00 GUT Guide d`Utilisation - SIDERAL

00 GUT Guide d`Utilisation - SIDERAL
00 GUT . . .
Indiquez sur chacune
des fiches le nombre
total de feuillets
Dossier de Soins Personnalisé (DSP)
Guide d’utilisation
Descriptif des fiches
Conseils d’utilisation
N° de
la fiche
Nom de la fiche
et référence
Observations
L’étoile * indique que la fiche n’est à insérer dans le DSP que si nécessaire.
00 GUT
Guide d’Utilisation Dans sa version intégrale – disponible sur le site
internet http://sideral.sante.free.fr – possibilité
réf. 530 903
de le conserver au cabinet ou dans le classeur cen-
tralisant les prototypes des fiches utilisées dans le
service. Doit être lu par tout professionnel (remplaçants en particulier) avant utilisation du DSP.
00 SAT
Fiche d’Évaluation
de la satisfaction
En signant dans cette fiche, le patient indique son
consentement au projet de soins élaboré par
l’équipe soignante et formalisé dans une fiche
Macrocible) et/ou par une DSI (Démarche de Soins
Infirmiers). La signature peut être renouvelée autant
de fois que nécessaire, et a minima une fois par an.
Après la signature du contrat de soin, l’échelle de
0 à 10 de la partie «Évaluation» de la fiche permet au
patient de formaliser de façon simple sa satisfaction
concernant sa prise en charge. Un questionnaire de
satisfaction est utilisable pour qualifier ce score.
Dans ce cas, le questionnaire pourra être archivé
dans le DSP ou ne servir que de support au colloque
singulier entre le patient et le professionnel.
Le consentement des patients souffrant de troubles
cognitifs devra être recherché. En cas d’impossibilité
de l’obtenir, il pourra être envisagé de faire valider le
projet de soins par l’aidant naturel.
00 VAL
Fiche de Validation
des Paraphes et
Signatures
réf. 530 906
Cette fiche peut être conservée au cabinet.
Cependant, au regard de la multiplicité des professionnels, voire des cabinets, intervenant chez un
même patient, il est conseillé de la laisser dans le DSP.
Les remplaçants n’omettront pas de préciser les
dates de début et de fin de leur période de travail
auprès du patient considéré.
01 INT
Liaison des
Intervenants
réf. 530 907
Support de la communication entre les intervenants.
Les professionnels du secteur social non soumis au
décret de façon réglementaire pourront utiliser un
document extérieur au DSP (cahier de liaison).
La validation de la lecture des informations transmises se fait en paraphant.
01 EXT
Liaison Externe
réf. 530 908
À remplir en cas de transfert (hospitalisation le
plus souvent). Le traitement est à renseigner PAR
LE MÉDECIN, il n’apparaît donc pas sur la fiche dans
le détail des spécialités et de leur posologie.
Le DSP reste au domicile du patient.
M
Fiche Macrocible
réf. 530 913
Cette fiche complète ou remplace la fiche de liaison lors d’un transfert du patient (consultation, hospitalisation). Dans ce cas d’utilisation, cocher en-tête
l’option « Liaison ». Le mode d’emploi de cette fiche est
détaillé dans la section « Soins infirmiers ».
Le DSP reste au domicile du patient.
02
Administrative
réf. 530 904
Recueil des données pratiques, sociales et environnementales du patient. Elle peut être insérée dans
une pochette plastique (en Recto). On lui adjoint
alors les photocopies des attestations Sécurité
Sociale + Mutuelle (en verso). Cette partie du DSP
peut également accueillir les documents relatifs aux
interventions du secteur social (contrats des associations de maintien à domicile, dossier APA…).
Cette fiche contient le paraphe modèle de chaque
intervenant validé par sa signature, mais les
infirmières utiliseront préférentiellement la Fiche
00 VAL.
03*
Séances de Soins
Infirmiers
réf. 530 910
Reprend le contenu des Séances de Soins Infirmiers.
La fiche se remplit soit en cochant, soit en utilisant le
code en gras de la ligne. Remplir une nouvelle fiche en
cas de changement significatif du contenu de la séance.
Certains soins se réfèrent à des fiches de surveillance
spécifiques : se contenter de cocher, le détail et le
protocole apparaissant dans la fiche correspondante.
Les soins annexes (sauf les pansements pour lesquels il existe une Fiche 08 spécifique de transmissions ciblées) doivent avoir été détaillés dans la
Fiche 07 Protocoles Thérapeutiques.
En effet, leur validation par cochage dans la Fiche 04
Diagramme de Soins ne permet pas de vérifier la
posologie ou la voie d’injection, par exemple.
04
Diagramme
de Soins
réf. 530 911
Le « Diagramme de Soins », comme son nom l’indique, est un diagramme, c’est-à-dire un document
utilisé pour schématiser une situation. Aucune
valeur rédactionnelle, donc, contrairement à la Fiche
05 de Transmissions Ciblées.
A minima, il est impératif d’y faire figurer deux renseignements : l’identification (case « Paraphe »),
et la validation des actes (case « Validation de la
Séance »). Pour ce deuxième paramètre, une simple croix suffit puisque le contenu de la séance a
été préalablement établi sur la fiche adéquate du
DSP, la Fiche 03 de Séances de Soins Infirmiers).
Il est obligatoire d’y faire figurer les petits soins
annexes (pansements prescrits ou non, application
de pommade, crème, collyre, etc…) et les traitements
ponctuels (par exemple une série d’injections).
Il suffit pour cela de réquisitionner une ligne (préidentifiée ou vierge) et de cocher le soin chaque fois
qu’il est réalisé. Ces soins peuvent par ailleurs
se programmer en utilisant la symbolique
« O » = « à programmer»,
« X » = « soin effectué ».
Cette codification facilite la lecture de la fiche et
renforce la coordination entre plusieurs intervenants.
La division des colonnes en 4 parties en permet
l’utilisation quelque soit la périodicité de l’exercice :
jusqu’à 4 passages par jour, ou par semaine, ou
deux passages par jour sur 2 jours, etc…
05
Transmissions
Ciblées
réf. 530 912
La réglementation impose de laisser une trace de la
démarche clinique en renseignant les «Données», les
«Actions», et leur Évaluation («Résultat»). La colonne
« Cible » est celle que l’on remplit en dernier.
Pour rappel, une cible peut être :
- un diagnostic médical (obligatoirement précédé de
la mention «suspicion de ... » ou suivi d’un point
d’interrogation, un symptôme, un signe clinique ;
Section
SOINS INFIRMIERS
Section
ADMINISTRATIF
Section
LIAISONS
réf. 530 905
>
SIDÉRAL Santé v-4
- un « problème traité en collaboration » avec le
médecin, une complication potentielle liée au
traitement ou à la pathologie ;
- une réaction humaine réelle, potentielle ou
hypothétique (diagnostic infirmier) ;
- une intervention d’un autre professionnel (kiné,
pédicure, intervenant du secteur social, etc…).
>
réf. 530 903 Berger-Levrault (0509), tél. : 03 83 38 83 83
Section
SOINS INFIRMIERS – suite
Descriptif des fiches
Conseils d’utilisation
N° de
la fiche
Nom de la fiche
et référence
Observations
L’étoile * indique que la fiche n’est à insérer dans le DSP que si nécessaire.
05
– suite
Transmissions
Ciblées – suite
réf. 530 912
> Lorsqu’un diagnostic médical est suspecté en
colonne « cible », la colonne « Données » doit indiquer de la façon la plus exhaustive possible les éléments en faveur de ce diagnostic.
Penser à toujours prévoir une évaluation, par exemple en notant par avance la date d’un prochain passage dans la colonne résultat.
M
Fiche Macrocible
réf. 530 913
Cette fiche s’utilise dans cette partie du DSP pour formaliser soit un recueil de données à l’inclusion du
patient, soit une évaluation à distance. Dans le cas de
l’inclusion, la fiche permet de recueillir les habitudes
de vie du patient et de décrire le projet de soins.
Cocher en-tête l’option « Évaluation Initiale (Inclusion)»
ou l’option « Évaluation à Distance » selon le cas.
L’ordonnance idéale reprend l’intégralité du traitement, et précise « Ne pas délivrer » (ou « NPD ») en
marge des médicaments pour lesquels le patient
dispose encore de réserve.
Le recopiage d’un traitement, s’il est toléré, engage
l’entière responsabilité du professionnel en cas d’erreur.
Dans tous les cas, l’ordonnance doit toujours être à
portée du regard au moment de la préparation du
pilulier par le professionnel, d’où l’intérêt de disposer d’un document complet, et à jour.
La Fiche d’Administration du Traitement Per Os est
idéalement supervisée par le médecin qui renseigne
les spécialités et leur posologie. A minima, il valide
Sur cette fiche doit figurer le descriptif de tous les
traitements « non habituels » du patient, c'est-à-dire
à la fois les protocoles thérapeutiques liés aux perfusions, alimentations entérales / parentérales, etc.,
mais également les traitements médicamenteux plus
classiques qui ne constituent pas le traitement de
fond du patient (tel antibiotique pendant … jours, tel
collyre ou pommade pendant ... semaines).
Chaque ligne de protocole est caractérisée par les
dates de début et de fin du traitement. Du point de vue
des transmissions, la ligne reste valable tant que la
date de fin n’est pas inscrite, quelle que soit la durée du
traitement. Plusieurs lignes peuvent donc coexister.
Lorsque un traitement est terminé, dessiner une
grosse flèche « stop »
à la fin de la ligne afin de
faciliter la lecture de la fiche.
par sa signature le traitement reporté par l’infirmière.
En plus du code proposé dans la fiche, l’infirmière
cochera dans la colonne appropriée les spécialités qui
ont été arrêtées afin d’augmenter la lisibilité de la fiche.
Ainsi, lors de la préparation du pilulier, l’infirmière
identifie immédiatement les médicaments à délivrer
et ceux qui ont été stoppés.
Traitement
réf. 530 914
07
*
Protocoles
Thérapeutiques
réf. 530 915
08*
Surveillance
de Plaie
réf. 530 917
>
Section
TRAITEMENT
06
Nota : La partie « M » (maladie actuelle) ne devrait pas porter de
diagnostic médical. De même, ne pas détailler dans la partie « T »
(thérapeutiques et soins actuels) les spécialités médicamenteuses et leur posologie, mais se contenter de décrire les grandes
familles thérapeutiques et les soins prodigués au patient.
Important : aucune rature ou correction ne doit parasiter la
lecture : en cas de modification d’une posologie ou du dosage
d’une spécialité, neutraliser la ligne correspondante et en créer
une nouvelle tenant compte de la modification. Le recours aux
Transmissions Ciblées est recommandé pour expliciter toute
modification ou tout problème lié au traitement.
Cette fiche ne permet pas le recueil de données ou la
validation des actes. Dans le cas ou l’infirmière n’utilise pas la Fiche 04 «Diagramme de soins» (suivi
médicamenteux par exemple), il est admis que les
traitements ponctuels Per Os (et seulement ceux-ci)
pourront ne pas figurer sur la Fiche 07 «Protocoles
thérapeutiques» s’il sont tracés sur la Fiche 06
«Administration du traitement Per OS».
Dans tous les cas, il est impératif de cocher la fiche
ou diagramme de soins (si besoin, utiliser une ligne
vide pour noter le protocole concerné), et éventuellement une fiche spécifique correspondant à la surveillance effectuée (Fiche 10 de recueil des Constantes,
par exemple).
>
La Fiche de surveillance de plaie fonctionne sur le
principe des transmissions ciblées.
Après une évaluation de départ de la plaie, et une
description du protocole de soins, n’écrire que dans
trois situations : changement significatif d’aspect
(sous-entendu anormal), changement de protocole,
ou lors d’une évaluation planifiée au préalable (ou
nécessitée par une transmission ciblée précédente).
On utilise autant de fiches qu’il y a de plaies.
Pour simplifier le remplissage de la fiche, des items
ont été codifiés :
A remplir quotidiennement au rythme des injections,
des glycémies et des acétonuries.
L’adaptation des doses d’insuline n’est possible que
sur stricte prescription du médecin.
• Pour l’Aspect : N = nécrotique, B = bourgeonnante,
F = fibrineuse, EX = exsudative, E = épidermisante.
Ces critères seront nuancés quantitativement par +,
++ ou +++.
• Pour la Douleur, utiliser l’échelle EVA en précisant la
durée comme suit : P = permanente, I = intermittente, et CS = au cours du soin.
Des photos de la plaie prises grâce à un appareil
numérique ou à un téléphone portable peuvent être
imprimées puis insérées dans le DSP.
Surveillance des
Constantes
réf. 530 903
Surveillance de
l’Alimentation
réf. 530 920
Reprend les principaux paramètres vitaux : pouls,
tension artérielle, température, diurèse et selles.
Deux lignes vides en bas de page permettent de
personnaliser en ajoutant des éléments (poids, etc.).
12*
Surveillance
de la Douleur
réf. 530 916
Elaborée dans le cadre d’un Réseau Soins palliatifs et
Douleur, cette fiche fait référence aux protocoles
d’Antalgie ou de sédation prescrits en Fiche 07
Protocoles Thérapeutiques, cette fiche est un diagramme de recueil des doses totales de morphiniques
par 24h (y compris Patch et Bolus), et de l’évaluation
de la douleur par score EVA. Il est ainsi permis d’avoir
une évaluation visuelle rapide de la corrélation dose /
efficacité. Dans les situations où la communication
verbale n’est pas possible, remplacer l’EVA par une
évaluation comportementale et adapter l’échelle sur
la fiche (par exemple, «Doloplus-2» se côte sur 30,
«ECPA» sur 32).»
13*
DSI, OUT, ORD,
EXA, CRC
réf. 530 909
5 pochettes plastiques :
DSI, fiches outils (Norton, MMS etc…), ordonnances,
mais aussi examens complémentaires et comptes
rendus dans le cas où le patient ne les conserve
pas lui-même.
Section
SURVEILLANCES
09*
10*
Sections
ARCHIVES
11*
Surveillance
du Diabète
réf. 530 918
Dans la mesure du possible, prévoir un protocole
d’urgence pour une injection de Glucagon en cas
d’hypoglycémie sévère. Un flacon sera prescrit et
conservé dans le réfrigérateur du patient.
Penser à noter en gros caractères sur l’emballage du
produit sa date de péremption.
A utiliser en cas de régime particulier.
Permet l’évaluation des prises alimentaires solides
et liquides.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement