Bible du spectacle - Festival d`Automne à Paris

Bible du spectacle - Festival d`Automne à Paris
Martin Crimp
Fils de cheminot, Martin Crimp
grandit à Pocklington, ville natale du dramaturge Tom Stoppard.
Diplomé de Cambridge en 1978,
Crimp commence à écrire une série de nouvelles, An Anatomy et Early Days. À partir de 1980, à l’âge de
34 ans, il se consacre entièrement
à l’écriture dramatique.
Il devient, dans les années 90, une
des principales figures, avec Sarah
Kane, du jeune théâtre anglais et
acquiert une renommée internationale.
Martin Crimp porte sur scène une société
contemporaine en pleine décadence sociale
où la lâcheté morale s’allie à un refoulement
de la violence. Mais plus que sa cruauté et son
humour face à cette brutalité (Tendre et Cruel),
face à l’hypocrisie occidentale (Personne ne voit
la vidéo) ou face à la guerre (Face to the Wall), c’es
l’écriture qui caracérise le théâtre de Crimp.
Une écriture où se démultiplient et s’enchevêtrent les hisoires comme les dialogues. Où
les glissements et esquives permanents rendent la communication impossible entre les
êtres.
Compagnie Delthina-Florence Dugowson
Joël Jouanneau
Né en 1946 à Celle (Loiret-Cher), Joël Jouanneau es auteur et metteur en scène. De 1999 à
2003, il a été codireceur
du Théâtre de Sartrouville – Centre dramatique
national, où il était artise associé depuis 1989.
Il a également participé
au collecif pédagogique
de l’École du Théâtre national de Strasbourg de
1992 à 2000, et enseigne
au Conservatoire d’art
dramatique de la ville de
Paris.
L’ADAMI, PARTENAIRE
DU FESTIVAL D’AUTOMNE
AFFIRME SON SOUTIEN À
LA JEUNE CRÉATION THÉÂTRALE
60 % des perceptions de l’Adami émanent de la copie privée,
une redevance perçue sur les supports vierges (CD, cassettes
audio et vidéo, clés USB…) en contrepartie de la possibilité
pour le public de faire des copies pour son usage personnel.
Spécialise du théâtre français, Martin Crimp
a traduit et adapté Molière, Marivaux, Jean
Genet et Bernard-Marie Koltès. Depuis dix
ans il es régulièrement joué en France
notamment par Stanislas Nordey, Marcel
Delval ou Luc Bondy.
25 % de ces perceptions sont consacrés à l’aide à la création,
à la diffusion du spectacle vivant et à la formation professionnelle
des artistes.
L’an dernier, ce sont près de 13 millions d’euros qui ont été
attribués à 1000 projets artistiques et festivals dont 7,2 millions
d’euros au domaine du spectacle vivant.
Par ses nombreuses aides à la création, elle a contribué à
T
JOËL JOUANNEAU
MARTIN CRIMP 5€
En compagnie de l’Adami :
Partenaire du Festival d’Automne, l’Adami apporte un soutien
à 7 spectacles choisis en collaboration avec le Festival.
Compagnie Reveïda
T
Paroles d’aceurs /
Variations – Martin Crimp
Baal de Bertolt Brecht,
mise en scène Sylvain Creuzevault
Les Histrions de Marion Aubert,
mise en scène Richard Mitou
27 novembre au 2 décembre 2006
Atteinte à sa vie de Martin Crimp,
mise en scène Joël Jouhanneau
Je porte malheur aux femmes
mais je ne porte pas bonheur aux chiens
d’après Joë Bousquet, mise en scène Bruno Geslin
L’Adami est une société de gestion collective des droits des artistes-interprètes
(comédiens, chanteurs, musiciens, chefs d’orchestre, danseurs…). Elle perçoit
et répartit individuellement les sommes qui leur sont dues pour l’utilisation
de leur travail enregistré.
www.adami.fr
le site des artistes-interprètes
e
Le Pays lointain de Jean-Luc Lagarce,
mise en scène Rodolphe Dana
u
arif ni
qu
Le Frigo et Loretta Strong de Copi,
mise en scène Martial di Fonzo Bo et Elise Vigier
Photo de répétitions de Paroles d’aceurs / Variations – Martin Crimp
5€
qu
l’emploi direct de plus de 6500 artistes.
u
arif ni
PAROLES D’ACTEURS/
VARIATIONS –
MARTIN CRIMP
Dans le cadre de l’opération Paroles d’aceurs / Variations – Martin Crimp organisée par l’Adami, Joël
Jouanneau met en scène
onze comédiens, dont
dix issus des Talents
Cannes 2006, à partir de
trois textes de Martin
Crimp : Clair en afaires,
Personne ne voit la vidéo, Pièce
avec répétition.
Paroles d’aceurs / Variations – Martin Crimp
Du 27 novembre au 2 décembre 19h
Durée : 90’
Autour de Martin Crimp
Montage à partir de :
Personne ne voit la vidéo, traducion
de Danièle Merahi ; Clair en afaires,
traducion de Jean-Pierre Vincent
et Frédérique Plain ; Pièce avec répétition,
traducion de Rita Sabah
Mise en scène, Joël Jouanneau
Avec Djédjé Apali, Gwenaelle David,
Carole De2t, Mia Delmaë,
Vincent Deniard, Jean-Patrick Gauthier,
Virginie Guillou, Antoine Hamel,
Candice Leclabart, David Seigneur,
Sifan Shao
C’es grâce à la copie privée que
l’Adami peut financer Paroles d’acteurs / Variations – Martin Crimp et
soutenir le Fesival d’Automne à
Paris, comme près de 1 000
projets artisiques chaque année.
Assisante à la mise en scène,
Chloé Dabert
Aujourd’hui, la copie privée es
mise en danger par certains projets de la Commission européenne : en facilitant ou encourageant
la généralisation des sysèmes
anti-copie (DRM), ils tendent à
resreindre les copies à usage privé. La copie privée et les rémunérations qui y sont liées sont
donc menacées à moyen terme, et
avec elles le soutien financier
apporté aux artises et à leurs projets. Les nombreuses manifesations qui font vivre la culture dans
ses diférentes disciplines sur
l’ensemble du territoire français
en subiront les efets.
Coproducion Adami-Fesival d’Automne
à Paris
Avec le concours du Théâtre de la Cité
internationale
L’Arche es l’agent théâtral des textes
représentés
Fesival d’Automne à Paris
156, rue de Rivoli, 75001 Paris
01 53 45 17 00
www.fesival-automne.com
Théâtre de la Cité internationale
17, boulevard Jourdan
75014 Paris
01 43 13 50 50
www.theatredelacite.com
Partenaire du Fesival d’Automne à Paris
Photos, couverture et page 4 : Isabelle Marina
Pour que vivent la création et
le specacle vivant, pour que la
culture de notre pays continue à
rayonner, l’Adami continuera de
s’engager pour défendre les
artises-interprètes.
Philippe Ogouz
Président du Conseil
d’adminisration de l’Adami
Avec Paroles d’aceurs / Variations – Martin Crimp, l’Adami perpétue la notion de
transmission. Ces relations privilégiées entre un
grand metteur en scène et
de jeunes comédiens traduisent une volonté de
mettre la mémoire et l’expérience des aînés au service des plus jeunes. En
participant à la consruction d’une identité professionnelle commune
entre les comédiens de
générations diférentes,
il s’agit également de sauvegarder les grandes traditions de transmission
orale qui caracérisent le
théâtre. Chaque année,
carte blanche es donnée
à un « maître de théâtre »,
metteur en scène, pour
partager pendant un mois
son savoir et son expérience avec de jeunes comédiens dans le cadre de
représentations publiques. Cette année Joël
Jouanneau a sélecionné
dix comédiens parmi ceux
retenus pour l’opération
Talents Cannes, une série de courts métrages
cinéma coproduits par
l’Adami.
TALENTS CANNES 2006 * (www.talentscannes.fr)
Djédjé Apali *
Djédjé débute au cinéma dans Eux seuls de Lionel Abeillon. Il joue en 2004 dans No way
d’Owell Brown. Au théâtre on l’a vu dans Quai oues mis en scène par Fabien Mafre ou dans
Noir quand la lumière es éteinte mis en scène par Chrisina Jouet. Djédjé a aussi assuré la mise en
scène du specacle Toi, elle et moi, plus jamais dans lequel il jouait.
Comédien adepte de boxe anglaise, Djédjé termine acuellement le scénario d’un thriller.
Pour les Talents Cannes 2006, Djédjé Apali joue le rôle d’Houssema dans Terre d’asile, un
film d’Alain Beigel. Rôle pour lequel il vient de recevoir le prix Jean Carmet du Jeune
espoir masculin.
Djédjé sera très prochainement au cinéma dans le film d’Éliane de Latour : Les Oiseaux du ciel.
Gwenaëlle David
Gwenaëlle démarre sa carrière de comédienne à 10 ans, sur les pas de Sophie Marceau dont
elle interprète le personnage enfant. C’es en 1987, dans le film Chouans ! de Philippe de
Broca. Et douze ans plus tard… elle entre au Conservatoire National. Elle y travaillera avec
Daniel Mesguich, Muriel Mayette, Claude Buchvald ou Philippe Garrel et c’es là qu’elle
rencontre Joël Jouanneau qui la mettra en scène dans A Moscou ! A Moscou ! d’après Tchekov
puis dans Dickie, un Richard III d’après Shakespeare.
Dernièrement, elle a été mise en scène par Vincent Macaigne à l’Odéon (Friche 22.66) et par
Jeanne Champagne dans Antigone encore et George Sand, une femme en politique.
Cette comédienne aux yeux verts es aussi auteur-interprète de chansons.
Carole De2t *
Après sa formation au Cours Florent, elle y devient chargée de cours de comédie musicale.
Elle tourne dans la Gardienne du B, de Joël Brisse, dans La Pomme de Newton et dans Comment lui
dire de Laurent Firode. Au théâtre, elle joue dans les Contes de Camille sous la direcion de
Lilian Lloyd, dans Pulsations de Lauriane Escafre, puis dans la comédie musicale PBA de
Michel Durand. Acuellement elle joue dans deux comédies musicales, Swingin’ fantaisy de
Blandine Harmelin et Rêves d’étoile de Roger Louret.
Mia Delmaë *
Diplômée des Beaux-Arts, elle suit les cours du Centre Dramatique de Bretagne, dirigé par
Éric Vigner, puis intègre en 1999 la troupe de comédiens du Théâtre National de Toulouse
dirigé par Jacques Nichet. En 2002, elle participe au sage international de l’École des
Maîtres et joue dans La mère de Brecht, sous la direcion de Jacques Delcuvellerie. En 2004,
elle rejoint le Groupov en Belgique avec qui elle jouera Anathème présenté au Fesival
d’Avignon 2005. Également musicienne, elle es la chanteuse du groupe de rock-élecro
Satine avec lequel elle prépare un album.
Vincent Deniard *
Après des études de Lettres à Grenoble, Vincent intègre la Classe Libre du Cours Florent.
Il joue Lope de Vega, Copi et Koltès au théâtre, puis rencontre à la Fémis Cédric Kahn qui
lui confie le troisième rôle de son thriller Feux Rouges. Suivent en 2004 une comédie mise en
scène par Alain Sachs au Théâtre Trisan Bernard et trois téléfilms les mois suivants.
Parallèlement à ses acivités de comédien, Vincent écrit et chante dans un groupe de bluesrock et pratique la boxe française.
En janvier prochain, il jouera dans Les Papillons de Nuit de Michel-Marc Bouchard avec l’équipe
de Didier Brengarth.
Photos des comédiens Talents Cannes 2006 (sauf Gwenaëlle David) : Philippe Biancotto
Jean-Patrick Gauthier *
Titulaire d’une licence en Arts du specacle et d’une licence en Droit, il se forme au métier
de comédien à l’Atelier Théâtre Frédéric Jacquot où il obtient le Premier Prix de dicion.
Il joue Molière, Courteline, Marivaux, Racine, Maupassant ainsi que des auteurs
contemporains tels que Roland Dubillard, Franck Smith… Il met également en scène des
specacles dans lesquels il joue : Un ouvrage de dames de Jean-Claude Danaud, pièce de café
théâtre et L’année du Cloporte qu’il co-écrit avec ce dernier.
Virginie Guillou *
Formée par Jean Périmony, Virginie enchaîne les rôles au théâtre avec un sens aigu de
l’éclecisme. En 1999, elle obtient le Prix du Jury du Fesival de Savigny pour son texte
Annah. Depuis, elle es également l’auteur de deux romans, de contes et d’une comédie
musicale pour enfants U a disparu qui se joue acuellement au Jardin d’Acclimatation.
Au printemps, on l’a vu jouer à Paris dans la Douleur de la cartographe de Chris Lee qu’elle
reprendra en ocobre à la Cartoucherie de Vincennes. Cet été, elle a participé à
l’événement Cinq minutes avant l’aube en Avignon.
Elle sera prochainement au cinéma dans le prochain film de Pascal Guérin : Le Cosume vide.
Antoine Hamel *
Il intègre le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en 2002 et travaille avec
Philippe Grandrieux à la Fémis. De 2003 à 2004, il joue dans La Nuit des Rois de William
Shakespeare, mis en scène par Andrzej Seweryn à la Comédie Française. Sous la direcion
de Julie Brochen, il a joué dans Le condamné à mort, montage de textes de Genet et de Brecht,
à l’Auditorium du Louvre en 2005.
Dernièrement, Antoine a participé à l’Hisoire vraie de La Périchole, d’après Jacques Ofenbach
sous la direcion musicale de Vincent Leterme et mis en scène par Julie Brochen.
Candice Leclabart *
Candice commence le théâtre à 11 ans et tout s’enchaîne : Molière, Labiche, Courteline,
Lorca, Feydeau. Des études : hypokhâgne, khâgne, Maîtrises (arts du specacle et anglais).
Des profs : Eva St Paul, Jordan Beswick, Damien Acoca. Du cinéma : Drak d’Eric Atlan,
Michou d’Auber de Thomas Gilou, Perfec Day de Camille Bonvallet, Contresens de Pierre-Alfred
Richard, Pintame de Wilfried Meance. Du théâtre encore : Grenouille, mode d’emploi de Déborah
Banoun et Gioacchino Campanella, Pendaison ou crémaillère de Stefan Cuvelier, Un petit jeu sans
conséquence de Gérald Sibleyras et Jean Dell…
David Seigneur *
Après avoir suivi la formation de l’École Supérieure d’Art Dramatique de la ville de Paris
(1998-2001), il joue sous la direcion de Nicolas Briançon au Théâtre Hébertot (Le Menteur
de Corneille), de Sotigui Kouyaté aux Boufes du Nord (Oedipe), de Régis Santon au
Théâtre Silvia Monfort (Love & fish d’Horovitz et Do, Mi, Sol, DO de P. Geraldy)… Il a tourné
pour le cinéma sous la direcion d’Eric Guirado dans Quand tu descendras du ciel. Il sera au
Théâtre du Lucernaire en janvier 2007 dans la pièce de David Mamet Oleanna.
Sifan Shao *
Après des études de gesion à la Sorbonne, il suit un sage de théâtre à Pékin. Dès son retour
à Paris, il intègre le cours Florent puis la Classe Libre en 2005. Il tourne dans plusieurs
courts et moyens métrages comme Paris-Saigon de Nam Nguyen et De qui me moque-je? de
Matthieu Maunier-Rossi. Il travaille ensuite dans un atelier de recherche dirigé par
Thomas Osermeier au Peking University Theatre Research Insitute. Passionné et curieux,
il participe régulièrement à de nombreux sages de danse contemporaine, de Tai chi chuan
et d’opéra de Pékin.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising