QCommander
QCommander
CONTENU
I. Introduction
II. SetUp
Principes Généraux
La Face Avant
La Face Arrière
Codes de Passe
Noms de Canaux
Boutons - Poussoirs, Touches, Modes de Fonctionnement
Projecteurs Asservis, Installation, Adresses de Départ
Groupes
Types de Canaux - HTP, LTP, PERM - Dim, Switch, Snap
Inversion d’un Canal, DBO/NoDBO
Patch - L’Input Extender
Comms. - RS232, MIDI
20
22
Détection Automatique d’Erreurs
Miroirs - Fondus 16-bit, Blocage des Axes
Scènes, Autres Types d’Eclairage. Canaux
Scènes, Autres Types d’Eclairage. Groupes
Scènes, Autres Types d’Eclairage. Attributs
Scènes, Copiage/Effacement de Mémoires
Séquences (Chasers)
Boutons de Sortie
Règles de Priorité des Boutons de Sortie
Effacement du Contenu d’un Bouton de Sortie
Shows - Programmation en Temps Réel
Notes sur les Shows
24
30
31
32
34
35
36
38
40
42
44
46
47
49
50
52
IV. Run Mode
Find - Repérage des Effets sous les Boutons de Sortie
View - Visualisation du Contenu d’un Bouton de Sortie
Levels - Visualisation de l’Activité des Canaux
Capture - Le Capture Instantané
Adjust - Réglage des Effets en Cours
Live - Contrôle en Live des Projecteurs Asservis
54
56
58
60
62
64
V. Carte Mémoire
Spécification, Formatage
Copiage des Données
Sous-menu Système, Actualisation du Système Opératoire/
Bibliothèque de Projecteurs
Effacement de Mémoires
Options de Configuration de Système
66
67
68
MIDI
Prises de Connection
Bibliothèque de Projecteurs
72
74
76
Assistance
Conformité
78
79
III. Programmation
VI. Appendices
Scènes - Projecteurs Asservis
SavePalet
Transparence, Overlay (Superimposition)
1
2
4
6
8
10
12
14
16
69
70
PRINCIPES GENERAUX
La QCommander est un contrôleur conçu pour piloter la majorité des modèles des projecteurs
asservis et d’autres types d’éclairages qu’on trouve de nos jours dans le secteur des spectacles. Elle a les capacités suivantes.
256 canaux de sorties DMX
512 scènes
64 séquences (chasers) de 64 pas
16 groupes
16 projecteurs asservis
29 canaux (max.) chaque projecteur
8 shows de 500 évènements
64 boutons de sortie
16 canaux d’entrée analogique
SetUp
Avant de construire les programmes il sera nécessaire de configurer la QCommander par rapport à l’éclairage installé et des préférences de l’utilisateur. Voir la section ll, SetUp.
Structure des Menus
L’interface de programmation est un afficheur LCD illuminé qui affiche les menus multi-niveaux.
Toutes les options valables apparaissent comme etiquettes aus huit softkeys (boutons poussoirs) au dessus et au dessous de l’afficheur. Vous confirmez une sélection en appuyant sur le
bouton à droite STORE/YES et vous annulez une sélection en appuyant sur le bouton
ESCAPE/NO à gauche. Voir le tableau au début de ce mode d’emploi pour une sommaire de la
structure des menus.
Fixtures (Projecteurs Robotisés)
Il est nécessaire de définir ici ce qui nous comprenons par le terme projecteur asservi. C’est un
projecteur aux canaux multiples et dont la personalité est contenue dans la mémoire de la
QCommander. La QCommander peut piloter 16 tels projecteurs d’une adresse de départ DMX
différente et avec d’une personalité différente. Plusieurs projecteurs identiques peuvent être
assignés à une seule adresse et puis ils comptent comme un des 16.
Personalités des Projecteurs
Quand vous travaillez avec des projecteurs intélligents vous devez les configurer par rapport au
logiciel, afin que la Commander reconnaisse les personalités, les adresses de départ et de
quels poussoirs on se sert pour les rappeler durant la programmation. Une bibliothèque de projecteurs est installée dans la QCommander.
Scènes et Séquences
La structure de programmation fonctionne ainsi. Un nombre de projecteurs est programmé
dans une scène. Les scènes sont enchaînées dans une séquence est puis un ou plusieurs
séquences sont assignés à un poussoir ou à une touche de sortie d’où vous pouvez les
restituer pour les faire sortir.
Autres Types d’Eclairage
Vous pouvez également construire des scènes d’éclairage générique. Vous pouvez les rappeler en appuyant sur les boutons/touches de sortie ou les combiner en séquences avant de les
assigner. Comme alternative une scène peut être
1
QCommander
configurée comme une zone défilante. Après avoir choisi les canaux, on y assigne un modèle de chaser. On peut aussi
configurer une scène en sound-to-light ( réponse à fréquence musical).
Looks
Une combinaison d’effets en cours peut être captée dans un LOOK. Un LOOK est assigné à un bouton de sortie.
Shows
Vous pouvez programmer huit SHOWs. Un SHOW est une séquence chronométrée de pressions de boutons de sortie.
Chaque pression peut rappeler des scènes, des zones, des séquences, des looks et des canaux individuels. Un SHOW
est programmé en temps réel par la mémorisation de la séquence de pressions de boutons. Comme alternative vous
pouvez taper un temps de commencement et une durée pour chaque effet dans le show.
Carte Mémoire
La QCommander est munie d’une fente de carte mémoire PCMCIA. Vous pouvez sauvegarder toute votre programmation sur une carte. De l’autre côté vous pouvez charger le contenu d’une carte dans la QCommander. De nouvelles versions du système opératoire peuvent être chargées et aussi de nouveaux personalités de projecteurs.
DISPOSITION DES FONCTIONS - FACE AVANT
Afficheur et Softkeys, boutons ESCAPE/NO et STORE/YES
Ceci est le coeur de l’interface de programmation. Les huit poussoirs en haut et en bas de l’afficheur changent leur fonction selon la tâche à être exécuté. L’afficheur indique la fonction actuelle de chaque softkey. Le poussoir STORE/YES
confirme une sélection; le poussoir ESCAPE/NO annule une opération.
2
Clavier Alpha/Numerique
Tout objet de programmation peut être nommé. Vous utilisez ce clavier pour taper les noms
dans l’afficheur. Lors de la programmation de scènes vous choisissez les attributs des projecteurs
robotisés au moyen de ce clavier. Quoique vous puissiez vous servir du trackball pour entrer
une valeur numérique, vous pouvez également l’entrer au moyen de ce clavier.
Boutons Poussoirs
Il y a 16 boutons poussoirs illuminés. Durant la programmation ils représentent les 16 projecteurs robotisés qui la QCommander peut piloter. De la même façon vous pouvez les programmer
également pour contenir groupes de canaux et puis vous pouvez incluire ces groupes dans une
scène sans vous falloir sélectionner chaque canal individuellement..
Les boutons servent aussi pour sortir les effets programmés. Dans ce contexte vous pouvez les
configurer en mode maintenu, fugitif, swap ou solo.
Touches
Il y a 16 touches illuminées. Vous pouvez les configurer en mode maintenu, fugitif, swap ou
solo. Elles servent aussi pour sortir les effets programmés
Boutons Sélection de Pages
Il y a deux pages de boutons poussoirs et deux pages de touches. Le nombre réel est en effet
doublés jusqu’à 64 boutons virtuels.
Trackball
Vous utilisez le trackball durant la programmation pour l’entrée des niveaux. Quant à la
programmation des miroirs il fonctionne dans les deux sens, horizontal et vertical. Pour tous les
autres attributs il fonctionne seulement en sens vertical. Durant l’opération de la fonction LIVE
en RUN MODE l’attribut choisi du projecteur devient dynamique sur le trackball.
Master
Le potentiomètre master règle le niveau général de tous les canaux configurés comme canaux
dimmer (gradateurs) ou shutter sans reférence à leur situation HTP/LTP. Les canaux non configurés comme dimmer ne répondent pas au niveau du Master. Le niveau de sortie d’un canal
assujetti est multiplié par le niveau du master. En mode RUN vous verrez une ligne de *** qui
indique le niveau du master.
Interrupteur Blackout
L’opération du sélecteur produit un noir total instantané dans les canaux configurés comme
canaux dimmer (gradateurs) ou shutter sans reférence à leur situation HTP/LTP. Si vous l’utilisez en
conjonction avec le poussoir 0 sur le clavier alphanumérique, TOUS les canaux se rendent à
zéro et tous les boutons de sorties en marche sont annulés. En mode RUN un noir total est
indiqué par le mot ‘Blackout’ au dessus de la ligne de *** qui montre le niveau du master.
Prise de Pied de Lampe
Cette prise fournit une tension pour une lampe. Nous vous proposons le Littlite, série G avec
lampe type 1815.
3
QCommander
DISPOSITION DES FONCTIONS - FACE ARRIERE
Entrée Tension
La disposition des broches est montrée sur la face arrière de l’appareil et aussi dans la section VI de ce mode d’emploi.
Utilisez exclusivement une alimentation (PSU) LightProcessor QRange.
Fente de Carte
Utilisez une carte PCMCIA type 1, 512Kb SRAM. Voir la Section V. pour les fonctions de carte.
Vous pouvez l’utilisez pour:(a) Actualisation du système opératoire
(b) Chargement des personalités des projecteurs robotisés
(c) Sauvegarde et chargement de programmation.
Sortie DMX
La fiche DMX est du type XLR à 5 broches dans la configuration USITT DMX1990.
Entrée de Contrôle Auxiliaire
Voyez la face arrière de l’appareil et la section VI de ce mode d’emploi pour la disposition des broches. Cette prise permet le branchement d’un jeu d’orgues supplémentaire d’entrée, par exemple le QCommander Input Extender.
4
Entrée Audio
Vous pouvez faire défiler les séquences et les zones en fonction audio, ou par le microphone
interne ou par l’entrée audio. L’insertion d’une fiche dans la prise débranche le microphone
interne. Vous pouvez en outre programmer une scène pour répondre à sound-to-light (signal
musical).
Potentiomètre de Réglage de Contraste de l’Afficheur
Ce réglage vous est disponible pour compenser les angles de vue et les niveaux différents d’éclairage général.
MIDI
La stratégie MIDI est que les boutons de sortie répondent aux messages note on et note off reçu
d’un autre appareil MIDI. Vous pouvez configurer la QCommander pour transmettre elle-même
les message note on/note off qui correspondent à des pressions de boutons.
RS232
Pas encore mise en marche.
Avant l’utilisation il y a quelques fonctions que vous devez configurer.
Quand vous allumez le QCommander, le premier affichage après l’accueil vus montre quelques
options et entre elles se trouve SetUp (configuration). Vous pouvez y accéder du RUN MODE
(mode de sortie) en appuyant sur ESCAPE.
5
QCommander
Avant l’utilisation de la QCommander il y a quelques fonctions que vous devez configurer.
Quand vous allumez la QCommander, le premier affichage après l’acceuil vous offre quatre choix et entre eux se trouve
SetUp (configuration). Vous pouvez y accéder du RUN MODE (mode de restitution) en appuyant sur ESCAPE.
!!! Toutes ces séquences d’instructions commencent du même affichage. Si vous êtes en RUN MODE, appuyez sur
ESCAPE pour y arriver.
1. Appuyez sur SetUp
2. Il vous faut connaitre le code de passe
actuel pour accéder au menu.
5. Sélectionnez le menu à protéger. Vous
6. Entrez le code de passe ACTUEL, en
pouvez choisir un code différent pour chaque
menu.
utilisant le clavier numérique comme dans le
pas no. 3.
Il y a possible trois codes de passe différents. Si vous allez les oublier, écrivez-les et
gardez-les sauf! Ni le chargement d’un nouveau système opératoire ni l’annulation de
toutes les mémoires n’a aucun effet sur les codes de passe.
6
TIP!
SETUP CODES DE PASSE
Vous pouvez protéger le menu Prog/Edit, le menu SetUp et le menu Card. Le code de passe
pour le menu SetUp est le maître et a un accès global. Lorsque vous recevez votre
QCommander, elle aura installé le code de passe 0000 sur tous les menus. Tout autre code
invoque le système de sécurité. Vous pouvez annuler ce système en rétablissant le code
0000.
4. Vous avez accès au menu SetUp.
Appuyez sur PsWd.
3. Utilisez le clavier
•Appuyez sur SetUp
•Tapez le code actuel
numérique pour entrer le
code actuel à quatre
chiffres. Appuyez sur
STORE.
•Appuyez sur Pswd
•Sélectionnez le menu à
protéger
•Tapez le code actuel
•Tapez le nouveau code
7. Tapez le code nouveau, en utilisant le clavier numérique
comme dans le pas no. 3
.
Vous avez bouclé jusqu’au pas no. 5. Ou protégez un autre menu
ou appuyez sur ESCAPE pour vous retourner un niveau.
7
QCommander
SETUP - NOMS DE CANAUX
Pour facilité de référence vous pouvez nommer chaque canal. Vous le faites de la manière suivante.
1. Appuyer sur SetUp. Entrer le code de
2. Appuyer sur ChnName
passe du menu SetUp, si demandé.
4. Ou appuyez sur STORE pour confirmer le
nom actuel ou tapez un nouveau nom.
NOTE: Les canaux utilisés par les projecteurs
asservis sont nommés automatiquement par
la procédure SetUp Projecteurs. Vous ne pouvez pas les éditer ou les changer.
5. Utilisez le clavier numérique pour entrer un
nouveau nom ou pour éditer le nom actuel.
Quand vous avez terminé, appuyez sur YES.
Vous avez bouclé jusqu’ au pas no. 3. Vous
pouvez nommer un autre canal ou appuyer sur
ESC pour retourner par les niveaux de menus.
Quand vous faites le setup des projecteurs asservis (fixtures), leurs canaux sont nommés automatiquement et prennent la priorité sur n’importe quels noms actuels. Vous êtes
donc conseillé de faire tout d’abord le setup des projecteurs.
8
TIP!
3. Défilez la liste des canaux, en utilisant les
boutons UP (haut) et DN (bas). Appuyez sur
STORE pour sélectionner le canal marqué <.
•Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur ChnName
•Passez au canal désiré
et appuyez sur STORE
•Tapez un nom
•Appuyez sur STORE
9
QCommander
SET UP BOUTONS DE SORTIE
Les boutons poussoirs et les touches peuvent être configurés selon les options suivantes. Les deux
types de boutons sont groupés gauche et droite sur chacune des deux pages disponibles.
1. Appuyez sur SetUp. Tapez le code de
2. Appuyez sur Keys
passe, si demandé.
Notez les abbréviations suivantes pour les groupes de boutons de sortie différents.
PBL1 =
Boutons poussoirs, page 1, gauche
PBL2
=
Boutons poussoirs, page 2, gauche
PBR1
=
Boutons poussoirs, page 1, droite
PBR2
=
Boutons poussoirs, page 2, droite
TKL1
=
Touches, page 1, gauche
TKL2
=
Touches, page 2, gauche
TKR1
=
Touches, page 1, droite
TKR2
=
Touches, page 2, droite
Le suivant indique les modes de fonctionnement disponibles. Notez que toute sélection
s’applique seulement au groupe choisi, sauf où le choix soit global.
10
3. Sélectionner un groupe à configurer.
Appuyez plusieurs fois sur un poussoir pour
passer par la gamme d’options. Répétez la
procédure pour les autres groupes. Appuyez
sur STORE pour passer au pas no. 2. Voyez
en bas pour une explication des options.
•Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur Keys
•Sélectionnez un
groupe à configurer
•Sélectionnez le
mode de
fonctionnement
Latch and Add - Mode maintenu. Tous les boutons dans le groupe peuvent être actifs au
même temps.
Flash and Add - Mode fugitif. Tous les boutons dans le groupe peuvent être actifs au même
temps.
Latch and Swap - Mode maintenu. Un seul bouton dans le groupe peut être actif à la fois.
L’activation d’un deuxième éteindra le premier.
Flash and Swap - Mode fugitif. Un seul bouton dans le groupe peut être actif à la fois.
L’activation d’un deuxième éteindra le premier.
Latch and Solo, Global - Mode maintenu. Un bouton solo n’a aucun effet sur les boutons
déjà allumés. Quand un bouton solo est allumé, tous les autres boutons sont immobilisés
jusqu’à ce que le bouton solo soit lâché.
Flash and Solo, Global - Mode fugitif. Un bouton solo n’a aucun effet sur les boutons déjà
allumés. Quand un bouton solo est allumé, tous les autres boutons sont immobilisés jusqu’à
11
QCommander
SETUP PROJECTEURS
La QCommander contient une biblitothèque des personalités d’un grand nombre de projecteurs
asservis. Avant de programmer vos projecteurs vous devez assigner à chacun une personalité et une
adresse de départ DMX.
1. Appuyez sur SetUp et tapez le code de
passe, si demandé.
2. Appuyer sur Fixts. La QCommander peut
piloter 16 projecteurs. Ils apparaissent dans
l’afficheur numérotés 01-16 et au début n’ont
pas de personalité, fait indiqué par le mot
UNASSIGNED. Vous allez sélectionner une
personalité pour chacun..
4. Défilez par la liste jusqu’à la personalité
désirée et appuyez sur STORE.
5. La QCommander vous propose
automatiquement une adresse de départ
DMX. Appuyez sur STORE pour l’accepter ou
utilisez le trackball ou le clavier numérique
pour choisir une adresse différente. Appuyez
sur STORE.
Vous avez bouclé au pas no. 3. Répétez les
pas 3. à 5.. Pour assigner un autre projecteur
ou appuyez sur ESC pour vous retourner par
les niveaux de menus.
12
TIP!
Durant la programmation des miroirs vous pouvez facilement vous confondre quand il y
a, par exemple, un nombre de projecteurs en différentes positions, horizontales, verticales, quelques uns à gauche, quelques uns à droite, quelques uns renversés. La
QCommander vous aide: vous
pouvez renverser le fonctionnement des attributs miroir X (PAN) et miroir Y (TILT) des
3. Défilez par la liste au numéro du projecteur
que vous voulez assigner et appuyez sur
ASSIGN. Vous ne pouvez pas assigner un
projecteur déjà assigné. Il vous faut annuler la
sélection précédente au moyen du bouton
REMOVE avant de pouvoir recommencer.
•Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur Fixts
•Sélectionnez un projecteur et appuyez sur
ASSIGN
•Sélectionnez une per
sonalité et appuyez
sur STORE
•Sélectionnez l’adresse
de départ
Si vous choisissez une adresse qui est en
conflit avec une sélection précédente, c’est
à dire vous avez assigné deux attributs de
projecteur à une seule adresse DMX, un
‘x’ dans l’afficheur vous indique que la
sélection n’est pas valide. Vous ne pouvez
pas avancer sans résoudre le conflit.
Quand vous installez vos projecteurs, vous devez
normalement faire des sélections sur les DIP
switch sur le projecteur même. Il y a souvent deux
switch, l’un pour le mode de fonctionnement et
l’autre pour l’adresse de départ DMX.
Le mode de fonctionnement s’agira normalement
d’un choix entre le protocole du fabricant et DMX.
Quand vous travaillez avec la QCommander,
choisissez toujours DMX. Il y aura d’autres
configurations possibles selon la marque et le
modèle du projecteur.
Puis, utilisant l’autre DIP switch, vous devez
sélectionner une adresse de départ pour chaque
projecteur qui correspond à l’adresse que vous y
allez assigner sur la QCommander. Veuillez
consulter le manuel du projecteur pour la méthode de la faire et pour la disposition des DIP pour
arriver à l’adresse voulue.
projecteurs. Appuyez sur le poussoir PAN ou TILT pour les inverser (L’afficheur montre
Inverted). Vous pouvez également inverser les axes horizontal et vertical pour les projecteurs
montés à 90° des autres. Appuyez sur AXIS pour que l’afficheur montre Inverted.
13
QCommander
SETUP GROUPES
Où vous voulez que quelques canaux aient de mêmes caractéristiques et qu’ils soient utilisés
ensemble, vous pouvez les arranger dans un GROUP. Vous pouvez désormais rappeler le groupe; il
ne sera pas nécessaire de rappeler chaque canal individuel.
1. Appuyer sur SetUp. Entrez le code de
2. Appuyez sur Group.
passe, si demandé.
4. Appuyez sur un des 16 poussoirs, d’où,
5. Défilez par la liste et ajoutez (assign) ou
désormais, vous rappelerez le groupe.
rayez(remove) les canaux. Ceux qui ont été
sélectionnés sont marqués d’un * et durant
cette procédure sont envoyés aux sorties.
Appuyez sur STORE pour terminer.
Après avoir rapelé un groupe durant la programmation d’une scène tous les canaux du
groupe sont en plein feu. Vous pouvez régler les niveaux individuels par référence au
menu des canaux (Chans).
14
TIP!
3. Définissez le groupe à établir en...
NOTE: Si vous établissez un groupe une
deuxième fois, la deuxième sélection
écrasera la première.
•Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur Group
•Appuyez sur le
poussoir qui contiendra le groupe
•Sélectionnez les
canaux à inclure
•Appuyez sur STORE
15
QCommander
SETUP TYPES DE CANAL
SETUP TYPES DE CANAUX
Vous pouvez donner à un canal de certaines caractéristiques pour déterminer à quels types de commandes il va répondre:•Sa fonction
•S’il est graduable ou non.
•S’il va fonctionner HTP ou LTP, c’est à dire si le niveau le plus haut de signal reçu aura la précédence
ou le signal dernièrement reçu.
•S’il va être asujetti au Master et l’interrupteur blackout.
Par défaut au premier allumage tous les canaux sont du type dimmer, mode = fade et sortie = HTP.
Les Attributs
Tous les canaux sont par défaut du type DIMMER (gradateur) et snt assujettis au potentiomètre MASTER et le sélecteur blackout (noir total). Quand vous installez vos projecteurs asservis, le type est
changé
automattiquement à MIROIR X, COULEUR, GOBO etc. Ces canaux ne sont pas assujettis au master
mais par contre le canal gradateur d’un projecteur reste comme type gradateur.
•TRUE/INVERT
Vous désirerez normalement qu’un canal soit éteint au niveau 0 et en plein feu à 255. Notez qu’ill existe
des projecteurs qui ont leur shutter complètement fermé à 255. Parce que la QCommander retourne
tous les canaux à 0 après avoir sorti une séquence, il sera nécessaire, le cas échéant, d’inverser le
fonctionnement du canal approprié.
•DBO/NoDBO
Un canal gradateur HTP et DBO est assujetti au master et au DBO.
Un canal gradateur HTP et NoDBO est assujetti au master.
Un canal non-gradateur HTP et DBO est assujetti au sélecteur DBO.
Un canal non-gradateur HTP et NoDBO n’est pas assujetti ni au master ni au sélecteur DBO.
Un canal gradateur LTP et DBO est assujetti au DBO.
Un canal gradateur LTP et NoDBO n’est pas assujetti ni au master ni au sélecteur DBO.
Un canal non-gradateur LTP et DBO est assujetti au sélecteur DBO.
Un canal non-gradateur LTP et NoDBO n’est pas assujetti ni au master ni au sélecteur DBO.
Pour comprendre pourquoi l’au-dessus est important, considerez le suivant. Avec la QCommander vous
avez la possibilité de programmer 16 projecteurs asservis par référence à leurs personalités pré-installées et les attributs qui vous sont disponibles sur le clavier alphanumérique. Vous pouvez installer des
projecteurs supplémentaires et les programmer canal par canal, comme serait nécessaire avec les consoles moins évolués.
Imaginons que le projecteur que vous installez par cette méthode n’a pas de canal gradateur et que
vous faites la gradation en utilisant le canal shutter. Le type de ‘output’ correct pour la majorité des
canaux des projecteurs asservis est LTP (et le mode serait ‘fade’ ou ‘snap’) mais si vous laissez le canal
shutter en LTP, le shutters ne sont pas fermés à la fin d’une séquence. Pour rémédier ce problème,
sélectionnez HTP. Puis sélectionnez ‘gradateur/DBO’, pour que ce canal réponde au master et au
sélecteur DBO.
16
MODE
Un canal est du mode SWITCH, FADE ou SNAP. Un canal SWITCH est seulement commutable
on/off. Un canal FADE peut disparaître en fondu à n’importe quelle vitesse, par exemple les
canaux miroir d’un scanner. Un canal SNAP peut disparaître en fondu mais à la vitesse la plus
rapide possible comme, par exemple les roue de couleur ou de gobo.
OUTPUT (SORTIE)
Les sorties sont nommés LTP, HTP ou PERM. Un canal ne peut que faire sortir un seul niveau à
la fois: s’il reçoit plusieurs commandes, à laquelle devrait il obéir? Les choix LTP, HTP et PERM
établissent les règles pour cette situation, selon l’usage normal pour chaque type d’appareil.
Les canaux LTP répondent à la dernière commande reçue. La majorité des canaux des projecteurs asservis sont établis en LTP, qui permet, par exemple, la superimposition des informations de couleur dans un canal programmé à l’origine en blanc.
Un canal HTP répond aux commandes de niveau et en sort le plus haut. Ce protocole est normal
pour les blocs de puissance
graduables. S’il y a deux scènes sorties dans les mêmes canaux, c’est le niveau plus haut qui sort
de chaque canal.
Les PERM sont canaux de lampe du type qui, une fois éteint, doit refroidir avant d’être
rallumé. Pour cette raison vous voulez les protéger d’une extinction accidentale.
•Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur Group
•Appuyez sur le
poussoir qui contiendra le groupe
•Sélectionnez les
canaux à inclure
•Appuyez sur STORE
17
QCommander
1. Appuyez sur SetUp. Tapez le code de passe,
si demandé.
18
2. Appuyez sur ChnTyp.
3. Défilez au canal désiré et réglez les attributs,
comme expliqué sur les pages précédentes.
•Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur ChnTyp
•Choisissez le Mode
et l’Output
•Appuyez sur STORE
19
QCommander
SETUP PATCH
La QCommander vous permet de faire un patch à un appareil de contrôle externe muni normalement de potentiomètres, pour que vous puissiez introduire les effets peu à peu en utilisant les potentiomètres. La QCommander vous offre 16 patchs.
LightProcessor fabrique l’Input Extender pour sortir les effets patchés. Il est possible que votre
QCommander fut livrée avec un Input Extender intégral. Si non, vous pouvez en ajouter un comme
une unité séparé, relié par le câble fourni. Renseignez-vous auprès de votre revendeur. Dans les
deux cas la tension d’alimentation vient de la QCommander et aucune autre connection n’est nécessaire.
Vous pouvez également utiliser n’importe quel pupitre à sorties 0-10V. Préparez un câble qui relie
16 sorties du pupitre à la prise analogique de la QCommander mais, en ce cas, le pupitre doit
recevoir sa propre tension. Ne faites pas donc de connection aux broches 14 et 15 de la prise
QCommander.
Utilisant les programmes que vous avez déjà composés vous pouvez assigner à un potentiomètre:•une scène
•un chaser
•un canal
•le contenu d’un bouton de sortie
Vous pouvez patcher tous les canaux d’une scène ou seulement les HTP, qui vous permet de régler
le gradateur sans bouger le miroir etc. En ce qui concerne un chaser la sélection ‘canaux HTP
seulement’ est faite automatiquement.
Vous faites le patch au moyen du menu setup comme décrit sur la page en face.
Utilisez le potentiomètre en mode RUN por envoyer l’effet aux sorties.
L’Input Extender. Disponible comme
appareil supplémentaire ou intégré
20
Quand vous faites un patch de scène, la QCommander fait une copie de la scène originale et l’assigne à une mémoire spéciale. Pour cette raison il ne suffit pas d’éditer une
scène pour
actualiser le patch. Il vous faut aussi refaire le patch.
TIP!
1. Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur Patch
2. Appuyez sur Patch
•Choisissez Type et
Method
•Appuyez sur STORE
3. Défilez à un des 16 patchs disponibles.
Sélectionnez le type d’effet voulu et puis utilisez le trackball pour
choisir l’effet lui-même.
Utilisez le poussoir METHOD pour décider entre tous les canaux
dans le patch ou seulement les HTP.
Appuyez sur STORE.
NOTE: Pour patcher une zone courante, vous choisissez le type
‘scène’. Voir Programmation des Scènes - autres types d’éclairage.
21
QCommander
SETUP COMMS.
Vous pouvez configurer la QCommander
pour communiquer avec d’autres appareils
au moyen de MIDI ou de RS232.
Il y a des shunts sur la carte électronique
qui sont toujours en position MIDI lors de
l’envoi de notre usine. Si vous voulez utiliser le
protocol RS232, il vous faut bouger ces
shunts comme montré à droite.
Voyez aussi les sections qui traitent des
options de configuration et de MIDI.
Les fonctions RS232 ne sont pas encore
mises en marche.
1. Appuyez sur SetUp
22
2. Appuyez sur Comms.
•Appuyez sur SetUp
•Appuyez sur Comms
•Appuyez sur STORE
•Appuyez sur ESCAPE
3. Appuyez sur STORE pour initialiser le
mode choisi.
4. Vérifiez dans l’afficheur que le mode
désiré a été choisi.
Appuyez sur ESCAPE pour retourner
au menu principal.
23
QCommander
PROGRAMMATION DES SCENES - EN BREF
Toute la restitution se fait au moyen des boutons poussoirs ou des touches. L’objet de la
programmation est de créer des effets et de les charger sur les boutons de sortie. L’unité de base
de construction est le canal. Vous pouvez assigner un canal directement à un bouton de sortie ou
vous pouvez en combiner plusieurs en scènes ou en séquences. Tous les 256 canaux sont programmables et aucuns sont dédiés aux fonctions spéciales.
Il y a deux méthodes de construction de scènes:(A) Vous utilisez les projecteurs asservis, autrement dit robots, scanners, moving lights, éclairage
intélligent. Vous choisissez un ou plusieurs des 16 projecteurs disponibles et déjà configurés
comme décrit plus haut. Un projecteur devient actif quand vous appuyez sur son poussoir. Vous
choisissez un
attribut à ajuster au moyen du clavier alphanumérique et l’attribut devient actif sur le trackball.
Après avoir réglé les attributs, la scène est mémorisée. Plusieurs scènes peuvent être enchaînées
dans une séquence, autrement dit un chaser (voir plus bas).
(B) Pour les autres types d’appareils il vous faut faire la programmation en deux étapes. D’abord
vous définissez les canaux à être inclus. Vous pouvez les rappeler l’un après l’autre ou vous pouvez en appeler un ou plusieurs groupes. Puis vous devez donner les attributs à la scène pour
(A) PROGRAMMATION DES SCENES - PROJECTEURS ASSERVIS
1. Appuyez sur Prog/Edit.
24
2. Appuyez sur Scene.
Vous avez à votre disposition 512 mémoires de scènes. Organisez vos scènes en
groupes du même type pour ne pas vous confondre.
Souvenez-vous que vous pouvez utiliser le clavier alphanumérique pour choisir une
mémoire. Plus rapide si vous tapez 500 au lieu d’appuyer fois sans nombre sur PageDN!
TIP!
déterminer son apparence dans les sorties:• Une scène statique. Vous avez de plus la possibilité de régler le niveau de gradation de chaque canal. Ceci convient pour les lampes simples ou pour déclencher les
stroboscopes ou les moteurs ou les machines à fumée.
• Une scène sound-to-light. Chaque canal peut être mis à répondre à une de quatre
fréquences de son.
• Une zone défilante. Vous pouvez régler la vitesse du défilement, choisir la minuterie interne ou une source audio, switch ou fondu enchaîné, boucle sans fin ou une
seule passe, niveau général de gradation, le modèle de défilement.
•Appuyez sur Prog/Edit
•Appuyez sur Scene
•Choisissez une mémoire
•Appuyez sur Fixture
•suite...
3. Défilez par la liste de scènes à la
mémoire désirée et appuyer sur STORE.
Vous pouvez également taper un numéro
de mémoire sur le clavier
alphanumérique; tapez tous les trois
chiffres, par exemple 009 et non simplement 9.
4. Appuyez sur Fixture.
Une scène préalablement programmée
aura un nom. Vous pouvez l’éditer.
25
QCommander
PROGRAMMATION DES SCENES - PROJECTEURS ASSERVIS - CONTINUATION
6. Réglez les attributs des projecteurs au
5. Sélectionnez les projecteurs à
programmer, en appuyant sur les poussoirs.
Durant la configuration vous avez assigné
les personalités et les adresses de départ
aux projecteurs qui sont numérotés 1-16
sur les 16 poussoirs. Ces poussoirs
clignotent actuellement. Appuyez sur un
ou plusieurs poussoirs pour sélectionner
les projecteurs. Seulement les projecteurs
d’un seul type peuvent être réglés ensemble.
26
Voyez les notes à la fin de cette section:•Fondus de miroir 16-bit
•Bloquage des axes de miroir
TIP!
moyen du clavier alphanumérique et du trackball. Quand vous avez terminé, appuyez sur
STORE.
Si vous essayez de régler un attribut qui n’existe pas sur votre projecteur, vous voyez le
message no valid channel type.
Notez que la majorité des poussoirs du clavier
ont de multiples fonctions. Une deuxième
pression du poussoir colour rend active la
deuxième roue de couleur, s’il y en a une
disponible.
•Scènes Overlay
• Preset Focus
L’afficheur montre le type de projecteur,
l’attribut en cours d’être réglé et le niveau de
réglage entre 0 et 255 (ou 0 et 65535 pour les
miroirs à 16-bit).
Si vous voulez, vous pouvez garder votre
programmation jusqu’à e point en
appuyant sur les poussoirs de projecteur
et en allumant quelques autres en
appuyant sur leurs poussoirs. Répétez le
pas no. 6. pour régler les attributs de ces
projecteurs.
7. Appuyez sur STORE pour mémoriser
la scène, ou sur ESCAPE pour annuler la
programmation.
•Choisissez les
projecteurs
•Réglez les attributs
•Appuyez sur STORE
•suite
Quand vous avez terminé, appuyez sur
STORE.
27
QCommander
PROGRAMMATION DE SCENES - PROJECTEURS ASSERVIS - CONTINUATION
8. Nommez la scène
9. Utilisez le clavier numérique pour nommer ou
renommer une scène, utilisant la sérigraphie jaune
et les chiffres comme guide. Une pression du
poussoir marqué ABC produira un A, deux pressions rapides un B, trois un C, quatre un 1, cinq
encore A. Le curseur avance automatiquement
mais vous
pouvez l’avancer vous-même avec une pression
de NextChar ou le rétracter avec une pression de
PrevChar.
28
•Nommez la scène
•Appuyez sur ESC
pour terminer, sur
STORE pour
recommencer
9. La scène était mémorisée dans le pas no.
7. Appuyez sur ESCAPE pour retourner au
pas no. 3 et le menu principal. Appuyez sur
STORE pour revenir au pas no. 4 et la programmation d’une nouvelle scène.
Où il y a plusieurs scènes avec le même nom
dans les mémoires voisines, la QCommander
leur donne un numéro en addition [001] pour
vous aider à faire la distinction.
29
QCommander
EXPLICATION DE SAVEPALET
Vous vous servez de SavePalet durant la programmation des projecteurs asservis pour pouvoir répéter
une sélection spécifique d’attribut quasi automatiquement.
Voici un exemple du fonctionnement de SavePalet qui facilite la sélection de la couleur ‘bleu’. Lisez ces
instructions en conjonction avec la procédure de programmation qui commence sur la page 22.
MEMORISATION
UTILISATION
1(a).
2(a).
1(b).
2(b).
1(c).
2(c).
1(d).
2(d).
1(e).
1(a). Tous les projecteurs sont sélectionnés.
1(a). Programmez la scène comme d’habitude.
1(c). Réglez l’attribut ‘couleur’ . Choisissez ‘bleu’.
1(d). Appuyez sur SavePalet.
1(d). Appuyez sur la touche no. 1 pour
mémoriser ‘couleur bleu sur touche no. 1.’
30
2(a). Sélectionnez les projecteurs à programmer.
2(b). Programmez la scène comme d’habitude.
Sélectionnez l’attribut ‘couleur’.
2(c). Appuyez sur la touch no.1.
2(d). Tous les projecteurs sélectionnés ont la
couleur ‘bleu’.
TRANSPARENT? OVERLAY? ÇA VEUT DIRE QUOI?
Overlay (superimposition) vous permet de programmer une scène où seulement les canaux que vous
programmez sont inclus et non l’ensemble des canaux du projecteur. Les autres restent transparents.
Voyez l’explication de transparence sur la page 29.
Pendant qu’un attribut est actif, appuyez sur OVERLAY pour rendre cet attribut superimposé. Appuyez
encore une fois pour l’annuler. S’il y a des canaux OVERLAY dans une scène, vous verrez affiché le
message OVERLAY ENABLED.
Pendant la programmation tous les canaux nécessaires sont allumés vous permettre de voir
l’OVERLAY. La transparence a lieu seulement durant la restitution.
Un canal peut y avoir assigné un niveau entre 0 et 255, c’est à dire qu’il existe 256 pas de
réglage entre 0 (pleine gradation) et 256 (plein feu). Il y a aussi un autre état neutre quand il
n’y a pas de niveau y assigné. Nous appelons cet état transparence.
Normalement vous utilisez la transparence pour empiler les scènes de canaux LTP, l’une sur
l’autre. Supposons que vous avez fait toute la programmation en couleur blanche.
Maintenant vous voulez reproduire les mêmes scènes en rouge. Programmez une scène
overlay et mettez la roue couleur à rouge. Mémorisez-la et assignez-la à un bouton de sortie.
La nouvelle scène
contient seulement les informations de la roue couleur et les autres canaux restent transparents. Pendant la restitution des scènes blanches, vous restituez la nouvelle scène pour les
rendre rouge. Aucun des autres canaux en restitution n’ont été changés par la nouvelle
scène. En bref, une nouvelle commande LTP a été transmis à la roue de couleur et à aucun
autre canal.
•SavePalet
•Transparence et
Overlay
Dan cet exemple vous voyez l’effet d’une superimposition. Dans la première scène overlay la
majorité des canaux sont transparents. La seul modification à la sortie est la superimposition
de la couleur ‘bleu’. Dans la deuxième scène overlay la sortie est modifié encore par la
superimposition d’un nouveau gobo. Le gradateur a été déplacé à 50% mais il est un canal
HTP (pas LTP) et donc la sortie à 100% est maintenue.
Notez que quand vous programmez une scène overlay, la superimposition s’applique à tous
les canaux de projecteurs asservis et ceux-ci sont rendus transparents, s’ils ne sont pas
spécifiquement inclus dans la scène. Les canaux qui ne sont pas assignés aux projecteurs
asservis ne sont pas rendus transparents et peuvent être ajoutés à la scène.
31
QCommander
PRESET FOCUS - PRESELECTIONS
Preset focus vous permet d’accélerer la programmation des scènes d’asservis, en liant les canaux à
une bibliothèque de scènes que vous avez déjà programmées pour ce besoin. Cette bibliothèque
peut
contenir jusqu’à 46 scènes des 512 disponibles, c’est à dire les numéros 450-495. Dans la liste de
scènes les scènes preset focus sont indiquées par la lettre ‘p’ à côté. La lettre ‘P’ (majuscule)
indique une scène preset focus actuellement liée à une scène cliente. Vous programmez les scènes
preset focus comme toutes les autres. Voyez les pages 24-29. Quand vous modifiez une telle
scène, toutes les scènes clientes liées à la scène sont modifiées de la même manière. Chaque
scène cliente peut
employer jusqu’à trois scènes preset focus.
Quand vous programmez une scène cliente et vous créez un lien à une scène preset focus pour
choisir, par exemple, une position de miroir, les canaux miroir seront annotés ‘Lnk’ tandis que les
1. Appuyez sur Prog/Edit.
5. Appuyez sur Preset.
2. Appuyez sur Scene
6. Défilez à la scène preset désirée et appuyez sur
STORE pour appliquer la scène preset focus à la
scène que vous êtres en train de programmer (la
cliente). Si vous essayez un lien invalide, vous verrez le message **No linkable channels**.
32
Notez que dans le message ‘Scene links nnn channels’ (cette scène lient nnn canaux), nnn veut dire
le nombre de projecteurs multiplié par le nombre de
canaux non-transparents de chaque projecteur.
autres seront annotés ‘NoLnk’. Voyez en dessous.
Les canaux d’une scène cliente, déjà liés à une scène preset focus, sont exclus d’une sélection
subséquente. Si vous essayez de faire un deuxième lien, vous verrez dans l’afficheur le
message ‘No linkable channels’ (pas de canaux valides). Un lien ne peut pas être appliqué à
un canal transparent.
Si vous réglez manuellement un canal lié d’une scène cliente, le lien entre les deux canaux
est rompu et le lien entre les scènes devient rompu, si tous les canaux sont réglés. Un
canal dans une scène cliente qui a été réglé manuellement doit être rendu transparent avant
que vous puissiez le lier de nouveau. Les liens des canaux dans les scènes clientes doivent
être rompus avant qu’un nouveau lien puisse être établi.
N’utilisez pas la fonction Overlay dans une scène où vous employez le preset focus. Si vous
le faites, vous romperez tous les liens.
3. Défilez à la scène désirée et appuyez
sur STORE.
4. Appuyez sur Fixture et puis sélectionnez les projecteurs au moyen des 16
• Appuyez sur Prog/Edit
• Appuyez sur Scene
•Choisissez une mémoire
•Choisissez Fixtures
•Appuyez sur Preset
•Editez les canaux
non-preset.
7. L’afficheur montre que la preset est en 8. Vous pouvez voir de la liste de canaux
place. Vous pouvez éditer les canaux
individuels (page 26, no. 6) mais notez
que vous romperez les liens à la presetpour chaque canal que vous éditez.
qu’il existe un Lnk/NoLnk et à quelle
scène. Dans la liste de scènes un ‘L’ à
côté indique qu’elle est une scène cliente.
33
QCommander
AUTOCHECK
Quand vous mettez l’option AUTOCHECK à ON, comme décrit sur la page no. 62, la QCommander
cherche automatiquement les erreurs de programmation et les données altérées dans les mémoires.
1. Quand vous êtes en cours de faire des
programmes et vous voyez ce message, appuyez
sur STORE pour chercher l’erreur.
L’afficheur change selon le bouton sur lequel vous
appuyez.
2. Appuyez sur chacun des poussoirs pour
identifier en quel type de programme se
trouve l’erreur.
Une seule scène, utilisée trois fois, est le problème.
Elle est peut-être une zone qui a été incluse comme
un pas d’une séquence des asservis.
3. Vous verrez une liste des erreurs et leurs
positions dans les programmes.
34
FONDUS DE MIROIR 16-BIT
Si vos projecteurs supporte cette fonction, elle vous est disponible automatiquement sur la
QCommander. Elle vous permet 65536 pas de réglage au lieu de 256.
BLOCAGE DES AXES DE MIROIR
Une pressione du bouton miroir affichera XYmirror et vous permettra de régler les axes X et Y du
miroir. Une deuxième pression affichera Xmirror et vous permettra de régler seulement l’axe X.
Une troisième pression affichera XYmirror et une quatrième Ymirror.
•Auto Check
•Blocage des axes de
miroir
•Fondus 16-bit
35
QCommander
(B) PROGRAMMATION DES SCENES - AUTRES TYPES D’ECLAIRAGE - DEFINITION
DES CANAUX
1. Appuyez sur Prog/Edit
4. Appuyez sur Chans pour choisir les canaux
36
2. Appuyez sur Scene
pour la scène.
5. Défilez par la liste de canaux. Tous les
Vous pouvez également appuyer sur Group
pour rappeler un groupe préalablement défini.
Voyez la prochaine section.
canaux non préalablement programmés sont
transparents, jusqu’à ce que vous les donniez un
niveaux au moyen du trackball. Appuyez sur
STORE quand vous avez terminé la sélection.
TIP!
L’EFFACEMENT D’UN CANAL D’UNE SCENE
Pour effacer un canal et le rendre encore transparent, défilez-y et appuyez sur ESCAPE.
N’éditez pas le niveau avant d’appuyer sur ESCAPE ou la QCommander croira simplement que vous voulez annuler votre programmation.
3. Défilez par la liste de scènes à la mémoire désirée et appuyer sur STORE.
Vous pouvez également taper un numéro de mémoire sur le clavier
alphanumérique; tapez tous les trois chiffres, par exemple 009 et non simplement 9.
Une scène préalablement programmée aura un nom. Vous pouvez l’éditer.
Voyez la fin de cette section pour les fonctions de copiage/effacement d’une
scène.
•Appuyez sur Prog/Edit
•Appuyez sur Scene
•Choisissez une mémoire
•Appuyez sur Chans
•Choisissez les canaux
•Appuyez sur STORE
6. Appuyez sur STORE. Mémorisez et nommez la scène comme déjà décrit...
OU
Appuyez sur STORE et puis sur Attrib pour
déterminer le type de scène. Voyez la page
40.
37
QCommander
(B) PROGRAMMATION DES SCENES - AUTRES TYPES D’ECLAIRAGE - GROUPES
1. Appuyez sur Prog/Edit
2. Appuyez sur Scene.
6. Un groupe est importé en plein feu. Vous
5. Utilisez les poussoirs pour sélectionner les
pouvez régler le niveau général au moyen du
trackball.
groupes à importer dans la scène. Appuyez-y
une deuxième fois pour annuler la sélection.
Vous pouvez ajoutez des groupes à une scène construite de canaux individuels. Par
contre, vous pouvez commencer avec les canaux et y ajouter un ou plusieurs groupes.
38
TIP!
L’afficheur qui montre les canaux (le pas no. 5 sur la page 30) vous montre l’anatomie de
la scène en détail. Après avoir importé le(s) groupe(s), vous pouvex raffiner la scène, en
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising