catalogue complet 2015_2016_vf - Enseignement et formation en

catalogue complet 2015_2016_vf - Enseignement et formation en
Présentation
L'équipe mixte FVI-Cirad « Enseignement et formation en élevage et médecine vétérinaire
en régions chaudes » développe une offre d'enseignement et de formation dans le domaine
de la santé animale et de l'élevage en général, orientée sur les pays du Sud.
Cette équipe fait partie de l’UMR CMAEE [Contrôle des Maladies Animales Exotiques et
Emergentes] du Cirad et est associée au Groupement d’intérêt public FVI [France Vétérinaire
International] depuis 2010. Elle concourt à l’élaboration des stratégies de l’établissement
dans le domaine de la formation et apporte ses compétences en ingénierie de formation
aux autres unités de recherche du Cirad en lien avec les thématiques ciblées et avec la
DGD-RS « Direction régionale Déléguée à la recherche et à la stratégie ».
Catalogue de formation
Les formations sont organisées pour l'essentiel au Cirad sur le Campus international de
Baillarguet, à Montpellier (France), mais peuvent être délocalisées à l’étranger. Elles sont
principalement délivrées en langue française et font appel à un grand nombre d'intervenants
parmi lesquels on compte une importante contribution de cadres scientifiques du Cirad et
de ses partenaires (membres de FVI, INRA, ENVA, ENVT, IRD, FAO, OIE, GDS, ANSES, MtpSupagro, …).
Sont proposées :
des secondes années de Master
des formations modulaires de 1à 4 semaines
des formations à distance, http://elearning.cirad.fr/
des formations à la carte
Ces produits sont construits chaque année autour des domaines de la santé et de la
production animale, orientés vers les pays du Sud.
Thématiques
Cette construction se fait en collaboration avec « France Vétérinaire International » (FVI) et
avec les agents de 5 unités de recherche du Cirad travaillant sur l'animal en général :
"Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes" (Cmaee)
"Systèmes d’élevage méditerranéens et tropicaux" (Selmet),
"Animal et gestion intégrée des risques" (Agirs),
"Intensification raisonnée et écologique pour une pisciculture durable" (INTREPID)
"Interactions hôtes-vecteurs-parasites- environnement dans les maladies tropicales
négligées dues aux Trypanosomatidae" (INTERTRYP).
Ces enseignements et formations couvrent plusieurs domaines autour de l'animal en
régions chaudes :
 l'épidémiosurveillance et les outils associés : Système d'information géographique (SIG),
Méthodologie de l'épidémiosurveillance, Gestion de données, ...,
 les techniques de diagnostic de la Peste des petits ruminants (PPR), Péripneumonie
contagieuse bovine (PPCB), … ; enseignées par des experts des laboratoires de référence
internationale du Cirad,
 l'Hygiène Alimentaire et la Santé Publique Vétérinaire,
 les Productions animales et techniques d'élevage tropicales en Pastoralisme, Aquaculture
tropicale, Faune sauvage et développement.
Le programme de ces Masters et des modules, ainsi que les modalités d'admission et
d'inscription, sont détaillées sur le site internet : http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Compétences de l’équipe
Montage de masters accrédités ou de co-masters
Ingénierie de formation en présentiel
Ingénierie de formation en blended-learning et e-learning
Formation de formateurs
Formation aux missions de courte durée à l’international
Techniques et scénarios pédagogiques
Construction de formations inscrites dans des cursus universitaires
Construction de formations adressées à des professionnels
Organisation de séminaires, conférences, ateliers, simulation, …
Organisation de cours à distance (visioconférence…)
Développement de modules et outils de formation à destination des partenaires
Développement de produits innovants en formation (e-learning, teasers, moocs, …)
Création de plaquettes, de posters, de mallettes pédagogiques, autres livrables
Création de CD de synthèse de cours et d’autoformation
Accueil d’étudiants du Nord et du Sud
Accueil de délégations internationales et partenaires du Sud
Encadrement de stages sur le terrain et mises en situation dans les pays du Sud
Outils et matériels de l’équipe
Logiciel de scénarisation
Logiciel d’animation
Logiciel de création de contenus en e-learning
Logiciel de création de quizz
Logiciel de publication, de création de site …
2 salles de formation
1 salle informatique (22 postes)
Matériels de visioconférence
Matériel Interactif d’apprentissage
Logiciel interactif multi-postes
Plateforme de formation à distance (LMS)
Plateau de captation audio et vidéo
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
PROGRAMME 2015 - 2016
Enseignement et Formation en Elevage et Médecine Vétérinaire en
Régions Chaudes
Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement
CIRAD / France Vétérinaire International
Formations diplômantes
Santé Animale et Epidémiosurveillance
Septembre 2015 à juillet 2016
 Master SEMHA « Surveillance Epidémiologique des Maladies
Humaines et Animales »
Septembre 2015 à fin janvier 2016
 Certificat d'Etudes Supérieures (CES) d’Epidémiologie Animale
Productions animales et Techniques d’élevage
Septembre 2015 à Août 2016
 Master PARC « Productions Animales en Régions Chaudes »
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Formations modulaires
Hygiène Alimentaire et Santé Publique Vétérinaire
07 au 18 décembre 2015
 Hygiène alimentaire et santé publique vétérinaire dans les
pays du Sud
Santé Animale et Epidémiosurveillance
05 au 09 octobre 2015
 L’analyse des données appliquée a l’épidémiologie(logiciel R)
26 octobre au 20 novembre 2015
 Méthodologie de l'épidémiosurveillance
09 au 13 novembre 2015
 Techniques de diagnostic pour la PPCB/PPCC
16 au 20 novembre 2015
 Techniques de diagnostic pour la Peste des petits ruminants
23 au 27 novembre 2015
 Gestion de données appliquées à l’épidémiosurveillance
23 novembre au 11 décembre 2015
 Les systèmes d’informations appliqués à l’épidémiosurveillance
30 novembre au 11 décembre 2015
 SIG appliqués à l’épidémiosurveillance
07 au 11 décembre 2015
 Trypanosomoses africaines et Leishmanioses
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Productions animales et Techniques d’élevage tropicales
29 février au 11 mars 2016
 Faune sauvage et développement
23 novembre au 04 décembre 2015
 Le Pastoralisme : sociétés et territoires
01 au 12 février 2016
 Aquaculture tropicale
Formations à distance
 Voir fiche e-learning ci-jointe
Formation modulaire à la carte
17 au 20 mai 2016
 Ingenierie de formation en e-learning
Cette formation pourra également être organisée à la demande à une autre période de
l’année, notamment délocalisée dans un pays du Sud.
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Formation diplômante
Spécialité de Master, deuxième année
SEMHA
SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE
DES MALADIES HUMAINES ET ANIMALES
Septembre 2015 à juillet 2016
Introduction
L’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, l’Université de Paris 11 et l’Université de Paris 12, en
collaboration avec le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le
développement (Cirad, Montpellier) organisent cette spécialité de Master. Cet enseignement
est destiné à faire acquérir les méthodes de base pour la création, l’animation ou la
participation à un réseau de Surveillance Epidémiologique de Maladies Humaines ou Animales
(SEMHA). Il s’agit d’une spécialité professionnelle M2 du diplôme de Master de santé publique.
En plus des enseignants et des chercheurs des établissements organisateurs, des
professionnels de divers organismes participent à la formation : Agence française chargée de
la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Institut de
recherche pour le développement (IRD), Direction générale de l’Alimentation (DGAl), Institut
de Veille sanitaire (InVS), Institut Pasteur Paris, Groupements de Défense Sanitaire du Bétail
(GDS), Office international des épizooties (OIE), Food and Agriculture Organization (FAO),
Agronomes et Vétérinaires sans frontières (AVSF), l'Institut national de la recherche
agronomique (INRA), …
Objectifs de la formation
A l’issue de la formation, les participants devront être capables, dans le domaine de
l’épidémiologie appliquée à la surveillance des maladies humaines et animales, de :
présenter et d’utiliser les démarches spécifiques de
l’épidémiologie analytique et de l’épidémiologie évaluative ;
l’épidémiologie
descriptive,
de
utiliser les outils actuels de l’épidémiologie (informatique, bio-statistique, analyse de risque ou
systèmes d’information géographique) ;
participer efficacement aux différentes étapes d’une enquête épidémiologique de la rédaction
du protocole à l’analyse des données ;
contribuer aux actions de surveillance épidémiologique notamment d’établir un cahier des
charges pour l’élaboration d’un plan de surveillance d’une maladie, un plan de formation pour les
acteurs d’un réseau, d’animer des actions de surveillance épidémiologique; de gérer et traiter les
données issues de l’épidémiosurveillance tant en santé publique qu’en santé animale (notamment
pour les maladies à transmission vectorielle) ;
contribuer à l’évaluation de réseaux d’épidémiosurveillance ;
apporter la contribution épidémiologique aux étapes
de préparation, d’exécution et d’évaluation d’un
programme de lutte contre une maladie ;
utiliser l’analyse de risque
d’information géographique.
ou
les
systèmes
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Vous êtes intéressé par ce master :
http://aeema.vet-alfort.fr/public/php/formation.php?sigle=Master-CES
Programme
De septembre 2015 à
juillet 2016 :
6 semaines à l’ENV de
Maisons-Alfort, suivies de 5
semaines
au
Cirad
à
Montpellier et 2 semaines
d’option (Maisons-Alfort ou
Montpellier selon l’option
choisie). L’année se poursuit
par un stage d’une durée de
6 mois de janvier à juin.
"Crédit photo CIRAD"
6 modules d’enseignement obligatoires
Rappels informatiques et statistiques ; Formation EPI INFO
(1 semaine à Alfort)
(2 semaines à Alfort)
Rappels en épidémiologie
Enquêtes en épidémiologie (méthodes, réalisation et analyse des résultats)
(2 semaines à Alfort)
Surveillance épidémiologique en santé publique
(1 semaine à Alfort)
Surveillance épidémiologique des maladies vectorielles et des maladies animales
(4 semaines à Montpellier)
Gestion des données appliquées à l’épidémiosurveillance
(1 semaine à Montpellier)
1 module optionnel à choisir parmi les 2 suivants
Systèmes d’Information Géographique (SIG)
Analyse de risque
(2 semaines à Montpellier)
(2 semaines à Alfort)
Stage professionnel de fin d’études : Janvier à Juin
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Informations
Renseignements pour une
inscription en Master
SEMHA –
Université Paris XII
CANOUI POITRINE Florence
Université Paris XII
Tel : +33 (0) 1 49 81 37 06 ; Fax +33 (0) 1 49 81 36 97 ;
Mél : florence.canoui-poitrine@hmn.aphp.fr
BRÜCKER Gilles
Université Paris Sud 11 – GIP ESTHER
Tél : +33 (0)1 53 17 51 50 ; fax : +33 (0)1 53 17 51 67 ;
Mél : gilles.brucker@esther.fr
DUFOUR Barbara
À l’école nationale vétérinaire ENVA
Tél : + 33 (0) 1 43 96 73 22 ;
d’Alfort ENVA
Fax +33 (0) 1 43 96 71 31 ;
Mél : bdufour@vet-alfort.fr
Au Cirad
à Montpellier
Equipe Enseignement Elevage et Médecine Vétérinaire en
Régions Chaudes / FVI-UMR15/ CIRAD
TA A-15/B Campus International de Baillarguet
34398 MONTPELLIER Cedex 5 -France
Courriel : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Cécile SQUARZONI DIAW
FVI – CIRAD/UMR15
Equipe Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en
Régions Chaudes
Tél : + 33 (0) 4 67 59 37 27
Courriel : cecile.squarzonidiaw@cirad.fr
Conditions d’admission et inscription
"Crédit photo CIRAD"
Le bulletin d’inscription est disponible sur le site : http://aeema.vet-alfort.fr
Un devis détaillé et personnalisé peut être obtenu sur simple demande.
Aucune inscription ne sera prise en compte après le 15 juin 2015 (date de réception du dossier).
Coût de la formation
Bourses
Inscription individuelle :
1680 €
Régime étudiant vétérinaire :
840 €
Régime formation continue :
5 500 €
Le Cirad n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Pour les candidats étrangers, l’admission au M2 ne
signifie aucunement qu’une bourse leur sera attribuée. Il convient donc que le candidat, sans attendre
l’admission, présente lui-même, le plus tôt possible, une demande auprès :
des autorités compétentes de son pays qui peuvent octroyer des bourses pour effectuer des études
en France ;
des Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ;
des ambassades d’autres pays ;
d’organismes internationaux tels que : FAO, PNUD, Union Européenne, AIEA, BID, AUF, … ;
de projets de développement ou d’organisations non gouvernementale
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle des maladies animales en régions tropicales.
L’organisation d’actions de formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
CERTIFICAT D’ETUDES SUPERIEURES
Formation diplômante
(CES)
D’EPIDEMIOLOGIE ANIMALE
De septembre 2015 à fin janvier 2016
Etablissement délivrant le diplôme
Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (ENVA)
7, avenue du Général de Gaulle – 94704 MAISONS-ALFORT – France
Professeur responsable : Anne PRAUD
Tél : + 33 (0) 1 43 96 71 32 (LD : 70 08) ; fax +33 (0) 1 43 96 71 31 ;
e-mail : apraud@vet-alfort.fr
"Crédit photo CIRAD"
Objectifs de la formation
A l’issue de la formation, les participants devront être capables, dans le domaine de
l’épidémiologie appliquée aux maladies transmissibles, d’effectuer les tâches suivantes :
présenter et utiliser les démarches spécifiques de
l’épidémiologie analytique et de l’épidémiologie évaluative ;
l’épidémiologie
descriptive,
de
utiliser les outils actuels de l’épidémiologie (informatique, bio-statistique…) ;
participer efficacement aux différentes étapes d’une enquête épidémiologique portant sur un
foyer, un ensemble de foyers ou une région ;
contribuer aux actions de surveillance épidémiologique et notamment élaborer un cahier des
charges pour la création d’un réseau d’épidémiosurveillance, établir un plan de formation pour
les acteurs d’un réseau, animer des actions de surveillance épidémiologique ;
gérer et traiter les données issues de l’épidémiosurveillance ;
effectuer l’évaluation technique et économique d’enquêtes épidémiologiques et contribuer à
celle d’un réseau d’épidémiosurveillance ;
apporter la contribution épidémiologique aux étapes
de préparation, d’exécution et d’évaluation d’un
programme de lutte contre une maladie ;
utiliser l’analyse de risque
d’information géographique.
ou
les
Si vous êtes intéressé par ce CES :
systèmes
http://aeema.vet-alfort.fr/public/php/formation.php?sigle=Master-CES
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Programme
L’organisation des enseignements
est la suivante :
"Crédit photo CIRAD"
de septembre 2015 à janvier 2016 :
6 semaines à l’ENVA (à MaisonsAlfort) suivies de 5 semaines au
Cirad (à Montpellier), 2 semaines
d’options (ENVA ou Cirad selon
l’option choisie), 1 semaine de
révision et d’examen, 4 semaines de
stage (incluant la rédaction du
rapport et sa soutenance).
Ce CES peut être suivi en une seule
année d’études, en deux, voire au
maximum en trois.
6 modules d’Enseignement obligatoires
Rappels informatiques et statistiques ; Formation EPI INFO
(1 semaine à Alfort)
(2 semaines à Alfort)
Rappels en épidémiologie
Enquêtes en épidémiologie (méthodes, réalisation et analyse des résultats)
(2 semaines à Alfort)
Surveillance épidémiologique en santé publique
(1 semaine à Alfort)
Surveillance épidémiologique des maladies vectorielles et des maladies animales
(4 semaines à Montpellier)
Bases de données informatiques
1 module optionnel à choisir parmi les 2 suivants
Systèmes d’Information Géographique (SIG)
Analyse de risque
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
(1semaine à Montpellier)
(2 semaines à Montpellier)
(2 semaines à Alfort)
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Informations
Avant tout contact, consulter le site qui fournit de nombreuses
informations : http://aeema.vet-alfort.fr
Pour des informations
pédagogiques
à l’école nationale
vétérinaire d’Alfort /
ENVA
Pr Jean-Jacques BENET
Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort
Tel : +33 (0) 1 43 96 71 32 (LD : 70 08)
fax +33 (0) 1 43 96 71 31 ;
e-mail : jjbenet@vet-alfort.fr
Pour les demandes de devis
au CIRAD
à Montpellier
"Crédit photo CIRAD"
Equipe Enseignement Elevage et Médecine Vétérinaire en
Régions Chaudes / FVI-UMR15/ CIRAD
TA A-15/B Campus International de Baillarguet
34398 MONTPELLIER Cedex 5 -France
Courriel : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Marie-Caroline ESTIENNE
Chargée de la formation continue - Equipe mixte Cirad-FVI
Tel : +33 (0) 4 67 59 39 02 ; fax + 33 (0) 4 67 59 37 97
e-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
Conditions d’admission et inscription
Les candidats doivent être titulaires d’un diplôme bac + 5 ou équivalent, ou pouvoir
justifier d’une expérience professionnelle suffisante.
Les dossiers de candidature sont à télécharger sur le site :
http://aeema.vet-alfort.fr
Ils peuvent être également demandés à l’ENVA – Unité Pédagogique des Maladies
Contagieuses - 7, avenue du Général de Gaulle – 94704 Maisons-Alfort – France.
Ils doivent être soigneusement remplis et retournés à la même adresse (ou par
mél) avant le 15 juin 2015 accompagnés d’une lettre de motivation.
Coût de la formation
Inscription individuelle :
2 000 €
Régime formation continue :
5 500 €
Bourses
Le Cirad n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Pour les candidats étrangers, l’admission au CES ne signifie
aucunement qu’une bourse leur sera attribuée. Il convient donc que le candidat, sans attendre l’admission, présente luimême, le plus tôt possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ;
des Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ;
des ambassades d’autres pays ;
d’organismes internationaux tels que : FAO, PNUD, Union Européenne, AIEA, BID, AUF, … ;
de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle des maladies animales en
régions tropicales. L’organisation d’actions de formation dans ce domaine fait partie du mandat
attaché à ce titre ».
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Master Agronomie et Agro-Alimentaire
(AAA)
Formation diplômante
M2 : Spécialité Systèmes et techniques innovants pour un
développement agricole durable (STIDAD)
Parcours : Productions Animales en Régions
Chaudes (PARC)
Septembre 2015 à Août 2016
Introduction
"Crédit photo CIRAD"
Ce parcours de Master est dispensé dans le cadre de la spécialité STIDAD (Spécialité
Systèmes et techniques innovants pour un développement agricole durable) du Master
Agronomie et Agroalimentaire (AAA) porté par le Centre international d’études supérieures en
sciences agronomiques (Montpellier SupAgro).
Ce Master est organisé sur deux années universitaires. La seconde année, qui correspond à
l’année de spécialisation en productions animales en régions chaudes, est organisée dans le
cadre d’un partenariat étroit associant Montpellier SupAgro et le Cirad – « Equipe mixte Cirad
– FVI de Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en régions chaudes ».
Des admissions directes en deuxième année sont possibles sous réserve de validation, par le
comité pédagogique, des acquis antérieurs des candidats.
Objectifs de la formation
Par une formation pluridisciplinaire, ce parcours de Master a pour objectif de préparer des
spécialistes à exercer des fonctions d’encadrement (conception, décision, réalisation) au sein
des services techniques ou dans des projets de développement, à des postes de responsabilité
vis-à-vis de la planification du développement des productions animales, de la direction, et de
l’animation de programmes et projets, d’organismes ou d’entreprises de filières animales, du
contrôle des productions, de la qualité et du circuit des produits depuis le producteur jusqu’au
consommateur. A l’issue de leur formation, les étudiants doivent être capables d’établir un
diagnostic sur une activité de production animale, de formuler des propositions techniques, en
réponse aux contraintes identifiées par différents acteurs et de participer à des actions de
développement. Les étudiants doivent également être capables de positionner ces
interventions en matière d’élevage dans le cadre du développement durable (durabilité
écologique, économique, sociale).
Pour les étudiants qui envisagent de poursuivre en Doctorat, des possibilités sont offertes,
avec des modules préparant spécifiquement à la recherche, en particulier sur la modélisation
des systèmes complexes. La réalisation du mémoire de Master dans un laboratoire de
recherche est obligatoire. Un très bon classement final est indispensable et l’obtention d’une
bourse, qui doit être cherchée par l’étudiant, est impérative.
Public concerné
ressortissants des pays étrangers occupant ou devant
occuper des postes techniques ou administratifs de haut
niveau ;
aux étudiants européens souhaitant s’orienter
professionnellement dans le secteur de l’élevage en régions
chaudes ou en milieux à fortes contraintes ;
aux français dans le cadre de la formation continue.
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Vous êtes intéressé par ce master :
http://www.supagro.fr
Programme
Vue d’ensemble des quatre Unités d’Enseignement
Chaque UE est constituée d’Unités d’Enseignement Elémentaire (UEE) qui contribuent à la note moyenne
d’une UE. Toutes les UEE sont obligatoires.
Intitulés des Unités d'Enseignement
semaines
ECTS
Systèmes d'élevage et filières de
produits animaux
4
6
UEE 11
Diagnostic des systèmes d’élevage et des
filières de produits animaux
2
UEE 12
Diagnostic régional de l'élevage
2
Formes d'élevage, filières et marchés
6
UE 1
"Crédit photo CIRAD"
UE 2
UEE 21b Pastoralisme en zones sèches
2
UEE 22
Elevages intensifs en régions chaudes
2
UEE 23
Marchés et politiques de l’élevage
2
Méthodes d'approche de problèmes dans
le secteur animal
5,5
UEE 31
Approche spatiale (SIG)
1,5
UEE 32
Analyse fonctionnelle des systèmes
d'alimentation
UE 3
"Crédit photo CIRAD"
UE 4
Méthodes pour la recherche
8
8
2
4,5
UEE 40
Statistique et traitement des données
spatialisées
UEE 41
Synthèse bibliographique : outils et
méthodes
0,5
UEE 43
Modélisation
1,5
UEE 44
Construction d'un projet de recherche
1,5
8
1
"Crédit photo CIRAD"
TOTAL
20
30
Le parcours PARC, seconde année de Master, est organisé en 2 semestres. La partie théorique est
composée de 11 Unités d’Enseignement Elémentaires (UEE_11 à UEE_44) et d’un travail personnel
(UEE_41, transversale), représentant 30 crédits ECTS pour le 1er semestre. A partir de février, le
2nd semestre est consacré à la réalisation d’un stage et à la rédaction d’un mémoire (30 crédits
ECTS).
Stage et Mémoire de Master : d’une durée de 4 à 6 mois (à partir de février), le stage est réalisé
en entreprise ou dans un organisme de recherche ou de développement, en France ou à l’étranger.
Ce stage donne lieu à la rédaction d’un mémoire de Master.
Chaque UE combine des cours dispensés par des Enseignants-Chercheurs, des conférences par des
professionnels du développement de l’élevage, des travaux individuels ou en groupe ou sur le terrain.
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Programme (suite)
Présentation chronologique des UEE
UEE_40 : Statistique et traitement des données spatialisées
Conception et analyse de dispositifs expérimentaux ; outils de traitement statistique et systèmes de
représentation des résultats (données quantitatives et données territorialisées) ; familiarisation avec les
principaux logiciels disponibles
UE_0 : Soutenances des Masters de la promotion précédente
La présence à toutes les soutenances prépare au choix du stage de fin d’études : c’est une mise en situation.
Une restitution individuelle sur deux soutenances est demandée : on insistera sur l’évaluation critique. (Non
évaluée)
UEE_11 : Diagnostic des systèmes d’élevage et des filières de produits animaux
Facteurs d’évolution et de localisation des systèmes d’élevage ; analyse systémique des activités d'élevage ;
analyse des filières des produits animaux
UEE_12 : Analyse régionale du secteur de l’élevage : application à un terrain
Confrontation au terrain, avec mise en œuvre d’une démarche d’enquête (conception, recueil des données,
traitement, restitution) auprès des acteurs du monde de l’élevage dans un territoire
UEE_32 : Analyse fonctionnelle des systèmes d’alimentation
Les exploitations d’élevage agropastorales en zones méditerranéennes et en montagne ; analyse des systèmes
d’alimentation articulant besoin des troupeaux et ressources alimentaires cultivées et pastorales ; amélioration
de la durabilité des systèmes agropastoraux
UEE_21b : Pastoralisme en zones sèches
Les sociétés pastorales : enjeux et évolutions ; les bases biologiques, économiques et sociales du pastoralisme ;
valorisation des ressources en élevage pastoral
UEE_31 : Approche spatiale (SIG)
En complément de la découverte des outils SIG (Cf UEE_40) des Travaux Dirigés relatifs à des questions
d’élevage évoquées dans les UEE précédentes sont traités à partir de supports adaptés
UEE_41 : Synthèse bibliographique, Outils et méthodes
Plusieurs rendez-vous sont ménagés pour préciser le sujet, choisir un tuteur et expliquer les outils et méthodes
nécessaires à cet exercice personnel. La recherche de documents et la rédaction se font pendant les temps
libérés au cours du semestre
UEE_22 : Elevages intensifs en régions chaudes
Questions zootechniques et vétérinaires en élevages intensifs (espèces à cycles courts, volailles, porcs).
Conditions techniques et économiques de l’intégration au sein des filières.
UEE_23 : Marchés et politiques de l’élevage
Enjeux de la production, de la consommation et des échanges de produits animaux à l’échelle mondiale ;
objectifs, modalités et effets des politiques sur le secteur de l’élevage ; analyse des marchés et des politiques
agricoles
UEE_43 : Modélisation
A la suite de conférences traitant de questions d’élevage abordées par modélisation et simulation, des cas
concrets sont analysés en groupes pour proposer des modèles conceptuels susceptibles de donner lieu à des
développements mathématiques
UEE_44 : Préparation à la recherche
A partir de l’étude bibliographique de chaque étudiant ; construction d’un sujet de thèse, définition d’une
question de recherche, élaboration d’un schéma expérimental, réflexion sur la pertinence des méthodologies
utilisées, réponses attendues et risques expérimentaux
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Conditions d’admission et inscription
Etre titulaire d’un diplôme de vétérinaire ou d’ingénieur ou avoir
validé une première année de Master compatible avec le contenu
de l’enseignement du Master PARC.
ou
Etre inscrit à la première année du Master AAA de Montpellier
SupAgro et avoir validé les enseignements de première année.
Les diplômes étrangers doivent être reconnus d’un niveau au moins
égal à celui d’une première année de Master de l’enseignement
français. Les candidats étrangers doivent, en outre, maîtriser
correctement la langue française. Des tests effectués dans le
pays d’origine sont impératifs.
"Crédit photo CIRAD"
Modalités de candidature
Les pièces à fournir et les dossiers de candidature peuvent être obtenus aux adresses ci-dessous. Cette
formation étant payante, un devis vous sera envoyé afin d’obtenir des soutiens financiers et votre bourse
d’étude. La rentrée a lieu mi-septembre 2015.
Informations
Renseignements pour
une inscription en
Master AAA
Montpellier SupAgro
Pr Charles-Henri MOULIN
Montpellier
SupAgro
-UMR
Systèmes
d’Elevages
Méditerranéens et Tropicaux (SELMET)
2, Place Viala, 34 060 MONTPELLIER Cedex 1 - France
Tel : +33 (0) 4 99 61 23 65 / Fax : +33 (0) 4 67 54 56 94
Courriel : moulinch@supagro.inra.fr
Renseignements sur le
parcours PARC de la
spécialité de Master
STIDAD
Pr François BOCQUIER
Montpellier SupAgro
UMR Systèmes d’Elevages Méditerranéens et Tropicaux
(SELMET)
Tel : +33 (0) 4 99 61 21 12 / Fax : +33 (0) 4 67 54 56 94
Courriel : bocquier@supagro.inra.fr
Renseignements sur le
parcours PARC
Equipe Enseignement Elevage et Médecine Vétérinaire en
Régions Chaudes
CIRAD -UMR15/ FVI
TA A-15/B Campus International de Baillarguet
34398 MONTPELLIER Cedex 5 -France
Courriel : formation-emvt-fvi@cirad.fr
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle des maladies animales en régions
tropicales. L’organisation d’actions de formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Hygiène alimentaire et Santé Publique F o r m a t i o n m o d u l a i r e
Vétérinaire dans les pays du Sud
Du 07 au 18 décembre 2015
2 semaines
Responsable scientifique
Eric Cardinale
(Cirad UMR CMAEE)
"Crédit photo CIRAD"
Problématique
Les aspects liés à la qualité dans les filières de productions animales revêtent une importance
grandissante tant du point de vue de la santé publique (lutte contre les risques de contamination
des consommateurs) que du point de vue économique (levée des contraintes à l'exportation).
En effet, dans le monde, les consommateurs sont de plus en plus sensibilisés à la qualité de ce
qu’ils trouvent dans leur assiette. Les épisodes liés à la maladie de la vache folle, à la listériose
chez les femmes enceintes ou à E. coli O157 :H7 provoquant des diarrhées sanguinolentes chez
les enfants n’en sont qu’un reflet navrant.
Dans un contexte d’urbanisation croissante, de nombreux pays situés en régions chaudes
développent au sein de filières courtes, des élevages intensifs, afin de nourrir les
consommateurs des villes ; les restaurants de rue y fleurissent partout, en particulier dans les
capitales. Certains pays cherchent également à développer le tourisme, l’accueil.
Or, la qualité revêt différentes dimensions qu’il faut savoir appréhender. Elle se construit tout
au long de la filière depuis la phase de production jusqu’à la transformation et la remise aux
consommateurs. La recherche de l’amélioration de la qualité passe donc par la mise en œuvre de
méthodes et d’outils adaptés, dans le cadre d’une approche globale intégrant les différents
niveaux de la filière et tous les acteurs.
Ce module permet d’acquérir les compétences nécessaires à la mise en place de cette démarche
dans les principales filières de productions animales en régions chaudes, à travers des
enseignements, des études de cas et des visites sur site.
Objectifs pédagogiques
A l’issue de leur formation, les participants devront être en mesure de :
poser un diagnostic au niveau d'une filière de production animale ;
"Crédit photo CIRAD"
mettre en œuvre des méthodes de maîtrise de la qualité aux différents niveaux d'une filière
de production animale ;
proposer des mesures relatives aux méthodes et à l’organisation du contrôle, visant à renforcer
la fiabilité des services officiels de contrôle ;
conseiller les entreprises du secteur agroalimentaire dans le domaine de l’assurance de la sûreté
des aliments ainsi que de l’appréciation et de la gestion du risque ;
contribuer à la mise en place d’un dispositif ou cadre
législatif et réglementaire compatible avec les normes
internationales, en particulier celles de l’Union
Européenne ;
valoriser la démarche qualité au sein des filières de
production animale.
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Programme
Conditions d’admission
(données indicatives)
Ce cours est ouvert aux vétérinaires,
agronomes ou ingénieurs travaillant dans
le domaine de l’hygiène et de la qualité
des denrées d’origine animale et désireux
de renforcer leurs compétences. Il peut
être suivi par des candidats n’appartenant
pas à ces catégories, mais justifiant d’une
expérience professionnelle suffisante.
Les candidats doivent en outre maîtriser
correctement la langue française.
Cadre et contexte (normes, principe de
précaution, coûts, marques de qualité,…)
Outils de maîtrise de la qualité
sanitaire (HACCP, écopathologie,
analyse de risque, formation,…)
Analyse des filières (lait, viande,
monogastriques, poissons,…)
Partenariats
Avec la participation de l’Ecole Nationale
Vétérinaire d’Alfort, de l’Ecole Nationale des
Services Vétérinaires, de l’UMR Qualisud du Cirad
et du Ministère de l’Agriculture.
Services officiels de contrôle
(organisation des services, méthodes du
contrôle officiel)
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1 300 €
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour : prévoir un minimum de
80 € /jour
Si nécessaire, et notamment en cas de suivi de
plusieurs modules successifs, un devis personnalisé
peut être établi sur simple demande.
Etudes de cas (travaux de groupe)
Visites de site :
Abattoir de volailles
Criée de poissons
"Crédit photo CIRAD"
Important !!!
"Crédit photo CIRAD"
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus tôt
possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ; des
Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ; des
ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union européenne, AIEA,
BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications
sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 07 novembre 2015
par mél : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle des maladies animales en régions tropicales.
L’organisation d’actions de formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
L'analyse de données appliquée à
l’épidémiologie
(logiciel R )
du 5 au 9 octobre 2015
Formation Modulaire
1 semaine
Responsable scientifique
Vladimir Grosbois (UPR Agirs)
Problématique
L’épidémiologie est une discipline qui s’appuie largement sur l’observation des dynamiques de
propagation des maladies. L’analyse et l’interprétation de données de nature multiples
(recensements de cas issus de la surveillance épidémiologique, enquêtes sérologiques,
cartographie de facteurs de risques, etc…) occupe donc une place importante dans cette
discipline. L’analyse et l’interprétation de ces données requiert la maîtrise de nombreux outils
statistiques. Une session de formation permet de répondre à cette demande en présentant
divers outils statistiques implémentés dans le logiciel R et couramment utilisés en
épidémiologie. L’utilisation de ces outils avec le logiciel R est illustrée par des exemples
d’études en épidémiologie animale.
Objectifs pédagogiques
A l’issue de leur formation, les participants :
Se seront familiarisés avec l’environnement-logiciel R pour le traitement statistique et
graphique des données épidémiologiques
Pourront mieux appréhender la phase de construction des enquêtes épidémiologiques avec une
approche plus claire des méthodes de traitement de ce type d’information
Se seront initiés aux principes et applications de méthodes d’analyse de données
épidémiologiques telles que les modèles linéaires généralisés, les modèles linéaires généralisés
mixtes, les statistiques spatiales , l’analyse des séries temporelles et les modèles de capturerecapture.
Auront mieux compris les méthodes de travail en
statistique pour mieux collaborer avec les biostatisticiens. Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://www.cirad.fr/ur/formation_elevage
Programme
Rappels de la syntaxe du langage du logiciel R
Description des données épidémiologiques
Principes de la modélisation statistique
Modèles linéaires généralisés et modèles
linéaires généralisés mixtes
Statistiques spatiales
Séries temporelles
Analyse des facteurs de risque
Paramétrisation des modèles épidémiologiques
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1 300 €
Conditions d’admission
Etre titulaire d’un diplôme de
docteur
vétérinaire,
d’un
diplôme d’ingénieur agronome,
d’un master compatible avec le
sujet du cours.
Ce cours peut être suivi par
des candidats n’appartenant
pas à ces catégories, mais
justifiant d’une expérience
professionnelle suffisante dans
les domaines de l’épidémiologie
ou de la santé animale ou
humaine.
Les candidats doivent avoir une
formation
de
base
en
statistiques (il ne s’agit pas
d’un module d’introduction aux
statistiques) et si possible être
familiarisé avec le logiciel R.
Les
candidats
étrangers
doivent en outre maîtriser
correctement
la
langue
française.
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour : prévoir un minimum de 80 € /jour
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être établi sur simple demande.
Important !!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire,
le plus tôt possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des
bourses ; des Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de
France ; des ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO, PNUD,
Union européenne, AIEA, BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non
gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications
sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 5 septembre 2015,
par mél : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Méthodologie de
l’épidémiosurveillance
Formation modulaire
du 26 octobre au 20 novembre 2015
4 semaines
Responsable scientifique
Flavie Goutard
UR AGIRs - Cirad
"Crédit photo CIRAD"
Problématique
L’épidémiosurveillance est un outil essentiel des services vétérinaires nationaux pour obtenir des
informations sanitaires fiables qui servent à prendre des décisions pertinentes dans la lutte
contre les maladies animales.
La qualité des informations sanitaires dépend directement de la qualité des réseaux mis en
place, dans leur conception, leur organisation et leur animation. L’évaluation des réseaux
d’épidémiosurveillance est ainsi une étape importante de l’analyse des risques aux échanges qui
devient une procédure incontournable pour permettre le commerce d’animaux entre les pays
membres de l’Organisation Mondiale du Commerce. Ces dispositifs doivent s’adapter
constamment, d’une part aux évolutions des systèmes d’élevage et, d’autre part, à l’émergence
de nouvelles maladies, en particulier les zoonoses.
La mise en place d’un réseau implique la fédération d’intervenants publics et privés de la santé
animale autour d’objectifs et de procédures communs et formalisés. Cette organisation doit
répondre à des normes internationales codifiées par l’Organisation Mondiale de la Santé Animale
(OIE). Les méthodes de mise en place de réseaux sont aujourd’hui connues et ont fait leurs
preuves dans de nombreux pays du Nord et du Sud.
L’acquisition de ces compétences, pour être en mesure de concevoir et gérer un réseau
d’épidémiosurveillance, est donc devenue une priorité pour la majorité des services vétérinaires.
Objectifs pédagogiques
A la fin de la formation, les participants auront revu les principes de base de l’épidémiologie
appliquée aux maladies animales transmissibles et seront en mesure de concevoir, réaliser,
organiser et créer un réseau d’épidémiosurveillance. Ils devront être capables de :
Concevoir et organiser un réseau d'épidémiosurveillance ;
Concevoir et mettre en place des activités d'épidémiosurveillance adaptées aux différents contextes
économiques et sanitaires ;
Concevoir, organiser et animer les formations dans le cadre de la mise en place et du fonctionnement
d'un réseau d'épidémiosurveillance ;
Mettre en place et conduire les actions de communication interne
et externe dans le cadre de la mise en place et du fonctionnement
d'un réseau d'épidémiosurveillance ;
Evaluer les performances d’un réseau et les coûts liés au
fonctionnement d'un réseau d'épidémiosurveillance.
…/…
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Conditions d’admission
Ce cours est ouvert aux vétérinaires ou zootechniciens assumant des responsabilités dans la
mise en place et le fonctionnement de réseaux d’épidémiosurveillance.
Ce cours peut être suivi par des candidats n’appartenant pas à ces catégories mais justifiant
d’une expérience professionnelle suffisante.
Les candidats doivent en outre maîtriser correctement la langue française.
Programme
Conception d’un réseau
d’épidémiosurveillance
33 heures
Evaluation d’un réseau
9 heures
Formation et communication
27 heures
Etudes de cas
18 heures
Travaux dirigés
30 heures
"Crédit photo CIRAD"
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 2 000 €
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour
: 1 500 € environ
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être établi sur simple demande .
Important !!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus tôt possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ; des Services de Coopération et
d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ; des ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO,
PNUD, Union européenne, AIEA, BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et éventuellement des
indications sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 30 septembre 2015, par mél : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
« Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic, l’épidémiologie et le contrôle des maladies animales en
régions tropicales. L’organisation d’actions de formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Techniques de diagnostic
pour la PPCB (et/ou PPCC)
Formation modulaire
Du 9 au 13 novembre 2015
1 semaine
Responsable scientifique
François Thiaucourt (Cirad UMR CMAEE)
Problématique
"Crédit photo CIRAD"
La péripneumonie contagieuse bovine (PPCB) inscrite sur la liste de l'Office International des
Epizooties (OIE), qui regroupe les maladies ayant un impact très important sur le cheptel ou
représentant une contrainte majeure aux échanges internationaux, est due à un mycoplasme,
Mycoplasma mycoides subsp. mycoides SC.
Cette maladie se caractérise par l'apparition de symptômes respiratoires et de lésions de
pleurésie et de pneumonie. Ces lésions peuvent évoluer vers un stade chronique et les animaux
porteurs de telles lésions, bien que difficilement détectables à l'observation clinique,
représentent une source de réinfection pour les élevages sains.
Jusqu'à récemment, la lutte contre la PPCB reposait sur des campagnes massives de
vaccination, souvent associées à celles dirigées contre la peste bovine. Ces campagnes sont
coûteuses en raison de la nécessité de faire des rappels de vaccination annuels. En
conséquence, l'effort vaccinal est difficile à maintenir en Afrique et le nombre de foyers
augmente.
Le recours au diagnostic de laboratoire est indispensable, à la fois pour confirmer les
suspicions de PPCB mais également pour mesurer l'impact de la maladie sur le cheptel et ainsi
pouvoir mettre en place des stratégies de contrôle adaptées. Ce diagnostic de laboratoire ne
présente pas de difficulté technique majeure mais il demande surtout une expérience pratique
et avérée afin de pouvoir être réalisé correctement. Il en est de même pour la PPCC.
Objectifs spécifiques
Cette formation technique peut être développée sur la PPCB et/ou sur la PPCC
A l’issue de la formation, les participants devront être capables de :
"Crédit photo CIRAD"
réaliser des analyses sérologiques PPCB (PPCC) par la technique cELISA (IDEXX), acquérir les
bases de la démarche qualité dans ce domaine et savoir interpréter les résultats ;
isoler et identifier l’agent de la PPCB (PPCC) par des techniques classiques (tests biochimiques,
inhibition de croissance) et analyser les difficultés rencontrées sur le terrain ;
réaliser le titrage d’un vaccin contre la PPCB (PPCC) ;
décrire les principes de technique de PCR appliquée à la
PPCB (PPCC) pour le diagnostic rapide.
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle
des maladies animales en régions tropicales. L’organisation d’actions de
formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Conditions d’admission
Ce cours est ouvert aux personnes
directement impliquées dans le diagnostic
de la PPCB/PPCC (vétérinaires, techniciens
de laboratoire).
Les candidats doivent en outre maîtriser
correctement la langue française.
Le nombre de 5 participants minimum est
requis.
Programme
Le programme alterne des apports
théoriques et des manipulations
techniques permettant aux participants
de se familiariser avec les techniques
sérologiques et bactériologiques.
Apports théoriques
15 heures
Travaux pratiques
15 heures
Sur demande, des sessions anglophones ou
des sessions délocalisées au sein
d’institutions partenaires peuvent être
organisées si un nombre suffisant de
participants est réuni.
La durée de la formation peut également
être adaptée selon les besoins.
"Crédit photo CIRAD"
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1 300 € (semaine)
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour : prévoir un minimum de
80 € /jour
"Crédit photo CIRAD"
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être
établi sur simple demande.
"Crédit photo CIRAD"
IMPORTANT !!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus tôt
possible, une demande auprès :
• des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ;
• des Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ;
• des ambassades d’autres pays ;
• d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union européenne, AIEA, BID, …) ;
• de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications
sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 9 octobre 2015, par mél :formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Techniques de diagnostic pour la
Formation modulaire
Peste des petits ruminants
du 16 au 20 novembre 2015
1 semaine
Responsable scientifique
Geneviève Libeau
(Cirad UMR CMAEE)
Problématique
"Crédit photo CIRAD"
La Peste des petits ruminants est une infection virale hautement contagieuse affectant les
petits ruminants domestiques et sauvages. Dans les zones d'élevage où la maladie est enzootique,
elle occasionne des pertes économiques importantes du fait des taux de morbidité et de
mortalité parfois élevés. La PPR affecte près d’un milliard de petits ruminants dans le monde.
L'agent étiologique est le PPRV appartenant au genre Morbillivirus, dans la famille des
Paramyxoviridae. Le diagnostic sérologique est réalisé de façon classique par ELISA de
compétition (cELISA). L’isolement du virus étant difficilement envisageable en moins de trois
semaines, l’identification rapide du virus directement à partir d’échantillons de terrain est
possible par d’autres méthodes, incluant l’amplification génique, très sensibles et spécifiques. Il
s’agit de la transcription reverse-PCR (RT-PCR), méthode dite conventionnelle et de la RT-PCR en
temps réel (rRT-PCR) pour la quantification des charges virales. La RT-PCR conventionnelle
produit des matrices suffisamment longues pour permettre le séquençage et l’analyse
phylogénétique subséquente.
Objectifs pédagogiques
La formation porte sur l’enseignement des différentes méthodes classiques mises en œuvre pour
le diagnostic sérologique et le diagnostic moléculaire du virus de la peste des petits ruminants.
Cette formation inclura des protocoles et des procédures standardisés ainsi que le mode d'emploi
des équipements nécessaires. Les objectifs spécifiques sont les suivants :
Formation au diagnostic sérologique de PPRV
Connaissance des méthodes sérologiques de référence de l’OIE (séroneutralisation et cELISA)
Formation au diagnostic moléculaire de PPRV
Connaissance des méthodes RT-PCR conventionnelles et en temps réel
Informations sur le séquençage et l'analyse phylogénétique de PPRV
A l’issue de cette formation, les participants doivent
pouvoir établir un diagnostic dans leur laboratoire,
reproduire les techniques apprises, former et encadrer
du personnel de laboratoire.
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle
des maladies animales en régions tropicales. L’organisation d’actions de
formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
Vous êtes intéressé par cette
formation
au
Cirad
à
Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Conditions d’admission
Programme
Les participants doivent être impliqués
de manière active dans le diagnostic des
maladies animales et posséder une
expérience en biologie moléculaire. Une
connaissance théorique minimale de la
PCR est requise.
Les candidats doivent en outre maîtriser
correctement la langue française.
Le
nombre
de
participants
strictement limité à huit.
est
Sur demande, des sessions anglophones
ou des sessions délocalisées au sein
d’institutions partenaires peuvent être
organisées dès lors qu’un nombre
suffisant de participants est réuni.
La
formation
sera
organisée
et
coordonnée par l'unité de recherche
Contrôle des maladies animales exotiques
et émergentes du Cirad (UMR CMAEE),
Montpellier.
Le
programme
alternera
des
présentations théoriques et des sessions
de travaux pratiques (sérologie, titrage
viral, PCR conventionnelle et PCR en
temps réel).
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1 550 €
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour : prévoir un minimum de
80 € /jour
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être
établi sur simple demande.
"Crédit photo CIRAD"
Important !!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus tôt
possible, une demande auprès :
• des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ;
• des Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France ;
• des ambassades d’autres pays ;
• d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union européenne, AIEA, BID, …) ;
• de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
"Crédit photo CIRAD"
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation, le questionnaire cijoint et des indications sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si
possible avant le 16 octobre 2015, par mél :formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
FORMATION PPR :
QUESTIONNAIRE D’EVALUATION PRATIQUE
1 - Avez-vous une compétence technique en Biologie Moléculaire ?
OUI
NON
Si oui, nombre de mois d’expérience en précisant l’année
………………………………………………………
2 - Quel type d’équipement avez-vous l’habitude d’utiliser ?
Marque et type de machine
………………………………………………………
Aucun
3 - Faites vous régulièrement des diagnostics par PCR ?
OUI
NON
Si oui :
Sur quelles maladies ?
………………………………………………………
Quels gènes amplifiez-vous ? ………………………………………………………
4 – Donnez un des principaux avantages et inconvénients de la PCR conventionnelle ?
Inconvénient :
……………………………………………………….
Avantage :
………………………………………………………
5 - Paul a reçu au laboratoire 4 échantillons suspectés contaminés par Mycoplasma
pneumoniae.
Il a préparé un mix PCR et réalisé la PCR selon le tableau suivant :
MIX PCR pour 1 réaction
Conditions de la réaction de PCR
Tampon PCR 10X
Mix dNTP Mix contenant
10mM de chaque dNTP):
primer spécifique sens 20µM
primer spécifique reverse 20µM
Enzyme Taq DNA polymérase
5µl
94°C
2 min
1 cycle
0,5µl
1µl
1µl
0,5µl
94°C
55°C
72°C
30 sec
30sec
30sec
30 cycles
ADN
H2O
2µl
40µl
72°C
4°C
7 min
over night
Après la migration de 10 µl de la réaction de PCR, tous les résultats sont négatifs, y
compris le contrôle positif. A la place de Paul, quelle serait votre première
hypothèse pour expliquer ce résultat inattendu ?
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………..
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Gestion des données appliquées
à l’épidémiosurveillance
Formation modulaire
Du 23 au 27 novembre 2015
1 semaine
Responsables scientifiques
David CHAVERNAC (Cirad UMR CMAEE)
Xavier JUANES (Cirad UMR SELMET)
"Crédit photo CIRAD"
"Crédit photo CIRAD"
Problématique
La mise en place de réseaux d’épidémiosurveillance génère la collecte d’un nombre important
de données qu’il est nécessaire de gérer correctement pour en extraire les informations
sanitaires, qui permettront aux responsables de la santé animale de prendre les décisions
d’intervention les plus pertinentes. La disparité et la complexité des données collectées par les
réseaux de surveillance nécessitent la mise en place de systèmes d’informations globaux pour
atteindre trois objectifs principaux : l’édition régulière de synthèses de la situation sanitaire,
le calcul des indicateurs de performance et l’édition de paramètres de gestion du réseau.
Se basant sur l’information tirée des données récoltées au travers du système d’information
global, il peut permettre par exemple la représentation de tous les foyers déclarés pour une
maladie, ainsi que leur évolution dans le temps et dans l’espace. Il est également facile de
visualiser clairement la population animale à risque ainsi que les moyens d’intervention
éventuellement disponibles sur le terrain.
Gérer et traiter les données de nature épidémiologique devient ainsi une priorité pour ceux qui
ont à analyser les informations collectées par un réseau d’épidémiosurveillance, ainsi que pour
les unités chargées de l’intervention sanitaire sur le terrain.
Objectifs pédagogiques
A l’issue de leur formation, les participants devront être en mesure de :
concevoir une base de données ;
construire des requêtes simples ;
créer des interfaces de saisie conviviales et intuitives
(utilisation de Systèmes de Gestion de Bases de données relationnelles) ;
Manipuler les états.
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle
des maladies animales en régions tropicales. L’organisation d’actions de
formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Programme
Conditions d’admission
Bases de données appliquées à
l’épidémiosurveillance
(formation basée sur la version 2010
d’Access)
Présentation de logiciels ad’hoc
découverte et prise en main des
composants d’Access
(Exercices pratiques, conception d’analyse,
interprétation)
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1 050 €
Etre titulaire d’un diplôme de docteur
vétérinaire, d’un diplôme d’ingénieur
agronome, d’un master compatible avec
le sujet du cours, d’un diplôme
d’ingénieur des travaux agricoles, ou
équivalent.
Ce cours peut être suivi par des
candidats n’appartenant pas à ces
catégories
mais
justifiant
d’une
expérience professionnelle suffisante.
Les candidats doivent maîtriser l’outil
informatique
(connaissances
de
l’environnement Windows) ainsi que les
concepts de base bureautiques : gestion
de fichiers, Word, Excel.
Les candidats étrangers doivent en
outre maîtriser correctement la langue
française.
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour : prévoir un minimum de 80 € /jour
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être établi sur simple demande.
Important !!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus
tôt possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ;
des Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ; des
ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union européenne,
AIEA, BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
"Crédit photo CIRAD"
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications
sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 23 octobre 2015, par mél :formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Les systèmes d’informations
appliqués à
l’épidémiosurveillance
Formation modulaire
du 23 novembre au 11 décembre 2015
3 semaines
Responsables scientifiques
D.Chavernac, X.Juanès & A.Tran
(UMR CMAEE, UMR SELMET, UR AGIRS)
"Crédit photo CIRAD"
Problématique
La mise en place de réseaux d’épidémiosurveillance génère la collecte d’un nombre important de données
qu’il est nécessaire de gérer correctement pour en extraire les informations sanitaires, qui
permettront aux responsables de la santé animale de prendre les décisions d’intervention les plus
pertinentes. La disparité et la complexité des données collectées par les réseaux de surveillance
nécessitent la mise en place de systèmes d’informations globaux pour atteindre trois objectifs
principaux : l’édition régulière de synthèses de la situation sanitaire, le calcul des indicateurs de
performance et l’édition de paramètres de gestion du réseau.
Le système d’information géographique (SIG), partie intégrante d’un système d’information global, est
un outil qui permet la représentation géographique de données spatialisées et leur analyse.
Se basant sur l’information tirée des données récoltées au travers du système d’information global, il
peut permettre par exemple la représentation de tous les foyers déclarés pour une maladie, ainsi que
leur évolution dans le temps et dans l’espace. Il est également facile de visualiser clairement la
population animale à risque ainsi que les moyens d’intervention éventuellement disponibles sur le terrain.
En permettant la construction et l’actualisation facile et rapide de cartes représentant une situation
sanitaire mise en évidence par un réseau d’épidémiosurveillance, le SIG met à disposition des
responsables publics de la santé animale des éléments déterminants pour prendre des décisions
pertinentes et efficaces.
Gérer et traiter les données de nature épidémiologique devient ainsi une priorité pour ceux qui ont à
analyser les informations collectées par un réseau d’épidémiosurveillance, ainsi que pour les unités
chargées de l’intervention sanitaire sur le terrain.
Objectifs pédagogiques
A l’issue de leur formation, les participants devront être en mesure de concevoir un système
d’information dans le cas simple d’un réseau d’épidémiosurveillance afin de gérer l’information depuis le
terrain jusqu’à sa restitution :
création de modèles de gestion des données ;
analyse au travers de requêtes simples ;
mise en place d’interfaces de saisie (utilisation d’Access) ;
mise en relation avec des outils SIG pour la représentation
par exemple, de la distribution d’une maladie animale et de
son évolution dans le temps et dans l’espace ;
réaliser des analyses thématiques et des requêtes simples
pour représenter et analyser des données et produire des
documents cartographiques d'aide à la décision.
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle
des maladies animales en régions tropicales. L’organisation d’actions de
formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Programme
Conditions d’admission
Bases de données appliquées à
l’épidémiosurveillance
30h
(découverte et prise en main des composants
d’Access – Attention : formation basée sur la
version 2007 d’Access)
Ce cours est ouvert aux vétérinaires
ou zootechniciens assumant des
responsabilités dans la mise en place
et le fonctionnement de réseaux
d’épidémiosurveillance.
SIG appliqués à
l’épidémiosurveillance
30h
Ce cours peut être suivi par des
candidats n’appartenant pas à ces
catégories mais justifiant d’une
expérience professionnelle adaptée.
Applications pratiques
30h
Les candidats doivent en outre
maîtriser correctement la langue
française et avoir une bonne
connaissance
de
l’environnement
Windows ; une expérience, même
limitée, dans la manipulation et le
traitement de données est un plus.
(prise en main d’ArcGis 9.x, cartographie,
objets géographiques, mise en forme de
cartes)
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 2 300 €
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour : environ 1 200€
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être établi sur simple demande.
Important !!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le
plus tôt possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des
bourses ; des Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France
(SCAC) ; des ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union
européenne, AIEA, BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non
gouvernementales.
"Crédit photo CIRAD"
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications
sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 23 octobre 2015,
par mél : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
SIG appliqués à
Formation modulaire
l’épidémiosurveillance
Du 30 novembre au 11 décembre 2015
1 ou 2 semaines
Responsable scientifique
Annelise Tran (Cirad UR AGIRS)
"Crédit photo CIRAD"
Crédit photo CIRAD
Problématique
L’épidémiologie et plus particulièrement l’épidémiosurveillance, ont pour objectif de
représenter la situation d’une maladie sur un territoire donné afin de pouvoir prendre les
mesures de lutte appropriées ou bâtir des hypothèses sur son origine ou ses risques de
diffusion.
Un système d’information géographique (SIG) est un outil qui permet la représentation
géographique des données. Couplé à la base de données d’un réseau d’épidémiosurveillance, le
SIG permet de cartographier les foyers déclarés pour une maladie ainsi que leur évolution
dans le temps et dans l’espace. Il permet également de visualiser clairement la population
animale à risque, les facteurs de risque ainsi que les moyens d’intervention éventuellement
disponibles sur le terrain.
En permettant la construction et l’actualisation facile et rapide de cartes représentant une
situation sanitaire mise en évidence par un réseau d’épidémiosurveillance, le SIG met à
disposition des responsables publics de la santé animale des éléments déterminants pour
prendre des décisions pertinentes et efficaces.
Maîtriser un système d’information géographique devient ainsi une priorité pour ceux qui ont à
gérer et à analyser des données de nature épidémiologique, ainsi que pour les services chargés
de gérer l’intervention sanitaire sur le terrain.
Objectifs pédagogiques
A l’issue de leur formation, les participants devront être en mesure de :
maîtriser toutes les fonctions de base du logiciel ArcGis 10.x pour la création de cartes ;
mettre en relation une base de données avec ce logiciel SIG et représenter la distribution
d’une maladie animale et de son évolution dans le temps et dans l’espace ;
réaliser des analyses thématiques et des requêtes
simples pour représenter et analyser des données et
produire des documents cartographiques d'aide à la
décision.
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle
des maladies animales en régions tropicales. L’organisation d’actions de
formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Conditions d’admission
Programme
Semaine 1 : Prise en main
Concepts et prise en main d’ArcGis 10.x
(Concept des SIG, introduction à ArcGis 10.x et
présentation des fonctions)
Cartographie
(Conception, habillage, notions de géoréférencement
et de projection, utilisation de récepteurs GPS,
acquisition et manipulation de données géographiques,
analyses thématiques)
Semaine 2 : Approfondissement
Application à des données épidémiologiques
(Exercices
pratiques,
interprétation)
conception
d’analyse,
Analyses spatiales
(Opérateurs raster et vecteur, création de chaîne de
traitement)
Présentation de logiciels SIG libres
Coût de la formation
Frais pédagogiques
:
800 € par semaine
Les candidats étrangers doivent en
outre maîtriser correctement la langue
française.
Semaine 1
Etre titulaire d’un diplôme de docteur
vétérinaire, d’un diplôme d’ingénieur
agronome, d’un master compatible avec
le sujet du cours, d’un diplôme
d’ingénieur des travaux agricoles, ou
équivalent.
Ce cours peut être suivi par des
candidats n’appartenant pas à ces
catégories,
mais
justifiant
d’une
expérience professionnelle suffisante.
Les candidats doivent maîtriser l’outil
informatique
(connaissances
de
l’environnement Windows) ainsi que les
concepts de base bureautiques : Gestion
de fichiers, Word, Excel.
Semaine 2
Maîtriser les fonctionnalités de base
d’ArcGis 10
1500 € pour 2 semaines
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour
: prévoir un minimum de 80 € /jour
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être établi sur simple demande.
Important !!!
Crédit photo CIRAD
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus tôt
possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ; des
Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ; des
ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union européenne, AIEA,
BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications
sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 30 octobre 2015,
par mél : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Les infections parasitaires dues aux Trypanosomatidae
Formation modulaire
TRYPANOSOMOSES AFRICAINES
ET LEISHMANIOSES
du 7 au 11 décembre 2015
1 semaine
Responsables scientifiques
P. Solano – D. Berthier (UMR Intertryp - Cirad /IRD)
"Crédit photo CIRAD"
Présentation
L’étude des trypanosomoses africaines et des leishmanioses, humaines et animales, constituent le
cœur des activités de l’UMR Intertryp.
Maladies vectorielles par excellence, elles sont étroitement liées à la rencontre hôte-vecteurparasite. La complexité du système pathogène et l'instabilité croissante de son environnement
influencent l'évolution de ces maladies parasitaires majeures. La lutte repose donc à la fois sur la
connaissance du triptyque parasites-vecteurs-hôtes, et sur celle des facteurs climatiques,
environnementaux et socio-économiques.
Les interrelations hôtes/parasites qui caractérisent les infections par les Trypanosomatidae font
intervenir des mécanismes moléculaires et cellulaires complexes. Une approche intégrée des
différents compartiments du cycle des trypanosomes (hôte mammifère, trypanosome, vecteur,
symbionte) permet de mieux appréhender ces maladies et d’être en mesure de mieux les
diagnostiquer, les prévenir et optimiser les interventions. L’unité a choisi une approche intégrée et
novatrice, permettant une analyse fine des différents compartiments biologiques du parasite et de
l’hôte : depuis la caractérisation phénotypique, la structure génique, la modulation de l’expression
des gènes et la caractérisation de la nature et de la quantité des protéines produites in fine.
Sur la base des résultats de recherches, l’unité se focalise sur le développement de nouveaux outils
à visée diagnostique et pronostique, de nouveaux médicaments, formulations galéniques (pour
augmenter l’efficacité des traitements) et protocoles prophylactiques et immunothérapeutiques,
ainsi que la mise au point de vaccin contre ces maladies.
Objectifs pédagogiques
"Crédit photo CIRAD"
A l’issue de leur formation, les participants devront être en mesure de :
"Crédit photo CIRAD"
Connaitre les symptômes et l’évolution clinique de ces maladies ;
Connaitre les principales espèces de glossines, de tabanides et de stomoxes d’intérêt médical
ou/et vétérinaire ;
Connaitre les avancées en matière de thérapeutique (trypanosomose) et de vaccination
(leishmaniose canine);
Proposer des mesures relatives aux méthodes et à l’organisation du contrôle de ces maladies,
visant à renforcer la fiabilité des services officiels de contrôle ;
Conduire une approche intégrée des différents compartiments du cycle parasitaire (hôte
humain ou animal, trypanosome/leishmanie, vecteur, symbiontes) pour diagnostiquer, prévoir et
optimiser les interventions contre ces endémies.
« Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic
et le contrôle des maladies animales en régions tropicales.
L’organisation d’actions de formation dans ce domaine fait
partie du mandat attaché à ce titre ».
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Programme
Conditions d’admission
Cette formation est ouverte aux
vétérinaires, agronomes ou ingénieurs
travaillant dans le domaine de l’élevage
(et/ou de la santé) en zone tropicale et
désireux
de
renforcer
leurs
compétences. Elle peut être suivie par
des candidats n’appartenant pas à ces
catégories,
mais
justifiant
d’une
expérience professionnelle suffisante.
Les candidats doivent en outre maîtriser
correctement la langue française et/ou
anglaise.
(données indicatives)
Les principales maladies dues aux
trypanosomatidae : TAA, THA et
Leishmaniose
Les Trypanosomoses Animales Africaines
Les Trypanosomoses Humaines Africaines et
les formes atypiques
Les Leishmanioses humaines et animales
Les vecteurs des Trypanosomes
Africains
Les glossines, vecteurs
trypanosomes africains
cycliques
des
Microorganismes
(virus,
bactéries)
compétence vectorielle des glossines
Partenariats
Avec la participation de l’IRD et du CIRDES.
Ces recherches sont possibles grâce à la
complémentarité unique des disciplines présentes
dans l’unité. Elles sont menées via des interactions
continuelles entre des chercheurs basés au Nord
et au Sud, et certaines de ces activités sont
conduites entièrement par les partenaires du Sud.
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1 050 €
Voyage vers Montpellier
Hébergement / séjour
: à chiffrer
: prévoir un minimum de
80 € /jour
Si nécessaire, et notamment en cas de suivi de plusieurs
modules successifs, un devis personnalisé peut être
établi sur simple demande.
et
Les vecteurs mécaniques des trypanosomes
Les outils de lutte
Lutte anti-vectorielle appliquée aux glossines
et
intérêt
de
l’entomologie
dans
l’épidémiosurveillance des trypanosomoses
Etude de la variabilité de réponse de l’hôte à
l’infection : La trypanotolérance animale
Etude de la variabilité de réponse de l’hôte à
l’infection : La tolérance/sensibilité chez
l’homme
Utilisation
de
biotechnologiques
nouveaux
outils
La vaccination, un atout essentiel pour la
prévention : cas de la leishmaniose;
Visite de l’insectarium de Baillarguet
"Crédit photo CIRAD"
Important !!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus tôt possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ; des Services de Coopération et
d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ; des ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO,
PNUD, Union européenne, AIEA, BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications sur l’organisme de
gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 7 novembre 2015, par mél : formation-emvt-fvi@cirad.f
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Faune sauvage et développement F o r m a t i o n
modulaire
29 février au 11 mars 2016
2 formules : 2 semaines de cours
ou 2 semaines + terrain (4-5 mois)
Equipe pédagogique
Gilles Balança, Sébastien Le Bel, MarieNoël de Visscher, Daniel Cornélis
"Crédit photo CIRAD"
Problématique
Dans la plupart des pays tropicaux, les ressources animales sauvages et les milieux naturels qui
leur sont associés contribuent à la satisfaction des besoins alimentaires, économiques et
culturels des populations. Leurs modes de valorisation sont multiples et complémentaires :
chasse, cueillette, élevage d’espèces sauvages, écotourisme, Même si cela ne se vérifie pas
systématiquement, une implication forte des communautés locales dans la valorisation des
ressources naturelles et la conservation de la biodiversité est considérée comme le meilleur
garant d’un développement rural et d’une conservation durables et maîtrisés.
Par ailleurs, les interactions entre l’Homme et l’animal dans les aires protégées ou leurs
périphéries, sont nombreuses et ont un impact, positif ou négatif. Leur gestion s’appuie sur
des approches qui prennent en compte la diversité des facteurs et des acteurs concernés.
Objectif général
Le but de cette formation est d’apporter une vision pluridisciplinaire de la gestion de la faune
aux cadres impliqués dans la gestion des ressources naturelles, avec un focus sur les pays du
sud. Cette approche leur permettra d’analyser les problèmes de façon globale en tenant
compte, dans leurs contextes, des différents facteurs, acteurs et outils existants.
A l’issue de cette formation, les participants doivent être en mesure de prendre en compte la
dimension faune sauvage dans la planification et la mise en œuvre d’activités de développement
rural. Pour ceux qui opteront pour la formule (cours + terrain), la mise en situation sur des
terrains du sud leur permettra d’appréhender directement les thématiques abordées en salle.
Objectifs spécifiques
Les participants devront être capables :
d’identifier les outils et les méthodes de gestion et de conservation de la faune sauvage qui
sont utilisables dans le contexte local (réglementation, élevage de gibier, gestion participative
de la faune, gestion de la chasse, aménagement du territoire…) ;
de décrire les principaux systèmes de valorisation
de la faune sauvage (chasse, viande de brousse,
écotourisme, élevage, tourisme de vision…) ;
d’analyser les interactions entre faune et activités
humaines (transmission de maladies, compétition sur
les ressources, prédation, services, patrimoine …).
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Programme
Conditions d’admission
Ce cours est ouvert aux agronomes et aux
vétérinaires ou niveau équivalent assurant
des fonctions de formation, de recherche
ou d’encadrement dans le secteur du
développement rural ou de la gestion des
ressources naturelles. Les candidats
doivent en outre maîtriser correctement la
langue française.
Modalités et coûts de formation
Deux options :
Deux semaines de cours en salle (Cirad, MTP)
Deux semaines de cours suivies d’une mise en
situation sur un terrain du sud (4-5mois). La 2nde
semaine de cours sera une préparation au
stage/thématiques spécifiques (places limitées).
La configuration du module offre la
possibilité
d’acquérir
des
bases
théoriques de la gestion de la faune
sauvage et d’analyser leur application
par le biais d’études de cas. Principaux
sujets abordés lors des sessions
antérieures :
Ecologie : communautés de
mammifères, relations trophiques,
suivi des populations…
Conservation de la faune: gestion des
aires protégées, conservation ex situ,
outils juridiques …
Valorisation de la faune sauvage :
services éco-systémiques, filière
Frais pédagogiques (cours): 1 300 €
« viande de brousse », chasse,…
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement/séjour
: prévoir un minimum de
80 € /jour
Frais de stage: selon la durée et la destination.
Interactions hommes-faune : analyse
Le nombre de places est limité. La sélection
des candidatures sera réalisée mi janvier 2015.
Pour les candidats au stage dans le cadre de leur
formation dans un établissement français , nous
contacter le plus rapidement possible.
et gestion des conflits, perception et
organisation des acteurs locaux…
Gestion des risques : espèces
invasives, transmission de pathogènes
Important !!!
"Crédit photo CIRAD"
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus tôt
possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ; des
Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ; des
ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union européenne, AIEA,
BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications
sur l’organisme de gestion de la bourse ou autres sources de financement, doivent être
adressées par e-mail à formation-emvt-fvi@cirad.fr :
avant le 15 janvier 2016, pour la formule cours + terrain
avant le le 15 février 2016, pour la formule cours uniquement
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet - 34398 MONTPELLIER Cedex 5 - France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Le pastoralisme :
Formation modulaire
sociétés et territoires
du 23 novembre au 4 décembre 2015
2 semaines
Responsable scientifique
Alexandre Ickowicz
(UMR SELMET)
Problématique
"Crédit photo CIRAD"
Dans beaucoup de pays à travers le monde, les systèmes pastoraux fondés sur une association
étroite entre l’Homme, les ruminants domestiques et les milieux naturels contribuent
historiquement à la satisfaction des besoins alimentaires, économiques et culturels de leurs
populations. Les évolutions récentes des sociétés (monétarisation, mondialisation,
productivisme, pression foncière…) et des milieux (sécheresse, changements climatiques,
désertification, …) ont remis en cause l’intérêt de ces systèmes de vie et de production.
Cependant, les nouveaux enjeux planétaires de développement durable, de lutte contre la
pauvreté, de préservation des écosystèmes, de développement des zones arides et
d’intensification écologique de l’agriculture, replacent ces systèmes dans le débat sur
l’identification de nouvelles voies de développement et de nouveaux modes de production
agricole.
Le but de cette formation est d’apporter une vision pluridisciplinaire du fonctionnement des
systèmes pastoraux, de leur rôle actuel et potentiel dans le cadre du développement durable
et de fournir le cadre et les outils d’analyse pour évaluer leur pertinence et leur potentiel dans
différents contextes de développement.
Objectifs pédagogiques
Faire comprendre la complexité des systèmes pastoraux à travers l’appréhension des
dimensions historiques, sociales, biophysiques et économiques du pastoralisme comme mode de
vie, de mise en valeur des régions sèches et de production et les différents enjeux et
questions de développement qu’ils représentent ; permettre aux étudiants une approche
globale et non prédéfinie de cette complexité.
Objectifs spécifiques
Décrire les différentes formes d’organisation de la production animale dans les sociétés
pastorales et expliquer les facteurs d’évolution de ces sociétés. Décrire les principes de
l’analyse des coordinations entre acteurs autour des ressources.
Transmettre les fondements biologiques du pastoralisme
et utiliser les principes et les outils méthodologiques
pour effectuer un diagnostic sur l’utilisation et la
valorisation de la ressource végétale par les troupeaux.
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle
des maladies animales en régions tropicales. L’organisation d’actions de
formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
…/…
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Objectifs spécifiques (suite)
Décrire les options techniques et économiques de développement des systèmes pastoraux et
les grands principes de la gestion sociale des ressources (foncier, hydraulique) dans les
sociétés pastorales (partage des ressources, réciprocité, mobilité, gestion des crises…).
Présenter les voies d’actions politiques et institutionnelles pour accompagner les acteurs dans
des négociations sur la gestion des ressources à différentes échelles (du local à
l’international).
Conditions d’admission
Programme
Ce cours est ouvert aux agronomes et aux
vétérinaires
assurant
des
fonctions
de
formation, de recherche ou d’encadrement dans
le secteur des productions animales ou de la
gestion des ressources naturelles et souhaitant
prendre en compte la dimension de l’élevage sur
parcours (pastoral ou agropastoral) dans la
planification et la mise en œuvre de leurs
activités.
Ce cours peut être suivi par des candidats
n’appartenant pas à ces catégories mais
justifiant d’une expérience professionnelle
suffisante. Les candidats doivent en outre
maîtriser correctement la langue française.
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1 300 €
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour
: prévoir un minimum
de 80 € /jour
Le module est organisé en quatre sousmodules
qui
apportent
les
bases
théoriques, les outils d’analyse et les
études de cas qui permettent à l’étudiant
d’acquérir une perception pluridisciplinaire
des enjeux et de la complexité du
développement des systèmes pastoraux.
Ces quatre éléments sont :
Les sociétés pastorales, histoire,
évolution et enjeux
Les bases sociales du pastoralisme
Les
bases
biophysiques
du
pastoralisme: milieux et animaux
Les bases économiques du pastoralisme
Les
intervenants
(enseignants,
chercheurs, ingénieurs) sont choisis au
sein d’institutions publiques ou privées
en fonction de leur spécialisation.
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être établi sur simple demande.
Important !!!
"Crédit photo CIRAD"
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus
tôt possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ;
des Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France (SCAC) ; des
ambassades d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union européenne,
AIEA, BID, …) ; de projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation, et éventuellement des
indications sur l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 23 Octobre 2015, par mél : formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Aquaculture tropicale
Formation modulaire
2 Semaines
Du 01 au 12 février 2016
Responsable scientifique
Jean-François Baroiller
(UMR INTREPID)
"Crédit photo CIRAD"
Problématique
La croissance démographique dans les pays du Sud et le changement des habitudes
alimentaires, lié notamment à l’urbanisation de la population, induisent une très forte
augmentation de la demande en protéines animales, tant en milieu urbain qu’en milieu rural. La
majeure partie des filières animales (animaux terrestres et ressources aquatiques animales)
répondent le plus souvent à ce défi par une intensification des systèmes de production.
L’aquaculture a connu ces 30 dernières années un développement sans précédent dans le
domaine des productions agricoles avec un taux de croissance annuel supérieur à 10 %. Dans le
même temps, la pêche connaissait un ralentissement de sa progression pour cesser de croître
à partir de 1995. Cette conjonction de tendances a créé une situation historique : les
contributions à l’alimentation humaine de la pêche et de l’aquaculture se rejoignent. Aussi
bénéfique soit-elle, la croissance de l’aquaculture, désormais seule capable de soutenir
l’augmentation de la demande en produits aquatiques, soulève un certain nombre de questions
en relation avec la durabilité de son développement.
Quel que soit son niveau d’intensification, à l’image de l’aquaculture asiatique qui représente
aujourd’hui plus de 90 % de l’aquaculture mondiale, la pisciculture peut constituer un moyen
privilégié de production de protéines animales mais aussi un outil de développement dans son
environnement socio-économique. La diversité des espèces et des systèmes de production
piscicole est grande : espèces à chaînes alimentaires longues ou courtes, polyculture ou
monoculture, intégration à d’autres systèmes de production (animaux et/ou végétaux) ou
filière « hors-sol », marché national ou d’exportation, marché rural ou urbain, exploitant de
type familial ou industriel, etc.
Le module proposé comportera une présentation des principaux systèmes de production
piscicole mis en œuvre sur le plan mondial en milieu tropical avec leurs principales
caractéristiques biotechniques et socioéconomiques ainsi que les filières correspondantes et
également des visites de sites de production. Il mettra l’accent sur une présentation des
bases biologiques de l’aquaculture appliquées aux espèces et aux milieux tropicaux.
Objectifs pédagogiques
Cet ensemble devrait permettre aux participants d’être
en mesure de contribuer à la prise de décisions quant au
type de développement à promouvoir en fonction des
principales caractéristiques de l’environnement au sens
large dans lequel la pisciculture (notamment tropicale)
est amenée à s’inscrire.
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Objectifs pédagogiques
suite
d’évaluer l’opportunité de développer l’aquaculture dans une région tropicale donnée ;
d’effectuer des choix en matière de bases biologiques à mobiliser pour la conduite d’élevages d’espèces
aquacoles tropicales ;
d’identifier les systèmes d’élevage les plus appropriés au territoire et de concevoir les itinéraires
techniques adaptés correspondants ;
de contribuer à la structuration et au renforcement de la filière piscicole ;
d’évaluer la durabilité des différents systèmes de production aquacoles tant au niveau local que global ;
de contribuer à assurer l’interface entre les organismes de recherche et les organismes de
développement dans le domaine de l’aquaculture.
Conditions d’admission
Programme
33h
Cours:
Panorama
de
l’Aquaculture
Tropicale/mondiale,
Biologie
des
poissons
appliquée à l’Aquaculture tropicale, Systèmes
d’élevage et développement de la pisciculture
33h TP: Reproduction, Contrôle
Fabrication d’aliment, circuit fermé
du
sexe,
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1 300 €
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement /séjour
: prévoir un minimum
de 80 € /jour
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être
établi sur simple demande.
Ce cours est ouvert aux agronomes et
aux vétérinaires assurant des fonctions
de formation, de recherche ou
d’encadrement dans les secteurs des
productions agricoles, de l’élevage, de
l’irrigation et souhaitant se spécialiser
en productions aquacoles. Il s’adresse
également aux cadres des projets, ONG,
organismes
de
crédits,
sociétés
industrielles qui désirent acquérir des
compétences dans ce domaine.
Ce cours peut être suivi par des
candidats n’appartenant pas à ces
catégories,
mais
justifiant
d’une
expérience professionnelle suffisante.
Les candidats doivent en outre maîtriser
correctement la langue française.
Important!!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il convient donc d’introduire, le plus tôt
possible, une demande auprès :
des autorités compétentes nationales en charge de l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ; des
Services de Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de France ; des ambassades
d’autres pays ; d’organismes internationaux (FAO, PNUD, Union européenne, AIEA, BID, …) ; de
projets de développement ou d’organisations non gouvernementales.
"Crédit photo CIRAD"
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV détaillé, une lettre de motivation et des indications sur
l’organisme de gestion de la bourse, doivent être adressées si possible
avant le 1er janvier 2016, par mél :formation-emvt-fvi@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.02 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : marie-caroline.estienne@cirad.fr
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle des maladies animales en régions tropicales.
L’organisation d’actions de formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
E-learning
Formations à distance
Responsable technique
Magali Dufour (Cirad UMR CMAEE)
Présentation
Neuf versions issues de trois modules de formation non tutorés (autoformations) sont
proposées en libre accès sur la plateforme d’e-learning (enseignement à distance) du Cirad :
http://elearning.cirad.fr/.
Il s’agit de déclinaisons en versions contextualisées de trois modules principaux :
RANEMA (Remise à Niveau en Epidémiologie des Maladies Animales), conçu dans le cadre
d’un partenariat entre l’Ecole Vétérinaire d’Alfort , l'unité Animal et Gestion Intégrée des
Risques (AGIRs) et notre équipe de formation (CIRAD-FVI), grâce à un financement du
Ministère des Affaires Etrangères. Le contenu de RANEMA est structuré autour d’un
scénario simple : le stagiaire est un vétérinaire travaillant pour les services vétérinaires
d'un pays virtuel appelé RANEMA. Pour effectuer ses fonctions professionnelles, il doit
remettre à niveau ses connaissances en épidémiologie par un ensemble d'activités. Cette
formation est disponible en plusieurs versions contextualisées : Afrique (français et
anglais), Asie (anglais), Caraïbes (français et anglais) et Maghreb (français).
RANEMA-STAT, conçu dans le cadre d’un partenariat entre l'unité Animal et Gestion
Intégrée des Risques (AGIRs), l’unité SELMET et notre équipe de formation (CIRAD-FVI).
A travers des leçons interactives et des mises en situation, l’apprenant révise ou acquiert
des notions de statistiques qui lui seront utiles pour appréhender les notions complexes
d’épidémiologie qu’il pourra rencontrer dans l’outil Ranema. A l’issue de la formation,
l’apprenant sera capable de mettre en place des techniques de recueil des données et de
former des techniciens à cet effet ; de calculer des résultats statistiques à partir d’une
base de données et de les interpréter ; d’établir des tests pour les différents paramètres
à surveiller et de déterminer l’échantillonnage nécessaire, ainsi que les intervalles de
confiance (français).
RANEMA-Flu, conçu dans le cadre d’un TCP entre l'unité Animal et Gestion Intégrée des
Risques (AGIRs) et la FAO (AGAH / EMPRES). Ranema-Flu est un module d'apprentissage
interactif sur la prévention et le contrôle de l'Influenza Aviaire Hautement Pathogène
H5N1. Il contient des informations sur la connaissance, la surveillance, la prévention, la
détection, le contrôle et les mesures d'éradication qui peuvent être prises pour lutter
contre l’IAHP (français et anglais).
Ces modules ont été développés et validés par les
épidémiologistes d’AGIRs à travers de nombreuses
formations professionnelles réalisées en Afrique, en
Asie et lors de modules de Masters.
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle des
maladies animales en régions tropicales. L’organisation d’actions de
formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
Vous êtes intéressé par ces
modules de formation à distance :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Conditions d’admission
Ces formations sont destinées aux vétérinaires, étudiants ou techniciens
vétérinaires et aux professionnels de la santé souhaitant se réapproprier
les notions fondamentales en épidémiologie des maladies animales, en
statistiques et en connaissance des grippes aviaires.
Il n’y a pas de sélection pour ces formations. Il s’agit d’autoformations.
Déroulement de la formation
Déroulement sous forme d’autoformation (durée libre). Il est toutefois
conseillé de suivre le cours d’une manière groupée (sur une ou deux semaines).
Chaque participant progresse seul et n’est pas tutoré. Il peut toutefois
contacter le responsable du cours et celui de la plateforme pour tout problème
technique.
Contrôle des acquis à travers la résolution d’exercices durant la formation en
ligne, dont la réussite conditionne un score final.
Outils
Ouvrages de référence conseillés
Pour RANEMA :
« Epidémiologie appliquée à la lutte contre
les
maladies
animales
transmissibles
majeures » de B. Toma, B. Dufour, J.-J.
Bénet, M. Sanaa, A. Shaw et F. Moutou. 2010
(3ème édition) AEEMA éditions.
Coût de la formation
Gratuit
(hors acquisition des ouvrages)
Pour RANEMA-STAT :
« Statistique épidémiologique » de T. Ancelle,
Paris, ed. Maloine. 2006.
Exercices et problèmes se trouvant sur la
plateforme.
Modalités de candidature
Les candidats doivent obligatoirement s’inscrire sur la plateforme d’e-learning du Cirad
(http://elearning.cirad.fr), puis, pour chaque cours qui les intéresse, demander une clé (mot de
passe) au responsable technique de ces formations à distance :
magali.dufour@cirad.fr
Equipe mixte CIRAD - FVI Formation et Enseignement
en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B - Campus international de Baillarguet
34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
Tel : 33 (0) 4.67.59.39.68 / Fax : 33 (0) 4.67.59.37.97
E-mail : magali.dufour@cirad.fr
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Ingénierie de formation
en elearning
Formation modulaire
Du 17 au 20 mai 2016
Responsables pédagogiques
M. Dufour – C. Squarzoni-Diaw
(Cirad CMAEE/ FVI)
Introduction
Les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) permettent de
toucher un public de plus en plus large. En particulier, l’e-learning permet de diffuser des
connaissances dans des domaines de compétences variées. En réponse aux besoins
identifiés, et dans le but de permettre à nos partenaires de mettre en place des
dispositifs de formation innovants et adaptés, nous proposons notre expertise en
ingénierie de formation en e-learning. L’originalité de cette formation est la prise en
compte des spécificités des pays du Sud, ainsi que son adaptation possible a tout projet
spécifique en e-learning (partiellement ou totalement).
Cette formation peut également être organisée à la demande à une autre période de
l’année, notamment délocalisée dans un pays du Sud.
Objectifs pédagogiques
A l’issue de cette formation, les participants seront en mesure de :
préparer une action de formation à distance : estimer les besoins de formation et
définir des objectifs pédagogiques clairs
Définir et utiliser les outils méthodologiques fondamentaux de l’ingénierie
pédagogique, du scénario pédagogique à l’évaluation de l’action de formation
Connaitre des logiciels de création de contenus e-learning et multimédia, ainsi que les
LMS (plateformes d’apprentissage)
Cette formation alterne des contenus théoriques et des
exercices pratiques qui vous permettront de commencer à
réaliser un produit de formation médiatisé, sur un contenu
qui vous est propre.
Programme
Les principes de base de la formation à distance – 0.5 jour
Crédit photo CIRAD
Ingénierie de formation à distance - 1 jour
Ingénierie pédagogique – 1 jour
Les outils de création de contenu et de mise à disposition
des formations à distances – 2.5 jours
Durée totale 35 h
Vous êtes intéressé par cette
formation au Cirad à Montpellier :
http://formation-elevage-suds.cirad.fr/
Conditions d’admission
Etre un professionnel dans le domaine de la formation ou exercer
des activités d’enseignement.
Avoir formulé un projet pédagogique clairement identifié, dont la
mise en œuvre auprès des publics cibles (étudiants, professionnels)
pourra être rapide.
Les candidats doivent maitriser l’outil informatique , ainsi que les
concepts de base de bureautique.
Crédit photo CIRAD
Le nombre de 8 participants minimum est requis.
Le contenu et le site
d’intervention sont modulables
à la demande
Coût de la formation
Frais pédagogiques
: 1100 €
Voyage vers Montpellier : à chiffrer
Hébergement / séjour : prévoir un minimum de 80 € /jour .
Si nécessaire, un devis personnalisé peut être établi sur simple demande
Modalités de mise en œuvre
session sur place à Montpellier
Important !!!
Le CIRAD n’est pas en mesure d’accorder des bourses. Il
convient donc d’introduire, le plus tôt possible, une demande
auprès : des autorités compétentes nationales en charge de
l’élevage et/ou de l’octroi des bourses ; des Services de
Coopération et d’Action Culturelle des Ambassades de
France (SCAC) ; des ambassades d’autres pays ;
d’organismes
internationaux
(FAO,
PNUD,
Union
européenne, AIEA, BID, …) ; de projets de développement
ou d’organisations non gouvernementales.
Modalités de candidature
Les candidatures comprenant un CV
détaillé, une lettre de motivation et
des indications sur l’organisme de
gestion de la bourse, doivent être
adressées si possible
avant le 30 avril 2015,
À l’adresse mail suivante :
formation-emvt-fvi@cirad.fr
Session délocalisée dans votre pays sur demande
Prendre contact
avec :
Cécile Squarzoni-Diaw
FVI/Cirad
Et/Ou
Magali Dufour
Cirad - DGDRS
Par mail :
cecile.squarzonidiaw@cirad.fr
et
magali.dufour@cirad.fr
Equipe mixte de recherche CMAEE / CIRAD – FVI
Formation et Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
TA A-15/B
Campus international de Baillarguet 34398 MONTPELLIER Cedex 5 France
«Le Cirad est centre collaborateur OIE pour le diagnostic et le contrôle des maladies animales en régions tropicales.
L’organisation d’actions de formation dans ce domaine fait partie du mandat attaché à ce titre ».
http://www.cirad.fr/ur/formation_elevage
Cirad/FVI Enseignement en Elevage et Médecine Vétérinaire en Régions Chaudes
http://elearning.cirad.fr/
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising