Une faute a tout changé

Une faute a tout changé
2 SPORTS
LA PRESSE MONTRÉAL LUNDI 9 JUILLET 2007
llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll
LA COUPE DU MONDE DES MOINS DE 20 ANS
Paulo Renato (4)
et Ousman Jallow (13)
MODE D’EMPLOI POUR ACCÉDER
AU SECOND TOUR
Vous voulez savoir si votre équipe favorite s’est qualifiée pour le second tour de la Coupe du monde des moins de 20 ans ?
Sortez votre calculatrice ! Les équipes qui ont terminé premières et deuxièmes de leur groupe – 12 équipes en tout – sont d’ores
et déjà qualifiées. Mais voilà, quatre places doivent encore être comblées. Qui les obtiendra ? C’est là que ça se complique ! Les
formations de troisième place sont classées en fonction du nombre de points accumulés en ronde éliminatoire. En cas d’égalité,
ce sont les équipes affichant le meilleur différentiel de buts (buts marqués, moins buts encaissés) qui gagnent. L’égalité persiste ?
Pas de problème ! Le onze qui aura marqué le plus souvent obtiendra son laissez-passer. Toujours pas de maître ? Alors, c’est
l’équipe qui aura reçu le moins de cartons jaunes et rouges qui passe. Et si, après tout cela, l’impasse persiste, les équipes passant
au second tour seront… pigées au hasard ! Est-ce qu’il ne serait pas plus simple d’organiser un concours de penalties ?
— Martin Croteau
PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE©
EN RAFALE
FORMULE UN
FERRARI DEVANT LA JUSTICE > Ferrari se présentera,
demain, devant la Haute cour de justice de Londres
dans le cadre de l’affaire d’espionnage qui l’oppose
à un de ses anciens employés et à un haut responsable technique de McLaren-Mercedes, a annoncé la
Scuderia, hier. Cette audition fait suite à la découverte, la semaine dernière, de documents confidentiels
concernant Ferrari au domicile du concepteur des
monoplaces de Fernando Alonso et Lewis Hamilton,
Mike Coughlan. « Dans le cadre d’une première procédure, nos avocats et des experts indépendants ont
perquisitionné le domicile d’un haut responsable d’une
équipe rivale », a expliqué le patron de la Scuderia
Jean Todt, hier, après le Grand Prix Grande-Bretagne.
Todt a refusé d’en dire plus concernant les personnes
qui étaient visées dans cette procédure, ni celles qui
seraient convoquées ou présentes à cette audience, se
disant lié par le secret de l’instruction.
BASEBALL
PUJOLS SERA DU CONCOURS DE CIRCUITS > Albert
Pujols a accepté de participer au concours de circuits du match des Étoiles, ce soir, même si le
joueur étoile des Cardinals de St.Louis traverse la
pire période de sa carrière à ce chapitre. Pujols et
Alex Rios, des Blue Jays de Toronto, sont les deux
derniers joueurs ajoutés à la liste des participants.
Le concours aura lieu à San Francisco, là où sera
disputé le match des Étoiles, demain. Pujols n’a pas
claqué la longue balle à ses 21 derniers matchs, soit
à ses 71 dernières présences au bâton, la plus longue
disette de sa carrière. Samedi, il a réussi deux simples dans la défaite des Cardinals, 7-6, aux mains
des Giants de San Francisco. Avant le match d’hier,
contre les Giants, Pujols était le co-meneur chez les
Cardinals dans la colonne des circuits cette saison
avec 16, à égalité avec Chris Duncan. Le dernier
circuit de Pujols remonte au 14 juin. Par ailleurs,
le troisième-but des Marlins de la Floride, Miguel
Cabrera, ne participera pas à ce concours de circuits
en raison d’une blessure à l’épaule gauche. Cabrera
était en uniforme, hier, contre les Dodgers de Los
Angeles, mais il n’a pas joué et a été remplacé par
Mike Jacobs. « J’ai tenté de m’élancer, mais j’ai
senti une douleur à l’épaule, a-t-il affirmé. Je vais
voir comment je me sentirai le jour du match des
Étoiles. » Cabrera croit qu’il s’est blessé en plongeant pour capter une balle, samedi. Il a claqué 18
circuits cette saison, le plus fort total pour un joueur
des Marlins à la pause du match des Étoiles depuis
Carlos Delgado en 2005.
BUEHRLE RECEVRA 56 MILLIONS DE PLUS > Mark
Buehrle demeurera avec les White Sox de Chicago jusqu’à la fin de la saison 2011. Il a, en effet, accepté une
prolongation de contrat de quatre ans d’une valeur de
56 millions, hier. Les partisans des White Sox ont été
mis au courant de la nouvelle à la suite de la victoire de
6-3 de leurs favoris sur les Twins de Minnesota. Lors
de la huitième manche, Buehrle a été vu dans l’abri de
son équipe à faire des accolades à son entraîneur Ozzie
Guillen et ses coéquipiers. Buehrle, qui a participé à
trois matches des Étoiles, aurait pu tester le marché des
joueurs autonomes à la fin de la saison. L’artilleur de
28 ans montre une fiche de 6-4 et une moyenne de 3,03
jusqu’ici cette saison.
RÉGATES
BERGERON GAGNE LE GRAND PRIX > Aux commandes
du bolide Grand Prix de Valleyfield, Claude Bergeron
a remporté la finale du Grand Prix des régates de
Valleyfield, hier, par plus de 14 secondes devant Bert
Henderson. Patrick Haowerth a, pour sa part, enlevé
deux finales, soit la Coupe du Commodore dans la
classe unlimited light et la finale Jules Leboeuf dans
la classe des 5 litres. Dale Hernandez Jr a mérité la
Coupe du Maire en l’emportant dans la classe Pro Stock
tandis qu’Éric Langevin a devancé Marc Johnson en
finale Russell Haworth pour les 2,5 Stock.
VOILE
LE RETOUR DES VAINQUEURS > L’équipe d’Alinghi,
victorieuse de la Coupe de l’America, hier, à Valence
(Espagne), est arrivée en Suisse, hier, avec l’aiguière
d’argent qu’elle pourrait remettre en jeu d’ici deux ou
quatre ans, selon Ernesto Bertarelli. Débarqués d’un
avion spécialement affrété par la compagnie aérienne
Swiss arborant le sigle des vainqueurs, 166 membres
de l’équipe d’Alinghi ont été accueillis sur le tarmac
de l’aéroport de Genève par les autorités suisses, une
poignée de supporters triés sur le volet et de nombreux
médias. « Cette victoire a été beaucoup plus difficile
que la précédente », a déclaré Bertarelli, le patron
d’Alinghi, en faisant allusion à la première victoire
de son équipe en 2003 à Auckland.
À LA TÉLÉ AUJOURD’HUI
BASEBALL
20 h 00 - RDS; SPNET - de San Francisco, le concours de circuits
du baseball majeur.
CYCLISME
08 h 30 et 19 h 00* - Canal Évasion - Tour de France 2007 :
Deuxième étape ; Dunkerque - Gand, 168.5 km.
SOCCER
15 h 00 - CBC-CC* - Coupe du monde des moins de 20 ans :
Portugal c. Gambie.
17 h 00 - CBC-CC* - Coupe du monde des moins de 20 ans :
Nouvelle-Zélande c. Mexique.
*= en différé ou en reprise.
Le gardien Joseph Gomez, de la Gambie, s’illustre aux dépens de l’attaque portugaise.
PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE ©
Une faute a tout changé
Le Portugal s’incline devant la Gambie
MARTIN CROTEAU
Un but d’avance, une domination outrageuse du temps de possession, des milliers de partisans en liesse, les jeunes
Portugais voguaient allègrement vers
la victoire. Mais une faute en pleine
surface de réparation est venue tout
bousiller. Un tir de pénalité et un but
sur coup franc plus tard, l’équipe de la
Gambie a créé la surprise, une victoire
de 2-1.
« C’est une des plus grandes victoires
de l’histoire du soccer gambien, Cette
victoire va unir le pays », a déclaré le
sélectionneur des vainqueurs, Peter
Johnson, à l’issue de la rencontre.
La partie s’est jouée à la 43e minute.
Une anodine descente gambienne sur
le flanc gauche semble, une fois de
plus, destinée à être repoussée. Mais
avec deux défenseurs sur le dos, l’attaquant Tijan Jaiteh réussit à contrôler
le ballon, pivoter, et canarder le ballon
au centre. Quelques instants après,
l’arrière Paulo Renato est pris en défaut
pour s’être accroché au bras d’un rival.
Penalty.
« C’était le point tournant du match »,
a admis le sélectionneur portugais, Jose
Couceiro.
Ousman Jallow n’a aucun mal à
loger le ballon dans le coin droit. Dans
les gradins, quelques dizaines de partisans gambiens jubilent dans leur
petite enclave, située derrière leur filet.
Le reste de la foule est incrédule. Sur
28 402 spectateurs, les trois quarts portent les couleurs du Portugal.
D eva nt u n publ ic pa r t is a n , i ls
avaient pourtant le vent dans les voiles. Une superbe tête de Feliciano
Condesso leur a donné les devants à
la 20 e minute, provoquant une explosion de joie dans les gradins. « Ils ont
marqué tôt et ça nous a forcé à changer de tactique, a dit le sélectionneur
gambien. Au départ, nous les laissions
venir à nous. Nous avons dû nous
porter à l’attaque et, après avoir égalisé, nous leur avons laissé contrôler
le milieu du terrain en attendant des
chances de contre-attaquer. »
Après le penalty, ce n’est plus le
même match. Les rapides joueurs gambiens, jusque-là incapables de contrôler
le ballon en zone adverse, tirent profit
de leur principal atout : leurs jambes.
Dès que les Portugais perdent le ballon, les contres sont explosifs. Plus
les minutes passent, plus la défensive
rouge est débordée.
Même à court d’un joueur après
l’expulsion de leur capitaine, Ken
Jammeh, les « Baby Scorpions » gardent le rythme. Leurs efforts sont
récompensés à la 68 e minute, lorsqu’un
coup franc à trajectoire tombante de
Mansally trouve son chemin jusqu’à
l’orée du filet. Le gardien portugais
Rui Patricio l’effleure, mais en vain. Le
ballon accroche l’intérieur du poteau
gauche. C’est 2-1.
L’entraîneur Jose Coucerio avait surpris tout le monde en alignant six réservistes. Même le milieu étoile Pele a été
laissé sur la ligne de touche. Il faut dire
que trois partants avaient déjà reçu un
carton jaune et auraient été suspendus
en cas de récidive.
« Ça n’a rien changé à notre stratégie
et ils avaient besoin de repos de toute
façon, a indiqué le sélectionneur. D’un
autre côté, j’ai aussi dû procéder à des
changements imprévus en cours de
match et cela a dérangé l’équipe. »
Second tour
À sa première présence à la Coupe du
monde des moins de 20 ans, la Gambie
passe donc aux huitièmes de finale.
Elle deuxième du groupe C, derrière le
Mexique. Malgré la défaite, le Portugal
obtient aussi son laissez-passer pour le
deuxième tour, grâce à un différentiel
de buts de 0.
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
La disette pour le Canada
P R E S S E C A N A D I EN N E
EDMONTON — Pas de but, pas de victoire. La présence du Canada à la Coupe
du monde de soccer des moins de 20 ans
s’est terminée dans la disette, étant l’unique formation à ne pas avoir marqué un
seul but. Hier soir, l’équipe canadienne a
été éliminée à la suite d’un revers de 2-0
contre le Congo. De fait, elle a concédé
six buts et en a marqué aucun dans la
phase préliminaire du tournoi.
Ermejea Ngakosso, à la 26e minute,
et Gracia Okouma (60e) ont marqué
pour les vainqueurs. L’équipe canadienne a dû compléter le match avec le
milieu de terrain Jonathan BeaulieuB ou rgau lt com me ga rd ien qua nd
Asmir Bergovic a reçu un carton rouge
à la 73e minute pour avoir pris le ballon dans ses mains à l’extérieur de la
zone de réparation.
Avant le début de la compétition,
l’entraîneur de l’équipe canadienne
Dale Mitchell avait affirmé que ce serait
une grande déception si son équipe
n’atteignait pas la ronde des 16. La
façon dont le tournoi s’est déroulé a
démontré que le fossé est encore grand
pour l’équipe canadienne à évoluer avec
l’élite mondiale.
Le Chili, l’Autriche, l’Espagne, la
Zambie, le Mexique, la Gambie, les
États-Unis, la Pologne, l’A rgentine,
la République tchèque, le Japon et
le Nigeria accèdent à la ronde des 16
pour avoir terminé parmi les deux
premiers de leur poule respective. Ils
sont rejoints par le Congo, l’Uruguay, le
Portugal et le Brésil qui ont présenté les
meilleures fiches comme troisième de
leur groupe.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising