MANUEL D`UTILISATION

MANUEL D`UTILISATION
MANUEL D'UTILISATION
1ère édition, Décembre 2011
Oberheim SEM-V
Version 1.0
Chef de projet
Kevin Molcard
Chefs produit
Romain Dejoie
Frédéric Brun
Programmation
Niccolò Comin
Adrien Courdavault
Kevin Molcard
Graphisme
Shaun Ellwood (decoderdesign.com)
Morgan Perrier
Design sonore
Noritaka Ubukata
Kevin Lamb
Glen Darcey
Pierce Warnecke
Drew Neumann
Jim Cowgill
Carl Lofgren
Jason Hearn
Tasmodia
Richard Courtel
Greg Savage
Ed Ten Eyck
Lotuzia
Roger Lyons
Musicrow
Drew Anderson
DejaVu Sound
Reek Havok
Manuel
Noritaka Ubukata
Tomoya Fukuchi
Pierce Warnecke
Sylvain Missemer
Antoine Back
Niccolò Comin
Remerciements spéciaux à Tom Oberheim pour avoir créé un synthétiseur aussi
extraordinaire, ainsi qu'à Gibson Corporation, Kosh Dukai, Akis Ziak, Charles Capsis IV, Paul
Steinway, Silvere Letellier, Houston Haynes, Frank Orlich, Steve Lindsey, Sean Weitzmann,
Laurent Guerin, Laurent Coueron, Alex Theakston, Christian Laffitte
© ARTURIA S.A. – 1999-2012 – All rights reserved.
4, Chemin de Malacher
38240 Meylan
FRANCE
http://www.arturia.com
Table des matières
1 Introduction............................................................................................................5
2 Démarrage rapide.................................................................................................14
3 Utilisation de l'Oberheim SEM-V............................................................................17
3.1 Utilisation des presets.........................................................................................17
3.1.1 Choix d'une Banque, d'un Type, d'un Preset...................................................................................17
3.1.2 Sauvegarde d'un preset utilisateur...............................................................................................19
3.1.3 Importation/Exportation d'une banques de presets.........................................................................20
3.2 Utilisation des contrôleurs...................................................................................20
3.2.1 Potentiomètres..........................................................................................................................20
3.2.2 Les Commutateurs.....................................................................................................................21
3.2.3 Le clavier virtuel........................................................................................................................21
3.2.4 Le contrôle par MIDI...................................................................................................................21
3.3 Synthesizer Expander Module..............................................................................22
3.3.1 VCO.........................................................................................................................................23
3.3.2 VCF..........................................................................................................................................24
3.3.3 ENV 1.......................................................................................................................................24
3.3.4 ENV 2.......................................................................................................................................25
3.3.5 LFO 1.......................................................................................................................................25
3.3.6 Sub Osc (Originalité du SEM-V)....................................................................................................25
3.3.7 LFO 2 (Originalité du SEM-V).......................................................................................................26
3.3.8 Effets (Originalité du SEM-V).......................................................................................................26
3.3.9 Etage de sortie..........................................................................................................................27
3.3.10 Arpégiateur (Originalité du SEM-V).............................................................................................27
3.3.11 Tune et Portamento..................................................................................................................27
3.4 Les modules de modulation du panneau supérieur..................................................28
3.4.1 Le Keyboard Follow....................................................................................................................28
3.4.2 Le Voice Programmer..................................................................................................................29
3.4.3 Modulation Matrix (Matrice de modulation)....................................................................................30
3.5 Les effets..........................................................................................................31
3.5.1 Overdrive..................................................................................................................................31
3.5.2 Chorus.....................................................................................................................................31
3.5.3 Delay.......................................................................................................................................31
4 Les principes de base de la synthèse soustractive................................................33
4.1 L'Oscillateur ou VCO...........................................................................................33
4.1.1 La dent de scie..........................................................................................................................34
4.1.2 L'onde rectangulaire...................................................................................................................34
4.1.3 Modulation de largeur d'impulsion................................................................................................35
4.1.4 Synchronisation.........................................................................................................................35
4.1.5 L'oscillateur Sub.........................................................................................................................36
4.1.6 Bruit (noise)..............................................................................................................................36
4.1.7 Filtre ou VCF.............................................................................................................................36
4.1.8 Amplificateur ou VCA..................................................................................................................38
4.2 Autres modules..................................................................................................39
4.2.1 Le clavier..................................................................................................................................39
4.2.2 Le générateur d'enveloppe..........................................................................................................39
4.2.3 Oscillateur basse fréquence (LFO)................................................................................................40
5 Eléments de design sonore....................................................................................41
5.1 Cuivre synthétique simple...................................................................................41
5.2 Son type Clavinet avec suivi de clavier..................................................................42
6 Modes de fonctionnement.....................................................................................44
6.1 Standalone (Autonome)......................................................................................44
6.2 VST3 ™............................................................................................................45
6.3 Compatibilité 64 bits...........................................................................................45
6.4 Utiliser un instrument audio VST dans Ableton Live................................................46
6.5 RTAS – Pro Tools................................................................................................46
6.6 Cubase VST.......................................................................................................48
6.7 Logic & Audio Units (MAX OS X uniquement).........................................................50
1
INTRODUCTION
Du premier synthétiseur Oberheim à la technologie
TAE®
Thomas Elroy Oberheim est né le 7 juillet 1936 à Manhattan, Kansas. Ses premiers essais de
création d'appareil électronique remontent à son départ de UCLA, lorsqu'il fabrique un
amplificateur pour la sono du groupe d’un ami, chanteur des "United States of America". Une
fois cet ampli terminé, cet ami demande à Tom s'il peut fabriquer un ring modulator
(modulateur en anneau). Tom Oberheim se met alors à rechercher comment le concevoir.
Grâce à un article de Harald Bode, il peut fabriquer de ses propres mains un modèle
exploitable pour des applications musicales, c’est le tout premier exemplaire de sa série
d'équipements musicaux légendaires, et le début d'une longue carrière de création
d'instruments électroniques au son unique et fabuleux.
Le ring modulator fut un succès immédiat, et fut largement utilisé dans des productions
musicales, tout particulièrement dans la bande son du film "Le secret de la planète des
singes".
Finalement, ce ring modulator a été mis sur le marché sous le nom de Maestro Ring Modulator
RM-1A, recueillant un grand nombre de commentaires positifs et utilisé par de nombreux
musiciens comme Herbie Hancock, Jan Hammer, John Lord, parmi tant d'autres.
Le Maestro RM-1A Ring Modulator
Quelques années plus tard, Oberheim s’intéresse au son des instruments branchés à une
cabine Leslie. Cette fascination l'inspire pour dessiner et construire un effet de décalage de
phase qui tend à imiter le son de la cabine Leslie : cet effet est mis sur le marché sous le nom
de Maestro PS-1. C'est également un vrai succès, avec près de 25,000 unités vendues.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
5
Le Maestro PS-1A Phase Shifter
En 1969 il fonde "Oberheim Electronics".
Lors du salon NAMM de 1971, Tom Oberheim s'approche de Robert Pearlman de la société ARP
instruments, et lui demande de devenir distributeur d'ARP à Los Angeles. Après une
conversation fructueuse, Oberheim devient le premier distributeur d'ARP sur la côte ouest des
U.S.A., et vend des synthétiseurs ARP à de nombreux musiciens, dont Leon Russel, Robert
Lamm et Frank Zappa.
Pendant qu'il travaille pour ARP, il remarque que l'ARP2500 peut jouer deux notes en même
temps (duophonie), il trouve cela beaucoup plus intéressant et puissant que les synthétiseurs
monophoniques, il décide alors de modifier l'ARP2600, l'équipant de la même caractéristique
que l'ARP2500, en 1973.
En plus d'être un magicien de l'électronique, Tom Oberheim était également de formation
ingénieur en informatique, et par la suite il créa le séquenceur digital DS-2 pour contrôler les
synthétiseurs de Bob Moog et d'ARP. Ce dispositif précurseur a été un énorme pas en avant car
le DS-2 fut l'un des tout premiers séquenceurs digitaux, et ce fut la première étape de la
conception de son générateur de sons appelé SEM (Synthesizer Expander Module).
Le séquenceur numérique Oberheim DS-2A
En Mai 1974, il présente le SEM, qu'il a conçu avec l'aide de Dave Rossum, de la société E-MU
systems, à la convention "Audio Engineering Society" à Los Angeles. Le SEM était le premier
synthétiseur portant le nom "Oberheim Electronics" sur le marché.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
6
L'Oberheim SEM
Tom élargit une nouvelle fois son concept à l'aide de Dave Rossum et Scott Wedge (cofondateur d'E-mu systems), en créant des synthétiseurs polyphoniques qui combinaient le SEM
et un clavier numérique, le tout dans une simple mallette.
Ils étaient connus sous le nom de synthétiseurs "Oberheim 2 Voice (TVS-1)" et "l'Oberheim 4
voice (FVS-1)", et sont apparus en 1975.
Il réalisa alors qu'utiliser ces synthétiseurs polyphoniques en temps réel n'est pas pratique du
point de vue du musicien. Il commence dès lors à penser à une solution alternative, quelque
chose qui pourrait rendre les instruments plus simples et faciles d'utilisation. La solution est le
programmeur de synthétiseur polyphonique capable de garder en mémoire les réglages de
son.
Ce fut le premier synthétiseur programmable, et un grand pas dans le monde de la synthèse
sonore.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
7
L'Oberheim 4-Voice
Le synthétiseur Oberheim 4 voice avait une caractéristique particulière: il fut l'un des premiers
instruments électronique à pouvoir se targuer d'être multitimbral. Le 4 Voice est constitué d'un
groupe de synthétiseurs monophoniques indépendants (SEM), qui sont contrôlés par une
section contrôleur maître, qui traite les principales commandes globales (Il ne peut cependant
pas régler tous les paramètres, à savoir, l'oscillation de la forme d'onde, le filtre de résonance,
et le type de filtre).
Cette caractéristique, bien qu'étant une innovation majeure dans le monde des synthétiseurs,
rendait presque impossible les réglages de la machine en temps réel. Cependant, si le musicien
voulait un son différent pour chaque note de l'accord, c'était possible, faisant de cet appareil
un instrument électronique ultra puissant et unique. Par conséquent, lorsque le musicien jouait
une mélodie, différents sons étaient produits de manière cyclique, une approche du
synthétiseur très différente des normes actuelles. Il est important de noter que cette
caractéristique rend possible la division du clavier en plusieurs sections unissons.
L'appareil suivant créé par Tom, le "Oberheim 8 voice" est très similaire au "Oberheim 4 voice",
et peut se résumer essentiellement à un FVS-1 incrémenté de 4 modules SEM externes. Il sort
en 1977.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
8
The Oberheim 8-Voice
Par la suite, Oberheim Electronics continue à être une société de synthétiseurs prolifique, en
créant OB-1, OB-X, OB-Xa, OB-8, Xpander, Matrix6 et 12, toutes des machines hautement
considérées et influentes.
En 1985, Oberheim Electronics ferme, cependant, son entreprise et certain des produits
continuent à être vendus par Gibson Guitar Corporation. Tom a récemment commencé à
produire lui même des mises à jour du SEM et a annoncé la sortie du successeur du 4 voice
original, disponible dans les prochaines années.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
9
Une meilleure émulation grâce au TAE®
TAE® - pour True Analog Emulation - est une nouvelle technologie dédiée à reproduction
digitale de circuits analogiques.
Une fois implantés dans le code des logiciels, les algorithmes TAE® garantissent la fidélité des
caractéristiques des machines. C'est pourquoi l'Oberheim SEM-V offre une qualité sonore
incomparable.
En détail, TAE® c'est :
Oscillateurs sans aliasing (effet de crénelage)
Les synthétiseurs numériques produisent du crénelage dans les hautes fréquences, et
également lors de l'utilisation de modulation de largeur d'impulsion, et FM.
TAE® permet la production d'oscillateurs totalement dépourvus de crénelage dans tous les
contextes (PWM, FM ...), et sans ressource CPU supplémentaire.
Aliasing
Spectre de réponse en fréquence d'un logiciel synthétiseur existant bien connu.
Spectre de réponse en fréquence de l'oscillateur Modular V conçu avec TAE®
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
10
Meilleure reproduction des formes d'onde analogiques
Les oscillateurs analogiques originaux utilisaient les cycles de charge et de décharge des
condensateurs pour produire les formes d'onde communes (en dent de scie, triangle, carré).
Cela signifie que les formes d'onde étaient légèrement incurvées. TAE® permet la reproduction
de ces cycles de charge et décharge des condensateurs.
Représentation temporelle d'une forme d'onde de l'Oberheim SEM
Représentation temporelle d'une forme d'onde de l'Oberheim SEM-V, avec TAE®
En outre, les oscillateurs analogiques originaux étaient instables. En fait, leurs formes d'onde
étaient légèrement différentes d'une période à l'autre. De plus, en raison de la sensibilité du
matériel analogique, chaque instant de déclenchement variait en fonction de la température et
d'autres facteurs environnementaux.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
11
TAE® reproduit l'instabilité des oscillateurs, permettant de créer des sons plus chauds, souvent
nommé avec le terme commun de «gras».
Meilleure reproduction des filtres analogiques.
TAE® permet l'émulation de filtres analogiques d'une manière beaucoup plus précise que
n'importe quel autre filtre numérique existant. En particulier, TAE® a réussi à reproduire le
légendaire filtre passe-pas résonant Oberheim -12dB avec un grand respect envers l'original.
Comparaison courbes de réponse des filtres
Implémentation de "soft clipping"
Dans les synthétiseurs analogiques, en particulier Oberheim, le filtre résonant du VCA utilise
une fonction de limitation du courant, empêchant le signal d'être trop fort (soft clipping).
TAE ® reproduit cette fonction de limitation de courant, rendant le son plus naturel. Il permet
également aux filtres d'entrer en auto-oscillation, comme le font les synthétiseurs originaux.
Emulation
limiteur de
courant
Entrée
Filtre passe-bas résonant
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
Sortie
12
Fonction de transfert du Soft-clipping
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
13
2
DÉMARRAGE RAPIDE
Ce chapitre va vous aider à connaître les principaux aspects de fonctionnement de l'Oberheim
SEM-V. Il vous sera présenté un aperçu des différentes parties du synthétiseur lorsque de la
toute première utilisation du programme. Vous trouverez également une description détaillée
de tous les paramètres visibles et contrôleurs dans les chapitres suivants.
Le chapitre VI "Quelques éléments de design sonore", est spécialement recommandé pour
ceux qui ne sont pas familiers avec la synthèse soustractive et qui désirent apprendre les
rudiments de cette technique.
Barre d'outils
Suivi clavier
Fenêtre
d'effets
Programmeur
de voix
Matrice de
modulation
Panneau
principal
Arpégiateur
Contrôles de
la hauteur
Utilisation des presets
Oberheim SEM est livré avec une grande collection de presets de sons qui ont été créés par
quelques-uns des meilleurs designers sonores de synthétiseur au monde.
Les presets sont classés par Banque (Bank), type (Type) et nom (Preset).
La liste des presets se présente sous trois colonnes, à droite de l'icône représentant une
disquette au centre de la barre d'outils.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
14
La "Bank" a des sous-dossiers qui sont organisés par nom de chaque designer sonore.
Le "Type" a des sous-dossiers nommés en fonction du type d'instrument.
Par exemple, si vous avez choisi le sous-dossier nommé "N. Ubukata" dans la colonne "Bank",
puis choisissez Brass dans la colonne "Type", la liste des sons de cuivres, faits par M. N.
Ubukata apparaissent sur la colonne extrémité droite (colonne presets).
Choix d'un preset
Si vous sélectionnez "All Banks" et "All Types", la colonne presets vous affichera la liste entière
des presets de sons de l'Oberheim SEM V.
Modifier les presets
VCF (Voltage Controlled Filter ou Filtre contrôlé en tension)
Sélectionnez d'abord le preset suivant : Templates / Brass / Simple Brass
C'est un son de cuivres très simple.
Deuxièmement, réglez le bouton FREQUENCY dans la section VCF de gauche à droite.
Vous pouvez entendre le son devenir plus étouffé ou plus brillant car vous modifiez la
fréquence de coupure du VCF.
Réglez la fréquence à environ 100 Hz, puis tournez le bouton MODULATION (en dessous de la
fréquence) à la position centrale. Vous devriez entendre le son devenir encore plus doux.
La valeur du bouton MODULATION qui contrôle la fréquence de coupure du VCF, dépend du
réglage de l'ENV 2.
Fixons le bouton de MODULATION vers la droite puis tournez le bouton de SUSTAIN de l'ENV 2
vers la gauche, vous remarquerez que la fréquence de coupure du VCF est touchée par ce
réglage.
Maintenant, écoutez ce qui se passe lorsque vous tournez les boutons d'ATTACK et de DECAY
de l'ENV 2.
Maintenant, nous allons alterner la source de modulation, à la place de ENV 2, nous allons
sélectionner LFO 1 et LFO 2 en déplaçant l'interrupteur sous le bouton MODULATION.
Le son va changer en permanence en fonction de la vitesse du LFO.
Revenez à ENV 2 et tournez le bouton de modulation à l'extrémité gauche, puis ajustez le
bouton de FREQUENCE à l'extrémité droite. Maintenant, la modulation de ENV pour le VCF est
inversée. Vous modulez maintenant la fréquence de coupure du VCF négativement. Essayez de
changer l'ATTACK, le DECAY et le SUSTAIN de l'ENV 2 et écoutez le résultat.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
15
Mixer (mélangeur) d'oscillateurs
Le mixer des oscillateurs se trouve dans la partie inférieure de la section VCF. Vous pouvez
choisir soit sawtooth (dent de scie), soit pulse wave (impulsion d'ondes) pour chacun des VCO.
Si vous réglez le bouton VCO 1 sur la position en haut au centre, vous n'entendrez aucun son,
car le volume de l'OSC est à zéro.
Tournons le bouton VCO 1 vers la droite, le volume du Pulse Wave sera progressivement
augmenté.
Maintenant, tournez le bouton VCO 2 complètement à gauche, vous pouvez entendre le son
mixé entre le Sawtooth et le Pulse Wave.
Accordage des oscillateurs
Dans la section oscillateur, l'une des fonctions la plus couramment utilisée est la hauteur (pour
l'accordage). Lorsque vous cliquez sur le bouton FREQUENCY et faites glisser la souris, ce
bouton va ajuster la hauteur de l'oscillateur par demi-tons. Lorsque vous faites un clic droit ou
Ctrl + clic et faites glisser la souris, ce bouton va régler la hauteur de l'oscillateur de manière
plus prècise.
Templates (modèles)
Pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement de base du synthétiseur, nous avons
fourni quelques presets de son simples, regroupés dans la banque « Templates ». Lorsque
vous cliquez sur la colonne TYPE au centre, les sous-dossiers sont affichés par type
d'instrument.
Sélectionnez l'un des presets de son que vous voulez essayer. Essayez de modifier les
potentiomètres et les commutateurs sur le panneau principal et écoutez la façon dont le son
évolue.
Sauvegarde du Preset
Le préréglage que vous avez modifié peut être enregistré sous un nouveau preset utilisateur.
Pour sauvegarder un preset utilisateur, cliquez sur l'icône de la disquette qui montre deux
disques empilés, c'est la fonction Enregistrer sous. Une fenêtre de dialogue s'ouvre.
Cliquez sur les lignes correspondantes pour entrer le nom de la "Bank", du "Type" et du
"Preset". Cliquez sur OK pour sauvegarder votre nouveau preset.
Votre nouveau preset utilisateur peut maintenant être édité, en utilisant "Save" ou "Save as"
vous pouvez écraser le preset existant ou créer de nouveaux presets.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
16
3
3.1 UTILISATION
UTILISATION DE L'OBERHEIM SEM-V
DES PRESETS
Les Presets vous permettent de mémoriser les réglages de son de l'Oberheim SEM-V que vous
créez. Un preset contient toutes les informations relatives à la reproduction d'un son. Dans ce
logiciel, les presets sont classés dans «Banks» et «Types» afin de retrouver et d'accéder
rapidement et facilement au son exact que vous recherchez. Chaque "Bank" contient un certain
nombre de "Types", qui déterminent généralement une sorte de son : "Types/Basse ",
"Types/effets sonores", "Types/Pads" etc... Chaque "Type" contient ensuite un certain nombre
de presets.
Oberheim SEM-V est livré avec plusieurs banques d'usine faites par notre équipe internationale
de designers sonores. Mais il est possible de créer de nouvelles banques de sons "utilisateur",
chacune contenant un certain nombre de types et de presets. Pour plus de sécurité, les
banques de sons d'usine ne peuvent pas être modifiées directement. Il est néanmoins possible
de créer ou modifier un son basé sur un preset d'usine et ensuite de l'enregistrer comme un
preset "Utilisateur".
3.1.1 Choix d'une Banque, d'un Type, d'un Preset
Les informations de Banque, Type et Preset en cours d'utilisation dans l'Oberheim SEM-V sont
affichées en permanence dans la barre d'outils du synthétiseur.
Affichage des Bank, Type et Preset en cours
Pour choisir un preset dans le Type en cours, cliquez sur la case la plus à droite des trois. Un
menu déroulant apparaît avec une liste des presets du même type. Vous pouvez choisir un
autre preset en cliquant sur son nom dans le menu déroulant. Dès que la preset a été choisi,
vous pouvez jouer le nouveau son avec votre clavier MIDI ou de votre séquenceur.
Choix d'un preset du même type
Pour choisir un preset dans la même Banque, mais de Type différent, cliquez sur a case du
milieu. Un menu déroulant apparaît avec une liste des types de sons disponibles dans la
Banque actuelle. Chaque Type listé dans le menu donne accès à une liste de presets dans le
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
17
menu de droite qui ressemblent au Type spécifié. Cliquez sur le nom d'un preset dans le menu
de droite afin de sélectionner un preset d'un nouveau Type.
Choix d'un preset d'un diffèrent type
Pour choisir un preset dans une autre Banque, cliquez sur le menu le plus à gauche. Un menu
déroulant apparaît avec une liste des Banques disponibles. Chaque Banque contient une
certaine quantité de Types et de Presets.
Vous pouvez ainsi choisir librement un preset en cliquant sur son nom.
Choix d'un preset dans une Banques différente
Dans chaque menu déroulant, l'option «All» en haut vous permet d'ouvrir une sous-liste avec
tous les Types disponibles dans toutes les Banques. Cela vous donne accès directement à tous
les presets d'un Type donné, par exemple toutes les basses, peu importe de quelle Banque
elles proviennent.
Cette fonction est particulièrement utile pour voir rapidement tous les presets d'un même
Type.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
18
Choix d'un preset, quel que soit la Banque
Lorsqu'un preset a été modifié, un astérisque apparaît à côté de son nom dans la barre
d'outils.
3.1.2 Sauvegarde d'un preset utilisateur
Pour enregistrer vos modifications de paramètres du preset en cours, cliquez sur "Save as"
dans la barre d'outils. La fenêtre de dialogue "Save" apparaît sur le centre de l'écran. Il vous
permet de sauvegarder vos modifications des paramètres comme Preset utilisateur.
Bouton "Save as" dans la barre d'outils
Comme expliqué précédemment, les presets d'usine ne peuvent pas être modifiés. Vous
pouvez créer une nouvelle Banque et un nouveau Type.
La création de nouvelles Banques et Types, et la sauvegarde de vos réglages en tant que
preset utilisateur est facile. Cliquez simplement sur le menu en haut à gauche, et entrez le
nom de votre nouvelle Banque. Puis passer à la zone suivante (la zone Type) en cliquant ou en
utilisant la touche de tabulation et tapez le nom du type que vous souhaitez utiliser. A la fin,
cliquez sur "OK". Maintenant, tous les processus nécessaires pour sauver votre "voice
program" ont été achevés, et que vous avez votre propre Banque et Type !
Si vous souhaitez annuler ce processus sans enregistrer la voix de votre programme, il suffit
de cliquer sur la croix "X" à gauche de l'onglet dans cette fenêtre de dialogue.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
19
Fenêtre de sauvegarde d'un preset
3.1.3 Importation/Exportation d'une banques de presets
Il est possible d'importer de nouvelles banques de presets conçues pour le Oberheim SEM-V.
Pour importer une nouvelle banque de presets, cliquez sur le bouton "Preset Import Bank" sur
la barre d'outils :
Bouton "Preset Import Bank" sur la barre d'outils
Lorsque vous cliquez sur ce bouton, une fenêtre apparaîtra vous permettant de choisir le
fichier de Banque de presets pour l'Oberheim SEM-V (extension ".obsx"). Choisissez le fichier
que vous voulez importer, puis cliquez sur «Ouvrir». La nouvelle banque de presets apparaîtra
automatiquement parmi les Banques disponibles.
Oberheim SEM-V vous offre également la possibilité d'exporter vos propres sons pour les
archiver, de les utiliser sur une autre machine, ou de les rendre disponibles aux autres
utilisateurs.
Il est possible d'exporter un preset, un Type ou une Banque.
Pour exporter la Banque actuelle, le Type, ou preset, cliquez sur le bouton d'exportation dans
la barre d'outils du programme :
Preset en cours / bouton "Bank export" dans la barre d'outils
Sélectionnez le type d'exportation que vous souhaitez effectuer (Bank, Type ou preset) et une
fenêtre apparaîtra, vous demandant un choix du dossier de destination et le nom de fichier
pour la Banque que vous exportez.
3.2 UTILISATION
DES CONTRÔLEURS
L'Oberheim SEM-V utilise deux types de contrôleurs : des potentiomètres et commutateurs.
Observons ces deux types de contrôleurs :
3.2.1 Potentiomètres
Un potentiomètre détermine la valeur d'un paramètre. Placez le pointeur de la souris sur le
bouton, cliquez dessus et déplacez votre souris vers le haut et le bas en faisant glisser
(déplacer le curseur). Cela va tourner les boutons dans l'interface graphique, et afficher la
nouvelle valeur dans une boîte de dialogue apparaissant à côté du bouton.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
20
Potentiomètres
En fonctionnement normal, ils effectuent un réglage grossier. Toutefois, les boutons peuvent
également travailler de manière plus fine pour plus de précision, lorsque vous faites glisser
votre souris avec la touche Ctrl enfoncée, ou en utilisant le clic droit de votre souris.
Pour réinitialiser la valeur du paramètre, double-cliquez sur le bouton, le bouton sera mis à la
position centrale immédiatement (cela ne marche pas pour tous les paramètres).
3.2.2 Les Commutateurs
L'Oberheim SEM-V a deux types de commutateurs. Il suffit de cliquer sur ces commutateurs
pour changer leur état. Certains sont de type on / off, d'autres permettent une sélection d'une
ou plusieurs options.
Commutateurs
3.2.3 Le clavier virtuel
Le clavier virtuel qui apparaît en dessous du panneau principal peut jouer un son sans clavier
maître MIDI externe et sans programmation des notes MIDI dans un séquenceur. Il suffit de
cliquer sur une touche pour entendre le son correspondant.
3.2.4 Le contrôle par MIDI
Tous les boutons et commutateurs de l'Oberheim SEM-V peuvent être manipulés avec des
contrôleurs MIDI externes. Cliquez sur le bouton "MIDI assign" à droite de la barre d'outils.
Vous verrez les paramètres assignables se teindre d'une surbrillance de couleur bleue/violette.
Cliquez sur celui que vous souhaitez contrôler à partir d'un contrôleur externe. Notez qu'après
avoir cliqué, le paramètre qui est prêt à être assigné a un rectangle noir autour de lui, afin que
vous puissiez voir quel paramètre vous vous apprêtez à attribuer.
Vous pouvez toujours choisir de changer de cible en cliquant sur un autre paramètre.
Maintenant, bougez le contrôleur externe, potentiomètre ou commutateur. L'assignation sera
faite instantanément : le paramètre sera surligné d'une couleur rouge, et un numéro de
contrôle MIDI sera affiché. Pour désassigner un paramètre, faites un clic-droit dessus.
Bouton MIDI assign
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
21
Mode assignation MIDI externe en attente
Lorsque vous cliquez sur le bouton de fréquence du VCO 1 ou 2, une boite de dialogue
apparaîtra. Cela vous permet de choisir d'assigner le contrôleur MIDI pour le paramètre
grossier (coarse) ou fin (fine) séparément.
Boite de dialogue pour choix paramètre fin/grossier
3.3 SYNTHESIZER EXPANDER MODULE
Cette partie est le cœur du son et presque tout ce qui fait la particularité de l'Oberheim SEM-V
peut être trouvé ici. Vous pouvez remarquer que SEM signifie Synthesizer Expander Module,
soit module d'expansion de synthétiseur.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
22
3.3.1 VCO
Un VCO est un oscillateur qui génère le signal audio fondamental qui va être traité. Il y a deux
sections VCO dans le SEM-V, nommées VCO 1 et VCO 2.
Dans cette section, vous pouvez définir la hauteur du son en utilisant le bouton de fréquence,
l'amplitude de modulation ou la largeur d'impulsion. Ces boutons se trouvent sous le bouton de
fréquence.
Leurs formes d'onde, cependant, se choisissent dans la section VCF sur le module.
Le bouton tout en bas dans la section VCO contrôle la largeur d'impulsion d'onde. Lorsque ce
bouton de réglage est en position centrale, l'oscillateur génère une onde symétrique carrée, et
quand il se déplace vers le sens des aiguilles d'une montre, la forme d'onde change
progressivement en une forme asymétrique et le ton change en même temps.
Le commutateur entre les oscillateurs 1 et 2 est un commutateur on/off pour la
synchronisation de hauteur des oscillateurs. Lorsque cet interrupteur est sur ON, le VCO 2 sera
forcé de se synchroniser avec la hauteur du VCO 1.
* Pour plus de détails sur la synchronisation du VCO, veuillez vous référer à la section suivante.
Le bouton de modulation peut avoir deux fonctions différentes : s'il est tourné vers la gauche,
il contrôle le niveau de modulation de la source sur la fréquence de l'oscillateur. Mais s'il est
tourné sur la droite, il aura une incidence sur la modulation de la largeur d'impulsion. En
position centrale, qui peut être atteinte en double-cliquant dessus, il n'y a pas de modulation ni
de la fréquence ni de la largeur d'impulsion.
Le commutateur sous le bouton de modulation détermine la source de modulation du VCO :
soit ENV, LFO 1 ou LFO 2.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
23
3.3.2 VCF
Cette section détermine les caractéristiques de la tonalité de votre son.
FREQUENCY : Ce paramètre indique la fréquence à filtrer, qui est dépendante du type de filtre.
RESONANCE : Il accroît la fréquence déterminée par le bouton FREQUENCY sauf quand le type
de filtre est positionné sur coupe-bande (notch).
* Pour plus de détails sur le type de filtre, veuillez vous référer à la section suivante.
MODULATION : L'amplitude de modulation de la fréquence du filtre. + (sens horaire) signifie
une valeur positive et - (sens antihoraire) signifie une valeur négative. Un double-clic permet
de réinitialiser la valeur à zéro.
Le sélecteur de type de filtre est le bouton à droite du bouton MODULATION. Vous pouvez
choisir le type de filtre que vous souhaitez utiliser, parmi les quatre sortes de types de filtres
disponibles: passe-bas, coupe-bande, passe-haut ou passe-bande.
Source de modulation de sélection : Ce commutateur détermine la source de modulation qui
affecte la fréquence du filtre : ENV2, LFO1 ou LFO2.
Tout en bas de la section VCF existent trois autres boutons de "mix" :
VCO 1 : Ce bouton fonctionne comme sélecteur de forme d'onde entre dents de scie (si tourné
vers la gauche) et impulsion (si tourné vers la droite) et contrôle également le volume pour
chaque forme d'onde. En position centrale, il n'y a pas de volume pour aucune des formes
d'onde. Vous pouvez double-cliquer dessus pour revenir au centre.
VCO 2 : Ce bouton fonctionne pour VCO2, et la fonction est le même que le bouton VCO1.
Vous pouvez aussi double-cliquer dessus pour le remettre en position initiale au centre.
EXT : Ce bouton fonctionne comme le sélecteur de source entre l'oscillateur sub si tourné vers
la gauche et le bruit (noise) si tourné vers la droite et contrôle également le volume pour
chaque signal audio. Vous pouvez double-cliquer dessus pour le remettre au centre en position
initiale.
3.3.3 ENV 1
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
24
ENV est l'abréviation d'Enveloppe. Elle crée une forme de modulation qui est utilisée soit pour
contrôler l'amplitude du VCA (c'est-à-dire le volume) de chaque voix de l'Oberheim SEM-V.
Cette forme d'onde est générée à chaque fois qu'une note est jouée, et les trois boutons
présents dans la section ENV1 (Attack, Decay et Sustain) permettent de déterminer la forme
de l'enveloppe.
Dans le cas du SEM-V, l'ENV1 peut également être assignée comme source de modulation pour
la hauteur ou la largeur d'impulsion du VCO1.
3.3.4 ENV 2
L'ENV 2 n'est pas automatiquement assignée à un paramètre du SEM-V comme l'ENV 1
(assignée de base au VCA). Elle peut être considérée comme une source de modulation
externe, et peut être assignée à la fréquence du filtre dans le VCF, à la fréquence du VCO 2, ou
encore à la largeur d'impulsion du VCO 2.
* Sur l'Oberheim SEM-V, le potentiomètre Decay contrôle aussi le temps de relachement (release).
Passer au chapitre suivant pour plus de détails.
3.3.5 LFO 1
Un LFO (Low Frequency Oscillator) est un oscillateur basse fréquence. Le LFO 1 génère un
signal sinusoïdal dans le but moduler un paramètre. Le bouton FREQUENCY définit à quelle
vitesse le LFO va fonctionner. Si vous tournez le commutateur "SYNC" en position "ON", la
fréquence sera synchronisée avec le tempo de votre séquenceur, et vous pouvez définir le
rapport entre 1/32 et 16 fois le tempo de votre séquenceur.
Les paramètres suivants décrivent de nouveaux modules propres à l'Oberheim SEMV, dont le SEM réel ne disposait pas.
3.3.6 Sub Osc (Originalité du SEM-V)
Le commutateur supérieur sélectionne le type de forme d'onde du Sub Oscillator, soit onde
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
25
sinusoïdale, soit en dents de scie (sawtooth), soit en onde rectangulaire (pulse).
Vous pouvez sélectionner la hauteur du son du Sub Osc, entre 1 ou 2 octaves plus grave par
rapport au VCO 1.
Le bouton sur le côté droit contrôle la largeur d'impulsion.
* Le Sub Oscillateur n'est pas un oscillateur indépendant, la hauteur est toujours identique à celle du
VCO 1, en étant 1 ou 2 octaves plus bas. Pour plus de détails, lire le chapitre 5.
3.3.7 LFO 2 (Originalité du SEM-V)
Sur ce LFO, vous pouvez choisir la forme d'onde de modulation en utilisant le commutateur
supérieur : soit sinusoïdale, en dents de scie ou carrée.
Si vous positionnez le commutateur inférieur « SYNC » sur position « ON », la fréquence sera
synchronisée avec le tempo du séquenceur hôte, et vous pouvez choisir le ratio entre 1/32 et
16 fois le tempo du séquenceur.
Si le commutateur « RETRIG » est sur « ON », la phase de ce LFO sera réinitialisée à chaque
fois qu'une nouvelle note est jouée alors qu'aucune autre note n'est active. Sinon, le LFO
tourne en permanence sans perturbation.
Le potentiomètre « FADE IN » permet de faire monter l'amplitude du LFO progressivement à
partir du moment où une nouvelle note est jouée, avec une durée réglée par ce potentiomètre.
Le LFO 2 est un LFO monophonique : lorsque vous jouez l'Oberheim SEM V de manière
polyphonique, il modulera toutes les voix de la même manière. Par contre, le LFO 1 lui fait
partie du module SEM original, il est donc reproduit dans chaque voix.
3.3.8 Effets (Originalité du SEM-V)
L'Oberheim SEM-V dispose de 3 types d'effets (Distorsion, Chorus et Delay). Vous pouvez les
activer ou désactiver à l'aide des commutateurs ON/OFF sur le côté droit et contrôler le dosage
en ajustant les potentiomètres DRY/WET sur la gauche.
* Pour plus de détails de la fonction de ces effets, se référer au chapitre 6.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
26
3.3.9 Etage de sortie
Le potentiomètre « LEVEL » ajuste le niveau de sortie (ou volume) final du signal audio. Il peut
aller de -80dB à +24dB, donc soyez attentifs, car un réglage trop fort peut causer de la
saturation.
La fonction Soft-clip permet d'introduire une distorsion très subtile sur le signal, qui donne
encore plus de chaleur au son, comme dans les étages de sortie analogiques. Cependant, avec
de trop forts niveaux de volume, cela peut causer de la saturation désagréable : il faut alors
baisser le « LEVEL ».
3.3.10
Arpégiateur (Originalité du SEM-V)
Lorsque l'interrupteur en haut à gauche est sur "ON", le SEM joue automatiquement un arpège
en fonction des notes qui vous jouez. Lorsque l'interrupteur est en position "HOLD"
l'arpégiateur continue à jouer en boucle la note ou l'accord que vous avez joué, après avoir
relâché les touches et jusqu'à ce que la note ou l'accord suivant soit joué.
Le commutateur inférieur gauche détermine le type d'arpège lorsque le nombre d'octaves est
réglé sur 2 ou plus : ascendant, descendant, ascendant puis descendant, aléatoire.
Le potentiomètre "RATE" contrôle la vitesse de l'arpège. Si l'interrupteur "SYNC" en haut à
droite est sur "ON", la vitesse est synchronisée avec le tempo du séquenceur hôte et le
potentiomètre fonctionne comme ratio du tempo du séquenceur.
L'interrupteur en bas à droite sélectionne la plage d'octaves de l'arpège (de 1 à 4 octaves).
3.3.11
Tune et Portamento
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
27
Le potentiomètre TUNE contrôle la hauteur maître de l'Oberheim SEM-V pour un LA entre 420
Hz et 460Hz.
La section PORTAMENTO a deux paramètres : l'interrupteur ON/OFF et le potentiomètre qui
ajuste le temps de "portamento" entre 0 milliseconde et 2000 millisecondes. Le Portamento
créé un glissement de hauteur du son entre deux notes qui sont jouées l'une après l'autre.
3.4 LES
MODULES DE MODULATION DU PANNEAU SUPÉRIEUR
Le panneau supérieur (qui peut être ouvert en cliquant sur le bouton "open" sur le côté droit
de la barre d'outils) donne accès aux trois fonctions spéciales conçues pour l'Oberheim SEM-V.
Ces fonctions de modulation avancées ne sont pas disponibles sur le SEM analogique original et
renforcent grandement les capacités sonores du SEM-V : le "Keyboard Follow", le "8 voices
programmer», et la "Modulation Matrix".
Le "Keyboard Follow", ou suivi de clavier, est un paramètre assez courant pour de nombreux
synthétiseurs, mais celui-ci a plusieurs caractéristiques nouvelles qui ne manqueront pas de le
faire ressortir du lot.
3.4.1 Le Keyboard Follow
Le module "Keyboard Follow" de l'Oberheim SEM-V vous permet de modifier jusqu'à 6
paramètres en fonction de la note qui est jouée sur le clavier. Il effectue cela en vous laissant
tracer la courbe de "réactivité", entre la hauteur de la note et le paramètre modulé.
3.4.1.1
Activer/Désactiver le "Keyboard Follow"
Vous pouvez activer ou désactiver la fonction "Keyboard Follow" globalement (pour les 6
paramètres en même temps) et individuellement pour chaque paramètre.
Pour activer ou désactiver la totalité du "keyboard Follow", cliquez sur le bouton en haut à
gauche (à côté des mots "Keyboard Follow") : il permet de basculer entre les fonctions activé
et désactivé.
Pour activer ou désactiver le "Keyboard Follow" de manière individuelle, cliquez sur le bouton
correspondant à la droite de chaque paramètre particulier (dans la colonne des paramètres sur
la gauche).
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
28
3.4.1.2
Plusieurs points de contrôle
Chaque paramètre du "Keyboard Follow" dispose de 5 points de contrôle par défaut : 2 points
de position fixe (pour les extrémités gauche et droite) et 3 points mobiles au centre.
Vous pouvez facilement ajouter ou supprimer des points de contrôle. Il suffit de cliquer
n'importe où sur l'écran pour ajouter un nouveau point. Un Clic-droit sur le point permet de le
supprimer. Pour déplacer un point, il suffit de cliquer dessus et de se déplacer en maintenant la
souris.
Le nombre de points de contrôle est limité à 32.
3.4.1.3
Courbe linéaire ou exponentielle
La pente entre chaque point de contrôle peut être linéaire ou plus ou moins exponentielle.
Vous pouvez changer la courbe entre deux points en faisant glisser de haut en bas la flèche qui
se trouve au milieu de chaque segment entre deux points de contrôle.
3.4.1.4
Modification de l'assignation
Les paramètres d'assignation du "Keyboard Follow" sont modifiables. Il suffit d'effectuer un clic
droit sur les cases du côté gauche : un menu déroulant apparaît, affichant les paramètres qui
peuvent être attribuées en tant qu'assignation du "Keyboard Follow". Depuis ce menu il est
aussi possible de réinitialiser la courbe du paramètre correspondant.
3.4.2 Le Voice Programmer
Le module "8 Voice Programmer" de l'Oberheim SEM-V vous permet de changer jusqu'à 6
paramètres en fonction de l'état actuel défini par la carte (voir 2.2). Le mot "carte" fait
référence aux "cartes éléctroniques" (circuits imprimés) utilisés dans les synthétiseurs
polyphoniques Oberheim originaux pour leur donner 2, 4 ou 8 voix multi-timbrales séparées.
Avec ce module, vous pouvez imaginer l'Oberheim SEM-V comme un synthétiseur Oberheim 8voix, où chaque voix peut jouer un son différent, ouvrant tout un monde multi-timbral.
3.4.2.1
Activer / Désactiver le "Voice Programmer"
Vous pouvez activer
individuellement.
ou
désactiver
la
fonction
"Voice
Programmer"
globalement
et
Pour activer ou désactiver la fonction "Voice Programmer" de manière globale, cliquez sur le
bouton en haut à gauche (à côté de "Voice Programmer") : il permet de basculer entre la
fonction activée et désactivée.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
29
Pour activer ou désactiver les paramètres de manière individuelle du "Voice Programmer",
cliquez sur les boutons situés à droite de chaque paramètre.
3.4.2.2
Polyphonie
La polyphonie de l'Oberheim SEM-V est, en théorie, limitée à 32 voix (dépend de la puissance
du processeur de l'ordinateur). Toutefois, afin de reproduire la fonction multi-timbrale comme
un Oberheim 4 voix ou 8 voix réel, le SEM-V est équipé de huit modules sonores (qui sont
appelés "boards" ou cartes).
Pour définir le nombre de cartes multi-timbrales (en mode poly), cliquez sur les boutons 1 à 8
(visibles en bas de la fenêtre) pour activer la carte correspondante ou la désactiver.
3.4.2.3
Les barres de réglage
Les barres de réglage de la fenêtre permettent de compenser la valeur du paramètre désiré à
partir de sa valeur initiale définie sur le panneau principal (en utilisant les boutons normaux de
l'interface graphique). Pour chaque barre, la position du centre représente une valeur identique
à la valeur définie sur le panneau principal : il n'y a pas de modulation du paramètre. Le
déplacement de la barre vers le haut donne au paramètre correspondant une compensation
positive alors que le déplacement vers le bas donne au paramètre correspondant une
compensation négative.
3.4.2.4
Modification de l'assignation
L'assignation des paramètres du "Voice Programmer" est modifiable. Il suffit de faire un clic
droit sur les cases du côté gauche: un menu déroulant apparaît, affichant les paramètres qui
peuvent être attribuées en tant qu'assignation du "Voice Programmer".
3.4.2.5
Modes d'attribution
En bas à gauche, la case noire détermine le mode d'allocation des voix, c'est-à-dire l'ordre
d'affectation.
En "FWD" (avant), les cartes sont utilisées de gauche à droite. En mode BWD (arrière), de
droite à gauche. En mode FWD BWD (avant et arrière), les cartes sont utilisées de gauche à
droite, puis de droite à gauche et ainsi de suite. Enfin, en mode RANDOM, l'utilisation des
cartes est aléatoire.
3.4.3 Modulation Matrix (Matrice de modulation)
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
30
Grâce à cette fonctionnalité, vous pouvez moduler de nombreux paramètres à l'aide de
plusieurs sources telles que la molette de pitch, la molette de modulation, la vélocité,
l'aftertouch, le LFO et les enveloppes.
Pour faire fonctionner la matrice de modulation, cliquez simplement sur la case "SOURCE" et
sélectionnez la source de contrôle. Puis cliquez sur la case "DESTINATION" et sélectionnez un
des paramètres de destination.
Le bouton "AMOUNT", entre "SOURCE" et "DESTINATION", dose la quantité de modulation qui
est envoyée à la "DESTINATION". La position centrale est la valeur zéro, ce qui signifie
qu'aucune modulation n'est envoyée. Actionner ce bouton vers la gauche, c'est soustraire la
valeur de modulation au paramètre de destination; le tourner vers la droite signifie additionner
la valeur de modulation au paramètre de destination.
Vous pouvez également faire des "couches d'assignement", ce qui signifie que vous pouvez
définir de multiples sources (dans la colonne de gauche) comme même source de modulation,
puis les affecter à différentes destinations. Par exemple, avec la molette de modulation, vous
pouvez contrôler en même temps la profondeur du LFO et la fréquence de coupure du VCF.
Inversement, vous pouvez contrôler une même destination avec différentes sources, par
exemple, contrôler la profondeur du LFO à la fois par la molette de modulation et par
l'aftertouch.
3.5 LES
EFFETS
L'Oberheim SEM-V dispose de 3 types d'effets qui sont la distorsion (overdrive), le Chorus et le
Delay.
3.5.1 Overdrive
DRIVE : Ajuste la quantité de distorsion.
DAMPING : Réduit les hautes fréquences en sortie.
3.5.2 Chorus
SHAPE : Sélectionne la forme d'onde de la modulation du chorus. Vous pouvez choisir entre
une onde sinusoïdale, ou type "bruit".
RATE : Vitesse de la modulation.
DEPTH : Profondeur de la modulation.
FEEDBACK : Quantité de répétitions de la modulation.
SPREAD : Profondeur stéréo de l'effet chorus.
DELAY : Temps de délai du signal modulé (signale "wet").
TEMPO SYNC : Lorsque ce bouton est en surbrillance, la fréquence de modulation varie
proportionnellement au tempo du séquenceur hôte.
3.5.3 Delay
LINK : Lorsque ce bouton est en surbrillance, les délais du canal gauche et droit seront
identiques.
TIME : Durée du délai.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
31
FEEDBACK : Volume des répétitions du delai.
PING PONG : Lorsque ce bouton est sélectionné, le signal retardé sera répété avec un effet de
panoramique stéréo.
DAMPENING : Réduit les hautes fréquences en sortie.
TEMPO SYNC : Lorsque ce bouton est en surbrillance, la fréquence de modulation varie
proportionnellement au tempo du séquenceur hôte.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
32
4
LES PRINCIPES DE BASE DE LA SYNTHÈSE
SOUSTRACTIVE
De toutes les formes de synthèse sonore, la synthèse soustractive est l'une des plus anciennes
et est encore aujourd'hui certainement la plus employée. C'est cette méthode qui a été
développée sur les synthétiseurs analogiques de Bob Moog, ARP, Yamaha, Buchla, Oberheim,
Circuits séquentiels (série Prophet), Roland, Korg et beaucoup d'autres vers la fin des années
70. Ce concept de la synthèse soustractive est encore utilisé sur la plupart des synthétiseurs
numériques actuels, en complément aux techniques de sampling ou de tables d'ondes, qui ont
progressivement remplacé les oscillateurs analogiques des premiers synthétiseurs dans les
années 80. L'Oberheim SEM, ou même votre propre Oberheim SEM-V, sont parmi les
meilleures illustrations des possibilités immenses de la synthèse soustractive.
Les trois principaux éléments
4.1 L'OSCILLATEUR
OU
VCO
Le VCO (Voltage Controlled Oscillator) est le module de départ (avec le générateur de bruit qui
est souvent classé parmi les oscillateurs) pour la création d'un son sur un système analogique.
Il va générer le signal sonore initial. Nous pouvons penser l'oscillateur comme une corde du
violon qui, lorsqu'elle est frottée ou pincée, vibre pour créer un son.
Les oscillateurs
Les principaux réglages d'un oscillateur sont :
 Le Pitch (la hauteur) déterminé par la fréquence d'oscillation. Vous pouvez régler la
fréquence de l'oscillateur avec le bouton de commande FREQUENCY.
Sur l'Oberheim SEM-V, les changements de hauteur sont faits par demi-tons (en mode grossier) lorsque vous tournez
le potentiomètre. Si vous tournez le potentiomètre en maintenant la touche contrôle enfoncée, le bouton fonctionne
comme contrôle fin de la hauteur (changements de la fréquence par centièmes).
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
33
 Les formes d'onde, qui déterminent la richesse harmonique du signal audio. Sur le
Oberheim SEM-V, les formes d'onde ci-dessous sont disponibles :

Dent de scie

Rectangulaire

Oscillateur Sub (1 ou 2 octaves en dessous du VCO1, en dent de scie ou rectangle)

Bruit blanc
Sélection du type de forme d'onde de l'Oberheim SEM-V.
4.1.1 La dent de scie
L'onde en dents de scie présente un signal audio riche (il contient toutes les harmoniques, avec
un volume décroissant avec la fréquence). Sa sonorité est idéale pour les cuivres, cordes,
basses percutantes, ou des sons d'accompagnement riches.
Représentation temporelle et spectrale d'une forme d'onde en dent de scie
4.1.2 L'onde rectangulaire
L'onde rectangulaire ou en impulsion possède un son plus "creux" que la dents de scie (elle ne
contient que des harmoniques impaires). Elle est souvent utilisée pour les sons à vent comme
la clarinette ou le hautbois (en fonction de la largeur d'impulsion), et les sons sans cadence
comme le piano ou la guitare.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
34
Représentation temporelle et spectrale d'une forme d'onde en impulsion (en haut) et carrée
(en bas).
4.1.3 Modulation de largeur d'impulsion
PWM (Pulse Width Modulation) est un réglage qui vous permet de modifier la largeur
d'impulsion de l'onde rectangulaire en utilisant un LFO ou le générateur d'enveloppe. Cette
variation de largeur d'impulsion se traduit par une modification du spectre, ressemblant à un
changement de forme d'onde.
4.1.4 Synchronisation
La synchronisation d'un oscillateur avec un autre crée des formes d'onde plus complexes. Si
par exemple, vous synchronisez l'oscillateur 1 avec l'oscillateur 2, l'oscillateur 2 redémarrera
une nouvelle période chaque fois que le l'oscillateur 1 terminera une période, même si
l'oscillateur 2 n'a pas effectué une période complète (ce qui signifie qu'il n'est pas accordé sur
la même tonalité!). Plus vous augmentez la hauteur de l'oscillateur 2, plus vous rencontrerez
des signaux composites.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
35
Dans l'image ci-dessus, l'oscillateur 2 est synchronisé avec le premier oscillateur et est
accordé à une tonalité double. La forme d'onde résultante est unique et ne peut pas être créée
par des techniques de synthèse standard, de superposition ou de filtrage.
4.1.5 L'oscillateur Sub
L'oscillateur Sub n'est pas un module oscillateur indépendant. Sa hauteur est calculée en
fonction de la tonalité de l'oscillateur 1 et, en utilisant un diviseur de fréquence, la tonalité est
baissée de 1 ou 2 octaves.
Il est souvent utilisé dans les synthétiseurs à un seul VCO pour rendre le son plus riche et plus
gros, comme un son de basse unisson.
4.1.6 Bruit (noise)
Le spectre du signal de bruit possède toutes les fréquences à volume égal, souvent désigné
comme «bruit blanc». Pour cette raison, le bruit est utilisé pour créer des effets sonores
spéciaux, comme l'imitation du vent, des locomotives à vapeur, avions à réaction, hélicoptères,
et bien plus encore.
Dans les synthétiseurs pré-câblés (patchés), le bruit est soit intégré à l'oscillateur (sa sortie
audio étant placée en complément des sorties de forme d'onde), soit au mixeur dirigeant les
signaux vers le filtre.
4.1.7 Filtre ou VCF
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
36
Le signal audio généré par un oscillateur (la forme d'onde) est ensuite généralement dirigé
vers un module de filtrage (Voltage Controlled Filter). C'est ce module que nous utilisons pour
contrôler le son en filtrant (par soustraction, ce qui explique le nom donné à ce type de
synthèse) les harmoniques situées autour d'une fréquence de coupure. Il peut être considéré
comme un égaliseur sophistiqué qui permet de réduire, selon les cas, les fréquences aigues ou
graves d'un son.
4.1.7.1
Fréquence de coupure
La suppression des fréquences indésirables à la fréquence de coupure ne se fait pas
brusquement, mais progressivement, en fonction de la pente de filtrage. Cette pente de
filtrage est exprimée en décibels par octave (dB/Oct). Les filtres utilisés dans les synthétiseurs
analogiques classiques ont des pentes de 24 dB/oct ou 12 dB/oct.
L'Oberheim SEM-V offre un type de pente de 12 dB/oct.
Représentation spectrale du signal passe bas avec une pente de 12dB/oct (abrupte)
Avec l'Oberheim SEM-V, vous avez accès à trois types de filtres.
Le filtre passe-bas (Low-pass) élimine progressivement les hautes fréquences au-dessus de la
limite de la fréquence assignée (fréquence de coupure) et permet à la fréquence du son en
dessous de la coupure de passer à travers. Nous entendons le son devenir plus "brillant"
lorsque nous augmentons la fréquence de coupure, ou plus «feutrée», lorsque l'on baisse la
fréquence de coupure.
C'est le type de filtre que vous trouverez le plus souvent sur les synthétiseurs utilisant la
synthèse soustractive. Il peut être trouvé sur la plupart des synthétiseurs analogiques et
numériques récents.
Spectre d'un signal type "bruit" passé dans un filtre passe-bas
Le filtre coupe-bande (notch) élimine les fréquences autour de la fréquence de coupure et
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
37
permet toutes les autres fréquences de passer à travers.
Le filtre passe-haut (high-pass) élimine progressivement les hautes fréquences en dessous de
la fréquence de coupure et permet aux fréquences au-dessus du de la fréquence de coupure
de passer à travers. Nous allons entendre le son devenir plus "fin" lorsque la fréquence de
coupure est augmentée, et plus "épais" lorsque la coupure est réduite.
Le filtre passe-bande (Band-pass) élimine les fréquences au-dessus et en dessous de la
fréquence de coupure, et permet à la bande autour de la fréquence de coupure de passer à
travers.
4.1.7.2
Résonance
Un second paramètre vient compléter la fréquence de coupure, c'est la résonance. Vous la
trouverez également sous le nom de "Emphasis" ou "Q" - dépendant de la qualité de filtrage
sur certains synthés.
La Résonance amplifie la bande autour de la fréquence de coupure. Selon le type de filtre, la
résonance diminue les fréquences au-dessus ou en dessous de la fréquence de coupure de
manière plus ou moins drastique. Cependant, la résonance fonctionne exceptionnellement
comme réglage "largeur de bande" lorsqu'il est utilisé avec le filtre coupe-bande.
Lorsque vous augmentez beaucoup la résonance, la largeur du filtre devient plus étroite et la
fréquence de coupure est fortement amplifié : le son commence à "sonner".
Avec un niveau de résonance très élevé, le filtre va commencer à auto-osciller, en créant des
sons proches d'une onde sinusoïdale. A cette étape, il est important d'effectuer un suivi de la
fréquence du filtre, car il vous permettra de jouer une mélodie avec une tonalité correcte.
4.1.8 Amplificateur ou VCA
Le VCA (Voltage Controlled Amplifier) reçoit le signal audio provenant du filtre et ajuste le
volume avant d'être envoyé vers les enceintes.
En conclusion, voici un schéma qui devrait vous aider à comprendre la composition d'un son de
base :
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
38
Chemin audio de base dans la synthèse analogique
4.2 AUTRES
MODULES
4.2.1 Le clavier
Si nous nous arrêtons ici, le son que vous obtiendrez sera uniforme, sans vie et sans finalité !
L'oscillateur délivre un signal sonore (la sortie audio d'une forme d'onde) d'une hauteur fixe de
manière continue. Dans le diagramme ci-dessus, la seule façon d'arrêter ce son vite
désagréable est de baisser le filtre de fréquence de coupure de sorte qu'il devienne de plus en
plus sourd jusqu'à sa disparition; ou plus simplement, de baisser le volume de l'amplificateur !
 Pour démarrer et arrêter le son, à la hauteur que nous avons besoin, nous utilisons un
clavier qui est relié à la fois, au VCA à travers une "gate", et à la fréquence des
oscillateurs. Cela va "jouer" un son dès qu'une touche est pressée, et le muter
lorsqu'elle est relâchée. Bien sûr, cette connexion se fait par MIDI (elle remplace le type
de connexion "gate" des synthétiseurs analogiques, qui déclenchait une note quand la
touche était enfoncée et l'arrêtait lorsqu'elle était relâchée).
 La position de la touche fournit une tension de contrôle qui indique à l'oscillateur quelle
hauteur jouer lorsque la "gate" s'ouvre.
Si vous n'avez pas de clavier MIDI, vous pouvez également jouer sur le clavier virtuel de l'Oberheim SEM-V et
entendre les sons lors de l'édition des voix sur votre ordinateur.
4.2.2 Le générateur d'enveloppe
Le générateur d'enveloppe, connecté au VCA, est utilisé pour "sculpter" le son quand on appuie
sur une touche sur le clavier. Il s'arrête (rétabli le volume à zéro) une fois la note relâchée.
Les modules les plus courants utilisent 4 paramètres que l'on peut faire varier :
Attack : c'est le temps que va mettre le son à atteindre son volume maximum, une fois que
nous avons appuyé sur une touche sur le clavier.
Decay (ou chute) : c'est le temps que va mettre le son à décroître une fois la portion
d'attaque terminée.
Sustain (maintien) : c'est le niveau de volume maximum que va atteindre le son une fois
terminé le temps de "decay". Il restera à ce niveau tant que la touche sera maintenue.
Release : C'est le temps que va mettre le son pour s'estomper, une fois la touche relachée.
Les deux enveloppes de l'Oberheim SEM-V ne contiennent que 3 paramètres: Attack, Decay et Sustain. Le temps de
Release est identique au temps de Decay de l'enveloppe.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
39
L'enveloppe ADS(R) de l'Oberheim SEM-V
4.2.3 Oscillateur basse fréquence (LFO)
Le LFO (Low Frequency Oscillator) possède plus ou moins les mêmes caractéristiques que
l'oscillateur classique mais il ne produit que des fréquences inférieures à 20 Hz. En d'autres
termes, vous n'entendrez pas le son de cet oscillateur.
Il va créer une modulation cyclique sur le paramètre auquel il est connecté.
Par exemple :
 Si la forme d'onde sinusoïdale d'un LFO module le volume d'un amplificateur, le son va
augmenter puis disparaîtra de manière alternative suivant la vitesse (fréquence) de ce
LFO. Cela produira un effet de trémolo.
 Une forme d'onde sinusoïdale d'un LFO modulant la fréquence d'un oscillateur va
produire un effet de vibrato.
 Avec une onde sinusoïdale LFO modulant la fréquence de coupure d'un filtre résonant
passe-bas, vous obtiendrez un effet «wah-wah».
L'Oberheim SEM n'a pas de modulation LFO pour le VCA, par conséquence l'Oberheim SEM-V non plus.
Le module LFO 2 de l'Oberheim SEM-V
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
40
5
ELÉMENTS DE DESIGN SONORE
Voici quelques exemples qui vous guideront pour faire vos propres sons originaux avec
l'Oberheim SEM-V.
5.1 CUIVRE
SYNTHÉTIQUE SIMPLE
Un des sons typiques de l'Oberheim, le son de cuivre synthétique simple mais puissant.
Essayons de le faire en partant de zéro (voix initiale : Templates / Init Voice 1).
Tout d'abord tournez le bouton VCO 2 vers la gauche dans la section VCF. Maintenant les deux
oscillateurs "sonnent".
Deuxièmement, dans la section VCO 2 (à gauche de la section VCF), tournez le potentiomètre
de FREQUENCY VCO 2 légèrement vers la droite avec control + clic (ou clic-droit avec la souris)
afin d'obtenir un son légèrement désaccordé.
Ensuite, retour à la section VCF, réglez la source de modulation sur ENV 2 puis réglez le
potentiomètre MODULATION au maximum (sens horaire). Tournez le potentiomètre
FREQUENCY sur la gauche pour obtenir l'effet de modulation de l'ENV 2 : la fréquence ici
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
41
définit le point où la modulation va revenir. Comme la modulation est réglée positive, quand
une note est jouée, la fréquence du filtre augmente momentanément la brillance du son (selon
les paramètres de l'ENV 2 que nous allons voir dans le paragraphe suivant), puis revenir à la
fréquence définie. Tournez RESONANCE vers la droite pour obtenir un son ressortant un peu
plus (ajuster la fréquence du filtre) : le type de filtre doit être réglé sur LP (filtre passe-bas).
Aller à la section ENV 2 et ajuster l'ATTACK entre 20 et 100ms (recommandé pour simuler
l'attaque rapide des cuivres), puis ajustez DECAY à environ 100ms.
Maintenant le son de cuivre de base est terminé.
5.2 SON
TYPE
CLAVINET
AVEC SUIVI DE CLAVIER
C'est un autre son typique de l'Oberheim.
Restez sur le son de cuivres que vous venez de faire dans la section précédente. Dans la zone
de VCF, régler le potentiomètre VCO 1 complétement à droite et le potentiomètre VCO 2 au
centre. Cela signifie que nous allons utiliser VCO 1 avec une onde d'impulsion, et que le
volume du VCO 2 est mis à zéro.
Laisser FREQUENCY et MODULATION telles qu'elles sont, ensuite ajuster la valeur de
RESONANCE comme vous le souhaitez. (Recommandé entre 0% et 50%).
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
42
Aller à la ENV 2 et régler le potentiomètre SUSTAIN le plus à gauche possible (-60.00db) et
ajuster le temps de DECAY autour de 2000ms: cela donne à notre enveloppe de filtre pas de
Sustain, mais un temps de Decay et de Release très long.
Les prochaines étapes porteront sur l'ajustement du VCO 1 et ENV 1. Dans la section du VCO
1, tournez le potentiomètre PULSE WIDTH le plus à gauche possible, afin de définir la valeur
PULSE WIDTH à 10,00%, puis aller à ENV 1 et ajuster le temps de DECAY à environ 100ms et
le niveau de SUSTAIN à environ –7 ou –8dB.
Cela devrait vous donner un son proche d'un clavinet, avec une décroissance très longue !
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
43
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
44
6
MODES DE FONCTIONNEMENT
6.1 STANDALONE (AUTONOME)
L'application Oberheim SEM-V peut être utilisée comme un instrument indépendant d'un
séquenceur (Mode standalone).
Cela vous permet de lancer l'application comme un instrument unique, et d'y jouer avec un
clavier MIDI externe.
Lancement de l'application
Pour lancer l'application de Oberheim SEM V sur Windows, allez dans le menu
Démarrer > Program Files > Arturia > Oberheim SEM V et choisissez "Oberheim SEM-V".
Sur Macintosh, ouvrez le Finder > Applications > Arturia et double-cliquez sur l'icône de
l'application Oberheim SEM-V.
Configuration de l'instrument :
Cliquez sur "Paramètres (Windows, barre de menu)" ou "Préférences ... (Mac)". Cela va
afficher la boite de dialogue "Audio MIDI Settings" comme ci-dessous :
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
45
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
46
Dans ce menu d'options, vous pouvez:

Définir le port de sortie audio

Choisir l'interface audio

Choisir la taille de la mémoire tampon (une petite taille va augmenter la
charge du CPU)

Choisir la fréquence d'échantillonnage entre 44100Hz et 96000Hz

Choisir un ou plusieurs ports d'entrées actif(s) MIDI
6.2 VST3 ™
VST3 est un nouveau protocole de plugins audio. Cela a amélioré les performances par rapport
aux versions VST précédentes et contient également de nombreuses nouvelles fonctionnalités.
Avec VST3 sur Windows, les utilisateurs n'ont pas à choisir un chemin de dossier pour installer
le plugin. L'installateur va mettre les fichiers .vst3 automatiquement dans le répertoire
approprié sur votre disque dur.
6.3 COMPATIBILITÉ 64
BITS
L'Oberheim SEM V est optimisé pour les deux modes 32 bits et 64 bits. Si vous avez un OS 64bit et une station audio numérique 64-bit, vous devez utiliser la version 64-bit du plug in
(Windows).
Habituellement sur Windows 32 bits, tous les programmes (32-bit) sont installés dans "C:\
Program Files". Mais sur les Windows 64-bit, vous pouvez trouver les programmes 64-bit dans
"C:\Program Files\" et les programmes 32-bit dans "C:\Program Files (x86)".
Les utilisateurs Mac n'ont pas à s'embêter avec cela, parce que le même fichier plug-in
contient à la fois la version 32-bit et la version 64-bit, et l'hôte choisit automatiquement la
meilleure.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
47
6.4 UTILISER
UN INSTRUMENT AUDIO
VST
DANS
ABLETON LIVE
Dans l'onglet Plug-ins, il suffit de double cliquer sur l'icône SEM V VST ou faire glisser et
déposer le plug-in dans une piste MIDI.
Utiliser un instrument audio VST dans Ableton Live
Si nécessaire, vous pouvez effectuer une nouvelle analyse du répertoire plug-in dans
Préférences : onglet "File Folder", appuyez sur le bouton "Scan" ou appuyez sur "Scan" tout en
maintenant "Alt" appuyé pour une nouvelle analyse complète.
6.5 RTAS – PRO TOOLS
Utilisation du plug-in
 Ouverture du plug-in
L'accès au plug-in Oberheim SEM V s'effectue comme pour tous les autres plug-ins dans
ProTools, via un insert de piste audio :
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
48
Utilisation de l'Oberheim SEM-V dans Pro Tools
L'Oberheim SEM V doit être chargé sur une piste audio stéréo. Nous pouvons maintenant faire
sonner l'Oberheim SEM-V en jouant avec la souris sur le clavier virtuel.
 Connexion à un canal MIDI
Pour permettre à l'Oberheim SEM V de jouer les informations provenant d'une piste MIDI, vous
devez l'associer à un canal MIDI via le menu approprié. (Voir le menu Pro Tools pour plus
d'informations sur la connexion de plug-in).
 Sauvegarde des presets
Lorsque la session est enregistrée, l'état de l'Oberheim SEM-V est sauvegardé tel quel, même
si ses réglages ne correspondent pas au preset. Par exemple, si vous travaillez sur un preset
"P1" dans lequel vous avez modifié des paramètres (sans les enregistrer dans le plugin luimême), la prochaine fois que vous ouvrez la session, l'Oberheim SEM-V chargera le "P1" Preset
Plus les modifications apportées. Le «Librarian Menu» de Pro Tools peut être utilisé avec
l'Oberheim SEM-V comme avec tous les autres plug-ins. Néanmoins, il est fortement
recommandé d'utiliser le menu interne de l'Oberheim SEM-V : les presets ainsi sauvegardés,
sont utilisables quel que soit le mode choisi (Standalone, ou avec n'importe quel autre
séquenceur), et ils peuvent être exportés, échangés plus facilement, et restera compatible
avec les futures versions de l'Oberheim SEM-V.
 Automation sous Pro Tools
La fonction d'automatisation de l'Oberheim SEM-V, fonctionne de la même manière que
n'importe quel autre plug-in RTAS/HTDM. (Veuillez consulter la documentation Pro Tools pour
plus de détails sur l'automation des plug-ins).
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
49
6.6 CUBASE VST
 Utilisation de l'instrument en mode VST
L'ouverture du plug-in VST Oberheim SEM-V est la même que l'ouverture de tous les autres
plug-ins VST. Veuillez consulter le manuel de votre séquenceur hôte pour plus d'informations
détaillées. Sous Cubase, ouvrez le menu périphériques/VST Instruments, et choisissez
Oberheim SEM-V dans le menu.
Utilisez Oberheim SEM-V comme un instrument VST dans Cubase
 Scan du répertoire de plug-ins dans Cubase
Si l'Oberheim SEM-V n'apparaît pas dans la liste des plug-ins VST, vous pouvez effectuer un
"rescan" du répertoire de plug-ins.
 Connexion à une piste MIDI
Pour que l'Oberheim SEM-V joue les informations provenant d'une piste MIDI, vous devez
choisir une piste MIDI et sélectionnez Oberheim SEM-V comme sortie MIDI de cette piste. Voir
l'image ci-dessous pour plus de détails sur la façon dont cela s'accompli.
Cubase vous demande directement si vous souhaitez créer une piste MIDI associé à
l'instrument VST nouvellement ouvert. Les événements joués sur un clavier MIDI sont
enregistrés par votre séquenceur, et ensuite vous pouvez utiliser les possibilités d'édition MIDI
du séquenceur pour contrôler n'importe quel paramètre de l'Oberheim SEM V.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
50
 Sauvegarde des presets
Lorsque la session est enregistrée, l'état de l'Oberheim SEM-V est sauvegardé tel quel, même
si ses réglages ne correspondent pas au preset. Par exemple, si vous travaillez sur un preset
"P1" dans lequel vous avez modifié des paramètres (sans les enregistrer dans le plugin luimême), la prochaine fois que vous ouvrez la session, l'Oberheim SEM-V chargera le "P1" Preset
plus les modifications apportées. Le menu des plug- ins vous permet de sauvegarder les
presets de l'Oberheim SEM-V comme pour n'importe quel autre plug-in VST. Néanmoins, il est
fortement recommandé d'utiliser le menu interne de l'Oberheim SEM-V : les presets ainsi
sauvegardés, sont utilisables quel que soit le mode choisi (Standalone, ou avec n'importe quel
autre séquenceur), et ils peuvent être exportés, échangés plus facilement, et restera
compatible avec les futures versions de l'Oberheim SEM-V.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
51
6.7 LOGIC & AUDIO UNITS (MAX OS X
UNIQUEMENT)
 Utilisation dans Logic Audio
Sélectionnez une piste d'instrument. Sur le canal du mixer correspondant à la piste
sélectionnée, cliquez sur le bouton "I/O" pour obtenir la liste des plug-ins, puis sélectionnez
"Stéréo > UA Instruments > Arturia Oberheim SEM V ".
Depuis la version 7, il y a une unité audio Plug-in Manager dans Logic. Pour le lancer, cliquez
sur le menu "Préférences > Start Logic AU Manager".
Ce gestionnaire permet de voir la liste des plug-ins disponibles, afin de tester leur compatibilité
avec Logic, et d'activer ou les désactiver.
S'il arrive que l'un des plug-ins Arturia pose problème dans Logic, commencez par vérifier que
ce plug-in ait passé le test de compatibilité, et qu'il soit réellement sélectionné pour son
utilisation.
ARTURIA – Oberheim SEM V – Manuel d'utilisation
52
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising