Bilan du Plan Climat territorial 2006-2011

Bilan du Plan Climat territorial 2006-2011
Le Bilan
du Plan Climat
2006-2011
de MULHOUSE ALSACE AGGLOMÉRATION
habitat
aménagement
CO2
104 partenaires
-13%
transport
sensibilisation
consommation
1
Tous nos remerciements aux partenaires du Plan Climat
mais également au Comité de pilotage,
au Conseil Participatif
et à l’équipe projet très investie,
pour la réalisation de ce bilan.
- Juin 2012 -
2
Agir pour le climat, c’est faire le choix d’une politique économique,
sociale et environnementale dont les finalités sont d’assurer
la qualité de vie, la solidarité entre les générations et la cohésion
sociale.
Nourrie de cette ambition, l’agglomération mulhousienne s’est fortement mobilisée, dès
2006, au travers de son Plan Climat, anticipant ainsi les exigences des lois Grenelle. Pour
cela, elle s’est appuyée sur une longue tradition d’engagement de ses communes membres
en faveur du développement durable.
Forte du rassemblement des 32 communes de l’agglomération en 2010, l’actualisation du
Plan Climat a été l’occasion, pour Mulhouse Alsace Agglomération, de réaffirmer et amplifier
la dynamique de l’ensemble du territoire en vue de la diminution de nos rejets de gaz à effet
de serre.
Le Plan Climat de Mulhouse Alsace Agglomération (m2A) repose sur :
• Une vision stratégique, en s’engageant pour réduire les émissions de gaz à effet de serre
en vue du facteur 4 et en préparant l’adaptation du territoire aux mutations climatiques et
énergétiques
• Une ambition territoriale en fédérant et créant une dynamique portée par l’ensemble des
acteurs et des habitants du territoire
• Une démarche opérationnelle avec des actions concrètes et une évaluation portées par
l’ensemble des partenaires au travers d’un plan d’actions construit autour de 5 axes
Aujourd’hui nous vous présentons les résultats visibles et efficaces de notre
action conjuguée. La mobilisation de tous, collectivités, entreprises, associations,
habitants, est la clé de cette réussite collective.
Depuis 2006 nous avons pu compter pour cela sur l’engagement de plus de 100 partenaires à
travers plus de 500 actions et l’implication des habitants.
C’est avec une grande fierté que le territoire de m2A peut afficher l’effort consenti : -13% en
5 ans conformément aux objectifs européens et nationaux de réduction de gaz à effet de
serre.
Vous pourrez dans ce document bilan découvrir les efforts portés par chacun de vous !
Continuons à agir ensemble pour notre territoire et les générations à venir et leur
permettre de s’épanouir sereinement.
Jo SpiegelJean-Marie Bockel
Président délégué de Mulhouse Alsace Agglomération
Maire de Kingersheim Président de Mulhouse Alsace Agglomération
Sénateur du Haut-Rhin
Ancien Ministre
3
4
SOMMAIRE
p6
Notions préalables
p7 LE PLAN CLIMAT : UNE AMBITION, UN ENGAGEMENT,
UNE DYNAMIQUE TERRITORIALE
p8
L’ambition et l’engagement de m2A et de ses partenaires
p10 La mobilisation territoriale autour du Plan Climat
p12 Une démarche opérationnelle
p14 Mode d'emploi
p15 BILAN DU PLAN CLIMAT CINQ ANS APRES SON LANCEMENT
p16 Bilan territorial des émissions de gaz à effet de serre
p18 Bilan des actions du Plan Climat
p20 Bilan des actions axe par axe :
1- ACHETER ET CONSOMMER DURABLEMENT
2- AMENAGER ET GERER DURABLEMENT NOTRE TERRITOIRE
3- CONSTRUIRE ET RENOVER POUR DEMAIN
4- SE DÉPLACER EN PRESERVANT NOTRE ENVIRONNEMENT
5- INFORMER, SENSIBILISER ET FORMER
p50 Témoignages
p51 Les partenaires du Plan Climat
chiffres repères
> Vous repérerez facilement les chiffres clés de ce bilan grâce à ces pastilles orange.
5
NoTIONS PRÉALABLES
Qu'est-ce qu'une émission de gaz à effet de serre ?
Une émission est définie comme la quantité de gaz à effet de serre (GES) rejetée dans
l’atmosphère pour une activité et une période de temps donné.
Pour nous permettre de comparer les émissions des différents gaz à effet de serre, on utilise
leur « pouvoir de réchauffement global » (PRG). Cet indicateur traduit l’effet de serre induit par
chaque type de GES. Il s’exprime en « équivalent C02 ».
Nous exprimerons dans ce bilan les quantités d’émissions de C02 en kilos (Kgéq
C02), tonnes (Téq C02) ou kilotonnes équivalent C02 (Ktéq C02).
Nos engagements en lien avec le cadre national et international
Kyoto : En 1997, le protocole de Kyoto a fixé pour la première fois des objectifs de réduction
des émissions de gaz à effet de serre pour les pays industrialisés à l’horizon 2008/2012.
Dans le cadre de son engagement dans le protocole de Kyoto (traduit dans son Plan Climat
National), la France s’est vue assignée comme objectif de stabiliser ses émissions et de les
ramener à leur niveau de 1990.
Convention européennes des Maires : Le « paquet énergie climat » de l’UE fixe un
objectif dit des "3x20" à l’horizon 2020 : réduire de 20% les émissions de gaz à effet de
serre de l'Union européenne, porter sa part d'énergie renouvelable dans la consommation
énergétique à 20%, améliorer de 20% l'efficacité énergétique.
Facteur 4 : Une division par deux des émissions mondiales de GES suppose que les pays
industrialisés, dont la France, parviennent à les diviser d’ici 2050 par quatre (d’où le terme de
«Facteur 4 ») afin de laisser aux pays en voie de développement une capacité de progrès.
6
LE plan climat :
UNE AMBITION
UN ENGAGEMENT
UNE DYNAMIQUE TERRITORIALE
7
1
L’ambition et l’engagement
de m2A et de ses partenaires
Un Plan Climat Energie constitue un cadre pour réaliser des actions visant à :
➔a
tténuer les émissions de gaz à effet de serre
➔ adapter le territoire au changement climatique
Il permet de mettre en cohérence et en évidence des actions conduites localement sur les
territoires, tout en constituant un levier pour mobiliser les différents acteurs concernés.
Le Plan Climat de m2A s’appuie sur
agriculture
➔ un diagnostic
transp
orts
2%
32%
11%
es
nt d
e
item
tra
8
s
het
c
é
d
ie
1. Aboutir à des réductions effectives des émissions de GES sur le territoire de m2A
pour contribuer localement aux objectifs (voir notions préalables page 6).
2. Permettre d’adapter le territoire aux mutations climatiques et énergétiques à venir.
3. Accroître l’efficacité énergétique en réduisant de 20% la consommation totale d’énergie.
4.Développer les énergies renouvelables en portant à 20% la part des énergies renouvelables.
5. Etre mobilisateurs des acteurs du territoire et des habitants en particulier.
6. Etre portés et animés par m2A et les communes, qui doivent donner l’exemple.
7. Développer une véritable culture de la comptabilité carbone sur le territoire.
ind
us
tr
att e nu e r
➔d
es objectifs locaux
gie
ctionion éner
u
d
o
t
pr tribu
dis
14%
3%
38%
ter
tia
ire
et
rés
Répartition sectorielle des émissions de gaz à effet de serre exprimées
en Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) sur m2A. Source ASPA.
ide
nti
el
➔ une prospective
Mulhouse Alsace Agglomération est engagée dans deux démarches visant à repenser les
villes dans une société Post Carbone et atteindre le facteur 4 en 2050, afin de construire et
simuler des scénarios de transition vers des villes post-carbone.
a d apt e r
➔ un volet adaptation pour mieux se préparer à demain
Le changement climatique est en cours et un certain nombre de ses conséquences sont déjà
observables. Ces phénomènes risquent de s’amplifier dans l’avenir, malgré les politiques
volontaristes pour atténuer les émissions de GES.
L’adaptation aux conséquences du changement climatique devient donc désormais
indispensable, en complément de l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre. Les
possibilités d’adaptation sont multiples et méritent une réflexion approfondie, en prenant
en compte de façon anticipée les conséquences indirectes et à long terme de l’évolution du
climat (dans le domaine de l’habitat, des forêts,...) :
> Gérer la ressource en eau, Gérer les risques naturels, Adapter les
infrastructures
> Préserver la biodiversité, Limiter les risques sanitaires et sociaux
> Adapter l’agriculture locale, Préserver la Forêt
Le Point sur l'adaptation
Le Plan Climat de m2A a devancé cette application de la loi Grenelle et se décline en
129 actions dont :
-
-
-
-
-
-
14 pour préserver la ressource en eau
17 pour la construction d'infrastructures et éco-quartiers
31 en faveur de la biodiversité
25 pour les risques sanitaires et sociaux
11 pour le développement d'une agriculture locale
31 pour la sensibilisation et l'information du public
ntaine
9
2
La mobilisation territoriale
autour du Plan Climat
Agir, c’est s’organiser et travailler ensemble avec les acteurs du territoire : m2A s’est dotée
d’instances de pilotage et de partenariats pour y concourir.
Cette mobilisation s’organise autour de quatre niveaux d’exigence :
• Informer/sensibiliser
• Débattre/échanger
• Participer
• S’impliquer
Un Comité de pilotage transversal fonctionnant en démarche projet
➔ S on fonctionnement
Le pilotage transversal du Plan Climat Territorial est assuré par le
Comité de pilotage ( 16 élus en charge des thèmes du Plan Climat),
accompagné d’une équipe projet avec des représentants des
services pour chaque compétence requise.
Depuis 2006 il s’est réuni environ 90 fois.
➔ S on rôle
Il définit les grandes orientations stratégiques. Il impulse et coordonne
les actions menées. Il a également en charge l’organisation, la
méthodologie, la concertation, la gestion et le suivi, la recherche de
partenariats et la communication.
Cette organisation transversale a été reconnue
et primée par la Gazette et GMF en novembre 2007.
Un Conseil Participatif : pierre angulaire du Plan Climat
Elément central de l’élaboration du Plan Climat Territorial, ce Conseil est depuis mars 2007
l'expression d'une démocratie de co-construction organisée et constitue une véritable force de
proposition pour les élus communautaires.
Le Conseil participatif se compose de plus d’une centaine de membres :
• une cinquantaine de citoyens
• une vingtaine d'élus communautaires membres du Comité de pilotage du Plan Climat et
de la Commission Politiques Environnementales
• une dizaine d’associations locales
• les partenaires institutionnels et privés
• les services de Mulhouse Alsace
Agglomération et de la Ville de Mulhouse
• des organismes extérieurs
Il fonctionne en assemblées plénières et en
groupes de travail.
10
➔ Ses réalisations
Depuis 2007 : 70 réunions
• 35 réunions de coproduction
• plus de 20 ateliers de travail thématiques (communication, consommation, aménagement et
urbanisme, bâtiments, transports...)
• une quinzaine d’assemblées plénières...
Imprimé sur papier recyclé •
• 05/10
De ce travail sont notamment nés la Climat Box et le livret de sensibilisation « Tous
Clima’cteurs ».
➔ Les partenaires signataires du Plan Climat
104 partenaires (voir la liste page 51), associations, institutionnels, entreprises, ...
se sont engagés aux côtés de Mulhouse Alsace Agglomération dans le Plan Climat en signant
une charte d’engagement le 7 décembre 2007, puis le 19 novembre 2010.
Leurs engagements :
CHARTE D’ENGAGEMENT
Considérant :
que le changement climatique est, sur l’ensemble de
la planète, une réalité qui s’impose à tous,
que la réduction des gaz à effet de serre constitue un défi
majeur auquel l’humanité doit faire face,
que nos politiques économiques, sociales et
environnementales doivent être durablement adaptées
pour garantir la solidarité entre les générations,
que les émissions de gaz à effet de serre sont le fait de tous
et que chacun à son niveau doit se mobiliser,
que Mulhouse Alsace Agglomération s’est engagée dans
un Plan Climat Territorial qui porte notre capacité à agir
localement,
Je m’engage à contribuer aux objectifs
du Plan Climat Territorial Mulhouse Alsace :
par une participation concrète à l’effort collectif de réduction
des gaz à effet de serre,
par mon apport à l’élaboration, l’adoption et la mise en oeuvre
d’actions concrètes,
par mon engagement dans la sensibilisation et l’implication
de tous,
Avec le soutien de :
Et je signe cette charte
Baldersheim
Berrwiller
Bollwiller
Didenheim
Dietwiller
Bruebach
Brunstatt
Le Préfet
Eschentzwiller
Feldkirch
Flaxlanden
Habsheim
Heimsbrunn
mulhouse.fr
Lutterbach
Novergie
Pulversheim
Reiningue
Staffelfelden
Ungersheim
Richwiller
Morschwiller-le-Bas
Sausheim
11
Zimmersheim
3
Une démarche opérationnelle
Le Plan Climat se traduit par des actions collectives et individuelles, de tous les acteurs du
territoire, autour de 5 axes :
1. Acheter et consommer durablement
2. Aménager et gérer le territoire pour les générations futures
3. Construire et rénover pour demain
4. Transformer durablement les modes de transport
5. Informer et sensibiliser
Agir, c’est aussi suivre et évaluer
Mulhouse Alsace Agglomération a jugé nécessaire de centraliser de façon continue et régulière
toutes les données quantitatives et qualitatives relatives aux actions Plan Climat menées sur
son territoire et s’est dotée d’un outil performant :
➔ L ’observatoire du Plan Climat Territorial
C’est le lieu de formalisation du suivi du Plan Climat et de l’évaluation du plan d’actions :
• Le suivi annuel de l’effort consenti par le territoire en termes de lutte contre les émissions de GES
• L’évaluation qualitative de cet effort
• La mise en perspective, par les élus et les experts, des résultats obtenus, et proposition
d’orientations
Ses outils de mise en œuvre du suivi
• Des correspondants Plan Climat
• Les suivis des émissions annuelles de GES, fournis par l’ASPA
• Une plateforme informatisée et interactive sous forme d’extranet/intranet
Celle-ci contient l’ensemble des fiches actions du Plan Climat et est accessible à l’ensemble des
partenaires du Plan Climat et aux membres de l’observatoire. Ceux-ci peuvent créer, compléter
ou modifier les fiches actions en ligne.
Les fiches actions et les indicateurs sont ainsi gérés, renseignés et modifiés directement, soit
par le partenaire responsable de l’action, soit par le référent Plan Climat de la fiche.
12
➔U
ne reconnaissance
Le label « Rubans du développement durable » a été attribué à m2A en 2008 pour son
Plan Climat, puis renouvelé en 2010.
Par ce renouvellement, le jury salue la continuité et la dynamique de la démarche avec, en
2010, l’élargissement du Plan Climat territorial aux nouvelles communes de l’agglomération.
L’élaboration de la plateforme collaborative ouverte aux 104 partenaires traduit d’ailleurs
l’ancrage culturel du développement durable au sein de la collectivité.
Cet engagement et cette mobilisation territoriale de tous connaissent un succès bien au-delà
de l’agglomération mulhousienne. Le Plan Climat est ainsi régulièrement présenté à d’autres
collectivités françaises ou internationales, ou lors d’interventions auprès de publics divers.
13
Il s'agit du premier bilan complet des actions entreprises dans le Plan Climat
de m2A. Les précisions qui suivent vous permettront de mieux en appréhender
les résultats.
Mode d’emploi
➔ Bilan territorial :
Bilan des émissions de gaz à effet de serre du territoire de m2A réalisé par l’ASPA (Association
pour la Surveillance et l'étude de la Pollution Atmosphérique).
➔ Bilan des actions du Plan Climat :
Bilan établi à partir des données collectées jusqu'au 1er mai 2012 sur la plateforme collaborative
dédiée au Plan Climat (voir page 12). Les résultats qu’il présente proviennent d’informations
transmises volontairement par les partenaires via cette plateforme.
Compte tenu de la complexité et de la difficulté à collecter l'ensemble des données, ce bilan ne
peut être exhaustif de toutes les actions mises en place depuis cinq ans sur le territoire de m2A.
➔ Bilan des actions axe par axe :
Répartition des résultats du bilan global, segmentés par axe du Plan Climat.
14
bilan dU plan climat
cinq ans après son lancement
15
{
BILAN TERRITORIAL DES EMISSIONS
DE GAZ A EFFET DE SERRE
Les résultats présentés ci-dessous recensent les émissions directes, c'est-à-dire les émissions
induites par l’ensemble des activités (habitat, industrie, transports, agriculture, habitants etc.)
générées sur le territoire géographique de m2A. Au vu de ces résultats, il nous est possible d’affirmer
que la mobilisation de tous les acteurs de l’agglomération a permis une réduction effective des
émissions de gaz à effet de serre : -13% d’émissions entre 2006 et 2009. Le territoire se
place ainsi dans une dynamique pour atteindre les objectifs fixés à échéance 2020 et 2050.
PRG (Pouvoir de
Réchauffement Global)
Kteq CO2
1600
évolution des émissions de GES sur le territoire
1400
en rose : données réelles
en vert : prospective
-13%
Source : Aspa
1200
-4.5%
par an
1000
800
-2.8%
par an
600
400
200
16
2020
Démarrage
Plan Climat
2012
2009
2006
0
Kyoto
3x20
niveau de 1990
Les actions mises en place par m2A et ses partenaires contribuent
à ces bons résultats, au même titre, par exemple, que les nouvelles
dispositions réglementaires, ou encore les changements d’habitudes
des consommateurs. Ces efforts sont en tous cas la preuve que la
mobilisation collective porte ses fruits et qu’elle doit être poursuivie.
L’agglomération peut compter pour cela sur les actions menées par
les partenaires du Plan Climat, dont l’implication ne se dément pas.
2050
Années
Facteur 4
17
Bilan des actions du Plan Climat
Aujourd’hui, le Plan Climat de l’agglomération mulhousienne c’est :
104
513
partenaires signataires
actions entreprises
répartition des actions
par maître d’ouvrage
14%
bilan d e s actions
37%
m2A
partenaires
socioéconomiques
49%
communes
répartition par axe du Plan Climat
38%
40%
30%
20%
23%
10%
10%
0%
13%
consommation aménagement
Grâce à ces actions,
habitat
16%
transports communication
14 728 tonnes équivalent C02 ont été évitées et 174 000 personnes
1
ont été sensibilisées par les différents partenaires aux thématiques du développement
durable.
Cette comptabilité carbone ne comprend qu’une partie du total des émissions de C02 évitées
(voir mode d’emploi du bilan)
1
18
communication
15%
22%
➔ 74 actions
transports
9%
11%
consommation
bilan d e s actions
aménagement
43%
habitat
par Mulhouse Alsace Agglomération
transports
8%
9%
communication
aménagement
14%
24%
45%
habitat
consommation
➔ 251 actions
par les communes
consommation
➔ 188 actions
par les partenaires
socio-économiqueS
26%
aménagement
26%
4%
transports
17%
habitat
27%
communication
● habitat ● consommation ● communication ● transports ● aménagement
19
BILAN DES ACTIONS AXE PAR AXE
1- ACHETER ET CONSOMMER DURABLEMENT
2- AMENAGER ET GERER DURABLEMENT NOTRE TERRITOIRE
3- CONSTRUIRE ET RENOVER POUR DEMAIN
4- SE DEPLACER EN PRESERVANT NOTRE ENVIRONNEMENT
5- INFORMER, SENSIBILISER ET FORMER
20
1. ACHETER ET CONSOMMER
DURABLEMENT
Nos modes de consommation influencent fortement nos émissions de gaz à effet de serre. En
2009, chaque Français a contribué à émettre l’équivalent de 1,4 Teq C02 en allant simplement
faire ses courses 1.
Par leurs consommations, collectivités locales, citoyens et entreprises ont un impact sur
l’environnement (émissions générées lors du transport de marchandises, énergie consommée
pour la conservation ou la transformation des produits etc.).
Etude du ministère et du Commissariat général au développement durable sur le contenu carbone du panier
de consommation courante, Avril 2012
1
21
LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT
A C H E T E R E T C O N S O M M E R D U R A B L E M E N T . 1
Il existe des leviers de diminution des émissions de gaz à effet de serre à trois grandes étapes
de consommation :
➔ L ’achat : la sélection des produits moins émetteurs de gaz à effet de serre et de déchets
ou des écoproduits.
➔ L ’utilisation : une meilleure utilisation de certains produits (doses, notices,...) permettant
la réduction de nos impacts et l’augmentation de la durée de vie des objets.
➔ La fin de vie du produit : la réutilisation des produits ou si cela n’est pas possible le tri des
déchets systématisé.
Intégrer à chacune de ces étapes une réflexion sur la diminution de l’impact de nos modes de
consommation sur l’environnement constitue l’un des objectifs du Plan Climat. Favoriser les
circuits courts et les achats responsables, adapter l’éclairage public, réduire les consommations
d’eau et les déchets sont donc autant d’initiatives à poursuivre dans ce cadre.
LE PLAN D’ACTIONS
➔ F aire de la collectivité une éco-consommatrice
➔R
éduire les consommations-ressources
➔R
éduire les déchets et mieux trier
➔ établir des partenariats et sensibiliser
NOTRE CONTRIBUTION LOCALE
Une véritable dynamique pour le changement des habitudes de consommation existe d’ores
et déjà au sein de l’agglomération. Aussi bien pour l’acte d’achat avec la sensibilisation des
publics, que pour le développement d’une offre durable (circuits courts), et jusqu’à la fin de
vie des produits en privilégiant le réemploi.
Pour cet axe, ce sont 44 partenaires du Plan Climat qui se sont engagés, aux côtés de m2A,
à travers 116 actions. Parmi ces partenaires, 27 ont adopté une démarche éco-responsable
(achats responsables, sensibilisation des agents, réduction des consommations-ressources
comme le papier ou l’énergie,...).
L’inventaire des actions et les données qui nous ont été communiquées nous permettent de
conclure pour cet axe à une économie totale de 8 456 Teq C02.
22
Mulhouse Alsace Agglomération
Les actions répertoriées et menées par m2A pour l'axe consommation contribuent
aux objectifs suivants :
• favoriser la consommation de produits durables pour 37,5% des actions
•réduire les déchets et mieux trier pour 25% des actions
•faire de la structure une éco-consommatrice pour 37,5% des actions
L’implication de m2A sur ce volet s’est par exemple traduite par l’introduction de critères
environnementaux dans plusieurs marchés publics, l’engagement dans la réduction
des déchets et des consommations d’énergie et le soutien au développement des
circuits courts.
LE Saviez-vous ?
Sur l’agglomération environ
1 200
paniers paysans sont distribués par semaine.
Le Point sur le plan climat d'entreprise (PCE)
Un PCE vise à impliquer les agents de la collectivité en vue de :
- Réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par la structure
- Faire changer les habitudes de consommation
- Démultiplier l’effet de l’éco-exemplarité de la collectivité en s’appuyant sur les agents
Aujourd’hui, le PCE de m2A c’est :
- Plus de 3 000 agents sensibilisés
- Plus de 400 salariés bénéficiant des mesures du Plan de Déplacements d’Entreprise
(participation aux abonnements de transports en commun, vélos,...)
- 9 articles dans le Lien (magazine interne)
- Des événements de sensibilisation depuis 2 ans
L’engagement de m2A dans un Plan Climat d’Entreprise permet de formaliser les démarches
d’éco-exemplarité de la collectivité.
Exemple d’action
Développement Des Circuits Courts
Objectifs :
- Développer les circuits courts dans leur diversité et leur nombre
- Répondre aux attentes des consommateurs
- Faire connaitre l’offre existante
Moyens :
- Soutien administratif et financier aux porteurs de projet
- Aide au montage de nouveaux circuits courts
- Promotion des circuits courts existants par le biais du livret Climat
Gourmand, d’opérations de promotion et de l’opération Climat
Gourmand avec les restaurateurs
- Sensibilisation de la population et des scolaires à la consommation
de fruits et légumes locaux et de saison
Partenaires :
- Communes
- Mission eau de la Ville de Mulhouse
- Chambre d’Agriculture et syndicats agricoles
- Associations portant les circuits courts
23
les communes
20
communes contribuent aux objectifs de cet axe :
A C H E T E R E T C O N S O M M E R D U R A B L E M E N T . 1
• 59 actions entreprises
• 14 communes ont réalisé des travaux d’éclairage public (changement
d’ampoules, baisse d’intensité, micro-coupures,...)
• 15 communes se sont engagées dans une démarche éco-responsable
Quelques actions représentatives*
Adapter l’éclairage public à Riedisheim
Objectif :
- Concilier qualité de l’éclairage public, performance énergétique et respect de la réglementation
Moyens :
- Remplacement des luminaires et des sources par des systèmes moins énergivores
- Remplacement des décors de noël par des modèles de puissance inférieure
- Installation de programmateurs, réducteurs et régulateurs de puissance pour l’éclairage
Impacts :
- Economies d’énergie
- Gain financier
Réduire l'utilisation des phytosanitaires à Didenheim
Objectifs :
- Diminution de l'utilisation des produits phytosanitaires pour le traitement des espaces verts
- Sensibilisation de la population à des pratiques d'entretien différentes
Moyens :
- Engagement dans une démarche « 0 phyto »
- Interdiction d'utilisation par les particuliers de produits
phytosanitaires pour l'entretien des trottoirs (arrêté
municipal)
Impact :
- Réduction de 70% des produits phytosanitaires utilisés
- Obtention de deux libellules dans la démarche
« Commune nature »
Engager une démarche éco-responsable à Ungersheim
Objectif :
- Modifier les habitudes des agents et rendre la collectivité exemplaire
Moyens :
- Achat et utilisation de produits d’entretien écologiques (labellisés)
- Démarche « 0 phyto »
- Promotion du commerce équitable
- Formation du personnel pour l’utilisation des produits
- Remplacement de quatre types de produits d'entretien
Impacts :
- Réduction des impacts environnementaux et sur la santé des produits
- Sensibilisation par l’exemple du personnel communal
24
* Des actions similaires à celles présentées ont été menées dans d’autres communes de m2A.
les partenaires socio-économiques
23
partenaires contribuent aux objectifs de cet axe :
• Un total de 49 actions entreprises
• Parmi ces actions, 21 concourent à la « réduction des consommations
ressources »
• 15 partenaires se sont engagés dans une démarche d’éco-responsabilité
Quelques actions représentatives
Mise en place d'actions pour une diminution des consommations
ressources et pour le tri du papier à l'Université de Haute Alsace
Objectifs :
- Réduire les consommations ressources
- Sensibiliser / former le personnel et les étudiants
Moyens :
- Réalisation d’études de faisabilité et implication des étudiants dans les projets
- Installation d’un système de tri du papier et achat de papier certifié
- Remplacement des systèmes liés à la consommation d’eau (chasses, robinets,...)
- Installation de thermostats sur les chauffages et réalisation de travaux d'isolation
Impacts :
- Diminution de 10% des consommations d’énergie par an, d’eau et de papier
- Production de 10% de la consommation d’énergie via des énergies renouvelables
Réduction des quantités d’ordures ménagères par la promotion
du compostage au SIVOM
Objectifs :
- Réduire les déchets à la source en favorisant une deuxième vie des
déchets organiques
- Fournir un amendement de qualité pour les utilisateurs
Moyens :
- Distribution de 10 500 composteurs depuis 2006
- Organisation d'actions de communication et sensibilisation
Impacts :
- 350 tonnes de déchets en moins, soit plus de 54 Teq CO2 évitées.
Distribution de paniers paysans et sensibilisation aux alternatives
de consommation aux Shed’s
Objectifs :
- Permettre à tout type de public d'adopter des habitudes de consommations plus respectueuses
de l’environnement.
- Développer les circuits courts
Moyens :
- Distribution de paniers par 13 producteurs
- Réalisation d’actions de sensibilisation (projections, festival,...)
- Formation au jardinage au naturel
Impacts :
- Plus de 250 paniers distribués chaque semaine soit une économie de 11.5 Teq Co2 sur 1 an
- 650 personnes formées/sensibilisées par an
25
26
2. Aménager et gérer
DURABLEMENT notre territoire
Les villes étalées induisent non seulement une forte dépendance à l’égard de la voiture mais
consomment également beaucoup d’espace. De ce fait, elles génèrent davantage de gaz à effet
de serre que les villes denses, plus propices aux déplacements sur de courtes distances, à
l’utilisation facilitée des transports en commun et plus économes en foncier.
L’aménagement durable du territoire interagit très fortement avec les axes Habitat et Transport,
notamment avec les outils essentiels que constituent le Programme Local de l’Habitat (PLH) et
le Plan de Déplacements Urbains (PDU).
27
aménag e r e t gér e r D U R A B L E M E N T notr e t e rritoir e . 2
LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT
Concourir aux objectifs du Plan Climat nécessite d’inventer de nouvelles façons d’habiter et de
nous déplacer en créant de nouvelles formes urbaines propices aux économies d’énergie et
limitant fortement la consommation d’espace.
LE PLAN D’ACTIONS
➔ F avoriser un urbanisme durable
➔R
estaurer la nature sur le territoire communautaire
➔R
éaliser des opérations d’aménagement durable
NOTRE CONTRIBUTION LOCALE
Les lois Grenelle de 2009 et 2010 consacrent le rôle majeur des collectivités pour
l'aménagement du territoire et la lutte contre le changement climatique.
En matière d'aménagement durable, l’action communautaire consiste principalement à
accompagner les collectivités dans l’élaboration de leurs documents d’urbanisme (Schéma de
Cohérence Territoriale ou SCOT et Plan Local d’Urbanisme ou PLU), ainsi que dans la définition
d'opérations d’aménagement durable. Ces dernières incluent par exemple des objectifs de
performance énergétique et des prescriptions (notamment pour l’atténuation et l’adaptation
au changement climatique) destinées aux maîtres d’ouvrage publics et privés.
Pour cet axe, 25 partenaires se sont engagés aux côtés de m2A à travers 51 actions, ce
qui représente 88,37 Teq CO2 évitées. Ces actions sont essentielles car elles permettent
d’organiser le territoire et d’orienter les choix d’aménagement en réduisant considérablement
l’impact des activités humaines sur l’environnement.
28
Mulhouse Alsace Agglomération
Les actions répertoriées et menées par m2A pour l'axe aménagement contribuent
aux objectifs suivants :
• Favoriser un urbanisme durable
pour 43% des actions
• Développer la nature sur le territoire
pour 57% des actions
L’implication de m2A sur ce volet s’est
notamment traduite par la création d’une
charte de développement durable pour les
zones d’aménagement et par la mise en
place d’un Plan de Gestion de l’Espace Rural et Périurbain (GERPLAN).
La collaboration des différents services de m2A a aussi permis en 2010 l’élaboration
d’un référentiel communautaire. Cet outil vise à aider les acteurs de l’aménagement
du territoire à répondre aux objectifs du Plan Climat.
LE SAVIEZ-VOUS ?
Dans le cadre du Plan Climat,
territoire de m2A.
2 996 arbres et arbustes ont été plantés sur le
Exemple d’action
Rédaction et diffusion d’un guide PLU - urbanisme durable
Objectifs :
Guide à usage des communes
Intégrer
Moyens :
- Expertise de l’Agence d'Urbanisme (AURM) pour la
rédaction et la mise en forme du guide et participation
active des services aménagement et développement
durable de m2A et de la DDT 68
- Prise en compte des objectifs du PLH et du PDU
l’urbanisme durable
dans le PLU
GUIDE CONSEIL
- Aider les communes à intégrer les objectifs du Plan
Climat dans leurs documents d’urbanisme
- Élaborer un guide composé de fiches thématiques
avec préconisations de mesures à appliquer dans les
différentes phases d’élaboration du PLU
05/12
Impacts :
- Application du guide, des méthodologies et des mesures préconisées pour la rédaction
des PLU
Partenaires :
- DDT68
- AURM
29
les communes
17
communes contribuent aux objectifs de cet axe :
aménag e r e t gér e r D U R A B L E M E N T notr e t e rritoir e . 2
• Favoriser un urbanisme durable pour 33% des actions
• Développer la nature sur le territoire pour 67% des actions
Le PLU constitue le levier d'action principal des communes pour agir sur l’aménagement
durable de leur territoire.
LE SAVIEZ-VOUS ?
Les espaces classés en zone naturelle et agricole dans les documents d’urbanisme
locaux représentent environ 21 475 hectares.
6 démarches éco-quartiers ou équivalent ont été entreprises dans les communes.
Quelques actions représentatives*
Révision du PLU en intégrant des objectifs de développement durable à Wittenheim
Objectif : - Placer le développement durable au cœur de la démarche de révision du PLU
Moyens : - Réalisation d'une étude prospective sur le territoire communal
- Redéfinition des potentiels de développement urbain
- Classement des terrains agricoles
- Limitation des nouvelles surfaces commerciales en zone d’activités
- Renforcement de la trame verte et bleue
- Mobilisation de l’AURM en tant qu’assistant au maître d’ouvrage
Impacts : - Intégration des objectifs du Plan Climat dans la révision du PLU
Mise en place d’un plan de gestion différenciée à Richwiller
Objectifs:
- Aménager et entretenir les espaces verts et la voirie pour préserver la biodiversité et la qualité de l’eau
- Favoriser les changements d’aménagements et de traitements ainsi que la perception de la nature
dans la commune
Moyens:
- Mise en place de prairies fleuries
- Formation des agents techniques et des élus
- Interventions de la FREDON Alsace
- Soutien financier de la Région Alsace et de l’Agence de l’Eau
Impacts :
- Préservation de la biodiversité et de la qualité de l’eau
- Labellisation commune nature en 2011 (3 libellules)
Aménagement de circuits pédestres de découverte à Bollwiller
Objectif :
- Valoriser le patrimoine naturel dans la commune
Moyens :
- Expertise technique et conception de supports pédagogiques par
le CINE du Moulin
- Conseils et soutien financier de m2A
- Soutien financier du Conseil Général et de l’Europe
Impacts :
- Augmentation du nombre de déplacements piétons dans la commune
- Sensibilisation des habitants à la biodiversité
30
* Des actions similaires à celles présentées ont été menées dans d’autres communes de m2A.
les partenaires socio-économiques
8
partenaires socio-économiques contribuent aux objectifs de cet axe :
• Favoriser un urbanisme durable pour 50% des actions
• Développer la nature sur le territoire pour 50% des actions
Quelques actions représentatives
Assistance aux maîtres d’ouvrage pour une approche environnementale
de l’urbanisme (AEU) pour l'aurm
Objectif :
- Proposer aux maîtres d'ouvrage (communes, intercommunalités, syndicats) un outil et une
démarche (l'Approche Environnementale de l'Urbanisme - AEU) pour favoriser la prise en compte
de l'environnement et de la problématique climat dans leurs opérations ou leurs aménagements
Moyens :
- Financement à hauteur de 50 % d'une étude de définition par l’ADEME
- Accompagnement par l'ADEME du maître d’ouvrage tout au long de la démarche
Impacts :
- Améliorer la prise en compte de la préservation de l'environnement et des économies d’énergie
dans les PLU et les ZAC
Mise en place des prescriptions environnementales dans le projet
Vauban-Neppert par la SERM
Objectifs :
- Favoriser la prise en compte de critères
environnementaux en amont du projet
- Appliquer les principes de développement
durable et de confort énergétique dans le
programme d’aménagement
Moyens :
- établissement d’un cahier des charges avec
liste de prescriptions
- Contrôle des travaux sur le site par un bureau d’études spécialisé en énergie
Impacts :
- Intégration de critères de développement durable
- Accroissement de la performance énergétique des futures constructions de la zone projet
Enrichissement du SCOT par l’intégration de dimensions énergétiques
et climatiques par le Syndicat Mixte du SCOT
Objectif :
- Faire apparaître les dimensions climat et énergie dans les orientations du SCOT pour mieux évaluer
leur application
Moyens : - Expertise de l’AURM
- Participation des partenaires institutionnels dont m2A, la Région et la DREAL
Impacts : - Mesurer l'efficacité de l'application des mesures du SCOT sur les émissions de gaz à effet
de serre du territoire
31
32
3. construire et rénover
pour demain
Avec les transports, le secteur du bâti (tertiaire et résidentiel) est un secteur dont les émissions
continuent de croître à l’échelle nationale. La rénovation du parc bâti existant, très énergivore,
constitue l’un des enjeux principaux de la diminution des émissions de gaz à effet de serre du
territoire.
33
LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT
La plus grande part des besoins énergétiques des bâtiments réside dans la production d’eau
chaude sanitaire et le chauffage. Deux types de leviers existent pour permettre une diminution
effective des consommations et donc des émissions de gaz à effet de serre du secteur :
construir e e t rénov e r pour d e main . 3
➔ L a rénovation thermique et la construction efficiente des bâtiments
➔ L es économies d’énergie réalisées par les utilisateurs de ces bâtiments
Le Plan Climat encourage également au développement des énergies renouvelables, peu
émettrices de gaz à effet de serre.
LE PLAN D’ACTIONS
➔D
iffuser, informer sur les labels et la réglementation
➔ F aire de l’acte de construire un acte exemplaire
➔ Intervenir et accompagner les maîtres d’ouvrage dans leurs projets de réhabilitation/
rénovation
➔ E xemplarité de la collectivité
NOTRE CONTRIBUTION LOCALE
Ce secteur représente une grande part des émissions de gaz à effet de serre du territoire m2A,
et ce même s’il est possible de faire le constat d’une diminution des émissions depuis 2005.
-13,6%
560
540
Source : ASPA
PRG Kteq CO2
évolution des émissions de ges
520
500
480
460
440
2005
2006
2007
2008
2009
année
420
400
48 partenaires engagés aux côtés de m2A et à leurs 197 actions, ce sont
Teq
C02 qui ont pu être évitées.
6 076
Grâce aux
Tonnes équivalent CO2
émissions de ges évitées avec le plan climat
6 076
6000
5000
3000
2000
1 315
1 560
1000
0
34
3 201
4000
communes
partenaires
m2A
cumul
Mulhouse Alsace Agglomération
Les actions répertoriées et menées par m2A pour l’axe Habitat contribuent aux
objectifs suivants :
• Construire et rénover de manière efficiente
• Optimiser les consommations d’énergie des bâtiments
• Développer les énergies renouvelables
développement des ENR
16%
réduction des
consommations
d'énergie
25%
59%
construction
et rénovation
efficiente
L’implication de m2A sur ce volet s’est par exemple traduite par des opérations de
constructions en BBC, l’optimisation des consommations d’énergie dans les bâtiments,
la réalisation d’audits énergétiques ou encore le remplacement d’infrastructures et le
développement des énergies renouvelables (capteurs solaires, chaufferie à bois etc).
Le Point sur le pôle de compétences bbc
Afin d’amplifier l’action sur le territoire, m2A s’est dotée d’un pôle de compétences BBC
(Bâtiment Basse Consommation) en mars 2009. Le pôle BBC contribue de façon significative à
la réalisation des objectifs du Plan Climat territorial de m2A : aboutir à des réductions effectives
des émissions de gaz à effet de serre sur le bâti.
Ce pôle rassemble une centaine de partenaires des entreprises, l’université de Haute-Alsace, et
des institutionnels qui sont concernés par l’efficacité énergétique.
Il entend développer le marché de la basse consommation, susciter l’innovation et conduire
des actions de réduction significative de la consommation énergétique des bâtiments.
Une de ces actions est le soutien financier pour les particuliers au programme régional
"je rénove BBC" (voir page 37).
Exemple d’action
Construction d’une nouvelle entrée boutique au parc zoologique
et botanique
Objectifs :
- Construire en intégrant les objectifs de la basse énergie afin de limiter les consommations d’énergie
et les émissions de gaz à effet de serre
- Privilégier les produits équitables
Moyens :
- Construction de 329 m2 en BBC
- Chauffage et rafraîchissement par pompe à chaleur
- Ventilation double flux
- Triple vitrage
- Toiture végétalisée
- Eclairage basse consommation
Cela représente une économie en fonctionnement du bâtiment de 2,7 Teq C02 par rapport à un
bâtiment équivalent construit en respectant la règlementation en vigueur.
Partenaires : Etat, Conseil Régional, Conseil Général, ADEME
35
les communes
22
communes contribuent aux objectifs de cet axe :
construir e e t rénov e r pour d e main . 3
• 114 actions entreprises
• Parmi ces actions, 110 concourent à un objectif de « construction/rénovation
efficientes »
• 22 communes contribuent à la mise en œuvre d’actions qui participent à la
baisse des consommations d’énergie dans leurs bâtiments
• 5 communes engagées dans des actions de production d’énergies
renouvelables
Quelques actions représentatives*
Rénovation de la Mairie de Staffelfelden en Bâtiment
Basse Consommation
Objectif :
- Chantier pilote de rénovation globale de la Mairie pour sa
transformation en Bâtiment Basse Consommation (BBC)
Impacts :
- Réduction de 65% des consommations en gaz
- Economies budgétaires
- Une économie de 173 664 kwh/an, soit 35,7 Teq C02 évitées
Réduction des consommations d'énergie des bâtiments publics
à Pulversheim
Objectifs :
- Optimiser les consommations d’énergie et d’eau des bâtiments publics existants grâce à des
investissements en équipements plus performants
- Impliquer davantage les usagers (conseils, formations)
- Développer des démarches de suivi et d’évaluation des actions engagées
Impacts :
- Réduction des consommations énergétiques et de fluides entrainant une diminution des
émissions de CO2 au niveau des bâtiments publics de la commune, soit une économie de 88 Teq C02
Construction d’un immeuble MINERGIE à Zillisheim
Objectif :
- Construire des logements intégrant les performances énergétiques du label Minergie suisse (label
de qualité des bâtiments)
Moyens :
- Construction d’un immeuble Minergie de 6 appartements
- Vérification des performances énergétiques effectivement atteintes
Impacts :
- Confort d’usage optimisé
- Charges d’énergie réduites pour les propriétaires ou les locataires
- Réduction de 2,11 Teq C02 sur le territoire
36
* Des actions similaires à celles présentées ont été menées dans d’autres communes de m2A.
les partenaires socio-economiques
26
partenaires contribuent aux objectifs de cet axe :
• 51 actions entreprises
• Parmi ces actions, 50 concourent à un objectif de « construction / rénovation
efficientes » et à la réduction des consommations d'énergie des bâtiments
• 1 partenaire contribue à la production d’énergies renouvelables
Quelques actions représentatives
Mise en oeuvre du projet européen Eco N’Home par l'ALME (Agence Locale de la
Maîtrise de l'Energie)
Objectifs :
- Inciter des propriétaires privés du territoire de m2A à réaliser des investissements allant dans le sens des
économies d’énergie et de la réduction des émissions de gaz à
effet de serre
- Informer, conseiller et évaluer 32 foyers sur m2A, accompagnés
sur 3 ans (2006-2008)
Impacts :
- Réduction des consommations et optimisation énergétique
de 64 Teq CO2
- 124 personnes sensibilisées
- 32 visites énergétiques réalisées
Opération « je rénove BBC » chez les particuliers par EDF
et la Région Alsace
Objectif :
- Faciliter la rénovation BBC de maisons de particuliers dans le
cadre de l’appel à projet « je rénove BBC »
Moyens :
- 13 projets de rénovation fin 2011 sur le territoire
- 17 000 € d’aide par maison individuelle sur m2A
Impacts :
- 49 Teq C02 économisées pour les projets réalisés
Rénovation de logements en intégrant une qualité énergétique
supérieure à la réglementation par OPAC Mulhouse Habitat
Objectifs :
- Rénover des logements dont les performances énergétiques sont supérieures à la règlementation
en vigueur
- Répondre conjointement à l’offre de logements, à une augmentation du confort d’usage et à une
baisse des charges liées aux consommations d’énergie et d’eau
Moyens :
- Réhabilitation d'un immeuble de 24 logements à Brunstatt (isolation extérieure, nouvelles
menuiseries, panneaux solaires) avec une performance thermique en nette hausse (de 380 à
180 KWh/m²an)
- 168 logements en cours de construction aux berges de la Doller dont 66 livrés
- Etudes pour la réhabilitation du quartier DMC à Mulhouse
- Etudes pour la réhabilitation BBC d’une résidence pour personnes âgées
Impacts :
- Confort d’usage optimisé, charges d’énergie réduites et diminution des émissions C02 induites
37
38
4. SE DEPLACER EN PRESERVANT
NOTRE ENVIRONNEMENT
A l’échelle nationale, le secteur des transports est à la fois l’un des secteurs les plus émetteurs
de gaz à effet de serre et celui dont les émissions ont le plus augmenté depuis 1990. Dans ce
domaine, la loi Grenelle fixe l’objectif de revenir en 2020 au niveau d’émission de gaz à effet de
serre de 1990.
39
LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT
➔R
éduire les émissions du secteur des transports de plus de 20% entre 2002 et 2025
s e d éplac e r e n prés e rvant notr e e nvironn e m e nt . 4
Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est considéré comme faisant partie intégrante de
l’axe transport du Plan Climat, il est donc demandé au PDU de l’agglomération mulhousienne
de contribuer à l’objectif « facteur 2 en 2025 ». Un objectif qui peut être atteint si :
➔7
% des déplacements réalisés en voiture se reportent vers les transports collectifs
➔2
5% des déplacements réalisés en voiture sur moins de 5 kms se reportent sur la marche
à pied ou le vélo
➔ L e taux de remplissage de chaque voiture augmente de 20%
LE PLAN D’ACTIONS
➔ F aciliter les modes de déplacements doux
➔ L imiter les émissions des véhicules à moteur
➔ A méliorer l’attractivité des transports en commun
NOTRE CONTRIBUTION LOCALE
L’inventaire des émissions récemment élaboré par l’ASPA, nous permet de constater qu’entre
2005 et 2009, les émissions des principaux gaz à effet de serre attribuées au transport
routier sur le territoire de m2A ont diminué de 11,6%.
PRG Kteq CO2
évolution des émissionS de GES
500
490
-11,6%
480
470
460
450
440
430
420
410
390
2005
2006
2007
2008
2009
année
400
➔ C e constat encourageant ne doit pas faire oublier que des efforts restent à fournir pour
atteindre les objectifs fixés.
A l'heure de sa révision, le PDU se doit par exemple de prendre en compte les objectifs et
orientations du Plan Climat. Les membres du Conseil Participatif auront d'ailleurs la possibilité
de s'impliquer dans le processus de révision du PDU, par ailleurs déjà engagé.
Pour cet axe, ce sont
66 actions.
40
25 partenaires qui
s'impliquent aux côtés de m2A, à travers
Mulhouse Alsace Agglomération
Les actions répertoriées et menées par m2A pour l’axe transport correspondent
aux objectifs suivants :
• Améliorer l’attractivité des transports en commun pour 31% des actions
• Limiter les émissions des véhicules à moteurs pour 25% des actions
• Faciliter le développement des modes doux pour 44% des actions
L’implication de m2A sur ce volet s’est par exemple traduite par l’acquisition de véhicules
propres, l’extension et aménagement des réseaux de transports en commun ainsi que
le développement des réseaux d’itinéraires cyclables.
Quelques chiffres :
➔ F réquentation des transports en commun
• Augmentation de 23% de la fréquentation
journalière des tramways et bus entre 2006 et 2009
• Depuis 2006, augmentation de la fréquentation
moyenne annuelle des transports collectifs urbains
de 5 à 7%*
➔ Offre de service
• Sur la période 2000-2009, l’offre de service TCU (Transports Collectifs Urbains) a globalement
augmenté de 5,7% avec une légère baisse pendant les travaux du tramway
• 10 kms d’aménagements cyclables ont été réalisés en moyenne chaque année sur le
périmètre du PDU, dont plus de 40% à Mulhouse entre 2006 et 2010
Exemple d’action
Mise en place du tram-train Mulhouse-Thann
Objectif :
- Permettre un report modal de la voiture vers les
transports en commun via une offre de services
attractive et diversifiée
Impacts :
- Contribution à la diminution des émissions de gaz à
effet de serre
- Modification des comportements de mobilités des
habitants
A son entrée en service, le tram-train de Mulhouse était le premier tram-train interconnecté de France.
Sur les 9500 voyages réalisés chaque jour sur les réseaux,
*En nombre moyen de voyages par an et par habitant
4750
s'effectuent en tram-train.
41
les communes
11
communes contribuent aux objectifs de cet axe :
s e d éplac e r e n prés e rvant notr e e nvironn e m e nt . 4
• 19 actions entreprises
• P armi ces actions, plus de 50% participent à la limitation des émissions des
véhicules à moteur
• 7 communes mettent en place des actions visant à « faciliter les modes de
déplacements doux »
LE SAVIEZ-VOUS ?
Aujourd’hui, au moins 6 communes de l’agglomération disposent d’une flotte de
véhicules plus écologiques
Quelques actions représentatives*
Utilisation de vélos électriques pour les déplacements
des élus et agents à Rixheim
Objectif :
- Réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux déplacements de moins de 3kms dans le
cadre des activités et des compétences de la commune
Moyens :
- Achat de 3 vélos électriques et 3 triporteurs électriques dans la commune
- Sensibilisation des agents et élus à leur utilisation
Impacts :
- Réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le domaine des transports
Mise en place de stations Vélocité à Mulhouse
Objectif :
- Proposer un service de proximité et promouvoir l’utilisation du vélo pour
les déplacements des habitants et/ou visiteurs
Moyens :
- Mise à disposition de vélos en libre service 7 jours sur 7
et 24h/24
- 40 stations disponibles
Impacts :
- Augmentation des déplacements quotidiens effectués en vélos
- Incitation des habitants à recourir aux modes doux moins polluants
et parfois plus économiques
- La fréquentation de Vélocité a augmenté de manière continue
Mise en place de formations à l'Éco conduite à Pfastatt
Objectif :
- Formation de conducteurs de poids lourds à l'éco conduite
Moyens :
- Organisation de 5 journées de formation
- 19 personnes sensibilisées
Impacts :
- 20% de réduction de la consommation des véhicules lourds par l’adoption de l’éco-conduite
42
* Des actions similaires à celles présentées ont été menées dans d’autres communes de m2A.
les partenaires socio-economiques
14
partenaires contribuent aux objectifs de cet axe :
• 31 actions entreprises
• Parmi ces actions, 23 concourent à la « limitation des émissions de gaz à
effet de serre des véhicules moteur »
• 5 partenaires contribuent à développer les modes doux et l’attractivité des
transports en commun
Quelques actions représentatives
Test de nouveaux modes de transport pour la distribution du courrier à la Poste
Objectif :
- Remplacement de l’utilisation de véhicules à moteur thermique (voitures et cyclomoteurs) par des
modes de transports moins émetteurs
Moyens :
- Tournée en transport mixte Tram + Vélo
- Utilisation de véhicules à moteur électrique
- Utilisation de vélos à assistance électrique
Impacts :
- Réduction des émissions de C02
- Réduction des risques liés à l’utilisation des
cyclomoteurs notamment
Réduction de la circulation d’engins thermiques pour la SNCF
Objectif :
- Réduire la circulation des engins thermiques grâce à l'arrivée du TGV Rhin-Rhône
Moyens :
- Remplacement des allers-retours thermiques par des liaisons TGV sur la ligne Mulhouse-Belfort
- Baisse des manœuvres de déplacements des engins thermiques
Impacts :
- Réduction des émissions de C02 sur les trajets en train
Incitation au report modal par l’ASPTT Volley de Mulhouse
Objectif :
- Inciter le public des matchs de volley mulhousiens à venir par les transports en commun et donc à ne
pas utiliser leur propre véhicule
Moyens :
- Offre d’une entrée à tarif réduit aux spectateurs présentant un abonnement de transport
Impacts :
- Réduction des émissions de gaz à effet de serre dues aux déplacements du public
43
44
5. INFORMER,
SENSIBILISER ET FORMER
« Les petits ruisseaux font les grandes rivières »
L’implication et la participation du plus grand nombre en vue de réduire les consommations
énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre qui en découlent est aujourd’hui
indispensable. Pour permettre une véritable appropriation des enjeux liés au changement
climatique, il est donc nécessaire de mener des opérations d’information et de sensibilisation
de tous.
Le changement des comportements est un levier essentiel de diminution des émissions dont
chacun peut se saisir.
45
LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT
inform e r , s e nsibilis e r e t form e r . 5
L’information, la formation et la sensibilisation sont considérées comme des volets essentiels
du Plan Climat. Les actions mises en œuvre dans ce volet ont pour but de :
➔ F aire connaître et comprendre la problématique du changement climatique et les enjeux
liés aux émissions de gaz à effet de serre
➔ S usciter l’intérêt
➔ A ccroître la prise de conscience pour inciter les citoyens à s’engager
➔ V aloriser et faire connaître les actions existantes
LE PLAN D’ACTIONS
➔ F aire connaître le Plan Climat territorial et labelliser les actions en la matière
➔ F aire connaître le changement climatique et les moyens d’actions au jeune public, au
«grand public », aux publics spécifiques et aux partenaires
NOTRE CONTRIBUTION LOCALE
A travers des animations éducatives, l’adhésion possible au Conseil participatif du Plan Climat
et des outils tels que la Climat box, il s’agit pour m2A et les communes qui la composent de
favoriser la prise de conscience et l’engagement du plus grand nombre. Les actions mises en
place par les partenaires du plan Climat concernent différents types d’interventions : faire
connaître le Plan Climat et ses objectifs, sensibiliser le public, sensibiliser aux économies
d’énergie, sensibiliser aux déchets et au tri, sensibiliser aux achats éco-responsables.
Depuis le lancement du Plan Climat, ce sont environ 174 000 personnes qui ont été formées
et/ou sensibilisées aux conséquences et enjeux du changement climatique. Les opérations de
sensibilisation comptabilisées ici comprennent également celles relatives aux autres axes :
Nb de personnes
nombre de personnes sensibilisées
174 161
73 123
77 762
partenaires
m2A
23 276
communes
46
cumul
Mulhouse Alsace Agglomération
Les actions portées par m2A pour cet axe consistent en interventions auprès
des établissements scolaires, expositions ou manifestations (week-end Tous
Clima’cteurs, exposition Petite Lucie, cinés-débats odyssée du Climat).
D’autres actions concernent plus spécifiquement la communication sur le Plan Climat
m2A : stands d’information, guides PCET ou communication via internet.
77 762
personnes sensibilisées
Exemple d’action
Création et diffusion d’une Climat box
Objectif :
- Inciter les particuliers à réaliser des économies de ressources (énergie, eau) moyennant
l’acquisition d’un outil ludique et pédagogique
Moyens mis en œuvre :
- 1 500 Climat box vendues depuis 2008
- Contenu de la Climat box (réducteurs d’eau pour un robinet, ampoules basse consommation,
thermomètre à alcool, sac de pré-tri pour les déchets)
- Economie carbone : 165 Teq C02
Impacts :
- Diminution des coûts et donc de la facture d'eau et d'électricité des particuliers (jusqu’à
90 € d’économies par an)
- Lutte contre l’effet de serre en réduisant jusqu’à 110 kg les rejets de carbone
Partenaires :
- ALME, Région Alsace, ADEME, EDF, programme européen FEDER
47
les communes
Pour cet axe, les actions menées par les communes sont pour la plupart
des actions de sensibilisation auprès de leurs agents, des écoles et de leurs
administrés : conférences, journées de sensibilisation, de découverte,
marchés, interventions,...
inform e r , s e nsibilis e r e t form e r . 5
23 276
personnes sensibilisées
Quelques actions représentatives
Faire participer les habitants à la construction de la ville de demain à Kingersheim
Objectifs :
- Associer les habitants à une réflexion partagée sur le PLU, outil d’anticipation de la Ville de demain
- Initier une réflexion programmatique sur le PLU jusqu’à la phase du Plan d’Aménagement et de
Développement Durable (PADD)
Moyens :
- Formations pédagogiques (Kyoto, Grenelle, Plan Climat, SCOT, PLU, PDU...)
- Travail en ateliers
- Soutien d'un bureau d’études en urbanisme
Résultats :
Des objectifs partagés en faveur d’une :
Ville pérenne (urbanisme maîtrisé plutôt que subi)
Ville humaine (une Ville pour tous, qui favorise le maintien des solidarités familiales et la mixité sociale)
Ville durable (développement d’éco-quartiers, courts trajets, développement de circuits courts agricoles)
Ville nature (préservation des espaces verts, biodiversité, optimisation de la fonction paysagère et du cadre de vie)
Ville qui anticipe (mutation des espaces urbains, transports)
Autres actions de communication et sensibilisation dans les communes
Les Rendez
Consommation-vous de la
Responsable
bre
octo
re
emb
nov
Calendrier
Mercredi 5
octob
Au CSC
Wagner
des atelier
s
re 16h à
Atelier cosmé
tiques et produ 18h : Atelier de démo
d'entretien
nstration de
fabrication
naturels : venez its
de produits
des recettes
d'entretien
maison de cosmé découvrir naturels sur
le salon Energ
de produits
tiques et
d'entretien
Parc Expo,
ivie, au
écologiques!
les
15h30. Entré 22et 23 octobre à
e gratuite.
Mercredi 12
octobre 17h
atelier de prépa
à 18h : Mercredi
ration de la
26 octobre
festive du
soirée
4 novembre
17h à 18h
atelier de prépa
: venez
:
participer et
ration de la
festive du
partager vos
soirée
4 novembre
idées pour
la soirée "un
:
partici
venez
an de consom
per et partag
responsable
mation
er vos idées
la soirée "un
dans le quartie
pour
an de consom
r!"
responsable
mation
dans le quartie
Mercredi 19
r!"
Atelier cosmé octobre 16h à 18h
: Jeudi 27 octob
tiques et produ
d'entretien
its
Réunion group re 18h30 à 20h
naturels
:
Acheter à plusieuement d'achat
rs des produi
pour payer
ts locaux
moins cher
Vendre, di 4 nov
embre 18h-22h!:
soiree conviviale
et festive
Renseigne
ments :
Carine au CSC
Wagner 03.89
Emmanuelle,
.46.79.62
Ass. TerReS
06.80.87.36.79
Ce projet
bénéficie du
soutien de :
48
Ce projet est
porté
par l'association
TerReS
les partenaires socio-economiques
Pour cet axe, les actions menées sont en grande majorité liées à la sensibilisation
des publics spécifiques et du grand public.
D’autres actions visent à faire connaître le Plan Climat à leurs salariés, employés ou
concernent la sensibilisation au tri par exemple.
73 123
personnes sensibilisées
Quelques actions représentatives
Formations au développement durable pour adultes par le CINE
Objectifs :
- Se former, s’informer, échanger sur le compost, la vannerie rustique, l’apiculture, la cuisson solaire,
l’art et la nature, les énergies renouvelables
Moyens :
- Formations à la journée ou demi-journée
Impacts :
- Sensibiliser et préparer les citoyens de demain à de nouveaux comportements
- Faire découvrir ou redécouvrir des pratiques respectueuses de l’environnement
La sensibilisation dès le chariot par la CLCV
Objectifs :
- Organiser des opérations d’information du plus grand nombre et de sensibilisation par l’exemple
- Informer sur la réduction des déchets liés aux emballages dans les super et hypermarchés
Moyens :
- Installation dans les allées des supermarchés de deux chariots, un « éco », un « gaspi »
Résultat : une différence flagrante de poids, de volume et surtout plus de d'économie pour le chariot
« éco »
Impacts :
- Réduction des déchets à la source
- Réduction des émissions de gaz à effet de serre liés à la production et au traitement des emballages
Organisation d’un challenge « éco-comportement » par PSA
Peugeot-Citroën
Objectifs :
- Proposer un challenge d’une semaine pour encourager le personnel de l'entreprise à proposer
l’adoption de « bonnes pratiques »
Impacts :
- Adoption de comportements plus « durables » et sensibilisation aux objectifs fixés par le
Plan Climat
49
témoignages
Le Plan Climat pour eux, c’est :
Une nécessité mais
aussi un engagement
volontaire mesurable
Indispensable,
essentiel et
nécessaire
Une belle occasion
de sensibiliser à la
nécessité de participer
à la réduction des gaz
à effet de serre
Une feuille de
route claire avec
l’avantage d’avoir un
processus de récolte
des avancées
Une vision,
une attitude
personnelle, des
actions identifiées
et mesurables à
partager
Une collaboration
en partenariat, la
mise en place de
synergies vers un
objectif commun et
durable
La prise de
conscience du
rôle de chacun
Une prise de
conscience, une
incitation à la
participation et à la
solidarité pour des
actions réelles
50
Un devoir transversal
et éthique pour
permettre aux
générations futures
de trouver une
planète acceptable
Le moyen
de modifier
localement
notre société
Prendre le plaisir de
participer avec les
autres acteurs dans
la construction d’une
alternative de vie
Un outil participatif
générateur de prise
de conscience et
d’actions concrètes
les partenaires
du plan climat
Ademe
Adoma
ALME
Alsace Nature
Alter Alsace Energie
AMEVA
Anna Compost
ASPA
ASPTT Volley Mulhouse
AURM
Baldersheim
Batigère Nord-Est
Battenheim
Berrwiller
Bioscope
Bollwiller
Bruebach
Brunstatt
BTP Haut-Rhin
CADR68
Caisse des Dépôts
CAPEB Haut-Rhin - Section Sud Alsace
CCI Sud Alsace Mulhouse
Centre d'Initiation à la Nature et à l'Environnement
Chambre de Métiers d'Alsace - section Mulhouse
CLCV Alsace
Clemessy Entreprise Alsace
Conseil Général du Haut-Rhin
Conseil Régional d'Alsace
Corporation des Installateurs et chauffagistes
du Haut-Rhin Sud
COVED Sa Agence Est
Crédit Mutuel de Lutterbach
Dalkia Est - Direction Régionale
Didenheim
Dietwiller
Domial
Eco Emballages
EDF Alsace
ERDF
Eschentzwiller
État (DREAL)
Fédération d'Alsace des Installateurs Electriciens
FL Résidences
Flaxlanden
Gaïa
Galfingue
GDF Suez
GRDF
Habitat et Humanisme Alsace
Habitats Haute Alsace
Habsheim
Heimsbrunn
Icade Promotion Logement
ICF Agence ICF Alsace
Illzach
Immobilière 3F Alsace
Journal l'Alsace
Kingersheim
La Poste
Les Petits Débrouillards
Les Shed's
Logi Est
Lutterbach
Lyonnaise des Eaux Suez
Morschwiller-le-bas
Mulhouse
Mulhouse Alsace Agglomération
Mulhouse Habitat
Néolia
Nouveau Logis de l'Est
Novergie suez
Ordre des Architectes
PSA Peugeot Citroën
Pfastatt
Pulversheim
Reiningue
Réseau ferré de France
Richwiller
Riedisheim
Rixheim
Ruelisheim
Sausheim
Schnackala-Slow Food 68
SERM
Sita Suez
SIVOM
SNCF
Société Industrielle de Mulhouse
Soléa
SOMCO
Staffelfelden
Suez Environnement
Technopôle
UFC-Que Choisir du Haut-Rhin
UHA
Ungersheim
Union des Corporations Artisanales de Haute Alsace
VEOLIA
VEOLIA Eau
VEOLIA Propreté
VEOLIA Transport
Wittenheim
Zillisheim
Zimmersheim
51
Juin 2012 • Document réalisé par l’équipe projet Plan Climat et le Service Développement Durable • Concepttion : www.agence-idaho.com • Crédits photos : Mulhouse Alsace Agglomération / Serm-Michelin
Label Plan Climat # Version 01
Découvrez le label Tous Clima’cteurs !
qui accompagnera toutes vos actions, événements
concourant aux objectifs du Plan Climat Territorial.
Mulhouse Alsace Agglomération • Service Développement Durable
2 rue Pierre et Marie Curie - BP 90019 • 68948 Mulhouse Cedex 9
www.mulhouse-alsace.fr
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement