Pratique : la réforme des rythmes scolaires

Pratique : la réforme des rythmes scolaires
P
La réforme
ratique
des rythmes scolaires
La municipalité met en place
l'organisation de la réforme
des rythmes scolaires
décidée pendant le processus
de concertation des familles
et de l'ensemble
des acteurs concernés.
Sur les trois possibilités présentées lors de la réunion
publique du 10 juin dernier, les participants ont voté
pour l'organisation horaire suivante :
Les heures d'enseignement obligatoires
sont réparties
sur quatre jours et demi dans la semaine :
De 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30
sur deux journées.
De 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 15 h
sur deux autres journées.
De 8 h 30 à 11 h 30 le mercredi.
Texte/Photo : MF Nunez/M Rodriguez
Une large
concertation
Depuis la publication du décret imposant aux communes la
mise en place de la réforme des rythmes scolaires, la municipalité a organisé une large concertation des parents d'élèves,
des équipes éducatives, des associations et clubs sportifs, des
centres sociaux et des personnels communaux.
Quatre réunions publiques, les interventions auprès du directeur académique des services de l'Éducation nationale, la
mobilisation des parents d'élèves à Port de Bouc comme les
nombreux mouvements en France n'auront pas réussi à faire
revenir le gouvernement sur cette réforme, ni à obtenir un
aménagement particulier. Au contraire, l'Inspection académique a même ordonné aux communes de transmettre, au
mois de juin, l'organisation horaire qui sera effective à la rentrée de septembre 2014.
Ainsi, la commune était placée devant un dilemme : soit refuser de mettre en place les temps d'activités périscolaires (TAP)
pour montrer son mécontentement et laisser l'Inspection académique décider seule de l'organisation horaire hebdomadaire sans prévoir de véritable solution pour les familles ; soit
réfléchir collectivement à une organisation horaire qui soit la
mieux appropriée aux enfants et la moins pénalisante pour
les parents, tout en maintenant la mobilisation pour une
réforme de l'école qui réponde aux enjeux de réussite scolaire
pour tous les élèves. C'est cette deuxième option qui a été
retenue par la municipalité, conformément aux questionnements et aux problématiques exprimées pendant la durée de
la concertation.
14 Port d’attache
L’organisation
retenue
« Ce scénario correspond le mieux aux préconisations formulées lors des ateliers de concertation sur le Projet éducatif de
territoire, à savoir : le respect du temps de sieste de l'enfant, la
régularité des horaires tout au long de la semaine, la sécurisation des transports entre les différents temps d'activité et la
non-multiplication des adultes référents. Notre territoire est
riche d'associations et de structures en direction de l'enfance et
la municipalité n'a pas attendu la réforme pour intervenir sur
les temps scolaires ou organiser des temps périscolaires,
notamment en collaboration avec les centres sociaux pour les
aides au devoir par exemple. Nous pouvons heureusement
nous appuyer sur ces atouts et les mobiliser sur les TAP. Je tiens
à remercier tous les acteurs du territoire concernés par la
réforme et les agents de la ville, pour avoir participé à cette
démarche démocratique et constructive pour défendre un
objectif commun, l'intérêt des enfants, même dans le cadre
d'une réforme qui n'est pas à la hauteur des enjeux de réussite
scolaire et qui risque de creuser les inégalités entre les territoires et donc entre les enfants. Notre engagement collectif en
faveur de l'éducation populaire nous a permis de trouver une
solution acceptable » précise Monique Malaret, adjointe déléguée aux affaires scolaires et à la petite enfance.
Les parents, de leur côté, ont prévenu qu'ils continueraient
leurs actions pour faire grandir encore la mobilisation :
« Dès septembre, même avec la meilleure
organisation possible, tous les parents
vont toucher du doigt concrètement la réforme.
Nous n'avons pas été entendus
mais si nous sommes plus nombreux,
ils finiront bien par nous entendre »
prévient une maman.
Les TAP,
mode d’emploi
Pour aider au mieux les familles face à cette modification de
l'emploi du temps scolaire, la Ville met en place et prend en
charge financièrement les TAP entre 15 h et 16h30 pour les
élèves des maternelles et primaires à partir de 3 ans révolus.
Ils sont facultatifs et gratuits, mais si vous souhaitez inscrire
votre enfant, il faudra le faire en mairie au service des affaires
scolaires avant le 31 juillet 2014 pour le premier trimestre.
Ces temps périscolaires s'articulent autour d'un parcours de
découverte autour de la maîtrise de la langue, de la découverte scientifique et technique et de l'usage du numérique,
d'activités sportives et physiques, d'éveil artistique et culturel, d'ateliers autour de la citoyenneté et de l'environnement
et de loisirs divers. Ils fonctionnent pendant toute l'année
scolaire mais les inscriptions se font trimestre par trimestre
pour mieux adapter l'organisation des activités. « Il ne s'agit
pas de faire des activités à la carte, mais d'inscrire les
enfants dans un parcours d'animations leur permettant de
s'initier à des choses qu'ils n'ont pas l'habitude de faire et
développer leur autonomie », indique Farid Roguiaï, responsable du service éducation de la ville.
Les 2 journées où les TAP ont lieu
de 15 h à 16 h 30 sont déterminées par secteurs :
Secteur 1 :
Arcades, Louise Michel, Marcel Pagnol,
Romain Rolland et Lucia Tichadou.
Les TAP sont proposés les mardis et vendredis
pour la rentrée scolaire 2014.
Secteur 2 :
Anatole France, Marguerite Blouvat, Victor Hugo,
Jean Jaurès et Josette Reibaut.
Les TAP sont proposés les lundis et jeudis
pour la rentrée scolaire 2014.
Après 16 h 30, les élèves reprennent leurs activités habituelles : fréquentation des clubs, des centres sociaux ou
retour chez leurs parents. Le mercredi, une garderie est
assurée au sein des centres sociaux de 11 h 30 à 12 h 30
pour permettre aux parents de récupérer leurs enfants
pour le déjeuner. Puis, les élèves poursuivent leurs activités
habituelles des mercredis après-midi.
Retrouvez tous les détails de l'organisation
dans la plaquette sur les rythmes scolaires,
disponible en mairie et sur www.portdebouc.fr
Port d’attache 15
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising