Fluides-infos 42.QXD - Climalife

Fluides-infos 42.QXD - Climalife
Fluides-infos 42.QXD
13/09/07
16:56
Page 1
septembre 2007/17e année • 1,60€
*
SERVICES ET SOLUTIONS POUR LE FROID ET LA CLIMATISATION
ACTUALITÉS
APPLICATIONS
INITIATIVES
Calendrier des
réunions techniques
pratiques
450 kW de froid
positif reconverti
pour Casino
Chargement de
136 000 L de glycol
à la Défense
*
DOSSIER : HCFC, PLUS QUE TROIS ANS.
PAGE 4
> Matal SA, installateur de systèmes frigorifiques à Lorient, a mis en place
deux systèmes de refroidissement fonctionnant au Forane FX 100. Démonstration.
REMPLACEMENT DU R-22 :
LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ
www.climalife.dehon.com
LE JOURNAL DE Climalife Groupe Dehon
Fluides-infos 42.QXD
13/09/07
16:56
Page 2
*
*
ACTUALITÉS
ÉDITORIAL
Réunions techniques pratiques 2007 H
Jean-Michel Naud,
Directeur général
Remplacement du
R-22, mode d’emploi
CLIMALIFE ORGANISE UN NOUVEAU
CYCLE DE RÉUNIONS TECHNIQUES
PRATIQUES DÈS SEPTEMBRE 2007 SUR
LE THÈME DU REMPLACEMENT DU R-22.
UNE NOUVELLE
DYNAMIQUE
Créée en 1874, la société Dehon
s’est imposée comme le premier distributeur européen de fluides frigorigènes. Au fil de l’eau, son adaptation a été
continue et sa transformation permanente.
Vous connaissez tous Dehon Contact, le lien de
transmission de toute l’actualité de nos métiers,
lancé il y a 17 ans. C’est un journal apprécié qui
fait référence ; bref un incontournable.
Depuis mars 2006, dehon service – devenu
Climalife – incarne une nouvelle dynamique à
l’échelle européenne. Notre communication
accompagne cette évolution et offre aujourd’hui
des habits neufs et un nouveau nom à son journal. Un toilettage de la maquette, des rubriques
plus attrayantes… c’est une revue rafraîchie,
plus agréable à parcourir et plus vivante que
nous vous proposons.
Vous retrouverez nos infos pratiques ainsi que
des exemples d’initiatives où efficacité et protection de l’environnement sont dominantes.
Fluides infos est née, c’est votre revue !
Merci pour votre fidélité et très bonne lecture. •
Les réunions de septembre
25/09/07 à Béziers
26/09/07 à Marseille
27/09/07 à Cannes
Les réunions d’octobre
02/10/07 à Toulouse
03/10/07 à Bayonne
04/10/07 à Bordeaux
16/10/07 à Lorient
17/10/07 à Dinan
18/10/07 à Nantes
Au programme : une conférence
d’information technique sur le
remplacement du R-22, avec notamment
les aspects réglementaires, environnementaux
et économiques ainsi que les solutions de
reconversions existantes. Elle sera suivie
d’un atelier pratique de reconversion sur deux
installations différentes : mise en œuvre de
la récupération du R-22 et remplacement par
les fluides de substitution.
21 réunions sont programmées sur l’ensemble
de la France de septembre à fin décembre.
À raison d’une trentaine de participants
par session, c’est près de 650 professionnels
qui seront informés et sensibilisés aux nouvelles
réglementations et solutions existantes sur le
remplacement du R-22.
Pour réserver au plus vite, contactez votre
représentant commercial Climalife au
01 43 98 75 00. Nombre de places limité. •
Les réunions de novembre
13/11/07
14/11/07
15/11/07
20/11/07
21/11/07
*
UN ACTEUR MAJEUR EN EUROPE
dans la commercialisation de fluides
frigorigènes pour la réfrigération,
la climatisation et le chauffage.
SEPT GAMMES DE PRODUITS
Fluides frigorigènes, caloporteurs, huiles,
matériels, hygiène, brasures, isolation.
UNE VASTE SÉLECTION DE SERVICES
adaptés pour la sécurité et l’environnement :
prestations, ingénieries, laboratoire d’analyses
et de contrôles.
Climalife, fait partie du groupe Dehon.
2.
/n 42/ septembre 2007
o
Alençon
Paris
Paris
Lille
Boulogne
Les réunions de décembre
04/12/07 à Nancy
05/12/07 à Strasbourg
06/12/07 à Saint-Dizier
11/12/07 à Dijon
12/12/07 à Lyon
13/12/07 à Albertville
18/12/07 à Clermont-Ferrand
Challenge Froid Clim aventureH
CLIMALIFE C’EST…
à
à
à
à
à
Le Verdon à l’honneur
Climalife sera une nouvelle fois partenaire du 8e
Challenge Froid Clim aventure, qui aura lieu les
22 et 23 septembre 2007, à Montpezat dans
les gorges du Verdon. Le challenge se déroulera
par équipe de trois personnes et se limitera à
120 participants. Parcours de liaison en canoë,
pour découvrir les gorges de Baudinard, courses
d’orientation, pont de singe, VTT, tyrolienne...
constituent les ingrédients de ce rendez-vous
incontournable.
Fluides-infos 42.QXD
13/09/07
16:56
Page 3
Europe en directH
BELGIQUE
Journées informatives :
“La fin du R-22 est proche.
Êtes-vous prêts ?”
LES VOILES DU FROID 2007
*TEMPS
FORTS EN MER ET SUR TERRE
Pour la 15e année consécutive, Climalife organisait les Voiles du Froid.
Pour cette édition, sept acteurs de la profession ont sponsorisé la
manifestation : Clim pratique-RPF, Honeywell, Parker, Tecumseh, Total et pour
la première fois, HRS. Dix bateaux et 90 professionnels du froid et de la climatisation ont pris la mer, les 8, 9 et 10 juin derniers, pour une navigation entre
La Trinité et Belle-Ile. Durant ces trois jours, cinq régates ont été disputées.
Cette année, une dimension nouvelle a été apportée à cet événement de
référence, avec une épreuve inédite plus ludique, mais… terrestre ! “Régate
à moteur”, un mini-rallye en méhari à Belle-Ile, a en effet permis à chacun de
découvrir les lieux insolites de l’île, comme la Pointe des Poulains ou les aiguilles
de Port-Coton. Succès indéniable et aventure garantie !
Merci à l’ensemble
Premier
Deuxième
Troisième
des partenaires
qui nous aident
Régate Climalife
Bordeaux 1
Lyon
Bordeaux 3
à faire vivre
Régate Honeywell
Lyon
Paris 1
Bordeaux 1
cet événement.
Régate Parker
Lyon
Lille 1
Suisse
Rendez-vous
Régate Tecumseh
Suisse
Bordeaux 1 Bordeaux 3
l’année prochaine
Régate Total
Suisse
Bordeaux 3 Bordeaux 1
pour de nouvelles
Classement
général
Bordeaux
1
Lyon
Bordeaux 3
aventures.
Six heures du froid H
Climalife sur le podium !
Climalife était partenaire officiel de l’épreuve de
karting organisée par les sociétés HRS et RPF
sur le circuit de Soucy, dans l’Yonne, le 2 juin
dernier. Durant cette 9e édition, réunissant près
de 100 professionnels du froid et de la climatisation, 15 karts ont pris le départ pour six heures
de course non-stop. Une équipe de cinq pilotes (clients frigoristes et distributeurs)
a défendu les couleurs de Climalife et remporté la 2e place de l’épreuve en
6 heures et 43 secondes. La première place revient à l’équipe de SEEC (6 heures
et 23 secondes) et la 3e place à l’équipe PYC Édition (6 heures et 55 secondes).
AGENDA SALONS
*Retrouvez
l’offre Climalife
• SNEFCCA EXPO, TOULOUSE
24 au 25 octobre 2007
Parc des expositions – Hall 7 –
www.snefcca.com
• SNEFCCA EXPO, LILLE
28 au 29 novembre 2007
Grand palais – Hall Paris –
www.snefcca.com
LE JOURNAL DES SERVICES ET SOLUTIONS POUR LE FROID ET LA CLIMATISATION
Plus de 300 techniciens, chefs d’équipe,
formateurs, ingénieurs et frigoristes se
sont retrouvés aux journées d’informations
autour du remplacement du R-22 organisées par dehon service Belgium, les 1er, 8,
13 et 26 mars dernier. Après la présentation
des solutions de remplacement, les ateliers
pratiques ont montré en temps réel comment effectuer une reconversion et nettoyer
de façon optimale une installation frigorifique. À l’heure où les réglementations nationales et internationales se durcissent, les
frigoristes vont devoir s’adapter. La coopération entre les écoles et l’industrie est donc
un point essentiel à développer.
PAY S - B A S
Le groupe Dehon renforce son
activité dans le Nord de l’Europe
Depuis le 2 janvier 2007, le groupe Dehon
a investi le nouveau site de production situé
sur le pôle industriel de Bergen op Zoom,
en Hollande, pour étendre ses activités
dans le Nord de l’Europe. La surface totale
du site est de 20 000 m2, dont 5 000 m2
réservés à l’espace de production et
750 m2 au stockage des fluides frigorigènes.
Avec une plateforme logistique comprenant
cinq quais de chargement, ce nouveau site
va permettre d’optimiser les moyens de
production.
* À NOTER
Salon Interclima
J – 4 MOIS
5 au 8 février 2008
Paris Expo porte de Versailles
Hall 7
www.interclimaelec.com
STAND B13
.3
Fluides-infos 42.QXD
*
13/09/07
16:56
Page 4
HCFC, PLUS QUE TROIS ANS…
DOSSIER
L’industrie de la réfrigération et de la climatisation est une
grande consommatrice de chlore, une substance connue
pour détruire la couche d’ozone. Les fluides réfrigérants comme
le R-22 en contiennent, et ils seront interdits en 2010. L’échéance
est courte… il va falloir remplacer ou reconvertir à temps les
installations pour ne pas risquer de rompre la chaîne du froid !
REMPLACEMENT DU R-22 :
LE COMPTE À REBOURS
A COMMENCÉ
Pourquoi changer ?
Depuis le protocole de Montréal, en 1987, l’interdiction
des produits contenant du
chlore est programmée. Dans l’industrie de la
climatisation, les fluides frigorigènes HCFC,
dont fait partie le R-22, sont donc condamnés.
Ils vont être interdits de production en 2010 en
Europe, les systèmes qui l’utilisent n’auront le
droit de fonctionner qu’avec des fluides recyclés, et uniquement jusqu’au 31 décembre
2014. Mais en 2010, en France, près de
30 % des installations contiendront encore
du R-22 et les fluides recyclés ne suffiront pas.
« Tous les propriétaires d’installation aux HCFC
chercheront des solutions techniquement applicables et les moins onéreuses à mettre en
œuvre pour remplacer le fluide chloré. Les
techniciens, peu nombreux, risquent de manquer. Il est donc nécessaire de se préoccuper
aujourd’hui des obligations légales de demain
pour ne pas agir dans la précipitation et faire
* À SAVOIR
• 2010 : + 30 % d’installations encore au
R-22 et interdiction d’usage de produit
neuf ou vierge
• Maintenance du parc : 1 500 à 2 000
tonnes R-22/an, mais uniquement avec
du R-22 recyclé
• Pas de stockage R-22
• Les quantités récupérées ne suffiront pas
à maintenir le parc en fonctionnement
• + de 1 500 T de R-22 manqueront après
2010
4.
/n 42/ septembre 2007
o
de mauvais choix », explique Pierre-Emmanuel
Danet, spécialiste des reconversions chez Climalife. Car si on avait pu constater en 2000,
après l’interdiction des CFC, un trafic illégal
de ces fluides, il n’en sera pas de même
pour le R-22 dix ans plus tard… la leçon a été
retenue par les autorités et de nombreux
contrôles sont prévus.
Si on considère d’un côté le nombre d’installations fonctionnant aujourd’hui au R-22 en
France et d’un autre le nombre de techniciens disponibles, on constate qu’il y aura forcément une période critique. « Les installateurs,
nos clients, commencent à en avoir conscience,
mais pour leurs clients, c’est plus difficile.
Notre objectif est de les prévenir tôt, non pas
pour qu’ils se précipitent, mais pour qu’ils prévoient cet investissement dans leurs budgets ».
Pour Pierre-Emmanuel Danet, les solutions de
reconversion et leur mise en oeuvre ne sont pas
complexes pour un professionnel, d’autant
plus qu’elles s’inscrivent dans la lignée de celles de 2000, pour l’arrêt des CFC.
Reconversion ou remplacement ?
« Il est une idée qu’il faut bannir : ce n’est pas
en changeant un fluide que l’installation fonctionnera mieux », tient à préciser Olivier Parent,
Business Unit Manager en charge du marketing stratégique chez Climalife. Les propriétaires d’appareils de réfrigération dont le matériel est vétuste doivent impérativement changer
l’ensemble de leur installation. Celle qui lui
succèdera fonctionnera avec un nouveau fluide
HFC, non chloré. Mais nombreuses sont les
installations fonctionnant au R-22 qui ne sont
*
Quelques HFC de remplacement
R-427A (Forane FX 100)
R-422D (ISCEON MO 29)
R-417A (ISCEON MO 59)
R-422A (ISCEON MO 79)
R-410A (pour des reconversions plus
complexes)
pas aujourd’hui en fin de vie. Leurs propriétaires n’ont pas forcément prévu d’investir dès demain dans le remplacement de leur système.
Si l’installation est récente (années 1990), la
reconversion avec un fluide adapté est une
bonne solution pour continuer à l’utiliser dans
les prochaines années.
La reconversion nécessite un produit proche du
R-22. Il peut s’agir du R-427A (Forane FX
100), du R-422D (ISCEON MO 29), R-417A
(ISCEON MO 59) ou du R-422A (ISCEON MO
79). Il est cependant quasiment indispensable
de passer dans le cas d’une reconversion d’une
huile minérale à une huile polyolester et de
réviser le système à l’occasion du changement de fluide.
Interdiction
de produire et
d’utiliser des
HCFC neufs,
même pour la
maintenance.
Fluides-infos 42.QXD
13/09/07
16:56
Page 5
CÔTÉ CLIENT
MATAL SA, agence de Lorient
LES NOUVELLES
INSTALLATIONS
MOINS
GOURMANDES
EN ÉNERGIE
2010, une date à ne pas occulter ; ce ne sera
pas seulement le R-22 qui deviendra rare, mais
également les possibilités d’intervention…
Comment changer
« Il n’y a pas un fluide miracle, idéal dans tous
les cas. Au contraire, la diversité des frigorigènes proposés par Climalife offre une solution adaptée à chaque besoin. Climalife accompagne les installateurs, pour les aider à
offrir à leurs clients le produit le plus adapté ».
“
Les propriétaires
chercheront à changer
d’installation pour
remplacer le fluide chloré
et les techniciens, peu
nombreux, risquent de
manquer.
”
Olivier Parent est confiant. Climalife a montré ses compétences en termes d’accompagnement et d’approche technique. Le
distributeur de fluides frigorigènes avait
déjà invité ses clients, à l’occasion du remplacement des CFC, à des réunions d’information sur les nouveaux fluides. À partir de
septembre 2007, Climalife organise à travers toute la France 21 réunions techniques
pratiques sur le remplacement du R-22.
Les installateurs pourront assister à des
présentations de chaque type de fluide pour
chaque type d’installation. « Ces explications
rassurent beaucoup nos clients, qui sollicitent aussi régulièrement notre support technique », précise Olivier Parent. •
Quelques dates clés pour le remplacement des gaz chlorés
1987
Protocole de Montréal bannissant l’usage des produits chlorés détruisant
la couche d’ozone.
1989
Année référentielle pour la détermination de quotas européens d’autorisation
de fabrication de fluides chlorés (en 2006, on ne pourra produire que 25 %
de la quantité produite en 1989).
1992-1998
Les décrets du 7 décembre 1992 et du 30 juin 1998 rendent obligatoire
la récupération des fluides frigorigènes dans les installations de plus de 2 kg
de charge.
2000
Interdiction en Europe des CFC (ChloroFluoroCarbone).
1er janvier 2004
Fin de l’autorisation d’installer des systèmes neufs avec des HCFC
(HydroChloroFluoroCarbone, comme le R-22) en Europe.
2006
40 % des installations françaises fonctionnent encore au R-22.
1 janvier 2010
Fin de l’autorisation de produire et d’utiliser des HCFC neufs (uniquement
possible en recyclés et régénérés) en Europe.
er
La société installatrice de systèmes
frigorifiques Matal SA Lorient vient de
mettre en place deux systèmes de
refroidissement fonctionnant au R-427A
(Forane FX 100). Son objectif est de
mieux connaître les modes de réaction
du produit. Prévoyant, l’installateur
souhaite répondre efficacement aux
demandes à venir, dans le cadre du
remplacement du R-22.
La première installation concerne le
système de refroidissement des cales
d’un bateau, qui doivent être
maintenues à une moyenne de zéro
degré. La seconde est constituée
de serpentins noyés dans des viviers,
où sont maintenues en vie des
langoustines.
« Nos clients sont emballés, témoigne
le responsable d’agence, Yannick
Auffret. Le concept de la nouvelle
installation a pour avantages la qualité
de refroidissement et aussi l’économie
de gasoil. L’installation s’est déroulée
sans aucun problème, elle a été rapide
et surtout elle est moins gourmande en
énergie que celles que les marins
connaissaient et ça, ils apprécient ! »
Entre 2010 et 2015 Période transitoire durant laquelle le R-22 risque de manquer.
1er janvier 2015
Fin de l’autorisation d’utiliser des HCFC.
On n’utilise dès lors que des HFC (HydroFluoroCarbone, sans chlore)
en Europe.
LE JOURNAL DES SERVICES ET SOLUTIONS POUR LE FROID ET LA CLIMATISATION
.5
Fluides-infos 42.QXD
*
13/09/07
16:56
Page 6
APPLICATIONS
Froid industriel et commercial
GRANDE DISTRIBUTION
450 KW DE FROID POSITIF
RECONVERTI POUR CASINO
À l’évidence, le R-22 va considérablement manquer à partir
de 2010 pour l’entretien des
installations fonctionnant avec ce fluide. En
précurseur, Casino, soucieux d’aborder
l’avenir sereinement dans le cadre de sa
politique de développement durable, s’est
rapproché de son prestataire de service et
bureau conseil, Alpes Réfrigération, pour la
reconversion de son installation de froid
“
Le Forane FX 100
allie la conservation des
performances les plus
optimales et enregistre
des consommations
énergétiques similaires
à celles du R-22.
”
PYC RPF
Alpes Réfrigération, Climalife et Arkema
ont effectué en une nuit, le rétrofit au R-427A
(Forane FX 100) de la centrale en froid positif
de l’hypermarché Géant Casino de Gap d’une
puissance totale de 450 kW. Une première en
France pour une opération de cette envergure
et un résultat concluant : une solution alliant
facilité et fiabilité.
40 litres d’huile POE
neuve sont réintroduits
dans les compresseurs.
positif du Géant de Gap (5 000 m2).
Pour un rétrofit maîtrisé, Casino a choisi, sur
les conseils d’Alpes Réfrigération, le R-427A
développé par Arkema sous l’appellation
commerciale Forane FX 100 et distribué en
France par Climalife. En effet, parmi les produits de substitution aujourd’hui présents sur
le marché, le Forane FX 100 est l’un de
ceux qui allie la conservation des performances les plus optimales et enregistre des
consommations énergétiques similaires à
celles du R-22.
La centrale de froid positif
Cette opération de reconversion ne
nécessite aucune modification majeure du
système, hormis le remplacement obligatoire de l’huile d’origine par une huile
polyolester. L’installation, produisant le
froid positif pour l’alimentation de linéaires
des rayons frais de l’hypermarché et de
ses 26 chambres froides, est constituée
d’une centrale Copeland à condensation
par air de cinq compresseurs D6DH3500
de 40 cv unitaire.
RÉSULTATS COMPARATIFS R-22 ET R-427A (FORANE FX 100)
POUR UNE CHAMBRE FROIDE
Produits
Dates de relevés
Charge totale de la centrale
Température évaporation
Pression d’évaporation
Différentiel de distillation à l’évaporation
Différentiel de distillation à la condensation
Température de condensation
Pression de condensation
Température fin de compression
Débit massique
Débit volumique liquide
Puissance frigorifique
Puissance de compression
Cop frigo
6.
/n 42/ septembre 2007
o
Unités
kg
°C
bar
K
K
°C
bar
°C
kg/s
dm3/h
kW
kW
–
R-22
22 mars 07
500
-9
3,7
0
0
34,2
13,3
83
0,034
109
5,34
1,42
3,8
R-427A
1er avril 07
500
-9
3,5
3,9
4,8
33,5
13,4
70
0,033
114
4,73
1,35
3,5
Le Géant
Casino
de Gap.
13/09/07
16:56
Page 7
Rapidité de la mise en œuvre
Deux équipes de quatre personnes d’Alpes
Réfrigération se sont relayées pour mener à
bien cette reconversion dans un temps
record.
Samedi 31 mars, 20 h : le magasin ferme
ses portes, la centrale de froid est arrêtée.
La récupération du R-22 peut commencer.
Quatre machines de récupération sont installées pour effectuer, dans un premier
temps, une récupération en phase liquide
du R-22, puis, dans un second temps, la
phase gazeuse. Pendant cette opération,
la troisième vidange d’huile est faite
et quelques points de l’installation sont
améliorés pour, notamment, assurer plus
facilement la maintenance.
Pour obtenir les meilleurs retours d’huile et
échanges thermiques aux échangeurs,
l’huile du circuit a été remplacée trois fois : à
deux reprises, en gardant le R-22 dans l’installation, et une troisième fois lors de la
charge en R-427A. Le tirage au vide de
l’installation avec cinq pompes à vide réparties sur le circuit frigorifique s’est déroulé
pendant près de six heures. La seconde
équipe a ensuite pris le relais et procédé à la
charge en R-427A à partir de dix bouteilles
de 52 litres.
L’installation a pu être remise en route dès
10 h le lendemain. Les 500 kg de R-22 ainsi
récupérés ont pu être transférés chez
Climalife pour retraitement. L’équipe a procédé aux différents réglages pour optimiser
le fonctionnement de l’installation et effectue
une nouvelle détection minutieuse de fuite
pour s’assurer du confinement optimal de
l’installation. Les mesures ont été effectuées
pour comparer les nouvelles performances
de l’installation avec celles préalablement
relevées sur le R-22.
L’opération a été un vrai succès, tant au
niveau du temps prévu (tout devait être prêt
pour l’ouverture du magasin le lundi matin)
que des performances obtenues. •
PYC RPF
PYC RPF
Fluides-infos 42.QXD
20 000 fromages sont
stockés sur 7 000 m2..
AGROALIMENTAIRE
RECONVERSION D’UN
REFROIDISSEUR DE LIQUIDE
CHEZ ENTREMONT
Juragruyère, fabricant de
comté (Entremont), a réalisé
avec Boost’air – entreprise
spécialisée dans la réfrigération industrielle et commerciale – et Climalife, la
reconversion d’un refroidisseur de liquide
avec de l’Isceon MO 59 (R-417A) en
remplacement du R-22.
Pour le transfert de la machine existante
vers le site actuel de Juragruyère à
Poligny (39), le choix du R-417A s’est
imposé par sa simplicité de mise en
œuvre, la possibilité de conserver le
matériel existant et éviter ainsi de nombreuses modifications. Le refroidisseur
d’eau glycolée à base de Friogel, de
85 KW de puissance frigorifique au R-22,
ne pouvait être transféré sur un nouveau
site qu’à condition d’être remis en service
avec un fluide frigorigène de type HFC.
Après plus d’un an et demi de fonctionnement, le R-417A a prouvé son efficacité
en maintenant une atmosphère contrôlée
dans la salle de conditionnement et d’emballage du comté de l’usine Juragruyère.
La reconversion des autres machines du
site sera programmée pour pallier à l’arrêt
de production et à l’interdiction d’utiliser le
R-22 vierge ne provenant pas d’un recyclage à partir du 31 décembre 2009, ainsi
qu’à l’interdiction de sa mise en œuvre au
31 décembre 2014. •
MARINE NATIONALE
LA MARINE TOULONNAISE RECONVERTIT
SES SYSTÈMES FRIGORIFIQUES
En juillet dernier, la Direction du Commissariat
de la Marine (DCM) a réalisé la reconversion
du R-22 des deux installations frigorifiques
alimentant la cuisine centrale. Ce choix traduit le souci
environnemental de la DCM. La solution préconisée par
le support technique de Climalife pour effectuer cette
reconversion a été de charger les deux centrales avec
du R-427A (Forane FX 100) et de remplacer l’huile
Suniso 3GS par l’huile polyolester Mobil Arctic EAL 32.
Centrale positive à quatre
Les installations sont composées d’une centrale positive
compresseurs Copeland.
et d’une négative datant toutes les deux de 1995. Elles
sont équipées de compresseurs Copeland et produisent respectivement une puissance
frigorifique de 117 kW et 10 kW. La reconversion a démarré par le remplacement de
l’huile minérale par de l’huile polyolester adaptée. À l’aspiration des compresseurs,
des filtres ont été mis en place, et après remise en fonctionnement des installations
avec le couple R-22/Polyolester, la récupération du R-22 et de l’huile a été faite
(deux vidanges d’huiles pour la centrale négative). Les filtres déshydrateurs changés,
les filtres aspiration retirés, 360 kg de R-427A ont pu être chargés avec une huile
polyolester neuve. Les réglages nécessaires ont été effectués. Les deux installations
fonctionnent depuis plus de deux mois et donnent entière satisfaction.
Fort de cette expérience, le Commissariat de la Marine envisage de faire d’autres
reconversions au R-427A (Forane FX 100) début 2008 sur leurs installations positives
fonctionnant au R-22. •
LE JOURNAL DES SERVICES ET SOLUTIONS POUR LE FROID ET LA CLIMATISATION
.7
Fluides-infos 42.QXD
*
13/09/07
16:56
Page 8
INITIATIVES
Prestations associées
RÉSIDENTIEL ET TERTIAIRE : LA DÉFENSE
CHARGEMENT DE 136 000 LITRES
DE GLYCOL POUR UN CENTRE DE
PRODUCTION D’EAU GLACÉE
*
Fiche chantier
• PRODUCTION DE FROID
Réseau d’eau glacée : 14 km
Puissance frigorifique totale : 132 MW
Nombre de groupes
frigorifiques : 15
Stockage de glace : 6 x 40 MWh
soit un total de 240 MWh
Débit : environ 10 000 m3/h
T° départ : 4 ° à 5 °C
T° retour : env. 14 °C
Bassin de stockage et de distribution
d’eau glacée.
Au printemps dernier,
les équipes Climalife ont
livré 136 m3 de Friogel pur,
particulièrement adapté
aux besoins des installations
à basse température.
Ce caloporteur est destiné
à constituer une réserve
d’énergie froid sous forme
de stockage de glace.
Ce dernier alimente bureaux
et logements du quartier
de la Défense.
8.
/n 42/ septembre 2007
o
La société Enertherm a engagé
un programme de travaux sur
quatre ans pour moderniser la
production de chaleur et de climatisation du
quartier d’affaires de la Défense. La rénovation de la centrale du site Alençon (Courbevoie)
permettra l’intégration de la centrale “chaud”
dans le paysage urbain et l’optimisation de la
production d’eau glacée pour la climatisation.
Un fonctionnement optimal
Enertherm a choisi Climalife pour la fourniture
de 136 m3 de glycol sanitaire pur (Friogel) qui,
après dilution, alimenteront les 405 m3 du réseau de production de glace. L’opération s’est
effectuée en deux phases : la première, en
avril dernier, avec une charge de 82 m3 de Friogel pur, et la seconde, en mai, pour ajouter au
réseau les 54 m3 de produit restant. En fonction de l’installation, l’eau glycolée est diluée entre
• CHARGEMENT FLUIDE
Eau glycolée : 136 000 L glycol sanitaire
pur (Friogel)
Flexible : 60 m
Transfert : 1 groupe moto pompe à 7 bars
Camion citerne : 3 rotations
Débit : 14 m3/h
33 et 35 % pour une protection à - 15 °C en
moyenne. L’action des inhibiteurs de corrosion
présents favorise la pérennité des tuyauteries.
Les nouveaux groupes de production de glace
permettent de fabriquer et stocker du froid pendant la nuit via les six bassins. Le déstockage
peut ainsi se faire en journée pour répondre
Pompes
d’alimentation
du réseau.
Fluides-infos 42.QXD
13/09/07
16:56
Page 9
DÉPOLLUTION
VIDANGE D’UNE
INSTALLATION AU
BROMURE DE
LITHIUM
Un groupe
frigorigène
fonctionnant
au R-134A.
CLIMATISATION ET CHAUFFAGE
70 000 LITRES D’EAU GLYCOLÉE
POUR LE FORUM DES HALLES
À proximité du secteur des
Halles, à Paris, un site de
400 m2 abrite un réseau
d’eau destiné à la climatisation et au
chauffage. Cofathec, Elyo et Climespace
sont chargés de la maintenance de ce
réseau. Un circuit de production d’eau glacée est ainsi consacré à la climatisation du
Forum des Halles et du Louvre, tandis
qu’un réseau est totalement dédié à un
groupe de bâtiments résidentiels.
Cofathec a confié aux équipes de Climalife
le remplissage du réseau en eau glycolée.
Expérimentées dans les opérations de
mise en œuvre délicates, les équipes ont
assuré dans un temps record et dans un
environnement urbain complexe – intramuros –, la livraison de 70 m3 de glycol
(Neutragel LR-13) par trois rotations de
camion-citerne.
“
Climalife est une référence
sur le marché, un partenaire
majeur par sa connaissance
des produits et ses retours
d’expériences.
PATRICK DAVIGO,
”
CHARGÉ D’AFFAIRES
ENERTHERM
aux besoins d’alimentation en eau glacée. Ce
système permet de répondre aux pointes d’utilisations et optimise le système de production
en lissant les consommations.
Chaque bassin contient en moyenne 1 000 m3
d’eau et peut fournir près de 12 MW de
puissance frigorifique. La circulation d’eau
glycolée à - 7 °C dans la batterie d’échange
multitubulaire immergée dans le réservoir
permet de geler progressivement l’eau du
bassin (environ 4 cm de glace autour de
chaque épingle).
“
Les équipes ont assuré
dans un temps record et
dans un environnement
urbain complexe,
la livraison de 70 m3
de glycol.
”
Des performances constantes
Le fluide utilisé est un caloporteur à base de
mono ethylène glycol amérisé et d’additifs
anti-corrosion spéciaux, destinés à prévenir
l’action corrosive de l’eau et lui assurer,
ainsi, des performances constantes. Le
Neutragel, dilué ici à 30 % pour une protection à - 13 °C, est un caloporteur
antigel particulièrement étudié pour les
circuits secondaires d’installations travaillant
en basse température et les installations
de chauffage. •
La société Forclum a soustraité à Climalife la dépollution
d’un groupe froid chez un de
ses clients, fabricants de cartes à puces.
Cette prestation, qui s’est déroulée sur
deux jours, a nécessité la mise en place
d’un plan de prévention, afin d’analyser
les risques potentiels liées à l’intervention
et de mettre en place les moyens
de sécurité appropriés (combinaison,
masque, gants, chaussures de sécurité…).
Une prise en charge de A à Z
Le bromure de lithium est un produit utilisé
dans les machines à absorption. Ce principe
de climatisation au gaz naturel permet de
produire simultanément de l’eau chaude et
de l’eau glacée. Forclum et Climalife ont
conjointement pris en charge, avec succès,
la vidange de cette installation. Les équipes
de Climalife ont ainsi récupéré, en toute
sécurité, plus de 1 000 litres de bromure
de lithium et gèrent le produit jusqu’à
son retraitement. L’obligation de traçabilité
du produit a donné lieu à l’émission d’un
bordereau de suivi de déchet (BSD). •
Récupération des
résidus de bromure
de lithium.
Au cours du déstockage, l’eau glacée (0 °C)
est pompée et envoyée vers les utilisateurs
via un échangeur, puis après réchauffement,
réintroduite dans le bassin. Le volume total
d’eau glycolée utilisé est de 405 m3 et environ 34 m3 par bac à glace. « L’énergie frigorifique des six bassins représente le plus
grand stockage d’Europe, avec ses
240 MWh » , souligne Stéphan Duclos,
chargé des mises en service industrielles. •
*
Société Enertherm
Activité : Gestionnaire de la concession
de chauffage urbain et de climatisation
de la Défense (Paris)
Effectif : 72 salariés
Création : 2001
LE JOURNAL DES SERVICES ET SOLUTIONS POUR LE FROID ET LA CLIMATISATION
Déchargement
du glycol dans
la centrale de
production
d’eau glacée.
.9
Fluides-infos 42.QXD
*
13/09/07
16:56
Page 10
RÉGLEMENTATION
FLUIDES FRIGORIGÈNES
UNE NOUVELLE RÉGLEMENTATION
PLUS EXIGEANTE SUR L’USAGE DES
FLUIDES FRIGORIGÈNES
préfecture, intervenant sur des installations
de moins de 2 kg, auront jusqu’au 4 juillet
2009 pour obtenir une attestation de
capacité.
Cette attestation de capacité sera, pour
l’ensemble des opérateurs, nécessaire pour
acheter du fluide frigorigène auprès des
distributeurs. Délai d’application : 4 juillet
2009.
Gestion des fluides
La nouvelle réglementation reprend également toutes les exigences de récupération,
de recyclage, de contrôle d’étanchéité et de
limitation des fuites de fluides. Par exemple :
interdiction d’utiliser des emballages jetables,
toute cession de fluide frigorigène est inscrite dans un registre mentionnant le nom de
l’acquéreur et la quantité de fluide, obligation
de marquage des équipements, interdiction
de dégazage et obligation de récupération
totale, y compris lors de démantèlement…
La nouvelle réglementation concerne notamment les exigences de récupération,
recyclage et étanchéité.
Pour soutenir l’objectif de réduction
drastique des émissions de gaz
à effet de serre, le nouveau décret
français est enfin paru, assorti
de l’un des quatre arrêtés
d’application : celui concernant
les contrôles d’étanchéité.
Certaines dispositions s’appliquent
dès maintenant, d’autres au plus
tard le 4 juillet 2009. À partir de
cette date, seuls les installateurs
compétents pourront manipuler
les fluides frigorigènes.
Le décret
Ce nouveau décret du 7 mai 2007,
paru sous le numéro 2007-737,
réglemente les conditions de mise sur le
marché, d’utilisation, de récupération et de
destruction des fluides frigorigènes utilisés
*
Fréquence des
contrôles d’étanchéité
Tous les 12 mois, pour les équipements
de plus de 2 kg de fluide
• Tous les 6 mois pour ceux contenant
plus de 30 kg
• Tous les 3 mois pour les charges
supérieures à 300 kg
10.
/n 42/ septembre 2007
o
dans des équipements frigorifiques ou
climatiques. À la différence du décret du
7 décembre 1992, qu’il remplace, il vise
tous les appareils utilisant des fluides frigorigènes, y compris les équipements domestiques et automobiles de climatisation ou de
pompes à chaleur.
Les principaux points visés par le décret
concernent la qualification professionnelle
des opérateurs, les contrôles d’étanchéité
des installations de plus de 2 kg de fluide, le
livret d’entretien pour tous les systèmes audelà de 2 kg de charge et une surveillance
plus rigoureuse des quantités de fluides frigorigènes mises en circulation.
Qualification des opérateurs
C’est la grande nouveauté : l’agrément préfectoral qualifiant l’entreprise qui prévalait
jusqu’alors est désormais remplacé par une
attestation de capacité individuelle, délivrée
aux opérateurs (installateurs et entreprises de
maintenance) par un organisme agréé qui
vérifiera leur compétence et la conformité de
leurs équipements d’intervention.
Quels délais pour obtenir l’attestation
de capacité ?
Pour les entreprises actuellement inscrites
en préfecture, les attestations de conformité
restent valables jusqu’au 4 juillet 2008 et,
au plus tard, jusqu’au 4 juillet 2009 si leur
échéance prévue est postérieure au 4 juillet
2008. Les entreprises non enregistrées en
1er arrêté d’application :
le contrôle d’étanchéité
Daté également du 7 mai 2007, le premier
des quatre arrêtés accompagne ce décret. Il
concerne les contrôles d’étanchéité et
détaille notamment leurs modes opératoires
et la fréquence à respecter. C’est le détenteur de l’équipement qui est tenu de faire
procéder aux contrôles d’étanchéité de son
installation. Les contrôles d’étanchéité des
circuits doivent être réalisés et consignés
dans une fiche d’intervention, laquelle sera
conservée par le client et par l’intervenant
pendant 5 ans si les équipements contiennent plus de 3 kg de fluide. Les appareils
utilisés doivent pouvoir détecter une fuite de
5 g/an pour les détecteurs manuels (et
10 ppm pour les détecteurs fixes) et doivent
être contrôlés chaque année.
Ce décret rend plus strictes les conditions
d’utilisations des fluides frigorigènes et va
optimiser leur confinement dans les installations et équipements. La rédaction des derniers arrêtés d’application est en cours et
contribuera à une plus grande cohérence et
une meilleure maîtrise des émissions de gaz
appauvrissant la couche d’ozone. •
*LesÀ PARAÎTRE
arrêtés sur :
• les agréments des organismes
• la déclaration annuelle des
organismes agréés
• la délivrance des attestations de
capacité des opérateurs
• la délivrance des attestations d’aptitude,
prévues à l’article 14 du décret
Fluides-infos 42.QXD
*
13/09/07
16:56
Page 11
PRODUITS
Pour en savoir plus :
www.climalife.dehon.com
Vrai ou faux ?H
Question technique à
Serge François,
Directeur des
Applications
techniques
*Prévenir les fuites grâce
à la détection fixe
Les contrôleurs d’ambiance Murco sont particulièrement adaptés pour contrôler le confinement
des installations et se conformer aux contraintes de la nouvelle
réglementation en matière d’étanchéité, en vigueur depuis le
4 juillet 2007. Il existe deux types de détecteurs à poste fixe :
le Murco MGD et le Murco lAM. Avec ses deux niveaux de détection possible,
équipé de 1 à 6 sondes et calibré à 10 ppm, le MGD est la référence pour les
salles de machines, le froid commercial, la GMS… Le IAM, idéal pour les applications résidentielles grâce à sa discrétion, possède une sonde intégrée à un seul
niveau de détection calibrée à 100 ppm. Il est équipé d’une alarme sonore (sirène)
et visible (LED rouge). Ce détecteur est prévu pour être installé à proximité des
systèmes à contrôler. Équipé de sondes adaptées, le MGD détecte tous types de
fluides CFC, HCFC et HFC. Le IAM détecte les HCFC et HFC.
*
RECOVER XLT : LA MACHINE DE
RÉCUPÉRATION HAUTE PERFORMANCE
Compacte et légère, cette machine de récupération transfère la plupart des fluides frigorigènes en phase liquide et gazeuse. Performances,
qualité, prix… cette machine est à ce jour, l’une des
meilleures du marché. Silencieuse, entièrement automatique, ne nécessitant aucune maintenance, elle est
livrée avec une garantie de trois ans sur le compresseur. Elle permet la récupération de l’ensemble des
fluides frigorigènes de type CFC, HCFC, HFC et en
particulier, le R-410A.
*
®
Cubikool
:
concilier l’esthétique
et le fonctionnel
Acier allégé, coque en matériaux
composites et design exceptionnel :
le nouvel emballage du Cubikool allie
innovation et ergonomie. Près de 15 %
de poids en moins par rapport au Friopack,
une poignée ergonomique pour une
meilleure prise en main, une coque non
corrodable… sont autant d’atouts qui en
font l’outil idéal en situation de maintenance.
Cubikool est disponible pour les fluides
frigorigènes R-404A, R-407C, R-410A.
Si vous souhaitez poser une question, adressez
nous un mail : [email protected]
Fluides infos est un journal de CLIMALIFE, groupe
Les mélanges de fluides frigorigènes se
détitrent obligatoirement en cas de fuite.
Les mélanges azéotropes ne se détitrent
pas et se comportent comme des
corps purs. Dans le cas de mélanges
zéotropes, leur détitrage n’est pas
systématique en cas de fuite pour deux
raisons. Les mélanges comportant des
fluides de nature proche et présentant très
peu de glissement de température ne se détitrent que faiblement. En cas de fuite en phase
gazeuse, une simple recharge rétablit le
mélange. Ex : R-404A, R-410A. Un mélange
à fort glissement (ex : R-407C) ne se détitre
qu’en phase gazeuse en présence de son
liquide, soit à l’arrêt. En fonctionnement, les
probabilités d’un détitrage sont quasiment nul.
Pour lever le doute, une simple mesure de relation pression/température permet de savoir si
le mélange n’est plus aux proportions d’origine.
Pression acceptable P < 0,3 à 0,5b max. •
VRAI et
FAUX !
Question technique à
Pierre Emmanuel
Danet,
Support technique
Le compresseur hermétique accessible de
mon installation a grillé. Je peux le remplacer
par un neuf, sans nettoyer le circuit.
La casse du compresseur peut être liée à
plusieurs facteurs, tels que la décomposition
de la molécule de fluide frigorigène suite à
une température de fin de compression
excessive ou à la présence d’humidité dans le circuit. L’humidité favorise
le phénomène d’hydrolyse et forme de
l’acide qui provoque l’effet de cuivrage. Ce phénomène diminue les jeux mécaniques et ronge
les vernis (résines époxy) du moteur électrique.
Les enroulements sont alors mis à nu, ce qui
provoque un court-circuit générant la casse des
molécules de fluide frigorigène et augmentant
ainsi le taux d’acidité présent dans le circuit
frigorifique. Sans nettoyage, cet acide reste présent dans le circuit et le nouveau compresseur
cassera pour les mêmes raisons. Un nettoyage
du circuit, avec un solvant de type Nettogaz
GC1 ou Facilisolv ®, est impératif pour éliminer
les acides et les particules carbonisées générés
par le grillage du moteur et assurer le bon fonctionnement de votre installation.
Lors d’une casse mécanique du compresseur,
les particules métalliques diffusées dans le
circuit devront être éliminées par un nettoyage
identique. •
FAUX!
DEHON
26, avenue du Petit Parc – 94683 Vincennes cedex – France / Tél : + 33 1 43 98 75 00 / Fax : + 33 1 43 98 21 51 / Responsable de publication : Jean-Michel Naud
Rédactrice en chef : Sylvia Keller – E-mail : [email protected] Conception, réalisation : agence paradigme / Les filiales : dehon service belgium (BelgiqueLuxembourg) [email protected] – dehon service nederland (Pays-Bas) [email protected] – dfk (Allemagne) [email protected] – frigogáz (Hongrie)
[email protected] – friocanal (Panama) [email protected] – friogas (Espagne) [email protected] – ids (Royaume-Uni) [email protected]
prochimac (Suisse) [email protected] / Photos : Climalife, PYC RPF, interclima+elec, Cabinet Quéruel, Matal, droits réservés. Une : Elsa Charavit
Toute reproduction partielle ou totale d’un article devra mentionner « source Fluides infos » / ISSN 1263-5545.
LE JOURNAL DES SERVICES ET SOLUTIONS POUR LE FROID ET LA CLIMATISATION
.11
Fluides-infos 42.QXD
13/09/07
16:56
Page 12
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement