Scorched Earth

Scorched Earth
Scorched Earth
Online War
Guide Utilisateur
Version 1.0
Traduction française du 29 septembre 2005 par Katana
(En référence à la version 2.0 de Scorched Earth Online War)
Table des matières
1 – PRÉSENTATION................................................................................................................................... 3
2 – POUR COMMENCER .......................................................................................................................... 3
3 – LES CARTES « GABARITS ».............................................................................................................. 3
3.1 – CREATION D'UN GABARIT ................................................................................................................... 5
3.1.1 – Création simple......................................................................................................................... 5
3.1.2 – Création par fusion ................................................................................................................... 6
3.2 – CHARGER VOTRE GABARIT................................................................................................................. 6
3.3 – RECOMMANDATIONS SUR LA CONSTRUCTION DES CARTES GABARITS ................................................ 7
4 – L'INTERFACE....................................................................................................................................... 8
4.1 L'INTERFACE DE COMMANDEMENT ...................................................................................................... 8
4.1.1 Les points de renfort/retrait ....................................................................................................... 10
4.1.2 Les renforts ................................................................................................................................ 11
4.1.3 Les retraits ou mise en réserve................................................................................................... 13
4.1.4 Réarmement et réapprovisionnement en carburant ................................................................... 13
4.1.5 Programmer un vol de mission – Généralités............................................................................ 15
4.2 L'INTERFACE EN MODE : LECTURE SEULE ........................................................................................... 16
4.2.1 – L'affichage de la carte............................................................................................................. 17
4.2.2 – Visionner les missions............................................................................................................. 18
5 – TRACER UNE MISSION AERIENNE.............................................................................................. 19
5.1. – ETAPES POUR FINALISER UNE MISSION D’ATTAQUE AU SOL ............................................................ 23
5.1.1 – Choix d'une cible..................................................................................................................... 23
5.1.2 – L'emport .................................................................................................................................. 23
5.1.3 – L'escorte.................................................................................................................................. 23
5.2 – ETAPES POUR FINALISER TOUTE MISSION AERIENNE ........................................................................ 23
5.3 – ANNULATION D'UNE MISSION ........................................................................................................... 25
5.4 CONSEILS DE PLANIFICATION D'UNE MISSION SCORCHED EARTH ..................................................... 25
6 – TRACER UNE MISSION AU SOL.................................................................................................... 26
7 – RÉSULTAT ET SCORES ................................................................................................................... 28
8 – LA GUERRE AU SOL DANS "SCORCHED EARTH" .................................................................. 29
8.1 – CONTROLE DE ZONE ET LIGNE DE FRONT.......................................................................................... 29
8.2 – LES UNITES DE RECONNAISSANCE AU SOL ........................................................................................ 29
8.3 – LE COMBAT AU SOL.......................................................................................................................... 30
9 – L'ADMINISTRATEUR "SCORCHED EARTH" ............................................................................ 30
ANNEXES................................................................................................................................................... 34
ANNEXE A – DONNEES SUR LES AVIONS DE L'AXE ................................................................................... 35
ANNEXE B – DONNEES SUR LES AVIONS ALLIES....................................................................................... 38
ANNEXE C – TYPES DES UNITES TERRESTRES DE L'AXE ........................................................................... 42
ANNEXE D – TYPES DES UNITES TERRESTRES ALIEES .............................................................................. 45
1
Tables
Table 1 - Correspondance des campagnes SE avec les cartes IL-2 .................................... 6
Table 2 – Description des icônes affichés sur la carte ...................................................... 18
Table 3 - Contrôle des zones tactiques au sol ................................................................... 29
Figures
Figure 1 – Identification de connexion ............................................................................... 4
Figure 2 – Sélection du secteur........................................................................................... 4
Figure 3 – Info-bulle sur les bases ...................................................................................... 5
Figure 4 – Carte générales des secteurs .............................................................................. 8
Figure 5 – Info-bulle sur les unités amies........................................................................... 9
Figure 6 – Info-bulle sur les unités ennemies ..................................................................... 9
Figure 7 – Menu contextuel de secteur ............................................................................... 9
Figure 8 - Panel de commandement des missions ............................................................ 11
Figure 9 - Mettre en jeu des unités aériennes ................................................................... 12
Figure 10 - Création d'une nouvelle unité aérienne .......................................................... 13
Figure 11 – Info-bulle sur la capacité de Reconnaissance................................................ 21
Figure 12 – Information pour finaliser une mission aérienne........................................... 22
Figure 13 - Menu contextuelle des missions aériennes .................................................... 24
Figure 14 - Menu contextuel pour unité terrestre et navale .............................................. 27
Figure 15 - Finalisation d'une mission terrestre................................................................ 28
Figure 16 - Section de gestion de l'administrateur............................................................ 30
Figure 17 - Menu de gestion de la campagne ................................................................... 31
Figure 18 - Contexte et objectifs de la campagne............................................................. 31
Figure 19 – Nom d'utilisateur et mot de passe d'administration ....................................... 32
Figure 20 - Renforts aériens de l'administrateur ............................................................... 33
2
1 – Présentation
Bienvenue dans l'ensemble applicatif Scorched Earth Online War (SEOW) utilisant
comme base de support les jeux de la famille IL-2 et suivants. Le système SEOW va vous
apporter une nouvelle manière de jouer vos campagnes en proposant une interface
graphique "on-line" vous permettant la planification de vos missions basée sur des cartes
gabarits (des templates) créé par vous-même. Ce manuel vous aidera dans le processus de
création des gabarits à utiliser avec le système SEOW et de planification des missions.
Nous espérons que vous en tirerez autant de plaisirs que nous avons eu à développer ce
système que nous dédions à tous joueurs d'IL-2 !
En ce qui concernent les informations sur l'installation de SEOW, veuillez vous reporter
au guide d'installation et d'administration de SEOW accessiblent en ligne.
Un grand merci à tous pour leurs disponibilités vis-à-vis de la communauté IL-2 et pour
leur difficile travail !
2 – Pour commencer
Après avoir installé et configuré votre système logiciel SEOW (se réfèrer au guide
d'installation de SEOW chapitre 8 - l'Administrateur SEOW), vous devez créer au moins
3 comptes et charger au moins une carte gabarit dans le système. Le minimum exigé est
de définir un compte d'administrateur et un compte pour chacun des commandants des 2
camps. Le mot de passe par défaut pour le compte d'administration est précisé dans le
document "readme" livré avec les scripts de création de la base de données. Un autre type
de compte que je vous recommande de créer est un compte en lecture seule et par camps,
comptes qui seront mis à disposition de l'ensemble des membres des escadrilles afin qu'ils
puissent visualiser les missions et les briefings planifiés avant d'y participer.
Les comptes "Commandant" peuvent visualiser leurs propres unités ainsi que les
informations de reconnaissance sur l'adversaire et planifier les missions air-air ou air-sol.
Les comptes en lecture seule ne permettent pas la planification mais seulement de
visualiser ce qui a été planifié par son propre commandant, d'accéder aux briefings de
mission et d'avoir une vue sur les informations de reconnaissance.
Après avoir été identifié comme "Commandant", vous pouvez planifier vos missions air,
sol et navale.
Ces différentes "capacités" sont détaillés dans le chapitre 4.2 L'interface en mode :
Lecture seule.
3 – Les cartes « gabarits »
Les cartes gabarits sont des fichiers "mission IL-2" (les ''.mis'') entièrement réalisés grâce
au générateur de mission intégré à IL-2 (le FMB). Ces cartes gabarits correspondent à
une des cartes IL2 supportée par la base de données de SEOW. Pour plus d'information
sur les cartes pouvant être utilisées, veuillez vous reporter à l'annexe A.
3
A partir de votre navigateur, lancez la page par défaut de SEOW présentant l'ensemble
des cartes disponibles. Cliquez sur "Stalingrad" et connectez-vous pour faire apparaître la
carte (Figure 1).
Figure 1 – Identification de connexion
Une fois la carte affichée, sélectionnez la vue "carte entière" par l'intermédiaire de
la liste déroulante située au dessus et au centre de la fenêtre principale.
Figure 2 – Sélection du secteur
La carte de la campagne choisie est alors entièrement visualisée avec les icônes placés sur
tous les terrains d'aviation disponibles. En déplaçant le curseur de votre souris de manière
à survoler les icônes représentant ces bases (ou les autres), les informations qui s'y
rapportent (pour les bases) seront affichées. Ces informations portent sur :
W le nom de la base,
W le carburant disponible,
W le nombre d'avion pouvant être reçu sur cette base (c'est à dire affecté à cette base),
W ainsi que le nombre d'emplacement de DCA.
ATTENTION ! Les unités placées dans la carte "gabarit" construit avec le FMB d'IL-2
seront initialisées par le système SEOW comme des unités ayant leur potentiel de
combat au maximum (ce qui correspond à 4 éléments par unité SEOW). Le nombre
sera donc multiplié par 4 ! Prenez bien note de ce principe applicable aux unités
aériennes et de DCA au moment de créer votre gabarit.
4
Figure 3 – Info-bulle sur les bases
3.1 – Création d'un gabarit
3.1.1 – Création simple
Pour créer une carte gabarit, il faut utiliser le FMB intégré à IL-2 (concernant l'utilisation
du FMB, veuillez vous reporter au manuel du jeu PF à ce sujet) et charger une carte
''compatible'' à une de celle disponible dans la base de SEOW (par exemple "Stalingrad").
Commencez par placer les marques de front et les objets (arbres, constructions,
etc...) dont vous avez besoin et dans l'ordre que vous considérez comme le plus pratique.
La prochaine étape consiste ensuite à aller sur vos bases d'aviation et d'y placer la DCA
(et d'autres armements si vous le souhaitez).
ATTENTION ! Si l'option d'initialisation des unités à leur force maximum est
sélectionnée à l'initialisation du gabarit, un "objet" terrestre ou maritime ajouté dans le
FMB correspondra à 4 unités dans la carte SEOW. Par exemple, si vous placez un
"40mm Bofors" sur votre carte gabarit, il y aura en fait quatre "40mm Bofors" (unité à
son potentiel maximum) dans la carte SEOW. Placez autant d'unités au sol ou maritime
que vous voulez, pour chacun des camps et en faisant bien attention que ces unités seront
quadruplées.
Enfin, créez vos avions. Sélectionnez ceux-ci comme commençant leur mission ''en vol''
avec AU MOINS 3 waypoints avant l'atterrissage sur la base choisie et vérifiez que vous
ne surchargez pas les bases.
Rappelez-vous bien les contraintes liées aux cartes SEOW et détaillées ci-dessus.
Si les commandants n'acceptent de mettre en jeu qu'un ensemble particulier unités au sol
ou navale, il faudra s'assurer que ces unités respectent les conditions et soient bien
présentes sur la carte gabarit.
La carte générée par le FMB d'IL2 prend aussi en compte la possibilité de rédiger des
briefings détaillés (voir le manuel approprié d'IL-2 à ce sujet). Ces informations sont
statiques pour le gabarit en question et sont visualisées comme information générale sur
la campagne et pour chacun des camps. Les informations propres à une armée ne sont
pas accessibles à l'autre et ne sont affichées que pour les joueurs affectés à l'armée
correspondant (défini par les logins de connexion). Veuillez vous reporter au guide
d'administration pour plus d'information concernant la définition de ces comptes.
5
Une fois vous êtes satisfait de votre carte gabarit, vous pouvez la charger dans SEOW.
Vous pouvez alors l'étudier et déterminer les modifications nécessaires à apporter. Cette
phase peut nécessiter plusieurs essais successifs. Malheureusement avec la version
actuelle, vous devrez réinitialiser la base de données (faire un ''Flush'') avant le
rechargement de la carte gabarit. Pour les instructions sur l'installation, l'administration et
le chargement des cartes gabarits, veuillez vous référer au guide en ligne d'administration
de SEOW.
Les cartes IL-2 suivantes sont celles actuellement supportées par le système SEOW. Les
cartes Scorched Earth sont à gauche, celles livrées avec IL-2 à droite :
Nom du secteur Scorched Earth
Smolensk
Moscow
Prokhorovka
Kursk
Kursk
Lvov
Crimea
Kuban
Stalingrad
Normandy
Ardennes
Tunis
New Guinea
Nom de la carte IL-2
Smolensk
Moscow1
Prokhorovka
Kursk
Murmansk
Lvov
Crimea
Kuban
Stalingrad1
Normandy2
Ardennes Summer
OnlineMT
New Guinea
Table 1 - Correspondance des campagnes SE avec les cartes IL-2
3.1.2 – Création par fusion
Une autre manière de créer des cartes gabarits est d'utiliser la fonction de fusion du DCS.
Dans un premier temps les 2 commandants utilisent la même carte initialisée par
l'administrateur uniquement avec les marques de ligne de front.
Chaque commandant fait ensuite une copie de cette carte qui sera utilisée avec le FMB
d'IL-2 comme fichier de base.
Les commandants sont alors libres de placer leurs unités tel que décrit dans le paragraphe
3.1 – Création d'un gabarit.
Une fois que les 2 adversaires ont terminé ce travail, chaque moitié est fusionnée par
l'administrateur de campagne qui utilise la fonction de fusion. Les gabarits sont chargés
dans Scorched Earth et prêt à être utilisés.
3.2 – Charger votre gabarit
Après avoir finalisé la carte par l'intermédiaire du FMB, il faut envoyer les fichiers
missions à l'administrateur. Celui-ci peut alors charger la campagne dans "Scorched
Earth". Les commandants et joueurs peuvent alors se connecter et commencer à jouer.
6
3.3 – Recommandations sur la construction des cartes gabarits
1. Commencer progressivement. Si vous n'est pas familiarisé avec Scorched Earth
ou avec le FMB, utilisez une petite carte. Il y a déjà beaucoup à voir avec une
petite carte.
2. Ayez un scénario et un contexte de campagne avant de commencer. Par exemple :
La défense de Briggehead durant l'été 1942 sur le front de l'Est, la course vers
Moscou en Novembre 1941 ou la bataille de Bulge sont de bons point de départ.
3. Scorched Earth donne la possibilité de commander et de contrôler l'ensemble des
forces terrestres, maritimes et aériennes. Ne l'oubliez pas!
4. Donnez aux commandements des objectifs clairs ne nécessitant pas
obligatoirement un affrontement direct. Donnez par exemple à un commandant
l'objectif de rallier le bord Sud-Est de la carte alors que vous donnerez comme
objectif à son adversaire de rallier son bord nord-ouest. C'est une alternative
intéressante au système classique d'attaque/défense d'un point unique.
5. ATTENTION à l'utilisation des armes anti-aériennes de petit calibre (en dessous
de 80mm). Ces armes ont une cadence de tir élevée qui peut rapidement détériorer
la fluidité du jeu.
6. Vous n'êtes pas obliger de faire tout le temps du 100% historique.
7. Ne surchargez pas inutilement la carte d'objets divers. Ceux-ci doivent donner au
scénario un environnement intéressant. Mais n'en exagérez pas !
8. Essayez d'utiliser le plus possible les mêmes objets. Par exemple faites tous les
nids à mitrailleuse ou protection d'artillerie de la même manière, réutilisez les
mêmes arbres à un endroit et pour construire d'autres bosquets ailleurs.
9. Téléchargez quelques exemples de missions trouvées sur Internet. Essayez-les et
étudiez leurs gabarits avec le FMB. Et puis, rendez vos gabarits disponibles aux
autres joueurs pour qu'ils les utilisent.
10. Ne placez pas d'unité en bordure de carte. Le DCS détermine quelquefois cette
unité comme hors carte et créé un secteur qui risque alors d'être vide.
7
4 – L'interface
4.1 L'interface de Commandement
Après vous être connecté en tant que commandant par l'intermédiaire de votre nom
d'utilisateur de par votre mot de passe, l'écran affiche la carte regroupant l'ensemble des
secteurs disponibles.
Figure 4 – Carte générales des secteurs
Afin de visualiser l'ensemble des informations sur les unités et sur la reconnaissance, il
est nécessaire de sélectionner soit un secteur, soit une zone particulière de ce secteur.
Pour faire cela, il suffit de cliquer sur la lettre correspondant au secteur ou sur une zone
particulière. On peut aussi faire la sélection par l'intermédiaire de la liste déroulante
située au dessus de la carte et au centre (voir la Figure 2). (Note : Si vous voulez
regarder l'ensemble de la carte après avoir déjà affiché un secteur ou une zone, le
SEUL moyen est de sélectionner l'affichage de la carte entière par l'intermédiaire de
la liste déroulante).
Une fois la sélection faite, une carte plus détaillée est affichée montrant l'emplacement de
vos forces terrestres et aériennes. Les forces de l'adversaire qui sont connues sont
affichées sur la carte sous forme d'icônes
Pour accéder à plus d'information sur l'unité voulue, déplacez votre curseur de souris au
dessus de l'icône. Une information sera alors affichée sous forme d'info-bulle (voir la
Figure 5 et 6 ci-dessous).
Les unités non confirmées sont affichées avec un point d'interrogation. Si vos forces
terrestres sont en déplacement, il est probable que leurs positions actuellement affichées
8
soient obsolètes dans l'heure qui suit et ce, jusqu'à ce que de nouvelles informations de
renseignement ''fraîche'' soient disponibles.
Ceci n'est pas un bug. Il simule le temps nécessaire à l'information pour parvenir jusqu'à
votre QG.
Les informations sur une unité d'ennemies peuvent être affichées avec un niveau de
fiabilité exprimé en pourcentage qui précise le degré de pertinence et de fraîcheur de
l'information acquise sur cette unité.
Pour visualiser cette information, déplacez le curseur de votre souris au dessus des icônes
de la carte. Une info bulle apparaîtra alors avec les informations sur l'unité. Le même
principe s'applique aux terrains d'aviation, aux installations industrielles et aux ponts.
Figure 5 – Info-bulle sur les unités amies
Figure 6 – Info-bulle sur les unités ennemies
Menu contextuel (clic-droit) à partir de la carte :
Figure 7 – Menu contextuel de secteur
En sélectionnant les choix disponibles dans ce menu, vous pouvez contrôler ce qui est
affiché sur la carte.
9
Chaque ligne permet de cacher ou d'afficher sur la carte des icônes particuliers. Ces
bascules sont pratiques pour aider le commandement à mieux appréhender la situation et
à planifier sa stratégie. Il est parfois utile de cacher vos unités afin d'obtenir une meilleure
idée de la disposition des forces d'ennemi ou inversement.
Un autre type de bascule pourra aider dans la planification du mouvement des troupes au
sol et pour le retrait de vos forces vers les forces de réserve.
"Toggle All Unit Icons"
Affiche ou cache les icônes représentant toutes les unités, amies ou ennemies. Cette
fonctionnalité peut être utile lorsqu'un grand nombre d'unités est regroupé et que vous
souhaitez examiner les informations sur une base, un pont ou sur une cible industrielle
qui ce trouve en dessous d'un regroupement d'unités.
"Toggle Axis Unit Icons"
Affiche ou cache les icônes de toutes les unités de l'Axe, bien entendu si vous être un
joueur de l'Axe.
"Toggle Allied Unit Icons"
Affiche ou cache les icônes de toutes les unités Alliées, bien entendu si vous être un
joueur Allié
"Toggle Airbase Icons"
Cache ou affiche les icônes représentant les bases aériennes.
"Toggle Bridge Icons"
Cache ou affiche les icônes représentant les ponts.
"Toggle Supply/Withdraw Icons"
Cache ou affiche les icônes marquant les points de renforts/retraits.
4.1.1 Les points de renfort/retrait
Un point de renfort/retrait est un espace spécial défini sur la carte qui permet :
W aux unités aérienne de pouvoir être retirées du jeu pour venir alimenter les forces de
réserve (quand vous planifiez ce type de mission, il est prudent de laissez faire le vol
par les IA. En fonction du type d'avion utilisé, ces appareils peuvent apparaître dans la
liste de sélection des avions d'IL2 et rendus disponibles aux pilotes humains. Il peut
être utile de mettre un avertissement à ce sujet dans le briefing de la mission (voir 5 –
Tracer une mission aérienne) sur l'utilisation de ce groupe).
W aux unités aériennes en renfort de pouvoir entrer "avion en vol" dans le jeu à partir de
la réserve.
W aux unités aériennes nouvellement créées d’entrer dans le jeu par l’intermédiaire d’une
mission de ré-affectation à une base.
W aux nouvelles unités au sol et maritimes d'entrer dans le jeux.
Chacune des 3 catégories d'unité (aérienne, terrestre et navale) a sont propre ''point de
renfort'' et son propre ''point de retrait''. Vous ne pourrez donc pas mettre, retirer ou créer
d'unité aérienne sur les points affectés par aux unités maritime et inversement.
10
4.1.2 Les renforts
Les renforts sont mis à disposition par l'administrateur de la campagne. Le nombre et le
type de renfort sont disponibles uniquement suite à une demande auprès de
l'administrateur. Une future version de Scorched Earth pourra implémenter la possibilité
de prendre en compte des demandes de renforts de manière automatique.
Le bouton de renfort est placé sur le panel de gauche. Si des renforts sont disponibles, ce
bouton est mis en surbrillance et rendu disponible au clic. Il permet alors d'afficher le
nombre et le type de renfort disponible en réserve. L'exemple suivant montre que 5
renforts sont disponibles :
Figure 8 - Panel de commandement des missions
En cliquant sur le bouton des renforts, 3 autres boutons “Naval”, “Land” et “Air”
apparaissent alors. Sélectionnez la catégorie de renfort souhaité. Cela fait, vous verrez les
renforts en réserve rendus disponibles par l'administrateur.
En sélectionnant soit “Naval” ou “Land” vous verrez une liste déroulante détaillant la
(les) unité(s) disponible(nt). Sélectionnez l'unité que vous souhaitez faire entrer en jeu.
Choisissez la taille (de 1 à 47) de l'unité que vous souhaitez déployer. Enfin, sélectionnez
le ''point de renfort'' à partir duquel l'unité doit entrer dans le jeu. Pour terminer, cliquez
sur le bouton “Commit”. L'unité apparaîtra sur la carte au point de renfort précédemment
désigné. Vous pouvez maintenant programmer les mouvements de l'unité en question.
Pour compléter cette planification, veuillez vous reporter au paragraphe : 6 – Tracer une
mission.
11
Pour faire entrer en jeu les unités aériennes, vous avez le choix de la composition des
unités en les réduisant, ou pas, de 1 à 3 appareil(s) du même type, modèle et année. Ces
avions de remplacement peuvent être pilotables par un joueur humain si le modèle l'est
dans le jeu. Le mouvement de déplacement par défaut des ces avions (pilotés par l'IA) est
une ligne droite directe du point de renfort vers la base aérienne destinatrice. Ces
missions commencent toutes “avion en vol”.
Le nombre disponible et les points de renfort sont affichés dans la fenêtre de sélection.
Cochez la case à cocher dans le coin en bas à droite de ces informations (à côté du nom
du point de renfort) pour créer un vol de renfort. A partir de ce moment, vous pourrez
voir le vol s'afficher sur la carte. Vous pouvez sélectionner des unités multiples en
sélectionnant plusieurs cases à cocher. Lorsque vous êtes satisfait de vos choix, cliquez
sur le bouton “Commit”. Aucun briefing en saisie n'est possible pour ce type de mission,
il est produit automatiquement par le système.
Figure 9 - Mettre en jeu des unités aériennes
Pour créer une nouvelle unité aérienne, cliquez sur le bouton jaune “New Units”. Trois
listes déroulantes apparaissent alors. La première est la “Commission Unit From” qui fait
apparaître l'ensemble des points de renforts aériens disponibles et sous votre contrôle.
Les renforts aériens sont limités par l'administrateur pour chacun des points de renforts
aériens.
Une fois que vous avez sélectionné le point de renfort que vous souhaitez, il faut faire le
choix de l'endroit de déploiement ou “Initial Deployment Locations”.
Tous les terrains d'aviation, qu'ils soient amis ou ennemi, sont affichés dans cette liste.
Vérifiez bien que le terrain choisi comme destination est sous votre contrôle !
Enfin, sélectionnez les détails sur la correspondance des unités ou “Unit Affiliation
Détails”. Toutes les unités aériennes disponibles au déploiement se trouvent dans cette
liste déroulante. Une fois que vous êtes satisfait de vos choix, cliquez sur le bouton
“Commit”. La mission est prête et un briefing est créé automatiquement.
12
En fonction du type d'avion choisi, la mission peut être, ou non, prise en charge par des
joueurs humains.
Figure 10 - Création d'une nouvelle unité aérienne
4.1.3 Les retraits ou mise en réserve
Pour mettre un unité en réserve, c'est à dire, la retirer temporairement du jeu, il faut
programmer une mission (ou une série de missions dans le cas des troupes au sol) de
manière à ce que le waypoint final soit placé sur un point de retrait correspondant à la
catégorie de l'unité. Ainsi, vous pouvez mettre en réserve une unité aérienne
exclusivement sur un des points de retrait aérien. Si vous créez une mission de retrait
pour une unité aérienne, il est préférable de laisser faire les AI sur cette mission et mettre
un avertissement aux joueurs dans le briefing de mission pour qu'ils ne pilotent pas ces
avions.
Une fois qu'une unité aérienne a été retirée du jeu, elle apparaît en réserve mais elle n'est
à nouveau disponible pour un renfort uniquement APRES avoir effectuée sa période de
réarmement et de réapprovisionnement. Ce n'est pas le cas pour les unités navales et
terrestres qui sont disponibles au renfort immédiatement.
4.1.4 Réarmement et réapprovisionnement en carburant
Les unités aériennes ont besoin d'être réarmées et réapprovisionnées en carburant après
chaque vol. Le temps nécessaire pour ces opérations est variable selon le type d'avion.
Pendant toute cette période, ces appareils ne sont pas disponibles et pour aucune mission.
Gardez cela à l'esprit quand vous affectez les avions à des vols. Pour plus de détail sur
ces aspects en fonction des avions, voir
13
Annexe A – Données sur les avions de l'Axe ou
14
Annexe B – Données sur les avions Alliés
4.1.5 Programmer un vol de mission – Généralités
Pour planifier une mission, sélectionnez le bouton “Create New” à gauche de la carte.
Trois listes déroulantes apparaissent alors pour les prochaines étapes. La première liste
vous permet de sélectionner l'unité pour laquelle vous souhaitez planifier un vol.
ATTENTION ! : Toutes les unités ne sont pas disponibles tout le temps (délais
nécessaires aux réarmements, aux réapprovisionnements en carburant et aux missions de
reconnaissance).
Les unités au sol prennent 1 mission après avoir terminé leur déplacement avant d'être à
nouveau disponible à la sélection. Par contre, les unités aériennes peuvent prendre de 1 à
4 heures avant d'être à nouveau disponibles.
Maintenant, sélectionnez une unité.
Cette unité sera alors entourée d'un bord noir épaissi. Si vous n'êtes pas sûr d'avoir
sélectionné la bonne unité, vous pouvez en re-sélectionner une autre dans la liste
déroulante. Si l'unité que vous voulez, n'est pas disponible dans la liste ou qu'il n'y a tout
simplement pas d'unité disponible, cela peut venir de 2 raisons :
- La première et que l'unité que vous souhaitez sélectionner ne se trouve pas dans le
secteur actuellement affiché à l'écran (car seules les unités du secteur en cours
d'affichage sont disponibles dans la liste). Si vous voulez voir toutes les unités
disponibles, changez de secteur en cliquant sur le lien situé juste en dessous du
briefing des objectifs en haut à gauche des secteurs. Le secteur sélectionné
s'affichera alors.
- L'autre raison est que, si vous êtes en affichage tout secteur (la carte entière), c'est
que vous n'avez pas d'unité disponible pour cette tranche horaire. Si les unités,
pour une raison ou une autre, ne sont pas disponibles pour 1 heure ou plus, elles
ne seront pas sélectionnables jusqu'à ce que ce temps soit écoulé. Vous ne pourrez
donc pas affecter une mission à une unité tant que celle-ci n'est pas réarmée et
réapprovisionnée ou que, pour les unités au sol ou navale, qu'elles aient terminées
leurs mouvements à cette heure.
Vous pouvez maintenant sélectionner le nombre d'apparails/Chars/Bateaux qui
participeront à la mission. Ce nombre peut être compris entre 1 et 4 et dépend du nombre
de véhicules, avions ou bateaux assignés ou encore opérationnels pour cette unité.
Note spéciale à propos des missions de reconnaissance
Si vous planifiez à une unité un vol de reconnaissance, un seul appareil de l'unité sera
utilisé pour ce vol et uniquement contrôlé par un IA.
Vous pouvez bien entendu planifier plusieurs missions de reconnaissance, mais
seulement un seul avion de chaque unité sélectionnée prendra part au vol et aucun autre
appareil de cette unité (s'il en existe) ne pourra participer à d'autres mission tant que
l'avion parti en mission n'est pas réarmé et réapprovisionné, indépendamment du résultat
de la mission.
15
En d'autres termes, si vous avez une unité composée de quatre B-25 et que vous souhaitez
affecter un vol de reconnaissance avec cette unité, un seul B-25 participera et les trois
autres ne pourront pas voler.
Une fois la mission faite (sous réserve que l'appareil affecté à la mission revienne, sinon,
l'unité ne sera plus composée que de trois B-25), tous les appareils de l'unité devront
réarmer et réapprovisionner avant d'être à nouveau disponible pour une autre mission.
Utiliser moins de 4 appareils
Si vous utilisez moins de quatre appareils pour une mission, à supposer que vous aillez
quatre appareils pour cette unité, les quatre appareils ne seront donc plus disponibles
jusqu'à réarmement et réapprovisionnement de ceux (ou celui) ayant participé(s) à la
mission programmée. Les unités au sol et navales ne subissent pas cette restriction
puisqu'elles se déplacent toujours en groupe.
La dernière liste permet enfin de planifier l'heure à laquelle la mission doit commencer.
Si vous voulez que la planification de la mission soit effective lors de la prochaine
génération de mission, vous pouvez sélectionner “Immediate Launch”. La capacité du
planificateur permettent de retarder les missions jusqu'à 24 heures !
Pour plus d'information sur la planification des missions, voir : 5 – Tracer une mission
aérienne ou 6 – Tracer une mission
4.2 L'interface en mode : Lecture seule
Une utilisation de l'interface de planification de Scorched Earth Online War en mode
''lecture seule'' est prévue pour les pilotes des 2 camps afin qu'il puissent prévisualiser les
missions et les briefings préparés par leur commandant respectif.
Chaque côté reçoit un niveau d'information de renseignement prédéterminé à
l'initialisation de la carte gabarit.
Ce paramétrage de reconnaissance dynamique est disponible quand le gabarit est chargé
et ne peut plus être réajusté par la suite. Attention ! Cette reconnaissance “forcée” n'est
valable que pour le premier tour de jeu, c'est à dire pour la première mission.
Une fois connecté, vous pouvez naviguer dans les différentes parties de la carte ou sur
l'ensemble de celle-ci. Choisissez le secteur voulu en cliquant sur une des lettres de la
carte ou sélectionnez la à partir de la liste déroulante située au dessus de la carte. Le seul
moyen d'accéder à l'ensemble de la carte une fois que vous avez déjà sélectionné un
secteur quelconque de la carte, est d'utiliser cette liste déroulante. Après avoir fait
votre choix, la carte affiche plus de détails. Des icônes apparaissent sur la carte en
fonction des bascules d'affichage que vous avez sélectionné. Pour changer de partie de
carte, allez dans la partie gauche de la fenêtre et cliquez sur le lien hypertexte juste au
dessus de l'affichage de l'heure de mission. Vous retrouvez alors sur la carte générale
permettant la sélection des parties de la carte.
Quand un secteur de carte est affiché, de l'information est affichée à gauche dans la zone
“Mission HQ”. Déplacez le curseur de la souris au dessus pour voir l'aperçu général du
16
secteur. A droite des objectifs, il y a un aussi un icône liste. En déplaçant le curseur de la
souris au dessus, l'affichage de votre(vos) objectif(s) apparai(ssen)t.
L'affichage de l'heure indique l'heure à laquelle la prochaine mission pourra décoller.
Cette heure ne changera pas tant la mission n'est pas faite et que les résultats ne seront
pas analysés. Faite attention à l'heure car les missions peuvent être planifiées à n'importe
quel moment du jour ou de la nuit. L'icône liste à côté de l'heure donne des informations
sur les données ou l'analyse d'une mission ou permet de l'avancer.
Au dessous de l'affichage de l'heure, ce trouve les informations sur la météo actuelle. Ces
informations pourraient influencer le type de mission à programmer par les
commandants. L'icône liste à droite des informations météo donne le temps à 6 heures et
à 24 heures de temps de jeu.
Tous les icônes (amis ou ennemis) représentant les unités terrestres ou maritimes sont
affichés sur la carte avec une heure de décalage permettant ainsi de simuler un certain
degré d'incertitude de la situation qui est propre à la guerre de l'époque.
4.2.1 – L'affichage de la carte
L'interface de la carte est composée de la carte elle-même et des outils de planification
affichés à sa gauche. C'est principalement une carte affichant des icônes dont la couleur
précise le camp ami ou ennemi. Les icônes, leurs sens et le type d'unité qu'ils représentent
sont définis de la manière suivante :
Type d'unité/Légende
Icône
Description
Unités aériennes
Reconnaissance (Air)
Transport (Air)
Bombardier lourd (Air)
Bombardier en piqué (Air)
Chasseur (Air)
Chasseur-Bombadier (Air)
Hydravion (Air)
Unités terrestres
AAA (Sol)
Anti-Char (Sol)
Blindéer (Sol)
Artillerie (Sol)
Génie (Sol)
Infantrie (Sol)
Infantrie mécanisée
Reconnaissance ( Sol)
Artillerie auto-portée (Sol)
Char anti-char (Sol)
17
Unités Navales
Porte-avions (Naval)
Cuirassé (Naval)
Croiseur (Naval)
Escorteur (Naval)
Transport (Naval)
Patrouilleur (Naval)
Sous-marin (Naval)
Transports
Train (Sol)
Transport (Sol)
Camion (Sol)
Train
Unité détruite
Base aérienne en dispute
Unité inconnue
Points de renfort et de
retrait
Entrée unités aériennes
Retrait unités aériennes
Entrée unités terrestres
Retrait unités terrestres
Entrée unités navales
Retrait unités navales
Icônes de Nationalité
Icônes zone contrôlée
(1 par nationalité)
etc…
Divers
Pont
Terain d’aviation
Table 2 – Description des icônes affichés sur la carte
4.2.2 – Visionner les missions
Toute mission en cours de planification ou déjà planifiée peut être visionnée en utilisant
les outils du MP disponibles à gauche de la carte. Assurez-vous que la partie de cette
18
dernière est bien celle que vous souhaitez afficher. Il faut rappeler que, seules les
missions planifiées dans la section de la carte affichée à l'écran sont disponibles dans la
liste déroulante. Pour voir toutes les missions assurez-vous que la carte entière est
affichée. Cliquez soit sur le bouton “Scheduled Missions”, soit sur le bouton “In
Progress”. Chacune des vues donne la liste des missions se rapportant au secteur
actuellement sélectionné et affiché. Il est donc tout à fait possible de ne pas avoir de
mission de planifiée pour un secteur donné.
Les missions en cours sont généralement celles affectées aux unités au sol. Si vous
sélectionnez la case à cocher correspondant à une mission, vous verrez s'afficher le tracé
de la mission sur la carte.
Les missions planifiées peuvent l'être par votre commandant dans les limites de ce que
peut faire le constructeur de scénario d'IL-2. (Note: Au moment de la rédaction de ce
guide, toutes les opérations, comme les opérations aéronavales, ne sont encore
supportées). En cochant la case située à coté de la description d'une mission, son tracé est
affiché sur la carte. Pour les avions, les waypoints s'affichent sur la carte avec la
désignation des tâches de chacun d'eux (attaque, atterrissage, etc...). Juste à gauche de la
case à cocher il y un panel. Déplacer le pointeur de la souris en dessus de la cette zone
affiche le briefing de cette mission pour ce vol. Ce texte peut être auto-généré dans le cas
des missions de renfort et de retrait d'unités ou alors directement saisi par votre
commandant pour détailler les instructions de mission. C'est ce même texte qui apparaîtra
dans le briefing de mission d'IL2 précédent le vol.
5 – Tracer une mission aérienne
La méthode suivante n'est la seule pour mettre en place mission aérienne, mais ce moyen
permettra de travailler consciencieusement.
Une fois que l'heure de la mission est initialisée, une liste de type de waypoint apparaît.
Pour les avions, le premier waypoint est “TKOFF” (takeoff) pour décollage.
A présent, cliquez sur la carte à l'endroit ou vous souhaitez voir le prochain waypoint du
vol. Continuez à tracer la route jusqu'à ce que tous les waypoints, incluant la base de
destination, soient tracés.
Si la mission est une attaque au sol, assurez vous qu'un des waypoints passe au dessus de
la cible. Les cibles peuvent être, soit des usines, des ponts, des terrains d'aviation, des
unités ou objets terrestres.
Sur la carte, les unités terrestres sont représentées pour des symboles. Déplacez le
pointeur de la souris au dessus de ces unités pour afficher les informations de détail sur
cette unité. Elles sont alors affichées dans une info-bulle. Certaines unités peuvent être
affichées comme n'étant pas identifiées ou voir afficher des informations incomplètes
concernant cette unité. Un point d'interrogation apparaît alors.
Les unités marquées (repérées) par les joueurs humains ne sont pas reportées sur la carte.
Rien ne vous empêche de définir un waypoint à l'endroit ou vous pensez que ces unités
sont.
19
Assurez-vous qu'il y ai au moins 3 waypoints avant une attaque au sol (n'incluant pas la
cible au sol ou le point de décollage) et au moins 3 waypoints après l'attaque au sol avant
l'atterrissage (donc un minimum de 9 waypoints). C'est une restriction du moteur d'IL-2.
Pour les missions aériennes “normales”, seuls 3 waypoints sont nécessaires n'incluant ni
le point d'atterrissage ni celui du décollage (donc 5 waypoints minimum).
Faites aussi attention à avoir assez de distance entre les points pour faire la montée si
vous souhaitez prendre de l'altitude. Plus vous voudrez prendre de l'altitude, plus vous
aurez besoin de définir de waypoints. Utiliser un 1 waypoint par tranche de 500 mètres de
montée semble un bon compromis.
Si vous faites une erreur en définissant un waypoint, cliquez sur le bouton droit en ayant
le curseur de la souris sur la carte. Un menu contextuel contenant une liste d’action
apparaît alors. Soit vous sélectionnez « Reject Latest Waypoint » pour supprimer le
dernier waypoint déposé, soit vous sélectionnez “Reject all Waypoints » pour supprimer
l’ensemble des waypoints déjà placés depuis le début pour cette mission (voir
Figure 13 - Menu contextuelle des missions aérienne).
Une fois que vous êtes satisfait du placement de vos waypoints, il est temps de
paramétrer l’altitude de chacun de ceux-ci. Les caractéristiques des waypoints sont
affichées dans le panel de gauche. En fonction du nombre de waypoint que vous avez
définis, il sera peut être nécessaire de faire défiler la liste pour voir les caractéristiques de
votre premier waypoint. Il y a 5 types d’informations affichées pour chaque waypoint :
- Dist (Distance) – la distance,
- ETA (Estimated Time of Arrival) – l’heure d’arrivée estimée,
- Speed – la vitesse,
- Alt (Altitude) – l’altitude,
- et Task – l’action.
A partir du deuxième waypoint, cliquez sur “Alt number”.
Une fenêtre va s'afficher pour vous permettre de saisir l’altitude désirée. Entrez alors
l’altitude et faites « Enter ».
Vous pourriez alors avoir un message vous indiquant de changer l’altitude dans le cas
d’une valeur trop extrême pour ce vol. L’interface recalculera alors une altitude à votre
place.
Rappelez-vous de vérifier qu’il y a assez de waypoint pour permettre les changements
d’altitude souhaités. Faites le tour de vos waypoint afin de fixer les altitudes de vos
avions. Il est nécessaire que l’altitude soit basse à proximité des terrains d’aviation pour
que les IA puissent atterrir correctement.
Pour chaque waypoint, vous pouvez aussi définir la vitesse que doit avoir le vol à ce
point. Cela peut être utile de la combiner avec l'altitude. En ajustant les vitesses des
avions, il est possible de synchroniser l’arrivée de différents vols sur une cible à partir de
différentes directions et d’altitude. Le mieux est d’utiliser des avions IA pour ces
missions car il est en effet difficile pour des pilotes « humains » de naviguer avec un
degré de précision suffisant pour ce type de plan de vol.
20
Maintenant, passons aux différentes tâches réalisables. Si votre mission comprend une
attaque au sol ou une reconnaissance, il est nécessaire de l’indiquer aux waypoints placés
aux endroits correspondants. Chaque waypoint ne peut se voir affecter qu’une seule tâche
parmi les suivantes (abréviation des tâches (R,G,L,W,F) :
• (R)econ – L’unité prend une photo de la zone délimitée dans le cercle de
reconnaissance. Plus l’altitude est haute et plus la zone photographiée sera
étendue. En contrepartie, plus l’altitude sera importante, moins l’image sera
précise. En fonction du type d’appareil utilisé pour la mission et donc de sa
capacité à faire un certain nombre de photo, vous pouvez définir un waypoint par
photo pouvant être prises. Si on prend par exemple le B25, il permet de prendre
10 photos, vous pouvez donc définir jusqu'à 10 waypoints de reconnaissance pour
ce vol.
Figure 11 – Info-bulle sur la capacité de Reconnaissance
•
•
•
(G)round Attack (Attaque au sol) – Vous ne pouvez définir qu’un seul waypoint
d’attaque au sol par vol et il faut toujours placer ce waypoint à proximité directe
de la cible choisie. Si une seule cible est disponible dans ce périmètre, elle sera
immédiatement sélectionnée. Dans le cas contraire où plusieurs cibles seraient
possibles, vous devrez préciser le choix au moment de finaliser la planification de
ce vol.
(L)and (Atterrissage) – Ce waypoint désigne le point d’atterrissage du vol. Il faut
toujours s’assurer que ce waypoint soit placé sur un site ''recevable'' pour l’unité.
Actuellement, seuls les terrains d’aviation placés sur la carte peuvent être
considérés comme un site valide pour les atterrissages. Définir un atterrissage sur
une base ennemie et atterrir sur celle-ci ne suffit pas à la capturer pour votre
camp. Pour le moment, les porte-avions ne peuvent pas être utilisé comme
emplacement pour le décollage ni pour l’atterrissage.
(W)ithdraw (retrait) – Ce waypoint est utilisé pour permettre à une unité affectée
à un secteur de rejoindre les unités en réserve. Il faut toujours utiliser des vols
IA pour ce type de vol. Le seul emplacement valide pour définir ce type de
waypoint est un point de zone de retrait situé sur la carte correspondant à la
catégorie de l'unité à retirer. Pour voir l’emplacement de ces points de retrait, il
faut ouvrir le menu contextuelle de la carte (clic droit) et faire la sélection "show
all". A proximité des bords de la carte, apparaîtra alors une série d’icônes. Pour
donner un ordre de retrait à une unité, le dernier waypoint du vol doit se situer sur
un de ces points de retrait. Cette unité est alors ajoutée en réserve pour participer
ensuite à des renforts, mais après le temps nécessaire à son réarmement et au
réapprovisionnement en carburant. Pour plus d’information sur les retraits d’unité
voir : 4.1.3 Les retraits
21
•
(F)ly (vol) – C’est le type d’action par défaut d’un waypoint aérien. L’avion est
automatiquement défini comme en vol entre 2 waypoints avec les paramètres de
vitesse et d’altitude nécessaire et pouvant être supportés par le type de l'appareil
utilisé. La réaction des IA face à ces waypoints pourra varier en fonction des
paramètres de la simulation et du niveau d’expérience affecté aux pilotes IA.
Après qu’un waypoint d’atterrissage a été défini, d’autres options apparaissent alors
en dessous des informations propres au point d’atterrissage dans la partie gauche de la
fenêtre prinicipale :
Figure 12 – Information pour finaliser une mission aérienne
Vous pouvez voir les différentes options possibles (voir
22
Figure 12). Des informations générales sont aussi données comme la base d’origine et de
destination du vol, l’heure de décollage et le temps de vol estimé jusqu’à l’atterrissage
ainsi que le nombre d’appareil participant à la mission.
5.1. – Etapes pour finaliser une mission d’attaque au sol
5.1.1 – Choix d'une cible
Lorsqu’une action d’attaque au sol est programmée sur un des waypoints, il est possible
que plusieurs cibles soient disponibles à cet endroit de l’attaque. C'est dans cette partie
que vous sélectionnez plus précisément la cible du vol. Si vous n’avez pas de
renseignement sur les unités ennemies ou s’il n’y a pas de pont ou de cible industrielle
dans la zone, vous allez devoir faire une recherche locale en sélectionnant « Local
Search ». Dans l’exemple montré dans la
Figure 12 “Road Bridge 55” est la cible de la mission des bombardiers “Betty ».
5.1.2 – L'emport
Vous pouvez aussi définir l’emport par défaut des appareils de la mission. Cliquez sur la
liste déroulante pour afficher la liste des emports disponibles en fonction du modèle et de
l’année de l’appareil choisi pour le vol. Il n’y a pas de vérification de cohérence sur la
sélection de l'armement par rapport à la cible choisie. C’est à dire qu’il est tout à fait
possible de prendre des torpilles pour attaquer une base aérienne !
C’est à vous de vous assurer du choix approprié pour traiter la cible choisie. Les joueurs
ont la liberté de changer l’emport par défaut avant le début de la mission si le paramètre
“Enforce Aircraft Load » n’a pas été coché lors de l’initialisation du gabarit de mission.
5.1.3 – L'escorte
Enfin, vous pouvez assigner une escorte à votre mission d’attaque au sol. Cliquez sur la
liste déroulante « Escort » pour afficher l’ensemble des avions disponibles pour cette
mission. Cette liste n’affiche que les appareils du secteur de la carte qui est sélectionné.
C'est-à-dire que si le secteur "A" de la carte est actuellement affiché, seules les escortes
disponibles pour ce secteur seront dans la liste. Si vous utilisez un vol d'escorte contrôlé
par les AI, vous devrez faire en sorte que cette escorte protège le vol accompagné par
celle-ci.
Continuons maintenant sur la procédure :
5.2 – Etapes pour finaliser toute mission aérienne
Si le vol est une mission de combat, vous réglez l'emport de la même manière que pour
les missions d'attaque au sol. Pour les vols de reconnaissance, il est préférable d'utiliser
l'emport par défaut.
Juste sous les informations du waypoint d’atterrissage, il y a les textes de titre et de
briefing du vol. (voir
23
Figure 12 – Information pour finaliser une mission aérienne). Si vous cliquez sur “Enter
briefing text here”, une fenêtre contextuelle apparaîtra. Vous pouvez alors saisir les
instructions détaillées du vol jusqu'à concurrence de 1024 caractères.
Dans la mesure du possible, évitez d'utiliser les caractères spéciaux. Ces instructions
seront intégrées dans le briefing disponible aux pilotes “amis” avant de débuter le vol de
cette mission. Ces briefings sont visualisables, soit par le bouton des missions planifiées
(voir 4.2.2 – Visionner les missions), soit par les briefings présentés dans la zone de
briefing IL2 précédant tout début de mission. Ces briefings sont intégrés aux
informations générées par le générateur DCS (Dynamic Campaign System) et chargés au
moment de lancer la mission. Le texte du titre peut être adapté de la même manière.
Une fois que vous êtes satisfait, cliquez sur le bouton droit de la souris à partir de la carte.
Le menu suivant apparaît alors :
Figure 13 - Menu contextuelle des missions aériennes
Ce menu propose toutes les commandes d'actions disponibles sur un secteur et quelques
commandes particulières.
Vous pouvez paramétrer vos waypoints par l'intermédiaire de ce menu mais il est sans
doute plus pratique de procéder de la manière décrite précédemment. Comme cela à été
dit, ce menu permet de supprimer le dernier waypoint ou l'ensemble ce ceux déjà
programmés. Les waypoints supprimés individuellement ne peuvent l'être qu'en
commençant par le dernier positionné et ainsi de suite jusqu'au premier. Vous pouvez
24
aussi utiliser ce menu pour paramétrer les actions à affecter à vos waypoints dans la
mesure où ces actions s'appliquent toujours au waypoint en cours de sélection.
Le choix surligné en jaune “Finalise Mission Orders” (finalise les ordres de mission) est
la dernière étape dans le processus de création du vol une fois sélectionné la quantité de
carburant à emporter.
A ce propos, il arrive quelquefois que, après avoir finalisée votre mission, l'emport de
carburant soit remis à 25% indépendamment d'un réglage précédent différent de ce
paramètre. Initialisez l'emport de carburant avec le bouton tout en bas du panel de gauche
de la fenêtre principale. Cliquez sur le bouton “Commit Mission” pour que votre vol soit
sauvegardé. Appuyez sur le bouton “back to mission planer” pour venir à la carte.
5.3 – Annulation d'une mission
Si vous voulez annuler le processus de création d'une mission pour en créer une nouvelle,
il faut simplement cliquer sur le bouton “refresh” qui se trouve dans le panel de gauche.
Si vous voulez annuler une mission déjà programmée, une autre manière de faire (en
vous assurant que le secteur de carte en cours d'affichage contient bien l'unité définie
pour le vol que vous voulez supprimer), est de cliquez sur le bouton “Scheduled
Missions”. Une liste apparaît alors dans le panel de gauche.
Cliquez sur la case à cochée de l'unité en question permettant d'afficher les waypoints
correspondant sur la carte. Au dessus de cette liste, il y a 2 boutons : “Cancel All”
(annuler tout) et “Cancel Selected” (annuler la sélection).
Pour annuler toutes les missions, cliquez sur “Cancel All”. Pour annuler uniquement les
missions que vous avez cochées dans la liste, cliquez sur “Cancel Selected”.
Vous devrez confirmer l'annulation et si vous répondez par “Yes”, toutes la ou les
mission(s) sélectionné(es) sera(seront) supprimé(es). Dans ce cas, les unités des missions
annulées deviennent à nouveau immédiatement disponibles à l'utilisation.
5.4 Conseils de planification d'une Mission Scorched Earth
1. En faisant votre planification, gardez toujours en tête les conditions de victoire
initiales.
2. Repérez les forces et les faiblesses de votre ennemi. Ne pas hésiter à tirer partie d'une
erreur de l'adversaire.
3. Revenez vivant de la mission ! Ne faite pas d'attaque suicide tant que vous n'êtes pas
certain d'achever vos objectifs de victoire.
4. Ne devenez pas prévisible. Changez la route suivie et l'altitude si vous attaquez la
même cible sur plusieurs missions consécutives.
5. Faites certains vols de reconnaissance avec des joueurs humains car vos pilotes
pourront ramener les 3 informations essentielles sur les contacts ennemis : Leurs
25
destination, leurs modèle et leurs propres cibles. Vous pourrez utiliser ces
informations au moment de définir la planification de l'ensemble de vos missions !
6. Ne planifiez pas trop de missions. Quand vous jouez les missions on-line, il faut
évaluer la puissance moyenne des équipements utilisés par l'ensemble des joueurs.
Avec un nombre élevé d'objet en déplacement, le niveau de rafraîchissement des
images du jeu pourrait tomber jusqu'à quelques fps (fps : frame per seconde – image
par seconde). Cela est dû autant à la puissance des PC utilisés qu'à la qualité du
réseau qui les relie entre eux. Parmi la communauté, un consensus général indique
qu'il ne faut pas dépasser plus de 20 missions planifiées par mission/heure de jeux.
7. Sachez quels sont les appareils uniquement utilisables par les IA. Si vous spécifiez un
vol IA, il n'y a pas besoin de fournir un briefing et cette information n'est pas générée
par le DCS…..
8. De temps en temps, en posant des waypoints, le clic gauche sur la carte ne produit par
un waypoint ! Essayez alors de cliquer avec le bouton droit sur la carte pour faire
apparaître le menu contextuel de la carte. Faites disparaître ensuite le menu et
réessayez le placer à nouveau votre waypoint. Si cela ne fonctionne toujours pas,
cliquez sur le bouton de “refresh” et recommencez !
6 – Tracer une mission au sol
Une fois que l'heure de départ de la mission a été sélectionnée, un waypoint de départ est
affiché. Il faut maintenant cliquer sur la carte pour créer un waypoint de mouvement pour
l'unité.
Les unités terrestres ou navales peuvent recevoir des ordres pour 2 heures de mouvement.
Quand la mission est générée, l'unité tentera de suivre les waypoints tracés. Mais les
chars ne flottent pas et les bateaux n'ont pas roues ! Si vous tracez un waypoint qui
entraîne un mouvement qui excède 2 heures, un message sera affiché et le waypoint sera
rejeté par la planification.
Pour chaque waypoint vous pouvez aussi définir la vitesse de mouvement de l'unité.
Réglez la vitesse de chaque waypoint au fur et à mesure. Cela permettra une plus grande
précision pour régler l'ETA (ou heure d'arrivée prévue).
Une fois que vous avez terminé de tracer l'ensemble des waypoints pour l'unité, cliquez
avec le bouton droit sur la carte pour afficher le menu contextuel des missions pour les
unités au sol.
26
Figure 14 - Menu contextuel pour unité terrestre et navale
Sélectionnez “Finalise Mission Orders”. Sur le panel gauche, une liste déroulante “Final
Orientation” et un bouton apparaissent (voir
Figure 15). La liste déroulante permet de définir la direction générale du mouvement de
l'unité selon 8 directions géographiques générales : Nord, Nord-Est, Est, Sud-Est, etc.
Donnez une direction générale et cliquez sur le bouton “Commit”. Une fois votre mission
validez, cliquez sur le bouton “return” (retour) et continuez.
27
Figure 15 - Finalisation d'une mission terrestre
7 – Résultat et scores
Une fois la mission jouée, le fichier de cette mission est analysé par le DCS qui génère
différentes informations. Des points sont attribués uniquement si vous retournez à la base
en ayant effectué un atterrissage réussit. Les points pour les cibles au sol ne sont pas
pris en compte si l'objet détruit n'était pas une cible désignée comme telle par la
mission.
Ces statistiques sont accessibles en sélectionnant le bouton “Campaign Statistics” de
l'écran de secteur. Les statistiques disponibles sont alors affichées. Pour voir les
statistiques d'un secteur particulier, cliquez sur le lien hypertexte pour y accéder.
La page principale des statistiques détaille le nombre de mission(s) réalisée(s), le total des
tués/perdus pour chacun des camps, des statistiques cumulatives et les scores pour
l'ensemble des pilotes ayant pris part aux missions de la campagne jusque là, et des
28
hyperliens sur le tableau des scores par mission. Entre autres choses, ce tableau détail les
types d'unités détruites et a fait quoi au cours de la mission.
8 – La guerre au sol dans "Scorched Earth"
"Scorched Earth Online War"permet aux commandants de contrôler le mouvement et
leurs revers au cours de la campagne. Les commandants ont aussi la possibilité de créer
de nouvelles unités terrestres en fonction de celles disponibles en réserve. Sans unités
terrestres, il est impossible de capturer des objectifs au sol (ponts, terrains
d'aviation, etc...) et donc incapable de faire bouger la ligne de front en sa faveur.
Certaines cartes ne contiennent pas d'unité terrestre en réserve et aucun renfort n'est alors
disponible au commandement.
8.1 – Contrôle de zone et ligne de front
Les unités au sol sont donc nécessaires pour prendre le contrôle de “zones utiles”.
Ces zones peuvent être un terrain d'aviation, une industrie, un pont ou tout autre objet au
sol.
La prise de contrôle de l'élément est déterminée par les paramètres suivants :
• Avez-vous une unité amie (terrestre) à moins d'un kilomètre de la zone ?
• Y a-t-il une unité ennemie (terrestre) à moins d'un kilomètre de la zone ?
Tant qu'une unité terrestre ennemie est à moins d'un kilomètre de la zone convoitée, cette
zone est en “bataille”. Le tableau ci-dessous montre dans quel statut est la zone en
fonction des unités à proximité :
Unités au sol
appartenant à :
Une unité amie à
moisn d' 1 km
Une unité
ennemeis à mois d'
1 km
Unité amie à mois
d' 1 km
Contrôlée
Unité ennemi à
moins d' 1 km
En bataille
En bataille
Perdu ou contrôlée
par l'ennemi
Table 3 - Contrôle des zones tactiques au sol
La ligne de front est déterminée par le contrôle de l'ensemble des zones tactiques
contrôlées ou perdues par les 2 camps.
8.2 – Les unités de reconnaissance au sol
Les unités terrestres fournissent de l'information de reconnaissance au commandement de
la même manière que le ferait un vol de reconnaissance effectué avec succès.
29
Quand une unité terrestre ennemie entre dans le champ de vision d'une de vos unités, un
rapport de reconnaissance est fait.
Ce rapport est généré par Scorched Earth et sera reporté sur la carte dans l'heure suivante.
Si l'unité ennemie est aperçue au cours de la mission commençant à 06:00 heures, vous
verrez le rapport de reconnaissance sur la carte pour la mission de 08:00 heures (pas pour
celle de 07:00 heures) !
Par exemple, la distance de détection est de 5 km pour l'infanterie mécanisée et de 2 km
pour les chars. Les bateaux permettent une distance de détection plus importante mais
uniquement sur d'autres unités navales.
8.3 – Le combat au sol
Les unités au sol continueront à combattre même si aucun vol (mission IL2) n'est
effectuée et seront pris en compte dans la campagne. Le résultat des ces combats est lu
dans le fichier log par le DCS quand il analyse la mission. Connaître le résultat de ces
combats implique un délai d' 1 heure correspondant au temps nécessaire pour que
l'information arrive des unités au sol. Un îcone est alors placé sur la carte afin d'aider les
commandants à planifier leurs missions.
9 – L'administrateur "Scorched Earth"
Il est recommandé qu'une personne neutre prenne ce rôle. Cela permettra de faire un
jugement impartial si des réclamations sont faites ! Les 2 camps peuvent s'entendre sur
un administrateur, mais il est recommandé en tout cas que ce ne soit pas le commandant
d'un des camp ...
Figure 16 - Section de gestion de l'administrateur
30
Après vous être connecté en tant qu'administrateur, la carte de l'ensemble des secteurs
apparaît. Dans le coin supérieur gauche de la fenêtre, 2 nouvelles options deviennent
disponibles. (voir
Figure 16 juste au dessus). L'administrateur a accès à toutes les fonctions disponibles aux
commandants des 2 camps.
Une fois sélectionné “Manage <Sector> Campaign”, le lien conduit vers l'écran suivant :
Figure 17 - Menu de gestion de la campagne
En sélectionnant le lien “Objectives”, l'administrateur peut changer les textes explicatifs
des objectifs pour les 2 camps. Vous pouvez aussi modifier les objectifs pour chacun des
camps. Les textes de contexte et d'objectif ne changent rien au déroulement du jeux et ne
sont là qu'à titre d'information.
Ces textes peuvent donc être modifiés sans nécessiter l'agrément des commandants. Le
texte se modifie comme dans un traitement de texte normal. Une fois que vous êtes
satisfait, n'oubliez pas de cliquez sur le bouton “save”.
Figure 18 - Contexte et objectifs de la campagne
31
Le lien “Commanders” vous permet de définir les noms des utilisateurs et les mots de
passe pour l'administrateur, les commandants et les comptes en lecture seule qui sont
stockés dans une base de données particulière de "Scorched Earth".
Figure 19 – Nom d'utilisateur et mot de passe d'administration
Le lien “Reinforcements” permet à l'administrateur de créer les réserves aériennes,
terrestres et navales pour les 2 camps participant au conflit. Ces renforts sont alors
immédiatement disponibles pour les 2 commandements.
Il y a 3 grands types de renforts :
- Les forces terrestres,
- navales
- et aériennes.
Pour changer le type de renfort que vous souhaitez affecter, cliquez sur le bouton
décrivant le type de renfort en cours de sélection qui se trouve au dessus de la liste des
renforts.
Il y a une case à cochée dans le coin supérieur droit de la liste intitulé “Historical Dates”.
Quand cette case est cochée, les unités pouvant être sélectionnées sont alors en
correspondance avec le secteur en cours durant cette période. Si vous jouez “Stalingrad”
en décembre 1942, vous ne pourrez intégrer au jeu que les unités qui étaient disponibles à
cette date ou avant celle-ci !
32
Figure 20 - Renforts aériens de l'administrateur
L'écran des renforts est décomposé en 2 tableaux. Un pour les alliés et l'autre pour l'axe.
Pour créer des renforts, sélectionnez sur quel point de renfort sera disponible l'unité par
l'intermédiaire de la liste déroulante en bas de première colonne de chaque des tableaux.
Il se peut que certaines cartes ne possèdent pas de point de renfort pour les unités au sol
ou navales. Ce n'est pas un bug. Par exemple, il n'y a pas de point de renfort terrestre sur
la carte de Nouvelle Guinée. Seule les unités terrestres intégrées au gabarit sont
disponibles. Aucune autre nouvelle unité ne peut alors être créée et il n'existe aucun
renfort.
Choisissez ensuite le type d'unité à fournir comme renfort. Ce choix fait généralement
suite à une demande d'un ou des 2 commandants après avoir déterminé le nombre de
renfort maximum possible. Finalement, choisissez le nombre d'unité disponible avec
l'aide de la liste déroulante (de 1 à 64). Si vous être satisfait de votre paramétrage, cliquez
sur la petite flèche située à l'extrême droite de la liste de sélection du nombre d'unité. Les
boites listes sont réinitialisée et votre sélection apparaît alors dans la liste des renforts.
Pour chaque type d'unité, vous ne pouvez avoir qu'un seul groupe et ce, pour chaque
point de renfort correspondant. Dans la Figure 20 le joueur Allié a 2 groupes de P-51B –
Mustangs. L'un peut entrer par le point de renfort de “Suva”, l'autre par celui de “Cairns”.
Vous pouvez définir un groupe de 8 si vous voulez ou 2 groupes de 4 sur 2 points de
renfort. Si vous voulez ajouter plus de renfort d'un type particulier à un point de renfort
particulier, sélectionné le nouveau renfort mais en précisant le nombre total que vous
voulez et non la différence. Par exemple, si vous avez déjà 2 P-40E sur un point de
renfort, et qu'on vous demande d'en ajouter 6 de plus, choisissez 8 et non 6.
33
Annexes
Pour faciliter le travail de planification, voici une liste des avions et leurs caractéristiques
qui peuvent intervenir dans le jeux. La colonne de “Refueling Time” rappel le nombre
d'heure de jeux (de mission) qu'il faut pour réapprovisionner en carburant et pour réarmer
après un vol. La colonne “Recon Photo” détaille le nombre de waypoint de
reconnaissance qu'un avion peut faire au cours d'une même mission.
34
Annexe A – Données sur les avions de l'Axe
Aircraft
Type
A6M2 Reisen
A6M2-21 Zero
A6M2-N Zero-Sen
A6M3 Reisen
A6M5 Reisen
A6M5A Reisen
A6M5B Reisen
A6M5C Reisen
A6M7 62 Reisen
A6M7 63 Reisen
AR-196A-3
B239
B5N2
Bf-109E-4 Emil
Bf-109E-4/B Emil
Bf-109E-7/B Emil
Bf-109E-7/Z Emil
Bf-109F-2 Friedrich
Bf-109F-4 Friedrich
Bf-109G-10 Gustav
Bf-109G-14 Gustav
Bf-109G-2 Gustav
Bf-109G-6 (Late) Gustav
Bf-109G-6 Gustav
Bf-109G-6/AS Gustav
Bf-109K-4 Karl
Bf-109Z
Bf-110C-4
Bf-110C-4B
Bf-110G-2
D3A1
Fi-156 Storch
Fiat Cr.42 Falco
Fiat G.50 Freccia
FW-189A-2 Uhu
FW-190A-4 Wuerger
Chasseur
Chasseur
Hydravion
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Hydravion
Chasseur
Bombardier
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur-Bombardier
Chasseur-Bombardier
Chasseur-Bombardier
Bombardier en piqué
Reconnaissance
Chasseur
Chasseur
Reconnaissance
Chasseur
Durée de
réappro
(en heures)
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
2
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
2
2
2
1
1
1
1
1
1
Recon
Photos
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
5
1
5
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
5
5
5
2
5
1
1
10
1
35
Aircraft
Type
FW-190A-5 Wuerger
FW-190A-6 Wuerger
FW-190A-8 Mistel
FW-190A-8 Wuerger
FW-190A-9 Wuerger
FW-190D-9 1944 Wuerger
FW-190D-9 1945 Wuerger
FW-190F-8 Wuerger
FW-200C3-U4 Kondor
G4M1-11
Gladiator MkI
Gladiator MkII
Gotha 229A-1
H8K-1
He-111H-2
He-111H-6
He-111Z
Heinkel 162-A2 Salamander
Hs-129B-2 Panzerknacker
Hs-129B-3 Panzerknacker
IAR-80 BoPi
IAR-81A BoPi
J2M3 Raiden
J8A
Ju-52 3MG4E Tante Ju
Ju-52 3MG5E Tante Ju
Ju-87B-2 Stuka
Ju-87D-3 Stuka
Ju-87D-5 Stuka
Ju-87G-1 Stuka
Ju-88 Mistel
Ju-88A-4
Ki-43 II KAI Hayabusa
Ki-43-IA Hayabusa
Ki-43-IB Hayabusa
Ki-43-IC Hayabusa
Ki-43-II Hayabusa
Ki-46 OTSU
Ki-46 OTSU HEI
Ki-46 RECCE
Chasseur
Chasseur
Bombardier en piqué
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Transport
Bombardier
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Hydravion
Bombardier
Bombardier
Transport
Chasseur
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Transport
Transport
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Bombardier
Bombardier
Reconnaissance
Durée de
réappro
(en heures)
1
1
1
1
1
1
1
1
3
2
1
1
2
1
3
3
3
1
2
2
1
1
1
1
2
2
1
1
1
1
5
3
1
1
1
1
1
2
2
2
Recon
Photos
1
1
1
1
1
1
1
1
10
10
1
1
1
1
10
10
10
1
1
1
1
1
1
1
10
10
1
1
1
1
0
1
1
1
1
1
1
10
10
10
36
Aircraft
Type
Ki-61 IHEI Hein
Ki-61 IKO Hein
Ki-61 IOTSU Hein
Ki-84-IA Hayate
Ki-84-IB Hayate
Ki-84-IC Hayate
L2D
Macchi MC-202 Folgore
Me-163B-1A Komet
Me-210C-A1
Me-210C-A1 Zerstorer
Me-262A-1A Schwalbe
Me-262A-2A Schwalbe
Me-262A-2AU4 Schwalbe
Me-321 Gigant
Me-323 Gigant
Morko Morane
MS-406
MS-410
N1K1J Shiden
N1K1JA Shiden
Ta-152H-2
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Transport
Chasseur
Chasseur
Chasseur-Bombardier
Chasseur-Bombardier
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Transport
Transport
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Durée de
réappro
(en heures)
1
1
1
1
1
1
1
1
1
2
2
2
2
2
3
3
1
1
1
1
1
1
Recon
Photos
1
1
1
1
1
1
1
1
0
1
1
1
1
1
10
10
1
1
1
1
1
1
37
Annexe B – Données sur les avions Alliés
Appareil
A-20G Boston
B-17D Flying Fortress
B-17E Flying Fortress
B-17F Flying Fortress
B-17G Flying Fortress
B-24J-100 Liberator
B-25C-25 Mitchell
B-25G-1 Mitchell
B-25H-1 Mitchell
B-25J-1 Mitchell
B-29 Superfortress
BeauChasseur MkXXI
Bi-1
Blenheim MkI
Blenheim MkIV
C-47 Dakota
F2A2 Buffalo
F4F3 Wildcat
F4F4 Wildcat
F4G-1 Corsair
F4U-1 Corsair
F4U-1A Corsair
F4U-1C Corsair
F4U-1D Corsair
F6F3 Hellcat
FG-1D Corsair (MkIV)
FM2 Wildcat
G-11 Glider
Hawk 81A-2
Hurricane MkIa
Hurricane MkIIb
Hurricane MkIIb Field
Mod
Hurricane MkIIc
I-153 M62 Chaika
Type
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Chasseur-Bombardier
Chasseur
Bombardier
Bombardier
Transport
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Transport
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Duréee de
réappro
(en heures)
2
4
4
4
4
4
3
3
3
3
4
2
3
2
2
2
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
Recon
Photos
5
10
10
10
10
10
10
10
10
10
10
10
1
5
5
10
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
0
1
1
1
Chasseur
Chasseur
Chasseur
1
1
1
1
1
1
38
Appareil
I-153P Chaika
I-16 Type 18 Ishak
I-16 Type 24 Drone
I-16 Type 24 Ishak
I-185 M71
I-185 M82A
IL-2 1940 (Early)
IL-2 1940 (Late)
IL-2 1941 (Early)
IL-2 1941 (Late)
IL-2 Type 3
IL-2 Type 3M
IL-2I
IL-2M Early
IL-2M Late
IL-2T
IL-4
IL-4 DB3B
IL-4 DB-3F
IL-4 DB3M
IL-4 DB3T
La-5 Lavka
La-5F Lavka
La-5FN Lavka
La-7 (3xB20) Lavka
La-7 Lavka
LaGG-3 Series 29 Lavka
LaGG-3 Series 35 Lavka
LaGG-3 Series 4 Lavka
LaGG-3 Series 66 Lavka
LaGG-3IT Lavka
Li-2
MBR-2AM-34
Razvedchik
MiG-3 (AM38)
MiG-3 (Early)
MiG-3 (ShVAK)
MiG-3U
MiG-3UB
Type
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Chasseur
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Bombardier
Duréee de
réappro
(en heures)
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
3
3
3
3
3
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
2
Recon
Photos
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
10
10
10
10
10
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
10
Hydravion
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
3
1
1
1
1
1
10
1
1
1
1
1
39
Appareil
MiG-3UD
P-36-A3 Hawk
P-36-A4 Hawk
P-38J Lightning
P-38L Lightning
P-39D-1 Airacobra
P-39D-2 Airacobra
P-39N-1 Airacobra
P-39Q-1 Airacobra
P-39Q-10 Airacobra
P-400 Airacobra
P-40B Tomahawk
P-40C Tomahawk
P-40E Kittyhawk
P-40E M-105
P-40M Kittyhawk
P-47D-10 Thunderbolt
P-47D-22 Thunderbolt
P-47D-27 Thunderbolt
P-51B Mustang
P-51C Mustang
P-51D-10NA Mustang
P-51D-5NT Mustang
P-63C Kingcobra
P-80A Shooting Star
PBN1 Catalina
Pe-2 Series 1 Peshka
Pe-2 Series 110 Peshka
Pe-2 Series 359 Peshka
Pe-2 Series 84 Peshka
Pe-3 Bis Peshka
Pe-3 Series 1 Peshka
Pe-8 Peshka
PZL P.11c
R-10 Razvedchik
SB-2M-100A
SB-2M-103
SBD-3
SBD-5
Type
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Hydravion
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Bombardier en piqué
Chasseur-Bombardier
Chasseur-Bombardier
Bombardier
Chasseur
Reconnaissance
Bombardier
Bombardier
Chasseur
Chasseur
Duréee de
réappro
(en heures)
1
1
1
2
2
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
2
2
2
1
1
1
1
1
2
3
2
2
2
2
2
2
3
1
1
2
2
2
2
Recon
Photos
1
1
1
5
5
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
10
1
5
5
5
1
1
10
1
5
5
5
5
5
40
Appareil
Seafire MkIII
Seafire MkIIIF
Spitfire MkIXc
Spitfire MkIXc (CW)
Spitfire MkIXe
Spitfire MkIXe (CW)
Spitfire MkIXe HF
Spitfire MkVb
Spitfire MkVb (CW)
Spitfire MkVb LF
Spitfire MkVb LF (CW)
Spitfire MkVIII
Su-2 Sushka
TB-3 4M 34R (SPB)
TB-3 4M-17
TB-3 4M-34R
TBM-3 Avenger MkIII
Tomahawk MkIIA
Tomahawk MkIIB
Tu-2S Tushka
U-2VS Kukurznik
Yak-1 Yasha
Yak-1B Yasha
Yak-3 Yasha
Yak-3P Yasha
Yak-7A Yasha
Yak-7B Yasha
Yak-9 Yasha
Yak-9B Yasha
Yak-9D Yasha
Yak-9K Yasha
Yak-9M Yasha
Yak-9T Yasha
Yak-9U Yasha
Yak-9UT Yasha
Type
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Bombardier
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Bombardier en piqué
Reconnaissance
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Chasseur
Duréee de
réappro
(en heures)
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
3
3
3
2
1
1
2
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
Recon
Photos
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
5
15
15
15
5
1
1
5
5
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
41
Annexe C – Types des unités terrestres de l'Axe
Unit Name
88mm Flak 18
20mm Oerlikon Flak 30
Type 96 3x25mm AAA
Type 2 2x25mm AAA
Type 88 75mm AAA
Type 94 37mm Field Art
Type 98 20mm AAA
50mm PaK-38
Bunker A2
Bunker A
Bunker D
Bunker S2
150mm Howitzer 1918
Sd.Kfz4/1 + 15cm Pzw
Passenger Train
Cargo Fuel Train
Cargo Train
Cargo A Train
Cargo A Train AA
Cargo Train AA
Staff Train AA
Equipment A Train AA
Equipment B Train AA
Equipment C Train AA
Fuel Train/AA
Akagi Class CV
Carrier
Shokaku Class CV
Zuikaku Class
Cuirassé
Tirpitz Class (BA)
Unit Type
Artillerie : Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Char
Artillerie
Artillerie
Artillerie
Artillerie
Artillerie
Artillerie
Rail: Transport civil
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Cuirassé
Bateau: Cuirassé
42
Unit Name
Murgesku Class
Akizuki Class DD
Amatsukaze 1941 Class DD
Amatsukaze 1943 Class DD
Amatsukaze 1945 Class DD
Arashi 1941 Class
Kagero 1941 Class DD
Nowaki 1941 Class DD
Nowaki 1943 Class DD
Yukikaze 1941 Class DD
Yukikaze 1943 Class DD
Yukikaze 1945 Class DD
Illmarinen Class CD
MFP Class
MFP-2 Class
Niobe Class
Vainamoinen Class CD
MAS-501 Class MTB
Minesweeper
MO-4 Class MTB
S-80 Class
Type VII C Class Sub
Type VII C Class Sub/P
Daihatsu Landing Craft
Fishing Junk
Fishing Junk Type A
Type 97 Chi-Ha 57mm
Type 97 Chi-Ha Shinhoto 47mm
Type 95 Ha-Go 37mm
Type 95 Ha-Go Radio 37mm
Type 4 Ho-Ro 150mm SPG
Panzer IIF
Panzer IIIG
Panzer IIIJ
Panzer IIIM
Panzer IIIN
Panzer IVE
Panzer IVF
Panzer IVF2
Panzer IVJ
Unit Type
Bateau: Croiseur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Patrouileur/Torpilleur
Bateau: Patrouileur/Torpilleur
Bateau: Patrouileur/Torpilleur
Bateau: Patrouileur/Torpilleur
Bateau: Sous-marin
Bateau: Sous-marin
Bateau: Transport
Bateau: Transport
Bateau: Transport
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
43
Unit Name
Panzer VA Panther
Panzer VIB Koenigstiger
Panzer VIE Tiger
Turan I
Turan II
Nimrod Flak
Wirbelwind 4x20mm Flak
Sturmgeschutz IIIG
Sturmgeschutz IV
Zrinyi II
Ferdinand
7.5cm Panzerjaeger 38 Hetzer
Jagdpanther
Sd.Kfz. 2 Kettenkrad
Sd.Kfz.3a + 2cm Flak 38
Sd.Kfz.251/1 Hanomag
BMW Motorrad
Armoured Column
Staff Fuel Column 18000 litres
Engineers Column
Fuel Column 2 15000 litres
Fuel Column 3 18000 litres
Type 1 Ho-Ha APC
Armoured Column (Japan)
Engineers Column (Japan)
Fuel Column 1 '15000 litres (Japan)
Type 95 Kurogane
Opel Blitz 3 6-36S
Opel Blitz 3 6-3700A
Opel Blitz 3 (Benzin) 6-3700A
Opel Blitz 3 (Sanitaet) '6-36S
Opel Blitz 3 (Funk) '6-36S
Sd.Kfz.3a-m. Gleisk 2t
Opel Kadett
Raupenschlepper Ost
Type 94 Truck
VW Typ 82 Kuebelwagen
VW Typ 82 (Open) Kuebelwagen
Unit Type
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Anti-Aérien
Char: Anti-Aérien
Char: Canon auto-porté
Char: Canon auto-porté
Char: Canon auto-porté
Char: Blindé anti-char
Char: Blindé anti-char
Char: Blindé anti-char
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
44
Annexe D – Types des unités terrestres Aliées
Unit Name
40mm Bofors UK
40mm Bofors US
40mm Bofors (UK'Stand)
40mm Bofors (US'Stand)
25mm 72-K AAA
85mm 1939-K AAA
.50cal M2 AAA
Katyusha
105mm M2A1 Artillerie
75mm M5 Artillerie
152mm ML-20 Howitzer
US-6 + BM-13N Rocket
76mm ZIS-3 Artillerie
Civil Train
Cargo Fuel Train
Cargo Train
Cargo A Train
Cargo A Train AA
Cargo Train AA
Staff Train AA
Equipment A Train AA
Equipment B Train AA
Equipment C Train AA
Fuel Train AA
Illustrious Class CV
Casablanca Class CVE
Carrier (US)
Essex Class CV
Intrepid Class CV
Kitkun Bay Class CVE
Lexington Class CV
Saratoga Class CV
Shamrock Bay Class CVE
Duke of York Class BB
King George V Class BB
Prince of Wales Class BB
Marat Class BA
Cuirassé (US)
Unit Type
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Artillerie: Anti-Aérien
Rail: Civil Train
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Rail: Transport
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Porte-avions
Bateau: Cuirassé
Bateau: Cuirassé
Bateau: Cuirassé
Bateau: Cuirassé
Bateau: Cuirassé
45
Unit Name
Aurora Class CA
Kirov Class CA
Indianapolis Class CA
Type 7 Class
Type 7 1944 Class
Tashkent Class DD
Dent Class DD
Fletcher Class DD
Kidd Class DD
OBannon Class DD
Ward Class DD
BBK-1 1943 Class MTB
BBK-1 1942 Class MTB
G-5 Klasse
Shuka Class
Shuka Class (P)
Sous-marin
Sous-marin/P
Gato Class Sub
Gato Class Sub/P
Greenling Class Sub
Greenling Class Sub/P
DUKW Amphibious
Landing Craft VP
LVT-2 Amphibious
Trawler
7TP jw
BT-7-1
IS-2 Iosif Stalin
KV-1
M3A1 Stuart
M4A2 Sherman
M4A2_76W Sherman
M4A2_76W US Sherman
M4A2 Sherman
M5A1 Stuart
Matilda MkII (Aus)
Matilda MkII (UK)
T-34
T-34/85
Unit Type
Bateau: Croiseur
Bateau: Croiseur
Bateau: Croiseur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Escorteur
Bateau: Patrouileur/Torpilleur
Bateau: Patrouileur/Torpilleur
Bateau: Patrouileur/Torpilleur
Bateau: Sous-marin
Bateau: Sous-marin
Bateau: Sous-marin
Bateau: Sous-marin
Bateau: Sous-marin
Bateau: Sous-marin
Bateau: Sous-marin
Bateau: Sous-marin
Bateau: Transport
Bateau: Transport
Bateau: Transport
Bateau: Transport
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
46
Unit Name
T-40S
T-60
T-70M
Valentine MkII
ZSU-37 37mm AAA
ISU-152 Zveroboy
100mm SU-100 SPG
76mm ZIS-3 SPG
85mm SU-85 SPG
BA-10
BA-64
M16 Half Track + Quad
M16 US Half Track + Quad
M3A1 Half Track
75mm M3 SPG
M3 Half Track
M3 Half Track Crewed
M8 Greyhound
ZIS-5 + 25mm AAA
Chevrolet Truck
Chevrolet Ambulance
Chevrolet Radio
Diamond T Truck
DUKW Amphibious
GAZ-67
GAZ-67 Open
GAZ-M1 Emka
LVT-2 Amphibious
Armoured Column
Fuel Column 27000 litres
Engineers Column
Artillerie Column (Katyusha)
Artillerie Column (BM-13N)
US-6 Studebecker
Armoured Column (US)
Fuel Column 18000 litres (US)
Engineers Column (US)
Willis MB Jeep
Willis MB Jeep (Open)
Willis MB Jeep US (Crewed)
Unit Type
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Blindé
Char: Anti-Aérien
Char: Canon auto-porté
Char: Canon auto-porté
Char: Canon auto-porté
Char: Canon auto-porté
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Infanterie mécanisée
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
47
Unit Name
Willis MB Jeep US (Open)
Willis MB Jeep US
ZIS-5 Ambulance
ZIS-5 Truck
ZIS-5 Radio
ZIS-6 Fuel
Unit Type
Véhicule : Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
Véhicule: Transport
48
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising