CEPR 96 - Balogh technical center

CEPR 96 - Balogh technical center
CEPR 96
NOTICE TECHNIQUE
189, rue d’Aubervilliers - C.P. 97
75886 PARIS Cedex 18 FRANCE
Tél : 33 (0)1 44 65 65 00
Fax : 33 (0)1 44 65 65 10
http://www.balogh-group.com
Réf : M-02-04-03
CEPR 96 rev 2
CEPR 96
SOMMAIRE
1.
GENERALITES ........................................................................................................................................... 1
1.1.
1.2.
2.
PRESENTATION ................................................................................................................................. 1
DOMAINES D'APPLICATION .............................................................................................................. 1
MISE EN OEUVRE DE LA CEPR 96 .......................................................................................................... 2
2.1.
Vue d’ensemble.................................................................................................................................... 2
2.2. CONFIGURATION ...............................................................................................................................2
2.2.1.
N° de carte ou N° d’esclave ..........................................................................................................3
2.2.2.
Parité, vitesse de transmission et choix du protocole (switchs communication). ......................... 3
2.3. Liaisons série........................................................................................................................................4
2.3.1.
UART 0 .........................................................................................................................................4
2.3.2.
UART 1 ......................................................................................................................................... 4
2.4.
Test de dialogue avec la carte CEPR96 .............................................................................................. 4
2.5. PROTOCOLE BALOGH.......................................................................................................................7
2.5.1.
Rappel de la configuration ............................................................................................................7
2.5.2.
Structure des trames ................................................................................................................................ 7
Zones mémoire de la CEPR96 accessibles sous protocole BALOGH ......................................... 8
2.5.3.
2.6. PROTOCOLE JBUS.............................................................................................................................9
2.6.1.
Rappel de la configuration ............................................................................................................9
2.6.2.
Structure des trames.....................................................................................................................9
2.6.3.
Accès direct aux zones memoire de la CEPR 96 .........................................................................9
2.6.4.
Definition du status contenu dans le mot 4285H...........................................................................9
2.6.5.
Accès direct aux étiquettes .........................................................................................................10
2.6.6.
Echanges d’informations sous JBUS.......................................................................................... 11
2.7. PROTOCOLE UNITELWAY...............................................................................................................12
2.7.1.
Rappel de la configuration ..........................................................................................................12
2.7.2.
Requêtes implémentées. ............................................................................................................12
2.7.3.
Accès direct aux zones mémoire de la CEPR 96 .......................................................................13
2.7.4.
Définition du status contenu dans le mot 4285H.........................................................................13
2.7.5.
Définition du défaut Unitelway du mot 4285H .............................................................................13
2.7.6.
Accès direct aux étiquettes .........................................................................................................14
2.7.7.
Echanges d’informations sous Unitelway.................................................................................... 14
2.8. PROTOCOLE 3964R .........................................................................................................................26
2.8.1.
Rappel de la configuration ..........................................................................................................26
2.8.2.
Requêtes implémentées. ............................................................................................................26
2.8.3.
Accès direct aux zones mémoire de la CEPR 96 .......................................................................26
2.8.4.
Définition du status contenu dans le mot 4285H.........................................................................27
2.8.5.
Format des requêtes et simulation avec le logiciel CEPR. ......................................................... 27
2.9. PROTOCOLE DF1 (HALF DUPLEX) .................................................................................................31
2.9.1.
Rappel de la configuration ..........................................................................................................31
2.9.2.
Requêtes implémentées. ............................................................................................................31
2.9.3.
Zone mémoire de la CEPR 96 accessible sous protocole DF1 ..................................................31
EMISSION/RECEPTION DE CARACTERES (PROTOCOLE LIBRE) ...........................................36
2.10.
2.10.1. Emission......................................................................................................................................36
2.10.2. Réception .................................................................................................................................... 36
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
3.
PROGRAMMATION.................................................................................................................................. 38
3.1.
PROGRAMME INIT............................................................................................................................ 38
3.2.
PROGRAMME AUTOMATE............................................................................................................... 39
3.3.
ORGANISATION DE LA MEMOIRE .................................................................................................. 41
3.4. MODE MONOTACHE ........................................................................................................................42
3.4.1.
Téléchargement du programme.................................................................................................. 42
3.5. MODE MULTITACHE.........................................................................................................................42
3.5.1.
Organisation des programmes....................................................................................................43
3.5.2.
Ecriture et téléchargement du programme. ................................................................................ 43
3.6. RESSOURCES PARTICULIERES.....................................................................................................44
3.6.1.
Horodateur (registres H) .............................................................................................................44
3.6.2.
CEPR 96 maître ..........................................................................................................................45
3.6.3.
Capture d'un front montant sur une entrée .................................................................................45
3.6.4.
Décompteurs 16 bits ...................................................................................................................45
3.6.5.
Clignotants .................................................................................................................................. 45
4.
RESEAU D'EXTENSION........................................................................................................................... 46
4.1.
CARTE D’EXTENSION CFMR 23...................................................................................................... 46
4.2. MODULE MRER 21...........................................................................................................................46
4.2.1.
Configuration ...............................................................................................................................46
4.2.2.
Déclaration des modules MRER 21 ............................................................................................47
4.2.3.
Zone mémoire réservée aux modules MRER 21........................................................................49
4.2.4.
Particularités des modules UART. .............................................................................................. 50
4.3. BLOC D’ENTREES/SORTIES - MRES 22 .........................................................................................52
4.3.1.
Configuration et déclaration ........................................................................................................52
4.3.2.
Registres d’Entrées / Sorties.......................................................................................................53
4.3.3.
Défaut fugitif d’un module MRES 22: .......................................................................................... 54
5.
EXTENSION EMETTEUR / RECEPTEUR................................................................................................ 55
5.1.
PARTICULARITES DE L’EXTENSION UART ou de la CEPR96U....................................................55
ANNEXES
Récapitulatif pour configurer le réseau d'extension
Contraintes physiques du réseau d'extension
CEPR 96 en mode esclave
Définition du status BALOGH
Fiche technique CEPR 96
Fiche technique CFER 24
Fiche technique CFMR 23
Fiche technique MRER 21
Fiche technique MRES 22
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
1. GENERALITES
1.1.
PRESENTATION
Carte microprogrammable au format simple Europe permettant de gérer un système de codage et un
automatisme local.
La carte est munie de :
en standard :
- une voie émetteur/récepteur pour la lecture et l’écriture des étiquettes électroniques BALOGH (codes
fixes ou codes évolutifs),
- 2 liaisons série multi-protocole pour la communication avec le niveau supérieur,
- 16 entrées/ 16 sorties TOR,
via une carte fille :
- une voie supplémentaire (émetteur/récepteur ou UART ou réseau d'extension).
Un jeu d’instructions adapté permet de programmer la carte afin de traiter les informations locales, les
entrées/sorties, les émetteurs/récepteurs et/ou le réseau d'extension. Le programme de la carte est stocké
dans une mémoire RAM sauvegardée par pile.
La carte munie de la carte réseau d’extension (réf : CFMR 23) permet de piloter jusqu’à 8 modules double voie
émetteur/récepteur MRER 21 (soit 16 voies) et 16 modules entrées/sorties MRES 22 (soit 256 entrées et 256
sorties).
1.2.
DOMAINES D'APPLICATION
• La productique ; en particulier l'équipement de postes ou de zones de travail (contrôle, transfert
poste manuel, encodage, retouches etc...) sur des lignes de fabrication,
• La logistique (magasins, pont-roulants, ferroviaire, aéroports),
• Le contrôle technique de bâtiments et contrôle d’accès
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 1
CEPR 96
2. MISE EN OEUVRE DE LA CEPR 96
2.1.
Vue d’ensemble
4 switchs utilisateur
6 switchs
communication
2 switchs utilisateur
connecteur pour
carte fille
Liaison série
UART 0
RS485/RS422
Liaison série
UART 1
RS232/V24
switch 2/3 états
UART 0
Emetteur/récepteur
de base
Bornier A
leds de
visualisation
16 sorties //
au bornier Z
guide de
carte GC02
Emetteur/récepteur
supplémentaire
(ou)
16 entrées //
au bornier B
2.2.
Protocoles
JBUS 
UNITELWAY 
3964R
DF1 half duplex
DF1 full duplex 
CEPR
ASCII
Réseau
(extensions E/S séries et/ou //)
CONFIGURATION
La carte CEPR96 est équipée de 2 blocs de switchs;
• le premier, de 4 switchs (dits « Utilisateur ») peut être utilisé dans le programme de la carte (il
permet par exemple de choisir le programme à exécuter)
• le second, de 8 switchs dont les 6 premiers (switchs de « Communication ») définissent le N° de
la carte et le mode de fonctionnement des liaisons série ; les 2 derniers sont librement définis par
l'utilisateur.
Exception : dans la CEPR 96 multi-étiquettes, les 4 switchs Utilisateur sont déjà affectés à la sélection
sw OMA(D) FA/32
↓↓
1
2
3
4
GIE
FE/ 32
0
0
0
0
1
0
0
0
OMX
0
1
0
0
EA/ 116
OIR OF OMA OL
EE/116
1
1
0
0
0
0
1
0
1
0
1
0
0
1
1
0
1
1
1
0
Nota :
• la carte fille pour E/R supplémentaire (CFER) ne peut être que mono-étiquette
•
Page 2
avec la CEPR 96 multi-étiquettes, l'écriture des étiquettes EA/116 et EE/116 commence à
l'adresse 0 (et non 12 comme avec la CEPR 96V destinée aux mêmes étiquettes).
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
2.2.1. N° de carte ou N° d’esclave
Le N° de carte est fixé par les switches 1 à 4 du bloc « communication »:
SW1
SW2
SW3
SW4
OFF
ON
OFF
ON
OFF
ON
OFF
ON
OFF
ON
OFF
ON
OFF
ON
OFF
ON
OFF
OFF
ON
ON
OFF
OFF
ON
ON
OFF
OFF
ON
ON
OFF
OFF
ON
ON
OFF
OFF
OFF
OFF
ON
ON
ON
ON
OFF
OFF
OFF
OFF
ON
ON
ON
ON
OFF
OFF
OFF
OFF
OFF
OFF
OFF
OFF
ON
ON
ON
ON
ON
ON
ON
ON
NE = Numéro d’Esclave
Protocole
Autres
BALOGH
Protocoles
01H
10H
03H
01H
05H
02H
07H
03H
09H
04H
0BH
05H
0DH
06H
0FH
07H
11H
08H
13H
09H
15H
0AH
17H
0BH
19H
0CH
1BH
0DH
1DH
0EH
1FH
0FH
2.2.2. Parité, vitesse de transmission et choix du protocole (switchs communication).
• Protocole BALOGH (utilisé pour la programmation, la configuration de la carte et le dépannage du
programme) ou JBUS :
switch 5 en position OFF pour l’UART 0 et par le switch 6 en position OFF pour l’UART 1 ;
dans ce cas les paramètres de communications sont fixés :
9600 Bds, parité IMPAIRE, 8 bits de données, 1 bit de stop.
• Autres protocoles
Les adresses 5FEH (UART 0) et 5FFH (UART 1) contiennent une valeur qui définit le protocole utilisé
et les paramètres de la liaison série. La carte prend en compte cette configuration pour l’UART 0 si le
switch 5 est sur ON et si le switch 6 est sur ON pour l’UART 1.
La carte ne prend en compte les modifications qu’à la remise sous tension.
Description de l'octet de configuration (adresse 5FEH ou 5FFH) :
b7
parité
0=
ODD
1=
EVEN
Réf. : M-02-04-03
b6
b5
b4
0
0
0
0
1
1
1
1
0
0
1
1
0
0
1
1
0
1
0
1
0
1
0
1
CEPR 96
vitesse
Bds
19200
9600
4800
2400
1200
600
300
150
b3
b2
b1
b0 Protocole
0
0
0
0
0
0
0
1
0
0
0
1
1
1
1
0
0
0
1
0
0
1
1
0
0
1
0
0
1
0
1
0
1
0
0
1
®
BALOGH/JBUS
®
UNITELWAY
®
3964R
®
DF1 Half duplex
®
DF1 Full duplex
Pour extension
pour extension
Protocole libre
données sur 8 bits
Protocole libre
données sur 7 bits
Page 3
CEPR 96
2.3.
Liaisons série
2.3.1. UART 0
La liaison est de type RS422/485. Elle pourra être utilisée en RS232 (restriction de tension = 0 à 12
Volts) sur la quasi totalité des équipements.
• Utilisation en RS 422
La sortie de la liaison est équilibrée par la carte mais l’entrée doit être équilibrée par l’appareil
connecté (Cf norme RS 422). En cas de défaut sur la ligne, vérifier que l’appareil respecte la
norme au niveau de sa sortie série, dans le cas contraire, placer une résistance de 4,7 K Ω
entre Rx- et 0 Volt RS422.
Raccordements : bornier A
borne A2 : Signal A (Rx+)
borne A4 : Signal B (Rx-)
borne A6 : Signal Y (Tx+)
borne A8 : Signal Z (Tx-)
borne A10 : 0 Volts UART 0
RS422 3 ETATS (Multipoint)
switch rouge tiré sur la gauche quand le circuit est debout sur le guide-carte
RS422 2 ETATS (point-à-point)
switch rouge tiré sur la droite quand le circuit est debout sur le guide-carte
• Utilisation en RS 485 (Multipoint)
Raccordements : bornier A
borne A2 (A ou Rx+) strappée avec la borne A6 (Y ou Tx+)
borne A4 (B ou Rx-) strappée avec la borne A8 (Z ou Tx-)
borne A10 : 0 Volts UART 0
La liaison RS485 est une liaison 3 fils (câble blindé):
borne A2 ou A6 vers borne A de l’équipement utilisateur
borne A4 ou A8 vers borne B de l’équipement utilisateur
borne A10 vers 0 Volts de l’équipement utilisateur
La liaison RS485 est multipoint ce qui requiert que le switch rouge soit tiré sur la gauche.
• Utilisation en RS 232
Raccordements : bornier A
borne A4 (Rx-) = Rx RS232
borne A8 (Tx-) = Tx RS232
borne A10 : 0 Volts de la liaison
Remarques:
- La position du switch rouge n’a aucune importance.
2.3.2. UART 1
Liaison exclusivement RS232. L’utilisation de cette voie sous une autre forme de liaison série
nécessite un convertisseur (nous consulter).
Raccordement : bornier A
broche A14 : Rx
broche A12 : Tx
broche A16 : 0 Volts UART1
2.4.
Test de dialogue avec la carte CEPR96
Raccorder un PC sur la voie UART 1 et utiliser le logiciel CEPR
Page 4
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
Accueil du logiciel CEPR.
+-------------¦ BALOGH's Development Kit for CEPR/BPR Cards _-------------+
¦ Programmation
Supervision
Options
eXit ¦
+------------------------------------------------------------------------------+
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH_+-----------------------------------------------------------+CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
______
________
_________
_________
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
__
__
__
_
__
__
__
__
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
__
__
__
__
__
__
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
__
_____
_________
_________
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
__
__
__
__
__
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
__
__
__
_
__
__
__
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
______
________
__
__
__
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
____
___
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
_
_
_
_
_
_
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
__ __
___
__
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
___
_
_
__
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
_
_
____
_ _____
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_¦
¦CEPR v.3.2_
_BALOGH_+--- * Copyright (c) BALOGH S.A.
Paris
08.10.1993 * ---+CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
Programmation Carte CEPR/BPR
Configuration de la liaison RS232 du PC
Dans le menu « option » choisir RS232, une fenêtre contenant les paramètres est affichée. Choisir la
configuration pour le protocole BALOGH : N° du port série du PC (1 = COM1), vitesse = 9600, Parité ODD =
« O », 8 bits de données, 1 stop.
Configuration du port de communication du PC.
+-------------¦ BALOGH's Development Kit for CEPR/BPR Cards _-------------+
¦ Programmation
Supervision
Options
eXit ¦
+------------------------------------------------------------------------------+
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v 3.2__BA¦ CEPR-95
BPR-45
RS-232 ¦R v.3.2_
+----- LIAISON SERIE RS-232 -----+.3.2__BA+---------------------------+R v.3.2_
¦ Port COM
: 1
¦.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
¦ Vitesse (Bps) : 09600
¦.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
¦ Parite
: "O"
¦.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
¦ Longueur (Bits) : 8
¦.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
¦ Stop bits
: 1
¦.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
+---------------------------------+.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
_BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2__BALOGH__CEPR v.3.2_
-deplacement barre , Enter - selection , Esc - quitter/retour Menu
Une fois la liaison correctement configurée, choisir le menu « Programmation » puis le menu « Dialoguer ».
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 5
CEPR 96
Ecran en mode dialogue.
+-------------------------------- Système CEPR --------------------------------+
¦Acc 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 A B C D E F ¦
76543210.76543210
¦
¦ 0 04 01 00 04 04 80 00 80 00 00 00 00 80 00 00 80 ¦R3 00000010 00000000
R2¦
¦ 1 00 80 80 00 00 7E 7F 80 80 7E 79 74 72 74 78 7B ¦
--------.-------¦
¦ 2 7C 7A 78 79 7D 83 87 89 87 85 85 87 8A 8C 8B 86 ¦R1 00000100 00000000
R0¦
¦ 3 81 7F 7F 80 80 7E 79 75 73 03 00 02 00 D2 00 00 +--------------------------¦
¦ 4 00 00 00 00 00 00 84 87 8A 8C 8B 00 00 00 00 07 ¦ Pointeur Prog : 00H
0 ¦
¦ 5 00 00 4B 00 00 00 00 00 00 00 00 08 00 B0 D7 3F +--------------------------¦
¦ 6 00 00 00 00 04 01 00 04 04 80 00 80 00 00 00 00 ¦ Numero de carte
1 ¦
¦ 7 80 00 00 80 00 80 80 00 00 7E 7F 80 80 7E 79 74 ¦ Programmer la touche F4 ¦
¦ 8 72 74 78 7B 7C 7A 78 79 7D 83 87 89 87 85 85 87 ¦ Impression dialogue non ¦
¦ 9 8A 8C 8B 86 81 7F 7F 80 80 7E 79 75 73 03 00 02 ¦ lecture Memoire
oui ¦
¦ A 00 D2 00 00 00 00 00 00 00 00 84 87 8A 8C 8B 00 ¦ F1 Run
F6 TELWAY
¦
¦ B 00 00 00 07 00 00 4B 00 00 00 00 00 00 00 00 08 ¦ F2 Step
F7 DF1
¦
¦ C 00 B0 D7 3F 00 00 00 00 04 01 00 04 04 80 00 80 ¦ F3 Break
F8 3964-R
¦
¦ D 00 00 00 00 80 00 00 80 00 80 80 00 00 7E 7F 80 ¦ F4 test95
F9 cels94
¦
¦ E 80 7E 79 74 72 74 78 7B 7C 7A 78 79 7D 83 87 89 ¦ F5 effact
F10 sorties ¦
¦ F 87 85 85 87 8A 8C 8B 86 81 7F 7F 80 80 7E 79 75 ¦ Dialoguer
Quitter
¦
¦---------------------------------------------------+
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦
¦
+------------------------------------------------------------------------------+
<Alt H>-Aide <Alt F1>-Memoire <Alt F5>-Protocole <Alt M>-Macro <Ctrl Home>-Accu
Pour vérifier que la liaison est correcte, lire par exemple les adresses 5FEH et 5FFH contenant respectivement
les paramètres de la liaison série UART 0 et UART 1.
Pour taper la ligne de commande, passer en mode dialogue (taper sur la touche « d » ou choisir le menu
« Dialoguer »).
Commande pour la lecture de 2 octets à partir d’une adresse
Mnémonique : LLD,2,5FEH.
Trame : INS,2CH,2,05H,FEH.
Réponse de la carte :
01,2C,FF,0A,02,05,FE,pF,pf,04.
pF = <5FEH> = paramètres mémorisés pour le protocole de l’UART 0.
pf = <5FFH> = paramètres mémorisés pour le protocole de l’UART 1
Si la carte ne répond pas :
Vérifier que la carte est bien alimentée,
Vérifier la liaison (câble croisé ou non),
Vérifier les paramètres de transmission,
Vérifier que le N° de carte indiqué à l’écran est identique à celui codé sur la carte,
Vérifier que le switch 6 est en position OFF (UART 1 sous protocole BALOGH)
Vérifier la ligne de commande,
Si la carte répond, il est maintenant possible de mémoriser une configuration spécifique pour la ou
les voies séries.
Exemple : mémorisation du protocole libre sur l’UART 0 avec les paramètres de communication
suivants : parité paire, 9600 Bds. La valeur à écrire à l’adresse 5FEH est 98H. (Cf. 1.22 Parité, vitesse
de transmission et choix du protocole)
Commande :
Mnémonique : LMOV,1,5FEH,98H.
Trame : INS,72H,1,5FH,EH,98H.
Réponse :
01,72,FF,09,01,05,FE,98,04.
La carte doit répondre, si elle ne répond pas voir procédure précédente.
Page 6
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
2.5.
PROTOCOLE BALOGH
Permet de télécharger les programmes dans la mémoire de la carte, d’exécuter des instruction en
supervision et de contrôler le déroulement du programme (avec le logiciel CEPR).
La liaison étant correctement établie entre l’utilisateur et la CEPR96, les messages émis par
l’utilisateur doivent :
- ne déborder en aucun cas le buffer de réception de la CEPR96 (256 octets). Une trame
composée de plus de 256 octets est refusée et reste sans réponse.
- ne pas être fractionnés : moins de 5 bits d’arrêt entre les octets d’un même message.
- être au moins séparés de 50 ms de tout autre message.
2.5.1. Rappel de la configuration
Configuration « usine » (SWITCH 5 et/ou SWITCH 6 sur OFF):
Liaison 9600 Bds, 8 bits de données, 1 bit de stop, parité impaire (ODD).
Configuration logicielle :
<5FEH> pour UART 0
<5FFH> pour UART 1
b7
b6 b5 b4
parité vitesse
b3 b2 b1 b0
0 0 0 0
Pour plus de détail Cf page 3
2.5.2. Structure des trames
Chaque message émis utilise les octets définis dans le tableau ci-dessous :
Symbole
NC
NI
NL
NB
...
FM
Définition
N° de carte concernée par le message
N° d’instruction
N° de ligne programme (FFH => message en supervision)
Nombre total d’octets du message série
Octets formant le corps du message
Valeur fixe de fin de message = 04H
NC : N° de la carte CEPR96
Le code binaire (0 ≤ N ≤ 15) correspondant à la position des 4 premiers switches du bloc
« Communication ». Code acquis et confirmé à la mise sous tension. Ce code affecte à la
carte un numéro (2N+1) soit entre 1 et 31.
NI : N° d’instruction
NI correspond au numéro de l’instruction que devra exécuter la CEPR96 (Cf manuel
d’instructions).
NL : N° de ligne
NL correspond :
- au numéro de ligne de programme (si NL < à FFH)
- à une instruction en supervision si NL = FFH. Dans ce cas l’instruction est exécutée
immédiatement.
NB : Nombre d’octets
NB est le nombre total des octets constituant le message.
Corps du message :
Le corps du message est constitué des différentes adresses et données auxquelles s’applique
l’instruction.
FM : fin de message
Cet octet est invariable (04H) et termine tous les messages émis sur la liaison série.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 7
CEPR 96
2.5.3. Zones mémoire de la CEPR96 accessibles sous protocole BALOGH
Toute la mémoire de la carte est accessible; l’accès aux étiquettes nécessite l’utilisation en supervision
des instructions de lecture/écriture.
Adresses
0000H-00FFH
0100H-01FFH
0200H-02FFH
0300H-03FFH
0502H-0505H
0500H-0503H
0506H-0509H
0800H-08FFH
0900H-09FFH
0A00H-0AFFH
0B00H-0BFFH
2000H-2FFFH
3000H-AFFFH
Page 8
Désignation
Buffer de réception UART 0
Buffer d’émission UART 0
Buffer de réception UART 1
Buffer d’émission UART 1
Port d’entrées (502H = PF; 505H = Pf)
Port de sorties (500H =PF; 503H = Pf)
4 décompteurs de temps (décrémentés toutes les 20ms)
ACCU 0
ACCU 1
ACCU 2
ACCU 3
buffer de réception pour réseau d'extension
Mémoire utilisateur
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
2.6.
PROTOCOLE JBUS
Les 2 liaisons série de la CEPR96 peuvent dialoguer sous protocole JBUS et offrent ainsi la possibilité
de travailler simultanément avec 2 maîtres de façon indépendante.
Tout en répondant aux requêtes JBUS, la CEPR96 garde ses trois fonctions principales :
- réaliser la fonction de lecture/écriture des étiquettes BALOGH
- assurer la gestion des périphériques (réseau d'extension ou E/R)
- exécuter le programme utilisateur afin de gérer un automatisme local.
Sous protocole JBUS, la CEPR96 assure les fonctions :
- lecture de n mots consécutifs (fonction JBUS 3 ou 4)
- écriture de n mots consécutifs (fonction JBUS 16)
2.6.1. Rappel de la configuration
Configuration logicielle :
<5FEH> pour UART 0
<5FFH> pour UART 1
b7
b6 b5 b4
parité vitesse
b3 b2 b1 b0
0 0 0 0
Pour plus de détail Cf page 3
2.6.2. Structure des trames
Chaque message émis utilise les octets définis dans le tableau ci-dessous :
Symbole
NC
CF
...
CRC
Définition
N° de carte concernée par le message
Code fonction
Octets formant le corps du message
Valeur calculée de détection d’erreur et de fin de message
2.6.3. ACCES DIRECT AUX ZONES MEMOIRE DE LA CEPR96
La CEPR 96 permet, sous protocole JBUS, de lire ou d’écrire :
- des étiquettes électroniques,
- des zones mémoires ou des registres.
Adresses
Mémoire « accumulateur »
de 4400H à 447FH
Mémoire « étendue »
de 6000H à 7FFFH
Poids Fort
Registres
4280H
R3 (PS1)
4281H
R1 (PE1)
R2 (PS0)
4282H
compteur d’accès voie E/R
R0 (PE0)
4283H
compteur d’accès voie carte fille
4284H
compteur de défaut
4285H
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Poids faible
Status voie E/R
Status voie carte
fille
Page 9
CEPR 96
2.6.4. DEFINITION DU STATUS CONTENU DANS LE MOT 4285H
Le status dépend d’un accès direct à une étiquette. Pour l’accès direct aux étiquettes, il faut que
l’étiquette soit présente dans le champ de l’émetteur/récepteur.
En cas d’anomalie lié au système de codage, la CEPR 96 restitue le défaut 08H.
Dans ce cas le mot 4285H contient la cause du défaut :
- le poids fort contient le status de la voie E/R
- le poids faible contient le status de la voie carte fille.
Valeurs possibles de défaut :
92H
97H
98H
99H
9BH
9CH
9EH
9FH
Accès interdit ou destinataire réseau inconnu
Contrat déjà en cours (contrat en cours arrêté)
Non réponse de l’esclave à une requête
Décyclage (réseau d'extension)
Adresse non compatible avec l’étiquette
Défaut E/R ou liaison E/R
Contenu non valide de la mémoire étiquette
Dialogue impossible à terminer ou étiquette absente
Nota : chaque octet du mot 4285H contient, pour la voie correspondante, le status de la dernière
demande exécutée.
2.6.5. ACCES DIRECT AUX ETIQUETTES
étiquette
type mémoire capacité (octets) adressage ''mot'' voie de base
adressage ''mot'' voie suppl.
OF
EEPROM
7
de 0 à 3 h
de 8000 h à 8003 h
OL
EEPROM
2
0h
8000 h
OMA (D)
RAM interne
64
de 400 h à 41F h
de 8400 h à 841F h
RAM externe
RAM interne
RAM interne
OMA (D) 8K
RAM externe
2K
64
64
8K
de 0 à 3FE h
de 400 h à 41F h
de 400 h à 41F h
de 1000 h à 1FFE h
OMA (D) 2K
de 8000 h
de 8400 h
de 8400 h
de 9000 h
à
à
à
à
83FE h
841F h
841F h
9FFE h
OMX93R8
RAM
8K
de 0 à FFE h
de 8000 h à 8FFE h
OMX93E8
EEPROM
8K
de 0 à FFE h
de 8000 h à 8FFE h
OMX 931
FRAM
8K
de 0 à FFE h
de 8000 h à 8FFE h
OIR
RAM
64 K
de 0 à 7FFF h
de 8000 h à FFFE h
GIE
FRAM
512
de 0 à FE h
de 8000 h à 80FE h
GIE
FRAM
2K
de 0 à 3FE h
de 8000 h à 83FE h
GIE
FRAM
8K
de 1000 h à 1FFE h
de 9000 h à 9FFE h
F#/32
EEPROM
32 bits / 5
de 0 à 2 h
de 8000 h à 8002 h
E#/116
EEPROM
64 accessibles
par bloc de 4
de 0 à 1F h en lecture
de 6 h à 25 h en écriture
de 8000 h à 801F h en lecture
de 8006 h à 8025 h en écriture
TAI
EEPROM
48
de 8 à 1F h
de 8008 à 801F h
TAF
FRAM
2K
de 0 à 3E7 h
de 8000 à 83E7 h
Page 10
CEPR 96 multi-étiquettes :
lecture et écriture de 0 à 1F h
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96 rev 2
CEPR 96
2.6.6. Echanges d’informations sous JBUS
Lecture de mots
Demande :
NE
1 octet
CF
1 octet
AD
2 octets
PF
Pf
N
2 octets
PF Pf
CRC16
2 octets
NE : numéro de la carte CEPR96 sous protocole JBUS
CF : code fonction 3 ou 4
AD : adresse du premier mot à lire
N : nombre de mots à lire (<124)
Réponse :
NE
CF
1 octet
1 octet
BC : nombre d’octets lus
D0 à Dn : valeurs des mots lus
BC
1 octet
D0...
2 octets...
Dn
2 octets
CRC16
2 octets
Ecriture de mots
Demande :
NE
1 octet
CF
1 octet
AD
2 octets
PF
Pf
N
2 octets
PF Pf
BC
1 octet
D0...
2 octets
Dn
2 octets
CRC16
2 octets
NE : numéro de la carte CEPR96 sous protocole JBUS
CF : code fonction 16
AD : adresse du premier mot à écrire
N : nombre de mots à écrire (< ou = 100)
BC : nombre d’octet à écrire (BC = 2N : BC < ou = 200)
D0 à Dn : valeurs des mots à écrire
Réponse :
NE
1 octet
CF
1 octet
AD
2 octets
N
2 octets
CRC16
2 octets
AD : adresse du premier mot écrit
N : nombre de mots écrits (< ou = 100)
Défauts
Quand un défaut est constaté, la CEPR96 substitue à sa réponse normale le message suivant:
NE
1 octet
CD
1 octet
CE
1 octet
CRC16
2 octets
NE : numéro d’esclave
CD : code de fonction demandée augmenté de 128 (= CF+128)
CE : Code d’erreur :
- 1 : fonction inconnue
- 2 : adresse incorrecte ou défaut de format
- 8 : défaut accès étiquette ou interface de traitement non prête
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 11
CEPR 96
2.7.
PROTOCOLE UNITELWAY
Unitelway est un standard de communication développé par TELEMECANIQUE.
Unitelway nécessite :
- 1 station maître pour contrôler les échanges sur la liaison. Elle gère le droit de parole des
différentes stations connectées.
- des stations esclaves.
Unitelway permet une communication de type égalitaire et autorise l’envoie de messages :
a) de maître vers esclave,
b) d’esclave vers maître,
c) d’esclave vers esclave.
Le bus Unitelway et son protocole Uni-TE permettent la coordination d’activités entre équipements
intelligents.
La couche liaison Unitelway gère le droit d’accès à la ligne des divers équipements suivant une
procédure maître/esclave. Un équipement esclave est identifié par son ou ses adresses liaison. Le
maître fixe, alloue successivement le bus aux adresses liaison; cette scrutation est appelée le
« polling ».
La CEPR96 n’occupe qu’une adresse liaison et ne peut être que serveur.
La CEPR 96 ne gère pas les paramètres relatifs aux adresses distantes du réseau.
2.7.1. Rappel de la configuration
Configuration logicielle :
<5FEH> pour UART 0
<5FFH> pour UART 1
b7
b6 b5 b4
parité vitesse
b3 b2 b1 b0
0 0 0 1
Pour plus de détail Cf page 3
2.7.2. Requêtes implémentées.
Requêtes d’usage général.
•
•
•
•
•
•
•
Miroir : écho sur la ligne de la trame reçue
Identification : restitue les références constructeur de l’équipement
Version du protocole : restitue la version de protocole supporté la plus récente.
Status : restitue un octet d’état relatif à la carte CEPR96
Lecture des compteurs d’erreurs
RAZ compteurs d’erreurs
Initialisation de l'équipement
Requêtes pour l’accès aux données
•
•
•
•
Page 12
Ecriture d’un mot
Ecriture d’objet (écriture de n mots)
Lecture d’un mot
Lecture d’objet (lecture de n mots)
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
2.7.3. ACCES DIRECT AUX ZONES MEMOIRE DE LA CEPR96
Sous protocole Unitelway, la CEPR96 permet l’accès direct aux étiquettes que pour la voie E/R et pour
l’extension E/R (Carte fille CFER installée).
Pour réaliser des opérations sur les autres ressources de la carte (réseau d'extension, horodateur,
etc..), il faut écrire des données dans une zone mémoire utilisateur. Ces données seront traitées par le
programme de la carte, les résultats placés dans une autre zone mémoire qui pourra être lue sous
protocole Unitelway.
Mémoire « accumulateur »
Mémoire « étendue »
Adresses
de 4400H à 447FH
de 6000H à 7FFFH
4280H
4281H
4282H
4283H
4284H
4285H
Registres
Poids Fort
Poids faible
R3 (PS1)
R1 (PE1)
R2 (PS0)
compteur d’accès voie E/R
R0 (PE0)
compteur d’accès voie carte fille
compteur de défaut
Status voie E/R ou défaut bus Status voie carte fille
2.7.4. DEFINITION DU STATUS CONTENU DANS LE MOT 4285H
Le status dépend d’un accès à une étiquette.
En cas d’anomalie lié au système de codage, la CEPR 96 rejette la requête (code FDH). Dans ce cas
le mot 4285H contient la cause du défaut :
- Le poids fort contient le status de la voie E/R
- Le poids faible contient le status de la voie carte fille.
Valeurs possibles de défaut:
92H
97H
98H
99H
9BH
9CH
9EH
9FH
Accès interdit ou destinataire réseau inconnu
Contrat déjà en cours (contrat en cours arrêté)
Non réponse de l’esclave à une requête
Décyclage (réseau d'extension)
Adresse non compatible avec l’étiquette
Défaut E/R ou liaison E/R
Contenu non valide de la mémoire étiquette
Dialogue impossible à terminer ou étiquette absente
Nota: Chaque octet du mot 4285H, pour la voie correspondante, contient le status de la dernière
commande exécutée.
2.7.5. DEFINITION DU DEFAUT UNITELWAY DU MOT 4285H
En cas d’anomalie lié au dialogue entre l’automate et la CEPR 96, la carte restitue le code « rejet
requête » (FDH).
Dans ce cas le poids fort du mot 4285H contient la cause du rejet :
1
2
3
4
Réf. : M-02-04-03
fonction inconnue
défaut adresse ou segment ou octet spécifique
Nbr de données incorrectes ou débord buffer
écriture adresse interdite
CEPR 96
Page 13
CEPR 96
2.7.6. ACCES DIRECT AUX ETIQUETTES
Les étiquettes peuvent être lues ou écrites avec ou sans attente. C’est le paramètre spécification de
réseau qui défini le mode de fonctionnement de la lecture ou de l’écriture:
(SPE) = 07 => lecture/écriture sans attente
(SPE) = 6BH => lecture/écriture avec attente
étiquette
type mémoire capacité (octets) adressage ''mot'' voie de base
adressage ''mot'' voie suppl.
OF
EEPROM
7
de 0 à 3 h
de 8000 h à 8003 h
OL
EEPROM
2
0h
8000 h
OMA (D)
RAM interne
64
de 400 h à 41F h
de 8400 h à 841F h
RAM externe
RAM interne
RAM interne
OMA (D) 8K
RAM externe
2K
64
64
8K
de 0 à 3FE h
de 400 h à 41F h
de 400 h à 41F h
de 1000 h à 1FFE h
OMA (D) 2K
de 8000 h
de 8400 h
de 8400 h
de 9000 h
à
à
à
à
83FE h
841F h
841F h
9FFE h
OMX93R8
RAM
8K
de 0 à FFE h
de 8000 h à 8FFE h
OMX93E8
EEPROM
8K
de 0 à FFE h
de 8000 h à 8FFE h
OMX 931
FRAM
8K
de 0 à FFE h
de 8000 h à 8FFE h
OIR
RAM
64 K
de 0 à 7FFF h
de 8000 h à FFFE h
GIE
FRAM
512
de 0 à FE h
de 8000 h à 80FE h
GIE
FRAM
2K
de 0 à 3FE h
de 8000 h à 83FE h
GIE
FRAM
8K
de 1000 h à 1FFE h
de 9000 h à 9FFE h
F#/32
EEPROM
32 bits / 5
de 0 à 2 h
de 8000 h à 8002 h
de 0 à 1F h en lecture
de 6 h à 25 h en écriture
de 8000 h à 801F h en lecture
de 8006 h à 8025 h en écriture
E#/116
EEPROM
64 accessibles
par bloc de 4
TAI
EEPROM
48
de 8 à 1F h
de 8008 à 801F h
TAF
FRAM
2K
de 0 à 3E7 h
de 8000 à 83E7 h
CEPR 96 multi-étiquettes :
lecture et écriture de 0 à 1F h
2.7.7. ECHANGES D’INFORMATIONS SOUS UNITELWAY
Les exemples ci-dessous sont destinés aux tests de communication. Tous les champs des
trames n'apparaissent pas dans la programmation automate. Mais l'automaticien qui utilise des
outils comme les blocs texte retrouvera tous les paramètres utiles dans les exemple de trames ci
dessous.
En simulation, c'est l'utilisateur qui doit ordonner la scrutation des esclaves (polling) alors que
c'est le coupleur de l'automate qui le fait automatiquement. Pour tous les exemples donnés, toutes
les réponses sont conséquence d'un ordre de polling.
Rappels:
- Certaines valeurs ont une signification particulière:
STX : 02H;
EOT : 04H;
ENQ : 05H
ACK : 06H;
DLE : 10H;
NACK : 15H
- le BCC de fin de trame est la somme modulo 256 de l’ensemble des octets de la trame (de DLE à
data n).
- Tout caractère DLE dans le message est doublé (en tenir compte dans le calcul du BCC)
- L’octet longueur contient le nombre d’octets significatifs du message (sans doubles DLE).
Page 14
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96 rev 2
CEPR 96
• MIROIR
Cette requête permet de vérifier le bon fonctionnement de la liaison.
La carte retourne exactement ce qu’elle a reçu, par conséquent si la réponse est identique à la
question, c’est que la liaison est établie.
Code requête = FAH
Cat. émetteur = 0 à 7 (toujours 7 sur un automate)
message
= Suite d'octets
Code réponse = FBH
message
= Suite d'octets
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR:
DLE : 016 : 10h
Octet de début de trame
STX : 002 : 02h
Octet de début de trame
LIA : 016 : 10h
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Long : 014 : 0Eh
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Typ : 032 : 20h
Type d'adressage
Res : 000 : 00h
N° de réseau
Sta : 000 : 00h
N° de station sur le réseau
Por : 000 : 00h
N° de porte logique
Mod : 000 : 00h
N° de module
Voi : 000 : 00h
N° de voie
Code : 250 : FAh
Code requête MIROIR
Emet : 000 : 00h
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
___ : 066 : 42h : B
Octets constituant le message.
___ : 065 : 41h : A
___ : 076 : 4Ch : L
___ : 079 : 4Fh : O
___ : 071 : 47h : G
___ : 072 : 48h : H
BCC : 023 : 17h
Réponse :
Si la requête est comprise, la carte retourne "ACK". Pour vérifier le résultat il faut faire un
polling. Une réponse positive est constituée d’une copie de la trame émise.
Ces opérations sont transparentes sur automate, la réponse est stockée dans une table de
réception définie par le programmeur.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 15
CEPR 96
• IDENTIFICATION
Cette requête permet de connaître le texte d’identification de la carte.
Code requête
Cat. émetteur
= 0FH
= 0 à 7 (7 sur un automate)
Code réponse = 3FH
Type de produit = 82H
Sous type
= 00H
Version
= 01H
Identifiant
= Texte ″BALOGH:CEPR96″
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
DLE
: 016 : 10h
Octet de début de trame
STX
: 002 : 02h
Octet de début de trame
LIA
: 016 : 10h
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Long : 008 : 08h
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Typ
: 032 : 20h
Type d'adressage
Res
: 000 : 00h
N° de réseau
Sta
: 000 : 00h
N° de station sur le réseau
Por
: 000 : 00h
N° de porte logique
Mod
: 000 : 00h
N° de module
Voi
: 000 : 00h
N° de voie
Code : 015 : 0Fh
Code requête IDENTIFICATION
Emet : 000 : 00h
Code catégorie émetteur ( = 7 pour un automate)
BCC : 121 : 79h
Réponse positive:
Après un polling, la carte retourne son adresse complète, ses caractéristiques et son nom.
Code produit = 82H
Sous type
= 00H
Version
= 01H
Nom
= '0BH' + "BALOGH:UC96" + ‘ODH’
Réponse négative:
Code erreur FDH.
La cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la carte CEPR96 à l'adresse
4285H (Cf Mot de Défaut).
Page 16
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
• VERSION DE PROTOCOLE
Permet de connaître la version de protocole implémentée et ainsi de connaître les possibilités
d’échange.
Code requête = 30H
Cat. émetteur = 0 à 7
Liste des versions supportées = Suite d'octets
Code réponse
Taille max. message
Version
Tlist
= 60H
= 0080H
= 01H
= 0000H
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR.
Le logiciel demande le nombre d'octets de données. Dans l'exemple, la liste de versions
supportées ne comporte que la version 0 soit 1 octet.
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
Emet
Size
Size
Nver
1
BCC
: 016
: 002
: 016
: 012
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 048
: 000
: 128
: 000
: 001
: 000
: 031
: 10h
: 02h
: 10h
: 0Ch
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 30h
: 00h
: 80h
: 00h
: 01h
: 00h
: 1Fh
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête VERSION
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Pf de la taille maxi d'un message (128 Mots)
PF de la taille maxi d'un message
Nombre de version supportée
1er N° de version supportée (version 0 dans l'exemple).
Réponse positive:
DLE : 016
STX : 002
LIA : 016
Long : 013
Typ : 032
Res : 000
Sta : 000
Por : 000
Mod : 000
Voi : 000
Code : 096
Size : 128
Size : 000
NbVe : 001
1 : 000
List : 000
Size : 000
BCC : 031
: 10h
: 02h
: 10h
: 0Dh
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 60h
: 80h
: 00h
: 01h
: 00h
: 00h
: 00h
: 1Fh
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code réponse pour la requête VERSION
Pf de la taille maxi d'un message (128 Mots)
PF de la taille maxi d'un message
Nombre de version supportée
N° de version supportée.
Taille fichier de requêtes.
Réponse négative:
Code réponse = FDH; la cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la CEPR96 à
l'adresse 4285H.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 17
CEPR 96
• STATUS
Permet d’avoir des informations sur l’état de marche de la carte CEPR96.
Code requête
Cat. émetteur
= 31H
=0à7
Code réponse = 61H
Status Courant = 0X0X0000B
b7 = 1 défaut mémoire programme
Masque d’état = 10010000B
b4 = 1 carte en mode BREAK
Le masque d’état permet de connaître les bits significatifs
(bi état = 1 => bi status valide)
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
Emet
Det
BCC
: 016
: 002
: 016
: 009
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 049
: 000
: 000
: 156
: 10h
: 02h
: 10h
: 09h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 31h
: 00h
: 00h
: 9Ch
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête STATUS
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Détails désirés (Pour la CEPR96 Det = 0)
Réponse positive:
DLE
: 016
STX
: 002
LIA
: 016
Long : 009
Typ
: 032
Res
: 000
Sta
: 000
Por
: 000
Mod
: 000
Voi
: 000
Code : 097
Stat
: 000
Masc : 080
BCC : 252
: 10h
: 02h
: 10h
: 09h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 61h
: 00h
: 50h
: FCh
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se programme pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code réponse pour la requête STATUS
Octet de status
Masque pour valider les bits significatifs du status
Réponse négative:
Code réponse = FDH; la cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la
CEPR96 à l'adresse 4285H.
Page 18
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
• LECTURE COMPTEURS D’ERREURS
Les compteur d’erreurs permettent de contrôler la validité des échanges et en cas de
problème de réagir par de nouvelles tentatives pour les requêtes refusées ou non acquittées.
Code requête
Cat. émetteur
= A2H
=0à7
Code réponse = D2H
Compteur 1 (mot)
Compteur 2 (mot)
Compteur 3 (mot)
Compteur 4 (mot)
= Nombre de messages émis non acquittés
= Nombre de messages émis refusés
= Nombre de messages reçus non acquittés
= Nombre de messages reçus refusés
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
Emet
BCC
: 016
: 002
: 016
: 008
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 162
: 000
: 012
: 10h
: 02h
: 10h
: 08h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: A2h
: 00h
: 0Ch
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se programme pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête LECTURE DES COMPTEURS D'ERREURS
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Réponse positive:
DLE : 016
STX : 002
LIA : 016
Long : 015
Typ : 032
Res : 000
Sta : 000
Por : 000
Mod : 000
Voi : 000
Code : 210
C1 : 000
: 000
C2 : 000
: 000
C3 : 000
: 000
C4 : 000
: 000
BCC : 035
: 10h
: 02h
: 10h
: 0Fh
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: D2h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 23h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code réponse pour une requête Lecture Des Compteurs d'Erreurs
PF du compteur Nb de messages émis non acquittés
Pf du compteur Nb de messages émis non acquittés
PF du compteur Nb de messages émis refusés
Pf du compteur Nb de messages émis refusés
PF du compteur Nb de messages reçus non acquittés
Pf du compteur Nb de messages reçus non acquittés
PF du compteur Nb de messages reçus refusés
Pf du compteur Nb de messages reçus refusés
Réponse négative:
Code réponse = FDH; la cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la CEPR96 à
l'adresse 4582H.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 19
CEPR 96
• RAZ COMPTEUR D’ERREURS
Permet à l’utilisateur de mettre les compteurs à 0 lorsque les erreurs ont été traitées.
Code requête
Cat. émetteur
= A4H
=0à7
Code réponse = FEH
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
Emet
BCC
: 016
: 002
: 016
: 008
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 164
: 000
: 014
: 10h
: 02h
: 10h
: 08h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: A4h
: 00h
: 0Eh
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se programme pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête LECTURE DES COMPTEURS D'ERREURS
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Réponse positive:
DLE
: 016
STX
: 002
LIA
: 016
Long : 007
Typ
: 032
Res
: 000
Sta
: 000
Por
: 000
Mod
: 000
Voi
: 000
Code : 254
BCC : 071
: 10h
: 02h
: 10h
: 07h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: FEh
: 47h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se programme pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête LECTURE DES COMPTEURS D'ERREURS
Réponse négative:
Code réponse = FDH ; la cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la CEPR96 à
l'adresse 4582H.
•
INITIALISATION DE L'EQUIPEMENT
Code requête
Cat. émetteur
= 33H
=0à7
Code réponse = 63H
Page 20
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
• ECRITURE D’UN MOT
L’écriture d’un mot peut être utilisée pour modifier des valeurs dans la mémoire (informations
transmises au programme utilisateur ou modification de données)
Code requête = 14H
Cat. émetteur = 0 à 7 (toujours 7 sur un automate)
Adresse du mot = Voir tableau d’adresses accessibles sous protocole UNI-TELWAY
Valeur du mot = 0000H à FFFFH
Code réponse positive = FEH
Code réponse négative = FDH
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
Ecriture de la valeur 5555H à l'adresse 4400h (Mémoire ACCU de la CEPR96)
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
Emet
AdrL
H
ValL
H
BCC
: 016
: 002
: 016
: 012
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 020
: 000
: 016
: 168
: 085
: 085
: 244
: 10h
: 02h
: 10h
: 0Ch
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 14h
: 00h
: 10h
: 44h
: 55h
: 55h
: F4h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se programme pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête Ecriture d'un mot
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Pf de l'adresse à écrire
PF de l'adresse à écrire
Pf de la valeur à écrire
PF de la valeur à écrire
Réponse positive:
DLE
: 016
STX
: 002
LIA
: 016
Long : 007
Typ
: 032
Res
: 000
Sta
: 000
Por
: 000
Mod
: 000
Voi
: 000
Code : 254
BCC : 071
: 10h
: 02h
: 10h
: 07h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: FEh
: 47h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code réponse pour une requête Ecriture d'un mot
Réponse négative:
Code réponse = FDH; la cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la CEPR96 à
l'adresse 4285H.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 21
CEPR 96
• ECRITURE D’OBJET
Cette requête permet d’écrire plusieurs mots en une seule fois.
Code requête = 37H
Cat. émetteur = 0 à 7
Segment
= 68H
Spécifique
= 07H (sans attente) 6BH (avec attente)
Adresse objet = Voir tableau d’adresses accessibles sous protocole UNI-TELWAY
Nombre d’objet = 00H à 80H
Objet1
= 0000 à FFFFH
...
Objet N
= 0000 à FFFFH
Code réponse positive = FEH
Code réponse négative = FDH
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
Le logiciel demande le nombre de mot à écrire. L'exemple écrit 5 mots dans l’ACCU 0 (4400H)
qui ont les valeurs suivantes : 0102h, 0304h, 0506h, 0708h, 090Ah.
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
Emet
Segm
Spec
AdrL
H
1L
H
2L
H
3L
H
4L
H
5L
H
BCC
: 016
: 002
: 016
: 024
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 055
: 000
: 104
: 007
: 000
: 168
: 001
: 002
: 003
: 004
: 005
: 006
: 007
: 008
: 009
: 010
: 160
: 10h
: 02h
: 10h
: 18h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 37h
: 00h
: 68h
: 07h
: 00h
: 44h
: 01h
: 02h
: 03h
: 04h
: 05h
: 06h
: 07h
: 08h
: 09h
: 0Ah
: A0h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se programme pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête Ecriture d'objet
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Adressage en espace mots internes.
Octet spécifique (= 07 pour la CEPR96)
Pf de l'adresse à écrire
PF de l'adresse à écrire (4400h)
Pf de la valeur du mot 1
PF de la valeur du mot 1
Pf de la valeur du mot 2
PF de la valeur du mot 2
Pf de la valeur du mot 3
PF de la valeur du mot 3
Pf de la valeur du mot 4
PF de la valeur du mot 4
Pf de la valeur du mot 5
PF de la valeur du mot 5
: 10h
: 02h
: 10h
: 07h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: FEh
: 47h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se voit pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code réponse pour une requête Ecriture d'un mot
Réponse positive:
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
BCC
: 016
: 002
: 016
: 007
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 254
: 071
Réponse négative:
Code réponse = FDH ; la cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la CEPR96 à
l'adresse 4285H.
Page 22
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
• LECTURE D’UN MOT
La lecture d’un mot peut être utilisée pour charger des valeurs de la mémoire CEPR96 vers un
superviseur (retour d’information) ou pour lire l’état des consignes dans les buffers de la CEPR96.
Code requête = 04H
Cat. émetteur = 0 à 7
Adresse du mot = Voir tableau d’adresses accessibles sous protocole UNI-TELWAY
Code réponse positive = 34H
Valeur du mot lu
= 0000H
Code réponse négative = FDH
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
Lecture du mot de l'adresse 4410H (Mémoire ACCU de la CEPR96)
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
Emet
AdrL
H
BCC
: 016
: 002
: 016
: 010
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 004
: 000
: 016
: 168
: 212
: 10h
: 02h
: 10h
: 0Ah
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 04h
: 00h
: 10h
: 44h
: D4h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête Lecture d'un mot
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Pf de l'adresse à lire
PF de l'adresse à lire
Réponse positive :
DLE
: 016
STX
: 002
LIA
: 016
Long : 009
Typ
: 032
Res
: 000
Sta
: 000
Por
: 000
Mod
: 000
Voi
: 000
Code : 052
Emet : 000
L : 085
H : 085
BCC : 041
: 10h
: 02h
: 10h
: 09h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 34h
: 00h
: 55h
: 55h
: 29h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête Lecture d'un mot
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Pf de la valeur du mot lu
PF de la valeur du mot lu
Réponse négative:
Code réponse = FDH ; la cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la CEPR96 à
l'adresse 4285H.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 23
CEPR 96
• LECTURE D’OBJET
Même fonctionnalité que la lecture d’un mot mais la lecture s’effectue sur des blocs.
Code requête
Cat. émetteur
Segment
Spécifique
Adresse objet
Nombre d’objet
= 36H
=0à7
= 68H
= 07H (sans attente) 6BH (avec attente)
= voir adresses accessibles sous protocole UNI-TELWAY.
= 1 à 0080H
Code Réponse positive
Spécifique
Données lues
= 66H
= 07H
= suite des mots lus
Code réponse négative = FDH
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
Lecture de 5 mots à partir de l'adresse 4400h (Mémoire ACCU de la CEPR96).
DLE
STX
LIA
Long
Typ
Res
Sta
Por
Mod
Voi
Code
Emet
Segm
Spec
AdrL
H
NboL
NboH
BCC
: 016
: 002
: 016
: 014
: 032
: 000
: 000
: 000
: 000
: 000
: 054
: 000
: 104
: 007
: 000
: 168
: 005
: 000
: 094
: 10h
: 02h
: 10h
: 0Eh
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 36h
: 00h
: 68h
: 07h
: 00h
: 44h
: 05h
: 00h
: 5Eh
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se programme pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête Lecture d'objet
Code catégorie ( = 07 sur un automate)
Adressage en espace mots internes.
Octet spécifique (= 07 pour la CEPR96)
Pf de la 1ère adresse à lire
PF de la 1ère adresse à lire
Pf du nombre de mots
PF du nombre de mots
Réponse positive :
DLE
: 016
STX
: 002
LIA
: 016
Long
: 018
Typ
: 032
Res
: 000
Sta
: 000
Por
: 000
Mod
: 000
Voi
: 000
Code
: 102
Spec
: 007
1L : 001
H : 160
2L : 003
H : 004
3L : 005
H : 006
4L : 007
H : 008
5L : 009
H : 010
BCC
: 150
: 10h
: 02h
: 10h
: 12h
: 20h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 00h
: 66h
: 07h
: 01h
: A0h
: 03h
: 04h
: 05h
: 06h
: 07h
: 08h
: 09h
: 0Ah
: 96h
Octet de début de trame
Octet de début de trame
Adresse liaison (N° de carte CEPR96)
Longueur de la trame jusqu'au BCC
Type d'adressage (ne se programme pas sur un automate)
N° de réseau
N° de station sur le réseau
N° de porte logique
N° de module
N° de voie
Code requête Lecture d'un mot
Octet spécifique
Pf de la valeur de l'adresse 4400h
PF de la valeur de l'adresse 4400h
Pf de la valeur de l'adresse 4401h
PF de la valeur de l'adresse 4401h
Pf de la valeur de l'adresse 4402h
PF de la valeur de l'adresse 4402h
Pf de la valeur de l'adresse 4403h
PF de la valeur de l'adresse 4403h
Pf de la valeur de l'adresse 4404h
PF de la valeur de l'adresse 4404h
Réponse négative:
Code réponse = FDH ; la cause du rejet est indiquée dans le mot de défaut de la CEPR96 à l'adresse 4285H.
Page 24
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
• MOT DE DEFAUT
Le mot de défaut est destiné à préciser les raisons d’un rejet. Son adresse est 4285H.
Valeur du mot de
défaut
0
1
2
3
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Cause
Pas de rejet
Requête inconnue
Défaut adresse
Défaut syntaxe
Page 25
CEPR 96
2.8.
PROTOCOLE 3964R
Le protocole 3964R impose une parité PAIRE.
La priorité de la CEPR96 est basse.
2.8.1. Rappel de la configuration
Configuration logicielle :
<5FEH> pour UART 0
<5FFH> pour UART 1
b7
b6 b5 b4
1
vitesse
b3 b2 b1 b0
0 0 1 0
B7 (bit de parité) = 1 car 3964R impose une parité paire.
Pour plus de détail Cf page 3
2.8.2. Requêtes implémentées.
Ecriture de n mots : contrat SEND
Lecture de n mots : contrat FETCH
Remarque : La taille maximale d’une trame est de 64 mots (mots de service inclus).
2.8.3. ACCES DIRECT AUX ZONES MEMOIRE DE LA CEPR96
Sous protocole 3964R, la CEPR96 permet l’accès direct aux étiquettes que pour la voie E/R et pour
l’extension E/R (Carte fille CFER installée).
Pour réaliser des opérations sur les autres ressources de la carte (réseau d'extension, horodateur,
etc..), il faut écrire des données dans une zone mémoire utilisateur. Ces données seront traitées par le
programme de la carte, les résultats placés dans une autre zone mémoire qui pourra être lue sous
protocole 3964R.
Mémoire « accumulateur »
Mémoire « étendue »
Registres
Page 26
Adresses
de 4400H à 447FH
de 6000H à 7FFFH
4280H
4281H
4282H
4283H
4284H
4285H
Poids Fort
Poids faible
R3 (PS1)
R1 (PE1)
R2 (PS0)
compteur d’accès voie E/R
R0 (PE0)
compteur d’accès voie carte fille
compteur de défaut
Status voie E/R
Status voie carte fille
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
2.8.4. DEFINITION DU STATUS CONTENU DANS LE MOT 4285H
Le status dépend d’un accès direct à une étiquette. Pour l’accès direct aux étiquettes, il faut que
l’étiquette soit présente dans le champ de l’émetteur/récepteur.
En cas d’anomalie lié au système de codage, la CEPR 96 restitue un code de défaut. Dans ce cas le
mot 4285H contient la cause du défaut :
- le poids fort contient le status de la voie E/R
- le poids faible contient le status de la voie carte fille.
Valeurs possibles de défaut:
92H
97H
98H
99H
9BH
9CH
9EH
9FH
Accès interdit ou destinataire réseau inconnu
Contrat déjà en cours (contrat en cours arrêté)
Non réponse de l’esclave à une requête
Décyclage (réseau d'extension)
Adresse non compatible avec l’étiquette
Défaut E/R ou liaison E/R
Contenu non valide de la mémoire étiquette
Dialogue impossible à terminer ou étiquette absente
Nota: Chaque octet du mot 4285H, pour la voie correspondante, contient le status de la dernière
commande exécutée.
2.8.5. Format des requêtes et simulation avec le logiciel CEPR.
• Contrat FETCH.
Ce contrat permet de rapatrier en mémoire superviseur, des données contenues dans la mémoire de
la CEPR96. Cette requête, pour les automates SIEMENS, fait l’objet d’un bloc Fonctionnel (FB 122 /
FETCH) qui gère l’échange coupleur/CPU et d’un contrat chargé dans le coupleur (défini par son
numéro) qui gère l’échange CEPR96/coupleur.
Dans un programme automate, le bloc fonctionnel a les paramètres suivants:
: SPA FB 122
NOM : FETCH
SSNR : KYx,y x et y étant des entiers décimaux représentant le N° d’interface (KY0,2 => interface 2)
A-NR : Kyx,y y étant le numéro de contrat à exécuter (KY0,5 => contrat N° 5 du coupleur)
ANZW : MWxx Mot mémento indicateur
ZTYPE : KC DB Type de donnée à échanger. Par défaut, échange de blocs de données .
DBNR : KYx,y y indique le N° de DB destination
QUANF : KF x
x est l’offset de début de stockage dans le DB défini à DBNR
ZLAE : KF x
x est la longueur de la zone destination
PAFE : MB xx Octet indiquant une erreur de paramètrage.
Pour plus de détails sur les paramètres et les possibilités du FB122 Cf la documentation du coupleur
utilisé.
Remarque:
Pour la communication avec la CEPR96, il est nécessaire de faire un transfert en adresse absolue
pour accéder à la mémoire de la carte. Cette opération nécessite une manipulation de changement de
type de données (DB vers adresse absolue).
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 27
CEPR 96
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
On veut lire les 3 premiers mots stockées dans l’ACCU 0
: 000
: 000
: 069
: 068
AdH : 168
AdL : 000
NbH : 000
NbL : 003
: 255
: 255
DLE : 016
ETX : 003
BCC : 085
Réponse positive:
: 000 : 00h
: 000 : 00h
: 000 : 00h
Err: 000 : 00h
1 H: 160 : A0h
L: 160 : A0h
2 H: 004 : 04h
L: 003 : 03h
3 H: 005 : 05h
L: 006 : 06h
DLE: 016 : 10h
ETX: 003 : 03h
BCC:023 : 17h
: 00h
: 00h
: 45h
: 44h
: 44h
: 00h
: 00h
: 03h
: FFh
: FFh
: 10h
: 03h
: 55h
les 2 octets de début de trame 3964R sont des toujours des 0
N° de requête
Octet indiquant la fin de l'entête de la trame
PF de la 1ère adresse à lire
Pf de la 1ère adresse à lire
PF du nombre de mots à lire
Pf du nombre de mots à lire
Les 2 FFH indiquent la fin de la zone de paramètres de la trame
les 3 octets de début de trame de réponse 3964R sont toujours des 0
N° de défaut
PF de la 1ère valeur lue
Pf de la 1ère valeur lue
PF de la 2 ème valeur lue
Pf de la 2ème valeur lue
PF de la 3 ème valeur lue
Pf de la 3ème valeur lue
Réponse négative:
En cas de défaut, Err indique la cause du rejet (Cf Défauts).
• Contrat SEND.
Ce contrat permet d’envoyer dans la mémoire de la CEPR96, des données contenues dans la
mémoire du superviseur. Cette requête, pour le automates SIEMENS, fait l’objet d’un bloc Fonctionnel
(FB 120 / SEND) qui gère l’échange CPU/coupleur et d’un contrat chargé dans le coupleur (défini par
son numéro) qui gère l’échange Coupleur/CEPR96.
Dans un programme, la requête a les paramètres suivants :
: SPA FB 120
NOM : SEND
SSNR : KYx,y
y est le N° d’interface (KY0,2 => interface 2)
A-NR : Kyx,y
y est le numéro de contrat à exécuter (KY0,4 => contrat N° 4 du coupleur)
ANZW : MWxx
Mot mémento indicateur
ZTYPE : KC DB
Type de donnée source. Par défaut échange de blocs de données.
DBNR : KYx,y
y indique le N° de DB source
QUANF: KF x
x est l’offset de début de lecture dans le DB défini à DBNR
ZLAE : KF x
x est la longueur en mots de la zone source (KF+4 => longueur de 4 mots)
PAFE : MB xx
Octet indiquant une erreur de paramètrage.
Pour plus de détails sur les paramètres et les possibilités du FB120 Cf. la documentation du coupleur
utilisé.
Remarque:
Pour la communication avec la CEPR96, il est nécessaire de travailler en adresse absolue pour
accéder à la mémoire de la carte.
Page 28
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
Exemple de trame créée avec le logiciel CEPR
On veut écrire les valeurs 0102H, 0304H, 0506H à partir de l'adresse 0 (étiquette voie E/R).
Le logiciel demande le nombre de mots de données pour préparer la trame, dans l'exemple il y a 3
mots.
: 000
: 000
: 065
: 068
AdH : 000
AdL : 000
NbH : 000
NbL : 003
: 255
: 255
1 H : 001
L : 002
2 H : 003
L : 004
3 H : 005
L : 006
DLE : 016
ETX : 003
BCC : 018
: 00h
: 00h
: 41h
: 44h
: 00h
: 00h
: 00h
: 03h
: FFh
: FFh
: 01h
: 02h
: 03h
: 04h
: 05h
: 06h
: 10h
: 03h
: 12h
Réponse positive:
: 000 : 00h
: 000 : 00h
: 000 : 00h
Err
: 000 : 00h
DLE : 016 : 10h
ETX : 003 : 03h
BCC : 019 : 13h
les 2 octets de début de trame 3964R sont des toujours des 0
N° de requête
Octet indiquant la fin de l'entête de la trame
PF de la 1ère adresse à écrire
Pf de la 1ère adresse à écrire
PF du nombre de mots à écrire
Pf du nombre de mots à écrire
Les 2 FFH indique la fin de la zone de paramètres de la trame
PF de la 1ère valeur à écrire
Pf de la 1ère valeur à écrire
PF de la 2ème valeur à écrire
Pf de la 2ème valeur à écrire
PF de la 3ème valeur à écrire
Pf de la 3ème valeur à écrire
les 3 octets de début de trame de réponse 3964R sont toujours des 0
N° de défaut
Réponse négative:
En cas de défaut, Err indique la cause du rejet (Cf Défauts).
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 29
CEPR 96
• Contrats ALL
Ces contrats ne sont pas dépendants de la CEPR96, mais il faut les exécuter pour valider le transfert
physique des données lorsqu' un automate SIEMENS est utilisé. L'exécution d'un contrat SEND ou
FETCH, transfert des données entre l'automate et le coupleur. Pour envoyer la trame sur la ligne, il
faut lancer un contrat SEND ALL ou FETCH ALL.
Paramètres et numéros de blocs fonctionnels.
SEND ALL
NAME
SSNR
A-NR
ANZW
PAFE
: SPA FB126
: SEND-A
: KYx,y
: KY0,0
: MWxx
: MBxx
x est le N° de coupleur
Contrat N°0 implique contrat ALL
xx est le mot mémento, indicateur de l’état d’exécution du contrat
xx est l’octet qui indique une erreur de paramètrage.
: SPA FB127
: REC-A
: KYx,y
: KY0,0
: MWxx
: MBxx
x est le N° de coupleur
Contrat N°0 implique contrat ALL
xx est le mot mémento, indicateur de l’état d’exécution du contrat
xx est l’octet qui indique une erreur de paramètrage.
FETCH ALL
NAME
SSNR
A-NR
ANZW
PAFE
• Analyse des Défauts
En cas de défaut, Err dans la trame de réponse prend l'une des valeurs suivantes en fonction
de la cause du rejet.
N° de
Défaut
0AH
0CH
10H
16H
36H
34H
92H
9BH
9CH
9EH
9FH
Page 30
Cause
défaut longueur du message
défaut adresse de début
défaut premier ou quatrième octet de la trame
requête inconnue
télégramme suite
débord buffer ou table
Accès interdit
Adresse non compatible avec l’étiquette
Défaut E/R ou liaison E/R
Contenu non valide de la mémoire étiquette
Dialogue impossible à terminer ou étiquette absente
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
2.9.
PROTOCOLE DF1 (HALF DUPLEX)
La liaison série doit avoir une parité paire
2.9.1. Rappel de la configuration
Configuration logicielle :
<5FEH> pour UART 0
<5FFH> pour UART 1
b7
b6 b5 b4
parité vitesse
b3 b2 b1 b0
0 1 0 0
Pour plus de détail Cf page 3
2.9.2. Requêtes implémentées
Ecriture de n mots : Typed WRITE
Lecture de n mots : Typed READ
2.9.3. Zone mémoire de la CEPR96 accessible sous protocole DF1
Sous protocole DF1, la CEPR96 permet l’accès direct aux étiquettes que pour la voie E/R et pour
l’extension E/R (Carte fille CFER installée).
Pour réaliser des opérations sur les autres ressources de la carte (réseau d'extension, horodateur,
etc..), il faut écrire des données dans une zone mémoire utilisateur. Ces données seront traitées par le
programme de la carte, les résultats placés dans une autre zone mémoire qui pourra être lue sous
protocole DF1.
Adressage de la CEPR96
capacité adresses BALOGH
adresses DF1
ZONE
128 mots
800H à 8FFH
N68:00 à N68:127
Mémoire accumulateur
8 Kmots
4000H à 7FFFH N96:00 à N127:255
Mémoire étendue
REGISTRES
Poids Fort
Poids faible
R3 (PS1)
1 octet
500H-501H
N66:128
R1 (PE1)
R2 (PS0)
1 mot
502H-503H
N66:129
R0 (PE0)
1 octet
504H-505H
N66:130
Status voie E/R de base Status voie CFER
1 mot
50AH-50BH
N66:133
Adressage des étiquettes
OMA (D)
OMA 2K
OMA 8K
OMI
OMI/FR
OMX/E8
OMX/R8
OF
Etiquettes
Adresses BALOGH
RAM interne 64 octets128 mots
0800H à 08FFH
RAM externe 2K octets
0000H à 07FCH
RAM externe 8K octets
2000H à 3FFCH
EEPROM 256 octets
0000H à 00FFH
EEPROM 256 octets
0000H à 00FFH
RAM 256 octets
0100H à 01FFH
EEPROM 8K octets
0000H à 1FFDH
RAM 8 K octets
Code fixe 7 octets
0000H à 0006H
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Voie E/R
N132:00 à N132:31
N128:00 à N131:254
N144:00 à N159:254
N128:00 à N128:127
N128:00 à N128:127
N128:128 à N128:255
N128:00 à N143:254
Voie CFER
N200:00 à N200:31
N192:00 à N195:254
N208:00 à N223:254
N192:00 à N192:127
N192:00 à N192:127
N192:128 à N192:255
N192:00 à 207:254
N128:00 à N128:03
N192:00 à N192:03
Page 31
CEPR 96
2.9.4. Communication en mode PLC5 (canal 0 / Half Duplex)
Exemple d’un réseau de 4 CEPR96 utilisées en interfaces esclaves du canal 0 d'un automate Allen
Bradley PLC5 utilisant les instructions DH+ Typed read et Typed write .
Cet exemple a été créé avec la version 4.4 du logiciel Allen Bradley 6200.
Matériel mis en oeuvre.
4 CEPR96, placées sur le réseau, elles ont les N° de station respectifs 1, 2, 3 et 4.
Configuration du canal 0 de l’automate AB:
- Lancer le programme.
- Aller dans le menu General Utility (touche F7) et la section Channel Overview (touche F4) pour
configurer le Canal 0 en station maître du réseau.
- Passer dans la section Channel Config (Touche F5) pour configurer la liaison série en accord avec la
configuration des cartes placées sur le réseau (Vitesse, bit de stop, parité ...)
- Choisir le mode de polling : STANDARD
(MULTIPLE MESSAGE TRANSFERT PER NODE SCAN)
Il faut donner le nom du fichier qui contient le cycle "normal" de polling (N20 dans l'exemple).
Les captures d'écrans ci-dessous donnent la configuration de l'exemple.
Page 32
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
Table de polling:
Les cartes sont déclarées à l'automate par l'intermédiaire de la table de polling qui défini l'ordre de
scrutation et leur N° de station.
Dans l'exemple la table de polling est en N20.
- N20:0 est le nombre de cartes présentes sur la liaison série, dans l'exemple il y en a 4.
- N20:1 est mis à jour automatiquement par l’automate et ne doit pas être saisie par l'utilisateur.
- Les valeurs des adresses N20:2 à N20:5 sont les N° de station des cartes CEPR96 qui seront
scrutées (priorité respective à la place dans la liste). 15 cartes CEPR96 au maximum peuvent être
connectées sur le réseau (les N° d'esclave allants de 1 à 15).
Capture d'écran de la table de polling.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 33
CEPR 96
TYPED READ
Lecture de 20 octets à partir de l’adresse 1024 de la mémoire d’une étiquette OMX, présente dans le
champ de l’E/R de la carte fille de la CEPR96.
1-
PLC Data Table Adress = Adresse de la table de réception où seront rangés les données lues
dans l’étiquette. N70:60 dans notre exemple.
2-
Size in elements = Nombre de mots à lire dans l’étiquette. Dans l’exemple : 10 mots soit 20
octets.
3-
Destination Data Table Adress = Adresse dans l’étiquette (Cf tableau d’adressage)
4-
Local Node Address = N° de la carte CEPR96 concernée.
5-
Port Number = 0 pour le canal 0.
Exemple de lecture directe dans une étiquette :
Page 34
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
TYPED WRITE
Ecriture de 20 octets à partir de l’adresse 1024 de la mémoire d’une étiquette OMX, présente dans le
champ de l’E/R de la carte fille de la carte CEPR96 N° 2.
1-
PLC Data Table Adress = Adresse de la table qui contient les données à écrire dans
l’étiquette. N7:40 dans l’exemple.
2-
Size in Elements = Nombre de mots à écrire dans l’étiquette. Dans l’exemple : 10 mots soit 20
octets.
3-
Destination Data Table Adress = Adresse dans l’étiquette (Cf tableau d’adressage)
4-
Local Node Adress = N° d’esclave de la carte CEPR96 concernée
5-
Port Number = 0 pour le canal 0.
Exemple d’écriture directe dans une étiquette :
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 35
CEPR 96
2.10. EMISSION/RECEPTION DE CARACTERES (PROTOCOLE LIBRE)
Le protocole libre étant mémorisé aux adresses 5FEH pour l’UART 0 et 5FFH pour l’UART 1. Basculer
le switch 5 sur ON pour valider le protocole de l’UART 0 et/ou le switch 6 sur ON pour valider le
protocole de l’UART 1. Mettre la carte Hors/Sous tension pour que les modifications soient prises en
compte.
Les status des liaisons série sont stockés aux adresses 512H et 514H respectivement pour les UART
0 et UART 1.
2.10.1.EMISSION
Les liaisons séries sont vues par la carte comme des esclaves :
La liaison série UART 0 = esclave 20H
La liaison série UART 1 = esclave 21H
L’émission revient à écrire sur l’esclave avec une instruction:
écriture « adressage direct »
IW (=INS,63H,...)
écriture « adressage indirect » IW.I (=INS,67H,...)
Exemple :
Emission sur UART 0, 9600 Bds, parité paire d’un message dont le premier octet est stocké à
l’adresse 4000H. Le status sera stocké à l’adresse 820H.
Conditions initiales :
l’adresse 5FEH doit contenir 98H,
Le switch 5 est sur ON
Commande:
Mnémonique : IW,20H,128,xx,4000H,820H.
Trame : INS,63H,20H,0,80H,x,x,40H,0,8,20H.
x étant une valeur quelconque.
L’émission est en cours tant que <820H> = 0xxxxxxx.
Emission terminée sans défaut si <820H> = 80H
Emission abandonnée sur défaut si <820H> = 9FH (défaut = autre émission déjà en cours)
Nota : l'utilisateur n'a pas à gérer le passage de données par les buffers d’émission ; voici cependant,
les adresses de ces buffers :
pour l'UART 0 : 0100 H à 01FF H
pour l'UART 1 : 0300 H à 03FF H
2.10.2.RECEPTION
Lorsqu’un protocole libre est sélectionné, les données reçues sont stockées automatiquement dans un
buffer circulaire:
adresses 0000H à 00FFH pour l’UART 0
adresses 0200H à 02FFH pour l’UART 1.
Ces buffers sont pointés respectivement par les valeurs contenues aux adresses 0513H et 0515H qui
indiquent la position de stockage de la prochaine donnée à stocker.
La longueur du message doit être contrôlée par l’utilisateur : position à tn - position (tn-1).
La valeur du pointeur est modulo FFH soit lorsque le pointeur prend la valeur FFH, elle est remplacée
par 00H (retour au début du buffer et écrasement des anciennes valeurs).
Exemple : Réception de caractères émis par un clavier.
La voie UART 0 est configurée en protocole libre et le switch 5 sur ON.
A la mise sous tension ou par programme, le pointeur du buffer de la voie UART 0 est effacé
(<0513H> = 00).
5 caractères sont émis par le clavier:
Les caractères sont rangés aux adresses 0000H à 0004H
Le pointeur passe à 05H. (0513H = 05H)
6 caractères sont de nouveau émis par le clavier :
Les caractères sont rangés aux adresses 0005H à 000AH
Le pointeur passe à 0BH (0513H = 0BH), etc ...
Page 36
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
2.11. ENTREES/ SORTIES DE LA CEPR 96
LED DE VISUALISATION
1 5 1 5 1 4 1 4 1 3 1 3 1 2 1 2 11 11 1 0 1 0 99 99 8 8 7 7 6 6 5
P ort d 'e n tré e s P E 1 (R 1 )
P ort d e s o rtie s P S 1 (R 3 )
5 4 4 3
3 2 2 1
1 0 0
P ort d 'e n tré e s P E 0 (R 0 )
P ort d e s o rtie s P S 0 (R 2 )
LED rouges : recopie des sorties (bornes Z2 à Z32)
LED vertes : recopies des entrées (bornes B2 à B32)
ENTREES PARALLELES
Les 16 entrées parallèles sont visualisées et isolées
- Le commun des entrées est le 0 volt de l’alimentation de la CEPR96
- Tension maxi admissible : 55 volts
- impédance d’entrée : 10 K
- Niveau « 0 » : 0 à 5 volts (ou entrée en l’air)
- niveau « 1 » : 15 à Ucc (tension d’alimentation)
- Temps de prise en compte : 20<t<40 ms
SORTIES PARALLELES
Les 16 sorties parallèles sont visualisées, isolées et protégées contre les courts circuits.
Le commun des sorties est le +Ucc (tension d’alimentation) de la CEPR96.
- La charge est à brancher entre la sortie et le 0 volt
- Courant maximum commuté : Is = 200 mA (à 25°C)
- Niveau logique « 0 » : Ir (50µA)
- Niveau logique « 1 » : Us = Ucc - Ud (Ud = 1,5 volts à 50 mA)
- temps de retard à l’activation : t < 20 ms
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 37
CEPR 96
3. PROGRAMMATION
La programmation de la carte CEPR96 est effectuée au travers du logiciel CEPR pour PC. Création
du programme, compilation, transfert vers la mémoire RAM de la carte (96 Koctets dont 32
accessibles en supervision) et débuggage de l’application.
Le programme sera composé d’une partie appelée « PROGRAMME INIT » (254 lignes Max) et d’une
partie principale (4 bancs de 254 lignes en mode MONOTACHE ou 4 programmes de 254 lignes en
mode MULTITACHE).
A la mise sous tension, la carte exécute le programme INIT (1 seule fois), puis la partie principale.
3.1.
PROGRAMME INIT
Il contient de 1 à 254 lignes de programme. Les lignes de 0 à ORG-1 sont considérées comme du
commentaire (rien ne sera exécuté dans cette zone).
A partir de la ligne ORG, les instructions doivent être exécutable et respecter la syntaxe BALOGH du
logiciel CEPR.
La sélection d’un banc de programme ou la déclaration du mode MULTITACHE met fin au programme
INIT et démarre l’application programmée.
Remarque importante :
Si la carte d’extension réseau est installée, il est fortement conseillé de définir chacun des modules
présents sur le réseau d'extension (CEPR96, MRER 21 ou MRES 22) dans le programme INIT.
Transfert du programme INIT dans la mémoire de la carte:
Sélectionner le mode dialogue du logiciel CEPR
Taper sur la touche de fonction « BREAK » (arrêt du programme utilisateur de la carte)
Taper la commande de sélection du banc programme INIT:
INS,7FH,3FH.
Quitter le mode Dialogue en pressant la touche « Echap »
Charger le programme compilé et le télécharger (commande Envoyer fichier)
Page 38
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96 rev 2
CEPR 96
3.2.
PROGRAMME AUTOMATE.
Le programme automate est défini par les lignes 0 à ORG-1. Le programme automate est exécuté
toutes les 20 ms en interruption du programme principal.
Quelques remarques importantes :
L’ordre d’écriture des lignes fixe la priorité pour les interruptions en cours.
Quand une interruption est en cours d’exécution (durée > 20ms), les interruptions suivantes ne
tiennent pas compte des lignes qui suivent celle en cours; et cela tant que l’interruption en cours n’est
pas terminée (par l’instruction CI).
La carte CEPR96 peut gérer 8 niveaux d’interruptions et/ou de sous programmes.
Une interruption ou un sous programme doit toujours être terminé. Si pour une raison quelconque,
l’utilisateur souhaite réaliser un reset par programme, il devra utiliser l’instruction CSP et sauter à la
ligne de début.
Le temps passé dans le programme automate, donc le nombre de ligne programme, sera le plus court
possible, étant donné que le déroulement du programme principal est alors suspendu.
Lors d’une demande en supervision sur une ligne série, le programme ou les interruptions en cours
sont interrompus pour exécution immédiate de la consigne demandée.
L’utilisateur prendra soin de boucler son programme principal afin de ne pas entrer intempestivement
dans une interruption.
Ex1 : Programme automate sans sous programme et dont le temps d’exécution est < 20ms.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 39
CEPR 96
Ex 2 : Programme automate appelant un sous programme.
Ex 3 : Programme automate avec gestion de priorités
Page 40
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
3.3.
ORGANISATION DE LA MEMOIRE
La mémoire est divisée en 3 parties :
- La mémoire programme (32K octets) utilisées pour le stockage du programme.
- La mémoire utilisateur (32K octets) pour la manipulation des données du programme. Zone
mémoire comprise entre les adresses 3000H et AFFFH.
- Les zones de registres et de buffers internes pour la gestion interne, la communication et le
dialogue avec des périphériques.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 41
CEPR 96
3.4.
MODE MONOTACHE
Lorsque le programme comprend plus de 254 lignes de programme, il peut être réparti sur 3 bancs
supplémentaires de 254 lignes.
Ce mode de fonctionnement est déclenché par un programme INIT vide (le programme débute alors à
la ligne ORG du banc 0) ou par l’instruction SEL,BANC n. (le programme débute alors à la ligne ORG
du banc n).
Le programme AUTOMATE de l’ensemble de l’application est stocké dans le banc de démarrage et
utilise automatiquement l’ACCU 0 (0800H-08FFH). Les lignes 0 à ORG-1 des autres bancs sont
ignorées.
Le banc de démarrage contient la boucle de fond du programme alors que les autres bancs
contiennent des sous programmes ou des blocs de code qui sont accessibles par des instructions de
sauts (J ou CALL). L’utilisation de l’instruction CALL implique un retour par l’instruction CI (dans ce cas
le bloc d’appel est mémorisé et ligne de retour = ligne d’appel + 1)
3.4.1. Téléchargement du programme.
Le programme est chargé dans la carte banc par banc. La sélection du banc est réalisée par
l’instruction SEL,x.:
Affectation des bits de x pour l’instruction
SEL
7
0
6
0
5
0
4
0
3
2
Num ACCU
1
0
Num Banc
0
0
0
0
0
1
1
0
Num ACCU
x
x
x
x
Num Banc
0
0
1
1
0
0
0
0
1
1
1
1
Nb de
programme
1
1
Commentaires
Démarrage du programme sur le banc Num
Banc avec l’ACCU Num ACCU
Chargement de l’ACCU Num accu
Démarrage du programme sur le banc Num
banc avec l’ACCU courant
Démarrage du mode multitâche sur Nb de
programme
Sélection du banc INIT. Valable seulement en
supervision
x = indifférent
3.4.1.1.Téléchargement du programme INIT
Mode Dialogue
BREAK.
SEL,3FH.
(sélection du Banc INIT)
Q (quitter)
Mode Transmission
Envoyer fichier « Nom du programme INIT compilé »
3.4.1.2.Téléchargement du programme sur chacun des bancs
Mode Dialogue
BREAK.
SEL,n.
(n = 0 à 3, sélection du Banc )
Q (quitter)
Mode Transmission
Envoyer fichier « Nom du programme compilé relatif au banc sélectionné »
3.5.
MODE MULTITACHE
Chaque programme (0,1,2 ou 3) dispose d’une zone mémoire spécifique de 256 octets dite
ACCUMULATEUR et de son propre programme AUTOMATE.
Page 42
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
ACCU programme 0
ACCU programme 1
ACCU programme 2
ACCU programme 3
=>
=>
=>
=>
0800H-08FFH
0900H-09FFH
0A00H-0AFFH
0B00H-0BFFH
Les instructions de changement de banc ou d’ACCU sont ignorées.
Les échanges éventuels d’informations entre programme sont réalisés à l’aide des instructions de
manipulation de registres (SET.., IN.., OUT..) ou les instructions 16 bits (L....).
Attention : La mémoire RAM (96Ko), les registres d’entrées/sorties, les tempos et de façon générale
toutes les ressources de l’UC doivent être partagées.
3.5.1. Organisation des programmes.
Si le programme INIT contient l’instruction de sélection du mode MULTITACHE (INS,7FH,3nH.) l’UC
exécute n+1 programme en parallèle soit :
SEL,30H. (n=0)
=> exécution du programme 0.
SEL,31H. (n=1)
=> exécution des programmes 0 et 1.
SEL,32H. (n=2)
=> exécution des programmes 0,1 et 2
SEL,33H. (n=3)
=> exécution des programmes 0,1,2 et 3.
Chaque programme contient de 1 à 254 lignes. Les lignes 0 à ORG-1 sont définies comme un
programme AUTOMATE qui est exécuté toutes les 20ms en interruption du programme PRINCIPAL
qui débute à la ligne ORG.
Les appels aux sous programmes (instruction CALL) ouvrent des interruptions et doivent
impérativement se terminer par l’instruction CI (que l’appel provienne du programme PRINCIPAL ou
du programme AUTOMATE).
3.5.2. Ecriture et téléchargement du programme.
Chaque programme est écrit, compilé et téléchargé individuellement.
3.5.2.1.Chargement du programme INIT avec le logiciel CEPR
Mode Dialogue
BREAK
(arrêt de la carte)
SEL,3FH.
(sélection du programme INIT)
Q (quitter)
Mode Transmission
Envoyer fichier « Nom du programme INIT compilé »
3.5.2.2.Chargement des programmes utilisateur
Mode dialogue
BREAK
(arrêt de la carte)
SEL,n.
(sélection du programme à télécharger 0,1,2 ou 3)
Q (quitter)
Mode transmission
Envoyer fichier « Nom du programme compilé correspondant »
Remarque : La présence de programme vide influe sur la vitesse exécution des autres
programmes.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 43
CEPR 96
3.6.
RESSOURCES PARTICULIERES
3.6.1. Horodateur (registres H)
3.6.1.1.Codage
L'horodateur contient essentiellement 7 registres 8 bits, décrits ci-après :
Registre H0 :
bit 7 6 5 4 3 2 1 0
Poids Fort
Poids faible
H0.0 : timer flag
H0.1 : alarm flag
H0.2 : alarm enable (écrire à "0")
H0.3 : mask flag (modifie lecture des registres H5 et H6 : remet à zéro le calendrier)
H0.4 : fonction mode 0 (écrire impérativement à "0")
H0.5 : fonction mode 1 (écrire impérativement à "0")
H0.6 : hold last count flag (écrire à "0")
H0.7 : stop counting flag ("1" : arrêt horloge)
La date et l'heure sont codées en BCD sur un cycle de 4 ans commençant par une année bissextile, à l'aide
des registres H1 à H6 :
Registre H1 :
Poids Fort : dixièmes de s
Poids faible : centièmes de s Codage : BCD
Registre H2 :
Poids Fort : dizaines de s
Poids faible : secondes
Codage : BCD
Registre H3 :
Poids Fort : dizaines de min
Poids faible : minutes
Codage : BCD
Registre H4 :
Bits 4 et 5 : dizaines d'h
Poids faible : heures
Codage : BCD
Bit 6 : Flag AM/PM ("0" : AM, "1" : PM)
Bit 7 : Format ("0" : format pour 24 heures, "1" : format pour 12 heures)
Registre H5 :
Bits 4 et 5 : dizaines de jours Poids faible : jours
Codage : BCD (de 1 à 31)
Bits 6 et 7 : année modulo 4 (la première (00) est l'année bissextile, forcée par la valeur 1 du bit H0.3)
Registre H6 :
Bit 4 : dizaines de mois
Poids faible : mois
Codage : BCD (de 1 à 12)
Bit 5, 6 et 7 : rang du jour dans la semaine (de 0 à 6, le premier étant forcé par la valeur 1 du bit H0.3)
3.6.1.2.Mise à l'heure
Les instructions IR, IW avec NE = 02H permettent la lecture et la mise à l'heure de l'horodateur.
Exemple : mise à l'heure du lundi 5 février 1996, 17 h 25 mn 00 s
- stocker la séquence (arrêt horloge tel que codé en H0), (heure telle que codée en H1…..H6), (mode run)
dans une plage RAM inutilisée :
MOV.B, 80H, 87H, 80H, 0H
Adr.
début
Adr.
fin
H0 en H1
stop
0H
25H, 17H, 05H, 02H, 08H
H2
H3
H4
H5
H6
Mode run
- écrire la partie correspondant à H0…H6 dans l'horodateur :
IW,02H,7,0,880H,888H.
(INS,63H,02H,0,7,0,0,8,80H,8,88H.)
- au top, mettre en route l'horodateur en écrivant la partie correspondant au mode run :
IW,02H,1,0,887H,888H.
(INS,63H,02H,0,1,0,0,8,87H,8,88H.)
Il est possible de modifier l'heure sans arrêter l'horodateur ; dans ce cas, il est nécessaire de la relire (risque
de débordement).
Page 44
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
3.6.2. CEPR 96 maître
Les instructions IR, IW avec NE = 24 H utilisent l'UART 0 pour accéder à l'esclave.
Les instructions IR, IW avec NE = 25 H utilisent l'UART 1 pour accéder à l'esclave.
Les lectures ou écritures sont alors réalisées avec les protocoles mémorisés (JBUS ou DF1 full duplex).
Particularités :
le Poids Fort du paramètre Longueur contient le n° d'esclave, le Poids faible, la longueur de la zone à lire ou
écrire (en mots, avec un maximum de 120).
L'adresse de la source ou de la cible (en mémoire de l'esclave de la CEPR 96) doit être exprimée en mots.
Exemple :
Ecriture de 10 octets rangés à partir de l'adresse 3000H de la CEPR 96 à partir de l'adresse mots 20 dans la
mémoire de l'automate N° 4 connecté à l'UART 0 :
IW,24H,405H,20,3000H,800H
!!
PF Pf
Le succès de cette écriture est signalé par la valeur 80H à l'adresse 800H.
3.6.3. Capture d'un front montant sur une entrée
Aux registres d'entrée R0 (resp. R1) sont associés les registres R5EH (resp. R5FH).
Quand R0.n (resp. R1.n) passe de 0 à 1, R5EH.n (resp. R5FH.n) passe à 1 et y reste.
3.6.4. Décompteurs 16 bits
Huit décompteurs permettent de décompter soit le temps, soit le nombre de fronts montants sur une des entrées.
Un registre de contrôle à 8 bits définit la fonction et le N° de l'entrée :
Décompte de " 7 6 5 4 3 2 1 0
temps 0 0
1
N°entrée
fronts sur R0
N°entrée
fronts sur R1 1 0
Les autres bits sont sans effet.
Ces décompteurs et les registres de contrôle associés sont situés aux adresses suivantes :
Décompteur n° "
0
1
2
3
4
5
6
7
Décompteur (PF)
530H
532H
534H
536H
538H
53AH
53CH
53EH
Décompteur (Pf)
531H
533H
535H
537H
539H
53BH
53DH
53FH
Registre de contrôle
550H
551H
552H
553H
554H
555H
556H
557H
3.6.5. Clignotants
Les registres R2 et R3 contiennent l'état des sorties (respectivement 0 à 7 et 8 à 15).
Les registres R12 et R13 leur sont associés pour permettre le clignotement des leds correspondantes (ou de
voyants externes) :
si R12.n (resp. R13.n) = 0, la led suit l'état de R2. n (resp. R3.n)
si R12.n (resp. R13.n) = 1, la led clignote rapidement si R2.n (resp. R3.n) = 1, lentement si R2.n (resp.R3.n) = 0.
Nota : les périodes de clignotement sont paramétrables :
période de clignotement rapide T0 = (R5AH) x 20 ms
période de clignotement lente T1 = (R5BH) x T0
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 45
CEPR 96
4. RESEAU D'EXTENSION
La carte CEPR96 peut être équipée d’une carte réseau d’extension.
Sur le réseau on peut connecter :
8 modules « double voies » E/R ou UART réf : MRER 21
16 modules d’entrées/sorties tout ou rien (16 entrées, 16 sorties par module). Réf : MRES 22.
4.1.
CARTE D’EXTENSION CFMR 23
SWITCHES
« Communication »
Montage :
Placer soigneusement la cartelette au dessus de son support (en haut à gauche sur
la carte CEPR96). Par une petite pression, l’enficher et visser l’entretoise par le trou
prévu à cet effet au dos de la carte CEPR96.
4.2.
MODULE MRER 21
SWITCHES
« Communication »
Voie E/R (S)
Réseau
d'extension
Voie E/R (M)
Pour les raccordements Cf fiche technique MRER 21
4.2.1. CONFIGURATION
Pour être reconnu sur le réseau chaque module doit être associé à un numéro d’esclave différent. Le
numéro d’esclave du module est codé par les switches 1 à 4 du bloc « COMMUNICATION » (code binaire
de 0 à 15).
Page 46
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
Le MRER 21 possède 1 processeur par voie E/R : 1 maître (M) et 1 esclave (S) qui disposent chacun
de 2 buffers de communication pour servir 2 clients (2 maîtres CEPR96 ou MRUC 20).
La qualité de maître ou d’esclave, est fixée d’usine par le type et l’emplacement physique des
processeurs sur le module.
Une adresse physique est assignée à chacune des voies du module. Une adresse physique est
encodée comme suit sur 1 octet:
bit 7
bit 6
bit 5
bit 4
bit 3,2,1,0
toujours = 1 (bit de validation du module)
Surveillance
= 1 pour mise à jour permanente du status
= 0 pour status non mis à jour
Processeur
= 1 pour processeur esclave
= 0 pour processeur maître
Buffer
= 0 pour buffer 0 (client 0). Toujours 0 pour une voie UART.
= 1 pour buffer 1 (client 1)
N° esclave
= recopie des switches 1 à 4 du module MRER21.
(Voir exemple en ANNEXE 1)
4.2.2. DECLARATION DES MODULES MRER 21
Les modules sont déclarés et utilisés sur le réseau sous forme de voies logiques. Les adresses
physiques sont associées aux voie logiques par les instructions :
INS,66H, AdPh 0, AdPh 1,...., AdPh 15.
Les valeurs AdPh 0 à AdPh 15 sont les adresses physiques des modules (cf 3.21), les numéros de
voies logiques sont attribuées dans l’ordre de saisie dans la ligne d’instruction.
(voir « récapitulatif pour configurer le réseau d'extension » en ANNEXE 1)
Exemple:
Un réseau est composé de 2 modules MRER 21. Chacun des modules comprend une voie OMX et
une voie UART.
Le premier module est l’esclave 3 (switches 1 à 4), le second est l’esclave 5 (switches 1 à 4).
Adresses physiques:
Esclave 3:
Voie OMX en mode surveillance, processeur maître, utilisation du buffer 0
=> adresse physique C3H.
Voie UART en mode surveillance, processeur esclave, utilise obligatoirement le buffer 0
=> adresse physique A3H.
Esclave 5:
Voie OMX en mode surveillance, processeur esclave, utilisation du buffer 0.
=> adresse physique E5H.
Voie UART non surveillée, processeur maître, utilise obligatoirement le buffer 0.
=> adresse physique 85H.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 47
CEPR 96
Déclaration des modules
Ex 1: déclaration de module sur le réseau d'extension
INS,66H,C3H,A3H,E5H,85H.
Voie OMX du module MRER 3 assignée à la voie logique 10H.
Voie UART du module MRER 3 assignée à la voie logique 11H
Voie OMX du module MRER 5 assignée à la voie logique 12H
Voie UART du module MRER 5 assignée à la voie logique 13H
Ex 2: déclaration de module sur le réseau d'extension
INS,66H,C3H,E5H,A3H,85H.
Voie OMX du module MRER 3 assignée à la voie logique 10H.
Voie OMX du module MRER 5 assignée à la voie logique 11H
Voie UART du module MRER 3 assignée à la voie logique 12H
Voie UART du module MRER 5 assignée à la voie logique 13H
Les voies logiques 10H,11H,12H,13H et 14H du réseau d'extension sont privilégiées. Dans le
cas ou des voies demandent beaucoup de ressources, il est préférable de leur associer une de
ces voies logiques.
Remarque: Pour accéder à une voie physique, les instructions utilisent le N° de la voie logique.
Page 48
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
4.2.3. ZONE MEMOIRE RESERVEE AUX MODULES MRER 21
Chacune des voies logiques déclarées sur le réseau dispose d’une zone mémoire de 16 octets
contenant des informations relative à la voie:
Adresses
700H
701H
710H
711H
720H
721H
730H
731H
740H
741H
750H
751H
760H
761H
770H
771H
780H
781H
790H
791H
7A0H
7A1H
7B0H
7B1H
7C0H
7C1H
7D0H
7D1H
7E0H
7E1H
7F0H
7F1H
Désignation
Status de la voie logique 10H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 11H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 12H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 13H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 14H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 15H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 16H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 17H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 18H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 19H
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 1AH
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 1BH
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 1CH
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 1DH
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 1EH
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Status de la voie logique 1FH
Pointeur sur buffer de réception (si voie UART)
Important :
Le status du module n’est pas celui d’une instruction de lecture ou d’écriture mais l’état du module
hors contrat. Les instructions ont leur propre status indiquant l’exécution avec ou sans défaut de
l’opération en cours.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 49
CEPR 96
4.2.4. PARTICULARITES DES MODULES UART.
Si la voie série n’est pas configurée (status = 80H), les messages reçus ne sont pas transmis à la
CEPR96.
Si une émission est demandée, les paramètres par défaut sont :
9600 Bds, 8 bits, parité impaire (ODD), 1 stop.
La modification des paramètres émission et la réception éventuelle de message est obtenue après
configuration.
Configuration de la voie UART:
L’instruction « IR » permet de configurer la ligne série en émission.
L’instruction « IRA » permet de configurer la ligne série en émission et en réception.
Le poids faible du paramètre Longueur, fixe le time out de la réception (unité = 0.1ms)
Le poids fort du paramètre Adresse, fixe les paramètres de réception (voir SM ci après)
Le poids faible du paramètre Adresse, fixe les paramètres émission (voir SM ci-après)
Octet de configuration (SM)
bit 7
type de parité
bit 6
parité
bit 5
Nb de stop
bit 4
format
bit 3
non utilisé
vitesse 9600 4800
bit 2
0
0
bit 1
0
0
bit 0
0
1
= 0 paire
= 1 impaire
= 0 avec
= 1 sans
= 0 1 stop
= 1 2 stop
= 0 8 bits
= 1 7 bits
=0
2400 1200
0
0
1
1
0
1
600
1
0
0
300
1
0
1
150
1
1
0
75
1
1
1
Remarque :
Après une instruction IRA, le status de la voie et le pointeur sur le buffer de réception sont mis à jour
par l’unité centrale (surveillance automatique).
Exemple : Configuration d’une voie UART (sur la voie logique 1).
Les paramètres de la liaison séries sont les suivants :
Time out 10ms (temps inter caractère considéré comme une fin de bloc)
Réception 7 bits, 1 stop, parité paire, 4800 Bds.
Emission 8 bits, 1 stop, parité impaire, 2400 Bds.
Commande à envoyer (le status du contrat sera placé à l’adresse 880H).
Mnémonique IRA,11H,100,1182H,XX,880H.
Trame
INS,69H,11H,0,100,11H,82H,X,X,8,80H.
(X quelconque mais nécessaire)
Après exécution:
<880H>
<710H>
<711H>
Page 50
=
=
=
E0H
60H
00H
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
• Emission sur la voie UART:
Les données reçues sont rangée dans des buffers spécialisés (256 octets max.) de l’unité centrale:
Le status du module et le pointeur du buffer sont mis à jour par l’unité centrale (surveillance
automatique)
Adresses
2000H
2100H
2200H
2300H
2400H
2500H
2600H
2700H
2800H
2900H
2A00H
2B00H
2C00H
2D00H
2E00H
2F00H
Désignation
Buffer de réception de l’UART logique 10H
Buffer de réception de l’UART logique 11H
Buffer de réception de l’UART logique 12H
Buffer de réception de l’UART logique 13H
Buffer de réception de l’UART logique 14H
Buffer de réception de l’UART logique 15H
Buffer de réception de l’UART logique 16H
Buffer de réception de l’UART logique 17H
Buffer de réception de l’UART logique 18H
Buffer de réception de l’UART logique 19H
Buffer de réception de l’UART logique 1AH
Buffer de réception de l’UART logique 1BH
Buffer de réception de l’UART logique 1CH
Buffer de réception de l’UART logique 1DH
Buffer de réception de l’UART logique 1EH
Buffer de réception de l’UART logique 1FH
Exemple: réception de 20 caractères sur la voie logique 1
En cours de réception :
<710H>
=
0110 0XXX
(b3 = 0 => réception en cours)
<711H>
<
14H
( pointeur sur buffer de réception)
Réception terminée :
<710H>
=
<711H>
=
0110 1XXX
14H
(b3=1 => time out)
(les 20 caractères sont stockés)
Les caractères sont rangés dans la plage 2100H à 2113H.
Exemple:
Emission d’un message de 50 caractères stocké en mémoire à partir de l’adresse 3000H. Le status du
contrat sera stocké à l’adresse 880H.
IW,11H,50,X,3000H,880H.
Emission en cours : Le bit 7 du status = 0
Emission terminée : Le bit 7 du status = 1
Si b4 = 1 : la voie logique était déjà utilisée. Recommencer l’émission dès que la voie
est libre.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 51
CEPR 96
4.3.
BLOC D’ENTREES/SORTIES - MRES 22
Le module MRES 22, connecté au réseau d'extension, permet de piloter 16 entrées/16 sorties. 16 modules
MRES 22 peuvent être connectés sur un réseau d'extension.
SWITCHES
« Communication »
Réseau
d'extension
Entrées
Sorties
Pour les raccordements Cf. fiche technique MRER 21.
4.3.1. CONFIGURATION ET DECLARATION
Le numéro d’esclave sur le réseau d'extension est fixé par codage binaire des switches
« Communication » 1 à 4 ( 0 à FH).
- Chaque bloc doit avoir son numéro propre.
- Chaque bloc possède 4 buffers de communication pour servir 4 clients (CEPR96)
Une adresse physique définie comme suit, est affectée à chaque blocs MRES 22:
Bit 7
Bit 6
Bits 5,4
Bits 3 à 0
Toujours à 1 (bit de validation du module)
Toujours à 0
Codage binaire du numéro de buffer utilisé par l’Unité Centrale.
Recopie du numéro d’esclave du module MRES 22.
Chaque adresse physique ainsi définie doit être affectée à une adresse logique. Chaque adresse
logique correspond à une adresse mémoire spécifique contenant l’adresse physique.
Page 52
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
Réseau d'extension
Adresse
logique
10H
11H
12H
13H
14H
15H
16H
17H
18H
19H
1AH
1BH
1CH
1DH
1EH
1FH
adresse de
déclaration
0D0FH
0D1FH
0D2FH
0D3FH
0D4FH
0D5FH
0D6FH
0D7FH
0D8FH
0D9FH
0DAFH
0DBFH
0DCFH
0DDFH
0DEFH
0DFFH
Désignation
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Adresse physique d’un module
Remarques :
- A la mise sous tension ou après un BREAK, toutes les adresses de déclaration sont mises à
zéro.
- Si une adresse physique d’un module n’est pas validée (bit 7 de l’adresse physique),
elle n’est pas prise en compte et toutes les déclarations suivantes d’adresses
physiques sont ignorées (même si leur bit 7 est validé).
L’instruction de déclaration est : OUT,DH,AdDé,AdPh,....
AdDé = Adresse de déclaration d’un canal logique (mémoire de la carte CEPR96)
AdPh = Adresse physique (bit de validation, N° de buffer et N° d’esclave du module)
Exemple de déclaration :
Affecter respectivement aux adresses logiques 10H,11H et 12H, les buffers 0 des blocs MRES
22 4,5 et 0.
Mnémonique : OUT,DH,FH,84H,1FH,85H,2FH,80H.
Trame :
INS,22H,DH,FH,84H,1FH,85H,2FH,80H.
Soit :
<0D0FH> = 84H (bit 7=1 et code binaire du module 4)
<0D1FH> = 85H (bit 7=1 et code binaire du module 5)
<0D2FH> = 80H (bit 7=1 et code binaire du module 0)
4.3.2. Registres d’Entrées / Sorties
Les données échangées entre l’Unité Centrale (CEPR96) et les modules MRES 22 sont rangées dans
les registres organisés en 16 lignes de 16 octets adressés de 0700H à 07FFH.
<0700H à 070FH> = paramètres de la voie logique 0
<0710H à 071FH> = paramètres de la voie logique 1
...
<07F0H à 07FFH> = paramètres de la voie logique FH
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 53
CEPR 96
• Détails des paramètres :
0xx0 : Status du module MRER 21 (si il est présent sur le réseau)
0xx1 : Pointeur sur le buffer de réception du module (voie UART)
0xx2 : Réservé
0xx3 : Status du module MRES 22 (si il est présent sur le réseau)
0xx4 : octet « mode de fonctionnement » du poids fort (PF) du port de sorties
0xx5 : octet de commande du poids fort (PF) du port de sorties
0xx6 : octet « mode de fonctionnement » du poids faible (Pf) du port de sorties
0xx7 : octet de commande du poids faible (Pf) du port de sorties
0xx8 : Recopie de l’état physique des sorties (Poids Fort)
0xx9 : Recopie de l’état physique des sorties (Poids faible)
0xxA : Recopie de l’état physique des entrées (Poids Fort)
0xxB : Recopie de l’état physique des entrées (Poids faible)
0xxC : Réservé
0xxD : Réservé
0xxE : Réservé
0xxF : Réservé
La commande d’une sortie est conditionnée par l’état des 2 bits :
bit « mode de fonctionnement » et bit « commande ».
Mode
0
0
1
1
Commande
0
1
0
1
Etat de la sortie
0
1
Non modifiée (utilisée par une autre UC)
clignotante
• Remarques :
- les registres sont remis à zéro à la mise sous tension ou après un BREAK.
- Les registres sont manipulés par les instructions « JCB » et « SET ». Les instructions
associées PTN (JCB) et PMN (SET) auront toujours les bit 7=1 et 4=1. (Cf manuel
d’instructions).
• Exemple d’utilisation des registres :
Faire clignoter la sortie 8 du bloc de sorties de la voie logique 0 du réseau d'extension
(bit 0 de 704H et de 705H).
Pour ce faire on utilise l’instruction SET (INS,1CH):
INS,1CH,4,88H,5,88H.
Le même résultat peut être obtenu avec l’instruction OUT (INS,22H) :
INS,22H,6,4,1,5,1.
Remarques :
- Les instruction IN et OUT permettent de manipuler des données de 0000H et 2FFFH.
Dans ce cas IA = 00H à 2FH (Cf. manuel d’instruction).
Si IA = 8 , les données traitées sont entre 500H et 5FFH.
Si IA = 5, les données traitées sont entre 800H et 8FFH.
- Les entrées/sorties sont stables durant l’exécution du programme automate.
4.3.3. Défaut fugitif d’un module MRES 22:
Un défaut fugitif sur le module MRES 22 de la voie logique 1 se traduit par la valeur 11H dans
le registre associé (0511H).
Les registres d’entrées/sorties sont des registres de capture de défauts. Par ailleurs aux adresses
703H à 7F3H (de 10H en 10H) se trouvent les status des différents blocs MRES 22 définis sur le
réseau.
Page 54
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
5. EXTENSION EMETTEUR / RECEPTEUR
La carte CEPR96 peut être équipée d’une carte d’extension émetteur/récepteur CFER 24 # où # est
donné par le tableau suivant :
FA/32 EA/116 BFR
étiquette OF OL OMA OMA/D OMX OIR GIE F
E/32 EE/116
#
F
L
A
D
X
R
E
J
V
B
L'extension CFER 24U offre une liaison série supplémentaire, du type pseudo RS232 (niveau: 12 ou 24 V).
Switch liaison série
12 ou 24 V
Switches «utilisateur»
LEDs de signalisation
Pour accéder à l’E/R de la carte fille, dans les instruction de lecture/écriture, NE = 8.
L’émetteur/récepteur connecté sur la carte fille peut être configuré pour ne rayonner que lors de
l’exécution d’un contrat. Par défaut à la mise sous tension, l’E/R rayonne en permanence. Pour
modifier le mode de fonctionnement : il faut écrire à l’adresse 1 de l’esclave 9 (NE = 9):
0 = tête en mode « compte rendu » (rayonne lors de l’exécution d’un contrat)
1 = tête en mode « standard » (rayonne en permanence)
Important :
- En mode « compte rendu », la présence n’est pas indiquée automatiquement dans le status de
la voie.
5.1.
PARTICULARITES DE L’EXTENSION UART ou de la CEPR96U.
Les UART nécessitent un buffer et d’un status permanent pour la réception.
Pour accéder à la voie UART de la carte mère :
NE = 0,
Le status est rangé à l’adresse 51AH
Le pointeur sur le buffer de réception est rangé en 51BH
Le buffer circulaire de réception est placé en mémoire de 1000H à 10FFH
Pour accéder à la voie UART de la carte fille :
NE = 8
Le status est rangé à l’adresse 51CH
Le pointeur sur le buffer de réception est rangé en 51DH
Le buffer circulaire de réception est placé en mémoire de 1100H à 11FFH.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 55
CEPR 96
Si la voie série n’est pas configurée (status = 00H), les messages reçus ne sont pas transmis à la
CEPR96.
Si une émission est demandée, les paramètres par défaut sont :
9600 Bds, 8 bits, parité impaire (ODD), 1 stop.
La modification des paramètres émission et la réception éventuelle de message est obtenue après
configuration.
Configuration de la voie UART:
Pour la voie UART de la carte mère :
L’écriture de l’octet SM en adresse 1 de l’esclave 1 permet de configurer la liaison.
Le pointeur et le buffer sont initialisés à 0.
Pour la voie UART de la carte fille :
L’écriture de l’octet SM en adresse 1 de l’esclave 9 permet de configurer la liaison.
Le pointeur et le buffer sont initialisés à 0.
Le status (51AH ou 51CH) prend alors une des 3 valeurs suivantes:
00H => Voie non configurée
80H => Voie configurée mais réception inhibée
60H => Voie configurée en émission et en réception.
Si un défaut survient sur l’UART, le bit 4 du status de l’UART concerné passe à 1.
La longueur des messages à émettre ne peut excéder 64K octets. La vitesse de transmission doit être
comprise entre 9600Bds et 600Bds.
Octet de configuration (SM)
bit 7
type de parité
bit 6
parité
bit 5
bit 4
Non utilisé
format
bit 3
réception
vitesse
bit 2
bit 1
bit 0
Page 56
9600
0
0
0
4800
0
0
1
= 0 paire
= 1 impaire
= 0 avec
= 1 sans
=0
= 0 8 bits
= 1 7 bits
= 0 pas de réception
= 1 réception validée
2400
1200 600
0
0
1
1
1
0
0
1
0
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
ANNEXES
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 57
Page 58
Réf. : M-02-04-03
80H ,
V S B B
1 0 0 0
8 h exa
730H
740H
2400H
75 0H
11 H
A 1H ,
V S B B
1 0 1 0
A h exa
713 H
720H
15H
FF H,
1 1 1 1
F h exa
16 entrées et 16 sorties
buffe r 2
Entrées : 71A H (P F) 71BH (P f)
Sorties : 714H à 717H
710H
14 H
CFH,
1 1 0 0
C h exa
1 6 e ntrées et 1 6 sorties
buffer 0
703H
7 00H
13H
E1H ,
1 1 1 0
E hexa
E /R
B uffe r 1
ave c
surv.
E ntrées : 70AH (P F) 70BH (Pf)
S orties : 704H à 707H
Buffers U AR T
R egistres E /S
12H
D 1H ,
1 1 0 1
D he xa
avec
surv.
U ART
S
1 (1 )
N ° d'esclave sur sw itches
M R ES 22
S TAT U S
11H
A 0H ,
1 0 1 0
A hexa
E /R
B u ffer 0
avec
su rv.
M
0 (0)
N ° d'esclave sur sw itches
M R E S 22
10H
1 0H
C 0H ,
1 1 0 0
C hexa
E/R
B uffer 1
avec
surv.
E /R
B uffer 0
sans
surv.
E /R
B uffer 0
avec
surv.
S
F (15)
N ° d'esclave sur sw itches
M R E R 21 - -
N ° d'esclave pour les
instructions de type :
M R ER 21 : IR ,IW,...
M R ES 2 2 : O U T,...
Instru ction de dé claration
da ns le p ro gram m e IN IT :
M R ER 21 : IN S,66H,
M R ES 2 2 : O U T,D H ,
Adresse Physique
M
1 (1)
0 (0)
S
N ° d'e sclave sur sw itches
N ° d'esclave sur sw itches
M
MRER 21 - -
V = bit de validation
S = bit de surveillance
T = bit « type »
0 pour maître
1 pour esclave
B = bit de selection du
buffer
M R ER 21 - -
R ésea u d ’extension
C E P R 96
CEPR 96
RECAPITULATIF POUR CONFIGURER LE RESEAU D'EXTENSION
CEPR 96
CEPR 96
CONTRAINTES PHYSIQUES DU RESEAU
D'EXTENSION
Câbles préconisés
Les informations délivrées dans cette annexe sont fonction du câble préconisé.
Identification du câble:
Marque : BELDEN
Réf.
: 3084A
Affectation des fils :
Paire Rouge/Noir = paire de puissance
Rouge = + 24 Volt
Noir
=
0 Volt
Paire Blanc/Bleu = paire de signal
Blanc = CAN H
Bleu
= CAN L
Topologie d’un réseau d'extension
Le réseau d'extension est constitué d’un bus linéaire et de ramifications :
- le bus principal doit comporter 2 résistances de terminaison de 120 Ω à chaque extrémités; la longueur
maximum autorisée entre les 2 nuds les plus éloignés du réseau étant de 100 m.
- les ramifications ont une longueur autorisée de 6 m maximum sans dépasser 39 m en longueur cumulée.
résistance de
term inaison
m od ule
rése au
acce ssoire
de
dérivation
6 m m ax.
résistance de
term inaison
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 59
CEPR 96
Caractérisation des courants consommés sur le réseau
Il est conseillé de vérifier la puissance de l’alimentation 24Vcc et les courants max. admissibles par le câble
(fonction de la longueur du bus principal) car l’alimentation des modules et des E/R peut être transportée par le
réseau.
Pour définir la consommation sur le réseau :
- Consulter les fiches techniques CEPR 96, MRER 21, MRES 21 et des E/R utilisés.
- Additionner les consommations de chacun des éléments présent sur le réseau et vérifier à l’aide du
tableau ci-après que les valeurs limites ne sont pas dépassées.
Longueur (m)
Courant (A)
0
3
10
3
20
3
30
40
50
60
70
80
90 100
2.06 1.57 1.26 1.06 0.91 0.80 0.71 0.64
Courant Max admissible sur le câble d'alimentation
3
Courant (A)
2,5
2
1,5
1
0,5
0
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
Longueur (m)
Page 60
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
CEPR 96
DEFINITION DU STATUS BALOGH
b7
b6
Poids Fort
b5 b4 b3
b2
b1
Poids faible
: Toujours = 0
Poids Fort
: b7 = bit de fin d’exécution
b6 = défaut pile étiquette
b5 = présence étiquette
b4 = bit de défaut général
b3
b2
type de défaut
b1
indiqué sur 4 bits
b0
b0
b7
b6
Poids faible
b5 b4 b3
b2
b1
b0
- Le bit 7 est remis à 0 à chaque demande de contrat (lecture/écriture), il passe à 1 lorsque le contrat est
terminé (avec ou sans défaut).
- Le bit 4 (valide lorsque le bit 7 = 1) indique la fin d’exécution provoquée par un défaut. Le défaut est alors
précisé par la valeur des bits 0 à 3.
N° de défaut
2H
7H
8H
9H
BH
CH
EH
FH
Désignation
Accès interdit ou destinataire réseau inconnu
Contrat déjà en cours (le contrat en cours est avorté)
Non réponse de l’esclave à une requête
Décyclage (réseau d'extension)
Adresse incompatible avec le type d’étiquette
Défaut E/R ou liaison E/R
Contenu non valide de la mémoire étiquette
Dialogue impossible à terminer ou étiquette absente
Important :
- Il existe 2 types de status :
- le status de l’équipement
- le status d’un contrat
Le status de l’équipement permet de tester le défaut pile (b6), la présence étiquette (b5), un défaut
éventuel lié à l’esclave concerné (si b7=1).
Le status du contrat permet de tester le bon déroulement du contrat demandé, la présence étiquette, le
défaut pile et les défauts ne sont valides que lorsque le contrat est terminé (b7=1).
Le contrat terminé, le status n’est plus remis à jour : il n’est donc valide que pour le contrat qui a été exécuté.
Si l’étiquette disparaît du champ de l’E/R, seul le status de l’équipement l’indiquera.
Pour vérifier le bon déroulement d’une opération, l’utilisateur doit tester le bit 7 (b7=1 : contrat terminé)
puis le bit 4 (si b4 = 1 alors traiter le défaut) du status du contrat.
Pour vérifier la présence d’une étiquette, l’utilisateur doit tester le bit 5 (b5 = 1 si présence étiquette) du
status de l’équipement.
Réf. : M-02-04-03
CEPR 96
Page 61
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising