Office Infos n°16 - Saint Ouen Habitat Public

Office Infos n°16 - Saint Ouen Habitat Public
Dans ce no...
de neuf dans
> Quoi
les quartiers ?
p.2
> C hauffage : maîtriser
les charges
p.6
> portrait
d’Hervé Fortuné
p.8
office
n°16
Octobre
Décembre 2011
infos
4 Cipriani
Le lien entre
locataires
41 Dhalenne - Landy
Inauguration réussie
Impasse Germaine
Coup de Fraîcheur
> Lire pages 2 et 3
entoutefranchise
quoide neufdanslesquartiers?
Gennevi
Le Congrès du mouvement
HLM :
en phase avec
nos valeurs
Jean-Claude Le Ny
président de
Saint-Ouen Habitat Public.
Le 72e Congrès du mouvement HLM s’est conclu le
29 septembre dernier. Son
Président, Thierry Repentin
a réaffirmé la mobilisation
du logement social dans la
« formidable mission qui est
la sienne : donner un toit à
nos concitoyens. »
Il a défendu avec force ce secteur, en rappelant
qu’il construit, qu’il rénove et qu’il investit, tout
en favorisant l’accession sociale à la propriété.
Tout cela, dans un contexte de plus en plus morose : sans les financements de l’État, comment
continuer notre tâche ?
Des solutions sont possibles. Mais cela suppose de
travailler en partenariat avec les représentants de
l’État et de porter ensemble cette ambition si universelle d’un logement pour tous, et en particulier
pour les personnes modestes.
Vaste chantier, vaste ambition… mais c’est bien
cela qui nous porte et qui guide notre action dans
nos opérations de construction, de rénovation et
de réhabilitation.
lliers
Asnières
s
an
Bd
Bd
Saint-D
enis
urè
Ja
4 Cipriani
o
ug
rH
Clichy
Je
to
Vic
Un jardin
partagé…
le lien entre
locataires
Vous connaissez le jardin partagé du 4 Cipriani… Les semis
ont germé, ont fleuri et ont donné des légumes et des fruits ! Les
locataires du 4 Cipriani ont ainsi pu se rendre dans le jardin de
leur résidence pour récolter, échanger entre voisins et goûter à
leur production, sous l’œil expérimenté de Patrice Bertrand, à
l’origine de cette initiative.
Regardez en images la production de ce jardin qui a remporté le
1er prix du concours lancé par la Ville de Saint-Ouen.
Vous en trouverez une illustration dans ces pages,
avec l’inauguration de la résidence pour jeunes
actifs au 41 rue Dhalenne et de la fin du chantier
de la tour du Landy.
C’est pour vous que nous œuvrons, c’est pour
vous que nous avons à cœur la satisfaction des
locataires.
Gennevi
lliers
Asnières
s
Jean-Claude Le Ny
Président de Saint-Ouen Habitat Public
Office Infos
Journal d’informations de Saint-Ouen Habitat Public.
17 rue Claude Monet – 93407 Saint-Ouen Cedex.
93400@stouen-habitat-public.fr – www.stouen-habitat-public.fr
Direction de la publication : Jean-Claude Le Ny.
Direction générale : Geneviève Descamps.
Rédaction en chef : Nadine Padol-Malleville.
Crédit Photos : Saint-Ouen Habitat Public.
Réalisation : Marion & Marion.
Imprimé sur papier PEFC (forêts gérées durablement)
ISSN 1953-6836.
Tiré à 6 000 exemplaires
2
office infos
N°16 - 2011
an
Bd
Bd
to
Vic
o
ug
rH
Clichy
Je
urè
Ja
Saint-D
enis
Impasse Germaine
Gennevi
lliers
Asnières
s
an
Bd
Bd
to
Vic
o
ug
rH
Clichy
Je
urè
Saint-D
enis
Ja
41 Dhalenne - Tour du Landy
Inauguration réussie…
Mardi 4 octobre, en présence de nombreux élus et institutionnels, Jacqueline
Rouillon, Maire de Saint-Ouen, Conseillère
Générale, Jean-Claude Le Ny, Président
de Saint-Ouen Habitat Public, et Geneviève Descamps, Directrice Générale de
Saint-Ouen Habitat Public, ont inauguré
successivement deux opérations menées
avec succès par l’Office dans le quartier
du Vieux Saint-Ouen, en présence de
nombreuses personnalités, dont JeanJacques Tartainville, Directeur général de
l’ALJT, association en charge de la gestion de la résidence pour jeunes.
- Tour du Landy, 2 rue du Landy
Un an de travaux a été nécessaire pour
le ravalement et l’isolation des façades et
terrasses. L’objectif ? Améliorer l’isolation
thermique de cette tour qui réunit 106
logements. L’opération, d’un montant total de 651 000 € a bénéficié d’une aide de
la Ville de Saint-Ouen et d’un prêt de la
Caisse des dépôts et consignations.
– La création d’une résidence pour
jeunes actifs en mobilité, 41 rue Albert Dhalenne
Pour répondre aux besoins des jeunes
en premier emploi, l’entresol, auparavant
occupé par un foyer de personnes âgées
désaffecté, a été réhabilité pour accueillir
des jeunes actifs en mobilité. Comme l’a
rappelé Jean-Claude Le Ny, président de
Saint-Ouen Habitat Public, « Le logement
pour des jeunes, des hommes et des
femmes qui construisent leur vie, c’est un
élément essentiel quand on débute dans
la vie d’adulte. Avoir un toit, avoir un logement, c’est en effet cela qui construit un
homme ou une femme. On ne souligne jamais assez. C’est là aussi où l’on voit que
le logement social s’adresse à toutes les
générations et qu’il permet à chacun de
s’intégrer dans la Cité. »
25 logements – 17 studettes individuelles
et 8 studios meublés – mis en location par
l’ALJT.
Un coup de
fraîcheur à
l’impasse
Germaine…
Quel financement
pour cette opération ?
Total de l’opération : 1 210 000 €.
Subvention État : 421 300 €
Subvention Région Île-de-France :177 000 €
Subvention Conseil Général 93 : 47 000 €
Prêt Astria (collecteur 1%) : 484 000 €
Prêt Caisse des Dépôts et Consignations : 80 000 €
L’ALJT, mode d’emploi
Créée en 1956, l’ALJT (Association pour le logement
des jeunes travailleurs) gère en 2011, 44 résidences
en Île-de-France propriétés d’organismes HLM. Plus
de 8 200 jeunes, de 18 à 32 ans, seront accueillis
dans les 5 000 logements du parc ALJT. Les résidents sont des jeunes en premier emploi (CDI, CDD
ou intérimaires), en alternance, des stagiaires en
formation professionnelle qualifiante, des jeunes en
mobilité professionnelle ou en parcours d’insertion.
Ils sont originaires de l’Île-de-France, de province ou
de l’étranger.
Pour répondre à leurs besoins, l’ALJT a développé
trois produits distincts et complémentaires :
-d
es Résidences Jeunes Travailleurs (R’JT),
-d
es Résidences Jeunes Actifs en Mobilité
(R’JAM®),
-d
es Résidences Home’R® pour doctorants et
post doctorants.
Nettoyage de la façade, rénovation des escaliers et des paliers et peinture des portes des ateliers… C’est l’heure de la rénovation à l’impasse
Germaine, ce bâtiment si particulier du patrimoine de Saint-Ouen Habitat Public construit
par les ateliers Eiffel ! Habité par des artistes, il
était temps de redonner à cette résidence tout
le lustre qu’elle mérite.
N°16 - 2011
office infos
3
ledossier
Chauffage : Des investissem
Le début d’automne a été fortement ensoleillé…
Mais l’hiver approche et c’est l’heure d’allumer le
chauffage… et de vous donner des explications sur la
rénovation des chaufferies de Saint-Ouen Habitat Public …
Les travaux réalisés
ou lancés en 2011
remplacement de chaudières
individuelles et chauffe-bain
( 75 000 € )
modernisation de la chaufferie
19, rue du Maréchal Leclerc
( 84 000 € )
modernisation de la chaufferie
Moutier Place d’Armes
( 53 000 € )
remplacement et modernisation
des équipements de chauffage
individuel électrique
René Rioux ( 169 000 € )
les
Les bons réflexes
Ces interventions peuvent améliorer l’efficacité de l’installation,
réduire les coûts et les consommations et, au final, préserver
l’environnement.
Régulez la température dans
votre logement. Dans les chambres ou les pièces peu utilisées,
diminuez la température à l’aide
de thermostats.
Modérez l’aération des pièces :
une fenêtre entre-ouverte pendant toute une journée consomme beaucoup d’énergie. Faitesle plutôt deux à trois fois par jour
pendant cinq minutes.
Calfeutrez les portes palières
et fermez vos volets la nuit
pour limiter les déperditions de
chaleur. Posez des rideaux ou
des doubles rideaux. Mettez des
tapis sur les sols.
Prévenez votre gardien quand
la température est inférieure à
18° ou supérieure à 21° ; cela
permet à l’Office un meilleur diagnostic des installations et des
équipements.
’est reparti c…
c
,
e
g
a
f
f
u
a
Le ch
bitat Publi
a
H
n
e
u
O
t
à Sain
La remise
en route du
chauffage a
débuté le
jeudi 13 octob
re.
4
office infos
N°15 - 2011
pointdevue
ments pour
maîtriser
s charges
Saint-Oue
n Habitat
Public vous
assure
une tempé
rature
de 20°C da
ns les
logements,
soit un
degré de p
lus que
l’obligation
légale.
Cet équilibrage est
destiné à favoriser les
économies d’énergie et,
ainsi, à maîtriser vos
charges locatives. Il permet
également de vous assurer
un confort de vie, tout en
respectant les règles de
développement durable.
« La parole à…
René Adjagba, responsable
de la maintenance à
Saint-Ouen Habitat Public »
Parlez-nous du chauffage à
l’Office…
Notre objectif à Saint-Ouen Habitat Public est de poursuivre nos
investissements dans les chaufferies. C’est le moyen pour nous
d’assurer un confort aux locataires
et de permettre ainsi de contenir
la hausse des charges. C’est donc
une stratégie à long terme destinée à optimiser les performances
énergétiques de nos bâtiments.
Cette politique s’inscrit également
dans les objectifs du Grenelle environnement.
Et le montant des charges ?
La baisse des consommations ne
s’accompagne pas obligatoirement de celle des prix, car le coût
de l’énergie est en perpétuelle
augmentation. Mais notre souhait
est de réduire les consommations
d’énergie dans une logique de
maîtrise des charges. Nous avons
mandaté un bureau d’étude pour
réaliser un diagnostic et un suivi
des travaux dans les chaufferies.
Cela permet d’ajuster les interventions, de les cibler et de les
adapter.
Cette maîtrise des charges passe
par un travail constant de suivi,
d’entretien et de maintenance des
chaufferies. D’une résidence à
l’autre, les différences sont réelles
car cela dépend de la qualité de
l’isolation thermique, de l’évolution
du coût du combustible ou encore de la durée de chauffe selon
les années. Nos chaufferies sont
différentes les unes des autres ;
certaines fonctionnent au gaz,
d’autres à la vapeur… Finalement,
beaucoup de paramètres entrent
en ligne de compte pour fixer les
coûts qui seront refacturés aux locataires!
Quelles sont les chaufferies
qui seront rénovées ?
Nous disposons à l’Office d’un
plan pluriannuel de rénovation
des chaufferies qui a bien avancé.
Nous avons programmé pour les
années qui viennent celles du 3/5
Dhalenne, du 41 Dhalenne et du
119 Bauer. Mais il faut insister sur
le travail effectué sur l’ensemble
du patrimoine pour l’entretien et la
maintenance. C’est cela aussi qui
assure le confort à nos locataires.
Je parlerai aussi des études réalisées à René Rioux ; nous avons
rencontré à ce sujet les locataires
et nous leur avons expliqué le projet pour l’isolation des toituresterrasses et des bow-windows de
cette résidence. Il a été accueilli
avec satisfaction. Il reste maintenant à le mettre en œuvre.
N°16 - 2011
office infos
5
infosoffice
Patrimoine de l’office
Ça tourne sur l’Île-Saint-Denis…
tribune
Philippe Germain
Administrateur CNL,
à l’OPH de Saint-Ouen
Pour les élections, faisons nous entendre
L’année 2012 sera marquée par la succession des
élections présidentielles et des législatives, qui détermineront pour les cinq années à venir les choix politiques, économiques et sociaux pour notre pays. Il est
donc nécessaire que les citoyens soient informés des
propositions des différents candidats mais aussi qu’ils
puissent être des acteurs du débat démocratique.
La Confédération Nationale du Logement, entend jouer
pleinement son rôle au cours de la prochaine période
afin que le logement, l’habitat, son financement, la
place et le rôle des habitants et leurs associations soient réellement et concrètement pris en compte dans
les propositions des différents candidats.
La résidence Marcel Cachin a été à l’honneur l’été
dernier : un plan de scène a été en effet été tourné
sur le parking pour le nouveau film « Désarmé(s)»,
réalisé par Pierre Jolivet et principalement
interprété par Roshdy Zem, Leila Bekhti et Marc
Lavoine. À découvrir dans les prochains mois sur
les écrans…
Cipriani-Jaurès
Des jeux pour les enfants
Les travaux ont duré quelques semaines
mais… c’était plus que nécessaire !
Les enfants sont rois dans l’aire de jeux de
Cipriani-Jaurès ! Les travaux sont terminés et les
enfants ont investi ce territoire qui leur appartient
désormais. Des ajustements sont encore à prévoir ;
certains enfants doivent bien comprendre les
règles du jeu et c’est le « chacun son tour ! »
qui doit s’appliquer pour la balançoire… Pour y
remédier, un règlement est en cours de rédaction,
en concertation avec les locataires. N’oublions
pas, les enfants doivent être accompagnés et les
plus grands doivent respecter les plus petits. Vivre
ensemble, c’est vivre en toute intelligence ! Avis
aux parents !
Le logement et l’habitat figurent parmi les
premières préoccupations de nos concitoyens
La charge logement pèse toujours plus lourd sur leur
pouvoir d’achat.
Pour la CNL, la crise du logement dans notre pays n’a
jamais été aussi dramatique. Le nombre de mal-logés,
de demandeurs de logement, de sans-abri, ne cesse
de croître. De plus, le logement et l’habitat sont des
facteurs importants d’exclusion et de ségrégation.
Pour que la citoyenneté et la démocratie dans l’habitat
soient reconnues, il est aujourd’hui indispensable de
conquérir de nouveaux droits, de placer les habitants
au centre des décisions, de donner à leurs associations les moyens de jouer pleinement leur rôle.
La crise du logement, résultant des choix politiques et
économiques effectués pas les différents gouvernements successifs se caractérise par une volonté de
remettre en cause la vocation et les missions du logement social. Le logement social n’est plus considéré
comme une priorité nationale : sa marchandisation est
en marche !
L’État doit redevenir le garant d’une politique du logement efficace économiquement et socialement dans le
cadre d’une véritable solidarité nationale.
La CNL veut contribuer au débat démocratique, faire
des propositions sur des mesures urgentes, à moyen et
long terme afin de répondre à la crise du Logement.
Le 3 décembre à Créteil : rendez-vous national des
militants de la CNL, pour réfléchir sur les propositions
de la CNL pour 2012
6
office infos
N°16 - 2011
bon à savoir
Soucieux du dialogue avec les amicales des locataires,
Saint-Ouen Habitat Public a accordé cette tribune à
leurs représentants. Les propos tenus ici n’engagent
donc que la responsabilité de leurs auteurs. La parole
est maintenant à eux…
Gilbert Thoron
Administrateur CLCV, à l’OPH de
Saint-Ouen
Le Conseil d’administration de Saint-Ouen Habitat
Public va bientôt préparer le budget 2012.
La CLCV considère que nous sommes hélas encore en situation exceptionnelle qui, plus que jamais, nécessite le GEL DES
LOYERS.
L’Office se doit de réaliser sa mission et ne doit pas mettre en
péril son équilibre.
C’est pour cela que les locataires devront donc faire collectivement des efforts pour diminuer le gaspillage et les dégradations.
Ceci est la condition pour une saine continuité.
es sacs poubelles fermés pour
D
des mauvaises odeurs maîtrisées
Vivre ensemble, c’est respecter des relations de bon
voisinage. Fermez vos sacs poubelles pour éviter les
mauvaises odeurs ! C’est plus agréable pour vous,
comme pour les salariés de Saint-Ouen Habitat Public
qui travaillent pour vous. L’amélioration de votre cadre
de vie, cela vous concerne !
e tri sélectif,
L
c’est possible !
Si votre résidence dispose d’un local
pour le tri sélectif, vous pouvez déposer
dans les containers prévus à cet effet :
Ce sera un combat de tous les jours pour rechercher les casseurs qui doivent être les payeurs.
- les bouteilles en plastique ;
De son côté la CLCV avance 88 propositions concrètes en faveur
du pouvoir d’achat
- les cartons et papiers d’emballages ;
La croissance a besoin du pouvoir d’achat des consommateurs.
Si la situation des finances publiques n’autorise pas de nouvelles
dépenses publiques, elle ne doit pas condamner pour autant à
l’inaction.
Surtout, ne mettez pas vos ordures ménagères dans
les poubelles bleues destinées au tri sélectif. Sinon,
les éboueurs refusent de prendre les poubelles car le
tri n’est pas effectué. Votre gardien se tient à votre
disposition pour toute question éventuelle.
La CLCV, forte de sa connaissance du quotidien de nombreux
consommateurs qu’elle regroupe et accompagne, de sa maîtrise technique des grands dossiers consuméristes, souhaite
participer activement au débat autour de la question du pouvoir
d’achat. Elle avance aujourd’hui 88 propositions concrètes, pratiques et applicables dans de nombreux domaines issues de sa
situation d’observateur et d’acteur privilégié que lui confère son
rôle d’associations de consommateurs et d’usagers.
Quelques Extraits :
--la création d’un portail internet public permettant de comparer
les offres des principaux services (banques, assurances, téléphonie, internet…) dont la dépense est contrainte
- les boîtes de conserve ;
- les journaux.
Attention au bruit !
Faites attention au bruit dans vos logements,
notamment quand vous écoutez de la
musique. Soyez courtois et ayez la gentillesse
d’éviter le bruit à des heures tardives. La
tranquillité, ça se partage.
-- la création au sein de la grande et moyenne distribution d’un
emplacement unique pour positionner toutes les promotions
du magasin.
--la création d’une base de données publique accessible à tous
indiquant les principales caractéristiques des transactions immobilières réalisées et leur prix ;
--la mise en place d’une Garantie des risques locatifs réellement
universelle et obligatoire dans le secteur privé.
La suite sur CLCV.org ou web@clcv.org ou demande à « Gestion
Audonienne » 09 54 01 53 10 ou saint-ouen@clcv.org.
N°16 - 2011
office infos
7
portraitpourtrait
Hervé Fortuné
Quand la technique
se fait humaine
Hervé Fortuné intervient sur le terrain à l’Agence Rives de Seine.
En charge du secteur Dhalenne, il répond aux questions techniques
dans les logements.
Pouvez-vous nous tracer votre parcours ?
Après un BTS en immobilier, j’ai travaillé dans la négociation immobilière.
Mais cela ne correspondait pas à ma personnalité et j’ai souhaité me
réorienter vers le secteur social, là où le relationnel a le plus de place. J’ai
donc rejoint l’Office public de l‘habitat de Romainville où j’ai assumé
les fonctions de coordinateur du service social. J’encadrais 4 agents et je
m’occupais de la relance des loyers, du SLS, des impayés… Mais mon contrat
était à durée déterminée. Je suis donc parti, ensuite, pour Batigère en contrat
à durée indéterminée comme chargé de clientèle. Mon rôle était alors plus
étoffé car j’assumais à la fois des missions administratives et techniques.
Après cette expérience, j’ai eu envie d’endosser pleinement
l’approche technique de ce métier. J’ai donc rejoint SaintOuen Habitat Public dans cette optique.
Quelles sont vos impressions sur
l’Office de Saint-Ouen ?
C’est une équipe soudée ! J’apprécie le bon état
d’esprit qui y règne et, en particulier, mon
binôme, Sabine, qui m’a aidé à trouver mes
marques. Quant aux gardiens, ils sont à mes
yeux dévoués et volontaires. A l’Agence
Rives de Seine, j’ai la chance de travailler
avec des gens qui sont à mon écoute et
qui m’ont accompagné sur le terrain
Quelles sont vos priorités ?
Mon souhait, c’est de maîtriser
le patrimoine de mon secteur et
de monter en puissance sur mes
connaissances techniques. Avoir
les bons réflexes, sur le terrain, c’est
essentiel. Je dois suivre des formations
sur l’entretien du patrimoine et sur la
pathologie des bâtiments ; je me sentirai
ainsi mieux armé pour répondre à toutes les
questions des locataires.
8
office infos
N°16- 2011
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising