Manuel N2.10-N2.14-N3.21 FRA - 970316080.indb

Manuel N2.10-N2.14-N3.21 FRA - 970316080.indb
Moteurs marins Nanni
Manuel d’utilisation
Modèles
N2.10
N2.14
N3.21
English
You can download a copy of this manual in English on nannidiesel.com.
Français
Vous pouvez télécharger ce manuel en Français sur notre site Web à
l’adresse www.nannidiesel.com.
Italiano
Scarica una copia del manuale in lingua Italiano sul nannidiesel.com.
Deutsch
Sie können eine Kopie dieses Handbuchs in Deutsch Sprache auf nannidiesel.com.
1
SOMMAIRE
Introduction ............................. 1
Maintenance .......................... 32
A propos de ce manuel .................2
Programme d’entretien ...............33
Contrôle générale .......................35
Circuit de carburant ....................37
Circuit de lubrification .................41
Système de refroidissement ......43
Circuit d’eau brute ......................47
Système électrique ....................51
Protection contre la corrosion ....54
Stockage longue durée ..............57
Sécurité .................................... 3
Kit d’urgence ................................3
Sécurité et mise en garde ............3
Icônes de mise en garde .............4
Précautions de sécurité ...............5
Présentation ............................ 9
A propos du moteur ......................9
A propos de l’hélice ....................14
Comportement du bateau ..........14
Composants du moteur .............15
Tableau de bord..................... 19
Tableau standard .......................19
Instrumentation ..........................20
Utilisation ............................... 25
Avant de démarrer .....................25
Démarrage du moteur ................26
En fonctionnement .....................28
Arrêt du moteur ..........................30
Dépannage ............................. 59
Spécifications ........................ 61
2
INTRODUCTION
Vous avez choisi un produit Nanni, merci de votre confiance.
Pour l’entretien de votre équipement, adressez-vous à un atelier agréé
Nanni. Vous pouvez retrouver la liste de tous les ateliers et revendeurs
agréé Nanni sur notre site Internet à l’adresse :
www.nannidiesel.com
Les moteurs Nanni sont issus de nombreuses années d’expérience dans le
développement de moteurs marins et d’équipements destinés à un usage
en pleine mer. Ces équipements ont été conçus dans le but de vous faciliter la vie à bord tout en vous offrant un maximum de sécurité et une fiabilité
accrue.
Avant toute manipulation, assurez-vous d’avoir en votre possession le
manuel correspondant à votre moteur. La plaque signalétique vous indique
la dénomination exacte de votre moteur. Si le manuel en votre possession
n’est pas le bon, contactez votre revendeur agréé Nanni.
L’installation du moteur doit être réalisée par un technicien agréé Nanni en
suivant les recommandations d’installation. Une installation correcte permet
de s’assurer de la sécurité de l’installation et de prolonger la durée de vie
du moteur.
1
A propos de ce
manuel
Ce manuel d’utilisation contient
des informations importantes, des
conseils et des avertissements.
Nous vous recommandons de lire
ce document avec attention et de
vous familiariser avec le moteur
avant de démarrer.
Pour votre sécurité et afin de prolonger la durée de vie du moteur,
suivez les instructions et les mises
en garde données dans la documentation fournie avec le bateau.
Le non-respect de ces consignes
peut entraîner des dommages matériels et/ou corporels.
Ce manuel doit toujours être dans
le bateau. Il doit toujours être disponible pour toute personne utilisant,
louant, empruntant ou achetant le
bateau et/ou le moteur.
Tout au long du document, les symboles suivants sont utilisés pour
vous guider :
 Indique que le texte se poursuit
sur la page suivante.
 Indique la fin d’une section.
2
Contenu et mise à jour

Toutes les informations et spécifications contenues dans ce manuel
sont basées sur les données techniques en application au moment
de la publication. Des modifications et mises à jour peuvent être
introduites sans préavis de la part
de Nanni.
Certaines images, schémas ou
équipements décrits dans ce manuel peuvent ne pas représenter
exactement (ou ne pas faire partie)
de la fourniture de votre moteur.
Certaines sections de ce manuel
ne s’appliquent pas à tous les
moteurs. Les moteurs concernés
sont précisés lorsque le cas se
présente.
Si des équipements supplémentaires attelés au moteur ne sont
pas représentés ou ne sont pas
décrits dans ce manuel, ou si vous
avez des questions sur le fonctionnement d’un équipement, contactez
votre revendeur agréé Nanni qui
vous fournira le support et les informations nécessaires à une utilisation du moteur dans les meilleures
conditions.

3
SÉCURITÉ
Lisez ce chapitre attentivement, il
concerne votre sécurité. La plupart
des accidents sont dus au non respect des règles de sécurité élémentaires. Soyez conscient des risques
que peut comporter la manipulation
d’un moteur et veillez à prendre les
précautions nécessaires pour vous,
votre entourage et l’équipement.
Lisez toutes les informations
fournies avec le bateau avant de
démarrer le moteur pour la première fois.
Avant chaque utilisation, assurezvous que l’entretien du moteur et
du bateau ont été réalisés selon les
recommandations des fabricants
et que les équipements de sécurité
obligatoires sont à bord et en état
de fonctionner.
Kit d’urgence
Un kit d’urgence est disponible
chez tous les revendeurs agréés
Nanni.
Ce kit contient plusieurs composants permettant de réaliser des réparations simples en cas de panne.
Ayez toujours un kit d’urgence
complet à bord ainsi que les outils
nécessaires pour réaliser les réparations.

Sécurité et mise
en garde
Des règles générales et des
consignes de sécurité sont données dans ce manuel. Elles sont
indiquées comme suit :
I DANGER
Indique l’existence d’un risque
pouvant donner une probabilité
élevée de décès ou de blessure
irréparable si des précautions
appropriées ne sont pas prises.
I AVERTISSEMENT
Indique une situation dangereuse pouvant entraîner des
blessures graves ou la mort.
I ATTENTION
Indique un rappel des pratiques
de sécurité ou attire l’attention
sur des pratiques dangereuses
pouvant causer des blessures
aux personnes, des dommages
au bateau ou à l’environnement.
REMARQUE : Indique des informations importantes afin de faciliter
une manipulation ou éviter des
dommages matériels.

3
Icônes de mise en
garde
Des autocollants sont fixés directement sur le moteur. Ceux-ci ont
pour but de vous renseigner rapidement sur la localisation de certains
composants et de vous prévenir
contre d’éventuels dangers lors
d’une intervention.
Veillez à toujours garder visible
ces autocollants, remplacez-les si
nécessaire.
Localise les parties rotatives
dangereuses
Localise le ou les orifices de
désaération (purge d’air).
Localise où vérifier le niveau
de liquide de refroidissement.
Localise où vérifier le niveau
d’huile moteur.
Localise l’orifice de vidange de
liquide de refroidissement.
Indique qu’il est primordial de lire attentivement la notice
avant toute manipulation du moteur
Localise des dangers d’ordre
électrique.
Cette icône indique un risque
d’incendie.
Localise les parties chaudes
où les risques de brûlures sont
importants.
Localise une zone où les
fluides sont sous-pression.
Stipule qu’il est fortement
déconseillé de fumer, de produire
des flammes ou des étincelles à
proximité.
4
Localise l’orifice de vidange du
réservoir d’huile.

Précautions de
sécurité
Gaz d’échappement
Les gaz d’échappement contiennent du monoxyde de carbone. Ce
gaz incolore et inodore est extrêmement nocif et peut entraîner un
empoisonnement pouvant causer
des pertes de conscience ou la
mort. Les premiers symptômes
d’une intoxication au monoxyde de
carbone sont les suivants :
•
•
•
•
Vertige
Nausée
Maux de tête
Palpitation au niveau des
tempes
• Vomissement
• Fatigue et endormissement
• Crispation musculaire
Si vous ou tout autre personne
se trouvant à proximité du moteur
ressent l’un de ces symptômes,
quittez la zone de fonctionnement
du moteur et mettez-vous à l’air
libre. Si les symptômes persistent,
consultez un médecin et faites vérifier votre moteur.
Vérifiez régulièrement que le circuit
d’échappement est étanche et que
le coude d’échappement est en bon
état. Assurez-vous également que
le circuit d’échappement évacue
correctement les gaz produits par
le moteur.
5
Brûlures
Ne jamais toucher les parties
chaudes du moteur ou du circuit
d’échappement. Un moteur en
marche chauffe beaucoup : le
coude et tuyau d’échappement, le
turbocompresseur, le démarreur,
carter d’huile, l’huile, le liquide de
refroidissement circulant dans les
flexibles sont chauds et peuvent
brûler.
Les liquides éjectés sous pression peuvent provoquer de graves
blessures. Libérez toute pression
dans les circuits avant de retirer
les bouchons. Ne pas ouvrir les
bouchons des circuits de liquide de
refroidissement et d’huile lorsque le
moteur fonctionne et/ou lorsqu’il est
chaud. Ne jamais démarrer ni faire
tourner le moteur lorsque le bouchon de remplissage d’huile n’est
pas vissé, de l’huile chaude peut
être projetée.
En cas de contact avec un de ces
fluides, consultez immédiatement
un médecin. Si le moteur chauffe
trop, coupez le contact et le courant
et attendez que le moteur refroidisse avant de le manipuler.
Incendie
Ne fumez pas et n’approchez
pas de flammes ou d’étincelles à
proximité du moteur ou de toute
source potentielle de vapeurs et
de liquides inflammables. Ne faites
pas fonctionner le moteur sans filtre
à air.
Ne faites pas fonctionner le moteur
dans une zone de stockage de matériaux inflammables, explosifs, ou
comportant une présence de gaz.
Remisez les liquides inflammables
hors du compartiment moteur.
Nettoyez immédiatement les
liquides renversés sur vous ou au
sol et gardez le compartiment du
moteur propre et accessible afin
de minimiser les risques d’incendie. Soyez prudent, le gasoil peut
brûler. Les canalisations endommagées doivent être remplacées.
Explosion
Une explosion due à des vapeurs
de gasoil peut causer de graves
blessures ou la mort ! Suivez scrupuleusement les règles de sécurité
lors du plein de carburant.
Ouvrez et ventilez le lieu de
stockage du moteur après avoir
fait le plein. Vérifiez qu’il n’y a pas
de vapeurs ou de fuites de gasoil
avant de démarrer le ventilateur (si
équipé). Mettez le ventilateur en
marche durant 5 minutes avant de
démarrer le moteur.
Toutes les vapeurs de gasoil sont
inflammables et explosives. Soyez
prudent lors de la manipulation et
le stockage de gasoil. Stocker le
gasoil dans un endroit ventilé à
l’écart de sources d’étincelles et
de flammes, hors de portée des
enfants.
Arrêtez le moteur avant de faire le
plein de carburant et ou de lubri6
fiant. Ne fumez pas et n’approchez
pas de flamme pendant le plein de
carburant et/ou de lubrifiant. Portez
des gants pour rechercher une fuite
éventuelle.
Ne pas modifier ou détériorer le circuit de carburant. Fermez le circuit
de carburant lors de toute intervention sur celui-ci.
Assurez-vous d’avoir toujours à
portée de main un extincteur adéquat en état de marche.
Choc électrique
Une électrocution est possible dès
que de l’électricité est présente.
Toute tension électrique peut
causer des blessures graves ou
la mort. Ne faites fonctionner le
moteur que lorsque tous les carters
et les protections électriques sont
en place.
Arrêtez toujours le moteur et coupez le courant avant toute intervention sur le système électrique. Isolez l’alimentation de prise de quai
de l’ensemble des équipements du
circuit électrique.
Ne jamais toucher les connecteurs
électriques lorsque le moteur est en
marche ou lorsque le système est
branché sur une prise de quai. La
tension aux bornes de ces connecteurs peut être mortelle.
Les courts-circuits peuvent provoquer des blessures graves et
endommager l’équipement. Enlevez vos montres, bracelets, bijoux
lorsque vous intervenez sur un
équipement électrique.
Un retour de tension peut causer
de graves blessures ou la mort. Utilisez un équipement approprié pour
raccorder le système électrique à
une prise de quai.
Tous travaux sur le système électrique doit être réalisé par un technicien qualifié. Les opérations sur
le système de prise de quai doivent
être réalisées par un technicien
autorisé à intervenir sur les installations électriques.
Une attention particulière doit être
apportée aux installations électriques sur les bateaux avec une
coque en métal, que ce soit en
terme de protection des personnes
comme de protection du moteur
contre la corrosion électrolytique.
Acide de batterie
L’acide contenu dans les batteries
peut causer de graves blessures et
causer la mort !
Lors de l’entretien des batteries,
portez des gants et des lunettes
de protection. Une batterie contient
de l’acide sulfurique extrêmement
corrosif.
De l’acide peut jaillir des batteries
lors de leur manipulation. En cas
de contact avec la peau, rincez
abondamment à l’eau douce et
contactez un médecin.
7
Explosion de batterie
L’explosion d’une batterie peut causer de graves blessures et causer
la mort ! Les batteries doivent être
installées dans un compartiment
approprié et correctement ventilé.
Ne pas fumer ou approcher une
source de flamme ou d’étincelle
près des batteries. Celles-ci produisent de l’hydrogène qui peut s’allumer et exploser au contact d’un arc
électrique ou d’une flamme. Éteignez tous les appareils électriques
à proximité lorsque vous intervenez
sur les batteries.
Ventilez correctement le compartiment de stockage des batteries.
Évitez de toucher les bornes de la
batterie avec des outils en métal,
afin de ne pas créer d’étincelles qui
pourraient causer une explosion.
Enlevez vos bagues, bracelets
et colliers avant de manipuler les
batteries.
Partie en rotation
Les parties en rotation peuvent être
extrêmement dangereuses et causer de graves blessures et la mort !
N’intervenez pas sur le moteur
lorsque celui-ci est en marche. Si
une intervention moteur en marche
est absolument nécessaire, veillez
à ne pas toucher une partie chaude
ou en rotation.
Les vêtements amples, les cheveux
ou les objets peuvent être aspirés
et/ou entraînés et causer de graves
blessures ou d’importants dégâts
matériels.
Ne portez pas de bracelets, colliers
ou bagues lors d’une intervention
sur un moteur. Assurez-vous que
les boulons et les vis soient bien
serrés et que les protections soient
bien en place. Ne vérifiez pas les
niveaux des fluides ou la tension de
la courroie de l’alternateur lorsque
le moteur est en marche.
filtres et des batteries. Ne touchez
pas les canalisations avec vos
mains pour rechercher une éventuelle fuite.
Pénétration d’eau
Démarrage accidentel
Le moteur doit être installé et
protégé de façon à ce que de l’eau
ne puisse jamais pénétrer dans les
cylindrées. La pénétration d’eau
entraîne une panne complète du
moteur qui n’est pas couvert par la
garantie.
Un démarrage accidentel peut être
la cause de graves blessures et
causer la mort !
L’eau pénètre dans les cylindrées
après s’être accumulée dans le
système d’échappement.
Déconnectez la batterie avant
d’intervenir sur le moteur. Assurezvous que personne ne se trouve à
coté du moteur ou en train d’intervenir sur celui-ci avant de le
démarrer. L’hélice en mouvement
peut provoquer de graves blessures. Assurez-vous que toutes les
protections soient en place avant
de démarrer le moteur.
L’installation du moteur doit toujours être réalisée par un technicien
agréé Nanni en suivant les recommandations d’installation. Seule
une installation correctement réalisée peut protéger le moteur contre
la pénétration d’eau.
Produits chimiques
Les différents fluides utilisés pour le
fonctionnement du moteur constituent un danger pour la santé.
Lisez attentivement les instructions
figurant sur l’emballage de ces produits et veillez toujours à ce que la
ventilation dans la cale soit bonne.
Suivez les normes environnementales concernant le stockage de
l’huile, du carburant, réfrigérant,
8
Une utilisation correcte du moteur
est également essentielle. Il est de
la responsabilité de l’utilisateur du
moteur de respecter les consignes
d’utilisation et de tout mettre en
oeuvre pour protéger le moteur
contre la pénétration d’eau.
Après un chavirement, ou si de
l’eau à pénétrer dans les cylindres,
ne pas démarrer le moteur, sauf
en cas d’urgence et contactez un
revendeur agréé.
4
PRÉSENTATION
A propos du
moteur
Identification
Le moteur et la transmission ont
une ou plusieurs plaques d’identification qui contient différentes
informations.
Gardez ces plaques accessibles
et en bon état. Notez le numéro de
série et la désignation du moteur,
ainsi que ceux de la transmission.
Ces numéros vous seront utiles en
cas d’intervention sur le moteur, de
commande de pièces ou de recours
en garantie.
La plaque signalétique du moteur
se présente comme suit :
odage
R
Faites fonctionner votre moteur
avec précaution lors des 50 premières heures de fonctionnement.
Naviguez quelques minutes à un
régime lent avant de naviguer à
votre vitesse de croisière. Ne faites
fonctionner le moteur à plein régime que pour de courtes périodes.
Ne naviguez pas à régime constant
pendant de longues périodes.
Vérifiez les niveaux d’huile et de
liquide de refroidissement fréquemment durant la période de rodage.
La consommation d’huile peut être
importante pendant la période de
rodage.
Installation du moteur
L’installation du moteur doit absolument être réalisée par un technicien agréé Nanni conformément
aux instructions de montage. Une
installation correcte du moteur est
de la plus grande importance en
terme de sécurité et de protection
de l’environnement.
• TYP indique la désignation commerciale du moteur.
• NR indique le numéro de série
du moteur.
• CODE récapitule différentes
spécifications du moteur.
9
Cela permet également d’assurer
une durée de vie optimale dans des
conditions normales d’utilisation.
Les pannes dues à une installation
incorrecte du moteur ne sont pas
couvertes par la garantie.
Levier de commande
Le levier de commande ne fait pas
partie de la fourniture du moteur.
Le levier installé sur le bateau peut
donc être différent de ceux représentés dans ce document.
Sur la plupart des bateaux, le levier
de commande contrôle à la fois
le régime moteur et la commande
d’inversion de marche. Dans certains cas, la commande d’inversion
de marche peut être séparée de la
commande de régime moteur.
Le levier de commande peut également être équipé d’une sécurité
point mort qui empêche de démarrer le moteur tant que le levier n’est
pas au point mort.
Contactez votre revendeur agréé si
vous n’êtes pas sûr du fonctionnement du levier de commande.
Équipements attelés Prise de force
Certains moteurs peuvent être
équipés d’un système de prise de
force. Ce système permet d’entraîner des équipements (pompe,
déssalinisateur, etc.).
REMARQUE : Toute puissance
mécanique prélevée sur le moteur réduit la puissance délivrée à
l’hélice. L’utilisation d’une prise de
force doit toujours faire l’objet d’une
étude par Nanni Industries S.A.S
France. Renseignez-vous auprès
de votre revendeur agréé pour plus
d’informations.
Trolling valve
Le système Trolling Valve permet
de réduire la vitesse de rotation
de l’hélice à un régime inférieur de
celui obtenu lorsque le moteur est
au ralenti. La vitesse du bateau est
alors réduite de 30% à 70%.
I ATTENTION
Le système Trolling Valve ne doit
jamais être utilisé pour manoeuvrer. Il ne doit jamais être utilisé
à un régime moteur supérieur à
1200 tr/min.
10
Le carburant de qualité grand froid
permet de protéger le système
d’injection lorsque les températures
chutent en dessous de 5°C (40°F).
Ce type de carburant est adapté
pour une utilisation du moteur par
temps froid grâce à un point de
trouble et un point d’écoulement
bas.
Le carburant grand froid ayant
une faible valeur calorifique, son
utilisation peut avoir un effet sur la
puissance délivrée par le moteur et
sur la consommation de carburant.
Contrôlez le type de carburant utilisé avant de rechercher une panne
ou de porter une réclamation sur la
puissance du moteur.
Dans tous les cas, la qualité du
carburant et sa teneur en soufre
doivent être conformes aux réglementations en vigueur dans la zone
dans laquelle le moteur est utilisé.
11
SAE 5W-30
CARBURANT GRAND FROID
Suivez le schéma ci-dessous pour
choisir la viscosité de l’huile:
SAE 10W-30
Cependant, des précautions supplémentaires sont à prendre pour
une utilisation du moteur par temps
froid. Contactez votre revendeur
agréé Nanni pour plus d’informations sur la disponibilité des aides
à l’utilisation du moteur par temps
froid.
Adaptez la viscosité de l’huile
en fonction des températures
extérieures prévues entre deux
vidanges.
SAE 15W-40
Les moteurs Nanni sont conçus
pour fonctionner de manière efficace par temps froid.
VISCOSITÉ DE L’HUILE
SAE 15W-40
Fonctionnement par
temps froid
50 o C
122o F
40 o C
104o F
30 o C
86 o F
20 o C
68 o F
10 o C
50 o F
0o C
32 o F
-10 o C
14 o F
-20 o C
-4 o F
-30 o C
-22 o F
-40 o C
-40 o F
Un réchauffeur d’air d’admission
est disponible en option sur certains moteurs. Contactez votre
revendeur agréé pour plus d’informations.
Moteurs homologués
Le modèle de moteur peut être
homologué conforme à différentes
normes relatives aux émissions
d’échappement. Cela signifie que
tous les moteurs du même modèle
fabriqués dans notre usine sont
conformes à ces normes.
Cependant, pour que le moteur
soit conforme aux normes pour
lesquelles il est homologué, des
exigences particulières pour la
maintenance et l’entretien sont à
suivre:
• Seules des pièces de rechange
Nanni d’origine doivent être
utilisées.
• Les intervalles de maintenance
doivent être respectés.
• Le moteur ne doit pas être modifié, sauf avec des accessoires
et des kits approuvés par Nanni
Industries S.A.S. France.
• L’entretien du système d’injection
doit toujours être effectué par un
technicien agréé Nanni.
• Les systèmes d’admission d’air
et d’échappement ne doivent pas
être modifiés.
• Les plombs de sécurité ne
peuvent être retirés que par un
personnel agréé.
• Les instructions d’utilisation et
d’entretien doivent être suivies.
La conformité du moteur aux
normes pour lesquelles il est
homologué sera annulée si une ou
plusieurs de ces conditions ne sont
pas respectées.
12
Responsabilité
environnementale
Nanni développe ses moteurs afin
qu’ils aient une incidence minimum
sur l’environnement et une durée
de vie maximale. Cependant, cet
objectif n’est réalisable que grâce à
votre pleine collaboration.
Nos directives d’utilisation et d’entretien sont là pour vous guider au
mieux afin de protéger le moteur et
d’adopter un comportement responsable vis-à-vis de l’environnement.
Veillez à n’utiliser que les carburants et huiles préconisés dans
ce manuel. L’utilisation d’un autre
type de carburant ou d’huile peut
provoquer d’importants dysfonctionnements : augmentation de
la consommation, réduction de la
durée de vie du moteur, rejets plus
important de gaz d’échappement,
etc.
Lors de la vidange d’huile, du
changement de filtre à huile ou de
carburant, veillez à déposer les
déchets dans un conteneur prévu à
cet effet.
Ces fluides rejetés dans la nature
causent des dégâts importants
à l’ensemble de la faune et de la
flore. Utilisez un kit absorbant en
cas de rejet accidentel d’hydrocarbures dans l’eau.
Garantie
Ce manuel est complété par un
carnet de garantie. Nous vous recommandons de lire ce document
attentivement.
Portez une attention particulière
aux types et cycles d’utilisation
applicables à votre moteur et aux
limitations qui en découlent. Le
non-respect des conditions de
garantie entraînera l’annulation de
la garantie limitée.
Pour que la garantie limitée soit
valide, l’installation du moteur ainsi
que toutes les opérations de maintenance doivent être réalisées par
un atelier agréé Nanni.
REMARQUE: Le non-respect des
intervalles de maintenance, un
entretien incorrect ou l’utilisation de
pièces détachées autres que celles
d’origine Nanni entraînera l’annulation de la garantie.
Des modifications aux réglages du
moteur, ainsi que toute modification
technique (accessoires, pièces détachées, équipements supplémentaires, etc.) SONT INTERDITES
SANS AUTORISATION ÉCRITE
DE NANNI INDUSTRIES S.A.S.
Toute modification non-approuvée
entraînera l’annulation de la garantie. Les dommages causés par une
mauvaise utilisation du moteur et/
ou du bateau ne sont également
pas couverts par la garantie.
13
Inspection de mise en
service
L’inspection de mise en service
conditionne la validité de la garantie limitée. De plus, cette inspection
permet d’enregistrer le produit dans
notre usine et d’y associer des
informations importantes.
En enregistrant le produit, vous
recevrez la meilleure garantie
possible et Nanni sera en mesure
de vous contacter en cas de mise à
jour ou de rappel.
Les opérations à effectuer lors de
la mise en service sont expliquées
dans le carnet de garantie. Cette
mise en service doit être signée par
le vendeur et par le propriétaire du
moteur.
Il est de la responsabilité du propriétaire du moteur de contrôler
que l’inspection de mise en service a été correctement effectuée
et signée par la personne l’ayant
réalisée.
Les informations concernant le régime moteur doivent être prises en
utilisant un compte-tours électronique. Le compte-tours du tableau
de bord ne doit pas être utilisé dans
ce but.

A

propos de
l’hélice
Comportement du
bateau
L’hélice est un élément essentiel du
système de propulsion. Elle convertit la puissance du moteur en poussée. Pour que cette poussée soit
optimale, l’hélice doit être parfaitement adaptée aux caractéristiques
du bateau, à celles du moteur et de
la transmission.
S’il s’agit de votre premier bateau
ou si vous n’êtes pas habitué à le
piloter, nous vous conseillons dans
un premier temps de manoeuvrer à
vitesse lente.
Dans tous les cas, évitez les manoeuvres violentes et les changements de vitesse trop brusques.
Les passagers peuvent tomber ou
passer par dessus bord.
N’oubliez pas que le comportement du bateau en navigation varie
en fonction de la répartition des
masses à bord (passagers, équipements, etc.). Une coque planante
sera particulièrement affectée par
une mauvaise répartition du poids.
Dans tous les cas, l’hélice doit être
dimensionnée de façon à permettre
au moteur d’atteindre son régime
de rotation nominal en charge
lorsque le bateau est chargé au
maximum de ses capacités.
Un mauvais fonctionnement du
moteur est souvent dû à une hélice
inadaptée et / ou endommagée.
14
L’état de la coque et de l’hélice sont
également des facteurs déterminants. Une coque et/ou une hélice
sale et/ou abîmée modifieront le
comportement du bateau et auront
un impact sur les performances du
moteur.
Composants du moteur
REMARQUE: Votre moteur peut être différent de celui représenté ici. Certains composants peuvent ne pas faire partie de la fourniture du moteur.
NUMÉRO
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
15
COMPOSANTS
Alternateur
Courroie de l’alternateur
Démarreur
Boite à fusibles
Filtre à air
Filtre à carburant
Pompe d’alimentation de carburant
Pompe à injection
Échangeur de chaleur
Bouchon de remplissage de liquide de refroidissement
Pompe de liquide de refroidissement
Vase d’expansion
Bouchon de vidange de liquide de refroidissement
Pompe à eau brute
Filtre à huile
Bouchon de remplissage d’huile
Jauge d’huile
Coude d’échappement refroidi par eau
Transmission
N2.10
1
10
9
4
18
13
2
15
3
16
5
12
11
19
14
8
6
16
17
7
N2.14
10
11
1
4
9
18
6
14
13
2
15
3
12
5
16
8
19
7
17
17
N3.21
1
11
9
18
6
14
13
2
15
3
4
5
12
16
10
17
19
8
7
18
5
TABLEAU
DE BORD
AVERTISSEMENT
Lisez les instructions concernant
le démarrage et l’arrêt du moteur
avant de le faire fonctionner.
Tableau standard
TABLEAU ECO4
Le tableau de bord vous fournit
des indications importantes sur le
moteur.
REMARQUE: Ce chapitre ne décrit
que les instruments et tableaux
standards. Contactez votre revendeur agréé si votre bateau est
équipé d’instruments différents
de ceux décrits dans ce chapitre
ou si vous n’êtes pas sûr de leurs
fonctions. Sur certains bateaux, les
instruments peuvent être installés séparément sans les platines
représentées ici.
Un tableau de bord sans clé de
contact peut être utilisé en tant que
tableau additionnel installé en position Fly Bridge. Un tableau principal
équipé d’une clé de contact installé
en timonerie permet d’empêcher
le démarrage accidentel par le
tableau additionnel. Pour démarrer
le moteur en utilisant le tableau additionnel, la clé du tableau principal
doit être en position “Contact”.
19
REMARQUE: Le tableau Eco4
n’est disponible qu’avec le moteur
modèle N2.10.
TABLEAU A4
RPM x 100
TABLEAU C4
RPM x 100
Instrumentation
Compte-tours &
voyants
Le compte-tours analogique indique
le régime de rotation du moteur.
Multipliez la valeur indiquée par
100 pour obtenir le régime du moteur en tr/min.
La fonction des voyants d’alerte
intégrés au cadran est expliquée
dans les pages suivantes.
RPM x 100
Horamètre & Voltmètre
L’écran en bas du cadran indique
les heures de fonctionnement du
moteur.
Lors de la mise sous tension du
moteur (contact), il indique la tension aux bornes de la batterie de
démarrage.
20
Interrupteur de
contact
L’interrupteur de contact permet de
démarrer et d’arrêter le moteur.
L’interrupteur ON/STOP permet
de mettre le système électrique
sous et hors tension et d’arrêter le
moteur.
Le bouton START permet de préchauffer le moteur et de le démarrer.
REMARQUE: Dans sa version
standard, le moteur modèle N2.10
n’est pas équipé d’une fonction
d’arrêt commandée électriquement.
Une commande d’arrêt mécanique
(tirette de stop) doit être installée
pour pouvoir arrêter le moteur.
Indicateur de pression
d’huile moteur
REMARQUE: Cet indicateur n’indique pas le niveau d’huile dans le
moteur.
Cet indicateur indique la pression
d’huile en bar et en psi.
Si la pression dans le circuit de
lubrification est trop basse, l’alarme
sonore retentit et le voyant correspondant s’allume.
21
Indicateur de
température liquide de
refroidissement
Indique la température du liquide
de refroidissement en degrés Celsius et Fahrenheit.
Si la température du liquide de
refroidissement est trop haute,
l’alarme sonore retentit et le voyant
correspondant s’allume.
Voyants d’alerte
CHARGE BATTERIE
TEMPÉRATURE DE LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
Ce voyant s’allume lorsque le système électrique du moteur est mis
sous tension.
Ce voyant s’allume et l’alarme
sonore retentit si la température de
liquide de refroidissement est trop
haute.
DANGER
Ne jamais retirer un bouchon
du circuit de refroidissement
lorsque le moteur est chaud. De
la vapeur et/ou du liquide chaud
peuvent jaillir.
ATTENTION
 Si cette alarme se déclenche
lorsque le moteur est en fonctionnement, arrêtez le moteur,
sauf en cas d’extrême urgence,
et vérifiez le niveau de liquide
de refroidissement, l’état de la
courroie et du filtre à eau brute,
et vérifiez que la vanne passe
coque est ouverte.
 Ne faites pas fonctionner
le moteur si cette alarme se
déclenche. Faites contrôler votre
moteur par un réparateur agréé
Nanni dès que possible si le
problème persiste.
22
Si ce voyant s’allume lorsque le
moteur fonctionne, cela signifie que
l’alternateur du moteur ne charge
pas les batteries.
Un défaut de charge peut être dû à
un défaut sur le système électrique
ou à une courroie détendue.
ATTENTION
 Si cette alarme se déclenche
lorsque le moteur est en fonctionnement, arrêtez le moteur,
sauf en cas d’extrême urgence,
et vérifiez les composants de la
courroie de l’alternateur. Vérifiez
également les composants du
système électrique (fusibles,
batteries, câbles, etc).
 Ne faites pas fonctionner le
moteur si le problème persiste et
faites contrôler votre moteur par
un réparateur agréé Nanni dès
que possible.

PRÉCHAUFFAGE
Ce voyant s’allume lorsque les
bougies préchauffent les chambres
de combustion (si votre moteur en
est équipé).
PRESSION D’HUILE MOTEUR
Ce voyant s’allume et l’alarme
sonore retentit si la pression dans
le circuit de lubrification est trop
basse.
PRÉSENCE D’EAU DANS LE
FILTRE À CARBURANT
Ce voyant s’allume et l’alarme
sonore retentit lorsqu’une trop
grande quantité d’eau s’est accumulée dans le filtre à carburant
(option non disponible sur certains
moteurs).
Si cette alarme se déclenche,
arrêtez le moteur, sauf en cas d’extrême urgence, et videz l’eau dans
le filtre à carburant.
VOYANT CONTACT
ATTENTION
 Si cette alarme se déclenche
lorsque le moteur est en fonctionnement, arrêtez le moteur,
sauf en cas d’extrême urgence,
et vérifiez le niveau d’huile ainsi
que l’état du filtre à huile.
 Une pression d’huile trop
faible peut gravement endommager le moteur. Ne faites pas
fonctionner le moteur si le problème persiste et faites contrôler
votre moteur par un réparateur
agréé Nanni dès que possible.
23
REMARQUE: Ce voyant n’est
présent que sur le tableau de bord
modèle Eco4.
Ce voyant indique que le système
électrique du moteur est sous
tension.

Note
24
6
UTILISATION
Avant de
démarrer
AVERTISSEMENT
Remettez toutes les protections
en place avant de démarrer le
moteur.
ATTENTION
Ouvrez la vanne de prise d’eau
brute (si équipée) avant de
démarrer le moteur. Le rotor de
pompe à eau brute sera endommagé s’il fonctionne à sec même
pendant quelques secondes,
pouvant entraîner une surchauffe
du moteur.
Effectuez les opérations suivantes
avant de démarrer le moteur :
1. Ouvrez la vanne passe coque
(si équipée). Amorcez le système
d’eau brute si nécessaire.
2. Faites fonctionner le ventilateur
de cale (si équipé) pendant au
moins 5 minutes. Sinon, ouvrez
la cale.
3. Vérifiez le niveau de carburant.
4. Mettez le levier de commande
au point mort.
5. Ouvrez la vanne d’alimentation
de carburant, amorcez le système si nécessaire.
6. Vérifiez les niveaux d’huile du
moteur et de la transmission,
faites l’appoint si nécessaire.
7. Vérifiez le niveau de liquide de
refroidissement, faites l’appoint si
nécessaire.
8. Vérifiez les câbles de commande, graissez les connections
si nécessaire.
9. Vérifiez qu’il n’y a pas de fuites
de carburant, d’huile ou d’eau.
10. Vérifiez la courroie de l’alternateur.
11. Fermez le coupe-circuit principal (position Marche / On)

25
Démarrage du
moteur
Démarrage à l’aide de
batterie de secours
ATTENTION
DANGER
 L’hélice peut provoquer de
graves blessures. Assurez-vous
que personne ne se trouve dans
l’eau près de l’hélice avant de
démarrer.
 N’utilisez jamais d’aérosol de
démarrage ou d’équivalent. Ces
produits sont hautement inflammables.
ATTENTION
 Faites toujours préchauffer
le moteur. N’emballez jamais le
moteur lorsqu’il est froid.
 N’engagez pas le démarreur
pendant plus de 10 secondes à
la fois. Attendez 2 minutes entre
chaque tentative de démarrage.
Le non respect de ces consignes
peut endommager le démarreur.
 Si le moteur ne démarre pas
après 3 tentatives, retirez la clé
du tableau et vidangez l’eau
dans le pot d’échappement. Le
non respect de ces consignes
peut mener à une pénétration
d’eau dans les cylindres.
REMARQUE: Lors du premier démarrage, faites tourner le moteur à
vide et au ralenti pendant quelques
minutes et contrôlez le moteur.
26
Assurez-vous d’utiliser des
batteries ayant la même tension
nominale que la tension du système électrique du moteur.
1. Connectez le câble de démarrage à la borne positive (+) de
la batterie déchargée, puis à la
borne positive (+) de la batterie
de secours.
2. Connectez le câble de démarrage à la borne négative (-) de la
batterie de secours. Connectez
l’autre extrémité à un boulon sur
la cloche du bloc moteur.
DANGER
Dans le cas d’un moteur avec
un système électrique bipolaire,
connectez l’autre extrémité du
câble à la borne négative (-) de
la batterie de secours.
3. Démarrez le moteur en suivant
la procédure standard.
4. Faites tourner le moteur au
ralenti quelques minutes pour
recharger les batteries.
5. Arrêtez le moteur et débranchez les câbles dans le sens
inverse du sens de branchement.
Tableau avec clé
1. Positionnez le levier de commande au point mort.
2. Poussez la commande d’arrêt manuelle/ tirette de stop (si
équipé).
3. Insérez la clé dans l’interrupteur
de contact ON/STOP.
4. Tournez la clé d’un quart de
tour vers la droite. Tous les
voyants s’allument et l’alarme
sonore retentit. Au bout de
quelques secondes, seuls les
voyants de PRESSION D’HUILE
et CHARGE BATTERIE restent
allumés.
Tableau sans clé
1. Tournez la clé de contact du
tableau principal (si équipé) d’un
quart de tours vers la droite.
2. Positionnez le levier de commande au point mort.
3. Poussez la commande d’arrêt manuelle/tirette de stop (si
équipé).
4. Appuyez sur le bouton ON/
STOP. Tous les voyants s’allument et l’alarme sonore retentit.
Au bout de quelques secondes,
seuls les voyants de PRESSION
D’HUILE et CHARGE BATTERIE
restent allumés.
5. Appuyez sur le bouton START
à mi-course pour commencer
le préchauffage. Maintenez le
bouton pendant 5 à 15 secondes
en fonction de la température ambiante pour préchauffer le moteur.
5. Appuyez sur le bouton START
à mi-course pour commencer
le préchauffage. Maintenez le
bouton pendant 5 à 15 secondes
en fonction de la température ambiante pour préchauffer le moteur.
6. Appuyez à fond pour démarrer
le moteur. Une fois le moteur
démarré, relâchez le bouton, tous
les voyants s’éteignent.
6. Appuyez à fond pour démarrer
le moteur. Une fois le moteur
démarré, relâchez le bouton, tous
les voyants s’éteignent.
7. Pour les moteurs équipés d’un
coude refroidi par eau, vérifiez
que l’eau s’écoule par la sortie
d’échappement à la coque. Si
l’eau ne s’écoule pas, arrêtez le
moteur et vérifiez les composants
du système d’eau brute.
7. Pour les moteurs équipés d’un
coude refroidi par eau, vérifiez
que l’eau s’écoule par la sortie
d’échappement à la coque. Si
l’eau ne s’écoule pas, arrêtez le
moteur et vérifiez les composants
du système d’eau brute.

27
En fonctionnement
ATTENTION
N’appuyez jamais sur le bouton
START lorsque le moteur fonctionne.
Vérifiez les instruments et les
voyants après avoir démarré le
moteur, et régulièrement lors de la
navigation.
Régime de croisière

Le fonctionnement du moteur à
plein régime durant de trop longue
période n’est pas économique et
peut s’avérer inconfortable.
Un régime moteur conseillé pour
régler votre vitesse de croisière est
indiqué dans le chapitre SPÉCIFICATIONS.
Manoeuvres
AVERTISSEMENT
Les inversions de sens de
marche effectuées à une vitesse
trop élevée peuvent endommager le moteur et la transmission
et être dangereuses pour les
passagers.
ATTENTION
Sur un bateau bimoteur, les deux
moteurs doivent être démarrés lors
des manoeuvres en marche arrière.
Effectuez les opérations suivantes
pour inverser le sens de marche :
1. Réduisez le régime du moteur
jusqu’au ralenti et attendez que le
bateau perde un maximum de sa
vitesse.
REMARQUE: Adaptez votre vitesse de croisière en fonction des
conditions de navigations et de
charge du bateau.
Notez qu’un fonctionnement du
moteur à faible régime durant de
trop longues périodes peut entraîner une augmentation de la
consommation d’huile. Des dépôts
peuvent également se former dans
le système d’injection si le moteur
n’atteint pas sa température nominale régulièrement. Faites fonctionner le moteur à pleine charge
régulièrement afin de brûler d’éventuels dépôts.
28
2. Positionnez le levier de commande au point mort et attendez
quelques secondes.
3. Déplacez ensuite le levier afin
d’inverser le sens de marche.
Navigation sous voile
moteur arrêté
ATTENTION
 La navigation sous voile moteur arrêté et levier en position
neutre ne doit pas excédée 6 à
7 heures d’affilé. L’hélice peut
entraîner la rotation de l’arbre
et endommager la transmission.
Faites fonctionner le moteur
15 minutes toutes les 6 heures
d’utilisation pour lubrifier la transmission.
Si le moteur est équipé d’une transmission par Sail Drive MODÈLE
SP60, lors de la navigation sous
voile moteur arrêté :
Si les pales de l’hélice sont repliables:
• Passez la marche arrière. Les
pales de l’hélice se referment
lorsque le bateau avance. La
résistance hydrodynamique créé
par les pales est minimisée.
Si les pales de l’hélice ne sont pas
repliables:
• Passez la marche arrière. L’hélice ne tourne pas et créé une
résistance hydrodynamique.
• Ramenez le levier en position
neutre, l’hélice tourne et créé
moins de résistance qu’en
marche arrière.
29
 Quelles que soient le type
d’hélice et de transmission,
ne naviguez jamais sous voile
moteur arrêté avec le levier en
marche avant.
 Si le bateau est capable
d’atteindre une vitesse supérieure à 8 noeuds lors de la
navigation sous voile, fermez la
vanne passe coque. La pression
de l’eau peut forcer le passage
à travers le circuit d’eau brute
et remplir le système d’échappement. N’oubliez pas d’ouvrir
la vanne à nouveau avant de
redémarrer le moteur.

Arrêt du moteur
ATTENTION
N’utilisez jamais le coupe circuit
pour arrêter le moteur. Cela peut
endommager le système électrique.
Avant d’arrêter le moteur, faites-le
fonctionner quelques minutes au
ralenti levier en position neutre,
particulièrement s’il a fonctionné à
plein régime et pleine charge.
1. Démarrez le ventilateur de cale
(si équipé) ou ouvrez la cale.
2. Si le bateau est équipé d’une
commande d’arrêt mécanique:
tirez et maintenez la commande
jusqu’à ce que le moteur s’arrête.
Poussez la commande d’arrêt.
Tournez la clé du tableau de bord
dans le sens inverse des aiguilles
d’une montre.
3. Si le bateau est équipé d’une
commande d’arrêt électrique:
Tournez la clé du tableau de bord
dans le sens inverse des aiguilles
d’une montre. Le moteur s’arrête
et tous les voyants s’éteignent.
Pour un tableau sans clé, appuyez sur le bouton ON/STOP et
relâchez-le. Le moteur s’arrête.
Tournez la clé du tableau de
bord principal (si équipé) dans le
sens inverse des aiguilles d’une
montre. Tous les voyants s’éteignent.
30
ATTENTION
Même une fois arrêté, des
éléments du moteur et tous les
fluides restent chauds et sous
pression pendant plusieurs
minutes. Limitez autant que
possible les interventions sur
le moteur tant qu’il est encore
chaud.
Une fois que le moteur s’est arrêté:
1. Ouvrez le coupe circuit principal
(position OFF).
2. Fermez la vanne passe coque
(si équipé) et la vanne de carburant.
3. Contrôlez l’état du compartiment moteur afin de déceler
d’éventuelles fuites.
ATTENTION
 Si le bateau est remorqué,
arrêtez le moteur et fermez la
vanne passe coque.
 Dans le cas d’un bateau bimoteur, si un seul moteur est utilisé
pour naviguer, fermez la vanne
passe coque du moteur à l’arrêt.
N’oubliez pas d’ouvrir la vanne
avant de redémarrer.
Au mouillage
Stockage
Lorsque le bateau reste au
mouillage ou à l’arrêt au port pendant une longue période, de la végétation et des salissures peuvent
se former sur la coque, la quille, le
gouvernail, l’embase, l’hélice, etc.
Leur présence aura une influence
considérable sur les performances
du bateau et sur celles du moteur
lors de la prochaine utilisation.
Si le bateau reste dans l’eau sans
être utilisé pendant quelques semaines, le moteur doit être contrôlé
et démarré quelques minutes tous
les 10 jours.
De la végétation, des salissures
ou de la boue peuvent également
obstruer le circuit d’eau brute,
réduisant l’efficacité du système de
refroidissement.
Contrôlez l’état de la coque et du
circuit d’eau brute avant chaque utilisation du bateau. Nettoyez-les si
nécessaire. Si le bateau est sortie
de l’eau chaque année, nettoyez
la coque et passez une couche
de produit limitant la formation de
salissures sur la coque. Veillez à ne
jamais peindre les anodes.
Lorsque le bateau est au mouillage
ou au port, l’eau peut également
remplir le système d’échappement
du moteur via la sortie d’échappement à la coque. Il est donc nécessaire de vidanger régulièrement
le pot d’échappement lorsque le
bateau est au mouillage ou à quai
pendant de longue période.
31
Si le bateau ne doit pas être utilisé
pendant plus de 2 mois, une liste
d’opérations doit être réalisées
pour protéger le moteur et la transmission. Référez-vous au chapitre
STOCKAGE LONGUE DURÉE.
Pour éviter les dommages dûs
au gel, les systèmes de refroidissement (eau brute et liquide
de refroidissement) doivent être
vidangés quand il y a un risque de
gel. Reportez-vous aux chapitres
correspondants dans la section
MAINTENANCE et au chapitre
STOCKAGE LONGUE DURÉE.
CES OPÉRATIONS DOIVENT
ÊTRE RÉALISÉES DANS UN
ATELIER AGRÉÉ NANNI.

7
MAINTENANCE
AVERTISSEMENT
 Autant que possible, effectuez
les opérations de maintenance
moteur arrêté, après avoir retiré
la clé du tableau de bord et
coupé l’alimentation électrique.
 Lisez les instructions de
sécurité et tous les chapitres
concernant la maintenance du
moteur avant de commencer
toute intervention. Soyez sûr
de comprendre les instructions
avant d’intervenir.
Ce manuel ne décrit que les opérations de maintenance préventive
à effectuer par le propriétaire /
utilisateur du moteur. L’entretien
régulier du moteur est essentiel afin
d’obtenir une fiabilité et une longévité optimales.
Durant la période d’application de
la garantie limitée, il est impératif
que toutes les interventions soient
effectuées dans un atelier agréé
Nanni. De plus, ces interventions
doivent être enregistrées auprès du
service après-vente Nanni.
Cependant, certaines opérations,
en particulier celles à effectuer à
chaque utilisation du moteur, ne
peuvent être effectuées que par
l’utilisateur du moteur. D’autres
opérations relativement simples
sont expliquées dans les pages
32
suivantes afin de vous permettre
d’intervenir en cas d’urgence.
Nous vous recommandons de faire
contrôler vos interventions par un
technicien agréé Nanni.
Les réparations complexes réalisées hors du réseau Nanni ainsi
que les modifications des réglages
du moteur sont interdites pour des
raisons de sécurité.
Les interventions de réparation
effectuées de façon inapproprié
sont dangereuses pour la personne
intervenant sur le moteur et pour
les passagers. Les interventions
sur le réglage des soupapes, du
système d’injection sont particulièrement sensibles.
REMARQUE: Les intervalles de
maintenance et les instructions
relatives à l’entretien de la transmission sont indiqués dans la documentation correspondante. Contactez un revendeur agréé Nanni en
cas de questions relatives à la
maintenance de la transmission.
L’horamètre indique les heures de
fonctionnement du moteur.
Programme d’entretien
REMARQUE: Une intervention journalière doit également être réalisée
après 100 heures de fonctionnement ou tous les ans, et ainsi de suite.
Certains composants peuvent ne pas faire partie du moteur.
Les interventions marquées par un  doivent être réalisées dans un atelier
agréé Nanni.
* Indique que l’opération doit être réalisée après 20 heures de fonctionnement ou 45 jours après la mise en service.
AVANT CHAQUE UTILISATION DU MOTEUR
 Contrôle du niveau d’huile moteur et de transmission. Ajout si nécessaire*
 Contrôle du niveau et de l’état du liquide de refroidissement. Faire
l’appoint si nécessaire *
 Contrôle du filtre à eau brute, nettoyer si nécessaire *
 Vidange de l’eau dans le préfiltre à carburant *
 Contrôle de l’état de la batterie *
 Contrôle des voyants du tableau de bord *
 Contrôle et ajustement de l’étanchéité générale *
 Contrôle de l’état du presse étoupe *
TOUTES LES 100 HEURES D’UTILISATION / AU MOINS UNE FOIS PAR
AN
 Nettoyage du filtre à air. Remplacer si nécessaire
 Remplacement du filtre à carburant *
 Contrôle de l’état et de la tension des courroies. Remplacer si nécessaire*
 Contrôle des anodes. Remplacer si nécessaire *
 Contrôle et serrage des connexions électriques, des câbles, des colliers
et des vis *
 Vidange et nettoyage du réservoir de carburant
 Contrôle du levier et des câbles de commande *
33
TOUTES LES 200 HEURES D’UTILISATION / AU MOINS UNE FOIS PAR
AN
 Changement de l’huile moteur et de la transmission *
 Changement des filtres à huile *
 Changement des filtres à carburant *
 Contrôle du rotor de pompe à eau brute. Remplacer si nécessaire
 Contrôle des suspensions moteurs. Régler si nécessaire *
 Nettoyage de la Wastegate du Turbo
 Nettoyage du moteur et retouche de peinture si nécessaire
TOUTES LES 400 HEURES D’UTILISATION / AU MOINS UNE FOIS
TOUS LES DEUX ANS
 Remplacement du thermostat de l’échangeur de chaleur
 Remplacement du bouchon d’échangeur de chaleur
 Vidange et changement de liquide de refroidissement. Nettoyer le circuit
de liquide de refroidissement
 Contrôle et nettoyage du faisceau d’échangeur. Remplacement du joint
 Contrôle et nettoyage du faisceau de refroidisseur d’air. Remplacement
du joint
 Contrôle et nettoyage du faisceau de refroidisseur d’huile de
transmission
 Contrôle des injecteurs. Remplacement si nécessaire
 Ajustement du jeu aux soupapes à froid
 Contrôle et nettoyage du Turbo
34
Contrôle générale
ATTENTION
Ne laissez pas s’accumuler les
dépôts d’huile, de carburant ou
de graisse autour du moteur.
Ceux-ci peuvent accentuer le
risque d’incendie dans le compartiment moteur.
Prenez l’habitude de contrôler
régulièrement l’état du moteur
et de son compartiment avant et
après chaque utilisation : contrôlez
l’étanchéité du circuit de carburant
et d’huile, le serrage des colliers et
des boulons, l’état des courroies,
des durites et des différents câbles
électriques, l’usure des anodes (si
équipé), le niveau d’électrolyte des
batteries.
Presse étoupe
DANGER
Un presse étoupe lubrifié par
eau prélevée sur le système
d’eau brute du moteur ne doit
jamais être installé sur un voilier
ou si le coude d’échappement du
moteur se trouve sous la ligne
de flottaison. Utilisez une prise
d’eau séparée ou un presse
étoupe à graisse sur tous les voiliers ou si le coude d’échappement se trouve sous la flottaison.
Câbles de commande
Si le régime de rotation du moteur
et/ou la commande d’inversion
de marche sont contrôlés par des
câbles mécaniques, contrôlez leur
état avant chaque utilisation.
Ajustez la tension des câbles si
nécessaire. Si le moindre défaut
apparaît (rouille, fissure), ils doivent
être remplacés.
Si le bateau est équipé d’un presse
étoupe à tresses, vérifiez l’étanchéité du système. Ce système
n’est pas parfaitement étanche, il
est tout à fait normal qu’il y ait une
légère entrée d’eau. Un bon fonctionnement se caractérise par une
entrée d’eau au goutte à goutte. Si
l’eau entre en filet, signe d’un débit
trop important, contactez rapidement un atelier agréé Nanni.
Dans tous les cas, assurez-vous
que le presse étoupe soit suffisamment lubrifié.
35
Système
d’échappement
Contrôlez l’état de tous les composants du système d’échappement
(flexibles, colliers, coude d’échappement, collecteur, etc.). Vérifiez
qu’il n’y a pas de fissures, de fuites
ou de traces de corrosion. Resserrez ou remplacez les composants
si nécessaire.
Vérifiez également qu’il n’y a
pas de résidus de carbone ou de
suie. Leur présence peut indiquer
une fuite au niveau du système
d’échappement.
La fiabilité et les performances du
moteur dépendent en partie de la
quantité et de la température de
l’air d’admission.
Pour contrôler le filtre à air :
1. Déposez les colliers et le filtre.
2. Nettoyez l’intérieur du filtre
avec de l’air sec comprimé.
3. Remplacez le filtre s’il est endommagé.
4. Installez le filtre et les colliers.
Assurez-vous que les colliers
sont suffisamment serrés, sans
toutefois abîmer le filtre.
Si le moindre défaut apparaît sur un
composant du système d’échappement, remplacez-le car il y a risque
de fuite de gaz d’échappement
et un risque de pénétration d’eau
dans le moteur et le bateau.
Admission d’air
AVERTISSEMENT
Réalisez ces opérations moteur
arrêté et froid. Aucune impureté
ne doit pénétrer dans le système
d’admission d’air du moteur.
Le filtre à air réduit le bruit produit
par le système d’admission d’air
et empêche la pénétration de trop
grosses particules dans le collecteur d’admission d’air.
36


Circuit de
carburant
DANGER
 Arrêtez le moteur et laissez-le
refroidir avant de faire le plein ou
avant d’intervenir sur le circuit de
carburant.
AVERTISSEMENT
 Le carburant est inflammable
et peut être dangereux. Le carburant déversé sur une surface
chaude ou à proximité d’une
flamme peut s’enflammer.
 Ne marchez pas sur les
tuyaux d’injection. Assurez-vous
qu’ils ne sont pas endommagés.
Fonctionnement du
circuit de carburant
Le carburant est aspiré du réservoir par la pompe d’alimentation
puis est injecté dans la chambre
de combustion par la pompe à
injection. Un filtre à gasoil est placé
entre la pompe d’alimentation et la
pompe à injection.
La pompe à injection délivre une
plus grande quantité de carburant
que nécessaire pour la combustion.
Le carburant qui n’est pas brûlé est
ré-injecté dans le réservoir via un
circuit de retour.
ATTENTION
La pompe à injection est un
élément extrêmement précis. La
moindre présence d’eau dans le
circuit de carburant peut être la
cause de panne importante.
ATTENTION
Une propreté absolue est nécessaire lors d’une intervention sur
le circuit de carburant. Aucune
impureté ne doit entrer dans le
système d’injection. Veillez à ne
pas renverser de carburant sur
les flexibles.
REMARQUE : Les travaux sur le
système d’injection doivent être effectués par un technicien agréé Nanni.
Vérifiez régulièrement l’état des
composants du système de carburant (tuyaux, filtres, colliers, etc.)
Changez-les si un défaut apparaît.
37
Un préfiltre à carburant séparateur
d’eau doit être installé entre le
réservoir et le filtre à carburant du
moteur. Le préfiltre doit être installé
le plus proche possible du filtre
à carburant du moteur. Il ne doit
jamais être monté sur le moteur, les
vibrations altérant le processus de
séparation de l’eau et du gasoil.
Si le réservoir se situe plus bas que
la pompe à injection du moteur, une
pompe d’alimentation électrique
doit être installée entre la pompe
d’alimentation du moteur et le
préfiltre.
Type de carburant
N’utilisez que des carburants respectant les normes indiquées dans
le chapitre SPÉCIFICATIONS. L’utilisation d’un carburant de mauvaise
qualité provoquera des problèmes
de démarrage et un fort dégagement de fumée.
Avant de démarrer le moteur,
assurez-vous que le niveau de
carburant est au dessus du niveau
mini. Si le niveau de carburant est
trop bas, ajoutez du carburant sans
dépasser le niveau maxi.
Utilisez un filtre pour filtrer le carburant lors du remplissage du réservoir. La présence d’impuretés dans
le carburant peut provoquer des
dysfonctionnements du système
d’injection.
Si le bateau n’est pas utilisé pendant une longue période, remplissez le réservoir jusqu’au niveau
maximum.
Préfiltre à carburant
Le préfiltre à carburant est un
équipement optionnel qui ne fait
pas partie de la fourniture standard
du moteur. Le modèle de préfiltre
pouvant varier, ces instructions sont
données à titre d’exemple.
REMARQUE: Vidangez l’eau dans
le préfiltre avant de démarrer le
moteur.
38
1. Fermez la vanne d’alimentation
au niveau du réservoir carburant.
2. Placez un récipient sous le
préfiltre. Vidangez l’eau dans le
préfiltre en desserrant le bouchon
sous la cuve.
3. Serrez le bouchon une fois
l’eau vidangée.
4. Contrôlez l’élément filtrant,
replacez-le si nécessaire.
5. Ouvrez la vanne d’alimentation
au niveau de réservoir.
6. Si l’élément filtrant a été
changé, purgez le circuit. Démarrez le moteur et vérifiez l’absence
de fuite.
Remplacement du filtre
à carburant
MOTEUR MODÈLE N2.14 & N3.21:
REMARQUE: Ne remplissez pas
le nouveau filtre avec du carburant
lors du remontage.
MOTEUR MODÈLE N2.10 :
N2.14 - N3.21
1. Fermez la vanne d’alimentation
de carburant et nettoyez le support de filtre.
N2.10
1. Fermez la vanne d’alimentation
de carburant et nettoyez le support de filtre.
2. Pour éviter de faire couler du
carburant sur le moteur, pincez
les flexibles reliés au filtre.
3. Déconnectez les flexibles. Nettoyez-les.
4. Déposez le filtre . Placez un
sac en plastique autour du filtre
pour ne pas faire couler de carburant sur le moteur.
5. Remplacez le filtre en respectant le sens de montage indiqué
par les flèches. Reconnectez les
flexibles.
6. Retirez les pinces des flexibles.
7. Ouvrez la vanne d’alimentation
et purgez le circuit.
39
2. Placez un sac en plastique
autour du filtre pour ne pas faire
couler de carburant sur le moteur.
3. Déposez le filtre à carburant
. Utilisez une clé à filtre si nécessaire.
4. Vérifiez et nettoyez la surface
de contact du support de filtre.
Appliquez un film de carburant
sur le joint.
5. Vissez le nouveau filtre à la
main jusqu’à ce que le joint
touche la surface de contact. Vissez un demi-tour supplémentaire.
6. Ouvrez la vanne d’alimentation
et purgez le circuit.
Purge du circuit de
carburant
Il est nécessaire de purger le circuit
de carburant :
• Après une intervention sur le
circuit de carburant.
• Lorsque le réservoir a été vidé.
• Lorsque le moteur n’a pas démarré depuis longtemps.
Pour purger le circuit carburant S’IL
N’EST PAS ÉQUIPÉ d’une pompe
d’alimentation électrique :
1. Remplissez totalement le
réservoir de carburant. Ouvrez la
vanne d’alimentation.
2. Desserrez la vis de purge .
Placez des chiffons autour de la
vis.
3. Pompez le carburant en utilijusqu’à ce que
sant le levier
du carburant sans bulle s’écoule
de la vis.
REMARQUE: Si le levier est trop
dur à actionner, faites tourner le vilebrequin du moteur d’une fraction
de tour.
4. Continuez à pomper et en
même temps resserrez la vis de
purge.
5. Actionnez le levier quelques
fois supplémentaires pour amorcer le circuit.
40
Pour purger le circuit carburant S’IL
EST ÉQUIPÉ d’une pompe d’alimentation électrique :
1. Remplissez totalement le
réservoir de carburant. Ouvrez la
vanne d’alimentation.
2. Desserrez la vis de purge .
Placez des chiffons autour de la
vis.
3. Démarrez le moteur 5 à 10
secondes pour permettre à la
pompe électrique d’aspirer le
carburant jusqu’à la pompe à
injection.
4. Pompez le carburant en utilijusqu’à ce que
sant le levier
du carburant sans bulle s’écoule
de la vis.
5. Continuez à pomper et en
même temps resserrez la vis de
purge.
6. Actionnez le levier quelques
fois supplémentaires pour amorcer le circuit.
ATTENTION
Évitez de vider tout le carburant
dans le filtre.

Circuit de
lubrification
DANGER
Arrêtez le moteur, retirez la clé et
coupez l’alimentation électrique
avant d’intervenir. L’huile chaude
et les surfaces chaudes peuvent
bruler.
ATTENTION
Le niveau d’huile doit se trouver
dans la plage indiquée sur la jauge
d’huile, entre les encoches indiquant le niveau mini et le niveau
maxi.
Pour vérifier le niveau d’huile:
1. Retirez la jauge et essuyez-la.
2. Insérez la jauge et retirez-la.
3. Contrôlez le niveau d’huile.
Mini
Max
 Si une trop grande quantité
d’huile a été ajoutée, ne démarrez pas le moteur et retirez la
quantité d’huile en excès.
 Respectez le type d’huile préconisé pour la transmission.
REMARQUE: Lorsque le moteur
est neuf ou remis à neuf, l’huile et
le filtre doivent être changés après
20 heures de fonctionnement.
Utilisez une huile de qualité préconisée dans le chapitre SPÉCIFICATIONS. Les recours en garantie
seront rejetés si une huile inadéquate a été utilisée.
La viscosité doit être adaptée en
fonction des conditions climatiques
(voir chapitre PRÉSENTATION).
Niveau d’huile - Ajout
Contrôlez le niveau d’huile du
moteur et de la transmission avant
chaque utilisation.
41
Si le niveau est trop bas, retirez le
bouchon de remplissage et rajoutez de l’huile lentement. Attendez
quelques minutes puis vérifiez le
niveau.
ATTENTION
Ne dépassez jamais le niveau
maxi indiqué sur la jauge. Ne
démarrez pas le moteur si le
niveau d’huile se trouve en
dessous du niveau mini ou au
dessus du niveau maxi.
REMARQUE: Vidangez toute
l’huile lors de la vidange. Ne jamais
mélanger des huiles n’ayant pas
les mêmes caractéristiques.
Vidange de l’huile
moteur
1. Démarrez le moteur et faites-le
tourner quelques minutes afin de
fluidifier l’huile.
Changement du filtre à
huile
Changez le filtre à huile lors de
chaque vidange.
2. Arrêtez le moteur et retirez la
clé du tableau de bord.
3. Connectez le tuyau d’évacuation à la pompe et placez un récipient sous le tuyau d’évacuation.
REMARQUE: Sur le N2.10, retirez
la jauge d’huile et connectez la
pompe de vidange à l’orifice de la
jauge d’huile.
1. Déposez le filtre à l’aide d’une
clé à filtre en tournant dans le
sens anti-horaire. Déposez le
joint.
2. Nettoyez la surface de contact
afin d’empêcher des impuretés
de pénétrer dans le moteur.
N2.10
4. Pompez jusqu’à aspirer toute
l’huile dans le carter. Retirez le
tuyau d’évacuation et bloquez la
pompe.
5. Pour le N2.10, retirez la pompe
de l’orifice de jauge d’huile et
remettez la jauge en place.
3. Appliquez une fine couche
d’huile sur le joint. Remettez le
nouveau filtre avec le nouveau
joint en place en le serrant à la
main. Quand le filtre touche la
surface de contact, serrez d’un
demi-tour.
4. Remplissez le carter d’huile
jusqu’au niveau spécifié. Contrôlez l’étanchéité et le niveau d’huile.
5. Démarrez le moteur et faites
le tourner au ralenti quelques
minutes. Vérifiez que l’alarme de
pression d’huile ne s’allume pas.
6. Arrêtez le moteur, vérifiez le
niveau d’huile. Faites l’appoint si
nécessaire.

42
Système de
refroidissement
Présentation
Le système de refroidissement
permet de maintenir le moteur à
une température de fonctionnement
optimale. Sur certains moteurs, le
système de refroidissement refroidit
également le carburant, l’huile ou
l’air d’admission. Le système de
refroidissement est composé de 2
circuits :
• Le CIRCUIT DE LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT fermé,
dans lequel circule du liquide de
refroidissement sous pression qui
permet de refroidir le moteur.
• Le CIRCUIT D’EAU BRUTE qui
refroidi le liquide de refroidissement. En version standard,
les moteurs Nanni sont équipés
d’un échangeur de chaleur dans
lequel circule de l’eau brute qui
refroidit le liquide de refroidissement par échange de chaleur.
Un système de refroidissement
par la coque (Keel Cooling) peut
également être utilisé.
ATTENTION
 Les moteurs avec échangeur
de chaleur ne sont pas adaptés
à un système de refroidissement
par Keel Cooling.
 Un fonctionnement du moteur sans liquide de refroidissement ou sans eau brute, même
pendant quelques secondes,
entraînera une surchauffe du
moteur pouvant aboutir à une
panne totale.
Principe de
fonctionnement
Principe de fonctionnement d’un
moteur avec échangeur de chaleur:
Coude d’échappement
Échangeur de chaleur
Vase d’expansion (si équipé)
Pompe de liquide de ref.
Moteur
Afin de maintenir le moteur à une
température de fonctionnement
optimale, un thermostat régule la
température du liquide de refroidissement.
Thermostat
Prise d’eau
brute
Pompe à
eau brute du
moteur
43
Filtre à eau
brute
Liquide de
refroidissement
ATTENTION
 Utilisez un liquide de refroidissement composé à 50% d’antigel avec un additif anticorrosion
et 50% d’eau pure. Ce mélange
permet de protéger le moteur
contre le gel et la corrosion
interne.
 Ce mélange doit être utilisé
toute l’année, même s’il n’y a
pas de risque de gel.
 N’utilisez jamais seulement de
l’eau pour remplir complètement
le circuit de refroidissement.
EAU PURE
Utilisez de l’eau douce, de l’eau
distillée ou de l’eau du robinet.
L’eau minéral contient généralement des minéraux et du sel, qui
peuvent oxyder les métaux et accélérer le phénomène de corrosion.
ANTIGEL
N’utilisez jamais d’antigel de
mauvaise qualité. Les principaux
composants de l’antigel peuvent
accélérer le phénomène de corrosion et la formation de rouille.
De plus, les antigel de mauvaise
qualité ne protège pas suffisamment contre la corrosion. Leur effet
devenant moins efficace une fois
dilué dans l’eau.
44
Choisissez un additif qui n’aura
pas d’effets négatifs sur le système
de refroidissement. Ne mélangez
jamais des additifs différents, cela
peut provoquer des réactions
chimiques et donc des dysfonctionnements.
CHAUFFE-EAU
Un chauffe-eau peut être connecté
au circuit de liquide de refroidissement du moteur.
Si le chauffe-eau est installé plus
haut que le moteur, un vase d’expansion additionnel doit être installé
au dessus du chauffe-eau.
La capacité totale de liquide de
refroidissement devra être adaptée
en fonction du modèle de chauffeeau.
EXPANSION DU LIQUIDE DE
REFROIDISSEMENT
En se réchauffant, le liquide de
refroidissement se dilate et occupe
un volume plus important qu’à froid.
Un vase d’expansion monté sur le
moteur permet de compenser cette
expansion.
ATTENTION
Le vase d’expansion monté sur
le moteur ne doit jamais être
déplacé, sauf autorisation préalable de Nanni Industries S.A.S.
France.
Niveau de liquide de
refroidissement
DANGER
Ne retirez jamais un des bouchons du circuit de refroidissement lorsque le moteur est en
fonctionnement ou chaud. De
la vapeur ou du liquide chaud
peuvent jaillir.
Vérifiez toujours le niveau de
liquide de refroidissement avant de
démarrer le moteur.
REMARQUE: Le niveau Mini
et Maxi indiqué sur le vase
d’expansion n’indique pas le niveau
de liquide de refroidissement.
Vidange du liquide de
refroidissement
1. Arrêtez le moteur, retirez la clé
du tableau de bord.
2. Placez un récipient sous le bouchon de vidange de l’échangeur
pour récupérer le liquide.
3. Retirez les bouchons
et
.
1. Arrêtez le moteur, retirez la clé
du tableau de bord.
4. Vidangez tout le circuit (vase
d’expansion, flexibles, etc.).
2. Tournez le bouchon de remplissage de liquide de refroidissement lentement jusqu’à sa
première butée pour laisser la
pression s’échapper puis retirez-le.
5. Rincez l’intérieur de l’échangeur en insérant un flexible
dans l’orifice de remplissage
. Nettoyez jusqu’à ce que l’eau
s’écoulant de l’orifice de vidange
soit propre.
3. Le niveau de liquide doit se
trouver entre le bord inférieur de
l’orifice de remplissage et l’ergot
de niveau.
6. Remettez en place le bouchon
et faites le plein de
de vidange
liquide de refroidissement.
4. Si nécessaire, faites l’appoint
avec de l’eau pure seulement.
5. Remettez le bouchon en place.
6. Vérifiez le niveau de liquide
dans le vase d’expansion (si
équipé). Il doit se trouver entre le
niveau Mini et Maxi indiqué sur
le vase. Ajoutez de l’eau pure si
nécessaire.

45
Remplissage de liquide
de refroidissement
Préparez le mélange d’antigel et
d’eau dans un récipient propre
avant de remplir l’échangeur.
Aucune impureté ne doit pénétrer
dans le circuit. Remplissez lentement pour ne pas introduire d’air
dans le circuit.
La quantité de liquide de refroidissement nécessaire pour remplir
le système de refroidissement est
indiquée dans le chapitre SPÉCIFICATIONS. La quantité de liquide
devra être adaptée si un chauffeeau est connecté au moteur ou
dans le cas d’un système de refroidissement par Keel Cooling.
Pour remplir le circuit :
1. Déposez les bouchons d’évent
et .
2. Déposez le bouchon de remplissage de l’échangeur et remplissez l’échangeur.
46
3. Remettez les bouchons d’évent
en place lorsque le liquide
s’écoule des orifices.
4. Continuez à remplir jusqu’au
niveau spécifié.
5. Remettez le bouchon de remplissage en place et ajoutez du
liquide dans le vase d’expansion
si nécessaire.
6. Démarrez le moteur et faites
le tourner au ralenti quelques
minutes.
7. Arrêtez le moteur. Attentez
quelques minutes et vérifiez le
niveau de liquide. Faites l’appoint
si nécessaire.


Circuit d’eau brute
DANGER
Lorsque le bateau est dans
l’eau, de l’eau peut s’infiltrer via
tous les composants situés sous
la ligne de flottaison. Fermez la
vanne passe coque (si équipé)
ou empêcher la pénétration
d’eau dans le bateau par tous
les moyens possibles avant d’intervenir sur le circuit d’eau brute.
Le circuit d’eau brute permet de
refroidir le liquide de refroidissement et la sortie d’échappement du
moteur.
L’eau brute est aspirée par la
pompe du moteur puis passe dans
l’échangeur de chaleur. L’eau brute
est ensuite évacuée via le coude
d’échappement, où elle est mélangée avec les gaz d’échappement.
Les moteurs conçus pour un
système de refroidissement par
Keel Cooling ne sont généralement
pas équipés de circuit d’eau brute
(pompe, échangeur, vanne passe
coque, etc.). Le liquide de refroidissement est refroidi en passant dans
des tubes incorporés à la coque.
REMARQUE: S’il existe un risque
de gel, le circuit d’eau brute doit
être vidangé.
47
Anti-siphon
DANGER
Fermez la vanne passe coque
avant d’intervenir sur le circuit
d’eau brute.
REMARQUE: L’utilisation d’un antisiphon est obligatoire si le coude
d’échappement se situe plus bas
que la ligne de flottaison à pleine
charge ou à moins de 200 mm au
dessus de celle-ci. L’installation
d’un anti-siphon est obligatoire
sur tous les voiliers et s’il existe
le moindre risque de pénétration
d’eau dans le moteur.
L’anti-siphon empêche l’entrée
d’eau brute dans les cylindres par
le système échappement.
Pour fonctionner correctement, l’anti-siphon doit être nettoyé 2 fois par
saison et changé dès qu’un défaut
ou une fuite apparaît.
Inspectez-le régulièrement et nettoyez-le en suivant les instructions
fournies par le fabricant.
Rotor de pompe à eau
brute
ATTENTION
Si le moteur a fonctionné sans
alimentation d’eau brute, vérifiez
le rotor de pompe. Remplacez-le
si nécessaire.
Le rotor de pompe à eau brute est
un composant essentiel du moteur.
Il doit être remplacé régulièrement
ainsi que le joint. Un rotor usé peut
s’effriter et endommager le système
de refroidissement. Ayez toujours
un rotor de secours à bord.
REMARQUE: La durée de vie du
rotor de pompe à eau brute dépend
des conditions d’utilisation.
Pour extraire le rotor:
4. Marquez la position du rotor
dans la pompe afin de le
réinstaller dans la même position
s’il n’est pas nécessaire de le
changer.
5. Retirez le rotor avec précaution
à l’aide d’un extracteur.
6. Contrôler l’état du rotor. Vérifiez
qu’il ne soit pas endommagé ou
que des ailettes ne soient pas
cassées ou manquantes. Remplacez-le si le moindre défaut
apparaît et vidangez le circuit
d’eau brute.
7. Inspectez le couvercle et le joint
d’étanchéité. Remplacez-les s’ils
sont endommagés ou corrodés.
8. Lubrifiez l’intérieur de la pompe
et du couvercle avec de la
graisse hydrofuge pour caoutchouc.
9. Remontez le rotor. Si vous
réinstallez l’ancien rotor, positionnez-le dans la même position que
lors du démontage. Faites tourner
le rotor dans le sens de rotation
du moteur. Lubrifiez-le avec de
la graisse hydrofuge pour caoutchouc.
10. Installez le nouveau joint et le
couvercle sur le corps de pompe.
1. Arrêtez le moteur, retirez la clé
du tableau de bord et fermez la
vanne passe-coque.
2. Retirez le couvercle de la
pompe.
3. Déposez le joint
48
.
11. Ouvrez la vanne passe coque,
vérifiez l’étanchéité. Si nécessaire, amorcez le circuit d’eau
brute en ajoutant de l’eau dans le
filtre à eau brute.
12. Démarrez le moteur et vérifiez
l’étanchéité.
Nettoyage du filtre à
eau brute
Un filtre à eau brute doit être installé entre la vanne passe coque et
la pompe à eau brute du moteur.
Cet élément ne faisant pas partie
de la fourniture standard du moteur,
le modèle de filtre peut varier en
fonction du bateau. Ces instructions sont donc données à titre
d’exemple.
Contrôlez l’état du filtre à eau brute
plus régulièrement qu’indiqué dans
le tableau de maintenance si le bateau navigue dans des eaux sales
ou chargées en boues.
Pour nettoyez le filtre:
1. Arrêtez le moteur, retirez la clé
du tableau de bord et fermez la
vanne passe-coque.
2. Contrôlez l’état du filtre. Si des
dépôts se sont formés, démontez
le couvercle et retirez le joint.
3. Retirez toutes les impuretés.
Rincez le filtre à l’eau douce,
contrôlez l’état du joint.
4. Remontez tous les composants, ouvrez la vanne passe
coque. Démarrez le moteur et
vérifiez l’étanchéité.
REMARQUE: Quand le bateau est
hors de l’eau, vérifiez que le circuit
d’eau brute n’est pas obstrué par
de la boue ou des algues.
49

Vidange du circuit d’eau
brute
AVERTISSEMENT
Autant que possible, réalisez
ces opérations lorsque le bateau
est hors de l’eau. Si le bateau
ne peut pas être sorti de l’eau,
fermez la vanne passe coque et
empêchez l’eau de s’infiltrer.
1. Arrêtez le moteur, retirez la clé
du tableau de bord et fermez la
vanne passe-coque.
2. Retirez le couvercle de la
pompe à eau brute.
3. Démontez le couvercle du filtre
à eau brute et retirez le joint.
4. Si un anti-siphon est installé, vidangez-le en suivant les instructions du fabricant.
5. Vidangez le système de refroidissement d’huile de la transmission (si équipé).
6. Vidangez le pot d’échappement
et tous les composants du système d’échappement.
7. Remontez tous les composants. Ouvrez la vanne passe
coque et contrôlez l’étanchéité.
Si nécessaire, amorcez le circuit
d’eau brute en ajoutant de l’eau
dans le filtre à eau brute.
Circuit d’eau brute nettoyage et protection
contre la corrosion
Le circuit d’eau brute doit être
vidangé et nettoyé à l’eau douce
pour éviter l’accumulation de
dépôts et de cristaux de sel dans
le circuit. Il doit également être
protégé contre la corrosion et le gel
lorsque le moteur n’est pas utilisé
pendant une longue période.
1. Arrêtez le moteur et fermez la
vanne passe-coque.
2. Démontez le flexible coté sortie
du filtre à eau brute.
3. Placez le flexible dans un
réservoir rempli d’eau douce. Le
réservoir doit être assez grand, la
pompe ne devantt jamais fonctionner sans eau.
5. Faites tourner le moteur
quelques minutes au ralenti,
rajoutez de l’eau douce dans le
réservoir si nécessaire.
6. Arrêtez le moteur.
7. Remplissez le réservoir avec
du liquide de refroidissement
(50% eau, 50% antigel et additif
anticorrosion)
8. Démarrez le moteur et faites
le tourner au ralenti. Ajoutez du
liquide de refroidissement dans
le réservoir pour remplir le circuit
d’eau brute avec du liquide de
refroidissement.
9. Arrêtez le moteur avant que le
réservoir soit vide.
10. Rebranchez les flexibles.
11. Vidangez le liquide de refroidissement avant la prochaine
utilisation du moteur.
AVERTISSEMENT
Contrôlez l’étanchéité générale
avant de redémarrer le moteur.
ATTENTION
4. Assurez-vous que personne ne
se trouve à proximité du moteur, de l’hélice ou de la sortie
d’échappement. Positionnez la
manette en position neutre et
démarrez le moteur.
50
Vidangez toute l’eau brute et le
liquide de refroidissement si le
moteur n’est pas utilisé pendant
une longue période. .

Système
électrique
DANGER
Arrêtez le moteur et ouvrez le
coupe circuit principal (position
OFF) pour couper le courant
avant d’intervenir sur le système
électrique. Isolez les accessoires
montés sur le moteur de l’alimentation de quai.
ATTENTION
Le coupe circuit doit toujours
être fermé (position ON) lorsque
le moteur fonctionne. Ne déconnectez jamais les câbles
des batteries ou de l’alternateur
lorsque le moteur fonctionne.
Câbles et connecteurs
Contrôlez régulièrement l’état des
câbles et des connecteurs.
Tous les câbles doivent être fixés
le plus haut possible dans la cale,
à l’écart de toute projection d’eau.
Remplacez-les si le moindre défaut
apparaît.
Serrez les cosses et lubrifiez-les
avec de la graisse appropriée.
Fusibles
Le système électrique du moteur
est protégé des surcharges par des
fusibles.
Si le système électrique du moteur
ou le tableau de bord ne fonctionne
pas ou que le moteur ne démarre
pas, un fusible s’est peut être déclenché.
Recherchez la cause avant de réinitialiser le fusible. Ayez toujours
des fusibles de secours à bord.
Remplacez un fusible qui a fondu
par un fusible de même calibre.
ATTENTION
Si le fusible de remplacement
déclenche, la cause peut être
un problème électrique. Ne
démarrez pas le moteur, sauf en
cas d’urgence, et contactez un
atelier agréé Nanni.
Bateau à coque
métallique
Les moteurs installés dans des
bateaux à coques métalliques
sont généralement équipés d’un
système électrique bipolaire. Ce
système permet d’isoler le circuit
électrique du moteur de la masse
du bateau.
Dans ce cas, des précautions particulières sont à prendre. Contactez
votre revendeur agréé Nanni pour
plus d’informations.
51
Batterie
DANGER
 Ne touchez jamais l’électrolyte contenue dans les batteries.
Ce liquide est composé d’acide
sulfurique qui peut trouer les
vêtements et brûler la peau. En
cas de contact, rincez immédiatement et abondamment à l’eau
claire et consultez un médecin.
 Déconnectez les câbles des
batteries avant de réaliser des
travaux de soudure sur une
coque métallique.
Utilisez de l’eau distillée pour
compléter le niveau d’électrolyte.
Suivez en priorité les instructions
du fabricant pour mettre à niveau
l’électrolyte. Dans le cas d’une
batterie type sans entretien (niveau d’électrolyte ne peut pas être
ajusté), n’utilisez pas et ne rechargez pas la batterie si le niveau
d’électrolyte se situe en dessous du
niveau mini.
Lorsque vous complétez le niveau d’électrolyte, dévissez les
bouchons en les laissant dans les
trous.
DANGER
Lisez toujours les recommandations du fabricant avant d’utiliser la
batterie.
La batterie doit être propre et
sèche. L’oxydation ou le dépôt d’impuretés sur la batterie et sur ses
bornes peut entraîner des courtscircuits, les chutes de tension et de
décharge prématurée, notamment
en climat humide. Utilisez une
brosse métallique pour nettoyer les
bornes de la batterie.
Pour DÉBRANCHER les câbles,
déconnectez toujours D’ABORD le
câble relié à la borne NÉGATIVE
(-), puis celui relié à la borne POSITIVE (+).
Pour BRANCHER les câbles,
connectez d’abord le câble du
POSITIF (+) sur la borne POSITIVE
(+) de la batterie, puis connectez le
circuit NÉGATIF (-).
52
Le compartiment de la batterie
doit être correctement ventilé.
Lors de la charge, une batterie
produit de l’hydrogène extrêmement explosif.
Si la batterie est remplacée, utilisez
une batterie ayant des caractéristiques similaires à la précédente.
Pour recharger simultanément
deux batteries indépendantes avec
un seul alternateur, l’utilisation d’un
répartiteur de charge est nécessaire. Contactez votre revendeur
agréé pour plus d’informations.
STOCKAGE DES BATTERIES
Lorsque le moteur n’est pas utilisé,
ajustez le niveau d’électrolyte de
la batterie et stockez-la dans un
endroit sec. Rechargez la batterie
aussi souvent que possible afin de
prolonger sa durée de vie.
Courroie d’alternateur
Pour ajuster la tension de la courroie:
DANGER
Arrêtez le moteur et retirez la clé
du tableau avant d’intervenir sur
la courroie d’alternateur.
Ayez toujours une courroie de secours à bord du bateau.
La courroie d’alternateur entraîne
la pompe de liquide de refroidissement et l’alternateur.
Une courroie détendue ou endommagée peut être la cause d’un
refroidissement insuffisant ou d’un
défaut de charge de l’alternateur.
Une courroie trop tendue pouvant
endommager les roulements de
pompe et l’alternateur.
Inspectez visuellement la courroie:
vérifiez qu’elle ne soit pas excessivement usée et que l’armature ne
soit pas effilochée. Remplacez-la si
le moindre défaut apparaît. Vérifiez
également que la courroie s’insère
correctement dans les gorges des
poulies.
Contrôlez la tension de la courroie:
elle doit pouvoir bouger de 8 à
10 mm en appuyant dessus entre
deux poulies lorsque la courroie est
chaude.
53
1. Arrêtez le moteur et retirez la
clé du tableau.
2. Desserrez la vis de fixation de
l’alternateur
et déplacez l’alternateur pour ajuster la tension de
la courroie.
3. Serrez le boulon de fixation de
l’alternateur.
4. Contrôlez la tension de la
courroie après quelques heures
d’utilisation.

Protection contre
la corrosion
Le moteur ainsi que tous les éléments métalliques dans le bateau
qui sont exposés à l’eau ou à l’humidité peuvent être endommagés
par la corrosion.
Il existe deux principaux types de
corrosion: la corrosion galvanique
et la corrosion électrolytique. Elles
sont toutes deux le résultat d’un
courant électrique circulant dans
une solution électrolytique telle que
l’eau.
Corrosion galvanique
La corrosion galvanique est due
à une réaction électrochimique :
lorsque des métaux différents sont
immergés dans l’eau ou exposés
à l’humidité, un courant électrique
se créé entres eux. Ce courant va
corroder le métal plus anodique.
Plusieurs facteurs, cumulés ou non,
aggravent ces effets :
• Une concentration élevée de minéraux et/ou de sel dans l’eau.
• Une eau chaude (> 25°C).
• La navigation régulière à grande
vitesse ou dans une zone avec
un fort courant.
• Une différence importante entre
la surface cathodique et la surface anodique.
54
Des anodes en magnésium ou en
zinc sont utilisées pour protéger le
bateau et le moteur contre la corrosion galvanique. Ces anodes se
détérioreront à la place des autres
composants en métal.
Durant la première année d’utilisation, contrôlez la détérioration des
anodes tous les 3 mois. Durant les
périodes prolongées au mouillage
ou au port à coté d’autres bateaux,
contrôlez l’usure des anodes plus
fréquemment.
En fonction des conditions d’utilisation et des propriétés de l’eau,
il peut être nécessaire de vérifier
et/ou remplacer les anodes plus
fréquemment. L’utilisation d’une
protection supplémentaire contre la
corrosion pouvant être nécessaire
dans certains cas.
ATTENTION
Les anodes ne doivent jamais
être peintes ou endommagées.
Elles doivent être changées dès
qu’elles sont corrodées de plus
de 50%.
Corrosion
électrolytique
La corrosion électrolytique est provoquée par des courants de fuite
qui circulent à travers les éléments
métalliques exposés à l’eau. Les
courants de fuite sont dus à des
défauts sur les systèmes électriques des bateaux et les systèmes
d’alimentation de quai.
Les conséquences de la corrosion électrolytique sont identiques
à celles de la corrosion galvanique. En revanche, les mesures
de protection contre la corrosion
galvanique ne sont que partiellement efficaces contre la corrosion
électrolytique.
Pour protéger le moteur contre la
corrosion électrolytique, les recommandations suivantes doivent être
suivies:
• Les câbles électriques ne doivent
jamais être exposés à l’eau ou à
l’humidité. Ils doivent être à l’écart
de toute contrainte mécanique,de
frottement, etc.
• Si le bateau est raccordé à une
prise de quai, la masse de sécurité doit être à la terre, jamais à la
masse du bateau. L’alimentation
à quai doit toujours avoir un disjoncteur de défaut de masse.
• Les équipements d’alimentation
de quai doivent être conçus pour
un usage marin.
55
• Tous les équipements à bord
équipés d’une borne de masse, le
moteur ainsi que les anodes doivent être connectés à la masse
commune du bateau.
DANGER
Dans le cas d’un moteur équipé
d’un système électrique bipolaire, le pôle négatif de la batterie ne doit jamais être connecté
à la masse du bateau.
ATTENTION
Le Sail Drive modèle SP60 est
isolé électriquement du moteur.
Ne raccordez jamais le Sail Drive
SP60 à la masse commune du
bateau, à un objet métallique ou
un équipement électrique.
• Un interrupteur principal doit être
connecté au circuit positif (+) de
la batterie. Cet interrupteur doit
être ouvert (OFF) quand le bateau n’est pas utilisé pour couper
l’alimentation électrique.
ATTENTION
Si le bateau est équipé d’un
système de protection contre
la corrosion alimenté par une
batterie, veillez à ne pas couper
son alimentation.
Anode du moteur
Le moteur est équipé d’une anode
de zinc qui le protège contre les
effets de la corrosion galvanique.
4. Déposez le bouchon, le joint
puis l’anode.
5. Enlevez les dépôts de la surface de l’anode avant de déterminer son niveau d’érosion. Ne
pas utiliser une brosse en acier
pouvant laisser des dépôts qui
sont de nature à accélérer la
corrosion.
6. Si l’anode est usée à plus de
50%, remplacez-la ainsi que le
joint.
La longueur d’une anode neuve est
de 16 mm.
ATTENTION
La périodicité de la maintenance de
l’anode donnée dans le programme
d’entretien est une recommandation. En fonction des conditions
d’utilisation et des propriétés de
l’eau dans laquelle le bateau
navigue, il peut être nécessaire de
vérifier et/ou remplacer l’anode plus
fréquemment.
Pour déposer l’anode :
AVERTISSEMENT
Réalisez ces opérations moteur
arrêté et froid.
1. Retirez la clé du tableau de
bord.
2. Fermez la vanne passe coque.
3. Vidangez le système d’eau
brute.
56
Vissez le bouchon sur l’anode
fermement et n’oubliez pas de
ré-ouvrir la vanne passe-coque.

Stockage longue
durée
Un ensemble d’opérations permet
de protéger le moteur et la transmission lorsque le bateau n’est pas
utilisé pendant une longue période.
Reportez-vous au chapitre correspondant dans la section MAINTENANCE pour effectuer certaines
de ces opérations. Nous vous
recommandons cependant de faire
réaliser toutes ces opérations par
un atelier agréé Nanni.
REMARQUE: Il peut être nécessaire d’adapter certaines opérations
en fonction des conditions climatiques. Contactez un atelier agréé
Nanni pour plus d’informations.
Pour un stockage prolongé supérieur à 12 mois avant ou après une
première utilisation, un ensemble
de mesures particulières sont à
prévoir. Ces opérations doivent
absolument être réalisées par un
atelier agréé Nanni.
 Si le moteur est exposé au
gel, vidangez le liquide de refroidissement et le circuit d’eau
brute. Indiquez que le moteur ne
contient pas de liquide de refroidissement.
Procédure de stockage
Effectuez les opérations d’entretien
périodique avant la procédure de
stockage.
1. Vidangez et changez l’huile du
moteur et de la transmission.
2. Changez le filtre à huile moteur.
3. Replacez le préfiltre et le filtre à
carburant.
4. Démarrez le moteur et laissezle tourner quelques minutes pour
lui faire atteindre sa température
de fonctionnement.
5. Arrêtez le moteur et sortez le
bateau de l’eau.
6. Vidangez, nettoyez et protégez
tous les composantes du système d’eau brute.
7. Déposez le rotor de pompe à
eau brute (si équipé). Conservezle dans un endroit frais et sec. Indiquez que le rotor a été déposé.
8. Contrôlez le niveau de liquide
de refroidissement. Faites l’appoint si nécessaire.
9. Vidangez l’eau et les impuretés
dans le réservoir de carburant.
10. Remplissez complètement le
réservoir de carburant.
11. Déposez le filtre à air. Bouchez
l’admission d’air et les ouvertures
avec des chiffons propres.
57
12. Nettoyez le moteur. Retouchez
les zones endommagées avec de
la peinture Nanni d’origine.
ATTENTION
Ne dirigez pas un jet d’eau haute
pression vers les joints, tuyaux,
rondelles, etc.
13. Nettoyez la coque, la cale, la
transmission et l’hélice.
14. Contrôlez les câbles de commande. Utilisez de la graisse et
antirouille pour les protéger.
15. Débrancher les câbles de batterie. Ajustez le niveau d’électrolyte
si nécessaire. Chargez la batterie. Rangez la batterie dans un
endroit sec.
16. Relâchez la tension des courroies.
17. Pulvérisez un produit hydrofuge
sur le moteur.
18. Déposez l’hélice et contrôlez
l’état de tous les composants du
système de propulsion.
Remise en marche du
moteur
4. Vidangez le liquide de refroidissement dans le système d’eau
brute.
5. Contrôlez l’état du rotor. Remplacez-le si nécessaire. Installez
le rotor dans la pompe.
6. Retirez les chiffons de l’admission d’air et de toutes les ouvertures. Installez le filtre à air.
7. Remettez tous les bouchons en
place.
8. Contrôlez l’état des flexibles et
des colliers.
9. Contrôlez le niveau et l’état du
liquide de refroidissement. Faites
l’appoint si nécessaire.
10. Connectez les batteries chargées.
11. Contrôlez les anodes.
12. Installez l’hélice.
13. Contrôlez le fonctionnement
des câbles de commande.
14. Vérifiez les courroies. Ajustez la
tension.
15. Purgez le circuit de carburant.
Une fois le bateau dans l’eau :
1. Nettoyez le moteur et contrôlez
l’état général.
16. Ouvrez la vanne passe-coque
et amorcez le circuit d’eau brute.
2. Changez l’huile du moteur et de
la transmission.
17. Démarrez le moteur. Vérifiez
l’étanchéité et le bon fonctionnement.
3. Changez les filtres à huile.

58
8
DÉPANNAGE
Si le moteur ne fonctionne pas correctement, utilisez le tableau suivant
pour identifier la cause. Si la cause du problème ne peut pas être trouvée,
contactez un atelier agréé Nanni.
REMARQUE: Certains composants peuvent ne pas faire partie du moteur.
Cette liste n’est pas exhaustive et est seulement une assistance en cas
d’urgence. Les numéros renvoient aux causes possibles indiquées sur la
page suivante.
CAUSES PROBABLE
Le moteur ne démarre pas
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11,
13
Le moteur démarre mais s'arrête soudainement
1, 2, 3, 4, 5
Le moteur est difficile à démarrer
1, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 9
Le démarreur ne tourne pas ou tourne
lentement
8, 9
Le démarreur tourne mais le moteur ne
démarre pas
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Le moteur n'atteint pas sa vitesse nominale à plein régime
2, 3, 4, 5, 6, 7, 12, 14, 15, 16,
17, 26, 28
Le moteur tourne irrégulièrement
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 14, 15, 16,
17, 18, 19, 20, 24, 28
Le moteur vibre beaucoup
16, 27
Fumée d'échappement noire
4, 5, 14, 15, 16, 19, 20, 28
Fumée d'échappement blanche
4, 5, 23, 25
Consommation de carburant excessive
4, 7, 14, 15, 16, 19, 20, 22, 28
Le moteur surchauffe / température du
liquide de refroidissement trop élevée
14, 15, 16, 18, 19, 20, 21, 22,
28
Le levier de commande est difficile à
manipuler
12, 14, 15, 16, 17, 26
Pas de changement de sens de marche
9, 11, 12, 16, 17, 26
Le voyant défaut de charge s'allume
8, 9, 11, 18
59
* Contactez un atelier agréé Nanni.
1. Manque de carburant
2. Air dans le circuit de carburant
3. Filtre à carburant encrassé ou bouché
4. Carburant non-conforme
5. Carburant contaminé ou trop vieux
6. Jeu aux soupapes incorrect *
7. Faible compression *
8. Batterie insuffisamment chargée / Batterie défectueuse
9. Câbles électriques défectueux / Connexions défectueuses
10. Démarreur ou interrupteur de démarrage défectueux *
11. Fusible déclenché / interrupteur principal ouvert
12. Transmission endommagée *
13. Le levier de commande pas en position neutre / Stop mécanique tiré
14. Bateau anormalement chargé
15. Coque, hélice et/ou transmission sales et/ou endommagées
16. Hélice incorrecte ou défectueuse *
17. Mauvais fonctionnement du levier de commande et/ou des câbles de
commande
18. Courroie endommagée ou détendue
19. Liquide de refroidissement incorrect, niveau de liquide trop bas, fuite de
liquide de refroidissement
20. Le système de refroidissement ne fonctionne pas correctement *
21. Le thermostat est défectueux *
22. Vanne passe-coque et/ou filtre à eau brute bouché
23. L’huile de lubrification brûle, consommation d’huile excessive *
24. Niveau d’huile moteur trop bas
25. Niveau d’huile moteur trop haut
26. Niveau d’huile de la transmission trop bas
27. Support moteur défectueux *
28. Alimentation en air insuffisante *

60
9
SPÉCIFICATIONS
MODÈLE
N2.10
N2.14
N3.21
CARACTÉRISTIQUES DU MOTEUR
Type
4 temps, Diesel
Puissance maxi (kW-hp)*
7.36 - 10
10.3 - 14
15.4 - 21
Nombre de cylindres - Arrangement
2 en ligne
2 en ligne
3 en ligne
479
479
719
Cylindrée (cm3)
Alésage - Course (mm)
67 - 68
Admission d’air
Naturel
Taux de compression
23.5:1
Régime moteur au ralenti - point
neutre (tr/min)*
1050
1050
1050
Régime nominal moteur @ Puissance maxi (tr/min)*
3000
3600
3600
Régime maxi à pleins gaz (tr/min)*
3220
3820
3820
Régime de croisière recommandé
(tr/min)
Poids sans transmission (kg)
2400 ~ 2700 2880 ~ 3240 2880 ~ 3240
78
83
Jeu des soupapes (moteur froid) admission (mm)
0,145 ~ 0,185
Jeu des soupapes (moteur froid) échappement (mm)
0,145 ~ 0,185
Sens de rotation, vue volant
61
Anti horaire
97
MODÈLE
N2.10
N2.14
N3.21
SYSTÈME ÉLECTRIQUE
Capacité recommandée batterie
démarrage (Ah)
35 ~ 50
Démarreur (kW)
0.8
Alternateur standard (V-A)
12 - 40
1.0
12 - 70
12 - 70
SYSTÈME D’INJECTION CARBURANT
Système d’injection
Indirecte (E-TVCS)
Calage de l’injection avant PMH (°)
21
Pression d’injection (bar)
Consommation spécifique de carburant (g/kWh) à pleins gaz
Type de carburant
137.3
265
285
285
EN 590 / ASTM D975 No.2-D
Ne jamais utiliser de carburant ayant un
taux de soufre supérieur à 1 %
SYSTÈME DE LUBRIFICATION
Qualité de l’huile
API CF mini
Viscosité (climat tempéré)
SAE 15W40
Capacité huile moteur - moteur à
plat avec filtre (litres)
2.1
2.1
3.3
Pression minimum au régime nominal (bar)
3.5
3.5
3.5
Capacité liquide de refroidissement moteur à plat (litres)
2.7
2.7
4
Débit de pompe liquide de refroidissement @ régime nominal (l/min)
23
28.8
35.5
Débit de pompe à eau brute @
régime nominal (l/min)
15
18
18
SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT
62
Note
63
NANNI INDUSTRIES SAS
11,Avenue Mariotte-Zone Industrielle
33260 La Teste France
Tel: + 33 (0)5 56 22 30 60
Fax: +33 (0)5 56 22 30 79
Email: contact@nannidiesel.com
www.nannidiesel.com
P/N 970316080
082013.IndA
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising