Avis Technique non valide

Avis Technique non valide
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
Distribution partition and
wall lining
Vorsatzschalen
Système Fermacell
bords amincis
ue
Cloison distributive et
doublage de mur
no
nv
ali
de
Avis Technique 9/08-877
Titulaire :
XELLA SYSTEMES CONSTRUCTION SECHE
30, rue de l’Industrie
F-92563 Reuil-Malmaison Cedex
niq
Tél. : 01 47 16 92 96
Fax : 01 47 16 92 91
Internet : www.xella.fr
SEESEN – Allemagne
WIJCHEN - Hollande
Av
is
Te
ch
Usines :
Commission chargée de formuler des Avis Techniques
(arrêté du 2 décembre 1969)
Groupe Spécialisé n°9
Cloisons, doublages et plafonds
Vu pour enregistrement le 15 avril 2009
Secrétariat de la commission des Avis Techniques
CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Vallée Cedex 2
Tél. : 01 64 68 82 82 - Fax : 01 60 05 70 37 - Internet : www.cstb.fr
Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB (http://www.cstb.fr)
© CSTB 2009
Le Groupe Spécialisé n° 9 « Cloisons, doublages et plafonds » de la Commission
chargée de formuler les Avis Techniques, a examiné le 4 décembre 2008, le
procédé de cloison distributive et de doublage de mur FERMACELL à bords amincis
présenté par la Société XELLA. Il a formulé, sur ce procédé de cloison, l'Avis
Technique ci-après. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France
Européenne. L’Avis n’est valable que si les conditions de fabrication et
d’autocontrôle visées dans le Dossier technique, basées sur un suivi annuel et un
contrôle extérieur sont effectives.
1.
1.1
Définition succincte
Description succincte
Procédé de cloison distributive et de doublage de mur constitué de
plaques FERMACELL de 12,5 mm d'épaisseur assemblées sur le chantier par vissage sur une ossature métallique. Les bords longitudinaux
des plaques FERMACELL sont amincis.
Le traitement des joints entre plaques est réalisé au moyen de l’enduit
FERMACELL associé soit à une bande grille de verre adhésive soit à
une bande papier.
1.2
1.21
Identification des éléments
Plaques
Les plaques sont identifiées sur leur face de parement par un marquage comprenant notamment : la référence de la plaque FERMACELL,
euroclasse A1, un code d'identification, jour et heure de fabrication.
1.22
Traitement des joints
Enduit de jointoiement FERMACELL en poudre de couleur beige clair de
type 3B selon la norme NF EN 13963.
2.
2.1
AVIS
Domaine d'emploi accepté
Emploi en cloison de distribution et de doublage de murs dans les
bâtiments à usage d’habitation, de bureaux, locaux scolaires, hôpitaux,
hôtels,…à l’exclusion des bâtiments à usages industriel.
Réaction au feu
La convenance du point de vue incendie de ces cloisons est à examiner, d'après leur masse combustible et leur degré d'inflammabilité des
parements en fonction des divers règlements applicables aux locaux
considérés.
Le classement de réaction au feu des plaques est indiqué dans le
Dossier Technique.
Isolation thermique (cas du doublage)
La réglementation prévoyant des seuils de performance des murs
selon la région et le type de bâtiment, il convient de vérifier, compte
tenu des hétérogénéités thermiques existantes dans ce type de paroi,
que les cloisons de doublage de mur FERMACELL à bords amincis
mises en œuvre permettent de satisfaire à ce ou à ces seuils.
Autres qualités d'aptitude à l'emploi
Le procédé FERMACELL à bords amincis permet de monter sans difficulté particulière, dans un gros-œuvre de précision normale, des cloisons de distribution ou de doublage de mur d'aspect satisfaisant aptes
à recevoir les finitions usuelles moyennant les mêmes travaux préparatoires que pour les plaques de plâtre (cf. NF DTU 59-1 « Travaux de
peinture des bâtiments » d’octobre 1994 et norme NF DTU 59-4 « mise
en œuvre des papiers peints et revêtement muraux »).
Dans le cas de finition par revêtement céramique, il convient de se
reporter aux documents les concernant notamment le certificat de la
colle à carrelage et le Cahier des Prescriptions Techniques relatif aux
colles à revêtements muraux intérieurs en carreaux céramiques ou
analogues – e-cahier CSTB 3265 V4 mai 2006.
2.22
Durabilité - entretien
Ces cloisons peuvent être utilisées dans les locaux classés EA et EB au
sens document « Classement des locaux en fonction de l’exposition à
l’humidité des parois » e-cahier CSTB 3567 – mai 2006. Pour une
utilisation en local EB+ Privatif on se reportera aux dispositions définies dans l’Avis Technique 9/03-760. Leur utilisation dans les locaux
classés EB+ collectif et EC est exclue.
Compte tenu de ce qui précède, du domaine d’emploi accepté des
plaques FERMACELL et des performances de la cloison on peut escompter un comportement global satisfaisant de ces cloisons.
Les hauteurs limites d'emploi sont données à l’article 5 du Dossier
Technique en fonction du type de cloison et de l’ossature prévue.
Dans les limites de dimensions prévues, leur flexibilité est acceptable.
L’utilisation du procédé de cloison distributive et de doublage de mur
en zone sismique n’a pas été examinée dans le cadre de ce document.
2.2
2.21
Appréciation sur le procédé
Satisfaction aux lois et règlements en vigueur
et autres qualités d'aptitude à l'emploi
Stabilité
Les essais consignés au Dossier Technique montrent que les cloisons
distributives et de doublage de mur FERMACELL à bords amincis,
même dans la variante minimale, résistent avec une sécurité convenable à l'action des sollicitations horizontales (chocs, pressions et dépressions dues au vent).
Sécurité au feu
Les cloisons distributives FERMACELL à bords amincis ont fait l’objet de
classements. Il convient de se reporter aux procès verbaux d’essais
pour une définition précise des cloisons testées, des constituants
assemblés ainsi que des limites admises.
Au delà des hauteurs visées dans les Procès Verbaux et compte tenu
d’une hauteur d’ouvrage supérieure aux dimensions maximales des
fours d’essais en laboratoire ou lorsque des spécificités de dispositions
constructives s’écartent du descriptif de l’essai de référence, les applications devront faire l’objet le plus tôt possible en amont de
l’exécution des travaux, à la demande du maître d’œuvre ou de
l’entreprise, d’un Avis de chantier délivré par un laboratoire agréé,
conformément aux dispositions de l’arrêté du 22 mars 2004 sur la
détermination du degré de résistance au feu des éléments de construction.
Pour les locaux autres que les logements et dans lesquels le trafic
augmente le risque et l'importance des chocs, il importe de n'utiliser
que les variantes définies le Dossier Technique.
2.23
Fabrication et contrôle
L'autocontrôle systématique dont font l'objet les constituants, assorti
pour les plaques FERMACELL et l’enduit FERMACELL d'un suivi exercé
par le CSTB, permet d'assurer une constance convenable de leur
qualité.
2.24
Mise en œuvre
Elle ne présente pas de difficulté particulière pour des entreprises
maîtrisant les techniques propres aux ouvrages traditionnels en plaques de plâtre sur ossature métallique.
2.3
2.31
Cahier des Prescriptions Techniques
Conditions de fabrication et de contrôle des
plaques FERMACELL
Le fabricant doit exercer sur ces fabrications un autocontrôle assorti
d’un contrôle extérieur exercé par le CSTB.
Les plaques FERMACELL à bords amincis de 12,5 mm doivent répondre
aux spécifications définies ci-dessous et à celles indiquées à l’article
4.4 du Dossier Technique.
Les hauteurs limites ne valent que pour les produits et les configurations précisées dans le Dossier Technique.
2
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
9/08-877
TYPE
FERMACELL 12,5
Tolérances sur les épaisseurs (mm)
± 0,3
Tolérances sur la longueur courante
(mm)
±2
Tolérances sur la largeur courante
(mm)
±1
Equerrage (mm)
±2
2.34
Conditions de mise en œuvre
Les prescriptions à appliquer sont celles définies dans le Dossier Technique notamment celles concernant le dimensionnement des ouvrages.
L’application de la bande de renfort autocollante à base de fibres de
verre FERMACELL n’est possible que pour le traitement des joints entre
plaques FERMACELL en partie courante. Ces bandes de renfort ne
doivent pas être utilisées pour la réalisation des joints périphériques
d’ouvrages (liaisons entre plaques FERMACELL et éléments d’autre
nature).
Résistance à la rupture en flexion :
sens longitudinal
> 55 daN
sens transversal
> 41 daN
Conclusions
Appréciation globale
Déformation sous charge de :
30 daN
sens longitudinal
L’utilisation du procédé dans le domaine d’emploi proposé est
appréciée favorablement.
Validité
flèche maximale admissible :
sous charge
2,0 mm
résiduelle
0,3 mm
Déformation sous charge de :
16 daN
Jusqu’au 31 décembre 2011
Pour le Groupe Spécialisé n°9
Le Président
J.M. FAUGERAS
sens transversal
flèche maximale admissible :
sous charge
1,0 mm
résiduelle
0,3 mm
Dureté superficielle ø empreinte (en
mm) énergie 2,5 joules
≤ 15 mm
Reprise d’eau après 2 h d’immersion
< 32 %
Absorption d’eau en surface (g/m²) surface 314 cm2 exposition 30
minutes
≤ 1910
2.32
Conditions de fabrication et de contrôle de
l’enduit FERMACELL
Le fabricant doit exercer sur ces fabrications un autocontrôle assorti
d’un contrôle extérieur exercé par le CSTB.
L’enduit FERMACELL doit répondre aux spécifications définies à l’article
4.7 du Dossier Technique.
2.33
Conditions de conception
Il convient de respecter les prescriptions définies dans le Dossier
Technique en matière de choix des procédés de cloison en fonction de
la destination des locaux et du niveau de comportement aux chocs
requis.
3.
Remarques complémentaires
du Groupe Spécialisé
Le procédé de cloisons distributives et de doublage de murs « Système FERMACELL bords amincis » se distingue du procédé de cloisons
distributives « Système FERMACELL », objet de l’Avis Technique 9/04775, notamment par le traitement des joints et des différentes jonctions.
Les bords longitudinaux des plaques FERMACELL sont amincis en usine
par usinage. Le traitement des joints est effectué au moyen de l’enduit
FERMACELL à base de plâtre. L’enduit est associé soit à une bande
grillagée, autocollante, en fibres de verre (uniquement pour les parties
courantes) soit avec une bande papier.
Le Groupe attire l’attention sur les variations dimensionnelles des
plaques qui nécessitent des précautions particulières de stockage et de
mise en œuvre (cf. article 5.242 du Dossier Technique).
Les cloisons et les doublages de murs «Système FERMACELL bords
amincis» peuvent être utilisés dans les cas A et B sans disposition
complémentaire.
Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n°9
Maryse SARRE
Les plaques FERMACELL ne sont jamais fixées sur les rails horizontaux
au sol et au plafond. Elles peuvent être posées en alternant les joints
au droit des montants entre les 2 faces de la cloison ou en positionnant les 2 joints face à face au droit du même montant.
Pour l’utilisation du procédé dans les locaux EB+ privatifs, les dispositions définies dans le Dossier Technique doivent être respectées.
9/08-777
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
3
Dossier Technique
établi par le demandeur
A. Description
1.
• Masse de revêtement Z275 correspondant à une épaisseur de 0,04
mm. L’épaisseur minimale avec protection est de 0,50 mm (valeur de
rejet hors protection 0.46 mm).
Ces profilés sont destinés à recevoir l'extrémité des montants et à assurer la jonction des éléments avec le gros œuvre de :
Principe
Réalisation des jonctions des plaques de fibres-gypse FERMACELL à bords
amincis dans les ouvrages de cloisons de distribution et de doublage
(contre-cloisons) constitués d’une ossature métallique en profilés d’acier
galvanisé sur laquelle sont fixées les plaques.
Les plaques à bords amincis sont assemblées sur le chantier par vissage
sur l’ossature et posées bord à bord.
• U30/48/30 (R 48) de largeur 48 mm, de hauteur 30 mm
• U30/70/30 (R 70) de largeur 70 mm, de hauteur 30 mm
• U 30/90/30 (R 90) de largeur 90 mm, de hauteur 30 mm
4.4
Montants
La masse minimale de la protection est de :
Le traitement des joints est réalisé par application d’un enduit à base de
plâtre associé soit à une bande grille de verre adhésive soit à une bande
papier.
• Masse de revêtement Z140 correspondant à une épaisseur de 0,02
mm. L’épaisseur minimale du montant avec protection est de 0,56 mm
(valeur de rejet hors protection 0.54 mm).
2.
Ces Profilés ont les ailes d’une largeur nominale minimale de 35 mm et
sont munies de retours pour en augmenter la rigidité. Les angles (entre
l'âme et l'aile) des montants reçoivent des coups de poinçon à entr’axe 8
cm afin d'apporter un raidissement supplémentaire.
Domaine d'emploi
Il s’applique aux cloisons et doublages (contre-cloisons) des bâtiments à
usage d’habitation, de bureaux, locaux scolaires, hôpitaux, hôtels, ….à
l’exclusion des bâtiments à usages industriel.
type
2.1
b
a
Pour une utilisation en local EB+ Privatif, on se reportera à l’Avis Technique 9/07-842.
3.
c
Dénomination
La dénomination des cloisons précise :
• L’épaisseur totale de la cloison.
• La largeur des montants (48 – 70 – 90)
• La nature des plaques constituant le parement (BA pour bords amincis)
Exemple : cloison FC 73/48 BA correspond à une cloison FERMACELL (FC)
d’épaisseur réelle 73 mm dont les montants ont une largeur de 48 mm et
dont le parement est constitué de plaques FERMACELL d’épaisseur 12,5
mm avec bords amincis (BA).
4.
4.1
Matériaux constitutifs
Ossature métallique
Les rails de fixation, haut et bas, et les montants sont des profilés en
acier galvanisé, conformes à la norme NF EN 14195 et aux spécifications
complémentaires de la norme NF DTU 25.41 (indice de classement
P72.203) rappelées ci-après.
inertie
a
b
c
cm4
C 34/46/36
(M 48/35)
46
34
36
2,58
C 49/46/47
(M 48/50)
46
49
47
3,31
C49/69/47
(M 70/35)
68,8
33.6
36
6,35
C49/69/47
(M 70/50)
68,8
49.2
47.2
8,03
C36/89/34
(M 90/35)
88,8
34
36
11,4
C49/89/47
(M 90/50)
88,8
49.2
47.2
14,2
Selon NF
EN 14195
Limitation d’emploi
Les cloisons et doublages (contre-cloisons) FERMACELL telles que décrites
dans le présent document sont admises dans les locaux classés EA et EB
et sont exclues dans des locaux EB+ collectifs et EC.
côtes (mm)
Montants
Les résultats de résistance aux chocs de corps mous à 400 joules obtenus
lors des essais et indiqués en partie B- résultats expérimentaux, autorisent la réalisation de cloisons disposées en surplomb de mezzanine ou de
cages d’escalier.
4.5
Parements
Plaques FERMACELL à base de fibres de cellulose extraites du papier et de
plâtre d’épaisseur 12.5 mm fabriquées par la société Xella Trockenbausystem dans ses usines de : SEESEN en Allemagne et WIJCHEN aux PaysBas.
Les bords longitudinaux des plaques sont amincis en usine par usinage.
Les bords transversaux des plaques peuvent également être usinés pour
obtenir des bords amincis.
4.51
4.511
Caractéristiques dimensionnelles
Caractéristiques dimensionnelles des plaques
Dénomination
Epaisseur
(mm)
Largeur
(mm)
Longueurs
(mm)
Poids kg pour
L = 2600 mm
Plaques 4 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
2000 ± 3
36,0
Plaques 2 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
2500 ± 3
45
Plaques 4 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
2500 ± 3
45
Plaques 2 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
2600 ± 3
46,8
Plaques 4 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
2600 ± 3
46,8
• Montants d’ossature bois de section minimale 45 x 50 mm
Plaques 2 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
2800 ± 3
50,4
• Largeur des montants d’ossature bois au droit de joint de plaque ≥ 50
mm.
Plaques 4 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
2800 ± 3
50,4
Plaques 2 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
3000 ± 3
54
Plaques 4 BA
12,5 ± 0,5
mm
1200 ± 2
3000 ± 3
54
La protection contre la corrosion est assurée par galvanisation à chaud
conformément à la norme NF EN 10327. Un autre mode de protection
peut être utilisé à condition qu'il offre des garanties au moins équivalentes (exemple : Alu Zinc).
Les éléments d’ossature métalliques qui font l’objet de la marque NF
«Eléments d’ossatures métalliques pour plaque de plâtre» répondent à
ces spécifications.
4.2
Ossature bois
Dans le cas de fixation des plaques sur ossature bois, telle que définie
dans le DTU 31-2, les plaques FERMACELL peuvent être utilisées en lieu
et place de plaques de plâtre de type A (qualité standard).
Il convient de respecter les dimensionnements suivants :
• Entra’xe des montants d’ossature bois ≤ 0,60 m.
4.3
Rails
La masse minimale de la protection est de :
4
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
9/08-777
Tolérances dimensionnelles conformes aux spécificités de l’ATE 03/0050
4.813
4.512
Masse volumique
1,2 kg/litre
Granulométrie
max 0,15 mm
Caractéristiques des bords amincis
Cotes en mm
Caractéristiques
Masse retenue sur tamis de 200 μm < 0,2 %
Adhésion/cohésion ≥ 1,2 N/mm²
Valeur W/G ( ?)
0,55 – 0,60
Consommation:
0,2 kg/m² de plaques
Durée d’utilisation: env. 35 minutes au plus
Durcissement :
après 60 à 90 minutes (correspond à un temps de
prise normal selon la norme EN 13963 :2005)
4.52
4.814
Dureté
Diamètre de l’empreinte laissée par une bille de 500 g à une énergie de
2,5 Joules : ≤ 15 mm (satisfait à l’exigence de haute dureté définie dans
la norme NF EN 520 pour les plaques de type I).
4.53
Reprise d’eau après immersion
Conditionnement
L’enduit pour joint est commercialisé dans des sacs de 5 et de 20 kg en
papier kraft renforcé. Le stockage des sacs doit se faire à l’abri de
l’humidité.
Le délai de conservation maximal est de 12 mois au maximum, dans une
ambiance normalement sèche.
Le comportement à la réhumidification des plaques FERMACELL à bords
amincis est conforme aux exigences ci-après :
Sur chaque emballage sont indiquées :
• Reprise d’eau après 2 h d’immersion totale : < 32 % par rapport à son
poids initial.
• Les conditions et durée de stockage
Les éprouvettes 40 x 30 mm sont séchées à poids constant en étuve
ventilée 40°C ± 4°C pendant 2 h. Elles sont ensuite immergées à plat
dans un bac rempli d’eau pendant 2 heures puis essuyées et pesées.
L’eau absorbée est mesurée par la différence de masse entre
l’éprouvette sortie d’immersion et l’éprouvette séchée avant immersion.
• Absorption d’eau en surface après 30 minutes :
Les éprouvettes sont séchées en étuve ventilée à 23°C – 50% HR. Un
anneau de 20 cm de diamètre intérieur (surface 314 cm²) est disposé
sur ces éprouvettes. L’anneau est ensuite rempli d’eau pour un volume
de 400 ml.
L’eau absorbée est mesurée par la quantité d’eau absorbée pendant 30
minutes : elle doit être inférieure ou égale à 60 g soit 1910 g/m².
La fréquence des essais doit être la même que celle définie dans
l’annexe 5 du règlement d’Application de la marque NF Plaques parement en plâtre NF 081.
4.6
Vis
• La date et l’heure de fabrication (jour – mois – année / heure : minute)
• Les indications relatives au mode d’emploi
4.82
Bande de renfort autocollante FERMACELL pour
plaques FERMACELL à bords amincis
4.821
Bande de renfort autocollante, grillagée, à base
de fibres de verre.
Caractéristiques
Qualité :
tissu de fibres de verre
Couleur :
blanc
Poids spécifique :
env. 60 g/m²
Epaisseur :
env. 220 μm
Dimensions des mailles :
env. 3 mm x 3 mm
Résistance à la rupture :
550 N/ 5 cm soit 11 N/mm
Stabilité dimensionnelle :
en longueur
en largeur
env. 3 %
env. 3 %
Vis FERMACELL 3,9 x 30 mm, 3,9 x 45 mm et 3,9 x 55 mm, auto foreuses, à tête cruciforme, protégées contre la corrosion par un traitement de
phosphatation, destinées à la fixation des plaques dans l’ossature, dans
les configurations respectives de parement simple, double ou triple.
Stable à l’eau, résistante aux intempéries, imputrescible
4.7
Largeur
Agrafes
Les plaques peuvent être agrafées sur l'ossature en bois ou sur elle mêmes. Utiliser une agrafeuse assez puissante pour faire pénétrer la tête de
l'agrafe d'environ 2 mm dans l'épaisseur de la plaque.
Agrafes en fil d’acier de :
• diamètres compris entre 1,4 et 1,9 mm :
• longueur variant de 18 à 55 mm suivant le nombre de plaques (simple,
double ou triple parement).
Montage
Longueur
FERMACELL BA 12.5 mm
sur FERMACELL BA 12.5 mm
21-22
Epaisseur
> 1,5
Bande papier pour plaques à bords amincis.
Bande de renfort en papier FERMACELL conforme à la norme EN
13963 :2005.
Résistance à la rupture :
5,239 N/mm
Stabilité dimensionnelle :
en longueur
< 0,1 %
1,2 %
Elle se présente sous forme de rouleau de :
Largeur
53 mm
Longueur 75 m
Poids 135 g/m²
Fixations sur ossature bois
Montage
Longueur
Epaisseur
FERMACELL BA 12.5 mm sur bois
> 35
> 1,4
Produit de traitement des joints
Enduit pour joint FERMACELL
Définition
Enduit de jointoiement pour plaque de plâtre en poudre de couleur beige
clair de type 3B, pour application manuelle et possédant un temps de
prise normal selon la norme NF EN 13963.
4.812
4.822
Conditionnement
Fixations plaques sur plaques
4.811
60 mm
Longueur 45 m
En largeur
Positionnement des agrafes :
4.81
Elle se présente sous la forme d’un rouleau de :
Caractéristiques
• dos compris entre 10 et 13 mm
4.8
Conditionnement
ou toute bande de renfort en papier de largeur env. 50 mm conforme à la
norme EN 13963.
5.
5.1
5.11
Mise en œuvre des cloisons et des contrecloisons
Hauteurs maximales d’emploi
Hauteurs maximales d’emploi des cloisons
Pour les hauteurs maximales d’emploi des ouvrages de cloison, on se
reportera au paragraphe 5.1 du dossier technique de l’Avis Technique
9/04-775.
Constituants
Enduit à base de plâtre et additifs
9/08-777
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
5
5.12
Hauteurs maximales d’emploi des doublages
(contre-cloisons)
Pour les hauteurs maximales d’emploi des ouvrages de doublage, on se
reportera au paragraphe 5.1.2 du dossier technique de l’Avis Technique
9/07-842.
5.2
Exposition aux chocs des cloisons et contrecloisons
Les cloisons et les contre cloisons «Système FERMACELL bords amincis»
ont un comportement satisfaisant aux chocs mous d’énergie 120 Joules
(cf. essais de chocs, chapitre B « résultats expérimentaux ». Elles peuvent être utilisées dans le cas A et B visés par la norme NF DTU 25.41
sans disposition complémentaire.
5.3
5.31
Mise en œuvre
Mise en œuvre de l’ossature métallique
On se reportera au paragraphe 5.2 du dossier technique de l’Avis Technique 9/04-775.
5.32
Mise en œuvre de l’ossature bois
Les lisses horizontales, rails métalliques ou montants bois, sont fixés tous
les 600 mm par pistoscellement ou chevillage suivant la nature du sol.
Les montants d’ossature bois sont mis en œuvre, en respectant un entr’axe ≤ 0,60 m:
• Par emboîtement dans les rails métalliques (longueur des montants
inférieure de 1 cm à la hauteur de la cloison)
• Par fixation mécanique (pointes ou équerres) dans les lisses en bois.
5.33
Mise en œuvre des plaques -
Les plaques fibres-plâtre FERMACELL ne sont jamais fixées sur les rails
horizontaux au sol et au plafond
Avant de la fixer mécaniquement à l’ossature (vis ou agrafes), positionner
la plaque en respectant un écartement de 10 à 15 mm par rapport au sol
et de 2 à 3 mm par rapport au plafond
Les plaques peuvent être posées, soit en alternant les joints au droit des
montants entre les 2 faces de la cloison, soit en positionnant les 2 joints
face à face au droit du même montant.
Les plaques FERMACELL sont posées bord à bord, et fixer mécaniquement
à l’ossature en respectant :
• une distance minimale de 12 mm entre les vis et le bord de la plaque,
dans le cas de montants métalliques ou bois (cf. fig. 1),
• une distance minimale de 10 mm entre les agrafes et le bord des
plaques, dans le cas de montants bois (cf. fig. 2).
Entr’axe des points de fixation : 250 mm
5.34
5.341
Traitement des joints
Préparation de l’enduit
Verser l’enduit sous forme de poudre dans un récipient contenant de
l’eau propre dans une proportion de 1 kg d’enduit pour 0,6 l d’eau.
Laisser reposer pendant 2 à 5 minutes.
Remuer de façon à obtenir un mélange homogène sans grumeaux.
Dans le cas d’un mélange trop liquide, ajouter à nouveau de l’enduit et
mélanger.
La consistance de l’enduit doit être telle que l’enduit doit demeurer en
place sur une spatule tenue verticalement.
L’enduit peut être travaillé pendant 35 minutes.
L’utilisation d’un malaxeur électrique peut néanmoins réduire cette durée
d’utilisation.
5.342
Préparation du support et conditions préalables
Avant d’appliquer l’enduit servant au traitement des joints et des points
de fixation, il faut impérativement s’assurer que les plaques de fibresgypse FERMACELL soient sèches.
Cette condition doit également être vérifiée dans les cas suivants :
• Après la mise en œuvre, dans les pièces où les ouvrages en plaques
FERMACELL ont été réalisés, d’une chape liquide, d’un enduit de ragréage ou d’une projection d’enduit,
• Après la mise en œuvre d’une chape en asphalte coulé, avec comme
condition supplémentaire, un complet refroidissement de la chape
avant les travaux d’application d’enduits.
5.343
Garnissage du joint
Le jointoiement est réalisé comme défini ci-après.
Les têtes de fixations (vis ou agrafes) positionnées en partie courante de
plaque doivent également être traitées par rebouchage à l’aide de l’enduit
pour joint FERMACELL.
6
5.3431
Cas de l’enduit associé à une bande grille de
verre autocollante FERMACELL (cf. fig. 3, fig.4
et fig. 5)
• Apposer tout d’abord une bande de renfort autocollante FERMACELL
pour plaques FERMACELL à bords amincis sur un joint de plaques, en
commençant par la partie haute du joint.
• Dérouler ensuite progressivement la bande vers le bas et en effectuant
avec les doigts une légère pression de façon à ce que la bande adhère
correctement aux plaques. Veiller, lors de cette opération, à ce que
l’axe de la bande coïncide avec l’axe du joint. Si tel n’est pas le cas,
décoller légèrement la bande afin de pouvoir la repositionner de nouveau correctement.
• Appliquer l’enduit pour joint au travers les mailles de la bande de
renfort jusqu’en fond du joint. Afin d’assurer le parfait et complet remplissage du fond de joint, appliquer l’enduit en maintenant la spatule
en position inclinée et en positionnant la lame de la spatule parallèlement au joint à traiter, tout en exerçant une pression. Terminer
l’application de la première couche d’enduit de façon à araser au niveau du parement des plaques,
• laisser sécher la première couche d’enduit (au minimum 2 heures si les
conditions d’hygrométrie et de température du chantier sont optimales),
• Appliquer une seconde passe d’enduit, en la laissant déborder de quelques centimètres au-delà de l’aminci, de façon à lisser définitivement
les joints entre plaques.
L’application de la bande de renfort autocollante à base de fibres de verre
FERMACELL n’est autorisée que pour le traitement des joints entre plaques FERMACELL en parties courantes.
Ces bandes de renfort autocollantes ne doivent pas être employées pour
la réalisation des joints périphériques d’ouvrages (liaisons entre plaques
FERMACELL et éléments d’autre nature).
5.3432
Cas de l’enduit FERMACELL associé à une bande
papier.
Il est également possible d’utiliser les bandes de renfort en papier du
commerce spécifiquement destinées à la construction sèche et dont la
largeur est d’environ 50 mm.
Pour cela,
• appliquer tout d’abord une première passe d’enduit en prenant soin de
remplir largement jusqu’en fond de joint formé par les bords amincis,
repérer l’axe du joint,
• placer la bande de renfort en papier sur cette première couche d’enduit
en positionnant l’axe de la bande avec l’axe du joint,
• serrer la bande afin d’éliminer l’excédent d’enduit sans toutefois trop
appuyer en faisant glisser verticalement la spatule en position inclinée,
le long de la bande, et terminer l’application de la première couche
d’enduit de façon à araser au niveau du parement des plaques,
• laisser sécher la première couche d’enduit (au minimum 2 heures si les
conditions d’hygrométrie et de température du chantier sont optimales),
• appliquer une seconde couche d’enduit en la laissant déborder de
quelques centimètres au-delà de l’aminci, de façon à lisser définitivement les joints entre plaques.
5.3433
Enduit de surfaçage
Dans le cas d’une finition par peinture nécessitant un surfaçage général
(cas d’une peinture brillante, par exemple)), il faut préalablement à
l’application de l’enduit de surfaçage FERMACELL :
• poncer à l’aide d’un papier de verre (Indice 60), les éventuelles irrégularités une fois que l’enduit de traitement des joints et des points de
fixation a durci,
• dépoussiérer soigneusement avant d’appliquer l’enduit de surfaçage.
Ces opérations consistant à la préparation du support sont à la charge de
l’entreprise effectuant les travaux de finitions.
5.344
Cas particulier des joints horizontaux
Lors de la réalisation de cloisons à parement simple et dans le cas
d’utilisation de plaques dont la longueur est inférieure à celle de
l’ouvrage, il convient de traiter les joints de plaques horizontaux comme
décrit ci-après :
• Joint horizontal avec bords droits (cas des plaques à bords amincis sur
2 côtés)
Lorsque les bords horizontaux des plaques présentent des bords droits,
réaliser les joints à l’aide de la colle pour joints FERMACELL.
Se reporter au paragraphe 5.6 du dossier technique de l’Avis Technique
CSTB n° 9/04-775
• Joint horizontal avec bords amincis (cas des plaques à bords amincis
sur 4 côtés)
Lorsque les bords horizontaux des plaques présentent des bords amincis, mettre en œuvre une ossature horizontale permettant la fixation
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
9/08-777
mécanique des plaques et la réalisation des joints comme précédemment décrit dans ce document pour les joints verticaux au droit des
montants d’ossature.
Pour cela utiliser un profilé métallique (montant) dont les extrémités
seront grugées et rabattues et le fixer mécaniquement par vissage sur
les montants verticaux (cf. fig.6)
Dans les deux cas, le croisement des joints (rencontre en un point de 4
coins de plaques) n’est pas autorisé (cf. fig. 7).
5.345
Cas d’une cloison ou d’une contre-cloison à
parement double ou triple
B. Résultats expérimentaux
1.
Sur les systèmes de traitement de joint
Les systèmes de traitement des joints entre plaques FERMACELL à bords
amincis ont fait l’objet d’essais et du rapport EEM 08 26014925/A et B du
CSTB. Ils sont résumés ci-après.
1.1
Essais sur le système enduit pour joint
FERMACELL associé à une bande à joint
• soit par des plaques à bords droits sans traitement des joints à la colle,
1.11
• soit par des plaques à bords amincis (2 ou 4 côtés) sans traitement des
joints par application de bande de renfort et d’enduit. (cf. fig. 8 et fig.
9).
Enduit Fermacell + bande grille de verre
adhésive
Mode de conservation :
Lors de la réalisation de cloisons à parement double, la première peau est
constituée :
La seconde peau peut alors être fixée par agrafage dans la plaque du
premier parement. Les joints entre les plaques du premier et du second
parement sont décalés d’au moins 200 mm.
Lors de la réalisation de cloisons à parement triple, on utilise soit des
plaques à bords droits, soit des plaques à bords amincis dont on ne traitera pas les joints pour les première et seconde peaux.
Dans les deux cas, seuls les joints de plaques de la dernière peau sont
traités suivant l’une ou l’autre des techniques de réalisation de joint
décrites au paragraphe 5.3.3.
Le rebouchage des fixations en partie courante de la dernière peau est
réalisé à l’aide de l’enduit pour joint FERMACELL.
5.4
Réalisation des points singuliers
Pour le traitement des points singuliers, se reporter au paragraphe 6 du
dossier technique de l’Avis Technique CSTB n° 9/04-775.
5.41
Liaison plaque et gros œuvre
D’une façon générale, les liaisons périphériques entre plaques
FERMACELL et le gros œuvre ou un matériau d’autre nature sont réalisées
par application d’une bande de renfort en papier telle que définie au
paragraphe 4.722 associée à de l’enduit pour joint FERMACELL.
L’application est effectuée conformément à ce qui est décrit au paragraphe 5.2232 en prenant soin au préalable de plier la bande de renfort en
papier.
Dans le cas où les plaques venant en jonction avec le gros œuvre ne
présentent que des bords droits issus de découpes, le traitement des
joints périphériques peut être également réalisé tel que décrit au paragraphe 6.1 du dossier technique de l’Avis Technique 9/04-775.
En aucun cas, le traitement des joints périphériques ne doit être réalisé
avec les bandes de renfort autocollantes FERMACELL, dont l’usage est
uniquement le traitement des joints entre plaques FERMACELL en parties
courantes.
5.42
Joint de fractionnement
Pour la réalisation d’un joint de fractionnement, découper les bords de
plaques, si nécessaire, de façon à obtenir une plaque présentant un bord
droit. Découper également une bande de plaque FERMACELL qui servira à
réaliser le fond de joint et fixer cette bande de plaque à l’aide de vis ou
d’agrafes au dos de la plaque qui constituera le parement (cf. fig. 10).
La distance entre 2 joints de fractionnement des ouvrages FERMACELL
est au maximum de 10 m. En outre, un joint de fractionnement doit être
réalisé dès que l’on rencontre un joint de dilatation du gros œuvre.
5.5
Cas particulier des cloisons en surplomb
• Les cloisons distributives FERMACELL sans dispositif nécessaire (feuillard) peuvent être utilisées pour réaliser des cloisons en surplomb, les
dispositions de mise en œuvre des ossatures sont celles définies dans
l’article 6.3.12.5 la norme NF DTU 25.41 P1-1.
- Après 7 jours de séchage
Charge à la rupture - mini –maxi – moyenne : 50,18 - 67,18 57,60 (daN)
Flèche à la rupture correspondant à charge mini – maxi – moyenne :
6,7 - 7,9 – 7,1 (mm)
- Après 7 jours de séchage réhumidification + séchage 30 minutes
Charge à la rupture - mini –maxi – moyenne : 52,82 - 61,88 57,02 (daN)
Flèche à la rupture correspondant à charge mini – maxi – moyenne :
7,2 - 8,2 – 7,6 (mm)
- Après 7 jours + réhumidification + séchage 7 jours
Charge à la rupture - mini –maxi – moyenne : 58,05 – 63,67 –
61,26 (daN)
Flèche à la rupture correspondant à charge mini – maxi – moyenne :
6,7 - 7,9 – 7,1 (mm)
- Après Stabilisation à (20±2)°C et (95±5)%HR *
Charge à la rupture - mini –maxi – moyenne : 49,89
52,46 (daN)
- 55,75 –
Flèche à la rupture correspondant à charge mini – maxi – moyenne :
5,5 - 7,3 – 6,6 (mm)
*Remarque : la prise en eau des maquettes lors de la stabilisation à
(20±2)°C et (95±5)%HR est de l’ordre de 0,8%.
Mode de rupture : Rupture joint, à l’essai après 7 jours + réhumidification
+ séchage 7 jours : 3 Décollements bande + rupture joint
1.12
Enduit Fermacell + bande papier
Mode de conservation :
- Après 7 jours de séchage
Charge à la rupture - mini –maxi – moyenne : 29,44 - 38,94 36,19 (daN)
Flèche à la rupture correspondant à charge mini – maxi – moyenne :
3,8 - 0,9 – 1,5 (mm)
- Après 7 jours de séchage réhumidification + séchage 30 minutes
Charge à la rupture - mini –maxi – moyenne : 23,45 - 29,46 25,54 (daN)
Flèche à la rupture correspondant à charge mini – maxi – moyenne :
0,8 - 4,1 – 3,3 (mm)
- Après 7 jours + réhumidification + séchage 7 jours
Charge à la rupture - mini –maxi – moyenne : 33,35 - 43,21 38,11 (daN)
Flèche à la rupture correspondant à charge mini – maxi – moyenne :
3,5 -1,1 – 2,6 (mm)
- Après Stabilisation à (20±2)°C et (95±5)%HR*
Charge à la rupture - mini –maxi – moyenne : 29,35 – 31,10 –
29,87 (daN)
Flèche à la rupture correspondant à charge mini – maxi – moyenne :
3,6 - 0,9 – 2,8 (mm)
*Remarque : la prise en eau des maquettes lors de la stabilisation à
(20±2)°C et (95±5)%HR est de l’ordre de 0,8%.
Mode de rupture : Rupture joint
9/08-777
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
7
2.
Résistance aux chocs sur cloison et
doublage
2.1
Cloison distributive FERMACELL 73/48 avec
plaques à bords amincis
Les plaques et la cloison FERMACELL 73/48 avec plaques à bords
amincis ont fait l’objet d’un essai – rapport d’essais CSTB n° EEM 08
26014925/A, dont les résultats sont résumés ci-après :
Hauteur : 3,00 m– longueur : 4,20 m – plaque à bords amincis
d’épaisseur 12,5 mm – montant 48/35 – entr’axe 0,60 – traitement
des joints réalisés avec de l’enduit pour joint FERMACELL associé à la
bande de renfort autocollante FERMACELL pour plaques à bords amincis.
Résistance aux chocs de corps mous sac de 50 kg
Point de chocs n°1 – sur montant, milieu de plaque côté chocs
et sur un joint côté opposé aux chocs
Energie
de choc
(joules)
60
90
120
240
•
Déplacement (mm)
Observations
maximaux
résiduels
13,6/-4,7
0,0
17,2/-7,0
0,0
18,0/-8,0
0,1
22,5/-10,4
0,0
22,6/-12,4
-1,0
23,0/-11,8
-0,2
27,9/-13,4
0,0
28,1/-13,2
0,0
28,6/-14,8
0,0
*
*
35,4/-11,7
0,7
36,5/-11,9
0,0
Pas de
dégradation
visible
Pas de
dégradation
visible
Pas de
dégradation
visible
Pas de
dégradation
visible
Pas de mesure enregistrée
Point de chocs n°2 – sur joint et montant côté chocs et milieu
de plaque et montant côté opposé aux chocs
Energie
de choc
(joules)
60
90
Déplacement (mm)
maximaux
résiduels
16/-5
0,0
*
*
*
*
24,8/-7,5
0,0
25,7/-7,1
0,0
26,8/-7,8
0,0
31,2/-7,9
0,6
31,5/-8,0
0,7
31,9/-8,4
0,7
120
Observations
Pas de
dégradation
visible
Pas de
dégradation
visible
Microfissuration
superficielle de
l’enduit
Pas d’évolution
de la
microfissuration
Pas d’évolution
de la
microfissuration
38,0/-11,9
0,2
38,2/-12,1
0,2
36,8/-12,4
0,4
240
Extension de la
microfissuration
Ouverture de la
microfissuration
sans extension
en longueur
Ouverture de la
microfissuration
sans extension
en longueur
* Pas de mesure enregistrée
8
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
9/08-777
Point de chocs n°3 – milieu de plaque hors montants
Energie de
choc (joules)
60
90
120
240
Déplacement (mm)
Observations
maximaux
résiduels
17,0/-6,3
-0,6
18,8/-8,3
-0,7
19,1/-8,6
-0,8
20,2/-8,7
-0,4
Pas de dégradation visible
Pas de dégradation visible
20,5/-9,3
-0,5
Pas de mesures
Pas de mesures
26,0/-11,7
0,1
27,1/-11,4
0,2
27,4/-12,6
0,3
33,8/-12,8
0,3
Rupture verticale de la plaque au niveau du choc
36,3/-13,7
2,5
Extension de la rupture précédente
-
-
Arrêt des essais
-
-
Rupture de la plaque côté choc et fissuration de la
plaque côté opposé au choc – pas de chute
d’élément
400
Pas de dégradation visible
Résistance aux chocs de corps durs
Diamètre de l’empreinte (mm) laissée par une bille de 500 g à une énergie de :
• 2,5 joules : 10 (+0, -1)
• Martinet baronnie (3 joules) : 11 (+1,-1)
2.2
Doublage FERMACELL en contre-cloison
Les plaques et le doublage en contre-cloison FERMACELL avec plaques à bords amincis ont fait l’objet d’un essai – rapport d’essais CSTB n° EEM 08
26014925/B, dont les résultats sont résumés ci-après :
Hauteur : 2,55 m – longueur : 3,00 m – plaque à bords amincis d’épaisseur 12,5 mm – montant 48/50 – entr’axe 0,60 – traitement des joints réalisés
avec de l’enduit pour joint FERMACELL associé à la bande de renfort autocollante FERMACELL pour plaques à bords amincis.
Résistance aux chocs de corps mous - Sac de 50 kg:
Point de chocs n°1 – sur montant, milieu de plaque
Energie de
choc (joules)
Déplacement (mm)
Observations
maximaux
résiduels
60
-
-1,5
Pas de dégradation visible
90
-
-0,4
Pas de dégradation visible
-
Pas de mesures
-
Pas de mesures
-
Pas de mesures
120
Pas de dégradation visible
Point de chocs n°2 – sur joint et sur montant
Energie de
choc (joules)
Déplacement (mm)
maximaux
Observations
résiduels
60
-
-0,4
Pas de dégradation visible
90
-
Pas de mesure
Pas de dégradation visible
-
-2,4
-
-3,2
-
-3,2
-
-
120
240
Pas de dégradation visible
Rupture verticale au niveau du joint et rupture
horizontale de la plaque au niveau du choc
Point de chocs n°3 – milieu de plaque hors montants
Energie de
choc (joules)
120
240
9/08-777
Déplacement (mm)
Observations
maximaux
résiduels
-
-2,4
-
-2,8
-
-3,8
-
-
Pas de dégradation visible
Rupture de la plaque au niveau de la zone de
choc – pas de chute d’éléments
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
9
Réaction au feu
Résistance aux chocs de corps durs
Diamètre de l’empreinte (mm) laissée par une bille de 500 g à une
énergie de :
• 2,5 joules : 10 (+0, -1)
Les plaques FERMACELL sont classées A2-s1-d0 (P.V iBMP MPA
3029/3264), ce qui par équivalence, telle que définie dans l’arrêté du
21 novembre 2002 correspond à une classification des matériaux de
construction de classe M0 selon l’arrêté du 30 juin 1983 modifié.
L’enduit pour joint FERMACELL a fait l’objet de rapports d’essai de
classement au feu n° 230005593-1 et 230005593-2 du MPA de Erwitte
(Nordrhein-Westfalen). Il est classé A1 conformément à la norme EN
13501-1.
• Martinet baronnie (3 joules) : 11 (+1,-1)
Résistance au feu
Dénomination
Epaisseur (mm)
Remplissage
Nombre de plaques FERMACELL
(épaisseur/densité en mm)
Référence P.V
Classement
FC 73/48 BA
12,5 – 1 plaque par face
sans
Efectis 07-U-067 ext 07/4
EI 30
FC 73/48 BA
12,5 – 1 plaque par face
Laine de roche (40/35)
Efectis 07-U-068
E90 I60
FC 95/70 BA
12,5 – 1 plaque par face
Laine de roche (60/35)
Efectis 07-U-068
E90 I60
FC 115/90 BA
12,5 – 1 plaque par face
Laine de roche (80/35)
Efectis 07-U-068
E90 I60
FC 98/48 BA
12,5 – 2 plaques par face
Laine de roche (50/40)
Efectis 08-A-252
EI 120
FC 120/70 BA
12,5 – 2 plaques par face
Laine de roche (70/40)
Efectis 08-A-252
EI 120
FC 140/90 BA
12,5 – 2 plaques par face
Laine de roche (90/40)
Efectis 08-A-252
EI 120
C. Références
Le procédé de cloison de distribution et de doublage (contre-cloison) FERMACELL avec plaques à bords amincis et traitement des joints par bande
renforcée et enduit plâtre a fait l’objet de plusieurs milliers de m² en France, parmi lesquelles on peut citer :
Hôpital BICHAT – service des urgences – Paris 75018.
10
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
9/08-777
Figures du Dossier Technique
Figure 1 : cloison à ossature métallique et parement simple – distance minimale, depuis le bord des plaques, des points de fixation.
Figure 2 : cloison à ossature bois et parement simple – distance minimale, depuis le bord des plaques, des points de fixation.
Figure 3 : plaques posées bords à bords.
9/08-777
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
11
Figure 4 : Application de la bande de renfort autocollante FERMACELL.
Figure 5 : application de l’enduit pour joint FERMACELL en 2 passes successives.
Figure 6 : Pose d’une traverse pour traitement d’un joint horizontal (plaques BA – cloison à parement simple
Légende :
1- Rail
2- Montant
3- Montant formant traverse (extrémités grugées et rabattues)
12
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
9/08-777
Figure 7 : décalage des plaques du parement
A
c
A
B
d
f
B g
Figure 8 : cloison à parement double – premier parement avec plaques à bords droits
A
A
C
c
e
f
C g
Figure 9 : cloison à parement double – premier parement avec plaques à bords amincis
Légende des figures 7 et 8
A – joints bords amincis traités avec enduit pour joint et bande de renfort
B - joints bords droits (plaques posées bords à bords)
C- joints bords amincis traités sans enduit et bande (plaques posées bords à bords)
1- plaques du second parement
2 – plaques du premier parement
4 – isolant type laine minérale disposé dans l’épaisseur de l’ossature
5 – montant de l’ossature métallique
9/08-777
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
13
Figure 10 : Joints de dilatation d’une cloison à parement simple (schéma du haut) et à parement double (schéma du bas).
14
Remplacé le : 04/10/2011 par le n° 9/11-943
9/08-777
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising