16564 GA Atex f:Ga Atex fr. - EnerSys

16564 GA Atex f:Ga Atex fr. - EnerSys
Notice d’utilisation
Hawker perfect plus/
Water Less
ATEX
F
Notice d’utilisation Hawker® perfect plus / Water Less ATEX
FRENCH
Manuel d’utilisation et de fonctionnement pour batterie Ex à sécurité augmentée « e »
Introduction
Les batteries Hawker® ATEX sont certifiées pour utilisation en zones où peuvent se produire des gaz inflammables ou de la
poussière.
• groupe I catégorie M2
• groupe II catégorie 2 et 3 [ zone 1, 2 (gaz) et 21, 22 (poussière)]
Elles sont conçues pour générer l’énergie électrique sur les équipements de manutention travaillant en environnements
potentiellement explosifs. A la réception, la batterie doit être en parfait état et ne présenter aucune dégradation. En cas de
dégradation ou d’accessoire manquant, veuillez contacter votre fournisseur dans les 24 heures suivant la réception du produit.
Les batteries de traction Ex sont conçues pour utilisation sur des engins alimentés par batterie intervenant dans des zones
dangereuses, comme les chariots électriques de levage et de manutention, les transpalettes et les nettoyeuses de sol et autre
matériel de nettoyage. Les éléments et les connecteurs répondent à la norme IP (indice de protection) 65, les coffres sont
conformes à l’IP 23. La conception brevetée de la ventilation permet l’installation de ces batteries de traction dans des logements
de batterie aux normes DIN et British Standard, offrant la même capacité que celle spécifiée par les constructeurs d’engins.
Conformité
Les batteries de traction ATEX Hawker sont conformes à la directive 94/9/EC du 23 mars 1994.
La conformité fait référence aux documents suivants:
Attestation d’examen de type CE :
ATEX
IECEx
Désignation
• SIRA 01ATEX3016U
• SIRA IECEx 07.0061U
• Elément BS Plomb Ouvert
• SIRA 01ATEX3019U
• SIRA IECEx 07.0062U
• Elément DIN Plomb Ouvert
• SIRA 01ATEX3022
• SIRA IECEx 07.0065
• Batteries jusqu'à 68,8 KWh
• SIRA 01ATEX3025
• SIRA IECEx 07.0066
• Batteries ne dépassant pas 153,6 KWh
• SIRA 03ATEX3087U
• SIRA IECEx 07.0063U
• Eléments BS Gel
• SIRA 03ATEX3090U
• SIRA IECEx 07.0064U
• Eléments DIN Gel
Les certificats ATEX concernent la CEE et les certificats IECEx concernent le reste du monde à l’exception
de l’Amérique du Nord (USA et Canada).
Notification Assurance Qualité :
Sira 01 ATEX M103 du 15/06/01
Caractéristiques nominales
1. Capacité nominale C5
2. Tension nominale
3. Courant nominal de décharge [A]
4. Densité nominale de l’électrolyte*
5. Température nominale
6. Niveau d’électrolyte nominal
*Est atteint pendant les 10 premiers cycles
•
•
•
•
Respecter la notice d’utilisation et l’afficher
visiblement près du site de charge!
Interventions sur batteries uniquement
par du personnel qualifié.
• Danger d’explosion et d’incendie, éviter
les courts-circuits.
• Attention! Les parties métalliques des
éléments de batterie sont toujours sous
tension, pour cette raison ne jamais poser
d’outil ou d’objet métallique sur la batterie.
Pour toute intervention sur la batterie,
porter des lunettes et des vêtements de
protection.
Observer les règlements de prévention
des accidents et les normes EN 50272-3,
EN 50110-1.
•
•
Défense de fumer.
Ni flamme, ni étincelles à proximité de la
batterie en raison du risque d’explosion
et d’incendie.
•
En cas de projection d’acide dans les
yeux ou sur la peau, rincer
abondamment à l’eau claire.
Consulter immédiatement un médecin.
Rincer à l’eau les vêtements couverts d’acide.
•
•
: voir plaque signalétique
: 2,0 V x nombre d’éléments
: C5/5h
: 1,29 kg/l
: 30 °C
: jusqu’au repère maxi de remplissage
• L’électrolyte est extrêmement corrosif.
• Ne pas renverser la batterie.
• Utiliser uniquement les engins de levage
et de transport autorisés, par ex. Matériel
de levage conf. VDI 3616. Les crochets de
levage ne doivent pas endommager les éléments.
Connecteurs ou câbles de raccordement.
• Tension électrique dangereuse
• Se méfier des risques liés aux batteries.
Le droit à la garantie est supprimé en cas de non-observation de la notice d’utilisation, réparation avec des pièces de
rechange autres que des pièces d’origine, intervention arbitraires, utilisation d’additifs à l’électrolyte (soi-disant agents
d’amélioration).
• Ne jamais soulever le couvercle de la batterie dans la
zone dangereuse contrôlée.
• N’utiliser que des prises Courant Continu certifiées pour
le branchement de la batterie.
• Ne jamais utiliser la batterie lorsque des sections de
câbles sont endommagées et dénudées.
• Ne jamais utiliser la batterie si les prises CC sont
endommagées.
• Ne jamais essayer de réparer la batterie: appeler votre
technicien Hawker local.
• Refermer correctement les couvercles des bouchons une
fois que l’opérateur a effectué l’appoint en eau.
1.Sécurité
Ne jamais oublier que la batterie est une source d’énergie
électrique et que même lorsque celle-ci est complètement
déchargée, il reste dans la batterie une énergie suffisante
pour causer des dommages graves.
Toujours respecter les consignes de sécurité suivantes:
• Ne jamais effectuer la charge de la batterie Ex dans la
zone dangereuse protégée.
• Ne jamais débrancher la batterie dans la zone dangereuse
contrôlée. Isoler les circuits avant de débrancher la batterie
hors de la zone dangereuse contrôlée.
2
Si une nouvelle batterie Ex doit être utilisée dans une
application pour laquelle il existe des doutes quant à la
classification de la zone d’utilisation, prière de contacter
notre service maintenance local.
Recharger la batterie conformément au point 8. Rétablir le
niveau d’électrolyte avec de l’eau purifiée voir point (6).
2. Maintenance et assistance technique
Notre technicien de maintenance Hawker® local vous fournira toute l’assistance nécessaire. Ce manuel ne fournit que
des informations de nature générale, votre technicien vous
aidera à déterminer ce qui vous est nécessaire pour
satisfaire vos exigences spécifiques.
Notre technicien peut répondre aux questions qui dépassent
le domaine d’application de ce manuel et vous fournir une
aide spécialisée si cela est nécessaire. Du fait de sa
conception qui en permet l’utilisation en zone dangereuse,
votre batterie est un investissement onéreux. Notre objectif
est d’assurer que vous en tiriez le meilleur parti possible.
N’hésitez pas à appeler notre service technique Hawker local
si vous avez des questions à poser concernant votre
batterie.
6. Maintenance recommandée
1. Chaque jour:
Charger la batterie après chaque décharge.
• Ne jamais charger une batterie Ex dans une zone
dangereuse protégée même si un équipement de
charge spécialisé accrédité est disponible. Toujours
vérifier que le chargeur fonctionne correctement.
•
3. Manipulation
Les batteries Ex plomb-acide sont très lourdes.
Lors du levage et de la manipulation des batteries Ex,
utiliser des appareils de levage homologués de capacité
appropriée et toujours conserver la batterie droite. Du fait
de la grande variété de types d’engins électriques, de
conception des bacs de batterie, de l’équipement et des
méthodes de changement de batterie utilisés, il n’est pas
possible de donner des instructions détaillées sur la
procédure à suivre lors du changement de batterie sur un
engin électrique. Il incombe au fabricant du véhicule et de
l’équipement de changement de batterie de fournir les
informations requises sur la méthode et les procédures
correctes d’intervention.
Vérifier le niveau de l’électrolyte en fin de charge et
faire l’appoint (jusqu’au niveau maxi) si nécessaire. Il
ne faut faire l’appoint que lorsque la batterie est en
fin de charge.
Hawker perfect plus
4. Prendre livraison de votre batterie
N’effectuer aucune des procédures suivantes dans la zone
dangereuse protégée.
Pour éviter de raccorder la batterie en inversant la polarité,
il est recommandé de tracer des repères indiquant la
polarité à proximité des prises de raccordement à l’aide
d’un code couleur approprié (pôle positif en rouge et pôle
négatif en bleu). Pour éviter les risques de coupure des
gaines d’isolation des câbles de la batterie et donc le risqued’exposer le conducteur, il est recommandé d’entourer la
gaine d’isolation d’une gaine de protection supplémentaire
(à savoir un enroulement d’isolant en spirale).
Veiller à ce que le coffre de la batterie soit toujours
maintenu droit pour éviter les risques de débordement
d’électrolyte. Déposer tous les matériaux d’emballage et
examiner le coffre, etc., avec soin, pour vérifier qu’il n’y a
aucun dommage physique.
Si la batterie n’est pas mise en service immédiatement, se
référer au paragraphe (17) stockage
Si une quantité d’eau excessive est ajoutée, l’expansion qui
intervient au cours de la recharge risque d’entraîner un
débordement de l’électrolyte, ce qui a pour conséquence de
réduire la densité de l’électrolyte. Si la quantité d’eau
ajoutée est insuffisante, la partie supérieure des plaques est
exposée, ce qui réduit la performance et la durée de vie de
la batterie. N’utiliser que de l’eau distillée et déminéralisée
de type approuvé. La ‘Norme’ de pureté de l’eau requise
pour faire l’appoint répond à la norme DIN 43530 Partie 4.
Pour connaître les fournisseurs agréés d’eau de remplissage,
de dispositifs de remplissage ou de systèmes de mise en
eau automatiques, prière de consulter votre fournisseur ou
notre service technique Hawker local. A noter que l’eau servant à faire l’appoint ne peut être conservée et distribuée
que dans des réservoirs et des dispositifs non métalliques.
5. Installation de la batterie
Pour la mise en service d’une batterie non remplie, voir
notice « instructions de mise en service des batteries de
traction chargées séches »
Contrôler le niveau d’électrolyte. Si celui-ci est inférieur au
déflecteur ou au bord supérieur du séparateur, ajouter de
l’eau distillée ou déminéralisée (pureté selon DIN 43530,
4éme partie) jusqu’à ce niveau. Vérifier le bon raccordement
des fiches de la batterie et des câbles de charge, sinon la
batterie et le chargeur risquent d’être détruits
Essuyer les parties supérieures et latérales des éléments et
du coffre à l’aide d’un chiffon humide pour enlever la
poussière, l’eau et les débordements d’acide sulfurique. La
propreté des éléments est une exigence sur laquelle on ne
saurait trop insister. Vérifier que toutes les connexions sont
bien serrées. Le couple de serrage à respecter est de
25 +/- 2Nm. (vis M10).
Veiller à ce que les éléments soient facilement accessibles à
des fins de test et pour pouvoir faire l’appoint si le dispositif
de remise en eau automatique n’est pas prévu. Cela
permettra de faciliter les opérations de maintenance
régulière. Vérifier que le compartiment de la batterie est
bien drainé et bien ventilé et qu’il n’y a aucun risque de
chute d’objet métallique à travers les évents d’aération sur
la partie supérieure de la batterie. Vérifier que la batterie est
bien fixée dans son logement. Utiliser du matériel de calage
approprié pour éviter que la batterie ne bouge lorsque le
véhicule se déplace. Les câbles doivent être flexibles et de
longueur suffisante pour éviter que des contraintes ne
s’exercent soit sur les câbles, soit sur les bornes de
raccordement certifiées de ces câbles. Enduire de vaseline
tous les éléments de support en acier de la batterie. Cela
minimise les risques de rouille et de corrosion par l’acide et
permet de prolonger la durée de vie de ces composants.
Ne jamais faire l’áppoint avec de l’acide. Lorsqu’un appoint
d’acide est jugé nécessaire, contacter notre service
technique Hawker local.
2. Chaque semaine:
2.1. • Prière de noter les éléments qui absorbent une
quantité excessive ou insuffisante d’eau. Si cette
situation intervient, prière de contacter notre service
technique.
2.2. • Vérifier toutes les connexions. Lorsqu’il est observé
que des gaines d’isolation de câble sont effilochées ou
usées, mettre la batterie hors service immédiatement
et la placer dans un endroit sûr à l’extérieur de la zone
dangereuse protégée. Ne pas essayer de reparer une
batterie Ex. Appeler notre service technique Hawker
local.
2.3. • Vérifier que tous les dispositifs d’isolation et les
bouchons sont bien en place et que les prises de la
batterie sont en bon état.
Veiller à ce que le dessus de la batterie soit propre et sec. La
saleté et l’humidité risquent de conduire l’électricité et
éventuellement occasionner des risques d’étincelles dans
une zone dangereuse protégée. En cas de corrosion du bac
en métal, poncer pour éliminer la rouille et neutraliser la
zone affectée à l’aide d’un mélange d’eau et de bicarbonate
de soude ou d’ammoniac dilué. Puis protéger la surface
affectée par la corrosion en la peignant avec de la peinture
résistant à l’acide.
3
3. Tous les mois:
Hawker® perfect et Water Less
Vers la fin de la charge, mesurer et noter les tension de
tous les éléments avant d’arrêter le chargeur. Après la fin
de charge, mesurer et noter la densité et la température de
l’électrolyte de tous les éléments, de même que le niveau
de remplissage (en présence d’indicateurs de niveau).
Si on constate d’importants écarts par rapport aux mesures
précédentes ou des différences entre les éléments, contacter
le service après-vente pour un examen approfondi ou une
remise en état. Celui-ci doit être effectué après une charge
complète et un temps de repos minimum de 2 heures.
Mesurer et enregistrer:
• la tension totale
• la tension par élément
• si les tensions sont irrégulières, vérifier également la
densité de chaque élément
perfect plus
- Max -
Min
Min
- Max -
Plus grande
réserve
d’électrolyte
Réduction de
la hauteur des
tasseaux
Vérifier le niveau d’électrolyte et remplir si nécessaire
(respecter le niveau maxi tel que représenté sur le schéma
ci-dessus).
Intervalle de remise en eau
Version PzM
PzM - 4 S (PzM + 50 Hz FC= 1.2)
Water Less
Intervalles de remise en eau
Travail en un poste *
Travail en 3 postes **
20 Cycles (4 semaines )
20 Cycles (2 semaines )
PzM - 8 S (PzM + Hf FC = 1.10)
40 Cycles (8 semaines )
40 Cycles (5 semaines )
PzM - 13 S (PzM BE***+ Hf FC = 1.07)
65 Cycles (13 semaines )
65 Cycles (8 semaines )
Remarque :
*
80% prof.décharge, 5 jours de travail par semaine et températures moyennes de batterie 30°C
** le nombre de cycles peut diminuer pour travail en 3 postes et températures de batterie élevées
*** Brassage d'Electrolyte
8. Recharge
4. Maintenance annuelle
La norme EN 1175-1 prescrit en cas de besoin, mais au
moins une fois par an, qu’un électricien qualifié vérifie la
résistance d’isolation du véhicule et de la batterie. Cette
vérification doit être effectuée conformément à la norme
EN 1987 partie1. La norme EN 50272 partie 3 prévoit que la
résistance d’isolation déterminée pour la batterie ne doit pas
être inférieure à 50 Ω par Volt de tension nominale. Pour les
batteries jusqu’à 20 V de tension nominale, la valeur
minimum s’élève à 1000 Ω.
Effectuer la maintenance incluant la mesure de la densité
d’électrolyte en fin de charge. Pour les batteries à brassage
d’électrolyte, le filtre de la pompe à air doit être contrôlé
durant la maintenance annuelle et éventuellement nettoyé
ou remplacé. Un remplacement anticipé du filtre est nécessaire si, pour des raisons indéterminées (pas de fuites dans
les tuyaux d’air), le signal de défaut du système de brassage
d’électrolyte s’allume sur le chargeur ou sur la batterie.
Durant la maintenance annuelle, vérifier le bon
fonctionnement de la pompe à air.
Nota: Ne jamais recharger une batterie Ex dans une zone
dangereuse protégée.
La charge s’effectue exclusivement par courant continu.
Toutes les procédures de charge conformes aux normes
DIN 41773 –1 et DIN 41774 sont autorisées. Branchement
uniquement sur chargeur correspondant, adapté pour le
type de la batterie afin d’éviter toute surcharge des câbles
électriques et contacteurs, un dégagement gazeux inacceptable et une fuite d’électrolyte des éléments. En phase de
début de dégagement gazeux, ne pas dépasser les courants
limites conf. à la norme EN 50272 partie 3. Si le chargeur n’a
pas été acheté en même temps que la batterie, il convient
de le faire vérifier par le service après-vente Hawker® pour
déterminer s’il est adapté. Pendant la charge, assurer une
évacuation des gaz de charge. Il est impératif d’ouvrir ou de
retirer les couvercles des coffres ou capots des logements
de batterie. La batterie doit être retirée des compartiments
fermés pendant la charge. La ventilation doit dans tous les
cas respecter la norme EN 50272-3 ! Les bouchons doivent
rester sur les éléments, ne pas les ouvrir. Raccorder la batterie en respectant les polarités, le «+»au «+», le «-» au «-»,
au chargeur. La température de l’électrolyte augmente
d’env. 10 °C. Pour cette raison, ne commencer la charge que
lorsque la température de l’électrolyte est inférieure à 43 °C.
La température de l’électrolyte des batteries doit être à au
moins +10 °C. Sinon il sera impossible de procéder à une
charge correcte sans réglage spécifique du chargeur. La
charge est considérée comme terminée lorsque la densité
de l’électrolyte et la tension de la batterie sont restées constantes pendant deux heures. Batteries équipées du brassage
d’électrolyte (option) : si le signal lumineux sur le contrôleur
de la pompe est allumé ou si un signal de défaut apparaît su
le système de brassage d’électrolyte, vérifier que la tuyauterie
est bien connectée et contrôler que le circuit ne comporte ni
fuites ni défauts (voir 6. Maintenance). Pendant la charge ne
jamais retirer la tuyauterie. Une charge excessive réduit la
durée de vie de la batterie, augmente les pertes en eau et
occasionne un gaspillage d’électricité. Il est très important
de veiller à ce que les périodes de charge après le point gaz
ne soient pas prolongées sans consultation préalable avec
votre fournisseur. La longueur du câble d’alimentation CC
entre le chargeur et la batterie augmente la perte de tension
en retour sur l’unité de contrôle du chargeur. Le câble ne
doit pas être rallongé sans consultation préalable avec le
fabricant du chargeur et le fournisseur de votre batterie Ex.
Dans les cas où la batterie n’est généralement que très
légèrement déchargée, il reste l’option de recharger la batterie moins fréquemment, par exemple tous les deux jours.
Dans ces conditions demander l’avis du service technique
local. Ne pas débrancher la batterie avant que le chargeur
ne soit mis hors tension. Le service technique Hawker doit
approuver tous les systèmes de contrôle ou de gestion de la
charge mis en œuvre sous peine d’invalidation de la garantie.
7. Décharge
Veiller à ne pas obstruer ou couvrir les bouches d’aération.
Ne pas établir ou couper les branchements électriques (par
ex. prises) lorsque la batterie est sous tension. Pour assurer
une durée de vie optimale, éviter les décharges d’exploitation dépassant 80% de la capacité nominale (décharges profondes). Ceci correspond à une densité d’électrolyte minimum de 1,14 kg/l à 30°C en fin de décharge.
Il est recommandé que la décharge de la batterie se fasse de
manière uniforme, il est donc recommandé de ne pas avoir
recours au raccordement sur une section de la batterie.
Pour résoudre ce problème, il faut utiliser un convertisseur
CC - CC afin de permettre que l’alimentation en charges
auxiliaires se fasse sur la totalité de la batterie. Nota: le
convertisseur CC - CC doit être accrédité pour utilisation
dans une zone dangereuse protégée ainsi que tous les
équipements auxiliaires utilisés.
La performance de la batterie est directement liée à la
température. Les batteries ont leur performance nominale
évaluée à 30ºC. Lorsque la température de la batterie est
inférieure à cette valeur nominale, la capacité de
performance de la batterie est réduite. Une capacité
additionnelle est donc requise lorsque la batterie est utilisée
dans les zones de basse température ambiante (par exemple
dans les entrepôts frigorifiques).
Recharger immédiatement les batteries déchargées. Ne pas
stocker les batteries sans les avoir rechargées au préalable.
Ceci s’applique également aux batteries partiellement
déchargées.
4
Egalisation
Certains chargeurs sont dotés d’une fonction d’égalisation ;
il peut s’agir d’un dispositif à contrôle manuel ou à contrôle
automatique.
Pour connaître les procédures détaillées d’utilisation du
chargeur, consulter les instructions du fabricant. Mais ne
jamais effectuer une charge d’égalisation dans une zone
dangereuse protégée.
Les charges d’ égalisation sont destinées à garantir la durée
de vie et à préserver la capacité. Elles sont nécessaires
lorsque la batterie a subi une décharge profonde, lorsque la
charge s’est avérée insuffisante après plusieurs tentatives et
lorsque la batterie est chargée selon la caractéristique IU.
Les charges de compensation doivent être réalisées
immédiatement après une charge normale. Le courant de
charge peut s’élever au maximum à une valeur de
5 A / 100 Ah de la capacité assignée en fin de charge.
Surveiller la température!
suspecté, il faut contacter notre service technique Hawker®.
11. Conditions ambiantes de fonctionnement
L’appareil est conçu pour résister aux conditions ambiantes
de fonctionnement prévues.
12. Effets des atmosphères explosives sur les matériaux
Les matériaux sélectionnés pour la fabrication de la batterie
n’ont aucune disposition connue à réagir avec aucune des
atmosphères explosives auxquelles l’appareil est exposé.
13. Protection contre les autres risques
L’appareil ne présente aucun risque de dommage physique
ou corporel lorsqu’il est utilisé en conformité avec les
instructions fournies dans le manuel d’installation et
d’utilisation.
9. Mesures de la densité
14. Risques associés à d’autres sources d’inflammation
Pour effectuer un relevé à l’aide d’un hydromètre, la poire
doit être compressée, l’extrémité du tube en caoutchouc
plongée dans l’électrolyte puis la poire doit être lentement
relâchée pour permettre de soutirer une quantité suffisante
de liquide assurant le mouvement libre du flotteur.
L’hydromètre doit être maintenu en position verticale et
aucune pression ne doit être exercée sur la poire en
caoutchouc. Le relevé de densité sur l’hydromètre se fait en
notant la valeur correspondant au niveau du liquide sur la
graduation qui est imprimée sur le flotteur. Une fois le
relevé effectué, il faut comprimer à nouveau la poire pour
que l’électrolyte retourne dans l’élément. La densité nominale de l’électrolyte est valable pour une température de
30°C et le niveau d’électrolyte nominal pour une batterie
complètement chargée. Des températures plus élevées
réduisent la densité tandis que des températures moins
élevées l’augmentent. Le coefficient correspondant est
graduation qui est imprimée sur le flotteur. Une fois le
relevé effectué, il faut comprimer à nouveau la poire pour
que l’électrolyte retourne dans l’élément. La densité nominale de l’électrolyte est valable pour une température de
30°C et le niveau d’électrolyte nominal pour une batterie
complètement chargée. Des températures plus élevées
réduisent la densité tandis que des températures moins
élevées l’augmentent. Le coefficient correspondant est
de -0,0007 kg/l par °C, p. ex. une densité d’électrolyte de
1,28 kg/l à 45 °C correspond à une densité de 1,29 kg/l à
30°C. L’électrolyte doit être conforme aux consignes de
pureté selon DIN 43530 2ème partie.
L’appareil ne produit aucune étincelle ni arc électrique
capable de causer une inflammation. L’appareil a également
été conçu pour ne pas produire de source d’inflammation
potentielle à partir de sources d’énergie acoustique, optique,
électromagnétique ou d’autres sources d’énergie externe.
15. Résistance à l’attaque de substances agressives
Les éléments individuels contiennent de l’acide sulfurique:
ces éléments ainsi que le coffre qui les renferme sont
construits en matériaux qui résistent aux attaques de l’acide
sulfurique; voir les fiches techniques du fabricant à ce propos.
16. Entretien
Maintenir constamment la batterie en état propre et sec.
Aspirer tout liquide dans le coffre et l’éliminer en respectant
les dispositions prévues. Réparer tout dommage présenté
par l’isolation du coffre après avoir au préalable nettoyé
la surface concernée afin de garantir que les valeurs
d’isolation soient conformes à la EN 50272 partie 3 et afin
d’éviter la corrosion du coffre. En cas de nécessité démonter
les éléments; il convient de faire appel au service
après-vente pour l’intervention.
17. Stockage
Si les batteries sont mises hors service pendant une longue
période, les stocker dans un local sec à l’abri du gel après
les avoir chargées complètement. Afin d’assurer que les
batteries soient toujours prêtes à être utilisées, on peut
choisir l’une des méthodes de charge suivantes :
1. charge d’égalisation mensuelle conformément au point
égalisation du point (8)
2. charges d’égalisation à une tension de charge de
2,27 V x nombre d’éléments
Le temps de stockage doit être pris en compte dans la durée
de vie.
10. Température
Une température de 30°C de l’électrolyte est considérée
comme température nominale. Des températures plus
élevées diminuent la durée de vie, des températures plus
basses réduisant la capacité disponible. 55°C est la
température limite, non tolérée comme température
d’exploitation. La température de surface ne doit jamais
excéder 85°C dans la zone explosive. La température de
l’électrolyte doit être inférieure à 43°C à la mise en charge.
Si la température atteint 55°C pendant la charge, attendre le
refroidissement de la batterie avant d’utiliser celle-ci dans la
zone à risques. Si la batterie chauffe de manière excessive,
elle doit être amenée hors de la zone dangereuse et on doit
lui donner le temps de refroidir à la température ambiante.
Il faut alors déterminer la cause de l’échauffement excessif
avant de remettre la batterie en service. Les causes possibles
d’un échauffement excessif de la batterie sont les suivantes :
il peut y avoir un défaut au niveau de l’équipement que la
batterie alimente ou un défaut peut être intervenu dans les
éléments de la batterie. Si un défaut de la batterie est
18. Perturbations
Si des dysfonctionnements de la batterie ou du chargeur
sont constatés, contacter immédiatement le service après
vente. Pour simplifier le diagnostic et l’élimination des perturbations, se munir des données de mesure décrites au
point 6.3. Un contrat de service facilite la détection préventive
des défauts.
Système de remplissage d’eau “aquamatic“ (accessoire – en option)
2.1. Couplage manuel ou automatique
1. Utilisation
Le système de remplissage d’eau est utilisé pour régler
automatiquement le niveau nominal de l’électrolyte. Les gaz
de charge s’échappent par le bouchon sur chaque élément.
Le remplissage doit être réalisé en fin de charge, à ce
moment là, le brassage de l’électrolyte est optimal.
Le remplissage s’effectue par raccordement des raccords
6 et 7.
2. Fonctionnement
2.1.1 En cas de commande manuelle l, la batterie doit
être raccordée une fois par semaine au système
de remplissage.
2.1.2 En cas de commande automatique (électrovanne
pilotée par le chargeur), la commande déclenche le
remplissage au moment opportun.
Un obturateur lié au flotteur du bouchon permet la maîtrise
de la quantité d’eau nécessaire au remplissage. La pression
hydraulique bloque l’arrivée d’eau au moment opportun
Pour que le système de remplissage d’eau fonctionne
parfaitement, il convient de respecter les points suivants:
5
1
9
2
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
8
4
3
5
7
Cuve de réserve
Vanne d’isolement de la cuve
Electrovanne
Vanne de remplissage manuel
Signaleur de flux
Raccord rapide (mâle)
Raccord rapide (femelle)
Chargeur
Commande
(une différence de hauteur d’au moins 2 m entre le bord
supérieur de la batterie et le bord inférieur de la cuve de
remplissage). Si cette règle n’est pas respectée, le système
ne fonctionnera pas correctement.
6
2.4. Pureté
L’eau de remplissage doit être traitée (dé ionisée). La
conductance de l’eau destinée à remplir les batteries ne doit
pas dépasser 30 µS/ cm maximum. La cuve et le système de
tuyaux doivent être nettoyés avant la mise en service du
système.
Note: Dans ce cas, nous recommandons un
remplissage au moins une fois par semaine pour
s’assurer du niveau correct de l’électrolye.
2.1.3 En cas de fonctionnement en plusieurs équipes ou
avec des températures élevées, des fréquences de
remplissage plus rapprochées peuvent s’avérer
nécessaires.
2.5. Passage des tuyaux sur la batterie
Le passage des tuyaux entre éléments au sein de la batterie
doit être effectué en série ou série parallèle et suivre le
câblage électrique existant. On réduit ainsi le risque d’explosion par des courants de fuite en cas de présence de gaz
explosifs (EN 50272-3). Ne jamais connecter en série plus de
18 éléments. Aucune modification ne devra être réalisée.
2.2. Temps de remplissage
2.6. Température de fonctionnement
Le temps de remplissage dépend de l’engagement et de la
température de la batterie au cours du fonctionnement. En
règle générale, le processus de remplissage dure quelques
minutes et peut varier selon la technologie. Ensuite
l’’alimentation de la batterie en eau doit être débranchée,
s’il s’agit d’un remplissage manuel.
En hiver, les batteries équipées du système aquamatic
doivent être impérativement chargées / remplies dans des
salles dont la température est supérieure à 0 °C.
2.7. Indicateur de flux
Lors du remplissage, la rotation d’un indicateur de flux
indique le passage de l’eau.
Après fermeture de tous les bouchons, l’indicateur s’arrête
et indique ainsi la fin du processus de remplissage.
2.3. Pression de travail
Le système de remplissage d’eau doit être installé de façon
à obtenir une pression de l’eau située entre 0,2 et 0,6 bar
Hawker® brassage de l’électrolyte (accessoire – en option)
d’éléments. La pose des tuyaux de brassage d’électrolyte
doit être réalisée en suivant le câblage électrique. On réduit
ainsi le risque d’explosion par courants de fuite en cas de
présence de gaz explosifs (EN 50272-3).
1. Utilisation
Le brassage d’électrolyte (BE) de chaque élément, par
pompe à air, sert à éviter la stratification d’acide avec un
coefficient de charge réduit (1,07). Le BE est utilisé en
particulier pour un fort engagement, des temps de charge
courts, des charges partielles et des températures élevées.
3. Maintenance du filtre à air
En fonction des conditions environnantes, remplacez le filtre
à air de la pompe au moins 1 x par an. Plus fréquemment si
les conditions environnantes le nécessitent.
2. Fonction
Le brassage d’électrolyte Hawker est composé d’un
système de tubes, intégré dans l’élément. Une pompe à
membrane (“Hawker aeromatic“, soit intégrée dans le
dispositif de charge, soit montée séparée sur la batterie/ le
véhicule) amène un flux d’air faible défini dans l’élément et
provoque une circulation de l’électrolyte au sein de
l’élément. En fonction de la tension de la batterie et du
modèle de pompe, le flux d’air est continu ou pulsé. Le
débit de l’air de la pompe est adapté en fonction du nombre
4. Entretien/réparation:
Vérifier l’étanchéité du système. En cas de fuite, les
chargeurs Hawker affichent un message d’erreur.
Une commutation du profil de charge s’effectue alors sur un
profil classique (sans BE). En cas d’éléments ou tuyaux
défectueux contacter le service Hawker
Elimination et retour au fabricant.
Toujours effectuer la mise au rebut du coffre et des éléments de votre batterie par l’intermédiaire du service
Hawker local. Ne pas tenter de démonter la batterie ni les éléments d’aucune manière. Une fois que le produit
est défectueux et qu’il n’est plus réparable, il faut le stocker en dehors de la zone dangereuse contrôlée jusqu’à
son enlèvement.
Les batteries usagées portant ce single sont des biens économiques réutilisables et doivent être intégrées dans
le processus de recyclage. Les batteries usagées, si elles ne sont pas intégrées dans le cycle de recyclage, doivent
être enlevées en tant que déchets toxiques dans le respect des disposition prévues.
Lors de l’utilisation des batteries et chargeurs, veiller scrupuleusement à respecter les normes, lois, décrets et
prescriptions en vigueur dans le pays concerné!
6
Quel que soit l’endroit où se situe votre entreprise,
EnerSys® peut vous fournir l’énergie pour la
traction. Les gammes de batteries Hawker®, les
systèmes et chargeurs adaptés, offrent sans
problèmes les performances dans toutes les conditions d’engagement, même les plus sévères. Nos
unités de production implantées stratégiquement
sont performantes et réactives, ayant le souci
d’une amélioration constante et d’une valeur
ajoutée pour nos partenaires en affaires.
EnerSys a une position enviable dans le leadership
technologique et grâce à des investissements importants en
Recherche et Développement, nous prétendons rester leader
dans l’innovation dans notre domaine. Les solutions en énergie
récemment développées : Water Less® 20 et Hawker XFCTM en
batteries, Lifetech et Lifespeed IQTM en chargeurs HF, ont amené
de nouveaux avantages pour nos clients : recharge rapide,
plus grande disponibilité des engins, baisse des coûts de
fonctionnement et d'investissements, réduction des émissions de
CO2. Notre équipe d’ingénieurs développement est guidée par le
désir de construire les meilleures solutions en énergie et travaille
en étroite collaboration avec nos clients et fournisseurs pour
identifier les opportunités de développement. Notre penchant à
l’innovation rapide signifie que nous sommes prêts à mettre de
nouveaux produits rapidement sur le marché.
European Headquarters:
Contact local :
EnerSys EMEA
EH Europe GmbH
Löwenstrasse 32
8001 Zürich
Switzerland
Phone: +41 44 215 74 10
Fax:
+41 44 215 74 11
EnerSys SARL
Rue Alexander Fleming
ZI EST BP 962
62033 Arras cedex
France
Phone: +33 3 21 60 25 25
Fax:
+33 3 21 73 16 51
SPRL EnerSys BVBA
Houtweg 26
1140 Bruxelles
Belgique
Phone: +32 (0)2 215 18 18
Fax:
+32 (0)2 215 49 30
Veuillez consulter notre site web pour trouver l'adresse EnerSys la plus proche :
www.enersys-emea.com
© 2012. Tous droits réservés. Toutes les marques et logos sont la propriété
(ou sous licence) d'EnerSys et de ses filiales sauf indication contraire.
Ref. DCT0208F/01.2012 Document non contractuel.
Le réseau intégré EnerSys de vente et de
service a pour mission de fournir à nos clients les
meilleurs concepts et support après vente pour
votre entreprise. Que vous ayez besoin d’1 batterie
ou d’un parc complet de batteries, chargeurs,
d’un équipement de permutation de batterie et
d’un système de gestion de flotte de pointe, vous
pouvez compter sur nous. EnerSys est le plus grand
constructeur mondial de batteries industrielles et
nous nous attachons à être les meilleurs.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising