INFINITANK - Rototec SpA

INFINITANK - Rototec SpA
25 A
GAR NS
ANT
IE
INFINITANK
Catalogue technique
2011
Catalogue technique
2011
p.9
INFINITANK
Modules de base
p.13
DIVISION EAU
Cuves INFINITANK
- Type LINEARE
- Type CANOTTO
- Type CANOTTO renforcé
- Type forme à U
- Type forme à SERPENTINA
Stations d'irrigation
- Stations d'irrigation
- Stations avec boîtier multi-fonction
p.31
DIVISION épuration
Dégraisseurs et dessableurs
Fosses septiques
Filtres percolateurs
- Anaérobies
- Aérobies
p.43
MODALITéS D'ENTERREMENT
B
Certificato N° IT231900
Ce catalogue technique appartient à Rototec S.p.A, la reproduction de son contenu est absolument interdite. Rototec S.p.A. se réserve le droit de modifier à n’importe quel moment, sans aucun préavis, les contenus du catalogue technique présent.
ROTOTEC
Infinitank
4
Rototec
INFINITANK
L’entreprise
Rototec S.p.A. est une entreprise dynamique, en évolution croissante, présente sur tout le territoire italien et même à l’étranger
(France, Espagne, Hongrie…). Elle est née en 2000 au sein du
groupe leader System Group, en activité depuis 1980 dans le
secteur de la production de systèmes complets de canalisations
(tuyaux, raccords, pièces spéciales,...).
Rototec S.p.A. s’est immédiatement spécialisée dans la production de cuves annelées et lisses en polyéthylène linéaire adoptant
la technologie du moulage rotationnel. L’établissement situé à Lunano en province de Pesaro/Urbino s’étend sur une superficie de
18000 m2 et comprend un atelier de production de 5000 m2, une
aire extérieure utilisée comme entrepôt/manutention de 13000
m2 et 400 m2 occupés par les bureaux des secteurs administratif,
commercial, transport/logistique et technique.
Les cuves modulaires enterée INFINITANK permettent de créer
stockages d’eau avec formes variées grâce à l’assemblage des 4
modules de base: Tête, Central, Tee et Coude. De cette façon une
gamme infinie de cuves est créée pour satisfaire tous les demandes. La configuration linéaire (type LINEARE) est utilisèe aussi pour
réaliser grands installations d’épuration.
La nouvelle DIVISION DéCO JARDIN propose une vaste choix de
produits en polyéthylène (cuves, fontaines et pots de fleurs) avec
un design captivante et novateur que confère une touche d’élégance à notre jardin.
Pour toutes nos cuves de nombreux accessoires sont prévus:
pompes pour la recirculation des eaux troubles et sales, tableaux électriques, joints de brides, goulots en cuivre et beaucoup
d’autres articles.
Qu’est-ce que nous offrons?
LES PRODUITS
Nos produits sont utilisés aussi bien pour la création d’installations d’épuration d’eaux urbaines résiduaires et pour les traitements des eaux de ruisellement d’emplacements que pour le
stockage d’eau potable et pour contenir d’autres aliments et liquides compatibles. Au sein de notre DIVISION éPURATION on peut
trouver des dégraisseurs, des fosses biologiques type Imhoff,
des filtres percolateurs, des installations à boues actives mais
aussi des installations de première pluie, des déshuileurs gravitationnels et à filtres à coalescence. Ils sont tous fournis avec des
fiches techniques, des certificats et les modalités d’enfouissement. La DIVISION EAU quant à elle, comprend une vaste gamme
de cuves disponibles en différents modèles pour pouvoir satisfaire n’importe quelle exigence d’espace et de volume. Nos citernes
produites pour un usage aérien se distinguent toutes par leur
couleur bleu (Verticale, Box, Jolly...), celles qui sont destinées
à être enterrées sont noires et/ou grises (Canotto, Cisterna et
Panettone).
- Support technique en phase de dimensionnement des installations
- Assistance technique au chantier
- Vaste réseau d’agents et de revendeurs présents sur tout le territoire italien
- Livraisons immédiates
B
Certificato N° IT231900
INFINITANK
Rototec
5
AVANTAGES
Avantages
Les superficies internes lisses des produits permettent un entretien et un nettoyage
simples, la légèreté permet un transport facile et une installation rapide, le coût est
nettement inférieur à l’acier, aux fibres de verre ou au ciment. Tout cela garantit une
économie importante de temps et d’argent.
Solidité
La technologie du moulage rotationnel permet de produire des cuves en structure
monolithique (= une seule pièce). L’absence de soudures qui pourraient affaiblir les parties sollicitées par des tensions internes, garantit une robustesse et une solidité élevée.
Fiabilité
Les cuves en polyéthylène linéaire sont idéales pour la collecte d’eau potable et pour
d’autres nombreuses applications. Le polyéthylène est, en effet, un matériel garanti
atoxique, par conséquent les cuves peuvent même entrer en contact avec des substances alimentaires.
Durée
Les meilleures matières utilisées pour la production de toutes nos cuves garantissent
le maximum de fiabilité vis-à-vis des problèmes de corrosion et d’oxydation, elles empêchent la formation d’algues et la détérioration dans le temps des produits car elles
sont traitées avec des agents anti-UV.
Adaptabilité
Nous produisons une vaste gamme de cuves disponibles en différents formats et avec
des capacités variant de 50 à 10000 litres pour répondre à toute exigence d’espace et
de volumes. En outre, pour des installations particulières et à la demande du client, nous
pouvons pratiquer des trous sur mesure et même raccorder les produits pour obtenir
de grands volumes d’accumulation.
INNOVATION
Le moulage rotationnel est appliqué dans de nombreux secteurs, on peut ainsi produire
des articles pour l’agriculture, le nautisme, l’ameublement, l’emballage, des récipients
pour des liquides divers (alimentaires et non alimentaires), des articles pour la sécurité,
des détails pour le secteur automobile, du bâtiment et de la thermohydraulique.
Sécurité
La facilité de manutention et la légèreté de nos citernes garantissent une sécurité
absolue dans les chantiers.
Respect de l’environnement
Le polyéthylène linéaire à haute densité utilisé pour la production des cuves est une matière première recyclable à 100%.
6
Rototec
INFINITANK
INFINITANK
Rototec
7
exploite au mieux ton espace pour stocker ton eau 8
Rototec
INFINITANK
INFINITANK
ton espace pour stocker ton eau INFINITANK
Rototec
9
Cuves modulaires
L'“Infinitank” Rototec est une cuve modulaire en monobloc de polyéthylène linéaire à haute densité (LLDPE) pour installation enterée,
produite par la technologie du moulage rotationnel.
Grâce à l'utilisation des pièces spéciales (Coude et Tee), ont peut
réaliser cuves de formes variées pour exploiter l'espace disponible.
Les modules sont reliés avec boulons en acier inox pour garantir
la joint mécanique et l'étanchéité est garantie par une électrosoudure en polyéthylène.
Le polyéthylène est en effet absolument atoxique et ne favorisent
pas le développement d’algues dans les fluides contenus dans les
cuves, ce qui les rendraient appropriées à recevoir de l’eau potable
et d’autres substances alimentaires. En outre, le polyéthylène linéaire supporte les écarts de température (de -20°C à +80°C) et est
inerte à l’égard de l’action des agents chimiques et physiques de
l’atmosphère. Donc aucun problème d’oxydation ni de corrosion du
matériel pouvant compromettre les caractéristiques mécaniques et
[
INFINITANK
l’imperméabilité des cuves. Elles sont garanties aussi par le fait que
le moulage rotationnel permet de produire des cuves en structure
monolithique, donc sans soudures pouvant affaiblir les parties sollicitées par des tensions intérieures. En outre, les cuves en polyéthylène, tout en garantissant les mêmes caractéristiques que d’autres
matériaux (ciment, fibres de verre, métal), sont beaucoup plus légères et elles rendent donc beaucoup plus aisées et économiques les
activités de transport, d’installation et d’entretien. Enfin, les cuves
en polyéthylène peuvent, au besoin, être trouées (raccordement de
plusieurs cuves entre elles, installation de conduites d’entrée et de
sortie, de trop-plein, etc...).
NB: Suivre scrupuleusement les "modalités d'enterrement infinitank" fournies par Rototec (voir pag.43).
Nombre réduit de trous de visite et regards
Grâce à l'absence de parois de séparation entre les modules,
il est possible réduire le nombre de trous de visite, faciliter les
operations d'installation et réduire les couts.
Paroi complètement ouvert
Aucun paroi entre les modules.
Pour cette raison la cuve est vraiment un monobloc.
SECTION DE
LA SOUDURE
Surface plate
La présence d'une surface plate sur le fond
de la cuve permet de marcher à l'intérieur,
d'installer des accessoires (pompes, tuyaux,...)
et facilite les operations de nettoyage.
10
Rototec
INFINITANK
électrosoudure de polyéthylène
Les modules sont reliés avec une électrosoudure de polyéthylène. Pour cette
raison le liquide contenu n'est pas en contact avec vis, brides métalliques, joints
en caoutchouc,...qui se dégrandent et peuvent contaminer le liquide contenu.
Modules de base[
INFINITANK
tête
Article
Ø
mt
Longueur
mt
Hauteur
mt
7875 2,1 2,8 2,2
Hauteur
TS 7500 Volume
lt
Ø
Longueur
CENTRAL
Article
Ø
mt
Longueur
mt
Hauteur
mt
7350 2,1 2,2
2,2
Hauteur
CN 7000 Volume
lt
Longueur
Ø
TEE
Article
Ø
mt
Longueur
mt
Hauteur
mt
8925 2,1 2,3
2,2
Hauteur
TE 8500 Volume
lt
Longueur
Ø
coude
Ø
mt
Longueur
mt
Hauteur
mt
7350 2,1 2,5 x 2,2 2,2
Hauteur
CR 7000 Volume
lt
Longueur
Article
Ø
rehausse rabattable
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75 43 63
INFINITANK
Rototec
11
12
Rototec
DIVISION EAU
INFINITANK
DIVISION EAU
DIVISION EAU
Rototec
13
Infinitank
[
LINEARE (IT)
Rehausse modulaire
en option - PP75
Article
IT 15000 Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
15750 5,62 2,1 Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2 2
-
-
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75 43 63
N°Tampons
de série
-
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
-
PP75 -
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Longueur
Article
IT 22000 Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
23100 7,88 2,1 Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2 2
1
-
N°Tampons
de série
-
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
1
PP75
-
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Longueur
Article
IT 30000 Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
30450 10,14 2,1 Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2 2
2
-
N°Tampons
de série
-
2
Longueur
14
Rototec
DIVISION EAU
Hauteur
Larguer
Tampons de série
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
2
PP75
-
Infinitank
Article
IT36000 Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
37800 12,4 2,1 [
LINEARE (IT)
Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2 2
3
-
-
N°Tampons
de série
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
3
PP75 -
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Longueur
Article
IT45000 Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
45150 14,66 2,1 Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2 2
4
-
-
N°Tampons
de série
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
4
PP75 1
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Longueur
Article
IT 52000 Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
52500 16,92 2,1 Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2 2
5
-
-
N°Tampons
de série
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
5
PP75 1
Longueur
*Soudure au chantier
NB: Pour des dimensionnements supérieurs, contacter notre bureau technique.
DIVISION EAU
Rototec
15
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Infinitank
[
CANOTTO (ITC)
Rehausse modulaire
en option - PP75
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
ITC 30000 00
29400
4,85
4,85
Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2
-
-
4
-
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
N°Tampons
de série
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
2
PP 75
2
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
ITC 45000 01
44100
7,36
4,85
Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2
-
2
4
-
N°Tampons
de série
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
4
PP75
2
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
ITC 60000 02 58800
9,62
4,85
Hauteur
Modules de base
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2
-
4
4
-
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
16
Rototec
DIVISION EAU
N°Tampons
de série
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
6
PP75
2
Infinitank
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
ITC 75000 03
73500
11,88
4,85
[
CANOTTO (ITC)
N°Tampons
Hauteur
Modules de base
de série
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2
-
6
4
-
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
8
PP75
2
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
ITC 90000 04
88200
14,14
4,85
N°Tampons
Hauteur
Modules de base
de série
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2
-
8
4
-
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
10
PP75
3
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
ITC 100000 05
102900
16,40
4,85
N°Tampons
Hauteur
Modules de base
de série
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2
-
10
4
-
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
12
PP75
4
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
Larguer
mt
ITC 120000 06
117600
18,66
4,85
N°Tampons
Hauteur
Modules de base
de série
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
2,2
-
12
4
-
2
N°Tampons Rehausses Soudure au
en option
chantier
14
PP75
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Longueur
*Soudure au chantier
NB: Pour des dimensionnements supérieurs, contacter notre bureau technique.
DIVISION EAU
Rototec
17
4
Infinitank
[
CANOTTO RENFORCé (ITCR)
Rehausse modulaire
en option - PP75
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
ITCR 75000 1110
76650
11,67
N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
de série
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
chantier
4,85
2,2
-
4
4
2
2
6
PP75
3
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
ITCR 100000 1111
98700
11,67
N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Modules de base
Larguer Hauteur
de série
en option
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
mt
chantier
7,11
2,2
-
7
4
2
2
9
PP75
6
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
ITCR 110000 21110
109200
16,44
N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Modules de base
Larguer Hauteur
de série
en option
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
mt
chantier
4,85
2,2
-
6
4
4
2
8
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
18
Rototec
DIVISION EAU
PP75
6
Infinitank
Article
Volume utile
lt
ITCR 140000 21111 138600 Longueur
mt
16,44 [
CANOTTO RENFORCé (ITCR)
N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
de série
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
chantier
7,11 2,2
-
10 4
4
2
12
PP75 8
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
ITCR 140000 311110 Volume utile
lt
Longueur
mt
141750 20,80 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500 de série
chantier
4,85 2,2
-
8
4
6
2
10 PP75 7
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
ITCR 180000 311111 Volume utile
lt
Longueur
mt
178500 20,80 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500 de série
chantier
7,11 2,2
-
13 4
6
2
15
PP75 12
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
*Soudure au chantier
NB: Pour des dimensionnements supérieurs, contacter notre bureau technique.
DIVISION EAU
Rototec
19
Infinitank
[
SERPENTINA (ITSR)
Rehausse modulaire
en option - PP75
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
45150 5,22 ITSR 45000 200000 Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
de série
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
chantier
7,60 2,2 2
-
4
-
2
4
PP75 2
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
ITSR 50000 200100 52500 7,11 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
de série
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
chantier
7,60 2,2 2
1
4
-
2
5
PP75 2
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
ITSR 60000 210001 59850 Longueur
mt
N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500 de série
chantier
10,10 7,60 2,2 2
2
4
-
2
6
PP75 2
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
67200 7,84 ITSR 65000 210101 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500 de série
chantier
7,60 2,2 2
3
4
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
20
Rototec
DIVISION EAU
-
2
7
PP75 2
Infinitank
Article
ITSR 90000 31010101 Volume utile
lt
Longueur
mt
89250 7,48 [
SERPENTINA (ITSR)
N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500 de série
chantier
10,35 2,2 2
4
6
-
2
10
PP75 3
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
ITSR 90000 220202 Volume utile
lt
Longueur
mt
89250 10,10 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
de série
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
chantier
7,60 2,2 2
6
4
-
2
10
PP75 2
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
ITSR 100000 230203 Volume utile
lt
Longueur
mt
103950 15,20 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
de série
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
chantier
7,60 2,2 2
8
4
-
2
12
PP75 2
Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
ITSR 110000 230303 Volume utile
lt
Longueur
mt
111300 12,36 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
de série
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
chantier
7,60 2,2 2
9
4
-
2
13
PP75 Hauteur
Larguer
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
*Soudure au chantier
NB: Pour des dimensionnements supérieurs, contacter notre bureau technique.
DIVISION EAU
Rototec
21
2
Infinitank
[
U (ITU)
Rehausse modulaire
en option - PP75
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
ITU 30000 000 30450 5,23 Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500 de série
chantier
4,85 2,2 2
-
2
-
2
2
PP75 1
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
ITU 45000 110 45150 7,40 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
de série
en option
mt
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500
chantier
4,85 2,2 2
2
2
-
2
4
PP75 1
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
ITU 60000 220 59850 9,75 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
en option
mt
chantier
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500 de série
4,85 2,2 2
4
2
-
2
6
PP75 1
Larguer
Hauteur
Tampons de série
Tampons de série
Longueur
Article
Volume utile
lt
Longueur
mt
ITU 75000 330 74550 11,85 N°Tampons N°Tampons Rehausses Soudure au
Larguer Hauteur
Modules de base
en option
mt
chantier
mt TS 7500 CN 7000 CR 7000 TE 8500 de série
4,85 2,2 2
6
2
-
2
Tampons de série
Longueur
22
Rototec
DIVISION EAU
Hauteur
Larguer
Tampons de série
8
PP75 1
Notes
*Soudure au chantier
NB: Pour des dimensionnements supérieurs, contacter notre bureau technique.
DIVISION EAU
Rototec
23
Stations d'irrigation
Rehausse modulaire
en option - PP75
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
Boîtier électrique
QMIT
Entrée
Trop plein
Sortie pompe
Ø 50/63 mm
Chaîne pour
levage pompe
Canalisation
en PEAD
Clapet de non-retour
Tube
antiturbulence
Matériel:
Cuve modulaire à enterrer en monobloc de polyéthylène linéaire à
haute densité (LLDPE) munie de manchettes en PVC pour l’entrée
et le trop-plein avec joints en caoutchouc N.B.R., électropompe immergée pour la recirculation sous pression de l'eau stockée, canalisation en sortie avec clapet de non-retour, boîtier électrique de
protection pour marche/arrêt et embout en PP pour raccordement
évent pompe.
Application:
Les stations pour irrigation automatique formées par cuves modulaires ont été conçues pour le stockage de grands volumes d'eaux
météoriques ou dépurées et successif réutilisation. L'électropompe immergée permet le refoulement sous pression du jet en sortie
pour pouvoir alimenter des systèmes d'irrigation automatiques (irrigateurs télescopiques, goutte à goutte, gicleurs, etc...) ou autres systèmes sous pression. Sont disponibles différents modèles de
pompes selon le débit et l'hauteur totale. Pour l'installation de pompes autres que les pompes indiquées dans ce chapitre, consulter
notre bureau technique. 24
Rototec
DIVISION EAU
Electropompe
sous pression
Mode d'emploi et d'entretien:
Pour le fonctionnement correct de la citerne de recirculation des
eaux de pluie il est fondamental, en phase de conception, de choisir la pompe la plus adaptée à l’application. A cet effet, il est très
important de prendre en compte certains paramètres comme la
hauteur totale et la portée de la pompe mais aussi l’indication de
l’utilisation finale des eaux accumulées (irrigation, lavage,...). Dans
des conditions normale d’utilisation, l’électropompe n’exige aucune
opération d’entretien particulière. Il est conseillé de faire une inspection tous les ans en cas d’installation permanente pendant laquelle
l’entrée du liquide sera nettoyée des éventuels résidus, l’état du câble électrique sera contrôlé ainsi que l’état des tuyaux, des raccords
et des dispositifs de fixation. En cas d'accumulation d'eau de pluie il
est conseillé d'installer un puits de filtration des feuilles en amont de
la cuve, pour éviter l'accumulation de cailloutis, sable, feuilles, etc.
à l'intérieur de la cuve;
Installation:
Suivre scrupuleusement les "modalités d'enterrement
infinitank" fournies par Rototec (voir pag.43).
Stations d'irrigation
Article
Volume
lt
Longueur
mt
Ø
mt
H
mt
Ø E/S
mm
Ø trop plein
mm
N°Tampons
de série
N°Tampons Rehausses
en option
Modèle pompe
IT SIR 15075 15750 5,62 2,1 2,2 125-50 125 2
-
PP75 SRM09 4/100
IT SIR 15015 15750 5,62
2,1 2,2 125-63 125 2
-
PP75 SRM15 3/200
H
Tampons de série
Longueur
Article
Volume
lt
Longueur
mt
Ø
Ø
mt
H
mt
Ø E/S
mm
Ø trop plein
mm
N°Tampons
de série
N°Tampons Rehausses
en option
Modèle pompe
IT SIR 22075 23100 7,88 2,1 2,2 125-50 125 2
1
PP75 SRM09 4/100
IT SIR 22015 23100 7,88 2,1 2,2 125-63 125 2
1
PP75 SRM15 3/200
H
Tampons de série
Ø
Longueur
Article
Volume
lt
Longueur
mt
Ø
mt
H
mt
Ø E/S
mm
Ø trop plein
mm
N°Tampons
de série
N°Tampons Rehausses
en option
Modèle pompe
IT SIR 30075 30450 10,14 2,1 2,2 125-50 125 2
2
PP75 SRM09 4/100
IT SIR 30015 30450 10,14
2,1 2,2 125-63 125 2
2
PP75 SRM15 3/200
N°Tampons
en option
Rehausses
Modèle pompe
H
Tampons de série
Ø
Longueur
Article
Volume
lt
Longueur
mt
Ø
mt
H
mt
Ø E/S
mm
Ø trop plein
mm
N°Tampons
de série
IT SIR 36075 37800 12,40
2,1 2,2 125-50 125 2
3
PP75 SRM09 4/100
IT SIR 36015 37800 12,40 2,1 2,2 125-63 125 2
3
PP75 SRM15 3/200
H
Tampons de série
Ø
Longueur
DIVISION EAU
Rototec
25
Stations d'irrigation
Fiche technique électropompe immergée - pour puits de 6''
Matériel Enveloppe extérieure, poignée, boulons, boîtier moteur et arbre en acier
inox; embout couvercle moteur et corps central en cuivre; roues et diffuseurs en noryl® renforcé par fibres de verre, certifié pour eaux potables; étanchéité mécanique
en graphite et céramique avec chambre de lubrification; moteur asynchrone avec
rotor en court-circuit monté sur paliers à billes.
Application électropompe immergée pour pompage d'eau des cuves, citernes de
première collecte et puits.
Utilisation et entretien Dans des conditions normales d'utilisation l'électropompe n'exige aucune opération d'entretien. Il est conseillé de vérifier périodiquement
l'absorption du courant et la pression fournie par l'électropompe. L'absorption de
courant supérieure à la valeur nominale peut être causée par des frottements mécaniques anormaux dans le moteur ou dans la pompe; une diminution de pression peut
être due à l'usure du système hydraulique de la pompe.
Article:
SRM 07 3 / 100
SRM 09 4 / 100
SRM 15 3 / 200
Modèle
pompe
Kw
A1~
A
µF
HP
Long.câble
m
DNM
pouces
A
mm
B
mm
C
mm
Poids
kg
SRM 07 0,7 0,5 4,2 16 10
1” 1/4
437 80 130 12
0,9 0,65 5
16 10 1” 1/4 461
80 130 13,6
1,5 1,1 8
40 10 2” 639 150 145 21,2
Puissance
SRM 09 SRM 15 Modèle
pompe
Max prof.
Immersion
m
Max conc.
de sable
g/m3
Max nom.
démarrages
n°/h
Max T.
eau
°C
30
SRM 07
20 40 20 SRM 09
30 40 20 30
SRM 15
20 40 20 30
H (m)
A
B
C
26
Rototec
DIVISION EAU
Débit (L/min)
Portée
L/min m3/h
Hauteur
totale m
0
0
35
100 6
9
0
0
46
100 6
11
0
220 0
51
13,2
0,5
Stations d'irrigation
1
Boîtier de protection pour électropompes monophasées
Application Dispositif de sécurité, doté d'interrupteur thermique bipolaire, à connecter au réseau et à l'alimentation de l'électropompe. Il garantit l'interruption du
fonctionnement de la pompe en cas de surcharge (présence de liquides trop lourds
qui chauffent excessivement le moteur) et peut être utilisé même comme interrupteur manuel d'allumage/ arrêt.
Hauteur
La
rgu
er
ur
ue
ng
Lo
Installation Si le boîtier de protection est placé à l’extérieur et qu’il n’est pas protégé contre les agents atmosphériques il est conseillé de le positionner à l’intérieur
d’un boîtier spécial ou d’une armoire ayant un degré de protection IP55.
Caractéristiques de fabrication
- Interrupteur thermique lumineux (1)
- Boîtier en matériel plastique
Article*
QM IT Hauteur Longueur
mm
mm
70 150 Larguer
mm
Voltage
V
Fréquence
Hz
110 230 50 Température
d’utilisation
Degré
de protection
-5°C/+40°C
IP40
(sur demande IP 55)
* Afin de pouvoir dimensionner les dispositifs thermiques du tableau électrique, conformément à la pompe choisie, contacter notre bureau technique.
Article
Hp
Kw
A max
QM IT 0,35 - 0,5 0,26 - 0,37 3
QM IT 0,5 - 0,75 0,37 - 0,55 5
QM IT 1 - 1,2 0,75 - 0,9 7
QM IT 1,5 1,1 10
QM IT 2
1,5 12
QM IT 3
2,2 18
DIVISION EAU
Rototec
27
Stations avec boîtier multi-fonction
Entrée
Sortie pompe
Chaîne pour
levage pompe
Trop plein
Canalisation
en PEAD
Tube
antiturbulence
Clapet de
non-retour
Electropompe
immergée
Matériel
Citerne modulaire en monobloc de polyéthylène linéaire à haute
densité (LLDPE) munie de manchettes en PVC avec joints pour
l’entrée et le trop-plein, électropompe immergée pour réutiliser
les eaux météoriques accumulées doté de systéme automatique
de recirculation et pressurisation et boîtier électrique pour le prélèvement d’eau d’aqueduc.
En cas de manque de pluie, l’eau stockée finit et pour satisfaire
le besoin hydrique, il est nécessaire de installer un installation
de prélèvement d’eau d’aqueduc. A cet effet, Rototec installe
un boîtier électrique multi-fonction qui, en cas de manque d’eau
météorique et vidange de la cuve, a la capacité de prélèver directement de l’aqueduc. De cette façon le systéme utilisera de
préférence l’eau de pluie stockée et ne sera jamais vide.
Application
Quand une cuve de récupération des eaux de pluie est installé,
il est nécessaire de installer une électropompe pour la pressurisation des eaux accumulées et pour l’alimentation de WC, lavelinge, irrigation de jardin,...
Utilisation
Le systéme avec boîtier électrique multi-fonction peut être appliqué à toutes les cuves à stockage enterré Rototec (Cisterna
et Panettone) et il est disponible en différent versions, selon le
besoin.
28
Rototec
DIVISION EAU
Stations avec boîtier multi-fonction
Eau de pluie
WC
Lave-linge
Kit d’alimentation
Aqueduc
Boîtier électrique
230 V
Réservoir à enterrer
Jardin
Pompe avec flotteur
Pour recevoir de plus informations, contacter notre bureau technique
DIVISION EAU
Rototec
29
30
Rototec
DIVISION éPURATION
INFINITANK
DIVISION épuration
DIVISION éPURATION
Rototec
31
Dégraisseurs et dessableurs
Rehausse modulaire
en option - PP75
Entrée
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
Sortie
HUILES ET GRAISSES
URDS
SéDIMENTS LO
Matériel:
Cuve modulaire en monobloc de polyéthylène linéaire à haute densité (LLDPE) pour installation enterée. Les modules sont reliés avec
boulons en acier inox pour garantir la joint mécanique et l'étanchéité
est garantie par une électrosoudure en polyéthylène. Munie de raccords d'entrée et de sortie en PVC. Dimensionnée selon les normes
UNI-EN 1825-1 et UNI-EN 1825-2 pour garantir un temps de
détention de l’effluent de 4 minutes au moins pour la portée de
pointe et supérieure à 15 minutes pour portée moyenne journalière.
Application:
Le dégraissage est un prétraitement physique d’élimination des huiles, des mousses, des graisses, et de toutes les substances ayant
un poids spécifique inférieur à celui des eaux usées.
Mode d'emploi et d'entretien:
Les substances éliminées par flottation, lorsqu’elles s’accumulent
sur la superficie du dégraisseur, forment une croute superficielle,
alors que les solides les plus lourds se déposant sur le fond forment une accumulation de boues putréfiables. Il est utile de prévoir
des interventions de vidange pour éliminer ces accumulations
qui enlèvent du volume utile au passage de l’eau, et provoquent une
réduction du temps de rétention et une diminution du rendement de
l’installation. Une présence excessive de boues dans le dégraisseur
peut provoquer le développement de conditions septiques avec
production d’emissions malodorantes, surtout en été. Pour cela,
il est conseillé de contacter le personnel compétent qui s’occupe
d’éliminer la couverture superficielle et les sédiments du fond, ainsi
que les films adhérant à la superficie de la cuve, en faisant très attention aux sédiments pouvant obstruer les sections d’entrée et de
sortie des eaux usées. La fréquence des interventions dépend de la
charge de graisses, d’huiles et de solides sédimentables présents
dans l’effluent; il est conseillé, en tout cas, d’inspecter la chambre
de séparation tous les mois ou tous les deux mois.
Installation:
Suivre scrupuleusement les "modalités d'enterrement
infinitank" fournies par Rototec (voir pag.43).
Schéma d’installation
Fosse septique
Dégraisseur
32
Rototec
DIVISION éPURATION
Puits
prélèvements
égouts
publics
Dégraisseurs et dessableurs
E.H. = équivalent habitants; HE = hauteur entrée; HS = hauteur sortie; ØE/S = diamètre entrée et sortie; Qmax = portée de pointe (l/s).
Article
ITDD15000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 5,62
Hauteur
mt
2,20 HE
mt
HS
mt
1,86 1,79 Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Volume utile Vol.graisses Vol. séd.
de série en option
mm
lt
lt
lt
160 PP75 2
-
14150 1490 3720 Qmax
l/s
E.H.
37,2 400
Qmax
l/s
E.H.
54,5 600
Qmax
l/s
E.H.
71,7 800
Qmax
l/s
E.H.
88,9 1000
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITDD22000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 7,88 Ø
Hauteur
mt
2,20 HE
mt
HS
mt
1,82 1,75 Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Volume utile Vol.graisses Vol. séd.
de série en option
mm
lt
lt
lt
200 PP75 2
1
20700 2170 5450 HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITDD30000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 10,14 Hauteur
mt
2,20 HE
mt
Ø
HS
mt
1,78 1,71 Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Volume utile Vol.graisses Vol. séd.
de série en option
mm
lt
lt
lt
250 PP75 2
2
27250 2870 7170 HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITDD36000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 12,40
Hauteur
mt
2,20 HE
mt
HS
mt
1,78 1,71 Ø
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Volume utile Vol.graisses Vol. séd.
mm
lt
lt
lt
de série en option
250 PP75 2
3
33800 3560 8890 HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Ø
DIVISION éPURATION
Rototec
33
Fosses septiques
Rehausse modulaire
en option - PP75
Entrée
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
Sortie
Matériel:
Cuve modulaire en monobloc de polyéthylène linéaire à haute densité
(LLDPE) pour installation enterée, munie de raccords d'entrée et de sortie en PVC. Le Décr. Législatif n°152/06 renvoie aux indications contenues dans la délibération du Comité Interministériel du 4 février 1977.
Application:
Sédimentation primaire des eaux urbaines résiduaires.
Mode d'emploi et d'entretien:
Une accumulation excessive de matériel putréfiable sur le fond de
la cuve peut provoquer des phénomènes de digestion anaérobie
incontrôlée qui causent des productions excessives de biogaz et
l’émanation de mauvaises odeurs; en outre la réduction du volu-
me disponible dans le compartiment de digestion et la production
excessive de bulles de gaz causent la remontée de matériel décanté avec comme conséquence une dégradation de la qualité
de l’effluent traité. C’est pourquoi, selon les charges alimentées
dans la fosse il faut prévoir au moins de 1 à 4 inspections par
an et les éventuelles opérations d’élimination de la croûte superficielle et de vidange des boues accumulées. Lors de l’enlèvement
du corps du fond il faut effectuer également le nettoyage des
superficies intérieures de la cuve et éliminer le matériel qui bouche les manchettes des tuyaux d’entrée et de sortie de l’effluent.
Installation:
Suivre scrupuleusement les "modalités d'enterrement
infinitank" fournies par Rototec (voir pag.43).
Schéma d’installation
Fosse septique
Dégraisseur
34
Rototec
DIVISION éPURATION
Puits
prélèvements
égouts
publics
Fosses septiques
E.H. = équivalent habitants; HE = hauteur entrée; HS = hauteur sortie; ØE/S = diamètre entrée et sortie;
* Si le volume par tête de la fosse septique est 200 lt/E.H., il est nécessaire de prévoir 1 ou 2 operations de nettoyage par an.
** Si le volume par tête de la fosse septique est 100 lt/E.H., il est nécessaire de prévoir 3 ou 4 operations de nettoyage par an.
Article
ITSE15000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 5,62 Hauteur
mt
2,20 HE
mt
HS
mt
1,86 1,79 Ø E/S Rehausses N°Tampons N°TamponsVolume utile
de série en option
mm
lt
160 PP75 2
-
14150 E.H.*
200 lt par tête
E.H.**
100 lt par tête
70 140
E.H.*
200 lt par tête
E.H.**
100 lt par tête
100 200
E.H.*
200 lt par tête
E.H.**
100 lt par tête
135 270
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITSE22000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 7,88 Ø
Hauteur
mt
2,20 HE
mt
HS
mt
1,82 1,75 Ø E/S Rehausses N°Tampons N°TamponsVolume utile
de série en option
mm
lt
200 PP75 2
1
20700 HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITSE30000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 10,14 Hauteur
mt
2,20 HE
mt
Ø
HS
mt
1,78 1,71 Ø E/S Rehausses N°Tampons N°TamponsVolume utile
mm
lt
de série en option
250 PP75 2
2
27250 HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITSE36000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 12,40 Hauteur
mt
2,20 HE
mt
HS
mt
1,78 1,71 Ø
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°TamponsVolume utile
de série en option
mm
lt
250 PP75 2
3
33800 E.H.*
200 lt par tête
E.H.**
100 lt par tête
165 330
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Ø
DIVISION éPURATION
Rototec
35
Filtre percolateur anaérobie
Rehausse modulaire
en option - PP75
Entrée
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
Sortie
Caractéristiques techniques:
Le filtre percolateur est un réacteur biologique à l’intérieur duquel
les microorganismes, qui épurent l’effluent, se développent sur la
surface de corps de remplissage spécifiques disposés pêle-mêle.
La distribution uniforme de l’effluent à travers le filtre garantit le maximum de contact entre le matériel organique à dégrader et les films
biologiques qui recouvrent les sphères de remplissage. Les corps
qui forment le volume filtrant sont réalisés en polypropylène, conçus
pour garantir une superficie disponible élevée pour l’enracinement
des microorganismes bactériens, en particulier les sphères utilisées
offrent une superficie par unité de volume filtrant de 140m2/m3,
bien plus supérieur par rapport aux remplissages de lits de pierres
traditionnels, avec un volume de vides supérieur à 90%; grâce à cette solution les risques d’obstruction du lit sont réduits au minimum.
Les filtres percolateurs permettent d’atteindre de bons rendements
d’épuration sans coûts énergétiques, avec des frais de gestion minimaux limités à la période de nettoyage de l’installation. Le dimensionnement des filtres percolateurs pour un effluent domestique
moyen, se réfère au facteur de charge organique (kgDBO/m3/d)
avec laquelle le filtre est alimenté, ce paramètre est le rapport entre
la charge organique en entrée (kgDBO5/d) et le volume du lit filtrant.
Les percolateurs Rototec sont conçus pour opérer avec des facteurs de charge organique (kgDBO/m3/d) moyens-bas; cela garantit
une bonne marge de sécurité par rapport aux fluctuations de portée
en entrée et une production limitée de boues excédentaires.
Application:
Traitement secondaire à bas charge organique et hydraulique pour
l'épuration des eaux urbaines résiduaires par digestion aérobie à
biomasse stationnaire.
Mode d'emploi et d'entretien:
Le développement de films sur les corps de remplissage peut salir
excessivement le filtre, ce qui peut causer de fuites de solides
avec l’effluent traité. Pour éviter un déversement excessivement
chargé il est conseillé d’effectuer 1 inspection du filtre au moins
tous les ans et d’éventuelles opérations de nettoyage. Ces opérations sont effectuées en même temps que les traitements d’inspection et de vidange de l'Imhoff. Le nettoyage consiste en un
lavage du lit filtrant, éventuellement à contre-courant, en faisant
attention à éliminer les accumulations dans les conduites d’entrée
et de sortie. Se rappeler que pour un fonctionnement correct du
percolateur il est nécessaire de prévoir un traitement de décantation dans la fosse Imhoff ou similaire en amont du filtre même.
Installation:
Suivre scrupuleusement les "modalités d'enterrement
infinitank" fournies par Rototec (voir pag.43).
Schéma d’installation
Subirrigation
Tableau 3
Fosse septique
Dégraisseur
36
Rototec
DIVISION éPURATION
Filtre percolateur anaérobie
Puits
prélèvements
Cours d’eau de
surface Tableau 3
Filtre percolateur anaérobie
E.H. = équivalent habitants; Ø = diamètre cuve; HE = hauteur entrée; HS = hauteur sortie;
ØE/S = diamètre entrée et sortie; Qmax = portée de pointe; Q24 = portée journalière.
Article
ITAN 15000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 5,62 H
mt
HE
mt
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Vol. filtre
m3
mm
de série en option
HS
mt
2,20 1,75 1,70 160 PP75 2
-
14,15 Qmax
m3/h
2
Q24 Charge organique
m3/g KgBOD5/m3d
20 E.H.
0,34 100
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITAN 22000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 7,88 Ø
H
mt
HE
mt
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Vol. filtre
de série en option
m3
mm
HS
mt
2,20 1,75 1,70 160 PP75 2
1
20,7 Qmax
m3/h
3
Q24 Charge organique
m3/g KgBOD5/m3d
30 E.H.
0,32 140
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITAN 30000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 10,14 H
mt
Ø
HE
mt
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Vol. filtre
m3
mm
de série en option
HS
mt
2,20 1,72 1,69 200 PP75 2
2
27,25 Qmax
m3/h
4
Q24 Charge organique
m3/g KgBOD5/m3d
40 E.H.
0,35 200
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITAN 36000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10
12,40 H
mt
HE
mt
Ø
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Vol. filtre
m3
mm
de série en option
HS
mt
2,20 1,72 1,69 200 PP75 2
3
33,8 Qmax
m3/h
5
Q24 Charge organique
m3/g KgBOD5/m3d
50 E.H.
0,34 240
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Ø
DIVISION éPURATION
Rototec
37
Filtre percolateur aérobie
Rehausse modulaire
en option - PP75
Entrée
Article
Ø
cm
Hauteur
cm
Ø bouchon
cm
PP 75 75
43
63
Sortie
Caractéristiques techniques:
Le filtre percolateur est un réacteur biologique à l’intérieur duquel
les microorganismes, qui épurent l’effluent, se développent sur la
surface de corps de remplissage spécifiques disposés pêle-mêle.
La distribution uniforme de l’effluent à travers le filtre garantit le
maximum de contact entre le matériel organique à dégrader et les
films biologiques qui recouvrent les sphères de remplissage. Les
corps qui forment le volume filtrant sont réalisés en polypropylène, conçus pour garantir une superficie disponible élevée pour
l’enracinement des microorganismes bactériens, en particulier les
sphères utilisées offrent une superficie par unité de volume filtrant
de 140m2/m3, bien plus supérieur par rapport aux remplissages
de lits de pierres traditionnels, avec un volume de vides supérieur
à 90%; grâce à cette solution les risques d’obstruction du lit sont
réduits au minimum et une meilleure circulation de l’air est assurée
grâce au lit filtrant du percolateur aérobie. Les filtres percolateurs permettent d’atteindre de bons rendements d’épuration sans
coûts énergétiques, avec des frais de gestion minimaux limités
à la période de nettoyage de l’installation. Le dimensionnement
des filtres percolateurs pour un effluent domestique moyen, se
réfère au facteur de charge organique (kgDBO/m3/d) avec laquelle
le filtre est alimenté, ce paramètre est le rapport entre la charge
organique en entrée (kgDBO5/d) et le volume du lit filtrant. Les
percolateurs Rototec sont conçus pour opérer avec des facteurs
de charge organique (kgDBO/m3/d) moyens-bas; cela garantit une
bonne marge de sécurité par rapport aux fluctuations de portée
en entrée et une production limitée de boues excédentaires.
Application:
Traitement secondaire à bas charge organique et hydraulique pour
l'épuration des eaux urbaines résiduaires par digestion aérobie à
biomasse stationnaire.
Mode d'emploi et d'entretien:
Le développement de films sur les corps de remplissage peut
salir excessivement le filtre, ce qui peut causer des risques de
fuites de solides avec l’effluent traité. Pour éviter un déversement
excessivement chargé il est conseillé d’effectuer une inspection
du filtre au moins tous les ans et d’éventuelles opérations de nettoyage. Ces opérations sont généralement effectuées en même
temps que les traitements d’inspection et de vidange de la fosse
Imhoff. Le nettoyage consiste en un lavage énergique du lit filtrant
éventuellement à contre-courant, en faisant attention à éliminer
les accumulations dans les conduites d’entrée et de sortie.
Se rappeler que pour un fonctionnement correct du filtre percolateur il est nécessaire de prévoir un traitement de décantation dans
la fosse Imhoff ou similaire en amont du filtre même.
Installation:
Suivre scrupuleusement les "modalités d'enterrement
infinitank" fournies par Rototec (voir pag.43).
Schéma d’installation
Subirrigation
Tableau 3
Fosse septique
Dégraisseur
38
Rototec
DIVISION éPURATION
Filtre percolateur aérobie
Puits
prélèvements
Cours d’eau de
surface Tableau 3
Filtre percolateur aérobie
E.H. = équivalent habitants; Ø = diamètre cuve; HE = hauteur entrée; HS = hauteur sortie;
ØE/S = diamètre entrée et sortie; Qmax = portée de pointe; Q24 = portée journalière.
Ø
mt
Article
ITAR 15000 2,10
Longueur
mt
5,62 H
mt
HE
mt
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Vol. filtre
de série en option
m3
mm
HS
mm
2,20 1,75 130 160 PP75 2
-
Qmax
m3/h
14,15 2
Q24 Charge organique
m3/g KgBOD5/m3d
20 0,34 E.H.
100
HS
IH
H
Tampons de série
Longueur
Article
Ø
mt
ITAR 22000 2,10
Longueur
mt
7,88 H
mt
Ø
HE
mt
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Vol. filtre
m3
mm
de série en option
HS
mm
2,20 1,75 130 160 PP75 2
1
Qmax
m3/h
20,7 3
Q24 Charge organique
m3/g KgBOD5/m3d
30 0,32 E.H.
140
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Article
ITAR 30000 Ø
mt
Longueur
mt
2,10 10,14 H
mt
HE
mt
Ø
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Vol. filtre
m3
mm
de série en option
HS
mm
2,20 1,72 130 200 PP75 2
2
27,25 Qmax
m3/h
4
Q24 Charge organique
m3/g KgBOD5/m3d
40 0,35 E.H.
200
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Ø
mt
Article
ITAR 36000 2,10 Longueur
mt
12,40 H
mt
HE
mt
HS
mm
2,20 1,72 130 Ø
Ø E/S Rehausses N°Tampons N°Tampons Vol. filtre
m3
mm
de série en option
200 PP75 2
3
33,8 Qmax
m3/h
5
Q24 Charge organique
m3/g KgBOD5/m3d
50 0,34 240
HS
HE
H
Tampons de série
Longueur
Ø
DIVISION éPURATION
Rototec
39
E.H.
Notes
40
Rototec
DIVISION éPURATION
Notes
DIVISION éPURATION
Rototec
41
42
Rototec
MODALITéS D'ENTERREMENT
MODALITéS
D'ENTERREMENT
MODALITéS D'ENTERREMENT
Rototec
43
Modalités d’enterrement
Attention et Précautions
Interdictions
A) Toutes les opérations devront se dérouler dans le respect du
Décr.Législ. 81/2008 et addenda successifs en matière de sécurité des chantiers temporaires et mobiles.
A) Il est absolument interdit d’utiliser la cuve à enterrer pour un
usage aérien.
B) Contrôler attentivement la cuve au moment de la livraison
et signaler les éventuels défauts constatés par téléphone, fax ou
e-mail.
C) Contrôler attentivement qui la cuve soit dotée de toute la documentation de série (fiches tecniques, modalités d'enterrement,...). Contacter directement l'entreprise, une copie sera envoyée immédiatement.
B) II est strictement interdit d’utiliser la cuve pour stocker des
déchets et des liquides industriels.
C) Le réservoir à enterrer N’EST PAS conforme et NE PEUT PAS
être utilisé pour contenir du gasoil.
IMPORTANT
Le non-respect des modalités d'enterrement fait déchoir la
garantie de la cuve.
D) S’assurer que les joints, les tubes et toutes les parties autres que
le polyéthylène sont appropriés au liquide contenu.
manutention
E) Utiliser moyens de levage et de transport d'une portée appropriée et répondants aux normes de sécurité en vigueur.
A) Pour la manutention de la cuve, utiliser moyens de levage et de
transport d'une portée appropriée à la charge.
F) éviter les heurts et les contacts avec des corps acérés pouvant
compromettre l’intégrité du produit.
B) Pendant le transport éviter mouvements brusques qui peuvent
compromettre l’intégrité du produit.
G) Procéder à la manutention des cuves seulement si elles sont
complètement vides en utilisant les pitons de levage. Ne JAMAIS
soulever la cuve par les tubes d’entrée et/ou de sortie (Voir para.
"Manutention")
C) Relever la cuve seulement si est complètement vide. Ne JAMAIS rester sous la charge.
H) Pour le choix du matériel de remblaiement et les modalités de
compactage se rapporter aux normes européenne ENV 1046 et
UNI EN 1610.
I) Pendant l'installation, délimiter l'aire avec signalisation de chantier et balisage.
D) Pour le relèvement utiliser élingage, cordes ou bandes d'une
portée appropriée à la charge et en état de parfaite conservation.
Placer l'élingage ou les bandes dans le pitons de levage présents
dans la partie supérieure de la cuve. Pour éviter des basculements
de charge, placer l'élingage symétriquement en respectant de l'angle d'élingage qui NE doit PAS être inférieur à 45°(Fig.1).
Article
44
Rototec
Hauteur
mm
Longueur
mm
IT15000 2200 IT22000 2200 IT30000 IT36000 MODALITéS D'ENTERREMENT
Larguer
mm
Poids
Kg
5620 2100 ≈ 640
7880 2100 ≈ 940
2200 10140 2100 ≈ 1240
2200 12400 2100 ≈ 1540
Modalités d’enterrement
manutention
Plan
horizontal
45°
Fig.1
Angle d'élingage
IT 15000
IT 22000
IT 30000
IT 36000
MODALITéS D'ENTERREMENT
Rototec
45
Modalités d’enterrement
20/30cm
1. Le creusement
1.1 Préparer une fosse de dimensions appropriées avec un fond
plat, de façon à ce qu’autour de la cuve il y ait un espace de
20/30 cm. En présence de terrains lourds (substrat argileux)
et/ou de couche superficielle, la distance doit être de 50 cm au
moins. Etendre sur le fond de la fosse un lit de gravier lavé 2/6
d’une hauteur de 15/20 cm pour faire poser la cuve sur une
base uniforme et nivelée. Il est absolument interdit d'utiliser
comme matériel de remblaiement le matériel provenant du
creusement. La fosse doit être réalisée à 1m de distance au
moins d’éventuelles constructions.
Terrain végétal
5mt
20/30cm
Terrain végétal
Eau
2. Remblaiement et remplissage
2.1 Poser la cuve complètement vide sur le lit de gravier lavé
2/6 distribué sur le fond de la fosse, remplir progressivement la
cuve avec de l’eau et en même temps remblayer avec du gravier
lavé 2/6: procéder avec des couches successives de 15/20 cm
en remplissant d’abord la cuve et ensuite en remblayant avec du
gravier. Remplir la cuve jusqu'à 3/4 du volume et recouvrir les
derniers 40 cm de terrain végétal (NE PAS matériel provenant du creusement). Ne JAMAIS utiliser un matériel présentant
des arêtes aiguës.
N.B. Pour la pose dans des endroits plus critiques (nappe, terrain argileux ou présence de pente), se rapporter au
chapitre 3 "Installations exceptionelles".
2.2 Après avoir rempli et remblayé convenablement la cuve, la
recouvrir graduellement avec du terrain végétal (NE PAS matériel provenant du creusement) pour 30/40 cm, en laissant
libres les bouchons de visite L’aire intéressée est ainsi piétinable
et le transit est interdit aux véhicules jusqu’à 2 m de distance
de la fosse.
N.B. Au cas ou l’on voudrait rendre le site carrossable lire le
chapitre 4.
5)
Terrain végétal
4)
Gravier
lavé 2/6
2)
Gravier
lavé 2/6
3)
Eau
1)
Eau
Terrain végétal
Terrain
végétal
Terrain
végétal
Terrain végétal
Gravier lavé 2/6
46
Rototec
15/20cm
60°
15/20cm
N.B. Le placement meilleur de la cuve de stockage est précisé
par un professionnel chargé selon sa évaluation technique
approfondie. Ces modalités d'enterrement sont lignes directrices à suivre pendant l'installation.
MODALITéS D'ENTERREMENT
Modalités d’enterrement
2.3 INSTALLATION DE REHAUSSE
Si on doit enterrer la cuve à 40 cm de profondeur tout en maintenant le piétinement du site, il est conseillé d’installer les puits de
rehausse Rototec en polyéthylène directement sur les trous de
visite d’entrée et de sortie. Si on doit poser le produit à une hauteur supérieure à celle qui a été indiquée ci-dessus, condition très
difficile et déconseillée par Rototec, il faut se conformer scrupuleusement aux instructions spécifiées dans le chapitre 4 “Carrossabilité”. Selon la profondeur de l’installation, le technicien chargé
suivra les indications présentes dans les deux paragraphes.
Rehausse
Rehausse
Terrain
végétal
Terrain
végétal
Terrain végétal
Gravier lavé 2/6
2.4 INSTALLATION DE POMPE
Rehausse
évent
Pendant l’installation d’une pompe aussi bien extérieure qu’intérieure, prévoir TOUJOURS un'évent à ciel ouvert, après quoi s’assurer
que l’évent est libre et convenablement dimensionné à celleci pour éviter que le réservoir aille en dépression. Ensuite effectuer les raccordements et vérifier les différents branchements. La
canalisation pour l'évent n'est pas compris dans la forniture.
Terrain végétal
Terrain végétal
Gravier lavé 2/6
2.5 Réalisation de regards
Semelle
en béton
Regards
Semelle
en béton
Regards
Terrain
végétal
L’installation de regards ou de tampons d’un poids supérieur
à 50 kg devra être faite seulement de façon solidaire avec la
semelle en béton, convenablement dimensionnée selon la
charge, réalisée pour permettre une distribution uniforme de la
charge sur la citerne. La semelle NE doit PAS être réalisée directement sur la cuve mais doit appuyer sur le terrain environnant.
Eviter de réaliser des parties en maçonnerie pouvant compromettre l’entretien ou l’éventuelle substitution de la cuve même.
Terrain végétal
Gravier lavé 2/6
Semelle
en béton
Regards
Terrain végétal
MODALITéS D'ENTERREMENT
Rototec
47
Modalités d’enterrement
3. Installations exceptionelles
Coulée en béton armé
convenablement imperméabilisée
3.1 POSE IN ZONES AVEC NAPPE
L’enfouissement en présence de nappe superficielle est très
déconseillé et représente la condition la plus à risque pour une
cuve d’accumulation; il est recommandé d’effectuer une relation
géologique approfondie rédigée par un professionnel spécialisé. Sur la base des résultats, le technicien définit le niveau de
poussée de la nappe et donc il dimensionne le remblaiement et la
semelle; en particulier, il doit prévoir des remblaiements latéraux
pouvant avoir la capacité de résistance nécessaire aux fortes
poussées latérales. Ces résistances peuvent être renforcées par
l’introduction de grilles électrosoudées. Réalisé sur le fond de
la fosse la semelle en béton et étaler un lit de gravier lavé
2/6 de 10 cm pour remplir les espaces dans les plis présents
à la base de la citerne. Le remplissage de la cuve et surtout
le remblaiement doivent toujours être effectués de façon graduelle: il est conseillé, par conséquent, de remplir la citerne à
moitié, de remblayer en même temps avec du béton armé et
de laisser reposer pour 24/36 heures [Fig.2.6 point 1 et 2].
Terminer ensuite le remplissage et le remblaiement du produit
[Fig. 2.6 points 3 et 4].
Terrain végétal
3)
Eau
1)
Eau
4)
Béton
2)
Béton
Nappe
Gravier lavé 2/6
Semelle en béton
Nappe
Grilles èlectrosoudèes
3.2 POSE EN ZONES AVEC TERRAIN ARGILEUX
L’enfouissement dans des aires avec un substrat argileux représente une autre condition difficile. Il est recommandé une
relation géothecnique par un professionnel spécialisé. Sur
la base des résultats de l’enquête, le technicien définit le niveau
de poussée du terrain (élevé en présence de terrain argileux) et dimensionne le remblaiement. En particulier, le fond de
la fosse devra être recouvert de gravier lavé 2/6 et latéralement
la cuve doit être remblayée avec du gravier (diamètre 20/30
mm). Pour le remplissage et le remblaiement voir par.2.1. Sur le
fond de la fosse il est conseillé d’installer aussi un système de
drainage.
Argile
Argile
Terrain argileux
Système
de drainage
Gravier lavé 2/6
Gravier 20/30mm
3.3 POSE à PROXIMITè DE PENTE
Au cas où l’on devrait enterrer la cuve à proximité d’une pente ou dans des endroits en pente, il est nécessaire de confiner la cuve avec
des parois en béton armé, opportunément dimensionnées par un technicien spécialisé, de façon à contrebalancer les poussées latérales du terrain et à protéger l’aire contre les éventuelles infiltrations. Pour le remplissage et le remblaiement voir par.2.1.
Pente
Pente
Terrain végétal
Parois en béton.
Terrain végétal
Terrain végétal
48
Rototec
Parois en béton
MODALITéS D'ENTERREMENT
Modalités d’enterrement
4. CARROSABILITè
4.1 CARROSABILITè LéGèRE - CLASSE B125-EN124/95
- MAX 12,5 TONS
Pour adapter le site au transit de véhicules légers il faudra
réaliser, en rapport à la portée, une semelle appropriée autoportante en béton armé d’un périmètre supérieur par rapport
à la fosse de la cuve, de façon à éviter que le poids de la structure ne pèse sur le produit même. Il est conseillé de réaliser même
sur le fond une semelle en béton de 15/20 cm de hauteur et
d’étaler au-dessus un lit de gravier lavé 2/6 de 10 cm de hauteur
pour remplir les plis présents à la base de la citerne. La semelle
autoportante en béton armé et celle en béton devront toujours
être dimensionnées par un professionnel qualifié. Le remplissage de la cuve et le remblaiement doivent toujours être effectués de façon graduelle comme spécifié ci-dessus (Voir par.2.1).
Béton
Béton
Béton
Terrain végétal
Semelle en béton
Gravier lavé 2/6
4.2 CARROSABILITè LOURDE- CLASSE D400-EN124/95
- MAX 40 TONS
Pour permettre le transit des véhicules lourds sur la cuve il
est nécessaire de réaliser un coffrage en béton armé coulé
en cours d’ouvrage et une semelle appropriée en béton d’un
périmètre plus grand que la fosse de la cuve, de façon à distribuer le poids sur les parois de protection et non sur le produit.
Nous suggérons d’étaler un lit de gravier lavé 2/6 de 10 cm de
hauteur sur le fond du coffrage pour remplir les espaces des
plis présents sur la base de la citerne. Le coffrage et la semelle devront toujours être dimensionnés, en rapport à la portée,
par un professionnel qualifié. Le remplissage de la cuve et le
remblaiement doivent toujours être effectués de façon graduelle
comme spécifié ci-dessus (Voir par.2.1).
Béton
Terrain végétal
Coffrage en béton armé
MODALITéS D'ENTERREMENT
Gravier lavé 2/6
Rototec
49
Déclaration de conformité
Tableau de résistance des cuves à certains fluides et réactifs
Article 23° 60° Article 23° 60° Article 23° 60° Article 23° 60°
Vinaigre R R Amyle chlorure
R R Fer nitrate (ique)
R
R Potassium persulfate R
R
Acide acétique (10%)
R R Ammoniac (100% gaz) R R Fer sulfate (eux)
R
R Potassium sulfate (conc.)
R
R
Acide acétique (50%)
R LR Ammonium carbonate
R R Phosphate R
R Potassium sulfite (conc.)
R
R
R
R Potassium sulfure (conc.)
R
R
R
R Propylène dichlorure (100%) NR NR
Acide arsénique (toutes les con.) R R Ammonium chlorure (sol.sat.) R R Phosphate sodique
Acide ascorbique (10%)
R R Ammonium fluorure (sol.sat.)
Acide benzoïque (toutes les con.) R R Ammonium hydrate (10%)
R R Fructose R R Furfurol NR NR Propylenglycol
R
R
Acide borique (toutes les con.)
R R Ammonium hydrate (30%)
R R Gasoil autotraction* R
R Cuivre cyanure (sat.)
R
R
Acide bromhydrique (50%)
R R Ammonium nitrate (sol.sat.)
R R Gasoil usage domestique* R R Cuivre chlorure (sat.)
R
R
R R Glicérine R
R Cuivre fluorure (2%)
R
R
R R Triéthylène glycol R
R Cuivre nitrate (sat.)
R
R
R
R Cuivre sulfate (sat.)
R
R
R
R Résorcinol
R
R
R
R Saumure Acide butyrique (toutes les con.) NR NR Ammonium persulfate (sol.sat.)
Acide carbonique
R R Ammonium sulfate (sol.sat.)
Acide cyanhydrique
R R Anhydride acétique
Acide citrique (sat.)
R R Anhydride carbonique
Acide chlorhydrique (gaz sec) R R Aniline Acide chlorhydrique (toutes les con.)
Acide chlorosulfoné (100%)
R R Argent nitrate (sol.)
NR NR Air
NR NR Glycol
R R Glycol éthylénique
NR NR Glucose R
R
R R Hydrocarbures aromatiques NR NR Sels de diazo
R
R
R R Hydroquinone R
R Sidre R
R
Acide diglycolique
R R Baryum carbonate (sol.sat.)
R R Hydrogène R
R Sodium acétate
R
R
Acide fluoborique
R R Baryum chlorure (sol.sat.)
R R Encre R
R Sodium benzoate (35%)
R
R
Acide fluorhydrique (40%)
R R Baryum hydrate
R R Iode (sol. en KI)
LR NR Sodium bicarbonate R
R
Acide fluorhydrique (60%)
R R Blanc de baryte (sol.sat.)
R
R
R Sodium bichromate
R
R
Acide fluosilicique
R LR Baryum sulfure (sol.sat.)
R R Liquides développement photo R R Sodium bisulfate
R
R
R Lait
Acide fluosilicique (30%)
R R Benzène
NR NR Lessive (10%)
R
R Sodium bisulfite
R
R
Acide formique (toutes les con.)
R R Essence NR NR Levure R
R Sodium borate
R
R
Acide gallique
R R Bière
R R Magnesium carbonate R R Sodium bromure
R
R
Acide glycolique
R R Bismuth cabonate (sol.sat.)
R R Magnesium chlorure
R Sodium carbonate R
R
Acide hypochloreux
R R Borax R R Magnesium hydroxyde R R Sodium cyanure
R
R
Acide nitrique (30%)
R R Bore trifluorure
R R Magnesium nitrate
R
R Sodium chlorate
R
R
Acide nitrique (50%)
R LR Brome (liquide)
NR NR Magnesium sulfate
R
R Sodium chlorure
R
R
Acide nitrique (70%)
R LR Butanediol (100%)
R
R Sodium fers/cyanure
R
R
R R Méthylène chlorure (100%) LR NR Sodium fluorure
R
R
R R Mazout R
R
Acide nitrique (95%)
NR NR Butanediol (10%)
R R Mercure
R
Acide oxalique
R R Butanediol (50%)
Acide salicylique
R R Butyle acétate
R
R
Acide sélénique
R R Café
R R Nickel chlorure
R
R Sodium nitrate R
R
Acide sulphydrique
R R Calcium bisulfite
R R Nickel nitrate R
R Sodium sulfate
R
R
Acide sulfurique (humate)
NR NR Calcium carbonate (sol.sat.) NR NR Naphtaline LR NR Sodium hydroxyde
NR NR Sodium hypochlorite R R Nickel sulfate
R
R Sodium sulfite
R
R
Acide sulfurique (10%)
R R Calcium chloré (sol.sat)
R R Nicotine (diluée)
R
R Sodium solfure
R
R
Acide sulfurique (50%)
R R Calcium chlorure (sol.sat)
R R Nitrobenzène
NR LR Solfure de carbone NR NR
Acide sulfurique (70%)
R LR Calcium hydrate (toutes les con.) R R n-Heptane LR LR Solution savon (toutes les con.)
R
R
Acide sulfurique (80%)
R NR Calcium nitrate (50%)
R R n-Octane
R
R Solution pour photographie
R
R
Acide sulfurique (96%)
LR NR Calcium oxyde (sol.sat.)
R R Huiles minérales
R LR Solution pour placage argent R
R
50
Rototec
Déclaration de conformité
Déclaration de conformité
R = Résistant / LR = Résistance limitée/ NR = Non résistant
Article 23° 60° Article Acide sulfurique (98%)
LR NR Calcium acétate
Acide sulfureux
R R Carbone tétrachlorure
LR NR Huile de coton
R
R Solution pour placage nickel R R
Acide stéarique
R
NR NR Huile de maïs
R
R Solution pour placage or
R
R
Acide tannique R R Chlore (100% gaz sec)
LR NR Huile de ricin (toutes les con.) R R Solution pour placage cuivre R R
Eau R R Chlorobenzène
NR NR Huile d’olive
Eau de mer
R R Concentrés de cola
R Chlore liquide
23° 60° Article R R Huile de chanvre
R R Perchloréthylène 23° 60° Article 23° 60°
LR NR Solution pour placage cadmium R R NR Solution pour placage plomb R NR NR Solution pour placage etain
R
R
R
R
Eau régale
NR NR Dextrine R R Plomb acétate
R
R Solution pour placage zinc
R
R
Essence de térébenthine
LR LR Dextrose R R Plomb nitrate
R
R Etain chlorure (ique)
R
R
Agents mouillants
R R Dextrose (sol. aqueuse sat.)
R R Pyridine R
R Etain chlorure (eux)
R
R
R
Alcool amylique
R R Détergents synthétiques
R R Pulpe de fruit
R Tétrahydrofurane LR NR
Alcool butylique
R R Dibutyl phtalate
LR LR Potassium bicarbonate R R Titanium tétrachlorure
NR
Alcool dériv.huile coco
R R Dichloroéthane
NR NR Potassium bromure R Toluène LR LR
Alccol éthylique
R R Dichlorobenzène (ortho et para) NR NR Potassium carbonate R R Trichlore éthylène
NR NR
Alcool éthylique (35%)
R R Diéthylcétone
LR LR Potassium cyanure
R
R
Alcool furfurique
LR LR Diéthylene glycol
R
R Potassium chlorate
R
R Vanille Alcool méthylique (100%)
R R Diméthylamine
NR NR Potassium chlorure
R
R Vins R
R
Alcool propargylique
R R Emulsionants pour photographie R R Potassium chromate (40%) R R Wisky R
R
Alcool propylique
R R Hexachlobenzène
R R Potassium dichromate (40%)
R Xylène Aldéide acétique
LR NR Hexanol (tertiaire)
R R Potassium hexacyanoferrate II R Allun (tous les types)
R R Ether éthylique
R
R
NR NR Potassium hexacyanoferrate III R R
R
R
R
NR NR
R Zinc bromure
R
R
R Zinc carbonate
R
R
Aluminium chlorure (toutes les con.) R R Ethyle acétate
LR NR Potassium fluorure R Zinc chlorure
R
R
Aluminium florure (toutes les con.)
NR NR Potassium hydroxyde (conc.) R R Zinc oxyde R
R
NR NR Potassium nitrate
R
R Zinc sulfate
R
R
R
R
R R Ethyle benzène
Aluminium solfate (toutes les con.) R R Ethyle chlorure
Amidon (solution saturée)
Amyle acétate
R
Urée (30%)
NR
R R Fer chlorure (ique)
R R Potassium perchlorate (10%)
R
R Zinc stéréate
NR NR Fer chlorure (eux)
R R Potassium permanganate (20%)
R
R
Par la présente nous déclarons que nos citernes en polyéthylène sont appropriées à contenir du gasoil, conformément aux indications
du tableau de compatibilité au polyéthylène présent ci-dessus. Les données indiquées dans ce tableau sont uniquement à titre d’orientation car la résistance des produits aux agents chimiques est influencée par leur forme et les conditions d’utilisation. Il est notoire
que l’augmentation de la température se traduit toujours par une augmentation de l’agressivité de la substance stockée dans la cuve,
il s’ensuit que pour tous les fluides susdits, si la température d’exercice s’approche de 70°C, il est indispensable que le client, avant
l’utilisation, fasse toujours un test avec un échantillon de matériel, ROTOTEC S.p.A. ne pouvant pas, dans ces cas, offrir des garanties
précises ni s’assumer quelque responsabilité que ce soit. Veuillez contacter donc préalablement notre bureau technique.
Pour d’autres informations veuillez contacter nos bureaux commerciaux:
certains agents indiqués pourraient exiger des raccords et des joints particuliers.
NB: pour des utilisation avec des liquides autres que l’eau, considérer les éventuelles différences de poids spécifique
*Les cuves n’ont pas l’homologation des Sapeurs-pompiers pour le stockage du gasoil.
Déclaration de conformité
Rototec
51
Repères réglementaires
Décret Législatif 152/2006: “Normes en matière environnementale”
ART. 74, “Définitions”:
•
•
•
•
•
•
•
Equivalent habitant: charge organique biodégradable ayant une demande biochimique d’oxygène
(DBO5) égale à 60 grammes d’oxygène par jour.
Eaux usées ménagères: eaux usées provenant d’installations de type résidentiel et de services et
dérivant essentiellement du métabolisme humain et d’activités ménagères.
Eaux usées industrielles: tout type d’effluent provenant d’édifices ou d’installations où sont exécutées des activités commerciales ou de production de biens, différentes par leur qualité des
eaux usées ménagères et des eaux météoriques de ruissellement, incluant dans celles-ci même
les eaux qui sont entrées en contact avec des substances ou des matériels, même polluants, non
reliés aux activités exercées dans l’établissement.
Eaux urbaines résiduaires: mélange d’eaux usées ménagères, d’eaux usées industrielles et/ou
d’eaux météoriques de ruissellement acheminées dans les égouts, même séparées, et provenant
d’aggloméré.
Déversement: toute introduction d’eaux usées dans les eaux de surface, sur le sol, dans le soussol et dans le réseau d’égouts, indépendamment de leur nature polluante, même soumises à un
traitement préalable d’épuration.
Traitement primaire: traitement des eaux usées comportant la sédimentation des solides en suspension par le biais de processus physiques et/ou chimiques-physiques et/ou autres, à la suite
desquels avant le déversement le DBO5 des eaux en traitement est réduit de 20% au moins et le
totaux des solides en suspension au moins de 50%.
Traitement secondaire: le traitement des eaux usées par un processus qui comporte en général le
traitement biologique avec sédimentation secondaire, ou par un autre processus où sont en tout
cas respectés les critères du tableau 1 de l’annexe 5 de la troisième partie du décret présent.
Notes aux tableaux:
(*) Les limites pour le déversement dans les égouts indiquées au tableau 3 sont obligatoires en absence de limites fixées par l’autorité du
secteur ou en absence d’une installation finale de traitement en mesure de respecter les limites d’émission du déversement final. Des limites
différentes fixées par l’organisme de gestion doivent en tout cas se conformer aux indications de la note 2 du tableau 5 relative aux substances
dangereuses.
(1) Pour les cours d’eau la variation maximale entre températures moyennes de n’importe quelle section du cours d’eau en amont et en aval
diu point d’introduction ne doit pas dépasser les 3°C. Sur la moitié au moins de n’importe quelle section en aval cette variation ne doit pas
dépasser les 30°C et l’augmentation de température du corps récipient ne doit en aucun cas dépasser les 3°C au-delà des 50 m de distance
du point d’introduction. Pour les canaux artificiels, la valeur maximale moyenne de la température de l’eau de n’importe quelle section ne doit
pas dépasser les 35°C, cette condition est subordonnée à l’accord du sujet qui gère le canal. Pour la mer et les embouchures de cours d’eau
non significatifs, la température du déversement ne doit pas dépasser les 35°C et l’augmentation de température du corps récipient ne doit en
aucun cas dépasser les 3°C au-delà des 1000 m de distance du point d’introduction. Il faut en outre assurer la compatibilité environnementale
du déversement avec le corps récipient et éviter la formation de barrières thermiques aux embouchures des fleuves.
(2) En ce qui concerne les déversements d’eaux urbaines résiduaires, les limites indiquées au tableau 1 sont valables et, pour les zones
sensibles même ceux du tableau 2. En ce qui concerne les déversements d’eaux usées industrielles déversées dans des zones sensibles, la
concentration de phosphore totale et d’azote totale doit être respectivement de 1 et 10 mg/lt.
(3) Ces limites ne sont pas valables pour le déversement en mer, dans ce sens les embouchures sont considérées comme des eaux marines
côtières, pourvu qu’au moins sur la moitié d’une section quelconque en aval du déversement les variations naturelles de la concentration de
sulfates et de chlorures ne soient pas modifiées.
(4) En phase d’autorisation au déversement de l’installation pour l’assainissement des eaux urbaines résiduaires, par l’autorité compétente, la
limite la plus appropriée devra être fixée en rapport à la situation environnementale et hygiénique du corps hydrique récepteur et aux usages
existants. Est conseillée une limite non supérieure à 5000 UFC/100 mL.
(5) L’essai de toxicité est obligatoire. Outre l’essai sur Daphnia magna, des essais de toxicité aiguë peuvent être exécutés sur Ceriodaphnia
dubia, Selenastrum capricornutum, bactéries luminescentes ou organismes comme Astemia salina, pour déversements d’eau salée et autres
organismes entre ceux qui sont indiqués conformément au point 4 de l’annexe présente. En cas d’exécution de plusieurs tests de toxicité il
faudra prendre en considération le plus mauvais résultat. Le résultat positif de l’essai de toxicité ne détermine pas l’application directe des
sanctions prévues au titre V, mais impose l’obligation d’exécuter des enquêtes analytiques plus approfondies, la recherche des causes de
toxicité et leur élimination.
52
Rototec
Repères réglementaires
REFERENCE
STANDARDS
Repères réglementaires
Paramètre
pH
SAR
Température
Unité de
mesure
°C
Couleur
Odeur
Matériaux grossiers
Solides suspendus totaux (2)
DBO5 (comme O2) (2)
COD (comme O2) (2)
Aluminium
Arsénique
Baryum
Bérillyum
Bore
Cadmium
Chrome total
Chrome VI
Fer
Manganèse
Mercure
Nickel
Plomb
Cuivre
Sélénium
Etain
Vanadium
Zinc
Cyanures totaux (comme CN)
Chlore actif libre
Sulfures (comme S)
Sulfites (comme SO2)
Sulfates (comme SO3) (3)
Chlorures (3)
Fluorures
Phosphore total (comme P) (2)
Azote ammoniacal (comme NH4) (2)
Azote nitreux (comme N) (2)
Azote nitrique (comme N) (2)
Azote total
Graisses et huiles animales/ végétales
Hydrocarbures totaux
Phénols
Aldéhydes
Solvants organiques aromatiques
Composés organiques aromatiques totaux
Composés organiques azotés totaux
Souvent organiques azotés
Tensioactifs totaux
Pesticides phosphorés
Pesticides totaux
(phosphorés exclus)
Entre lesquels:
- aldrin
- dieldrin
- endrin
- isodrin
Solvants chlorurés
Escherichia coli (4)
100 mL
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
UFC /
notes
Essai de toxicité aiguë (5)
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
mg/L
Tableau 3
Déversement en
eaux de surface
5,5 – 9,5
Tableau 3
Déversement dans
égouts publics (*)
5,5 – 9,5
(1)
Ne pas perceptible avec diluition
1:20
Ne doit pas être fastidieux
Absent
≤ 80
≤ 40
≤ 160
≤1
≤ 0.5
≤ 20
≤ 0.1
≤2
≤ 0.02
≤2
≤ 0.2
≤2
≤2
≤ 0.005
≤2
≤ 0.2
≤ 0.1
≤ 0.03
≤ 10
≤ 0.1
≤ 0.5
≤ 0.5
≤ 0.2
≤1
≤1
≤ 1000
(1)
Ne pas perceptible avec diluition
1:40
Ne doit pas être fastidieux
Absent
≤ 200
≤ 250
≤ 500
≤2
≤ 0.5
Tableau 4
Epandage au sol
6-8
10
Absent
≤ 25
≤ 20
≤ 100
≤1
≤ 0.05
≤ 10
≤4
≤ 0.002
≤4
≤ 0.2
≤4
≤4
≤ 0.005
≤4
≤ 0.3
≤ 0.4
≤ 0.03
≤ 0.5
≤1
≤ 0.05
≤2
≤ 0.2
≤ 0.2
≤ 0.1
≤ 0.1
≤ 0.002
≤3
≤ 1.0
≤ 1.0
≤ 0.3
≤2
≤2
≤ 1000
≤ 1200
≤ 1200
≤6
≤ 10
≤ 15
≤ 0.6
≤ 20
≤ 12
≤ 10
≤ 30
≤ 0.6
≤ 30
≤ 20
≤ 0.5
≤1
≤ 0.2
≤ 40
≤1
≤2
≤ 0.4
≤ 0.5
≤ 0.2
≤ 0.5
≤ 0.5
≤ 500
≤ 200
≤1
≤2
≤5
≤ 15
≤ 0.1
≤ 0.5
≤ 0.01
≤ 0.01
≤ 0.1
≤2
≤ 0.10
≤ 0.2
≤4
≤ 0.10
≤ 0.5
≤ 0.01
≤ 0.05
≤ 0.05
≤ 0.05
≤ 0.01
≤ 0.01
≤ 0.002
≤ 0.002
≤1
≤ 0.01
≤ 0.01
≤ 0.02
≤ 0.02
≤2
L'échantillon n'est pas acceptable
quand, après 24 heures, le nombre des organismes immobiles est
égal ou supérieur à 50% du total.
L’échantillon n’est pas acceptable
quand, après 24 heures, le nombre des organismes immobiles est
égal ou supérieur à 80% du total.
Repères réglementaires
Rototec
L'échantillon n'est pas acceptable
quand, après 24 heures, le nombre des organismes immobiles est
égal ou supérieur à 50% du total.
53
Notes
54
Rototec
NOTES
Notes
NOTES
Rototec
Rototec
55
55
Notes
56
Rototec
NOTES
ION
DIV
PU
R AT
DIVISION èPURATION
è
ISION
N
EAU
DIVISION EAU
DI V I S
IO
TA
NK
INFINITANK
I
IV
ISION Dé
C
D
DIVISION DéCO JARDIN
O
J AR D I N
INFIN
Rototec S.p.a.
via dell’Artigianato, 6
61020 Lunano (PU)
tel. (+39) 0722 7228
fax (+39) 0722 70599
www.rototec.it
info@rototec.it
Rototec S.p.A. è un azienda
B
www.tubi.net
Certificato N° IT231900
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising