Internet

Internet
Blog à part
un site Web interne à la classe
Bruce DEMAUGÉ-BOST
École Federico García Lorca
Classe de cycle 3
1 rue Robert Desnos
69120 Vaulx-en-Velin
Quand vous téléchargez un énorme fichier
à partir d'Internet, si vous fixez anxieusement
le témoin de connexion de votre modem,
le transfert sera interrompu.
Anonyme
NB : Les devoirs écrits à la maison sont interdits depuis 1956...
En début d’année, j’ai quitté une association sportive périscolaire locale du fait de mon désaccord avec
sa “gestion” financière pour le moins discutable (le
dictionnaire des synonymes me propose également
« douteuse », qui irait très bien aussi… La Justice nous
en dira plus prochainement). Administrant jusqu’alors le site Web que j’avais créé en mon nom pour cet
organisme, il m’a semblé plus utile de le mettre directement (et réellement) au service des élèves. Le site de
la classe est alors né : http://69120.free.fr.
Pour avoir du sens, un site Web doit rencontrer
son public. Il m’a paru délicat de proposer d’emblée
aux élèves de l’administrer et d’écrire dessus à destination de lecteurs somme toute improbables et en tout
cas inconnus. Concernant la production écrite, nous
utilisons en effet en priorité d’autres supports incitateurs dont les destinataires sont plus aisément identifiables : petits livres, préparation d’interventions à la
radio de l’école, exposés en classe, etc.
La classe possédant plusieurs ordinateurs reliés au
Réseau et les deux tiers des élèves ayant accès à Internet à leur domicile, il a paru intéressant de tenter
faire du site de la classe une source d’outils et de documents directement utiles et utilisables par les élèves
(et leurs familles).
Trois éléments m’ont conduit à choisir d’en protéger l’accès par un mot de passe personnel :
™ la présence de photographies, à destination des
élèves et de leurs familles, après accord des parents ou
“floutage” des autres élèves. La loi ne permet pas, et à
juste titre, de diffuser sur le Réseau des photographies
d’élèves reconnaissables ; en conséquence, cette diffusion-ci ne pouvait être publique.
š la mise en ligne de documents directement
destinés aux élèves. Sur mon site “personnel”,
http://bdemauge.free.fr, les documents et outils diffusés sont toujours accompagnés d’un texte permettant
d’en situer l’origine et les modalités d’utilisation proposées. Les mêmes documents, destinés aux élèves,
n’auraient rien à gagner d’un tel ajout. Or, j’ai pu
constater qu’un document pédagogique, diffusé librement sans “mode d’emploi” ni référence joints, court
le risque d’être très mal compris et/ou très mal utilisé
(en mars 2006, j’ai eu la surprise de constater qu’un
indélicat vendait à tour de bras sur EBay les fiches
d’exploitation des “C’est Pas Sorcier” que j’avais mises
en ligne gratuitement sur mon site… Il faisait un lot
avec celles du CNDP !) Il aurait donc été regrettable
que ces documents soient téléchargeables sous cette
forme “incomplète” par un “public non averti” (qui,
du coup, n’est pas celui qu’on croit…)
http://bdemauge.free.fr – version 2
› la mise en place d’un blog ouvre la possibilité à
tout visiteur du site de communiquer avec les élèves.
La nécessité de purger régulièrement le blog du site
des petits livres http://petitslivres.free.fr des messages
pornographiques automatisés qui y fleurissent trop
souvent m’a vite fait comprendre qu’il ne serait pas
judicieux de courir un tel risque avec le blog de “mes”
élèves.
Une fois passée la page d’accueil publique, le site
est organisé sous une forme simple, en trois parties :
– la barre de titre, qui ne change jamais ;
– le sommaire, aux rubriques toujours visibles à
gauche, et déterminant le contenu de la fenêtre centrale ;
– la fenêtre centrale, qui permet de naviguer sur
l’ensemble du site.
Néanmoins, plus de six mois après sa mise en
route, il m’a paru utile d’établir un premier bilan de
l’utilisation du site de la classe et de profiter de l’occasion pour en présenter le fonctionnement aux personnes ne pouvant y accéder. ©
La page d’accueil publique du site http://69120.free.fr
L’accès principal nécessite un mot de passe personnel remis à chaque élève en début d’année. Après quelques conflits causés par des codes d’accès imprudemment mis à jour et divulgués à toute la classe, les élèves
ont compris l’intérêt de la mémorisation des mots de passe par le Navigateur, et entrent sur le site avec le
code déjà enregistré par la machine, même s’il ne s’agit pas du leur.
La couleur et l’illustration de cette page varient toutes les deux semaines, en relation directe avec la couleur
et le thème dominant du Plan de travail en cours.
Pour information, tous les ordinateurs de la classe utilisent par défaut Mozilla Firefox (logiciel libre de navigation), de préférence à Internet Explorer. Il est en effet beaucoup plus puissant et sûr que ce dernier...
La page d’accueil privée du site : apparaissant dès l’insertion du mot de passe, elle indique la chronologie
des mises à jour les plus récentes (documents ajoutés, informations diverses…)
Les fiches d’autodictées : chaque Plan de Travail comprend quelques définitions à apprendre. Celles-ci sont
ensuite écrites sur des fiches récapitulatives thématiques téléchargeables depuis cette page en cas de
“perte”.
Le blog : il peut être consulté en classe ou à la maison. Chaque “billet” est complété par les commentaires
des visiteurs. Il nous sert d’ordre du jour de nos conseils de classe hebdomadaires, lorsque nous le projetons
sur le Tableau blanc Interactif (sorte d’écran tactile géant).
La rédaction de billets : elle se fait par accès sur mot de passe, réellement personnel cette fois. Le rédacteur peut
intervenir sur les commentaires faits en retour. La question de l’ortograf est abordée en fin d’article. Ce peut être un
moyen, par l’emploi de “balises” simplifiées d’initier les élèves à la maîtrise d’un langage informatique.
« Ne Se
Prononce Pas »
La rédaction de commentaires : lors de la lecture de chaque billet, les visiteurs peuvent réagir et donner leur avis.
Cette fonction est également utilisée pour signifier la décision du conseil de classe.
Les chansons : une petite astuce technique permet aux élèves de réécouter individuellement et à la demande
(et au casque) les chansons travaillées cette année, mais, bien entendu, pas depuis un ordinateur autre que
ceux de la classe. Cela évite les manipulations de CD, les rayures... et fait gagner beaucoup de temps.
Les évaluations : informations plutôt destinées aux parents sur l’organisation des évaluations d’entrée en
cycle 3. Cette partie ne contient pas de données nominatives.
Les jeux : une page où sont affichés les jeux de la classe, utilisés également lors de certaines études du soir.
Les liens : à partir de cette page aux liens vérifiés, les élèves peuvent surfer avec un minimum de risques de
rencontrer un problème (publicité intempestive, site pornographique, etc.)
La page de littérature : tenant lieu de mémoire collective, cette page regroupe les jaquettes des oeuvres étudiées (avec parfois un court extrait), ou leur contenu si celles-ci ressortent du domaine public ou bénéficient
d’une autorisation des auteurs.
Les mp3 : des fichiers audio réalisés à l’école sont téléchargeables et utilisables soit en ligne, soit sur les
baladeurs mp3 de certains élèves. Particulièrement utiles pour réviser la prononciation des mots anglais...
Les outils : une page très visitée, qui permet de réimprimer les documents distribués en classe et perdus ou
oubliés, de récupérer des fichiers en bon état (pour créer des petits livres, par exemple), etc.
La page des petits livres : pour accueillir les petits livres, publiés ou non par la maison d’édition de l’école,
lorsque leurs auteurs les ont finalisés et autorisent leur diffusion.
Les Plans de Travail : un aperçu de la première de couverture est mis en ligne quelques jours avant sa distribution. Ensuite, le contenu complet des Plans de Travail est archivé et accessible d’un simple clic (pour une
réimpression totale ou une récupération des devoirs, en cas d’oubli).
Les poèmes et les chansons : cette page permet de retrouver certains textes étudiés en classe.
L’album photo : destiné tant aux élèves qu’à leurs parents, permet de conserver une trace ou de se faire une
idée du vécu de la classe. Le cas échéant, les visages de certains élèves sont “floutés”. Les photographies
(de petite taille) comportent un filigrane pour limiter leur diffusion extérieure).
Les programmes : cette page renvoie sur le site du ministère de l’Éducation nationale et présente les compétences qui seront abordées dans les Plans de Travail lors de la période en cours ainsi que celles abordées
précédemment.
Les vidéos : généralement assorties des mêmes contraintes que les photographies quant à leur diffusion hors
du site et au “floutage” de certains visages, ces courts-métrages sont parfois réalisés par les élèves. Certains
(comme le lancement d’une montgolfière dans la cour de l’école ou la naissance d’un cobaye) qui présentent
un intérêt particulier, sont repris sur la partie publique du site. Ils sont d’ailleurs réutilisés par diverses écoles
ou organismes (liés à l’opération “Main à la Pâte” par exemple).
Les captures d’écran qui précèdent donnent un
aperçu du contenu du site au 18 mars 2006, mais celui-ci n’est pas figé. Ses rubriques évoluent en cours
d’année, en fonction de la vie de la classe ou des besoins ressentis.
Au sujet du blog, dont je remercie François Haffner
(http://jeuxsoc.free.fr/) de m’avoir conseillé l’usage
(détourné), se pose la question de l’orthographe. Corriger ou ne pas corriger ? Il est bien tentant de “passer
derrière” chaque “billet” ou “commentaire”, par
crainte que l’affichage d’une orthographe défaillante
marque plus les mémoires que la graphie adéquate.
Néanmoins, les problèmes de compréhension qui
se posent “naturellement” et les discussions qui en
découlent, dans les commentaires et lors du Conseil
font, me semble-t-il, apparaître l’intérêt de soigner son
expression beaucoup plus clairement que ne le ferait
une correction discrète permanente. De plus, je crains
qu’un reformatage systématique de l’expression des
élèves n’en vienne à entraver cette dernière. Je me refuse donc à endosser le rôle d’un Big Brother orthographique sur le blog… et je ronge mon frein en attendant les échanges bescherelliens qui ne manquent généralement pas d’en découler.
samedi 18 mars 2006
mise à jour le 1er avril 2006
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising