Assocation Georges Perrec

Assocation Georges Perrec
P
A S S O C I AT I O N G E O R G E S
Bulletin n° 64
Juin 2014
Bibliothèque de l’Arsenal
1, rue de Sully – 75004 Paris
Tél. : 01 53 79 39 46
http://associationgeorgesperec.fr
http://groups.google.com/group/listegeorgesperec
Dessin de couverture : droits réservés
R
E
C
Le site D-Fiction présente un projet consistant à élaborer un « portrait perecquien
des bibliothèques en Seine-Saint-Denis » inspiré des travaux, entre autres, de
Philippe Vasset et de Georges Perec.
http://d-fiction.fr/2012/09/copyright-dante-dans-les-bibliotheques/
Le site Funéraire info publie une notice sur Georges Perec dans son éphéméride
« Décès un 3 mars » :
http://www.funeraire-info.fr/deces-3-mars-ephemeride-23176/
De même, la date anniversaire a donné lieu à un billet sur le site Almaniak :
http://jusrouge.unblog.fr/2014/03/07/georges-perec/
Rémi Schulz propose sur son blog une réflexion sur l’épithalame composé par
Perec « Noce de Kmar Bendana & Noureddine Mechri » :
http://2doc.net/e2guh
R éférences et hommages
Dans Le Journal du Japon d’octobre 2013, Patrick Mackie fait un parallèle entre la
« métafiction » de l’écrivain japonais Yasutaka Tsutsui (qui « consiste à introduire
dans le texte différents niveaux de fiction, par des procédés tels que la mise en
abyme, le roman dans le roman, ou l’implication du lecteur en tant que héros du
récit ») et les romans de Georges Perec. Une étude comparative entre les deux écrivains
avait déjà été tentée par Shuichiro Shiotsuka en 2011 dans la seconde Journée
d’études proposée par Christelle Reggiani à l’Université Charles de Gaulle-Lille 3
(publié dans Formules numéro 16 en 2012).
La Tentative d’épuisement d’un lieu parisien a inspiré une expérience littéraire
dans le dernier numéro de la revue littéraire suisse Archipel (n° 36, 2013), intitulé
en guise de clin d’œil : La ville, mode d’emploi. Dans un cahier thématique consacré
à la ville et à l’espace urbain, la revue a convié trois écrivains, Alain Freudiger,
André Ourednik et Laure Mi Hyun Croset, à réitérer l’expérience descriptive de
Perec sur une place lausannoise. Durant deux heures, assis côte à côte, les trois
auteurs ont observé et décrit l’animation de la place à l’approche de la fin de la
journée, et livrent chacun le texte issu de cette expérience. Trois textes, regards et
écritures différentes pour un même moment urbain.
L’exposition rétrospective autour de l’Atelier Kroll qui s’est tenue au Lieu Unique
à Nantes du 25 septembre au 1er décembre 2013 (« Simone et Lucien Kroll : une
architecture habitée ») présentait, écrit à la craie sur un tableau noir, un détournement
d’un extrait d’Espèces d’espaces.
Dans Le Monde du 27 novembre 2013, la critique de Jacques Mandelbaum sur The
Immigant, le dernier film de James Gray, se termine par l’évocation de Récits
d’Ellis Island et une citation décrivant le projet de Perec et Bober.
Bulletin n°64
Juin 2014 p.16
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising