1. Présentation Monique Léveillée - Centre de Mobilité Durable de

1. Présentation Monique Léveillée - Centre de Mobilité Durable de
MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT
ET APPLICATIONS, DE LA
THÉORIE À LA PRATIQUE.
Présenté par Monique Léveillé
Sherbrooke, le 17 février 2011
MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT
En théorie,un concept à déclinaisons
multiples, sans définition universellement
reconnue.
Transport et mobilité durables, écomobilité:
mêmes principes, préoccupations et univers.
De façon pragmatique et utile:
Le concept de mobilité durable se veut un
élément de réponse sectoriel à une
problématique universellement reconnue.
MOBILITÉ DURABLE: CONCEPT.
Le concept de mobilité durable induit:
De nouveaux paradigmes;
Une approche et des principes directeurs;
Une façon d’intervenir;
De nouveaux objectifs;
De nouveaux acteurs;
Un nouveau style de gouvernance.
MAIS POURQUOI LA MOBILITÉ DURABLE S’IMPOSE À
L’ORDRE DU JOUR DU DÉVELOPPEMENT DES VILLES?
1945. Le début des 30 glorieuses. Croissance
économique frénétique et insouciante: plein
emploi, baby boom, hausse moyenne de
5%/année de la production industrielle,
naissance de la société de consommation et du
tout à l’auto,urbanisation extensive.
1972. Fin de la récréation. Le rapport »Halte à
la croissance » démontre l’envers de la
médaille. Le choc pétrolier de 1973 confirme.
PARCE QU’IL FAUT DÉVELOPPER
AUTREMENT!
Le diagnostic est clair: Il faut changer de mode de
développement. Mais comment? Quel est le
remède?
1987 « Notre avenir à tous ».Le développement
doit désormais être durable i.e. concilier l’équité
sociale, la préservation de l’environnement et
l’efficacité économique.
1992. Le Sommet de la terre engendrera:
Les 27 principes fondateurs et l’Agenda 21 i.e. ce
qu’il faut faire pour le 21e siècle. Il y aura Kyoto…
C’EST « IVIDENT »!
De retour en 2011. Résultats des courses:
Une crise écologique et sociale à l’échelle de la
planète, dont plus personne ne nie l’évidence;
Une réponse connue et adéquate dans le
discours et l’engagement de principe;
Une mise en œuvre difficile : résistance au
changement, intérêts divergents qui se heurtent.
Des résultats plus que modestes.
Tous les secteurs d’activités sont interpellés,et
tous les paliers de gouvernement.
DÉVELOPPEMENT URBAIN ET MOBILITÉ
DURABLES: AVANT ET APRÈS.
Avant. Depuis le boom de l’après guerre, on conçoit la mobilité strictement comme facteur de croissance économique et de bien‐être ( favorisé à tout prix) en privilégiant
l’utilisation de l’auto solo.
Impacts:
•Congestion routière, déplacements plus longs,
plus chers et moins sécuritaires;
•Dégradation de l’environnement , consomma‐
tion excessive d’énergie , pollution
par le bruit, baisse de la qualité de vie;
•Étalement urbain , consommation de l’espace,
dissolution des liens de voisinage , ségrégation
et exclusion.
TRANSITION
Enjeu. Redéfinir la place de l’auto pour une
gestion économe des ressources urbaines et la
limitation des conséquences négatives de
l’étalement urbain.
Stratégie de transition, insuffisante.
Favoriser le transport collectif(développement
des infrastructures et de l’offre)et la mobilité douce
i.e. marche et vélo
Progrès technologiques sur les véhicules
(hybrides, électriques etc.)
MOBILITÉ DURABLE: APPLICATIONS.
Nouveau paradigme: le développement de la mobilité doit
s’appuyer sur les trois piliers du développement durable.
Principes directeurs:
L’intégration des politiques d’urbanisme et de transport
La planification d’une ville plus dense, plus compacte
privilégiant la mixité des fonctions et activités
La priorisation de l’usage des moyens de transport
alternatifs à l’utilisation de l’auto solo
Objectifs généraux visés:
Améliorer la qualité et le cadre de vie
Mettre en œuvre un modèle de développement urbain
APPLICATIONS
plus économe en espace, en énergie et plus respectueux
de l’environnement.
Soutenir le dynamisme économique
Types d’interventions:
Des transports collectifs performants i.e. fiables, rapides
et confortables pour offrir une vraie alternative à l’auto→
infrastructures et financement adéquats.
L’intermodalité des modes de déplacements ( auto, train,
bus, métro, vélo, marche)→planification urbaine et
concertation des acteurs
L’accroissement du parc de véhicules propres privés et
collectifs.
APPLICATIONS
Promotion de la mobilité douce et organisation de
campagnes de sensibilisation pour modifier les
comportements.
Adoption de plans urbains de mobilité durable et de plans
de déplacements des entreprises.
Adoption de mesures contraignantes à l’utilisation de
l’automobile.
Nouveaux acteurs et style de gouvernance.
Le développement de la mobilité durable n’est pas
l’apanage des spécialistes des infrastructures et du
transport. Pour réussir, il doit se faire de façon
CONCLUSION
multidisciplinaire, concertée avec les partenaires du milieu,
inclusive et démocratique.
Pour mettre en œuvre la mobilité durable, il n’y a pas de
mode d’emploi, de recette miracle ou de passage obligé.
Une prise de conscience et une
volonté communes d’agir, un
leadership déterminé, des
projets réalistes et adaptés
à la réalité locale sont les
garanties de succès.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement