Comment lire LE TRAIT d`UNION

Comment lire LE TRAIT d`UNION
LE TRAIT d’UNION
Bulletin d’informations interactif de la FDFR72 pour ses associations
MARS 2015
Comment lire LE TRAIT d’UNION ?
Ce bulletin d’informations est interactif : chacun y choisit ce qui l’intéresse et l’actualité qu’il souhaite approfondir d’un
simple clic !
Pour en savoir plus, cliquez ICI
Allons voir du côté de nos associations...
Un petit agenda des prochaines activités de nos associations adhérentes… De quoi avoir de bonnes idées de sorties!
Pour en savoir plus, cliquez ICI
L'Assemblée Générale de la FDFR 72
Nous vous rappelons cette date importante dans la vie de notre fédération, nous vous convions à participer à notre
Assemblée Générale qui se tiendra vendredi 10 avril à Brette les Pins à partir de 20h. Au programme de cette soirée
conviviale, un point sur les résultats financiers et budgets, l'élection du conseil d'Administration et un temps fort sous forme
de grand jeu pour parler des activités 2014 et des projets 2015. Nous vous attendons nombreux! N'oubliez pas de valider
votre présence (ou d'envoyer vos mandats) au plus vite !
Un réseau d’associations qui bougent !
Il est arrivé ! Le Bulletin Spécial Associations, écrit en 2014 est juste sorti de l’imprimerie ! Il sera distribué aux associations
lors de l’AG. Chaque association adhérente pourra recevoir une dizaine d’exemplaires à distribuer à son Conseil
d’Administration. Ce beau magazine présente les associations de notre réseau et les activités de chacun. N’hésitez pas à
nous contacter pour récupérer vos exemplaires !
Les petits plats dans les champs… au fil des mois
Les projets autour de l'alimentation et de la convivialité reprennent le chemin de nos campagnes. Venez suivre les dernières
actualités des "petits plats dans les champs"!
Pour en savoir plus, cliquez ICI
Mots d’hiver... en construction avec vous ?
Il est encore temps d’envoyer vos souhaits pour la programmation de la prochaine édition de Mots d’hiver... Nous attendons
vos propositions de dates et de spectacles à nous envoyer (poste ou mail) avant le 12 avril.
Du Moyen Âge à nos jours, l’histoire du Moulin de la Bruère
Les Amis du Moulin de la Bruère et André Souday ont réalisé un formidable travail de collecte de documents et histoires
autour de ce moulin de La Flèche. Ils en ont fait un livre, richement illustré.
Pour en savoir plus, cliquez ICI
Journée de la rando inter-foyers à Moulins le Carbonnel
Le Foyer Rural des Alpes Mancelles vous invite à participer à la grande journée de la rando inter foyers. Elle aura lieu le
dimanche 26 avril à Moulins le Carbonnel. Venez nous rejoindre, petits et grands, seul ou en famille pour un bon moment de
rando et de bonne humeur.
Pour en savoir plus, téléchargez le tract ICI
Le printemps des associations citoyennes - se mobiliser pour résister
Interpellé par de nombreuses associations partout en France, le Collectif des Associations Citoyennes (CAC) a décidé
l'organisation d'un «printemps des associations citoyennes» de mi-mars à juin 2015.
Un rassemblement pour partager, réfléchir, proposer, échanger, demander et ne pas disparaître ou s’affaiblir dans le plus
grand des silences.
Pour en savoir plus, cliquez ICI
Théâtre amateur - les dernières actus !
Pour nos troupes de théâtre des foyers ruraux, voici les dernières infos du centre de ressource en Sarthe. Le TRAC 72
propose son nouveau numéro des « 3 coups » ainsi qu’une formation autour de « la voix parlée » avec Annick AUGIS.
Pour en savoir plus, cliquez ICI
Asso mode d'emploi - délégations, pouvoirs, procurations... Comment s’y retrouver ?
Dans les relations dans nos associations, des termes tels que « délégation », « procuration » sont souvent utilisés. Qu’est ce
qu’ils signifient et comment les distinguer ? Toutes les réponses dans cet article.
Pour en savoir plus, cliquez ICI
Asso mode d'emploi - les documents exigés pour obtenir une subvention
Le financeur public qui attribue une subvention a le droit et même le devoir d’en contrôler son usage. Il peut pour cela
demander à l’association de lui fournir un certain nombre de documents.
Pour en savoir plus, cliquez ICI
Asso mode d'emploi - comment comptabiliser un local mis à disposition par la mairie ?
La mise à disposition des locaux d’une collectivité au profit d’une association n’est nullement obligatoire mais lorsque
l’équipement est mis à disposition, l’association doit-elle la comptabiliser comme une subvention ?
Pour en savoir plus, cliquez ICI
Comment lire LE TRAIT d’UNION ?
La FDFR souhaite vous offrir, régulièrement, une information complète des sujets qui lui semble pouvoir intéresser
votre association.
Jusqu’en février 2014, vous receviez « la lettre d’infos » par Internet. La FDFR n’était
plus tout à fait satisfaite de cette « lettre d’infos » (trop bavarde, pas assez régulière,
dans une lecture un peu contraignante …).
Et c’est comme cela qu’est née l’idée du « TRAIT D’UNION ».
Partant de l’idée que tout n’intéresse pas tout le monde de la même manière, nous
vous proposons une nouvelle forme plus interactive.
Le TRAIT d’UNION est organisé de la façon suivante :
 Sur les premières pages (selon l’actualité) :
Le sommaire avec un court résumé pour chaque titre vous donnant quelques informations sur le sujet.
Ce résumé s’accompagne la plupart du temps d’un lien « pour en savoir plus, cliquez ICI » que vous choisissez
d’activer ou pas selon l’intérêt que vous portez au sujet.
 Les liens
Ce sont des informations complémentaires sous forme d’articles, d’accès à des sites, de documents
téléchargeables …
Lorsque vous accédez à un article, à la fin de celui-ci un lien vous permet de revenir au sommaire sous la
forme : RETOUR AU SOMMAIRE.
Lorsque vous accédez à un site ou à un document téléchargeable, il vous suffit de fermer celui-ci pour revenir
au TRAIT D’UNION.
- Chaque lien est de couleur bleue tant que vous n’avez pas cliqué dessus.
- Il devient violet lorsque que vous avez cliqué dessus.
C’est le même principe que sur Internet (exemple des moteurs de recherche comme l’un des plus connu
Google).
Le TRAIT D’UNION est à la base un document Word. C’est pourquoi lorsque vous le recevez vous avez dans un seul
document le sommaire et à suivre les articles (un par page).
Nous espérons que cette nouvelle forme vous plaira. Bonne lecture … interactive.
RETOUR AU SOMMAIRE
Allons voir du côté de nos associations...
Prenons le chemin de nos associations sarthoises pour aller voir de plus près ce qu’elles nous préparent en avril 2015…
AVRIL 2015
Date
Samedi 11
dimanche 19
Dimanche 26
Dimanche 26
Heure
20h30
15h
journée
journée
Lieu
Foyer Rural, Crosmières
salle "Les Planches"
Courdemanche
Moulins le Carbonnel
Cholet
Evènement
Concert chant et musique rock pop.
Une belle soirée de musique vous attend
au Foyer Rural !
Le Foyer Rural reçoit "La peau, elle
plisse" par Les Fagotins (Cholet)
Une pièce et une troupe primées à
plusieurs reprises!
Venez nombreux les applaudir!
Journée rando inter foyers
Rendez vous à tous les randonneurs
amateurs ou confirmés pour une journée
de découverte des paysages des Alpes
Mancelles !
Télécharger le tract ICI
Sortie au carnaval de Cholet.
2 places encore disponibles pour profiter
d’une belle journée carnavalesque !
Contact
Renseignements :
Eliane COLAS
02 43 45 83 67
Tarifs :
- adultes 8€,
- réduit 5€,
- enfants 6 à 16ans 3€
Réservations :
06 02 39 37 34
Site internet ICI
Inscription avant le 17
avril à M. JAMOIS
06 19 74 41 51
Renseignements :
Eliane COLAS
02 43 45 83 67
RETOUR AU SOMMAIRE
Les petits plats dans les champs… au fil des mois
C'est en mars que le Printemps chante, et que les projets (re)commencent!
Une nouvelle année de projets autour de nos chers petits plats recommence…
Ce mois-ci a eu lieu à la FDFR 72 de Brette les Pins, une formation autour de la
création d'un nouvel outil d'animation pour les enfants.
Cette formation a rassemblé 14 participantes venues de tout le département dont
le Foyer Rural de Chantenay qui était fièrement représenté par 4 bénévoles.
Pendant 3 jours, les stagiaires ont pu réfléchir et créer un nouvel outil autour de "l'alimentation dans le monde" à
mettre en place avec des enfants de 7 à 11 ans.
La tâche n'était pas facile et l'ambition bien grande. Néanmoins, les recherches documentaires et le travail en petit
groupe ont permis de créer de nombreuses séances d'animation.
Employées en accueils périscolaire, responsable des TAP (nouveaux
rythmes scolaires), bibliothécaires, animatrices, cantinières… Nous avions
un groupe très varié et cela a permis de belles discussions autour du
projet.
La malle "à la table du monde" est donc en cours de fabrication et sera
disponible à partir de septembre prochain pour toute structure qui le
demande.
Cette malle a été pensée pour une utilisation en TAP (Temps d'Activités
Périscolaires) avec des séances qui peuvent être courtes (45 min max).
Objectifs de cet outil
- Faire découvrir aux enfants les traditions culinaires de pays de différents continents au travers d’activités ludiques
et artistiques.
- Les éveiller à une consommation responsable (saisonnalité, produit local, gaspillage, qualité).
Nous remercions encore chaleureusement les stagiaires qui ont permis la création d'un bel outil qui, nous n'en
doutons pas, sera très demandé et apprécié pour l'animation des temps d'accueils des enfants!
Une plaquette « Les petits plats » pour une visibilité départementale
La FDFR est actuellement en train de créer une nouvelle plaquette pour
communiquer sur tous les évènements « Petits plats dans les champs » de
nos associations.
Cet outil sera distribué aux associations participantes et également à toutes nos
associations adhérentes afin que nos animations aient le plus d’écho possible
dans notre département !
Nous vous donnerons donc très bientôt ce nouvel outil de communication...
RETOUR AU SOMMAIRE
Du Moyen Âge à nos jours, l’histoire du moulin de la Bruère
Les AMIS DU MOULIN DE LA BRUÈRE, avec André SOUDAY, ont rassemblé les
documents et témoignages concernant le moulin et le lieu dit La Bruère, près de La
Flèche, du Moyen-Âge à l’arrêt des activités de l’entreprise en 1992.
« Pas à pas, nous suivons l’évolution du moulin de la Bruère en tentant de mieux
connaître le territoire qui l’entoure, les gens qui l’ont modelé, qui l’ont développé,
transformé, les événements dont ils ont été acteurs ou témoins. »
Ils ont préparé un livre de 106 pages, richement illustré de 66 images, 12 cartes et
plans et 29 transcriptions de documents.
Pour l’impression, en couleurs, de ce Grand Livre de La Bruère, il leur faut rassembler
une cinquantaine de souscriptions à un tarif réduit à 20 € l’unité.
Vous pouvez télécharger le bulletin de souscription ICI
Pour plus de renseignements, contacter :
André SOUDAY, 39 rue Marie Pape-Carpantier 72200 La Flèche
Tél : 02 43 45 84 44
Courriel : souday.andre@wanadoo.fr.
RETOUR AU SOMMAIRE
Le printemps des associations citoyennes : se mobiliser pour résister
Entre mars et juin 2015 : c'est parti pour 3 mois de mobilisation avec le CAC!
Le Collectif des associations citoyennes (CAC) est né en 2010 pour :


lutter contre l’instrumentalisation et la réduction des associations à leur seule
dimension commerciale,
défendre la contribution des associations à l’intérêt général et à la construction
d’une société solidaire, durable et participative.
En ce printemps 2015, le CAC propose une mobilisation de toutes les associations pour
partager, réfléchir, proposer et échanger afin de ne pas rester sans voix dans le
contexte actuel de restriction et d’austérité.
Extrait de leur site Internet :
« On commence à constater, dans toute leur ampleur, l’application de la rigueur et de l’austérité au
niveau des communes et des villes. Les baisses moyennes de subventions aux associations sont
souvent de l’ordre de 10 % mais atteignent parfois 25 %.
Ce n’est que le début d’un mouvement de fond qui montre que les associations sont considérées
comme une des premières « variables d’ajustement » des collectivités publiques.
Certaines associations ont commencé à réagir (interpellations, mobilisations, manifestations,
occupations, sensibilisations, courriers, revendications festives) face au danger pour infléchir les
politiques actuelles. Elles lancent un « printemps des associations citoyennes » pour partager,
réfléchir, proposer, échanger, demander et ne pas disparaître ou s’affaiblir dans le plus grand des
silences !
Un « Printemps des Associations Citoyennes » qui rassemble tous les événements (mobilisation,
soirée-débat, alerte, interpellation, rencontre festive…) organisés par les associations qui :






défendent et valorisent leurs actions, luttent contre leur instrumentalisation,
engagent un dialogue avec les collectivités,
revendiquent les subventions comme une reconnaissance de leur travail d’intérêt général,
sensibilisent leurs publics, adhérents… à leurs richesses et leurs difficultés,
dénoncent la baisse des aides publics ou leur orientation vers la marchandisation,
mettent en lumière : la force, l’imagination, la solidarité, le désintéressement, l’action non
marchande….des associations
Mais, aussi, qui donne à voir la réalité actuelle des associations qui sont en réelle difficulté,
celles qui ont cessé d’exister, qui doivent arrêter des actions, licencier… »
Un dossier complet est réalisé sur le site internet avec une cartocrise des associations en difficulté, des documents pour
mieux comprendre les difficultés d’existence des associations en France...
A lire et à méditer...
Consulter le site internet du CAC et les modalités de ce printemps des associations citoyennes : ICI
RETOUR AU SOMMAIRE
Théâtre amateur - les dernières actus !
Le nouveau magazine « Les 3 coups »
Le TRAC 72, centre de ressource pour le théâtre en amateur en Sarthe vient de publier son
dernier numéro des « 3coups ».
Au sommaire des 3 coups ce trimestre :
- Interview de Michèle Benoit, directrice de l’Espace Scélia, pour le Festival de Théâtre
Amateur de Sargé
- Coup de projecteur sur les ateliers de la Cie des Têtes d’Atmosphère
- Calendrier et annonces des troupes
- Les évènements à venir
Pour le télécharger, cliquer ICI.
Un stage « Le geste vocal » animé par Annick Augis (Prospero Théâtre)
Ce stage propose une exploration de la voix parlée autour de deux axes :
- Les appuis corporels : prendre conscience des outils du langage pour moduler sa voix, gérer son
souffle et capter l’attention d’un auditoire.
- Les appuis textuels : favoriser l’émergence d’un texte pour rendre l’interprétation plus juste.
Samedi 30 mai (14h-19h) et dimanche 31 mai (10h-16h)
Studio Marie Lenfant - 35 rue des Fontenelles, 72 000 Le Mans
« Au sein d’un groupe, je m’attache à réveiller et développer les potentiels créatifs de chaque personne.
S’adapter à l’espace, à la singularité des voix, à la possibilité de mouvement de chacun est à chaque fois enjeu, source de
joie et de créativité. » Annick AUGIS est comédienne, metteur en scène au sein de la compagnie Prospéro Théâtre.
Renseignements et inscriptions :
TRAC 72 - Centre de Ressources Théâtre Amateur en Sarthe
35 rue de Degré / 72000 Le Mans
02 43 86 62 89 / 06 86 80 61 02
Consulter le Blog ICI
RETOUR AU SOMMAIRE
Asso mode d’emploi
Délégations, mandats, pouvoirs... Comment s’y retrouver ?
Qu’il s’agisse des relations entre bénévoles de l’association, entre bénévoles et salariés, ou entre salariés, les termes de
« mandat », « délégation », « pouvoirs », « procuration » sont souvent utilisés. Mais que signifient ces termes et
comment les distinguer ? Toutes les réponses dans cet article.
Mandat
Le mandat est défini dans le Code Civil comme un acte par lequel une personne donne à une
autre (le mandataire) le pouvoir de faire quelque chose en son nom.
C’est le cadre juridique d’exercice des missions des bénévoles d’une association. Les dirigeants
de l’association se voient confier par l’Assemblée Générale un mandat au sein du bureau ou du
conseil d’administration par exemple. Ce mandat est exercé à titre gratuit.
Délégation de pouvoir
La délégation de pouvoirs est un des moyens permettant à un dirigeant de
s’exonérer de sa responsabilité pénale. Il n’y a pas de texte légal définissant
le principe et les conditions de la délégation de pouvoirs, aussi il faut être
prudent lorsque l’on souhaite l’utiliser.
Cette délégation est utile dans les associations quand le dirigeant bénévole
ne peut consacrer qu’un temps limité à l’exercice de ses fonctions.
Elle doit être précise, détaillée, et il est souhaitable d’en faire un écrit qui
précise l’objet de la délégation et qui doit être signé du délégataire (=de la
personne qui prend cette délégation)
Délégation de signature
A la différence de pouvoirs, la délégation de signature est l’acte par lequel une personne confie à une autre le soin de
signer un acte pour son compte et en son nom.
Attention ! Le pouvoir de signer un acte ne signifie pas le pouvoir de le conclure, cela ne transfert pas le pouvoir de
décision.
Pouvoir
Le terme de « pouvoir » est souvent utilisé dans les associations pour désigner la procuration qu’un membre donne à
un autre. En assemblée Générale, c’est un mandat permettant au membre présent de voter pour le compte du membre
absent.
Il faut bien vérifier dans les statuts de l’association, la possibilité ou non de donner « pouvoir » à un autre membre ou
par exemple le nombre de pouvoirs pouvant être détenus par un même membre.
(Source Associations Mode d’emploi n°167 - mars 2015)
RETOUR AU SOMMAIRE
Asso mode d’emploi
Les documents exigés pour obtenir une subvention
Le financeur public qui attribue une subvention a le droit et même le devoir d’en contrôler son usage. Il peut pour cela
demander à l’association de lui fournir un certain nombre de documents.
Des documents à fournir à la demande de subvention
La liste peut être très différente d’une demande à l’autre et parfois elle peut sembler
longue au regard de la subvention attribuée. Chaque financeur est libre de définir les
documents qu’il juge nécessaire, excepté les services de l’Etat qui doivent respecter une
liste précise des pièces à fournir (Formulaire CERFA n° 51781)
Si c’est une première demande ou un renouvellement la liste des pièces peut être
différente (elle est allégée en général lorsque c’est un renouvellement).
Ces documents demandés par les financeurs leur permettent d’éclairer leur analyse du dossier.
Documents couramment demandés :
 Les statuts de l’association,
 La composition du bureau et/ou du conseil d’administration,
 Le projet associatif,
 Le rapport d’activité de l’année n-1,
 Le dernier compte de résultat validé par l’Assemblée Générale,
 Les comptes annuels des deux dernières années,
 Le RIB, pour faciliter le versement de la subvention
Attention ! Il est interdit de solliciter la liste des adhérents. Une liste nominative est en effet contraire à la liberté
d’association. Par contre il peut être demandé leur nombre, leur répartition hommes /femmes ou leur situation
géographique par exemple.
Compte rendu financier, justificatifs et évaluation
Le Code général des collectivités territoriales prévoit que « toute association qui reçoit une subvention peut être invitée à
fournir les pièces justificatives des dépenses et tout autre document dont la production pourra être jugée utile. Tout refus
de communication entraînera la suppression de la subvention. »
Une subvention peut également être soumise au contrôle du financeur qui l’a accordée.
Lorsqu’une subvention est affectée à une dépense déterminée, l’association doit produire un compte rendu financier
attestant de la conformité des dépenses.
Ce compte rendu doit être déposé auprès du partenaire qui a versé la subvention dans les 6 mois suivant la fin de
l’exercice pour lequel elle a été attribuée.
Par exemple : Si la subvention a été attribuée pour une action en février 2015, le compte rendu doit être envoyé dans les 6
mois après la fin de l’exercice 2015, soit avant juin 2016.
En complément des données financières et des justificatifs de dépenses, le financeur peut demander une évaluation du
projet. Celle-ci vise à améliorer l’efficacité du partenariat ou d’une action grâce à des indicateurs qui sont définis lors de
l’établissement de la convention (lors de la demande de subvention).
C’est une partie importante d’une demande de subvention, car plus les indicateurs de réussite sont pensés en amont, plus
le bilan de l’action sera facile à faire en comparant les indicateurs prévus et les résultats obtenus.
Par exemple : Si une subvention est accordée pour un évènement type carnaval, les indicateurs pour le bilan peuvent être : le
nombre de personnes présentes, l’origine géographique des participants, le nombre d’associations partenaires du projet, le
ressenti des participants etc.
Remboursements ?
Aucune sanction spécifique n’est prévue par les textes pour le non-respect par l’association de l’obligation de rendre des
comptes. Toutefois si l’association ne transmet qu’une partie des documents, la collectivité a la possibilité de ne pas
reconduire la subvention.
Récemment, une jurisprudence a confirmé que le financeur peut
également demander le remboursement de la subvention si
l’association présente trop tardivement son bilan ou si les fonds ne
sont pas utilisés pour ce qui était prévu dans la demande.
Demander une subvention représente donc un vrai travail de
préparation et de rigueur.
La FDFR 72 a la connaissance et l’expérience pour vous aider à
remplir ses dossiers et vous aider dans l’écriture des bilans.
N’hésitez pas à nous demander conseil.
(Source Associations Mode d’emploi n°167 - mars 2015)
RETOUR AU SOMMAIRE
Asso mode d’emploi Comment comptabiliser un local mis à disposition par la mairie ?
La mise à disposition des locaux d’une collectivité au profit d’une association n’est
nullement obligatoire et le maire, ou le président de la collectivité, peut parfaitement
décider de ne pas fournir de local ou de faire payer celui-ci. Lorsque l’équipement est mis
à disposition, l’association doit-elle la comptabiliser comme une subvention ?
Egalité de traitement
Le maire détermine les conditions dans lesquelles les locaux communaux peuvent être
utilisés par les associations.
Si la mise à disposition de locaux aux associations n’est nullement obligatoire, le principe
d’égalité de traitement doit néanmoins être respecté. Son refus doit donc être motivé par
le maire ou le représentant de la collectivité.
Subventions « en nature » et enregistrement comptable
Les mises à disposition d’équipements sont assimilées à des subventions « en nature ».
On appelle également ces subventions « des contributions volontaires ».
L’enregistrement de ces contributions volontaires dans les comptes annuels de l’association n’a pas de caractère
obligatoire. Néanmoins ces contributions ont une valeur économique.
Le montant de leur montant permet de traduire le volume réel d’activité et de montrer l’étendue du champ
d’intervention de l’association.
Cette évaluation financière figurera dans les comptes 8 « Contributions volontaires » du plan comptable associatif.
C’est dans ces comptes que l’on enregistre tout ce qui est utilisé à titre gratuit par l’association (dons en natures, mise
à dispositions, bénévolat...)
La valeur sera enregistré aux comptes 86 (ce que l’on aurait payé) et 87 (ce que l’on a gagné par la mise à disposition).
Comment évaluer la valeur du local ?
La meilleure manière de déterminer le montant de l’apport est de demander à la collectivité le prix auquel elle louerait
normalement le local.
(Source Associations Mode d’emploi n°167 - mars 2015)
RETOUR AU SOMMAIRE
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising