Annexe n°3 : - Université de Bourgogne

Annexe n°3 : - Université de Bourgogne
Annexe n°3 :
Conseils pour l’obtention de documents PDF valides
à l’intention des utilisateurs de :
LaTeX
Avertissement
À supposer que cela soit possible, écrire un mode d’emploi qui tiendrait
compte de tous les logiciels, de toutes leurs versions et de toutes leurs options
serait un travail titanesque et sans cesse à compléter. Nous préférons vous livrer
les principaux conseils — souvent techniques, parfois de bon sens — qui vous
permettront de créer une version en format de document portable (PDF) de votre
thèse, valide dans la plupart des cas.
Toutefois, si vous rencontrez des problèmes dans cette opération, vous
pouvez en faire part à la liste de discussion :
theses.electroniques.tech@u-bourgogne.fr
Ce document évoluera en fonction des nouvelles versions des traitements
de texte et des convertisseurs PDF. Vous trouverez la dernière version à la page :
http://scd.u-bourgogne.fr/theses-electroniques/conv-pdf
Validité d’un document portable
Un problème des plus cruciaux concernant les fichiers électroniques est leur vieillissement : la
version PDF de votre thèse est parfaitement lisible avec les versions actuelles des lecteurs tel Adobe
Reader, mais qu’en sera-t-il dans le futur ? Le format évoluera, voire deviendra obsolète. Pour ces
raisons, le Centre informatique national de l’Enseignement supérieur (CINES) a prescrit certains
critères techniques auxquels votre thèse électronique doit répondre, et qui, par suite, en assureront la
pérennité.
Vous pouvez vérifier la validité de ce fichier sur la page du Centre informatique national de
l’Enseignement supérieur (CINES).
Æ « Vérifier les fichiers de la thèse sur FACILE »
(http://scd.u-bourgogne.fr/theses-electroniques/conv-pdf)
Conseils
1. Utilisez des versions récentes des logiciels
Les distributions de LaTeX étant en général gratuites, vérifiez que vous avez la dernière version
stable.
Principales distributions :
ƒ TeX Live : http://www.tug.org/texlive/acquire.html
ƒ MacTeX : http://www.tug.org/mactex/
ƒ ProTeXt : http://www.tug.org/protext/
ƒ MikTeX : http://www.miktex.org/
Pour les autres logiciels que vous utilisez, consultez le site du fabricant ou les sites de
distribution. Pour les logiciels non maintenus, vous pouvez chercher des équivalents libres sur le site
Framasoft http://www.framasoft.net/.
1
2. Compilez avec pdfTeX
Il y a plusieurs moyens d’obtenir une version PDF d’un document écrit avec LaTeX mais nous
vous conseillons de la générer directement du fichier source avec pdflatex.exe dont l’usage est
semblable à celui de latex.exe (pdfTeX fait partie de la distribution standard de LaTeX depuis
2002).
Par exemple, avec MikTeX sous Windows, si vous saisissez la ligne de commande :
>"C:\Program Files\MiKTeX 2.7\miktex\bin\latex.exe" these.tex
pour obtenir these.dvi, vous saisirez :
>"C:\Program Files\MiKTeX 2.7\miktex\bin\pdflatex.exe" these.tex
pour obtenir these.pdf.
Si, dans votre éditeur de texte, vous avez défini un accélérateur pour lancer la compilation par
latex.exe, faites de même pour pdflatex.exe.
Lorsque plusieurs compilations sont nécessaires (e.g. références croisées, appel à des
applications associées : BibTeX, MakeIndex…), le nombre de compilations et leur ordre est le même
qu’avec latex.exe (deux s’il y a des références croisées ou une table des matières, trois en cas
d’index, etc.).
3. Incluez l’extension hyperref
Le format PDF permet une fidélité dans la diffusion des documents, à la fois à l’impression et à
l’écran. Mais consulter sur écran un document volumineux, comme l’est une thèse, est pénible s’il n’a
pas été prévu pour cet usage, en particulier l’utilisation de références internes (notes, références
bibliographiques, renvois vers une page, un chapitre…).
Nous vous conseillons de créer des liens hypertexte en incluant l’extension hyperref dans le
préambule du fichier source :
\usepackage{hyperref}
Pour éviter les incompatibilités, il est très important de placer cette extension après toutes les autres.
Dès que vous utilisez hyperref, les références croisées génèrent des liens hypertextes, à
condition que vous ayez utilisé les commandes adéquates comme \label, \ref, \pageref, \cite… et les
tables générées automatiquement : table des matières, des figures, des tableaux…
De nouvelles commandes permettent de créer des liens hypertexte « manuellement ». Par
exemple, la commande :
\href{http://www.u-bourgogne.fr}{l’université de Bourgogne}
affiche le texte « l’université de Bourgogne » avec un lien qui renvoie vers la page d’adresse
http://www.u-bourgogne.fr.
Les options et les commandes sont répertoriées dans le manuel pour hyperref (« Hypertext
marks in LaTeX : a manual for hyperref ») présent dans la documentation de la distribution.
4. Vérifiez le résultat obtenu
Comme pour LaTeX, le résultat obtenu après une compilation n’est pas toujours exactement
celui désiré. Après toute modification, relisez le fichier PDF avec beaucoup d’attention. La lecture de la
trace du traitement (fichier log) peut vous aider à trouver certaines anomalies ou les raisons d’un
plantage, le cas échéant.
2
Le travail avec pdfTeX est moins agréable qu’avec LaTeX car le fichier résultant PDF doit être
fermé avant toute nouvelle compilation avec pdflatex (alors qu’un fichier DVI peut être ouvert lors
d’une nouvelle compilation avec latex). C’est pourquoi il est fréquent de travailler avec latex
pour voir les résultats intermédiaires, puis, le travail fini, de compiler avec pdflatex : il est
conseillé de supprimer les fichiers internes générés par latex (aux, toc, lof…) ou les applications
associées (bbl, ind…) avant que de compiler avec pdflatex, cela pour éviter des erreurs de
traitement du fichier source, voire un plantage de la compilation (idem lors du passage de pdflatex
à latex). Le résultat obtenu avec pdflatex (PDF) peut être légèrement différent de celui avec
latex (DIV) : une relecture attentive est donc nécessaire.
Quelques références
Æ Thierry BOUCHE, « pdflatex : Utilisation & démarrage ». Journées GUTenberg 2003.
http://www.bu.u-bordeaux1.fr/site/pdflatex.pdf
Belle présentation du fonctionnement, des possibilités et d’exemples de l’utilisation de pdflatex.
Æ Thomas FEUERSTACK, « Introduction to pdfTeX ». TUGboat, 23(3/4): 329-334, 2002.
http://www.tug.org/TUGboat/Articles/tb23-3-4/tb75feu.pdf
Tout ce qu’il faut savoir pour commencer avec pdfTeX.
Æ pdfTeX. http://www.tug.org/applications/pdftex/
Pages de liens (en anglais) vers des documentations, des exemples, une liste de discussion… le tout
consacré à pdfTeX.
Æ Sebastian RAHTZ, Heiko OBERDIEK, « Hypertext marks in LaTeX : a manual for hyperref ». Oct.
2008. En version HTML :
http://www.tug.org/applications/hyperref/manual.html
ou PDF :
ftp://tug.ctan.org/texarchive/macros/latex/contrib/hyperref/doc/manual.pdf.
La référence pour l’utilisateur d’hyperref (en anglais).
Æ Tex Users Groups (TUG) web site. http://www.tug.org/. En particulier, la partie The
Comprehensive TeX Archive Network (CTAN). http://www.tug.org/ctan.html
Le site le plus complet sur TeX et les programmes relatifs : distributions, extensions, documentations,
forums de discussion pour développeurs ou utilisateurs… (en anglais).
Æ LaTeX. http://en.wikibooks.org/wiki/LaTeX (version française : Programmation
LaTeX. http://fr.wikibooks.org/wiki/Programmation_LaTeX)
Sites collaboratifs autour de LaTeX. La version française est moins avancée que l’anglaise (par
exemple, hyperref en est absente). La version anglaise est aussi disponible en version PDF.
Æ Vincent LOZANO, Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur LaTeX sans jamais oser le
demander. 1.0. In Libro Veritas. 2008. ISBN 978-2-35209-149-3. Aussi disponible gratuitement sur le
site Framasoft (cf. infra) : http://www.framabook.org/latex.html.
Manuel idéal pour un usage courant de LaTeX. On lira particulièrement le chapitre 2 « Ce qu’il faut
savoir » sur la structuration des documents et les références croisées, le chapitre 6 « Documents
scientifiques » sur (entre autres) les biographies et les index, ainsi que l’annexe A « Générer des
“ PDF ” ».
Æ Frank MITTELBACH, Michel GOOSENS, LaTeX Companion. 2nd ed. Pearson Education Inc. 2004.
(trad. fr. : 2e éd. Pearson Education France. 2005. EAN 9782744071829.)
Ouvrage indispensable pour une utilisation avancée de LaTeX, la traduction française étant de très
bonne qualité (sauf un décalage partiel de la pagination dans la table des matières et les index !). La
partie concernant spécifiquement le format PDF est courte (10.4.4) mais les chapitres concernant la
structuration du document (ch. 2), la production d’index (ch. 11), la gestion des citations (ch. 12) et la
production des bibliographies (ch. 13) sont très utiles en cas de problèmes.
3
Æ David CARELLA, Règles typographiques et normes : mise en pratique avec LaTeX. Vuibert. 2006.
EAN 9782711748518.
Petit livre rappelant les règles et normes typographiques françaises et internationales, avec la façon de
les saisir dans LaTeX. Très utile pour composer un document de langue française avec LaTeX.
Æ Framasoft. http://www.framasoft.net/
Site de promotion des logiciels libres (en français). Contient des descriptions, comparaisons,
discussions, tutoriels… sur plus d’un millier de logiciels. Propose un choix de logiciels portables (pour
clef USB ou disque externe) : Framakey (http://www.framakey.org/) dont un pack spécial
« LaTeX edition » (http://framakey.org/Pack/PackLatex).
Enfin, on trouvera sur l’Internet maints manuels d’utilisateur, blogs, listes de discussion…
4
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising