MANUEL DE L`UTILISATEUR version 1.0

MANUEL DE L`UTILISATEUR version 1.0
MANUEL DE L’UTILISATEUR
version 1.0
Auteurs du programme :
Nicolas Bronnec
Pierre-Jean Camilieri
Sylvain Gubian
Xavier Oudin
Graphisme :
Thomas & Wolfgang Merkle (Bitplant)
Manuel :
Jean-Michel Blanchet
Nicolas Bronnec
Frédéric Brun
Houston Haynes
Tom Healy
Akira Naito
Xavier Oudin
David Poncet
Yuji Sano
Mitsuru Sakaue
Sound Designers :
Jean-Michel Blanchet
Glen Darcey
Darrell Diaz
Chris Laurence
Mateo Lupo
Chris Pittman
Katsunori Ujiie
Remerciements particulièrement chaleureux à :
Yamaha Corporation
Remerciements à :
Elsa Chal-Debeauvais, Randy Fuchs, Mr Tohyama, Akira Naito, Houston Haynes,
Fabrice Paumier, Laurent Falla
© ARTURIA SARL – 1999-2003 – Tous droits réservés.
1, rue de la Gare
38950 Saint-Martin le Vinoux
FRANCE
http://www.arturia.com
Toutes les informations contenues dans ce manuel sont sujettes à modification sans préavis et n’engagent
aucunement la responsabilité d’Arturia. Le logiciel décrit dans ce document fait l’objet d’une licence d’agrément
et ne peut être copié sur un autre support. Aucune partie de cette publication ne peut en aucun cas être copiée,
reproduite, ni même transmise ou enregistrée, sans la permission écrite préalable d’ARTURIA S.A.
Tous les noms de produits ou de sociétés cités dans ce manuel sont des marques déposées de leurs
propriétaires respectifs.
TABLE DES MATIÈRES
1 INTRODUCTION
1.1
1.2
1.3
La genèse d’un synthétiseur de légende
Un CS-80 virtuel, pourquoi ?
Une meilleure émulation sonore grâce à TAE
1.3.1 Des oscillateurs sans aliasing
1.3.2 Une meilleure reproduction des oscillateurs analogiques
1.3.3 Une meilleure reproduction des filtres analogiques
1.3.4 Ring modulator
2.1
2.2
2.3
Windows
Mac OS X
Mac OS 9
3.1
3.2
3.3
3.4
3.5
3.6
3.7
Utilisation des presets
Les modes de jeu
Tour d’horizon du mode single
La matrice de modulation
Tour d’horizon du mode Multi
Les contrôleurs temps réel et l’assignation MIDI
La section des effets
7
10
11
11
12
13
14
2 INSTALLATION
15
17
18
3 QUICK START
20
22
24
26
27
29
30
4 L’INTERFACE
4.1
4.2
Utilisation des presets
4.1.1 Choix
4.1.2 Création
4.1.3 Sauvegarde
4.1.4 Importation/Exportation
Utilisation des contrôleurs
4.2.1 Potentiomètres linéaires
4.2.2 Potentiomètres
4.2.3 Commutateurs
4.2.4 Ruban
4.2.5 Réglages des zones clavier
4.2.6 Clavier
4.2.7 Contrôle MIDI
32
32
34
34
35
36
36
36
36
37
37
37
37
5 UTILISATION DU CS-80V
5.1
5.2
5.3
5.4
5.5
5.6
5.7
5.8
5.9
5.10
Le mode single
Les deux lignes de synthèse
La matrice de modulation
Le sub-oscillateur
Les modulations du clavier
Le modulateur en anneau
Le chorus/trémolo
Le délai stéréo
Les pédales de jeux
L’arpégiateur
39
39
42
44
45
45
46
46
47
48
5.11
5.12
5.13
5.14
Les boutons de présélection
Le ruban
Les réglages généraux
Le mode Multi
6.1
Les 3 éléments principaux
6.1.1 L’oscillateur
6.1.2 Le filtre
6.1.3 L’amplificateur
Modules complémentaires
6.2.1 Le clavier
6.2.2 Le générateur d’enveloppe
6.2.3 L’oscillateur basse fréquence
48
48
49
49
6 LES BASES DE LA SYNTHESE SOUSTRACTIVE
6.2
52
52
56
58
58
58
59
59
7 QUELQUES ELEMENTS DE DESIGN SONORE
7.1
7.2
7.3
La synthèse sonore soustractive
7.1.1 Un son élémentaire
7.1.2 La matrice de modulation
7.1.3 Utilisation des contrôleurs temps réel
Le mode Multi
7.2.1 Quatre sonorités différentes sur le clavier
7.2.2 Une sonorité composite en mode unisson
7.2.3 Introduction de l’arpégiateur dans un preset Multi
D’autres facettes du CS-80V
7.3.1 Un séquenceur pas à pas
7.3.2 Un son stéréo sans les effets
62
62
63
65
67
67
68
68
69
69
70
8 MODES D’UTILISATION DU CS-80V
8.1
8.2
8.3
8.4
Stand-alone
8.1.1 Lancer l’application
8.1.2 Réglage des préférences
8.1.3 La barre d’outils
8.1.4 Taux d’utilisation du processeur
8.1.5 Panic
8.1.6 Sauvegarde d’un instrument
VST
8.2.1 Installation
8.2.2 Ouverture de l’instrument
8.2.3 Connexion à une piste MIDI
8.2.4 Sauvegarde des presets
8.2.5 Automation
Pro Tools
8.3.1 Installation
8.3.2 Les standards RTAS et HTDM
8.3.3 Ouverture de l’instrument
8.3.4 Connexion à un nœud MIDI
8.3.5 Sauvegarde des presets
8.3.6 Automation
Dxi
8.4.1 Installation
8.4.2 Ouverture de l’instrument
8.4.3 Connexion à une piste MIDI
8.4.4 Sauvegarde des presets
8.4.5 Automation
72
72
72
73
74
74
74
75
75
75
75
76
76
77
77
77
77
78
78
79
80
80
80
80
81
81
8.5
Digital Performer
8.5.1 Installation
8.5.2 Ouverture de l’instrument
8.5.3 Connexion à un nœud MIDI
8.5.4 Sauvegarde des presets
8.5.5 Automation
82
82
82
82
83
83
9 ANNEXES
9.1
9.2
9.3
Liste d’abréviations des paramètres généraux
Liste d’abréviations des paramètres automatisables sur les singles
Index
84
85
87
1 INTRODUCTION
1.1
LA GENESE D’UN SYNTHETISEUR DE LEGENDE
La société Yamaha fut créée à la fin du XIXème siècle, à Hamamatsu au Japon.
Le premier instrument électronique développé par la société fut l’orgue électronique
Electrone D-1, conçu et commercialisé à partir de 1959. Mais l’histoire du CS-80
commence réellement en 1974, lors de la sortie du synthétiseur GX-1.
Le Yamaha GX-1
Le GX-1 était un synthétiseur analogique polyphonique conçu au départ pour tester le
marché. Il coûtait 60 000 dollars et a été officiellement présenté au salon du NAMM
américain de 1973. Keith Emerson, John Paul Jones (Led Zeppelin), Jurgen Fritz
(Triumvirat) et Stevie Wonder ont chacun acheté un exemplaire. Stevie Wonder l’a décrit
comme «the Dream Machine».
L’une des propriétés remarquables du GX-1 était la superposition de deux claviers
complets, tous deux sensibles à la vélocité. Le CS-80V, grâce au mode Multi, permet de
recréer le même type de sons qu’avec le GX-1.
En 1976, Yamaha lance le CS-80, équipé des mêmes circuits que le GX-1. Le prix (6 900
dollars de l’époque) le met hors de portée de la plupart des musiciens, et son poids (83
kg avec le socle) le rend parfois difficile à utiliser sur scène.
Mais les qualités de ce synthétiseur, considéré comme le premier grand synthétiseur de
facture japonaise, le rendent immédiatement célèbre dans le milieu musical.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
7
Le CS-80
Le CS-80 fut popularisé à la fin des années 70 et au début des années 80 par de
nombreux groupes pop/rock, parmi lesquels Electric Light Orchestra, Toto, Paul
McCartney, et les Wings. Des artistes comme Vangelis, Bon Jovi, Jean-Michel Jarre,
Geoffrey Downes ou encore Stevie Wonder achevèrent de faire du CS-80 un véritable
mythe.
Citons Matt Friedmann du site web Vintage Synth Explorer : «Aucun synthé ne sonne
mieux. Les meilleurs exemples des sonorités extrêmement riches qu’il peut produire sont
‘Blade Runner’, ‘Mask’ ou ‘Bounty’ de Vangelis, tout comme ‘Dune’ de Toto. (…)
Avec deux oscillateurs analogiques par voix, le CS-80 a un potentiel de création de sons
vraiment large ! Un super filtre VCF offrant un passe-haut et un passe-bas indépendants,
un puissant modulateur en anneau, et une multitude de contrôleurs de modulation
augmentent encore le potentiel sonore du CS-80. Il offre 22 presets (6 utilisateurs),
sélectionnables à partir de boutons colorés et assez moches situés au-dessus du clavier.
Le clavier est alourdi et comporte 61 touches offrant le contrôle temps réel du vibrato, du
pitch, de la brillance et du volume. Etonnamment, il y a aussi un contrôleur en ruban
pour le pitch-bend. Il n’y a pas de MIDI.»
La première édition du manuel d’utilisation comportait un grand nombre de pages
rédigées à la main, comme la disposition des éléments du clavier :
8
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Une page du manuel d’utilisation du CS-80
Avant de poursuivre, citons enfin une sommité dans le domaine des synthétiseurs, Peter
Forrest (dans the A-Z of Analogue Synthesizers, Susurreal, édition 1996): «When it
comes to trying to decide which of the top-flight synths is the best ever, it’s not easy.
(…) But if you are looking at richness of sound coupled with performance power, and
sheer overkill, maybe nothing can touch it.»
Le CS-80V fournit toutes les fonctionnalités du CS-80 original. Et il offre en plus une
utilisation en mode Multi ainsi qu’une matrice de modulation pour vous permettre de
créer des sons entièrement nouveaux. Le logiciel est fourni avec de nombreux presets et
diverses autres évolutions par rapport à l’instrument original.
Nous espérons que vous apprécierez cette réplique virtuelle autant que les musiciens qui
ont pris du plaisir à jouer avec le synthétiseur original.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
9
1.2 UN CS-80V
VIRTUEL, POURQUOI
?
Le synthétiseur CS-80 ne fut fabriqué qu’à 3 000 exemplaires. Pesant plus de 80 kg, on
ne le déplace qu’à deux, au minimum. Et pourtant, bien que peu aient eu l’occasion d’en
posséder, sa popularité chez les musiciens et les amateurs de musiques électroniques
reste très grande. Certains artistes célèbres sont même allés jusqu’à s’en procurer
plusieurs, afin de garder en permanence une source d’approvisionnement de pièces
détachées.
Pourquoi un tel succès ? Avec ses deux lignes de synthèses indépendantes, le CS-80 offre
une structure originale, à la fois simple et d’une grande richesse. Son ergonomie
participe également d’une approche qui a inspiré les musiciens : tirer un potentiomètre,
modifier une molette peuvent suffire à transformer radicalement le son produit.
Mais ce synthétiseur reproduit à l’identique, malgré sa structure
n’apporterait rien de particulièrement innovant au musicien d’aujourd’hui.
particulière,
Arturia a donc cherché à redonner vie à un mythe, à la fois en y restant fidèle tant du
point de vu du son que de ses fonctionnalités, mais aussi en l’emmenant plus loin. Vous
le verrez, les fonctionnalités qui ont été ajoutées apportent au CS-80V une toute nouvelle
palette sonore.
Ainsi, la possibilité d’affecter à chacune des voix de polyphonie un son différent, une
gestion du clavier indépendante, un placement dans l’espace stéréo et un accord
particulier permet d’amplifier la présence et les sonorités de ce synthétiseur
polyphonique. De nouvelles combinaisons apparaissent, et le mode Multi ouvrira
d’immenses perspectives à ceux qui prendront le temps d’en découvrir les
caractéristiques.
A ceux-là, l’ajout d’une matrice de connexions permettra également de créer des
combinaisons de modulations et de s’affranchir de l’aspect toujours un peu figé d’un
synthétiseur câblé.
Une nouvelle version, qui respecte le passé tout en apportant les possibilités du présent,
voilà ce que nous avons voulu pour ce CS-80V. A vous maintenant de vous l’approprier
pour en tirer des sons inouïs.
10 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
1.3 UNE MEILLEURE EMULATION SONORE GRACE A TAE®
TAE® (acronyme pour True Analog Emulation) est une nouvelle technologie développée
par Arturia, destinée à la reproduction numérique du comportement des circuits
analogiques utilisés dans les synthétiseurs vintage.
Les algorithmes rassemblés sous le nom TAE® garantissent le plus grand respect des
spécifications originales. C’est pourquoi, le CS-80V offre une qualité sonore incomparable
à ce jour.
Dans le détail, TAE®, ce sont quatre avancées majeures dans le domaine de la synthèse :
1.3.1 Des oscillateurs sans le moindre aliasing
Les synthétiseurs numériques classiques produisent de l’aliasing dans les hautes
fréquences, et également lorsqu’on les utilise en mode FM ou lorsqu’on opère une
modulation de largeur d’impulsion (PWM).
TAE permet la génération d’oscillateurs totalement dépourvus d’aliasing, et cela dans
tout contexte (PWM, FM,…) sans surcharge du processeur.
Aliasing
Spectre de réponse fréquentielle d’un synthétiseur logiciel connu
Spectre de réponse fréquentielle du CS-80V intégrant la technologie TAE
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
11
1.3.2 Une meilleure
analogiques
reproduction
de
la
forme
d’onde
des
oscillateurs
Les oscillateurs présents dans les synthétiseurs analogiques présentaient une forme
d’onde marquée par la présence de condensateurs dans les circuits. La décharge d’un
condensateur induit, en effet, une légère incurvation dans la forme d’onde originale
(notamment pour les formes d’onde dent de scie, triangle ou carré). TAE permet la
reproduction de la décharge de condensateurs. Voici ci-dessous l’analyse de la forme
d’onde du CS-80 original, et de celle du CS-80V. L’une et l’autre sont également
déformées par le filtrage passe-bas et passe-haut du CS-80.
Représentation temporelle de la forme d’onde «dent de scie» (déformée par le filtrage passe-haut
et passe-bas) du CS-80
Représentation temporelle de la forme d’onde «dent de scie» (déformée par le filtrage passe-haut
et passe-bas) reproduite par TAE
De surcroît, les oscillateurs analogiques originaux étaient instables. En fait, leur forme
d’onde variait légèrement d’une période à une autre. Si on ajoute à cela le fait que le
point de départ de chaque période (en mode Trigger) pouvait varier avec la température
et diverses autres conditions environnementales, on a là une caractéristique qui participe
au son typique des synthétiseurs vintage.
TAE reproduit l’instabilité des oscillateurs, permettant en cela d’obtenir un son plus large
et plus «grand».
12 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
1.3.3 Une meilleure reproduction des filtres analogiques
TAE permet d’émuler les filtres analogiques d’une manière plus précise que n’importe
quel filtre numérique standard. Pour obtenir ce résultat, la technologie TAE se base sur
l’analyse des circuits analogiques à reproduire, et permet de les convertir dans des
algorithmes imitant très fidèlement les caractéristiques des filtres originaux. La courbe cidessous montre la comparaison du filtre original du CS-80 avec celui du CS-80V.
Courbe de réponse
du filtre passe-bas
12 dB du CS-80
original
Courbe de réponse
du filtre passe-bas
12 dB du CS-80V
Courbes de réponse des filtres passe-bas 12 dB du CS-80 et du CS-80V
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
13
1.3.4 Ring modulator
Le CS-80V inclut un ring modulator (modulateur en anneau), tout comme le CS-80
original. Le modulateur en anneau permet d’appliquer une forme d’onde (en l’occurrence
une sinusoïde) sur une autre, de manière à la déformer. Le résultat est un son plus
brillant, distordu, et enrichi en harmoniques. Du fait de cette augmentation du nombre
d’harmoniques, les algorithmes standard de modulation en anneau créent un repliement
spectral (aliasing) très audible. Pour éviter cet effet indésirable, TAE inclut un module de
contrôle dynamique de l’amplitude avec correction de l’aliasing induit, qui supprime toute
trace d’aliasing dans le signal sortant du ring modulator.
Générateur
de forme
d’onde
sinusoidale
Entrée
Module de contrôle de
l’amplitude (VCA) avec
correction de l’aliasing induit
14 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Sortie
2 INSTALLATION
2.1 INSTALLATION WINDOWS ( WIN9X, ME, 2000, XP )
Insérez le CD-ROM dans le lecteur. Explorez le contenu du CD-ROM, double-cliquez sur
l’icône nommé «CS-80V Setup PC.exe»
A la première étape de l’installation, choisissez le répertoire d’installation du CS-80V. Par
défaut, il sera installé dans C:\Program Files\Arturia\CS-80V. Vous pouvez changer la
destination grâce au bouton Parcourir.
Choix du répertoire d’installation
Ensuite, munissez-vous de votre numéro de licence et saisissez-le ainsi que votre
prénom et nom dans la fenêtre des informations utilisateur.
Fenêtre de saisie des informations utilisateur.
Le CS-80V va être installé comme une application autonome (stand-alone). A l’étape
suivante, vous allez pouvoir choisir d’installer le CS-80V comme plug-in. Pour ce faire,
choisissez le ou les protocoles que vous utilisez. (VST, RTAS, DXI). Pour plus
d’informations sur ces protocoles, reportez-vous au chapitre 8.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
15
Choix des protocoles
Pour les protocoles VST et RTAS, vous devez choisir le répertoire d’installation pour
permettre à l’application hôte d’utiliser le CS-80V comme plug-in. Si vous ne savez pas
comment faire ce choix, reportez-vous au chapitre 8.
Choix du répertoire d’installation du plug-in VST
Le programme d’installation a désormais suffisamment d’informations pour terminer.
Dans quelques secondes, vous aller pouvoir utiliser le CS-80V.
16 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
2.2 INSTALLATION MAC OS X
Insérez le CD-ROM dans le lecteur. Explorez le contenu du CD-ROM, double-cliquez sur
l’icône nommé «CS-80V Setup Mac».
Saisissez le nom et le mot de passe administrateur de votre ordinateur dans la fenêtre
d’identification.
Fenêtre d’authentification
Le CS-80V va être installé comme une application autonome (stand-alone). A l’étape
suivante, vous allez pouvoir choisir d’installer le CS-80V comme plug-in Pour ce faire,
choisissez le ou les protocoles que vous utilisez. (VST, RTAS/HTDM). Pour plus
d’informations sur ces protocoles, reportez-vous au chapitre 8.
Par défaut, le CS-80V sera installé dans votre répertoire d’applications. Mais vous pouvez
choisir le disque et le répertoire d’installation pour le CS-80V.
Choix des protocoles, du disque et du répertoire d’installation
A l’étape suivante, munissez-vous du numéro de licence et saisissez-le ainsi que votre
prénom et nom dans la fenêtre des informations utilisateur.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
17
Le programme d’installation a désormais suffisamment d’informations pour terminer.
Dans quelques secondes, vous aller pouvoir utiliser le CS-80V.
2.3 INSTALLATION MAC OS 9
Insérez le CD-ROM dans le lecteur. Explorez le contenu du CD-ROM, double-cliquez sur
l’icône nommé «CS-80V Setup Mac».
A l’étape suivante, vous allez pouvoir choisir d’installer le CS-80V comme plug-in. Pour ce
faire, choisissez le ou les protocoles que vous utilisez. (VST, RTAS/HTDM, MAS). Pour
plus d’informations sur ces protocoles, reportez-vous au chapitre 8.
Par défaut, le CS-80V sera installé dans votre répertoire d’applications. Mais vous pouvez
choisir le disque et le répertoire d’installation pour le CS-80V.
Choix des protocoles, du disque et du répertoire d’installation
A l’étape suivante, munissez-vous du numéro de licence et saisissez-le ainsi que votre
prénom et nom dans la fenêtre des informations utilisateur.
Fenêtre de saisie des informations utilisateur.
Le programme d’installation peut détecter automatiquement les répertoires contenant
des plug-ins VST de votre ordinateur.
18 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Détection automatique des répertoires VST
Choisissez alors les applications pour lesquelles vous voulez installer le CS-80V en tant
que plug-in VST.
Choix des applications VST
Pour chacune des applications sélectionnées, si plusieurs versions sont présentes sur
votre ordinateur, sélectionnez la version pour laquelle vous voulez installer le CS-80V en
tant que plug-in VST.
Choix de la version de Logic Audio
Le programme d’installation a désormais suffisamment d’informations pour terminer.
Dans quelques secondes, vous aller pouvoir utiliser le CS-80V.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
19
3 QUICK START
Ce chapitre va vous permettre de vous familiariser avec les principes généraux du
fonctionnement du CS-80V. Une présentation résumée des différentes parties du
synthétiseur, des paramètres de voix single, du mode Multi, vous est proposée ici à
travers une première utilisation du logiciel. Vous trouverez une description précise et
détaillée de tous les paramètres et contrôleurs visibles à l’écran dans les chapitres
suivants.
Le chapitre 6, Quelques éléments de Design Sonore est particulièrement conseillé aux
utilisateurs qui n’ont encore jamais travaillé avec un synthétiseur soustractif, et qui
souhaitent acquérir des connaissances fondamentales dans ce domaine.
Vue d’ensemble du CS-80V
3.1 UTILISATION DES PRESETS
L’utilisation des presets est l’une des grosses évolutions du CS-80V par rapport à
l’original. En effet, celui-ci ne permettait la sauvegarde que de 4 sons sur 4
emplacements de mémoire!
Dans le CS-80V, un preset (son mémorisé) contient tous les réglages de paramètres de
voix de synthèse (single) , du mode Multi et des différents contrôleurs temps réels et
effets nécessaires pour reproduire un son.
Pour vous familiariser avec les différents sons contenus dans le CS-80V, nous allons
sélectionner le preset «Brass1».
Pour cela, cliquez sur le bouton «BANK» (à gauche de l’écran LCD indiquant le nom
de la banque en cours d’utilisation). En cliquant, vous verrez apparaître un menu
déroulant indiquant la liste des banques disponibles. Choissez la banque «JMB».
20 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Lorsque ce menu se déroule, il ouvre des sous menus à la manière d’un escalier. Cela
permet d’atteindre la «SUB BANK» et les «PRESETS» d’un sound designer en un seul clic.
Choisissez la «SUB BANK» présentant le mot «Brass» puis sélectionnez enfin
«Brass1» parmi les «PRESETS».
Sélectionnez le preset brass1
Le CS-80V est livré avec 400 presets qui vous permettront de vous familiariser avec les
sonorités du synthétiseur. Une banque nommée «User / Temp» propose une sélection de
presets permettant de partir d’une configuration de base («template» en anglais) pour
commencer la programmation d’un son.
(Le son «1 voice», par exemple, se présente avec une seule ligne de synthèse active : un
oscillateur se dirigeant vers le filtre passe-bas , le signal étant ensuite routé vers le VCA.)
Il est aussi possible de visualiser la totalité des presets correspondant à un type de sous banque en choisissant
l’option «All» dans la banque. Par exemple, pour voir l’ensemble des presets de Basse, cliquez sur «All» dans la
sélection de la banque puis sur «Bass».
3.1.1 Modifions maintenant ce preset
Pour cela, nous allons commencer par une manipulation très simple.
Modifiez la brillance du son «Brass1» grâce au contrôleur «Brillance» du synthétiseur.
Pour cela, descendez ou montez le potentiomètre linéaire vert «brill» du panneau de
contrôle (au-dessus du clavier virtuel). Le timbre du son devient alors plus ou moins
«brillant». Réglez ce potentiomètre à votre convenance.
De la même manière, vous pouvez changer la tessiture de l’oscillateur en descendant
le potentiomètre linéaire «Feet I» sur des l’une des 6 valeurs exprimées en «pieds
(comme sur les orgues). Plus le chiffre est petit plus le son sera aigu. (L’accord
standard se trouve sur la valeur 8’)
Changez la brillance du son
En faisant ces premiers réglages, vous avez d’ores et déjà modifié le preset «1 voice».
Vous allez pouvoir maintenant sauvegarder le son que vous venez de créer.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
21
Pour sauvegarder un preset utilisateur («user»), cliquez sur l’icône sauvegarde sur la
barre d’outils : Le réglage du son en cours sera sauvegardé dans le preset
actuellement sélectionné sans en changer le nom.
Si le preset en cours est un preset «d’usine», le réglage d’usine ne sera pas écrasé.
Pour choisir une autre destination pour ce son, cliquez sur l’icône «Save as» puis
choisissez votre emplacement. Par exemple, sélectionnez «new» dans les choix de la
banque. 2 nouveaux emplacements de banque et sous banques puis un nouveau
preset sont immédiatement créés. Les noms de «new bank», «new sub bank…» et
«new preset…» apparaissent dans leurs afficheurs respectifs.
Cliquez sur chacun de ces afficheurs pour redonner le nom que vous souhaitez à
chacune des 3 parties.
Sauvegarder un preset
3.2 LES MODES DE JEU
Le CS-80V propose 2 modes de jeu :
Le mode Single vous permet de jouer une sonorité (nous l’appellerons ici timbre)
unique répartie sur la totalité du clavier.
Le mode Multi vous permet de jouer un ensemble de timbres répartis sur 4 zones du
clavier («split») ou plusieurs timbres superposés sur la totalité du clavier («unisson»).
22 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Le mode Single (le CS-80 original)
Le mode Multi
Le mode Single présente l’architecture exacte du CS-80 d’origine à savoir un timbre réparti sur la totalité du
clavier avec une polyphonie de 8 notes.
Le mode Multi reprend le principe d’utilisation du GX1, le «père» du CS-80 qui utilisait 3 claviers (2
polyphoniques et 1 mono) et un pédalier séparés pour y jouer des sonorités différentes réparties sur chacun
des claviers.
Pour atteindre le mode Multi, cliquez sur le bouton d’ouverture de la trappe située audessus des paramètres de synthèse. Un afficheur LCD situé sur la droite de la barre
d’outils indique maintenant «Multi».
Pour revenir au mode Single, cliquez simplement sur le bouton de fermeture de la
trappe. L’afficheur LCD indiquera alors «Single».
L’ouverture de la trappe du mode Multi
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
23
Vous avez aussi la possibilité de ne garder visible à l’écran que le clavier et ses
contrôleurs assignables en cliquant sur l’icône «Kbd». L’intérêt étant d’accéder
rapidement à tous les contrôleurs temps-réel importants et aux presets de son tout
en ayant une surface de travail plus réduite.
Vous pouvez activer le mode réduit en cliquant sur l’icône «Kbd» située sur la droite
de la barre d’outils.
Le mode réduit
3.3 TOUR D’HORIZON DU MODE SINGLE (CS-80)
Le mode Single comprend 62 paramètres de synthèse qui vont vous permettre de
concevoir une variété infinie de sons. Les contrôleurs associés à ces paramètres se
trouvent regroupés en 2 rangées juste sous la trappe Multi.
Chacune des 2 rangées se compose de :
1 oscillateur (VCO) qui délivre le signal audio de base grâce aux 3 formes d’ondes
carré, dent de scie et triangle et qui permet de gérer la hauteur du son (la fréquence)
et la largeur d’impulsion des formes d’ondes.
Un oscillateur basse fréquence («Sub oscillator») servant à moduler la largeur
d’impulsion.
Un filtre passe-haut résonant 12 et 24 dB
Un filtre passe-bas résonant 12 et 24 dB
Une enveloppe ADR modulant les filtres passe-haut et passe-bas
1 amplificateur (VCA) permettant d’amplifier le signal sortant du filtre pour le diriger
vers la sortie stéréo.
Une enveloppe ADSR modulant le signal passant dans l’amplificateur.
Les réglages de vélocité et d’after touch sur le volume (amplification) et la brillance
(filtres) du son.
Les paramètres de synthèse
24 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Une série de 24 boutons de présélections d’usine vous donnera un exemple de base pour programmer les
paramètres de synthèse. Ces présélections se trouvent sur le panneau de contrôle. Elles présentent les presets
du CS-80 d’origine.
Les présélections des lignes de synthèse
Voyons comment créer très rapidement un son polyphonique évolutif :
Pour bien comprendre le principe de la programmation du CS-80V, prenons un son
très simple. Sélectionnez le preset «1_voice» (dans la sous-banque «User / Temp»).
La structure de synthèse de ce son est très basique : la forme d’onde dent de scie de
l’oscillateur1 est active et le signal est dirigé à travers le filtre passe-bas (le filtre
passe-haut est lui, désactivé), puis dans l’amplificateur de sortie.
Le cheminement du son du preset «1_voice»
Commencez par baisser la fréquence de coupure du filtre passe-bas (LPF). Cela
rendra le son de plus en plus sourd. Pour cela, réglez le potentiomètre linéaire vert
LPF
Réglage de la fréquence de coupure
Notez que la fréquence de coupure du filtre est modulée par une enveloppe ADR
(Attaque, Décroissance et Relâchement).
Pour mieux entendre l’effet que procure l’enveloppe ADR sur la fréquence de coupure
du filtre, augmentez la valeur de la résonance («ResL»). Cela amplifiera l’effet de
filtrage et le son commencera à «siffler».
Changez la longueur de l’attaque de cette enveloppe («A») de façon à ce que la
brillance augmente plus ou moins vite lors de l’envoi d’une note.
De la même manière, changez la valeur de la décroissance («D»), la brillance
diminuera, elle aussi, plus ou moins rapidement pendant que vous tenez la note.
Les paramètres de l’enveloppe du filtre
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
25
Vous aurez sans doute remarqué qu’une enveloppe existe aussi pour moduler l’amplitude
du son (VCA)
Augmentez le temps d’attaque («A») afin que le volume du son augmente
progressivement.
Faites la même chose avec le Relâchement («R»), Le volume va décroître
progressivement lorsque vous relâcherez la note.
Les paramètres de l’enveloppe VCA (ADSR)
3.4 LA MATRICE DE MODULATION
A gauche des paramètres de synthèse se trouve une seconde trappe, plus petite que
celle du mode Multi. Celle-ci renferme une extension des possibilités de modulations par
rapport à la machine d’origine. Elle se présente sous la forme d’une matrice de
modulation dans laquelle on choisit 10 sources (sub osc., enveloppes, etc…) qui
moduleront 10 destinations (freq. Osc., freq. VCF, etc…).
La matrice de modulation
Le choix des sources et des destinations se fait en cliquant sur les afficheurs LCD. La
matrice vous propose 12 sources de modulation et 38 destinations.
Appliquons 2 types de modulations supplémentaires au preset «1_voice» :
Ouvrez la trappe de la matrice pour accéder aux paramètres de celle-ci.
Parmi les sources de modulation, choisissez l’oscillateur basse fréquence1 («Sub1» ou
LFO ).
Choisissez la fréquence de coupure du filtre low pass1 parmi les destinations
Moduler la fréquence du filtre passe-bas (LPF1) par le LFO (Sub 1)
26 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Entre les afficheurs LCD se trouve un potentiomètre («Amt»). Il vous permet de
régler le niveau de modulation en appliquant des valeurs positives (en tournant vers
la droite) ou négatives (en tournant vers la gauche).
Tournez le potentiomètre vers la droite pour une valeur positive
Après cette première manipulation, sur la première ligne de synthèse sonore, la
fréquence de coupure va varier de manière cyclique, au rythme du LFO1.
3.5 TOUR D’HORIZON DU MODE MULTI
Le CS-80V permet de créer huit voix en parallèle et donc, en théorie, de jouer huit sons
différents en même temps.
Sur le CS-80 d’origine, une note était contrôlée par une carte bourrée de circuits imprimés électroniques
présentant l’architecture complète de synthèse. C’est pour cette raison que l’on pouvait obtenir des différences
notables dans les réglages du son entre les notes jouées, au niveau de l’accord des oscillateurs par exemple.
Le CS-80V conserve ce principe : vous pouvez programmer huit sons différents (huit voix) assignables de
multiples manières
Grâce au mode Multi, il vous est possible d’assigner chacune des 8 voix à 4 zones de
clavier séparées et sur 4 canaux MIDI différents. Ces 8 voix peuvent aussi être
superposées sur toute l’étendue du clavier de manière à créer un son composite très
riche et expressif («Unisson»).
Prenons un exemple :
Choisissez le preset «split1» dans la banque «Templates» et sous-banque «Multi1».
Dans cet exemple, les 8 voix ont toutes les mêmes réglages.
Les 4 premières voix occupent la zone1 (C1 à B2), la cinquième, la zone2 (C3 à B4), la
sixième la zone 3 (C5 à B6) et enfin la septième et huitième pour la zone 4 (C6 à C7).
Chacune des 4 zones accueille une sonorité «single» différente (les «singles» nommées
1,2,3 et 4).
L’allocation des voix aux diverses zones du clavier
Commencez par changer le panoramique de la première voix. Placez le son sur la
droite de l’image stéréophonique (tournez le potentiomètre «Pan» à fond vers la
droite – valeur 1.00R).
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
27
Désaccordez cette voix en tournant légèrement le potentiomètre «Detune» sur la
droite (valeur de 1.00)
Réglage des paramètres de voix en mode Multi
Changez maintenant le panoramique du second single (à fond vers la gauche - valeur
1.00L)
Désaccordez le troisième (mettez le potentiomètre «Detune sur une valeur de 0.96)
Changez le panoramique de ce single légèrement vers la droite (valeur 0.78R)
Désaccordez le quatrième (mettez le potentiomètre «Detune sur une valeur de 1.00)
Placez ces 4 voix en mode de jeux «Unisson» en sélectionnant la fonction «UniLast»
dans le menu «play mode» de l’édition des zones.
Le son du single 1 s’en trouve «grossi» grâce au désaccord des 4 voix et «élargi» grâce
au réglages de panoramique entre toutes les voix. Vous obtenez ainsi un son de basse
très riche
Le cinquième single placé sur la zone 2 ne change pas. Il jouera un son d’ambiance.
Passons directement au sixième :
Activez le ring modulator sur ce single pour obtenir une sonorité de cloche qui sera
jouée sur la troisième zone.
Activation du Ring Modulator
Baissez ensuite le potentiomètre «Modulation» afin de mixer le niveau de ring
modulator avec le son «brut» du single.
Réglage «Modulation» du Ring Modulator
Après cela, mettez la quatrième zone en unisson «UniLast» pour obtenir un son de
lead monophonique.
Désaccordez légèrement les voix 7 et 8 pour grossir le son.
28 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
«Ecartez» aussi les panoramiques de ces 2 voix sur la droite et la gauche.
les réglages du mode Multi du preset «split1»
Pour «isoler» rapidement une voix (celle dont le bouton «edit» est allumé) et la jouer sur toute l’étendue du
clavier vous pouvez utiliser le bouton «solo/close» situé en haut à gauche du panel Multi.
Si vous souhaitez préserver de la puissance CPU, évitez d’utiliser le mode «Rotate» , placez la zone en mode de
jeu «ReAssign».
Pour chacune des 8 voix, vous pourrez donc régler:
Le choix de la zone (de 1 à 4 ou pas de zone)
La tessiture
L’accord fin
Le volume
Le panoramique
Le portamento
Le ring modulator
Des effets de chorus et de delay
Pour les 4 zones:
Le canal MIDI (de 1 à 16 et omni)
Les notes basses et hautes (de C-2 à C8)
Le mode de jeu (déclenchement polyphonique rotatif,
monophonique unisson)
L’activité de l’arpégiateur
réassigné, réinitialisé,
3.6 LES CONTROLEURS TEMPS REELS ET ASSIGNATION MIDI
Comme son brillant ancêtre, Le CS-80V est particulièrement adapté pour le jeu en temps
réel. L’une des grandes évolutions par rapport à l’original est la possibilité d’assigner
n’importe quel potentiomètre du CS-80V à un contrôleur MIDI externe.
Voyons un exemple d’assignation:
Cliquez sur le potentiomètre «Brillance» en maintenant enfoncée la touche Ctrl . La
boite de dialogue d’assignation MIDI apparaît.
Cliquez sur «Learn» puis bougez le contrôleur MIDI de votre choix (la molette de
modulation par exemple) . Le potentiomètre du CS-80V se mettra à bouger en même
temps.
Vous pourrez ensuite enregistrer les mouvements de votre contrôleur MIDI sur votre
séquenceur MIDI ou simplement le faire évoluer en direct lors d’une prestation «live».
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
29
l’assignation MIDI du potentiomètre «Brillance»
Comme vous avez pu le lire précédemment, le CS-80V possède un grand nombre de
contrôleurs pouvant agir sur l’accord, la tonalité (la brillance) ou encore le volume du
son :
Le clavier reçoit les informations de vélocité et «d’after touch» polyphonique
Un ruban permet de contrôler de manière continue n’importe quel paramètre du
synthétiseur par le biais de la matrice de modulation,- l’assignation de base étant la
fréquence des oscillateurs.
3.7 LA SECTION DES EFFETS
La section d’effets vous permet d’ajouter à votre son du chorus, du Delay Stéréo ou
encore une déformation à travers le Ring Modulator. Vous pourrez aussi imposer un
portamento/glissando à votre jeu sur le clavier.
Des réglages concernant les pédales de sustain et d’expression sont aussi disponibles à
cet endroit.
Gardons l’exemple du preset «split1» et voyons comment utiliser les effets avec le mode
Multi :
Désactivez le bouton «FX» pour le single1. Nous ne mettrons pas d’effets sur le son
de basse.
Ouverture des effets
Laissez activé le bouton «FX» sur les autres singles.
Il est important de savoir que les réglages des effets sont les mêmes pour tous les singles!
Activez le bouton «ON/OFF» du Chorus et du Delay dans la section effets, placée à
gauche du clavier virtuel.
Réglez le potentiomètre «Mix» du Delay de façon à équilibrer le son «brut» des
singles et le retour du delay.
Tournez ensuite le potentiomètre «Speed» du delay pour régler la rapidité des
répétitions.
30 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Réglez enfin la profondeur du chorus en tournant le potentiomètre «Depth» .
Vous avez le choix entre deux types de chorus : Chorus et Tremolo. Les oscillations
du Tremolo sont plus lentes que le celle du Chorus. Cet effet est idéal pour des effets
d’auto pan.
Les effets
Bien entendu, tous les réglages que nous venons d’effectuer dans ce chapitre seront
sauvegardés dans le preset que vous aurez créé.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
31
4 L’INTERFACE
4.1 UTILISATION DES PRESETS
Les presets permettent de mémoriser les sons du CS-80V. Un preset contient toutes les
informations de réglage des différents contrôleurs nécessaires pour reproduire un son.
Dans le logiciel, les presets sont classés dans des «banques» et des «sous-banques».
Chaque banque comporte un certain nombre de sous-banques, qui déterminent en
général un type de son : sous-banque «basses», sous-banque «effets sonores», etc.
Chaque sous-banque comporte elle-même un certain nombre de presets.
Le CS-80V est livré avec plusieurs banques de sons «d’usine». Mais il est possible de
créer de nouvelles banques de sons «utilisateur», comportant chacune un nombre
quelconque de sous-banques et de presets. Par sécurité, les banques de sons «d’usine»
ne sont pas directement modifiables. Il est cependant possible de modifier un son sur la
base d’un preset d’usine et de l’enregistrer dans une banque «utilisateur».
4.1.1 Choix d'une banque, d'une sous-banque, d'un preset
Les banque, sous-banque et preset en cours d'utilisation dans le CS-80V sont affichés en
permanence dans la barre d'outils du synthétiseur.
Affichage des banque, sous-banque, et preset en cours
, un menu
Pour choisir un preset dans la sous-banque en cours, cliquez sur le bouton
déroulant apparaît alors avec la liste des presets de la même sous-banque. Vous pouvez
choisir un autre preset en sélectionnant la ligne correspondante dans le menu déroulant.
Dès que le preset a été choisi, vous pouvez jouer le nouveau son sur votre clavier MIDI
ou depuis votre séquenceur.
Choix d'un preset dans la même sous-banque
Pour choisir un preset dans la même banque principale, mais dans une sous-banque
, un menu déroulant apparaît alors avec la liste des
différente, cliquez sur le bouton
sous-banques contenues dans la même banque principale. Chaque sous-banque listée
dans le menu permet d'ouvrir un sous-menu contenant ses presets. Un clic sur un preset
permet de choisir directement un preset dans la nouvelle sous-banque.
32 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Choix d'un preset dans une autre sous-banque
.Un
Pour choisir un preset dans une autre banque principale, cliquez sur le bouton
menu déroulant apparaît alors, avec la liste des banques principales disponibles, et les
sous-listes correspondant aux sous-banques définies dans chaque banque principale et
aux presets contenus dans chaque sous-banque. Vous pouvez alors choisir librement un
preset en cliquant sur son nom.
Choix d'un preset dans une autre banque principale
Dans le menu déroulant contenant les banques, le choix «All» permet d’ouvrir une sousliste contenant toutes les sous-banques de toutes les banques. Cela permet d’avoir accès
directement a tous les presets d’un type donné, par exemple toutes les basses, quelle
que soit leur banque d’origine.
Cette fonction est particulièrement utile pour passer rapidement en revue les presets
d’un même type.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
33
Choix d’un preset quelle que soit la banque
Lorsqu'un preset a été modifié un astérisque apparaît à côté de son nom dans la barre
d'outils.
4.1.2 Création d'une banque, d'une sous-banque, d'un preset
. Dans le menu
Pour créer une nouvelle banque de sons, cliquez sur le bouton
déroulant s'affichent les noms de toutes les banques de sons existantes, plus une ligne
spéciale intitulée «New bank...». Cliquez sur «New bank...» pour créer une nouvelle
banque de sons. Vous pouvez ensuite changer le nom de cette banque en cliquant sur
son nom dans la barre d'outils et en tapant le nouveau nom.
,
Pour créer une nouvelle sous-banque, il suffit également de cliquer sur le bouton
puis de sélectionner «New subbank...». Vous pouvez également changer le nom de la
nouvelle sous-banque.
, puis sélectionnez «New
Enfin, pour créer un nouveau preset, cliquez sur le bouton
preset...». Le nouveau preset est créé, en enregistrant le paramétrage en cours du CS80V. Vous pouvez alors travailler sur les paramètres du son, puis sauvegarder le son à
nouveau sous le même nom de preset en cliquant sur le bouton de sauvegarde (voir
paragraphe suivant). Vous pouvez également changer le nom du nouveau preset en
cliquant sur son nom.
4.1.3 Sauvegarde d'un preset utilisateur
Pour sauvegarder votre réglage actuel sous le preset en cours, cliquez sur le bouton
«Save» sur la barre d'outils du CS-80V.
Bouton «Save» sur la barre d'outils
34 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Si vous voulez sauvegarder votre réglage sous un autre nom de preset, cliquez sur le
bouton «Save As» de la barre d'outils. Un menu déroulant apparaît, vous permettant soit
de choisir un preset existant (dans ce cas, le contenu du preset existant va être remplacé
par votre réglage en cours), soit de sauver votre réglage comme nouveau preset (dans
ce cas, cliquez sur «New preset...» dans la sous-banque de votre choix).
Bouton «Save As» et menu de sauvegarde sur la barre d'outils
Lorsque vous travaillez à partir d'un preset d'usine, qui ne peut pas être effacé, cliquer
sur le bouton «Save» ne remplacera pas le preset d'usine en cours, mais ouvrira
automatiquement le menu «Save As» pour sauvegarder le réglage en cours comme un
preset utilisateur.
4.1.4 Importation / Exportation d'une banque de presets
Il est possible d'importer de nouvelles banques de presets conçues pour le CS-80V. Pour
importer une nouvelle banque de presets, cliquez sur le bouton d'importation de banque
de presets sur la barre d'outils du logiciel :
Bouton d'importation d'une banque de presets sur la barre d'outils
Lorsque vous cliquez sur ce bouton, une boîte de dialogue apparaît, vous permettant de
choisir un fichier de banque de presets pour le CS-80V (fichier .AYS sur PC, fichier de
type Acys sur Mac). Choisissez le fichier que vous voulez importer, et cliquez sur
«Ouvrir». La nouvelle banque de presets apparaîtra automatiquement parmi les banques
disponibles.
Le CS-80V vous offre également la possibilité d'exporter vos propres sons pour les
sauvegarder, les utiliser sur une autre machine, ou les diffuser pour d'autres utilisateurs.
Il est possible d’exporter un preset, une sous-banque, ou une banque complète.
Pour exporter la banque, la sous-banque, ou le preset en cours, cliquez sur le bouton
d'exportation de banque de presets sur la barre d'outils du logiciel :
Bouton d'exportation de la banque de presets en cours sur la barre d'outils
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
35
Sélectionnez alors dans la liste le type d’export que vous voulez effectuer (banque, sousbanque ou preset) et une boîte de dialogue apparaît, vous permettant de choisir un
répertoire de destination et un nom de fichier pour la banque que vous exportez.
4.2 UTILISATION DES CONTROLEURS
4.2.1 Les potentiomètres linéaires
Les potentiomètres linéaires sont les contrôleurs les plus répandus sur le CS-80V. Ils se
contrôlent simplement en cliquant sur le curseur, puis en déplaçant la souris
verticalement. Il est possible d’effectuer un réglage plus fin en faisant un clic droit sur
PC, ou shift+clic sur MAC.
Potentiomètres linéaires
4.2.2 Potentiomètres
Les séquenceurs proposent en général plusieurs modes de contrôle des potentiomètres.
Le mode de contrôle par défaut des potentiomètres avec la souris est le mode rotatif :
cliquez sur le potentiomètre et tournez autour pour changer la valeur du contrôleur. Le
mode rotatif permet d'avoir une grande précision dans la manipulation des contrôles :
plus la souris s'éloigne du potentiomètre, plus la précision du réglage est importante.
Potentiomètre rotatif
En mode linéaire, le potentiomètre peut être réglé en déplaçant la souris verticalement
seulement, sans tourner autour de lui. Tous comme pour les potentiomètres linéaires, il
est possible d’obtenir une plus grande précision en faisant un clic droit, ou shift+clic, sur
le potentiomètre à contrôler.
Le mode linéaire est parfois plus simple à utiliser que le mode rotatif. Il peut être
cependant moins précis que celui-ci (la précision est limitée par le nombre de pixels
verticaux à l'écran sur lesquels les mouvements de la souris sont évalués). Le passage en
mode linéaire est accessible dans les options de votre séquenceur. Dans Cubasetm, par
exemple, ce choix est accessible par menu «Edition/Préférences», et se trouve dans
l'onglet «Général» de la boîte de dialogue.
4.2.3 Commutateurs
Il existe plusieurs types de commutateurs sur le CS-80V. Il suffit de cliquer sur ces
commutateurs pour changer leur état.
Commutateurs
36 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
4.2.4 Ruban
Le ruban permet de contrôler le pitch bend du synthétiseur. Il suffit de cliquer sur le
ruban, en jouant une note sur un clavier maître ou dans un séquenceur, puis de bouger
la souris horizontalement pour modifier le pitch ben. Tout comme une molette classique,
le ruban revient a sa position initiale lorsqu’on relâche la souris.
Le contrôleur ruban
4.2.5 Réglage des zones clavier
Le réglage de zone clavier permet de définir une zone sur un clavier maître. Celui-ci
présente deux afficheurs : un pour la borne minimum de la zone, un pour la borne
maximale. Pour modifier ces valeurs, il suffit de cliquer sur la valeur à changer et de
bouger la souris verticalement.
Réglage d’une zone clavier
Il existe une autre solution pour définir plus facilement une zone clavier. Il suffit de
double cliquer sur la zone à modifier, un mini-clavier apparaît alors à l’écran.
Le mini clavier permet de régler facilement une zone clavier
On peut alors définir une zone en cliquant simplement sur le clavier, un clic simple
modifie la borne minimum, un clic droit ou shift+clic modifie la borne maximale. La zone
blanche du clavier représente la zone active.
4.2.6 Clavier
Le clavier permet d'écouter les sons du synthétiseur sans passer par un clavier maître
MIDI externe, et sans programmer une mélodie dans le séquenceur. Il suffit de cliquer
sur une touche pour entendre le son correspondant.
4.2.7 Contrôle MIDI
La plupart des potentiomètres, curseurs, et commutateurs du CS-80V peuvent être
manipulés à l'aide de contrôleurs MIDI externes. Avant toute chose, vérifiez que le
périphérique MIDI que vous souhaitez utiliser est bien connecté à l'ordinateur, et que le
séquenceur ou l'application CS-80V est correctement configuré pour recevoir les
événements MIDI en provenance de votre périphérique.
Chaque instance du CS-80V reçoit les événements MIDI transmis sur un canal donné. Ce
canal de réception est défini de façon globale pour le synthétiseur, soit dans votre
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
37
séquenceur, soit dans l'application CS-80V indépendante (voir les chapitres
correspondants). Sur le canal de réception, le CS-80V peut recevoir jusqu'à 120 contrôles
MIDI différents. Pour chaque potentiomètre, il est possible de choisir un contrôle de
réception. Pour cela, cliquez sur le potentiomètre que vous souhaitez contrôler en
maintenant la touche Ctrl du clavier enfoncée. Une fenêtre de configuration apparaît,
vous permettant de choisir un numéro de contrôle MIDI. Vous pouvez également cliquer
sur le bouton «Learn» et manipuler un de vos contrôleurs MIDI physiques. Dans ce cas,
le numéro de contrôle sera automatiquement détecté et configuré. Pour désactiver le
contrôle MIDI d'un potentiomètre, il suffit de décocher la case «Active» dans la fenêtre
de contrôle MIDI.
Fenêtre de configuration MIDI d'un potentiomètre
38 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
5 UTILISATION DU CS-80V
5.1 LE MODE SINGLE
Lorsque la trappe du mode Multi est fermée, le CS-80V est dans un mode de jeu appelé
«Single». Dans ce mode, les huit voix de polyphonie disponibles sont réglées avec le
même son. Le son utilisé est celui correspondant aux réglages des contrôles visibles sur
l’interface graphique.
Trappe Multi-mode fermée
C’est le mode qu’il faut choisir lorsque l’on cherche une utilisation conforme au CS-80
d’origine.
5.2 LES DEUX LIGNES DE SYNTHESE
Le CS-80 original possède une structure particulière. A la différence de beaucoup de
synthétiseurs, il utilise 2 générateurs de synthèse soustractive indépendants,
comprenant chacun un oscillateur, un filtre et un amplificateur. Ces deux lignes de
synthèse sont gérées par la partie centrale de l’interface comme deux ensembles de
contrôles parallèles.
Contrôle des deux lignes de synthèse
Sur chaque ligne de synthèse on trouve un oscillateur capable de générer un signal carré,
un signal triangulaire ou une dent de scie et une sinusoïde. Le premier interrupteur
permet d’activer le signal carré, tandis que le second permet d’activer la deuxième forme
d’onde, qui peut être soit un signal triangulaire ou soit une dent de scie.
Sélection des formes d’onde
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
39
Pour sélectionner la sinusoïde, il faut d’une part valider le potentiomètre linéaire «~»
pour qu’il s’allume, et d’autre part régler son volume grâce à ce potentiomètre.
Les signaux carré et triangulaire sont affectés par le réglage de largeur d’impulsion noté
«PW». Le potentiomètre linéaire (fader) permet de choisir une largeur d’impulsion de
50% à 90%. Cette largeur d’impulsion peut par ailleurs être modulée par un oscillateur
basse fréquence (LFO). Le taux de modulation est réglé par le fader «PWM», la vitesse
par le fader Speed.
Réglages du PWM
Contrairement au CS-80 original où seule la forme d’onde sinusoïde était disponible, la
forme d’onde du LFO peut être réglée grâce au sélecteur «Wave Form». Les formes
d’ondes disponibles sont sinusoïde, dent de scie montante, dent de scie descendante,
carré, bruit, aléatoire.
D’autre par, ce LFO peut fonctionner suivant trois modes, choisis par le sélecteur «LFO
Mode» : «Free», c’est à dire que chaque LFO de chacune des voix de polyphonie
fonctionne indépendamment des autres, «Trigg», c’est à dire que le LFO redémarre au
début de sa forme d’onde à chaque fois que la voix de polyphonie est activée, et enfin
«mono», où seul le LFO de la première voix de polyphonie est utilisé.
Ce dernier mode, permet en cas d’accord de plusieurs notes, d’obtenir un effet général
sur toutes les voix en même temps ( comme c’est le cas sur le CS-80 original).
Il est possible de synchroniser la vitesse du LFO sur le tempo de l’application hôte grâce
au bouton «Midi Sync».
Le signal des oscillateurs passe ensuite à travers deux filtres en série, un passe-haut et
un passe-bas. La fréquence de coupure et la résonance de chacun de ces filtres sont
réglables grâce aux faders, respectivement vert et rouge au-dessus des sérigraphies
«HPF» et «LPF».
Réglage des filtres
En cliquant sur ces sérigraphies, il est possible d’activer ou de désactiver un filtre de
façon à économiser de la puissance de calcul.
Le bouton «24dB» permet de passer d’un filtre 12dB à un filtre 24dB. Les deux filtres
passe-haut et passe-bas sont modifiés simultanément.
Réglage de l’enveloppe des filtres
40 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Les filtres sont modulés par une enveloppe dont les réglages «Il» (Initial Level), «Al»
(Attack Level), «A»(Attack), «D»(Decay) et «R»(Release) fonctionnent de la façon
suivante :
«Il» représente le départ de l’enveloppe relativement à la fréquence du filtre. La
fréquence du filtre sera donc modulée en commençant par une fréquence inférieure à la
fréquence de réglage. Plus «Il» sera élevé, plus la fréquence de départ sera basse.
«Al» représente le niveau maximum atteint par l’enveloppe, «A» le temps d’attaque,
c’est à dire le temps que met l’enveloppe pour passer du niveau «Il» au niveau «Al», «D»
le temps de décroissance, c’est à dire le temps que met l’enveloppe pour passer du
niveau «Al» à zéro et enfin «R», le temps de retour, c’est à dire le temps que met
l’enveloppe pour passer du niveau zéro au niveau «Il».
La sortie des filtres est contrôlée par un volume «VCF Level» avant d’être additionnée à
une éventuelle sinusoïde. Le signal peut alors être traité par l’amplificateur de sortie
(VCA) commandé par une enveloppe et un niveau. «Level» qui règle le volume en fin de
synthèse.
Réglage de l’enveloppe du VCA
L’enveloppe contrôlant le VCA est une enveloppe standard «A», «D», «S» et «R»,
respectivement temps d’attaque ( le temps pour le volume de passer de 0 à 1), temps de
décroissance (le temps pour passer de 1 à «S»), niveau de tenue ( niveau atteint après
la période de décroissance) et enfin le temps de retour ( temps pour revenir à 0 une fois
la note relâchée).
Quatre faders supplémentaires permettent de régler l’action de la vélocité et de la
pression des touches sur la fréquence des filtres et le niveau du VCA. Les faders verts
affectent la fréquence, les gris le volume.
Réglage de la vélocité et de la pression
Chacune des lignes de synthèse peut être transposée grâce aux sélecteur «1-Feet-2» :
Une octave en dessous (16’) , accordé (8’), une quinte au-dessus (5 1/3’), une octave
au-dessus (4’), une quinte et une octave (2 1/3’), deux octaves( 2’).
La deuxième ligne peut être désaccordée grâce au fader «Detune» et enfin, le mixage
entre les deux lignes est contrôlé par le fader «Mix».
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
41
Transposition des lignes de synthèse
Désaccord de la deuxième ligne
Mixage des deux lignes
Deux boutons supplémentaires «Sync» et «Link» permettent d’augmenter les possibilités
de synthèse. Le premier permet de synchroniser l’oscillateur de la première ligne sur
l’oscillateur de la seconde. Enclenché, c’est donc la fréquence de l’oscillateur de la
seconde ligne qui sera audible, la fréquence de la première donnant les harmoniques.
Le bouton «Link», permet quant à lui de dériver l’oscillateur de la seconde ligne vers les
filtres de la première. Les filtres et l’amplificateur de la seconde ligne sont alors
désactivés économisant ainsi de la puissance de calcul.
5.3 LA MATRICE DE MODULATION
Trappe de modulation fermée
Le CS-80 original ne possède pas d’autre source de modulation que celles décrites cidessus. Afin d’augmenter les possibilités de synthèse une matrice de modulation est
disponible. Pour l’activer, il faut ouvrir la trappe de gauche, trappe qui sur l’original,
refermait quatre mémorisations de preset mécaniques.
42 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Trappe de modulation ouverte
Il y a dix possibilités de modulation disponibles. Pour chaque modulation, il faut choisir la
source dans une liste de 12 choix et la destination dans une liste de 38 choix en cliquant
sur les afficheurs «source» et «destination». Le potentiomètre «Amount» permet de
régler le taux de la modulation.
Les sources de modulations sont les suivantes :
LFO1
LFO2
SubOsc
EG Filter1
EG Amp1
EG Filter2
EG Amp2
Velocity
AfterT
Ruban
Wheel
FootExp
Off
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
oscillateur basse fréquence de la première ligne
oscillateur basse fréquence de la seconde ligne
Oscillateur basse fréquence général
enveloppe des filtres de la première ligne
enveloppe du VCA de la première ligne
enveloppe des filtres de la seconde ligne
enveloppe du VCA filtres de la seconde ligne
Vélocité de la note midi
Pression de la note midi ( After Touch)
Ruban et molette d’accord (PitchBend)
molette de modulation
Pédale d’expression
pas de modulation
Les destinations des modulations sont les suivantes :
VCO 1 Freq
VCO 1 PW
Noise level1
Noise level2
VCO 2 Freq
VCO 2 PW
HP 1 cutoff
HP 1 res
LP 1 cutoff
LP 1 res
HP 2 cutoff
HP 2 res
LP 2 cutoff
LP 2 res
VCA 1 Level
VCA 2 Level
SIN 1 Level
SIN 2 Level
LFO 1 Speed
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
Fréquence de l’oscillateur de la première ligne
largeur d’impulsion de l’oscillateur de la première ligne
niveau de bruit de la première ligne
niveau de bruit de la seconde ligne
Fréquence de l’oscillateur de la seconde ligne
largeur d’impulsion de l’oscillateur de la seconde ligne
fréquence de coupure du filtre passe-haut de la première ligne
résonance du filtre passe-haut de la première ligne
fréquence de coupure du filtre passe-bas de la première ligne
résonance du filtre passe-bas de la première ligne
fréquence de coupure du filtre passe-haut de la seconde ligne
résonance du filtre passe-haut de la seconde ligne
fréquence de coupure du filtre passe-bas de la seconde ligne
résonance du filtre passe-bas de la seconde ligne
niveau du VCA de la première ligne
niveau du VCA de la seconde ligne
niveau de la sinusoïde de la première ligne
niveau de la sinusoïde de la seconde ligne
fréquence du LFO de la première ligne
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
43
LFO 1 Level
LFO 2 Speed
LFO 2 Level
EG VCF1 IL
EG VCF1 AL
EG VCF1 A
EG VCF1 D
EG VCF1 R
EG VCF2 IL
EG VCF2 AL
EG VCF2 A
EG VCF2 D
EG VCF2 R
EG VCA 1 A
EG VCA 1 D
EG VCA 1 S
EG VCA 1 R
EG VCA 2 A
EG VCA 2 D
EG VCA 2 S
EG VCA 2 R
Off
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
:
niveau de sortie du LFO de la première ligne
fréquence du LFO de la seconde ligne
niveau de sortie du LFO de la seconde ligne
niveau de début de l’enveloppe du filtre de la première ligne
niveau d’attaque de l’enveloppe du filtre de la première ligne
temps d’attaque de l’enveloppe du filtre de la première ligne
temps de décroissance de l’enveloppe du filtre de la première ligne
temps de retour de l’enveloppe du filtre de la première ligne
niveau de début de l’enveloppe du filtre de la seconde ligne
niveau d’attaque de l’enveloppe du filtre de la seconde ligne
temps d’attaque de l’enveloppe du filtre de la seconde ligne
temps de décroissance de l’enveloppe du filtre de la seconde ligne
temps de retour de l’enveloppe du filtre de la seconde ligne
temps d’attaque de l’enveloppe du VCA de la première ligne
temps de décroissance de l’enveloppe du VCA de la première ligne
niveau de tenu de l’enveloppe du VCA de la première ligne
temps de retour de l’enveloppe du VCA de la première ligne
temps d’attaque de l’enveloppe du VCA de la seconde ligne
temps de décroissance de l’enveloppe du VCA de la seconde ligne
niveau de tenu de l’enveloppe du VCA de la seconde ligne
temps de retour de l’enveloppe du VCA de la seconde ligne
pas de destination
Pour enlever une modulation, il faut soit positionner le taux à zéro (attention, le calcul
est alors effectué et utilise donc de la puissance du processeur), soit sélectionner «off»
en entrée et en sortie.
Une destination ne peut accepter que six sources de modulation. Au-delà, la modulation
n’est pas prise en compte.
5.4 LE SUB-OSCILLATEUR
Le sub-oscillateur est un oscillateur basse fréquence (LFO) qui affecte toutes les voix de
polyphonie. Le fader «Speed» permet d’en régler la vitesse et le sélecteur «Function» la
forme d’onde : sinus, dent de scie montante, dent de scie descendante, carré, bruit et
enfin aléatoire.
Réglage du sub-oscillateur
L’action de ce LFO est déterminée par les faders «VCO», «VCF», et «VCA» qui règlent le
taux de modulation respectivement sur la fréquence des VCO, sur la fréquence des filtres
et sur le niveau des amplificateurs de sortie, et ce pour les deux lignes de synthèse.
Réglage de la modulation par la pression
44 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Le taux de modulation peut également être modifié par la pression des touches grâce aux
faders «VCO», «VCF» situés sous la sérigraphie «Touch Response» . Le fader «Speed»
permet de moduler la vitesse du sub-oscillateur grâce à la pression.
5.5
LES MODULATIONS DU CLAVIER
Accord Initial
Le fader «Initial» permet d’effectuer une petite modulation de fréquence sur les
oscillateurs. Cette modulation est une rampe linéaire qui dépend à la fois du réglage du
fader (lorsqu’il est en haut, il n’y a pas de modulation, en bas, la modulation est
maximale) et de la vélocité.
Suivis de clavier
Les faders situés sous la sérigraphie «Keyb. Control» permettent de régler les suivis de
clavier. Les faders situés sous la sérigraphie «Brilliance» règlent le suivi de clavier des
filtres, ceux situés sous la sérigraphie «Level» le suivi de clavier des amplificateurs.
Le premier fader permet de régler la pente du suivi de clavier pour la partie inférieure du
clavier (en dessous de C3) tandis que le deuxième règle la pente pour la partie
supérieure. La pente peut être positive ou négative.
5.6 LE MODULATEUR EN ANNEAU
Le modulateur en anneau est un effet qui permet de multiplier le nombre d’harmoniques
du son en sortie de synthèse. Cet effet est réalisé par la multiplication du signal de sortie
avec une sinusoïde.
Réglage du modulateur en anneau
Le taux d’application de l’effet sur le son est réglé par le fader «Mod». En position haute,
il n’y a pas d’effet, en position basse, l’effet est maximum. La fréquence de la sinusoïde
multiplicative est réglée par le fader «Speed». Plus le fader est poussé vers le bas, plus
la sinusoïde aura une fréquence élevée et donc plus les harmoniques générées
s’écarteront des harmoniques du son traité.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
45
Trois autres faders permettent de moduler cet effet. Ces faders règlent une enveloppe
appliquée sur la fréquence de la sinusoïde. «Attk» donne le temps mis pour la sinusoïde
pour passer de la fréquence initiale réglée par «Speed», à la fréquence réglée par
«Depth», tandis que «Decay» règle le temps de retour à la fréquence initiale.
5.7 LE CHORUS/TREMOLO
Le chorus/tremolo est un effet qui permet de simuler soit un ensemble, soit un hautparleur rotatif. Il est mis en route par l’interrupteur «Chor».
Réglages du chorus/tremolo
L’interrupteur «Trem» permet de passer du mode chorus au mode tremolo. Tandis que
les potentiomètres rotatifs «SPEED» et «DEPTH» permettent respectivement de régler la
vitesse de rotation et la profondeur de l’effet.
5.8 LE DELAI STEREO
Le délai est un effet qui permet de simuler un écho. Il est mis en route par l’interrupteur
«Del».
Réglages du Délai
Les potentiomètres rotatifs «SPEED» et «DEPTH» et «MIX» permettent respectivement
de régler le temps entre chaque écho, le temps de décroissance de l’écho et enfin le
niveau de sortie de l’effet.
Le bouton «Sync» permet d’obtenir des temps d’écho en rapport multiple ou sous
multiple du tempo de l’application hôte.
46 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
5.9 LES PEDALES DE JEUX
Le CS-80 original était un synthétiseur possédant toutes les fonctionnalités d’un clavier
de jeu d’où le nombre de réglages et les possibilités des pédales d’expression et de
sustain.
Pédale d’expression
Les boutons «Exp» et «Wha» permettent, lorsqu’ils sont enclenchés, d’affecter le
message midi de pédale d’expression soit sur une amplification du volume (expression),
soit sur un filtre glissant (wha-wha).
Réglages portamento et pédale de maintien
Le fader «PORTA» permet d’affecter un portamento sur les notes. C’est à dire que pour
une voix de polyphonie donnée, lors de l’activation d’une nouvelle note, la fréquence des
VCO passera graduellement de la fréquence de la note précédente à la fréquence
demandée.
Lorsque l’interrupteur «Gliss» est en position haute (Off), Le passage se fera
continuellement, lorsqu’il est en position basse (On) il se fera par demi-ton.
Lorsque le mode de jeux de la zone est «CsAssign» ( voir §5.14), alors le portamento
est réinitialisé à la dernière note jouée dès qu’un temps suffisamment long est observé.
Il est possible d’inhiber ou de valider la réponse au portamento de façon indépendante
pour chaque carte ( voir §5.14)
Lorsque l’interrupteur «Porta/Gliss» est en position basse (On), le choix entre le
portamento (variation continue) et le glissando (variation par demi-ton) est donné par
les messages MIDI correspondant à la pédale de maintien.
Le fader au-dessus de l’interrupteur «Sust Mod» permet de régler un temps de maintien
( sustain). Lorsque l’interrupteur «Sust» est vers le haut (Off), le temps de sustain est
donné par le réglage du fader. Lorsqu’il est vers le bas (On), le temps de sustain dépend
des messages MIDI de la pédale de sustain. Lorsque la pédale est Off, il n’y a pas de
sustain, lorsqu’elle est On, il y a un sustain correspondant au réglage du fader.
Les deux positions de l’interrupteur «Sust Mod» permettent soit un fonctionnement
standard ( interrupteur off, vers le haut) , soit un fonctionnement où le sustain est
interrompu dès qu’une nouvelle note arrive (interrupteur on, vers le bas).
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
47
5.10 L’ARPEGIATEUR
L’arpégiateur permet d’activer chaque note de manière à créer un arpège.
Le potentiomètre «Speed» permet de régler la vitesse d’arpège, le bouton «Sync»
permettant d’obtenir une vitesse multiple ou sous multiple du tempo de l’application
hôte. Le bouton «Play» enclenche l’arpégiateur qui, lorsqu’un accord est joué, active les
notes les unes après les autres, mais s’arrête lorsqu’il n’y a plus de notes actives au
clavier. Le bouton «Hold» permet de mémoriser les notes jouées tant qu’il est actif. Pour
arrêter l’enchaînement des notes, il faut arrêter l’arpégiateur par le bouton «Play».
Le sélecteur «Mode» permet de choisir le mode d’arpège : croissant, décroissant, allerretour, aléatoire, et dans l’ordre d’apparition des notes.
Le sélecteur «Octave» permet de choisir le nombre d’octaves que l’arpégiateur va
parcourir pour chaque cycle. Tandis que le sélecteur «Repeat» choisi le nombre de cycles
répétés pour chaque octave.
Arpégiateur
5.11 LES BOUTONS DE PRESELECTION
Présélections
Les boutons de présélection, comme sur le CS-80 original permettent de présélectionner
des sons. Ces sélections fonctionnent comme des aides, et, dès qu’un contrôle est
modifié, on retrouve la sélection «panel» qui indique que le son audible corresponds aux
paramètres modifiés par l’utilisateur.
Chaque ligne de présélection permet de contrôler chaque ligne de synthèse.
5.12 LE RUBAN
Ruban
Le ruban fonctionne comme une molette de variation de fréquence lorsque le bouton
«Pitch» est enclenché. Le potentiomètre «Coarse» permet de régler l’amplitude de la
variation de fréquence.
48 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
5.13 REGLAGES GENERAUX
Trois réglages supplémentaires permettent de régler la brillance générale du
synthétiseur, sa résonance et son volume. Ils affectent toutes les voix de polyphonies de
la même façon.
Brillance et Résonance
Volume général
5.14 LE MODE MULTI
Lorsque la trappe du mode Multi est ouverte, le mode de jeu est dit «multiple». Dans ce
mode, chacune des huit voix de polyphonie disponibles peut prendre un son différent et
être commandée par quatre zones d’affectation des notes midi.
Trappe Multi-mode ouverte
Sous la trappe du mode Multi, apparaissent deux groupes identiques de quatre lignes de
paramètres et un groupe supplémentaire de quatre lignes. Les deux premiers groupes
permettent de régler chacune des huit voix, tandis que le dernier groupe règle les zones
d’affectation des messages midi.
Contrôles des zones
Les zones permettent de contrôler les voix de polyphonie de façon indépendante si
besoin est. Chaque zone répond à un canal midi, particulier ou indifférencié. Lorsqu’une
note arrive par le canal sélectionné, elle n’est prise en compte que si elle se trouve entre
les bornes de l’afficheur «keyb range». La zone va alors activer les voix de polyphonie
qui lui sont affectées en fonction du choix de l’afficheur «voice mode».
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
49
Pour modifier les bornes «keyb range», double-cliquer sur l’afficheur, choisir la note
basse par un clic gauche, la note haute par un clic droit (shift clic sur Mac)
Il y a 6 modes d’affectation des voix de polyphonie possibles :
CsAssign : Ce mode d’affectation des voix est identique au CS-80 d’origine. La zone
joue une voix aléatoirement parmi les voix qui lui sont affectées. Le portamento (ou le
glissando) est réinitialisé lorsque le temps entre l’arrivée de cette note et l’arrivée de la
note précédente dépasse une certaine valeur ( de l’ordre de 170 ms). Ainsi, en cas
d’accord, toutes les voix utilisées démarreront leur portamento ( ou glissando) à partir de
la même note.
Rotate: Les voix de polyphonie sont utilisées dans un ordre rotatif. La zone joue dans
l’ordre croissant, la première voix de libre en commençant par la voix qui suit celle qui a
été utilisée précédemment. Lorsque la dernière voix a été utilisée, la zone reprend à la
première.
Reset: Les voix de polyphonie sont jouées dans l’ordre de leur numéro. La zone choisie
la première voix de libre en commençant par la première voix qui lui est affectée.
ReAssign: Lorsqu’une nouvelle voix de polyphonie est choisie, la zone utilise la voix qui
vient de jouer la même note.
UniLow: Unisson, c’est à dire toutes les voix en même temps, avec priorité à la note
basse. C’est à dire que si deux notes sont présentes en même temps, c’est la note la plus
basse qui est jouée.
UniHigh: Unisson avec priorité à la note haute. C’est à dire que si deux notes sont
présentes en même temps, c’est la note la plus haute qui est jouée.
UniLast: Unisson avec priorité à la note jouée en dernier. C’est toujours la nouvelle note
qui est prioritaire.
Le bouton «Voice Arp» permet d’accepter ou non l’utilisation de l’arpégiateur sur cette
zone, indépendamment des autres.
L’arpégiateur ne possède q’un réglage pour toutes les zones, par contre chaque zone
utilise l’arpégiateur de façon indépendante. C’est à dire que chaque zone peut ou non
activer l’arpégiateur, et que lorsqu’un accord est présent sur deux zones indépendantes,
les arpèges resteront indépendants.
Contrôle des voix de polyphonie
Pour chaque voix, il faut choisir la zone en cliquant dans l’afficheur «zone» . La position
«off» permet de désactiver une voix particulière (il est ainsi possible de limiter la
polyphonie).
Une fois la zone choisie, il faut choisir le son (ou single) que la voix va utiliser. En
cliquant sur l’afficheur «Single patch», on sélectionne soit l’un des singles du preset en
cours, soit un nouveau single. Pour un preset particulier, il peut y avoir jusqu’à 8 singles
(un par voix).
Le choix des zones et le choix des sons sont indépendants. Deux zones peuvent gérer
des cartes utilisant le même son, une zone peut gérer des voix ayant des sons différents.
50 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
L’indicateur lumineux «Active» permet de connaître les voix de polyphonie en cours
d’activité.
Quatre boutons rotatifs permettent, pour chacune des voix, de régler la tessiture (+/deux octaves, par demi ton), l’accord fin (+/- un demi ton), le volume et la position dans
l’espace stéréo (panoramique).
Il est également possible pour chacune des voix d’utiliser ou non le portamento (ou
glissando), le modulateur en anneau, ou les effets (chorus et délai) grâce aux boutons
«porta», «R.mod» ou «FX».
Le bouton «Edit» permet d’éditer le son (ou single) affecté à la voix de polyphonie. C’est
à dire mettre à jour les contrôles de l’interface graphique pour qu’ils affichent les
paramètres de ce single.
Les possibilités du mode Multi sont donc extrêmement variées. Il est ainsi possible de
séparer son clavier en différentes zones, chaque zone avec un son différent, d’élargir un
son de nappe grâce au réglage du panoramique ou de l’accord fin, de n’autoriser le
modulateur en anneau que sur une voix de façon à limiter l’aspect de désaccord, et ainsi
de suite.
Lorsque l’on veut écouter un son particulier, il suffit de fermer la trappe du mode Multi.
Le son utilisé est alors le son en cours d’édition. La fermeture de la trappe correspond
donc à un mode solo, avec une affectation des voix utilisant le mode «CsAssign» sur
toute l’étendue du clavier.
Certains paramètres sont généraux à toutes les voix. C’est le cas des paramètres
contrôlant les effets (chorus, délai, modulateur en anneau), les pédales, la tenue
(sustain) et le portamento. C’est également le cas pour les paramètres contrôlant le suboscillateur qui affecte toutes les voix simultanément, la pression des touches affectée au
sub-oscillateur, les suivis de clavier et enfin la brillance et la résonance générales du
synthétiseur.
Paramètres généraux
Les autres paramètres affectent chaque son indépendamment des autres, autrement dit
règlent les paramètres d’un single.
Paramètres polyphoniques
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
51
6 LES BASES DE LA SYNTHESE SOUSTRACTIVE
De toutes les formes de synthèse sonore, la synthèse soustractive est l’une des plus
anciennes et certainement l’une des plus employées aujourd’hui encore.
C’est cette méthode qui a été retenue et développée dès la fin des années 60 sur les
synthétiseurs analogiques Yamaha (série CS), Moog, ARP, Buchla, Oberheim, Sequential
Circuits (série des Prophet), Roland, Korg (séries MS et PS) et bien d’autres encore.
Cette technique de synthèse est toujours utilisée sur la plupart des synthétiseurs
numériques actuels, en complément de la lecture d’échantillons ou de tables d’ondes qui
a progressivement remplacé les oscillateurs analogiques des premiers synthétiseurs dans
les années 80. Le CS-80 de Yamaha, ou à présent le CS-80V que vous possédez,
constitue la meilleure illustration des possibilités immenses de la synthèse soustractive.
6.1 LES TROIS ELEMENTS PRINCIPAUX
6.1.1 L’oscillateur ou VCO
L’oscillateur (Voltage Controlled Oscillator) peut être considéré comme étant le
module de départ (avec le module de bruit que l’on classe d’ailleurs souvent parmi les
oscillateurs) pour la création d’un son sur un système modulaire.
C’est lui qui va se charger de produire le premier signal sonore et, à ce titre, on peut
considérer l’oscillateur comme la corde du violon qui, lorsqu’elle est frottée ou pincée,
vibre pour créer un son.
Les principaux paramètres de l’oscillateur sont :
La hauteur (pitch) déterminée par la fréquence de l’oscillation. Le réglage de la
fréquence de l’oscillateur est réalisé grâce à 2 contrôleurs : d’une part, le sélecteur
«Feet» (ou «range» sur d’autres synthétiseurs) qui détermine la fréquence
fondamentale - elle est ici exprimée en pieds : 32,16,8,4,2 ; le nombre le plus grand
(32) donne la tonalité la plus grave, au contraire, le plus petit (2) donne la tonalité la
plus aiguë. – D’autre part le paramètre de désaccord (detune ou fine tune en anglais)
permet d’accorder plus précisément l’oscillateur.
Sur le CS-80V, les paramètres de hauteur (Feet) et de désaccord (detune chII) se trouvent parmi les
contrôleurs temps réel situé au-dessus du clavier.
La forme d’onde qui détermine la richesse harmonique du signal audio. Sur le CS80V, 4 formes d’onde sont proposées :
La dent de scie présente le signal audio le plus riche des 4 formes d’ondes (il
contient toutes les harmoniques à des amplitudes décroissantes en fonction des
fréquences aiguës). Sa sonorité «cuivrée» sera idéale pour des sons de cuivres, des
sonorités de basses percutantes ou des nappes très riches.
52 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Le carré possède un son plus «creux» que la dent de scie (il ne contient que les
harmoniques impaires) mais néanmoins, sa richesse sonore (notamment dans les
fréquences graves) pourra être utilisée pour des sub basses qui ressortiront bien dans
un mixage (l’oscillateur carré devra alors être réglé un octave en dessous de celui de
la dent de scie), des sons de bois (clarinette si le signal carré est un peu filtré), etc.…
Le triangle pourrait être considéré comme un signal carré très filtré (donc très
doux). Il est très pauvre en harmoniques (impaires uniquement) et sera très utile
pour créer des sub basses, des sonorités de flûtes, etc.…
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
53
La sinusoïde est la forme d’onde la plus pure de toutes. Elle se résume à une seule
harmonique fondamentale et produit une sonorité très «étouffée» (la tonalité du
téléphone est une sinusoïde). Elle sera utilisée pour renforcer les fréquences graves
d’un son de basses ou comme modulateur de fréquence afin de créer des
harmoniques n’existant pas dans les formes d’ondes originales.
Le PWM (Pulse Width Modulation – modulation de largeur d’impulsion) est un paramètre
permettant de modifier le cycle de la forme d’onde carrée (ou longueur d’onde). Cela
peut ce faire manuellement, à l’aide du potentiomètre «PW» ou par le biais d’une
modulation (à l’aide d’une enveloppe ou d’un LFO). Cette variation de largeur d’impulsion
se traduit par une modification du spectre, semblable à un changement de forme d’onde.
A la différence des synthétiseurs analogiques classiques, le CS-80V vous permet de changer la largeur
d’impulsion non seulement de la forme d’onde carré mais aussi celle du triangle.
Cela vous apporte un grand nombre de sonorités supplémentaires en complément des signaux de base.
Les formes d’ondes du CS-80V
La synchronisation d’un oscillateur sur un autre permet aussi d’obtenir des formes
d’ondes complexes. Si vous synchronisez par exemple l’oscillateur2 sur l’oscillateur1,
l’oscillateur2 redémarrera une nouvelle période à chaque fois que le premier oscillateur
aura accompli une période propre, même si l’oscillateur2 n’a pas accompli une période
complète (ce qui signifie qu’il n’est pas accordé sur la même tonalité !) Plus vous
accorderez l’oscillateur2 vers le haut, plus vous obtiendrez des formes d’ondes
composites.
54 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
L’oscillateur2 est synchronisé sur le premier puis accordé sur une fréquence de tonalité double.
Une modulation en anneau (ring modulator en anglais) peut être créée lorsqu’un
oscillateur module un autre oscillateur. Sur le CS-80V, Vous retrouverez le module «Ring
Mod» placé au-dessus, à gauche du contrôleur ruban. En baissant le potentiomètre
linéaire «Modulator» tout en montant celui du «Speed», vous obtiendrez un son de plus
en plus riche en harmoniques. Le résultat risque d’être rapidement distordu mais
intéressant pour des sonorités inharmoniques comme des sons de cloches ou des effets
spéciaux par exemple.
Le module de bruit
Le spectre du signal de bruit possède toutes les fréquences à volume égal. Pour cette
raison, le module de bruit est utilisé pour réaliser des bruitages divers comme l’imitation
du vent ou de souffle ou encore des effets spéciaux. Le bruit blanc est le plus riche des
bruits. Un bruit rose est aussi couramment présent sur les synthétiseurs. Il est moins
riche dans les fréquences aiguës que le bruit blanc, ayant subit un filtrage passe-bas.
Notez également que la sortie audio du bruit peut être aussi utilisée en signal de
modulation (surtout lorsqu’il est très filtré) pour créer des variations cycliques aléatoires.
Sur les synthétiseurs pré-câblés, le module de bruit est soit intégré à l’oscillateur, (sa
sortie audio étant placée en complément des sorties de formes d’ondes) soit au mixeur
dirigeant les signaux vers le filtre. Par contre, sur les synthétiseurs modulaires, il s’agit
d’un module indépendant.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
55
6.1.2 Le filtre ou VCF
Le signal audio généré par un oscillateur (la forme d’onde) est ensuite généralement
dirigé vers un module de filtre (Voltage Controlled Filter). C’est ce module qui permet
de modeler le son en filtrant (par soustraction, d’où le nom de ce type de synthèse) les
harmoniques situées autour d’une fréquence de coupure (cutoff frequency en anglais). Il
peut être considéré comme un égaliseur sophistiqué qui réduirait, suivant les cas, les
fréquences graves ou aiguës d’un son.
La suppression des fréquences indésirables, à partir de la fréquence de coupure ne se
fait pas de façon soudaine mais plutôt de façon progressive, ce, suivant une pente de
filtrage. Cette pente de filtrage est exprimée en dB/octave. Les filtres utilisés dans les
synthétiseurs analogiques classiques ont des pentes de 24 dB/Oct. ou de 12 dB/Oct.
Celle de 24 dB/Oct. offre un filtrage plus efficace que celui de 12dB/Oct.
Le CS-80V vous propose les 2 types de pentes (là où le CS-80 ne présentait qu’une pente
à 12 dB/Oct).
Sur le CS-80V, vous avez accès à 3 types de filtrages différents. Voyons quelles sont
leurs propriétés respectives :
Le passe-bas (low-pass filter ou LPF en anglais) supprime les fréquences aiguës à
partir d’un seuil de fréquence (la fameuse fréquence de coupure) et ne laisse passer
que les fréquences graves. Selon le réglage on entendra le son devenir plus ou moins
«brillant», ou plus ou moins plus «sourd».
C’est le type de filtre que vous retrouverez le plus couramment sur les synthétiseurs
utilisant la synthèse soustractive. Il est présent aussi bien sur les synthétiseurs
analogiques que sur les modèles numériques les plus récents.
Le filtre passe-bas
56 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Le passe-haut (high-pass filter ou HPF en anglais), au contraire du passe-bas,
élimine les fréquences basses et ne laisse passer que les fréquences aiguës. Le son
deviendra alors plus «fin». Il est très utile pour enlever des fréquences graves
redondantes avec un son de basse par exemple.
Le filtre passe-haut
Le passe-bande (band-pass filter ou BPF en anglais) élimine les fréquences situées
de chaque côté de la fréquence de coupure. Il s’agit en fait de l’addition de l’action
d’un filtre passe-bas et d’un passe-haut. Utilisez le pour faire apparaître une bande de
fréquences particulière que vous souhaitez mettre en valeur. Cela rendra le son plus
«pincé». Sur le CS-80V, vous obtenez ce type de filtrage en combinant les actions du
filtre passe-haut et passe-bas car il n’y a pas de filtre passe-bande à proprement
parler.
Le filtre passe-bande
Un second paramètre vient compléter celui de la fréquence de coupure : la résonance
(vous la retrouverez aussi sous les termes de «emphasis» ou «Q» – pour facteur de
Qualité de filtrage)
La résonance amplifie les fréquences proches de la fréquence de coupure, les autres
fréquences restant soit inchangées (avant la fréquence de coupure) soit diminuées (après
la fréquence de coupure).
Vous augmenterez le taux de résonance très simplement grâce au potentiomètre de
résonance.
Lorsque vous augmentez la résonance, le filtre devient plus sélectif, la fréquence de
coupure est amplifiée, et le son commence à «siffler».
Avec un taux de résonance élevé, le filtre commencera à osciller de lui-même, produisant
un son proche d’une forme d’onde sinusoïdale. A ce stade, l’utilisation du suivi de clavier
est très importante car vous pourrez créer une mélodie en accordant la fréquence de
coupure du filtre avec la fréquence des oscillateurs.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
57
Les paramètres du filtre du CS-80V
6.1.3 L’amplificateur ou VCA
L’amplificateur (Voltage Controlled Amplifier) se charge de recevoir le signal audio
venant du filtre (ou directement celui de l’oscillateur si celui-ci n’est pas filtré) pour
ajuster son volume sonore à l’aide d’un potentiomètre, avant que le signal ne soit dirigé
vers la sortie.
Le VCA du CS-80V
En conclusion, voici un schéma qui peut vous aider dans la compréhension de la
composition d’un son de base :
6.2 MODULES COMPLEMENTAIRES
6.2.1 Le clavier
Si l’on s’en tient à ce stade, le son que vous obtiendrez en sortie sera uniforme, sans vie
et surtout sans fin !! En effet l’oscillateur délivre un signal sonore (la sortie audio d’une
forme d’onde) de hauteur fixe et de manière continue. Dans le schéma que vous
trouverez ci-dessus, la seule façon d’arrêter ce son vite insupportable est de baisser la
fréquence de coupure du filtre pour qu’il devienne de plus en plus sourd jusqu’à sa
disparition; ou plus simplement, de baisser le volume de l’amplificateur !
Pour déclencher et arrêter le son, et ce, à la tonalité que l’on souhaite, utilisons un
clavier qui sera connecté à l’oscillateur. Celui-ci fera «jouer» le son dès l’appui d’une
touche et le rendra muet au relâchement de celle-ci. Bien sûr, cette connexion se fait
par MIDI (elle remplace la connexion de type «gate» des synthétiseurs analogiques,
qui déclenchait le son à l’appui de la touche et l’arrêtait au relâchement de celle-ci).
En second lieu, pour que le son s’accorde correctement aux notes du clavier, il faut lui
appliquer une modulation de suivi de clavier (remplaçant le contrôle 1Volt/octave
présent sur la plupart des synthétiseurs analogiques).
Si vous ne disposez pas de clavier MIDI, vous pouvez aussi jouer sur le clavier virtuel du CS-80V.
58 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
6.2.2 Le générateur d’enveloppe.
Le générateur d’enveloppe, connecté à l’amplificateur, est utilisé pour «sculpter» la
forme du son au cours d’un cycle qui débute lorsqu’on presse une note de clavier et qui
s’interrompt lorsqu’on la relâche.
Les modules d’enveloppes les plus courants utilisent 4 paramètres que l’on peut faire
varier:
L’ Attaque est le temps que va mettre le son à atteindre son volume maximum dès
lors que l’on appuie sur une touche de clavier.
Le Decay (chute) est le temps que va mettre le son à décroître à l’appui d’une touche.
Le Sustain (tenue) est le niveau du volume maximum qu’attendra le son à l’appui
d’une touche.
Le Release (relâchement) est le temps que mettra le son à décroître après le
relâchement de la touche.
Sur les 2 VCF du CS-80V, les enveloppes incluent 2 paramètres supplémentaires:
L’ «initial level» (IL) est le niveau initial d’ouverture du filtre que l’on obtiendra à
l’appui d’une touche du clavier.
L’ «Attack Level» est le niveau d’attaque de l’ouverture du filtre à l’appui d’une
touche du clavier.
Les enveloppes du CS-80V
6.2.3 L’oscillateur basse fréquence
Le LFO (Low Frequency Oscillator – ou Sub oscillator sur
possède, à peu de choses près, les mêmes caractéristiques
mais il ne produit que des fréquences inférieures à 20 Hz.
n’entendrez pas de son.
N’étant pas utilisé pour produire un son, il servira à créer une
paramètre auquel il aura été connecté.
le CS-80V -, en anglais)
que l’oscillateur classique
En d’autres termes, vous
modulation cyclique sur le
Par exemple:
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
59
Si la forme d’onde sinusoïdale d’un LFO module le volume d’un amplificateur, le son
augmentera de volume puis disparaîtra de manière alternative suivant la vitesse (la
fréquence) de ce LFO. Cela produira un effet de trémolo.
Une forme d’onde sinusoïdale d’un LFO modulant la fréquence d’un oscillateur
produira un effet de vibrato. La fréquence de cet oscillateur sera alors modulée vers
le haut puis vers le bas.
Avec une forme d’onde sinusoïdale d’un LFO modulant la fréquence de coupure d’un
filtre passe-bas légèrement résonant, vous obtiendrez un effet de «wah wah».
Le «Sub Oscillator» du CS-80V
60 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Voici maintenant pour terminer le schéma d’une voix de synthèse du CS-80V complet
comprenant :
1 oscillateur (VCO)
1 module de bruit
1 mixeur (mixages des 2 VCO et du module de bruit vers les filtres passe-haut et
passe-bas)
2 filtres (VCF) passe-haut et passe-bas
1 amplificateur (VCA)
2 enveloppes (une pour les filtres et l’autre pour les VCA)
1 LFO
Une voix de synthèse complète
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
61
7 QUELQUES ELEMENTS DE DESIGN SONORE
Voici une série d’exemples destinés à vous guider dans la réalisation d’un son et d’une
séquence. Ils sont classés du plus simple au plus complexe, et sont organisés en 3
parties :
La première partie vous permettra d’appréhender la synthèse sonore soustractive.
Vous partirez pour cela du patch le plus élémentaire (faire «sonner» un oscillateur
VCO dans un ampli VCA de sortie) pour finir par aborder la programmation d’un son
plus riche (plusieurs sources de VCOs, filtres VCF, VCA enveloppes…)
La deuxième vous aidera à utiliser le mode Multi et l’arpégiateur.
La troisième vous apportera des astuces dans l’utilisation créative des suivis de
clavier, et dans la création d’un son stéréophonique sans l’aide des effets de delay ou
chorus additif.
7.1 LA SYNTHESE SONORE SOUSTRACTIVE
7.1.1 Un son élémentaire
Pour commencer nous allons apprendre comment programmer un son élémentaire.
Comme nous l’avons vu dans le chapitre 3 (Quick Start), le CS-80V utilise 2 lignes de
synthèse identiques et indépendantes. Nous utiliserons uniquement la première (celle du
haut) pour ce premier exemple. Celui-ci sera simplement composé de :
un oscillateur
un filtre passe-bas
un VCA de sortie
l’enveloppe correspondant au VCA de sortie.
Vous obtiendrez alors le patch de base de la synthèse soustractive.
La figure suivante vous montre la position des différents potentiomètres :
Choisissez le preset «1_line» dans la banque «templates», sub bank «temp_syn».
Ce son utilise une forme d’onde dent de scie, le filtre passe-haut est «fermé» (mais pas
désactivé), alors que le passe-bas est lui complètement «ouvert». L’enveloppe de
l’amplificateur délivre un temps d’attaque («A») au minimum de même qu’un temps de
relâchement («R») très court.
Cette configuration très minimale va vous permettre de faire très facilement quelques
premières expériences très simples sur cette sonorité basique.
62 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Commencez par baisser progressivement la fréquence de coupure du filtre passe-bas.
Le son deviendra de plus en plus «sourd».
Baisser la fréquence de coupure du filtre passe-bas
Augmentez la fréquence du filtre passe-haut. Vous entendrez le son perdre ses
fréquences graves (pour bien entendre cet effet, prenez garde de ne pas trop baisser
la fréquence de coupure du filtre passe-bas car le son serait trop sourd !)
Changez la tessiture de l’oscillateur à l’aide du potentiomètre «Feet I» (pour l’instant
réglé sur 8’)
Changez la tessiture de l’oscillateur1
Augmentez le temps de relâchement («R») de l’enveloppe du VCA1 de façon à ce que
le son se prolonge après le relâchement des touches.
Augmentez le temps de relâchement («R»)
7.1.2 La matrice de modulation
Nous allons découvrir l’une des nombreuses nouveautés du CS-80V: la matrice de
modulation.
Pour cela, chargez le preset «pad1» dans la banque «templates», sub bank «temp_syn».
Nous allons programmer les lignes de synthèse I et II ainsi que 6 modulations actives sur
le son :
2 oscillateurs
2 filtres passe-haut et passe-bas légèrement résonants
2 VCA de sortie
les enveloppes des filtres et du VCA sont actives
La matrice de modulations sera active pour :
Sub oscillator1 (LFO1) module la fréquence de l’Oscillateur1
Sub oscillator2 (LFO2) module la fréquence de coupure du filtre passe-bas1
Sub oscillator2 (LFO2) module la fréquence de coupure du filtre passe-bas2
Vélocité module l’Attaque de l’enveloppe du VCA1
Vélocité module l’Attaque de l’enveloppe du VCA2
After touch module la fréquence de coupure du filtre passe-haut 1 et 2
Les réglages concernant les 2 lignes de synthèse étant déjà programmés, nous allons
nous concentrer sur l’utilisation de la matrice de modulation.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
63
Sur la matrice, commencez par choisir la première source de modulation : «Sub1»
(pour oscillateur basse fréquence1)
Faite de même pour la première destination, choisissez «VCO1 Freq» (pour «Voltage
Controlled Oscillator1 Frequency» ou Fréquence de l’oscillateur1
Choix de la destination «VCO1 Freq»
Tournez très légèrement le potentiomètre de taux de modulation «Amt» vers la droite
(prenez par exemple une valeur de 0.01). La fréquence de l’oscillateur varie
légèrement vers le haut et vers le bas de manière à créer un désaccord entre les 2
oscillateurs.
Tournez le potentiomètre «Amt»
Pour la 2ème source de modulation, choisissez le «Sub2» pour moduler le «LP1 Cutoff»
(pour «Low Pass filter1 cutoff» ou Fréquence du filtre passe-bas1)
Tournez le potentiomètre «Amt» sur valeur de to 0.20 pour obtenir une modulation
positive sur la fréquence du filtre LP 1.
Pour la 3ème source de modulation, choisissez le «Sub2» pour moduler le «LP2 Cutoff»
Tournez le potentiomètre «Amt» sur valeur de –0.20 de manière à obtenir une
modulation négative sur la fréquence du filtre LP 2. Les 2 modulations vont alors se
croiser.
A présent, ajoutez la vélocité pour moduler le temps d’attaque de l’enveloppe du
VCA1.
Tournez le potentiomètre «Amt» sur valeur de 0.40.
Faite la même chose pour le temps d’attaque de l’enveloppe du VCA2.
Tournez le potentiomètre «Amt» sur la même valeur que précédemment.
Pour achever cette sonorité, mettez de l’after touch sur la fréquence des filtres passehaut 1 et 2.
Placez le potentiomètre «Amt» sur valeur de 0.20.
64 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Les paramètres du preset «Pad1
En jouant avec la force de frappe sur votre clavier MIDI (vélocité), vous faites varier
la longueur du temps d’attaque (A) des enveloppes des 2 VCA. L’amplitude du volume
du son met plus ou moins de temps avant d’atteindre son maximum.
L’after touch quant à lui, agit suivant la pression que vous exercez sur les touches du
clavier MIDI, sur la fréquence des 2 filtres passe-haut. En d’autres termes, les
fréquences graves sont amoindries.
Les 2 exemples que nous venons de voir vous permettront d’avoir les bases nécessaires
pour une recherche plus approfondie. N’hésitez pas à essayer d’autres réglages, les
possibilités de synthèse du CS-80V sont très nombreuses.
7.1.3 Utilisation des contrôleurs temps réel
Comme nous venons de le voir précédemment, l’utilisation des contrôleurs temps réel est
l’une des points forts du CS-80V. En effet, ceux-ci vont vous permettre une grande
variété de modulations sur le son facile et rapide tout en jouant au clavier.
7.1.3.1 la vélocité et l’after touch
Ces 2 contrôles sont directement liés au jeu sur le clavier. Ils s’appliquent à la base sur la
fréquence des filtres (brillance), le volume pour la vélocité et la profondeur et la vitesse
de modulation du vibrato, la brillance et le volume pour l’after touch.
Cette configuration était celle que l’on retrouvait sur le CS-80 d’origine.
Mais vous allez pouvoir aller plus loin grâce à la matrice de modulation, en effet, vous
retrouvez ces contrôles parmi les sources de modulation.
Essayez par exemple de faire varier légèrement la fréquence de l’oscillateur1 par
rapport au deuxième en y appliquant la vélocité. Vous obtiendrez un désaccord
différent à chaque note. Cela va accentuer le côté «vintage» du synthétiseur puisque
chaque note correspondait à une carte électronique dont les composants pouvaient
rapidement se dérégler avec le temps.
Appliquer la vélocité sur la fréquence de l’oscillateur1
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
65
L’after touch peut être employé pour faire apparaître l’une des 2 voix de synthèse :
Appliquez l’after touch sur le volume de son amplificateur. Lorsque vous appuierez plus
fort sur une note de clavier, Le volume de la voix 2 apparaîtra progressivement, cela
créera un effet de morphing entre ces 2 voix.
Appliquez l’after touch sur le volume du VCA1
7.1.3.2 Le ring modulator
Le ring modulator sert essentiellement à ajouter des harmoniques qui n’existent pas à
l’origine dans la sonorité :
Prenons l’exemple d’un son de cloche :
Chargez le preset «1_voice» qui est comme on l’a vu précédemment, une sonorité
très simple.
Augmentez le temps de Relâchement («R») de l’enveloppe du VCA1 (vers 440 ms)
Le réglage de la vitesse («Speed») vous permet d’augmenter très rapidement le nombre
d’harmoniques secondaires de manière à créer une sonorité de cloche par exemple (vers
150 Hz – au milieu de la course du potentiomètre) un simple battement identique à un
trémolo (vers 2 Hz).
Pour obtenir un son de cloche, il faut que la fréquence d’oscillation soit élevée, réglez
ce paramètre aux alentours de 2 000 Hz
Réglez le paramètre «Speed» aux alentours de 2000Hz
Baissez légèrement le potentiomètre «modulation» (vers 0.20) pour mixer le volume
du son «brut» et celui venant du ring modulator.
Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi possible contrôler de manière progressive la
vitesse du ring modulator grâce à une enveloppe Attaque («A»), Décroissance («D»)
ou encore par l’intermédiaire d’un contrôleur MIDI externe. Cela vous permet
d’obtenir très facilement des effets spéciaux.
L’utilisation du ring modulator pour un son de cloche
66 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
7.2 LE MODE MULTI
Le mode Multi permet de créer une combinaison de sonorités différentes (jusqu’à 8)
réparties sur des zones du clavier (jusqu’à 4). Elles apportent des résultats très
différents qui influence directement le jeu d’un son ou d’une séquence!
7.2.1 Quatre sonorités différentes sur le clavier.
Choisissez le preset «split1» dans la banque «Templates» et sous banque «Multi1»
Les 4 premières voix occupent la zone1 (C0 to B2), la cinquième, la zone2 (C3 à C5), la
sixième la zone 3 (C5 à B5) et enfin la septième et huitième pour la zone 4 (C6 à C7).
Chacune des 4 zones accueille une sonorité «single» différente (les «singles» nommées
1,2,3 et 4). Ces singles peuvent être désaccordés, panoramisés et mixés.
Dans cet exemple, les 8 voix ont toutes les mêmes réglages.
Changez le panoramique de la première voix. Placez le son sur la droite de l’image
stéréophonique. (tournez le potentiomètre «Pan» à fond vers la droite – valeur
1.00R)
Désaccordez-la aussi en tournant légèrement le potentiomètre «Detune» sur la droite
(valeur de 1.00)
Changez maintenant le panoramique du second single (à fond vers la gauche - valeur
1.00L)
Désaccordez le troisième (mettez le potentiomètre «Detune» sur une valeur de 0.99)
Changez le panoramique de ce single légèrement vers la droite (valeur 0.78R)
Désaccordez le quatrième (mettez le potentiomètre «Detune» sur une valeur de 1.00)
Placez ces 4 voix en mode de jeux «Unisson» en sélectionnant la fonction «UniLast»
dans le menu «play mode» de l’édition des zones.
Le son du single 1 s’en trouvera «grossi» grâce au désaccord des 4 voix et «élargi» grâce
au réglages de panoramique entre toutes les voix.
En faisant ces premiers réglages, vous avez d’orès et déjà modifié le preset «Multi1».
Vous allez pouvoir maintenant sauvegarder le son que vous venez de créer dans une
banque qui vous est propre.
Après cela, mettez la quatrième zone en unisson «UniLast»
Désaccordez légèrement les voix 7 et 8 pour grossir le son.
«Ecartez» aussi les panoramiques de ces 2 voix sur la droite et la gauche.
Enfin, activez le ring modulator sur la voix 5 pour obtenir une sonorité de cloche qui
sera jouée sur la troisième zone.
Vous aurez en fin de compte : un son de basse très riche sur la zone 1, une sonorité de
violon solo sur la deuxième, une cloche sur la troisième puis un son de lead sur la
quatrième zone.
Le preset «Multi1» terminé
Si vous souhaitez utiliser cette configuration avec un séquenceur MIDI en faisant
jouer chaque single sur un canal MIDI différent, choisissez un canal pour chaque
zone.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
67
N’oubliez pas que les notes qui ne se trouveront pas dans les limites de chacune des 4 zones ne seront pas
entendues!
7.2.2 Une sonorité composite en mode unisson
Voyons maintenant une autre utilisation du mode unisson : l’empilement de plusieurs
singles différents sur une seule note (rappelons que vous pouvez utiliser jusqu’à 8
simultanément)
Chargez le preset «Wizd_Multi2».
Celui-ci contient 8 singles différents mais ils sont joués successivement à chaque note
jouée. Ils sont tous assignés à la zone 1 qui couvre toute l’étendue du clavier.
Commencez par placer la zone1 en mode unisson «UniLast». Tous les singles
devraient être joués par une même note.
Placez la zone1 en mode unisson «UniLast»
Désaccordez-les chacun différemment avec les potentiomètres «Detune». Le son
global y gagne en épaisseur.
Changez aussi le panoramique de chaque single de manière à former un son très
large en stéréo.
Il est aussi possible de choisir les singles qui seront envoyé ou pas dans les effets de
delay ou de chorus (bouton «FX»). Le ring modulator ne sera pas utilisé pour ce son.
Désactivez le bouton «Rmod» sur tous les singles.
Il est aussi possible de changer la tessiture de certains singles en les désaccordant
d’un octave en dessous ou à la quinte par exemple.
Vous obtenez ainsi un son de lead très riche et puissant!
Les réglages du mode Unisson
7.2.3 Introduction de l’arpégiateur dans un preset Multi
Programmons le jeu d’un preset Multi utilisant l’arpégiateur sur l’une des 4 zones.
Prenez le preset «Wizd_Multi3». 3 zones de split (séparation en anglais) du clavier sont
déjà en place :
Un son single de basse en zone 1 (de C1 à C2) qui sera joué en mode unisson
(«UniLast»), donc monophonique
Un single de nappe polyphonique sur 4 notes en zone 2 (de C2# à B3)
Un single de lead en zone 3 (de C4 à C6) lui aussi en mode unisson «UniLast».
Nous placerons l’action de l’arpégiateur sur la zone3 (le son de lead)
68 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Cliquez sur le bouton «VOICE ARP» à droite de la sélection des modes de jeu.
Cliquez sur le bouton «Arp» de la zone 3
Cliquez ensuite sur le bouton «PLAY» de l’arpégiateur.
Cliquez ensuite sur le bouton «Play»
Jouez un accord entre C4 et C6, les notes seront jouées les unes après les autres
dans l’ordre ou vous les aurez placées. (il est possible de changer l’ordre de jeu en
cliquant sur le potentiomètre linéaire «mode»)
Si vous le souhaitez, il est aussi possible de garder l’accord en continu en cliquant sur
le bouton «HOLD».
Pour enlever une ou plusieurs notes, re-cliquez sur le bouton «HOLD» et jouez la note
à enlever.
Il est maintenant possible de jouer (ou enregistrer) simultanément une partie de basse
sur le premier octave de votre clavier, des nappes sur les 2 octaves suivantes tout en
ayant l’arpège qui se développe sur les 2 derniers.
Les réglages de l’arpégiateur
7.3 D’AUTRES FACETTES DU CS-80V
Lorsque l’on s’écarte un peu de ses modes d’utilisation «conventionnels» , le CS-80V
propose rapidement des astuces de programmation ou de jeu qui permettent d’aller plus
loin.
En voici quelques-unes unes:
7.3.1 Un séquenceur pas à pas.
En utilisant conjointement l’arpégiateur et les réglages du mode Multi, il est possible
d’obtenir un séquenceur pas à pas à 8 notes!
Chargez le preset «multi_arp» : les 8 voix sont sur la même zone (la première) et le
même single «1». De-même, le bouton «Arp» est activé sur les 8 voix.
Commencez par cliquer sur le bouton «play» de l’arpégiateur et jouez une note du
clavier. Vous pouvez voir que toutes les voix jouent les une après les autres (la zone
1 est en mode «Rotate») avec la même hauteur.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
69
Si le besoin s’en fait sentir, lorsque l’arpégiateur tourne, vous pouvez régler la longueur
du temps de «Decay» sur les enveloppes d’amplitude des VCA1 et 2. Plus le temps est
court, plus le son sera percussif. Bien entendu l’effet produit ne s’entendra correctement
que si le niveau de «Sustain» est à 0!
Pour que l’arpège tourne seul, cliquez sur le bouton «Hold».
Réglez la hauteur de chacune des 8 notes en tournant le potentiomètre de
transposition «Trans» parmi les réglages des voix singles. Lorsque vous le tournez
vers la droite, la hauteur de la note augmente par demi-ton, si vous le tournez vers la
gauche, la hauteur diminue, toujours par demi-tons. Choisissez les valeurs qui vous
conviennent pour former une mélodie de 8 notes.
Il est aussi possible de changer l’ordre des notes en actionnant le potentiomètre
linéaire «Mode» de l’arpégiateur.
Pour obtenir une meilleure diffusion des notes dans la stéréo, vous pouvez «écarter»
les potentiomètres de panoramique de chaque voix vers la droite et vers la gauche.
Pour créer un silence sur l’une des 8 voix, baissez le potentiomètre de volume «Vol».
En choisissant le mode «UniLast» pour la zone 1 vous aurez une séquence d’accords ! Si vous souhaitez
transposer l’accord, veillez à ce que le bouton «Hold» de l’arpégiateur ne soit pas activé.
La séquence finale
7.3.2 Un son stéréo sans les effets
Si vous utilisez un preset utilisant un mode unisson (High, Low ou Last), il est possible de
se passer d’un effet de chorus pour grossir et élargir le son.
Rappelons aussi que dans ce mode, toutes les voix réunies dans la zone jouent en même
temps lorsqu’on appuie sur une note.
Commencez par désaccorder légèrement toutes les voix utilisées dans ce son.
Ecartez les potentiomètres de panoramique de chaque voix.
70 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Vous obtiendrez une sonorité naturellement large identique à ce que pourrait donner un
chorus. Il est à noter que plus vous utiliserez de voix, plus le son sera riche.
Désaccordez tous les singles
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
71
8 MODES D’UTILISATION DU CS-80V
8.1 STAND-ALONE
L’application CS-80V peut être utilisée comme instrument indépendamment d’un
séquenceur (mode stand-alone).
Elle permet d’ouvrir un ou plusieurs instruments, et d’en jouer à l’aide d’un clavier maître
MIDI.
Attention ! L’application stand-alone n’est disponible que sur PC et Mac OSX
8.1.1 Lancer l’application
Pour lancer l’application CS-80V sur Pc, allez dans le menu Démarrer > Arturia > CS80V et choisissez CS-80V.
Sur Macintosh, ouvrez le répertoire d’installation et double-cliquez sur l’icône de
l’application CS-80V.
Vous pouvez aussi double-cliquer sur un document précédemment sauvegardé afin
d’ouvrir la configuration correspondante dans l’application CS-80V.
8.1.2 Réglage des préférences
La fenêtre de préférences vous permet de régler les préférences globales de l’application
CS-80V. Ces préférences sont sauvegardées automatiquement.
L’affichage de la fenêtre de préférences se fait par le menu Fichier > Préférences sur
Pc et par le menu CS-80V > Préférences sur Mac.
La fenêtre de préférences PC
72 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
La fenêtre de préférences Macintosh
Protocole (Pc uniquement) : Sélectionnez le protocole audio que vous voulez utiliser.
Si vous disposez de pilotes ASIO pour votre carte son, il est vivement conseillé
d’utiliser ce protocole de préférence à DirectX, les pilotes ASIO proposant des
performances accrues par rapport aux pilotes DirectX.
Pilote : Sélectionnez ici le pilote correspondant à la carte son que vous voulez utiliser.
Fréquence : Choisissez ici la fréquence d’échantillonnage parmi celles proposées par
votre carte son.
Latence : vous pouvez ici régler la latence audio optimale en fonction des
performances de votre carte son et de votre système. Attention, une latence trop
faible peut occasionner des sauts dans le son.
Mode potentiomètre : choisissez ici le mode de contrôle des potentiomètres de
l’instrument.
8.1.3 Configuration d’un instrument : la barre d’outils
Chaque instrument comporte une barre d’outils permettant de paramétrer le routage des
événements MIDI en entrée, et du son en sortie.
La barre d’outils PC
La barre d’outils Macintosh
8.1.3.1 Configuration du routage MIDI
La première partie de la barre d’outils permet de sélectionner l’entrée MIDI qui va être
appliquée à l’instrument.
Choisissez le port MIDI sur lequel est branché le clavier que vous voulez utiliser pour
contrôler l’instrument, ainsi que le canal que vous souhaitez utiliser. Vous pouvez choisir
de répondre à un canal particulier ou à tous les canaux de ce port MIDI en sélectionnant
‘All’ dans le choix du canal MIDI.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
73
8.1.3.2 Configuration de la zone clavier
La zone clavier permet de n’utiliser qu’une partie de votre clavier pour piloter
l’instrument. De cette façon, vous pouvez jouer de plusieurs instruments sur le même
clavier, chaque instrument répondant à une zone différente.
Pour activer cette fonctionnalité, cochez l’option ‘zone’ dans la barre d’outils. Vous
pouvez ensuite limiter la zone du clavier à utiliser en réglant la note la plus basse et la
note la plus haute à appliquer à cet instrument.
8.1.3.3 Configuration de l’octave
L’octave vous permet de décaler les notes de votre clavier d’une ou plusieurs octaves.
Cette fonctionnalité est intéressante si votre clavier ne couvre pas l’octave dans laquelle
vous voulez jouer ou si vous avez activé l’option de zone du clavier.
8.1.3.4 Configuration de la sortie audio
La dernière partie de la barre d’outils permet de sélectionner le canal audio sur lequel
vous voulez faire jouer cet instrument.
Si la carte son que vous avez sélectionnée propose plusieurs sorties audio, vous
retrouvez dans cette liste les sorties audio disponibles. Il suffit de choisir la paire de
sorties que vous voulez utiliser pour jouer de cet instrument.
8.1.4 Information du taux d’utilisation du processeur
La jauge d’utilisation du processeur vous permet de contrôler en temps réel la charge
processeur affectée à la synthèse de son.
Sur Pc, cette jauge est directement visible dans la barre d’outils de l’instrument.
Sur Mac, vous pouvez l’afficher en choisissant dans le menu de l’application Fenêtre >
+ L.
Cpu ou par le raccourci
Attention : cette information ne prend en compte que la charge processeur correspondant à la synthèse de son,
elle est donc inférieure à la charge globale du système.
8.1.5 Panic
Si des notes restent actives sans raison, il est possible d’envoyer un message MIDI aux
instruments afin de couper toutes les notes qui ne s’arrêtent pas.
dans la barre d’outils de l’instrument.
Sur Pc, cliquez sur l’icône
Sur Mac, cette commande est accessible dans le menu Help > Panic ou par le raccourci
+ + P.
8.1.6 Sauvegarde d’un instrument
La sauvegarde permet d’enregistrer l’état d’un instrument, c’est-à-dire ses paramètres
sonores, mais aussi la configuration MIDI et audio de celui ci.
Pour sauvegarder une configuration, il suffit de sélectionner dans le menu Fichier >
sauvegarder ou Fichier > Sauvegarder sous … pour sauvegarder la configuration
sous un nouveau nom.
Attention : si la sauvegarde d’une configuration dans l’application CS-80V enregistre les paramètres sonores de
l’instrument, celle-ci n’a rien à voir avec la sauvegarde des presets sonores de l’instrument lui-même (cf. 4.1.3
Sauvegarde d’un preset utilisateur). La sauvegarde dans l’application n’implique pas la sauvegarde du preset en
cours.
74 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
8.2 VST™
8.2.1 Installation
8.2.1.1 Sous Windows
Lors de l’installation, cochez la case «VST» parmi les choix de formats de plug-ins
proposés. L’installeur détectera automatiquement le répertoire d’instruments VST utilisé
par votre version de Cubase. Dans le cas d’un autre séquenceur compatible VST, comme
Logic Audio par exemple, vous devrez copier manuellement le fichier du plug-in dans le
répertoire approprié. Vous pourrez trouver ce fichier à l’issue de l’installation dans le
répertoire «C:\Program Files\Arturia\CS-80V\». Le fichier est nommé «CS-80V.dll».
8.2.1.2 Sous Mac OS 9
Lors de l’installation, cochez la case «VST» parmi les choix de formats de plug-ins
proposés. Par la suite l’installeur vous proposera de chercher automatiquement le
répertoire contenant les instruments virtuels utilisés par votre séquenceur (Cubase ou
Logic Audio), et vous demandera peut-être de confirmer son choix. Il est possible que
l’installeur ne trouve pas le répertoire d’installation de votre séquenceur
automatiquement. Dans ce cas vous pouvez toujours copier manuellement le fichier du
plug-in (qui se trouve à l’issue de l’installation dans «Application/Arturia/CS80V/VSTPlugin») vers le répertoire approprié de votre séquenceur.
8.2.1.3 Sous Mac OS X
Lors de l’installation, cochez la case «VST» parmi les choix de formats de plug-ins
proposés. Le plug-in VST sera automatiquement installé dans le répertoire du système
correspondant aux instruments VST, et sera utilisable par vos applications de type VST
host.
8.2.2 Utilisation de l’instrument en mode VST
L’ouverture du plug-in VST CS-80V se fait comme pour tout autre plug-in VST, veuillez
consulter le manuel d’utilisation du séquenceur hôte pour plus de précisions. Sous
Cubase SX, ouvrez le menu «Périphériques / VST Instruments», puis choisissez le CS80V dans le rack :
Ouverture du CS-80V dans Cubase SX sur PC
8.2.3 Connexion à une piste MIDI
Afin que le CS-80V puisse jouer les informations provenant d’une piste MIDI, il faut
choisir une piste MIDI et sélectionner le CS-80V comme sortie MIDI de cette piste en
utilisant le menu prévu à cet effet dans Cubase :
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
75
Connexion d’une piste MIDI sur le CS-80V
Les événements joués sur un clavier MIDI sont dès lors transmis par votre séquenceur au
CS-80V. Il est bien entendu possible d’enregistrer ces événements MIDI, puis d’utiliser
toutes les possibilités d’édition MIDI du séquenceur.
8.2.4 Sauvegarde des presets
Lorsque la session est enregistrée, l’état du CS-80V est sauvegardé tel quel, même si sa
programmation ne correspondait à aucun preset. Par exemple si vous étiez en train de
travailler sur un preset «BassOne» dont vous avez modifié des paramètres (sans les
enregistrer sous le nom «BassTwo»), à la prochaine ouverture du morceau, le CS-80V
chargera le preset «BassOne» plus les modifications.
Le menu déroulant que propose le séquenceur VST pour sauvegarder les paramètres d’un
plug-in est bien sûr utilisable avec le CS-80V. Néanmoins il est vivement recommandé de
privilégier le menu interne du CS-80V: les presets ainsi sauvegardés sont utilisables dans
n’importe quel autre mode (stand-alone ou autre séquenceur), et peuvent être exportés
sous la forme d’un fichier unique.
8.2.5 Automation
L’automation fonctionne avec le CS-80V comme avec tout plug-in VST (se référer à la
documentation du séquenceur VST pour plus de détails sur l’automation des plug-ins).
Les changements de presets (et donc les changements de câbles) ne sont néanmoins pas
automatisables.
76 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
8.3 PRO TOOLS™
8.3.1 Installation
Lors de la procédure d’installation, sélectionnez le plug-in RTAS/HTDM (RTAS seulement
sur PC) parmi les choix de plug-ins proposés. Puis, lorsque cela vous est demandé,
indiquez le répertoire dans lequel sont placés les autres plug-ins RTAS et HTDM. En
général son chemin d’accès est :
sous Mac OS 9 : Dossier Système/DAE Folder/Plug-Ins
sous Windows : C:\Program Files\Digidesign\DAE\Plug-Ins
Que votre système puisse faire fonctionner ou non les plug-ins HTDM (voir section
suivante), l’installation est la même.
Sous Mac OS 9, il faut augmenter la mémoire allouée à DAE (voir le manuel Pro Tools
pour la procédure) de 15 méga octets environ.
8.3.2 Les standards RTAS et HTDM
Le CS-80V peut fonctionner avec le moteur audio Digidesign (DAE) de deux manières :
en tant que plug-in RTAS (Real Time Audio Suite).
Tous les systèmes Pro Tools sont compatibles avec ce standard : le traitement sonore
est réalisé entièrement par l’unité centrale, et ne requiert donc pas de carte
d’extension spécifique (type systèmes TDM). Sur les systèmes TDM, les plug-ins
RTAS ne peuvent être chargés sur une piste audio qu’avant –au sens chaînage- les
plug-ins TDM. Ils ne peuvent être chargés sur une Aux Input ou un Master Fader.
en tant que plug-in HTDM (Host Time Division Multiplexing).
Seuls les systèmes TDM (donc avec au moins une carte d’extension) sous Mac OS
Classic et X peuvent faire fonctionner ces plug-ins (se référer à Digidesign pour la
compatibilité HTDM avec Windows qui est à venir). Ces derniers fonctionnent
exactement comme les plug-ins TDM (pas de limitation sur les positions d’insertion,
etc…), à la différence près que dans cas également, le cœur du traitement est réalisé
par l’unité centrale, et non par les cartes d’extensions.
L’avantage de ce standard est donc de permettre la souplesse de TDM, et ce en
chargeant au minimum les DSP des cartes.
Récapitulatif sur les compatibilités :
Système TDM
Autres Systèmes
(Pro Tools LE, Free)
Mac OS 9 et X
RTAS et HTDM
(stéréo in/stéréo out)
RTAS (mono in/stéréo out et
stéréo in/stéréo out)
Windows 98/2000/XP
RTAS
(stéréo in/stéréo out)
RTAS (mono in/stéréo out et
stéréo in/stéréo out)
8.3.3 Ouverture de l’instrument
L’accès au plug-in CS-80V se fait comme pour tout plug-in, via par exemple un insert de
piste audio :
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
77
Ouverture du CS-80V dans Pro Tools sur Mac OS X
systèmes TDM : le CS-80V doit être chargé sur une piste audio stéréo. L’ouverture en
tant que plug-in HTDM se fait via le sous menu TDM, puisqu’un plug-in HTDM s’utilise
exactement comme un plug-in TDM.
autres systèmes : le CS-80V peut être chargé sur une piste audio mono (qui devient
stéréo après l’insertion) ou stéréo.
On peut dès lors faire «sonner» le CS-80V en jouant avec la souris sur son clavier virtuel.
8.3.4 Connexion à un nœud MIDI
Afin que le CS-80V puisse jouer les informations provenant d’une piste MIDI, il faut
l’associer au nœud MIDI de cette dernière via le menu approprié.
On peut alors également commander le CS-80V via un clavier de commande (voir le
manuel Pro Tools pour la connexion de ce type de périphérique).
8.3.5 Sauvegarde des presets
Lorsque la session est enregistrée, l’état du CS-80V est sauvegardé tel quel, même si sa
programmation ne correspondait à aucun preset. Par exemple si vous étiez en train de
travailler sur un preset «BassOne» dont vous avez modifié des paramètres (sans les
enregistrer sous le nom «BassTwo»), à la prochaine ouverture du morceau, le CS-80V
chargera le preset «BassOne» plus les modifications.
Le «Librarian Menu» de Pro Tools est bien sûr utilisable avec le CS-80V comme avec tout
autre plug-in. Néanmoins il est vivement recommandé de privilégier le menu interne du
CS-80V, et ce pour plusieurs raisons :
les presets ainsi sauvegardés sont utilisables dans n’importe quel séquenceur,
facilitant notamment les échanges entre utilisateurs.
ils seront compatibles avec les différentes versions du CS-80V qui apparaîtront avec
son évolution.
78 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
8.3.6 Automation sous Pro Tools
L’automation fonctionne avec le CS-80V comme avec tout plug-in RTAS/HTDM (se référer
à la documentation Pro Tools pour plus de détail sur l’automation des plug-ins).
Les changements de presets (et donc les mouvements de câbles) ne sont néanmoins pas
automatisables.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
79
8.4 DXI™
Le CS-80V est compatible avec le protocole DXi, et peut donc être utilisé notamment
avec Sonar, mais aussi avec tout autre séquenceur acceptant les instruments DXi.
8.4.1 Installation
Lors de l’installation, cochez la case «DXi» parmi la liste des protocoles que vous
souhaitez activer pour le CS-80V sur votre ordinateur, puis suivez les instructions à
l’écran jusqu’à la fin de l’installation. Dès que l’installation est terminée, le CS-80V peut
être utilisé comme instrument DXi.
8.4.2 Ouverture de l’instrument (SONAR™ 2.0)
Dans le menu «Insert», ouvrez le sous-menu «DXi Synth», et choisissez le CS-80V.
Ouverture de l’instrument DXi
La fenêtre «Synth Rack» apparaît alors. Pour faire apparaître l’interface graphique du CS80V, double-cliquez sur son nom dans la fenêtre «Synth Rack».
8.4.3 Connexion à une piste MIDI
Afin que le CS-80V puisse jouer les informations provenant d’une piste MIDI, il faut
choisir une piste MIDI et sélectionner le CS-80V comme sortie MIDI de cette piste en
utilisant le menu prévu à cet effet dans Sonar :
Connexion d’une piste MIDI sur le CS-80V
80 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Les événements joués sur un clavier MIDI sont dès lors transmis par Sonar au CS-80V. Il
est bien entendu possible d’enregistrer ces événements MIDI, puis d’utiliser toutes les
possibilités d’édition MIDI de Sonar.
8.4.4 Sauvegarde des presets
Lorsque la session est enregistrée, l’état du CS-80V est sauvegardé tel quel, même si sa
programmation ne correspondait à aucun preset. Par exemple si vous étiez en train de
travailler sur un preset «BassOne» dont vous avez modifié des paramètres (sans les
enregistrer sous le nom «BassTwo»), à la prochaine ouverture du morceau, le CS-80V
chargera le preset «BassOne» plus les modifications.
8.4.5 Automation
L’automation avec Sonar fonctionne simplement par réception et enregistrement des
messages MIDI de type Control Change. Vous pouvez configurer la réception des
événements MIDI du CS-80V tout comme vous le faites en fonctionnement stand-alone
Le séquenceur se charge d’enregistrer les contrôles continus transmis au CS-80V, et de
vous permettre de les éditer.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
81
8.5 DIGITAL PERFORMER™
8.5.1 Installation
Lors de la procédure d’installation, cochez le choix MAS parmi les formats de plug-in
proposés. Le CS-80V sera automatiquement installé dans le répertoire des plug-ins MAS :
Dossier Système/Extensions/MOTU/Plug-ins
Pour pouvoir utiliser le CS-80V, il faudra augmenter la mémoire allouée à Digital
Performer d’environ 15 Mo.
8.5.2 Ouverture de l’instrument
L’accès au plug-in CS-80V se fait comme pour tout plug-in, via l’insertion d’une piste
audio :
Ouverture du CS-80V dans Digital Performer
Le CS-80V peut être chargé sur une piste mono (après l’insertion celle-ci devient une
piste stéréo) ou stéréo.
On peut dès lors faire «sonner» le CS-80V en jouant avec la souris sur son clavier virtuel.
8.5.3 Connexion à un nœud MIDI
Afin que le CS-80V puisse jouer les informations provenant d’une piste MIDI, il faut
l’associer au nœud MIDI de cette dernière via le menu approprié :
82 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Connexion du CS-80V à un nœud MIDI
On peut alors également contrôler le CS-80V via un clavier de commande (voir le manuel
Digital Performer pour la connexion de ce type de périphérique).
8.5.4 Sauvegarde des presets
Lorsque la session est enregistrée, l’état du CS-80V est sauvegardé tel quel, même si sa
programmation ne correspondait à aucun preset. Par exemple si vous étiez en train de
travailler sur un preset «BassOne» dont vous avez modifié des paramètres (sans les
enregistrer sous le nom «BassTwo»), à la prochaine ouverture du morceau, le CS-80V
chargera le preset «BassTwo» plus les modifications.
Le menu déroulant que propose Digital Performer pour sauvegarder les paramètres d’un
plug-in est bien sûr utilisable avec le CS-80V. Néanmoins il est vivement recommandé de
privilégier le menu interne du CS-80V, et ce pour plusieurs raisons :
• les presets ainsi sauvegardés sont utilisables dans n’importe quel séquenceur,
facilitant notamment les échanges entre utilisateurs.
• ils seront compatibles avec les différentes versions du CS-80V qui apparaîtront
avec son évolution.
8.5.5 Automation
L’automation fonctionne avec le CS-80V comme avec tout plug-in MAS (se référer à la
documentation de Digital Performer pour plus de détails sur l’automation des plug-ins).
Les changements de presets (et donc les mouvements de câbles) ne sont néanmoins pas
automatisables.
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
83
9 ANNEXES
9.1 LISTE D’ABREVIATIONS DES PARAMETRES AUTOMATISABLES
S’APPLIQUANT SUR TOUTES LES VOIX DE POLYPHONIE :
GENERAUX
atavcf : réglage de l’action de la pression (after touch) sur l’amplitude de l’action du suboscillateur sur les VCF
atavco : réglage de l’action de la pression (after touch) sur l’amplitude de l’action du suboscillateur sur les VCO
atinit : réglage de l’action vélocité sur le glissando de début de note
atspeed : réglage de l’action de la pression (after touch) sur la fréquence du suboscillateur
bend : molette d’accord (pitch bend)
: brillance général du synthétiseur
brill
depcho: profondeur du chorus
depdel : profondeur du délai
drydel : niveau de mixage de la partie traitée par le délai
: pédale d’expression
exp
kbbrhi : réglage du suivi de clavier partie haute, sur la fréquence de coupure des filtres
kbbrlo : réglage du suivi de clavier partie basse, sur la fréquence de coupure des filtres
kblvhi : réglage du suivi de clavier partie haute, sur le volume des VCA
kblvlo : réglage du suivi de clavier partie basse, sur le volume des VCA
mod : molette de modulation
panv1 : panoramique de la voix1
panv2 : panoramique de la voix2
panv3 : panoramique de la voix3
panv4 : panoramique de la voix4
panv5 : panoramique de la voix5
panv6 : panoramique de la voix6
panv7 : panoramique de la voix7
panv8 : panoramique de la voix8
portam : réglage du temps du portamento
reson : résonance général du synthétiseur
ringAt : temps d’attaque du modulateur en anneau
ringDc : temps de décroissante du modulateur en anneau
ringDp : profondeur de modulation du modulateur en anneau
ringMo : amplitude de mixage la partie traitée par le modulateur en anneau
ringSp : fréquence de la sinusoïde du modulateur en anneau
specho: vitesse du chorus
spedel : vitesse du délai
subAvcf : amplitude de modulation du sub-oscillateur sur les VCF
subAvca : amplitude de modulation du sub-oscillateur sur les VCA
subAvco : amplitude de modulation du sub-oscillateur sur les VCO
subfrq : fréquence du sub-oscillateur
tunv1 : accord de la voix1
tunv2 : accord de la voix2
tunv3 : accord de la voix3
tunv4 : accord de la voix4
tunv5 : accord de la voix5
tunv6 : accord de la voix6
tunv7 : accord de la voix7
tunv8 : accord de la voix8
volume : volume général du synthétiseur
volv1 : volume de la voix1
volv2 : volume de la voix2
84 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
volv3
volv4
volv5
volv6
volv7
volv8
:
:
:
:
:
: volume de la voix3
volume de la voix4
volume de la voix5
volume de la voix6
volume de la voix7
volume de la voix8
9.2 LISTE
D’ABREVIATIONS
DES
PARAMETRES
S’APPLIQUE SUR UN TIMBRE PARTICULIER.
AUTOMATISABLES QUI
chaque paramètre commence par «sx», x étant le numéro du timbre (single), de 1 à 8, la
liste suivante étant décrite pour le single 1:
S1AfBr1 : Brillance de la ligne 1, commandée par la pression (after touch)
S1AfLe1 : Volume de la ligne 1, commandée par la pression (after touch)
S1AfBr2 : Brillance de la ligne 2, commandée par la pression (after touch)
S1AfLe2 : Volume de la ligne 2, commandée par la pression (after touch)
S1Detun : Désaccord de la ligne 2 par rapport à la ligne 1
S1ev1Al : Niveau d’attaque de l’enveloppe des filtres de la ligne 1
S1ev1At : temps d’attaque de l’enveloppe des filtres de la ligne 1
S1ev1Dc : temps de décroissante de l’enveloppe des filtres de la ligne 1
S1ev1In : Niveau initial de l’enveloppe des filtres de la ligne 1
S1ev1Re : temps de retour de l’enveloppe des filtres de la ligne 1
S1ev2At : temps d’attaque de l’enveloppe du VCA de la ligne 1
S1ev2Dc : temps de décroissante de l’enveloppe du VCA de la ligne 1
S1ev2Re : temps de retour de l’enveloppe du VCA de la ligne 1
S1ev2Su : niveau de tenu de l’enveloppe du VCA de la ligne 1
S1ev3Al : Niveau d’attaque de l’enveloppe des filtres de la ligne 2
S1ev3At : temps d’attaque de l’enveloppe des filtres de la ligne 2
S1ev3In : Niveau initial de l’enveloppe des filtres de la ligne 2
S1ev3Dc : temps de décroissante de l’enveloppe des filtres de la ligne 2
S1ev3Re : temps de retour de l’enveloppe des filtres de la ligne 2
S1ev4At : temps d’attaque de l’enveloppe du VCA de la ligne 2
S1ev4Dc : temps de décroissante de l’enveloppe du VCA de la ligne 2
S1ev4Re : temps de retour de l’enveloppe du VCA de la ligne 2
S1ev4Su : niveau de tenu de l’enveloppe du VCA de la ligne 2
S1FrHi1 : fréquence de coupure du filtre passe-haut de la ligne 1
S1FrLo1 : fréquence de coupure du filtre passe-bas de la ligne 1
S1FrHi2 : fréquence de coupure du filtre passe-haut de la ligne 2
S1FrLo2 : fréquence de coupure du filtre passe-bas de la ligne 2
S1InBr1 : Brillance de la ligne 1, commandée par la vélocité
S1InLe1 : Volume de la ligne 1, commandée par la vélocité
S1InBr2 : Brillance de la ligne 2, commandée par la vélocité
S1InLe2 : Volume de la ligne 2, commandée par la vélocité
S1Lev1 : niveau du VCA de la ligne 1
S1Lev2 : niveau du VCA de la ligne 2
S1LevF1 : niveau de sortie des filtres de la ligne 1
S1LevF2 : niveau de sortie des filtres de la ligne 2
S1Lf1Sp : vitesse du LFO de la ligne 1
S1Lf1Pw : amplitude de la modulation de largeur d’impulsion de la ligne 1
S1Lf2Sp : vitesse du LFO de la ligne 2
S1Lf2Pw : amplitude de la modulation de largeur d’impulsion de la ligne 2
S1Mixe : Mixage de la ligne 1 et de la ligne 2
S1M01Am : amplitude de la modulation de la ligne 1 de la matrice
S1M02Am : amplitude de la modulation de la ligne 2 de la matrice
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
85
S1M03Am : amplitude de la modulation de la ligne 3 de la matrice
S1M04Am : amplitude de la modulation de la ligne 4 de la matrice
S1M05Am : amplitude de la modulation de la ligne 5 de la matrice
S1M06Am : amplitude de la modulation de la ligne 6 de la matrice
S1M07Am : amplitude de la modulation de la ligne 7 de la matrice
S1M08Am : amplitude de la modulation de la ligne 8 de la matrice
S1M09Am : amplitude de la modulation de la ligne 9 de la matrice
S1M10Am : amplitude de la modulation de la ligne 10 de la matrice
S1o1noi : niveau du bruit de l’oscillateur 1
S1o1sin : niveau de la sinusoïde de l’oscillateur 1
S1o1wid : largeur d’impulsion de l’oscillateur 1
S1o2noi : niveau du bruit de l’oscillateur 2
S1o2sin : niveau de la sinusoïde de l’oscillateur 2
S1o2wid : largeur d’impulsion de l’oscillateur 2
S1ReHi1 : résonance du filtre passe-haut de la ligne 1
S1ReLo1 : résonance du filtre passe-bas de la ligne 1
S1ReHi2 : résonance du filtre passe-haut de la ligne 2
S1ReLo2 : résonance du filtre passe-bas de la ligne 2
86 ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
9.3 INDEX
Affichage........................ 20, 23, 26, 27
Arpégiateur ....29, 48, 50, 62, 68, 69, 70
Automation .................... 76, 79, 81, 83
Boutons
sélecteur rotatif ............ 29, 36, 46, 50
Brillance 8, 21, 24, 25, 30, 45, 49, 51,
65, 84
Chorus 29, 30, 31, 46, 51, 62, 68, 70,
71, 84
Cubase .......................................... 75
Delay............................. 29, 30, 62, 68
Detune .......................... 28, 41, 67, 68
Digital Performer ........................82, 83
DXi................................................ 80
Enveloppes
ADSR 25, 26, 41, 44, 46, 59, 62, 64,
65, 70, 84, 85
générateur .................................. 59
Filtres
fréquence de coupure......... 43, 56, 64
passe-bande ................................ 57
passe-bas 8, 12, 13, 21, 24, 25, 26,
40, 43, 55, 56, 57, 60, 61, 62, 63,
64, 85, 86
passe-haut 8, 12, 24, 25, 40, 43, 57,
61, 62, 63, 64, 65, 85, 86
résonance ................................... 49
VCF 8, 26, 41, 44, 45, 56, 59, 61, 62,
84
Forme d'onde
Carré ..........12, 24, 39, 40, 44, 53, 54
Dent de scie 12, 24, 25, 39, 40, 44,
52, 53, 62
Sinusoïde 14, 39, 40, 41, 43, 45, 46,
54, 57, 59, 60, 84, 86
Triangle ...................... 12, 24, 53, 54
HTDM ...................... 17, 18, 77, 78, 79
Largeur d’impulsion 11, 24, 40, 43, 54,
85, 86
Latence.......................................... 73
MAS ................................... 18, 82, 83
Matrice (de modulation) 9, 26, 30, 42,
63, 65
MIDI 8, 27, 29, 30, 37, 38, 47, 58, 66,
67, 72, 73, 74, 75, 76, 78, 80, 81, 82,
83
MIDI
canal ............................... 29, 67, 73
clavier................... 32, 58, 65, 76, 81
contrôle ...................................... 38
piste ..................... 75, 76, 78, 80, 82
Modulation
de fréquence................................ 11
Multi (mode) 7, 9, 10, 20, 22, 23, 24,
26, 27, 28, 29, 30, 39, 42, 49, 51, 62,
67, 69
ARTURIA – CS-80V – MANUEL DE L’UTILISATEUR
Oscillateurs
LFO 24, 26, 40, 43, 44, 45, 51, 54, 59,
60, 61, 64, 84, 85
VCO 24, 43, 44, 45, 47, 52, 61, 62, 84
Panoramique27, 28, 29, 51, 67, 68, 70,
84
Pédales ............................... 43, 47, 84
Pitch bend .................................37, 84
Polyphonie 7, 10, 23, 25, 29, 30, 39, 40,
44, 47, 49, 50, 51, 68, 84
Presets
création..................................34, 35
Pro Tools ............................. 77, 78, 79
Ring modulator ........... 8, 14, 45, 51, 84
RTAS .................. 15, 16, 17, 18, 77, 79
Ruban (contrôleur) ............... 37, 43, 48
Sauvegarde/enregistrement 20, 22, 34,
35, 74
Séquenceur 29, 32, 36, 37, 38, 67, 69,
72, 75, 76, 78, 80, 81, 83
Single (mode) .................22, 23, 24, 39
Stand-alone.............. 15, 17, 72, 76, 81
Synchronisation .............................. 54
TAE ...............................11, 12, 13, 14
Tempo ................................ 40, 46, 48
Tessiture .................. 21, 29, 51, 63, 68
Transposition .............................42, 70
Tremolo ....................................31, 46
Unisson............... 27, 28, 50, 67, 68, 70
VCA
généralités 21, 24, 26, 41, 43, 44, 58,
61, 62, 63, 65, 84, 85
Vibrato.................................. 8, 60, 65
VST .............. 15, 16, 17, 18, 19, 75, 76
87
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising