4.4-3 CHRYSO® Cim

4.4-3 CHRYSO® Cim
4.4-3
®
CHRYSO Cim
Résine d’accrochage
Descriptif
®
Caractéristiques
CHRYSO Cim est une dispersion aqueuse de fines particules
de copolymères type styrène-butadiène.
CHRYSO® Cim présente une grande stabilité en milieu alcalin
et une parfaite compatibilité avec les liants hydrauliques.
CHRYSO® Cim :
- accroît la plasticité, la cohésion et l’adhésion aux supports
des mortiers dans lesquels il est incorporé,
- améliore la résistance du mortier à la traction, à l’abrasion et
aux chocs,
- insensible à l’hydrolyse, il permet l’exécution d’ouvrages
destinés à être en contact, même permanent, avec l’eau, y
compris l’eau de mer,
- abaisse le module d’élasticité, élimine le faïençage, diminue
le retrait et le poussiérage,
- améliore l’étanchéité des mortiers ainsi que leur résistance
aux huiles, graisses, fuel et acides faibles.







Application
Mode d’emploi
Domaines d'application
 Gobetis d’accrochage pour enduits et chapes
 Enduits à base de ciment et enduits bâtards
 Enduits étanches pour cuvelage, réservoirs, bacs de
Nature : liquide
Couleur : blanc laiteux
Densité : 1,02 ± 0,01
pH : 10 ± 2
Point de congélation : - 8°C environ
Extrait sec (halogène) : 46 % ± 2 %
Temps d’écoulement à la coupe AFNOR 2,5 : 50 ± 5 s
Conditionnement
 Bidons de 20 L
 Tonnelets de 60 L
 Autres : nous contacter
Consommation à titre indicatif :
- pour mortiers : 500 g/m²/cm d’épaisseur,
- pour gobetis d’accrochage et barbotine : 110 g/m²/mm
d’épaisseur.
rétention et piscines
Opérations préparatoires
sciure et anti-poussière
Préparation des supports : les supports seront sains,
fermes et propres, débarrassés des laitances
superficielles, des parties non adhérentes et dégraissées.
Ils seront toujours préalablement mouillés à saturation et
réessuyés. Ils auront une température supérieure à + 5
°C.
 Accrochage et hydrofugation d’enduits au plâtre
 Chapes de ciment rapportées sans repiquage du support
 Chapes incorporées de granulats spéciaux et ciment, anti Mortiers de ragréage et de reprofilage d’angles ou
d’épaufrures
 Mortiers de liaison pour reprises de bétonnage
 Mortiers de pose d’éléments préfabriqués, carrelages et
pour collage d’îlots directionnels ou bordures de trottoirs
sur béton ou enrobé
 Mortiers de jointoiement et calfeutrement pour joints de
maçonnerie, souches de cheminées, solins, etc...
 Réparation de sols (nids de poule)
 Barbotines pour traitements superficiels d’étanchéité,
recouvrement de revêtements bitumineux en fondation,
correction de défauts de parement, injection et colmatage
de fissures
®
A) Préparation de la solution de CHRYSO Cim
®
1 volume de CHRYSO Cim et 2 volumes d’eau.
Cette solution unique est utilisée pour toutes les
opérations de gâchage, sauf pour les enduits au plâtre.
B) Préparation du mélange pour gobetis, mouchetis et
barbotines au CHRYSO ® Cim
- 50 kg de ciment,
- 35 L de sable 0/3 mm.
Gâcher à consistance crémeuse avec la solution A (en
moyenne 1 L de solution A pour 3,5 kg de mélange sec).
®
C) Préparation du mortier au CHRYSO Cim
- 50 kg de ciment,
- 35 L de sable 0/3 mm.
Gâcher à consistance désirée avec la solution A.
®
4.4-3
CHRYSO Cim
Résine d’accrochage
Mode d’emploi (suite)
Malaxer à la main, comme pour un mortier ordinaire, ou avec
bétonnière ou malaxeur, jusqu’à l’obtention d‘un mélange
homogène. Eviter tout malaxage prolongé.
Exécution des travaux
 Enduit
Après la préparation du support indiqué dans "Opérations
préparatoires", appliquer un gobetis d’accrochage avec le
mélange B et laisser durcir (pas rayable à l’ongle). Appliquer le
corps de l’enduit avec le mortier C, en une ou plusieurs
couches selon l’épaisseur à atteindre et dresser à la règle sans
talochage.
Appliquer la couche de finition avec le mortier C en utilisant le
sable tamisé à 0/2 mm, serrer à la taloche et/ou à la truelle.
Les enduits bâtards seront composés de :
- 50 kg de ciment,
- 40 kg de chaux,
- 150 L de sable.
En cas d’application d’enduits sur supports très humides ou
suintants (cuvelages, enduits étanches), ajouter au gobetis
®
d’accrochage 2 à 2,5 L de CHRYSO Xel CLS pour 100 kg de
ciment.
L’accrochage et l’hydrofugation des plâtres seront obtenus en
préparant une solution spéciale composée de 1 partie de
CHRYSO ® Cim et 4 parties d’eau.
Préparer un mortier composé de : 25 kg de plâtre, 75 kg de
sable et 25 L de solution A.
Projeter ce mortier fluide sur le support préalablement préparé
sur une épaisseur de 3 à 5 mm.
Laisser durcir et appliquer l’enduit au plâtre pur gâché avec la
solution (Méthode prévue par le DTU 25-1).
 Chapes
Préparer le support comme indiqué dans "Opérations
Préparatoires". Appliquer au balai la barbotine B sur 2 à 3 mm
d’épaisseur.
Sur cette barbotine encore fraîche, appliquer le corps de la
chape composée avec le mortier C gâché à consistance "terre
humide". Dresser à la règle et talocher et/ou lisser à la truelle.
Protéger de la dessiccation en pulvérisant 1 à 2 heures après
la solution A à raison de 150 g/m².
Humidifier à partir de 24 heures et pendant 3 jours.
Pour améliorer la résistance à l’usure et à la corrosion,
remplacer le mortier C par un mortier composé de :
- 50 kg de ciment,
- 40 kg d’agrégats durs de finition,
- 50 L de sable 0/3 mm.
 Ragréages et reprofilages
Préparer le support comme indiqué dans "Opérations
préparatoires". Confectionner le mortier C avec un sable
0/2 gâché ferme.
Imprégner le support avec la solution A appliquée à la brosse
ou au pinceau. Avant séchage (état poisseux), appliquer le
mortier. Dresser à la règle ou à la taloche et serrer à la truelle.
 Reprise de bétonnage
Laver au jet d’eau sous pression le béton dans les zones
de reprise.
Préparer un mortier C à consistance plastique et le
répandre sur la surface humidifiée sur une épaisseur de 2
à 3 cm. Couler le béton immédiatement après en soignant
la mise en place (piquage ou vibration) pour permettre
une bonne liaison béton-mortier.
 Mortiers de pose
Eléments préfabriqués : humidifier et préparer les
supports
comme
indiqué
dans
"Opérations
préparatoires".
Appliquer le mortier C gâché plastique sur la partie fixe et
plaquer immédiatement l’élément préfabriqué de manière
à faire refluer vers l’extérieur une petite partie du mortier
qui sera raclée avant la finition du joint.
Carrelage : pour la pose verticale sur béton brut ou
maçonnerie, après préparation du support, poser le
carrelage de manière traditionnelle à l’aide du mortier C.
Pour la pose au sol, le support sera préparé comme
indiqué dans "Opérations préparatoires".
Confectionner un mortier spécial composé d’1 partie de
ciment et 3 parties de sable (100 L de sable pour 1 sac de
ciment) gâché avec la solution A.
Etaler le mortier et le dresser à la règle.
Poser les carreaux. Les fixer à la batte pour faire refluer un
peu de mortier dans les joints.
N’étaler le mortier que sur une surface pouvant être
revêtue de carreaux avant le début de prise.
Les joints seront traités avec une laitance composée de
ciment (blanc ou gris) gâchée avec la solution A.
 Joints et toitures
Refouiller, si nécessaire, les joints sur quelques
centimètres de profondeur.
Laver au jet d’eau sous pression.
Appliquer sur les supports encore humides le mortier C.
Eviter les joints trop profonds ou trop saillants
conformément au DTU 20-11.
Le mortier C sera aussi utilisé pour réparation d’étanchéité
de toiture (solins, souches de cheminées, embrasures et
crêtes faitières).
 Réparation de sols
Préparer le support comme indiqué dans "Opérations
préparatoires".
Appliquer au balai la barbotine B et sur celle-ci, encore
fraîche, appliquer le mortier C.
Dresser à la règle et serrer à la taloche ou à la truelle.
 Traitements de surface
(Etanchéité ou recouvrement).
Sur les supports, préalablement dépoussiérés et
humidifiés, appliquer la barbotine B composée avec un
sable fin 0/1 mm, gâchée à consistance crémeuse ou
fluide.
Appliquer à la brosse en 1 ou 2 couches espacées de 4 à 5
heures l’une de l’autre.
4.4-3
®
CHRYSO Cim
Résine d’accrochage
Précautions




Agiter le produit avant emploi.
Stocker le produit à l’abri du gel.
En cas de gélification du produit, placer celui-ci à 20 °C et, après quelques heures, bien agiter pour homogénéisation.
Durée de vie : 12 mois.
Sécurité
Ce produit est classé « sans danger ». En cas d'exposition, le port d'équipements de protection individuelle est recommandé.
Avant toute utilisation, consulter la fiche de données de sécurité sur le site internet www.chryso.com.
Les informations contenues dans la présente notice sont l’expression de nos connaissances et de résultats d’essais effectués dans un souci
constant d’objectivité. Elles ne peuvent cependant, en aucun cas, être considérées comme apportant une garantie ni comme engageant notre
responsabilité en cas d’application défectueuse. Des essais préalables à chaque utilisation permettront de vérifier que les modes d’emploi et
les conditions d’application du produit sont satisfaisants. Nos spécialistes sont à la disposition des utilisateurs pour les aider à résoudre au
mieux leurs problèmes.
“ Se renseigner sur la dernière mise à jour ”
Dernière modification :
05/09
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising