Les souterrains

Les souterrains
www.plzensky-kraj.cz
www.touristparadise.com
2
3
15
La viLLe De PLzeň
cRyPtes sOus Les éGLises
Les cryptes et tombeaux souterraines font souvent partie des parties souterraines des
églises, mais aussi seulement de petites chapelles mortuaires. De nombreux cas dans
la Région de Plzeň en témoignent. Présentons ici les espaces les plus intéressants:
La ville de Klatovy
Les catacombes ont été établi à Klatovy lors de la construction d l’église
Neposkvrněného početí P. Marie, effectué par l’ordre de Jésuites dans les années 1656
– 1675. Le maître de chantier était le bâtisseur Jésuite Jan Dominik Orsi. Les premiers
enterrements datent de 1676, le dernier enterrement a eu lieu en 1783. Le nombre
total des enterrées dépasse les 200 personnes. Jusqu’à nos jours il a été préservé plus
de 30 corps. Les corps morts n’ont pas été momifiés d’une façon artificielle. Une momification naturelle se faisait à l’aide d’un l’assèchement par l’air. L’air circule par des
canaux d’air, qui débouchent sur le toit de l’église. Aujourd’hui les corps pèsent entre
8 et 10 kilos.
Le souterrain historique de Plzeň
L’un des attraits qui s’offrent à ceux qui visitent cette ville en touriste est la visite du
souterrain médiéval. Depuis le moyen âge sous le centre de la vieille ville se trouve un
système ingénieux, complexe de caves parfois à plusieurs étages, de couloirs, d’arrugies, de canalisation ainsi que de plus de 200 puits médiévales. L’espace souterrain n’a
pas été jusqu’à nos jours exploré à fond.
Gallérie sgrafito
14
4
Cryptes
 Perlova 4, 301 14 Plzeň, : +420 377 225 214, e-mail: esprit@mmp.plzen-city.cz,
www.central.cz/Esprit. GPS – 49°44‘53.533“N, 13°22‘49.189“E
Ouvert: IV.-V., X.-XI.: Mer-Do ore 9-17, VI.-IX.: Ma-Do ore 9-17 Ultima visita alle ore 16.20.
12
13
1
Une des caves voûtées historiques peut être visitée lors de la visite de la gallérie.
 Rooseveltova 15, 301 00 Plzeň, : +420 377 832 939. GPS – 49°44‘53.533“N, 13°22‘49.189“E
Ouvert: Lun-Ven 13-18 h., sam 9.30-12 h.
Restaurants, bar à vins et clubs
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
la ville de Plzeň
la ville de Chodová Planá
la ville de Planá
la ville de Stříbro
le monts de Kašperské Hory
la mine Salka u Pasečnice
la ville de Domažlice
la ville de Klatovy
le château fort Švihov
Chudenice
château fort Lacembok
l’abbaye de Plasy
le château Zbiroh
Břasy – Bastion
le lac Hromnické jezírko
Il est aussi possible de découvrir le souterrain de Plzeň dans le cadre d’une visite agréable dans des espaces-caves de nombreux bar, club et restaurants. Par exemple le club
des étudiant Pivoňka dans la rue Riegrova utilise trois étages des caves.
11
7
6
10
restaurant Ve skále à Chodová Planá
Sur le territoire de la région on trouve toujours un nombre considérable de bâtiment
qui servait autrefois de brasseries. Chaque de ses bâtiments aura préservés ses caves de
brasserie si importantes pour la fabrication de cette boisson dorée.
8
Pilsner urquell – Le monde de la bière à Plzeň
5
château
château fort
monastère
ruines du château fort
fontière du parc naturel
frontière de la réserve naturelle (CHKO)
Acceptez l’invitation à visiter la Région de Plzeň, faites connaissance des sites souterrains
historiques et autres particularités liées à l’idée du souterrain. Dans le souterrain de Plzeň
qui est partiellement accessible, dans les galléries, dans quelques bars et restaurants
souterrains vous pourrez vous faire une idée des caves à plusieurs étages et couloirs larges
et ingénieux sous la vieille Plzeň et autres villes. D’intérêt sont aussi les souterrains des
châteaux fort des monastères ainsi que les catacombes sous une église jésuite dans la ville
de Klatovy. Vous pourrez déguster une bière avec beaucoup de goût dans des caves de
brasserie. Dans plusieurs lieu de la région vous pouvez découvrir des traces d’une dans
le passée assez riche activité des mines. De nos jours, toutes les mines sont à l’exception
d’une fermées et cela non seulement dans la Région de Plzeň mais aussi dans tout le pays.
Ceci est une invitation à visiter une des expositions accessibles, mais aussi une mention
d’autres lieux ou les entrées dans des mines anciennes ou autres œuvres souterrains. Que
ce matériel ne soit pas considéré comme un mode d’emploi pour s’aventurer à l’intérieur
de ces vieux lieux déserts. Les entrées dans ces mines n’ont pas toujours été correctement
sécurisées par leurs propriétaires et donc un séjour éventuel pourrait être dangereux à la
vie non seulement à cause d’un effondrement de terre ou une chute dans une faussé mais
aussi à cause d’une concentration importante de gaz nocifs. La mention de ces œuvres
se fait surtout à cause de la longue histoire de l’extraction minière de même que de l’extraction souterraine de la pierre calcaire, d’alun, d’albite, du graphite, du kaolin et dans les
décennies dernières notamment du charbon dans le bassin de Plzeň.
Publié par la Région de Plzeň. Layout: maison d’édition KLETR Plzeň. Photos: Jan Kavale, Jiří Berger,
Miroslav Landsmann, Jaroslav Jaroš, Martin Doležal et KPP Klatovy. Textes: Mgr. Luděk Krčmář. Nous
remercions M. Karel Grotz, M. Jiří Pech, l’Association de mines et d’histoire (Hornicko-historický spolek) des villes de Stříbro et Planá ainsi que les membres du Club des amis du souterrain à Klatovy de
leurs commentaires de valeur. Imprimé a: Typos, tiskařské závody, s. r. o. Paru en l’année 2008.
places à Klatovy avec une église jésuite
galerie Sgrafito à Plzeň
château fort Klenová
GPS – 49°24‘5.173“N, 12°59‘58.65“E
le souterrain historique de Plzeň
le souterrain historique de Plzeň
Le village de nečtiny
catacombes à Klatovy
tombeau des Mensdorf-Pouilly
château Horšovský Týn
prévôté, ont été préservées des caves médiévales à plusieurs étages avec des portails
gothiques datant de la fin du 14ème et début 15ème siècle.
Kralovice, église Saint Pierre et Paul
Plasy, église St. Wenceslas
 Monastère Chotěšov, Plzeňská 1, 332 14 Chotěšov, : +420 377 900 421,
www.klasterchotesov.eu, GPS – 49°39‘20.171“N, 13°12‘2.829“E.
Ouvert : V-IX: Ne, visites: 13.00, 14.30, 16.00 h. Autrement sous réservation téléphonique préalable.
l’abbaye de Plasy
Plasy – le cours d’eau sous l’abbaye. L’abbaye cistercienne de Plasy a été fondée en
1144. La rareté de la construction est dans le fait que l’édifice repose sur 5100 pieux en
bois de chêne, qui stabilise le fondement marécageux. Le niveau d’eau souterraine est
entretenu par un système ingénieux de réservoirs et galeries.
 Monastère de Plasy, Plzeňská 2, 331 01 Plasy, : +420 373 322 174, www.klaster-plasy.cz
GPS – 49°36‘5.505“N, 13°23‘26.168“E.
Ouvert : IV, X: Sam, Ne* 9-15 h., V, IX: Ma-Di 9-16 h., VI-VIII: Ma-Di 9-17 h.
Entre Železná Ruda et Prášily à Šumava se trouve une ancienne village Stará Hůrka où
se trouvait autrefois une verrerie importante où on fabriquer des miroirs de Venise à
réputation mondiale. Il y avait aussi une grande église à côté de laquelle se tenait une
chapelle mortuaire. La crypte dans laquelle étaient enterrés les membres des familles
des verriers Hafenbrädel et Abel. Les corps momifiés étaient déposés dans des cercueils en verre et des plaques de marbre avec des noms écris là dessus. Aujourd’hui
le tombeau dans la chapelle qui a été reconstruite, ne sert plus à des fins de piété. Les
cercueils ont été endommagés par des gens vandales.
Les caves de brasserie locales, construites en 1870, représente une rareté grâce à leur
emplacement en dehors de la brasserie – sous l’église St. Georges (sv. Jiří).
château fort Kašperk
Le monastère de chotěšov – dans l’espace du monastère, dans l’endroit sous le
stará hůrka
La ville de Kout na Šumavě
l’abbaye de Chotěšov
 Château fort et château Horšovský Týn, nám. České republiky 1, 346 01 Horšovský Týn
: +420 379 423 111, www.horsovsky-tyn.cz. GPS – 49°31‘46.869“N, 12°56‘33.321“E.
Ouvert : IV, X: Sam, Di 9-16 h., V, IX: Ma-Di 9-16 h., VI-VIII: Ma-Di 9-17 h., 26. 12.-1. 1. tous les jours sans supplément à payer 10-15 h.
Des tOmbeaux intéRessants Du POint De vue tOuRistique
Visible de loin, au village Hrad-Nečtiny se trouve un tombeau de St. Thérèse que la
famille féodale et propriétaire du domaine Mensdorf-Pouilly a fait bâtir dans le style
pseudo-romane. Cette famille appartenait à la noblesse cosmopolite d’origine belgofranco-autrichienne. Dans la chapelle du tombeau il y a un crucifix en pierre taillé par
le sculpteur Em. Max.
www.plzensky-kraj.cz
www.touristparadise.com
gothique lors de la visite du rez-de-chaussée, du souterrain et de la chapelle médiévaux du château fort épiscopale datant de la fin du 13ème siècle qui sont inclus dans
le bâtiment du château actuel.
: +420 373 322 493 (seulement en jours ouvrables.)
exposition de la cave
à bière dans le musée de bière
 Musée de Chodsko –château fort Chodský, Chodské nám. 96, 344 01 Domažlice
: +420 379 776 009, www.muzeum-chodska.cz GPS – 49°26‘20.801“N, 12°55‘39.136“E.
Ouvert :16. 10.-31. 3. Lun-Ven: 10-12 h. et 13-15 h. 1. 4.-15. 10. Lun-Di 9-12 et 13-17 h.
horšovský týn – Une expérience intéressante s‘offre aux acharnés de l’architecture
En 1827 l’église mortuaire de St. Wenceslas (kostel sv. Václava) d’origine gothique a été
adaptée en un tombeau familial de la famille Metterlinck où le chancelier autrichien
Metterlinck († 1859) est également enterré.
Le tombeau se trouve à l’opposé du monastère et est accessible sous réservation
préalable sur
 Chodovar, spol. s r. o., Pivovarská 107, 348 13 Chodová Planá : +420 374 794 181-2,
www.chodovar.cz, GPS – 49°53‘35.521“N, 12°43‘38.314“
le souterrain historique de Plzeň
Kralovice
Plasy
La brasserie chodovar chodová Planá
De vieilles caves de brasserie faisant partie de la brasserie ont été taillées dans une
couche sous-jacente de granite. Elles sont accessibles par un couloir original extrait
dans la pierre. Aujourd’hui il y a le restaurant Ve skále avec une petite exposition sur
la brasserie et la bière.
caves dans la brasserie Pilsner Urquell
Renseignements: www.mksklatovy.cz, : +420 376 320 160.
Les catacombes sont ouvertes: V.-IX. tous les jours 9-12, 13-17 h.
GPS – 49°23‘40.998“N, 13°17‘34“E
GPS – 49°58‘45.809“N, 13°28‘59.063“E
Dans l’espace de la brasserie à réputation mondiale il est possible de visiter l’exposition
du fonctionnement historique et moderne y compris une dégustation dans des caves
historiques. Au centre ville, dans une maison d’origine gothique qui possédait le droit
de brasser la bière et qui sert aujourd’hui d’un musée brasserie vous pouvez descendre
dans des caves destinées à la maturation de la bière, mais aussi découvrir un puits, une
malterie, une sécherie et des dépôts d’origine. Dans la même maison se trouve aussi
un pub renommé Na Parkánu. Il est possible de visiter toutes les expositions dans le
paquet „Beer World“.
 Návštěvnické centrum (accueil des visiteurs), U Prazdroje 7, 304 97 Plzeň
: +420 377 062 888, e-mail: visits@pilsner.sabmiller.com, www.beerworld.cz, www.prazdroj.cz,
GPS – 49°44‘47.825“N, 13°23‘9.865“E
Des châteaux et Des abbayes
Les espaces souterrains font toujours objet d’intérêt romantique des visiteurs étant
souvent entourés de nombreuses légendes. Dans de nombreuses localités importantes de la Région, sous de nombreux bâtiments, châteaux fort, ruines des châteaux
fort, lieu fortifié ou châteaux, on trouve des espaces souterrains plus ou moins bien
préservés.
Dans le cadre des visites des ruines des châteaux fort médiévaux Rabí, Klenová et
Švihov il est possible de découvrir les espaces souterrains. Au château fort Kašperk il y
a un palais burgrave avec des caves au-dessous. D’intérêt est aussi l’église souterraine
au château fort Rabí avec des expositions qui y sont régulièrement installées en été.
A la fin de saison touristique en 2005 la partie souterraine du monastère de Kladruby
a été en une seule fois ouverte au public. Lors de la visite des ruines du château fort
Krašov qui sont librement accessible vous pouvez inspecter les caves sous les restes
du vieux palais avec un joli portail gothique.
caves de château fort dans la vile de Domažlice – Le château fort Chodský est
situé dans le coin sud-ouest de la ville. Les caves ont un paroi gothique tandis que les
autres sont en brique et datent du 18ème siècle. Ells sont accessibles au public. Dans
deux pièces il y a une exposition intéressante.
La ville est dominée par une église paroissiale d’une nef d’origine gothique de SaintPierre et Paul (sv. Petra a Pavla) adaptée dans le style renaissance. Sous l’église se
trouve une crypte contenant des cercueils vitrés de la famille importante des Gryspek.
L’état de conservation des défunts, qui est une rareté leur a valu le surnom„ les momies
de Kralovice“. La crypte n‘est pas accessible au public.
caves De La bRasseRie
9
Des châteaux et des abbayes
Souterrain et caves historiques
Švihov – des caves gothiques avec une voûte en briques se trouvent sous le noyau
du château fort et sont accessible dans le cadre de la visite du château fort. L’exposition locale est consacrée à la conservation de la nourriture. Une pièce présente une
prison.
 Château fort Švihov, 340 12 Švihov /fax: +420 376 393 378, www.hradsvihov.cz
GPS – 49°28‘43.579“N, 13°17‘5.64“E.
Ouvert : IV, X: Sam, Di 9-15 h., V, IX: Ma-Di 9-16 h., VI-VIII: Ma-Di 9-17h.
tombeau sur la Hůrka
Švihov – sous-sol du château fort
Švihov – le sous-sol du château
Klenová – puits du château
Plasy – l’entrée des couloirs d’aération
Mines médiévales métalliques dans les Monts de Šumava et leur piémont (Pošumaví)
Mines moyenâgeuses métalliques dans la région autour de la ville de Tachov
Autres mines et grottes
Autres choses intéressantes des espaces souterrains
Le bassin KaŠPeRsKOhORsKý
bassin PLánsKý, Le musée minieR a PLaná
autRes mines
Puits et citeRnes
La Région de Plzeň est un territoire avec une grande concentration de restes d’une
ancienne activité des mines. La plus grande renommée a jadis appartenu au bassin
Kašperskohorský. Vous pouvez découvrir l’histoire locale de l’extraction de l’or à l’aide du
sentier didactique Le chemin des chercheurs d’or – cesta zlatokopů. (Longueur:
7,5 km, balisée vert, en alternance sur du bitume, des chemins en foret et sentiers). Le sentier
didactique allant jusqu’à la vallée Amálino údolí vous mènera à travers le centre du bassin. Ce bassin (le plus important des bassins aurifères tchèques avant les guerres hussites)
recèle de nombreux traces de l’activité minière qui y avait lieu du 14ème jusqu’au 20ème
siècle. Une partie du sentier depuis les monts de Kašperské Hory jusqu’au ruisseau Zlatý
potok faisait partie de l’originale, soi-disant « Zlatá stezka » (sentier d’or) depuis la ville de
Passau jusqu’à Kašperské Hory. Le sentier est complété par des panneaux d’information.
Vous verrez des traces d’extraction souterraine et d’une a ciel ouvert– batardeaux, galeries,
pierres de moulin des moulins d’extraction d’or accolées au mur sud de l’église de St. Marguerite (sv. Markéty). Une rareté archéologique, les restes d’un atelier de traitement du minerai d’or médiéval du 13ème et 14ème siècle situé au bord sud-est des monts Kašperské
Hory appartient aux plus anciennes de leurs espèces au monde.
Galerie Kristina dans la vallée du ruisseau Zlatý potok sert d’une station séismique
principale en République tchèque. Par ses résultats elle se tient parmi les stations les
plus importantes en Europe et au monde. Le dispositif est capable de capter des séismes proches et lointains ainsi que des explosions atomiques sur toute la planète..
Pas loin de la galerie Kristina vous pouvez visiter la galerie Naděje, le témoin d’une tentative
d’une réintroduction de l’extraction de l’or dans les dernières années. Celle-ci aurait à cause
d’une moindre concentration de l’or dans le minerai et autres procédés techniques d’extraction sérieusement endommagée le milieu naturel splendide de la région de Šumava
et ses alentours.
A l’extraction de l’or dans les monts Kašperské Hory et ses alentours (au bassin appartenait aussi les localités à Rejštejn et Ždánov) est consacrée une exposition passionnante au Musée de la Šumava dans la ville de Kašperské Hory.
Extraction dans les alentours de Planá se concentrait sur des gisements polymétalliques contenant argent, plomb, cuivre, antimoine, nickel, cobalt, fer et autres. Les matières alternaient selon la demande actuelle. La période entre deux guerres a vu un
haussement dans la demande de l’extraction de la pegmatite contentant de l’albite
et le mica - une matière stratégique pour les fins militaires. Il y a plusieurs galeries du
16ème et 17ème siècle dans alentours immédiats du centre ville. Dans l’année 1998
la galerie Ondřej Šlik du 16ème siècle a été fait accessible au public. Aujourd’hui il y
a une exposition expliquant l’aménagement de la mine. La longueur totale des couloirs dans cette mine est de 200 mètres. Parfois on peut distinguer le travail manuel
précis des vieux mineurs. Les couloirs forment un labyrinthe ce qui a permis d’installer
plusieurs objets exposés classés par thème qui font service de documentation de l‘exploitation des mines métalliques locale. La galerie a reçu son nom d’après les comtes
Šlik, sous l’autorité desquels les rendements du minerai d’argent étaient si hauts que
cela a permis de construire un Hôtel de la monnaie dans la ville.
Vous pouvez visitez les autres bouches accessibles des galeries dans les monts Michalovy Hory. Sur des sentiers didactiques par les vallées des ruisseaux Úterský et
Nezdický potok, Kosí potok et Kladruby est une ou deux des arrêts dans la proximité
des galeries consacrés à l’extraction historique. Pour les visiteurs de la région on prépare l’ouverture d’une réserve géologique sur le sentier d’argent qui relie les mines
métalliques en Tchéquie avec des localités semblables en Allemagne.
salka u Pasečnice – une sensation romantique provoquent les embouchures
de vielles mines d’alun noyées d’eau de sorte qu’elles rappellent un lac souterrain.
Vous pouvez atteindre le site Salka en suivant la piste balisée verte depuis la ville
de Domažlice (10 km) ou la rouge depuis la ville de Česká Kubice (4 km) ou la jaune
depuis Babylon (4 km).
Dans la Région de Plzeň on trouve autres mines calcaires qui sont inaccessibles parce
que privés. Ces mines datent du 19ème siècle et recèlent 1 km de couloirs franchissables. Dans la région on trouve également des traces d’une extraction souterraine
du kaolin. C’est surtout dans la région autour de la ville de Rokycany qu’on trouvera
des crassiers d’extraction souterraine du minerai de fer. La part de fer dans le minerai
de fer a graduellement commencé à diminuer et on a entrepris d’enrichir le minerai
dans le soi-disant atelier Krupp-Renn. Ces ateliers ont assez vite disparus, mais grâce à
cette extraction peu effective il nous est resté le lac d’Ejpovice (Ejpovické jezero) avec
le monument naturel les falaises d’Ejpovice (Ejpovické útesy). Un autre lac de loisirs
provient de la mine à charbon à ciel ouvert près de Ovčín u Přívětic dans les alentours de la ville de Radnice. Le bassin carbonifère à l’embouchure des rivières assurait
pendant deux siècles des provisions de charbon de qualité qui a été graduellement
extrait dans plus de 800 mines. Vous trouverez des affleurements des veines de charbon dans la proximité de la ville de Břasy (monument naturel Bašta et Kateřina).
Nous prévenons encore une fois des visites inexpérimentées dans les galeries, caves et
autres ouevres souterraines peu sécurisé. Si vous êtes intéressés par ses aventures, nous
aimerions vous accueillir dans le Club des amis du souterrain à Klatovy.
Contact: M. Kozák, tel. 724 774 211.
Aux espaces souterrains qui étaient nécessaires pour le bon fonctionnement des sièges des nobles il faut inclure des éléments vitaux comme par exemple les puits et
citernes de château fort qui faisaient partie de chaque site important (par exemple
– les châteaux fort: Radyně, Rabí, etc.). Parmi les plus connus on peut citer:
zbiroh – ce château fort médiéval recèle un puits qui avec ses 163 mètres de profondeur appartient non seulement aux plus profonds du pays mais aussi de l’Europe. Il a
une forme rectangulaire et est taillé dans le rocher.
monts Kašperské Hory, pente de la colline Suchý vrch – galerie Josef
fosses de neige
RéGiOn autOuR De La viLLe De haRtmanice
De même que dans les monts Kašperské Hory également dans les alentours de Hartmanice se déroulait au moyen âge une importante activité minière. On trouvera des
mentions sur l’extraction par exemple sur le sentier didactique Hamižná. D’intérêt sont
aussi les soi-disant fosses de neige sur le mont Křemelná pas loin de la Forêt de Babylon qui se trouve aujourd’hui dans la première zone du parc national Šumava. Ce sont
des batardeaux provenant de l’extraction d’or au fond desquels la neige se conserve
d’habitude presque tout long de l’année.
naLžOvsKé hORy, Les aLentOuRs De veLhaRtice
Dans cette région il y avait deux gisement d’extraction. Ce bassin a été pendant une courte
période de temps le plus profitable aux Pays tchèques. A Velhartice, pas loin de la piste
touristique bleue vous trouverez une entrée grillée dans la galerie Dědičná. Dans le musée
local à Hory Matky Boží une des expositions est consacrée à l’extraction des métaux précieux dans les alentours.
Le fOssé D’OR zLatá jáma PRès De POcinOvice
De ce qui reste d’une carrière profonde du 17ème siècle est une galerie courte et
extraite ressemblant à une petite grotte au-dessous du sommet du mont Orlovická
hora qui se trouve sur la piste jaune pas loin du village de Orlovice dans la proximité
de la ville de Kdyně.
Velhartice
monts Kašperské Hory – Sentier d’or
Ouvert: VI-VIII – tous les jours sauf lundi, IV, V, IX seulement le samedi et dimanche de 10-12 h, 13-16 h.
Visites à 10, 11, 13, 14 et 15 h. En VII et VIII aussi à 16 h. Autrement sous réservation téléphonique.
contact: Hornicko-historický spolek, Sadová 816, 34815 Planá, www.muplana.cz/kultura, tél.: 737 658
320, ing. Teplík. GPS – 49°53‘31.508“N, 12°44‘0.804“E
stříbRsKý bassin, Le musée en PLein aiR minieR à stříbRO
Les mentions les plus anciennes concernant l’extraction du minerai d’argent dans les
alentours de la ville proviennent des années 1183 et 1186. Plus tard on y extrayait
principalement les minerais contenant du plomb et du zinc, A l’époque il s’agissait
d’un gisement le plus important de l’Europe d’alors. Extraction s’est terminée dans les
années 60 du 20ème siècle. Après 1989, au-dessus de la dernière mine (Jáma I) on a
construit l’usine Siemens (aujourd’hui Alcoa Fujikura). C’est avant tout dans la vallée de
la rivière Mže qu’on trouvera de nombreuses entrées dans les galeries historiques. L’attention vaut la galerie de St. Michel et ses alentours adaptés et l’entrée dans la galerie
Unterlangenzug sur la piste rouge en dessous de la ville de Stříbro. A travers l’ancien
bassin principal qui se trouve au bord sud et est de la ville, mène le long de la rivière
Mže un sentier didactique qui porte le nom „historie hornictví na stříbrsku“ et qui
est consacrée à l’activité des mines ainsi qu’à la géologie, minéralogie et histoire. Le
sentier de 3 km de longueur consiste en sept arrêts. Il commence et se termine à présent tout près de l’hôtel Branka, mai on compte avec sa prolongation (extension) dans
la direction du village de Vranov. La seule galerie accessible sur ce sentier est Svatá
Barbora (St. Barbara) portant le nom de la patronne des mineurs. Elle a été creusée
tout droit jusqu’à une distance de 35.5 m. En hiver, l’entrée est décorée par des stalagmites et stalactites de glaces. Cette œuvre est en même temps le site d’hibernation
de quelques espèces de chauve-souris. Si vous arrivez au bout de la galerie sa forme
droite vous permettra de voir jusqu’au dehors.
En septembre 2005 une exposition qui est consacré aux mécanismes miniers a été
ouverte en plein air à coté de la passerelle à travers la Mže au-dessous de Stříbro. Le
9 Septembre 2006 dans le cadre des Journées européennes du patrimoine a été de
nouveau ouverte au public la galerie historique soi-disant „Královská dědičná Prokopská galerie“, qui est considérée comme l’œuvre le plus important dans le bassin.
Elle a été creusée comme un axe de tous les filons principaux dans le bassin central
pour le drainage des œuvres minières.
ville de Planá – musée minier
Stříbro – inauguration solennelle du musée en plein
air minier
ville de Planá – le portail du musée
Lacembok – citerne dans les restes d’un noyau d’un château fort médiéval est unique
grâce à un couloir latérale taillé, qui servait probablement à l’évacuation d’une eau devenue gâtée. Ce site se trouve sur la piste jaune près de la ville de Staňkov pas loin du
sentier didactique appelé „Po stopách Jiráskovy Lucerny“. GPS – 49°33‘5.08“N, 13°5‘57.91“E
Kašperk – au château fort royal situé dans la plus grande hauteur en Tchéquie se
trouve une citerne, qui a été taillée directement dans le rocher.
la grotte Strašínská
fORtificatiOns De GueRRe
Loreta
GROttes à Šumava
musée en plein air minier à Stříbro
les galeries calcaires à Bolfánek
la mine noyée Salka u Pasečnice
tunneLs
Špičák – Le tunnel le plus long en République tchèque (longueur 1748 m) se trouve
sous le mont portant le même nom. Cette œuvre technique ardue a été réalisée par
abattage simultané à l’aide de 4 ensemble dans les années 1874–1877 et cela avant
tout par des ouvriers italiens (dont quelques-uns sont morts sur le chantier).
Le tunnel d’autoroute – En République tchèque le tunnel d’autoroute le plus long
se trouve sur le périphérique de Plzeň sous la colline Valík. Il appartient à l’un des plus
modernes et des plus sécurisés en Europe.
La construction de la défenses légères sur la „ligne de Plzeň“ a débuté en 1936. Cette
ligne passait depuis le village de Čerňovice à travers le barrage de Blahouty, ensuite
le long de Stříbro, par Kladruby jusqu’au village de Zhoř. Les petites forteresse ont
souvent été construite sur des rochers avec une portée de tir sur les voies de transport.
Quelques uns de ces bâtisses ont été préservés jusqu’à nos jours. En face de l’entrée du
monastère de Kladruby on peut visiter un bunker adapté á un musée.
Le mOnument natuReL hROmnicKé jezíRKO
La grotte strašínská avec le petit lac et des abaissement en forme de plat et pot
dans le plafond (monument naturel) est la seule grotte karstique dans le massif calcaire Sušicko-Strakonický. L’espace de la grotte a été creusé par l’eau souterraine dans
les faisceaux du calcaire cristalline. Dans le passé elle servait aussi d’une petite mine
d’extraction du minerai de fer. Dans les alentours de la grotte se trouve de petites
grottes comme par exemple celle appelée Fík. Ces grottes sont inaccessibles ; l’accès
à la grotte Strašínská est négocié.
Grotte Peklo i. et ii. – Les grottes Peklo I. et II. qui sont aussi inaccessible sont des
plutôt petites grottes dans la vallée du ruisseau Pekelský potok. Classées monument
naturel elles se trouvent sur la piste verte à 2 km de Hartmanice en direction de
Těšov.
tunnel de chemins de fer à Špičák
GPS – 49°10‘2.145“N, 13°33‘56.768“E
lors de l’extraction souterraine du schiste, dont on gagnait le soi-disant acide sulfurique fumant, par l’engorgement de la galerie est né soi-disant petit lac Červené
jezírko, aujourd’hui protégé y compris ses alentours comme un monument naturel. Il
se trouve sur la piste verte 500 m nord du village de Hromnice.
Ouvert: VI-IX samedi de 9 à 15 h. contact: Hornicko-historický spolek Stříbro,
K. Neuberger : +420 602 264 077, Mgr. R. Strankmüller : 606 634 220.
GPS – 49°45‘34.306“N, 13°1‘4.135“E
Musée à Hory Matky Boží
 château Zbiroh, Zámek č. p 1, 338 08 Zbiroh, : +420 371 784 598, +420 606 790 833. Accès par la
porte Liškova brána, 1 km du centre de Zbiroh. Ouvert: IV-X: Ma-Di 10-18 h., III,XI: Sam-Di 10-18 h. GPS
– 49°51‘30.91“N, 13°45‘43.079“E
monts Kašperské Hory
la galerie Dědičná
le lac Hromnicke jezirko
Petites GROttes et cRevasses
le tunnel sous la colline Valík (en construction)
grotte Petrovka à Plzeň
puits au château Zbiroh
Kašperk – citerne de château fort
La grotte Petrovská – Librement accessible, la grotte située dans la région nord de
Plzeň, plus particulièrement dans la réserve naturelle Petrovka sur le sentier de Sigmund (piste jaune), s’était formée par une érosion d’eau. La cavité s’est graduellement
élargie et servait de lieu d’habitation (aux bandits parait-il). Pendant la guerre elle servait d’un abri antiaérien.
chudenice – Dans le parc au-dessus du château Lázeň se trouve une tour de 45 mètres de hauteur nommée Bolfánek qui a été adaptée en belvédère. Il s’y trouve également un espace souterrain accessible avec une crevasse dans le rocher laquelle, de
meme que le site entier, est enrobée de légendes.
sedlo – Sur la colline Sedlo u Sušice se trouve un lieu fortifié ancien dont l’espace est
délimité par un rempart et des rocailles. Devant l’entrée il y a une cave naturelle formée
d’immenses blocs de pierre.
Lacembok – citerne de château fort
un bunker
sur Sedlo u Sušice
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising