ROTEX Solaris

ROTEX Solaris
Pour les artisans spécialisés
War
V
=
Speic
eizstab
6 kW
im
=
p max
10
bar
Q
Elektroh
best‰
454
=
kWh
85
∞C
454
Nr.:
tellHers 297
XXX
XXX
XXX
297
T max
1,4
A#:
-Ede sche
mal zahl
Kaltw Lade
-Zwi rleist
maxi kenn ∞C, ∞C,
Daue r
45
kg
(abe ungs 65 er
her
93 kg
Leist wass
Speic
593
ndig
Warm
sions
l
l
500 24
164
-00
517
0
007.16
011
49
Client
Typ:
Numéro de série
= 45 drucklo
kW s
X
ruck
N
INO
ebsd
L
her:
r Betri ausc
laris 16
):
ssige rmet :
eSo /16/
kW
ng) ):
4708
∞C, 45
zul‰ l-W‰ dium
icub 538
4708 10 ng
(DIN leistu
max. lstah nme
San SCS
ung Lade (DIN asser leistu
Accumulateur Sanicube Solaris
halt:
olum nnin
TK
korro wand
herv er-Ne
ht: t:
Speic wass wich tz: eauf
ewic
∞C
Trink
schu ‰rm 60
Leerg mtge
bei
:
Gesa sions aftsw
den
Korro itsch
ssige ratur
Bere 24 Stun
mpe
in zul‰
max. herte
Dispositif de réglage de différentiel de température
Solaris R3
TV
P2
r
iche
rspe
asse
mw
en:
FR
ROTEX Solaris à partir de la version de l'appareil 3.0
Version 08/2007
Valable pour les composants suivants
R3
SOLA
RIS
TS
P1
= 2,8
N
Sa
n
S o icub
lar e
is
TR
ok
-
+
ROTEX Solaris
Système de capteurs solaires
Station de réglage et de pompage RPS3
Mode d'emploi et d'installation
Garantie
ROTEX prend en charge la garantie en cas d'erreur de fabrication ou déficience du matériel selon les conditions ci-après. Pendant
la période de garantie, ROTEX s'engage à faire réparer gratuitement l'appareil par une personne mandatée par l'entreprise.
ROTEX se réserve le droit de mettre à disposition un appareil de remplacement.
La garantie est uniquement valable si l'appareil est utilisé conformément aux instructions et a été installé correctement par une
société spécialisée (justificatif nécessaire). Comme preuve, nous recommandons de remplir et d'envoyer à ROTEX rapidement les
formulaires d'installation et d'inspection.
Période de garantie
La période de garantie commence le jour de l'installation (date de facturation de l'entreprise chargée de l'installation), au plus tard
cependant 6 mois après la date de fabrication (date de facturation). La période de garantie n'est pas prolongée en cas de retour
de l'appareil à des fins de réparation ou de remplacement de l'appareil.
• Période de garantie du dispositif de réglage : 3 ans
• Période de garantie de l'accumulateur : 3 ans
• Période de garantie du panneau solaire : 5 ans
Exclusion de la garantie
Toute utilisation ou intervention non conforme aux instructions ainsi que toute modification inadaptée entraîne l'annulation des
droits de recours à la garantie.
Les dommages occasionnés lors de l'envoi et le transport sont exclus de la garantie.
La garantie exclue expressément les frais d'exploitation et d'entretien, notamment les coûts de pose et de dépose de l'appareil.
Les pièces d'usure (selon les termes de la définition du fabricant), par exemple les diodes, les interrupteurs, les fusibles, sont
exclues de la garantie.
2
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
Table des matières
1
Sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
2
5
5
6
6
6
Description du produit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.1
2.2
3
Respecter la notice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Explication des avertissements et des symboles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Eviter les dangers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation selon les prescriptions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Indications sur la sécurité lors de l'utilisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mise en place et composants de l'installation Solaris. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Description sommaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Montage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
3.1
Concepts d'installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
3.2
Montage de l'unité de réglage et de pompage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
3.2.1
Montage de l'unité de pompage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
3.2.2
Montage des capteurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
3.2.3
Montage du capteur de température . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.3
Montage des lignes de raccordement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.3.1
Raccord de plusieurs ballons d'eau chaude Sanicube . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
3.3.2
Montage de la connexion de l'accumulateur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
4
Mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
4.1
4.2
5
Installation Solaris utilisée sans FlowSensor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18
Installation Solaris utilisée avec FlowSensor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Dispositif de réglage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
5.1
Eléments de commande et d'affichage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
5.2
Mode de fonctionnement du dispositif de réglage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
5.2.1
Fonctionnement de la pompe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
5.2.2
Fonction de booster pour les températures élevées des capteurs solaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
5.2.3
Fonction de protection contre la remise en service. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
5.2.4
Fonction de démarrage antiblocage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
5.2.5
Fonctionnement manuel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
5.2.6
Solaris FlowSensor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
5.2.7
Calcul du rendement, valeurs maximales et calcul de la productivité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
5.2.8
Réglage de la vitesse de rotation de la pompe P1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
5.2.9
Fonction de réinitialisation générale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
5.2.10 Fonction de mise hors gel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
5.2.11 Fonction de protection de l'installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
5.3
Paramétrages et menus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
5.3.1
Affichage de démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
5.3.2
Affichage de fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
5.3.3
Menu de paramétrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
5.3.4
Saisie du mot de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
5.3.5
Choix de la langue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.3.6
Réglage et réinitialisation des paramètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.3.7
Contact de blocage du brûleur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.3.8
Réglage manuel de la rotation de la pompe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.3.9
Valeurs de correction pour les points de mesure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
5.4
Recommandations de réglage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
5.4.1
Réglages standard des paramètres, plages de réglage recommandées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
5.4.2
Réglages supplémentaires de votre installation Solaris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
5.4.3
Recommandations de réglage pour le réchauffage via des sources de chaleur externes ou par thermoplongeur électrique, contact de
blocage du brûleur32
5.4.4
Astuces pour optimiser votre utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
5.4.5
Hygiène de l'eau potable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
6
Pannes et dysfonctionnements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
6.1
6.2
Affichage de l'événement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
Résolution des dysfonctionnements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
3
Table des matières
7
Intégration du système hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
8
Caractéristiques techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
9
Index des mots-clés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
4
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
1 x Sécurité
11.1
Sécurité
Respecter
la notice
Ce manuel est destiné aux spécialistes formés et agréés, ayant acquis une expérience poussée dans le montage et la mise en
service d'équipements solaires suite à leur formation spécialisée et leurs connaissances.
Tous les travaux relevant du montage, la mise en service, de la commande et du réglage de l'installation sont décrits dans ce
manuel. Pour plus d'informations sur les composants en rapport à l'installation de chauffage, veuillez vous reporter à la
documentation respective.
Veuillez lire soigneusement ce manuel avant de commencer le montage ou la mise en service ou d'accéder aux éléments
constitutifs de l'installation.
Documentation conjointe
La documentation citée ci-après fait partie de la documentation technique de l'installation ROTEX Solaris et doit également être
respectée. Les documents font partie de la livraison.
– ROTEX Solaris : manuel de commande pour l'utilisateur.
1.2
Explication des avertissements et des symboles
Signification des mises en garde
Dans ce manuel, les avertissements sont classés selon la gravité du danger et leur probabilité d'occurrence.
DANGER !
Indique un danger immédiat.
Le non-respect de l'avertissement entraîne des blessures graves ou la mort.
AVERTISSEMENT !
Indique une situation potentiellement dangereuse.
Le non respect de cette mise en garde peut entraîner des blessures graves ou la mort.
ATTENTION !
Indique une situation potentiellement nuisible.
Le non respect de cette mise en garde peut entraîner des dommages matériels ou avoir des répercussions
négatives sur l'environnement.
Ce symbole caractérise des conseils pour l'utilisateur et des informations particulièrement utiles ; il ne s'agit
cependant pas d'avertissements de dangers.
Symboles d'avertissement spéciaux
Certains types de danger sont caractérisés par des symboles d'avertissement spéciaux.
Danger de brûlure ou d'ébouillantement
Courant électrique
Numéro de commande
Les indications se rapportant au numéro de commande sont reconnaissable grâce au symbole suivant :
.
Indications sur les tâches
• Les indications se rapportant à des tâches sont présentées sous forme de liste . Les opérations, au cours desquelles il est
impératif de respecter l'ordre sont numérotées.
Î Les résultats des opérations sont indiqués par une flèche.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
5
1 x Sécurité
Validité
Certaines Informations de ce manuel ne sont valables que pour certains appareils ou ne sont pas valables pour d'autres. La validité
est mise en exergue par un symbole spécial.
1.3
Valable pour la ROTEX GasSolarUnit GSU
Non valable pour la ROTEX GasSolarUnit GSU
Valable pour la ROTEX E-SolarUnit ESU
Non valable pour la ROTEX E-SolarUnit ESU
Valable pour la ROTEX Sanicube Solaris SCS
Non valable pour la ROTEX Sanicube Solaris SCS
Eviter les dangers
Les installations ROTEX Solaris sont fabriquées selon l'état actuel de la technique et conformément aux règles techniques
reconnues en vigueur. Cependant, une utilisation inappropriée peut entraîner des risques de blessures, et même la mort ainsi que
des dommages matériels. Afin d'éviter tout danger, n'installez et n'utilisez les installations ROTEX Solaris que :
– selon les prescriptions et en parfait état de marche,
– en étant conscient de la sécurité et du danger.
Cela suppose la connaissance et l'application du contenu de ce manuel, des règlements de prévention des accidents en vigueur
ainsi que des règles reconnues concernant la technique de sécurité et la médecine du travail.
1.4
Utilisation selon les prescriptions
L'installation ROTEX Solaris doit être exclusivement utilisée comme chauffage solaire d'appoint de système de chauffage par eau
chaude. L'installation ROTEX Solaris ne doit être montée, raccordée et utilisée que selon les indications de ce manuel.
Toute autre utilisation est considérée comme non conforme. Tout dommage causé par de telles pratiques relève de la
responsabilité de l'utilisateur.
Une utilisation conforme implique également le respect des conditions de maintenance et d'inspection. Les pièces de rechange
doivent au moins correspondre aux exigences techniques définies par le fabricant. Ceci est, par exemple, le cas des pièces
détachées d'origine.
1.5
Indications sur la sécurité lors de l'utilisation
Travaux en toiture
• Les travaux de montage en toiture ne doivent être exécutés que par des artisans agréés et formés (chauffagistes, couvreurs,
etc.), en respectant les directives sur la prévention des accidents.
• Assurez-vous que les matériaux nécessaires au montage ne peuvent pas chuter.
• Assurez-vous qu'aucune personne non autorisée ne puisse accéder à la zone située sous la toiture.
Avant des travaux sur l'installation de chauffage
• Les interventions sur l'installation de chauffage (par exemple, l'installation, le raccordement et la première mise en service)
ne doivent être réalisées que par des chauffagistes formés et autorisés.
• Pour toute intervention sur l'installation de chauffage, mettez l'interrupteur général hors service et assurez-vous qu'il ne peut
être remis accidentellement en service.
Installation électrique
• Installation électrique uniquement réalisée par des électrotechniciens spécialisés qualifiés, dans le respect des directives
électrotechniques en vigueur ainsi que des consignes de la société d'approvisionnement en électricité.
• Avant le raccordement au réseau, vérifiez que la tension du réseau correspond bien à celle indiquée sur la plaque de type de
l'installation de chauffage (230 V, 50 Hz).
Information de l'utilisateur
• Avant de livrer l'installation solaire à l'utilisateur, veillez à lui expliquer comment l'utiliser et la commander.
• Documentez la remise. Pour ce faire, remplissez et signez avec lui les formulaires d'installation et d'inspection ci-joint.
6
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
2 x Description du produit
22.1
Description
produitet composants de l'installation Solaris
Mise
en duplace
Fig. 2-1
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
Mise en place standard d'une installation ROTEX Solaris (ROTEX recommande le raccord en série)
Canalisation de raccordement en eau froide
Canalisation de raccordement en eau potable (chaude)
Echangeur thermique avec tube-foyer en acier fin pour l'eau potable (chaude)
Echangeur thermique avec tube-foyer en acier fin pour la production de chaleur
(charge de l'accumulateur)
Douille de plongée pour le capteur de température de l'accumulateur
Affichage de remplissage
Robinet de remplissage et de vidage
Dispositif de réglage de température différentielle Solaris R3
Canalisation de reflux solaire (en bas sur le capteur solaire/VA 18 Solar)
Groupe de capteurs solaires Solaris
Canalisation d'alimentation solaire (en bas sur le capteur solaire/VA 15 Solar)
Soupape thermique de mélange (protection contre l'ébouillantement côté
construction)
Frein gravitationnel
Tuyau stratifié d'alimentation Solaris
Echangeur thermique avec tube-foyer en acier fin pour le support au chauffage
Enveloppe d'isolation thermique pour le tube-foyer en acier fin pour le support
au chauffage
Raccordement du reflux Solaris
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
18
19
20
Douille de plongée pour le capteur de température de reflux Solaris
Raccord de canalisation de compensation (avec soupape) pour expansion
de l'accumulateur
Raccordement du trop-plein de sécurité
I
II
Raccordement en série pour 2 à 5 capteurs
Raccordement en parallèle pour 2, max. 3 capteurs (pas pour un montage
intégré à la toiture)
A
Zone d'eau sanitaire
B
Zone solaire
C
Zone de support du chauffage
TR Capteur de température de reflux Solaris
TS Capteur de température de l'accumulateur Solaris
TK Capteur de température du panneau solaire Solaris
TV Sonde de température d'alimentation Solaris
RPS3 Unité de pompage et de régulation
FLS FlowSensor Solaris (mesure du débit) ou FlowGuard Solaris (réglage du débit)
PS1 Pompe de service Solaris
PS2 Pompe d'augmentation de la pression
7
2 x Description du produit
2.2
Description sommaire
L'installation ROTEX Solaris est un système thermique à énergie solaire permettant la production d'eau chaude et un chauffage
d'appoint.
Fonctionnement
Les capteurs solaires plats à haut rendement Solaris V21P, V26P et H26P transforment le rayonnement solaire en chaleur avec
un rendement élevé. La chaleur est transportée par l'eau du robinet.
Lorsque les capteurs solaires atteignent un niveau de température utile, l'eau d'accumulation sans pression se trouvant dans
l'accumulateur directement pompée au travers des capteurs. Sinon, la pompe d'alimentation est mise hors service et le système
se vide automatiquement. Ce fonctionnement possède plusieurs avantages :
– Il n'y a pas besoin de dispositif de sécurité, car l'installation ne comprend aucun composant sensible aux pannes ou facilement
endommageable (comme par exemple les réservoirs d'expansion, les soupapes de sécurité, les vannes de purge).
– Bonne transmission de la chaleur et bonne capacité de stockage de la chaleur (fonctionne sans antigel).
– Besoins d'entretien plus faibles.
– Non sensible au gel.
– Pas besoin d'un échangeur thermique supplémentaire.
Mise en place modulaire
L'installation se compose de plusieurs composants généralement pré-montés. La mise en place par enclenchement et la grande
proportion d'éléments prêts à l'emploi facilitent et accélèrent le montage du système.
Réservoir de l'accumulateur
Vous pouvez utiliser les ballons d'eau chaude suivants pour l'installation ROTEX Solaris :
– ROTEX Sanicube Solaris : accumulateur en plastique avec isolation thermique, sans pression.
– ROTEX GasSolarUnit (GSU) : Sanicube Solaris avec une chaudière à condensation à gaz intégrée
– ROTEX E-SolarUnit (ESU) : Sanicube Solaris avec appareil de production thermique électrique intégré.
La mise en place, le fonctionnement et la mise en service du ballon d'eau chaude ne sont pas décrits dans ce
manuel. Vous trouverez dans le manuel d'installation et d'utilisation du ballon d'eau chaude des informations
détaillées sur chacun de ces appareils.
Dispositif de réglage électronique
Le dispositif de réglage complètement électronique ROTEX Solaris R3 garantit une utilisation optimale de la chaleur de
rayonnement (chauffage de l'eau chaude, chauffage d'appoint) et le respect de tous les aspects de sécurité d'exploitation.
Les paramètres nécessaires à une utilisation facile sont mis en œuvre en usine.
8
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
3 x Montage
33.1
Montage
Concepts
d'installation
Les installations ROTEX Solaris sont généralement mises en œuvre selon un des concepts illustrés ci-dessous.
Fig. 3-1
Connexion en parallèle d'un groupe de capteurs solaires Solaris
et d'un accumulateur Sanicube Solaris
Fig. 3-2
Connexion en parallèle d'un groupe de capteurs solaires Solaris
et d'une unité GasSolarUnit (ou E-SolarUnit)
Fig. 3-3
Connexion en série d'un groupe de capteurs solaires Solaris
et d'un accumulateur Sanicube Solaris
Fig. 3-4
Connexion en série d'un groupe de capteurs solaires Solaris
et d'une unité GasSolarUnit (ou E-SolarUnit)
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
9
3 x Montage
3.2
Montage de l'unité de réglage et de pompage
AVERTISSEMENT !
Les composants conduisant de l'électricité peuvent produire une décharge si vous entrez en contact avec eux.
Celle-ci peut entraîner des blessures, des brûlures, voire la mort.
• Avant le début des travaux de maintenance sur le panneau de branchement, débranchez ces pièces de
l'alimentation électrique (coupez le fusible, l'interrupteur principal) et bloquez-les pour éviter leur remise
en marche par inadvertance.
Si la station de réglage et de pompage est montée sur un accumulateur de modèle ancien, vous pouvez raccorder
la RPS3 à l'aide d'un dispositif de scellement en plastique (gorge ondulée). Utilisez le patron de percement se
trouvant sur l'emballage pour réaliser les deux trous nécessaires (Ø7,5 mm) (voir Fig. 3-5). Les deux petits trous
du bord supérieur correspondent aux trous de percement et le trou plus gros situé sur le bord inférieur
correspond à l'ajustement du patron. Les écarts exacts sont représentés sur la Fig. 3-6.
– La profondeur des trous ne doit pas excéder 15 mm !
Fig. 3-5
Patron de percement
Fig. 3-6
Ecart entre les trous
3.2.1 Montage de l'unité de pompage
Fig. 3-7
10
Etape 1
Fig. 3-8
Etape 2
Fig. 3-9
Etape 3
1.
Démontez la poignée de l'accumulateur et dévissez le capot du raccordement de reflux de la Solaris.
2.
Utilisez les vis que vous avez retirées de la poignée pour visser la cornière de l'entrée de pompage sur le scellement supérieur
de la fixation de la poignée.
3.
Insérez la pompe et l'écrou de raccordement de l'accumulateur sur la cornière de raccordement de l'accumulateur et fixezles à l'aide d'un étrier de retenue.
4.
Insérer le robinet de remplissage et de vidage sur le côté de votre choix et assurez-le à l'aide d'un étrier de retenue.
5.
Insérez les tampons borgnes dans le côté opposé au robinet de remplissage et de vidage et fixez-le solidement à l'aide d'un
étrier de retenue.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
3 x Montage
Fig. 3-10
Etape 6
Fig. 3-11
Etape 6
6.
Joignez les deux pompes et assurez-les à l'aide d'un étrier de retenue.
7.
Equipez l'unité de pompage ainsi prémontée avec le joint livré et vissez-la au niveau de la cornière de raccordement de
l'accumulateur sur le raccord de reflux solaire de l'accumulateur. Pour faciliter le montage, il est possible d'insérer l'étrier
de retenue dans la cornière de scellement.
Fig. 3-12
Etape 7
Fig. 3-13
Etape 8
Fig. 3-14
Etape 9
8.
Serrez l'écrou de raccordement de l'accumulateur. Utilisez pour ce faire la clé à crochet (comprise dans la livraison).
9.
Vissez l'étrier de retenue avec la cornière de scellement (nécessaire pour la prise de charge).
10. Vissez la cornière de fixation du dispositif de commande.
11. Montez l'arc de raccord à collerette enfichable (Ø22/Ø18).
Fig. 3-15
Etape 10
Fig. 3-16
Etape 11
Fig. 3-17
Etape 12
12. Préparez la canalisation d'alimentation avec un câble de capteur (VA 15 Solar) et une canalisation de retour (VA 18 Solar).
Séparez les isolations thermiques jumelles au milieu.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
11
3 x Montage
Fig. 3-18
Etape 13
Fig. 3-19
Etape 14
13. Ajustez la canalisation de reflux et installez séparément les isolations thermiques jumelles que vous venez de diviser.
14. Insérez la canalisation de reflux pré-courbée dans le raccord à collerette enfichable au niveau de la canalisation de sortie de
la pompe.
Préparation et mise en œuvre du dispositif de commande
Fig. 3-20 Affectation des broches
CONF Douille de programmation pour mise
à jour de la commande
FLS
FlowSensor (sonde de débit)
TS
Capteur de température
de l'accumulateur
TR
TK
BSK
Capteur de température de reflux
P1/P2 Pompe de fonctionnement
Capteur de température du panneau
et de booster
solaire
F1
Fusible
Contact de verrouillage du brûleur Power Approvisionnement en électricité
1.
Fixez le câble livré à l'aide prise de bord de platine sur la partie arrière du dispositif de commande. Les prises sont codées de
façon à éviter tout risque de confusion. Le schéma de raccordement se trouve sur le couvercle du dispositif de commande.
2.
Tous les câbles doivent être placez dans le serpentin pour garantir le soulagement de traction.
3.
Vissez la prise de bord de platine bipolaire à la canalisation du capteur insérée au niveau de l'alimentation et branchez-la sur
le dispositif de commande.
Fig. 3-21
Etape 1
Fig. 3-22
Etape 2
Fig. 3-23
Etape 3
La régulation automatique de la vitesse de l'unité de réglage et de pompage ne fonctionne que si un FlowSensor
est intégré au système. Si ce n'est pas le cas, la pompe fonctionne à plein rendement.
12
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
3 x Montage
Fig. 3-24
Câblage de base : capteur de l'accumulateur, du reflux,
du groupe de panneaux solaires, approvisionnement en
électricité et approvisionnement de la pompe
Fig. 3-25
Câblage étendu supplémentaire pour FlowSensor
4.
Suspendre par le haut le dispositif de commande dans sa cornière.
5.
Câblage de la pompe de booster et de la pompe de l'installation. Raccordez la pompe inférieure de l'installation au câble de
la pompe portant des marques rouges et la pompe supérieure avec le second câble.
6.
Disposez le câble du dispositif de commande le long de la canalisation de reflux et fixez-la avec la fixation de câble.
Fig. 3-26
Etape 4
Fig. 3-27
Etape 5
Fig. 3-28
Etape 6
Fig. 3-30
Etape 2
Fig. 3-31
Etape 3
Mise en place du capot
Fig. 3-29
Fig. 3-32
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
Etape 1
1.
Soulevez le capot et mettez-le en place. Faites glisser le capot sous le carter du
dispositif de commande de façon à obtenir une rainure de taille homogène autour
du dispositif de commande.
2.
Vissez le capot des deux côtés au carter du dispositif de commande à l'aide d'un
boulon à tête conique.
3.
Fixez le carter avec la cornière de raccordement de l'accumulateur située audessous. Ceci fait, vissez précautionneusement la vis de fixation taraudeuse
(comprise dans la livraison) sur le creux de la partie inférieure de l'avant du carter
et placez le bouchon de fermeture.
RPS3 monté
13
3 x Montage
3.2.2 Montage des capteurs
Lors du montage, veillez à respecter la direction du flux de l'installation de mesure.
FlowSensor
Le FlowSensor Solaris FLS20 (Fig. 3-35,
16 41 07), disponible en option, est un dispositif de mesure permettant d'obtenir
simultanément le débit du groupe de capteurs solaires et la température d'alimentation. Le domaine de mesure est compris entre
0 et 20 l/min (débit) et entre 0 et 120 °C (température d'alimentation). Les valeurs de mesure sont affichées sur le dispositif de
réglage Solaris R3. Le dispositif de réglage Solaris R3 prend automatiquement en charge le réglage du débit en modulant la vitesse
de rotation de la pompe lorsque celle-ci est en fonctionnement.
1.
Mettez le joint en FlowSensor (Fig. 3-33).
2.
Vissez le FlowSensor sur l'alimentation solaire de l'accumulateur.
3.
Mettez en place le joint et le raccord à collerette enfichable sur l'entrée du FlowSensor.
4.
Insérez le tuyau d'alimentation préparé dans le raccord à collerette du FlowSensor.
5.
Raccordez la sonde au câble du FlowSensor du dispositif de commande.
Fig. 3-33
Etape 1
Fig. 3-34
Etape 2
Fig. 3-35
Accessoire FlowSensor FLS20
livré avec câble de 3 m
FlowGuard
Le Solaris FlowGuard FLG (Fig. 3-37,
16 41 02) est également disponible en option. Il s'agit d'une soupape d'ajustage avec
affichage du débit intégré. Elle permet de réguler le débit par modulation du groupe de capteurs solaires. L'affichage est compris
entre 2 et 16 l/min.
1.
Mettez le joint en FlowGuard (Fig. 3-36).
2.
Mettez FlowGuard en position et fixez-le.
3.
Mettez en place le joint et le raccord à collerette enfichable sur l'entrée du FlowGuard.
4.
Insérez le tuyau d'alimentation préparé dans le raccord à collerette du FlowGuard.
Fig. 3-36
14
Etapes 1 + 2
Fig. 3-37
Accessoire FlowGuard FLG
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
3 x Montage
3.2.3 Montage du capteur de température
ATTENTION !
Ne positionnez jamais le capteur de température de l'accumulateur du dispositif de réglage de la chaudière à plus
de 75 cm dans la douille de plongée du capteur. Dans le cas contraire, il peut se produire une surchauffe de la
zone d'eau chaude et une « immobilisation » du dispositif de réglage de la chaudière en phase de charge de
l'accumulateur.
Fig. 3-38
Fig. 3-41
3.3
Etape 1
Fig. 3-39
Etapes 2 + 3
Fig. 3-40
Etapes 2 + 3
1.
Courbez les ressorts de positionnement au niveau des deux capteurs (capteur de
l'accumulateur et du reflux, ainsi que capteur de l'accumulateur du régulateur de
la chaudière) et insérez-les dans le tuyau de la sonde.
2.
Insérez le capteur du reflux dans la conduite de la sonde à environ 130 cm
(connecteur pour câble).
3.
Insérez le capteur de l'accumulateur dans la conduite de la sonde à environ 70 cm
(connecteur pour câble).
4.
Mettez la bonde dans la conduite de la sonde et mettez le câble en place.
Etape 4
Montage des lignes de raccordement
3.3.1 Raccord de plusieurs ballons d'eau chaude Sanicube
Le ROTEX FlowGuard FLG (
16 41 02) proposé en option garantit un remplissage homogène des deux
Sanicube. Montez en outre un FlowGuard par accumulateur, avec la même alimentation du FlowSensor.
• Après raccordement, observez le système pendant au moins 2 heures et, le cas échéant, ajustez le
FlowGuard.
La canalisation de raccordement ROTEX consiste en un système de lignes de raccordement au Sanicube. Celles-ci permettent
l'utilisation en parallèle de plusieurs Sanicube Solaris, afin de mettre en place des installations de grande taille avec et sans
utilisation de l'énergie solaire.
Le kit d'expansion de l'accumulateur CON SX (
de pompage RPS3 (Fig. 3-42).
16 01 07) permet de raccorder 2 Sanicube Solaris par station de réglage et
Mode de fonctionnement
– Le reflux solaire est pris dans la zone solaire des deux accumulateurs via la canalisation de raccordement de reflux (Fig. 3-42,
Pos. 5).
– Le reflux ainsi généré est pompé via le RPS3 (Fig. 3-42, Pos. 4) vers le groupe de capteurs solaires.
– L'eau est réchauffée dans le groupe de capteurs solaires et est amenée dans les deux accumulateurs comme alimentation
solaire via la canalisation de raccordement d'alimentation (deux conduites de même longueur isolées thermiquement que vous
pouvez courber ; Pos. 6, Fig. 3-42).
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
15
3 x Montage
Le débit du pompage et de l'alimentation de l'eau circulant dans le système de capteurs solaires peut être différent au niveau des
2 Sanicube, malgré l'égalisation des vannes d'étranglement (FLG). Ceci peut provoquer un « débordement » d'un des deux
Sanicube si une des deux lignes de tarage (Fig. 3-42, Pos. 5) fait défaut. Cette canalisation de raccordement empêche
l'augmentation excessive du niveau de liquide dans un des deux accumulateurs.
3
8
1
2
3
4
5
FLS 20
6
7
6
FLG
SANICUBE
SOLARIS
FLG
DH
2
6
SANICUBE
SOLARIS
2
4
7
8
Sanicube Solaris
Zone hors pression
Groupe de capteurs solaires
Station de réglage et de pompage RPS3
Canalisation de raccordement du reflux
(zone hors pression)
Canalisation de répartition
d'alimentation Solaris
Canalisation de reflux Solaris
Canalisation d'alimentation Solaris
DH
5
1
Fig. 3-42
1
Différence de niveau dans la zone hors
pression de l'accumulateur
FLS20
FlowSensor (sonde de débit)
FLG FlowGuard (contrôle du débit)
Principe de fonctionnement de la connexion de l'accumulateur
3.3.2 Montage de la connexion de l'accumulateur
AVERTISSEMENT !
Danger d'ébouillantement par la déconnexion de la CON SX de l'accumulateur ou lors des travaux sur les
composants hydrauliques de la station de pompage et de réglage (par exemple lors du remplacement d'une
pompe).
• Videz l'accumulateur avant toute intervention sur la canalisation de raccordement ou sur les composants
hydrauliques.
ATTENTION !
Il est possible qu'une grande quantité d'eau s'écoule du Sanicube lors du montage.
• Montez le kit d'expansion de l'accumulateur Solaris avant de remplir le Sanicube (zone hors pression).
16
1.
Montage du RPS3 sans mise en place du capot (voir le chapitre 3.2).
2.
Dévissez la pièce de recouvrement du raccordement de reflux solaire du 2ème accumulateur.
3.
Mettez l'accumulateur Sanicube en place. La distance (milieu de l'accumulateur) doit être de 830 mm. Respectez la distance
au mur conseillée de 200 mm.
4.
Préparez la cornière de raccordement de l'accumulateur au niveau du RPS. Pour ce faire, enlevez l'étrier de fixation du côté
de l'expansion et retirez le robinet à boisseau ou les tampons borgnes, en fonction de l'installation préalable (voir la page 13,
etape 4 et 5).
5.
Montez la pièce retirée sur la conduite de connexion du reflux prémontée par ROTEX sur la seconde cornière de raccordement
de l'accumulateur.
6.
Fixez la canalisation de reflux ainsi complétée à l'aide du raccord à collerette libre (Ø28) sur la sortie libre de la cornière de
raccordement de l'accumulateur.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
3 x Montage
FLS 20
3
Wa
wa
rm
45
42
Ele
b
zsta
hei
ktro 6 kW
bar s
im = 10 cklo
uck p max dru kW
45
X
sdr
=
2,8
er:
=
rieb sch
QN
INO
NL
Bet
ris
er tau
ola /16 ssig rme : 8):
8):
eS /16
um 470 g)
kW
470 ∞C, 45
ub 538
zul‰ -W‰ edi (DIN stun
g
x. ahl
nic
elei (DIN 10
Sa : SCS ma elst enm ng l Lad l ser stun
-Ed isch istuima zah was elei
Typ
l
enn Kalt Lad
-Zw erle
max
500 l
Dau r gsk ∞C, ∞C,
= 24
45
kg
V
(abe tun r 65 r
93 kg g Leis iche asse
0
593 ndi
Spe mw
-00
:
st‰ h War
alt:
A# 517
n:
sbe
kW
me inh
164
ion d 1,4
r.:
olu enn
∞C
ros wan
ll-N
erv r-N
85
ich sse ht: ht: z: kor auf
=
rste
Spe kwa wic wic hut me ∞C
He 297
T max
Trin rge tge ssc ‰r 60
454
Lee am ion ftsw n bei
e tur:
X
Ges ros cha
Kor eits nde ssig era
XX
Stu
Ber 24 zul‰ mp
XX
in x. erte
XX
ma ich
XX
Spe
97
r
he
eic
rsp
sse
007.1
6
011
49
Wa
45
42
b
zsta
hei
kW
ktro 6
Ele
bar s
im = 10 cklo
uck max dru kW
45
X
sdr p
=
2,8
er:
=
rieb sch
INO
QN
NL
Bet
ris
er tau
ola /16
8):
ssig rme :
8):
eS /16
um 470 g)
kW
470
ub 538
zul‰ -W‰ edi (DIN stun 10 ∞C, g 45
x. ahl
nic
elei (DIN
Sa : SCS
ma elst enm ng Lad l ser stun
l
-Ed isch istu ima zah was elei
Typ
l
enn Kalt Lad
-Zw erle
r
max
500 l
Dau r gsk ∞C, ∞C,
he
= 24
45
kg
V
(abe tun r 65 r
eic
93 kg g Leis iche asse
rsp
0
Spe mw
593 ndi
-00
:
st‰ h War
alt:
A# 517
n:
sbe
kW
me inh
164
ion d
r.:
olu enn
ros wan 1,4
∞C
ll-N
erv r-N
85
kor
ich sse ht: ht: z: auf
=
rste
Spe kwa wic wic hut me ∞C
He 297
T max
Trin rge tge ssc ‰r 60
454
Lee am ion ftsw n bei
:
e tur
X
Ges ros cha
nde
Kor eits Stu ssig era
XX
Ber 24 zul‰ mp
XX
in x. erte
XX
ma ich
XX
Spe
97
sse
wa
rm
007.1
6
011
49
FLS20
FLG
Set d'expansion de l'accumulateur
(dessous)
Set d'expansion de l'accumulateur
(dessus)
FlowSensor (sonde de débit)
FlowGuard (contrôle du débit)
CON SX B
17
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
3
CON SX A
Pièce de connexion en T
Raccordement pourconduite de
compensation
(AGL,
16 01 08)
ROTEX SCS, GSU
4
Station de réglage et de pompage RPS3 AGL
Canalisation de répartition d'alimentation
Solaris
1
2
3
Montage de la connexion de l'accumulateur
Fig. 3-43
SX
A
CO
N
CON SX
B
FLG
4
FLG
2
1
AG
L
7.
Fixez la canalisation de reflux sur le raccord du reflux du second accumulateur à l'aide d'un écrou d'accouplement. En outre,
placez auparavant le joint plat livré dans l'écrou d'accouplement.
8.
Enlevez le couvercle de fermeture inférieur du capot du côté correspondant.
9.
Mettez le capot sur le réservoir de l'accumulateur.
10. Montez chacun des raccords de l'alimentation solaire avec un FlowGuard (en option) (voir section 3.2.2).
11. Montez les lignes de connexion d'alimentation sur la pièce de connexion en T (gauche/droite).
12. Placz le joint plat sur les deux FlowGuard et fixez-les à l'aide d'un écrou d'accouplement.
13. Placez le joint sur la pièce de connexion en T et vissez le double écrou d'accouplement (1").
14. Mettez le joint en place sur le double écrou d'accouplement (1").
15. Vissez le FlowSensor avec le double écrou d'accouplement (1") (voir section 3.2.2).
4 x Mise en service
4
Mise en service
AVERTISSEMENT !
L'installation Solaris ne peut être mise en service une fois toutes les connexions hydrauliques et électriques
réalisées.
Une mise en service non conforme provoque des dysfonctionnements et peut endommager l'ensemble de
l'installation. L'installation et la mise en service ne doivent être réalisées que par des chauffagistes agréés
par ROTEX et formés.
Exécutez les tâches suivantes dans l'ordre indiqué !
4.1
Installation Solaris utilisée sans FlowSensor
1.
Remplissage de l'accumulateur :
• Remplissez l'échangeur thermique d'eau potable.
• Remplissez le réservoir d'accumulation à l'aide du robinet de vidage et de remplissage du RPS3 jusqu'à ce que de l'eau
sorte du trop-plein de sécurité.
• Fermez le robinet KFE.
2.
Mettez le dispositif de réglage Solaris R3 en marche (début de la phase d'initialisation).
3.
Après la fin de la phase d'initialisation (affichage de la température) ventilez l'installation en appuyant simultanément sur les
deux flèches (démarrage de l'utilisation manuelle).
Les deux pompes fonctionnent alors à plein rendement et l'installation est soumise à la pression maximale d'exploitation.
L'installation se remplit, l'air est chassé au travers de la canalisation d'alimentation dans la chambre à air de l'accumulateur. Une
perforation de dérivation au niveau de la soupape d'ajustage du FlowGuard garantit que l'installation peut être ventilée
automatiquement même si la soupape est totalement fermée.
4.
Fermez complètement la soupape d'ajustage. L'installation est alors soumise à la pression maximale d'exploitation.
5.
Vérifiez visuellement l'étanchéité de tous les endroits où ont été réalisées des connexions dans la maison et au niveau de la
toiture. Colmatez soigneusement toutes les fuites constatées.
6.
Réglez le débit en fonction du nombre de capteurs solaires. Vous trouverez des valeurs de référence dans le Tab. 4-1.
Comme les deux pompes sont en fonctionnement lors de la mise en service, utilisez les valeurs supérieures pour
le réglage de base.
7.
Mettez le dispositif de réglage Solaris hors service.
8.
Vérifiez que le Sanicube Solaris est bien rempli.
L'affichage du remplissage du Sanicube Solaris doit pratiquement avoir atteint un niveau de remplissage se
trouvant légèrement sous le niveau précédent. La raison en est qu'il reste une petite quantité d'eau dans les
canalisations inférieures du collecteur des capteurs solaires. Cette quantité d'eau n'est pas dangereuse pour le
capteur solaire même en cas de gelée, car il existe un espace suffisant d'expansion.
9.
Si le niveau d'eau du Sanicube Solaris se trouve loin du niveau de remplissage :
• Mettez à nouveau le dispositif de réglage Solaris R3 en marche (début de la phase d'initialisation).
• Après la fin de la phase d'initialisation (affichage de la température) appuyez simultanément sur les deux flèches pour
démarrer l'utilisation manuelle.
• Arrêtez le chronomètre pendant que l'installation se remplit complètement. Le remplissage maximal est atteint lorsque
vous n'entendez plus aucun bruit d'air et que l'affichage de la valeur du débit est stable (utilisez les flèches pour réglez
le point de mesure du débit).
• Réglez la durée obtenue à laquelle vous ajoutez 20 s au niveau du paramètre « Zeit P2 » (Durée P2) (voir la section 5.3.6).
10. Mettez à nouveau le dispositif de réglage Solaris R3 en appuyant simultanément sur les deux flèches, ou en éteignant et
rallumant à nouveau l'installation en mode automatique. L'installation est alors prête à fonctionner.
18
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
4 x Mise en service
Les pompes ne seront mises en service que lorsque la température des capteurs solaires est supérieure à la
valeur minimale associée à la mise hors gel (voir section 5.2.10) et inférieure à la température maximale
autorisée réglée.
Si une longue pause a lieu entre les étapes 5 et 7, il est possible que la température des capteurs se trouve hors
du domaine autorisé. Il vous suffit alors de passer au mode manuel pendant quelques minutes pour lancer la
mise en service manuelle de l'installation (voir section 5.2.5).
11. Placez l'isolation thermique au niveau des connexions.
12. Avertissez l'utilisateur, remplissez le protocole de livraison et envoyez-le à l'adresse se trouvant au dos de ce manuel.
Nombre de
capteurs solaires
Débit théorique
en l/min
Débit théorique
en l/h
2
3,0 à 4,0
180 à 240
3
4,5 à 6,0
270 à 360
4
6,0 à 8,0
360 à 480
5
7,5 à 10,0
450 à 600
Tab. 4-1
Valeurs de référence pour le réglage du débit lors d'une utilisation sans sonde de débit
Il n'est possible de procéder au réglage définitif de la soupape que par un jour ensoleillé, dans des conditions
normales d'utilisation (une seule pompe). Ces conditions permettent de calculer les différences de températures
servant au paramétrage. Lorsque le rayonnement solaire est bon, le réglage de la température du collecteur doit
se trouver environ à 10 à 15 °C au-dessus de la température de reflux.
Si l'installation comprend un compteur de quantité de chaleur, il est possible de régler le débit à l'aide de
l'afficheur. En utilisation normale (pompe en service / pompe de surpression hors service), le débit par panneau
solaire doit être d'environ 90 à 120 l/h (1,5 à 2,0 l/min).
4.2
Installation Solaris utilisée avec FlowSensor
1.
Remplissage de l'accumulateur :
• Remplissez l'échangeur thermique d'eau potable.
• Remplissez le réservoir d'accumulation à l'aide du robinet de vidage et de remplissage du RPS3 jusqu'à ce que de l'eau
sorte du trop-plein de sécurité.
• Fermez le robinet KFE.
2.
Mettez le dispositif de réglage Solaris R3 en marche (début de la phase d'initialisation).
3.
Après la fin de la phase d'initialisation (affichage de la température) ventilez l'installation en appuyant simultanément sur les
deux flèches (démarrage de l'utilisation manuelle).
Les deux pompes fonctionnent alors à plein rendement et l'installation est soumise à la pression maximale d'exploitation.
L'installation se remplit, l'air est chassé au travers de la canalisation d'alimentation dans la chambre à air de l'accumulateur.
4.
Vérifiez visuellement l'étanchéité de tous les endroits où ont été réalisées des connexions dans la maison et au niveau de la
toiture. Colmatez soigneusement toutes les fuites constatées.
5.
Mettez le dispositif de réglage Solaris hors service.
6.
Vérifiez que le Sanicube Solaris est bien rempli.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
19
4 x Mise en service
L'affichage du remplissage du Sanicube Solaris doit pratiquement avoir atteint le niveau de remplissage qui se
trouve légèrement sous le niveau précédent. La raison en est qu'il reste une petite quantité d'eau dans les
canalisations inférieures du collecteur des capteurs solaires. Cette quantité d'eau n'est pas dangereuse pour le
capteur solaire même en cas de gelée, car il existe un espace suffisant d'expansion.
7.
Si le niveau d'eau du Sanicube Solaris se trouve loin du niveau de remplissage :
• Mettez à nouveau le dispositif de réglage Solaris R3 en marche (début de la phase d'initialisation).
• Après la fin de la phase d'initialisation (affichage de la température) appuyez simultanément sur les deux flèches pour
démarrer l'utilisation manuelle.
• Arrêtez le chronomètre pendant que l'installation se remplit complètement. Le remplissage maximal est atteint lorsque
vous n'entendez plus aucun bruit d'air et que l'affichage de la valeur du débit est stable (utilisez les flèches pour réglez
le point de mesure du débit).
• Réglez la durée obtenue à laquelle vous ajoutez 20 s au niveau du paramètre « Zeit P2 » (Durée P2) (voir la section 5.3.6).
8.
Mettez à nouveau le dispositif de réglage Solaris R3 en appuyant simultanément sur les deux flèches, ou en éteignant et
rallumant à nouveau l'installation en mode automatique. L'installation est alors prête à fonctionner.
Il n'est possible de procéder au réglage définitif de la soupape que par un jour ensoleillé, dans des conditions
normales d'utilisation (une seule pompe). Ces conditions permettent de calculer les différences de températures
servant au paramétrage. Lorsque le rayonnement solaire est bon, le réglage de la température du collecteur doit
se trouver environ à 10 à 15 °C au-dessus de la température de reflux.
Si l'installation comprend un compteur de quantité de chaleur, il est possible de régler le débit à l'aide de
l'afficheur. En utilisation normale (pompe en service / pompe de surpression hors service), le débit par panneau
solaire doit être d'environ 90 à 120 l/h (1,5 à 2,0 l/min).
9.
Si le RPS3 est raccordé à deux Sanicube Solaris via la canalisation de raccordement (kit d'expansion de l'accumulateur
CON SX) :
– Le débit conjoint mesuré au niveau de l'alimentation du Solaris doit être réparti de façon homogène sur les deux
Sanicube Solaris. Nous recommandons l'installation d'un FlowGuard sur chaque accumulateur pour permettre le réglage.
10. Avertissez l'utilisateur, remplissez le protocole de livraison et envoyez-le à l'adresse se trouvant au dos de ce manuel.
20
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
5 x Dispositif de réglage – commande
55.1
Dispositif de réglage
Eléments
de commande et d'affichage
Bild 5-1
1
2
3
4
5
6
7
5.2
Eléments de commande et d'affichage
Interrupteur principal avec diode de
8
contrôle
Affichage des températures et des
paramètres (fonction d'économie
d'énergie : l'éclairage du panneau
d'affichage s'éteint au bout de
9
10 minutes de non-utilisation)
Diode de l'affichage de la température
du capteur solaire
Diode de la température d'alimentation
Solaris et de l'affichage de la mesure 10
de débit (FLS)
Diode de l'affichage de la température
de l'accumulateur
Diode de l'affichage de la température
du reflux solaire
Diode d'état de fonctionnement de la
pompe d'exploitation à régulation de
rotation P1 (allumée lorsque la pompe
fonctionne)
Diode d'état de fonctionnement de la 11
pompe d'augmentation de la pression P2
(allumée lorsque la pompe fonctionne –
clignote lorsque la pompe fonctionne
à débit régulé)
Touche flèche vers le haut pour
modification de l'affichage des
paramètres ou de la température dans 12
le sens de la flèche ou pour
13
augmentation des valeurs de réglage
Touche flèche vers le bas pour
modification de l'affichage des
paramètres ou de la température dans
le sens de la flèche ou pour diminution
des valeurs de réglage
Touche d'information pour augmentation
du niveau d'information (affichages des
valeurs de mesure, des valeurs
maximales et des valeurs de calcul) et
touche OK pour validation et pour
stockage des paramètres dans le menu
de réglage
Carter du dispositif de réglage
Vis de fermeture du carter (l'appareil ne
doit être ouvert que par un spécialiste
agréé. Avant ouverture débranchez
l'appareil !)
Mode de fonctionnement du dispositif de réglage
L'installation Solaris fonctionne en permanence de façon automatique, sans qu'il y ait besoin d'intervenir manuellement. Le
réglage de la vitesse de la pompe se fait via le dispositif de réglage de la différence de température Solaris R3. Les éléments de
commande et d'affichage sont représentés dans l'Fig. 5-1.
5.2.1 Fonctionnement de la pompe
En fonctionnement, se produisent les événements suivants :
– Mesure permanente de la différence de température entre la température du capteur solaire et celle du reflux et comparaison
avec le paramètre « Delta T ein » (Delta T Activé) de votre choix.
– Mise en service des pompes lors du dépassement de ce paramètre (par exemple pour une température de reflux de 40 °C et
Delta T Activé égal à 15 K ; température du capteur solaire > 55 °C).
– Remplissage d'appoint du système via la pompe de surpression (P2) selon la valeur du paramètre « Zeit P2 » (Durée P2) en [s].
– si le FlowSensor correctement réglé mesure avant la fin de cette période un débit stable, l'installation Solaris est complètement remplie d'eau.
– N'équipez le cycle solaire, en raison de l'effet de siphon de la canalisation d'alimentation qu'avec la pompe P1. Le rendement
des pompes est réglé en fonction de la différence de température entre l'alimentation et le reflux de l'installation.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
21
5 x Dispositif de réglage – commande
Les pompes sont mises hors service en cas de :
– Dépassement vers le bas de la différence de température réglée au niveau du paramètre Delta T Désactivé
(par exemple température de reflux = 45 °C et Delta T Désactivé = 2 K ; Température d'alimentation Solaris <47 °C).
– Dépassement de la température de l'accumulateur maximale réglée au niveau du paramètre TS max (la diode TS clignote).
Dans ce cas, il n'est possible de remettre les pompes en marche que lorsque la température de l'accumulateur a baissé
de plus de 2 K.
Si l'installation ne comprend pas de FlowSensor ou s'il est mal installé, la pompe P1 fonctionne en permanence
avec le niveau de rendement réglé (sans réglage de la rotation). Les pompes sont exclusivement réglées par la
différence de température entre le capteur solaire et le reflux.
5.2.2 Fonction de booster pour les températures élevées des capteurs solaires
Outre la pompe utilisée en fonctionnement normal (P1), est mise en service en standard une pompe de surpression P2, lorsque la
température du groupe de capteurs solaires « TK max » (TC max) = 70 °C (température de booster).
– Ceci permet d'augmenter la pression de l'installation et donc le débit. Il devient donc possible de stocker plus de chaleur en
un laps de temps plus court.
La température de booster peut être modifiée par un spécialiste via le paramètre TC max. P2 est automatiquement mise hors
service lorsque la température redescend de 5 °C en-dessous de la température de booster.
5.2.3 Fonction de protection contre la remise en service
Cette fonction (que vous pouvez désactiver le cas échéant) empêche :
– la remise en service, lorsque l'installation Solaris a été mise hors service parce que la température maximale réglée de l'accumulateur « TA max » a été atteinte
– le fonctionnement de la pompe, lorsque la température des capteurs solaires réglée par le chauffagiste via le paramètre
« TK zul » (TC aut.) est dépassée.
Si le rayonnement solaire se maintient, les capteurs solaires peuvent atteindre des températures supérieures à 100 °C, une fois
les pompes mises hors service. Si la température de l'accumulateur diminue dans cette situation d'exploitation (par exemple par
l'utilisation d'eau chaude) au-dessous de la température de validation (« TA max » – 2 K), les pompes sont remises en service
lorsque la température de remise en service réglée grâce au paramètre TC aut. est dépassée vers le bas de 2 K. La diode TK
clignote.
Lorsque la température des capteurs solaires dépasse 100 °C en fonctionnement, l'eau de reflux est instantanément vaporisée
dès qu'elle parvient au capteur solaire. La vapeur s'échappe sans pression si l'installation Solaris est correctement montée dans
l'accumulateur Sanicube Solaris. Elle s'y condense à nouveau largement. Il est possible que le traitement de la surcapacité au
niveau des capteurs solaires dure quelques minutes pendant lesquelles vous entendrez peut-être des bruits d'ébullition dus à la
présence de la vapeur. Il est également normal que la consommation d'eau d'accumulation augmente légèrement à cause de la
sortie de la vapeur d'eau sans pression.
5.2.4 Fonction de démarrage antiblocage
Il s'agit d'une fonction de protection de la pompe pour les périodes prolongées de mauvais temps ou pour les périodes d'inactivité
de la pompe supérieures à 24 heures.
– Les pompes P1 et P2 sont mises en service pour une brève période de temps de façon à éviter leur blocage.
Si la pompe P1 fonctionne seule sans FlowSensor, la pompe P2 se mettra en marche toutes les 2 heures pendant la durée fixée par le paramètre « Durée P2 ».
5.2.5 Fonctionnement manuel
Il n'est possible d'allumer manuellement l'installation que pour la mise en service et pour réaliser des essais, et ce pour une durée
maximale de 30 min. Dans ce cas, plusieurs fonctions de réglage sont mises hors service, les deux pompes fonctionnent en permanence sans tenir compte des températures du système réglées.
• Vous pouvez activer ou désactiver le mode manuel en appuyant pendant plus d'une seconde sur les deux flèches.
ATTENTION !
L'utilisation incontrôlée du mode manuel peut occasionner des pertes de chaleur, des températures extrêmement
hautes de l'accumulateur et dans des situations de froid extrême des dommages causés par le gel.
22
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
5 x Dispositif de réglage – commande
5.2.6 Solaris FlowSensor
Le FlowSensor Solaris FLS20 (
16 41 07) en option sert à la mesure du débit (V) et de la température d'alimentation (TV).
Lorsque la sonde est raccordée et activée :
– les valeurs mesurées V et TV sont affichées.
– le dispositif de réglage fonctionne après le processus de remplissage avec la différence réelle de température du système
entre les températures d'alimentation et de reflux.
Si le système a déjà reconnu le FlowSensor, un message d'erreur apparaît dans l'affichage si la sonde fonctionne mal ou si elle
n'est pas présente (voir chap. 6.1). L'installation fonctionne alors en mode d'urgence sans FlowSensor.
Si le FlowSensor est désactivé par un spécialiste, aucun message d'erreur n'apparaît. Le dispositif de réglage fonctionne toutefois
sans la valeur de mesure V. La température d'alimentation (TV) est égale à la température des capteurs solaires (TK).
5.2.7 Calcul du rendement, valeurs maximales et calcul de la productivité
Le bilan et le calcul des données de fonctionnement de l'installation (par exemple le rendement solaire) ne remplacent aucunement un véritable compteur de la quantité de chaleur. Ces valeurs ne doivent pas être utilisées
pour la répartition des charges de chauffage ou pour tout autre bilan à valeur juridique de même type.
Lorsqu'un FlowSensor Solaris est raccordé, les données d'exploitation sont calculées et soumises à bilan, par exemple le
rendement de chaleur actuel, le rendement solaire, etc. Vous pouvez obtenir les valeurs maximales et de calcul à partir de
l'affichage (voir chap. 5.3). Les valeurs supérieures à 0 qui n'ont pas été effacées, continueront à être affichées après avoir retiré
ou après avoir désactivé le FlowSensor (sans autre actualisation).
5.2.8 Réglage de la vitesse de rotation de la pompe P1
Après avoir atteint les conditions de démarrage, le dispositif de réglage Solaris R3 provoque :
– La commande des deux pompes en plein rendement jusqu'au débit maximal de l'installation.
– La mise hors service de la pompe P2 après la durée minimale préréglée Temps P2 (hormis avec la fonction de booster).
– La réduction progressive de la puissance de P1 jusqu'à ce que l'écart (différence de température entre l'alimentation (TV) et
le reflux (TR)) se maintienne et corresponde à la valeur théorique de l'Fig. 5-2. Ceci se produira également si le débit minimal
V2 (Fig. 5-3) est dépassé par le bas.
– Le passage au niveau suivant de la pompe après une période de sécurité t2 (Fig. 5-3).
Si le rendement de la pompe est trop faible, il se peut que le flux s'arrête dans le circuit solaire, en fonction des conditions de
température ou de statut de l'installation. Si le débit passe pendant au moins 10 s sous la valeur V2 (Fig. 5-3), le dispositif de
réglage l'interprète comme un arrêt de l'écoulement et stocke le dernier niveau de rendement puissance valable comme puissance
minimale de la pompe. Les niveaux de puissance inférieurs sont bloqués.
La régulation du rendement de P1 en fonction de la température a lieu par la suite entre la puissance minimale et maximale
calculée. L'écart entre TV et TR est continuellement mesuré et comparé avec un écart théorique. Si l'écart de température entre
TV et TR est trop important, le rendement de la pompe de P1 (max. 10 niveaux) et donc l'écoulement à travers le groupe de
capteurs solaires augmentera jusqu'à atteindre l'écart théorique. Si l'écart est trop faible, la puissance de la pompe est réduite.
La puissance actuelle de P1 est affichée sous forme de pourcentage pendant son fonctionnement actif au niveau de l'affichage
« Durchfluss » (Débit), à côté de la valeur de mesure du débit. L'Fig. 5-2 montre un fonctionnement typique d'une installation
Solaris modulable.
TK
DT
S1
S1
T1
T2
T3
—
--Bild 5-2
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
Température du panneau solaire
Ebouillantement (différence de température
entre l'alimentation et le reflux Solaris)
Valeur supérieure nominale de
l'ébouillantement (« Ebouillantement 1 »)
Valeur inférieure nominale de
l'ébouillantement (« Ebouillantement 2 »)
Température de mise hors gel (« TR-frost »,
« Température gel »)
Température du booster (« TK max »)
Température de la protection contre la
remise en service (« TK zul »)
Ecart théorique
Limites de mise en service pour la
modulation de la pompe
Régulation de la puissance de la pompe dépendant de la différence de température
23
5 x Dispositif de réglage – commande
Bild 5-3
t
V
A
B
C
D
Ex. de fonctionnement avec modulation et blocage provoqué par un arrêt des niveaux inférieurs de la pompe
Durée
Débit du circuit solaire
Phase de démarrage
Phase d'exploitation (modulation)
Interruption du flux
Les niveaux de rendements inférieurs de la pompe
sont verrouillés automatiquement après interruption du flux
V1
V2
t1
t2
t3
Débit minimal en phase de démarrage (« VS min »)
Débit minimal en phase d'exploitation (« S-Fluss »)
Durée maximale du cycle de démarrage de la pompe
d'augmentation de la pression P2 (« Zeit P2 »)
Durée de stabilisation (« S-Zeit »)
Laps de reconnaissance d'une interruption (10 s)
5.2.9 Fonction de réinitialisation générale
L'appareil réagit à la réinitialisation générale avec un nouveau démarrage (autotest). L'ensemble des paramètres reprend les
valeurs d'usine et tous les niveaux de puissance de la pompe bloqués sont débloqués. La réinitialisation a lieu en :
• Appuyant simultanément sur la touche OK et sur les flèches.
5.2.10 Fonction de mise hors gel
Si la température est basse, l'installation Solaris ne se met en service que lorsque les conditions de démarrage sont remplies.
Il faut donc que la température de reflux de mise hors gel de 25 °C définie en usine soit atteinte (« TR frost », TR gel). Si la
température de reflux mesurée est inférieure à la température de reflux de mise hors gel (TR gel), les pompes entrent en service
après avoir été allumées pendant la durée définie par le paramètre Durée P2, même si les conditions de température de mise hors
service sont réunies auparavant. Ceci prévient la formation de bouchons de glace dans la ligne de raccordement.
5.2.11 Fonction de protection de l'installation
Si après la mise en service ou l'autorisation de démarrage des pompes P1 et P2 aucun débit minimal V1 selon l'Fig. 5-3 n'est
constaté par le FlowSensor pendant la durée maximale de démarrage Durée P2, il se peut qu'il se soit produit :
– une panne du FlowSensor ou
– une fuite dans l'installation Solaris.
Afin de ne pas devoir pomper toute l'eau d'accumulation du système en cas de fuite, les deux pompes sont mises durablement
hors service et le message d'erreur « F » apparaît dans la colonne gauche de l'affichage.
• Remplacez la sonde défectueuse ou colmatez la fuite.
• Mettez manuellement l'installation en service.
24
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
5 x Dispositif de réglage – commande
5.3
Paramétrages et menus
Le tableau 5.1 fournit une vue générale des points de mesure disponibles et des formats d'affichage en rapport. Le tableau 5.2
contient un résumé des représentations des paramètres calculés.
Point de
mesure
Affichage
Température des capteurs
solaires
Température de reflux
Température de l'accumulateur
Température d'admission
Débit
tK
tR
tS
tV
V
Tab. 5-1
Désignation
Zone de mesure Précision
Capteur
de -30 à 250 °C 1 K
Capteur de température PT 1000
de 0 à 100 °C
de 0 à 100 °C
de 0 à 100 °C
0,0 à 20,0 l/min
Capteur de température PTC
Capteur de température PTC
FlowSensor avec sortie de tension 0,5–3,5 V
FlowSensor avec sortie de tension 0,5–3,5 V
1K
1K
1K
0,1 l/min
Vue générale des points de mesure
Paramètre
Désignation
Plage de valeurs Précision
Remarque
Température maximale mesurée du capTK max
de -30 à 250 °C 1 K
Aucune
teur
Température minimale mesurée du capTK min
de -30 à 250 °C 1 K
Aucune
teur
Débit maximal atteint lors du remplisV max
Débit maximal
0,0 à 20,0 l/min 0,1 l/min
sage
Valeur maximale de 5 valeurs moyPS
Puissance maximale
de 0,0 à 99,9 kW 0,1 kW
ennes de puissance min
Valeur maximale de puissance penPS (15h)
Puissance maximale diurne
de 0,0 à 99,9 kW 0,1 kW
dant les 15 dernières heures
Rendement thermique calculé à partir
W (15h)
Rendement thermique diurne
0,0 à 999,9 kW 0,1 kWh
de la puissance actuelle pendant les
15 dernières heures
Rendement thermique solaire total
0,0 à 9 999,9 kW 0,1 kWh
W
Rendement thermique général
ou 10 000
calculé à partir de la puissance actuà 99 999 kW
0,0001 MWh elle
Valeur moyenne pendant la dernière
P
Puissance actuelle
de 0,0 à 99,9 kW 0,1 kW
minute
Différence théorique de température
DT
Ecart théorique
1 à 15 kW
1K
TV–TR en fonctionnement modulé
P1
Niveau de puissance actuel P1
0 à 100
1%
aucune
0 à 10
Uniquement disponible avec les droits
1;1%
Niveau min Plus petit niveau de puissance validé P1
0 à 100
d'accès de spécialiste (voir Fig. 5-6)
Niveau
Uniquement disponible avec les droits
Durée de fonctionnement de la pompe P1 0 à 99 999 kW 1 kW
activé
d'accès de spécialiste (voir Fig. 5-6)
Tab. 5-2
Valeurs maximales et de calcul
5.3.1 Affichage de démarrage
Après le démarrage, le dispositif de réglage Solaris R3 est soumis à un autotest pendant lequel les éléments de l'affichage sont
spécifiquement commandés et les paramètres de réglage du niveau utilisateur sont affichés. Les étapes de test suivantes sont
exécutées et affichées chaque fois environ 2 s (Fig. 5-4) :
– Directement après le démarrage l'écran de démarrage apparaît. Celui-ci contient le numéro de version du logiciel installé et le
numéro de série de l'appareil.
– Lors de la première mise en service, il vous sera alors demandé dans quelle langue vous voulez que l'affichage se fasse.
– Les fonctions des pompes et de leurs diodes d'état de fonctionnement ne peuvent être contrôlées que manuellement pour des
raisons de sécurité (voir section 5.2.5).
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
25
5 x Dispositif de réglage – commande
5.3.2 Affichage de fonctionnement
L'affichage de fonctionnement permet de visualiser les températures du système, les valeurs maximales et de calcul. Après
l'affichage de démarrage, le dispositif de réglage Solaris R3 est automatiquement en mode d'affichage de fonctionnement. Une
valeur de fonctionnement s'affiche et la diode correspondante s'allume.
• En appuyant sur les flèches vous pouvez naviguer entre les quatre valeurs de mesure des températures et la valeur de mesure
du débit (voir Tab. 5-1 et Tab. 5-5).
• En appuyant sur la touche Info, vous pourrez visualiser les valeurs maximales et calculées (voir Tab. 5-2).
La colonne de gauche de l'affichage sert d'affichage du statut. Signification :
– « 1 » dans la première ligne, pompe P1 active.
– « 2 » dans la seconde ligne, pompe de surpression P2 active.
– « B » dans la troisième ligne, le contact de verrouillage du brûleur est actif (voir la section 5.3.7), ou état de panne
(voir chap. 6.1).
– « H » dans la quatrième ligne, fonctionnement manuel actif.
Tant qu'aucun ajustage manuel ou qu'aucun événement selon le Tab. 6-2 n'appelle un autre type d'affichage,
l'affichage des valeurs de mesures ou des informations reste actif. Il pourra être réactivé après des modifications des paramètres ou une mise en et hors service. Si des valeurs d'informations s'affichent, aucune diode de
contrôle du point de mesure n'est activée.
Bild 5-4
Affichage de démarrage
Bild 5-5
Affichage de fonctionnement
5.3.3 Menu de paramétrage
Le menu de paramétrage permet d'afficher et de modifier les paramètres du dispositif de réglage Solaris R3.
• En appuyant une fois pendant plus de 2 secondes sur la touche OK, vous passerez au menu de paramétrage ou vous retournerez à l'affichage de fonctionnement. Pour valider un choix appuyez brièvement sur la touche correspondante. Ceci vous
permet également d'ouvrir l'affichage de menu suivant ou de stocker une valeur modifiée (affichage pendant une seconde
environ de la mention « Gespeichert » (mis en mémoire).
• Vous passerez à l'affichage du paramètre de votre choix à l'aide de la touche OK en mode de modification des paramètres.
Dans le menu de paramétrage (Fig. 5-6) le chemin de menu actif s'affiche dans la première ligne. Dans la colonne de gauche
apparaît un curseur (« > ») et au-dessous un chemin de menu ou un paramètre. A partir de ce point, vous pouvez naviguez dans
chacune des arborescences de menu à l'aide des flèches vers le haut (Touche +) ou vers le bas (Touche – ). Vous pouvez modifier
la valeur réglée à l'aide des flèches. Pour modifier la valeur d'une unité, appuyez brièvement sur la flèche. Pour la modifier plus
rapidement, appuyez plus longuement sur la flèche. Si le paramètre de votre choix a été modifié et que vous ayez atteint la fin de
la liste de paramètres, vous retournez au menu des choix (« Auswahl 2/2 ») (Choix 2/2) et de là à l'affichage de fonctionnement
(voir Fig. 5-6). Le dispositif de réglage fonctionne immédiatement avec les valeurs modifiées des paramètres. Le dispositif de
réglage retourne en mode d'affichage de fonctionnement lorsqu'il n'est pas utilisé pendant environ 10 min.
26
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
5 x Dispositif de réglage – commande
Bild 5-6
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
Menu de paramétrage
27
5 x Dispositif de réglage – commande
5.3.4 Saisie du mot de passe
La partie du menu réservée au spécialiste est protégée par un mot de passe, qui doit être saisi au début du menu de paramétrage.
Il est également possible de protéger l'accès de l'utilisateur. Le niveau utilisateur et le niveau spécialiste sont caractérisés par
des couleurs différentes dans le menu de paramétrage. Outre la méthode décrite dans Fig. 5-6, il est également possible de
parvenir au menu de paramétrage en appuyant longuement sur la flèche vers le haut (+) pendant qu'apparaît l'écran de démarrage.
Tant que l'appareil est commandé manuellement, vous n'avez pas besoin d'introduire de mot de passe. Le mot de passe reste actif
environ 10 minutes après le moment où vous arrêtez d'utiliser le dispositif de réglage. Selon le niveau choisi, vous verrez
apparaître 2 s après avoir saisi le mot de passe :
– « Benutzer OK » (Utilisateur OK).
– « Fachmann OK » (Spécialiste OK) ou
– « Passwort falsch » (Mot de passe erroné).
Mot de passe de l'utilisateur
Ce mot de passe n'est pas activé dans le paramétrage en usine du dispositif de réglage Solaris R3. En saisissant le code à
4 chiffres, tous les paramètres réglables au niveau utilisateur sont verrouillés contre un accès non autorisé (sécurité enfant ou
fonction du maître de maison). Vous pouvez modifier les paramètres du niveau utilisateur uniquement si le mot de passe de l'utilisateur est fourni ou s'il est désactivé.
L'activation et la modification / nouvelle saisie du mot de passe de l'utilisateur se font via le chemin : Auswahl 1/2\Funktionen\
« Passw. ändern » (Choix 1/2\Fonctions\Modifier le mot de passe) (voir Fig. 5-6) :
• Saisissez l'ancien mot de passe dans le champ de données « aktuell 0000 » (actuel 0000) et le nouveau mot de passe dans
le champ de données « neues 0000 » (nouveau 0000). Validez chaque chiffre à l'aide de la touche OK.
• Lors d'une première utilisation, saisissez le nouveau mot de passe dans les deux champs.
Si le mot de passe de l'utilisateur est activé, apparaît dans le chemin du menu Choix 1/2 uniquement « Passwort 0000 » (Mot de
passe 0000). Le mot de passe de l'utilisateur ne devient actif qu'au bout de 10 minutes ou après redémarrage du dispositif de
réglage Solaris R3.
Mot de passe du spécialiste
Le mot de passe est saisi dans le chemin de menu Choix 1/2 sous Mot de passe 0000. Tous les paramètres de l'installation importants pour le spécialiste deviennent accessibles dans le menu de paramétrage (voir Fig. 5-6).
Paramètre
Delta T
activé
Delta T
désactivé
TS max
Durée P2
TK max
TK aut
TR gel
H/A
FLS actif
Tab. 5-3
28
Désignation
Niveau
d'accès
Plage de paramétrage
Plage de
paramétrage
recommandée
de 10 à 15 kW
Différence des températures de
1...80
mise en service
(>« Delta désactivé »)
Différence de température de
1...20
de 2 à 5 kW
Utilisateur
mise hors service
(<« Delta activé »)
Température maximale de
de 20 à 85 °C
de 75 à 85 °C
l'accumulateur
de 10 à 999 kW
Durée de rempDurée maximale de remplissage
lissage +20 s
Température de booster
de 20 à 110 °C
—
(température maximale du capteur solaire)
de 90 à 50 °C
—
Température de protection contre la remise en service (tempé- Spécialiste
rature max. autorisée de fonctionnement des capteurs)
Température de mise hors gel
de 10 à 60 °C
—
retour automatique du mode
de 1 à 900 l/min
—
manuel au mode automatique
Activation du FlowSensor
oui / non
oui
Réglage
d'usine
Incrément
15 K
1K
2K
1K
80 °C
1K
150 s
1s
80 °C
1K
95 °C
1K
25 °C
30 min
1K
1 min
oui
—
Vue générale des paramètres (I)
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
5 x Dispositif de réglage – commande
Paramètre
P min
TS min
Cycle
Taux de
baud
Tab. 5-4
Désignation
Niveau
d'accès
Plage de paramétrage
Puissance temporaire minimale
pour l'arrêt du brûleur
Température minimale pour
l'arrêt du brûleur
Spécialiste
Cycle de sortie des données
(interface de série, RS 232)
Vitesse de modulation de la sortie de données
Plage de
paramétrage
recommandée
de 0,0 à 99,9 kW
Réglage
d'usine
Incrément
99,9 kW
0,1 kW
de 0 à 99 °C
—
99 °C
1K
de 0 à 300 kW
—
0
5s
2400, 4800,
9600, 19200
—
19200
—
Vue générale des paramètres (II)
5.3.5 Choix de la langue
Lors de la première mise en service ou après une réinitialisation générale l'affichage se fige (Fig. 5-4) pendant le démarrage et
propose un choix de langues.
• Choisissez une langue via les flèches et validez-la avec la touche OK.
Dans le menu de paramétrage, le chemin de menu suivant : Choix 1\2\Fonctions\« Sprache ändern » (Modifier la langue), vous
permet a posteriori de choisir une autre langue (Fig. 5-6).
5.3.6 Réglage et réinitialisation des paramètres
Le réglage des paramètres se fait selon l'Fig. 5-6. Tous les paramètres réglables sont inclus dans le Tab. 5-3 avec leur niveau
d'accès, leur plage de réglage et les valeurs usine. Le chemin de menu Choix 1\2\Choix du paramètre\Réinitialiser permet de réinitialiser les valeurs maximales et les valeurs de calcul (voir Tab. 5-3). Vous pouvez directement la valeur maximale de votre choix
à 0 à l'aide de la touche OK. La flèche vers le bas permet d'annuler cette action, le curseur retournant alors vers la gauche. La
touche OK valide le choix. Si vous appuyez plusieurs fois sur la flèche vers le bas, vous arrivez au champ « Choix 2/2 ». Si vous
validez le retour en arrière, vous allez naviguer à l'envers dans l'affichage de fonctionnement. Le chemin de menu :
Choix 2\2\Système\Réinitialiser vous permet de réinitialiser tous les paramètres du système aux valeurs d'usine. Le système est
alors redémarré (voir aussi section 5.2.9).
5.3.7 Contact de blocage du brûleur
Ce contact commande un dispositif externe de production de chaleur, de façon à ce que l'accumulateur ne soit pas chauffé par le
dispositif externe si les conditions atmosphériques sont favorables. Vous aurez besoin à cet effet du câble de raccordement
(
16 41 10) proposé en tant qu'accessoire. Si l'installation Solaris atteint un rendement temporaire réglable par le chauffagiste (chemin de menu Choix 1\2\Choix du paramètrel\ Paramètres de fonctionnement « P min ») ou si l'accumulateur atteint la
température minimale préconisée et réglée par un chauffagiste (paramètre de fonctionnement « TS min », voir
Tab. 5-3), le brûleur, par exemple, passe en mode sans courant via un contact. Le réglage du contact de blocage du brûleur est
décrit dans l'Fig. 5-6.
5.3.8 Réglage manuel de la rotation de la pompe
A certains niveaux de puissance de la pompe à rotation réglable P1, il est possible que des problèmes de bruit surgissent. La
puissance actuelle du niveau choisi est affichée sous forme de pourcentage dans la dernière ligne « Débit » de l'affichage de
fonctionnement (voir Fig. 5-5).
• Notez la puissance du niveau posant problème.
• Naviguez via le chemin de menu Choix 2\2\Système\ Modulation jusqu'à la rubrique « Stufe » (Niveau) (voir Fig. 5-6).
Vous pouvez alors désactiver jusqu'à 10 niveaux de rotation. A côté du chiffre attribué au niveau de puissance (01 représentant
le niveau le plus faible) et du statut d'activité, s'affiche sous « Leistung » (Puissance) la puissance en pourcentage de chacun des
niveaux.
• Réglez sur « non » le paramètre « actif » pour les niveaux auxquels le bruit est important.
Î Le niveau est ignoré par la commande de la pompe P1.
5.3.9 Valeurs de correction pour les points de mesure
Si la valeur de mesure d'un capteur diffère des valeurs réelles, il est possible de compenser l'erreur en introduisant une valeur de
correction.
• Choisissez le paramètre de correction via le chemin de menu Choix 2\2\Système\Valeurs de correction (voir Fig. 5-6) et
modifiez les valeurs suivant le Tab. 5-5.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
29
5 x Dispositif de réglage – commande
Désignation
Plage de mesure /
de réglage / de valeurs
Valeur d'usine
Incrément
Correction de la température du capteur
solaire
–9 à +9
0K
1K
Correction de la température de reflux
–9 à +9
0K
1K
–9 à +9
0K
1K
Correction de la température d'alimentation
–9 à +9
0K
1K
Correction du débit
–2 à +2
0 l/min
1 l/min
Correction de la température de l'accumulateur
Tab. 5-5
5.4
Niveau d'accès
Spécialiste
Valeurs de corrections
Recommandations de réglage
5.4.1 Réglages standard des paramètres, plages de réglage recommandées
Le Tab. 5-3 résume les réglages d'usine ainsi que les plages de réglage recommandées des paramètres système Solaris.
Les paramètres système doivent être réglés individuellement sur l'installation en place au démarrage et, le cas
échéant, être optimisés plus tard en fonctionnement. En général, l'installation fonctionne déjà avec les réglages
usine.
Les indications suivantes peuvent vous aider dans le calcul des valeurs de réglage et garantissent un rendement thermique optimal
pour une consommation électrique minimale :
• Réglez la différence de température de mise en service « Delta T activé » de façon à ce que, pour des conditions d'ensoleillement constantes, l'installation reste en service après le démarrage et ne s'éteigne pas immédiatement suite au refroidissement du capteur thermique causé par la prise d'eau chaude. Plus vous pourrez choisir une valeur basse, plus les périodes
de fonctionnement seront longues et plus important sera le gain de chaleur que vous pourrez atteindre. Si la différence de
température de démarrage réglée est trop faible, le collecteur se refroidit d'une telle manière lors du remplissage que la différence de température est dépassée vers le bas.
Î Les pompes se remettent immédiatement hors tension, la conséquence étant un gain de chaleur moins important pour
une consommation d'énergie élevée.
• Réglez la différence de température de mise hors service « Delta T désactivé », de façon à ce qu'au niveau du point de mise
hors service le rendement calorique soit supérieur à l'électricité dont a besoin la pompe.
Î Comme la consommation d'électricité des pompes est pratiquement indépendante de la taille du groupe de capteurs
solaires raccordé, mais que la puissance thermique pouvant être gagnée dépend directement du nombre de capteurs
solaires, réglez la valeur du paramètre à une valeur supérieure si le nombre de capteurs est faible et plus bas si leur
nombre est plus important.
• Réglez la durée « Durée P2 » de la pompe de surpression P2 de façon à ce que pour chaque type d'exploitation le diamètre
total de la canalisation d'alimentation soit rempli avec de l'eau. Calculez la longueur de la période où vous entendez des bruits
d'air, entre la mise en route des pompes et l'entrée de l'alimentation dans l'accumulateur, et ajoutez à ce chiffre une période
de sécurité de 20 s. La durée du remplissage dépend du débit que vous avez réglé, du nombre de capteurs solaires, de la
hauteur de l'installation et de la longueur de la ligne de raccordement.
• La température maximale de l'accumulateur « TS max » est réglée selon les besoins individuels. Plus la valeur du paramètre
est élevée, plus la capacité de l'accumulateur d'eau chaude disponible est élevée, ce qui a pour effet d'augmenter la puissance
potentielle de l'installation Solaris.
ATTENTION !
Pour les températures de l'accumulateur supérieures à 60 °C, il faut monter un régulateur thermique à vannes
pour la sécurité contre l'ébouillantement sur le raccord d'eau chaude de l'accumulateur.
30
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
5 x Dispositif de réglage – commande
Si de la vapeur apparaît au niveau des capteurs solaires lors du démarrage, il n'est pas rare que la confiance de l'utilisateur
diminue. C'est la raison pour laquelle la température de protection contre le mise en service « TK aut » est réglée en usine à 95 °C.
Cette valeur permet d'éviter des bruits d'ébullition et l'échappement de vapeur. Le dispositif de réglage Solaris ne met la pompe
en service que lorsque la température du capteur solaire est descendue sous la valeur réglée de 2 degrés Kelvin. L'installation
fonctionne alors silencieusement et sans production de vapeur au niveau des capteurs solaires. Si le ciel est dégagé, cela peut
avoir pour conséquence que l'installation ne se remet en marche qu'en fin d'après-midi, même si la température de l'accumulateur
permet une chauffe supplémentaire.
• Pour optimiser le rendement énergétique, réglez le paramètre de température de protection contre le redémarrage à une valeur
supérieure à 100 °C, désactivant par le fait la fonction.
Dans ce cas n'oubliez pas de prévenir l'utilisateur qu'il entendra des bruits d'ébullition et qu'il verra de la vapeur lors du
remplissage.
5.4.2 Réglages supplémentaires de votre installation Solaris
Si vous utilisez votre installation Solaris avec un FlowSensor, le débit du système de capteurs solaires est continuellement adapté aux besoins, via le dispositif de réglage dépendant de la différence de température de la
pompe P1.
Les recommandations de réglage suivantes ne sont valables que pour une utilisation sans FlowSensor
Dans ce cas, nous vous recommandons de monter un FlowGuard FLG (en option,
16 41 02) sur le raccordement d'alimentation de l'accumulateur du Sanicube Solaris. Réglez le débit d'eau de façon à ce que chaque capteur solaire reçoive entre 90 et
120 l/h. Influez sur le débit, soit en réglant le niveau de rotation de la pompe P1 et / ou en réglant la soupape d'ajustage du
FlowGuard avec affichage du débit. Vous trouverez des valeurs de référence pour le réglage correct des niveaux de la pompe / de
la soupape dans le Tab. 5-6.
Surveillez avec attention les températures du système en fonctionnement normal de l'installation, pour opérer un contrôle indirect
du débit. Dans le cas d'un rayonnement solaire optimal (ciel dégagé, air clair, position du soleil proche de la verticale par rapport
à la surface des capteurs solaires), la température du capteur devrait augmenter de 10 à 15 °K. Par exemple, si vous utilisez la
pompe P1 avec une température de retour de 50 °C, réglez la température des capteurs solaires à une valeur comprise entre 60
et 65 °C. Si un compteur de quantité de chaleur est intégré à l'installation, vous pouvez régler le débit à l'aide d'une mesure directe
lors d'une utilisation avec une pompe.
Nombre de
capteurs solaires
Débit théorique
en l/min
Débit théorique
en l/h
2
3,0 à 4,0
180 à 240
3
4,5 à 6,0
270 à 360
4
6,0 à 8,0
360 à 480
5
7,5 à 10,0
450 à 600
Tab. 5-6
Réglage du débit du FlowGuard (FLG)
Pour que le système se remplisse rapidement et en toute sécurité, utilisez la pompe de surpression P2, généralement au niveau 3. Le cas échéant, réglez la pompe P1 sur un niveau de rotation plus faible, si la hauteur de
l'installation H, calculée comme la différence de hauteur entre la surface d'installation du Sanicube Solaris et
le bord supérieur des capteurs solaires ne dépasse pas 10 m (au niveau 2) ou 8 m (niveau 1) et que le débit réglé
est suffisant.
Même si le débit est bien réglé, si la différence de température Delta T activé est conforme et les conditions
atmosphériques sont bonnes, il se peut que l'installation Solaris se mette occasionnellement hors service. Au
lever ou au coucher du soleil et lorsque la température de l'accumulateur augmente, la température des capteurs
solaires diminue lentement après la mise en service des pompes, car les conditions de mise hors service sont
réunies. Si le rayonnement solaire s'arrête, les pompes se mettent en service et l'installation fonctionne par
intermittence, car celui-ci n'est plus suffisant pour un fonctionnement continu. Le FlowSensor diminue cet effet
en régulant la rotation de la pompe.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
31
5 x Dispositif de réglage – commande
5.4.3 Recommandations de réglage pour le réchauffage via des sources de chaleur externes ou par
thermoplongeur électrique, contact de blocage du brûleur
Pour obtenir le plus gros potentiel de rendement
• Ne réchauffez le Sanicube Solaris que rarement via une source de chaleur externe ou le thermoplongeur électrique, et
uniquement jusqu'à une température suffisante.
• Etablissez les périodes optimales via le programmateur pour l' « utilisation normale », selon vos habitudes de consommation
régulières.
• Validez la recharge, selon la source de chaleur raccordée, entre 30 minutes et 2 heures avant la période habituelle de consommation.
• Limitez la période de recharge de façon à ce que l'accumulateur ne soit plus réchauffé directement après un cycle normal
d'utilisation.
La température optimale de recharge dépend des besoins personnels. La plupart du temps, une température de 50 °C de l'accumulateur est suffisante. Pour une douche, vous aurez besoin en moyenne de 30 à 50 l d'eau chaude à 40 °C. L'eau froide s'écoulant
dans l'accumulateur pendant la douche doit être réchauffée dans le chauffe-eau instantané du Sanicube Solaris.
• Si vous besoins en eau sont élevés et pour garantir votre confort en cas d'utilisation exceptionnelle, réglez la température de
la zone d'eau chaude à un niveau suffisamment élevé, ou validez l'utilisation de l'équipement de production de chaleur pour
la recharge, par exemple en passant à un autre programme par période.
Chauffage via un équipement de production de chaleur externe
Selon vos besoins en chauffage (selon le coefficient d'isolation du bâtiment, la température extérieure et les températures
désirées dans les pièces) et de la surface installée de capteurs solaires, il peut s'avérer utile de relier un équipement de production
de chaleur en raccordant un contact de blocage de brûleur. En outre, lorsque le dispositif de réglage appelle la production de
chaleur :
• Réglez les paramètres « P min » et « TS min » de façon à ce que l'équipement de production de chaleur externe ne chauffe
pas (voir section 5.3.7),
– lorsque la puissance minimale de chauffage est apportée par les capteurs solaires ou
– lorsque l'accumulateur a atteint une température suffisamment élevée.
5.4.4 Astuces pour optimiser votre utilisation
Le confort d'utilisation d'eau chaude et les habitudes de consommation sont spécifiques à chacun. Plus haute sera la température
de l'accumulateur de votre choix, et plus longtemps durera la phase de recharge non solaire, plus le potentiel de gain grâce
à l'utilisation de l'énergie solaire de votre accumulateur sera réduit. Une consommation sensée, adaptée aux points forts de
l'installation Sanicube Solaris, minimise la consommation d'énergie de recharge non solaire.
• Utilisez des pommes de douches modernes et confortables, dont le prélèvement est de 5 à 7 litres par minute.
Î Le taux de prélèvement plus faible (quantité d'eau chaude prélevée par minute), réduit les besoins en recharge et augmente donc la quantité d'eau chaude à température élevée.
• Réduction des temps de prélèvement.
Î Réduction de la consommation d'énergie.
• Ne remplissez la baignoire qu'avec de l'eau chaude
Î Après un prélèvement de 25 litres d'eau potable dans le Sanicube Solaris, la température de sortie de l'eau chaude diminue et l'eau est mélangée dans la baignoire. De cette manière la température de charge minimale permet d'optimiser la
capacité de l'accumulateur et une quantité suffisante d'eau chaude est disponible.
5.4.5 Hygiène de l'eau potable
Si pendant plusieurs jours vous n'utilisez pas l'eau chaude et que le système Solaris ne maintient pas une température de
l'accumulateur d'au moins 60 °C, nous vous recommandons, du point de vue hygiénique (protection contre la légionellose), de
réchauffer une fois l'eau à une température supérieure à 60 °C ou d'évacuer l'eau chaude emmagasinée (25 litres).
32
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
6 x Défauts et dysfonctionnements
66.1
Pannes et dysfonctionnements
Affichage
de l'événement
Après avoir saisi le mot de passe du spécialiste, le chemin de menu de réglage Auswahl 2\2\System\Ereignisspeicher
(Choix 2\2\Système\Mémoire d'événements (voir sections 5.3.4 et Fig. 5-6) vous permet d'afficher les événements se produisant
en cours d'utilisation de l'installation. Le dispositif de réglage Solaris dispose à cet effet d'un petit système de diagnostic de
panne. La mémoire des événements stocke le type et les moments relatifs à l'événement. L'événement est décrit en texte clair et
avec un code. Le temps écoulé depuis le début de l'événement apparaît, exprimé en heure. Vous pouvez passer en revue tous les
événements un par un, en commençant par le plus récent, grâce à la touche d'information. Si le paramètre d'effacement se trouve
dans le chemin de menu : Choix 2/2\Système\Mémoire d'événements avec la valeur « oui », tous les événements seront effacés.
Il n'est pas possible d'effacer un événement seul. Vous trouverez dans le tableau Tab. 6-1 un aperçu général des mémoires
d'événements.
Code Affichage en
d'événe- texte clair
ment
Description
Affichage du Lampe
statut
(clignote)
(clignote)
0
Capteur
solaire
sonde de capteur solaire : court-circuit ou
interruption court-circuit ou interruption
K
TK
1
Reflux
capteur de reflux : court-circuit ou
interruption
R
TR
S
TS
2
3
4
5
6
7
8
12
Accumulateur capteur de l'accumulateur : court-circuit ou
interruption
Débit
FlowSensor : court-circuit ou interruption
D
Alimentation FlowSensor : court-circuit ou interruption
V
A/D
erreur interne transformateur A/D
Approvision- panne interne de l'appareil de la tension
nement
d'approvisionnement
Référence
panne interne de l'appareil de la tension de
référence
Réinitialisation réinitialisation générale réalisée
Débit
de départ
le débit minimal V1 (Image 4.2) n'a pas été
atteint pendant la phase de démarrage après
la période P2 - description au point
4
Mise hors service durable de P1 et P2
Utilisation sans FlowSensor
G
G
Mise hors service durable de P1 et P2
G
G
F
Paramètre sur les valeurs d'usine, nouveau démarrage
de l'appareil
TV
Mise hors service durable de P1 et P2
13
TS > Tmax température maximale de l'accumulateur
(« TS max ») dépassée – description au
point 1
TS
14
TR >> TS TR - TS > 10 K et TR > 40 °C - description
point 2
TR
15
TK > TK aut température maximale autorisée du capteur
solaire (« TK aut ») dépassée – description
au point 3
TK
16
Interruption détection d'une interruption de l'écoulement
en phase d'utilisation (V < « S-Fluss »)
Tab. 6-1
Résultat
Mise hors service temporaire de P1 et P2
Mise hors service temporaire de P1 et P2 (au moins
pendant la période de stabilisation), verrouillage du
niveau de modulation des pompes actuel et des
niveaux inférieurs, nouveau remplissage par P1 et P2
pendant la période P2 lorsque les conditions suivantes
de remplissage le permettent.
Mémoire des événements
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
33
6 x Défauts et dysfonctionnements
Messages d'erreur typique du capteur
Lorsqu'un câble est rompu ou s'il se produit un court-circuit dans le capteur ou dans le câble du capteur, le dispositif de réglage
Solaris réagit de la manière suivante (voir Tab. 6-2):
– Une lettre spécifique clignote dans l'affichage pour signaler le dysfonctionnement dans la colonne du statut et un message
apparaît.
– La lampe correspondant au capteur clignote.
– En outre, le dispositif de réglage prend automatiquement la main sur le fonctionnement.
Vous pouvez atteindre toutes les autres valeurs de la sonde grâce aux flèches.
Capteur
Statut
(clignote)
Affichage
Lampe
(clignote)
Temp. du capteur Interruption
solaire
Court-circuit
K
uuuu
TK
––––
TK
Interruption
R
uuuu
TR
––––
TR
uuuu
TS
––––
TS
––––
sans lampe
Temp. du reflux
Court-circuit
Temp. de
l'accumulateur
Interruption
Temp. de
l'alimentation
Chute de tension
Sonde de débit
Chute de tension
Tab. 6-2
6.2
Cause de la panne
S
Court-circuit
V
Résultat
Mise hors service durable
de P1 et P2
Utilisation sans FlowSensor
D
––––
sans lampe
Tableaux des pannes de la sonde
Résolution des dysfonctionnements
Evénements de fonctionnement similaires à des dysfonctionnements :
La température de l'accumulateur TS atteint dans le Sanicube Solaris la valeur stockée dans le paramètre « TS max » ;
– Les pompes sont mises hors service, le système tourne à vide. Dans le dispositif de réglage, la lampe TS clignote, l'affichage
montre la température de l'accumulateur mesurée. Si la température de l'accumulateur baisse de plus de 2 K, l'installation
retourne à son fonctionnement normal.
Il est possible que l'eau se vaporise temporairement à ce stade au niveau des capteurs solaires. La vapeur
s'échappe sans pression dans l'accumulateur. De temps en temps, de petites quantités de vapeur s'échappent
également du Sanicube Solaris.
La température du capteur solaire est plus élevée que la température de remise en service « TK aut »
– Les pompes sont mises hors service. La lampe TK clignote dans le dispositif de réglage Solaris. Si la température de protection
contre la remise en service réglée diminue de plus de 2 K, l'installation retourne à son fonctionnement normal.
Dysfonctionnements :
La température de reflux TR est supérieure à 40 °C et est supérieure de 10 K à la température de l'accumulateur TS. Les pompes
sont mises hors service. Dans le dispositif de réglage, la lampe TS clignote. La raison en est un capteur défectueux ou mal
raccordé,
• Montez le capteur correctement ou échangez-le ; le fonctionnement normal de l'installation sera automatiquement autorisé.
Le débit minimal V1 mesuré par le FlowSensor n'est pas atteint après mise en service ou validation du démarrage des pompes P1
et P2 pendant la période définie avec les paramètres « Durée P2 » (Fig. 5-3). Les pompes sont mises hors service. Dans la colonne
de statut du dispositif de réglage la lettre « F » clignote.
• Vérifiez que l'installation Solaris ne comporte pas de fuite. Si tel est le cas, écartez le problème, puis éteignez et rallumez le
régulateur pour supprimer le blocage.
34
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
6 x Défauts et dysfonctionnements
Si l'installation ne peut être remplie (Statut F) alors qu'il est possible de commander les pompes via le dispositif de réglage, les
causes possibles de ce dysfonctionnement sont les suivantes :
1.
De l'air s'est introduit dans le système lors du fonctionnement à vide et se trouve dans les pompes.
• Vérifiez que les pompes ne contiennent pas d'air et purgez-les. Desserrez ensuite la pièce de recouvrement du purgeur
automatique au niveau du boîtier de la pompe de surpression P2 (ne le retirez pas). Vissez-le à nouveau sur la pompe de service
P1 après la purge.
2.
Etanchéité de l'installation
• Vérifiez l'étanchéité de l'installation et le cas échéant colmatez les fuites. Veillez à suivre à cet effet les indications du
Chapitre 4 « Mise en service ».
3.
Vous pouvez également augmenter la capacité de refoulement des pompes en augmentant sa valeur via le commutateur
sélectif (1, 2, 3) ou la durée du cycle de démarrage « Durée P2 » (cap. 5.4).
L'affichage est vide et le commutateur principal est en position éclairé de fonctionnement (EIN) :
• Remplacez le dispositif de réglage (panne électronique).
L'appareil est en position de fonctionnement et n'est pas éclairé, il n'est pas approvisionné en électricité.
• Vérifiez la prise et l'approvisionnement en électricité de la maison (fusible, commutateur).
Si de la vapeur s'échappe continuellement du Sanicube Solaris lorsqu'il fait soleil, le débit est trop faible.
• Dans un tel cas, vérifiez les réglages de l'installation.
Recommandations particulières pour les capteurs électriques
AVERTISSEMENT !
Une décharge électrique peut causer des brûlures graves et des blessures pouvant entraîner la mort. Avant
d'ouvrir le boîtier du dispositif de réglage, il est impératif de débrancher la prise d'alimentation en électricité et
de s'assurer qu'elle ne pourra pas être rebranchée.
• Étudiez les mentions s'affichant sur le dispositif de réglage du Solaris R3.
• Ouvrez le capot du dispositif de réglage Solaris et détachez le capteur en question.
• Vérifiez les bornes de contact du capteur et vérifiez le cas échéant la résistance (ou la tension continue de la température
d'alimentation et le débit) côté capteur.
Lorsque la panne est réparée, l'installation se remet automatiquement en fonctionnement normal. Elle est alors en mode de
fonctionnement.
Les valeurs de résistance et de tension continue du capteur sont représentées à l'Fig. 8-1. Les erreurs internes de la partie
électronique du dispositif de réglage pouvant être diagnostiquées apparaissent sur l'affichage selon le Tab. 6-1 (statut G). Elles
ont également pour effet de mettre les pompes hors service. Mettez le dispositif hors service, puis rallumez-le après une période
de 2 minutes. Ceci doit supprimer la panne. Si tel n'est pas le cas, il faudra procéder au remplacement du dispositif de réglage.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
35
7 x Intégration du système hydraulique
7
Intégration du système hydraulique
AVERTISSEMENT !
Les capteurs solaires peuvent atteindre des températures élevées. Lors de l'installation de l'eau chaude mettez
en place des protections suffisantes contre l'ébouillantement (par exemple un dispositif de mélange d'eau
chaude automatique).
ATTENTION !
Les installations ROTEX peuvent être équipées de freins gravitationnels (
16 50 70) en plastique. Ceuxci sont adaptés à des températures d'utilisation maximales de 95 °C. Si vous désirez exploiter un échangeur
thermique avec une température supérieure à 95 °C, il faudra installer un autre frein gravitationnel.
Vous trouverez ci-dessous un choix des schémas d'installation les plus fréquents. Ceux-ci ne sont fournis qu'à
titre d'exemple en ne remplacent aucunement une planification soignée de votre installation. Vous trouverez
d'autres schémas sur le site Internet de ROTEX.
Fig. 7-1
1)
2)
36
Connexion standard Solaris avec SCS 538/16/0 1) 2)
L'échangeur tube-foyer en acier fin de support de chauffage situé dans le Sanicube Solaris peut transmettre environ 0,2 kW par degré Kelvin d'élévation de
température par rapport à la température moyenne dans la zone solaire de l'accumulateur.
Le second échangeur de charge tube-foyer en acier fin de support de chauffage situé dans le Sanicube Solaris peut transmettre environ 1,0 kW par degré
Kelvin d'élévation de température par rapport à la température moyenne dans la zone d'eau chaude de l'accumulateur.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
7 x Intégration du système hydraulique
Fig. 7-2
Intégration d'une chaudière à bois au système standard Solaris via un accumulateur tampon
Fig. 7-3
Intégration de la chaudière à bois au SCS 538/16/16 1) 2)
1)
2)
L'échangeur tube-foyer en acier fin de support de chauffage situé dans le Sanicube Solaris peut transmettre environ 0,2 kW par degré Kelvin d'élévation de
température par rapport à la température moyenne dans la zone solaire de l'accumulateur.
Le second échangeur de charge tube-foyer en acier fin de support de chauffage situé dans le Sanicube Solaris peut transmettre environ 1,0 kW par degré
Kelvin d'élévation de température par rapport à la température moyenne dans la moitié inférieure de l'accumulateur.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
37
7 x Intégration du système hydraulique
Fig. 7-4
1)
!
La piscine est pratiquement exclusivement chauffée par l'installation solaire. Il est possible de transmettre environ 1,0 kW par Kelvin d'élévation de
température dans la zone solaire de l'accumulateur par rapport au circuit de la piscine.
L'échangeur thermique est en acier fin de haute qualité (1,4404).Lorsqu'il sera utilisé directement pour le chauffage de l'eau de la piscine, veillez à vérifier
la résistance à la corrosion côté construction. En cas de doute procédez à la séparation des systèmes.
Fig. 7-5
1)
!
38
Intégration d'une piscine au SCS 538/16/16 1)
Intégration d'une chaudière à bois via un accumulateur tampon et intégration d'une piscine1) au SCS 538/16/16
La piscine est pratiquement exclusivement chauffée par l'installation solaire. Il est possible de transmettre environ 1,0 kW par Kelvin d'élévation de
température dans la moitié inférieure de l'accumulateur par rapport au circuit de la piscine.
L'échangeur thermique est en acier fin de qualité supérieure (1.4404). Lorsqu'il sera utilisé directement pour le chauffage de l'eau de la piscine, veillez
à vérifier la résistance à la corrosion côté construction. En cas de doute procédez à la séparation des systèmes.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
7 x Intégration du système hydraulique
Fig. 7-6
GasSolarUnit Standard (GSU)
Fig. 7-7
Intégration d'une chaudière à bois à la GasSolarUnit (GSU)
* Séparation de la connexion standard : la soupape d'inversion à 3 voies UV1 doit être démontée et reconnectée à l'extérieur de l'appareil.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
39
7 x Intégration du système hydraulique
Fig. 7-8
Montage en parallèle de la GasSolarUnit (GSU) avec une proportion plus élevée d'énergie solaire et du Solaris (SCS 538/16/0)
* Séparation de la connexion standard : la soupape d'inversion à 3 voies UV1 doit être démontée et reconnectée à l'extérieur de l'appareil.
Fig. 7-9
40
Montage en série pour le préchauffage avec la GasSolarUnit (GSU 535) et Solaris (SCS 538/0/0)
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
7 x Intégration du système hydraulique
Fig. 7-10
Système de capteurs solaires à pression avec GasSolarUnit (GSU)
* Vous devez démonter le RPS3 ; en outre, démontez PS2 et utilisez-le comme pompe du circuit solaire (raccordement électrique parallèle à PS1)
Fig. 7-11
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
E-SolarUnit Standard (ESU 509)
41
7 x Intégration du système hydraulique
Désign. abrégée
SCS 538/16/0
SCS 538/16/16
SCS 538/0/0
SC 538/0/0
Signification
Sanicube Solaris INOX (1 Echangeur thermique - de charge)
Sanicube Solaris INOX (2 Echangeur thermique - de charge)
Sanicube Solaris INOX
Sanicube comme réserve tampon pour le générateur de chaleur externe
GSU S
GasSolarUnit avec soutien solaire au chauffage
GSU
GasSolarUnit sans soutien solaire au chauffage
ESU 509
A1-Inline
1
2
3
4
PK
UV1
UV2
tWW
tV
tR
tAG
tAU
SV
5
AMK1
PMi
MI
tMi
HEM1
TSF
6
PZ
7
7a
8
E-SolarUnit
A1 BO 15 bio-N
A1 BO 20 bio-N
A1 BO 27 bio-N
A1 BO 35 bio-N
A1 BG 25
A1 BG 40i
Eau froide
Eau chaude
Alimentation chauffage
Reflux chauffage
Pompe de circuit de la chaudière
Vanne 3 voies
Vanne 3 voies
Sonde de température de l'accumulateur
Capteur de température d'alimentation de chauffage
Capteur de température de reflux de chauffage
Capteur de température des fumées
Capteur de température extérieure
Vanne de surpression de sécurité
Circuit du mélangeur
Groupe mélangeur
Pompe du circuit du mélangeur
Mélangeur 3 voies avec moteur d'entraînement
Capteur de température d'alimentation du circuit du mélangeur
Module d'expansion du circuit de chauffage
Sonde de température de l'accumulateur
Circuit de circulation
Pompe de circulation
Clapet de non-retour, obturateur de reflux
Frein gravitationnel (pour un raccordement en eau chaude/froide)
Circuit solaire
SK
Panneau solaire plat à haut rendement
RPS3
PS1
PS2
tS, R
tS
tS, V
tK,H
tK
Unité de réglage et de pompage Solaris
Pompe de service
Pompe d'augmentation de pression
Sonde de température de reflux Solaris
Sonde de température de l'accumulateur Solaris
Sonde de température d'alimentation Solaris
Capteur de température pour chaudière à bois pour SCS-TR
Sonde de température de collecteur Solaris
Tab. 7-1
42
Remarque
Accessoire
GSU 520S
GSU 520S F
GSU 530S
GSU 530S F
GSU 320S
GSU 320 F
GSU 535
GSU 535 F
N° de commande
16 45 16
16 45 17
16 45 15
16 50 15
15 71 10-33
15 71 20-33
15 71 21-33
15 71 23-33
15 70 25-33
15 70 26-33
15 71 40-33
15 71 45-33
15 49 13-33
15 49 14-33
15 49 15-33
15 49 16-33
15 58 00-33
15 58 01-33
Compris dans la livraison GSU/A1-Inline.
Accessoire
15 60 34
Compris dans la livraison GSU/SCS-Inline.
Compris dans la livraison GSU/A1-Inline.
Compris dans la livraison GSU/A1-Inline.
15 70 52
Accessoire
15 48 21
En option
Accessoire
15 60 44
Compris dans la livraison AMK1.
Compris dans la livraison AMK1.
15 60 62
Accessoire
15 60 61
15 60 63
En option
côté construction
Accessoire
En option
Solaris V21P
Solaris V26P
Solaris H26P
Accessoire
16 50 70
16 20 12
16 20 10
16 20 11
16 41 06-33
Compris dans la livraison RPS3.
Compris dans la livraison FLS20.
Compris dans la livraison SCS-TR.
Compris dans la livraison RPS3.
Désignations abrégées dans les plans hydrauliques (1)
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
7 x Intégration du système hydraulique
Désign. abrégée Signification
Sonde de débit, Solaris FlowSensor FLS20
FLS
(mesure du débit et de la température d'alimentation)
FLG
Soupape de régulation Solaris FlowGuard avec affichage du débit
VS
Protection contre l'ébouillantement VTA 32
ÜV
Vanne de surcharge
Générateur de chaleur externe (par ex. chaudière à bois à pastilles, autres
WEx
chaudières à matière solide, pompe à chaleur)
PWEx
Pompe pour circuit générateur de chaleur externe
RTA
Augmentation de la température de reflux
PWT
Echangeur thermique à plaques
MV
Electrovanne à 2 voies
PB
Pompe circuit piscine
tB
Capteur de température de piscine
Soupape à 3 voies thermostatique pour augmentation de la température de
TMV
reflux
DTR
Réglage de la température différentielle
t1
Capteur de température de reflux de chauffage
t2
Tampon de sonde de température de l'accumulateur
Séparation de la connexion standard – PK doit être retiré de l'installation et
reconnecté à l'extérieur de celle-ci
Tab. 7-2
Remarque
N° de commande
Accessoire
16 41 07
Accessoire
16 41 02
15 60 15
côté construction
le cas échéant
côté construction
côté construction
en fonction de DTR
côté construction
Désignations abrégées dans les plans hydrauliques (2)
Raccord d'une installation de capteurs solaires avec pression
Si les conditions relatives au bâtiment ne permettent pas de monter les capteurs solaires au-dessus de l'accumulateur ou s'il n'est
pas possible de placer la ligne de raccordement avec une pente suffisante entre le groupe de capteurs solaires et l'accumulateur,
le système Solaris ne peut être mis en place sans pression. Il est alors possible de relier une installation de capteurs solaires
conventionnelle avec surpression et mise hors gel à un système de chauffage ROTEX avec Sanicube Solaris ou GasSolarUnit :
•
•
•
•
Reliez les capteurs solaires et le système de pression via un échangeur de chaleur à plaques (Fig. 7-10).
Raccordez le système de pression - capteur solaire au circuit primaire.
Commandez le circuit secondaire sans pression, une fois relié via la station de réglage et de pompage.
Comme dans ce cas il n'est pas nécessaire de surmonter une grande hauteur, démontez la pompe de surpression P2 du RPS3
et mettez-la en œuvre comme pompe de circuit solaire. En outre, branchez la pompe en parallèle à la pompe de service P1.
• Commandez l'installation solaire avec le dispositif de réglage Solaris. Vous aurez besoin à cet effet d'une sonde de capteur
solaire avec le composant Pt 1000. Cet ensemble peut être commandé en option.
Câblage en série
Alternativement au câblage purement en parallèle des capteurs solaires tel que décrit dans ce manuel, (voir aussi Fig. 2-1), il est
possible, si besoin, de monter au plus 3 groupes de capteurs solaires en les superposant. Les capteurs solaires ou les groupes de
capteurs solaires superposés doivent être connectés en rangée (Fig. 7-12). Vous aurez besoin par rangée du système de capteurs
solaires supplémentaires d'un paquet de connecteur de rangée CON RVP (
16 20 35).
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Fig. 7-12
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
Connecteur du panneau solaire
Rails de profilé de montage
Crochet de sécurité du panneau solaire
Capteur solaire plat Solaris
Raccordement du capteur solaire au reflux
Raccordement du capteur solaire à
l'alimentation
Plaque de fermeture du capteur solaire
Passe-toits pour l'alimentation ou le reflux
Canalisation de retour VA 18 Solar
Canalisation d'alimentation VA 15 Solar
Connecteur de rangée de capteurs solaires
CON RVP
Groupe de capteurs solaires Solaris
(2x 2 capteurs solaires)
Agencement alternatif des capteurs solaires
43
8 x Caractéristiques techniques
Caractéristiques techniques
Données
8
de base
Station de réglage et de pompage RPS3
Mesures L x H x P
280 x 815 x 142 mm
Tension de fonctionnement
230 V/50 Hz
Pompe de service
Grundfos UPSO 15-65 CIL2
Puissance électrique absorbée max.
245 W (20-120 W modulante)
Pompe d'augmentation de pression
Grundfos UPSO 15-65 CACAO
Dispositif de réglage
régulateur de température différentielle numérique avec affichage en texte clair
Puissance électrique absorbée max. du
dispositif de réglage
Sonde de température du capteur solaire
Pt 1000
Capteur de température du reflux et de
l'accumulateur
PTC
Sonde de température d'admission et de
débit
FLS 20
Tab. 8-1
Fig. 8-1
RS
t
44
2W
Caractéristiques techniques de la station de réglage et de pompage
Courbes caractéristiques de résistance du capteur Solaris
Résistance de la sonde (PTC, Pt 1000)
Température
Fig. 8-2
L
t
Courbes caractéristiques du FlowSensor FLS20
Débit
Température
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
8 x Caractéristiques techniques
Capteur de température
Capteur Solaris Type de sonde Température mesurée en °C
–20 –10 0
10
20
30
40
50
60
70
80
Résistance de la sonde en Ohm selon les normes ou les indications du fabricant
TR, TS
PTC
1386 1495 1630 1772 1922 2080 2245 2418 2598 2786 2982
TK
Pt -1000
922 961 1000 1039 1077 1116 1155 1194 1232 1270 1308
FlowSensor FLS20
Tension de la sonde en V selon les indications du fabricant
TV
(0,50 - 3,50 V)
0,50 0,80 1,10 1,40 1,70 2,00 2,30 2,60 2,90
Débit
Capteur Solaris Type de sonde Débit mesuré en l/min
0,0
2,0
4,0
6,0
8,0
10,0 12,0 14,0 16,0 18,0 20,0
FlowSensor FLS20
Résistance de la sonde en Ohm selon les normes ou les indications du fabricant
V
(0,36 - 3,50 V)
0,36 0,67 0,99 1,30 1,62 1,93 2,24 2,56 2,87 3,19
Tab. 8-2
90
100
110
3185 3396
1347 1385 1423
3,20
120
1461
3,50
3,50
Tableaux relatifs au capteur Solaris
Fig. 8-3
Affectation des broches
CONF Douille de programmation pour mise
à jour de la commande
FLS FlowSensor (sonde de débit)
TS
Capteur de température de
l'accumulateur
TR
TK
Capteur de température de reflux
Capteur de température
du panneau solaire
BSK Contact de verrouillage du brûleur
P1/P2 Pompe de fonctionnement
et de booster
F1
Fusible
Power Approvisionnement en électricité
Vous trouverez les caractéristiques techniques relatives aux appareils E-SolarUnit, GasSolarUnit et à la série
Sanicube dans la liste de prix ROTEX et dans les documents techniques afférents.
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
45
9
9A
Index des mots-clés
Index des mots-clés
Accumulateur d'eau chaude
Caractéristiques techniques . . . . .44
plusieurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15
C
Choix de la langue . . . . . . . . . . . . . . .29
Composants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Concepts d'installation . . . . . . . . . . . . . 9
Connexion de l'accumulateur . . . . . . .16
Contact de blocage du brûleur . . . . . .29
D
F
L
Débit
Débit minimal . . . . . . . . . . . . 19, 31
Description du produit . . . . . . . . . . . . . 7
Description sommaire . . . . . . . . . . . . . . 8
Dispositif de réglage
Fonctionnement manuel . . . . . . . .22
Dispositif de réglage électronique . . . . . 8
Dysfonctionnements
Affichage de l'événement . . . . . . .33
Solutions . . . . . . . . . . . . . . . . . . .34
FlowGuard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14
FlowSensor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14
sans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18
Fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Ligne de raccordement . . . . . . . . . . . .15
M
Mise en service . . . . . . . . . . . . . . . . .22
Montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Capteur de température . . . . . . . .15
Expansion de l'accumulateur . . . . .16
Ligne de raccordement . . . . . . . . .15
Sondes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14
Unité de pompage . . . . . . . . . . . . .10
Mot de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28
Spécialiste . . . . . . . . . . . . . . . . . .28
Utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . .28
O
Outil
Unité de pompage . . . . . . . . . . . . .11
P
Patron de percement . . . . . . . . . . . . .10
Plages de paramétrage
conseillées . . . . . . . . . . . . . . . . . .30
Problèmes acoustiques . . . . . . . . . . . .29
R
Réglages standard des paramètres . . .30
Régulation de la rotation
automatique . . . . . . . . . . . . . . . . .12
Régulation de la rotation de la pompe
manuelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .29
Réservoir de l'accumulateur . . . . . . . . . 8
S
Sonde de température de l'accumulateur 15
U
Unité pompe et régulation . . . . . . . . . .10
46
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
x
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
47
FA ROTEX Solaris RPS3 - 08/2007
008.1610033_00 · Sous réserve d'erreurs et de modifications techniques · Version originale 08/2007 · 008.1610049 allemand · © ROTEX
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement