15
Médecins de garde :
Centres sociaux
Police Secours : 17
Police Nationale : 04 76 26 23 17
Police Municipale : 04 76 53 11 78
Urgence gaz : 04 76 49 50 51
Urgence électricité : 0 810 333 338.
Centre social George Sand
14 bd Joliot-Curie, 04 76 26 53 45
Centre social Romain Rolland
113 bd Joliot-Curie, 04 76 27 13 09.
Consultations gratuites de Protection
Maternelle et Infantile (0/6 ans) ;
permanences assistantes sociales ;
haltes-garderies ; centres de loisirs…
Agence Semitag
4 place Louis Maisonnat.
• Du lundi au vendredi : 13h30-18h.
Restauration scolaire
Vercors Restauration : 5 place
des Écrins, 04 76 85 91 15.
Restaurant Inter-entreprises
Rue René Camphin, 04 76 53 16 95.
• Ouvert à tous à midi, du lundi au
vendredi.
Les marchés (le matin)
Marcel Cachin
• Mardi, jeudi, samedi et dimanche.
Gabriel Péri
• Mercredi et vendredi.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
Renseignements : 00 800 50 00 27
Déchets ménagers (poubelle grise) :
lundi, mercredi et vendredi.
Déchets recyclables (poubelle
verte) : mardi et jeudi.
Verre : containers spéciaux.
Déchetterie
d’action sociale (CCAS)
32 bis rue de la Liberté,
04 76 28 75 03.
• Lundi, mercredi, jeudi :
9h-12h / 13h30-17h
• Mardi : 9h-12h / 13h30-18h30
• Vendredi : 9h / 14h30.
TRI
SÉLECTIF
04 76 42 42 42
Centre anti-poison Lyon :
04 72 11 69 11
Pompiers : 18
Problèmes d’eau :
En cas de fuites sur le réseau d’eau
potable.
• En journée du lundi au jeudi :
8h-12h / 13h45-17h, vendredi :
7h45-12h / 13h45-16h30
Services techniques ville
de Fontaine : 04 76 26 93 30
• En semaine : 12h-14h / 18h-22h
• Week-end et jours fériés :
SIERG : 04 76 33 57 00.
En cas de problèmes
sur le réseau d’égouts.
• En journée 8h30-12h30 / 13h30-17h30
Régie d’assainissement, 04 76 59 58 17.
• En urgence (12h30-13h30, nuit,
week-end et jours fériés) :
04 76 98 24 27.
6 rue René Camphin, 04 76 12 29 35.
Objets encombrants : du lundi
au samedi, 9h-12h / 14h-19h.
Ou toute autre déchetterie des
communes adhérentes de la Métro
(0 800 500 027 ou www.la-metro.org).
Collecte des déchets
04 76 12 29 35 ou 04 76 26 01 07.
(le matin).
ESPACE
JEUNESSE
Service jeunesse
5/7 place des Écrins, 04 76 85 91 17.
E-mail : jeunesse.fontaine@fontaine38.fr
• Du lundi au vendredi :
8h30-11h30 / 13h30-16h30
PIJ (Point information
jeunesse)
48 av. Aristide Briand, 04 76 56 21 91.
• Mardi, jeudi, vendredi :
15h30-17h
• Mercredi : 10h-17h
• Samedi : 10h-15h
Du lundi 9 au vendredi 20 février
• 10h-15h
• Fermé les samedis 14 et 21 février
Maison du temps libre (MTL)
38 bis mail Marcel Cachin,
04 76 26 19 16.
In
FRG226 - 20-24.qxp
e
2/02/09
10:15
Page 21
21
Internet de la Ville : www.fontaine38.fr
Agence nationale
pour l’emploi (ANPE)
MJC
Espace Nelson Mandela,
39 avenue du Vercors, 04 76 53 53 28.
E-mail : mjc.fontaine@wanadoo.fr
LOISIRS
CULTURE
Centre nautique Lino Refuggi
76 allée des Balmes, 04 76 27 07 16.
• Mardi : 12h-13h30
• Mercredi et samedi : 14h-19h30
• Jeudi : 11h30-13h30
• Vendredi : 16h30-19h30
• Dimanche : 9h-12h30
Du mardi 10 au dimanche 22 février
• Mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
12h-19h30
• Dimanche : 9h-12h30
Fermé le samedi et le lundi
Maison des sportifs
François Reiss
Parc Karl Marx, 04 76 26 54 84.
Bibliothèque Paul Éluard
31 avenue du Vercors, 04 76 26 31 35.
E-mail : bibliotheque.eluard@fontaine38.fr
• Catalogue en ligne : www.biblio.sitpi.fr
Secteur jeunesse et adultes
• Mardi et vendredi : 15h30-19h.
• Mercredi : 9h30-12h / 14h-17h.
• Jeudi : 11h30-13h30.
• Samedi : 9h30-12h / 14h-17h.
Du lundi 9 samedi 21 février :
• Mardi et vendredi : 15h30-19h
• Mercredi : 9h30-12h et 14h-17h
• Samedi: 9h30-12h
PETITE
ENFANCE
VIVRE
ENSEMBLE
Service DSU Vie des quartiers
12 av. Aristide Briand, 04 76 27 58 71.
Instance de médiation
service DSU-Vie des quartiers,
12 av. Aristide Briand.
• Permanence le lundi 17h-18h30,
le samedi 9h-11h
• Renseignements du lundi
au vendredi, 9h-12h/14h-17h
au 04 76 27 58 71.
mediation.sociale@fontaine38.fr
Permanence avocat
Renseignements et rendez-vous :
accueil mairie, 04 76 28 75 75.
Reçoit gratuitement les
Fontainois les 2e et 4e vendredis
du mois de 9h à 11h.
Aide information
aux victimes (AIV)
Renseignements et rendez-vous :
accueil mairie, 04 76 28 75 75.
Le Vog
Centre social George Sand
Mardi de 16H30 à 18H30
Centre social R. Rolland
Jeudi de 16H30 à 18H30
Parc de La Poya
• Lun, mar, jeu, ven : 12h-17h
• Mer, Sam, dim : 9h-17h
Crèches municipales
Maison intercommunale
pour l’emploi
72 mail Marcel Cachin,
04 76 53 34 10. www.sird.fr
• Lundi : 13h30-17h.
• Du mardi au jeudi :
8h30-12h / 13h30-17h.
• Vendredi : 8h30-12h / 13h30-16h.
• Accueil, accompagnement pour
emploi, formation, qualification
(particuliers et entreprises).
Mission locale
Jeunes de 18 à 25 ans à la
recherche d’emploi, de formation, de qualification.
Léa Blain : 33 rue Jean Pain,
04 76 26 59 15.
Bleu Cerise : 88 rue Charles
Michels, 04 76 47 38 54.
Crèche halte-garderie
parentale “Mosaïque”
55-57 mail Marcel Cachin,
04 76 26 42 45.
Haltes-garderies
municipales
SANTÉ
Joliot-Curie, 04 76 27 84 78.
George Sand : 14 boulevard
Joliot-Curie, 04 76 26 30 45.
“Les cabris” : 14 place des
Écrins, 04 76 27 29 09.
Espace Multimédia
Ludothèque
13 rue Henri Roudet . 04 76 28 76 50.
Relais assistantes maternelles,
ludothèque, centre de loisirs maternel, Point accueil parents enfants.
• Lundi : 8h30-12h / 13h30-17h
• Mardi : 8h30-12h / 13h30-19h
• Mercredi :
Accueil et RAM :
8h30-12h / 13h30-17H
Ludothèque et Centre de loisirs
(8h30-12h / 13h30-18h30)
• Jeudi : 8h30-12h00 / 13h30-18H30
(accueil et ludothèque).
• Vendredi : 8h30-14h30
• Samedi : 8h30-12h00 (ludothèque).
Romain Rolland : 113 boulevard
Salle municipale d’exposition,
10 av. Aristide Briand, 04 76 27 67 64.
Mercredi et samedi : 14h -19h
Jeudi et vendredi : 16h-19h
31 avenue du Vercors, 04 76 26 97 30.
E-mail : espace.multimedia@fontaine38.fr
Ouvert en accès libre :
• le samedi 7 février: 9h-12h
• Mardi : 16h-18h
• Mercredi : 10h-12h et 16h-18h
• Jeudi : 16h-18h
• Vendredi : 16h-18h
Retour aux horaires normaux le mercredi 25 février (fermé le mardi 24)
• Mercredi : 10h-12h / 14h-18h.
• Vendredi : 16h-19h.
• Samedi : 9h-12h.
Initiation informatique et Internet :
04 76 26 97 30. blog :
http://espace.multimedia38.over-blog.com
Espace petite Enfance 3 Pom’
72 mail Marcel Cachin,
04 76 26 59 63.
• Du lundi au jeudi : 8h30-16h30.
• Vendredi : 8h30-11h30.
Pointage, consultation dossier,
attestations, changement de
situation : 08 90 64 26 42 (7jours/7
et 24h/24).
Inscriptions, informations sur
situation, rendez-vous :
08 11 01 01 38 (du lundi au jeudi :
8h45-15h30, vendredi : 8h45-11h45).
PERSONNES
AGÉES
Guesde, 04 76 26 65 44.
La Cerisaie : 40 impasse
de Chartreuse, 04 76 27 44 84.
Mapa (Maison d’accueil
pour les personnes âgées)
L’églantine : 3 rue du Grand
Veymont, 04 76 26 80 10.
Foyer Monmousseau
31 rue Lénine, 04 76 27 40 32
• Permanences mardi et vendredi :
14h30-17h.
11 place des Ecrins, 04 76 26 63 46.
• Du lundi au vendredi :
8h30-12h / 13h30-17h
Hygiène publique
Accompagnement santé individuel
Lieu d’écoute avec un psychologue
Vaccinations gratuites
Centre de planification
et d’éducation familliales
72 mail Marcel Cachin
• Du lundi au jeudi : 8h45-15h30.
• Vendredi : 8h45-11h45.
Suivi dossiers et pré-inscriptions,
pointage, attestations : 39 49.
http://www.assedic.fr
11 place des Ecrins, 04 76 26 97 40.
• Du lundi au vendredi :
8h3012h / 13h30-17h.
• Mardi : 8h30-12h / 13h30-19h.
Lieu confidentiel et anonyme.
Conseils, prévention, information
en matière de sexualité, contraception, grossesse ; MST…
Consultions médicales sur rendez-vous (gratuites pour les
mineurs et les non-assurés
sociaux).
Chèques transports
(demandeurs d’emploi)
Centre de consultation
médico-psychologique
Résidences
La Roseraie : 17 rue Jules
SCHS (Service communal
d’hygiène et de santé)
EMPLOI
ASSEDIC
Hôtel de Ville, 89 mail Marcel Cachin
• Lundi et jeudi : 9h-12h/14h-17h.
• Mardi : 9h-12h/13h30-17h.
• Vendredi : 9h-12h/13h30-17h.
6 rue George Sand, 04 76 26 75 35.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
FRG226 - 20-24.qxp
2/02/09
10:15
Page 22
22 TOUTE LA VILLE
CARNET D’ADRESSES
DES MANIFESTATIONS
DU MOIS
PETITES ANNONCES
Vous voulez vendre, acheter, échanger, trouver un emploi : écrivez lisiblement votre annonce
sur papier libre, en indiquant votre numéro de téléphone (et votre adresse en cas de portable,
les petites annonces gratuites étant réservées aux Fontainois).
Adressez-là à "Fontaine Rive Gauche", 15 rue Jean Bocq, 38 600 Fontaine,
ou par E-mail : fontainerivegauche@fontaine38.fr.
En raison du succès grandissant de la rubrique, nous ne pouvons garantir une publication
le mois suivant l’envoi de l’annonce, même en cas d’envoi avant le 15 du mois précédant
la date de parution.
• 3 Pom’
Espace petite enfance
3 rue Henri Roudet
• APASE
11 rue Paul Eluard
• Autour d’une table
47 bis avenue Aristide Briand
IMMOBILIER
• Vends maison de 135 m2 + T1 bis indépendant, climatisation. État impeccable.
Sur terrain de 500 m2. 370 000 € à débattre.
04 76 26 75 29.
• À vendre T4 à Fontaine, 3 chambres,
cuisine ouverte sur séjour, loggia, cave, interphone, chauffage collectif au gaz (neuf),
4e étage sans ascenseur, sans vis-à-vis.
Proche toutes commodités. À rafraîchir.
129 000 € (à débattre). 09 51 92 00 84.
• Vends à Fontaine F4, 70 m , parfait état,
séjour, 3 chambres, cuisine et salle de
bain équipées, cave, 5e étage avec ascenseur, chauffage collectif, gardien, proche
toutes commodités, tram, commerces,
écoles en face. 152 000 €. 06 28 37 25 15.
2
• Vends T4 modifié T3, 65 m2, SeyssinetPariset, lumineux, séjour double de 25 m2,
chauffage individuel gaz, grand parking,
résidence calme, en très bon état, cuisine
et sdb équipées. Faibles charges.
170 000 € négociable. 06 26 56 31 18.
• Vends à fontaine, 140 bd Joliot-Curie,
Joli F4, 63 m2, 1er étage, rénové, clair, lumineux. Double vitrage neuf, parquet
massif, chauffage central gaz. Interphone, parking, cave. Espace vert, commerces, écoles, bus… Faibles charges.
Habitable de suite. À voir rapidement.
130 000 €. 06 77 10 70 97 ou 06 11 24 39 50.
• Vends F4 en duplex à Fontaine, 122 m2
utiles, 87 m2 loi carrez, petite copropriété,
3 chambres, 1 salon, 1 cuisine équipée,
2 sdb équipées, 2 wc, 1 cellier, 1 buanderie, terrasse. Chauffage individuel gaz,
volets électriques neufs. Très belles prestations. Prix justifié. 229 000 €.
06 13 10 61 36 (poss. Garage).
• Vends appartement T3 de 66 m2 dans
résidence récente et calme. Près de
toutes commodités. Terrasse 12 m2, garage, cuisine équipée, chauffage individuel gaz, 2e étage avec ascenseur.
220 000 € à débattre. 06 68 96 68 53.
FONTAINE RIVE GAUCHE • N°226 • FÉVRIER 2009
• Vends appartement F4 rue Tavel, proche
commodités. TBE. 7e étage avec ascenseur, interphone, très lumineux. 129 000 €.
• Dame vends lot de cassettes vidéos
VHS enregistrés (divers films).
04 76 26 67 31 ou 06 12 58 21 10.
EMPLOIS/ SERVICES VÉHICULES
• Étudiante en licence mathématiques
propose cours de soutien de maths de la
6e à la terminale : entraînements (exercices), cours, explication voire approfondissement pour ceux qui le désirent.
Prix abordable. Je peux me déplacer.
06 12 72 97 36
• Je recherche du nettoyage chez des
particuliers, ou faire des vitres, magasin,
appartement, etc. 06 26 18 04 43.
MOBILIER
• Vends très belle table salle à manger en
chêne avec verre de propreté 180 sur 90,
excellent état. 450 €. 04 76 26 44 23 ou
06 50 93 90 81.
• Vends canapé d’angle convertible, neuf,
gris. Style moderne. 750 € à débattre.
06 68 96 68 53.
• Vends lit pliant : 25 €. Meuble étagère
(livres) : 25 €. Meuble à chaussures en
pin : 20 €. Chauffeuse bleue : 25 €.
04 76 27 42 03.
DIVERS
• Vends cassettes vidéo neuves, 1 €.
Appareil jeux vidéo, 10 €. Écran informatique, 70 €. Magnétoscope, 50 €.
04 76 27 12 02 (h. repas).
• Cause double emploi, vends machine à
laver Ariston AQXXF121, 1 200 t, classe
A+, super silent, capacité 7,5 kg, très peu
servie, cédée 200 €. 04 76 27 66 15.
• Vends matelas 140 x 190 + sommier à
lattes, cédé 100 €. 04 76 27 66 15.
• Donne aquarium 100 L avec meuble et
accessoires. 04 76 27 28 91.
• Ecole Ancienne Mairie
1 place Henri Chapays
• La Guinguette
80 avenue du Vercors
• Vends Citroën Xantia turbo diesel.
Année 94. Pour pièces. 06 26 18 04 43.
• MJC Nelson Mandela
• Vends 406 coupé, 2L2 HDI, 136 CV,
90 000 km. Année 2002. Gris argent,
toutes options, état impeccable.
CT OK. 15 000 € à débattre.
06 68 96 68 53.
• Résidence l’Eglantine
• Vends scooter MBK 125 cm3 Flame X
(19/9/2007), état impeccable, 9 600
km, révisé. 1 700 €. 04 76 09 60 27.
• Salle Jean Jaurès
39 avenue du Vercors
3 rue du Grand Veymont
• Salle Edmond Vigne
23 rue des Alpes
43 avenue Jean Jaurès
• Salle Romain Rolland
4 rue Romain Rolland
• Stade Pierre de Coubertin
12 avenue de Sassenage
FRG226 - 20-24.qxp
2/02/09
10:15
Page 23
PHARMACIES DE GARDE
FÉVRIER
• Lundi 9 Folco, 66 rue Charles Michels, Fontaine (9h-12h)
• Samedi 14 Nelet, 9 place Louis Maisonnat, Fontaine (14h30-19h)
• Dimanche 15 Nelet, 9 place Louis Maisonnat, Fontaine (9h-12h)
• Lundi 16 Nelet, 9 place Louis Maisonnat, Fontaine (9h-12h)
• Samedi 21 Garcia, 36 avenue du Vercors, Fontaine (14h30-19h)
• Dimanche 22 Argentière, 18 avenue de Romans, Sassenage (9h-12h)
• Lundi 23 Garcia, 36 avenue du Vercors, Fontaine (9h-12h)
• Samedi 28 Droussent, 37 avenue Jean Jaurès, Fontaine (14h30-19h)
MARS
• Dimanche 1 Droussent, 37 avenue Jean Jaurès, Fontaine (9h-12h)
• Lundi 2 Droussent, 37 avenue Jean Jaurès, Fontaine (9h-12h)
• Samedi 7 Bonnaire, 99 avenue Aristide Briand, Fontaine (14h30-19h)
• Dimanche 8 Richard, 6 avenue Louis Armand, Seyssins (9h-12h)
er
PRÈS DE CHEZ VOUS…
La Macif vient d’ouvrir une agence à Fontaine.
Aux particuliers et aux professionnels, la mutuelle
propose : des contrats d’assurance aux biens et aux
personnes ; une gamme de couverture santé ; une
offre bancaire, de crédit, d’épargne…
Agence ouverte du lundi au vendredi de 9h à 12h15
et de 13h30 à 18h.
• Macif
2 boulevard Paul Langevin
0 820 826 827(8h30-18h du lundi au vendredi,
8h30-17h le samedi)
FRG226 - 20-24.qxp
2/02/09
10:15
Page 24
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising