708 EL STEREO

708 EL STEREO
PROJECTEUR SUPER 8 SONORE
, ,
708 EL STEREO
MANUEL D'UTILISATION
AVANT-PROPOS
Le projecteur 708 EL Stéréo Beaulieu offre aux cinéphiles les plus exigeants
et aux professionnels du Super 8 toutes les performances qu'ils sont en
droit d'attendre d'un projecteur Super 8 sonore.
o 'une technologie très avancée, il reste néanmoins d'une manipulation
aisée grâce à la conception fonctionnelle du clavier de commande et à
l'accès aisé des principales fonctions.
Nous vous conseillons de lire attentivement les différents chapitres de ce
manuel avant de vous lancer dans la projection et l'enregistrement. Une
bonne connaissance de l'appareil vous permettra en effet d'acquérir une
certaine pratique indispensable et vous évitera de fausses manœuvres.
Branchement des sources sonores
Monitoring
Entretien
21
11
8
14
10
2
27
15
22
Caractéristiques
12
26
13
17
9
18
16
19
20
23
8 .
p.
p
pp
Enregistrement
une surimpression
seule
piste.
p.
Enregistrement
Agents
Beaulieu
dans
lesur
monde
stéréo
p.4-5-6-7
Transfert
Surimpression
de piste
avec
Accessoires
SOMMAIRE
Fondu
Conseils
Dimensions
de sur
l'image
l'écran
du défilement
Avant-propos
J
o
o
o
o
G
G
G
ooeOOGO
G
4
G
e
G G
G)
DESCRIPTIF
1 • Objectif
2 • Bague de variation de focale
3 • Collier de positionnement de l'objectif
4 • Molette de mise au point micrométrique
5 • Molette de cadrage
6 • Levier de chargement automatique
7 • Bras porte·bobine réceptrice
8 • Compteur digital mécanique
9 • Bras porte·bobine débitrice
10 • Molette de rebobinage rapide
11 • Levier du débiteur supérieur
12 • Seuil d'introduction du film
13 • Griffe porte· accessoires
14 • Molette de défilement manuel
15 • Bouton de rattrapage de boucle
16 • Presseur des têtes magnétiques
17 • Têtes magnétiques
18 • Pre!>seur du débiteur inférieur
19 • Commutateur de mise sous tension
20 • Commutateur d'intensité lumineuse
21 • Commutateur général
22 • Sélecteur de vitesse
23 • Commutateur de réglage de vitesse
24 • Bouton de variation de vitesse
25 • Sélecteur de piste
26 • Commutateur d'écoute monitoring
5
G
ee
eGe
EDfD
*DG
G
G)
CD CD
GOG
G)
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
- Potentiomètre de surimpression
- Diode-témoin de surimpression
- Commutateur de fondu
- Vumètres
- Diode-témoin d'enregistrement
- Touche d'enregistrement
- Potentiomètre de contrôle des graves
- Potentiomètre de contrôle des aigus
- Potentiomètre de volume
- Potentiomètre de balance
- Commutateur stéréo-duoplay-mono
- Potentiomètre de play-back program
- Commutateur de play-back program
- Commutateur project-public address
- Commutateur lecture-enregistrement
- Commutateur auto-manuel
- Potentiomètre ligne
- Potentiomètre micro
- Coupe-film
- Entrée micro 1
- Entrée micro 2
- Entrée auxiliaire
- Entrée ligne et sortie modulation extérieure
- Sorties haut-parleurs
- Entrée télécommande de surimpression
et enregistrement
52 - Fusible secteur
53 - Sortie 1 contact/image
54 - Sélecteur de tension
55 - Prise secteur
OPÉRATIONS
DE BASE
Pré:>aration
Installez ?'abord votre projecteur sur un support stable et
solide. Deployez ensuite les deux bras porte-bobines 7 et
9 en les tournant dans le sens horaire jusqu'au déclic de
verrouillage. Le repli des bras en position de rangement
se fait dans le sens inverse, après déverrouillage.
Amenez le sélecteur de tension 54 sur la valeur correspondant à celle du réseau (127 V, 220 V). Vous pouvez
aUSSI, pour éviter d'éventuelles surtensions, afficher une
valeur légèrement supérieure. Dans ce dernier cas les
puissance.s de sortie de la lampe et de l'amplifica'teur
seront Inferieures de 10 % aux valeurs nominales. La fréquence du réseau peut être indifféremment
de 50 ou
60 Hz. Vérifiez que le commutateur
général 21 est en
position « stop ». Branchez le câble d'alimentation
sur la
prise 55 du projecteur, puis sur le secteur. La protection
est assurée par un fusible de 2,5 A pour 220 V et de 5 A
pour 127 V.
Mettez en place la bobine vide sur le bras récepteur 7 et
la bobine de film sur le bras débiteur 9, perforations côté
exterleur. La capacité maximale de chaque bras est de
700 m.
Réglage de l'obturateur
L'obturateur de votre projecteur peut fonctionner avec
deux ou trois pales, selon les conditions et impératifs de
la projection. Comme l'accès de l'obturateur est possible
depuis le logement de la lampe, vous pouvez effectuer ce
réglage vous-même chaque fois que vous le jugez nécessaire.
Le projecteur 708 EL Stéréo est normalement livré avec
l'obturateur en réglage 3 pales. C'est en effet le cas d'utia
lisation le plus fréquent en projection
à 18 et 24
images/seconde.
La position 2 pales assure un gain de
lumière d'environ 16 % en projection normale de 24 ils.
Elle permet ainsi le transfert de films Super 8 tournés à 24
ou 25 ils. sur bande vidéo.
Pour passer de la position 3 pales à la position 2 pales,
ouvrez le couvercle du logement de la lampe, puis dégagez le culot de la lampe et décrochez le ressort de maintien. Après avoir retiré la lampe, desserrez le bouton
moleté visible sur l'axe de rotation de l'obturateur.
En
vous aidant de la molette de défilement 14, vous pouvez
maintenant rapprocher les deux pales mobiles jusqu'à
superposition
parfaite. Procédez en sens inverse pour
ramener l'obturateur en position 3 pales. Dans tous les
cas, assurez-vous que les pales sont équidistantes, puis
resserrez le bouton moleté de l'axe.
Réglage de la vitesse de défilement
Mettez le commutateur de mise sous tension 19 en position «on ». La lampe est dès lors en préchauffage.
Cela
évite, lors de l'allumage, une contrainte thermique préjudiciable à la durée de vie de cette lampe.
Le projecteur permet deux vitesses fixes de projection:
18 et 24 images/seconde. Vous amènerez le sélecteur de
vitesse 22 sur l'une ou l'autre position en fonction du film
à projeter, et le commutateur de réglage de vitesse 23 en
position « fix ".
La sélection de la vitesse de défilement doit se faire à
l'arrêt de préférence.
Réglage de l'image
Chargement automatique
Pour que le chargement automatique du film s'effectue
sans problèmes, il faut que l'amorce ne soit ni pliée, ni
froissée et aussi que son extrémité soit proprement coupée à l'aide du coupe-film. Il suffit pour cela d'introduire
l'amorce dans le coupe-film 45, de positionner la perforation dans l'ergot et d'appuyer sur le bouton. L'amorce doit
rester longue d'un mètre environ.
Le commutateur
général 21 étant en position « stop ",
introduisez l'amorce dans l'orifice marqué d'une flèche
(photo). Appuyez sur le levier 6 du boucleur supérieur. Le
moteur se met en marche et entraîne le film dans le couloir de défilement. Lorsque vous disposez d'une longueur
de film suffisante pour permettre son enroulement sur la
bobine réceptrice, lâchez le levier. Accrochez le film sur
la bobine réceptrice.
Placez maintenant le commutateur
général 21 en position « light ». Le film est entraîné et l'image apparaît sur
votre écran. Un commutateur
20 permet d'ailleurs de
doser l'intensité de l'éclairement en fonction du sujet et
des conditions de la projection.
Position « high " : image plus lumineuse.
Position « low" : image moins lumineuse mais durée de
vie prolongée pour la lampe.
Réglez la hauteur de l'image sur l'écran en tournant la
molette placée sous le projecteur.
Ajustez ensuite la
dimension de l'image à celle de l'écran au moyen de la
bague de variation de focale 2 de l'objectif. Il ne vous
reste qu'à mettre l'image au point en agissant sur la commande micrométrique
4.
Si le cadre d'image apparaît sur l'écran, tournez la
molette de cadrage 5 jusqu'à çJisparition complète de la
bande noire.
9
Le centrage de la lampe est effectué et contrôlé en usine.
En cas de déréglage, il peut être corrigé par vos soins.
Pour plus de détails à ce sujet, reportez-vous au paragraphe « changement de lampe ", page 21.
Rattrapage de la régularité
du défilement
Le passage de quelques perforations abimées au niveau
de la griffe suffit à résorber la boucle du film, donc à dérégler le défilement. L'image se met alors à vibrer, souvent
avec un bruit anormal.
Pour reformer la boucle, déplacez vers la lanterne le bouton noir 15 situé sous l'objectif sans interrompre la projection.
Si cette manœuvre ne suffit pas, faites une brève marche
arrière et répétez l'opération.
Remarque:
Si votre image saute en lecture muette, amenez de préférence le commutateur
général 21 en position « sound"
avant de déplacer le petit bouton noir.
Marche arrière
Il peut être intéressant de visionner une partie du film en
marche arrière, ou même simplement
de revenir en
arrière pour reprendre la projection plus avant.
Il suffit pour cela de tourner le commutateur général 21 à
gauche en position « reverse» puis « light ". Le film commence à défiler à l'envers. Si un décadrage apparaît, réajustez l'image en tournant la molette 5.
10
Déchargement
manuel
Pour retirer un film dont la projection n'est pas terminée,
ramenez le commutateur général 21 en position « stoP",
tirez le support objectif vers vous, abaissez le levier 11
du débiteur supérieur, dégagez le film de la roue dentée
d'entraînement.
Donnez au film un peu de lest entre la
face frontale du projecteur et la bobine réceptrice. Tirez
vers la gauche le presseur du débiteur inférieur 18, dégagez le film du débiteur. Relevez le presseur des têtes
magnétiques 16 et formez une boucle avec le film pincé
entre le pouce et l'index. Vous pouvez maintenant dégager sans peine le film du projecteur. Après cette opération, ramenez le presseur des têtes en position basse, et
repoussez vers la droite celui du débiteur inférieur.
Vous pouvez envisager de charger manuellement le film
en procédant à l'inverse. L'opération peut toutefois présenter quelques difficultés. Veillez aussi à former correctement les boucles de chaque côté du couloir de projection.
Rebobinage
Changement d'objectif
Lorsque la totalité du film est passée de la bobine débitrice sur la bobine réceptrice,
arrêtez le projecteur en
amenant le commutateur général 21 sur" stop ". Accrochez l'extrémité
du film directement
au moyeu de la
bobine vide 9 en passant par-dessus le capot supérieur
du projecteur. Faites faire deux tours à cette bobine dans
le sens horaire inversé, et tournez le commutateur générai 21 d'un cran jusqu'en position" reverse ". Le film se
rebobine rapidement.
En cas de ralentissement, tirez la molette 10 vers vous.
En la maintenant dans cette position, vous éliminez certaines frictions et toute la puissance du moteur se trouve
concentrée sur le rebobinage. Cette opération est très
recommandée pour le rebobinage de grosses bobines. A
la fin du rebobinage, n'oubliez pas de remettre le commutateur principal 21 sur la position" stop ".
Le rembobinage le plus rapide est obtenu en faisant défiler le projecteur à 26 ils (VOir page 12).
Le projecteur 708 EL Stéréo est à objectif interchangeable. Equipé d'origine de l'excellent zoom Schneider MC
Xénovaron 11-30 mm fi 1,1 , il peut aussi recevoir tout
objectif à monture standard européenne (<1J
32,5 mm).
Pour ôter l'objectif,
desserrez le collier 3 et sortez
l'objectif de son logement. Pour remettre l'objectif en
place, procédez à l'inverse; resserrez bien le collier, puis
réglez l'image comme indiqué plus haut.
La griffe porte-accessoires
13 permet la fixation devant
l'objectif de projection du complément optique (bloc frontal) de l'objectif lscorama 10 mm f/l,8. Vous préservez
ainsi l'effet cinémascopique
obtenu à la prise de vues si
votre caméra était équipée de cet objectif spécial.
11
LECTURE
Le projecteur 708 EL Stéréo peut restituer tout enregistrement sonore magnétique sur film Super 8.
Cette lecture de la bande sonore lors du défilement du
film suppose bien entendu le positionnement
du commutateur général 21 sur « sound"
Vous réglez ensuite le
niveau sonore avec le potentiomètre
de volume 35, la
tonalité avec les potentiomètres
graves 33 et aigus 34.
Pour une projection toute simple
Les positions les plus courantes des principales commandes du projecteur sont repérées en orange. Pour une projection sans problèmes, amenez systématiquement
sur
cette position orange les commutateurs
et potentiomètres suivants:
• Commutateur
23 de réglage de vitesse - position
«fix ".
1.
• Sélecteur de piste 25 -position
• Commutateur d'écoute monitoring 26 -position
« normal".
• Potentiomètre de surimpression 27 -butée
haute.
• Commutateur projectlpublic
address 40 - position de
projection « project ".
• Commutateur lecturelenregistrement
41 -position
de
lecture « play".
• Potentiomètre ligne 43 -position
O.
• Potentiomètre micro 44 -position
O.
• Commutateur
de play-back program 39 - position
« normal".
D'autre part positionnez de préférence l'inverseur stéréoduoplay-mono 37 sur « mono ".
12
Réglage de la vitesse de défilement
Comme indiqué précédemment,
le projecteur
permet
deux vitesses de défilement:
18 et 24 images/seconde.
Le passage de l'une à l'autre s'effectue par simple action
sur le sélecteur de vitesse 22, le projecteur de préférence à l'arrêt.
En outre, il est possible, en projection sonore et à partir
des vitesses 18 et 24 ils., de faire varier la vitesse de défilement de ± 2 ils. Autrement dit, vous pouvez modifier à
volonté la vitesse de 16 à 20 ils dans le cas d'un réglage
à 18 ils., de 22 à 26 ils. dans le cas d'un réglage à 24 ils.
Pour cela, basculez le commutateur de réglage de vitesse
23 en position « variable" et jouez ensuite sur le bouton
de variation de vitesse 24.
Cette caractéristique
de votre projecteur
permet par
exemple de projeter des films tournés à 25 ils. pour la
télévison ou de rattraper un mauvais défilement à la prise
de vues.
Cela permet également le transfert d'un film sur bande
vidéo à 25 ils. (obturateur bi-pales pour un film tourné à
24 ils.) ou.à 16213 ils. (obturateur tri-pales pour un film
tourné à 18 ils.).
Choix de la piste
Tout film Super 8 sonore magnétique est pourvu de deux
pistes: une piste principale et une piste dite de compensation, à l'origine destinée à rattraper l'épaisseur
de
l'autre bord du film. La piste principale (piste 1) a une largeur de 0,7 mm; c'est elle qui reçoit la modulation de la
tête magnétique de votre caméra sonore lors de la prise
de vues.
La piste de compensation (piste 2) est large de 0,4 mm,
elle peut recevoir un commentaire parle ou un fond mU~Ical à partir d'un projecteur;
sa bande passante est legerement inférieure à celle de l'autre piste, mais la quallte
sonore reste excellente.
Le projecteur 708 EL Stéréo permet la lecture etyenregistrement de chacune de ces deux pistes. Grace au
sélecteur 25, vous choisissez la piste sur laquelle vous
désirez travailler: piste principale (1), piste de compensation (2), ou les deux ensemble (1 + 2)
En position 1 + 2, un commutateur
stéréo-duoplay-mono
37 offre trois possibilités:
..
• Stéréo -les
deux pistes sont lues simultanement, mais
chacune est restituée sur un haut-parleur différent;
le
potentiomètre de balance
36 assure la prépondérance
d'une voie sur l'autre.
• Duoplay - les deux pistes sont lues simultanément et
sortent mélangées sur chaque haut-parleur;
le potentiomètre de balance intervient comme en stéréo, mais les
niveaux de sortie sont identiques sur les deux voies.
• Mono - lecture et restitution s'effectuent
comme en
duoplay, mais le potentiomètre
de balance est hors circuit.
Remarque:
En position 1 + 2, il est recommandé
de met~re sur
mono» l'inverseur stéréo-duoplay-mono
pour s affranchir de la position du potentiomètre
balance 36.
Les positions 1/2 et 2/1 ne sont pas utilisables en lecture
mais seulement en enregistrement.
«
Amplificateur
et haut-parleurs
Le projecteur est équipé d'un amplificateur
d'une puissance de 2 x 18 W r.m.s. Il est ainsi doté de deux hautparleurs d'une puissance de 6 W En stéréo, le hautparleur 1 reproduit le signal enregistre sur la piste princl'
pale (1), le haut-parleur 2 celui de la piste de compensation (2). Dans les autres cas, chaque haut-parleur restitue
le même signal.
Une sortie modulation extérieure 49 permet soit d'utiliser
un autre amplificateur pour l'audition de l'enregistrement,
soit de reporter ce dernier sur un autre projecteur. Utilisez pour cela le câble livré avec le projecteur.
Dans ce cas, le niveau de sortie est fixé - 2,5 V r.m.s.
sous 18 K
et le choix de la piste se fait grâce au
n-
sélecteur de piste. Le commutateur stéréo-duoplay-mono
est alors hors circuit, mais il reste par contre possible
d'utiliser le play-back program.
Par l'intermédiaire
des prises 5C (4
minimum), des
n
haut·parleurs
extérieurs
peuvent être substitués
aux
haut·parleurs incorporés, qui sont alors mis hors circuit
automatiquement.
Le recours à des haut-parleurs extérieurs, que vous pouvez placer où bon vous semblera, est
fortement conseillé pour un véritable effet stéréo.
Play-back program (mixage automatique)
En lecture stéréo ou duoplay, il est parfois désagréable,
voire pénible, de subir la reproduction
simultanée des
deux pistes à niveau sonore égal.
Le play-back program est une possibilité qui permet à
votre projecteur de reproduire simultanément
les deux
pistes du film tout en assurant automatiquement
le
mixage correct de l'une part rapport à l'autre.
13
Prenons un exemple. Vous avez enregistré à pleine intensité un commentaire sur la piste 1 d'une part, et une musique sur la piste 2 d'autre part. A la lecture, positionnez le
sélecteur de piste 25 sur 1 + 2, et amenez le commutateur de play-back program 39 en position 1 : la piste 1 a
priorité sur la piste 2, et à chaque apparition d'un commentaire, le niveau musical est automatiquement
et progressivement baissé. Si vous positionnez ce commutateur sur 2, le fonctionnement
est identique, mais c'est la
piste 2 qui commande le niveau de la piste 1. Un potentiométre rotatif 38 permet dans les deux cas de régler le
taux d'affaiblissement
de 70 % (butée droite) à 100 %
(butée gauche).
En position centrale du commutateur
de play-back program, le play-back program est impossible et les deux
voies sont reproduites normalement en fonction de leurs
niveaux d'enregistrement.
Une diode-témoin reste alors
allumée.
Pour obtenir un effet optimal à l'écoute, il vous est recommandé de positionner
le commutateur
stéréo-duoplaymono 37 sur « mono ».
Public address
Si vous désirez commenter un film muet ou même intervenir en direct pendant la projection d'un film sonore,
vous pouvez faire passer votre message par l'amplificateur et les haut-parleurs du projecteur.
Branchez votre micro dans l'entrée micro 46 ou 47 du
projecteur et poussez le commutateur
40 en position
«public address".
Vous réglez le niveau sonore par
action sur le potentiomètre
micro 44 - que vous éloignez de la position
et sur le potentiomètre volume
35.
14
0-
La technique du public address peut ainsi servir à agrémenter la projection d'un film muet avec un fond musical.
Reliez dans ce cas la source sonore à l'entrée ligne 49 et
réglez le volume grâce au potentiomètre ligne 43.
Vous pouvez exploiter cette possibilité du public address,
quelle que soit la position du sélecteur de piste 25. Mais
attention: veillez à ce que le haut-parleur reste toujours
hors du champ du micro, afin d'éviter tout effet Larsen
(sifflement)
ENREGISTREMENT
Une fois votre film monté, vous pouvez réaliser tous les
effets sonores souhaités, simples ou complexes, à l'aide
du projecteur. Le projecteur 708 EL Stéréo permet en
effet d'enregistrer
sur la piste principale (1), sur la piste
de compensation (2) ou sur les deux pistes simultanément
(en stéréo) de tout film Super 8 ou Single 8 sonore magnétique.
Branchement des sources sonores
Vous enregistrez musique et commentaire
avec votre
projecteur comme avec n'importe quel magnétophone
stéréo. Vous avez donc le choix de nombreuses sources
sonores.
• Pour un commentaire personnel, vous avez besoin d'un
micro que vous branchez:
- à l'entrée « mic 1 » 46, pour enregistrer sur la piste 1,
avec un micro mono;
- à l'entrée « mic 2» 47, pour enregistrer sur la piste 2,
avec un micro mono;
- à l'entrée « mic 1 » 46, pour enregistrer sur les pistes
1 et 2 avec un micro stéréo.
• Pour un accompagnement
musical, vous pouvez partir
d'un magnétophone ou d'un électrophone doté d'une sortie ligne, que vous reliez:
- à l'entrée « line» 49 si cet appareil délivre un niveau
suffisant,
- à l'entrée « aux» 48 si son niveau de sortie est faible
(mini K7 par exemple).
Il est possible que les câblages de l'entrée du projecteur
s'avèrent différents de ceux de la sortie de votre appareil.
Vous pouvez pallier à cet inconvénient
en équipant le
câble de liaison du bouchon d'inversion livré avec le pro-
jecteur.
Le potentiomètre
ligne 43 permet alors le
réglage du volume sonore.
Pour un enregistrement
mono, mettez la source sonore
en mono et positionnez le sélecteur de piste 25 sur 1, 2
stéréo,
ou 1 + 2 selon le cas. Pour un enregjstrement
assurez-vous
une source sonore stéréo, reliez votre
câble de liaison à l'entrée ligne et amenez le sélecteur
de piste sur 1 + 2. Il est à remarquer que si
la source sonore est stéréo, les deux vumètres 30 réagissent à la lecture des signaux, indépendamment de la position du sélecteur de piste.
Dans tous les cas, vous pouvez contrôler la liaison entre
les deux appareils en amenant le commutateur
40 sur
« public address ».
Remarques:
1 En cas d'enregistrement
sonore, la manœuvre de certaines commandes du projecteur - à savoir le comm
teur de play-back program, le sélecteur stéréo-duoplaymono et les potentiomètres
graves et aigus -,
ne perturbe pas l'enregistrement.
2. Tout enregistrement peut être télécommandé grâce au
câble de télécommande
livré avec le projecteur. Il suffit
de maintenir l'interrupteur sur le point rouge pour assurer
l' enregist rement.
15
Conseils
La modulation manuelle est préférable si l'on désire une
excellente qualité d'enregistrement.
La modulation automatique écrêtera les forte et rehaussera les piani. Cette
deuxième option risque donc parfois de fausser la reproduction d'un passage musical, mais peut aussi se transformer en avantage pour permettre de compenser les différences de puissance de voix et d'éloignement du micro.
Elle est de toute façon plus aisée et donc conseillée aux
néophytes en matière d'enregistrement.
Monitoring
Le projecteur 708 EL Stèrèo est équipé d'une tête de lecture dite « monitoring» située juste derrière la tête d'enregistrement.
Cette tête permet l'écoute-contrôle
de :
- la piste sur laquelle vous enregistrez, si le commutateur correspondant 26 est positionné sur « normal» ;
- la piste opposée à celle sur laquelle vous enregistrez,
avec ce même commutateur
en position « inverse ».
C'est l'assurance
de pouvoir insérer commentaire
ou
musique à un endroit bien précis du film.
Vous réglez le niveau d'écoute en agissant sur le potentiomètre de volume 35.
Remarque:
Lorsque vous amenez le commutateur
41 en position
d'enregistrement
« record », vous
connectez
aussi
l'amplificateur
à la tête monitoring. Vous pouvez dès lors
écouter par l'intermédiaire
du haut-parleur incorporé ou
d'un haut-parleur extérieur.
16
Toutefois, pour éviter tout risque de perturbation entre
l'entrée et la sortie (effet Larsen), contrôlez de préférence à l'aide d'un casque branché sur une sortie hautparleur.
Fondu
Sur votre projecteur, un commutateur de fondu 29 permet de commencer ou d'arrêter toute séquence d'enregistrement avec une montée ou une diminution progressive du niveau sonore.
la montée du niveau
Avec ce commutateur en position
sonore au démarrage de la séquence est quasiment instantanée. En positionf,
elle s'effectue plus progressivement, sur une période de 3 secondes environ_ Même
chose en ce qui concerne la diminution du niveau sonore
en fin de séquence.
J,
Enregistrement
stéréo
Comme indiqué précédemment,
ce projecteur
permet
d'enregistrer en stéréophonie, sur les deux pistes du film,
l'accompagnement
sonore de vos images. Son amplificateur et ses deux haut-parleurs incorporés (ou un ampli et
des haut-parleurs extérieurs, respectivement
reliés aux
prises 49 et 50) assurent ensuite la restitution stéréo de
ce signal sonore.
Pour un enregistrement
stéréo, branchez
un micro
stéréo à l'entrée micro 46 ou reliez par câble une
source sonore stéréo à l'entrée ligne 49 ou
48 (en fonction du niveau de sortie). Positionnez le sélecteur de piste 25 en position 1 + 2, et les commutateurs 40 et 41 respectivement
sur "project"
et
" record ". Le clignotement de la diode-témoin rouge 31
signale l'état de pré-enregistrement.
Veillez à bien
repousser le potentiomètre
de surimpression
27 en
butée haute de façon que la diode-témoin de surimpression 28 reste éteinte. Amenez ensuite le commutateur
42 sur" auto" pour un réglage automatique du niveau
sonore de l'enregistrement,
sur" manual " si vous préférez vous en charger au moyen du potentiomètre adéquat
- micro ou ligne - et faire en sorte que les aiguilles des
deux vumètres 30 restent hors des zones rouges.
Tournez le commutateur général 21 jusque sur" sound ".
Le film défile. L'enregistrement
commence quand vous
appuyez sur le bouton rouge 32 : la diode-témoin rouge
reste alors allumée en continu. Le niveau sonore programmé est atteint soit instantanément
(commutateur de
fondu 29 en position]"
), soit progressivement
(position
J).
Remarques:
Le potentiomètre de volume 35 doit rester en position 0
pour éviter tout effet Larsen dans le cas d'utilisation d'un
micro.
Pour avoir l'écoute monitoring stéréo, positionnez l'inverseur stéréo-duoplay-mono
sur" stéréo ". Le potentiomètre balance assure alors la prépondérance d'une voie sur
l'autre.
Enregistrement
sur une seule piste
C'est le cas le plus fréquent. Prenons un exemple: vous
avez filmé en Super 8 sonore une cérémonie de mariage:
l'ambiance sonore enregistrée sur la piste 1 (principale)
du film vous semble essentielle, mais un fond musical
rehausserait l'intérêt de certains passages. Une solution:
vous garderez la modulation initiale sur la piste 1, et enregistrerez la musique sur la piste 2 (compensation) restée
libre, la lecture se faisant ensuite sur les deux pistes
simultanément,
avec ou sans play-back program.
Mode automatique
Amenez les commutateurs du clavier de commande dans
40 -- "project ", 41 -les positions
suivantes:
" record ", 42 -- " auto ". Repoussez aussi le potentio·
mètre de surimpression 27 en butée haute de façon que
la diode-témoin correspondante 28 reste éteinte. L'autre
diode-témoin
31 clignote:
vous
êtes
en préenregistrement.
Choisissez à l'aide du sélecteur 25 la piste sur laquelle
vous allez travailler: dans le cas présent, la piste 2, repérée par la position 2.
17
Mettez le commutateur
d'écoute
monitoring
26 sur
" inverse" : à l'aide d'un casque d'écoute, vous pourrez
suivre le son de la piste 1 et démarrer l'enregistrement
sur la piste 2 quand bon vous semblera.
Reliez votre source sonore à l'entrée ligne 49 ou auxiliaire 48 si la modulation est émise depuis une chaîne hi-fi
ou un magnétophone, à l'entrée micro 47 si elle provient
d'un micro.
Tournez le commutateur général 21 jusque sur" sound ".
Le film défile. L'enregistrement
commence lorsque vous
appuyez sur le bouton rouge 32 : la diode-témoin rouge
reste allumée en continu. Le niveau sonore correct est
atteint automatiquement,
soit instantanément
(avec le
commutateur
de fondu 29 en positionI)
soit plus progressivement (positionJ).
Les potentiomètres
ligne 43
et micro 44 se trouvent automatiquement
déconnectés.
Mode manuel
Vous pouvez réaliser le même montage sonore en mode
manuel. Procédez dans ce cas comme en enregistrement
automatique, mais positionnez le commutateur
42 sur
" manual ". Vous réglez ensuite le niveau sonore au
moyen du potentiomètre
adéquat, ligne ou micro, pour
que l'aiguille du vumètre ne pénètre pas dans la zone
rouge correspondante
30.
Remarque:
Le potentiomètre
de volume 35 doit être en position 0
pour éviter tout effet Larsen dans le cas d'utilisation d'un
micro.
Pour avoir l'écoute monitoring,
positionnez l'inverseur
18
stéréo-duoplay-mono
37 sur" mono ". On élimine ainsi
l'action de la balance et les deux sorties haut-parleurs
délivrent le même signal.
Transfert
de piste
Une caractéristique
très appréciable du projecteur 708
EL Stéréo: le transfert de piste, qui vous permet de transférer la modulation d'une piste sur l'autre en bénéficiant
de toutes les possibilités d'enregistrement
automatique
ou manuel. Vous pouvez ainsi par exemple, après avoir
travaillé la bande sonore de votre film sur la piste de compensation, la faire passer à son stade définitif sur la piste
principale.
Le transfert de piste se faisant par la tête enregistrement/
lecture, la synchronisation
son-image reste absolument
rigoureuse.
La procédure à employer est la même que pour un enregistrement normal sur une seule piste. En mode automatique, le niveau d'enregistrement
se règle de lui-même. En
mode manuel, vous agissez sur le niveau d'enregistrement grâce au potentiomètre
ligne 43, avec contrôle
visuel par le vumètre correspondant 30.
Il est à remarquer que le potentiomètre n'a aucune fonction amplificatrice
: en position 10, le niveau sonore de
l'enregistrement
est seulement identique à celui de la
source, et progressivement
réduit dans les positions inférieures.
Vous sélectionnez le sens du transfert à l'aide du sélecteur de piste 25 . position 1/2 pour transférer de la piste
principale sur la piste de compensation, position 2/1 dans
le sens inverse.
Le signal enregistré est lu sur la tête monitoring, alors que
le signal
transféré
(source)
est lu sur la tête
enregistrement/lecture.
Afin d'éviter toute gêne due au
décalage entre ces deux têtes, amenez le commutateur
stéréo-duoplay-mono
47 en position « stéréo» ou « duoplay., et agissez sur le potentiométre de balance 36 afin
de n'entendre que la source ou le résultat, ou les deux
tour à tour.
Attention: pendant le transfert, aucune source extérieure
ne doit être connectée à l'entrée ligne 49 ou auxiliaire
48.
Remarque:
Ce transfert n'efface et ne modifie en rien la bande son de
la piste originale, qui reste ainsi disponible.
Surimpression
L'ambiance sonore enregistrée sur la piste 1 (principale)
de votre film lors de la prise de vues s'accommoderait
fort bien d'un fond musical. Vous pouvez, comme indiqué
plus haut, enregistrer la musique sur la piste 2 (compensation) et lire ensuite les deux pistes simultanément. Mais
vous pouvez aussi surimpressionner
la musique au son
initial, directement sur la piste 1, en mode automatique ou
manuel. Le seul accessoire indispensable est la télécommande qui branchée sur la prise 51 permet l'enregistrement une fois l'inverseur basculé sur le point rouge.
Positionnez le potentiomètre 27 entre a et 10 en fonction
du pourcentage
de surimpression
désiré (de 100 %
d'effacement
en position 10 à un effacement nul en position 0). La diode jaune s'allume.
La technique d'enregistrement
dans le cas d'une surimpression est identique à celle décrite plus haut. Le commutateur d'écoute monitoring 26, positionné sur « normal», vous permet de suivre au casque la piste sur
laquelle vous travaillez (dans notre cas la piste 1). Faites
défiler le film et appuyez sur le bouton rouge 32 : vous
êtes en pré-surimpression.
Au moment voulu, positionnez
l'interrupteur
de la télécommande sur le point rouge: la
surimpression
commence en montant progressivement
du niveau 0 au pourcentage programmé. Dès que vous
rebasculez la télécommande, le niveau d'enregistrement
retombe de la même façon jusqu'à O. En fonction de la
position du commutateur de fondu 29, la surimpression
commence et s'achève brutalement ou plus progressivement (sur 3 secondes environ).
Mode automatique
Branchez
les sources
de modulation
en procédant
comme pour un enregistrement
normal. Reliez ensuite la
télécommande à l'entrée 51, l'interrupteur
étant basculé
à l'inverse du point rouge.
19
Mode manuel
Procédez comme en mode automatique. Mettez toutefois
le potentiométre de surimpression
27 en position O. Au
moment choisi pour commencer la surimpression, basculez l'interrupteur de la télécommande sur le point rouge et
amenez - de préférence progressivement
- ce même
potentiomètre
27 à la graduation voulue. A la fin de la
surimpression, ramenez-le vers 0, puis rebasculez la télécommande.
Transfert
de piste avec surimpression
Comme son nom l'indique, cette technique combine les
opérations
de transfert de piste et de surimpression
sonore. Elle permet par exemple de reporter sur la piste 1
de votre film le fond musical que vous avez « travaillé"
sur la piste 2, mais sans effacer complètement
le commentaire qui se trouve déjà sur cette piste 1. Ou viceversa, de la piste 1 vers la piste 2.
Comme pour un enregistrement
normal, amenez les comsur « project " et
mutateurs 40 et 41 respectivement
« record ".
Puis, tel que précédemment décrit au chapitre « transfert
de piste ", réglez le sens du transfert avec le sélecteur de
piste 25: 1/2 pour reporter de la piste principale sur la
piste de compensation, 2/1 dans le sens inverse.
Enfin, ainsi que vous le feriez pour n'importe quelle surimpression, branchez
la télécommande
à l'entrée
51,
l'interrupteur
étant basculé à l'inverse du point rouge.
Si le transfert
se fait en manuel (inverseur
42 sur
« manual "), le niveau doit être réglé par action sur le
potentiomètre ligne pour que l'aiguille du vumètre n'atteigne pas la zone rouge.
20
En mode automatique,
mettez le commutateur
42 en
27
position «auto ". Amenez le potentiomètre
«trick"
sur une graduation X, en fonction du pourcentage
de
surimpression désiré: 1 pour un transfert presque nul, 5
pour des modulations équilibrées, 9 pour une prédominance très nette du son transféré, etc. Tournez le commutateur général 21 jusque sur « sound" : le film défile.
Appuyez sur le bouton rouge 32 : la lampe-témoin rouge
31 reste allumée en permanence, indiquant que vous
êtes en pré-enregistrement.
Basculez alors sur l'interrupteur de la télécommande:
le transfert commence et le
pourcentage
de surimpression
programmé
est atteint
progressivement,
ou instantanément
en fonction de la
position du commutateur du fondu 29.
Le moment venu, rebasculez l'inverseur
de télécommande. Le transfert avec surimpression
cesse de la
même façon.
Remarque:
Un casque relié à la sortie haut-parleur correspondant
à
la piste sur laquelle vous transférez permet de contrôler
l'effet de surimpression obtenu. Il faut pour cela que le
commutateur
d'écoute monitoring 26 soit en position
« normal ", autorisant
l'écoute de la piste vers laquelle va
le transfert.
ENTRETIEN
Quelle que soit la manipulation envisagée,
de débrancher le projecteur au préalable.
n'oubliez
pas
Nettoyage de l'objectif
Gardez propres les lentilles frontale et arrière de l'objectif; la poussière et les taches affectent en effet la définition de l'image. Pour ôter la poussière, utilisez un pinceau
très doux, jamais un papier ou un chiffon ordinaires. Pour
des taches plus rebelles, imbibez un papier optique spécial de 2 ou 3 gouttes d'alcool et passez-le sur les lentilles
sans frotter.
Nettoyage du couloir et du presse-film
Tirez le support objectif vers vous jusqu'à le dégager de
l'axe de projection. Vous avez accès au couloir et au
presse-film. Le petit pinceau livré avec le projecteur vous
permet de chasser rapidement toutes les poussières et
particules qui se déposent lors du passage du film. Refermez après le nettoyage.
Changement de lampe
Ouvrez le couvercle du logement de la lampe. Dégagez le
culot de la lampe. Décrochez le ressort de maintien. Retirez le bloc lampe-miroir dichroïque.
Pour mettre en place une nouvelle lampe, procédez en
sens inverse. Le miroir dichroïque qui fait corps avec la
lampe est doté d'un ergot qui doit coïncider avec l'évidement du support.
Le centrage d'une lampe ainsi changée ne demande normalement aucun réglage. Mais en cas de problème, vous
pouvez à tout moment régler la hauteur de la lampe
(grâce aux deux vis) ainsi que son positionnement (par les
deux vis moletées).
Pour vérifier que le centrage de votre lampe est correct,
mettez le projecteur (sans film), sous tension et projetez
le faisceau lumineux sur une surface blanche unie. Si le
résultat laisse à désirer, corrigez la position de la lampe
dans un axe ou un autre comme expliqué ci-dessus.
ettoyage des têtes
Relevez le presseur des têtes magnétiques 16. Un peu
d'alcool sur un simple coton suffit au nettoyage des têtes.
Remettez ensuite le presseur en place.
Graissage
Le projecteur 708 EL Stéréo est graissé avant sa sortie
d'usine. Aucun autre graissage n'est donc nécessaire ni
même souhaitable.
Pour toute révision, confiez votre
appareil à un Service Après-Vente agréé.
21
ACCESSOIRES
Changement du fusible secteur
Micro
Les circuits électriques sont protégés d'éventuelles surtensions d'alimentation
par un fusible (5 A pour 127 V,
2,5 A pour 220 V) situé sur le côté du projecteur 52.
Pour remplacer ce fusible, introduisez une pièce de mO'lnaie dans la fente et tournez jusqu'à ce que le portefusible puisse être dégagé de son logement. Changez le
fusible. Remettez le tout en place en procédant
à
l'inverse.
Mono.
Unidirectionnel.
Electrodynamique
Longueur du câble'
(Livrés avec le projecteur)
3,50 m.
Câble secteur
Longueur
2,40 m. Equipé
d'une
prise femelle
pour
fixation
au projecteur
et
d'une prise mâle (standard
européen)
pour raccordement au secteur.
Câble de liaison
Longueur
2 m. Doté de
deux prises DIN à cinq broches, il permet de raccorder
une chaîne
hi-fi ou un
magnétophone
« line»
sortie
l'entrée « aux»
22
à
49
48.
l'entréeou à
CARACTÉRISTIQUES
Format
Bouchon d'inversion
Super 8
Permet d'inverser le câblage
des prises « line» 49 et
« aux» 48 du projecteur.
Objectif
Standard
Zoom MC Xénovaron
Schneider
11-30 mm
1/1 ,1 .
Monture objectif
Câble
de télécommande
(J)
700 m.
Longueur
2,40 m. Pourvu
d'une prise DIN à cinq broches
pour
connexion
à
l'entrée 49 du projecteur, et
d'un inverseur commandant
la surimpression.
Housse
Protège le projecteur de la
poussière en période de nonutilisation.
Lampe
15 V 150 W avec miroir dichrOique.
-
-=~--
-
Bobines métalliques
Le projectèur est livré avec
une bobine d'une capacité
de 240 mètres. Deux bobines pouvant recevoir
700
mètres de film sont disponibles en option.
Economiseur
Préchauffage
Commande de mise au point démultipliée
Vitesses fixes
18 - 24 ils.
Vitesses variables
,~
i
r
(En option).
32,5 mm (standard européen).
Capacité maximale
18 et 24 ils.
±
Chargement
2 ils.
automatique
avec système de boucle automatique
Déchargement
Rebobinage
manuel possible
rapide possible
Compteur digital
additif et soustractif
Amplificateur
2
x
(1 digit
18 W r.m.s. sous 4
Haut-parleurs
4,8 images)
incorporé
n
incorporés
(6W)
23
DIMENSIONS
DE L'IMAGE
SUR L'ECRAN
A partir de la même formule, et pour une largeur d'écran
déterminée, vous pouvez également calculer la distance
de projection ou la focale de l'objectif.
La longueur de base de l'image projetée (L) est fonction
de trois facteurs:
la distance de projection (D), c'est-àdire la distance qui sépare le projecteur de l'écran; la largeur de la fenêtre de projection (1) ; et la longueur focale
de l'objectif (F). Le calcul s'opère selon une formule simple, valable quel que soit le format:
L
=
D
x
D=
FxL
F=
1
L
Nous vous proposons ci-dessous, pour votre projecteur,
un tableau qui pourra vous être utile. Il est bien évident
que ces valeurs sont données à titre indicatif, les tolérances des focales et des fenêtres de projection conduisant
immanquablement
à des valeurs réelles légèrement différentes.
1
F
Exemple:
Pour une distance de projection de 4 m et une focale de
20 mm, vous obtiendrez, compte tenu de la largeur de la
fenêtre de votre projecteur (5,36 mm en Super 8), une
image dont la longueur fera:
L = 400 (cm) x 0,536 (cm) = 107,2 cm
2 (cm)
Dimensions de l'image sur l'écran (en centimètres)
Focale de l'objectif
(en millimètres)
26
Distance de projection
2
Dxl
4
6
(en mètres)
8
10
12
11
97,45
194,90
292,30
389,80
487,20
584,70
13
82,46
164,90
247,30
329,80
412,30
494,70
15
71,46
142,90
214,40
285,80
357,30
428,80
17
63,05
126,10
189,10
252,20
315,20
378,30
20
53,60
107,20
160,80
214,40
268,00
321,60
25
42,88
85,76
128,60
171,50
214,40
257,20
30
35,73
71,46
107,20
142,90
178,60
214,40
LUXEMBOURG
FRANCE"
MAISON
International
Shr
Prolux
Pallux
A.
iro
Aubio
China
S.P.R.L.
House
BRANDT
PANAMA
United
Ltd
FRERES
A.V.Distributors
PHOCIDIS
Kinotechniek
Jurafot
Kamera
After-Sales
Tonalite
ILondon)
Narikawa
Deiris
K.R.H.K.
S.A.
S.A.
Audio-Center
L1d.
&MAYA
Service:
FIN
Co.
TAHITI
U.S.A."
NORVEGE"
Handel
LAND
Ltd
S.L.
J.c.
Foka
Interloto
Shriro
A.P.1.
Filmkonsult
rue
International
Charleroi
Alvarez,
Oy
S.p.A.
IChinal,
S.A.
MAROC
SUISSE"
Lda
Dynamics
Beaulieu
Simport
Morgan
ORWO
Ritter
Ing.
Bingo
Photo
Johann
Filmgerate
Foto
Agencies
Verne
S.A.
00
Luxembourg
HONG
lmport
BRASIL
CALEDONIE
PAYS-BAS"
Maralt
xL1d
GmbH
Pt
KONG
yev
PORTUGAL"
BRETAGNE"
PAPEETE
Villalba
1752Van
VILLARS-SURHervas
5 2000
Distributors
I.N.C.
Jan
Gentstraat
160
JOHANNESBURG
HONG
KONG
GLANE
117151
BEIRUT
SOLNA
calle
Estudiante
nO
8·86
P.O.
Sven
Box
Backman
1270
AB
PANAMA
1
P.O.
Box
2248
Hagalundsgatan
25, 1 Str.
135
BADHOEVEDORP
Hamra
Street,
Assaf
Bidg.
Central
P.O.
Box
LE
94220
PONT
CHARENTON·
Zone
industrielle
Fare
Ute
Lemminkaisenkatu
20520
Haakon
OSLO
1
TURKU
Gate
52
35
3·3
Nakanoshima
Kitalu
4366
Woddman
avenue
B.P.
1606
OSAKA
FIRENZE
CASABLANCA
PET
ARE
CARACAS
Asahi
Bât.
20,
rue
22
Shinbun
Allal
- Vill's
2'Oaks,
étage
Ben
Bidg
Abdallah
20th
Iloor
Route
de
la243
Glâne,
143b
NOUMEA
Casella
Postale
671
Av.
Principal
Lebrun
SUEDE"
Precision
Camera
Repair
Vallée-des-Colons
Edit.
Cofaya
Sherman
CALIF.
91423
SINGAPOUR
Boite
LISBOA
postale
2359
Rua
Aurea
-490
3St·George's
268
Orchard
Building
Road
PETANGE
P.O.
Box
1065
SINGAPORE
26
2,
rue
Park
du
Rd.
Luxembourg
Baker
Street
LONDON
NWI
4SH
LISTE DES AGENTS BEAULIEU
DANS
LE MONDE
NOUVELLE-
AFRIQUE
8th Flocr - Yen San Building
Les caractéristiques
des produits
présentés
dans ce manuel
peuvent
être modifiées
sans préavis.
DB
Beaulieu
«,;
co•....
www.wittner-kinotechnik.de
Tel.: +49 (0)40 604 49 -337 Fax -338
Maison Brandt Frères
Bekkoppeln 2 0-22395 Hamburg
S.A.au capital de 16000000 F.--16, rue de la Cerisaie 94220 Charenton-le-Pont
Tél. : 375.97.55
M.B.F. R.C. Paris B 542 077 391
Q)
.0
CIl
LL
Q)
-~
E
.~
E
CODE: 708 EL STÉRÉO FRANÇAIS
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising