G6 Emploie-Maintenance

G6 Emploie-Maintenance
GREEN FILTER
MOD. G6 - Version 2001
Mode d’emploi et de maintenance
Données de marquage
TMCI Padovan S.p.A.
via Dal Vera 13 - 31015 Conegliano - Italie
tel. +39 0438 4147 fax +39 0438 23682
Mod.
GREENFILTER Mod. G6
N° de matricule
00969105
Année de production
2003
Édition Juin 2001
Droits réservés à TMCI PADOVAN S.p.A.
Les droits de traduction, mémorisation électronique, reproduction et adaptation totale
ou partielle avec n’importe quel moyen (y compris microfilms et photocopies) sont
réservés pour tous les pays.
Préparer un manuel est une opération complexe qui demande de nombreux contrôles du texte, des images et des relations qui s’instaurent entre eux.
L’expérience montre qu’il est pratiquement impossible de publier un manuel sans erreurs.
TMCI PADOVAN S.p.A. remercie donc ceux qui signaleront les erreurs ou les omissions éventuelles.
SOMMARIE
Sommarie
1
INFORMATIONS GENERALES 3
1.0.1
1.0.2
1.1.0
1.2.0
1.2.1
1.2.2
1.3.0
1.3.1
1.3.2
1.4.0
1.5.0
1.5.1
1.5.2
2
DESCRIPTION DE LA MACHINE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
2.1.0
2.1.1
2.1.2
2.1.3
2.1.4
2.2.0
2.2.1
2.3.0
3
Contenu de la brochure ..............................................................................................3
Conservation de la brochure .......................................................................................3
Données de marquage ...............................................................................................4
Conditions d’utilisation ................................................................................................5
Usage prevu .................................................................................................................5
Usage non prevu .........................................................................................................5
Mesures de securite .....................................................................................................5
Normes de sécurité requises .......................................................................................5
Dispositifs de securite ..................................................................................................5
Risques residuels ..........................................................................................................6
Conditions d’assistance ...............................................................................................6
Assistance technique et maintenance ........................................................................6
Contacts avec le constructeur .....................................................................................7
Composition de la machine ........................................................................................9
Chassis .........................................................................................................................9
Appareil de filtration ..................................................................................................10
Systeme d’evacuation ................................................................................................10
Tableau des commandes ..........................................................................................10
Composants de la machine .......................................................................................12
Caracteristiques techniques .......................................................................................14
Fonctionnement ........................................................................................................15
NORMES POUR LE DECHARGEMENT, LE DEPLACEMENT LA
MISE EN PLACE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
GREEN 6 m2- version nº 3.0
I
SOMMARIE
3.1.0
3.1.1
3.2.0
3.3.0
3.3.1
3.3.2
3.4.0
3.4.1
3.4.2
3.4.3
3.5.0
3.5.1
3.6.0
3.7.0
3.7.1
3.7.2
4
Dechargement du moyen de transport ....................................................................17
Controle des degats eventuels ..................................................................................18
Mise en place du filtre green expedie par bateau ou par avion ................................18
Stockage temporaire ou prolonge .............................................................................18
Stockage temporaire ..................................................................................................19
Stockage prolonge .....................................................................................................19
Installation ..................................................................................................................19
Preparation du lieu d’installation ...............................................................................19
Mise en place du green .............................................................................................20
Installation du joint hydraulique rotofluid .................................................................20
Connexions electriques et controles ..........................................................................21
Connexion de mise a la terre .....................................................................................21
Raccordement des conduites du liquide a filtrer .......................................................21
Raccordement des au reseau d’eau ..........................................................................22
Eau de lavage de l’etancheisation roulante arbre collecteur ....................................22
Eau de lavage elements filtrants ................................................................................22
CRITERES D’EXECUTION DE LA FILTRATION . . . . . . . . . . . . . . . .23
4.1.0 Choix du type de l’additif de filtration ........................................................................23
4.2.0 Dosage de l’additif .....................................................................................................24
4.3.0 Criteres de remplissage maximum du filtre ...............................................................25
5
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION . . . . . . . . .27
5.1.0
5.1.1
5.2.0
5.3.0
5.4.0
5.5.0
5.6.0
5.7.0
5.8.0
5.9.0
6
MAINTENANCE DU FILTRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .45
6.0.1
6.0.2
6.1.0
6.1.1
6.1.2
6.1.3
6.1.4
6.1.5
6.1.6
6.1.7
6.2.0
6.2.1
6.2.2
6.3.0
II
Normes de securite generales ...................................................................................27
Controles preliminaires ..............................................................................................27
Remplissage du filtre ..................................................................................................28
Degazage du filtre ......................................................................................................30
Formation de la couche filtrante ................................................................................32
Filtration .....................................................................................................................34
Arret temporaire et reprise de la filtration ..................................................................36
Filtration du contenu residuel du filtre ......................................................................38
Dechargement de la couche filtrante et residu de filtration (tourteau) .....................40
Lavage ........................................................................................................................42
Precautions a prendre en cas d’arret prolonge .........................................................46
Prevention de la congelation .....................................................................................46
Maintenance ordinaire ...............................................................................................46
Controle de l’huile dans la pompe doseuse et dans le motoreducteur ...................46
Lavage periodique avec des produits chimiques ......................................................47
Controle de l’etancheite des soupapes .....................................................................49
Graissage du palier superieur ....................................................................................49
Remplacement du joint d’etancheite de la pompe d’alimentation ..........................49
Nettoyage des soupapes de non retour appliquees a la pompe doseuse ...............49
Nettoyage manuel des plaques .................................................................................50
Maintenance extraordinaire .......................................................................................50
Controle des pompes d’alimentation et de dosage .................................................50
Demontage paquet plaques et controle des etancheites et joints ...........................50
Reperage des pannes .................................................................................................50
GREEN 6 m2- version nº 3.0
EVACUATION DES DECHETS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
SOMMARIE
7
7.1.0 Demantelement ........................................................................................................53
8
GLOSSAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
8.1.0 Glossaire ....................................................................................................................55
GREEN 6 m2- version nº 3.0
III
SOMMARIE
IV
GREEN 6 m2- version nº 3.0
1 INFORMATIONS GENERALES
1Informations generales
2
Ce mode d’emploi et de maintenance de la machine Filtre “Green” mod. 6 m (qu’on
appellera dorénavant Green) rassemble toutes les indications relatives à l’utilisation optimale de la machine dans des conditions préservant la sauvegarde de l’opérateur.
1.0.1
CONTENU DE LA BROCHURE
Cette brochure a pour but de vous fournir les informations essentielles concernant l’installation, le fonctionnement et la maintenance de Green.
Les indications fournies s’adressent à l’opérateur qui utilisera la machine même sans avoir
de notions spécifiques et qui pourra trouver dans les pages qui suivent les indications qui
lui permettront de l’employer de façon efficace. Vous trouverez en outre en annexe des
tableaux fournissant des caractéristiques techniques visant tout particulièrement la maintenance.
La brochure décrit la machine au moment de sa commercialisation et ne pourra par conséquent être considérée comme étant inadéquate par rapport à d’éventuelles améliorations techniques successives que TMCI PADOVAN pourrait continuer à apporter en ce qui
concerne les performances, l’ergonomie et la fonctionnalité de ses produits.
Par conséquent, TMCI Padovan ne s’estime obligée de mettre à jour les versions précédentes de ses machines et brochures, sauf dans des cas exceptionnels.
Nota bene
− Le client devra communiquer le contenu de cette brochure au personnel qui devra travailler avec le filtre Green.
Il est interdit d’utiliser la machine avant d’avoir lu avec attention tout
ce qui est expliqué dans ce mode d’emploi.
Nous recommandons à l’utilisateur de suivre scrupuleusement les
prescriptions contenues dans la brochure et en particulier celles concernant les normes de sécurité et les interventions de maintenance
ordinaire.
1.0.2
CONSERVATION DE LA BROCHURE
Cette brochure doit toujours accompagner la machine à laquelle elle se rapporte.
On la conservera dans un endroit sûr, à l’abri de la poussière et de l’humidité. Elle sera
facilement à la portée de l’opérateur qui doit la consulter obligatoirement dans tous les
cas de doute sur l’exécution des fonctions ou des manoeuvres de la machine.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
3
INFORMATIONS GENERALES
TMCI PADOVAN reste quoi qu’il en soit à votre disposition pour fournir des informations
plus approfondies concernant cette brochure.
Pour d’autres usages, il faut s’en tenir aux clauses d’assistance en garantie et post-garantie
indiquées au bas du contrat d’achat.
Dans une telle éventualité, veuillez contacter le Service d’Assistance TMCI PADOVAN le
plus proche.
Attention !
Pour éviter dangers et dégâts, il faut absolument s’en tenir aux indications fournies dans cette brochure et dans tout autre mode d’emploi et
de maintenance éventuel envoyé avec le filtre.
1.1.0
DONNÉES DE MARQUAGE
TMCI Padovan s.p.a.
via Dal Vera 31015 Conegliano (TV)
tél : + 438 4147 fax : + 438 23682
2
Série Green FiILTER mod. 6 m
Voltage : 230 V 50 Hz/ 400V 50 Hz
Puissance installée : pour G6: 4,77 KW.
TMCI
Padovan
via Dal Vera 31015 Conegliano (TV) - Italy
tel. 0438/4147 fax 23682
Type
Year/Annèe
4
GREEN 6 m2- version nº 3.0
CONDITIONS D’UTILISATION
1.2.1
USAGE PREVU
Le filtre Green est une machine conçue pour être utilisée dans tous les cas où il est nécessaire d’effectuer la filtration d’un liquide alimentaire (ex. vin, jus de fruits, etc...). On l’introduit dans les installations de traitement de liquides alimentaires comme élément filtrant.
Faire un lavage approprié après chaque utilisation.
1.2.2
INFORMATIONS GENERALES
1.2.0
USAGE NON PREVU
Il est interdit de filtrer tout liquide non alimentaire avec Green.
Il est en particulier interdit de:
- filtrer des hydrocarbures et autres substances hautement enflammables,
- filtrer des substances toxiques et nocives à la santé de l’homme.
Il est en outre interdit de filtrer des liquides gardés sous pression positive à cause de la
présence de gaz dissouts.
1.3.0
MESURES DE SECURITE
1.3.1
NORMES DE SÉCURITÉ REQUISES
A condition qu’on les utilise dans le cadre de la destination pour laquelle on les a construites, les machines marquées CE répondent à la directive CEE 98/37 “machines”.
On a en outre appliqué:
- les dispositions en matière de sécurité sur le lieu de travail introduites par la directive
communautaire 89/391/CEE.
- On s’est également basé sur les normes suivantes : EN292.1.2 ET EN 60204.1.
1.3.2
DISPOSITIFS DE SECURITE
PROTECTIONS
-
-
Filet limitant l’accès aux zones des pales et du mélangeur.
Vanne de sécurité située dans la partie la plus haute du réservoir et qui a pour fonction de préserver la sécurité générale de l’installation et de l’opérateur dans le cas de
surpressions causées par des engorgements dans les conduites de sortie du liquide
dans la cuve de filtration..
Indicateurs de pression et soupape d’échappement pour le contrôle et le dégazage
de la cloche filtrante en pression.
Connexion par mise à la terre de la carcasse .
Bouton d’arrêt d’urgence.
SYMBOLES DES SIGNALISATION
Attention ! Danger électrique !
Ne pas introduire les mains, ni d’objets tenus en main là où il y a des pièces en mouvement.
Interdiction d'ouvrir l'anneau de fermeture de l'orifice de décharge du
tourteau lorsque la machine est sous pression. Cette opération ne doit
être accomplie qu'après avoir ouvert la soupape d'échappement “41”
(voir schéma 1, “Composants de la machine”, à la page 12).
Obligation d’utiliser des masques de protection des voies respiratoires pendant les phases
de manipulation et d’introduction des additifs dans le réservoir de suspension.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
5
INFORMATIONS GENERALES
Débrancher la fiche électrique de raccordement au réseau avant d’ouvrir le tableau électrique et d’opérer sur les moteurs ou les raccordements électriques.
Risque de coupure: ne pas introduire les mains à l’intérieur du réservoir de suspension de
l’additif tant que l’agitateur est en mouvement.
Interdiction d’intervenir sur les pièces qui pourraient être mises en mouvement (pompes,
mélangeur de la farine fossile) sans avoir préalablement débranché la machine.
PROTECTIONS PERSONNELLES
En utilisant ou en entretenant le filtre, il faut que l’opérateur utilise des protections personnelles telles que:
- gants,
- lunettes,
- masque de protection anti-poussière.
1.4.0
RISQUES RESIDUELS
ELECTRIQUES
La machine a des parties électriques qui représentent à tout moment des sources de danger d’électrocution. Une bonne installation électrique avec des systèmes d’intervention
électrique différentielle pourvue d’une bonne mise à terre (à réaliser par le client) réduisent
les conséquences d’une secousse électrique.
MANIPULATION DES ADDITIFS
Vu qu’il faut manipuler des farines fossiles pour alimenter le doseur, l’opérateur risque
d’inspirer des poussières. Il devra donc porter la protection personnelle conseillée.
OPERATIONS DE LAVAGE
Vu qu’il faut laver périodiquement la machine avec des solutions détergentes acides ou
basiques, l’opérateur risque d’inspirer des vapeurs nocives. Il devra donc porter la protection personnelle conseillée.
1.5.0
CONDITIONS D’ASSISTANCE
1.5.1
ASSISTANCE TECHNIQUE ET MAINTENANCE
Les opérations de maintenance ordinaire seront assurées par le personnel utilisant la machine.
Toutes les autres opérations (maintenance extraordinaire, réparations, remplacements, etc
...) seront confiées à du personnel ou à des entreprises spécialisées. Pour la maintenance,
le client pourra compter sur le Service d’Assistance TMCI Padovan également; ce dernier
mettra le client en contact avec l’Agent mandaté par TMCI Padovan le plus proche.
Le Service d’Assistance est à votre disposition pour :
- vous fournir des explications et des conseils,
- la fourniture de pièces de rechange,
- des interventions directes avec du personnel spécialisé TMCI Padovan,
- des interventions indirectes par l’entremise d’entreprises agréées.
En cas d’intervention pendant la période de garantie, ces opérations seront effectuées
avec l’accord de TMCI Padovan.
La garantie cesse quand :
- on effectue des interventions non autorisées
- on utilise des pièces de rechange non originales.
6
GREEN 6 m2- version nº 3.0
CONTACTS AVEC LE CONSTRUCTEUR
Pour toutes les demandes d’informations complémentaires sur les explications fournies ou
l’assistance technique pour la maintenance extraordinaire ou pour des réparations,
veuillez contacter le Service d’Assistance TMCI Padovan.
Pour accélérer les démarches il faut :
- donner le nom de l’acheteur,
- fournir les données de marquage qui se trouvent sur la plaquette d’identité de la machine
- le numéro de matricule (toujours).
GREEN 6 m2- version nº 3.0
INFORMATIONS GENERALES
1.5.2
7
INFORMATIONS GENERALES
8
GREEN 6 m2- version nº 3.0
2 DESCRIPTION DE LA MACHINE
2Description de la machine
Green est une machine pour la filtration en pression de liquides alimentaires.
2.1.0
COMPOSITION DE LA MACHINE
Les parties consituant la machine sont les suivantes:
- un châssis en acier,
- un appareil de filtration comprenant:
a) le groupe de filtration
b) le mélangeur,
- un système d’évacuation,
- un tableau des commandes.
2.1.1
CHASSIS
Le châssis est une structure à piédestal s’appuyant sur des roulettes avec système de blocage mécanique permettant de remettre le filtre en place facilement sur le lieu de travail.
TABLEAU DES
COMMANDES
APPAREIL
FILTRANT
PETIT FILTRE
RESIDUEL
CHASSIS
Figure 1 - Configuration de l’installation
GREEN 6 m2- version nº 3.0
9
DESCRIPTION DE LA MACHINE
2.1.2
APPAREIL DE FILTRATION
GROUPE DE FILTRATION
Il est consitué d’un paquet de plaques complètement inséré dans une cloche en acier inox
fixée à une base d’appui par des boulons de serrage spéciaux.
Les éléments filtrants (design original Padovan) sont plats et indéformables. Ils permettent
le flux de drainage durant la phase de filtrage et de formation de la couche filtrante ainsi
qu’un nettoyage complet durant la phase de lavage, même sous la toile de filtrage.
Les éléments filtrants sont constitués d’une tôle en acier inoxydable AISI 304, pourvue de
parties en relief obtenues par emboutissage, sur lesquelles repose la toile filtrante en AISI
316L avec mailles de 65 microns dans la version standard.
Un ensemble du même type, mais aux dimensions plus réduites, constitue le petit filtre
résiduel, appliqué à la structure du filtre.
Une pompe reliée aux conduites d’alimentation est utilisée pour introduire dans le circuit
du filtre Green le liquide à filtrer à une certaine pression.
MELANGEUR
Le système de remuage du mélange d’additifs se compose d’un groupe de remuage actionné par un moto-réducteur permettant de préparer la solution utilisée pour la filtration
dans un réservoir de mélange .
2.1.3
SYSTEME D’EVACUATION
Le système d’évacuation du filtre est automatique. La décharge de la couche filtrante et
du résidu de filtration s’effectue après que la cloche ait été vidée du liquide traité. On ouvre l’orifice de décharge et on fait pivoter le paquet de plaques. La couche filtrante et le
tourteau sont alors recueillis sur un chariot spécial et doivent être évacués comme déchets
spéciaux.
Attention !
Avant d'ouvrir l'orifice de décharge, vérifier que la soupape d'échappement “41” est ouverte (voir schéma 1, “Composants de la machine”, à
la page 12).
2.1.4
TABLEAU DES COMMANDES
Le tableau électrique a un degré de protection IP55 et est facilement accessible à l’opérateur.
Attention !
Seul le personnel spécialisé est autorisé à accéder aux parties internes
du tableau électrique après avoir fermé l’interrupteur général monté
sur la ligne d’alimentation générale.
En effet, le voltage du réseau est présent dans les barrettes de connexion même quand l’interrupteur du tableau électrique a été désinséré.
Les commandes de gestion de la machine sont concentrées sur le tableau de contrôle qui
se trouve à l’avant du tableau électrique.
10
GREEN 6 m2- version nº 3.0
Q2
Q3
Q4
1
2
3
FP
FS
DESCRIPTION DE LA MACHINE
TABLEAU ELECTRIQUE DE G6
4
Q1
Figure 2 - Tableau de contrôle de G6
INTERRUPTEUR GÉNÉRAL (Q1)
Il faut l’ouvrir pour mettre le tableau électrique sous tension.
La présence de tension est signalée par l’allumage des voyants dans l’indicateur de flux et
dans le regard d’injection d’additif (voir schéma 1, “Composants de la machine”, à la
page 12).
Attention !
On ne peut manoeuvrer l’interrupteur général que quand les moteurs
sont éteints.
INTERRUPTEUR D’INSERTION DE LA ROTATION DU PAQUET DE PLAQUES (Q2)
Permet de faire tourner l’arbre du paquet de plaques pour le déchargement de la couche
filtrante et du tourteau. On stoppe la rotation en fermant l’interrupteur.
INTERRUPTEUR D’INSERTION DE LA POMPE D’ALIMENTATION (Q3)
Permet de mettre en marche la pompe d’alimentation.
INTERRUPTEUR D’INSERTION DE LA POMPE DE DOSAGE (Q4)
Permet de mettre en marche la pompe de dosage.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
11
12
Schéma 1 - Composants de la machine
GREEN 6 m2- version nº 3.0
32
31
7
8
9
27
1
10
2
40
33
41
3
34
29 25
4
24
5
38
11 12
26
6
30
39
13
15
21
20
19
22
18
23
28
37
36
35
17
16
DESCRIPTION DE LA MACHINE
2.2.0
COMPOSANTS DE LA MACHINE
1
Judas optique cloche de filtration
22
Clapet sortie filtrat
2
Groupe motorisation rotation du paquet
de plaques
23
Pompe principale d’alimentation filtre
3
Groupe de filtration
24
Indicateur de débit
4
Groupe étanche éléments roulants
supérieurs
25
Soupape prélèvement échantillons
5
Collecteur de lavage
26
Soupape aspiration liquide résidu dans
la cloche
6
Soupape de sécurité
27
Soupape sortie liquide résiduel dans la
cloche
7
Filtre du liquide résiduel
28
Soupape de réglage du refoulement
pompe principale
8
Manomètre filtre liquide résiduel
29
Soupape évacuation fond bombé
9
Echappement du petit filtre du résidu
30
Judas optique éclairé, avec injection
additif
10
Soupape alimentation du filtre liquide résiduel
31
Groupe étanche éléments roulants
inférieurs
11
Manomètre
32
Soupape d’interception sortie filtrat
12
Soupape du collecteur de lavage
33
Soupape de lavage des étanchéisations
13
Clapet de rappel au réservoir additifs
34
Orifice d’évacuation du tourteau
15
Soupape échappement cloche
35
Soupape d’aspiration pré-couche
16
Volant à main de réglage
36
Soupape prélavage burette
17
Pompe de dosage de l’additif
37
Décharge totale doseur
18
Soupape d’interception réservoir additifs
38
Soupape remplissage filtre
19
oupape alimentation filtre
39
Soupape alimentation cloche
20
Main pump suction pre-filter
40
Manomètre
21
Soupape bipasse
41
Soupape échappement cloche
DESCRIPTION DE LA MACHINE
COMPOSANTS DE LA MACHINE
Tableau 1 - Composants de la machine
GREEN 6 m2- version nº 3.0
13
DESCRIPTION DE LA MACHINE
2.2.1
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
MODELE
CARACTERISTIQUES
Surface filtrante nominale
m2
5,73
2
Surface filtrante pour petit filtre résidu
m
0,11
Nombre d’éléments filtrants
n
32
Diamètre des éléments filtrants
mm
495
N.bre d’éléments filtrants dans le petit filtre résidu
n
4
Diamètre des éléments filtrants du petit filtre résidu
mm
330
Epaisseur max. tourteau
mm
18
Volume max. tourteau
dm3
103
Pas (distance) entre les éléments filtrants
mm
27
Volume total de la cloche
l
381
Volume du liquide résiduel en fin de filtration
l
173
Volume réservoir de mélange
l
105
Pression d’exercice
bar
6
Eau de lavage des joints d’étanchéité
- débit
- pression
l/min
bar
2
2
- Eau de lavage filtre (quantité moyenne)
l/m2
50/80
Pompe alimentation
- débit
- pression
- puissance installée
l/h
bar
kW
10.000
4,3
2,2
Pompe dosage
- débit
- pression
- puissance installée
l/h
bar
kW
115
6
0,37
Moteur de rotation
- puissance installée
kW
2,2
kW
4,77
IP 55
Raccords type DIN 11851
- entrée
- sortie
- entrée liquide de lavage des joints d’étanchéité
DN
DN
DN
50
40
1/2”G.F.
DIMENSIONS ET POIDS
- longueur (A)
- largeur (B)
- hauteur (C)
Poids à vide
Poids avec charge
mm
mm
mm
kg
kg
1.660
1.200
1.955
520
860
Caractéristiques composants électriques
- puissance installée totale
- classe protection
(06-06-2001)
Tableau 2 - Caractéristiques techniques
14
G6
GREEN 6 m2- version nº 3.0
FONCTIONNEMENT
Le processus de la dépuration dépend d’une couche filtrante formée par des additifs de
filtration spéciaux qui se déposent sur les plaques du groupe de filtration pour recycler le
mélange entre le réservoir de suspension et la cloche filtrante.
Le couche qui se forme a pour fonction d’arrêter les corps solides présents dans le produit
sur la surface externe et donc de permettre au liquide propre de passer à travers cette
couche.
DESCRIPTION DE LA MACHINE
2.3.0
Pendant le cycle de filtration pour éviter l’engorgement en surface de la couche filtrante, il
faut constamment introduire du nouvel additif qui augmentera de la sorte l’épaisseur de
départ de la couche.
Quand le filtre est engorgé, on évacue le résidu dans une cuve et on lave les éléments filtrants de façon appropriée.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
15
DESCRIPTION DE LA MACHINE
16
GREEN 6 m2- version nº 3.0
3 NORMES POUR LE DECHARGEMENT, LE DEPLACEMENT LA MISE EN PLACE
3NORMES POUR LE DECHARGEMENT, LE DEPLACEMENT
LA MISE EN PLACE
Pour le transport, le filtre est expédié déjà monté et emballé dans un seul colis.
Exception faite toutefois en cas de transport par voie maritime ou aérienne: en pareil cas la
cloche et l'arbre porte-plaques sont démontés et placés dans une caisse en bois spéciale
pour l'expédition. (Si le filtre est expédié de cette manière au Client, il n'est pas nécessaire
de lire les indications concernant le déchargement du moyen de transport fournies au
paragraphe ci-dessous).
3.1.0
DECHARGEMENT DU MOYEN DE TRANSPORT
Pour décharger le filtre du moyen de transport et pour le transporter, on utilisera des
grues automatiques, pont-roulant ou crochets fixes en se servant de câbles pour l’amarrer.
Pour soulever le filtre Green, positionner les câbles en les accrochant aux brides comme illustré sur le dessin.
Figure 3 - Manutention
GREEN 6 m2- version nº 3.0
17
NORMES POUR LE DECHARGEMENT, LE DEPLACEMENT LA MISE EN PLACE
Attention !
Il faut absolument éviter de soulever le filtre avec des fourches ou des
engins élévateurs par la base de celui-ci pour éviter les chutes ou les déformations de structures ou d’accessoires.
Ne pas enlever l’emballage de la machine avant que Green soit en place à proximité du
point d’installation.
Ne pas provoquer de mouvements brusques sur l’appareil pendant les manoeuvres et
éviter qu’il tombe lourdement sur le pavement.
Ne pas enlever les accessoires de protection ni les cales jusqu’au moment de l’installation,
à moins qu’il n’y ait des signes de dégâts évidents. Dans ce cas, si les appareils seront
stockés pendant un certain temps en attendant les contrôles de l’assurance, remettre les
protections.
Attention !
En cas de courts déplacements, on effectuera le transport en utilisant les
roulettes sur lesquelles le filtre s’appuye. S’assurer que celles-ci roulent
sur un pavement sans trous, ni fissures, ni obstacles.
3.1.1
CONTROLE DES DEGATS EVENTUELS
A l’arrivée des marchandises, vérifier que toutes les pièces indiquées dans la note d’envoi
soient en bonne et due forme.
En cas de manque de pièces, d’emballage non intègre ou d’endommagement des
marchandises, il faut rédiger un constat, le faire signer par le transporteur et avertir immédiatement TMCI Padovan.
3.2.0
MISE EN PLACE DU FILTRE GREEN EXPEDIE PAR BATEAU OU PAR AVION
Pour l'expédition par voie maritime ou aérienne, le filtre Green peut être placé dans une
caisse, avec la cloche et l'arbre porte-plaques démontés.
Avant la mise en marche du filtre à la cantine, il faut remettre le filtre en ordre en effectuant
les opérations suivantes:
• Acrrocher une corde (en faisant un double tour) autour du moyeu du groupe motorisation (en enlevant la partie supérieure du carter inox de protection pour ne pas l’abîmer).
• Soulever la cloche et le paquet-plaques en utilisant un engin de levage. Contrôler que le
groupe soit en position parfaitement verticale.
• Appuyer la cloche et le paquet-plaques au-dessus de la base du filtre et embrayer l’arbre
du paquet des plaques sur le support sans abîmer les étanchéisations.
• Le moteur de rotation sera déplacé de 45° par rapport à la position du réservoir doseur.
• Revisser les boulons de la cloche.
• Monter les tubes inox reliés à la partie haute de la cloche.
• Remonter le carter de protection du moteur de rotation, brancher le câble d’alimentation
électrique au moteur de rotation et contrôler le mouvement du paquet de plaques (rotation dans le sens contraire des aiguilles d’une montre).
Attention !
Utiliser des élingages ayant des revêtements appropriés pour ne pas
abîmer les surfaces de contact.
3.3.0
STOCKAGE TEMPORAIRE OU PROLONGE
Pour conserver Green dans de bonnes conditions si on ne le met pas directement sur le
lieu d’installation (stockage temporaire) ou s’ il doit rester inactif pour une période dépassant les six mois (stockage prolongé) il faut appliquer les indications reportées aux points
“Stockage temporaire” à la page 19 et “Stockage prolonge” à la page 19 et en outre :
18
GREEN 6 m2- version nº 3.0
3.3.1
STOCKAGE TEMPORAIRE
Si Green n’est pas mis tout de suite sur le lieu d’installation pour le montage :
• stocker l’unité de filtration dans un lieu sec, bien ventilé et à une température supérieure
à 0°C;
• appliquer un revêtement anticorrosion approprié sur toutes les surfaces sujettes à oxydation et à corrosion;
• contrôler fréquemment l’oxydation éventuelle, surtout sur les surfaces traitées ou non
laquées (arbres, paliers, etc ...);
• enlever l’oxydation ou le début de corrosion sans délai et appliquer un revêtement protectif anticorrosion sur les zones endommagées;
• protéger les parties en caoutchouc contre les très basses températures et ne pas stocker
à l’extérieur, pas même pour de brèves périodes; les parties en caoutchouc doivent toujours être bien ventilées si l’endroit est chaud.
3.3.2
NORMES POUR LE DECHARGEMENT, LE DEPLACEMENT LA MISE EN PLACE
• ne pas laisser d’eau dans les réservoirs, ni dans les pompes (laisser robinets et évacuations ouverts);
• ne pas laisser d’objets en fer en contact avec les parties en acier inox;
• ne pas laisser la machine sous des écoulements provenant de structures en fer;
• protéger du risque de dégâts dans le cas de transit d’équipements, marchandises ou personnes à proximité de Green.
STOCKAGE PROLONGE
En cas de stockage prolongé (périodes de non fonctionnement dépassant les six mois),
certaines garnitures et les anneaux d’étanchéité pourraient durcir et causer des fuites ou
des grippages au moment de la remise en marche de la machine; de même, les graisses
ou lubrifiants utilisés pour le montage des paliers, des arbres, etc... sont sujets à durcissement.
Il faut donc, quand on remet la machine en marche, refaire un contrôle complet en remplaçant toutes les garnitures ou pièces qui se seraient déteriorées pendant le stockage ou
l’arrêt et graisser à nouveau.
En tout cas, l’opération de contrôle doit être confiée à du personnel qualifié et compétent
pour éviter que les interventions soient mal effectuées ou que des mauvais montages
puissent endommager les instruments au moment de la remise en marche.
3.4.0
INSTALLATION
3.4.1
PREPARATION DU LIEU D’INSTALLATION
Pour installer Green, faudra prévoir un grand espace de manoeuvre autour et au-dessus
de la machine pour l’exercice normal et pour la maintenance. (voir tableau 3 "Dimensions
de la machine et emplacement" à la page 20).
Il est indispensable que le pavement où on installera la machine soit plat et sans affaissements.
Il faut disposer également de:
- une bouche d’égoût reliée au réseau pour l’évacuation des eaux usées ;
- un point d’arrivée d’eau à 0,15 MPa bar;
- une source d’énergie électrique adéquatement protégée contre les courts-circuits et
les pertes de courant.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
19
MISE EN PLACE DU GREEN
-
E
-
Après la mise en place, bloquer les roues avant avec le frein et s’assurer que l’axe de la
cloche soit parfaitement vertical.
Si le filtre est doté de pieds, en régler la hauteu.
Enlever tout corps étranger de l’intérieur du mélangeu.
B
NORMES POUR LE DECHARGEMENT, LE DEPLACEMENT LA MISE EN PLACE
3.4.2
C
D
A
Figure 4 - Mise en place
MODELE
G6
A
1660
B
1200
C
1800
D
1200
E
1100
Tableau 3 - Dimensions de la machine et emplacement
3.4.3
INSTALLATION DU JOINT HYDRAULIQUE ROTOFLUID
Voir la documentation en annexe sur les joints hydrauliques.
20
GREEN 6 m2- version nº 3.0
CONNEXIONS ELECTRIQUES ET CONTROLES
Green est fourni équipé des connexions électriques entre le tableau électrique, les différents moteurs et les instruments de contrôle.
Le tableau électrique doit être relié par un câble quadripolaire (triphasé + le fil de terre) et
une fiche à une prise dotée d’interrupteur et de fusibles. Voir le “Lay-out” de l’installation.
Attention !
Contrôler
que les bornes de raccord sur le tableau électrique et sur les moteurs
soient bien serrées (les vibrations encaissées pendant le transport peuvent desserrer les bornes et parfois même, déconnecter les fils);
que le voltage du réseau corresponde aux caractéristiques électriques
de la machine;
que la section de la ligne d’alimentation soit adaptée à la puissance
d’exercice et à celle de la mise en marche;
que le sens de rotation des moteurs corresponde à celui indiqué sur la
plaquette des moteurs .
3.5.1
NORMES POUR LE DECHARGEMENT, LE DEPLACEMENT LA MISE EN PLACE
3.5.0
CONNEXION DE MISE A LA TERRE
Connecter la borne de mise à la terre (sur le tableau électrique) à la ligne de terre par un
câble ayant une section adéquate.
3.6.0
RACCORDEMENT DES CONDUITES DU LIQUIDE A FILTRER
Les conduites de raccordement servant pour l’alimentation et l’évacuation du produit
doivent avoir une section égale ou supérieure à celle des raccordements d’arrivée et de
sortie de Green. Si la section est trop petite, on aura une diminution du rendement du filtre. On pourra avoir par exemple un effet de cavitation avec endommagement de la
pompe principale et formation imparfaite du tourteau.
Attention !
Contrôler que toutes les connexions soient bien serrées.
La pompe d’alimentation est du type centrifuge non auto-déclenchante; il faudra donc
que la pression d’alimentation soit positive.
Si nécessaire, installer en série une pompe centrifuge où la hauteur d’élévation maximum
serait de 1/1,5 bar et le débit correspondant à celui du filtre.
L’installation de cette pompe est recommandée quand on prévoit des pertes de charge
sensibles sur les conduites d’aspiration (tubes très longs, coudés, présentant des variations
de section et des étranglements).
Attention !
La pompe ne peut fonctionner que lorsqu’elle a été remplie de liquide.
Si on la fait marcher à sec, les dégâts à la tenue mécanique seraient irréparables.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
21
NORMES POUR LE DECHARGEMENT, LE DEPLACEMENT LA MISE EN PLACE
22
3.7.0
RACCORDEMENT DES AU RESEAU D’EAU
3.7.1
EAU DE LAVAGE DE L’ETANCHEISATION ROULANTE ARBRE COLLECTEUR
Raccorder la bride de la soupape (33) à la distribution d’eau avec un tube flexible en caoutchouc en s’assurant que le débit d’alimentation ne soit pas inférieur à 2 bar.
3.7.2
EAU DE LAVAGE ELEMENTS FILTRANTS
Pour le lavage, on utilise la pompe d’alimentation qui peut être alimentée soit à travers le
réservoir de mélange soit par prise directe sur le tube d’aspiration du branchement d’eau
général.
Dans ce dernier cas, il faudra prévoir une bride fixe avec robinet d’interception correspondant sur l’aspiration de la pompe.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
4 CRITERES D’EXECUTION DE LA FILTRATION
4 Criteres d’execution de la filtration
Pendant la filtration, les plaques filtrantes de Green sont de simples éléments de support,
où la porosité des toiles est de 65 microns environ.
Le pouvoir de retenue effectif des particules solides dépend des additifs de filtration. Il faut
par conséquent tenir compte de certains critères importants pour une utilisation efficace
de Green.
Les principaux paramètres à définir dans la filtration sont:
- le type d’additif de filtration,
- la quantité d’additif,
- le niveau de remplissage maximum du filtre.
Il ne faut pas oublier que les paramètres ci-dessus sont tous solidaires et qu’on donne ici
des suggestions quant aux critères de choix et de régulation pour chacun d’eux.
Une fois qu’on a vu les critères proposés, le principal facteur de décision pour le choix des
valeurs otpimales à attribuer à chacun des paramètres cités dépend de l’expérience de
l’opérateur. Une gestion correcte et rentable de la filtration dépend de l’établissement de
ces paramètres optimaux.
4.1.0
CHOIX DU TYPE DE L’ADDITIF DE FILTRATION
Etant donné que la réussite de la filtration dépend de l’additif adopté, le choix approprié
du type d’additif est donc fondamental pour obtenir une bonne filtration.
Les additifs de filtration se divisent fondamentalement en deux groupes:
- farines fossiles ou diatomées; extraits de roches d’origine organique constituées de
silice et chimiquement inertes,
- perlites: extraites de roches vitreuses d’origine volcanique.
Avec Green, on n’utilise pratiquement que des farines fossiles étant donné qu’elles sont
plus indiquées pour les filtrations brillantantes.
Les différents types d’additifs proposés par les Sociétés productrices se différencient par
leur perméabilité elle-même liée à la grosseur des particules d’additif les composant.
Le choix est fait en fonction du type de filration demandé en accord avec les conseils du
fournisseur de l’additif sans perdre de vue que plus les farines fossiles sont fines (basse
perméabilité), plus la filtration est serrée et les liquides obtenus brillants, mais que simultanément le débit spécifique diminue, donc le rendement de la filtration aussi; quand on
utilise des farines “longues”, càd hautement perméables, on obtient le résultat contraire.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
23
CRITERES D’EXECUTION DE LA FILTRATION
Le choix correct de la farine fossile devra donc être un compromis entre l’exigence de débit et rendement de la filtration.
Dans le tableau ci-dessous, on donne quelques exemples d’utilisation des farines
fossiles.
Type de vin
Type de filtration
Type de farine
pour le pré-tourteau
Type de farine pour la
filtration
Dosage hormis
pré-tourteau g/
hl
Vin en fermenDégrossissage
tation
3/4 grosse + 1/4 moy- 1/2 grosse + 1/2 moyenne
enne
150 ÷ 200
Vins fermentés
Dégrossissage
et décantés
3/4 grosse + 1/4 moy- 4/4 grosseou 4/4 moyenne
enne
100
Vins réfrigérés
Brillantage normal
3/4 moyenne + 1/4
fine
3/4 moyenne + 1/4
fine
60 ÷ 80
Vin blanc voilé
Brillantage
normal
poussé
3/4 moyenne + 1/4
fine
1/4 moyenne + 3/4
fine
3/4 moyenne + 1/4
fine
1/4 moyenne + 3/4
fine
50 ÷ 80
Vin rouge voilé
Brillantage
normal
poussé
3/4 moyenne + 1/4
fine
1/2moyenne + 1/2
fine
4/4 moyenne
3/4 moyenne + 1/4
fine
50 ÷ 60
Brillantage
Vin blanc sec
normal
clair
poussé
1/2moyenne+ 1/2
fine
1/2moyenne + 1/2
fine
1/2 moyenne + 1/2
fine
1/4 moyenne + 3/4
fine
35
Brillantage
Vin rouge sec
normal
clair
poussé
3/4moyenne+ 1/4
fine
1/2moyenne + 1/2
fine
3/4 moyenne + 1/4
fine
1/2 moyenne + 1/2
fine
25 ÷ 30
Tableau 4 - Exemples de filtration avec des farines fossiles
4.2.0
DOSAGE DE L’ADDITIF
Dans le processus de filtration, les additifs sont utilisés en deux phases; dans la phase de
formation de la couche filtrante et dans la phase de filtration.
PHASE DE FORMATION DE LA COUCHE FILTRANTE
Pour la formation de la couche filtrante, on utilise généralement des mélanges contenant
de la cellulose. On trouve ces mélanges déjà prêts dans le commerce, mais l’opérateur
peut les préparer lui-même (1 part de cellulose pour 4 de farine fossile).
On utilise généralement 1 Kg de farine fossile-cellulose par mètre carré de surface filtrante
totale (surface plaques filtrantes + surface plaques filtration résidu).
PHASE DE FILTRATION
Le critère empirique normalement adopté est d’utiliser une quantité de farine fossile qui
soit égale à celle des substances solides à séparer.
Pour le dosage, il ne faut pas oublier que:
• quand on diminue la quantité de farine fossile, la pression dans le filtre monte plus rapidement et les cycles sont de ce fait plus courts,
• quand on augmente la quantité de farine fossile, la pression dans le filtre monte plus
lentement, mais le filtre se remplit plus rapidement.
24
GREEN 6 m2- version nº 3.0
CRITERES DE REMPLISSAGE MAXIMUM DU FILTRE
Théoriquement, on atteint le volume maximum de la couche filtrante quand on remplit
les espaces entre un élément filtrant et le suivant. En pratique, on ne doit pas atteindre
cette limite pour éviter la déformation des éléments filtrants (plaques). Avec Green la hau-3
teur maximum de la couche filtrante recommandée est de 17 mm, équivalant à 17 dm
de la couche filtrante par mètre carré de surface filtrante. Pour calculer la quantité maximum d’additif pouvant être introduite dans le filtre, il faut connaître la densité apparente
à l’état mouillé. Cette valeur est communiquée par les fournisseurs d’additif et varie considérablement
selon le type. La farine fossile a une densité apparente de 0,32 à 0,35 kg/
3
dm , correpondant pour Green à une quantité maximum de 5,7 à 6,7 kg/m de surface
filtrante. La perlite a une densité
2 apparente de 0,12 à 0,24 correspondant à une quantité
maximum de 2,3 à 4,6 kg/dm de surface. Pour simplifier, nous avons reporté dans le tableau ci-dessous les quantités maxima d’additif conseillées pouvant être introduites pour
chaque cycle dans les différents modèles Green.
CRITERES D’EXECUTION DE LA FILTRATION
4.3.0
Nota bene
− Les quantités indiquées comprennent aussi les additifs utilisés pour la
couche filtrante.
ADDITIF DE FILTRATION
MODELE
GREEN 6
SURFACE
FILTRANTE
5,90 m2
FARINE FOSSILE
PERLITE
Densité
apparente
0,3
Densité
“mouillée”
0,35
Densité
apparente
0,12
Densité
“mouillée”
0,24
39
45
15
31
Tableau 5 - Quantité maximum d’additif en kilogrammes
GREEN 6 m2- version nº 3.0
25
26
GREEN 6 m2- version nº 3.0
CRITERES D’EXECUTION DE LA FILTRATION
5 MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
5Mise en marche et execution de la filtration
Pour les références graphiques, veuillez vous reporter au schéma 1, “Composants de la machine”,
à la page 12.
5.1.0
NORMES DE SECURITE GENERALES
• Contrôler fréquemment l’étanchéité de toutes les soupapes
• Les soupapes de sécurité doivent toujours être parfaitement efficientes,
• Ne pas jeter d’eau ni d’autres liquides sur le tableau électrique, les
moteurs ou les connexions électriques,
• Ne pas mettre le filtre sous pression avec de l’air ou du gaz comprimés,
• Ne jamais dépasser la pression d’exercice maximum (6 bar),
• Ne pas ouvrir l’anneau de fermeture de la cloche, les regards ni tout
autre ouverture de la cloche et des conduites de raccordement
quand le filtre est sous pression.
5.1.1
CONTROLES PRELIMINAIRES
La première fois qu’on remet le filtre en marche après une longue période d’arrêt et après
une intervention de maintenance, il faut:
-
s’assurer que la mise à la terre est valable,
contrôler le graissage des parties mobiles,
s’assurer que rien ne s’oppose à la libre rotation des pompes et des parties mobiles,
contrôler que la soupape de sécurité n’ait pas été endommagée,
s’assurer du blocage parfait de l’anneau de fermeture.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
27
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
28
5.2.0
REMPLISSAGE DU FILTRE
Attention !
Lorsqu’on manipule les additifs de filtration, il faut porter des masques
anti-poussière car les particules respirées pourraient irriter les voies respiratoires de l’opérateur.
• Fermer les soupapes (9), (10), (12), (13), (18), (21), (22), (25), (26), (27), (33),
(37), (39), (41) et l’orifice (34).
• Ouvrir les soupapes (15), (19), (38) et partiellement les soupapes (28) et (32)
• Si la hauteur d’élévation du produit dans le réservoir de filtration dépasse la hauteur du
filtre, le remplissage s’effectuera spontanément, dans le cas contraire, il faut mettre en
route la pompe d’alimentation (23).
• Si le liquide à filtrer se trouve à un niveau inférieur par rapport à la soupape (19), on
fera appel à une pompe supplémentaire
• Dans tous les cas, quand le réservoir de mélange est à moitié plein, fermer la soupape
(19).
• Le cas échéant, stopper la pompe supplémentaire citée plus haut,
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
Schéma 2 - Remplissage du filtre
GREEN 6 m2- version nº 3.0
29
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
30
5.3.0
DEGAZAGE DU FILTRE
Remarque
− Afin que le processus de filtration puisse s’effectuer de façon optimale, il faut que tout l’air contenu dans le filtre après la phase de
remplissage soit expulsé. D’éventuelles accumulations d’air dans la
partie haute du filtre peuvent compromettre la formation de la
couche fitrante, c’est pourquoi on effectuera les opérations indiquées ci-dessous en les respectant à la lettre.
Ouvrir la soupape (18) et fermer la soupape (19).
Mettre en marche la pompe d’alimentation (23).
Ouvrir la soupape (13)
Mettre en marche le moteur de rotation (2).
Arrêter le moteur (2) après 4-5 secondes.
Ouvrir la soupape (12) et fermer la soupape (38).
Fermer la soupape (12) après dix secondes et ouvrir la soupape (38).
Ouvrir la soupape (19) pour rétablir le niveau dans le réservoir de mélange si ce dernier
est inférieur au tiers.
• Fermer la soupape (19).
• Fermer partiellement la soupape d'échappement (15). Lorsque tout l'air aura été
éliminé, fermer la soupape complètement.
•
•
•
•
•
•
•
•
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
Schéma 3 - Degazage du filtre
GREEN 6 m2- version nº 3.0
31
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
32
5.4.0
FORMATION DE LA COUCHE FILTRANTE
Avant de passer aux opérations relatives à la formation de la couche filtrante, prêter attention aux points suivants:
Remarque
− Afin d’éviter des aérations considérables du liquide en circulation
ainsi qu’une usure prématurée de la pompe d’alimentation (23), on
utilisera la pompe doseuse (17) pour introduire les additifs dans le filtre.
• Les quantités conseillées sont reportées au tableau 5 "Quantité maximum d’additif en kilogrammes" à la page 25.
• A l’intérieur du filtre, mettre d’abord les additifs à perméabilité plus élevée ou ceux à base
de fibre de cellulose préalablement dissouts dans un autre récipient dans le liquide à filtrer ou dans de l’eau.
2
• Le débit de la pompe d’alimentation sera réglé sur 30Hl/h
par m par l’entremise de la
2
soupape (28). Exemple: pour un filtre Green de 6 m , le débit correspondant sera de
180-200 Hl/h.
• Fermer la soupape d’échappement (15).
• Ouvrir la soupape (21) de recyclage et la soupape (39).
• Fermer simultanément le soupape (13) et la soupape (38).
• Ouvrir la soupape (19).
• Fermer simultanément la soupape (18).
• Ouvrir la soupape d’aspiration de la farine fossile (35).
• Mettre en marche la pompe de dosage (17) coaxiale avec l'agitateur. Dans le cas de
démarrage difficile, ouvrir la soupape (36) pendant quelques secondes.
• Régler la pompe doseuse (17) sur le débit maximum avec le volant à main (16).
• Régler la portée de la pompe d’alimentation en manoeuvrant la soupape (28).
• Introduire dans le réservoir de mélange la quantité d’additif nécessaire
Une fois que le contenu du réservoir de mélange est épuisé, ouvrir la soupape (15).
• Fermer la soupape (15) quand le réservoir de mélange est plein aux 3/4.
• Arrêter temporairement la pompe doseuse (17).
• Quand on verra à travers le regard (24) que liquide est parfaitement limpide et
quand à travers le hublot (1) on pourra apercevoir les éléments filtrants, les opérations
relatives à la formation de la couche filtrante seront pratiquement terminées.
• Cette phase exige un temps maximal de 20-30 minutes
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
Schéma 4 - Formation de la couche filtrante
GREEN 6 m2- version nº 3.0
33
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
5.5.0
FILTRATION
• Introduire dans le réservoir de mélange la quantité d’additif nécessaire sans perdre de
vue qu’il sera plus facile pour les calculs d’utiliser des mélanges à 10 % de farines fossiles.
• Quand l’additif sera complètement amalgamé, si nécessaire, ajouter encore du liquide
dans le réservoir de mélange.
• Régler par l’entremise de la soupape (28) le débit désiré contrôlable par le regard
(24) jusqu’à ce qu’on ait obtenu la valeur désirée.
• Mettre en marche la pompe doseuse (17).
• Ouvrir la soupape (22) et simultanément fermer la soupape (21).
• Régler le débit de la petite pompe doseuse (17) en opérant sur le volant de
réglage manuel (16).
Chaque encoche du volant à main correspond à un pourcentage déterminé du débit
maximum de la pompe doseuse (voir tableau 2 "Caractéristiques techniques" à la
page 14) donc on pourra, par un simple calcul, déterminer la quantité d’additif qu’on est
en train de doser.
En ce qui concerne la quantité d’additif à doser, ce qui a été dit au paragraphe “Dosage
de l’additif” à la page 24 reste valable. Pour les remplissages successifs du réservoir de
mélange, n’opérer que sur la soupape (15) ou bien avec la soupape (13) légèrement
ouverte.
Ne pas oublier que simultanément il faut ajouter les additifs de filtration
• Pour faciliter les opérations dont au paragraphe “Dechargement de la couche filtrante et
residu de filtration (tourteau)” à la page 40, faire en sorte que le réservoir de mélange
soit vidé en même temps que la fin de la filtration.
• Serrer légèrement la soupape (22) pour provoquer une légère contre-pression s’il y a
du gaz qui se développe dans le regard (24).
Nota Bene
Le débit du produit pendant la filtration varie en fonction du type
de produit à filtrer et de la qualité de la filtration.
On peut considérer à titre indicatif un débit variable entre 10 et
20 hl/H m2, aussi bien dans la phase de brillantage que dans la
phase de dégrossissage.
34
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
Schéma 5 - Filtration
GREEN 6 m2- version nº 3.0
35
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
5.6.0
ARRET TEMPORAIRE ET REPRISE DE LA FILTRATION
Parfois, il est nécessaire d’interrompre la filtration avant la fin du cycle opérationnel, pour
permettre par exemple de changer les réservoirs d’alimentation ou ceux qui reçoivent le
liquide filtré.
POUR INTERROMPRE MOMENTANÉMENT LA FILTRATION :
•
•
•
•
Stopper temporairement la pompe doseuse (17).
Ouvrir la soupape (21).
Fermer simultanément les soupapes (19) et (22).
Quand en regardant par le judas optique (1) le liquide dans la cloche du filtre apparaîtra limpide, stopper la pompe (23) si on prévoit un temps d’arrêt plutôt long.
POUR REPRENDRE LA FILTRATION, OPÉRER COMME SUIT :
• Mettre la pompe (23) en marche
• Laisser s’échapper l’air de la conduite d’alimentation si celle-ci a été déconnectée du filtre
pour le changement du réservoir de tirage tout en gardant le raccordement au pré-filtre (29) légèrement desserré.
• Ouvrir la soupape (19).
• Ouvrir légèrement la soupape d’échappement (15) pour le temps nécessaire pour
laisser s’échapper l’air qui se serait éventuellement accumulé.
• Mettre en marche la pompe doseuse (17) et s’assurer qu’elle fonctionne bien
• Quand le liquide qu’on verra passer dans le regard (24) sera limpide, ouvrir la soupape (22) et simultanément fermer la soupape (21).
36
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
Schéma 6 - Arret temporaire et reprise de la filtration
GREEN 6 m2- version nº 3.0
37
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
38
5.7.0
FILTRATION DU CONTENU RESIDUEL DU FILTRE
COUCHE FILTRANTE DU FILTRE ADDITIONNEL (7)
Il faut avant tout stopper la filtration en effectuant les opérations décrites au paragraphe
“Arret temporaire et reprise de la filtration” à la page 36:
• Stopper temporairement la pompe doseuse (17).
• Ouvrir la soupape (21).
• Fermer simultanément les soupapes (19) et (22).
• Ouvrir pendant 5 minutes la soupape (38) de manière à éliminer les éventuels résidus
de farine qui se sont déposés sur le fond de la cloche pendant la filtration.
• Refermer la soupape (38).
• Quand on verra dans le hublot (1) que le liquide de la cloche du filtre sera limpide,
stopper la pompe (23).
• Vérifier ensuite la fermeture correcte de la charnière du petit filtre (7).
Puis, opérer comme suit :
• Fermer les soupapes (21), (28) (32).
• Ouvrir les soupapes (10), (13), (15), (18), (27).
• Ouvrir la soupape (26).
• Fermer la soupape (26) lorsque le réservoir de mélange sera plein pour 1/4. En cas de
nécessité, ouvrir la soupape (38).
• Mettre en marche la pompe (23).
• Ouvrir partiellement la soupape d’échappement (9).
• Fermer la soupape (9) quand tout l’air aura été éliminé.
• Introduire dans le réservoir de mélange la quantité d’additif pour la couche filtrante sans
perdre de vue la surface du petit filtre (voir tableau 2 "Caractéristiques techniques" à la
page 14) et les conseils du paragraphe "Dosage de l’additif" à la page 24.
Après quelques minutes, càd quand le liquide dans le judas optique (24) et dans le réservoir de mélange sera limpide, effectuer les opérations suivantes:
• Contrôler que la soupape (15) soit ouverte.
• Ouvrir les soupapes (26) et (38), et fermer en même temps les soupapes (18) et
(39).
• Ouvrir la soupape (22) et simultanément fermer la soupape (13).
• Régler le débit de liquide en fermant partiellement la soupape (10) de façon à avoir
une pression sur le filtre additionnel - relevée sur le manomètre (8) - ne dépassant pas
2 - 3 bar. Une pression excessive pourrait compromettre la filtration.
• Ouvrir à nouveau la soupape (18) quand le niveau de liquide dans la cloche du filtre
sera descendu au-dessous du hublot (1).
• Quand le regard (30) confirmera la vidange du filtre (simultanément le réservoir de mélange se sera vidé lui aussi), fermer la soupape (22).
• Arrêter la pompe (23).
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
Schéma 7 - Filtration du contenu residuel du filtre
GREEN 6 m2- version nº 3.0
39
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
40
5.8.0
DECHARGEMENT DE LA COUCHE FILTRANTE ET RESIDU DE FILTRATION (TOURTEAU)
Après avoir filtré le contenu résiduel du filtre comme indiqué au paragraphe précédent,
opérer comme suit:
• S’assurer que la soupape (33) soit reliée au réseau d’eau par un tube flexible. Pression
et débit sont reportés dans le tableau 2 "Caractéristiques techniques" à la page 14.
• S’assurer que les soupapes (19) et (22) sont fermées.
• Ouvrir les soupapes (9), (10), (11), (12), (13), (15), (18), (21), (26), (27) et (28).
• Ouvrir la soupape (25) et recueillir le liquide du drainage dans un petit récipient.
• Ouvrir la soupape (41) afin de vérifier l'absence de pression dans la cloche.
• Introduire la cuvette pour recueillir le tourteau et ouvrir l’orifice (34).
• Ouvrir la soupape de lavage des étanchéisations (33).
• Mettre le moteur de rotation en marche (2).
• Pour le modèle Green 6, arrêter le moteur (2) lorsque l'on estime que la décharge du
tourteau est terminée.
Normalement en 15-20 secondes, le tourteau devrait être complètement expulsé.
• Fermer la soupape de lavage (33).
• Enlever la cuvette qui contient le tourteau.
• Enlever la charnière du petit filtre (7).
• Enlever la calotte de ce dernier.
• Enlever tout le paquet de disques en les faisant sortir par le haut.
• A l’aide d’une palette en plastique, enlever la couche filtrante et le tourteau qui s’y sont
formés.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
Schéma 8 - Dechargement de la couche filtrante et residu de filtration (tourteau)
GREEN 6 m2- version nº 3.0
41
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
42
5.9.0
LAVAGE
Cette phase comprend un prélavage et un lavage spécifique des toiles.
L’opération de lavage durera jusqu’à ce que les eaux usées soient propres.
En général pour le prélavage le nombre de réservoirs suivants (correspondant à la quantité d’eau nécessaire) devrait suffire: 2 réservoirs pour G6.
Pour faire le prélavage, effectuer les opérations suivantes :
• Ouvrir la soupape de décharge du réservoir de mélange (37).
• Laver soigneusement le réservoir de mélange, la calotte, les disques du petit filtre et la
base fixe de ce dernier.
• Fermer les soupapes (10), (12), (13), (15), (21), (26), (27), (28), (37), (38) et
(39).
• Ouvrir les soupapes (35), (18), (25), (32) et (33).
• Remplir le réservoir de mélange avec de l’eau.
• Mettre en marche la pompe de dosage pour qu’elle puisse être lavée.
• Ouvrir quelques secondes la soupape (26).
• Mettre en marche la pompe d’alimentation (23).
• Ouvrir pendant quelques secondes les soupapes (38) et (39).
• Mettre en marche le moteur de la rotation (2).
L’arrêt du moteur (2) pour le modèle G6 doit être effectué manuellement En tout cas, le
moteur et la pompe (23) seront stoppés si simultanément il n’y a plus d’eau dans le
réservoir de mélange.
• Ouvrir la soupape (12).
Après le prélavage, on fera un lavage spécifique des toiles avec une quantité d’eau correspondant à celle contenue dans un réservoir de mélange.
• Remplir le réservoir de mélange avec de l’eau.
• Ouvrir la soupape (12).
• Mettre en marche la pompe (23).
L'ensemble des plaques tournera spontanément sous l'effet des jets de lavage; l'eau
pénétrera sous les toiles des plaques en emportant les résidus de farine qui se sont déposés. L'eau sera ensuite évacuée par l'intermédiaire de soupape (25) ou bien au moyen de la soupape (22) après avoir déconnecté la ligne de sortie du produit.
• Ouvrir pendant quelques secondes la soupape (36) pour laver la pompe de dosage
(17).
• Arrêter la pompe (23) quand il n’y aura plus d’eau dans le réservoir de mélange.
• Ouvrir toutes les soupapes et laisser s’écouler toute l’eau de lavage.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
Schéma 9 - Lavage
GREEN 6 m2- version nº 3.0
43
44
GREEN 6 m2- version nº 3.0
MISE EN MARCHE ET EXECUTION DE LA FILTRATION
6 MAINTENANCE DU FILTRE
6Maintenance du filtre
Le programme de maintenance prévu pour Green comprend une subdivision des interventions en trois groupes: maintenance ordinaire, maintenance ordinaire (à confier à du
personnel spécialisé), maintenance extraordinaire (à confier uniquement à du personnel
envoyé par TMCI PADOVAN). (voir également le paragraphe "Reperage des pannes" à la
page 50)
Le premier type concerne l’entretien de la machine et comprend les contrôles et les interventions préventives.
Le deuxième type vise toujours l’entretien de la machine, mais vu que les opérations demandées dans ce cas sont plus compliquées, il ne faut les confier qu’à du personnel spécialisé.
Le troisième type concerne les opérations de maintenance nécessaires uniquement en cas
de rupture ou de remplacement des pièces ; ces opérations sont difficiles à exécuter et impliquent l’utilisation d’un équipement particulier, c’est pourquoi il est préférable de les
confier à du personnel spécialisé ou envoyé par TMCI PADOVAN spa.
TYPE
1er TYPE
ordinaire
2ème TYPE
ordinaire (à confier à du personnel spécialisé
FREQUENCE
3ème TYPE
extraordinaire à
confier à du personnel TMCI
Contrôle de l’huile dans
le motoréducteur et dans
la pompe doseuse
X
Hebdomadaire
Lavage filtre avec des
produits chimiques
X
Hebdomadaire
Contrôle de l’étanchéisation de soupapes
X
Quotidienne
Graissage palier supérieur
X
Toutes les 100
heures
Remplacement joint
d ’étan chéité pompe
d’alimentation
X
GREEN 6 m2- version nº 3.0
Quand
nécessaire
45
MAINTENANCE DU FILTRE
Nettoyage des soupapes
d e n o n rap p el de la
pompe doseuse
X
Hebdomadaire
Nettoyage manuel des
plaques
X
Toutes les 500
heures
Remplacement des joints
d ’é t an c h é it é su r la
pompe doseuse
X
Toutes les 500
heures
Contrôle pompe alimentation
X
Annuelle
Contrôle pompe doseuse
X
Annuelle
Démontage du paquet
de plaques avec contrôles de l’étanchéité et
des joints
X
Annuelle
Tableau 6 - Maintenance
Attention !
Il faut toujours débrancher la fiche de raccordement au réseau électrique avant d’ouvrir le tableau électrique ou de travailler sur les moteurs ou les connexions électriques.
6.0.1
PRECAUTIONS A PRENDRE EN CAS D’ARRET PROLONGE
Après une longue période d’arrêt, avant de remettre le filtre en marche, il faut contrôler
que rien ne s’oppose à la libre rotation des pompes et des parties mobiles.
6.0.2
PREVENTION DE LA CONGELATION
Quand Green reste inactif dans un endroit froid, il faut vidanger complètement les conduites, les réservoirs et les pompes; en effet, quand il gèle, l’eau en se transformant en glace peut provoquer des cassures. On prêtera une attention toute particulière à la vidange
des pompes.
6.1.0
MAINTENANCE ORDINAIRE
6.1.1
CONTROLE DE L’HUILE DANS LA POMPE DOSEUSE ET DANS LE MOTOREDUCTEUR
Toutes les pompes doseuses montées sur Green sont fournies prélubrifiées.
On considère le niveau de l’huile comme étant normal dans les parties mobiles quand,
pompe arrêtée, le regard latéral de l’huile est à moitier couvert.
Contrôler ce niveau chaque semaine.
On effectuera la première vidange dans le moto-réducteur après les 500 premières heures de fonctionnement et toutes les 3.000 heures de fonctionnement par la suite (voir tableau 7 "Données indicatives graissages Green" à la page 47) pour les lubrifiants conseillés).
− Remarque
L’opérateur devra en tout cas toujours s’assurer avant la mise à la
masse qu’il y a de l’huile dans le moto-réducteur.
IMPORTANT !
Ne jamais mélanger d’huiles différentes de par leurs caractéristiques ou
de par leur provenance.
46
GREEN 6 m2- version nº 3.0
Pompe de dosage
de la farine fossile
OBL Mod. HB
0,44
SI
500 h
Vidang- Reg ard
es suc- contrôle
cessives de
niveau
3000 h
2 mois
LUBRIFIANT
Fournisseu
Type
MAINTENANCE DU FILTRE
Parties à lubrifier
Q uan- Livré lub- 1ère
vidange
t it é à rifié
l’origine
SHELL Macoma oil 75
ESSO Spartan EP 320
MOBIL Mobilgear 6 32
IP Mellana oil 320
BP ENERGOL GR-XP
320
Tableau 7 - Données indicatives graissages Green
6.1.2
LAVAGE PERIODIQUE AVEC DES PRODUITS CHIMIQUES
Quand on utilise le filtre tous les jours, il est conseillé de le laver tous les 20 cycles avec des
solutions chimiques.
L’opération s’effectue d’abord avec une solution alcaline et ensuite avec une solution
acide pour éliminer les éventuels dépôts de produit traitant qui se formeraient sur les
plaques.
MODE
Pour le lavage, on utilise la pompe d’alimentation qui peut être alimentée par le réservoir
de mélange ou par raccordement direct du tube d’aspiration au réseau de distribution
d’eau.
Dans le premier cas, il faut préparer une arrivée avec tube en caoutchouc flexible à travers
l’ouverture supérieure du réservoir d’alimentation. Dans le deuxième cas, utiliser le robinet d’interception sur l’aspiration de la pompe.
Le nettoyage s’effectue en circuit fermé ou par recyclage sur le doseur (voir réf. tableau 7
pour le type de produits indiqués et les pourcentages à utiliser). Les volumes de la cloche
filtrante et du réservoir de mélange sont reportés dans le tableau 2 "Caractéristiques techniques" à la page 14.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
47
MAINTENANCE DU FILTRE
Produits alcalins désincrustants
Fournisseur
Produit
Concentration
A&B
ARROTENP
5%
9
A&B
REMOVIL
4%
12,8
A&B
REMOVIL
5%
12,8
A&B
IDROSAN
4%
12
A&B
Ph à 1 %
ENOIDROSAN
4%
12
PERLAC CF/O-1-2-3-
4 4%
/
DOW 8x60
1-5%
/
P3 SUPER
1-10%
12,6
Produit
Concentration
Ph à 1 %
PE 4 SPEZIALA
1-5%
2,6
A&B
CELON
5%
1,5
A&B
CRISTAL SPECIAL
5%
1,5
A&B
CRISTAL LIQUID
5%
1
CHIMICI PERDOMINI
DETAR-ACID
3-5%
/
CHIMICI PERDOMINI
DETAR TRE
3-5%
/
CHIMICI PERDOMINI
DETAR GET
3-5%
/
CHIMICI PERDOMINI
PERLAC LIQUID
3-5%
/
CHIMICI PERDOMINI
PERLAC POWDER
3-5%
/
H.D. 130
1-10%
/
Produit
Concentration
Ph à 1 %
SANITOR
0,3 - 1%
11,5
DOW CY 38
0,25-0,5%
/
CHIMICI PERDOMINI
DOW CHEMICALS
HENKEL
Produits acides
Fournisseur
HENKEL
DOW CHEMICALS
Produits au pouvoir assainissant
Fournisseur
A&B
DOW CHEMICAL
DOW CHEMICAL
DOW CLOR
1 - 3%
/
DOW CHEMICAL
DOW FARM
0,5-1,5%
/
HENKEL
TRIMETA SAN
0,2-0,5%
5,5
HENKEL
ASEPTO OPTIMAL
1%
8-9
Tableau 8 - Types de produits chimiques pour le lavage du filtre
• Après la filtration et la vidange, rincer abondamment à l’eau claire.
• Remplir le filtre avec de l’eau et fixer la condition de recyclage comme indiqué au paragraphe “Remplissage du filtre” à la page 28.
• Ajouter la quantité de solution chimique dans le réservoir de mélange et travailler en circuit fermé comme indiqué au paragraphe “Filtration” à la page 34.
• Laisser circuler la solution pendant au moins 40÷50 minutes
• Une fois le lavage à la solution alcaline terminé, faire un autre lavage avec une solution
acide selon le mode décrit plus haut
• Enfin, laver abondamment à l’eau.
48
GREEN 6 m2- version nº 3.0
Si malgré le nettoyage chimique la formation de la couche filtrante
est irrégulière, il faudra faire un nettoyage manuel des plaques comme indiqué au paragraphe “Nettoyage manuel des plaques” à la
page 50.
MAINTENANCE DU FILTRE
− Remarque
Les opérations décrites jusqu’à présent peuvent se faire à l’eau
chaude également (50÷60°C).
Pendant les phases de lavage du filtre avec des produits chimiques,
ouvrir toutes les soupapes pour faire circuler le produit partout.
AVERTISSEMENTS
• Ne pas utiliser de solutions d’acide chlorhydrique pour laver les plaques parce qu’on
pourrait les abîmer irrémédiablement.
• Ne pas pomper d’eau en contre-courant pour chercher à enlever avec une contre-pression l’éventuel colmatage des toiles car on risquerait d’abîmer irrémédiablement le filtre.
• Pendant les opérations de lavage, ne pas utiliser de brosses ni tout autre objet pouvant
abîmer la toile et autres parties du filtre. En cas d’encrassement tenace, utiliser une machine hydraulique avec jet d’eau en pression (pression 10 - 12 Mpa).
• Ne pas approcher le jet d’eau en pression à moins de 20 cm de la toile pour ne pas
l’abîmer sous l’effet de la force de l’eau.
Attention !
Quand on manipule des solutions détergentes, acides ou basiques, il
faut respecter les normes de prévention générales des accidents de travail. On portera en particulier des gants et des lunettes de protection. Si
on utilise de la soude caustique, attention au fort développement de
chaleur quand on dissout la soude dans l’eau et au pouvoir caustique
de la solution elle-même.
Quand on lave la machine avec des produits chimiques, il est conseillé
de convoyer les eaux usées dans les installations de dépuration de l’entreprise.
6.1.3
CONTROLE DE L’ETANCHEITE DES SOUPAPES
Contrôler la tenue de toutes les soupapes pour qu’il n’y ait ni fuites, ni pertes et si nécessaire, remplacer les joints.
6.1.4
GRAISSAGE DU PALIER SUPERIEUR
Dans la partie supérieure du filtre, il y a un graisseur pour la lubrification du palier sur
lequel s’effectue la rotation de l’arbre. Il faut graisser le palier périodiquement, toutes les
100 heures d’exercice, en utilisant de la graisse pour paliers (voir tableau 7 "Données indicatives graissages Green" à la page 47).
6.1.5
REMPLACEMENT DU JOINT D’ETANCHEITE DE LA POMPE D’ALIMENTATION
Pour remplacer le joint d’étanchéité de la pompe d’alimentation, il faut se baser sur les
dessins en éclaté relatifs à la pompe en annexe.
6.1.6
NETTOYAGE DES SOUPAPES DE NON RETOUR APPLIQUEES A LA POMPE DOSEUSE
Démonter et inspecter les deux soupapes de non retour en ayant soin d’intervenir sur
chacune d’elles séparément de façon à les réinsérer dans leur position de départ.
Enlever les incrustations présentes dans la partie interne de la soupape en utilisant un jet
d’eau à pression ou une brosse.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
49
MAINTENANCE DU FILTRE
Attention !
Si on invertit le montage de ces soupapes, on pourrait abîmer la pompe
doseuse.
6.1.7
NETTOYAGE MANUEL DES PLAQUES
Quand on travaille sur des liquides fort troubles, les éléments filtrants peuvent s’encrasser
à un point tel que la filtration devient impossible. En outre, avec le temps, des incrustations de sel se forment sur les filets et il faut les enlever par des moyens mécaniques appropriés.
Après avoir enlevé la cloche du filtre et les plaques correspondantes, nettoyer ces dernières avec une brosse aux fils de laiton ou de bronze (ne jamais utiliser de brosses en fer) et
au jet d’eau.
6.2.0
MAINTENANCE EXTRAORDINAIRE
6.2.1
CONTROLE DES POMPES D’ALIMENTATION ET DE DOSAGE
Il faut contrôler l’état des pompes une fois par an.
Cette opération consiste à les enlever de leurs emplacements, à les démonter complètement et à contrôler l’état des différents composants et, le cas échéant, à remplacer les
pièces les plus usées.
6.2.2
DEMONTAGE PAQUET PLAQUES ET CONTROLE DES ETANCHEITES ET JOINTS
Après avoir effectué les opérations de démontage et de nettoyage du paquet de plaques
comme indiqué au paragraphe "Nettoyage manuel des plaques", contrôler l’usure des
douilles de roulement et des joints d’étanchéité et remplacer les pièces usées le cas
échéant.
6.3.0
REPERAGE DES PANNES
POMPE ALIMENTATION
La pompe travaille à basse puis- - Les couronnes mobiles sont - Démonter et nettoyer les coubloquées par des corps étrang- ronnes mobiles de la pompe
sance et à basse pression
ers
- La pompe tourne dans le mau- - Contrôler le sens de rotation
vais sens
- Perte de la tenue mécanique
- Démonter et remplacer le joint
d’étanchéité
POMPE DOSEUSE
La farine fossile ne passe pas à - Il y a des sédiments de farine - Démonter les soupapes et
travers le regard de contrôle fossile ou de petits corps étrnag- enlever les corps étrangers éveners dans les soupapes de la tuels
d’introduction de la farine
pompe doseuse
- Présence de gaz dans le - Utiliser des produits ne contemélange
nant pas de gaz
- Soupapes usées
- Remplacer les deux soupapes
(aspiration et refoulement)
- Joints des pistons endom- - Démonter les pistons et remmagées
placer les joints
- Les conduites d’aspiration sont - Démonter les conduites et netobstruées par des sédiments de toyer avec de l’eau en pression
farines fossiles
50
GREEN 6 m2- version nº 3.0
Le liquide en sortie est voilé ou - La couche filtrante sur les élé- - Augmenter la quantité de
ments filtrants n’est pas assez farine fossile utilisée pour la
trouble
épaisse
couche filtrante de base
MAINTENANCE DU FILTRE
La couche filtrante est peu uni- - Les éléments filtrants peuvent - Démonter et laver soigneuseêtre bloqués par des incrusta- ment les éléments filtrants avec
forme
tions et des sédiments
une brosse spéciale (voir chapitre
consacré à la maintenance)
- La farine fossile est mal dis- - Contrôler la couche des élétribuée
ments filtrants (colmatage)
- Brusques variations de pression - Manoeuvrer les soupapes en
dues à la fermeture subite des séquence et lentement sans prosoupapes
voquer d’écarts de pression
- La pompe doseuse ne fonc- - Voir chapitre consacré à la
tionne pas bien
pompe doseuse
- Pertes à travers les filets et les - Contrôler les filets et les joints et
joints des entretoises entre les les remplacer si nécessaire
différentes plaques
CYCLES DE FILTRATION TROP COURTS
Augmentation trop rapide de la - Adjonction insuffisante de - Augmenter l’adjonction de
farine fossile pendant la phase farine en opérant sur le régulapression
de filtration
teur de débit de la pompe
doseuse et augmenter la concentration dans le réservoir si
nécessaire
- La pompe doseuse ne fonc- - Contrôler et éliminer les incontionne pas bien
vénients
- Le produit à filtrer est très col- - Diminuer le débit de la pompe
matant
d’alimentation et augmenter
l’apport en farine
- La farine fossile est trop fine - Changer de farine et en choisir
pour ce type de produit
une à grain plus gros
- On aspire des sédiments des - Utiliser une prise à un niveau
réservoirs d’approvisionnement plus élevé
Présence d’air ou de gaz dans le - Présence d’air dans les con- - Contrôler les conduites d’aspiduites d’aspiration
ration, remplacer les tranches
filtre pendant la filtration
déteriorées et contrôler les joints
des raccordements
- Le robinet d’aspiration n’est - Contrôler et ouvrir complètepas conplètement ouvert
ment le robinet
- Le diamètre des conduites - Remplacer la conduite par une
d’aspiration des réser voirs autre de diamètre plus approprié
d’approvisionnement est insuffisant
- Le filtrat fermente
GREEN 6 m2- version nº 3.0
- Créer une légère contre-pression en fermant légèrement le
robinet de sortie
51
MAINTENANCE DU FILTRE
Présence de farine fossile sur le - Eléments filtrants cassés
fond des réservoirs du liquide filtré
- Eléments filtrants bouchés
- Démonter et contrôler les toiles
qui ne d oivent êtr e ni
démaillées, ni cassées. Dans
pareil cas, on peut étamer avec
un alliage d’étain et d’acide
phosphorique. Il est toutefois
conseillé de les remplacer.
- Démonter et laver les éléments
- Mauvaise distribution de la - Contrôler et rétablir une districouche filtrante
bution correcte
- Mauvais assemblage des élé- - Contrôler l’assemblage de tous
ments filtrants
les éléments filtrants
52
GREEN 6 m2- version nº 3.0
7 EVACUATION DES DECHETS
7Evacuation des dechets
L’utilisation de la machine implique la production de déchets qui, de par leurs caractéristiques polluantes, doivent être évacués dans des centres spécialisés conformément aux
normes en vigueur.
7.1.0
DEMANTELEMENT
Le filtre Green doit être considéré comme étant une machine durable, donc réutilisable
dans le temps après y avoir fait des contrôles périodiques et adéquats. Pour le démanteler
il faut mettre l’appareil hors service en :
- vidant les réservoirs,
- débranchant le circuit électrique.
Après avoir effectué les opérations ci-dessus, on peut démanteler la machine en subdivisant ses différents éléments par catégories. La machine est entièrement recyclable donc,
si on ne la réutilise pas directement, il faudra l’envoyer à la ferraille. L’élimination de matériaux, substances et composants doit s’effectuer dans le respect des normes concernant
l’évacuation des déchets différenciés dans les centres de collecte appropriés.
GREEN 6 m2- version nº 3.0
53
EVACUATION DES DECHETS
54
GREEN 6 m2- version nº 3.0
8 GLOSSAIRE
8Glossaire
8.1.0
GLOSSAIRE
Tourteau :
résidu solide et fortement compressé par une filtration et utilisé
dans la plupart des cas comme nourriture pour le bétail ou encore comme engrais ou comme combustible (Dictionnaire Devoto-Oli)
Additif :
matériau en particules (farine) injecté pour empêcher le colmatage prématuré de la couche filtrante de base.
Agitateur :
système de remuage à pales doté de moto-réducteur qui
maintient constamment le mélange à l’intérieur du réservoir
pré-couche en suspension
Réservoir de suspension : partie intégrale du filtre consituée d’un réservoir cylindrique
où on prépare le mélange de liquide et l’additif à utiliser pour la
préparation du tourteau et pendant la filtration
Couche filtrante :
dépôt de farines fossiles sur la surface de la plaque filtrante.
La conformation poreuse de la couche permet de faire passer
les liquides en bloquant les impuretés (filtration).
GREEN 6 m2- version nº 3.0
55
GLOSSAIRE
56
GREEN 6 m2- version nº 3.0
INDEX ALPHABÉTIQUE DES ARGUMENTS
Index alphabétique des arguments
Appareil de filtration ......................................................................................................10
Arret temporaire et reprise de la filtration .......................................................................36
Assistance technique et maintenance ...............................................................................6
Caracteristiques techniques ............................................................................................14
Chassis .............................................................................................................................9
Choix du type de l’additif de filtration ............................................................................23
Composition de la machine .............................................................................................9
Conditions d’assistance ....................................................................................................6
Conditions d’utilisation ....................................................................................................5
Connexion de mise a la terre ..........................................................................................21
Connexions electriques et controles ...............................................................................21
Conservation de la brochure ............................................................................................3
Contacts avec le constructeur ..........................................................................................7
Contenu de la brochure ...................................................................................................3
Controle des degats eventuels .......................................................................................18
Controles preliminaires ..................................................................................................27
Criteres d’execution de la filtration .................................................................................23
Criteres de remplissage maximum du filtre .....................................................................25
Dechargement de la couche filtrante et residu de filtration (tourteau) ............................40
Dechargement du moyen de transport ..........................................................................17
Degazage du filtre .........................................................................................................30
Demantelement .............................................................................................................53
Description de la machine ................................................................................................9
Dispositifs de securite ......................................................................................................5
Données de marquage ....................................................................................................4
Dosage de l’additif .........................................................................................................24
Evacuation des dechets .................................................................................................53
Filtration ........................................................................................................................34
Filtration du contenu residuel du filtre ...........................................................................38
Fonctionnement ............................................................................................................15
Formation de la couche filtrante ....................................................................................32
GREEN 6 m2- version nº 3.0
I
INDEX ALPHABÉTIQUE DES ARGUMENTS
Glossaire ....................................................................................................................... 55
Informations generales .................................................................................................... 3
Installation .................................................................................................................... 19
Lavage .......................................................................................................................... 42
Maintenance du filtre .................................................................................................... 45
Maintenance extraordinaire ........................................................................................... 50
Maintenance ordinaire .................................................................................................. 46
Mesures de securite ......................................................................................................... 5
Mise en marche et execution de la filtration ................................................................... 27
Mise en place du filtre green expedie par bateau ou par avion ...................................... 18
Normes de securite generales ........................................................................................ 27
Normes de sécurité requises ............................................................................................ 5
Normes pour le dechargement, le deplacement la mise en place ................................... 17
Precautions a prendre en cas d’arret prolonge ............................................................... 46
Prevention de la congelation ......................................................................................... 46
Raccordement des au reseau d’eau ............................................................................... 22
Raccordement des conduites du liquide a filtrer ............................................................. 21
Remplissage du filtre ..................................................................................................... 28
Reperage des pannes .................................................................................................... 50
Risques residuels ............................................................................................................. 6
Stockage prolonge ........................................................................................................ 19
Stockage temporaire ...................................................................................................... 19
Stockage temporaire ou prolonge ................................................................................. 18
Systeme d’evacuation .................................................................................................... 10
Tableau des commandes ............................................................................................... 10
Usage non prevu ............................................................................................................. 5
Usage prevu .................................................................................................................... 5
II
GREEN 6 m2- version nº 3.0
INDEX DES TABLEAUX
Index des tableaux
Tableau 1: Composants de la machine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13
Tableau 2: Caractéristiques techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14
Tableau 3: Dimensions de la machine et emplacement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20
Tableau 4: Exemples de filtration avec des farines fossiles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24
Tableau 5: Quantité maximum d’additif en kilogrammes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .25
Tableau 6: Maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .46
Tableau 7: Données indicatives graissages Green . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .47
Tableau 8: Types de produits chimiques pour le lavage du filtre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .48
GREEN 6 m2- version nº 3.0
I
INDEX DES TABLEAUX
II
GREEN 6 m2- version nº 3.0
INDEX DES FIGURES ET DES SCHÉMAS
Index des figures et des schémas
Figure 1: Configuration de l’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Figure 2: Tableau de contrôle de G6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11
Figure 3: Manutention . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17
Figure 4: Mise en place . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20
Eschéma 1: Composants de la machine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12
Eschéma 2: Remplissage du filtre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .29
Eschéma 3: Degazage du filtre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31
Eschéma 4: Formation de la couche filtrante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .33
Eschéma 5: Filtration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35
Eschéma 6: Arret temporaire et reprise de la filtration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37
Eschéma 7: Filtration du contenu residuel du filtre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .39
Eschéma 8: Dechargement de la couche filtrante et residu de filtration (tourteau) . . . . . . . . . . .41
Eschéma 9: Lavage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .43
GREEN 6 m2- version nº 3.0
I
II
GREEN 6 m2- version nº 3.0
INDEX DES FIGURES ET DES SCHÉMAS
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising