modu840 - Sauter Régulation

modu840 - Sauter Régulation
SAUTER EY-modulo 5
Modulede commande local
(MCL) modu840
Manuel
7010035002 A
7010035002 A
modu840

2/34
7010035002 A
modu840
Sommaire
Sommaire
7010035002 A
1 Consignes de sécurité
5
2 Remarques importantes pour l'utilisation
2.1
Liste des abbréviations
2.2
Informations complémentaires
2.3
Accessoires
7
7
8
8
3 Avant-propos
9
4 Structure du produit
4.1
Ecran
4.2
Signalisation par DEL
4.3
Eléments de commande
11
11
12
12
5 Interface utilisateur
5.1
Vue principale
5.2
Ecran de connexion 5.3
Menu principal 5.4
Application
5.5
Etat 5.6
Réglages du 840
5.7
Réglages
13
13
14
16
18
22
24
26
6 Installation
27
Bibliographie spécialisée / Répertoire des sources 29
Liste des illustrations
31
Index
33
3/34
modu840
4/34
7010035002 A
modu840
Consignes de sécurité
1
Consignes de sécurité
Installation incorrecte
Risque de blessure, d'incendie ou d'endommagement de l'équipement
ff L’installation des appareils EY-modulo doit être exclusivement effectuée par
un électricien qualifié.
ff Toutes les prescriptions internationales, nationales, régionales et locales de
sécurité et les prescriptions relatives à la prévention des accidents doivent
toujours être respectées.
Les produits doivent être installés de manière à ce qu'ils puissent être utilisés
et commandés en toute sécurité par des novices ; le cas échéant, les appareils
doivent être logés dans des armoires électriques verrouillables ou dans des
coffrets électriques.
L'installation doit être faite de manière que jamais et en aucune circonstance
les personnes, les animaux ou l'environnement ne puissent être mis en danger.
Les installations ne doivent être mises en service que lorsqu'on s'est assuré que
l'installation peut être exploitée en toute sécurité et que toutes les normes et
directives sont entièrement respectées.
En ce qui concerne la sécurité électrique, les appareils EY-modulo satisfont aux
exigences des normes d'appareils des séries EN 60730, EN 60950. Le respect
des normes EN 50178, EN 50310, EN 50110, EN 50274, EN 61140, EN 61558-x,
et similaires doit être réalisé et assuré côté installation.
Les produits de la famille de systèmes EY-modulo ne sont pas des produits «Fail
safe» ou «No Fail» et ne conviennent donc pas pour des applications de sécurité.
Le logiciel produit répond à la classe A conformément à la norme IEC/EN
60730-1 Annexe H et les produits ne disposent d'aucune sécurité fonctionnelle.
Les produits ne doivent pas être utilisés en tant que SIS (Safety Instrumented
System).
Les exigences des normes IEC/EN 61508, IEC/EN 61511, IEC/EN 61131‑1 et -2
et similaires n'ont pas été prises en compte.
Les produits ne sont pas conformes aux Directives de l'UE 2004/22/CE pour
instruments de mesure et 92/1/CE pour les appareils de mesure conçus pour les
aliments surgelés.
7010035002 A
5/34
modu840
6/34
7010035002 A
modu840
Remarques importantes pour l'utilisation
2
Remarques importantes pour l'utilisation
L'usage du manuel requiert certaines connaissances dans les domaines de
l'automatisation du bâtiment, des installations CVC, de la régulation ainsi que de
l'informatique.
En cas d'utilisation inappropriée, des données enregistrées ou également toute la
programmation MCR de l'unité de gestion locale peuvent être irrémédiablement
effacées.
La configuration de la liaison réseau ne devrait être effectuée que par des
professionnels formés et après consultation du service informatique compétent,
sinon cela peut conduire à des perturbations dans tout le réseau local.
En cas de modifications apportées peu après la rédaction de ce manuel, nous
ne pouvons malheureusement pas exclure totalement des différences dans
les différentes illustrations ou descriptions par rapport à la version définitive du
programme.
2.1
Liste des abbréviations
7010035002 A
Abréviation
Notion
ASHRAE
American Society of Heating Refigurating and Air Conditioning Engineers
BACnet
Building Automation and Control Network
CASE
Computer Aided SAUTER Engineering
CSS
Cascading Style Sheets
CSV
Character Separated Values, format de données pour l‘échange de données simplement structurées
DBE
Unité de commande/signalisation directe
DHCP
Dynamic Host Configuration Protocol
DNS
Domain Name Server
DOI
Device Object Identifier
FFID
Forming & Fabricating Industry Directory
FTP
File Transfer Protocol
GA
Automatisation des bâtiments
http
Hypertext Transfer Protocol
https
Hypertext Transfer Protocol Secure
IP
Internet Protocol
Java
C’est un langage de programmation orienté vers les objets et, en tant
que tel, une marque déposée de la Société Sun Microsystems.
LAN
Local Area Network
MAC
address
Media Access Control Address
MSR
Mesure- Commande- Régulation en technique de l‘automatisation.
NTP
Network Time Protocol
SMS
Short Message Service
SVO
Structured View Object (BACnet)
TCP
Transmission Control Protocol
7/34
modu840
Remarques importantes pour l'utilisation
2.2
Abréviation
Notion
UGL
Unité de gestion locale
UMS
Unified Messaging Service
URL
Uniform Resource Locater
XML
eXtended Markup Language
Informations complémentaires
modu840 (EY-OP840)
2.3
8/34
Instructions de montage
MV P100002318
Mode d‘emploi rapide
-
Données produit
PDS 93.015
Déclaration matériaux et
environnement
MD 93.015
Accessoires
0930240511
Kit pour montage en armoire électrique avec câble quadruple RJ-11 (6
m) et 2 caches
0930240530
Boîtier supplémentaire pour montage manuel, mural, sur table et sur rail
selon DIN
0367862 001
Câble de liaison modu840-UGL, RJ-11 (1,5 m)
0367862 002
Câble de liaison modu840-UGL, RJ-11 (2,9 m)
0367862 003
Câble de liaison modu840-UGL, RJ-11 (6 m)
7010035002 A
modu840
Avant-propos
3
Avant-propos
L’appareil de commande local modu840 (LOP: Local Operating Panel) sert à
la visualisation et à la commande de tous les points de données d’une unité de
gestion locale (UGL) de la famille EY-modulo 5.
La commande pilotée par menus est effectuée par le biais d’un texte clair et
d’un seul bouton rotatif. Un écran d’affichage éclairé (écran LCD) de 160 x
100 pixels permet de représenter jusqu’à 8 lignes d’environ 32 caractères.
Le module de commande peut être directement enfiché sur l’UGL ou déposé
de l’UGL. Il n’a pas besoin de paramétrage spécifique, car le modu840 lit
automatiquement les données présentes sur l’UGL (objets BACnet) et les
structures d’installation (objets Structured View), si bien que le panneau de
commande est immédiatement en service. Les informations telles que les listes
de points de données, les alarmes actives, les ordres de commutation et les
saisies de valeurs de consigne sont échangées automatiquement entre l’unité
de gestion locale et le module de commande. La connexion s’effectue par
enfichage sur l’unité de gestion locale EY-modulo 5 de SAUTER par le biais
des contacts à ressort intégrés, ou alternativement de manière décalée par une
ligne de raccordement RJ-11 qui est disponible en option comme accessoire en
combinaison avec un cadre d’encastrement en option.
Application : Une commande sur site simple et conviviale pour une unité de
gestion locale, avec un écran d’affichage et une commande intuitive, guidée par
menus avec un bouton rotatif.
En particulier suite à des mises à jour du firmware de l’unité de gestion locale ou
des mises à jour du firmware du modu840, des modifications peuvent intervenir
tant au niveau de l’étendue des fonctions du module de commande du modu840
qu’à celui de l’aspect que présentent certains masques de saisie.
La représentation et la description du module de commande modu840 s’appuient
sur les versions de matériel et de firmware actuellement disponibles. En cas de
modifications apportées juste après la rédaction de ce manuel, nous ne pouvons
malheureusement pas exclure totalement des différences dans les différentes
illustrations ou descriptions par rapport à la version définitive du logiciel.
7010035002 A
9/34
modu840
10/34
7010035002 A
modu840
Structure du produit
4
Structure du produit
Le matériel est constitué par une solution « single chip » (à puce unique), avec
flash intégré et RAM. Le contrôleur d’affichage est intégré sur le LCD. L’unité
centrale (CPU) a une mémoire Flash de 256 Ko et une RAM de 32 Ko. La
fréquence d’horloge maximale de la CPU est de 60 MHz. L’alimentation en 13,5
V se fait par l’unité de gestion locale.
Les dimensions du boîtier sont de : 94 x 85 x 25 mm3 (hxlxp)
Le modu840 est représenté sur l’Ill. 1 et il est constitué par trois unités d’entrée/
de sortie :
1
3
B11522
2
Abb. 1 modu840
1
Ecran
2
DEL de signalisation
3
Bouton de commande
Le modu840 en tant qu’appareil à commande manuelle peut être directement
enfiché sur le module de commande EY-modulo 525 de SAUTER. Dans ce cas,
l’alimentation en électricité et l’interface série sont automatiquement raccordées
à l’arrière du modu840 par le biais de la borne à ressort intégrée. En service
décalé, le module de commande modu840 peut aussi être monté dans la porte
de l’armoire de commande, par exemple. Pour ce faire, nous proposons en
accessoires des cadres d’encastrement de montage spéciaux, ainsi que des
câbles de raccordement spéciaux pour la liaison avec la station de base.
4.1
Ecran
L’écran central est constitué par un écran LCD rétroéclairé d’une taille visible de
72,3 x 44,7 mm2 pour 160 x 100 points. Sur cet écran, en fonction de la taille de
police et des différents caractères, on peut représenter environ 8 rangées de 32
caractères environ, ou de simples graphiques de points monochromes.
7010035002 A
11/34
modu840
Structure du produit
4.2
Signalisation par DEL
A l’interface de commande se trouvent deux DEL séparés qui affichent l’état de
fonctionnement. Leur fonctionnalité est décrite dans le tableau Tab. 1 ci-après:
Désignation
Fonction
Description
RUN/FAULT
OFF
• L’application sur modu840 n’a pas pu être
initialisée correctement
• L’UGL est désactivée
rouge ON
• Erreur dans la communication de données
entre modu840 et l’UGL
• Sollicitation de la mémoire dans la zone
limite
vert ON
• Le modu840 fonctionne correctement
vert clignote
• Communication avec l’UGL, attendre les
données
• Mise à jour du firmware de modu840
OFF
pas d’alarmes activées,
pas d’alarme collective activée
rouge ON
L’alarme collective est activée, mais elle a déjà
été acquittée, ou bien le « Alarm summary » a
uniquement des alarmes qui ont fait l’objet d‘un
acquittement et sont activées (au moins 1)
ALARME
rouge clignotant L’alarme collective est activée (IN_ALARM),
ou bien le « Alarm summary » a au moins une
alarme activée
Tab. 1
4.3
Affichage par DEL du modu840
Eléments de commande
La commande de l’écran du modu840 s’effectue exclusivement par le bouton
rotatif installé sous l’écran, sur le côté avant. Ce bouton de commande sert
d’élément de navigation central et unique selon un concept de commande intuitif
par « rotation et pression ».
Fonctionnalité du bouton de commande :
• Rotation vers la droite (+) : Décalage du repère vers le bas, ou ajustage
d’agrandissement, ou saut vers l’avant, vers l’entrée suivante
• Rotation vers la gauche (-) : Décalage du repère vers le haut, ou ajustage de
rapetissement, ou saut vers l’arrière, vers l’entrée précédente
• Pression : Sélection du point du menu ou du bouton sélectionné
• Pression de longue durée (3 s environ) : Saut vers le menu principal
12/34
7010035002 A
modu840
Interface utilisateur
5
Interface utilisateur
L’interface utilisateur du modu840 sert à la visualisation intégrale des états
d’installation d’une unité de gestion locale EY-modulo 5 de Sauter. Son contenu
et sa structure de base s’appuient sur le serveur Web intégré moduWeb. La
structure du menu et la représentation ont été spécialement optimisées pour une
résolution réduite et pour la commande par un seul bouton.
Dans les menus (à l’exception du menu principal), le point du menu
supplémentaire «Interrompre» est affiché pour qu’on puisse revenir vers un
niveau plus haut dans la hiérarchie des menus, vers le menu de sélection
précédent. Dans la vue principale, un symbole „  “ (Enter) est affiché à la place
de « Interrompre », ce qui vous ramène également vers le menu principal.
L’interface de commande du modu840 peut aussi être utilisée pour autoriser des
clients mobiles (PDA, Smart Phones, téléphones mobiles) à accéder à l’unité
de gestion locale, si ces clients disposent d’un logiciel de navigation à jour
(par exemple Windows mobile 6 ou Opera mini). Par ailleurs, ce client mobile
doit disposer par exemple d’une fonctionnalité WLAN ou d’un accès à Internet
aménagé.
L’unité de gestion locale SAUTER EY-modulo 5 à utiliser doit disposer pour cet
accès – comme le client mobile – d’un accès au même Access Point WLAN ou
d’un accès Internet. L’accès à l’unité de gestion locale s’effectue par le réseau
local Ethernet. Lors de la connexion à Internet, l’unité de gestion locale doit
être interpellée par une adresse IP publique dans Internet. Ce type d'adresse
IP publique peut être constituée à l'intérieur du réseau local du bâtiment par
exemple par l'intermédiaire de Portforwarding sur l’adresse IP locale interne
correspondante.
Pour conserver la présentation réduite du modu840 plus appropriée pour le client
mobile avec la commande simplifiée par le biais du serveur Web de l’unité de
gestion locale EY-modulo de SAUTER, nous ajoutons à l’URL connue de l’unité
de gestion locale le suffixe «/mobile».
Par exemple : «http://192.168.10.10/mobile»
5.1
Vue principale
Comme vue principale, l’écran du modu840 met à disposition une visualisation
standard de points de données dynamiquement actualisée qu‘on peut
sélectionner librement et dont le nombre peut aller jusqu‘à trois. Le premier de
ces points de données est toujours marqué spécialement en grand. L’affichage
de cette vue principale est appelé depuis le menu principal, par la sélection du
point du menu « Vue principale ».
La sélection des points de données affichés se fait par le point du menu « Ajouter
à la vue principale » sur la page détaillée correspondante du point de données
respectif.
7010035002 A
13/34
modu840
Interface utilisateur
Abb. 2 Vue principale
La sélection des points de données principaux présentés sur la vue principale est
sauvegardée sur l'unité de gestion locale, de telle sorte qu'on puisse également
sauvegarder diverses configurations de la vue principale sur les diverses unités
de gestion.
Chaque utilisateur connecté est déconnecté par le système au bout d'un délai
réglable. Si jamais une vue principale est définie pour le système correspondant,
le modu840 saute automatiquement sur cet écran standard à l'expiration de
ce temps de session. Une pression sur le bouton de commande permet à
l’utilisateur de retourner dans le menu principal. Si l'on ne se reconnecte pas,
l’interface de commande du modu840 peut alors uniquement être utilisée avec
l'autorisation d'accès « Invité », si bien qu’on peut visualiser les points de
données et les messages d'erreur, mais pas les modifier ou les confirmer.
5.2
Ecran de connexion
La légitimation de l’accès à l’unité de gestion locale SAUTER EY-modulo 5
s‘effectue par le biais du modu840 sur la page « Login » ou « Ouverture de
session » du modu840. L’ouverture de session s‘effectue en saisissant le nom
de l‘utilisateur et le mot de passe associé qui inclut les droits de rôle indiqués
pour l‘utilisateur. S‘il n‘y a pas eu d‘ouverture de session valable, on peur
toujours lancer le modu840 avec un accès d’invité en sélectionnant le bouton
« Interrompre » de la page de Login, si bien qu‘on a au moins la garantie de
pouvoir visualiser les points de données ainsi que les états de l‘installation au
moyen du modu840.
Abb. 3 Login
Un concept individuel de rôle est affecté à chaque utilisateur par le biais de
son nom d'utilisateur et du mot de passe. Ce concept de rôle régit la visibilité
et l’accès au menu de commande au moyen des profils d’utilisateur prédéfinis,
ainsi que des autorisations individuelles de la structure hiérarchique des points.
Les utilisateurs créés pour le serveur Web intégré moduWeb sont également
des utilisateurs éventuels pour le modu840, avec le même mot de passe et
les mêmes autorisations d‘accès. La création d’utilisateurs, ou la modification
14/34
7010035002 A
modu840
Interface utilisateur
d‘utilisateurs créés, sont possibles par le biais de la gestion des utilisateurs du
serveur Web intégré moduWeb des unités de gestion locale SAUTER EY-modulo
5.
La longueur du nom de l’utilisateur est comprise entre 4 et 16 caractères. Aucune
distinction n‘est faite entre majuscules et minuscules pour le nom de l’utilisateur.
Le mot de passe qui sert à ouvrir une session se compose de 6 caractères au
minimum et de 16 au maximum. Pour le mot de passe sont autorisés tous les
caractères alphanumériques et un extrait des caractères spéciaux (! $ = / \ ? +
- _ ( ) [ ] { } < > #) sont autorisés. Pendant la saisie, les caractères ne sont pas
visibles. La distinction est faite entre majuscules et minuscules. Le mot de passe
ne doit pas être identique au nom de l‘utilisateur.
Pour la saisie du nom de l‘utilisateur et du mot de passe, le masque de
saisie présenté sur la droite apparaît dans l’Illus. 3. En tournant le bouton de
commande, on déplace le repère dans ce masque de saisie. En appuyant
pendant un bref instant sur le bouton de commande, on sélectionne la lettre
correspondante et on l‘affiche dans le champ de saisie supérieur. Lorsqu’on saisit
un mot de passe, on voit apparaître un espace réservé au lieu des lettres. Les
signes de commande suivants sont disponibles :
• „“ retour en cas d‘erreur de saisie
• „“ passage des majuscules aux minuscules et inversement
• „ “ pour terminer la saisie et reporter la saisie dans le masque de saisie
supérieur
Le nom de l’utilisateur est envoyé pour légitimation à l‘unité de gestion locale au
moyen du bouton « Login » du masque de saisie supérieur.
Dans les unités de gestion locale SAUTER EY-modulo 5, pour le modu840,
et dans le serveur Web moduWeb, on fait la différence entre les groupes
d‘utilisateurs indiqués ci-après :
•
•
•
•
Administrateur
Spécialiste
Utilisateur
Invité
Différentes autorisations liées à la structure de menu sont affectées aux groupes
d‘utilisateurs ou aux niveaux de commande. La disponibilité de points de menu
et la possibilité de modification de paramètres et de valeurs sont prédéfinies
différemment pour les différents groupes d‘utilisateurs. Par exemple, un
utilisateur muni de droits d’administrateur attribue les droits de rôles lors de la
création du nouvel utilisateur dans le serveur Web moduWeb. Pour l‘utilisateur
7010035002 A
15/34
modu840
Interface utilisateur
lui-même, le groupe d‘utilisateurs ainsi que les autorisations affectées ne sont
pas modifiables.
Autorisation
Invité
Utilisateur
Spécialiste
Administrateur
Login/Logout




Surveiller des points de
données, des alarmes




Modifier des valeurs de consigne



Émettre des instructions



Valider des alarmes



Enregistrer des données
historiques



Programme horaire pour
instruction de commutation


Effacer les données historiques


Modifier les paramètres de
régulation


Actualisation du progiciel
modu840
Tab. 2

Autorisations d’accès modu840
Jusqu’à 5 utilisateurs au maximum peuvent se connecter en même temps. Tous
les utilisateurs connectés par l‘intermédiaire du serveur Web moduWeb sont
également inclus dans ce nombre. Si cinq utilisateurs sont déjà connectés, il
est mis fin à une autre ouverture de session en affichant le message d‘erreur
„503“ et la mention „Service temporarily unavailable. Session limit exceeded“.
Dans ce cas, pour ouvrir une session, il faut fermer manuellement la session
d‘un utilisateur connecté nécessaire, ou bien il faut attendre que la session d‘un
utilisateur inactif soit automatiquement fermée par le système par le dispositif de
limitation de la durée d‘ouverture de la session (temps de session). Il faut être
attentif ici au fait que chaque nouvel enfichage du modu840 provoque également
l‘ouverture d‘une session séparée. En l‘absence de connexion explicite, la
session ouverte l‘est avec les droits d‘utilisateur « invité ».
En cas d’échec d’une ouverture de session, la page d‘ouverture de session
réapparaît avec le texte supplémentaire de mise en garde « Echec du Login ».
Pour des raisons de sécurité, un nouveau login manuel n‘est possible qu‘après
10 secondes.
Après la fermeture de la session, le menu principal apparaît sur l‘écran du
modu840.
5.3
Menu principal
Le menu principal apparaît une fois qu‘on a réussi à se connecter, ou après
une pression prolongée sur le bouton tournant (>3 s). Il se compose du menu
principal présenté dans l‘ 4.
16/34
7010035002 A
modu840
Interface utilisateur
Abb. 4 Menu principal
Le module de commande modu840 se base sur la structure de menu et de sousmenu suivante :
• Application
• Liste structurée SVO (Structure View Object) (spécifique au projet).
• Points de données
Ce sous-menu se ramifie pour donner la liste complète des points de
données, ou la vue structurée de l’installation. La structuration qui lui sert de
fondement se base sur les objets BACnet SVO, et elle est prescrite pour les
unités de gestion locale SAUTER EY-modulo 5 par le biais du service d'études
des installations, au moyen du logiciel d'études SAUTER CASE Suite.
• État
• Circuits de régulation …
• Alarmes …
• Alarmes historiques
On visualise ici les circuits de régulation créés, les messages d'alarmes
et d'événements qui ont été effectivement émis, ainsi que l'aperçu des 64
dernières alarmes historiques.
• Réglages du 840
• Langue …
• Contraste …
• Luminosité …
• Mise à jour …
• Version
« Réglages du 840 » est un point particulier du menu qui contient
exclusivement les réglages de l'affichage du modu840. On peut régler ici la
luminosité ou le contraste de l’affichage, par exemple.
• Réglages de l’UGL
• Version
• Réseau
Ce point de menu est utilisé pour la vue des réglages de l'unité de gestion
locale. On peut, par exemple, lire ici la configuration du réseau de l'unité de
gestion locale.
7010035002 A
17/34
modu840
Interface utilisateur
• Login / Ouverture de session / Fermeture de session [Nom de l’utilisateur]
Lorsque aucun utilisateur actif n’est connecté, on voit apparaître le nom de
point de menu « Ouverture de session » ; sinon, le point de menu portant
« Fermeture de session » est suivi entre crochets du nom de l'utilisateur
actuellement connecté.
• Vue principale
Dans la vue principale est présentée la valeur momentanée actuelle et
actualisée cycliquement d'un nombre de points de données pouvant aller
jusqu’à trois. Cette vue sert de vue standard pour le module de commande
modu840.
La disponibilité et l'étendue des menus et points de menu disponibles dépendent
des droits de rôle de l'utilisateur qui a ouvert la session.
La fonctionnalité des divers points de menu est décrite de manière explicite ciaprès.
5.4
Application
Le menu « Application » fait apparaître une vue structurée des points de données
disponibles sur l‘unité de gestion locale SAUTER EY-modulo 5. Les points de
menu du menu « Application“ sont spécifiques à l‘installation et ont pour base
les objets BACnet SVO. Cette structure hiérarchique des points de données
est créée lors de l’étude du projet au moyen du logiciel d’étude SAUTER CASE
Suite, et elle est transmise automatiquement à l’unité de gestion locale en même
temps que le téléchargement du programme MCR et la régulation proprement
dite. Par exemple, lors de l’étude du projet, on peut créer une structuration
géographique (par exemple, Bâtiment 1, Bâtiment 2, Etage 1, Etage 2, Armoire
de commande ...) ou une structuration fonctionnelle (par ex. Chauffage 1,
Chauffage 2, Climatisation, Ventilation ...). Cette structuration spécifique à
l’installation des points de données est affichée au moyen du modu840 ; par
contre, elle ne peut pas être modifiée. En même temps, la structure hiérarchique
SVO des points de données constitue également la base de la visualisation dans
le serveur Web moduWeb.
L’utilisateur connecté du module de commande modu840 voit uniquement les
points de données ou les points de menu dans le sous-menu « Application »
de la présentation structurée de l’installation pour laquelle il dispose de
l‘autorisation correspondante. Les droits de rôle prédéfinis et l’autorisation
individuelle pour divers ouvrages ou nœuds hiérarchiques d‘une installation
peuvent être définis ou modifiés en passant par la gestion des utilisateurs du
serveur Web moduWeb.
Dans la version actuelle, pour la présentation en liste structurée, chacune de ces
listes de points de données structurées peut avoir une longueur d‘environ 100
points de données. Dans les listes SVO d’une certaine longueur, les derniers
18/34
7010035002 A
modu840
Interface utilisateur
points de données n‘apparaissent pas sur l‘affichage modu840. Au stade de
l’étude du projet, il faut donc veiller à ne pas dépasser ce nombre maximum
d‘entrées de liste.
Les utilisateurs connectés en qualité d‘administrateurs disposent non seulement
de la présentation SVO structurée, mais encore de la présentation « Point
de données » supplémentaire. Le point de menu « Points de données »
supplémentaire permet d’ouvrir dans le sous-menu Application une liste où
figurent tous les points de données disponibles de l‘installation sous forme non
structurée de tableau plat.
Si jamais aucune structure SVO hiérarchique des points de données n’est définie
au stade de l‘étude du projet, tous les utilisateurs reçoivent alternativement dans
le menu « Application » cet affichage plat de tous les points de données « Point
de données » , comme point de sous-menu.
Afin d‘offrir une bonne vue d‘ensemble, la présentation en liste non structurée
de tous les points de données est limitée à 25 points de données par page. S‘il
y a plus de 25 points de données, les pages suivantes sont également affichées
au bas de la page, elles aussi avec respectivement 25 points de données, les
pages étant numérotées „0“, „1“, „2“, etc. Le nombre de pages effectivement
indiqué apparaît en gras. En sélectionnant le numéro de la page approprié, on
affiche les autres points de données.
La présentation des points de données constitue l’état actuel de la structure de la
page appelée. Dans la version actuelle, la présentation du modu840 ne bénéficie
pas encore de la présentation dynamique. Pour obtenir un affichage actualisé, il
faut donc lire à nouveau la page souhaitée.
Les unités de gestion locale SAUTER EY-modulo 5 se basent fondamentalement
sur le BACnet Standard normalisé. Pour afficher les points de données, on utilise
dans le modu840 la description du point de données. Si aucune description n’est
indiquée, on utilise le nom du point de données (obligation d’indiquer BACnet).
Dans la présentation en liste, le tri des points de données est alphabétique.
En tournant le bouton de commande, on déplace le repère à travers la liste des
points de données puis à travers les numéros de pages disponibles suivants au
bas de la liste des points de données.
Abb. 5 Liste des points de données
7010035002 A
19/34
modu840
Interface utilisateur
En appuyant pendant un court instant sur le bouton de commande, on ouvre pour
le point de données marqué un sous-menu associé, ou la page choisie de la liste
des points de données.
Le sous-menu d’un point de données peut contenir les points de sous-menu
suivants :
•
•
•
•
•
Edition analogique
Éditer
Détails
Ajouter à la vue principale
Les points de menu « Edition analogique » ou « Editer » permettent par exemple
de modifier manuellement un point de données qui représente une sortie de
l'unité de gestion locale. Dans les deux cas, il apparaît un masque de saisie
où figurent le nom complet du point de données, la valeur actuelle, un bouton
« OK » et un bouton « Interrompre ». Lorsque le point de données sélectionné se
trouve déjà en mode manuel, le bouton « Retour au mode manuel » apparaît en
plus sous la désignation du point de données. Ce bouton permet de désactiver
la commande manuelle du point de données qui avait, par exemple, été activée
par le modu840 ou le serveur Web moduWeb. En marquant la valeur actuelle et
en appuyant sur la bouton de commande, on peut modifier la valeur du point de
données en passant par d'autres sous-menus.
Avec une sortie analogique, en cas d’« Edition analogique », on peut modifier la
valeur du point de données, comme cela est montré dans l'image de gauche de
l’Illus. 6, en tournant le bouton de commande de 0,1 graduation. En appuyant sur
le bouton de commande, on provoque la reprise de la valeur modifiée dans le
menu situé au-dessus.
Alternativement, s’il s’agit d’une valeur analogique, la saisie peut, par exemple,
s’effectuer directement au format chiffres en passant par le point de menu
« Edition » du sous-menu des points de données. Ce faisant, les divers chiffres
sont sélectionnés individuellement en tournant le bouton de commande et en
appuyant sur celui-ci. En cas d‘erreur de saisie, on peut effacer à nouveau la
dernière position au moyen du bouton portant le symbole „“. Le bouton portant
le symbole „ “ (Enter) permet de terminer la saisie des chiffres et de provoquer
la reprise de la valeur saisie dans le menu situé au-dessus.
Auparavant, la modification de la valeur ne s’effectuait que dans le module de
commande modu840. Pour modifier la valeur du point de données sur l’unité
de gestion locale, cette valeur doit être envoyée par ailleurs à l'unité de gestion
locale. Cette opération s'effectue dans le sous-menu « Editer » du point de
données, en déplaçant le repère depuis la valeur modifiée du point de donnée
jusqu'au bouton « OK », et en confirmant la modification de la valeur du point de
données en appuyant sur le bouton de commande. S’il n’y a pas à modifier la
valeur du point de données, ce sous-menu peut être quitté au moyen du bouton
« Interrompre », ou en appuyant longuement sur le bouton de commande (< 3s).
20/34
7010035002 A
modu840
Interface utilisateur
Abb. 6 Modifier des points de données analogiques
En cas de points de données binaires ou « multi-état », seul le point de menu
«Editer» apparaît dans le sous-menu en regard du point de données. Si l’on
choisit ce point de menu, il apparaît un masque de saisie spécial où figurent
les états de commutation disponibles ainsi que le bouton « Interrompre ». La
sélection de l'état souhaité s'effectue quant à elle par le bouton de commande,
après quoi on confirme la saisie en appuyant sur le bouton de commande
pendant un bref instant. Des exemples de points de données binaires ou « multiétat » apparaissent dans l’Illus. 7.
Le sous-menu «Détails» dans le menu des points de données fait apparaître une
liste qui est spécifique aux points de menu et qui contient les caractéristiques
des points de données sélectionnés, ainsi que des informations supplémentaires
sur ceux-ci. A côté du nom et de la description du point de données, encore
d'autres caractéristiques (Properties) BACnet s'affichent également, tels que le
type d'objet ou des drapeaux d’état. En fonction de l'autorisation dont dispose un
utilisateur, il peut également modifier directement la plage des valeurs autorisée
du point de données, ou la valeur limite pour le déclenchement d'une alarme, par
exemple. Pour modifier une valeur, on appelle le masque de saisie « Editer » qui
comporte la saisie des chiffres.
On utilise le point de sous-menu « Ajouter à la vue principale » du sous-menu
d’un point de données, afin d'ajouter le point de données en question à l'écran
standard de la vue principale. Sur les trois premières positions du sous-menu,
on peut choisir entre les trois positions possibles celle où le point de données
actuel sera affiché. Si un point de données est déjà en mémoire sur la position
en question, la désignation de ce point de données apparaît dans ce sousmenu et à cet emplacement. Alternativement, pour une position non occupée,
« Position i » est affiché avec i = 1, 2, 3. Même des positions déjà attribuées
peuvent être sélectionnées au moyen du bouton de commande et écrasées en
écrivant le point de données actuel. La position 1 de la vue principale est toujours
affichée en caractères de taille particulièrement grande. Dans ce sous-menu, on
peut également effacer toutes les positions de la vue principale par « Supprimer
tout ».
Abb. 7 Modifier des points de données binaires ou « multi-état »
7010035002 A
21/34
modu840
Interface utilisateur
Les points de données qu'un utilisateur a modifiés au moyen du modu840 se
trouvent ensuite en état de fonctionnement manuel, et ils ne sont plus modifiés
par le dispositif de régulation MCR de l'unité de gestion locale. Si le point
de données doit à nouveau être commandé automatiquement par le plan de
régulation MCR chargé, le mode manuel doit tout d'abord être désactivé. Pour ce
faire, dans les menus de points de données « Edition analogique » et « Edition »,
à côté du nom de point de données, de la valeur actuelle, des boutons « OK »
et «Interrompre», on voit apparaître le bouton supplémentaire « Repasser en
mode manuel » qui peut également être sélectionné en tournant le bouton de
commande. Si on avait sélectionné « Repasser au mode manuel », une pression
sur le bouton de commande efface le mode manuel du point de données.
La résolution maximale de l’affichage limite la longueur des désignations des
points de données et des messages d’alarme dans la présentation en liste. En
fonction de la largeur individuelle des caractères utilisés, on peut représenter
au minimum 11 caractères justifiés à droite. Les désignations plus longues
sont abrégées en conséquence en les faisant précéder de «…». La description
complète et le nom associé et sans équivoque du point de données peuvent
toujours être appelés par le sous-menu « Détails » du point de données en
question.
5.5
Etat
Le menu des états du module de commande modu840 comprend les points de
sous-menu suivants :
• Circuits de régulation
• État des alarmes
• Alarme historique
Le point de menu des alarmes permet de visualiser les alarmes et les messages
d'événements qui sont actuellement en attente sur l'unité de gestion locale
SAUTER EY-modulo 5, qui sont activées ou n’ont pas encore fait l’objet d’un
accusé de réception jusqu'à présent.
Leur présentation s'effectue sous forme de tableau, avec un tri en fonction du
timbre horodateur, sachant que le message le plus récent apparaît en tête de
liste. Dans la liste des alarmes du modu840, la description du point de données
qui a déclenché le message est affichée dans la première colonne. Une
deuxième colonne fait apparaître la priorité du message, sous forme de nombre
allant de 1 à 255. Ce nombre correspondant à la priorité BACnet du message
d'erreur, et elle est définie dans le cadre de l'étude du projet par les objets
BACnet correspondants. Ici, la priorité « 1 » est la plus élevée. La troisième
colonne sert à visualiser si le message est un message d'alarme ou un message
d'événement. Les messages d’alarme sont présentés sous la forme d'un triangle
plein „“. Les messages d’événement sont caractérisés dans la même colonne
par un symbole en forme de triangle vide „“. S'il faut obligatoirement accuser
réception du message, un symbole rectangulaire supplémentaire „“ apparaît
22/34
7010035002 A
modu840
Interface utilisateur
derrière le symbole triangulaire. Ce rectangle vide indique que jusqu’à ce
moment, aucune confirmation ou aucun accusé de réception du message n'a été
émis manuellement. Un message qui a déjà fait l'objet d'un accusé de réception
est présenté avec un rectangle rempli „“.
Divers messages peuvent être choisis dans le sous-menu « Alarmes » au
moyen du bouton de commande. En appuyant sur le bouton de commande,
on peut ouvrir un sous-menu spécifique au message. Ici, des informations
complémentaires concernant le message sélectionné, tels que le type, le
timbre horodateur ou la cause, sont offertes par le biais du point de sous-menu
« Détails ». Au cas où il serait nécessaire que l'utilisateur accuse réception du
message, le point de menu « Confirmation » est proposé en outre dans le même
sous-menu du message au-dessus du point de menu « Détails ». En marquant
et en sélectionnant ce point de sous-menu au moyen du bouton de commande,
l’utilisateur accuse réception de cette signalisation de dérangement de l’unité
de gestion locale. Lorsqu’on accuse réception d’un message, une page de
confirmation apparaît aussitôt après.
La confirmation d’un message ne doit pas s'effectuer par le biais du modu840. A
titre d'exemple, une confirmation peut également être donnée en parallèle par le
biais du serveur Web moduWeb ou par le biais d'un BACnet Client, par exemple
un logiciel Scada.
Dans la liste des « Alarmes historiques », les signalisations de dérangement
non activées et - au cas où c'est requis - les signalisations de dérangement
déjà confirmées sont présentées. La liste entière des « Alarmes historiques »
comprend au maximum 64 entrées. Les messages les plus récents s'affichent
tout en haut de la liste. La structure de la liste des alarmes historiques
correspond à la liste des alarmes/des événements.
Avec les Circuits de régulation, un aperçu des Circuits de régulation PID
disponibles sur l'unité de gestion locale et basés sur les objets BACnet Loop est
proposé dans le menu « Etat ».
Dans cette présentation séparée des circuits de régulation dans le menu « Etat »,
les utilisateurs connectés avec les droits de rôle de spécialiste, d’utilisateur ou
d’invité ne voient s’afficher des circuits de régulation que lorsqu'une présentation
structurée de l'installation est simultanément mise en œuvre. En l’absence
de présentation structurée de l'installation, ces groupes d'utilisateurs peuvent
exclusivement accéder aux circuits de régulation par la liste plate des points de
données.
7010035002 A
23/34
modu840
Interface utilisateur
5.6
Réglages du 840
Ce point de menu sert à modifier des réglages spécifiques du module de
commande modu840.
Les points du sous-menu de « Réglages 840 » sont :
•
•
•
•
•
langue
contraste
luminosité
mise à jour
version
En tournant le bouton de commande, on déplace le repère dans le sous-menu
jusqu'à ce que le point de menu souhaité ait été atteint. Une pression sur le
bouton de commande sélectionne le point de menu souhaité et se ramifie dans le
sous-menu suivant, ou dans le masque de saisie correspondant.
En ce qui concerne les langues, le choix suivant :
• allemand
• anglais
• français
est disponible dans le sous-menu correspondant.
Dans la première version actuelle, une quatrième langue spécifique au client
n’est pas encore mise en œuvre.
La sélection des langues du modu840 se borne exclusivement à transposer la
structure de menu mise en œuvre et la langue dans les masques de saisie du
module de commande. Les désignations des points de données, la structure
hiérarchique de l'installation ainsi que les éventuelles descriptions d'erreurs sont
spécifiques aux projets, et elles peuvent être réalisées par le logiciel d'études
SAUTER CASE Suite dans la langue nationale spécifique lors de l'étude du
projet.
Pour le contraste ou la luminosité du dispositif d'affichage du module de
commande modu840, le réglage de la valeur à modifier s'effectue directement
par le bouton de commande dans le sous-menu correspondant. La modification
de la présentation est visualisée simultanément dans l'affichage du modu840.
Une brève pression sur le bouton de commande provoque la prise en charge ou
la confirmation des valeurs réglées.
24/34
7010035002 A
modu840
Interface utilisateur
Abb. 8 Réglages
Seuls disposent de la fonction « Update » les utilisateurs qui sont connectés en
tant qu'Administrateur».
La mise à jour d’un progiciel de l’unité de gestion locale, réalisable par
exemple au moyen de l'outil SAUTER CASE Sun Tool, provoque également
la transmission simultanée d’une version actuelle du progiciel du modu840
à l'unité de gestion locale EY-modulo, et cette version actuelle peut ensuite
être téléchargée de l'unité de gestion locale sur le modu840 au moyen de la
fonctionnalité modu840 « Update », puis lancée.
Lors de la sélection du point de sous-menu « Update », il apparaît un écran
d’information qui affiche la version actuelle du progiciel du module de commande
modu840, ainsi que la version du progiciel modu840 (Image Version) qui
est présente sur l'unité de gestion locale. Lorsqu'on souhaite procéder à un
téléchargement, par exemple pour actualiser le progiciel du modu840, on
sélectionne le bouton « Update » au moyen du bouton de commande, et on
confirme ce choix en appuyant sur ce dernier. Image Version écrase ensuite le
progiciel en cours.
La mise à jour se lance automatiquement. L’écran affiche « Update Run », qui est
indépendant de la langue en vigueur. En même temps, la DEL Run/Fault clignote
en vert sur l’interface de commande du modu840. Au bout d’environ une minute,
la mise à jour du modu840 est terminée, et un écran de démarrage apparaît
automatiquement sur l'affichage.
Dans le module de commande modu840, la fonction « Update »se rapporte
exclusivement à la mise à jour du progiciel du module de commande modu840.
Il n'est pas possible d'utiliser un modu840 pour mettre à jour l'unité de gestion
locale. Au cas où la mise à jour du progiciel du modu840 est interrompue parce
qu'on enlève le module de commande, qu'on met l'unité de gestion locale hors
tension ou à cause d'une coupure de courant, le processus de mise à jour se
relance dès que la liaison avec l'unité de gestion locale est rétablie, ou bien en
cas de redémarrage complet de l'unité de gestion locale. Si une mise à jour a
échoué, on voit s'afficher « Update failed » sur l'écran. Le cas échéant, il faut
alors obligatoirement déclencher manuellement le lancement du processus de
mise à jour du modu840 en appuyant sur le bouton de commande du modu840.
Le menu de sélection « Réglages du 840 » n’est disponible que si on utilise
un module de commande modu840. Lorsqu’on utilise le menu sur des clients
mobiles, ce point de menu n'est pas visible.
7010035002 A
25/34
modu840
Interface utilisateur
Le point de sous-menu « Version » affiche dans un sous-menu le progiciel qui est
actuellement installé sur le modu840.
5.7
Réglages
Le point de menu « Réglages » du menu principal du module de commande
modu840 permet d‘afficher des réglages de l‘unité de gestion locale. Peuvent
être sélectionnés :
• version
• réseau
Le module de commande modu840 permet également de lire la version du
progiciel de l'unité de gestion locale. Pour ce faire, il est prévu le point de menu
« Version », qui affiche la version actuelle du progiciel dans un sous-menu
correspondant.
Le point de sous-menu « Réseau » permet d’afficher l'adresse BACNet/IP, le
masque Subnet associé, la passerelle standard paramétrée, le serveur DNS ainsi
que le mode de configuration IP (manuel/DHCP) de l'unité de gestion locale. Il
n’est pas possible d'utiliser le modu840 pour modifier ces réglages.
La lecture de la configuration actuelle du réseau de l'unité de gestion locale
facilite le réglage des paramètres du réseau sur un PC de commande, en vue
de l’utilisation du serveur moduWeb mis en œuvre des unités de gestion locale
SAUTER-EY modulo 5.
26/34
7010035002 A
modu840
Installation
6
Installation
Le module de commande manuelle modu840 fonctionne sans paramétrage
supplémentaire. Il peut être enfiché dans la double place enfichable de l’unité
de gestion locale SAUTER EY-modulo 525. Un couvercle n'est pas nécessaire
pour cela. Pour cette raison, avant la pose du modu840, il faut d'abord déposer
les couvercles transparents en plastique du texte des « Eléments de commande
directs ». Ensuite, les éléments de commande directs montés ou les obturateurs
correspondants des deux places enfichables de l'unité de gestion de base EYmodulo 5 doivent eux aussi être déposés.
Abb. 9 SAUTER EY-modulo525 sur lequel on a enfiché le module de commande
modu840
Toutes les pièces déposées doivent être conservées avec le plus grand soin, afin
de pouvoir les remonter sur l'unité de base modu525 une fois terminé le travail
effectué avec le module de commande manuel modu840.
Pour enficher le module de commande modu840 sur une unité de gestion
locale SAUTER EY-modulo 525, il faut maintenir le module modu840 devant les
deux places enfichables de l'unité de gestion de base. En exerçant une légère
pression, on commence par encliqueter les goupilles de fixation inférieures
du module de commande, puis les pattes de fixation supérieures. La liaison
électrique servant à l’alimentation électrique ainsi que la communication des
données sont réalisées automatiquement par le biais des bornes à ressort
intégrées.
Pour déposer le module de commande modu840, il faut d'abord détacher les
pattes de fixation supérieures et rabattre vers l'avant le bord supérieur du module
de commande, jusqu'à ce que les goupilles de fixation inférieures du modu840 se
détachent d'elles-mêmes.
Une présentation graphique du montage du modu840 figure dans les Instructions
de montage séparées du modu840.
La platine qui porte les composants électroniques correspondants du modu840
se trouve à l'arrière du module de commande. Son accès n'est pas protégé. Pour
éviter que le modulo840 ne soit endommagé, il faut tenir compte des restrictions
usuelles de sécurité qui s'appliquent au maniement des appareils électroniques,
7010035002 A
27/34
modu840
Installation
en particulier en matière de charge statique et de dégâts mécaniques
susceptibles d'affecter les équipements électroniques. Si possible, toujours
utiliser un couvercle approprié pour le transport ou le stockage. Ce couvercle fait
partie des accessoires disponibles en option.
28/34
7010035002 A
modu840
Bibliographie spécialisée / Répertoire des sources
Bibliographie spécialisée / Répertoire des sources
[1]
7010035002 A
ANSI/ASHRAE Standard 135-2004 BACnet A Data Communication Protocol for Building Automation and Control Networks
29/34
modu840
30/34
7010035002 A
modu840
Liste des illustrations
Liste des illustrations
Abb. 1
Abb. 2
Abb. 3
Abb. 4
Abb. 5
Abb. 6
Abb. 7
Abb. 8
Abb. 9
7010035002 A
modu840
Vue principale
Login
Menu principal
Liste des points de données
Modifier des points de données analogiques Modifier des points de données binaires ou « multi-état »
Réglages
SAUTER EY-modulo525 sur lequel on a enfiché le module de
commande modu840
11
14
14
17
19
21
21
25
27
31/34
modu840
32/34
7010035002 A
modu840
Index
Index
A
Accessoires
ALARME
Application
C
Consignes de sécurité
5
D
Déclaration matériaux et environnement
DEL
dimensions
Données produit
8
12
11
8
E
Ecran
Ecran de connexion
Eléments de commande
Etat
État
11
14
12
22
17
F
Fail safe
FAULT
5
12
I
Installation
Instructions de montage
Interface
7010035002 A
8
12
17, 18
5, 27
8
13
L
Langues
List of abbreviations
Login
24
7
18
M
Menu principa
Mode d‘emploi rapide
16
8
P
Points de données
19
R
Réglages
RUN
17
12
33/34
modu840
Index
S
Structure du produit
11
U
Utilisation
7
V
Vue principale
© Fr. Sauter AG
Im Surinam 55
CH-4016 Basel
Tel. +41 61 - 695 55 55
Fax +41 61 - 695 55 10
www.sauter-controls.com
info@sauter-controls.com
34/34
Printed in Switzerland
13
7010035002 A
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising