PETIT R0 ERT - Les Messageries ADP

PETIT R0 ERT - Les Messageries ADP
 LE , NOUVEAU
PETIT RODERT
de la langue française
Mode
d’emploi
Pare E
JE
FAT AYP +
D leRoberr
jur Ге 60000 e
Connaissance
=
(4)
A
=
Ha)
р че
©
3
BD
[Fit
ih
Ju
Etymologie
Le Petit Robert | Mode d’emploi
Le lexioue du diCTIONNAIRE
ABREVIATION Les mots fréquemment uti-
lisés apparaissent sous une forme abrégée :
marques, indications grammaticales (n., v.,
adj., réfl...), etc. La liste des abréviations figure
dans les annexes*, en début d'ouvrage.
ANNEXES Situées en début et en fin d'ouvra-
ge, elles ne font pas partie du corpus du dic-
tionnaire. Elles donnent des informations uti-
les á la consultation du dictionnaire (préface,
tableau des signes phonétiques*, des abrévia-
tions* employées...) et á la compréhension
du fonctionnement de la langue (tableaux de
conjugaison, dictionnaire des suffixes, accord
du participe passé...).
ARTICLE Il est formé de l'entrée* et du déve-
loppement dont elle fait l’objet.
ENTRÉE Unité signifiante traitée par le dic-
tionnaire ; c’est l’un des « mots» qui font
l'objet d’un article* et sont classés par ordre
alphabétique. L'ensemble des entrées forme la
nomenclature* du dictionnaire.
ÉTYMOLOGIE La rubrique étymologique
nous renseigne sur l’origine du mot, sur son
histoire. L'aspect historique est précédé de la
datation du mot, c’est-à-dire de la date de sa
première attestation repérée en français. Les
différents sens d’un mot suivent générale-
ment un ordre chronologique, du plus ancien
au plus récent.
LEXICOGRAPHE Spécialiste qui fait un dic-
tionnaire de langue. Émile Littré, Paul Robert,
Alain Rey sont des lexicographes.
NOMENCLATURE Liste de toutes les entrées*
du dictionnaire. Un dictionnaire pour adultes
comprend de 40000 à 100000 entrées, un
ouvrage pour enfants environ 20 000.
PHONÉTIQUE L'alphabet phonétique interna-
tional (API) est un ensemble de signes spéciaux
qui permettent de noter la prononciation. La
phonétique est très utile car des sons corres-
pondent à des graphies différentes (ex. le son
[f] s'écrit f ou ph) et une même graphie peut
se prononcer de manière différente (la lettre
s, selon sa position dans le mot, se prononce
[s] ou [z]). La phonétique lève ces ambiguïtés
puisqu’a un son correspond un signe et à un
signe correspond un son. Comparer les systè-
mes graphique (oiseau) et phonétique ([wazo]).
La liste des signes phonétiques se trouve dans
les annexes*, en début d'ouvrage.
RENVOI Matérialisé par une fleche, il dirige le
lecteur vers un autre article* ou il trouvera des
informations complémentaires. Les renvois
font partie du réseau analogique.
TITRE COURANT Chacun des deux mots situés
en haut de page, aux extrémités opposées d’une
double page. Ainsi les mots léger et légume sont
les titres courants de la double page 1440-1441,
ce qui signifie que la page 1440 débute par le
mot LÉGER et que la 1441 finit par LÉGUME.
VARIANTE Lorsqu’un mot peut s’écrire de plus
d’une façon, les variantes sont signalées en en-
trée* (ex. CLÉ ou CLeF), après l'entrée (LUMBAGO,
var. LOMBAGO) Où sous forme de remarque (LUFFA
— On écrit aussi loofa.).
Dans le texte qui suit, l’astérisque placé après un mot renvoie à ce lexique.
& [Robert
rd
Edito
Le Nouveau Petit Robert de la langue française est un
témoignage unique de la richesse du français, de sa vitalité,
de son lien avec la justesse de l’expression et de la pensée.
Ce mode d'emploi s'adresse à tous ceux qui souhaitent
une découverte plus rapide et plus riche du Petit Robert.
Pour utiliser ce dictionnaire avec efficacité, pour accéder
à toutes ses ressources, il importe de bien connaître
sa structure. Tel est l’objectif de ce mode d’emploi.
Вр.
Tee
pi
Le Nouveau Petit Robert | Mode d’emploi
Voyage AU pays des
diCTIONNAIRES... ET des MOTS
+ Le Nouveau Petit Robert est un dictionnaire de langue
Un dictionnaire de langue, c’est quoi ? C’est un dictionnaire qui parle des mots de la langue
et de leur emploi. || va donc fournir des informations concernant ces mots, à la fois sur la forme
et sur le sens : la façon dont ils s’écrivent, dont ils se prononcent, la classe de mots à laquelle
ils appartiennent, leur genre, leur origine étymologique* et leur date d'apparition en français, leur(s)
définition(s), leur contexte d’emploi. De nombreux exemples d’usage, des citations d'auteurs, des
synonymes et des contraires (s’il y en a), des précisions grammaticales enrichissent les définitions.
Ce type de dictionnaire peut également situer le mot dans sa famille, donner ses dérivés et ses
composés.
Bref ! Un vrai guide de voyage au pays des mots.
+ Dictionnaire et autres ouvrages de référence
| ne faut pas confondre le dictionnaire de langue avec l'encyclopédie ou le dictionnaire
encyclopédique. L'encyclopédie parle de toutes les connaissances humaines, du monde qui
nous entoure. Ce type d'ouvrage est illustré. L'ordre peut être alphabétique ou thématique.
Le dictionnaire encyclopédique donne des renseignements sur les choses, les idées désignées par
les mots ; il traite aussi des noms propres. Il est illustré par des cartes, des schémas, des tableaux,
des dessins, des photos. Les informations sur la langue sont succinctes.
Le Petit Robert est un dictionnaire de langue : la description est complète et
précise, a la fois historique, phonétique, sémantique, orthographique, grammaticale,
morphologique, analogique, littéraire.
В Le bon choix Dans un
© leRobert
dictionnaire _ Dans di
de langue encyclopédie
© Où trouver cette information ?
Une citation de Racine avec le mot passion
La formule pour calculer le volume du cône
L'origine du mot narcissisme
Les contraires du verbe connaître
Les homonymes du mot verre
La date d’apparition du mot guillotine
Le sens ancien du mot amant rencontré dans une pièce de Molière
La prononciation du mot gageure
La description du cycle de l’eau
Ladjectif savant correspondant au mot oreille
Des synonymes familiers de l'adjectif riche
©) Vrai ou Faux?
Vrai Faux
Une encyclopédie est toujours classée par ordre alphabétique.
Un dictionnaire de langue permet de comprendre l’origine
des mots et leur histoire.
La conjugaison des verbes est indiquée dans un dictionnaire de langue.
В Ач secours !
Le Petit Robert peut-il
O Jaiun probléme m'aider a le résoudre ?
Oui Non
Pour décrire une pieuvre, je ne sais pas si je dois dire de longues tentacules
ou de longs tentacules
Je ne souhaite pas employer l'anglicisme container ; par quel mot le remplacer ?
Je ne comprends pas pourquoi le neuvième mois de l’année s'appelle septembre
Puis-je utiliser le mot gueule dans un document soigné ?
Le Nouveau Petit Robert | Mode d’emploi
En Feuillerant Le
Nouveau Petit Robert
+ Vue d'ensemble
Si quelques milliers de mots suffisent à la communication quotidienne, la langue française offre un
vocabulaire beaucoup plus riche : Le Petit Robert contient 60000 mots correspondant 4 300 000 sens
différents. L'ensemble de ces mots est appelé la nomenclature“ du dictionnaire.
+ Une langue vivante
Une langue évolue en permanence. Ainsi, chaque année, la nomenclature* du Petit
Robert s'enrichit de mots nouveaux qui désignent des réalités ou des idées récentes: altermondialiste,
bioterrorisme, cybercafé, exoplanète, internaute ou microcrédit, par exemple, ont été intégrés récemment.
Mais la richesse d'une langue c'est aussi son passé, les réalités d'autrefois (brigandine, cuvier, escot...) ou
les mots sortis de l’usage (apothicaire, bièvre, goupil...) et remplacés par d’autres façons de dire.
Le français se parle en différents points du globe, avec des nuances présentes dans
Le Petit Robert : la francophonie est présente avec l’aréna canadienne, la cacaille belge, le grimpion suisse,
l’essencerie africaine qui apportent leur richesse, comme les mots des régions de France : le jacquet
normand, le chouchen breton, la cébette provençale, les courées du Nord.
Le français est constitué de nombreux emprunts aux langues du monde, certains très anciens :
paquebot de l'anglais, cobalt de l'allemand, caleçon de Vitalien, embargo de l'espagnol, pintade du portugais,
litchi du chinois, pagaie du malais, ski du norvégien, hasard de l'arabe, éden de l'hébreu, pyjama de
l’hindoustani, boulevard du néerlandais, musc du persan, tsunami du japonais, hévéa du quechua, mocassin
de l'iroquois… Ces origines si diverses sont à découvrir en consultant la rubrique « étymologie* ».
Pour s'exprimer efficacement il faut s'adapter 4 la situation de communication, au niveau
de langue comme au domaine du savoir. Amocher, costaud sont des mots familiers, tandis que acacia ne
désigne pas le méme arbre pour un botaniste et un non-spécialiste.
Le Nouveau Petit Robert contient 60 000 mots et les évolutions les plus récentes de
la langue francaise (nouveaux mots, sens, expressions...).
Le francais vit a travers ses nouveaux mots, ses termes anciens, ses emprunts et son
usage a travers le monde.
© leRobert
+ Le français en mouvement
D Retrouvez sur la carte quelques emprunts du français aux langues des pays suivants :
RE Italie, HE Espagne, E Portugal, ME Allemagne, HE Grande-Bretagne et IN Pays-Bas.
D Retrouvez également des mots frontaliers.
D Enfin, découvrez des mots communs avec le Canada.
+1
CANADA
baladodiffusion
courriel
gratuiciel
ROYAUMEUNI
* chicon « endive »
« aubaine « article e ramassette « pelle
FF en promotion » à poussière » bolwerc
Etiquette » bec « baiser » mannekijn
de = « carrousel « manége » NBELGIQUE “— REL
palais —
Handball
Käppi
trinquen
Walzer
* catin « poupée »
» gadelle « groseille »
| « carreauté « à carreaux » fr
sorteur E
« qui aime sortir » )
* brailler « pleurer »
® (° branler « hésiter » Lat
ALLEMAGNE
AN Y 35 y | 9 8 ) a v a |
Y TA ons BRETAGNE i 4 A E ЛК 1
sv... e acquarelle
- jambette « croc-en-jambe » he | bambin
* perchaude « perche (poisson) » L CENTRES | banqueroute COME /
Ts = = boulevard » | ол | Fruitiare \
s "a $ <= nea « fromagerie » §
mont \ carapace ‚ SEN
) cigare
5, —chanres, „ handball A RHÔNE \
N mem cn. jonquille = -
16 E 3 képi ITALIE
„мн | Mannequin Æ Ё
gneiss NS acquarella
CINONDE N ot ARDECHE bambino
= > pac. ” N bancarotta
trinquer capriccio
| ALPES-MANITIMES
| Awesoe No 0
| HAUTE-PROVENCE Г
y oa J
: X
PYREMEES-
ORIENTALES
oh
PORTUGAL
ESPAGNE
E НВ
marmeladz
carapacho
pintada P
cigarro
junquillo
Le Nouveau Petit Robert | Mode d’emploi
ARRET SUR PAGES
+ Que trouve-t-on dans une page ?
Des entrées, ce sont les « mots » que l’on cherche à l’ordre alphabétique. L'ensemble des entrées
forme la nomenclature* du dictionnaire. Les informations qui suivent l'entrée forment avec elle un
article* du dictionnaire.
L’entrée peut être :
un mot simple, c’est le cas le plus fréquent : fleur, courir, magnifique, beaucoup
composée de plusieurs mots : chemin de fer, arc-en-ciel, reculons (à)
un élément de formation : hyper-, -phagie ; ces éléments n’existent qu’en liaison et s'emploient
associés avec un autre élément ou avec un mot.
A Á noter : L'entrée peut étre double lorsque deux facons d'écrire sont possibles; il s'agit alors
de variantes* orthographiques.
Titre —
courant
Homonymes
homographes q
1854
PEPIE [pepi] n. f. - 1279 + latin populaire “pippita, de “pttita, latin
classique pituita pítuite # 1 7001. Induration de la muqueuse de
la langue chez certains oiseaux. # Z nc. (1580) Avoir la pépie :
avoir très soif. «tout le monde tirait la langue; on avait la
pépie » Bauzac.
PÉPIEMENT {pepimä] n. m. — 1611 + de pépier m Action de
Pé
pépier ; petit cri с jeunes oiseaux. > cuicui. — sréciALT Cri du
moineau, du pouss
PÉPIER [pepje] v. intr. (7)—1550: pipier xn" di
pepp-, altération de “pipp- — piper = Pousser de petit cris Ft
et aigus (en parlant des jeunes oiseaux), » crier. Le pinson et
le canari « Pépiaient gaiement » VERLAINE.
©1 PÉPIN [pep£] n. m. — v. 1175 = d'un radical expressif “pep- «petit »
#1 tor. Graine de certaines baies [lorsqu'il y en a plusieurs).
Les grains de café, de poivre sont des pépins. * cour. Pépin (au
sens bot.) et toutes les petites graines relativement molles.
Pépins de citron, de pomme, de melon. Huile de pépins de raisin.
Fruits à pépins et fruits à noyaux. Ôter les pépins. » épépiner.
Mandarine, raisin sans pépins (de variétés hybrides stériles!
=2 (1889) FIG. et VX Avoir un pépin pour qqn. » béguin. + Mob.
Ennui* imprévu, complication, difficulté, * ennui, tuile. //
nous arrive un pépin.
2 PEPIN [pepi] n. m. - 1847 du nom d'un personnage de vaudeville
(1807) # Fam, Parapluie. > pébroc.
PÉPINIÈRE [pepinjer) n. f. — 1333 © de 1 pépin #1 Terrain où
l'on fait pousser de jeunes arbres destinés à être repiqués ou
à servir de porte-greffes ; ensemble des arbres qui poussent
sur un tel terrain. Semer en pépinière. Pépinière forestière.
Pépinière d'ornement, #2 (xvr-xvu“) пс. Établissement, lieu qui
fournit un grand nombre de personnes propres à une pro-
fession, un état. » vivier. « Le petit séminaire de Paris n'avait
вн income là | | ane la néninière doc nrêtres de Paric à Revaw
LE NOUVEAU PETIT ROBERT
PEPTIQUE [péptik] adj. — 1752 ; n. 1694 » ce qui opère la coetion des
humeurs » e de pepsine # DIDACT, (BIOCHIM.. MÉD.). Relatif à la pepsine.
Digestion peptique, qui se fait dans l'estomac sous l'effet de
la pepsine, — PAR ext. Qui
Troubles peptiques.
PEPTONE {pepton] n. f. — 1857 + allemand Pepton, du grec pep-
tein «digérer» = giocHM. Mélange obtenu par la dégradation
des viandes sous l'effet d'enzymes (pepsine, pancréatine,
rpm Milieu de culture á la peptone. Administration
de peptone pour désensibiliser des allergiques,
4
PEPTONISATION [péptonizasj5] n. f.—1882 o de peptone = ВЮСНМ.
Dégradation des viandes en peptone.
PÉQUENAUD, AUDE [pekno, od] n.— 1936; péguenor 1905 + d'un
radical pekk «petit. chétif» » 2 pékin = FAM. et PÉ). Paysan, rustre,
> bouseux, plouc. Des péquenauds. adj. Ce qu'il est péquenaud !
— On écrit aussi péquenot. n. m
PÉQUET ou PEKET [реке] п. m. — 1839 + mot wallon « genévrier »
et « eau-de-vie de genidyres, du atin populaire pekkare piquer “
genévner pet RÉGION
(Ardennes ; Wallonie) Eau-de-vie ie grain, aromatisée aux Dates
de genévrier, > geniévre, schiedam. «ce Langlois, quand on
l'a quitté, il aurait pu nous proposer un verre de péquet!»
M. BLANCPAIN.
PÉQUIN > 2 PEKIN
PÉQUISTE [pekist] n. et adj. — 1968 + de P(arti) Mm » = Se
dit des membres et de la politique du Parti
PER-®s Préfixe exprimant un excès de la quantité nor-
male d'un élément dans un composé chimique : peracide
peroxyde, persulfate, etc.
Se ое Mot
simple
—— Variantes
= Élément
+ Point de repère
D Le titre courant placé en haut de page facilite la recherche : pépin est après pépie
D Lorsque deux mots s’écrivent de manière identique, ce sont des homonymes homographes.
Chaque entrée est précédée d’un numéro 1.voile nm 2.voile nf
D Les homonymes sont des mots de sens différent, qui se prononcent de la même manière
(homophones) ou non, s’écrivent de la même manière (homographes) ou non. Lorsque deux mots
s'écrivent de manière identique, les homographes sont présentés les uns à la suite des autres,
chaque entrée étant précédée d’un numéro : 1.voile nom masculin 2.voile nom féminin. Les homonymes
homophones, qui posent des problèmes à l'écrit, sont signalés en fin d'article, précédés de l'abréviation hom.
© leRobert
| EXERCICES
Dans cet extrait je trouve : EST 2270
ROSSINANTE (rosinat] n. f. — 718 + altération, d'apres rose, de
= le titre courant : | l'espagnol Rocinante, nom du cheval de don Quichotte (Rossinante
1614), de rocin «roussins = wetu Mauvais cheval, maigre et
poussif. » rosse (1°),
= un homonyme homographe: .........ooeoc. 1ROSSOLIS [os5li] n. m. 1669 + latin médiévalros solis «rosée du
— soleil» = Bor, > droséra.
m des homonymes homophones: 2 ROSSOLIS [rosoli] n. m. — 1655 + de 1 rossofis, de l'italien rosolio
= ANCIENNT Ratafia de roses et de fleurs d'oranger fabriqué
h h surtout en Italie et en Turquie au XIX" s,
= Une variante orthographique : ooo
Erpsig RÖSTI cu RESTA [noi RESti] n. m. — 1899 reuchties © suisse
. allemand róschti = rÉGION. (Suisse) Galette de pommes de terre
m l'article le plus long : rapées isolée à la potle. Des rástis.
ROSTRAL; ALE; AUX [rostral, 0] adj. — 1663 : Барах ху" o derostre
l'entrée la plus | . =1 ana. kom. Omé d'éperons de navires. Colonne rostrale,
= ! entrée la plus longue : te en souvenir d'une victoire navale. = 2 anar. En forme
m l'entrée la plus courte : ROSTRE (ея) Pm. x, repris 720 ainrosirum «bes. éperon
1 ANTIO. ROM.
m un élément: rons pris aux navires ennemis. + mrcuit, Ornement en forme
de bec, d'éperon. #2 (1812, d
pointue, en avant de la tête, Le rostre d'un espadon, d'un mar-
Jin. oem de T4 carapace thoracique [de certains
crustacés]. — Pièce buccale pointue (de certains insectes
[rhynchotes]). > stylet.
—ROSTRE = Elément, du latin rostrum « bec » : conirostre,
dentirostre.
1ROT [ro] n. m. - rouz plur. xiir + latin ructus (-> éructer), altéré en
ES ade me pets à Rapultton pos où tis beth te
stomacaux par la bouche. » éructation, renvoi. Faire, lâcher un
rot. » roter. « Avec quelques rots discrets de bonne digestion »
Romains. Faire faire son rot à un bébé. > raw. rototo. m nom. Rho, rôt.
2 ROT [rot] n. m. — 1875 + mot anglais « pourriture » = Ackic. Maladie
eryptogamique de la vigne, pourriture des grains de raisin.
= HOM. Rote.
Quel est le point commun entre ces maladies ?
aortite e appendicite e bronchite e otite
et entre ces mots ?
Je vérifie mes hypothéses en consultant Le Nouveau Petit Robert.
Le Nouveau Petit Robert | Mode d’emploi
Au cauR d'un ARTICLE
{8 Musique facile, sans valeur artistique.
6— MUSIQUETTE [myziket]
+ Carte d’identité
Tous les articles* du Nouveau Petit Robert débutent de la même manière : une série d'informations
constituant la carte d'identité du mot.
L'entrée @ indique l'orthographe du mot (ou les graphies en cas de variantes). Elle est suivie de
la prononciation ©, indiquée par des signes phonétiques* entre crochets. Viennent ensuite des
renseignements grammaticaux sur la nature, le genre et parfois le nombre du mot@. Les verbes sont
suivis d'un numéro qui renvoie à des modèles de conjugaison dans les annexes* en fin d'ouvrage.
Vient ensuite la rubrique étymologiqueŸ : elle comprend la datation du mot (c'est-à-dire la date de sa
première attestation connue en français) puis l’origine du mot.
+ En quête de sens
L'analyse du sens commence ensuite, par un carré noir, un chiffre arabe ou romain (1 ou |) ©, qui
précède la première définition“. L’analyse sémantique est particulière à chaque mot. Au minimum,
elle est constituée par une définition qui précise le sens du mot.
Si le mot a plusieurs sens (on parle de polysémie), chacun est numéroté (1, 2...) avec une marque
double pour des sens très distincts (I, 1, 2... II, 1, 2..). Un cas fréquent est le passage du premier sens
(le sens propre) à un sens figuré, repéré par la marque Fic.
FLAIR [Пек] п. т. — 175 + de flairer # 1 Faculté de discerner par
l'odeur. » odorat. Le flair du chien. « Si j'en crois mon flair de
vieux renard, nous aurons à diner une poularde d'un fumet dé-
licat » France. #2 fic. Aptitude instinctive à prévoir, deviner.
> clairvoyance, intuition, perspicacité ; feeling. Avoir du flair (cf.
Avoir du nez*, le nez* fin, le nez* creux). Manquer de flair.
« Cela ne se voyait point d'une façon manifeste, éclatante ; mais,
avec son flair inquiet, elle le sentait et le devinait » MAUPASSANT.
Dans le cas de mots très polysémiques, pour trouver rapidement ce que l'on cherche dans ces articles*
longs, un plan aide à se repérer. Ce plan peut s'appuyer sur :
m le sens : ÂGE | Durée de l'existence || Division historique
m la grammaire : MOUILLER I verbe transitif II verbe intransitif III verbe pronominal se MOUILLER
m des exemples : PAPIER I LE PAPIER, DU PAPIER II UN PAPIER, DES PAPIERS.
© leRobert
+ Le mot dans tous ses états
Pour montrerle moten situation, en contexte, signaler un accord délicat, une construction grammaticale,
la variation morphologique, les exemples sont très utiles. La citation, extraite de l’œuvre d'un auteur
francophone, est un exemple particulier, car il est signé. Elle est présentée entre guillemets et suivie du
nom de son auteur. La locution, l'expression, le proverbe sont des exemples figés. Exemples, citations
et locutions sont composés en italique.
Définition
Qui appar- |» Locution
tien ar i GR liado et bins poèmes ZZ
No «2 Qui est ти d'Homeére, de sa maniére.
—e Personnage homérique. Lutte homérique. + Loc. (1836) Rire ho- * e
mérique : fou rire bruyant, pareil à celui qu'Homère prête | Citation
aux dieux de l'Olympe. « un éclat de rire immense, homérique, © to
olympien » GauTier.
+ D’un mot à l’autre
L’analogie dans Le Petit Robert met en relation des mots qui présentent des ressemblances, des
correspondances de forme et/ou de sens mais qui sont séparés par les contraintes de l'ordre
alphabétique.
Les renvois font partie du réseau analogique. Ils comprennent des mots liés à l'entrée par une relation
de sens (synonymes) ou par une association d'idées (champ lexical ou analogie). Ils permettent
d'aller du connu vers l'inconnu, de trouver un mot oublié ou ignoré.
Les synonymes sont présentés à la suite d’une flèche, en caractères gras. Les contraires sont cités
en fin d’article* ; leur ordre suit celui des sens faisant l’objet d’une définition.
DROLEMENT [drolmá] adv. — 1625 + de drôle (1) * 1 Rare D'une
manière amusante. Gautier « à | ааани
drôlement raconté comment son pere, pour l'obliger à écrire,
l'enfermait sous clef» Hevrior, #2 (1845) cour. D'une manière
bizarre. Elle est drôlement accoutrée. Vous vous
comportez drôlement. x3 (1310) FAM. teat De manière ex-
ouordisaire, , di 1 ni
|_Contraires
fichtrement it, | La prix ont t drôlement aug-
menté | 2 1 fait drolement froid aujourd'hui. Elle 1
est deslement bien. > jolimen T
défaitiste » SarTrE, m CONTR. Tristement. Normalement Peu,
Lautre type de renvois permet d'accéder a un riche vocabulaire thématique. Ainsi, l’article CHEVAL
renvoie notamment aux mots désignant les couleurs de la robe (alezan, aubére, bai, isabelle, louvet,
miroité, 1. pie, pinchard, pommelé, rouan, rubican, tisonné), les allures (amble, aubin, canter, galop, 1. pas,
train, trot), les soins (bouchonner, brosser, étriller, panser ; lad, palefrenier), le logement (haras ; écurie ;
2. box), évoquant les courses (hippique ; course, turf), etc.
Le Nouveau Petit Robert | Mode d’emploi
EN À la loupe
PACIFIER (pas
; Ramener à l'état de paix [un pays, un SUBEN
«il 7 ili Sicile tant par la force que par la clémence»
GAUTIER: p. p. adj. Zone pacifiée. PAR EUPHEM. Rétablir l'ordre, —
reduire la rebellion dans un pays). =2 ric. Rendre calme.
'est-bon d'avoir Denuenno
ANT. M CONTR. Agiter, attiser. 0
Br — ABSOLT « Vous ne savez
© J’associe a chaque information le bon numéro
a) l’entrée :
b) une définition :
c) la prononciation en alphabet phonétique*
international :
d
e
des synonymes :
des contraires :
—
f) une flèche renvoyant à des mots
de sens proche :
un exemple du deuxième sens : ……………………
—
5
À QCM
© Je coche la bonne réponse
Comment peut-on reconnaitre les synonymes ?
Comment peut-on reconnaitre les exemples ?
Comment peut-on reconnaitre
une citation littéraire ?
A quel endroit se trouve l'indication
de la prononciation ?
Quel signe précède les renvois ?
h) l'annonce du premier sens :.………………………………
i) des informations sur l’histoire du mot
(datation, étymologie*) ........................e....
j) Une citation signée par un écrivain : ...............
k) l'annonce grammaticale, ce mot est
un verbe transitif : ausser
I) le nom d’un écrivain : resserre
m) le numéro qui indique le modèle
de conjugaison :
1 Ils sont en italique 3 Ils sont en gras
[_H Ils sont en italique [_] Ils sont en gras
1] Elle est en italique gras
Г) Elle est en italique entre guillemets
[_} Après la définition [_] Après l’entrée
[_} Une flèche [_} Un carré
Au caur d'un article (2)
© leRobert
+ D’un usage à l’autre : les marques
En plus de leur(s) sens courant(s), les mots peuvent posséder des usages particuliers dont
il faut tenir compte pour bien comprendre et adapter son expression (à l'oral comme à l’écrit).
Dans ce dictionnaire la définition est alors précédée par une ou des marques.
Ces indications sont en petites capitales, ce sont souvent des abréviations*.
Elles concernent l’usage qui peut varier selon :
le temps : chose du passé aujourd'hui disparue (ANCIENNT « anciennement »), mot ou sens
qui n’est plus d'usage courant (viEILL) ou qui ne s'emploie plus (vx « vieux »))
l’espace : RÉGION. « régional » (suivi d'un nom de région ou de pays)
le niveau de langue, la situation de communication. (LITTER. « littéraire », FAM. « familier »,
ARG. « argotique >», VULG. « vulgaire », IRON. « ironique », Pe). « péjoratif »)
le domaine du savoir : mot, sens qui fait partie d’une terminologie, d'un lexique
de spécialistes (sot. « botanique », méD. « médecine », ARCHIT. « architecture »...)
Ou par rapport au sens qui précède (FIG. « figuré », PAR EXT. « par extension », SPÉCIALT. « spécialement »...).
En Prise de parole
© Je rends à chaque locuteur
le ou les mot(s) de son domaine,
de sa profession.
un médaillon -
une fontaine +
une timbale +
la cape -
une moulinette -
+ un homme politique
+ un photographe
* un soldat
* un médecin
* UN Marin
une sardine + un grimpeur
l’enclume -
l’iris = * un torero
* UN COMpOSsIteur
le cabinet « - UN cuisinier
В Le bon choix
© 1/ Je regroupe les mots suivants
selon leur sens.
- manger - bagnole « cramer « dérober « taré
* bol « crever + accident + esquinter « veine
* bouffer « dilapider « claquer « bousiller
* piquer - bavarder « faucher + brüler + b&te
* Caisse « jacasser + pot » tuile « tchatcher
* débile « chance « abimer « voler « dévorer
* croquer « gaspiller « voiture « fatiguer
© 2/ Quels sont ceux à utiliser
avec prudence ?
Le Nouveau Petit Robert | Mode d’emploi
RECREATION
Le Nouveau Petit Robert de la langue frangaise est un instrument précieux pour écrire
correctement, préciser sa pensée... et aussi pour jouer avec les mots.
1 Expressions imagées
© Je remplace les pointillés par le nom d’un animal et j'obtiens
une expression imagée. Je donne ensuite la signification de
l’expression.
Avoir UN ………………cocresrsercrcreessee danslagorge =
Avoir des dans les jambes =
Faire la error dU coche =
Brie Io coeurs delafarce =
Avoir d'autres ..........—..——.......... a fouetter =
Ménager la... Et le chou =
Manger de la ......................... eNragée =
Avoir une mémoire d’ =
Étre connu comme le ............... blanc =
Quand les... auront des dents =
Revenons à nos =
Prendre le ..................—.....—.... parles cornes =
BE) Enigme
© Quels sont ces mots mystérieux ?
Je retrouve l'écriture alphabétique de ceux-ci : et j'écris en alphabet phonétique* ceux-là :
m [faRmasi] : m fils:
m [KutyR]: um couvent:
m [bizu] : u fier:
В Bons derniers
© Et pour finir, je rends leur définition aux trois derniers mots
du Nouveau Petit Robert :
ZYMOTIQUE ZYTHUM ZZZZ...
59 998 59 999 60 000
a/ Bière que les Egyptiens faisaient avec de l'orge germée.
b/ Onomatopée notant un bruit continu qui vibre légèrement.
c/ Relatif à la fermentation.
ФР lERoberr
Corrigés
Page Le bon choix
EXERCICE 1
Où trouver cette information ?
de langue
Une citation de Racine avec le mot
mot
mot verre
mot
mot amant
mot
savant au mot
| EXERCICE 2 | Une encyclopédie est toujours classée par ordre alphabétique : faux
Un dictionnaire de langue permet de comprendre l’origine des mots et leur histoire : vrai
La conjugaison des verbes est indiquée dans un dictionnaire de langue : vrai
Le Petit Robert m'apporte la solution !
* je regarde le genre du mot tentacule, c'est un nom masculin, j'écris donc : de longs tentacules
+ l’article container m'indique que la recommandation officielle est conteneur
- la rubrique étymologique m'apprend que septembre était le septième mois de l'ancienne année romaine qui commençait en mars
» tout dépend du sens dans lequel le mot gueule est utilisé : il est familier uniquement en référence au visage, à la bouche de l'homme.
Page
titre courant : rossinante ; homonyme homographe : rossolis, rot ; homonymes homophones : rot (1 rot), rho
et rôt ; rot (2 rot) et rote ; variante orthographique : rôsti ou rœsti ; l'article le plus long : rostre ; l’entrée la plus longue : rossinante
(10 lettres) ; l'entrée la plus courte : rot ou rôt ; un élément : -rostre
Ce sont des maladies inflammatoires. Ces mots se terminent par la finale —ite. Je consulte dans le Nouveau Petit Robert
l’élément —ITe Suffixe d’origine grecque (-itis) servant à désigner les maladies de nature inflammatoire.
Page
a)2; b)7:c) 4: d) 3:e) 1; Р) 6; в) 8; 1) 5; 1) 9; }) 10; К) m1; 1) 12; m) 13
a) ils sont en gras b) ils sont en italique c) elle est en italique entre guillemets d) apres l'entrée e) une fleche
Page
un homme politique : le cabinet ; un photographe : I'iris ; un soldat : une sardine : un médecin : l’enclume
(le cabinet, l'iris) ; un marin : la cape ; un grimpeur : une moulinette ; un compositeur : une timbale ; un torero : la cape ;
un cuisinier : un médaillon, une fontaine, une timbale
LILLE a) bouffer, dévorer, manger : voiture, bagnole, caisse ; brûler, cramer ; dérober, faucher, piquer, voler ; accident,
tuile ; bête, débile, taré ; bol, chance, pot, veine ; abimer, bousiller, esquinter ; bavarder, jacasser, tchatcher ; claquer, croquer,
dilapider, gaspiller ; claquer, crever, fatiguer b) ceux qui sont en caractères gras : ce sont des mots familiers.
PAGE
Avoir un chat dans la gorge : être enroué ; Avoir des fourmis dans les jambes : éprouver des picotements ; Faire la
mouche du coche : s’agiter inutilement ; Être le dindon de la farce : être la dupe ; Avoir d’autres chats à fouetter : avoir autre chose à
faire ; Ménager la chèvre et le chou : ne pas prendre parti ; Manger de la vache enragée : mener une vie difficile, se priver ; Avoir une
mémoire d’éléphant : avoir une excellente mémoire ; Être connu comme le loup blanc : être très connu : Quand les poules auront des
dents : jamais ; Revenons à nos moutons : revenons à notre sujet ; Prendre le taureau par les cornes : s'attaquer à une difficulté.
pharmacie ; couture ; bisou ; ces formes correspondent à deux mots différents : [fil] (pluriel de fil) ou [fis] ; [kuv]
(forme du verbe couver) ou [kuva] ; [fje] (verbe) ou [fjeR] (adjectif)
zymotique : c) ; zythum : a) ; zzzz : b)
© © ©
www. leroberT.cOM
eo do NENE
D leRobert
www.lerobert.com
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising