PDF - 419.6 ko - Association Georges Perec

PDF - 419.6 ko - Association Georges Perec
P
A S S O C I AT I O N G E O R G E S
Bulletin n° 65
Décembre 2014
Bibliothèque de l’Arsenal
1, rue de Sully – 75004 Paris
Tél. : 01 53 79 39 46
http://associationgeorgesperec.fr
http://groups.google.com/group/listegeorgesperec
Dessin de couverture : droits réservés
R
E
C
Association Georges Perec
S OMMAIRE
Editorial ................................................................................... 04
Parutions ................................................................................. 05
Publications, articles, études ................................................. 05
Colloques, débats, interventions ............................................ 07
Manifestations ......................................................................... 07
Théâtre .....................................................................................08
Audiovisuel ...............................................................................09
Internet .................................................................................... 10
Références et hommages ....................................................... 10
Varia ......................................................................................... 11
Documents ...............................................................................11
Carnet ...................................................................................... 13
Merci ........................................................................................ 13
Publications en vente .............................................................. 13
Renouvellement des cotisations ............................................ 14
Les informations contenues dans ce Bulletin ont été rassemblées
par Philippe Didion qui a également assuré le secrétariat de
rédaction. Rachel Easterman-Ulmann a effectué la mise en page.
La plupart des documents cités dans les différentes rubriques de
ce Bulletin peuvent être consultés, sous une forme ou une autre,
au siège de l’Association.
Association Georges Perec
Bibliothèque de l’Arsenal
1, rue de Sully 75004 Paris
Tél. : 01 53 79 39 46
Email : associationgeorgesperec@gmail.com
EDITORIAL
Chers amis,
nous avons bouclé ce numéro un peu plus tôt que d’habitude
pour qu’il soit disponible lors de la journée spéciale du 13
décembre au cours de laquelle diverses manifestations sont prévues à Paris autour de Georges Perec. Il apparaît donc un peu
plus mince que les précédents mais vous y retrouverez les
rubriques et informations habituelles ainsi qu’une lettre inédite
de Perec à Maurice Nadeau.
Philippe Didion
Bulletin n°65 Décembre 2014 p.04
Association Georges Perec
PARUTIONS
EN FRANCE
Le numéro 12 des Cahiers Georges Perec, « Espèces d’espaces perecquiens »
édité par Le Castor Astral est annoncé pour le 12 février 2015.
A L’ÉTRANGER
I Remember, traduction de Je me souviens par Philip Terry, introduction et
notes de David Bellos, Godine, juillet 2014.
PUBLICATIONS, ARTICLES, ÉTUDES
Dominique Rabaté, « Après lui, le temps réverbéré » dans le dossier Proust
du Magazine littéraire n° 535, septembre 2013.
Mathieu Larnaudie, « Perec et Des Forêts, à mots couverts », Le Magazine
littéraire n° 544, juin 2014, dossier « Fictions de la psychanalyse ».
Annelies Schulte Nordholt, « La langue de Perec entre stylistique, linguistique
& rhétorique » (sur Georges Perec artisan de la langue, Presses universitaires
de Lyon, 2012), Acta fabula, vol. 15, n° 5, Essais critiques, mai 2014.
http://www.fabula.org/revue/document8676.php
Siriki Ouattara, « Photographie et représentation de soi dans W ou le
Souvenir d’enfance de Georges Perec », Voix plurielles, Revue de
l’Association des Professeur-e-s de français des Universités et Collèges
Canadiens (APFUCC), Vol. 11, n° 1, 2014.
http://brock.scholarsportal.info/journals/voixplurielles/article/view/924
Yana Anayan (Université V. Brusov, Erevan, Arménie) : « La critique des systèmes
idéologiques ciblés par Georges Perec dans sa dystopie W ou le souvenir
d’enfance », in Études Interdisciplinaires en Sciences humaines, revue de
l’Université Ilia Tchavtchavadze de Tbilissi (Géorgie), numéro 1 (2014), pp.127-138.
Maryline Heck, « Les affects entre parenthèses : W ou le souvenir d’enfance
de Georges Perec », Fabula / Les colloques, L’émotion, puissance de la
littérature, juin 2014 : http://www.fabula.org/colloques/document2335.php
Sibylle Cramer, « Auf dem Moped der Avantgarde », compte rendu dans le
Süddeutsche Zeitung du 13 juin 2014 de la (re)parution de trois ouvrages de
Perec traduits en allemand :
Was für ein kleines Moped mit verchromter Lenkstange steht dort im Hof ?,
traduit par Eugen Helmlé, Diaphanes Verlag, Zurich, 2014;
Traüme von Raümen, traduit par Eugen Helmlé, Diaphanes Verlag, Zurich, 2013;
Der Condottiere, traduit par Jürgen Ritte, Carl Hanser Verlag, Munich, 2013.
Alain Schaffner, « Les sons, les chiffres et les lettres », Le Magazine littéraire
n° 545, juillet-août 2014, pour une rapide présentation d’Alphabets.
Luc Ruiz, « Enchevêtrements de l’autobiographique et du romanesque chez
Perec (sur les chapitres XXI et XXXI de W ou le souvenir d’enfance) », in
« Antiromanesques », Romanesques n° 6, Classiques Garnier, 2014.
Maryline Heck, « W ou le souvenir d’enfance de Georges Perec : le blanc, le
neutre ou comment écrire l’absence », in Écrire le deuil dans les littératures
des XXe-XIXe siècles, sous la direction de Bernadette Hidalgo-Bachs et
Catherine Milkovitch-Rioux, Presses universitaires Blaise Pascal,
Clermont-Ferrand, collection « Littératures », 2014.
Timo Obergöker, Écritures du non-lieu : topographies d’une impossible
quête identitaire : Romain Gary, Patrick Modiano, Georges Perec, 2e édition
actualisée et enrichie, P. Lang, 2014; 306 p., 59,08 €.
Perec est également présent dans les ouvrages suivants :
Massimo Fusillo, L’Objet-fétiche : littérature, cinéma, visualité, Honoré
Champion, 2014, dans le chapitre 6 : « L’altérité de la matière ».
Daniel Ménager, Le Roman de la bibliothèque, Belles lettres, 2014, pour une
section du chapitre IV intitulée « L’ironie de Perec ».
Politiques de la littérature. Une traversée du XXe siècle français, sous la
direction de Laurence Côté-Fournier, Élyse Guay et Jean-François Hamel,
UQUAM, Figura, Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, Montréal,
Presses de l’Université du Québec, coll. « Figura », 2014.
Marie-Jeanne Zenetti, Factographies. L’enregistrement littéraire à l’époque
contemporaine, Paris, Classiques Garnier, coll. « Littérature, histoire, politique »,
2014, 378 p. Voir : http://www.fabula.org/revue/document8847.php
Jean-Marie Rouart, Ne pars pas avant moi, Gallimard, 2014.
François Jullien, Vivre de paysage ou L’Impensé de la raison, Gallimard,
coll. « Bibliothèque des idées », 2014, 272 p. Présentation :
http://www.fabula.org/revue/document8855.php
PLUS ANCIEN.
Pierre Ziegelmeyer, « L’Ouvroir de littérature potentielle », in Plein Chant
n° 7, janvier 1982.
Benoît Berthou, « L’échiquier de La Vie mode d’emploi : Georges Perec et
le cavalier polygraphe », in Le jeu d’échecs comme représentation : univers
clos ou reflet du monde ?, sous la direction d’Amandine Mussou et Sarah
Troche, Editions Rue d’Ulm, 2009 : http://2doc.net/aeggu
Pratiques et enjeux du détournement dans le discours littéraire des XXe et
XXIe siècles, sous la direction de Nathalie Dupont et Eric Trudel (Presses de
l’Université du Québec, 2011).
Bulletin n°65 Décembre 2014 p.06
Association Georges Perec
Histoires littéraires n° 52, octobre, novembre, décembre 2012 (Histoires littéraires et Du Lérot éditeur) pour une critique des Cahiers Georges Perec n° 11.
José Roberto Andrade Féres, « Traduire La Disparition de Georges Perec
vers le portugais ; Introduction aux choix théoriques et méthodologiques qui
fondent O sumiço », Traduzires 2, décembre 2012.
http://periodicos.unb.br/index.php/traduzires/article/viewArticle/8050
Le n° 53 de la revue Histoires littéraires (Histoires littéraires et Du Lérot éditeur,
janvier-février-mars 2013) contient une recension du Bulletin Perec n° 60
(juin 2012) et une critique de la réédition des Mots croisés de Perec en Folio.
Colloques, débats, interventions
Éléonore Devevey, « Ethnologues de fiction (Michaux, Perec, Chamoiseau) »,
communication dans le cadre du colloque « Fiction et sciences sociales »,
25-26 septembre 2014, Conservatoire National des Arts et Métiers (Paris).
Sans qu’une communication lui soit spécifiquement dédiée, il a été question
de Perec au cours du colloque « Écritures, du Travail, écritures politiques »
qui s’est tenu à Tours les 3 et 10 octobre 2014 avec, notamment, Anne
Roche, Véronique Montémont et Maryline Heck.
Manifestations
Le 15 mai 2014 à la médiathèque Dumas de l’Institut français de Tbilissi
(Géorgie), Jacques Gaudier a présenté Les Choses au Cercle des lecteurs. Il
a appris qu’aucun livre de Perec n’a été traduit à ce jour en géorgien.
Le 12 septembre 2014 a eu lieu à la galerie Dix9 (Paris) le vernissage de
l’exposition « Monument à Georges Perec », oeuvre collective proposée par
Anne Deguelle « où la totalité du roman-lipogramme de Perec La
Disparition est retranscrit en écriture manuscrite pour un work in progressmanifeste sur la disparition annoncée de l’écriture ».
La Bibliothèque de l’Arsenal a réalisé une exposition des livres d’artistes de
l’école Estienne du 24 au 27 septembre 2014. Les oulipiens forment une part
notable du corpus d’auteurs choisis et les élèves de 1ère année en diplôme de
Métiers d’art 2013-2014 ont travaillé sur les « 243 cartes postales en couleurs
véritables » de Georges Perec.
Jean-Baptiste Decavèle a présenté son projet « y w » inspiré d’Espèces
d‘espaces à Berlin les 10 et 11 octobre 2014.
Du 18 novembre 2014 au 15 février 2015 se tient à la Bibliothèque de
l’Arsenal (Paris) l’exposition « Oulipo : la littérature en jeu(x) ». Sur le sujet,
articles dans Chroniques, la revue de la BNF, n° 71 (juillet-septembre 2014)
et dans Le Monde des livres (14 octobre 2014).
L’Association Perecofil présente l’exposition « Points sur Perec » du 2 au 20
décembre 2014 à la Galerie du CROUS (Paris). Elle est associée à une opération
décrite ici : http://www.kisskissbankbank.com/points-sur-perec
THÉÂTRE
L’Augmentation par la Compagnie Le Festin le 15 mai 2014 à Trappes.
Vive la pomme de terre !, d’après La poche Parmentier, spectacle proposé
par Théâtramis les 17 et 18 mai 2014 à Orvault (Loire-Atlantique).
La compagnie Hieronymus a joué des extraits d’Un homme qui dort et de
L’Augmentation dans une compilation nommée « Un homme qui rêve » le 23
mai 2014 au Théâtre de la Bastille (Paris).
L’Augmentation par le Théâtre de l’Ascaly le 29 mai 2014 à Rennes, le 6 juillet
à Lanester (Morbihan).
La Petit Bois Compagnie a présente Quel petit vélo d’après Georges Perec
jusqu’au 14 juin 2014 au Théâtre du Grand Rond de Toulouse.
« Souviens-moi, Je me souviens, I Remember » d’Yves Pagès, Georges
Perec et Joe Brainard, lecture performance de Benoît Bradel avec Gaspard
Delanoë organisée par la Maison de la Poésie à Paris le 26 juin 2014.
« Brèves de bureau », spectacle inspiré de Georges Perec par la Compagnie
Aniouta.B au Théâtre de la Jonquière (Paris) les 2 & 3 juillet 2014.
Le « CouveNt » à Auzits (Aveyron) a accueilli Pascal Maupeu, guitariste, et
Éric Lareine, chanteur et comédien pour une semaine en résidence à l’issue
de laquelle les deux artistes ont présenté, les 12, 13 et 14 août 2014, un
concert-lecture revisitant Ellis Island, de Georges Perec, les spectacles
étant suivis d’un débat entre public et artistes. Le même spectacle a été
donné à Cintegabelle (Haute-Garonne) le 30 août et à Toulouse les 9, 10 et
11 octobre. Le spectacle sera donné à nouveau à l’occasion d’une journée
d’études autour des Récits d’Ellis Island, qui aura lieu à l’université de
Toulouse le Mirail - Jean Jaurès, le 26 mars 2015.
Jour 54, opéra radiophonique de Pierre Jodlowski d’après 53 jours, a été donné
à Pau le 12 septembre 2014 dans le cadre du festival « Poésie dans les chais ».
Le metteur en scène récemment installé à Nîmes Bruno Geslin a ouvert la
saison 2014-2015 avec le projet Perec, et investit 8 lieux atypiques du centreville de Nîmes. Le projet 200 chambres reprend l’oeuvre inachevée de
Georges Perec Lieux où j’ai dormi. La compagnie de Bruno Geslin a proposé
aussi, toujours à Nîmes, une représentation du spectacle Un homme qui
dort qui s’est jouée du 24 au 27 septembre 2014 et a donné lieu à une critique
peu amène sur le site BSC news : http://2doc.net/13hyb
L’Augmentation (al-Zaoudé), mise en scène par Nathalie Salamé, au théâtre
Gemmayzé à Beyrouth (Liban), fin septembre-début octobre 2014.
Zabraka a proposé une lecture/performance des matériaux qui irrigueront [Je
te souviens], projet de Benoît Bradel avec Gaspard Delanoë d’après des textes
d’Yves Pagès, Georges Perec et Joe Brainard, le 2 octobre 2014 à la Maison de
la poésie (Paris). La création de [Je te souviens] aura lieu au printemps 2015
en Bretagne.
Le théâtre de la Boderie se prépare activement pour une nouvelle saison de
spectacles. Cette année sera marquée par un gros travail autour de l’adaptation
de l’ouvrage W ou le souvenir d’enfance, dont une première présentation a eu
Bulletin n°65 Décembre 2014 p.08
Association Georges Perec
lieu le 17 octobre 2014 à Sainte-Honorine-la Chardonne (Orne) dans une
mise en scène de Marie Guyonnet. Cette représentation devait permettre
aux spectateurs de découvrir comment se monte un spectacle, avant de
pouvoir assister à une nouvelle représentation du spectacle fini, courant
mars 2015.
L’Augmentation par la Compagnie Ici et Maintenant à Givet (Ardennes) le 10
octobre, à Reims du 4 au 7 novembre 2014.
Espèces d’espaces, mise en scène d’Anne-Marie Lazarini, du 3 mars au 19
avril 2015 au Théâtre Artistic Athévains (Paris).
Invité au Théâtre National de Toulouse jusqu’en 2017, Aurélien Bory s’inspirera
d’Espèces d’espaces pour une création prévue fin 2016 dont il a prévu de
présenter auparavant des « brouillons ».
Audiovisuel
Dans le volume 4 de Radioscopie de Jacques Chancel (Radio France, diffusion
Harmonia Mundi, 2013) figure l’émission de 1978 avec Georges Perec. Un
extrait de celle-ci a illustré l’émission La Grande table (France Culture, 12
juin 2014) dont les invités était Patrick Roegiers et Martin Page.
France Culture a rediffusé le 7 mai 2014 dans L’Atelier de la création le
documentaire « 14, rue de Paradis » datant du 30 juin 1999 : « Une promenade
à tous les étages du 14, en forme d’hommage à Georges Perec, né Peretz. »
Michèle Audin a été reçue par Laure Adler le 13 mai 2014 sur France Culture
dans l’émission Hors-Champs. Il a été question de ses travaux d’histoire
des mathématiques, de son père Maurice Audin, de Georges Perec, de
Raymond Queneau, de l’Oulipo, de son récent roman Cent vingt et un jours.
On a entendu Georges Perec lisant quelques Je me souviens (23 à 37, sauf
28 et 31), Pierre Vidal-Naquet parlant de Maurice Audin, Raymond Queneau,
les mathématiciens Henri Cartan et Laurent Schwartz.
On a pu entendre Perec parler de La Vie mode d’emploi (archive du 6 novembre
1978, émission Un livre, des voix) dans Les Nouvelles vagues (France
Culture, 2 septembre 2014).
Le 29 juin 2014, dans le cadre de La nuit rêvée de … Robert Bober, France
Culture a rediffusé Mi fugue, mi raisin - Georges Perec par Jacques Bens et
Nadine Vasseur avec Georges Perec (1ère diffusion : 14 novembre 1981).
France Inter a rediffusé le 31 juillet 2014 l’émission de Guillaume Gallienne
Ça peut pas faire de mal consacrée à La Vie mode d’emploi.
Le metteur en scène Marc Lainé a évoqué sa lecture d’Un homme qui dort
le 17 septembre 2014 dans l’émission Au singulier (France Culture).
Lors de l’émission La Grande table qui recevait le 19 septembre 2014 Ivan
Jablonka, il fut question de Georges Perec.
Le 25 novembre 2014 au CERCIL (Centre d’étude et de recherche sur les
camps d’internement dans le Loiret et de la déportation juive) a eu lieu la
projection de Récits d’Ellis Island, en présence de Robert Bober puis celle
d’Ellis Island, une histoire du rêve américain, en présence de Michaël Prazan.
L’émission Le goût des livres dans laquelle Étienne Lalou recevait Georges
Perec en 1965 suite à la parution des Choses a été rediffusée dans Les Nuits
de France Culture le 17 octobre 2014.
Internet
Une lecture d’un extrait des Choses par Frédéric Losseroy est disponible sur
le site de France Culture Plus : http://2doc.net/oo3jj
« La disparition » est un collage de photographies dû à Paola Di Bello placé
sous l’égide de Perec dont une citation figure en exergue :
http://www.paoladibello.com/?q=la-disparition&page=0%2C1
Michel Volkovitch rend hommage à Perec et à Claude Burgelin dans ses
« Brèves » n° 130 de juillet 2014 : http://www.volkovitch.com/
Une « Tentative d’épuisement d’un lieu » en l’occurrence écossais a été réalisé
à Édimbourg par la journaliste Alice White qui en rend compte ici le 15 juillet
2014 : http://2doc.net/nd0z2
Sur son site Bol de pastiches, Pierre Larrebourg propose le premier chapitre
de « A qui ce petit phallus doré sur la table en marqueterie sous le FantinLatour ? », de Georges Erec : http://bol-de-pastiches.com/georges-perec.html
Références et hommages
La version électronique des Choses éditée par Julliard et réalisée par le studio
L’Apprimerie fait l’objet d’un court billet dans Le Magazine littéraire n° 539
(janvier 2014).
Bernard Villers (artiste bruxellois) a imprimé en sérigraphie « W » qui comporte
le début du chapitre XII (« Il y aurait, là-bas, / au [lire : à l’autre] bout du monde,
/ une île. / Elle s’appelle W./ ») sous forme de dépliant formant un W.
Dans le quotidien El Pais du 1er juillet 2014, Perec est cité par Enrique VilaMatas qui consacrait ce jour-là sa rubrique « Café Perec » au livre de
Stéphane Mahieu, La Bibliothèque invisible (éditions du Sandre).
Perec est à l’honneur dans un article du Nouvel Observateur consacré à
l’Oulipo dans sa livraison du 7 août 2014.
La réédition de Perec/rinations (Zulma, 2014) a donné lieu à un petit article
dans les pages Livres de Marie France n° 230 (août 2014) et à la publication
d’une grille de mots croisés (celle consacrée au VIIe arrondissement) de Perec
dans le dossier « Faites vos jeux » du Magazine littéraire° 545 (juillet-août 2014).
Bulletin n°65 Décembre 2014 p.10
Association Georges Perec
Vient d’être réédité chez Arléa, de Jacques Bonnet, historien d’art, Des
bibliothèques pleines de fantômes où il est bien sûr fait référence à Georges
Perec à plusieurs reprises à propos de la question du rangement des livres.
Le roman d’Olivia Rosenthal Mécanismes de survie en milieu hostile
(Verticales, 2014) se clôt sur une citation de Perec tirée de l’émission de
radio Poésie ininterrompue. La construction du livre et l’utilisation mêlée
des caractères romains et italiques ne sont d’ailleurs pas sans évoquer W
ou le souvenir d’enfance.
Plus ancien
On signale, dans Le grand imaginier de l’alphabet, abécédaire d’Henri Meunier
(éditions Gautier-Languereau, 2012), la présence de Georges Perec dans chaque
image, parfois visible au premier plan, parfois caché à la mode de Charlie.
Varia
Selon Histoires littéraires (n° 53, Histoires littéraires et Du Lérot éditeur,
janvier-février-mars 2013), Alain Schaffner (Les Voyages extraordinaires de
Jules Verne : de la création à la réception, textes réunis par Marie-Françoise
Melmoux-Montaubin et Christophe Reffait, Encrage, 2012) « revient sur Le
Testament d’un excentrique en se demandant s’il n’est pas le plagiat par
anticipation de La Vie mode d’emploi. »
PEREC est le nom d’un générateur de paroles et de styles de chansons
disponible sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=eLm64HVtadc
Visible jusqu’au 31/05/2014 à Bruxelles, « Collection Morel », exposition de MariePierre Bonniol, donne dans son sous-titre une des sources d’inspiration de l’artiste :
« Espèces d’espaces » : www.citazine.fr/article/collection-morel-especes-espaces
Horace Silver, jazzman cité dans le « Je me souviens » n° 236, est mort le 18
juin 2014 à l’âge de 85 ans.
Il existe une rue Georges-Perec à Saint-Martin-d’Hères (Isère).
Le site Slate.fr, dans un billet du 19 août 2014, établit un parallèle entre la
liste que Michael Erard, journaliste à Al Jazeera America, a établie en 2013
concernant les aliments que sa femme, leur fils et lui ont jetés sans pouvoir
les consommer et la « Tentative d’inventaire des aliments liquides et solides
que j’ai ingurgités au cours de l’année mil neuf cent soixante-quatorze » de
Georges Perec : http://www.slate.fr/story/91157/dechets-alimentaires
Documents
Dans son numéro 1107 (16-30 juin 2014), La Nouvelle Quinzaine littéraire a
rendu hommage à son fondateur, Maurice Nadeau, disparu un an plus tôt.
Un article intitulé « Maurice Nadeau et les écrivains » présentait deux lettres
adressées à l’éditeur, l’une de François Mauriac, l’autre de Georges Perec. Nous
reproduisons le texte de celle-ci dans l’orthographe et la ponctuation originales,
avec l’autorisation de Gilles Nadeau que nous remercions.
___________________
Chasseur Georges Perec
C.I - 18e R.C.P.
Compagnie C – 2e Section
Camp d’Idron
Pau
Basses-Pyrénées
Le 1er février 1958
26e jour
Cher Monsieur,
Marches, courses, sports, techniques de combat corps à corps, armes blanches, P.M., F.M.,
grenades, camouflage, le doux et pacifique civil que j’étais se transforme petit à petit en un
grimaçant combattant de commando. Je passe sous silence le contexte idéologique (l’idéal
du Para) – j’en parlerai quand je n’y serais plus (A ce propos, évitez en me répondant d’utiliser une
enveloppe à en-tête des L.N. il ne faut pas grand-chose pour être suspecté de communiste
avec les inconvénients qui sont ordinairement attachés à une telle renommée).
Un climat assez étonnant règne ici – on s’y fait. J’accepte ma nouvelle condition parce qu’il
serait peu sage, vu les arguments généralement utilisés par mes interlocuteurs, de faire trop
nettement opposition – je me contente simplement de dénoncer les principaux mythes dont
mes collègues se nourrissent – supériorité de la race blanche, valorisation du coup de poing
sur la gueule, du coup de crosse dans la gueule, du tesson de bouteille dans le ventre, du
tabouret sur les omoplates, du coup de pied aux tibias – j’en passe et des moins droles.
Bah, à chaque jour suffit sa peine. Ma tête est vide, mes idées creuses, mon corps meurtri.
Je tente vainement de lire Go down Moses de Faulkner.
Mon livre se fait comme un café-filtre – goutte à goutte – des phrases viennent, s’oublient,
reviennent, se gravent peu à peu.
Ça s’appelle La Nuit – ce sera une histoire assez trouble, assez tragique. Peut-être dans le
genre des films d’Ingmar Bergman (Sourires d’une nuit d’Eté, La Nuit des Forains) – l’histoire de deux jeunes hommes qui se rencontrent, vivent un temps en une sorte de symbiose,
puis s’écrasent inéxorablement.
Je compte avoir un plan à peu près complet et quelques passages essentiels écrits à la fin
de l’année.
La seule beauté ici présente est celle des arbres, du ciel – les herbes mouillées, les flaques,
la boue qui présente à mes yeux avides de souvenirs des reflets de Fautrier ou de Zao-Wou-Ki.
La musique me manque – et des amis. Je vis solitaire, protégé quelque peu par mon silence.
Mes compagnons me savent orphelin = ils acceptent que je sois renfermé – je me prête au jeu.
Je n’ai pas encore écrit à Duvignaud. Ni à Paris.
C’est à peu près tout
A bientôt
Mon bon souvenir à La Revue.
Amitiés
Georges Perec
Bulletin n°65 Décembre 2014 p.12
Association Georges Perec
Carnet
Margrit Helmlé, l’épouse d’Eugen Helmlé (traducteur de Perec en allemand),
est décédée le 12 août 2014 à l’âge de 86 ans.
Merci
Les personnes suivantes nous ont adressé des renseignements pour la
constitution de ce Bulletin ou des documents qui ont rejoint notre fonds :
Matthias Appelt, Catherine Ballestero, Marcel Bénabou, Camille Bloomfield,
Roland Brasseur, Alice Cohen-Hadria, Pierre Cohen-Hadria, Danielle
Constantin, Denis Cosnard, Raoul Delemazure, Caroline Didion, Michel
Didion, Rachel Easterman-Ulmann, Jacques Gaudier, Françoise Granger,
Hans Hartje, Jean-Luc Joly, Carmen Kautto, Claire Lesage, Marc-Gabriel
Malfant, Annelies Schulte Nordholt, Jean-Michel Pochet, Robert Rapilly,
Julien Roumette, Martine Sonnet.
Publications en vente
L’Association Georges Perec tient à la disposition de ses membres les ouvrages suivants :
Cahiers Georges Perec
Le Cabinet d’amateur
n° 2 :
20 €
n° 1 :
10 €
n° 3 :
05 €
n° 2 :
10 €
n° 9 :
20 €
n° 3 :
10 €
n° 10 :
22 €
n° 11 :
20 €
Georges Perec : Un petit peu plus de quatre mille poèmes en prose pour Fabrizio Clerici : 20 €
Bianca Lamblin : Lecture critique de la biographie de David Bellos : 9 €
De Perec etc., derechef. Mélanges offerts à Bernard Magné : 20 €
Bernard Magné : Perecollages : 5 €
Manet Van Montfrans : Georges Perec. La contrainte du réel : 23 €
Ecrire l’énigme. Actes du colloque de la Sorbonne : 25 €
L’Œuvre de Georges Perec : réception et mythisation. Actes du colloque de Rabat : 5 €
Europe, numéro 993-994, Georges Perec : 18 €
Renouvellement des cotisations pour 2015
20 € pour les étudiants et 30 € pour les autres.
Nous vous serons très reconnaissants de nous payer par chèque le plus
souvent possible, et d’éviter absolument les mandats et les eurochèques.
Vous pouvez cependant utiliser le virement, en nous envoyant en même
temps un courrier (postal ou électronique). Pour les virements, nous vous
rappelons les coordonnées de notre compte.
_______________
Caisse d’Epargne
Guichet du 30, rue Saint-Antoine, 75004 Paris
C/étab
C/guichet
17515
90000
N/compte
04514866010
C/rice
75
Domiciliation CE ILE DE FRANCE PARIS
___________________________________
COTISATION 2015
NOM :...............................................................................................................
Prénom :..........................................................................................................
Profession :......................................................................................................
Adresse (en cas de changement) :
...........................................................................................................
...........................................................................................................
...........................................................................................................
Numéro de téléphone :....................................................................
Courriel : ....................................................….………….......................
Bulletin n°65 Décembre 2014 p.14
L’Association Georges Perec tient une permanence hebdomadaire à son siège.
Rendez-vous sur son site pour en connaître le calendrier et les horaires
Publication interne de l'Association Georges Perec
ISSN 2270-9207
Tirage à 230 exemplaires
Décembre 2014
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising